RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.



Le deal à ne pas rater :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche remplaçable
24.70 €
Voir le deal

Partagez
 

 GODS AMONG US: CHAPITRE 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre de jeu

PNJ

Maitre de jeu
Date d'Inscription : 28/11/2011
Nombre de Messages : 581
Vous à Gotham : Visiteur occasionnel d'un autre monde sur la chatbox de Gotham.
Citations : Votre destinée est mienne!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyMar 24 Nov - 22:00

Gotham City
Temple de la Lignée
19H25
10 minutes avant la première singularité

_______________________________________

Cela faisait combien de temps? 6 mois? 6 longs mois où la Chauve Souris avait été vaincue. Les adversaires tombaient les uns après les autres. Ra's Al Ghul n'était plus le grand maitre de la ville du Chevalier Noir.
Tant de vides, tant de manque...et si peu d'adversaires capables de faire face à la nouvelle légende de Gotham City. C'était frustrant.

Son regard se perdait dans l'immensité de la ville. Au dessus de lui, un ciel étonnamment rouge se faisait sentir.

"Quelque chose cloche." murmura il à sa propre encontre alors qu'un premier éclair déchira le ciel comme jamais, manquant de peu de toucher l'antenne d'un immeuble voisin. Au fond de lui, il y'avait un étrange pressentiment, comme si quelque chose de terrible allait se produire. 
C'était un sentiment inhabituel auquel il n'aimait pas être confronté. Sentir une menace, ne pas arriver à la comprendre et se méfier ouvertement. Il savait que dès que celui-ci allait éclater, les choses allaient mal tourner tant ce qui arrivait n'avait pas l'air naturel.

Akasha se tenait à ses cotés, visiblement aussi inquiète que le Samurai, qui ne qui ne quittait pas les cieux des yeux.

"J'aime pas ça non plus. On a l'impression que le ciel va nous tomber dessus, père. J'ai presque le sentiment que ça cache quelque chose."
"Un orage peut cacher bien des choses, ma fille. Cela risque de compliquer notre opération de ce soir."
"Il n'avait rien annoncé de tel à la météo. C'est apparu d'un coup. J'ai jugé bon de...."
"Tu as bien fait de me convoquer, mon enfant. Rentrons à présent. L'opération de ce soir est reporté, le temps que les Dieux daignent se calmer."

_________________________________________
Temple du Sinner's Inn
5 minutes avant la première singularité.

L'ordre de se réunir avait été donné et déjà, la plupart des hommes de l'Empereur avait convergé vers la salle du Trône où ce dernier, en compagnie de ses lieutenants, attendait afin de faire part des changements de plan de ce soir. Une décision bien difficile avait été prise mais il était hors de question, au vue des éléments qui se déchainaient dehors, de faire courir le moindre risque à ses hommes. Le vent s'était levé, et déjà, les premiers dégâts affectaient Gotham: Portes arrachées, vitres volant en éclats, courant coupé dans certaines zones après que les groupes électrogènes aient mystérieusement explosé. Les pompiers et les secours étaient à présent sur la brèche, ainsi que le G.C.P.D, à la demande de Gordon, qui savait que de tels évènements donneraient des idées à quelques criminels encore récalcitrants à la loi de l'Empereur. Loin de lui d'aimer ce dernier, Gordon était obligé d'admettre que sous son égide, la criminalité avait drastiquement baissée...mais à quel prix, et pire encore, il vivait avec l'idée de savoir qu'un "ami" avait été vaincu par ce dernier. Oh oui, il paiera un jour la note car il n'était pas le seul à haïr ce monstre de metal. Cela ne lui rappelait que trop la défaite du Chevalier Noir face à ce malade de Bane et ce que ça avait engendré avec ce fou furieux qui se prenait pour le Batman. Il était hors de question qu'un tel schéma se reproduise. Mais pour le moment, il avait encore fort à faire.

Mais revenons à l'Empereur et à ses inquiétudes, car comme il l'avait supposé, ce qui se déroulait dehors n'avait rien de naturel et le puissant leader de la Lignée savait au fond de lui que des forces mystiques étaient à l'oeuvre.

Mais ce qu'il ne savait pas, c'est ce que ces dernières allaient très vite se manifester au plus près de sa personne. Et ce, bien plus vite qu'il ne pouvait l'imaginer. A peine ses hommes eurent ils le temps de saluer leur maitre qu'un étrange évènement commençait à se faire ressentir crescendo. Au début, il avait pris cela pour un simple courant d'air, probablement du à un mouvement de son Chunin, ou un autre de ses lieutenants. Mais il y'avait quelque chose dans cet "air" qui ne collait pas. Et plus encore, ce phénomène commença doucement à s'amplifier, comme si une bourrasque décidait de se lever progressivement dans la salle, provoquant l'étonnement de tous.

"Mais.....qu'est ce que....?"

La bourrasque se faisait de plus en plus violente, commençant à faire bouger avec véhémence les lustres de la salle, soufflant encore plus fort, jusqu'à progressivement balayer les soldats de l'Empereur. Ce dernier se retrouva en bien mauvaise posture aussi, bloqué sur son trône, incapable de se lever alors qu'il voyait ses hommes subir les affres de ce phénomène en étant incapable de les aider. Akasha et les autres subirent à leur tour cette bourrasque qui semblait être doté d'une puissance comparable à une tornade. De ce fait, il leur était impossible de faire face, ceux-ci étant piégés dans cette salle avec...ce phénomène qui allait les tuer progressivement.

Puis, il y'eut des crépitements, semblables à ceux émis par des étincelles, gagnant à leur tour en puissance, alors que d'un peu partout, des éclairs se formaient, fauchant plusieurs soldats qui furent tués net, du moins pour ceux étant trop proches de ces derniers, au centre de la salle. Les autres quant à eux, étaient touchés mais pas à un degré mortel, mais assez pour qu'ils se laissent aller à des hurlements de douleur et de terreur.

"PERE, DITES MOI QUE CE N'EST PAS l'EPEE!"

L'Empereur ne répondit rien. Kusanagi n'était pas responsable de ce qui arrivait. Ce qui se déroulait sous ses yeux, ce qu'il se passait...c'était une magie puissante, très ancienne et venue d'un autre monde. 
Puis, il y'eut ce flash, éblouissant chaque personne dans la salle, le Shirai Ryu 'y compris.

Et soudain, tout cessa d'un coup. Le vent, les éclairs....tout disparut aussi brusquement que c'était apparu, ne laissant que quelques cadavres, des soldats en état de choc...ainsi qu'un gigantesque cratère dans le sol même de la salle....et au centre duquel une étrange forme allongée se trouvait.

"Par tous les Dieux, qu'est ce que cela signifie?"
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyJeu 26 Nov - 0:23





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


Aucun d'entre nous n'aurait pu prévoir ce qui allait se passer, tant l'attaque avait été brutale et soudaine. La journée avait bien commencé, pourtant, malgré un temps maussade. Cela n'avait pas empêché Cahal de s'absenter le temps d'aller acheter de quoi manger, me laissant seule en compagnie des enfants et de cinq régulateurs. Un détail qui avait toute son importance, car à nous deux, nous aurions eu une chance de le vaincre ...

Les Chasseurs au complet s'étaient absentés pour diverses missions, nous laissant la charge de garder l'Agence. Une tâche plutôt ennuyeuse, mais qui avait son avantage lorsque la pluie battait son plein. Il y avait quelque chose de réconfortant à rester au chaud à écouter l'averse tambouriner contre les vitres, calée dans un fauteuil, une tasse de thé à la main, alors que Juno et Isaac jouaient dans la pièce d'à côté. Une quiétude qui fut bien vite interrompue par des coups violents en provenance du hall d'entrée, me faisant sursauter. Je me précipitais aussitôt sur les lieux, tous mes sens en alerte. Qui que ce soit, il allait regretter de s'être annoncé de cette manière, alors que mes enfants étaient présents. Mais je n'eus pas le temps de faire quoi que ce soit. La porte vola en éclats, laissant la place à une ombre gigantesque, du moins ce que je pris pour une ombre ... Ce n'était qu'un être de chair, dont la lourde cape noire dans laquelle il était enveloppé accentuait sa taille déjà imposante. Je pus le reconnaître malgré son accoutrement grâce au masque réfléchissant qui cachait son visage.

Spellbinder ... Manquait plus que lui pour transformer une journée de calme en un enfer ! Lita l'avait pourtant tué la dernière fois qu'on avait eu affaire à lui, et la victoire était surtout venue du fait qu'il avait baissé sa garde. Et voilà qu'il réapparaissait, ressuscité Dieu ne sait comment pour venger la mort de sa compagne ! La mort ne voulait décidément plus rien dire sur Neredia. La situation était déjà mal engagée d'emblée ; ce type était quasiment inarrêtable, doté d'une force phénoménale et comptant plusieurs tours de passe-passe dans sa manche. Quoi de plus étonnant venant d'un ancien Chasseur ayant bénéficié de surcroît des leçons de magie de Daxius ?

Il ne perdit pas de temps pour entrer en action. Trois des régulateurs perdirent la vie, transformés en torche humaine. Et Cahal qui n'était pas toujours rentré ! J'aurais bien eu besoin de son aide en cet instant !

" Sarah, Yuri ! Emmenez les enfants à l'étage, je vous rejoins ! "

Mettre Isaac et Juno en sécurité était la priorité, l'affrontement passait en second plan. J'invoquais un blast d'énergie qui s'écrasa contre le géant, avant de me ruer à mon tour à l'étage. Il fallait faire vite, je n'aurais que quelques minutes avant qu'il ne rapplique. Une fois auprès des autres, je me dépêchais d'ouvrir un passage vers Algherty, puis donnais mes instructions.

" Mettez-les à l'abri et prévenez Mathilda, vite !!! "

" Mais ... et toi ? "

" Cahal ne va plus tarder, à deux on a une chance. "

Juno, en pleurs, s'était réfugiée dans mes bras et refusait d'en bouger. Je dus la repousser à contrecœur. Le temps pressait, j'entendais déjà les pas de Spellbinder gravir les escaliers.

" Sois courageuse, et toi aussi Isaac. On se retrouve tout à l'heure. Je vous aime, mes enfants ! "

Je ne le savais pas encore, mais je ne les reverrais pas avant un long moment. A peine le vortex fut refermé sur leur passage que je ressentis une violente douleur dans le dos, suivie d'une odeur de brûlé. C'était bien sa méthode, d'attaquer par derrière.

" Je te reconnais bien là, espèce de lâche !! Tu crois vraiment que ça va m'arrêter ? "

" Tu vas payer .... JE VOUS FERAIS TOUS PAYER POUR SA MORT !!!! "

" Elle était devenue une abomination, idiot !! On ne pouvait plus rien pour elle !! "

" MENSONGES !!!! "

Toujours le même refrain ...  Toujours la même folie qui l'habitait depuis le décès de sa femme, qu'on avait du passer de vie à trépas pour abréger ses souffrances. Une vérité qu'il n'avait pas pu supporter, au point de sombrer dans la démence. Il était inutile de lui faire entendre raison ... J'enchaînais les blasts alors qu'il fonçait à toute vitesse vers moi, en vain ... Il les paraient sans difficultés sans cesser sa course, pour finir par me percuter de plein fouet, m'envoyant m'écraser contre le mur. Je n'eus pas le temps de me relever qu'il était déjà sur moi, me soulevant par la gorge d'une main avant de faire pleuvoir les coups. Pour me balancer à nouveau à travers la pièce comme un vulgaire fétu de paille. Je venais de prendre cher, mais la suite fut encore pire ....

" Ta famille pleurera ta perte... Tu ne reviendras jamais de l'endroit où je vais t'envoyer !!! "

Je me retrouvais incapable de bouger, alors qu'il levait la main, générant ce que je reconnus avec horreur être un trou noir, qui commença à aspirer tout ce qu'il y avait dans la pièce, moi y compris ...

* Bouge-toi, ma vieille, ou tu vas y passer !!! *

Ignorant mon corps qui protestait, je me redressais et me ruais vers la porte ... qui se referma violemment devant moi. Je n'eus que le temps de m'accrocher à la poignée pour ne pas être emportée à mon tour. Pur geste de désespoir qui se révéla inutile ...

" Qu'est-ce que .... MERDE, C'EST QUOI CE BORDEL ??? "

" CAHAL !!! GROUILLE-TOI, CA URGE !!!

Il ne fut pas assez rapide ... Ce que je redoutais arriva ; les gonds de la porte s'arrachèrent alors que mon compagnon surgissait enfin. Mais il était trop tard. Je pus l'entendre hurler alors le vortex m'emportait vers une destination inconnue. Le trajet ne dura quelques secondes, mais qui me parurent une éternité. C'était comme si je me retrouvais dans une centrifugeuse tournant à plein régime. Mon corps était ballotté dans tous les sens, et j'avais l'impression que mes membres allaient s'arracher à tout instant. Puis le calvaire prit fin brutalement, et je chutais avant d'atterrir sur un sol froid et dur, dont le choc m'assomma à moitié. Des cris de surprise et de peur s'élevèrent tout autour de moi, et je pus discerner des silhouettes en mouvement malgré ma vision qui s'embrouillait.

Je tentais de me redresser dans un ultime effort, mais ne parvins qu'à ramper misérablement avant de m'écrouler. Je prononçais ces quelques derniers mots alors que mes forces me quittaient lentement.

" Besoin ... d'aide ... "

Puis le brouillard m'enveloppa et je sombrais dans les ténèbres.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:16, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyVen 27 Nov - 0:25

Tous gardèrent le silence en observant le corps en partie inanimé de cette "jeune femme" qui jonchait à présent le cratère de la salle du trône. L'Empereur lui sembla interdit, empli de stupéfaction et n'entendit pas la question de sa fille adoptive, qui n'obtient que le silence.
Que répondre face à une telle scène? Difficile à dire, n'est ce pas?

Une chose était sûre: Kusanagi n'était pas responsable de ce déchainement de puissance et encore moins capable d'invoquer une créature de chair et de sang. Pris toutefois d'un doute, l'Empereur avait pris soin de dégainer partiellement son arme du fourreau. Aucune pulsion d'énergie, aucun hurlement ne se fit entendre, aucun son infernal ne s'infiltra dans l'esprit de chaque personne ici. Chose encore plus étrange, Kusanagi se montrait silencieuse...comme vidée de toute sa puissance, la reléguant presque au rang d'une lame tout ce qu'il y'avait de plus classique.

"L'épée........."

Un regard à la fois empli d'inquiétude et d'incompréhension pouvait se lire sur le visage de l'Empereur. Tout cela était arrivé si vite, si brutalement. Les éclairs, cette bourrasque, l'explosion et maintenant, cette femme...et le silence perturbant de l'Epée Kusanagi. C'était à ne plus rien y'comprendre.
Etait-ce un message des Dieux? Une Epreuve que le destin lui offrait? Voilà une question qui aurait bien du mal à trouver une réponse.

"Père, qui est elle?"
"Je.......je n'en sais rien."

Il était tellement rare d'entendre de l'hésitation dans la voix de leur leader. En temps normal, cela aurait pu passer pour un acte de faiblesse car un véritable chef de bataille ne se laissait jamais dicter sa conduite par ses émotions et des hésitations. Mais que répondre à cet instant? Que dire face à tout ce mystère qui se déroulait sous leurs yeux? Sadira, le regard écarquillé, semblait avoir bien du mal à comprendre ce qui arrivait. C'était encore plus étonnant et rare que cela devait être souligné, elle qui était de marbre devant chaque situation. Certains auraient même juré l'avoir entendu laisser échapper un léger son de sa bouche.

Bien que certains hommes, armes à la main tentèrent de s'approcher, tous purent voir cette forme tenter de se relever, suppliant presque pour de l'aide...avant de s'écrouler à nouveau.
La seule chose qui était sûre à cet instant, c'est qu'elle avait besoin d'une aide médicale tout de suite...et elle allait la recevoir, alors que d'un pas un peu plus décidé, le chef de la Lignée s'avança vers le cratère pour la ramasser délicatement, la soulevant avec autant d'aisance qu'une enfant.

"Akasha, Sadira, Ryo, avec moi dans mes quartiers. Li Mei, Kali et Joe, avec les autres, soignez les blessés et......honorez nos morts."

___________________________________________________
2 heures plus tard
Quartiers privés de l'Empereur.

"C'est dingue. Ses blessures sont déjà quasiment refermées."
"Je dois admettre que c'est assez inédit."
"C'est déjà arrivé, des trucs pareils dans votre clan?"
"Non, jamais. Pour te dire la vérité, je pense même que notre Seigneur est aussi perdu que nous. Je confirme encore une fois: Ce qui arrive n'est pas l'oeuvre de Kusanagi."
"Alors, c'est quoi le truc? Elle vient d'ailleurs, c'est ça?"
"Franchement.........je n'en sais rien et cela me dépasse dans l'immédiat, Akasha. J'ai vu bien des choses en tant que Shirai Ryu, mais là...c'est véritablement nouveau pour moi. Mais il y'a bien certaines choses que j'ai lu sur........"
"Ouais?"
"Sans partir dans les détails, il s'agissait de légendes sur des gens....des êtres qui provenaient d'autres mondes, très similaires aux nôtres. Et je te parle de choses qui étaient mentionnés sur des parchemins de plus de 3 siècles. On était alors très loin des idées complotistes des quelques illuminés du web. Mais reconnais que ce n'est pas impossible. Je veux dire, ici, l'existence d'êtres comme Superman et Darkseid a été une preuve. Mais là...il pourrait s'agir de voyages entre les dimensions. Mais une fois de plus, ce n'est que de la théorie."
"Père? Qu'en pensez vous?"


L'Empereur n'avait pas quitté la jeune fille des yeux une seule fois depuis qu'il l'avait allongé dans son lit. Outre le mystère qu'elle laissait échapper, la question qu'il se posait était "Pourquoi était-elle ici?", à Gotham, dans ce monde.

"Ryo a parfaitement résumé ce que j'en pensais. Mais la seule qui pourra nous donner des réponses est allongée sur ce lit, inconsciente. La question que nous devons nous poser est "Quand se réveillera-elle?"
"Difficile à dire....ça peut être dans une heure comme dans un an. De plus, vous avez tous vu son "arrivée" et l'état dans lequel elle était, en sang et presque mourante. J'ai presque envie de dire que tout ne dépends que d'elle à présent, n'étant pas medecin."
"Ok mais vous avez vu à quel vitesse ses blessures se sont refermées? Personne ne se régénère comme ça, à part l'autre casse-pompe de Métropolis quand on arrive à le blesser un peu."
"Effectivement, il y'a encore une heure, elle présentait de nombreuses fractures, des blessures au flanc et des brulures infligés par quelque chose que je ne pouvais identifier comme une arme. Et là....à part quelques hématomes encore visibles, le plus gros s'est refermé."
"Putain, de merde, je viens de me rendre compte de quelque chose! Tu l'as reluquée, espèce de vicieux?"
"Mais.....non, pas du tout......"
"Et comment tu savais, hein? Il a bien fallu que...."
"Mais........"
"SILENCE, VOUS DEUX!!! Un peu de tenue, je vous prie!!"

Une réponse forte qui fit rapidement retombé le calme, malgré un regard accusateur de la jeune italienne envers le premier lieutenant de l'Empereur qui voulait tout dire. Mais l'heure n'était pas au conflit tandis qu'un cri déchira la salle...et tous furent surpris de la manière dont leur "invitée" venait de se réveiller en hurlant, comme si elle venait d'émerger d'un cauchemar d'une rare atrocité.
Akasha ainsi que Sadira et Ryo en furent surpris, mais le Akuma, quand à lui, laissa à peine percevoir sa surprise face au réveil impromptu de la jeune femme.

"Je crois que tu as ta réponse, gamine." apostropha Ryo à l'égard de la fille adoptive de l'Empereur.

A présent qu'elle était réveillé, si on pouvait dire cela ainsi, les questions allaient très vite fuser, bien que, dans l'état actuel des choses, la jeune femme semblait être dans un état de panique inattendu. Aucun des lieutenants ne sût quoi faire à cet instant, certainement pris au dépourvu une fois de plus. Ce fût le Akuma qui prit la parole, tentant de rassurer la jeune femme en posant délicatement la main sur son épaule.

"Tout va bien, vous êtes en sécurité. Essayez de reprendre votre calme."

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyVen 27 Nov - 20:22





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


" Regarde tes enfants ... REGARDE-LES BIEN, CAR CE SERA LA DERNIERE FOIS QUE TU VERRAS LEUR VISAGE !!! "

" C'est moi que tu veux, alors laisse-les partir !! "

" Certainement pas... Tu vas bientôt goûter à la douleur de la perte d'un être aimé ... "

Il ponctua sa phrase d'un geste de la main de laquelle jaillit un violent jet de flammes, qui faucha instantanément ce que j'avais de plus cher au monde. Et je ne pouvais rien faire, enfermée dans une prison de verre, sinon les voir se consumer lentement dans d'horribles cris de douleur en me tendant les bras, me suppliant de leur venir en aide. Mes hurlements se joignirent aux leurs alors que je martelais la paroi de toutes mes forces. 

Puis je me réveillais, toujours en proie à une terreur sans nom.

" Tout va bien, vous êtes en sécurité. Essayez de reprendre votre calme. "

Une voix qui se voulait rassurante, et qui étrangement, eut l'effet escompté, du moins en partie. Car je mis encore un moment avant de reprendre totalement mes esprits, toujours secouée par ce qu'il s'était passé. Heureusement, la mort de mes enfants n'avait été qu'un cauchemar. Ces derniers étaient toujours en sécurité à Algherty, et c'était ce qui comptait le plus à mes yeux. Je pouvais faire confiance aux villageois pour prendre soin d'eux, il n'y avait pas à s'en faire à ce sujet. Quant à Cahal, j'espérais qu'il aurait plus de chance que moi.

Ma principale préoccupation était de découvrir où Spellbinder m'avait envoyé. J'inspectais donc rapidement les lieux du regard. Une chose était sûre, il ne s'agissait pas de l'Agence. La pièce était plutôt grande, aux allures de salon avec sa bibliothèque et son bureau, et diffusant une lumière tamisée. Détail plutôt curieux ; il n'y avait aucune fenêtre.

Puis mes yeux se posèrent sur l'ensemble des personnes présentes ... avant de lâcher une exclamation de surprise.

" Alana ?? Mais qu'est-ce que tu fais là ? Je te croyais partie en mission avec Lita et Cass ... "

Je m'interrompis net en constatant mon erreur. Il ne s'agissait pas d'Alana, malgré sa ressemblance frappante. La femme qui se tenait là semblait plus jeune et son aura était celle de n'importe quel humain lambda, dénuée de toute trace de magie.

" Veuillez m'excuser ... Je vous ai prise pour quelqu'un d'autre ... "

Fermant les yeux, je me laissais aller contre le dossier du canapé-lit sur lequel on m'avait installé, le temps de faire le point. Résumons ... Spellbinder avait débarqué à l'Agence, réduit trois de nos Régulateurs en cendres avant de m'envoyer dieu-ne sais-où ... Sur le coup, j'ignorais totalement comme me sortir de cette impasse ! Il fallait prier pour que les Chasseurs trouvent un moyen de me dépêtrer de ce merdier.

Mais je devais admettre que la situation aurait pu être bien pire. J'étais encore en vie, et j'avais eu la chance de tomber sur des personnes qui m'étaient venues en aide, et ce malgré les étranges événements qui devaient tous sûrement les dépasser à l'heure actuelle. Ils étaient en droit d'avoir des explications. Je me relevais donc pour faire face à celui qui m'avait parlé auparavant et l'observais un moment, quelque peu déroutée devant son accoutrement pour le moins ... inhabituel. Ce n'était pas tous les jours que je croisais quelqu'un vêtu d'une armure de samouraï, ajouté à cela que sa taille frôlait les deux mètres, ce qui avait de quoi impressionner. Je sus aussitôt que son aide me serait nécessaire si je voulais m'en sortir.

" J'imagine que vous vous posez certainement beaucoup de questions. Et je suis disposée à y répondre mais avant .... j'aimerais savoir où je suis et qui vous êtes ... "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptySam 28 Nov - 18:30

Un long silence interrogatif s'était abattu sur l'intégralité des protagonistes faisant face à cette inconnue. Une fois de plus, tous restaient interdits devant ses paroles. Tout d'abord l'italienne qui fût appelée "Alana". Et qui étaient ces autres personnes que cette femme aux cheveux argentés citait? Bien que l'envie de prendre la parole était fortement impérieuse, elle garda le silence, comprenant par la suite que cette étrangère l'avait prise pour quelqu'un d'autre. Mais la manière dont elle s'était adressé à elle, cette familiarité...comme si elle la connaissait depuis longtemps l'avait étonnamment choqué. Sadira, elle, gardait un silence de mort, gardant son regard sur la jeune inconnue, la tête emplie de questions qui défilait les unes après les autres. Il était en général impossible de savoir à quoi la tueuse perse pouvait penser dans ses heures mais n'importe qui prenant un instant pour poser son regard sur elle comprendrait très vite que l'interrogation subsistait. Et quant à Ryo, on pouvait en déduire la même chose, ce dernier se gardant bien de prendre la parole en présence de son seigneur.

Qui qu'elle soit, elle avait poussé encore plus la curiosité des combattants présents dans la salle, mais Akasha resterait celle qui, pour le moment, avait été la plus perturbée par les paroles de celle qui lui faisait face.

"............"

La réaction de la fille adoptive de l'Empereur n'avait pas échappée à ce dernier, bien qu'il n'accorda qu'un regard bref. Sur l'instant, il se demandait si il devait lui demander de sortir ou de rester, bien qu'il se doutait de la réaction de celle-ci si un tel ordre lui était donné. De plus, la situation semblait étrangement la concerner si on considérait que malgré ses excuses, il semblait exister un lien fort entre elle et cette voyageuse venue de loin...dans un sens.

"Vous êtes dans la demeure de la Lignée, à Gotham City. Bien que je possède de nombreux noms et titres, on m'appelle Akuma et nous avons effectivement beaucoup de questions à vous poser, à savoir "Qui êtes vous?" et d'où venez vous car au vu de votre arrivée, nous pouvons en déduire que vous n'êtes pas de ce monde."

L'homme en armure prit le temps de reprendre sa respiration, afin de mieux se relancer dans ses questions.

"Ryo, ici présent a examiné vos blessures lors de votre arrivée. Vous étiez presque mourante selon lui...et à présent, vos plaies semblent ne plus être qu'un vaste souvenir lointain. Il n'existe à nos yeux aucune personne capable de se régénérer de la sorte, pas même ce monstre de Killer Croc. Cela fait donc trois questions auxquelles nous souhaiterions des réponses dans l'immédiat."

Bien que cela aurait pu sonner pour un ordre, le combattant asiatique avait parlé avec calme et respect comme il en avait l'habitude chaque fois qu'une personne lui faisait l'honneur de sa présence en sa demeure.
Celle sur son "arrivée" viendrait un peu plus tard, à savoir comment à elle seule, elle avait pu déchainer les éléments, si tant soi qu'elle ait un rapport avec la tempête qui frappait la ville depuis quelques heures.

"Sachez toutefois que nous ne vous voulons aucun mal. Notre but est simplement de comprendre ce qui vient de se passer." dit il, prenant le temps de porter ses mains au niveau de son propre visage. Un léger cliquetis de métal fit comprendre qu'il avait l'intention de faire en sorte que la jeune femme se sente le plus à l'aise possible alors qu'il enlevait son casque.

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyDim 29 Nov - 20:29





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


Akuma ... Un mot principalement utilisé pour désigner un esprit maléfique dans le folklore japonais, et également le résidu d'une âme tourmentée. Un nom que cet homme n'avait certainement pas emprunté par hasard ... et un mystère qui ne serait abordé que bien plus tard. Quant au lieu où je me trouvais, Gotham City ... ça ne me disait rien du tout. Ce qui confirmait mes craintes depuis le début ; le vortex ne s'était pas contenté de m'envoyer dans un autre état ou un autre pays, mais m'avait carrément propulsé dans un autre monde.

* Tu ne reviendras jamais de l'endroit où je vais t'envoyer ... *

Les paroles de Spellbinder prenaient maintenant tout leur sens. Heureusement, mon "exil" ne serait pas définitif, contrairement à ce qu'il croyait. Cela faisait belle lurette que le voyage entre les mondes n'avait plus de secrets pour nous. Le seul problème qui se posait, c'était le temps que mettrait les Chasseurs à me retrouver. Cela pourrait prendre des semaines, voire des mois ... Il est toujours plus compliqué de se rendre dans une dimension totalement inconnue que dans un monde que l'on a déjà visité, et cet endroit faisait apparemment partie de la première catégorie.

Et vu que je risquais fort d'être bloquée ici pour un bon bout de temps, autant en prendre mon parti.

" Mon nom est Terra Odden. Et effectivement, je viens bien d'un autre monde. Mais si je vous dis Neredia, je doute fort que cela vous dise quoi que ce soit. "

Je marquais un temps de silence. S'il m'avait été aisé d'apporter des réponses jusque-là, la suite s'avérait être plus ... délicate. Etait-il vraiment sage de leur révéler ce que j'étais ? Les réactions face à des forces qui dépassaient l'entendement variaient d'un individu à l'autre, et pas forcément dans le bon sens. Acceptation ou déni dans le meilleur des cas, peur ou folie dans le pire. Bien que, les concernant, ils étaient restés relativement stoïques, et ce n'était pas donné à tout le monde de réagir ainsi face à une inconnue débarquant d'un autre univers.

De plus, il y avait un autre détail qui me poussait à leur révéler la vérité. Leurs auras débordaient de magie, du moins pour trois d'entre eux. Celles des deux hommes étaient similaires, dégageant le même sentiment de tristesse et de vengeance, bien que celle d'Akuma était plus oppressante. Elle me rappelait étrangement celle de Daxius, comme si lui aussi avait connu un passé tragique qui l'avait poussé à apprendre les arcanes de l'ésotérisme. Mais c'est celle de la femme au visage en partie dissimulé par un masque qui retint mon attention. Ecrasante et imprégnée par le mal, comme si cette dernière était possédée par une entité maléfique. Encore une interrogation qui n'aurait sa réponse que bien plus tard. Je me promis toutefois de la garder à l'œil.

Je ne mis donc pas longtemps avant de me décider.

" Et pour ce qui est de ma capacité à régénérer, disons que cela fait partie des nombreux attributs que me confère mon statut d'Antédiluvienne, bien que je suppose que ce mot ne veuille rien dire non plus pour vous. C'est pour cela ... "

Je m'approchais d'Akuma et profitais qu'il ait enlevé son casque pour poser mes mains de chaque côté de sa tête.

" ... que des images valent mieux que des mots."

Je lui montrais tout ce qu'il s'était passé avec Spellbinder ; son arrivée fracassante à l'Agence, le combat qui s'était ensuivi et comment il l'avait remporté en m'expédiant à Gotham. La scène ne dura que quelques secondes mais fut assez brutale pour qu'il recule de plusieurs pas, complètement secoué. Je n'eus pas le temps de m'excuser que les trois autres étaient déjà sur moi, leurs armes braquées dans ma direction.

" Qu'est ce que tu lui as fait ?? "

" Réponds, ou ta tête ira rouler sur le sol !! "

Je lâchais un profond soupir. Evidemment, c'était à prévoir... Un bref coup de vent, et je me retrouvais derrière eux, leurs armes à la main, avant de les jeter à leurs pieds.

" Je n'ai pas l'intention de me battre, sauf vous m'y obligez. Akuma voulait la vérité, je la lui ait apporté. Mais rassurez-vous, il n'en portera aucune séquelle. "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyLun 30 Nov - 20:22

"ARRETEZ!!"

Telle fût la seule onomatopée hurlée à la figure de ses lieutenants qui avaient eu leurs armes braquées sur la mystérieuse étrangère. Et quelle ne fût pas sa surprise de voir à quel point elle les avait désarmé sans le moindre souci. Qui que soit cette femme, elle avait fait usage d'une vitesse quasi-instantanée, pour ne pas dire "divine". Aux dernières nouvelles, il n'existait que deux êtres capables de se déplacer aussi si vite si on exceptait les petits jeunes des Teen Titans, qui n'oeuvraient pas à Gotham.

Lai........laissez-la........c'est un ordre!!" éructa il, partiellement épuisé par ce qu'il venait de vivre et qu'on pouvait qualifier d'expérience très inhabituelle. Bien qu'il n'avait pas plié le genou ni mis celui-ci à terre, l'Empereur était à présent dans un état que personne n'avait jamais encore imaginé à son égard. Les yeux écarquillés, en sueur et semblant à bout de souffle, il avait expérimenté en un instant plusieurs minutes de la vie d'une personne. Une expérience qu'on pouvait qualifier de très déplaisante sur le moment car toute barrière de la réalité avait explosé pour laisser place à une nouvelle vérité qu'il eut bien du mal à accepter, se résignant pourtant bien vite à celle-ci.

Ils n'étaient donc pas seuls dans ce monde. Non, pas d'extraterrestres, de voyages dans le temps ou ces choses là. Là, on parlait de monde parallèles, de royaumes régis par d'autres règles et des structures auxquelles personnes n'aurait pu donner crédit. On parlait de dimensions dirigées par des règles et des phénomènes physiques hypothétiques qu'on ne pouvait que voir dans les films et les romans quand le sujet n'était pas abordé dans les thèses scientifiques, exhortant à faire usage de mots comme "probabilités" ou "Processus Quantiques".

Et plus encore, cela ne faisait que renforcer les croyances du Shirai Ryu sur les histoires que lui racontait son grand-père lorsqu'il évoquait la venue d'autres guerriers d'un monde lointain, des combattants si puissants qu'ils étaient devenus des Dieux ou leur égal.

"Maitre......"
"Je.....je vais bien. Ryo........nous....nous devons parler, toi et moi."


Le jeune lieutenant était estomaqué par la réaction de l'Empereur. Lui qui semblait si inébranlable, impossible à surprendre, faisait preuve d'un comportement qui lui aurait presque valu d'être jugé par ses pairs. Mais comment réagiriez vous si du jour au lendemain, une déesse venait apparaitre au sein de votre demeure? Car à la manière du Ashiaraiyashiki, c'est exactement ce que cette femme avait fait, demandant une aide qui lui avait été offerte.

Les deux hommes s'écartèrent bien vite de l'étrangère et des deux lieutenantes, prenant le soin de parler à nouveau dans leur langue natale.

"Seigneur, expliquez moi. Que s'est il passé?"
"Te rappelles tu ce que les Anciens nous racontaient, Ryo?"
"Il y'a bien des légendes, monseigneur."
"Oublie les titres à cet instant. Je veux que tu cherches dans tes souvenirs et que tu te rappelles l'époque où nous étudions au Temple l'histoire de notre peuple."
"Je n'ai que de vagues souvenirs, mais n'était il pas question d'un voyageur venu des étoiles et d'ailleurs?"
"C'est exact ! Un voyageur qui était déjà venu parmi nous. Le même qui nous aurait confié Kusanagi."
"Mais je croyais que l'épée avait été crée par notre peuple."
"Non, nous n'en avons toujours été que les gardiens. Mais il aurait raconté qu'il venait d'un monde lointain, un monde qui était invisible et imperceptible, là où régnaient des forces primaires, celles de la Création."
"Vous voulez dire qu'elle viendrait de là-bas?"
"Elle a cité un monde du nom de Neredia et je suis presque sûr d'avoir déjà entendu ce nom là lorsque nous étions enfants."
"Maintenant que vous le dites, il est vrai que ce nom ne m'est pas inconnu......mais je ne parviens pas à me rappeler de tout."
"Cela viendra, mon frère! Mais tu viens de voir cette femme te désarmer sans que tu n'ais pu réagir malgré ton entrainement. Je pense qu'entre cela et son arrivée, tu dois penser la même chose que moi."

Le dialogue fût très vite interrompu par la voix de l'étrangère vers qui ils se tournèrent, le regard encore plus surpris. Et il y'avait de quoi car.......

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Kitrina Falcone

Crime
Crime

Kitrina Falcone
Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1200
Autres Comptes : Cassandra Cain, Terra Odden
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyMer 2 Déc - 22:15

" Tiens le coup, Shiro ... "

J'ignorais s'il m'entendait encore. Cela faisait bientôt deux heures qu'il était inconscient, et son état n'avait pas l'air de s'améliorer. Et il n'était pas le seul ; environ une cinquantaine d'hommes étaient présents, tous gravement blessés. Mais bien que la situation était alarmante, je me refusais d'envisager le pire. Shiro allait s'en sortir, c'était obligé, il ne pouvait pas finir comme ça. Dire que cela devait simplement être une mission de démantèlement d'un réseau de drogue ...



Deux heures plus tôt.

" Mary dort enfin. Laisse-moi encore deux minutes et j'arrive. "

" Les plans ont changé. On doit se rendre à la salle du Trône. "

" Quoi ?? Comment ça se fait ? "

" La tempête fait rage dehors, mais j'ai l'impression que ce n'est pas seulement à cause de la météo. J'imagine que l'Empereur nous en dira un peu plus. Tu viens ? "

J'emboîtai le pas à Shiro, songeuse. Ce n'était pas dans les habitudes d'Akuma de changer ses plans à la dernière minute, sauf pour de très bonnes raisons. Et j'étais curieuse de les entendre.



Actuellement.

Tout s'était déroulé tellement vite. Le vent, qui s'était transformé en violentes bourrasques, puis les éclairs, qui avaient fait de nombreuses victimes, sans compter les morts ... J'avais eu la chance d'y réchapper, grâce à Shiro, qui m'avait écarté juste à temps. Malheureusement, il n'en était pas sorti indemne. Tout ça à cause de cette "étrangère", dont l'arrivée avait provoqué une grande agitation dans les rangs de l'Empereur. Il est vrai que sa venue amenait beaucoup d'interrogations, bien qu'en ce moment, je me fichais pas mal de qui elle était et d'où elle venait. Shiro allait au plus mal, et dans mon esprit, elle seule en était responsable.

J'en voulais aussi à l'Empereur, qui brillait par son absence. Ses hommes avaient besoin de lui, et où était-il ? En train de s'occuper de cette inconnue qui avait provoqué tout ceci ...

Et pour ne rien arranger, je surpris une conversation entre Li Mei et Joe qui se tenaient non loin de moi.

" Ils vont s'en sortir, tu crois ? "

" C'est mal engagé, Li Mei. Honnêtement, je leur donne pas trois heures avant qu'ils y passent tous. C'est étrange, c'est comme si quelque chose bloquait leur guérison ... "

" On devrait peut-être prévenir le patron, tu ne penses pas ? "

" Patientons encore une heure. S'il n'y a toujours aucun signe d'amélioration d'ici-là, alors j'irais lui en faire part. "

Je refusais d'en entendre plus, et sortis discrètement de l'infirmerie. A leur guise s'ils préféraient laisser traîner les choses, mais il était hors de question pour moi que j'attende patiemment alors que Shiro était en train de mourir ! Je comptais bien rappeler à l'Empereur ses responsabilités en tant que leader de la Lignée, et peu m'importait d'être punie.
Inutile bien sûr d'emprunter l'ascenseur principal, je savais d'emblée que l'accès en serait verrouillé, comme à chaque fois qu'Akuma ne voulait pas être dérangé. Heureusement, il y avait toujours celui de service, qui débouchait sur la salle de sécurité , près de l'entrée du Sinner's Inn.


Quelques minutes plus tard.

Je me dépêchais de traverser tout le bâtiment en direction des quartiers de l'Empereur. Avant de m'arrêter devant les portes, le temps de reprendre mon souffle. Puis je frappais plusieurs fois avant d'entrer, sans attendre d'y être conviée. Au diable le protocole, alors que des vies étaient en jeu ! Evidemment, je dus essuyer les regards réprobateurs de Ryo et Akasha, tandis que ceux de Sadira et du Samouraï restaient insondables, comme à leur habitude. Quant à la nouvelle venue, je ne lui prêtais aucune attention alors que je posais un genou à terre en signe de respect devant l'Empereur, avant de prendre la parole.

" Pardonnez-moi de vous déranger, Seigneur Akuma, mais il y a urgence. L'état des blessés ne fait qu'empirer, il y a peu de chances qu'ils s'en sortent. Y compris Shiro ... "

Ma voix se brisa alors que je prononçais son nom. Je cachais mes mains qui s'étaient mises à trembler, et tentais de refouler les larmes qui menaçaient de couler. Je ne pouvais me faire à l'idée de le perdre ...

" C'est moi qui aurait du être à sa place ... "

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Catgir10

Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyJeu 3 Déc - 22:01





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


Je devais le reconnaître, la réaction d'Akuma avait de quoi surprendre. Quand la plupart auraient pris peur de voir leurs convictions ébranlées, lui semblait plutôt bien s'y adapter, si on exceptait le fait qu'il en était tout de même sorti chamboulé. Cela confirmait l'évidence ; ce n'était pas la première fois qu'il était confronté à des forces surnaturelles. Tant mieux ! Cela devrait faciliter la nature de nos relations, et il sera certainement plus enclin à m'apporter son aide.

Je l'observais d'un œil amusé alors que ce dernier s'entretenait avec Ryo dans sa langue natale, sans se douter un seul instant que je la maîtrisais totalement. De ce que j'entendis, il était apparemment question d'une épée nommée Kusanagi, qui aurait été apportée dans ce monde par un habitant de Neredia. Une légende qui ne me disait absolument rien, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'elle n'était pas réelle. Après tout, j'étais encore loin de connaître toute l'histoire de Neredia, tellement il y en avait à raconter.

< Et si vous me posiez plutôt la question, au lieu de faire des messes basses ? >

Des mots également prononcés en langue nippone, et dont la réaction de surprise qu'ils entraînèrent chez les deux hommes m'extirpa un sourire. Je continuais sur ma lancée, toujours en japonais.

< Ne faites pas cette tête-là, on dirait que vous avez vu un fantôme ! Plus sérieusement, je n'ai jamais entendu quoi que ce soit concernant cette épée dont vous parliez. Mais je connais quelqu'un susceptible d'en savoir plus ... si bien sûr je le revois un jour ... >

Une ombre passa sur mon visage alors que j'évoquais Karno, qui avait toujours été le plus calé d'entre nous quand il s'agissait de l'histoire de notre monde. Je me rendis compte à quel point il allait me manquer, lui ainsi que tous les autres. De violents coups à la porte me tirèrent de mes sombres pensées, suivis par l'entrée d'une personne dont le visage m'arracha une expression de stupeur. Après le sosie d'Alana, voilà que je me retrouvais nez-à-nez avec la copie conforme de Luna, dont la seule différence était l'absence de pâleur due à son statut de Dunpeal, ainsi qu'une dizaine d'années en moins.

Cette dernière se dirigea vers Akuma avant de s'agenouiller, et je pus sentir le désespoir dans sa voix alors qu'elle lui rendait compte de la situation, dont le ton résonnait comme un appel à l'aide. Un appel auquel je répondis moi-même, consciente que j'avais ma part de responsabilité là-dedans. Si je n'avais pas baissé ma garde bêtement, j'aurais pu faire face à Spellbinder, et rien de tout ceci ne serait arrivé. Je posais doucement une main sur son épaule.

" Ne t'inquiètes pas, jeune fille. Ton ami va s'en tirer, je m'en porte garante. "

Puis je me tournais vers Akuma.

" Menez-moi auprès de vos blessés. Je peux encore les sauver, mais il faut faire vite ! "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptySam 5 Déc - 23:14

La surprise, voilà ce qui avait défini les traits de l'asiatique durant ces cinqs dernières minutes, car tout d'abord, durant sa discussion privée avec Ryo, celui-ci avait eu droit à une réponse de l'invité qui, en plus de comprendre le japonais, le parlait avec une maitrise parfaite. Sadira et Akasha eurent de leur coté une réaction toute aussi fraiche vu l'expression sur leur visage et plus encore, elle aborda la question de Kusanagi, dont elle ne semblait savoir que peu, voire, presque rien.

En temps normal, une personne se mêlant des affaires de l'Empereur aurait eu droit, en toute finalité, à une réflexion remettant cette dernière en place avec l'ordre de ne plus jamais l'ouvrir sans autorisation sous peine d'y laisser une partie d'elle même, mais le cas échant, le Samurai ne fût capable de dire le moindre mot tant sa stupéfaction était totale.

C'était totalement compréhensible.

Le regard que tous s'échangèrent en disait assez long sur l'interrogation qui les habitait. A défaut d'avoir des renseignements sur l'épée dont était doté l'inébranlable leader de la Lignée, la jeune femme pourrait au moins poser la question à une personne qui, selon ses dires, en savait long sur le sujet. Un détail qui n'échappa point au fondateur de la guilde d'assassins qui mit ce détail dans un petit coin de son esprit. Des questions seraient posées mais pas dans l'immédiat car des coups contre la porte se firent entendre....et la jeune Falcone fit son entrée. Habituellement, il était de circonstance de ne jamais déranger l'Empereur sous peine de faire face à son courroux mais celui-ci garda le silence quand il entendit la supplique de la novice, lui rappelant le sort de ses hommes dont le jeune Shiro, dont le rapprochement était plus que palpable avec la jeune femme. Beaucoup avaient remarqué le petit manège qui s'était mis en place entre la fille des Falcone et le jeune guerrier.

Une fois de plus, l'étrangère venue des cieux prit la parole, s'approchant pour réconforter celle qui était venue implorer une aide, qu'elle allait vite recevoir comme en attestait sa réaction et la demande qu'elle fit à l'Empereur, celui-ci acquiesçant d'un simple mouvement de tête, lui faisant signe de la suivre.

Tous prirent l'ascenseur en silence, les ramenant dans le sous-sol du Sinner's Inn, dans les couloirs du Temple. Tous se mouvèrent avec célérité, Akuma et Kitrina ayant ouvert la marche afin de diriger la voyageuse inter-dimensionnelle en direction du dispensaire bien que malgré la distance, on pouvait entendre une cacophonie d'hurlements aussi atroces les uns que les autres, témoignant de l'atroce spectacle qui allait se dérouler sous les yeux.
Kali et Joe, quant à eux, se tenaient devant l'entrée, se concertant sur les moyens d'aider les malheureux foudroyés.

"La plupart devraient être mort. C'est à n'y rien comprendre."
"Que veux tu dire?"
"J'ai vu de nombreuses blessures quand j'étais soldat. Des infections, des brulures qui étaient provoqués par des agents chimiques et rares étaient ceux qui présentaient des blessures aussi importantes sans y' succomber. C'est comme si......quelque chose les maintenaient en vie."
"Dans ce cas, on fait quoi? On peut pas les laisser dans cet état !"
"Tu as bien vu que cela ne sert à rien. On ne peut même pas les euthanasier. Quand j'ai coupé la tête de Yoshi, il continuait d'hurler. Ce qui est à l'œuvre la dedans dépasse mes compétences. Pour te dire la vérité, je ne pense même pas qu'on puisse les aider de quelque manière que ce soit."


Le groupe précédé de l'Empereur et Kitrina fit son apparition et avant que Kali et Kane ne puisse dire le moindre mot, ils entrèrent, ou du moins, se contentèrent de rester sur le pas de la porte, observant avec effroi ce qu'il se passait. La plupart étaient brulés à l'extrême sur plus de la moitié de leur corps. D'autres avaient les os à l'air, voire, plus un lambeau de peau sur le crâne....et tous hurlaient à l'unisson au point que même Sadira en fût perturbée bien qu'elle n'en dit pas un mot. L'expression qui s'était dessiné sous son voile en disait long sur ce qu'elle ressentait.
Akasha, elle, eût un tel haut le cœur qu'elle ne pût s'empêcher de sentir le reste de son repas lui remonter dans la gorge et qu'elle ravala sous la pression de Ryo qui lui avait hurlé de se retenir.

"Par tous les Dieux.........."

Quant à l'Empereur, était-ce nécessaire de dire à quel point celui-ci était choqué par ce qu'il voyait? Au même titre que la tueuse perse, son expression se changea en terreur pure quand il vit que ses hommes étaient à présent entre la vie et la mort, dans tous les sens du terme. Trop amochés pour survivre mais encore en vie sans qu'on ne puisse y' comprendre quelque chose...comme des cadavres encore conscients de leur état et ressentant pleinement la douleur.

"Terra, aidez les et vous aurez ma gratitude éternelle."

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyMer 9 Déc - 22:03





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


J'en découvris un peu plus sur la demeure de la Lignée alors que nous nous rendions tous auprès des blessés, à savoir que leur quartier général s'étendait jusqu'au sous-sol du bâtiment. En plus des quelques gardes, je croisais également à ma grande surprise des parents avec leurs enfants. Ce qui amenait à de nouvelles interrogations ; qui étaient t'ils exactement, et quels objectifs poursuivaient t'ils ? Encore des questions qui se rajoutaient à celles que je comptais déjà poser à Akuma, une fois tout ceci réglé.

Nous arrivâmes enfin sur les lieux qui servaient d'infirmerie. Il était temps, d'ailleurs, car la situation était critique, et pire que ce que je ne pensais. La magie ne s'était pas contentée de blesser ces hommes, ni de bloquer leur guérison. Elle les maintenait également dans un état pire que la mort ; brûlés au premier degré, en proie à d'horribles souffrances comme en attestaient les hurlements de douleurs qu'ils poussaient, et incapables de mourir ... Heureusement, il me restait encore assez de temps pour agir avant que leur cas soit irréversible.

" Il n'est pas encore trop tard pour les aider, mais je vous demanderais pour cela de quitter la pièce, s'il vous plaît. "

Les ordres furent donnés, et je me retrouvais maintenant seule avec les blessés. C'est là que ma formation de guérisseuse au sein de la communauté de Gaïa allait se révéler utile. Je m'assis en tailleur et fermais les yeux, m'efforçant de faire le vide dans ma tête malgré les cris d'agonie de ces malheureux. Je devais me focaliser sur une seule pensée ; les sauver à tout prix, et il me fallut cinq bonnes minutes de méditation avant de pouvoir passer au stade suivant. Une fois parvenu au bon état d'esprit, je me relevais et joignis les mains, d'où surgit une boule d'énergie qui émettait un bruit sourd, dont les nuances de couleur virèrent de l'orange au jaune pâle au fur et à mesure que ma concentration s'intensifiait.

Je ne la relâchais que lorsqu'elle atteint le blanc le plus pur, et une lumière aveuglante envahit la pièce alors que le sort faisait son œuvre. Il fallut encore quelques secondes avant que les patients s'éveillent, du moins pour certains d'entre eux. Pour les autres, il leur faudrait encore quelques jours pour reprendre conscience. Mais en ce qui me concernait, il y avait un problème ...

Certainement alertés par le silence soudain, les autres entrèrent alors que je tombais à genoux sur le sol, totalement vidée de mes forces. Désorientée l'espace d'un instant, je compris ensuite ce qui se passait. Evidemment, j'aurais du m'en douter ... Contrairement à Neredia, ce monde ne possédait aucune source de magie originelle, ce qui rendait toute régénération impossible dès lors que les réserves se tarissaient. Et sans réfléchir, je venais de vider totalement les miennes. Il y avait cependant une autre alternative, et bien que je répugnais en général à l'utiliser, actuellement je n'avais pas le choix.

" Si par hasard, vous avez .... quelqu'un sous la main ... qui ne manquerait à personne ... ça m'arrangerait ... "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyJeu 10 Déc - 0:38

Pour ainsi dire, personne ne savait ce qu'il se déroulait derrière les portes closes du dispensaire mais tous s'accordaient à dire que ce qui arrivait n'avait rien de naturel. Tout d'abord, elle s'enfermait puis vint ensuite cette lumière et pour finir, les hurlements cessèrent très rapidement. Le groupe entier n'osa pas entrer, se demandant à présent ce qu'ils devait faire et même l'Empereur semblait perdu sachant que l'inconnue n'avait pas donné d'instructions pour après. Deux longues minutes silencieuses s'écoulèrent avant qu'enfin, l'Empereur prit l'initiative d'ouvrir la porte pour constater ce qu'il venait de se passer. Devant eux se tenait la jeune femme, visiblement à bout de force tandis qu'autour, les hommes qui s'agitaient, victimes de la magie de feu de la jeune femme semblaient à présent en paix, ce qui était dans l'état actuel des faits, totalement inexpliquable.

"Je m'occupe d'elle. Vous autres, assurez vous de l'état de vos frères et soeurs."

Que venait il de se passer? Qu'avait-elle fait et surtout: QUI ETAIT-ELLE??

Jamais ces trois questions n'avaient autant résonné dans l'esprit de chacun et chacune ici et cette fois, il fallait admettre les faits: Cette femme n'avait rien d'une humaine ni de méta-humaine. Elle était bien au dessus et personne au monde n'aurait pu faire ce qu'elle avait réalisé. Il était à présent clair que la Lignée toute entière avait une dette envers elle.

L'Empereur avait été le premier à se jeter sur elle, examinant si elle allait bien. Les autres, eux, vérifièrent l'état de santé des soldats blessés et rapidement, le verdict était rendu: Tous allaient bien, guéris des brulures, ayant cessé de hurler et étant maintenant en état de repos. Alors oui, on pouvait parler de miracle. Mais cela n'avait pas été sans séquelle et la jeune "déesse", si on pouvait à présent l'appeler ainsi, venait de vider ses forces pour accomplir ce prodige et sa demande, alors qu'elle était à bout de souffle et sur le point de s'écrouler laissa tout le monde silencieux.

Un léger bruit de cliquetis se fit entendre. L'Empereur en était la cause, ayant hoché positivement la tête à l'encontre de la jeune femme, et répondant donc affirmativement à sa demande, celui-ci ayant déjà plus ou moins une idée de comment la suite allait se dérouler.

"Restez avec elle!!" dit il dans le plus grand des calmes a ses lieutenants, se relevant pour prendre une direction connue de lui seul, bien qu'elle pouvait se deviner. Cela tombait bien car ce soir, quelqu'un allait payer enfin sa dette à la société.

_________________________________________________
Prison de la Lignée
Cellule de Matthew Grimes

Il était difficile de dire combien de temps Grimes était enfermé ici depuis sa branlée face à Kali et Batman. Des mois, peut-être des années. Il avait perdu une bonne partie de sa musculature, de sa force et de sa volonté, étant à peine nourri et ce afin de le laisser uniquement en vie en vue de son jugement. Le tuer immédiatement aurait été un cadeau que l'Empereur avait refusé de lui offrir.

Sa craie de fortune était brisée, jonchant le sol en de milliers de petits morceaux à peine visible. Elle n'était plus sa priorité sachant qu'il n'aspirait qu'à une seule chose: Sortir d'ici mais comment s'évader d'une cellule totalement dépouillée et fermé, visiblement construite avec des doubles cloisons en métal? Elle avait été pensée pour éviter un tel scénario et à présent, Matthew n'avait plus qu'une seule possibilité: Attendre et se remémorer ses actes passés, ses décisions et ses conséquences.

Pas une seule fois il ne regrettait ce qu'il avait fait. C'était pour le pays, pour le peuple, pour la liberté qu'il avait fait ça. C'est vrai qu'il semblait avoir eu toute la liberté qu'il fallait pour avoir mis le feu dans les quartiers défavorisés, brulé une maternité et fait exploser à la fois une école et un orphelinat. Selon lui, cela apportait la richesse et le contrôle sur un pays qui méritait mieux que de subir une vague migratoire non désirée. Et peu importe si dans le processus, des patriotes perdirent aussi la vie. Rien n'était sans prix à payer et Grimes l'avait bien compris...jusqu'à ce qu'il se retrouve dans cette cellule à attendre son heure.

Il avait en grande partie oublié cette soirée où lui et ses hommes furent attaqués par le Samurai et son armée. Il se rappelait juste que cela avait été humiliait, rapide et douloureux. Il se rappelle encore des ombres surgissant des Ténèbres. Les souvenirs des coups de feu alors qu'il se repaissait des nouvelles fraiches le hantent encore...et surtout, il ne parvient pas à oublier la sale gueule de bridé de niaquoué de merde qui est venu le chercher en personne pour lui faire passer un sale quart d'heure.

Et voilà où il était: Prisonnier, comme ses ancêtres d'une bande de bridés revanchards dont la place n'était pas définie dans ce monde. Mais il ne regrettait rien car c'était avant tout une vengeance: Tuer tous ces enfoirés, exploser leurs enfants en plusieurs tas de petits morceaux gluants qu'il prit plaisir à écraser sous ses bottines en entendant leurs parents hurler et pleurer comme une bande de putains se faisant sodomiser de force dans un bordel et finalement, aller pisser sur leurs tombes en les taguant sous les huées générales et les pleurs plus insistants des familles avant d'achever le tout à la masse en brulant les restes des cadavres......n'avait pas de prix.

Mais tout acte amenait à des conséquences et aujourd'hui, Grimes allait payer le prix pour ce qu'il avait fait alors qu'un déclic se fit entendre dans la serrure de la porte et celle-ci s'ouvrit bien vite, inondant la cellule d'une lumière si irradiante qu'il fût incapable de la soutenir, ses yeux ayant été bien trop habitués aux Ténèbres de sa cellule.

"Matthew Grimes........"

Mais la voix.....cette voix........c'était la sienne, celle de l'homme qui l'avait capturé. Bordel, c'était lui, pas de doute.

"Tu as été jugé. Ta vie prends fin aujourd'hui et tu viens avec moi, ordure !"

Tous entendirent les hurlements de Grimes depuis sa cellule, mais ce n'était pas ceux qu'on aurait pu espérer. Sa souffrance ne faisait que commencer.

________________________________
Dispensaire de la Lignée
Environ 3 minutes après.

Les hurlements avaient durés durant tout le voyage depuis la cellule et ce, jusqu'au dispensaire où, de loin, on pouvait entendre les bruits de pas lourds et coordonnés du puissant Samurai, qui ne revenait pas les mains vides puisque de sa seule main gauche, il trainait un bien étrange paquet de ''merde" sur pattes qui se débattait en hurlant de douleur et pour cause, puisque sa longue crinière qui avait poussé depuis si longtemps était une bonne accroche pour l'Empereur qui ramenait jusque'à la déesse l'immonde salopard qu'était Grimes, un homme que personne n'allait regretter.....exactement comme elle l'avait demandé.

Sur son chemin, Grimes avait fait face au poids d'une partie de ses crimes, recevant à la fois le mépris, la haine et la colère des soldats de la Lignée mais aussi des habitants du Temple. Affronter tant de regard, faire face à une haine si puissante qu'elle pourrait en effacer l'univers entier ne lui pesait pas, bien au contraire. Cela ne faisait que renforcer cette foi immonde et corrompue qui le maintenant dans une idéologie mortifère et monstrueuse. 

Personne ne le comprenait et personne n'en serait capable. Il n'était pas un monstre. Il n'était pas le démon que les journaux décrivaient si bien, non. Il était un sauveur aux yeux ouverts, un gardien de la paix et de la moralité comme il aimait se définir...........comme un être supérieur qui avait craché sa puissance à la face du monde.

Alors qu'il crache sa "supériorité" à la face de cette déesse afin que tous puissent juger de son arrogance, cette condescendance qui le caractérisait si bien durant son "règne" à Gotham City. Voyons à quel point sa "prédominance" allait lui sauver la vie.

"Il est à vous, Terra. Je vous présente Matthew Grimes", dit il, en jetant avec force ce dernier aux pieds de la jeune femme. Précisons qu'en parlant de pied, l'Empereur avait pris soin, juste avant d'amener cette sale petite merde puante, de lui briser chacun des siens afin d'éviter une malheureuse scène qui aurait été d'une grande déconvenue face à la nouvelle venue.

"Un......monstre que personne ne regrettera. J'ignore si vous le pouvez, mais je pense que vous aimeriez en juger par vous-même."

Grimes n'en menait pas large malgré la douleur atroce qui lui traversait les jambes, incapable de se relever, n'ayant plus d'autre choix que de se trainer sur le sol en injuriant ceux qui l'entouraient. Que de pitoyables bravades et insultes à l'égard de ses geôliers mais rien qui n'atteignit le groupe, bien habitué à subir son flots de dégueulasseries sans nom. Sadira n'avait jamais souhaité s'exprimer sur le cas de Grimes et pour cause, elle ne s'exprimait jamais réellement mais le regard noir qu'elle lui adressait en disait long sur son ressenti. Kane, lui, refusait de lui accorder le moindre regard, estimant qu'il se salissait à subir la vue de cette engeance de l'enfer. Akasha, elle, eut bien du mal à se retenir de rouer de coup ce salopard d'assassin nazi et quant à Kali, on pouvait imaginer dans son esprit que des milliers de façon de mettre à mort cet enculé se mélangeaient. Quant à l'Empereur.....hé bien disons qu'il allait enfin avoir la satisfaction de voir ce démon mourir et que pour la toute première fois de sa vie, il allait savourer chaque instant de cette mise à mort à venir.

Et quant à la nouvelle venue, elle n'eut droit qu'à un bon gros glaviot craché à la figure et qui venait de lui atterrir sur la joue droite, suivi de longues paroles récitées en allemand qui contenaient insultes sur insultes à son égard. C'était trop pour l'Empereur qui prit la peine de placer un nouveau coup dans le dos de Grimes, le clouant définitivement au sol dans une nouvelle cacophonie de hurlements. Ryo, de son coté, avait apprécié de voir cet abruti se faire remettre à sa place et ne pût s'empêcher d'esquisser un léger sourire. Au même titre que son Seigneur, il s'était promis de ne jamais se réjouir de la mort d'un criminel, mais une saleté comme Grimes, autant dire qu'il n'allait pas se priver.

"A GENOUX, SALE CAFARD!!"

Grimes fût soulevé sans ménagement par la tête cette fois pour être positionné à genoux devant celle sur qui il avait sans la moindre vergogne déversé ses fluides corporels, obligé de faire face à celle qu'il avait traité de ''sale gueule à juive" et d'autres insultes qu'il était inutile de retranscrire. A présent, il était temps pour lui de connaittre le dernier chapitre de son existence qui allait se dérouler maintenant.

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyDim 13 Déc - 22:45





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


J'allais de surprise en surprise. Il s'avérait effectivement que la Lignée détenait ce genre d'individus, ce qui révélait le fait qu'il ne s'agissait pas uniquement d'un refuge pour les familles démunies, comme je l'avais pensé jusqu'à présent. Il ne se passa que quelques minutes avant qu'Akuma ne revienne avec ce que je lui avait demandé, un temps durant lequel je m'étais détachée de tout ce qui m'entourait, luttant contre la fièvre qui commençait déjà à se faire sentir.
Des bruits de pas accompagnés de hurlements me sortirent de ma torpeur. Le Samouraï était revenu, et avec lui un individu à l'aspect repoussant. Et au vu des regards de haine que les autres lui jetaient, il était évident qu'il n'avait rien d'un enfant de chœur.

" Il est à vous, Terra. Je vous présente Matthew Grimes. Un......monstre que personne ne regrettera. J'ignore si vous le pouvez, mais je pense que vous aimeriez en juger par vous-même. "

Ce dernier, malgré sa position, ne se gêna pas pour nous abreuver tous d'injures, avant de se permettre de me balancer un bon gros glaviot, accompagné de phrases en allemand dont je ne compris pas un traître mot, bien qu'elles ne devaient pas être agréables à entendre. Je m'essuyais le visage sans broncher, alors que Grimes était relevé sans ménagement.

" On va dire que celui-ci était gratuit ... Mais tu vas devoir payer pour le reste. Voyons d'abord quel a été ton crime ... "

Je posais mes mains de chaque côté de sa tête et sondais son âme. Un procédé douloureux pour quiconque étant de nature un être mauvais. Et étant donné les hurlements qu'il poussa, il devait avoir énormément d'atrocités à son actif. Ce que je vis dans son esprit m'en donna la preuve, et me plongea dans une colère noire. Plusieurs centaines d'enfants pris dans des explosions, des nourrissons pour la plupart, assassinés aux noms d'idéaux nazis ... Il n'y avait pas de mots pour décrire de telles monstruosités, et je compris mieux l'attitude d'Akuma à son égard. Ma haine envers cet homme, bien que le terme de déchet eut mieux convenu, ne cessait de croître alors que je découvrais l'étendue de ses actes. Bien que ce n'était pas dans mes habitudes, j'allais prendre plaisir à l'envoyer brûler en enfer.

" Meurtre d'enfants ... je n'aurais aucun scrupule à t'infliger ce châtiment !! Regarde-moi ... REGARDE-MOI, SALOPARD !!! "

Je lui bloquais la tête, le forçant à me faire face. Ses hurlements cessèrent brusquement alors que mes yeux viraient au blanc, se muant en d'immondes gargouillements tandis qu'une colonne de lumière émanait de ma bouche en direction de la sienne. Puis ce fut sa vie qui quitta son corps sous forme d'une sphère, pour être ensuite absorbée par mon propre corps. Le processus ne dura que quelques secondes, et c'est avec un dégoût non dissimulé que je laissais choir au sol la carcasse maintenant desséchée de Grimes.

" Tu passeras le bonjour à Lucifer de ma part, ordure ... "

Les forces m'étaient à présent revenues. Je me redressais ... pour constater tous les regards emplis de peur posés sur moi. On ne pouvait leur en vouloir, n'importe qui aurait réagi ainsi, mais leur réaction m'agaça. C'est donc sur un ton froid que je m'adressais à eux.

" C'est bien ce que vous vouliez, non ? Qu'il paye pour ses actes ... C'est maintenant chose faite, alors si vous pouviez cessez de me regarder ainsi ! Oh, et puis merde !! "

C'est sur ces derniers mots que je quittais précipitamment le dispensaire, ressentant brusquement le besoin de m'isoler. Une réaction qui me vaudrait sans doute leur hostilité, mais je m'en moquais en cet instant précis. Car si je me sentais mieux physiquement, mon moral en avait tout de même pris un coup. Je me retrouvais loin de chez moi, loin de ma famille ... de mes enfants, à qui j'avais promis de les retrouver très vite. Une promesse que je ne pourrais pas tenir ...

Je ne désirais qu'une chose ; trouver la sortie de cet endroit, et je l'aurais peut-être trouvée, si quelque chose ne m'avait pas stoppé net alors que je déambulais dans les couloirs. De la magie était présente non loin, très faible, mais pas assez pour être indétectable. J'en suivis la trace, qui me mena devant deux énormes portes de métal. Intriguée, je franchis celles-ci, pénétrant dans une immense salle aux allures de cathédrale, bien que vide de toute relique religieuse. Je ne m'attardais guère sur le reste, car ce qui retint mon attention se trouvait au centre de la pièce.
Je m'approchais lentement du gigantesque cratère, où les résidus de magie se faisaient davantage ressentir. avant de m'agenouiller. C'était donc là que j'avais atterri ...

Je levais les yeux vers le plafond, dans le fol espoir de trouver une trace de mon passage qui me permettrait de rentrer chez moi. Un espoir qui s'éteignit bien vite ... Je baissais la tête, prise d'un violent désespoir. Je me sentais seule plus que jamais, dans un monde qui n'était pas le mien. La peur que j'avais perçu chez les hommes d'Akuma avait ravivé un sentiment que j'espérais ne plus jamais ressentir depuis que mon exil sur Mortalis avait pris fin. Ce sentiment de ne pas se sentir à sa place, malgré tout tes efforts pour t'intégrer.

C'était plus que je ne pus en supporter. Je laissais éclater ma rage en poussant un violent hurlement dont l'écho se répercuta dans toute la salle, puis un autre, et encore un autre, jusqu'à ce que toute trace de colère disparaisse, laissant place à un vide immense. Je me baissais de sorte à ce que mon front soit en contact avec le sol de pierre, et restais dans cette position sans bouger pendant de longues minutes, le temps de me reprendre mes esprits.
Maintenant que tous mes sentiments les plus sombres venaient d'être évacués, je pouvais enfin réfléchir posément. Il ne m'était pas permis de baisser les bras, je devais tenir bon, ne serait-ce que pour Juno et Isaac. Et peu importait le temps que cela mette, du moment qu'il restait un espoir de rentrer. En attendant, j'avais la chance d'être tombée sur un homme prêt à me tendre la main dans ce monde qui m'était totalement inconnu, il me fallait en tirer parti.

Et en parlant du loup ...

Des pas résonnèrent derrière moi alors que je me relevais, l'esprit désormais totalement apaisé.

" Pardonnez-moi, j'avais besoin ... de rester seule un moment, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. Si ça ne vous dérange pas, j'aimerais prendre l'air, je déteste rester enfermée ... Ensuite seulement, je répondrais à vos questions, si vous en avez d'autres à me poser. "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyLun 14 Déc - 23:58

"Vous n'avez pas à vous excuser."

La seule réplique logique de l'Empereur, les seuls mots qui lui vinrent à l'esprit furent ceux-ci. Que répondre d'autre face à cet enchainement d'évènements face auxquels il n'avait aucun contrôle? Que dire alors qu'il y'a encore quelques minutes, lui et les siens avaient assistés à une execution qui n'avait rien de logique, rien de cohérent et qui dépassaient tout ce que à quoi le chef de la Lignée les avait habitué.

_________________________________________________________
5 minutes avant.

Matthew Grimes était mort, allongé sur le sol, son corps privé de vie, de dignité et de ses fluides, comme momifié sur l'instant. Une mort qui tétanisa tout le monde, Sadira y' compris pour qui on pouvait voir pour la toute première fois une expression de terreur pure. Et du coté des Lieutenants et des gardes, Kitrina y' compris, c'était l'incompréhension la plus totale face aux capacités de cette femme venue du ciel, si on pouvait désigner les choses ainsi. Cela fût le catalyseur de la colère de cette dernière...et l'origine de son départ.

Mais comment imaginer que les choses allaient se passer ainsi? Comment se douter que les évènements allaient prendre une telle tournure? Personne n'aurait pu concevoir une telle scène tant bien même que oui, tous voulaient voir Grimes mort, mais jamais leurs esprits, pourtant ouverts à bien des possibilités, n'auraient u imaginer un tel dénouement.

Comme toujours, l'Empereur fût celui qui brisa le silence après le départ de la jeune femme et ses premiers mots furent pour la fille de Falcone de qui il s'approcha doucement, lui adressant calmement la parole. Depuis son entrée dans la salle et le miracle accompli par la déesse, elle n'avait pas quitté sa position, assise aux côtés de Shiro toujours inconscient, tenant la main de celui-ci dans la sienne. Il était donc difficile, à cet instant d'ignorer son ressenti. Ayant posé sa main sur l'épaule gauche de la jeune fille, c'est à cet instant qu'il se fit entendre pour la toute première fois depuis le départ soudain de Terra.

"Il aura besoin de toi. Reste avec lui."

Oh bien sûr, il savait qu'il n'avait pas besoin de le dire, la jeune femme ayant déjà probablement pris d'elle même sa décision, mais la conforter dans ce choix était la meilleure conclusion qu'il pouvait lui offrir.

"Que tous ici s'occupent de nos frères et soeurs, vous y' compris", dit il en adressant un regard à ses lieutenants. A  présent, la suite des évènements serait uniquement de son ressort.

A présent, il fallait retrouver la jeune femme mais éviter au possible d'y mêler les gardes. Ce qui se déroulait à présent échappait à la logique de tous et seul un homme comme l'Empereur pouvait cerner au minimum les quelques éléments intriqués déjà mis en place par l'arrivée de l'étrangère. 
Les premiers pas de l'Empereur l'amenèrent en direction du sanctuaire. D'après certains gardes, ils avaient vu cette dernière se diriger de ce coté. 

Les recherches ne durèrent point car ceux-ci furent rythmé d'une série de hurlements bien distincts, résonnant avec une puissance inégalée dans la totalité du Temple et tous en furent surpris au point de devoir se boucher les oreilles tant cela avait frappé tout le monde avec une violence sans précédant. L'Empereur en lui-même vacilla au premier cri, victime d'une perte d'équilibre, les parties internes de ses oreilles ayant été touchée.

Les gardes n'eurent d'autres choix que de se cacher dans les salles qu'ils surveillaient, verrouillant les portes derrières eux afin de se protéger. Qui aurait pu les blâmer? Pas le Samouraï en tout cas, alors que ce dernier tenta de retrouver l'équilibre. D'autres cris se firent entendre, atteignant un peu moins le combattant asiatique et pour cause, bien qu'en partie endormie, Kusanagi laissait une légère lueur être perçue, comme tentant de protéger son propriétaire, ce qui donna l'occasion à ce dernier de se reprendre afin de se diriger vers l'origine des cris...qui le menèrent à la salle du trône où enfin, il retrouva Terra, prostrée sur le sol au pied du cratère, là où elle était apparue.

Bien que les bruits de métal de son armure firent acte de sa présence, il se refusa à la moindre parole, se contentant d'observer son "invitée", comprenant à cet instant ce qu'elle ressentait. 
Ces cris qu'elle avait poussé, ces hurlements...c'est ce qu'on entendait quand une partie de notre humanité, une partie de ce qu'on aimait nous était enlevé pour le reste de notre existence. C'était le genre de cris capable de déchirer la nuit même jusqu'à en terrifier les Dieux.

Et pour cela, il se refusa à la moindre pensée, le moindre mot. Qui était il pour oser prendre la parole à cet instant? Qui aurait il été, à part un petit bout de poussière dans un vaste univers? Voilà ce que c'était de tout perdre, sans mesure alors qu'on croyait tenir et détenir du solide jusqu'au moment où la pierre devient sable, nous filant alors entre les doigts.

Dans un sens, ils se ressemblaient, mais l'Empereur se garda bien de faire la moindre pensée ou d'envoyer la moindre réplique. La jeune femme avait besoin de temps, d'encaisser et de réaliser ce qui lui arrivait. A sa manière, elle faisait le deuil de son ancienne vie, du moins, le pensait il. A sa façon, elle vivait les étapes: Choc, puis déni, suivi de la colère. Apparemment, Terra en était déjà à cet étape. Difficile de dire comment elle allait gérer le reste, elle qui n'était pas de ce monde et qui n'y avait pas sa place en un sens.

Le mieux qu'il pouvait lui offrir était de l'accompagner dans ses instants de douleur.....en silence, jusqu'à ce qu'elle accepte de lui adresser à nouveau la parole.

Pour le moment, elle ne pouvait qu'être avec elle-même.

_____________________________________________
Salle du trône
Instant présent.

"Venez avec moi."

Aucune question, aucune autre réponse que celle adaptée à la situation. L'homme en armure lui fit signe de le suivre, lui ouvrant le chemin vers un endroit connu de lui et quelques rares autres dans la salle du trône, ou plus précisément derrière ce dernier, caché par un rideau et dévoilant un nouvel ascenseur menant directement là où elle souhaitait être. Tout deux à présent embarqué ne mirent que peu de temps avant d'accéder enfin sur le toit du bâtiment, les portes de métal s'ouvrant pour laisser l'air frais s'engouffrer à l'intérieur de l'appareillage tout en glissant sur leur personne. 

Elle fût la première à sortir de l'ascenseur, s'avançant alors sur le toit du batiment.

"Vous êtes sur le toit du Sinner's Inn, notre couverture depuis fort longtemps à Gotham City. En dehors de nos......"missions", nous gérons cet endroit, que les gens appellent "Boite de nuit" et j'en suis aussi le dirigeant. Mais nous devons parfois faire face à certains....problèmes avec le Tengu."

Quelques secondes s'écoulent, presque aussi lentement que les grains d'un sablier. Au loin se font entendre les bruits de la ville, et le vent, se couchant progressivement. Devant eux s'étendait à présent le territoire de l'Empereur, ayant autrefois appartenu au justicier à la cape.

"Souhaitez vous que je vous laisse seule?"

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyJeu 17 Déc - 23:40





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


" Non, au contraire, restez ... "

Je m'approchais du parapet et observais la ville qui s'étendait à perte de vue. Me retrouver à l'air libre me fit le plus grand bien, après ce qu'il venait de se passer, bien que j'aurais préféré un autre panorama que celui de tours de béton. Me retrouver seule était la dernière chose dont j'avais envie en cet instant, alors que j'étais plongée dans un univers inconnu.

" J'ignore combien de temps je resterais bloquée ici avant que les miens ne viennent me chercher, mais il y a de fortes chances pour que cela prenne plusieurs mois. En attendant ... "

Je me détournais du paysage urbain pour faire face à mon interlocuteur.

" ... j'aurais besoin de votre aide durant mon séjour, que vous me serviez de "guide", en quelque sorte. Si bien sûr cela ne vous dérange pas. En échange, je pourrais vous donner un coup de main en ce qui concerne votre Tengu. J'ai déjà été confrontée à des démons, ce ne devrait pas être un problème. "

Un détail cependant ne collait pas ; en général, ce genre de créatures se cantonnent dans leur pays d'origine, alors qu'est ce qu'un démon japonais viendrait faire dans une ville des Etats-Unis ? Je gardais le silence quelques secondes, plongée en pleine réflexion. Puis je fis le lien ; Akuma ... Tengu ...

" A moins bien sûr qu'il ne s'agisse là que d'un pseudonyme emprunté dans le but d'en imposer et d'inspirer la peur ... Un peu comme vous, Akuma ... "

Des mots qui sonnaient juste, en un sens. Matthew Grimes en était la preuve, sans compter ces "missions", qu'il venait d'évoquer brièvement. De ce que j'en conclus, la Lignée était sans doute une organisation crée pour lutter contre le crime, et quoi de mieux comme méthode de distiller la crainte chez ses ennemis ? Une manière de faire que l'Agence mettait régulièrement en pratique, elle aussi.
Je me perdis à nouveau dans la contemplation de la ville. De là où j'étais, je ne pouvais pas me faire une idée de la taille de cette métropole, la vue étant en partie masquée par les gratte-ciels. Je pouvais remédier à ce problème, mais cela impliquait d'en révéler davantage au Samouraï. Enfin, au point où on en était, quelle différence cela ferait, à présent ?

" Tout ce qui s'est passé ... l'état de vos hommes, la mort de Grimes ... je m'étonne que vous ne me posiez pas plus de questions à ce sujet. Vous pouvez me parler sans détour, je ne me vexerais pas, si c'est que vous craignez. Mais avant, j'aimerais vous en montrer un peu plus sur ce que je suis, cela vous aiderait peut-être à vous décoincer. "

A peine eu-je fini de parler que je dépliais mes ailes et m'envolais dans les airs, prenant de plus en plus d'altitude, jusqu'à atteindre une distance où je pouvais pleinement observer Gotham. Cette dernière était plus grande que je ne pensais, bien plus que Santa Carla, et on était loin de la ville côtière. Au lieu des embruns de la mer, l'air était empuanti par le gaz des véhicules, dont le trafic semblait ne pas avoir de fin, malgré l'heure avancée de la nuit. Sans compter la pollution lumineuse, qui masquait les étoiles. Le peu de verdure existant était englouti par le béton, qui régnait en maître.

J'en avais assez vu ...

Je me dépêchais de retourner auprès d'Akuma, dont l'expression ébahie en disait long sur son état d'esprit actuel. Il faut dire que les évènements de la soirée ne l'avaient pas ménagé.

" Je comprends votre étonnement, mais avouez-le, ça reste soft, comparé à ce que vous avez assisté récemment. Et au vu de votre aura, ce n'est pas comme si vous n'aviez pas déjà un pied dans le paranormal, je me trompe ? "

Prise soudain d'un souvenir, je fouillais dans mes poches, pour tomber sur un étui en cuir contenant une trentaine de cigarettes et un briquet. J'en allumais une avant d'en tirer une bouffée avec délectation. Un plaisir qui tombait à pic dans une telle situation.

" J'avais une meilleure vue de là-haut, mais je ne vais pas vous le cacher ; le décor ne me plaît pas. A Santa Carla, la ville d'où je viens, le béton n'envahit pas à ce point les rues, et l'air marin y est très présent. "

Je tirais une seconde bouffée et enchaînais.

" Nos mondes ne sont pas si différents, vous savez. Les villes comme Gotham existent aussi chez nous, avec leurs gratte-ciels, leurs commerces ... et leurs boîtes de nuit. "

Je prononçais ces derniers mots dans un sourire.

" Mais même en me payant très cher, je refuserais d'y habiter. J'ai toujours détesté ce genre de lieu. J'ose tout de même espérer que vous avez quelques endroits sympas dans le coin. "

Je sortis une autre cigarette avant de la lui tendre.

" Avec tout ça, j'en oublie la politesse, si ça vous tente. Et je vous rassure ; elles ne contiennent aucun produit nocif, seulement des plantes. Je suis bien contente de ne pas les avoir perdues, ça a tendance à m'apaiser ... "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyVen 18 Déc - 0:18

Si l'Empereur n'avait pas porté son casque, Terra aurait probablement observé une expression de surprise sincère tant le regard écarquillé de cet homme en disait long sur ce qu'il ressentait à l'égard des révélations car non seulement, cette être extraordinaire était bien plus encore que ce qu'il avait supposé mais en prime, elle venait de révéler bien des choses sur le monde d'où elle venait.

Un mode similaire selon ses dires avec une avancée technologique probablement similaire mais où la Magie était indubitablement présente, régissant jusqu'à la moindre particule quantique de cet univers.

Que pouvait-il dire? Absolument rien tant il était abasourdi après l'avoir vu s'envoler dans les airs, dépliant trois paires majestueuses d'ailes bien que grisonnantes, témoignant presque de l'âge possiblement avancée de cette dernière. Et plus encore, elle revint à lui avec un calme absolu allait jusqu'à lui proposer........des cigarettes? Autant conclure sur ce point: La situation était totalement surréaliste car si on devait résumer cela en une phrase, cela serait: Une Ange tombée du ciel venait de sauver son armée juste avant de lui proposer le calumet de la paix. Comprenez donc qu'il était à présent difficile de trouver sa place dans cette conversation.

Et pourtant, malgré une voix légèrement tremblante dûe à la surprise, il parvint à refuser poliment la proposition, celui-ci ayant toujours eu une sainte horreur de ces choses.

"Vous aurez toute..........l'aide que vous souhaiterez, Dame Terra."

Rien que cela, un titre qui en disait long sur le respect qu'il lui offrait à présent, comprenant à quel point il devait probablement être insignifiant à coté d'elle. Dans un sens, c'était le cas.

"Quant au Tengu........ce n'est pas un démon, loin de là. Et je me suis déjà occupé de son cas. Mais j'imagine que vous souhaitez savoir qui il est. Sachez que je vais répondre à toutes vos questions."

Il y'eut un moment de silence, à peine rompu par les klaxons lointains de la circulation ainsi que le vent, dont les bourrasques devenaient de plus en plus faibles irrégulières.

"Je suis arrivé à Gotham il y'a fort longtemps, quand le crime connaissait un rebond impressionnant. J'avais un objectif bien particulier lorsque je suis apparu.....et c'est là que je lui ai fait face pour la toute première fois."

Nouveau silence....et toujours ce bruit lointain qui semblait se perdre à la fois dans le temps et au sein des vents qui quittaient la ville.

"Tout le monde l'appelle Batman. Il est ce qu'on peut appeler un "Justicier", un homme luttant pour une cause que je respecte mais avec des méthodes que je désapprouve. Voyez vous, alors qu'il joue avec la peur pour immobiliser ses adversaires à la manière d'un oiseau de proie, je considère que seule la mort définitive est une option valable afin d'éviter un embrassement. Nos divergences d'opinion ont amenées à une conclusion ayant eu pour conséquence sa défaite. A présent, cela fait six mois que nous sommes devenu, avec ma garnison, les gardiens de cette ville. Mais cessons de parler de lui. Il appartient au passé et c'est quelque chose vers lequel je refuse de me tourner."

Cette fois-ci, l'homme décida qu'il était temps de se montrer un peu plus à la jeune femme et avait accepté de faire ce qu'il faisait bien peu lorsqu'il faisait face à un ou une inconnue, c'est à dire se débarrasser de son casque, redévoilant une fois de plus les traits d'un homme proche de la quarantaine, aux traits japano-américain et démontrant à quel point il avait un pied dans chacun des pays dont il était issu.

"Comme vous l'avez affirmé tout à l'heure, je suis présent entre plusieurs monde, à la fois celui de mon père, de ma mère et des esprits. Deux d'entre eux me déplaisent fortement et l'un d'entre eux m'oblige pourtant à faire alliance avec lui pour avancer dans mes objectifs. Mais je parais bien misérable quand j'observe ce que vous êtes."

Une Ange? Une Archange ou quelconque divinité céleste? Difficile à dire sachant qu'elle semblait elle-même venir d'un monde bien peuplés d'humains.
Bien qu'il s'était avancé vers elle, l'Empereur, d'un pas lent et cadencé s'était à présent positionné à ses cotés, observant avec un regard de haine cette ville qu'il ne portait pas dans son coeur.

"Alors j'imagine que cela nous fait un point commun. Ma haine pour ce genre de ville est absolue....mais où aller quand ce qui comptait le plus pour vous........vous a été arraché par la force? Pour vous dire la vérité, j'ai toujours refusé d'apprendre à connaitre cette ville...mais mes hommes pourraient vous la faire découvrir. Ryo et Akasha pourraient être ces guides que vous demandez."

On pouvait sentir la tristesse dans la voix du guerrier. Un sentiment légitime quand on connaissait son parcours et pendant un instant, Terra aura probablement remarqué le poing serré de l'homme, jusqu'aux quelques gouttes de sang qui en perlaient délicatement, tombant une à une sur le toit du bâtiment. Pas un jour ne passait sans qu'il ne se rappelle de ce jour fatal où l'homme blanc lui avait tout pris pour le pouvoir et l'argent.

"Sachez que j'ai bien des questions à vous poser. Vous me parlez d'un monde qui m'intrigue, éveillant ma curiosité jusque dans ses moindres recoins."

*Peut-être étaient ils vivants, là d'où elle venait.*


"La mort de Grimes, la réaction de mes hommes, votre monde, ce que vous êtes......vous mentir serait un affront alors oui, je souhaite des réponses à ces questions. Qui vous êtes, ce que vous êtes, votre monde, vos règles.....comme je vais vous en apprendre à mon tour. Sachez que si vous avez d'autres questions, je suis prêt à y' répondre. Mais je vais au moins me permettre celle-ci: Qu'avez vous fait à Matthew Grimes? Je n'ai jamais vu ni pu imaginer une telle mise à mort."

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyDim 20 Déc - 22:17





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


J'avais donc vu juste. Cet homme rendait bien la justice à Gotham, et avec lui toute une armée, d'une manière que beaucoup auraient désapprouvé. Comme ce Batman ... Un nom qui suscitait à nouveau des interrogations, mais je respectais le souhait d'Akuma et ne rajoutais rien à son sujet, me contentant de l'écouter sans l'interrompre.

La tristesse dans sa voix me frappa alors qu'il se confiait sur ses ressentis envers cette ville. Un être brisé, à en juger par ses paroles. Je pris sa main blessée dans la mienne et passais doucement les doigts sur sa paume, faisant disparaître la plaie en quelques secondes.

" Ce que je suis ... bien des choses, mais une guérisseuse avant tout, comme vous avez pu le constater. Un titre reçu à la suite de ma formation auprès des Prêtresses de Gaïa. "

Je relâchais sa main, mon regard suivant la même direction que le sien.

" Mais il y a malheureusement des cicatrices qui ne guérissent jamais vraiment. Je comprends votre douleur. Se voir arracher ceux qu'on aime est la pire chose qui puisse arriver, et j'en sais quelque chose ... "

Je repensais à Juno et Isaac, et mon cœur se serra à la pensée qu'ils devaient certainement être inconsolables en cet instant. Et j'étais impuissante à apaiser leur chagrin ... Et Cahal ? Avait-il au moins réussi à avoir le dessus sur Spellbinder sans être gravement blessé ? La peur me saisit, et je priais Gaia intérieurement pour qu'il ne lui soit rien arrivé. C'était tout ce que je pouvais faire pour le moment ; prier, et attendre.

" Beaucoup de mes proches ont vécu la même tragédie. Et tout comme vous, nous luttons contre le mal, toutefois bien différent du vôtre. Neredia est peuplé de bien des créatures, dont une majorité prend plaisir à répandre la mort et le chaos. Vampires, lycans, démons ... c'est ce contre quoi nous luttons. On nous appelle les Chasseurs et nous dépendons de l'Agence Blackcat. "

Je marquais une pause. Le Samouraï se révélait être un homme avide de connaissances, une qualité que j'appréciais. Mais il y avait tant à dire que je préférais d'abord passer à l'essentiel. Les détails viendraient plus tard.

" En ce qui concerne Matthew Grimes ... j'ai vu dans son esprit toutes les atrocités qu'il a commises. J'ai moi-même deux enfants, Akuma, et il n'y a rien de pire pour une mère que de perdre la chair de sa chair ... et inversement. Alors oui, j'ai vu rouge quand j'ai lu dans sa tête, et je ne regrette pas ce que je lui ai fait. Ma magie ne se régénère pas comme elle l'aurait fait sur Neredia, et je n'ai pas eu d'autre choix que d'aspirer sa force de vie, d'où son aspect desséché. J'en ai profité également pour envoyer son âme en Enfer. "

Je gardais à nouveau le silence. Devais-je lui parler également des Sept Royaumes, ou étais-ce encore trop tôt ? Trop d'informations d'un coup n'était pas toujours une bonne chose.

" Neredia n'est qu'un monde parmi tant d'autres, bien qu'il fasse partie des principaux, au nombre de sept. Mais cela, je vous en parlerais un autre jour. Chaque chose à la fois. "

Un accès de fatigue m'envahit, et je sus qu'il était temps d'en cesser là pour ce soir. Je n'aspirais qu'à une chose après tous ces évènements ; me reposer enfin.

" Je suggère d'arrêter là les questions, du moins jusqu'à demain. Nous avons encore largement du temps devant nous pour cela. Il se fait tard et je souhaiterais me reposer. Mais avant, je ne dirais pas non pour que vous me fassiez un rapide tour des lieux, histoire de prendre un peu mes marques."
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Dernière édition par Terra Odden le Dim 10 Jan - 14:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime

Takeshi Akuma/ Ashtar
Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 251
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyMer 23 Déc - 23:55

Guérisseuse, Gaia, autant de noms et de titres qui se rejoignaient pour former une image un peu plus précise de ce qu'il avait dans son esprit. Gaia avait bien des significations dans les mondes mais dans le sien, elle était la compagne de Chronos, ancien Titan issu de la mythologie grecque et donc, par déduction, une Titan elle aussi mais les livres et les parchemins d'histoire étaient bien peu emplis de précisions et il n'était pas étonnant qu'avec le temps, l'histoire ait finie par se diluer dans le temps et l'invention.
Mais si il était question de changement, de différence et de mondes alternés, comme un miroir, alors Gaia aurait pu être autre chose et il semblait donc qu'elle était l'Instance qui se trouvait au dessus de cette jeune femme déjà puissante. Cette simple pensée fît intérieurement frémir l'âme du Samourai, qui voyait de plus en plus ses croyances être bouleversées par la venue de cette étrangère d'une dimension lointaine.

Elle révélait une partie de la vérité, parlant de Neredia, avouant l'existence de créatures dont certaines avaient un semblant d'existence dans ce monde via les différents récits que les Anciens racontaient aux enfants au coin d'un feu ou par les différents manuscrits entreposés dans des lieux souvent secrets, détenus par des clans refusant d'avouer l'existence même de ces êtres hors du commun. Dans un sens, cela se comprenait mais que penser des témoignages certifiant les apparitions de créatures parfois magnifiques et tantôt terrifiantes? Entre mensonges et vérités, il était parfois difficile de faire le tri.

Akuma mesurait l'immense chance et privilège qu'il avait en cette nuit agitée à Gotham et il la comprit encore plus lorsqu'il vit la jeune femme passer sa main sur la sienne, refermant presque instantanément la blessure qu'il s'était infligé, et sentant la sensation de douleur s'estomper.

Elle reprit alors la parole, dévoilant une partie de sa mission dans son monde: Traquer les monstres, les créatures. Non, pas les malades mentaux et les déviants qu'il ne connaissait que trop bien. Là, il était question de vrais monstres, d'abomination qu'on ne pouvait trouver que dans les écrits fantaisistes d'auteurs addicts à l'horreur, au même titre que leur public se régalant d'images hollywoodiennes toutes aussi gorgées de sang et d'atrocités dont ils aimaient se repaitre. Pour eux, c'était de l'imaginaire, du festif, un bon moment à passer entre amis. Mais pour cette femme, c'était une malédiction de tous les jours comme elle le laissait suggérer quand elle fit mention de ses proches: Amis, famille, enfants.....tous réunis dans une seule et même bulle et risquant la mort à chaque minute dans un monde de tous les dangers.

Comment pouvait-elle arriver à supporter un tel point, même pour une créature aussi exceptionnelle qu'elle? Les Dieux étaient donc plus humains qu'on ne pouvait le supposer? C'était en tout cas ce que laissait paraitre l'attitude et les mots de Lady Terra.

Puis vint enfin le sujet que l'Empereur voulait voir être élucidé: Ce qu'il s'était passé dans la salle avec Matthew Grimes. Ainsi, Terra était obligée de se régénérer, étant apparemment coupée du lien qui l'unissait à son monde. Cela se tenait quand on voyait l'état dans lequel elle se trouvait après avoir sauvé les troupes du Samourai, mais plus encore, elle avoua sa colère à l'égard de Grimes et des crimes atroces qu'il avait commis et durant un instant, il jura avoir entendu dans sa voix une envie de sadisme à l'égard de ce monstre. Un sentiment légitime quand on faisait les comptes des nombreux crimes qu'il avait commis après s'être maintes fois évadés parce qu'un justicier un peu trop humain avait décidé, malgré les nombreux os cassés qu'il lui avait subir, de lui laisser la vie sauve.
Quelle erreur, Tengu........quelle erreur.......et voilà qu'aujourd'hui, Grimes venait de se retrouver en Enfer, confirmant bien le fait que la Bible n'était peut-être pas si emplie que ça d'idioties de fanatiques. Ce dernier détail ne le perturba pas plus que cela, car l'Enfer, il en avait eu un bel aperçu au cours de sa très longue existence, entre métaphores lyriques et réalité insupportable. L'Enfer.....il ne connaissait que trop bien et il avait pris soin d'y précipiter un grand nombre de ses ennemis.

Et un jour, cela serait son tour. Il le savait au plus profond de lui car c'était sa place, celle qu'il avait accepté, cet abime dans lequel il s'était jeté pour acquérir le pouvoir nécessaire à la mise en place de son Empire.

Leurs sentiments se rejoignaient, unis par des racines et des branches différentes, mais avec un seul et même objectif: Protéger et Servir, telle que cela était dicté par les Dieux Anciens.
Mais Terra n'accepta pas d'en dire plus, considérant qu'elle en avait assez révélé pour cette nuit. C'était légitime et sans dire un mot de plus, l'homme en armure, dans un cliquetis de métal, acquiesça positivement la tête. C'était donc la fin des révélations pour cette nuit et bien que la curiosité du Akuma avait été piquée à vif, il allait devoir s'armer de patience.

Mais il en savait déjà assez pour l'instant et il allait avoir besoin de temps pour relativiser sur tout ce qu'il avait vécu cette nuit. Ce fût à cette occasion qu'il reprit la parole, bien que se montrant particulièrement laconique et pour cause, car bien qu'il n'en montra rien, les paroles de la jeune femme l'avaient atteint au plus profond de son être.

"Suivez-moi."

Comme il y'a quelques minutes, ils reprirent l'ascenseur, sans se dire le moindre mot. Une fois la salle du trône atteinte, ce fût le moment d'en dire un peu plus. Une fois que la machinerie les eut ramené dans le Temple, l'appareillage émit deux petits bips à peine perceptibles...et l'ascenseur se verrouilla de lui-même, ou plutôt, suite à la commande numérique qui lui avait été injectée depuis la salle de sécurité du Sinner's Inn. Inutile de dire par qui tant cela se devinait.

"Ici se trouve le centre névralgique de la Lignée. Il y'a peu à en dire mais c'est ici que les ordres sont donnés. Mais cela n'est pas le plus intéressant. Continuons, je vous prie."

Leur marche les amena dans un long couloir, quelque peu surveillé et dans lequel peu de décorations se trouvaient. Parfois, on pouvait y' croiser une armure ornementale quand on n'y croisait pas quelques tableaux représentant une partie de l'histoire de son pays. L'un d'entre eux, particulièrement connu pour les historiens, représentait un homme armé d'un sabre et faisant face à un monstrueux dragon à 8 têtes tandis qu'en arrière plan, une femme semblait se montrer effrayée par le combat.
L'Empereur prit soin de s'arrêter devant, comme il le faisait souvent et ne détourna pas son regard de ce dernier.

"A la manière de Susanoo, j'ai compris ce qui comptait le plus pour moi quand je suis arrivé ici. Mais je ne vais pas vous mentir en vous disant que ce qui m'a amené à Gotham était un sentiment altruiste, loin de là. J'ai très vite compris à quoi nous allions devoir faire face et quelles horreurs se déroulaient ici et petit à petit, nos objectifs ont......changé."

Il y'avait un parallèle à faire entre Susanoo et l'Empereur car dans un sens, tout deux affrontaient une horreur bien ancrée dans la ville et tout deux avaient utilisé la même technique pour affaiblir et annihiler l'ennemi. Si Susanoo avait fait usage de plusieurs tonneaux remplis de Saké pour affaiblir le monstre désirant tuer sa fille, l'Empereur avait littéralement transformé le Sinner's Inn en tonneau à Saké géant pour piéger ses victimes et les enfermer quand ils avaient un peu trop profité des joies et de l'hospitalité de la boutique.

"Venez. Vous allez mieux comprendre mes paroles après avoir vu ce que je désire vous montrer."

Tout deux prirent le chemin le plus direct pour leur prochaine destination. En cours de route, il n'était pas difficile d'entendre parfois des plaintes lointaines, comme issues des fondations les plus profondes du Temple quand ils n'humaient pas tout deux les odeurs des cuisines où s'affairaient un bon nombre de personnes car malgré les Ténèbres qui l'habitait, le Temple des Shirai Ryu n'avait jamais semblé aussi vivant...et aussi terrifiant, en fonction du point de vue où on se plaçait.

Ils arrivèrent à présent en face d'une gigantesque porte en bronze fermée derrière laquelle il était possible d'entendre un très grand nombre de voix...dont celles d'enfants.

Qu'avait il donc à montrer? La question allait vite trouver sa réponse alors que les puissants battants se mirent en branle dans un grincement laissant apparaitre une salle plus imposante où il était possible de voir plusieurs adultes et comme les voix le confirmèrent, des enfants par dizaines, dont parfois des bébés dans les bras de leurs mère. Au début, toutes et tous avaient pris l'habitude de se taire et de fixer celui qui était vu comme leur sauveur mais avec le temps, les venues de l'Empereur sonnaient comme celle d'un homme sans prétention et peu semblaient accorder à première vue, un regard à ce dernier. La vérité étant que comme dit, il ne voulait pas entendre parler de protocoles avec des gens qui n'avaient rien à voir avec la Lignée. Ils étaient avant tout ses invités, des survivants...et des familles ayant tout perdus. Tous oeuvraient à des tâches diverses dans cette vaste salle où civils, médecins et soldats de la Lignée s'affairaient.

"Il y'a plusieurs mois, un terrible évènement a secoué la ville. Mes hommes et moi avons été obligés de faire face à un groupuscule appelé "La Ligue des Ombres", dirigées par un homme se faisant appeler "L'Algol" ou encore "Ra's Al Ghul". Et croyez moi, c'est un titre qu'il n'a pas usurpé, surtout pour un homme qui a plus de six siècles et une armée de fanatiques prêts à mourir pour lui. Lorsqu'ils ont attaqué, ces gens ont tout perdu: Proches, amis, famille, domicile......et tous furent abandonnés par les riches familles de Gotham et de la région, les envoyant à une mort certaine. Alors, j'ai fait ce que je pensais être le plus juste...jusqu'à en oublier mon propre égoisme....et ma propre vengeance. Après tout, que pouvais-je faire d'autre?"

_________________________________
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Coolte10



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Signa_11
Revenir en haut Aller en bas
Terra Odden

Justice
Justice

Terra Odden
Date d'Inscription : 24/11/2020
Nombre de Messages : 13
GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 EmptyMar 12 Jan - 21:54





► Quand la Louve rencontre le Samourai
Gods Among us : Chapitre 2
Terra & L'Empereur


Je me postais aux côtés du Samourai alors qu'il prenait la parole, sans quitter des yeux le tableau représentant le combat entre Susanoo et le dragon Yamata-No-Orochi. Et c'est suite à l'évocation de cette histoire que les souvenirs me revinrent. Contrairement à ce que j'avais affirmé plus tôt, j'avais déjà entendu parler de Kusanagi, du moins brièvement.

" Et tout comme Susanoo, vous possédez l'épée Kusanagi, trouvée dans la queue du dragon. Oui, je connais sa légende, tout comme mes semblables."

Je me gardais toutefois de lui révéler qu'il ne s'agissait pas là que d'une simple légende. Comme je l'ai dit tout à l'heure, chaque chose en son temps. Mon regard s'attarda sur l'épée qu'il portait. Elle aurait donc été amenée ici par un habitant de Neredia ... une rumeur que je devrais confirmer. Et si cela devait s'avérer exact, il me faudrait découvrir son identité. Peut-être connaissais-je déjà cette personne, qui sait ? Mais j'aurais tout le temps de faire mon enquête plus tard.

Nous reprîmes notre marche, durant laquelle je pus sentir des effluves provenant apparemment de ce qui leur servait de cuisines, et qui me mirent l'eau à la bouche. Malgré la faim qui se faisait ressentir, je m'abstenais de toute demande à ce sujet, consciente que c'aurait été faire preuve d'impolitesse auprès d'Akuma alors que celui-ci était déjà occupé à me faire visiter les lieux. Je préférais attendre qu'il m'en fasse la proposition et continuais donc de le suivre sans mot dire, jusqu'à atteindre une lourde porte d'où s'échappaient de nombreuses voix.

Une fois franchi le seuil, ce fut avec une certaine surprise que j'en découvris l'origine. Certes, j'avais déjà pu constater que le quartier général de la Lignée abritait des familles démunies, mais je ne me doutais pas qu'ils furent aussi nombreux. Et je ne tardais pas à savoir comment tous ici s'étaient retrouvés sans domicile et privés de tous leurs biens. Un certain Ra's Al Ghul en était la cause, et malgré son nom à coucher dehors, cet homme était presque aussi âgé que Karno. Un Immortel ... plutôt étrange dans un monde comme celui-ci, où la magie n'était guère présente. Je me demandais bien à quels moyens il avait recouru pour parvenir à un tel statut, et il était fort possible que nos chemins se croisent à l'avenir. Après tout, entre paranormaux, on se reconnaît immédiatement.

Mais je n'étais pas pressée d'une telle rencontre, vu la description que m'en faisait Akuma sur le personnage. Un homme à la tête de toute une armée de fanatiques prêts à le suivre jusque dans la mort ... on était proche du gourou et de sa secte. Et j'avais à présent sous les yeux le résultat de son fanatisme ; des familles ayant tout perdu du jour au lendemain, abandonnées de surcroît par ceux qui avaient les moyens de leur tendre la main. Cela ne m'étonnait guère ; cette caste sociale avait toujours méprisé ceux qu'ils considéraient depuis toujours comme la lie de l'humanité et rares étaient ceux qui sortaient du lot. J'avais au moins la chance d'être en présence de l'un d'entre eux en ce moment-même.

" Un geste qui vous honore. Si jamais je peux vous être d'une quelconque aide, n'hésitez pas à me solliciter."

Une aide que j'apportais plus tôt que prévu. Des pleurs attirèrent mon attention, et je m'éloignais d'Akuma pour me diriger vers une pièce plus petite, qui à première vue tenait lieu de pouponnière, à en juger par les nombreux berceaux. Je m'approchais d'emblée d'un des lits, occupé par un bébé qui ne cessait de sangloter. Une pancarte accrochée aux barreaux mentionnait son prénom. Jade ... certainement choisi en raison de la couleur verte de ses yeux. Les pleurs de la petite se faisaient plus insistants, et à en juger par l'odeur, il était évident qu'elle avait besoin d'être changée. Constatant que le personnel agréé à cette tâche était trop occupé, je pris le nourrisson dans mes bras et le posais sur une table à langer, avant de dénicher tout ce qu'il fallait dans une armoire. Ayant déjà eu l'expérience de nombreuses fois avec Juno et Isaac, il me fut aisé de plier l'affaire en quelques minutes.

J'aurais pu recoucher le bébé et quitter les lieux, mais l'instinct maternel avait pris le dessus, et je me retrouvais à la bercer doucement tout en fredonnant  une chanson que j'avais chanté tant de fois pour mes enfants.


https://www.youtube.com/watch?v=IUA86MeghC0


Ce ne fut que lorsqu'elle fut endormie que je me décidais à la reposer, non sans ayant pris d'abord soin de la border. Mais je n'arrivais pas à détacher mon regard de son visage endormi, et le manque de ne pas avoir mes propres enfants auprès de moi se fit encore plus poignant, alors que je caressais doucement sa joue tout en refoulant mes propres larmes. Hors de question que je me laisse aller à pleurer, et surtout pas alors que je pouvais sentir le regard du Samouraï posé sur moi. Bien que je me doutais de la réponse, je me permis tout de même de l'interroger, sans cesser d'observer Jade.

" Où sont ses parents ? "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty
MessageSujet: Re: GODS AMONG US: CHAPITRE 2   GODS AMONG US: CHAPITRE 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

GODS AMONG US: CHAPITRE 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
- Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG :: Coulisses :: Flash-back / Réalités alternatives-