RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez
 

 Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyMer 15 Juin - 9:50

Le Prince des Clowns éteignit la caméra. Ses hommes de mains donnaient des coups aux enfants, histoire de s'amuser. Le Joker sortit un rasoir et le passa habilement sur ses lèvres rouges, sans se couper. Il s'approcha de l'enclos a gosses avant d'en prendre un par la main.

- "Ah mon grand ! Si tu savais quelle blague funeste la vie te réserve ! Tu n'imagines pas ta chance de vivre malheureux toute ta vie, gâchée par le hasard et la tristesse. Quel veinard."

Dit il en administrant un gifle au gamin. Il réajusta son magnifique costume violet. Bien entendu les invités n'allaient pas tarder a arriver. Le Joker ricanait. Tout ça n'était qu'un plan, un plan habilement élaboré, dans le but de créer non seulement le chaos, mais aussi d'offrir un beau final pour Batman. Vaincre son adversaire, dans une ville divisée, vaincue, démolie. C'était comme la scène finale de l'opéra.


- "EN PISTE les enfants ! Sortez les munitions, hissez le drapeau noir et déviergez les vierges ! Il est temps de sortir les canons et d'attaquer ces infâmes chiroptères ou tout autre nuisible qui oserait venir."

Il le savait, s'attaquer a des enfants pourrait s'avérer mortel. De nombreux gens ou criminels avec un tant soit peu de morale viendrait pour lui couper les oreilles. Cela dit, cela offrirait un léger divertissement au Chevalier Noir. Un très grand plaisir que le Joker se préparait. Lui et Batman, sur le plus haut toit, devant la ville en flamme. Ce serait si beau ... Si apocalyptique. Il sortit une montre de sa poche intérieure.


- "Bien ! Si j'en déduis mes premières estimations habituelles, Batman sera la dans une petite demie heure, le temps de me localiser. Si tout se passe bien, j'aurais une surprise pour aiguiser ces crocs de chauve souris héhé."

Il parlait notamment de Lady Shiva, qu'il avait embauchée très tôt. Le Joker ne savait pas qui elle était réellement, ni sa réputation dans la Ligue des Assassins, mais il avait remarqué ses talents de tueuse, et peut être qu'elle affaiblirait suffisamment Batman pour lui permettre de "laisser la blague finale." D'autres justiciers insignifiants arriveraient, tant mieux. Le spectacle ne fait que commencer ... Et il finira très tard ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyJeu 16 Juin - 13:04



Pauvre fou pervers. Pensais tu reélement que Batman allait venir?? Pensais tu réelement que jamais, oh grand dieu, que l'enfer ne frapperait jamais à ta porte. Pensais tu pouvoir maîtriser si aisément les flammes du chaos et les braises de la guerre? Mais suppose, seulement une petite minute, que ce que tu convoites, ce que tu penses controler si ardemment, vient finalement te rejoindre, non pas pour subir ton joug mais pour te juger?

Ineffable sephiroth, maîtresse de l'ordre du chaos, la nouvelle étoile sombre de Gotham, le moteur des véhicules vrombissent leur colère tandis que vous foncez en direction de l'envoyé de l'apocalypse. Tu réunis souffrance, colère, et larmes de damnés. Sang et nerfs de supplice, car une rage infernale et insatiable te hante, te dévore chaque minute, chaque secondes ta vie. Chaque secondes d'existence de ce damné clown est comme une brulure à ton âme.
Dame patronnesse des saintes destructrices, tu a voué ton âme au combat, et aujourd'hui, tu t’apprêtes à déverser la fureur de l'enfer sur celui qui se prétends le prince du crime.

Imbécile que tu est, car maintenant, tu va recevoir l'enfer à ta porte, et après cela, plus jamais tu n'oseras à nouveau commette d'acte irréparable sur son sol. Son territoire, son fief.....
Joker, sois le bienvenu sur le territoire de Pandora.

Quelques rues avant les bâtiments de l'entreprise "Sionis", quelques "Jokerz" avaient eu l'outrecuidance de barrer la route au régiment de soeurs, certainement gagnés par un sentiment de toute puissance face à ce qu'ils devaient considérer comme de simples femmes sans défense. Mal leur en a pris, car les Asuras n'avaient rien à voir avec des catins sans défense de l'East End et elle le prouvèrent lorsqu'elle fusillèrent sans pitié la plupart des salopards leur barrant la route, écrasant avec leurs véhicules les quelques survivants incapables de se trainer hors de la chaussé.
Pandora se doutait bien que la zone serait sévèrement gardé et plus d'une fois, elle revérifia ses armes et s'assura que la plupart des soeurs étaient opérationnelle. Pour le moment, hors de question de tirer. Mais si jamais le clown osait essayer de les baiser, alors la réplique des Soeurs Asuras serait sans aucune pitié.
Comme elle pouvait s'en douter, la zone était gardée, ce qui semblait évident mais les quelques hommes ne tentèrent pas grand chose quand les véhicules se mirent à leur foncer dessus à vive allure.
Et puis au diable la diplomatie, alors que le véhicule de tête, suivi de quelques autres et de motos, s’engouffrèrent dans la cours juxtaposée au repaire du Joker.
2 types essayerent d'ouvrir le feu mais une salve bien placée de la tueuse au visage d'enfant les arrêta net. Elle descendit alors de la voiture conduite par une de ses servantes, aussi tranquillement qu'elle se levait d'un lit, laissant sa veste noire flotter au ras de sol, porté par les quelques vents soufflants sur l'usine ce soir. Remettant la capuche noire typique des tenues des Asuras, Pandora ouvrit le feu sur un autre garde qui venait de débouler, ce qui laissa le temps aux autres véhicules d'entrer dans la zone

Trouvez le Joker. Je veux lui parler. Défendez vos vies si nécessaire.

Il serait étonnant de voir comment le Joker allait réagir quand il se rendrait compte que ce n'était pas Batman, mais une gamine, qui allait lui mettre la raclée de sa vie. D'autres soldats du Joker venaient de faire leur apparition, arme à feu à la main, totalement hilares à la vue de leurs adversaires, certainement gagnés par un accès de confiance également. Et cela se prouva rapidement, lorsqu'au lieu d'utiliser des armes à feu, ils décidèrent de faire usage de divers objets contendants mais tout aussi douloureux.
Un seul geste, une seule parole de l'enfant et les soeurs se mirent à charger les hommes du Joker en hurlant. Le combat venait seulement de commencer, ce qui laissait le temps à Pandora et quelques autres soeurs de se faufiler dans le bâtiment.
Inutile de se leurrer: Il allait y'avoir des pertes dans les deux camps, mais ainsi était la doctrine des amazones d'Arkham City: Pas de peur, pas de regrets......Seulement la loi de leur maîtresse.


Dernière édition par Jennifer Willis/Pandora le Lun 20 Juin - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 20 Juin - 11:28

Bien entendu, le combat sera rude. Grenades, mitrailleuses, les hommes du Joker étaient plutôt bien armés pour ce conflit tout préparé. Le Joker avait savamment préparé une bonne résistance, d'ailleurs, il avait tiré les enseignements qu'il avait subi lorsque Moon Knight, sur ordre du Pingouin, s'était ramené pour dégommer le Prince des Clowns et le ramener à sa place, dans l'asile délabré. Tout cela faisait parti du plan bien entendu. Mais, d'un côté, le Joker n'allait pas se laisser avoir dans une simple partie de poings et de feux avec une bande de fillettes habillées en noir, non non. Il y'avait autre chose derrière cette prise d'otages. Quelque chose de plus cynique et sadique qu'il réservait à son Némésis.
La guerre continuait entre les Asuras et les hommes du Clown. Mais celui ci s'attendait bien entendu à une belle confrontation avec leur Leader. C'était inévitable. En tant que membre de la société des festifs, le Joker s'en ferait une joie immense.
Dès que la soi-disant "chef" des Asuras entra dans la place du Joker, quelques jeux les attendaient ...
Beaucoup de pièges s'activeraient, beaucoup de jeux empoisonnés, fléchettes, cuves d'acide, piques pour empaler. Le chemin vers le Clown serait ardu et destructeur mentalement.
La pièce, qui était un immense entrepôt comportait des rails, avec des wagons remplis de cadavres souriants, qui suivaient les rails. Au fond, une estrade de théâtre ou se tenait le Joker, tenant un microphone pour son propre plaisir. Vêtu d'un grand chapeau violet et de sa canne en or piégée. Il attendait qu'une femme se lance a corps perdu dans ses pièges.


- "Bienvenue au Spectacle de votre vie mesdames et mes dingues ! Le jeu ou votre survie sera votre seule consolation. Pendant que les autres se battent, moi, en tant qu'Empereur d'Arkham City, je vous propose un jeu pour m'atteindre. Arriverez vous à moi ? Me punirez vous pour les enfants que j'ai capturé ? J'ai hâte. Mais attention ! Cette pièce est ... mortelle. Amusez vous bien Héhé Haha."


Le Clown sortit une télécommande. Et appuya sur le gros bouton rose. Deux hommes de main armés sortirent de derrière le rideau pour accompagner le Clown en dehors de l'estrade


- "Maintenant, je vais dans mon boudoir, je vous laisse vous amuser. Et si vous survivez, je vous attends pour le champagne. Et peut être que nous discuterons en bons amis. Diable, peut être que je vous offrirais un steak de porc pour accompagner."


Les pièges étaient maintenant activés. La salle était un véritable piège mortel pour les jeunes filles désormais. Maintenant, il faudrait de l'adresse et de la réflexion pour sortir de cet endroit. Un grand damier carrelage rouge, noir et violet était en dessous de leurs pieds. Une mauvaise combinaison entrainait un funeste destin. Quelques objets étaient a terre, certains piégés, d'autres utiles pour désamorcer certains pièges. Quelques énigmes de Nygma que le Joker avait subtilisé à leur maitre. Quelques ballons remplis de gaz mortels venaient d'apparaitre. 1 minute avant leur explosion, il fallait le désamorcer très vite, et le plu drôle pour les Asuras, ce n'était que le premier piège d'une longue liste.
Et en dehors, le combat Jokerz-Asuras continuait, apportant le lot de morts et de carnage.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 20 Juin - 13:39

Hrp: Ok, on, fait comment pour les pieges? C'est toi qui gere? Parce que là, je suis un peu perdue, tu ne donnes pas vraiment d'indications. Enfin, je vais essayer de faire un post potable.

____________________________

Des pièges, rien que cela. Petite fille, tu connais la réputation de l'enfer. Plus terrible est sa punition lorsqu'il vient à toi. L’évènement se confirme lorsqu'une des soeurs, malgré ton interdiction, tente de sortir de la pièce en se ruant vers la porte. L'effraction des règles était punie par la mort et tu ne fut point étonné de voir le sol se dérober sous ses pieds, ne laissant que de sa présence un long cri de terreur qui disparaissait dans les ténèbres, alors que la trappe venait de refermer. Pourtant, petite fille, tu ne peux réprimer ce hurlement de colère, cette malédiction à l'encontre du maître des lieux, et intérieurement, tu te jures de déjouer ses pièges, et de mettre fin à sa vie....

Ces objets. Certains semblaient anodins. D'autres semblaient faire parti d'un tout, un système de jeu à imbriquer. Seulement, tout était mélangé sans parler de ces espèces de ballons qui venaient d’apparaître. L'enfant gardait son calme et essayait de réfléchir. Bien que cela ne se voyait pas, l'esprit de la jeune enfant fulminait, bouillonnait. Quel intérêt aurait le Joker de toute faire sauter, ou de gazer la zone entière. Aucun, direz vous, mais c'était certainement pour cela qu'il le faisait.....parce que rien n'avait de sens avec lui. Tentant d'ouvrir une première boite, l'enfant eut juste de le temps de faire un petit saut en arrière, esquivant de justesse un jet d'acide, qui lui était certainement destiné. Une autre boite attira son attention et elle l'ouvrit rapidement. Pas de piège mais quelque chose qui ressemblait à une télécommande, presque identique à celle utilisée par le Joker, sauf qu'il semblait lui manquer des éléments qu'il était possible d’emboîter. Ça pouvait coller à son petit jeu pervers, mais encore fallait il survivre à son petit jeu pervers. Malheureusement, une deuxième soeur en paya le prix, alors qu'une sorte de marteau embelli de deux têtes de clown se détacha du décor, mu par un savant système de rouage, pour venir la frapper de plein fouet. Seul élément réconfortant, c'est que sa mort fût rapide, alors que son cadavre vint à percuter un des murs de la salle. Ne restait plus que Pandora et une autre soeur qui commençait à être prise par la panique. Cela était compréhensible, car la plupart s'attendaient juste à se battre, pas à survivre au Luna Park de la mort.
La 3eme et dernière soeur ne verrait plus jamais le soleil se lever car, bien qu'ayant tentée de l'esquiver, prit une salve de balles de très gros calibres, au point d'en perdre un bras et d'avoir la tête à moitié arrachée.
Se jetant au sol pour éviter cette fois une scie tueuse fraîchement sortie du décor, Pandora eut le temps de saisir une pièce de la télécommande, du moins quelque chose qui 'y ressemblait, tentant vainement de l'assembler. Pestant contre l’incompatibilité de la pièce, le retour soudain de la scie lui arracha un cri de surprise, l'obligeant à rouler sur le coté pour l'esquiver. Fort heureusement, le mécanisme semblait suivre un tracé programmé.

"SALAUD....J'AURAIS TA PEAU", hurlait elle à plein poumon, se doutant bien qu'il ne l'entendait pas. Cela était sa façon à elle de se rassurer, se dire qu'elle finirait par ressortir pour lui coller un flingue dans la gueule et plusieurs balles dans le corps. Mais avant cela, elle prendrait tout son temps pour le faire mourir. Peu importe le résultat final et ce que ca engendrerait. Ramassant une nouvelle pièce, qui ressemblait à un bouton, l'objet semblait compatible, mais toujours incomplet. Manquait encore un circuit à connecter ainsi que la batterie qui se trouvait par chance, derrière elle. Une fois l'objet ramassé et connecté, elle se mit à chercher la dernière partie: Le circuit principal. 3 objets de ce genre traînaient sur le sol, au beau milieu d'un véritable foutoir. Une fois les circuits ramassés, Pandora emboîta le 1er et eut la surprise de constater sa compatibilité. Priant pour que l’ensemble du dispositif telecommandé fonctionne, elle appuya fermement le bouton, mais cela n'eut pas le résultat escompté, puisqu'une pluie de flèche vint à s'abattre près d'un des cadavres.
Siderée par son échec, elle arracha le circuit de la télécommande, commençant à être envahie par une effroyable réponse. Plus fou que fou, ce vicieux avait créee plusieurs circuits imprimés, qui, une fois connecté à ce qui semblait être une télécommande universelle, enclenchait des pièges, tout comme elle pouvait en annuler.

"Si je ne trouve pas rapidement, je suis peut dire adieu à cette vie."

Plus quelques secondes, tandis qu'elle enclencha un autre circuit et appuya sur le bouton. Une fois de plus, un nouveau piège se mit en route, alors que la plupart des cases du damier au sol s'ouvrirent, principalement les noirs et les violets. Pandora eut juste le temps de changer de place, au son du déclic. Une fois de plus, elle venait de se tromper, maudissant une fois de plus son adversaire, alors qu'elle enclenchait le dernier circuit qu'elle avait trouvé. Une fois cela fait, elle appuya sur le bouton et......
Revenir en haut Aller en bas
Snake

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Snake

Date d'Inscription : 16/01/2009
Nombre de Messages : 2810
Autres Comptes : Copperhead
Vous à Gotham : Ex-Killer Fucking Croc !
Citations : Je vais te tuer jusqu'à ce que tu sois mort !

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 20 Juin - 14:15

Une silhouette colossale était assise dans un large fauteuil situé dans l'ombre, au fond de la pièce dans laquelle se trouvait le Joker et les enfants kidnappés. Cela faisait plusieurs heures que la silhouette était immobile, et on ne pouvait entendre d'elle qu'un long souffle rauque issu d'une respiration lente. Quelques minutes seulement avant qu'une armée de femmes ne les attaque, le colosse plongé dans la pénombre se releva, bailla puis s'étira. Il marcha lentement vers le centre de la pièce, sortant de l'ombre petit à petit. La sieste avait été bonne pour Killer Croc, et maintenant qu'il avait regagné toute son énergie, il était prêt à passer à l'action. Il se massa la nuque avec la main droite, au moment où il passa devant les cages des gosses dont la plupart pleuraient. Lorsqu'un enfant, un peu plus grand que la moyenne, il devait avoir dans les 12 ans, reconnut l'ancien maire, il s'approcha du bord de la cage, s'accrochant aux barreaux.

"Monsieur Croc !!! C'est vous pas vrai ? Je vous ai vu à la télé ! Qu'est-ce que vous faites ici ? Libérez-nous, s'il vous plait ! Vous êtes pas méchant, vous, vous avez affronté plein de criminels !"

Waylon fronça les sourcils tout en tournant le regard vers le môme. Pour seule réponse, il tapa violemment sur les barreaux de la cage avec son avant-bas tout en s'exclamant :

"La ferme, sale môme !!!"

La cage trembla tandis que le gamin tomba en arrière à cause de la surprise et de la peur. Les mômes, c'était les déchets de cette humanité pourrie, le futur d'une société injuste qui l'avait rejeté toute sa vie. Les gosses, c'était en grande partie à cause d'eux qu'il était devenu ce qu'il était maintenant. Il avait bien plus souffert lorsqu'il était gamin, subissant les moqueries et insultes des camarades de son age, que durant sa vie d'adulte où les gens étaient trop effrayés pour lui dire quoique ce soit. Leur venir en aide ? Et puis quoi encore ? Il n'était pas là pour faire du baby-sitting. Et s'il pouvait faire du mal à ceux qui l'avaient trahis, abandonné et humilié lors de sa chute de la mairie, il le ferait. Joker avait eu une idée de génie qui permettrait à Croc de faire d'une pierre deux coups : se venger de Gotham, et se venger de Batman.
Quelques jours plus tôt, il était allé voir le Joker pour lui proposer une alliance. Croc ne digérait pas sa défaite face au Chevalier Noir et souhaitait se venger, mais il avait perdu dans un combat d'homme-à-hommes, Batman l'avait vaincu à la réglo et c'était la pire des humiliations pour le saurien. Mais il s'était servi des faiblesses psychologiques de Waylon pour le vaincre. Batman le connaissait, alors que Croc ne savait rien de lui. Il avait alors compris que pour vaincre Batman, il devrait l'étudier et connaître aussi ses faiblesses. Et quel était le super-vilain de Gotham City qui connaissait le mieux le Chevalier Noir ? Sa Némésis, le Joker. Ce dernier lui avait alors parlé de ce plan de kidnapper des gosses pour mettre en rogne Batman, et avait promis à Croc qu'il pourrait se venger de Batman. Pas dit qu'il tienne sa promesse, le Joker l'avait probablement manipulé, mais toutefois Croc le croyait.
Il se dirigea silencieusement en direction du Joker.


- "Bien ! Si j'en déduis mes premières estimations habituelles, Batman sera la dans une petite demie heure, le temps de me localiser. Si tout se passe bien, j'aurais une surprise pour aiguiser ces crocs de chauve souris héhé."

"J'espère pour toi qu'il va venir, Joker..." répondit Croc en faisant craquer ses poings.

Il s'approcha alors d'une fenêtre, et put voir une troupe de motos et de voitures passer en force à l'intérieur du repaire du Joker, puis entamer une guerre avec ses sbires
.

"Hey, viens voir. On s'fait attaquer... C'est des femelles."

Quelques minutes plus tard et Joker était allé dans le hall du bâtiment pour recevoir les invités et actionner toutes sortes de pièges, pendant que Croc regardait le spectacle par la fenêtre. Il leva ensuite les yeux au ciel.

*Que fait la chauve-souris ?!*

Il se dirigea alors vers les cages à gosses qui n'arrêtaient pas de pleurer et de piailler, faisant un boucan insupportable.

"Vous allez la fermer, oui ?!"

Il donna un nouveau coup sur la cage, faisant plier les barreaux et trembler la cage une fois de plus. Joker revint alors après avoir actionné ses pièges. Croc se tourna vers lui.

"C'est qui les gonzesses ?"

_________________________________
Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] 10641268_559492344183878_7063142531013497040_n

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptySam 25 Juin - 13:06

Les deux justiciers volaient à travers le ciel, sautant de toit en toit. Ils n'étaient pas loin du repaire du Joker aussi leur courses effrénée furent elle de courte durée. Ils arrivèrent sur un mur d'enceinte, encerclant le QG du clown, devant eux une grande fenêtre donnait sur l'enclos des enfants.
Le spectacle n'était pas beau à voir, les gamins étaient terrorisés mais gardaient désespérément leurs souffrance en eux même, le sadique ayant sans doute décidé de les contraindre au silence.
La scène accentua la motivation d'Azrael de neutraliser ce monstre, et sans doute que Midnight devait elle aussi être impactée par cette vision. Pourtant le justicier ne s'enquit pas de ce qu'elle pouvait ressentir, ce sera la rabaisser, la considérer comme une chose fragile et un boulet à traîner. Elle devait surmonter sa colère toute seule, et suivre ses conseils. C'était une chose d'imaginer ce que le Joker pouvait faire, c'en était une autre de le voir de ses propres yeux.

Le justicier tira sa paire de jumelles pour observer les alentours. Une espèce d'entrepôt, des gardes armés, et .... une silhouette enfantine... Pandora. La criminelle qu'il avait combattu sur les docks lors de l'épisode avec les dockers avait décidé de rendre visite au joker, pour quelles raisons, il l'ignorait.

" La situation se gatte Midnight, d'autres criminels s'invitent à la fête. La gamine que tu viens de voir, n'est autre que Pandora, et malgré ses airs de petite fille chétive elle est une tueuse sanguinaire et impitoyable que j'ai affronté. Il nous faut la surveiller elle aussi. Soit prudente."

Le Justicier tira son grappin vers l'entrepôt, il atterrit sur une corniche et se hissa sur le toit. En haut, une trappe donnant sur le système de ventilation, il l'ouvrit à mains nues et lança à l'intérieur une petit émetteur relié à l'ordinateur de la Az-cave. Il tira également de la poche un petit écran qui renvoyé depuis l'émetteur et l'ordinateur une image du système d'aération en vue de détecter des pièges. Il n'y en avait pas, pas de bombes, rien de plus qu'un accès sans danger.
Azrael s'y laissa glisser

" Suis moi, on continue ensemble pour l'instant. Observe et établit un plan. C'est moi qui distrairait le Joker."

Il avança en rampant jusqu'à un croisement, là il fit en sorte que Midnight puisse emprunter un chemin seule. Sur le sol, il y avait de temps en temps des grilles d'aération qui offraient une fenêtre sur la salle, ils pouvaient voir sans être vu.
Un autre invité fit son apparition, un colosse un monstre.

" Merde ! Croc !" dit il à voix basse mais avec une pointe d'énervement.
Batman lui avait vaguement dit que Midnight avait rencontré croc, mais pour l'heure il ne s'en souciait guère, il voulait éviter que le crocodile se repaisse de chair tendre.

" Décidément ça va être encore plu difficile que prévu."


Après un petit échange avec Midnight, il se faufila vers l'arrière salle où il espérait trouver une issue discrète et entamer la diversion. Les soeurs Asuras étaient dans une autre pièce, les enfants et le joker en présence des gosses, il faudrait les éloigner, les attirer ailleurs.
Il trouva son bonheur, une pièce grande et vide de toute âme, remplie de caisses, de tables et d'outils ... Probablement là où le Joker réalisait ses plans.
Azrael arracha silencieusement la grille et se laissa tomber au sol.
Les caisses ne contenaient rien de très important, il pensait tomber sur les réserves de gaz du Joker, mais non rien.
En se promenant dans la salle, il déclencha malgré lui une alarme. Merde, côté discrétion il fallait repasser, mais au moins cela offrirait distraction au Joker.

Il tira son grappin et gagna les hauteurs de la salle, dont les charpentes apparentes offraient des perchoirs adéquat pour se déplacer et frapper dans l'ombre.
Quand la porte s'ouvrirait, ceux qui aillaient y rentrer ne trouverait rien.

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Warehouseb

[ HRP : Ouais, je suis en mode prédateur comme dans Batman Arkham Asylum le jeu vidéo. Imaginez l'endroit plus sombre, un peu moins grand, et plus encombré. Désolé j'ai trouvé que ça comme image.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyMar 5 Juil - 19:25

HRP // Suite aux demandes, les deux sujets Azra+Temp / Pandora se continueront donc ici. Histoire que personne s'embrouille Wink


Bien entendu, la petite fillette des Asuras venait de perdre quelques unes de ses copines adorées. La mort rapide excita beaucoup le Joker, qui se laissa à une pensée saugrenue d'une blague sur la mort d'un poussin pris entre deux enclumes. Ce qui le fit sourire, il regardait tout à travers la caméra, la gamine venait d'enclencher par erreur un bouton d'une télécommande piégée. Si elle ne sortait pas bientôt de la salle, il y'aurait des confettis de la jeune fille un peu partout. En effet, les murs s'ouvriront et les mitrailleuses l'aspergeront de leur semence en plomb. (HRP : Amis puristes, pas de sous entendus :pig: ) Il ne lui restait qu'une trentaine de secondes, il y'avait bien sur, de vieilles tôles de fer dans un coin de la pièce piégée, le soucis, c'était de se demander si elle atteindrait les plaques à temps, et de se dire si les plaques la protégeront bien. La gamine serait presque sortie de la indemne. Survivre aux pièges du Joker, c'était juste le début des festivités. Pas une gloire, pas une fierté. Juste le début de la Maison des Horreurs.

De l'autre côté. Croc s'impatientait. Il cognait des gosses, et posait un peu trop de questions. Le Joker ne répondit rien, rien du tout. Il attendait le bon moment pour lancer Croc à l'attaque. La chose a faire, c'était de le laisser attraper la chauve-souris. Et c'est alors que le moment se présenta. Une alarme retentit, un voyant rouge clignota sur l'écran de la carte du bâtiment. Le Joker eut un immense sourire. Il se leva de son fauteuil et jeta son milk shake à la fraise. Il regarda Croc avec une lueur démente dans les yeux. Il craqua ses doigts gantés de blanc avant de dire à ses hommes.


- "Trouvez la chauve souris et TUEZ LA ! Faites en de la pâté de chiroptère !"

Une petite dizaine d'hommes s'arma pour entrer dans la salle grandiose du repaire. Un vieil entrepôt qui servait de débarras au Clown. Très peu éclairé. Mais assez pour que les hommes du Joker puisse voir voler une chauve-souris. Il y'avait huit hommes qui allaient dans cette pièce. Dont deux avec des lunettes infrarouges, histoire de rendre les choses un peu plus corsées. Cela allait être un amusement, ou une boucherie sans nom. Le Clown avançait ses pions, s'en fichant éperdument.
Il reposa néanmoins ses yeux sur Croc, dont la silhouette menaçante faisait pleurer des gosses, les brailleries de ceux ci devenaient pénibles, et peut être qu'un gosse dans le ventre du crocodile calmerait les autres ? Et le Joker avait toujours voulu aller voir comment les crocodiles mastiquaient leurs victimes ... Le Joker hurla de se taire aux gosses, et il revint à Croc.


- "J'ai une chauve-souris au plafond. Cela te dirait il d'aller lui souhaiter la bienvenue à ta façon ... Si mordante ?"


Dit il de son éternel grand sourire sanglant. Ses dents ultra blanches et son rictus malsain. Ses yeux fixaient Croc d'une lueur maladive. Oh que oui, Croc ne résisterait pas a prendre sa revanche sur Batman.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyDim 10 Juil - 19:25

Le Chaperon Rouge sentait peu à peu que ce qui allait se produire allait résulter du premier affrontement colossal de sa vie. Tempérance se doutait qu'elle risquait nettement plus gros que les modestes coups des délinquants dont elle s'occupait habituellement. Les derniers événements qui l'avaient conduite à se laisser entraînée par Batman en compagnie d'Azrael étaient plus que déstabilisants. La jeune blonde ne devait pas se laisser abattre par ses doutes, ses craintes et ses états d'âme, elle le savait, plus que jamais. Midnight avait renoncé à utiliser Poker, sans gaieté de coeur bien sûr...Non seulement Poker représentait un atout considérable et ne pas tenter l'aventure sans son ami fidèle représentait une certaine déchirure au coeur, sans compter que c'était écouter les conseils d'Azrael et Midnight avait encore un peu de mal à s'y résoudre. Elle avait longuement caressé le fier doberman, lui expliquant des choses qu'il ne semblait pas comprendre...Pourtant, il était parti, la tête basse...Midnight ne voulait prendre aucun risque... Elle suivit Azrael et ce qu'elle vit à la fenêtre la fît trembler. Sa bouche s'entrouvrit et elle y plaqua sa main avec frénésie. Un horrible souvenir revînt...Elle se revît, dans le fond d'une impasse, tétanisée, les pieds et les mains liées...Une main caressa sa jambe, puis sa joue, ses yeux bandés ne lui offrait aucune possibilité de vue. Des frissons s'étaient posées sur sa peau, sa bouche s'était crispée, ses larmes avaient dégouliné sur sa poitrine dénudée...Le choc fût violent, Tempérance fût ramenée à la réalité....Dans les yeux des enfants se reflétait ce regard terrifié et tétanisé, caché derrière ce bandeau.

Midnight resta une seconde transie, absente et inconsciente, même la migraine qui caractérisait ses efforts pour recouvrer la mémoire n'avait daigné se montrer. Elle secoua la tête pour enlever cette brume noire qui l'avait englobée pendant un instant. La fleur de pavot n'était décidément pas loin...Esperant qu'Azrael n'ait pas remarqué cet instant qui allait certainement changer sa vie à jamais, Tempérance retînt un cri de terreur avant de se concentrer sur la situation. Il n'y avait pas de temps à perdre et tout ceci n'avait fait que renforcer sa volonté d'empêcher les plans du Clown d'aboutir. Mais ils n'étaient pas seuls...Pandora était aussi parmi eux. Tempérance ne la connaissait pas, cette jeune et fine silhouette semblait dégager le Mal à elle seule, fronçant les sourcils, il fallait redoubler d'attention.

Ils s'infiltrèrent alors dans les conduits de ventilations, apparemment sans piège. Tempérance réajusta son kit de communication et, tout en rampant dans le conduit. Etablir un plan était encore une chose floue pour elle, elle attendait de voir ce qui allait se présenter sous ses yeux. Au bout d'un moment, une ouverture dans le conduit lui permit de voir la salle principale. Croc était là, Midnight ne pût réprimer un frisson de surprise. Son regard s'écarquilla, qu'allait-t-il faire en la voyant ? Tempérance était-t-elle en mesure de combattre face à lui avec ce qu'il s'était passé entre lui et elle ? Tempérance, pour l'instant, ne voulut répondre à ses interrogations et continua de suivre Azrael qui s'engageait à l'intérieur d'un entrepôt. Pour veiller les arrières d'Azrael, elle rebroussa chemin pour observer l'ouverture dans la grille qui offrait un point de vue interessant. Une alarme se déclencha, le coeur de Midnight rata un battement, cela venait surement d'Azrael mais rien n'était sûr. La tension montait et la voix de Joker s'éleva et résonna dans le conduit tandis qu'une dizaine d'hommes armés s'engageait déjà vers la source du déclenchement de l'alarme...Deux d'entre-eux semblaient portaient des lunettes étranges...Midnight se souvint de son didacticiel où elle avait pu accéder aux dossiers des différents outils utilisés par de nombreux criminels...Ces lunettes étaient des lunettes de détection infra rouge...Malgré l'obscurité de la pièce, Azrael serait repéré...Pire encore, Croc fût envoyé en renfort ! Ajustant son oreillette, elle chuchota :
-Azrael, des hommes arrivent ! Deux hommes peuvent te repérer ils ont des détecteurs de chaleur au niveau de leurs lunettes, Croc arrive aussi, je me charge des deux binoclards, fais gaffe !

Elle se précipita dans l'entrepôt où les deux hommes en question s'engageait déjà, sur une corniche derrière eux, elle siffla pour attirer leur attention, laissant Azrael libre de tous mouvements puis elle dégaina, vive comme un éclair, son stylo plume d'argent et l'envoya, droit comme une flèche, dans l'un des deux verres de lunette, brisant la monture et provoquant un petit courant électrique qui désactiva automatiquement la fonctionnalité de l'objet. Tandis que le deuxième s'apprêtait à tirer sur elle, laissant son camarade se tenir la tête, l'oeil déjà borgne, Tempérance se leva et s'enfuit, dégainant son revolver, se positionna derrière un carton et visa le petit petit voyant rouge des lunette et tira. Assommé par le bruit de la balle, l'homme s'écroula avec une méchante éraflure sur le crâne.
-C'est bon Azrael !
Tempérance resta dans l'obscurité, à l'abri derrière des cargaisons puis joua la funambule sur les structures métalliques du toit pour faire à nouveau diversion puis détacha des caisses de bois reliées entre elles par des ficelles qu'elle coupa avec son poignard. Elle se recula et les poussa pour qu'elle se déverse sur la dizaine d'homme qui affluait déjà. Cependant, avec les cargaison à présent à terre, elle ne pût voir combien d'hommes avaient été assommés. Elle se précipita vers l'ouverture pour se dissimuler mais surtout avoir une vue sur les enfants, Joker devait être moins protégé, si jamais il voyait que les choses se passaient mal, il pouvait très bien ouvrir le feu ou mettre à exécution toujours plus excentrique sur les enfants.
-Je surveille les enfants Azrael...Moindre mouvement du clown j'interviens, t'en est où, tu t'en sors et Croc, où il est ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyDim 10 Juil - 22:34

Perdu pour perdu, autant faire un peu d'acrobatie, dirons certains. C'était par ailleurs, le seul apanage restant pour la jeune femme qui eut juste le temps de prendre appui sur un mur, pour s'accrocher à une partie plus haute du décor. Jouer les Supergirls ne lui plaisaient guère, surtout pour esquiver une volée de plombs. Fort heureusement, le tir était horizontal et cela passa largement loin d'elle. En son for intérieur, Pandora espérait que cela fasse rager le prince du crime, car, croyez le ou non, Pandora avait vécu pire lors de son séjour à la Biosyn et à Alkaly Lake. Des souvenirs qui paraissaient vieux comme le monde, mais des instants qui lui permirent de forger son adresse et son agilité avec une grande maîtrise, tout en sachant profiter de l'avantage de sa petite taille.

L'idée était maintenant de quitter la salle et pour cela, elle avait reperée une vieille gaine d'aération qu'elle pourrait dégager d'un tir bien placé, ce qu'elle fit assez aisément d'une main. Le flash de l'arme ainsi que le bruit du ricochet eurent quand même un certain effet sur ses perceptions visuelles et auditives, mais au moins, elle avait dégagé l'accès. Une fois la grillé arrachée, ou du moins, décroché, elle se glissa à l’intérieur, et se reposa quelques minutes. Puis, elle repartit en rampant, espérant esquiver la plupart des pièges du Joker. Le plus étrange était le fait qu'elle n'avait aucunement les frais de pièges placés de façon retorde et vicieuse dans les gaines. Par moment, une grille apparaissait sur son chemin, mais chacune d'elle semblait ramener à une salle piégée. L'une d'elle crachait flammes sur flammes. Une autre était bardée de lances, certainement empoisonnée, au vue du rictus qui déformait le visage de certaines des victimes.
Pourtant, tu aurais du faire plus attention à cette troisième grille d'ou tu entendais des voix. Pourtant,tu n'a pas pu t’empêcher de les espionner, ne remarquant pas à quel point la grille était sur le point de céder.
Ce fut le mouvement de trop de ta part, pauvre enfant, car sans rien pour te maintenir, la chute ne fût que plus dure, surtout au milieu de cette joyeuse troupes de clowns armées et un peu sur d'eux.
Le choc est rude, mais tu te remets vite et déjà, tu examines la salle: Vide, des grillages autour de toi, une salle arrondie, 3 sorties, et le tout est amenagé à la façon d'une arène clandestine. Genial, il ne manquait plus que les clowns et.......Oh oui, ma pauvre fille, tu aurais du te taire. Pour eux, tu est juste une enfant échappée, et ils rient déjà à l'idée de te brutaliser avant de te ramener à leur maitre. Tu en laisse un t'approcher, et te mettre une bonne baffe, histoire de le mettre en confiance.
Les larmes de crocodile, rien de tel pour pièger un adversaire, et alors que tu fais semblant de pleurer de peur devant une foule de tarés hilare, tes pleurs se changent en rire dément. L’incompréhension se lit sur le visage de celui qui te maintient, puis la peur, et enfin, la douleur, lorsque tu lui plante un couteau bien aiguisé entre les deux yeux.

Puis, de ta petite voix, tu annonces enfin le début des hostilités



"Approchez, tas de cons."

Le combat commence enfin, alors que tu sors 2 petites épées du fourreau. Petites, maniables et étrangement bien aiguisés, tu tranches, tu plies et tu tues, ainsi va la loi d'Arkham City.
Les Wakizachis ne sont pas aussi efficaces que des katanas, mais Marukka t'a apprise à en tirer toute la puissance et la maîtrise nécessaire pour pouvoir vaincre des adversaires du calibre des hommes du Joker. Ta petite taille et ta rapidité te permettent d'esquiver un couteau qui va finalement s'incruster dans le ventre d'un des hommes du Joker. Le type s'écroule en hurlant et pendant ce temps, tu en éventres un autre, avant de planter ta deuxième lame dans le pied d'un des bad guys, le clouant sur place, en le laissant patauger dans son propre fluide vital. Le pire, c'est qu'ils sont assez bête pour attaquer un par un au lieu de tous s'y prendre à la fois. Cela serait leur seule chance, car autrement, elle ressortirait vivante de la zone de combat.
Pourtant, tu rengaines ta lame restante, pour ressortir deux petits pistolets mitrailleurs. Enfin, il était temps de faire tonner la puissance des dieux et la foudre sur les impies.
Les balles pleuvaient et les hommes tombaient, et pourtant, il continuaient à en venir. Au fond d'elle, l'enfant aimait cela: Ce sentiment de tricher avec la mort, l'affronter en face à face et enfin, lui cracher toute sa haine au visage, en laissant libre cours à ses instincts les plus primaires. Trop de chagrins, trop de haine et trop de colère l'avaient transformée, et maintenant, elle laissait libre cours à cet instinct de mort, ne pouvant plus juguler cette rage qui grondait en elle. Chaque mort était accompagné d'un hurlement de guerre, une haine et une provocation à l'égard du prince du crime, qui devait certainement assister à toute la scène. Cela, Pandora n'en doutait aucunement.

"ENCORE. DONNE EN MOI ENCORE. JE LES TUERAIS TOUS. CA, C'EST POUR MES FILLES, SALAUD."

Pour des simples hommes de mains, l'agilité et le talent de la jeune enfant la rendait quasiment invincible. Mais que se passerait il face à des adversaires de haute voltige comme Joker ou Croc? Ceci serait une autre histoire car pour le moment, la fureur de la bataille résonnait dans l’arène. Tuer ou être tuée, telle était la loi à Arkham City.
Une fois les flingues vide, Pandora jeta ses armes à terre et dégaina à nouveau son épée, puis, reprit l'autre, toujours plantée dans le pied d'un des hommes, qui avaient été fauché par la salve de balles.

HJ: Joker, fais moi plaisir, s'il te plait: Joue là un peu comme dans la scène de combat avec Bane dans Arkham Asylum. Harangue un peu tes hommes.


Revenir en haut Aller en bas
Snake

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Snake

Date d'Inscription : 16/01/2009
Nombre de Messages : 2810
Autres Comptes : Copperhead
Vous à Gotham : Ex-Killer Fucking Croc !
Citations : Je vais te tuer jusqu'à ce que tu sois mort !

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyDim 10 Juil - 23:42

Alors que les gosses continuaient de piailler et que le Joker resta muet face aux questions de Croc, ce dernier faisait les cent pas dans la pièce où se trouvait le prince clown du crime, attendant Batman avec impatience. Après quelques minutes, il se mit à renifler à plusieurs reprises.

Snif... Snif...

Une odeur diffèrente. Et il ne la connaissait pas. Il leva les yeux en direction de l'odeur perçue, et vit une forme bouger au travers d'une grille d'aération. Néanmoins, Croc ne dit rien. Il était là pour combattre le Batman, et ce n'était pas Batman. Personne ne s'était rendu compte de la présence de l'intrus à part lui grâce à son odorat très développé. Il garda le silence, sans avertir le Joker, probablement pour se venger du fait que ce dernier n'avait pas répondu à ses questions à propos des femmes qui l'attaquaient. De toutes façons, son silence ne fit pas vraiment de tord au Joker puisque quelques minutes plus tard, une alarme se déclencha : il fallait croire que le visiteur n'était pas très doué. Aussitôt, le Joker s'excita, hurlant à la chauve-souris, puis se tourna vers le géant colosse pour lui dire d'aller affronter Batman.

"Joker... Le type qui t'attaque, c'est pas Batman. J'connais l'odeur de Batman, et c'est pas celle que j'ai sentie."

Il renifla une fois de plus, et sentit un autre odeur. Il haussa un sourcil, surpris, et desserra ses poings par réflexe. Il renifla à plusieurs reprises pour être sûr d'avoir bien sentit. Elle, ici ? Comment cela se faisait-il que... ? Que venait-elle faire ici ? Croc ne savait pas qu'elle était une justicière. Malgré son déguisement, lorsqu'il l'avait rencontrée dans les égouts, il avait cru qu'elle était une criminelle, comme lui : elle avait aidé RatCatcher, un criminel, et elle avait même tué des policiers. Que venait-elle faire ? Aider le Joker ? Dans ce cas, pourquoi n'était-elle pas là depuis le début ? Il fallait qu'il en ait le cœur net. Il suivit l'ordre du Joker car l'odeur qu'il avait sentie était dans la même direction que le justicier. Mais il n'avait pour le moment pas l'intention de se battre contre l'inconnu. Il était venu pour Batman, pas pour aider le Joker contre un autre justicier. Il le ferait que si ça serait vraiment nécessaire.
Des hommes ouvrèrent la grande porte de l'entrepôt dans lequel l'alarme s'était déclenchée, Croc se trouvant derrière eux, et... Personne. Deux hommes avec vision thermique s'avancèrent, mais furent rapidement mis au tapis par une attaque précise provenant d'une corniche derrière eux. D'autres hommes se précipitèrent à l'intérieur de l'entrepôt pour en venir aux poings, mais Croc ne les suivit pas à l'intérieur de l'entrepôt. Il continua à suivre la trace de l'odeur, marchant dans la direction où elle se faisait plus intense. Il entendit un bruit de fracas, des cartons venaient de tomber sur plusieurs hommes de mains, de vrais minables. Plutôt que d'entrer par la grande porte principale menant à l'entrepôt, il vit une petite ouverture qui faisait le lien entre l'entrepôt et l'endroit où se trouvait le Joker et les gosses, et l'odeur y était plus présente. Il s'y dirigea en marchant normalement.


-Je surveille les enfants Azrael...Moindre mouvement du clown j'interviens, t'en est où, tu t'en sors et Croc, où il est ?

Au même moment, un pied énorme s'arrêta devant le visage de Midnight, accroupie et cachée derrière l'ouverture, qui venait de chuchoter quelque chose. Puis un deuxième pied le rejoint. En levant la tête, Midnight pouvait reconnaître la carrure de celui qu'elle avait aidé dans les égouts alors qu'il était pourchassé par la police.

"Salut, gamine..." fit-il d'une voix pas très enchantée, en la fixant droit dans les yeux.

Il croisa les bras, et continua de regarder la réaction de la jeune fille au chaperon rouge sans toutefois agir.


"J't'avais bien dis que j'te retrouverai en suivant ton odeur." ajouta t-il sur un ton neutre.

Ne sachant pas encore les intentions véritables de la fille, il n'était pas énervé de la trouver là. Mais il n'était pas non plus enchanté, car vu qu'elle se cachait, il y avait de fortes chances pour qu'elle soit dans le camp adverse, et donc qu'il se soit largement trompé à son sujet.

_________________________________
Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] 10641268_559492344183878_7063142531013497040_n

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 11 Juil - 9:44

Malgré les élucubrations de Croc, le Joker n'en tenait pas compte. A vrai dire, il s'en fichait éperdument. Il regarda le massacre en direct sur ses caméras, la jeune Asuras venait de massacrer ses hommes. Soit, ce n'était que de la piétaille, mais le Clown s'en moquait. Il saisit son micro avant de dire de sa voix goguenarde.

- "Oh ! Misère ! Tu viens de massacrer un tas de viande, c'était mes hommes quoi ! Je vais pleurer ... Snif ... Heu Heu Ha Ha Ha Ha Ha Ha !"


Le rire du clown résonna dans la pièce ou se trouvait la jeune Pandora. Mais aussitôt, la grande porte s'ouvrit, et des hommes, de nouveaux armés, plus dangereux, portant des M16 et des Uzis, crânes chauves, croix gammées et gueules de tueurs psychopathes se rua dans la salle. Mieux armés, moins cons que les clowns habituels. Ce genre de type ne faisait pas dans la dentelle.


- "Voyons maintenant le plat de résistance ... LES GARS !"


Deux des hommes lancèrent des grenades dans l'entrepôt. Ils n'iraient pas de main morte, ça c'est sur pour déloger le petit rat de sa cachette. Le Joker observa la scène, pop corn en main. Son visage mêlait la joie et la déception à la fois. Autant il était déçu de voir ses hommes massacrés, mais autant cela l'excitait ! Du sang ! De la violence et des meurtres, le Bon-heur !


- "Hey les gars, si vous retrouvez les morceaux de la gamine, vous pouvez en faire ce que vous en voulez. Je sais que vous aimez les jeunes femmes, je le sais ... je le sens Héhéhé."


Pour la caméra qui désignait la salle de Killer Croc et des hommes plantés avec lui. Malheureusement, les mecs avec les visions infrarouges se firent dégommés au premier round. Mauvais plan, le Joker ne donnait pas cher du reste de ses hommes. Il prit le micro pour la salle de Killer Croc.


- "Bon les gars, j'ai une mauvaise nouvelle, y'en a déjà deux au tapis, et comble de malchance, ce sont les seuls qui pouvaient voir dans le noir. Si je devais parier ... Oh non, je pense que je ne parierais pas, surtout avec une bande de ratés dans votre genre. En passant, la sécurité sociale ne vous remboursera PAS !"


Puis le Joker éclata de son rire strident et uniforme. Cinglé notoire et dégénéré, comme à son habitude. Mais tout cela faisait partie du plan du Joker. Il voulait provoquer, voir Arkham City gagner. Voir le chaos en permanence, la mort et les violences, toujours et encore. C'était sa règle.
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 11 Juil - 11:45

La situation s'annonçait périlleuse. Des hommes armés venait de pénétrer dans la salle, dont deux munis de lunettes infra-rouge. Azrael s'apprêtait à leur tomber dessus, quand Midnight leur régla leurs comptes, comme une professionnelle, et retourna aussi vite dans son réseau de ventilation pour continuer d'avancer jusqu'aux gamins.
Il restait quelques hommes dans la salle, seulement armés, mais désormais convaincu que quelqu'un était présent.

Quatre batarangs assommèrent quatre gardes. Les deux autres furent neutralisés par le justicier sortant de l'obscurité telle une ombre assassine. Ces types n'étaient rien, mais par leur faute, le Joker savait qu'il y avait quelqu'un dans la salle.

Azrael fouilla un peu la salle, rapidement. Il avait entendu Croc parler d'odeur, et ça, c'était plutôt emmerdant, car peu importe d'où il attaquerait, le monstre le repèrerait, et c'était inadmissible que d'agir de front, avec ces otages.

Le Justicier grimpa à nouveau sur les charpentes et se dirigea vers une petite fenêtre qui donnait sur la salle dans laquelle se trouvaient les deux criminels. Bien sûr, ils ne tarderaient pas à s'apercevoir de l'échec des hommes de mains, mais tant pis, Azrael devait connaître leur position pour pouvoir frapper.

Le joker gesticulait comme le cinglé qu'il était, baragouinant tout un charabia insensé et délirant. Le salopard prenait son pied, ce qui énerva le justicier au plus haut point. Ce type était réellement un monstre, que pouvait il faire aux enfants, si l'Ange lui tombait dessus ? Un pari que Jean-Paul n'était pas prêt à relever.

Croc, quant à lui se dirigeait vers les conduits d'aération, et les transperça de son pied. Il avait aussi repéré Midnight.

* Merde, Merde Merde ! *"ragea silencieusement le justicier.

Il fouilla dans ses poches. Une grenade aveuglante, produisant un Flash tellement puissant que les victimes perdaient la vue pendant plusieurs minutes, et une grenade fumigène. Bien, cela distrairait les criminels.

Azrael descendit de son perchoir et se dirigea silencieusement, vers l'embrasure de la porte. Il lança le fumigène discrètement aux pieds de croc, et celui-ci fit son office : cela devrait distraire le monstre, permettant à Midnight de se libérer de son emprise et en plus de lui obstruer les narines, pour contrer son odorant sensible.

" Je m'occupe de Croc, prends le Joker. Ferme les yeux." dit-il à l'adresse de Midnight.

EN toute vitesse, il prit de la hauteur, lança son grappin, et se lança, à toute vitesse, pieds devant sur Killer-Croc, lançant au passage sa grenade aveuglante qui explosa. La vitesse de l'impact ajoutée à celle de du coup de pied, projeta l'Hybride à travers une vitre, suivit par le Justicier qui se laissa tomber lui aussi. Les deux ennemis chutèrent quelques secondes, et atterrirent brutalement en contre bas.
Ce serait un face à face, l'Ange contre l'abomination, un combat digne d'un Main-Event, Azrael l'espérait ardemment. Puisse le Joker être assez distrait pour que Midnight lui tombe dessus.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyMar 12 Juil - 16:42

L'ouverture était située en contrebas, sachant que l'entrepôt était composé de plusieurs corniches successives sur les murs comme des étages servant probablement au rangement de plusieurs cargaisons supplémentaires. Midnight l'avait repérée non seulement en arrivant mais s' en était aperçue, en montant les différents échelons métalliques pour faire dévaler des charges assommantes sur les hommes du Joker. Plissant les yeux, elle commençait déjà à se retourner pour s'engager; que son coeur se mit à battre à la chamade sous le sursaut. Un colosse d'écailles luisantes suivit d'un deuxième, tout deux pourvus de griffes, se tinrent devant elle et la voix de leur propriétaire ne lui était que trop familière. Elle releva la tête, la bouche entrouverte, Croc se tenait là. Se relevant, vive et agile, elle se recula pour fixer Croc, anticiper le moindre de ses mouvements. Midnight venait de vivre la chose qu'elle redoutait le plus en ce combat intense, retrouver Croc dans de telles conditions. Ils étaient ennemis ce soir...Midnight avait mal au coeur, trop mal au coeur. Un des seuls criminels qui lui faisait éprouver du respect intense...Croc n'avait jamais rien su de sa vie de justicière, ce soir, le masque de la jeune blonde tombait. Mais ce n'était que son masque noir, ce n'était qu'un bout de tissus, Tempérance avait toujours été sincère envers Waylon. Elle ne voulait pas qu'il croit qu'il s'était encore fait manipuler, qu'il avait encore perdu une occasion de dîner...Secouant la tête, retrouvant ses esprits avec force, elle dit avec fermeté :
-Waylon ! Ne te mêle pas de ça je t'en prie, je n'ai pas envie de me battre contre toi, pas toi ! Qui tu es pour Joker ? Dis moi...QUI ? Un simple sbire bon à amuser la galerie ! Il se sert de toi Waylon ! A la moindre occasion, il te tuera ! Je dois l'arrêter ! Et JE ne peux cautionner ce que vous vous apprêtez de faire !

Des explosions atroces et des flammes brulaient littéralement les cargaisons de bois, une odeur de caoutchouc brûlé s'éleva dans les airs et un bruit assourdissant se cognait avec furie comme l'écho d'un orage qui vrombissait et faisait trembler une pauvre masure de campagne. Même les structures métalliques cliquetèrent, certaines carrément déboulonnées, d'autres cliquetaient comme des célestins, recevant des projections qui tintaient alors sur le métal. Une assez longue poutre métallique tomba derrière Tempérance. Secouée, elle se couvrit la tête, fronçant les sourcils, le coeur accroché, préparée à cette éventualité et reprit, le reflet des flammes dans les yeux. Une goutte de sueur dégoulina sur son front.

Elle savait au fond d'elle que ses espoirs étaient aussi faibles que ceux d'une souris prise dans la gueule d'un serpent de survivre. Les sens de Midnight étaient aux aguets, concentration extrême oblige, le regard rassurant pour appuyer sa sincérité envers Croc :
-Si j'étais ton ennemie, j'aurais pu te laisser crever Croc, profiter de ta faiblesse pour te tuer ! Je combats pour la justice ! Et ce n'est pas juste de me battre contre toi ! J'ai été loyale avec toi et le serais tou...

Au moment même où Tempérance se perdait dans ses explications, non sans être plus sincère que jamais, la voix d'Azrael se fit entendre dans son oreillette et ses yeux pétillèrent. Attendant que la riposte du Justicier en Blanc fasse son effet, le visage de la jeune blonde se décomposa d'un coup, la voix tremblante. Calculant vaguement le moment où elle avait entendu la voix et le temps que son propriétaire agisse, elle serra les poings, immobile et ferma les yeux. Une légère odeur se fit sentir et un coup violent s'en suivit. Azrael venait de passer tel un avion qui venait à peine d'atteindre le mur du son et envoya valser Croc. Peu avant cela, une lumière aveuglante avait transpercé les fines paupières de Midnight comme si elle avait été enfermée dans le noir complet puis agressée par une lumière aussi vive que le soleil, ayant fermé les yeux, elle ne fût pas aveuglée. Tout deux allait s'acharner sur un combat qui allait certainement rester mémorable. Sans plus attendre, fuyant le produit qui allait faire son affaire, elle remarqua que des hommes affluèrent dans l'entrepôt et vit, en courant, les deux hommes à lunettes infrarouges complètement carbonisés, la chair humaine dégageait une odeur fétide et leurs visages alliaient chair et os. Leurs tripes bouillonnaient, des lambeaux de peau tombaient, caressaient leurs côtes explosées, leurs mâchoires ouvertes, figées dans une expression paniquée ruisselaient de sang et leurs dents étaient recouvertes de suie. Tempérance eût un haut le coeur et récupéra son stylo plume d'argent dans sa course, recouvert de suie aussi, nullement affecté par l'explosion, elle se brûla juste un peu le doigt à cause de la chaleur que l'argent avait emmagasiné. Ignorant cette si futile douleur, elle remarqua bien vite qu'une rangée d'hommes se tenait là, l'air agressif, armés jusqu'aux dents. Ils se frottaient les yeux avec des cris de rages, certains s'écroulaient pensant perdre la vue, dépouillés de leurs repères, ils étaient incapables de s'orienter. C'était comme si on avait coupé les antennes d'une fourmi ou d'une abeille. Fronçant les sourcils, c'était le bon moment pour ôter un danger supplémentaire. La fumée noire émanant de leurs grenades et de celles d'Azrael devait totalement obstruer certaines caméra de surveillance. Seule l'une d'elle, située à une hauteur plus conséquente que les autres filmait l'affrontement entre le Justicier en Blanc et Waylon Jones. Tempérance ne voulut pas y penser, sa conscience ne pouvait même pas décider de celui qu'elle pourrait soutenir.

Vive comme l'éclair, elle se retourna, revînt sur ses pas pour attraper la poutre métallique, pas trop lourde tout en restant en apnée pour éviter les possibles effluves de produit puis se lança à l'assaut des hommes chauves aux airs d'âmes damnées. Elle tînt sa poutre comme une batte de baseball et frappa violemment la tête de trois hommes d'un coup qui s’effondrèrent. Elle les dépouilla, à une vitesse fulgurante, de leurs armes qu'elle balança dans un énorme carton loin derrière. Elle prit tout de même deux Uzis et mitrailla de plusieurs balles les pieds et les genoux des autres hommes, les rendant clopinant et hurlant de douleur. De même, elle les dépouilla de leurs armes sans aucune résistance. Gardant un Uzi et un M16, particulièrement agacée, elle se dirigea telle une furie vers l'ouverture, sourcils froncés vers l'ouverture. Après un petit dédale de couloirs, elle se plaqua contre le mur, ramenant le M16 contre sa joue. Elle était juste sur côté de la pièce, à sa droite dans la salle, se tenait la porte principale qui menait vers l'entrepôt et à sa droite, au fond se trouvait le Joker. Au fond, tout droit se trouvaient les enfants qui tournèrent la tête vers elle, le regard transi. Midnight leur mima un chut ferme tandis qu'elle plaça le Uzi dans sa grande poche puis extirpa le poignard de sa hanche.

*C'est comme une partie d'échec avec Kurt...Tempérance, imagine-toi...Avec lui, dans un petit pub où dans une soirée au Daily Gotham entre collègues...Imagine que Kurt te paiera un restaurant bien sympa avec Pearl après.....*


Rien n'était aussi idyllique dans le cas présent, il fallait seulement se retenir de précipiter les choses. Visant avec tout son talent, elle tenait la pointe du poignard avec grâce puis la lança d'un coup sec. Le poignard vrilla sur lui même, fendant l'air tel un coup d'épée sec et se planta dans l'épaule du Joker. Sans plus attendre, elle courût à ses devant, à une distance respectable, se doutant qu'il pouvait y avoir des pièges ou des hommes qui pouvaient surgir de n'importe où. Là où elle était, elle ne pouvait plus se laisser surprendre, concentrée. Pointant son M16 vers lui et tenant l'Uzi qu'elle venait de sortir en guise de protection si le moindre danger venait à paraître. Elle éleva la voix :
-JE VOUS PREVIENS ! SI VOUS VOUS OSEZ FAIRE UN PAS DEHORS BANDE DE PAUVRE SBIRES PEINTURLURES, JE BUTE VOTRE CHEF ET JE NE ME FERAIS PAS PRIER POUR LE FAIRE ! ET JE VISE BIEN CROYEZ MOI PARCE QUE SI JE LE TUE, LUI, JE DONNE PAS CHER DE VOTRE GUEULE !
Elle lança un regard méfiant vers Joker, transpirant une colère infâme qui avait aveuglé ce qu'elle avait pu dire à Azrael quand il avait sévèrement amoché Lester aux Dixon Docks...

Tempérance commençait à s'avancer à pas extrêmement prudents, décidément décidé à répondre à son devoir...Les yeux rivés vers Joker mais non sans regarder autours d'elle, la légère pénombre rendait l'orientation de son regard derrière son masque impossible. Le Chaperon Rouge allait prendre sa légitime revanche sur le loup !
Revenir en haut Aller en bas
Snake

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Snake

Date d'Inscription : 16/01/2009
Nombre de Messages : 2810
Autres Comptes : Copperhead
Vous à Gotham : Ex-Killer Fucking Croc !
Citations : Je vais te tuer jusqu'à ce que tu sois mort !

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 18 Juil - 11:38

Le Chaperon Rouge se releva et recula, fixant Waylon avec peur. Que devait-il faire ? L'attaquer ? Mettre fin à leur amitié pour faire plaisir au Joker ? Certainement pas, il ne ferait rien pour le Joker. Il n'était pas avec le clown parce qu'il l'appréciait ou s'était fait manipuler, il était avec lui pour se venger de Batman et de la ville entière. Il ne ferait rien pour lui si ça ne l'arrangeait pas. Midnight pouvait être une ennemie du Joker ce jour-là, mais pas son ennemie à lui. Son combat contre le Joker ne le concernait pas. Il voulait Batman, éventuellement d'autres justiciers connus tels que Nightwing, mais pas elle.

-Waylon ! Ne te mêle pas de ça je t'en prie, je n'ai pas envie de me battre contre toi, pas toi ! Qui tu es pour Joker ? Dis moi...QUI ? Un simple sbire bon à amuser la galerie ! Il se sert de toi Waylon ! A la moindre occasion, il te tuera ! Je dois l'arrêter ! Et JE ne peux cautionner ce que vous vous apprêtez de faire !

Un sourire de fierté se dessina sur le visage de Waylon, bien qu'il ait plus l'air de grimacer du fait de la difformité de sa mâchoire. Il fit lentement le signe de la négation avec sa tête.

"T'en fais pas, gamine. Ce clown de pacotille me fait pas peur. J'suis là pour Batman, te mets pas en travers de mon chemin."

Au même moment, des explosions retentirent ailleurs dans l'entrepôt, Croc regarda autour de lui, à gauche et à droite. Des structures s'effondraient et des flammes s'élevaient au niveau des dépôts du Joker. L'odeur de brûlé parvint aux narines de Croc. Il aurait pu se trouver à l'endroit des explosions, s'il n'avait pas suivi la piste de Midnight. Il aurait pu subir le même sort que ces caisses en bois, Joker aurait très bien pu le tuer sans scrupules. Il était trop instable pour pouvoir rester avec lui, Waylon en était conscient. Midnight avait replié ses bras au niveau de sa tête pour se couvrir, lui bougea à peine, mais il sentit une volonté de protéger son amie naître en lui.

-Si j'étais ton ennemie, j'aurais pu te laisser crever Croc, profiter de ta faiblesse pour te tuer ! Je combats pour la justice ! Et ce n'est pas juste de me battre contre toi ! J'ai été loyale avec toi et le serais tou...

Alors qu'elle finissait sa phrase, une odeur de fumigène lui parvint aux narines. Il baissa les yeux , de la fumée s'élevait du sol. Ce n'était pas une attaque du Chaperon Rouge. Il avait été pris en traitre par une attaque venant d'ailleurs, et son odorat étant paralysé par le fumigène, il ne pouvait pas le repérer à l'odeur. Il regarda autour de lui, et un flash envahit l'ensemble de la pièce, éblouissant Croc qui, par réflexe, mit ses mains devant ses yeux alors qu'il fut pris d'un violent mal de tête.

"AAARGH !!!"

Aussitôt, il ressentit un choc dans son dos et fut projeté en avant, plongé dans le noir, il sentit qu'il traversa une vitre par le bruit que cela faisait et par les éclats de verre plantés dans ses écailles, puis il se sentit chuter durant quelques secondes avant de retomber violemment sur le toit d'un bâtiment situé plus bas que l'étage où ils étaient. Toujours aveuglé, il se releva assez rapidement. Les yeux ouverts, il ne voyait que des silhouettes sombres qu'il pouvait à peine discerner, des tâches noires étaient collées contre ses iris.

"Enfoiré !!! Viens m'affronter en face espèce de lâche !"

Les poings serrés, il balaya les alentours du regard jusqu'à apercevoir une vague silhouette au milieu des tâches sombres. Il était en train de se relever suite à la chute brutale. Il ne voyait pratiquement rien, les conditions n'étaient pas très bonnes pour l'attaquer, mais il fallait profiter de cet avantage de s'être relevé le premier grâce à son incroyable endurance et résistance. Discernant à peine l'ennemi, il bondit toutefois sur lui afin de le plaquer contre le sol, pour ensuite lui asséner plusieurs coups de poing au visage.


_________________________________
Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] 10641268_559492344183878_7063142531013497040_n

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 18 Juil - 18:16



Le véritable combat commençait et mettait les réflexes de l'enfant à rude épreuve. Esquiver ou du moins, tenter d'esquiver les balles, n'était pas une mince affaire et bien qu'elle parvient à abattre quelques hommes avec des tirs bien placés, d'autres continuaient de débouler, équipés d'armes plus offensives et d'explosifs. Pandora eut juste le temps de se cacher derrière un des corps avant qu'une première explosion se fasse ressentir, puis une autre, et bien que les corps furent une bonne protection, le corps de l'enfant fût projeté contre un des grillages de l'arène, sous les rires et quolibets du public le plus clownesque de tout les temps.
Cela ne l’empêchait pas de se relever et de contre-attaquer avec une rafale tuant un des types étant sur le point de lui lâcher une nouvelle grenade. Seulement, le type ne s'était pas contenté de lâcher la grenade, sous l'effet de la douleur, mais l'avait en fait laisser tomber du coté d'une pleine caisse de munitions qui, sous l'effet de la chaleur et des flammes dégagés par ce qui semblait être une grenade incendiaire, prit feu. Le résultat ne se fit pas attendre car il était maintenant possible d'entendre les balles partir et siffler dans tous les sens, fauchant la plupart des types présents dans la salle.
La majorité des tueurs ne lâchaient pas l'affaire et continuaient de mitrailler en direction de la jeune enfant, qui continuait à se cacher derrière les cadavres, ce qui lui offrait, à vrai dire, sa seule véritable protection, et un bon pare-balle.
L'avantage, c'est que ces idiots lâchaient leurs balles rapidement, vidant leur chargeurs un peu à l'aveuglette, alors que Pandora tirait par rafales courtes, ce qui augmentait sensiblement sa probabilité de survie, sans compter que le fait qu'au bout d'un moment, la plupart des clowns prenaient une balle amorcée par la caisse en flammes

Inconvénient: La zone commencait à trembler dangereusement, en plus d'être la proie des flammes. Il ne fallait plus s'attarder et pourtant, les clowns contiuaient de débouler, telle une horde de démons, constamment renvoyés en Enfer, puis, ressuscités sur Terre. Ce combat ne pouvait durer éternellement, car malgré toute la volonté et la hargne de l'enfant à vouloir survivre, il serait necessaire de continuer la route jusqu'au Joker, et enfin, lui faire face.

Pourtant, ma pauvre enfant, tu aurais du rester sur tes gardes, surveiller chaque angle de la salle. Ne t'a on jamais appris à avoir de la ressource? Oui, c'est vrai, mais pourtant, dans le feu de l'action, tu ne vis aucunement le lâche qui venait de décider de clore le combat, par un coup bien placé à ta tempe. Violent, douloureux, tu a l'impression de voir un immense voile blanc recouvrir ton visage, avant de sentir la froideur du sol et l'impact qui en résulte. Tu n'entends plus les balles siffler, et juste un hurlement général, un amalgames de voix qui se mélangent.
Oui, tu est maintenant à leur merci. Pourtant, tu récupères vite, mais tu décides de faire la morte, de ne plus bouger. Cela n’amènera qu'à deux possibilités évidentes. L'une d'elle te permettra de fuir, et l'autre, d'affronter ta cible, sans passer par des pièges ou épreuves d'une débilité absolue.

-Bon on fait quoi, les gars? Elle a l'air H.S
-Cette petite salope a tué mes potes. Je veux la faire couiner.
-Doucement. On l’amène au Joker, coco. C'est à lui de décider.
-T'est sur qu'elle est encore en vie?
-Ouais. J'ai fait que l'assommer.
-Une idée de qui c'est?
-Certainement pas un des mouflards capturé par le Joker. Elle sait trop bien se battre.
-Une justicière?
-Ouais, possible, bien qu'elle en a pas l'air.
-Vos gueules, on l’emmène. Joker sera content d'avoir un nouveau jouet.


Tu quittes le sol, soulevée par un timbré, qui ne pense pas à te fouiller et à prendre le beretta, la grenade et les 2 lames qui tu caches habillement. Intérieurement, tu échafaudes déjà un plan pour distraire le clown et te le faire bien gentillement. Il ne faut pas plus de quelques minutes avant que tu ne sois amené vers le démon du rire.
Tu est posée, assez brusquement sur le sol, sous les rires des types. Le moment approchait, mais pour l'instant, tu devais continuer à faire la morte, ne pas bouger, écouter et analyser.

Seulement, les évènements semblaient avoir pris une autre tournure dans la salle. Elle entendit la plupart des gars braqués leurs armes en hurlant. Il semblerait bien que quelqu'un soit parvenu au Joker avant la jeune enfant. Et évidemment, pour braquer la dite personne, ils n'eurent d'autre choix que de lacher le corps faussement inerte de celle qui leur couta tant d'hommes, il y'a quelques minutes.
Jeune, féminine et déterminée......Oui, pas de doute, il devait s'agir d'une justicière. Qui qu'elle soit, elle et Pandora étaient maintenant liés à une cause commune et il était hors de question qu'elle la laisse prendre tous les risques.
Le plus amusant, c'est que les sbires l'avaient laissé derrière eux, braquant maintenant la jeune femme en rouge, sans se douter que dans leur dos, l'enfant maudite se relevait, dégainant ses deux épées que les jokerz n'avaient pas jugés bon de lui prendre. Pauvres idiots, ne vous a on jamais appris à prendre le pouls d'une personne pour savoir si elle venait de passer de vie à trépas? Aucun de ses hommes ne repartirait vivant d'ici, car en quelques secondes, un bruit metallique et de chair se fit entendre, suivi de quelques gémissements, avant que les Jokerz ne s'écroulent sur le sol, laissant enfin apparaître la silhouette de Pandora, épées à la main, pour finalement les laisser tomber et ramasser deux petits berettas sur les corps des hommes, avec rapidité.

"Fini de jouer, demon. Maintenant, il est temps de payer."

En guise d'avertissement, Pandora ouvrit le feu en direction du Joker. Elle fit expres de décaler son tir pour ne pas le toucher, mais parvient à lui érafler la joue droite en affichant une expression de haine absolue. Jamais elle n'afficha autant de colère, comme le prouvait maintenant son regard rougeoyant, déclenché par ses gênes de mutante, passant de magnifiques yeux émeraudes à un regard de braise.
Asura était ton titre. Démone il signifiait, et honneur tu lui faisais. Ce soir, la démone de sang allait combattre le démon du rire. Apprends lui qui est véritablement la maitresse de ce monde. Abats sur lui ta divine colère et punis le pêcheur qui tu enverra auprès de Minos.
Le Jugement commençait.
En parallèle, d'autres soeurs Asuras venaient d'arriver, bloquant l'accès à la plupart des hommes du Joker, ce qui permettrait enfin à Pandora, Midnight et Joker de se battre sans que qui ce soit ne puisse interférer.

"Des enfants...SUR MON TERRITOIRE, DE SURCROIT. Qu’espérais tu? Pouvoir les brutaliser, prétendre à un affrontement inégal pour les tuer ensuite?Rien de plus qu'un lâche et un simulateur, pauvre imbécile......Peu importe, car maintenant, tu va affronter la colère des ASURAS."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyMar 19 Juil - 23:01

Bien entendu, le Joker s'était attendu a ce qu'un justicier pénètre dans son local. Mais il s'étonnait de la nouvelle venue. Une jeune fille vêtue de rouge. Tandis que de l'autre, la jeune Pandora des "Asuras" venait de jouer un stratagème digne de la Chauve Souris. Autres temps, autres mœurs.
Rien n'était plus magnifique que ce spectacle. Deux jeunes femmes, une justicière et une psychotique qui essayaient de tuer le Joker. Plus que drôle, car le Joker arrivait précisément au moment ou cela devenait intéressant. Le plus magnifique, c'était que ces deux la venaient d'entrer dans le jeu d'échecs du Joker. Ce n'était plus seulement un combat entre le Chevalier Noir et le Prince des Clowns, mais de nouveaux protagonistes qui pourraient, éventuellement, arriver à un niveau moindre mais non négligeable. De vrais adversaires, mais encore trop jeunes.
Bien entendu, les hommes du Clown jetèrent leurs armes pour la plupart, les autres reçurent du plomb des armes de Pandora, de quoi rassasier le plus fin des gourmets en plomb. Le Clown reçut une estafilade à la joue, et un coup de poignard dans l'épaule. Le Joker tint son épaule avec son autre main, histoire de panser la plaie. Malgré la douleur, son sourire restait le même. Sadique, monstrueux, et emplie de folie. Il posa d'abord son regard sur Tempérance, pour montrer qu'en ignorant Pandora, cela voulait signifier que la jeune Asuras n'était rien pour le Clown, même moins importante que Tempérance.


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Joker_Comics_Media_320x480

- "Ah oui ? Hé Hé Ha Ha ! J'imagine que tu es une de ces gamines qui se prétend justicière hein ? Alors tu sais quoi ? Pour ta première fois, je vais te l'offrir ! VA Y ! TUE MOI ! MET FIN A CETTE FOLIE !"


Il avait écarté ses bras, laissant son sang ruisselé sur sa veste violette. Ses yeux rivés sur le Chaperon Rouge tel le Loup. Il gardait son sourire, malgré la douleur pénible. Rien a faire, il avait vu pire. Il reprit alors d'une voix bien plus douce, plus mielleuse, pour faire entendre raison pour la morale Gothamienne.


- "Mais tu sais bien qu'entre nous, si tu me tues, tu violes la limite, tu transgresses toi-même la barrière du Bien vers le Mal, et tu seras pourchassée toute ta vie pour m'avoir tué. Car la loi s'applique dans ton monde hein ? Et je suis sur que tes parents seraient fière d'avoir une gamine qui est en taule Hin Hin Hin ..."

Il fallait que Tempérance réfléchisse a cela. Ce n'était pas du tout le genre de jeune fille a appuyer sur la gâchette, histoire d'en finir une bonne fois pour toute. Elle avait surement une vie, quelque chose qui la faisait tenir dans cette ville dégénérée. Quelque chose qui la poussait a rester dans le bon côté de la Justice. Si elle ne voulait pas finir comme le Joker, elle n'avait qu'un seul choix a faire.
Dès lors, le Clown reposa une nouvelle fois son regard sur Pandora, un immense sourire. Elle, c'était autre chose. Elle était plus tordue, plus cruelle, mais le Joker trouverait surement LE truc qui la ferait craquer.


- "Bla Bla Bla ! On se croirait à l'église ! C'est RA-SOIR !"


Dit il en dégainant quelques cartes a jouer tranchantes de sous sa manche en direction de la jeune fille, tout en faisant exprès de la rater. Bien entendu, le Clown savait qu'il fallait la faire parler.


- "Tes gosses ? J'ignorais que les enfants des citoyens de Gotham étaient les tiens, Gotham est MA ville, et j'entends qu'elle le reste ainsi. Tu n'as le droit a rien, seulement aux miettes. Quant a tes Asuras, je m'en moque éperdument. Tout ce que je veux, c'est d'amener notre bonne ville à mon niveau, dans le domaine de la Folie, du Désespoir et du Meurtre. Arkham City ... EST A MOI !"
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyMer 20 Juil - 11:07

Azrael venait de se relever de son entrée fracassante dans la salle. Dans l'urgence, et avec un gros calibre comme Croc, il ne s'était pas embarrassé de la préparation de son "vol", il s'était lancé directement, et avait lâché prise une fois en plein air.
Le Crocodile monstrueux était bien plus désavantagé que le Justicie,r il n'y voyait plus, son nez devait le brûler et ça chute devait l'avoir passablement énervé.
Azrael ne voulait pas s'éterniser durant ce combat, il y avait les gosses à sauver bien sûr, et Midnight qui restait avec le Joker... rien de bon, oh non tout cela sentait la merde à plein nez.

L'Ange Exterminateur dégaina une de ses épées, et fonça sur le monstre qui décrivait de grands balayages en arc de cercle de son bras puissant, se tenant les yeux de la main restante et grognant. Sa peau, son cuir lui offrait une excellente protection contre les coups de poings, sa force était dangereuse, même s'il était moins puissant que Bane, il l'était bien plus que n'importe quel autre être humain.
Azrael s'élança et roula sous le bras de Jones, se relevant et plaça un coup de taille au niveau de l'abdomen. Le but n'était pas de le tuer, ou de le torturer, juste de l'affaiblir suffisamment pour pouvoir le mettre hors d'état de nuire.
Même aveuglé, la bête n'en restait pas moins un monstre de réflexes. Mieux valait ne pas s'éterniser près de lui, peu importe les dégâts occasionnés, aussi Azrael s'éloigna rapidement
Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas frotté à un adversaire de ce calibre, contre quelqu'un qui était plus puissant que lui.
De front, il avait des chances de gagner mais en laissant pas mal de lui même dans le combat, d'après ses dires Bruce l'avait fait en place publique et avait faillit perdre de peu. Là Azrael n'avait pas le droit de flancher. Pour garder quelques atouts dans sa manche, il plaça quelques explosif dans la pièce à utiliser en dernier recours.
Waylon semblait reprendre peu à peu ses esprits, Azrael contacta rapidement Midnight :

" Comment ça se passe là haut ?"

l'affrontement direct n'étant plus une option, mais prendre le risque de laisser un Croc furieux à portée des gosses n'en étant pas une non plus, Azrael tira son grappin pour atteindre quelque point hors de vue, afin de neutraliser le monstre en un voire de deux coups.

[ Voilà c'est édité.]


Dernière édition par Azrael/Jean Paul Valley le Jeu 21 Juil - 22:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snake

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Snake

Date d'Inscription : 16/01/2009
Nombre de Messages : 2810
Autres Comptes : Copperhead
Vous à Gotham : Ex-Killer Fucking Croc !
Citations : Je vais te tuer jusqu'à ce que tu sois mort !

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyMer 20 Juil - 23:26

[HRP] On se calme, les loulous, merci de respecter les règles fondamentales du RP, et ce dans toutes les circonstances.

Pandora : J'efface ton dernier message, tu attendras ton tour qui est après celui de Midnight. Je t'envoie une copie par Mp pour que tu aies une trace.
De plus, je trouve tes actions envers le Joker bien trop abusées, tu fais énormément de choses contre lui sans lui laisser la possibilité de réagir en conséquence, c'est de l'anti-jeu. Le fait que tu bloques les portes pour empêcher le Joker d'amener ses sbires (qui constituent sa principale défense) avec les autres Asuras était déjà à la limite du passable, sachant que la plupart de tes sœurs sont mortes dans des pièges et qu'il n'y a aucune explication sur comment elles sont parvenues ici. Mais lui tirer dans la jambe, le tabasser, le ligoter, tout ça dans un seul poste, c'est vraiment très abusé.


Azraël : La règle principale du rp c'est qu'on ne fait pas agir le perso d'un autre joueur à sa place.
Citation :
Alors que Croc s'arrêtait pour se calmer, se rendant en même temps que la douleur disparaissait, de l'entrave qu'il se mettait lui même,
Merci de me laisser faire ce que je veux de mon personnage... Je n'apprécie pas trop ça si l'on ne m'envoie pas de Mp avant pour me demander la permission.
Évitons aussi de déterminer à l'avance le résultat de nos attaques pour empêcher toute tentative de contre-attaque de la part de l'adversaire. Je veux bien que tu me fasses un enchaînement mais en ne faisant que des suppositions sur les résultats, car c'est au joueur attaqué de dire s'il se prend des coups, pare, esquive, contre-attaque etc... Le coup du "j'attaque, je le touche à coup sûr et je fuis avant qu'il ne riposte" c'est également de l'anti-jeu selon moi. Je veux bien me prendre des coups mais c'est à moi de dire si je me prends ces coups ou non, et à toi de dire le but de ces attaques mais pas la conséquence.

Tout ceci dans un but d'équité évidemment pour laisser à chacun la chance d'agir en fonction des réponses des autres.[/HRP]

_________________________________
Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] 10641268_559492344183878_7063142531013497040_n

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyDim 31 Juil - 11:37

On se calme les enfants, et on continue a jouer tranquillement. Wink
Pour ma part, j'accepte les coups, il faut vraiment m'en foutre plein la gueule, histoire que j'ai une bonne tête, ce qui signifiera un peu mon absence sur gotham Wink La convalescence du Joker doit me permettre de finir l'été en beauté et de revenir, tel un dieu, parmi vous :alien:
Continuons ce RP je vous prie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyDim 31 Juil - 17:56

Quand enfin le regard du Joker se posa sur celui de Tempérance, la jeune blonde le fixait avec une noirceur aussi intense que l'obscurité d'un gouffre profond. Sur le visage de Tempérance trônait l'arrogance, la fierté et surtout la volonté d'éradiquer l'injustice et l'infamie incarnée dans un seul homme. Cette personnification dégoutait la jeune blonde qui pointait son pistolet entre les deux yeux du Joker. Les paroles d'Azrael revinrent avec force. Il fallait faire attention à ce que ses barrières mentales ne soient atteintes d'aucune manière. Comme elle s'y attendait, Midnight commençait à prendre de plein fouet les paroles presque assassines du Joker. Tout se bouscula dans sa tête. Sa main commençait peu à peu à trembler, Joker avait raison, elle n'allait pas le tuer, elle n'allait pas corrompre sa raison d'être même si tout les chemins de sa consciences menaient à la mort immédiate du Joker. Mais une idée la conforta plus encore dans le jugement contraire à son instinct de meurtre, donner la mort au Joker ne serait que lui accorder trop d'honneur, le repos éternel ne devait lui être accordé qu'après avoir enduré milles souffrances dans un endroit clos et VRAIMENT clos ! Dans une pièce capitonnée où on l'y mettrais entièrement nu. "Ethiquement" pas correct ? Peut-être, mais pour des crimes mille fois prouvé, cet homme devait payer.

Elle baissa un peu son arme tandis que la première pique lui fût envoyée. Ses parents ? Midnight avait l'avantage de ne pas les connaître en la situation. Son voeux le plus cher était de les rendre fiers d'elle même s'ils ne s'étaient jamais revus. Que penserait-t-ils si la jeune fille se retrouvait en prison ? Cela n'avait rien de joyeux et la simple pensée fît frémir Tempérance qui pourtant, n'arrivait pas à se sentir coupable de chacun de ses gestes en cet instant. Midnight avait survécu à son ancienne vie de criminelle malgré elle, certes, mais elle aurait pu retomber dans la décadence. Oui, il était plus difficile d'y tomber que d'y s'éloigner. Tout ce qu'avait accompli Tempérance en 17 ans de vie était exceptionnel, elle menait une vie incroyable. Elle était devenue justicière, apprentie de Batman et allait faire honneur aux codes moraux de Gotham City, du moins, les dépoussiérer de cet crasse merdeuse qu'était la délinquance et la criminalité. Tempérance fixa alors le Joker avec un petit sourire en coin. Finalement, elle n'en était aucunement affectée. Elle se tourna vers Pandora, la fameuse jeune fille sanguinaire et sans pitié au cas irrécupérable dit-t-on.
-Pandora, ne te mêles pas de ça ! Il n'attend que ça, que tu te venges pour mieux te tomber dessus après ! Laisse nous régler ça !

Maintenant qu'elles étaient cernées par quelques hommes de Joker, Tempérance commençait à s'approcher du Joker pour enfin le mettre à terre dans les règles de l'Art pour enfin le mettre hors d'état de nuire quand soudain deux hommes se jetaient sur elle. Des hommes habillés en clown arlequin aux visages pâles et aux lèvres peinturlurées de rouge. Ils l'enserraient au niveau de la gorge tandis que l'autre commençait à lui ligoter les mains avec force. Midnight se débattit comme une lionne assénant un coup de genou dans le ventre de son agresseur mais progressivement on l'étranglait au fur et à mesure qu'elle bougeait la contraignant à cesser sa résistance. Un appel d'Azrael se déclencha dans son oreillette et Midnight pût, à temps, déclencher l'enregistrement de sa communication avant qu'elle ne soit entièrement neutralisée. D'un ton calme et pourtant haletant elle murmura à l'étouffé :
-J'ai besoin d'aide, maintenant !

Elle conserva sa fierté dans ses yeux, la rage au ventre d'avoir été si lâchement et si bêtement fait avoir. Ses yeux se tournèrent vers les enfants, qu'importe, elle les sauverait !
Revenir en haut Aller en bas
Snake

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Snake

Date d'Inscription : 16/01/2009
Nombre de Messages : 2810
Autres Comptes : Copperhead
Vous à Gotham : Ex-Killer Fucking Croc !
Citations : Je vais te tuer jusqu'à ce que tu sois mort !

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 1 Aoû - 16:12

Alors qu'il ne voyait pratiquement rien, une tâche noire restant collée contre la rétine de ses yeux, il sentit quelque chose le trancher peu profondément, au niveau de ventre.

"GRAAAAH !!!"

Aussitôt, par réflexes naturellement développé grâce à son instinct animal, décrivit un rapide arc de cercle avec son bras gauche, juste devant son ventre, afin de donner un coup de griffes à l'adversaire qu'il pouvait situer grâce à l'emplacement de sa blessure. Malheureusement, son adversaire était également rapide et s'éloigna aussitôt le coup porté, les griffes de Croc frôlèrent Azraël, déchirant légèrement son costume.
Il avait senti son adversaire s'échapper, s'éloigner de lui, et vu son problème de vue, c'était inutile de tenter quoique ce soit tant qu'il ne le verrait pas. Il se frotta de nouveau les yeux, sa vue revenant petit à petit, doucement, tandis qu'il entendit le bruit significatif du grappin, et un bruit de cape froissé dans l'air. Il s'était probablement envolé pour atteindre une hauteur. Rouvrant les yeux, Croc pouvait distinguer les couleurs qui composaient le décor, mais distinguait encore très mal les formes, les contours, tout était flou, et certaines tâches noires restaient collées à sa rétine. Il leva les yeux pour regarder en l'air et rechercher le justicier qui s'était perché. Il finit par le trouver sur un rebord en hauteur.



"Lâche !!! Tu crois pouvoir m'échapper ?! Je vais t'éventrer vivant !"
s'exclama t-il, furieux.

Il entreprit alors l'escalade du mur pour rejoindre Azraël, plantant les griffes de ses mains dans le mur pour s'accrocher et tirant sur ses bras pour élever son corps.
Il n'avait aucune connaissance de ce qui se passait du côté du Joker et de Midnight, et seul le justicier qui l'avait attaqué par derrière l'intéressait désormais.

_________________________________
Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] 10641268_559492344183878_7063142531013497040_n

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyMer 24 Aoû - 2:50

"NON. JE REFUSE."

Le ton était lancé, et ce, devant les enfants même, qui étaient terrorisés, tétanisés, en proie à l'angoisse de leur vie. La colère de Pandora fût accrue lorsque son regard se porta sur le cadavre d'un des enfants. Quelle ironie, ne croyez vous pas, alors qu'une armée se battait, la dehors, avec les hommes du Joker. Les coups de feu retentissaient dans les différentes zones et les morts s'accumulaient, alors qu'il ne restait plus que les deux femmes et le démon du rire, en face à face. Chaque seconde qui passait augmentait le danger de voir des hommes du Joker débarquer, comme le confirmait la plupart des hurlements féminins qui résonnaient dans le couloirs. A chaque seconde, les hommes du Joker reprenaient le terrain, et les Asuras perdaient de vaillantes combattantes, ce qui attisait toujours plus la fureur de la jeune tueuse au regard de rubis. Il y'eut alors une légère lueur émanant de ses yeux, mais aucune action de sa part, excepté des paroles lancées à l'encontre de Midnight.

"Qu’espère tu donc? Les libérer et le laisser vivre, lui? Dis moi ce qui l’empêchera de recommencer demain, ou un autre jour? Ne comprends tu donc point que ce que tu veux faire est voué à l'échec. Cette croisade ne prendra fin que d'une seule façon et tu sais laquelle." rétorqua la démone à la jeune justicière, le ton empli de haine absolue. Cela ne l’empêchait pas de garder un oeil sur le Joker et de tirer une nouvelle balle en sa direction, sans le toucher. Non, il était temps de l'affronter, à arme égale, peu importe ce qu'en dirait la jeune justicière. Ici, c'était Arkham City......Ici, c'était le territoire des démones. Des tueuses, oui, effectivement, mais régies par des codes d'honneur.
Sans laisser une autre seconde s'écouler, elle lâcha alors les deux pistolets pour se ruer sur le Joker, le coeur empli de rage et d'envie de tuer. Mais une fois à portée, elle ne lui sauta pas à la gorge, comme elle l'avait laissé entendre, mais glissa au sol et passa derrière lui, se réceptionnant sur une des caisses jonchant la zone, et dont elle se servit cette fois, une fois debout, comme appui pour placer un saut et attaquer lâchement le clown par derrière, commençant à le rouer de coups. L'impact de base s'encaissait, non sans mal, mais plus facilement que le coup de poing d'un adulte. Pandora jouait sur la vitesse, matraquant toujours plus à la tempe et au cou de son adversaire. Pandora se fichait bien du spectacle de violence qu'elle offrait aux enfants, car peu importe ce qu'elle faisait, leur esprits étaient déjà marqués à tout jamais pour l'horreur de cette nuit.
Une fois l’enchaînement terminée, Pandora s'extirpa des épaules et du cou du clown, mais ne fut pas en mesure d'atteindre les beretta qu'elle avait laissé précédemment au sol. Il ne lui restait plus qu'un couteau pour se battre, prise entre le clown et la justicière armée.
Le plus angoissant étaient les bruits de pas des sbires du Joker qui se rapprochaient. Si la bataille faisait encore rage dehors, les soeurs presentes à l'intérieur avaient succombées. Il fallait maintenant se décider.

"MAINTENANT OU JAMAIS. OU TU M'AIDES ET ON L'ARRETE.....OU TU M'ARRETES ET TU Y'RESTERA.....DECIDE TOI VITE", hurlait elle, alors que le Joker se relevait, contusionné d'un peu partout sur le visage. Pandora devinait que malgré ses grands airs, le prince du crime étaient très certainement en proie à cette bouillante colère, cette infernale envie de rétribution pour une humiliation subie. Après tout, il était humain, comme beaucoup......mais pas comme toi, jeune enfant, toi qui n'avait pas seulement rodée aux portes de l'enfer, mais qui avait vu à travers la porte et même au delà, jusqu'à percevoir la beauté de la destruction humaine, dans toute sa splendeur.

"JE NE VEUX PAS QU'ILS VIVENT MON DESTIN. AIDE MOI, AMAZONE."

La fatigue du combat se faisait ressentir, en outre. Cela n'envisageait rien de bon. Et les pas des hommes du Joker étaient encore plus proches, comme le confirmait leurs hurlements parfaitement audibles et compréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyJeu 25 Aoû - 22:06

Les dernières Asuras venaient de perdre la vie, les hommes du Joker venaient immanquablement de leur survivre. Félicitations ! Les meilleurs, ce seront ceux qui survivent à Arkham City. Et le Joker en faisait parti. Après ces merveilleux moments de philosophie pour parler de l'avenir de Gotham et de ce qui allait se passer, le Clown mima une larme avant de ricaner. Il claqua des mains pour applaudir.

- "Félicitations, ça m'a fait pleuré."


Mais il n'avait pas vu le coup venir, et il fut littéralement attaqué par derrière, les coups suivants. Elle avait du cran la petite, mais ce n'était encore qu'une gamine des ruelles sales de Gotham. Lorsqu'elle termina, elle s'était positionnée en face du Clown et le Joker ricanait encore, ses lèvres saignaient, du sang coulait, mais il gardait ce rictus, aucune trace de douleur, seulement, la colère dans ses yeux noirs et diaboliques. Il n'avait qu'une chose en tête, lui arracher les yeux et jeter son corps aux hyènes. Il grimaçât vis à vis de Tempérance avant de reprendre d'une voix stridente.


- "Tu sais te battre pour une gamine, je suis sur que tu aurais été une bonne aide de camps mais tu vois ..."


Un jet d'acide sortit alors de sa fleur postiche sur sa veste violette. La trainée d'acide était dirigée en face de Pandora. Le temps qu'elle esquive le jet, était le meilleur moment pour le Clown de prendre la poudre d'escampette. Il avait courut aussi vite qu'il le pouvait vers la salle suivante. Son râtelier à jouets personnels. Il savait effectivement quoi prendre. Les bombes et les grenades, si tout devait prendre fin ce soir, alors il ferait un superbe feu d'artifice. Nul doute que les jeunes filles étaient a sa recherche, il avait très peu de temps pour ça, mais juste assez pour enclencher le compte à rebours.


- "3 minutes et puis le bâtiment fera un BOUM magistral !"


Il entendait les cris des filles derrière lui. Lança quelques grenades pour les tenir a distance. Et se saisit d'un micro avant que le bâtiment en entier ne résonne de la voix du Clown. Il courait tout en parlant vers un refuge, une sortie quelconque.


- "Tic Tac ! C'est la voix de votre Oncle J ! Ayant eu quelques soucis de rats dans les locaux, le dégazage a échoué. Je vais donc faire exploser ce bâtiment. Il ne reste que 2 minutes et 43 secondes. Amusez vous bien Hé Hé Hé HA HA HA HA HA !"
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] EmptyLun 12 Sep - 22:33

Croc était vraiment le genre d'ennemi emmerdant au plus haut point. Fort comme un boeuf, rapide comme un guépard et entêté comme une mule. Heureusement il était aussi très stupide, une fois qu'il avait quelque chose en tête, il n'en démordait pas apparemment ... Au final, il ne représentait pas une réelle menace pour des vétérans comme Batman et Azrael, qui comptaient sur autre chose que leurs muscles pour combattre.

Midnight semblait en très mauvaise posture, puisqu'elle demandait de l'aide à l'Ange Exterminateur. C'était sa première vraie mission, il fallait que le Jusiticier en Blanc la rejoigne sur le champ : Pandora et le Joker, en même temps, c'était trop pour elle.

" Désolé, mon équipière à besoin d'aide." déclara-t-il pour Croc qui grimpait le long du mur à la force de ses poignets monstrueux. Pour éviter que le crocodile mutant ne complique la tâche, Azrael tira de sa ceinture deux billes explosives, qu'il lâche sur son adversaire. Cela ne lui ferait pas grand mal, mais stopperait sa progression : Jones n'ayant d'autre choix - à cause de l'angle qui ne permettait pas de rater la cible- que d'encaisser le coup, auquel cas l'explosion lui ferait lâcher prise, ou de stopper lui même l'escalade pour éviter les billes. Quoi qu'il en soit, ce serait suffisant.

L'Ange Exterminateur tira son grappin en direction de la fenêtre par laquelle il avait chutait. Une fois à l'intérieur, il se retrouva en présence des trois occupants, mais le Joker filait à toute déguerpissait pour rejoindre une cachette.

" Pandora. Pourquoi es tu ici ?" lâcha-t-il à la fillette, d'une voix pleine de menace. Cette fois, elle devrait compter avec quelqu'un de plus fort qu'elle.

Puis, la voix du Joker résonna et annonça l'ultimatum. Trois minutes, c'était trop peu pour mettre les enfants hors de danger...

Azrael tira de sa poche une petite clé usb, qu'il inséra dans le pc de la salle. Il n'avait pas encore équipé son costume de toutes les technologie qu'il lui fallait, mais il avait eu le temps de préparer un petit quelque chose pour avoir accès à un soutien informatique. La clé contenait un programme sécurisé lui permettant d'accéder à une espèce de serveur caché et extrêmement sécurisé contenant certaines ressources de calcul de son batcomputer. La clé possédait aussi un système de sécurité neutralisant après déconnexion le pc sur lequel elle avait été insérer, pour éviter que quelqu'un ne puisse accéder aux informations.

" Je localise le Joker, Midnight, suis mes instructions, Pandora, nous reprendrons notre jeu macabre plus tard."


Au fond de lui, le justicier sentait que la gamine n'était pas là pour causer du tord aux mômes, l'oeil aux aguets, pour Croc et pour Pandora, il s'installa derrière le clavier.

Le geek qu'il était pianota sur l'ordinateur à toute vitesse, lançant un programme de triangulation pour localiser le Joker à partir de la source sonore. Mais il fallait le distraire pour gagner du temps et éviter qu'il ne fasse tout exploser.

" Joker ! Tu te fais vieux. Le sketch du "je fais exploser le bâtiment en tuant tout le monde dedans", c'est peut être un classique, mais ce n'est plus drôle. A ton avis, pourquoi Batman n'est pas venu lui même ici ? Parce que c'est du déjà-vu.Tuer ou Blesser ses alliés ? Tu l'as déjà fait avec Batgirl et tu sais qui. Exploser les enfants : pareil, c'est du vu et revue. Si jamais tu fais exploser ce bâtiment, alors ça lui confirmera ce qu'il pensait : tu n'es plus un premier rôle, tu es un has-been qui ne mérite plus qu'on le prenne en chasse. Fais exploser ce bâtiment, et en plus de perdre ton statut de Prince des clowns, tu perds aussi Batman."

Le Joker était sensible à deux choses généralement malgré son goût pour l'éternel changement d'humeur : son humour, et Batman. Azrael espérait avoir pressé les bons boutons, mais avec lui on ne sait jamais ...

_________________________________
Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty
MessageSujet: Re: Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]   Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Suite de l'Annonce GNN [Ceux qui veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
- Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

 Sujets similaires

-
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Zone industrielle :: Aciérie Entreprises SIONIS-