RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Double meurtre dans la rue morgue (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Mar 11 Oct - 18:00

Joe était assis, absent, fixant le mur de son petit studio. Son chez-lui était désespérément vide : un lit, une kitchenette parfaitement propre, sur laquelle trônait une assiette, une casserole et deux couverts. Rien, ni télé, ni radio juste le strict minimum pour vivre. La seule décoration qui rompait la fade blancheur de ses murs consistait en un collage de coupures de journaux relatant divers faits macabres.

Joe était donc là assis en caleçon sur un tabouret et se tenant les genoux, à contempler les articles narrant les exploits de serial killer, fascinés par tous ces récits. Il savait qu'il était comme eux, il savait que quelque chose en lui tambourinait pour passer à l'acte.


_____________________________________________________

Joe se réveilla dans son lit et regarda le réveil, c'était 16h. Jamais il ne se réveillait à cette heure ci, jamais il ne dormait l'après-midi. Mais il était incapable d'expliquer pourquoi il avait dormi. La seule chose dont il se rappelait, c'était qu'il se trouvait la veille, ici même sur ce tabouret à contempler les coupures de journaux. A cette pensée il se leva en trombe et se rua vers le mur aux coupures. Elles étaient là, toujours là, là pour lui.
Joe se colla contre le mur, ses doigts caressèrent pendant de longues minutes les bouts de journaux. Des tréfonds de son âme, la pulsion montait, montait, montait, elle tambourinait contre ses tempes. Ce soir, serait le grand soir, ce soir il entrerait dans la légende. Pourquoi maintenant ? Il ne le savait pas, il le sentait. Lui qui d'ordinaire n'osait pas passer à l'acte, se sentait désormais prêt.
Joe se dirigea vers la kitchenette et se saisit du paquet enveloppé dans un torchon, il n'était pas à lui mais sa présence était normale, tout prenait naturellement sens.
Joe s'habilla et sortit. Il était 21h.

______________________________________________________

22h30

Au détour d'une sombre ruelle, deux voitures de police éclairaient la nuit de leurs sirènes silencieuses. Les sirènes d'une ambulance déchiraient la nuit. Un double meurtre, pas de témoins. Les enquêteurs ratissaient la scène du crime, quelques badauds commentaient leurs faits et gestes. Parmi eux, Joe contemplait son oeuvre : une esquisse, un premier jet, le début d'une longue série. Une spectatrice annonça à qui voulait l'entendre :

" Ca ne vous rappelle rien ?"

Deux rues plus loin, les spectateurs sortaient du cinéma sans rien savoir de ce qui se passait dans cette ruelle, sans savoir qu'un petit garçon qu'un médecin tentait de réconforter venait de voir ses parents se faire assassiner sous ses yeux. Sous son imper, Joe sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Mer 12 Oct - 13:11

(HJ/ Je ne sais pas vraiment si ça te conviendra... /HJ)

La police était à pied d'oeuvre autour de la scène de crime. Les cadavres étaient encore là, entourés de la craie blanche caractéristique dans cette ville. Le cordon avait été dressé, mais trop de badauds et de curieux se pressaient pour conserver son intégrité. Seule la présence de quelques hommes en uniforme, fixant la foule d'un air dur et froid ; oui, comme tous leurs collègues, "ça" leur rappelait quelque chose.
Un même crime, un même drame, commis presque trente ans plus tôt. La majorité des officiers présents n'étaient pas nés ou n'avaient pas encore été enrôlés, mais... ils savaient. Chaque membre du G.C.P.D. savait comment leur groupe avait été recouvert de honte depuis qu'ils n'avaient su protéger le "premier couple de Gotham City". Titre honorifique décerné par un magazine quelconque, mais qui avait une réalité pour chaque Gothamite.

Les Wayne aidaient. Même s'ils étaient riches, même s'ils étaient bourgeois, ils n'étaient pas aveugles et donnaient, tant financière que physiquement, pour aider les plus démunis et les plus nécessiteux. La police était respectueuse du médecin, mais également de l'homme qui n'hésitait pas à financer le programme venant en aide aux orphelins du G.C.P.D. Thomas Wayne n'oubliait pas ceux qui souffraient même après l'enterrement ; et les policiers n'oubliaient pas qu'ils n'avaient pu empêcher la ville de happer deux bonnes personnes.

La tension était donc palpable dans la ruelle, tant les circonstances du drame étaient semblables. Cependant, le moment ne devint réellement étouffant que lorsqu'une sombre silhouette descendit avec grâce et agilité du toit. A peine une ombre avant qu'il n'apparaisse, éclairé par les sirènes muettes et tristes de la scène. Oui, à ce moment-l, la tension devient insupportable, même pour les badauds qui l'entrapercevaient.



Ses yeux blanchâtres battirent entre les corps, le sang et la silhouette chétive d'un enfant, recouvert d'une couverture dans une ambulance voisine, à peine réconforté par un médecin qui ne savait que dire. Ses oreilles lui firent parvenir les discussions de quelques spectateurs sortant du cinéma, à quelques mètres, et qui n'avaient pas encore vu la scène. Son nez lui fit sentir l'âcre odeur du sang et de la pluie. Un goût de boue et de papier le faisait presque vomir - mais presque uniquement.
Il connaissait ce goût, cette sensation. Il connaissait cette boule au ventre. Ca faisait trente ans qu'il vivait avec, apprenant à les faire taire ou au moins à baisser leur intensité. Sauf... sauf quand ça recommençait.

"Officiers. Situation."

Gordon n'était pas là, les policiers présents ne voudraient sûrement pas être aussi collaboratifs mais... ce n'était pas grave. Son ton, sa tension et sa crispation suffisaient à faire comprendre que ce n'était pas une question, pas une demande de service. Bruce Wayne souffrait de revoir un enfant subir la même horreur que lui ; Batman s'attacherait à traquer le tueur pour qu'il souffre au moins autant que ses victimes avant d'aller en prison. Et il n'aurait pas de repos avant d'y être parvenu.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Mer 12 Oct - 22:03

Batman put entendre des éclats de voix provenant du cordon de sécurité.

Je suis là parce que le public a le droit de savoir, touchez de nouveau à mon appareil et je vous colle un procès pour vol et violence!

Une tignasse rousse et passablement énervée venait de maîtriser le flic en une poignée de secondes, lui tenant les mains dans le dos.


Theodora était dans les parages lorsque son rédacteur en chef, Knox, lui ordonna de bouger ses fesses pour couvrir une scène de crime toute fraîche. Elle arrêta sa moto quelques mètres plus loin, et s'approcha du cordon de sécurité installé par la police. Elle tenta de se frayer un passage entre les badauds, et exhiba sa carte de presse flambant neuve au nez d'un des policiers présents.

Je travaille pour le Globe, vous avez des déclarations à faire?

Une bruine glaciale tombait et vous trempait jusqu'aux os, et Theodora voyait de la buée sortir de sa bouche entr'ouverte. Le type était resté muet, et lorsqu'elle avait essayé de prendre des photos, il avait voulu lui confisquer son appareil.

C'est alors qu'elle avait aperçu Batman dans la foule, et elle ne put se retenir de siffler entre ses dents.

Eh ben v'la le rat volant... Qu'il s'occupe plutôt de choisir ses collants et qu'il laisse les flics faire leur boulot!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Sam 15 Oct - 9:33

Un des sergents du GCPD en charge de l'affaire s'approcha vers Batman. Ce dernier exigeait un rapport complet de la situation, mais il n'en avait pas vraiment. Aucune trace, rien, juste deux corps et un gamin qui pleure. Un crime tout ce qu'il y a de plus banal ici.

" Ben écoutez Batman. Que dire de plus ? y'a pas d'indices. Le gars est venu a tiré et est reparti. Il a rien pris, il a même pas fouillé ses victimes. C'est un sans doute un contrat. Un misérable dans la rue, qu'un parrain a payé pour abattre ces gens."

Si les deux nouveaux enquêteurs (Batman et Theodora) se penchaient sur les corps, ils ne découvriraient rien d''autre que ce qui fût mentionné par le Sergent. Mais, le père comme la mère étaient habillés de manière ni trop chic, avec des toilettes qui se voulaient "habillées" mais dont la marque était bon marché, bref comme la plupart des citoyens vivant dans le juste milieu.

S'ils interrogeaient l'enfant assez habillement pour passer au travers de ses défenses et de sa tristesses. Ils entendraient un discours incohérents qui au fur et à mesure des questions confirmeraient ce que le sergent avait dit : l'homme avait surgit devant eux, avait tiré sur le père puis la mère et était partit. Seulement entre son apparition et le tir, deux minutes se sont passées durant lesquelles, le tireur braquant son arme resta quasiment silencieux, murmurrant de temps en temps. Mais le jeune ne put entendre ce qu'il disait.

Au loin, alors que Batman arrivait, Joe ressentit un petit frisson au bas de son dos, il ne savait pas pourquoi, mais out ceci lui plaisait beaucoup. Puis il réajusta le col de son imper et quitta la scène du crime.

[HJ : voilà, j'ai prévu ce RP de sorte qu'il dure dans le temps (in rp). Donc je vous encourage à vous concentrer sur l'enquête davantage, n'hésitez pas à prendre les devants.]
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Lun 17 Oct - 10:41

Batman resta silencieux durant les paroles du sergent. Il acquiesça quand celui-ci annonça qu'il n'y avait pas d'indice : malgré sa vision infrarouge, malgré ses méthodes d'investigation plus poussées que celles de la police, il ne trouva aucun élément susceptible de le mener sur la piste du criminel. Accroupi, calme, il tentait de maîtriser son émotion et de rester professionnel, mais il sentait que ce serait peine perdue. La situation était trop similaire, l'instant était trop proche pour qu'il n'en soit pas touché. Même s'il avait, en quelques sortes, fait le deuil de ses parents, leur souvenir continuait de le hanter. Spécialement quand d'autres devaient subir le même sort que lui.

Plus loin, une femme beugla avec une voix stridente. Les yeux relevés, il reconnut vaguement une journaliste qui aimait à se faire connaître de la police pour obtenir quelques juteuses révélations, mais... elle n'était pas non plus une amateur. Son regard perçant resta longuement sur elle, tentant de comprendre pourquoi elle s'énervait tant alors que le spectacle demandait plus un respectueux mutisme.
Peut-être fallait-il avoir vécu les mêmes horreurs que lui pour comprendre l'importance de ce moment. Peut-être fallait-il avoir autant souffert pour conserver un peu de dignité devant l'enfant qui venait de perdre tout son univers.

"Faites-la taire. Ou je le ferai."

Sa voix autoritaire et froide dut surprendre les membres du G.C.P.D. : même s'il n'avait jamais été jovial, il n'était que rarement aussi dur et tranchant.
Se déplaçant par la suite vers l'enfant, il tenta vainement de l'interroger mais n'en retira que des embryons d'indice. Il était encore sous le choc, c'était évident, et la présence du Chevalier Noir n'était guère d'un grand secours. Il devait légitiment le terroriser et augmenter son trouble. Calmement, il se retira de son champ de vision pour revenir au sergent qui, tout penaud, tentait de savoir quoi faire d'un tel intrus et d'une telle situation.

"Leurs vêtements ne sont pas assez luxueux pour permettre d'imaginer un vol, tout comme l'absence de preuve en ce sens. Cependant, la famille n'a pas l'air trop riche ou trop pauvre pour avoir emprunté ou avoir eu des dettes : l'idée d'un contrat est difficile à imaginer."

Bruce ne formula pas une autre possibilité : un déséquilibré. Gotham City en fourmillait, et même si les apparences étaient toujours trompeuses, il sentait cette alternative plus crédible qu'un contrat. Trop simple. Trop basique. Trop classique, pour lui qui ne parvenait maintenant plus à dissocier ce meurtre de celui qu'il avait subi. L'enfant... en le regardant, il ne voyait pas son visage ; il voyait celui du jeune Bruce Wayne.
Il savait que c'était un terrain dangereux, qu'il devait se contrôler et ne pas en faire une affaire personnelle. Il savait aussi que c'était peine perdue.

Sans rien dire, Wayne recula et disparut définitivement dans les ténèbres, laissant là le sergent, la police et l'affreuse journaliste. Il allait enquêter sur les parents de l'enfant, sur leurs habitudes, sur leurs vies. Il allait s'immerger dans leurs existences et découvrir leurs secrets cachés, chercher la faille. Il ferait aussi en sorte que l'enfant soit bien pris en charge et qu'il ait accès aux meilleures infrastructures.
Le petit avait besoin d'amour ; il ferait en sorte qu'il en ait. Et il trouverait l'assassin. Et il le châtierait.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Lun 17 Oct - 12:43

Theodora soupira en notant le peu d'informations que les flics avaient à lui donner. Le rien, le néant. Au vu de la ruelle, il ne fallait pas compter sur une quelconque caméra de surveillance, qui aurait pu lui être d'un secours providentiel. L'équipe de la police scientifique n'avait rien trouvé non plus, que ce soit en cheveux, en fibres, en fluides ou en traces. Rien, deux balles, implacables et froides. Elle allait devoir vérifier si un magasin dans les alentours n'aurait pas avoir pu enregistrer leur criminel quelques minutes après son crime. Qui sait.

La question du mobile lui posait également problème : pas de vol, et il ne semblait pas y avoir de raisons pour un règlement de comptes. Une famille moyenne, vivant dans un quartier moyen, une petite famille comme on en trouve des millions à Gotham, anonymes et sans histoire. Pourquoi s'en prendre à eux? Pour ce à quoi ils renvoyaient? Pourquoi ne pas avoir avoir liquidé le petit alors? Un sursaut de confiance?
Elle se promit de rappeler le commissariat un peu plus tard, une fois qu'un des artistes officiels de la police aurait fait le portrait robot d'après les dires du gamin. Pauvre petit bouchon. Elle avait perdu son père alors qu'elle entrait dans l'adolescence, et tragédie fut comme un déchirement, mais elle avait au moins sa mère, phare toujours allumé dans les tempêtes de l'existence, et qui lui avait été d'un grand secours. Lui, on l'avait privé de ses deux parents, de ceux qui devaient lui apprendre à vivre, l'engueuler lorsqu'il rentrerait bourré d'une fête une fois ado, venir le voir à ses compétitions de foot et sa remise de diplôme. En deux coups de fusil, ce gamin venait d'être privé de tout dont il avait droit dans la vie. Normalement.

Brusquement, un flash dans sa mémoire. Cours de journalisme à la fac, sur l'impact des médias dans le traîtement des affaires de crime... le cas Wayne! Les circonstances semblaient être les mêmes, mais là on avait rien volé, rien pris... Elle allait devoir se repencher sur ce dossier, voir si elle avait quelque chose à en tirer.
Le lendemain matin, dans la rubrique faits-divers, un petit encart, dans lequel elle avait lutté pour faire insérer la photo du petit gamin en larmes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Mar 18 Oct - 16:04

Cela faisait deux semaines que le double meurtre avait eu lieu. Assez de temps pour que la police commence à lâcher l'affaire, même les plus honnêtes flics n'y consacrait du temps que lorsqu'ils avaient un trou dans leur emploi du temps. Il n'y avait pas plus de preuves, pas de témoins hormis le gamin qui avait dit tout ce qu'il pouvait. L'opinion publique s'était quant à elle désintéressée de l'affaire sitôt que la police et Batman avait quitté les lieux. La presse, avait elle aussi vite abandonné le sujet pour passer à d'autres articles plus croustillants. L'affaire prenait des tournures de banalité, il y avait des meurtres chaque jour à Gotham et pas un dizième n'étaient résolus.

Cela ne plaisait pas à Joe. Il s'était gargarisé de cette scène macabre, il avait dressé un panthéon à sa gloire, enlevant les vieux articles qui décoraient son mur, pour mettre des coupures narrant ses exploits. Pendant toute une semaine, il avait suivit l'affaire avec passion, mais son amertume et sa colère grandissaient à mesure que l'intére^t des médias décroissait. Ce n'était pas acceptable.

Joe sortit de chez lui une nouvelle fois; habillé de son long imper et d'un chapeau destiné à dissimulé son visage. Cela n'allait pas se passer comme cela.

Plus tard dans la nuit, la police reçut un appel. Un homme dont la voix était traffiquée annonçait qu'il avait commis un meurtre, dans une autre ruelle de la ville.Personne n'y prêta attention, jusqu'à ce que des passants appelle les services d'ordre eux aussi. Un couple avait été assassiné, non loin d'un cinéma, devant leur enfant. Cette fois-ci, en plus des cadavres, la police trouverait un collier de perle sur les lieux du crime.

Joe était allé dans un bar, pour écouter les nouvelles. Bientôt on parlerait de lui. Ces fumiers l'avaient bien cherché.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Mer 19 Oct - 15:10

Deux semaines depuis le double meurtre.
Deux semaines durant lesquelles Poison Ivy s'en était prise à la ville, durant lesquelles Harvey avait dû être stoppé encore une fois, durant lesquelles Tim avait été longuement absent pour cause de missions avec les Teen Titans. Deux semaines où l'activité de Bruce Wayne avait vampirisé ses journées, pour lutter contre les activités de Max Shreck et contre la présence du nouveau maire, Charles Ludwige Dodgson, qui lui semblait bien trop étrange et dangereux.

Deux semaines agitées, mais insuffisantes pour lui faire oublier le drame. Batman conservait à l'esprit les silhouettes allongées sur le sol, le visage désespéré de l'enfant. Il avait suivi son parcours, appuyé ses demandes d'aide et fait en sorte qu'il soit pris en charge par les meilleurs ; et il avait enquêté. En pure perte, malheureusement. Aucun indice, aucun lien n'avaient fait jour pour le mener à l'assassin.

Cet échec le hantait et lui rappelait son incapacité à se débarrasser lui-même de Joe Chill. S'il était maintenant soulagé de n'avoir jamais pu, et réussi, à assassiner froidement le responsable de son malheur, son impossibilité à découvrir l'identité de l'actuel bourreau l'énervait ; fortement. Il était encore loin de ses erreurs et de ses débordements, mais Bruce était désormais plus tendu, plus dur, plus cassant. Il acceptait moins l'erreur, moins l'approximation.
Chaque instant de liberté était utilisé pour chercher, encore et encore. Et être à l'écoute des alertes de police, malheureusement.

Le Chevalier Noir fut à une vitesse hallucinante sur les lieux du crime. Il y parvint alors que la première équipe était à peine en train de boucler le périmètre et de tracer sur le sol les lignes blanches suivant les silhouettes.

Un cinéma. Une ruelle. Un couple assassiné. Un enfant. Et... un collier de perles.

Alors qu'il descendait lourdement de l'immeuble adjacent en planant, sa colère débordait. Il avait compris : c'était personnel. Quelqu'un essayait de l'atteindre, que cette personne connaisse son secret ou veuille troubler Bruce Wayne ; quelqu'un faisait une très, très grave erreur.

"Que personne ne vienne polluer ma scène de crime."

Pas de salutation, pas de ton cordial : autoritarisme, violence verbale, déni d'humanité. Batman s'accroupit et commença à observer, usant de ses gadgets et de son expérience pour faire vite, avant la présence néfaste des incompétents de la police. L'affaire était devenue personnelle.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Mer 19 Oct - 19:38

Elle avait passé plusieurs jours à faire des recherches, à trouver des pistes qui auraient pu aider l'enquête à avancer, mais rien. Par contre, cette idée de l'affaire Wayne avait continué à lui trotter en tête, et elle avait trouvé bon nombre de similitudes... Mais bon, rien de flagrant non plus. Et puis la routine du journal avait pris son cours, et cette affaire resta gentiment au chaud dans un coin de sa mémoire. Jusqu'à ce soir.

Elle arriva aussi vite qu'elle put, car elle seule s'était rendue sur les lieux du crime la dernière fois, et elle seule serait capable de discerner similitudes et différences, aussi infimes soient-elles. A nouveau elle gara sa moto non loin, et s'approcha de la scène de crime. Batman était déjà là. Décidément...

Lorsqu'elle eut poussé du coude les quelques badauds qui s'agglutinent toujours devant les spectacles glauques, elle manqua de faire tomber son appareil photo. Si la première scène de crime lui avait effectivement rappelé l'affaire Wayne, cette fois-ci c'était carrément la reproduction à l'identique. Surtout le collier de perles. Elle se demanda comment le milliardaire réagirait quand il apprendrait qu'un cinglé s'amusait à faire des murder party à son effigie dans tout Gotham...

Elle appela un des policiers qu'elle aimait bien.

Hey Ricky, qu'est-ce que t'as à me dire sur ce qui s'est passé?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   Sam 22 Oct - 11:14

Batman était arrivé quasiment en premier sur le lieu du crime. La scène de crime n'était pas polluée. Il repéra le collier de perle. S'il l'analysait avec ses capteurs, il pourait après recherche remonter jusqu'au lieu où il avait été acheté : une grande surface, une grande enseigne. Le collier était de la camelote bon marché.
S'il analysait l'impact des balles et l'angle de tir, il découvrirait la taille de l'homme, pas très grand : un mètre soixante à tout casser.

L'enfant lui, était plus choqué que le premier. Si l'interrogatoire était habile, il révélerait que l'homme, l'assassin l'avait obligé à poser le collier non loin de sa mère. Si celui qui menait l'interrogatoire était encore plus habile, l'enfant révélerait comment le meurtre s'était déroulé : l'homme avait surgit, les trois personne s'étaient arrêtées, le père avait demande à l'homme qui il était. Ce dernier n'avait pas répondu, c'était contenté de fixer le gosse, ce dernier eut peur, il voulu aller se cacher derrière son père, mais l'homme l'abattit en premier, puis la mère. Ensuite, il le força à prendre et à poser le collier.


___________________

Ricky apprit à Theodora qu'ils avaient bien affaire au même tueur, qu'il y avait de très fortes chances que ce soit un copycat du meurtrier des Wayne. Elle put apprendre aussi que le meurtrier s'était adressé au premier enfant " Dis lui", lui avait il ordonné une fois son forfait accompli et avant de disparaître. Qui était ce "lui" ? Avait il réitéré cet ordre avec l'enfant présent ? A elle de voir.

[ HRP : Si vous voulez obtenir les informations de l'enfant, jouez l'interrogatoire. Je déciderai après, si oui ou non vous avez su le faire parler.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Double meurtre dans la rue morgue (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Double meurtre dans la rue morgue (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Double meurtre dans la rue morgue (PV)
» Double meurtre dans le désert
» Steffy Forrester est dans le coma (pv François, Taylor, Liam, Hope etc)
» Meurtre dans le désert urbain [B]
» ? Tu composes le 911 et tu dis aux policiers qu’ils se dépêchent d’arriver, il va y avoir un meurtre dans la rue. •Ethan , Siloë,Lennon et Noam•

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-