RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez
 

 Batman : The Killing Joke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous


Batman : The Killing Joke Empty
MessageSujet: Batman : The Killing Joke   Batman : The Killing Joke EmptySam 28 Jan - 15:10

"The Killing Joke"

d'Alan Moore.

Batman : The Killing Joke Batman-The-Killing-Joke-Voiced-by-Patrick-Girts-Animated-Legos-by-Forrest-Whaley

Synopsis :

Nous sommes aux débuts du Chevalier Noir, à une époque que l'on pourrait qualifier d'après Le Long Halloween. Bruce Wayne est aidé de la jeune Batgirl alias Barbara Gordon et de Dick Grayson (Bien qu'il ne fasse aucune apparition dans cette histoire.)
Sachant que la lutte éternelle du Joker et Batman se concluera dans la mort de l'un des deux hommes, Batman décide d'aller à l'asile d'Arkham pour lui parler, une dernière fois avant que les limites ne soient franchies, histoire de donner une dernière chance.

"Bonsoir ... Je dois te parler"

Batman : The Killing Joke Batman_killing_joke_10

(Le fameux "WHEEEEEERE IS HE ?" de The Dark Knight)

Malheureusement, l'homme enfermé se révèle être un infirmier que le Joker a payé pour endosser son rôle. Évadé, le Joker rachète un ancien parc d'attractions, il a dans la tête un plan bien précis, bien organisé. Selon le Joker, il suffit d'une journée pourrie de trop pour transformer le plus sain des hommes en monstre. Et cette théorie, qu'il a subit, il veut faire de même avec le commissaire James Gordon ... Une descente dans la folie, avec en plus la paralysie et la fin de la carrière de Batgirl pour Barbara Gordon.

Avis :

Une bataille entre deux psychologies différentes. Un Batman qui apprend où est la limite entre tuer et enfermer un criminel, et le Joker, qui souhaite montrer qu'il était un homme auparavant, avant d'être un psychopathe. Et que chaque personne peut être comme le Joker, il ne suffit que d'une toute petite poussée dans la folie.

Alan Moore ne développe pas seulement ces deux psychologies, il revient sur une des possibles origines du Joker, a savoir celle d'un comique raté, avec une femme enceinte à charge, qui entreprend de faire un casse dans une usine, histoire de sortir de la misère. Et malheureusement, tout ne finit pas bien.

Le style graphique est doux, épuré, j'entends par la que le sang que l'on peut voir est fluide, pas agressif, presque normal, un peu édulcoré. Les visages sont parfaits, les regards des personnages sont ce qu'il y'a de plus expressif. Lorsque l'on voir les yeux du Joker, c'est toute la folie, la partie la plus noire du personnage qui ressort, malgré ses jeux de comiques comme le flingue-drapeau et la canne piégée. Alan Moore a sut concilier le Joker comique et tourmenté psychologiquement. Batman, lui, malgré ce qui est arrivé à Barbara et à Gordon, essaie tant bien que mal d'honorer la promesse de ne pas tuer, qu'il a fait à ses parents. Mais la situation le rend plus fort mentalement, et c'est ça qui bat le Joker.
Malgré tout ce qu'il s'est passé dans ce livre, le Joker est battu parce que Gordon n'a pas flanché, il n'a pas sombré dans la folie, et au final, le Joker reste seul dans sa folie, vaincu.
La Blague finale offre une magnifique fin à cette bande dessinée. Une manière de conclure sur le fait que le combat entre Batman et le Joker n'aura pas de fin, et que l'on ne sait pas qui vaincra l'autre.

Pour 15 euros, faites vous plaisir, Alan Moore est aussi le réalisateur de "V pour Vendetta" et "Watchmen".

L'anarchie et l'ordre sont des thèmes récurrents chez Moore, et encore une fois, Batman n'échappe pas à cette règle. Je ne peux pas dire qu'il y'a de points négatifs, chacun des personnages protagonistes est parfaitement taillé dans sa psychologie, au fond, les deux hommes se haissent et ne se connaissent pourtant pas, une guerre perpétuelle, qui ramène au sentiment que le Batman se livre à un combat dont il ne sait rien, qu'il ne peut pas décrire : La lutte contre l'anarchie et le chaos.

Rédigé par le Joker.

RP avec le Joueur "Batman" sur Killing Joke > Par ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Batman : The Killing Joke Empty
MessageSujet: Re: Batman : The Killing Joke   Batman : The Killing Joke EmptyDim 29 Jan - 14:38

J'ai lu ! Razz D'ailleurs, c'est le seul que j'ai trouvé sur les tomes que vous m'avez conseillé ^^ J'ai vraiment adoré, découvrir ce passé du Joker, jouant sur la confrontation de Batman & Joker et sur la délicate question de la folie. Question d'éthique ou non. C'est vraiment sympa et ça donne à réfléchir. Très jolis graphismes, c'est pas souvent que l'on peut voir un Joker avec un visage relativement beau What a Face
Merci pour ce conseil, j'espère me procurer les autres très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Batman : The Killing Joke Empty
MessageSujet: Re: Batman : The Killing Joke   Batman : The Killing Joke EmptyJeu 9 Fév - 18:25

Il y'a aussi Batman Year One qui faut le détour mais introuvable à présent ou alors dans des sommes folles autour de 45-130 euros.

Me suis amusé à faire des recherches cette aprèm Razz

On peut aussi parler du Long Halloween et tant d'autres !!!
Revenir en haut Aller en bas
Bake Neko/Kitrina Falcone

Crime
Crime
Bake Neko/Kitrina Falcone

Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1195
Autres Comptes : Cassandra Cain
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.

Batman : The Killing Joke Empty
MessageSujet: Re: Batman : The Killing Joke   Batman : The Killing Joke EmptyDim 30 Déc - 4:43

J'ai profité de la période de Noel pour l'ajouter à ma liste de cadeaux! :laugh:

_________________________________
Batman : The Killing Joke Catgir10

Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t4649-kitrina-falcone
Contenu sponsorisé





Batman : The Killing Joke Empty
MessageSujet: Re: Batman : The Killing Joke   Batman : The Killing Joke Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Batman : The Killing Joke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
- Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

 Sujets similaires

-
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Bat'Universe :: Batman : comics-