RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.



Le Deal du moment :
Bon plan ASOS : code promo de 10%
Voir le deal

Partagez
 

 Comic-shop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 26 Déc - 13:25

Ici on peut parler des comics en toute liberté, et même de ces méchants de Marvel.
On peut présenter les séries/persos qu'on suit et qu'on aime.

Je commence :

Nom : Transmetropolitan

Auteur(s) : Warren Ellis & Darrick Robertson

Maison d'édition : Edité en France par Panini Comics, Vertigo (Label Helix, de DC-Comics)

Année de publication : 1997-2002

Personnages principaux : Spider Jerusalemen, Channon Yarrow, Yelena Rossini

Comic-shop Transmetropolitan

Résumé général : Transmetropolitan se déroule dans un univers futur, cyber-punk où la technologie et la société de consommation sont exacerbés. Ellis nous raconte les aventures de Spider Jerusalem, un journaliste Gonzo violent, drogué, exubérant, déjanté, asocial et limite sociopathe qui n'a de cesse de faire entendre la Verité, celle avec un grand V. Spider reclu dans sa montagne en ermite sera forcé de revenir en Ville par obligation contractuelle : sa maison d'édition lui avait filé de la thune en avance pour ses 3 bouquins prévus. Le journaliste déjanté décidera donc de couvrir les élections présidentielles qui opposeront la Bête, le président en place au Sourire le candidat challenger. Corruption, manipulation, meurtre, sexe et drogue sont au rendez-vous

Mon avis : Transmetropolitan est une de mes oeuvres préférées. Le dessin est super, et révèle l'ambiance du comics. Le scénario est lui aussi excellent : une énorme critique de nos sociétés actuelles, sans complaisance, sans "faire chic" (alors que le sujet s'y prête volontiers.)
Et puis voilà quoi : Spider putainde Jerusalem est un personnage mythique. Les scènes où il pète un capable dans la rue et se met à tabasser les passants, ses répliques, ses mimiques, ses armes, sa démesures sont toujours jubilatoires !
Ca traite d'un problème sérieux, mais avec un humour cynique et ironique d'enfer. Spider outre son aspect grand-guignol et bouffon par moment est aussi un personnage attachant.
Les sordides assistantes sont aussi super cool et intéressantes. Tout le monde doit lire Transmetropolitan, les gens bien lisent Transmetropolitan, je lis Transmetropolitan.

En France, on dispose de l'intégrale regroupée en 6 tomes (bon, neuf ils font 30€ mais honnêtement on ne les regrette pas, et y'a à lire.)

Comic-shop Tome%206


Puis :
Nom : Actions comics, the new 52

Auteur(s) : Grant Morrisson, Rags Morales, Rick Bryant

Maison d'édition : DC comics

Année de publication : 2011

Personnages principaux : Superman, mais attention, un superman "ado", Lex Luthor, Lois Lane, General Lane

Comic-shop Action+comics+1


Résumé général : Clark Kent n'est pas encore le journaliste du Daily Planet que l'on connaît, mais surtout il n'est pas encore le Super-Héros protecteur de Metropolis. Clark est un jeune homme plein d'idéaux, un peu arrogant qui se dresse contre les grands méchants patrons qui oppriment les plus faibles. Juste habillé d'une petit cape rouge, et d'un T-Shirt bleu portant les armoiries des El, Clark fait ses débuts dans le monde des justiciers attirant au passage l'attention de méchants perspicaces, comme Lex Luthor

Votre avis : C'est la première série que le lis sur Superman, j'apprécie beaucoup l'ambiance de la série : un Clark jeune et insouciant qui ris au nez de ses adversaires sûr de sa force, de ses pouvoirs et de la noblesse de sa cause. L'histoire en elle même démarre doucement et j'ai hâte qu'il fasse face à la réalité du monde, déjà introduite par les manigances de Lex.
Elle est une des séries que j'attends le plus chaque mois.

Et :

Nom : Green Lantern The new guardian

Auteur(s) : Tony Bedard, Tyler Kirkham

Maison d'édition : DC Comics

Année de publication :
2011

Personnages principaux: Kyle Rayner, Ganthet, Saint Walker,

Comic-shop 111_12.jpeg.size-300_square-true

Résumé général : Tout commence par un bref rappel de comment Kyle Rayner est devenu le dernier Green Lantern alors que le Corps avait été détruit. Peu après cette scène d'introduction, dans différents endroits de l'univers des membres des autres Corps ( Sinestro corp, Redlanterns, Indigo Tribe, Star Saphire etc.) se voient abandonnés par leurs anneaux, conduisant leurs maîtres abandonnés à une mort certaine. D'autres membres de ces Corps témoins de cet étrange phénomène (de ce que je sache, les anneaux n'abandonnent leurs maîtres qu'à leur morts), décident de traquer les anneaux qui se dirigent vers un nouvel hôte : la terre, Kyle Rayner.

Votre avis :
Je connais mal Green Lantern, on m'a juste dit plusieurs fois et lourdement que c'était un des "unievrs DC" les plus riches et intéressants. J'ai lu quelques bouquins, quelques issues aussi mais GL c'est tellement riche et énorme que j'étais un peu découragé par la masse de lecture à faire pour "comprendre" un peu l'Histoire chronologique. Aussi j'attendais avec impatience le relaunch pour commencer les séries au #1.
Je ne m'étais pas procuré la série New Guardian, juste la régulière GL et le GL corps. L'autre fois en cherchant les nouvelles sorites j'ai pris les deux premiers (et seuls sortis pour l'instant je crois) et là, et là !!! Quelle claque. Je les ai dévoré, à la fin du #1 j'ai de suite voulu lire le #2.
J'aime les histoires énormes quand l'enjeu est gros cataclysmique. Et là voir les anneaux des différents corps abandonné de leur propre gré leurs maîtres pour converger vers Kyle Rayner ! HA HA HA AH c'est énoooooooooooooorme. Et puis quand ils s'attachent tous à lui .... ça laisse présager du très très lourd !

Bref Green Lantern New guardians est une des séries que j'attends le plus alors que j'ai faillit bêtement passer à côté.

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 26 Déc - 13:29

The Authority. (Wildstorm - branche de DC comics)

Comic-shop The-Authority-tome-1-de-Warren-Ellis-et-Bryan-Hitch

Cette série est fondée sur les cendres de Stormwatch par Warren Ellis et Bryan Hitch. Stormwatch, je connais très peu, je n'en ai jamais lu mais on m'a dit qu'il fallait en parler quand on parle d'Authority.
Alors Authority c'est quoi ?
Bah c'est l'équivalent de la ligue de Justice mais en plus violent et plus bourrin. Dirigée par Jenny Sparks, une anglaise accro à la nicotine, au tempérament de feu avec qui on ne rigole pas, maîtrisant un pouvoir électrique et bien plus encore (elle est l'esprit du XXe Siècle. Née le 1er jour de la première année du XXe siècle, elle s'éteindra le dernier jour. Elle est là pour veiller sur ce siècle, le protéger.).

Pour cela elle est accompagnée de compagnons, comptant certains anciens de Stormwatch à commencer par Apollo et Midnighter, qui sont respectivement les pendants homosexuels (mais attention, même s'ils sont en couple, faut pas les prendre pour des folles.) de Superman et Batman.
Apollo pouvant voler/tirer des lasers/super force etc. Et Midnighter étant un humain un peu améliorer expert ultime en combat calulant chacune des possibilités de mouvements de son ennemi et expliquant calmement au début de chaque moment qui il est et que ça ne sert à rien de lutte puisque comme Ken le Survivant, tu seras mort avant même de t'en rendre ccompte.
Il y a aussi L'Ingénieur, une femme bourrées de nanites, ressemblant à une cyborg qui peut modifier son corps, lâcher des annites pour contrôler la technologie.
Swift, une femme ailée, Jack Hawksmoor un type qui tire son pouvoir des villes, il peut leur parler entendre ce qu'elles disent. Et aussi, le dernier : le docteur, une espèce de shaman junky dans lequel fusionnent les epsrtis des "docteurs" passés. Il a accès à une super connaissance, dispose de pouvoirs magiques hallucinants.

Authority est donc l'équipe que forme ces gens là, pour protéger l'humanité de divers dangers. Leur base se situe dans une espèce de vaisseau spatial et temporel nommé le Porteur, il est vivant mesure 75 km de long et 50 de haut de se situe dans ce qu'on appelle : la Plaie qui est l'espace entre les univers et dimensions. A partir de la Plaie et du Porteur, on peut accéder à tous les univers et dimensions existantes.

Je disais tantôt qu'Authority était une équipe plus extrême que la JLA, c'est vrai. Peu importe ce que pensent les gouvernements, peu importe le respect des droits de l'homme, Authority est l'Autorité suprême. Elle impose sa loi et sa façon de combattre, estimant qu'ils sont les seuls capables d'agir pour protéger les humains et que cela ne peut pas se faire sans certaines restrictions pour eux.

A lire si on aime bien les gentils badass, les explosions de violence et les histoires originales de super-héros.
Pour cela, Panini Comics a sorti 2 big books (il me semble) compilant l'intégrale de la série principale : le premier tome contient les histoires d'Ellis et Hitch, le second étant la reprise de la série par Mark Millar etFrank Quitely.

On notera qu'Authority a rencontré d'autres séries/personnages connus lors de Crossovers comme Planétary (autre série phare de Warren Ellis que je n'ai pas encore lu) et qu'est sorti récemment un cross-over Lobo The Authority, le cahier spécial vacances.

Comic-shop 220px-Lobo_The_Authority_Holiday_Hell_TPB

Qui comporte 4 mini-séries :
Lobo paramilitary christmas special, histoire dans laquelle le Main Man est recruté par le Lapin de Pâques pour dézinguer le Père Noël.
Puis, deux crossover entre Lobo et The Authority : Jenny Quantum (une espèce de réincarnation de Jenny Sparks) alors enfant tombe sur un comcis (si, si) de Lobo paramilitary christmas special et comme elle croit au père noel et qu'elle a de grands pouvoirs et qu'elle est dans le porteur lui même dans la plaie et qu'elle est en colère: Bah elle "invoque" l'histoire du comics et notamment le "Mec plus ultra". Authority doit donc se colleter avec Lobo !

La seconde histoire fait suite à la première : bah ouais, le lapin de pâques a pas payé Lobo puisque ce dernier s'est retrouvé dans l'univers d'Authority. Il y a encore le merdier dans la réalité et Authority doit encore composer avec Mister Machete qui compte régler son compte au lapin de Pâques devenu dictateur.

Et pour finir : deux mini one shot sur Midnighter et Apollo.

Je préviens tout de suite, ce comics c'est du pur Lobo : donc de la violence gratuite, des insultes, de la surenchère et du ridicule. A lire d'urgence donc (en plus il est pas super cher et totalement jubilatoire.)


La seconde équipe dont je voulais vous parler, c'est The Boys par Garth Ennis et Darick Robertson

Comic-shop The_bo10

Garth Ennis est connu pour être un auteur cynique, misant sur beaucoup de violence gratuite (on pense aussi à Crossed). The Boys, ben c'est justement tout ça. Quoique la violence n'y est pas totalement gratuite.
Darick Roberston (Transmetropolitan) a quant à lui un style de dessin qui va parfaitement à ce genre d'histoires un peu hors-normes et badass.

Donc The Boys c'est quoi ?
Bah, imaginez Authority, les humais les civils ils en pensent quoi de ces gens là ? Bah qu'ils sont perdus, des victimes etc. The Boys c'est une équipe de simples humains pas Super qui en ont marre d'être les victimes des Supers.
Parce que dans The Boys, les super-héros ont la grosse tête. Ils sont imbus d'eux même, suivit par des agents de comm', des publicitaires etc.
Ils ne pensent qu'à la gloire, au cul et au pognon.
Et Billy Butcher dis non. Il recrute donc La Crème, La fille, Le Français et P'tit Hugie pour aller défoncer du Super-héros et leur faire payer leur arrogance.

C'est très violent, très crû t très drôle. Il y aussi de quoi penser à propos de la supériorité tout ça tout ça.

Mais par exemple, les 7 (équivalent de la Ligue de Justice, les plus forts des justiciers) recrutent une nouvelle membre et lui demande une petite gâterie pour rentrer. On voit aussi Butcher baiser pas mal. Et même Terreur, son chien.

bref une séirie originale, qui devient une des plus connues et à succès, mais à ne pas mettre entre toutes les mains.

PS : oui, p'tit Hugie a la même tête que Simon Pegg, et oui, c'est volontaire.

Bref, voilà de la bonne lecture, volente et saine.

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyVen 30 Déc - 11:48

Et voilà un personnage que j'apprécie énormément. Peut être mon préféré, encore plus que Batman dans le DC universe.

LOBO

Comic-shop 2037112-lobo

Lobo est un personnage grotesque et absurde de l'univers DC-Comics. C'est le genre de personnage sur-puissant/immortel/immoral à souhait/vulgaire/ultra violent à qui l'on peut faire faire ce que l'on veut. Des participations à des histoires sérieuses, et d'autres trucs totalement déjantés.
Il est cinglé, totalement démesuré dans tout ce qu'il fait et avec le sourire aux lèvres. Quelque part on pourrait le rapprocher un peu de DeadPool chez Marvel, en le disant vite.
Ca se retranscrit même dans son look qui peut être fort classieux

Comic-shop GREEN_LANTERN_vs_LOBO
que fort ridicule comme quand il a fusionné avec Howard the Duck de l'univers Marvel lors d'un gros Crossover :
Comic-shop 705491-lobo_the_duck_super

Mais qui est Lobo ? Aussi appelé : "The Main man", "Scourge o' the Cosmos" "Mister Machete" "Master Frag" "The Ultimate Bastich" (en français : "le mec plus ultra". Jeu de mot évident avec "Nec plus ultra.")
C'est le dernier des Czarniens, un peuple extraterrestre pacifiques, sages et immortels. S'il est le dernier, c'est parce qu'il a exterminé tout son peuple. En effet, Lobo est une espèce d'anomalie, le canard boiteux, ou plutôt le canard qui rend les autres boiteux. Dès sa naissance, il a bouloté les doigts de la sage femme qui participait à l'accouchement de sa mère et a tué les docteurs aussi.
Comic-shop Baby%2Blobo

Le reste de sa vie sur Czarnia se déroula dans la violence, il aimait bien taper ses camarades de classe et ses profs aussi. (on a ses bulletins de notes à disposition, mais je ne les trouve plus) Jusqu'au jour où il en eut marre, fabriqua un parasite qui décima toute la population de Czarnia.
Dès lors il devint un chasseur de prime acceptant les missions, même les plus dangereuses (surtout les plus dangereuses), se déplaçant en Harley intersidérale.
Il est donc expert en tuerie diverses, maîtrises tous les types d'armes existants. Il dispose aussi d'une force équivalente à celle de Superman, peu flairer et traquer n'importe qui/quoi dans l'univers, peut se régénérer à partir d'une seule goutte de son sang. De toute façon, il tire aussi son immortalité du fait que ni le paradis, ni l'enfer ne veulent de lui.
Il est aussi capable de tenir tête à Star Saphire, Green lantern, Sinestro et Atrocitus tout seul.
C'est une enflure qui tue tout ce qui le dérange, mais il a quand même un principe qu'il ne bafoue jamais ( parce que selon lui, un tel héros doit avoir un truc sympa à son actif) : une fois donnée il ne reprend jamais sa parole.

Donc comme je le disais, les histoires de Lobo sont ultra violentes, drôles, pleine de jurons et de massacres. Mais c'est jouissif. C'est un personnage drôle, excessif en tout genre (il ne boit pas un verre, il boit des sceau d'alcool.), extrêmement viril et grossier. Il a par exemple buté des choses qui n'existent pas : le père noel, le lapin de pâques, et même Dieu.

Je recommande la lecture de :

- Lobo The Last Czarnian, histoire dans laquelle il est chargé d'escorter une Czarnienne qui a survécu à son génocide et qui n'est autre que son ancienne prof d'anglais.

- Lobo paramilitary christma special :
voir plus haut

- Lobo Vs The Mask : Le crossover le plus dingue d l'histoire du crossover. Deux personnages absolument excessifs qui s'affrontent... A lire !!!

- Lobo Big Babe :
Le Main man est chargé d'assurer la sécurité d'un concours de Miss.7

-Lobo : portrait of a victim. Une histoire racontée du point de vue d'une malheureuse personne ayant croisé la route de l'Ultimate Bastich.

-Batman VS Lobo


Comic-shop Semicbatmanhs015

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyVen 30 Déc - 12:39

Pour Ennis, avant de penser à Crossed, il faut surtout songer à Preacher ou son passage sur Hellblazer.
Bonne idée que ce sujet, Azrael. Il est vrai que ce forum n'évoque que peu l'origine de notre passion commune pour Batman (où est-il ici, d'ailleurs ?!).

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyVen 30 Déc - 14:04

Osef de Batman ! il a déjà sa propre section ici. Nouvelle règle : interdit de parler de bouquins Batman ici. bien sûr si Batman apparaît on peut, mais à éviter svp.

Sinon, en relisant Lobo le cahier special vacances, j'ai relu le passage où les auteurs se lâchent. Après être passé dans un trou noir, Lobo ressort en ressemblant à Hulk (c'est très laid) et ils lui font faire n'importe quoi !
Si j'arrive à chopper des images je les mettrai. Il y a plein de comparaisons avec d'autres personnoges de comics, dont une avec Superman :

"Superman peut comprimer un morceau de charbon pour en faire un diamant.
Lobo peut comprimer une civilisation, une race entière pour en faire un amuse gueule."


Images à l'appui dans le bouquin !

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptySam 31 Déc - 12:02

Une bonne série que j'ai dévoré au sens palpitant
c'est :

Comic-shop Walking-dead-1

The Walking Dead

Autant le scénario peut être bateau à la 28 jours plus tard (le mec se réveille dans l'hôpital et qui découvre le joyeux monde qui a changé), autant on peut se plaire a voir des hommes, acharnés a vouloir survivre dans un monde qui n'est plus celui qu'ils ont connu. Certes, on peut s'attendre aux effusions de gore, de violence, y'en a oui, mais ce n'est pas du caricatural.
Chaque mort est psychologique, elle affecte, elle divise, elle brise.
Et les survivants perdent de leur propre humanité au fur et à mesure qu'ils vivent ces temps brisés.

Bref, un beau dessin, une histoire pas mal développée, et qui semble sans fin.

Je vous la recommande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptySam 31 Déc - 12:20

Aaaah Walking Dead voilà enfin quelque chose que je connais!!!! Vraiment pas mal, même très bien, Mais un petit conseil cependant, A NE PAS LIRE QUAND ON EST DEPRESSIF !!!
Comme dis Joker ça peut sembler bâteau au premier regard mais le theme est quand même traité d'une façon assez singulière (je n'irais pas jusqu'à dire originale) de plus le graphisme est très agréable à suivre, bonne BD bonne série! Avec toute les recomandations du monde c'est un Super Comics !
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptySam 31 Déc - 12:31

Ah oui ! Walking Dead c'est très bon ! A ne pas lire si on veut voir du poutrage de Zombie. La vraie menace, ce sont les humains survivants. les Zombies sont relégués très vite au second plan.
Le passage à la prison, le colonel (je sais plus quel est son grade) sont énoooooooooooormes. Là j'en suis quand ils trouvent le groupe du soldat moustachu.
J'aime ce comics, faudrait que je reprenne ma lecture d'ailleurs !

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptySam 31 Déc - 14:26

Walking Dead, c'est plus une histoire sur l'Homme que sur les zombies, et c'est ça qui est bien.

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyDim 8 Jan - 2:57

Walking Dead est avant tout psychologique, comme dit le Joker et illustre à la perfection l'expression de Hobbes: L'homme est un loup pour l'homme. Bref, je trouve ca génial et j'emmerde ceux qui crachent dessus sous pretexte qu'il y'a pas gros bourrinage (Malheureusement, ca existe)

J'ai promis un petit passage à Azrael, et je vais le faire avec "The Darkness"

______________________________________________________


Comic-shop The-darkness-cover-movie
The Darkness, lancé en 1996 par Top Cow, raconte les mésaventures de Jackie Estacado, un jeune orphelin recueilli par son oncle, Frankie Franchetti (Renommé Paulie dans d'autres oeuvres), alors qu'il n'était encore qu'un enfant. Jackie n'a connu ni son père, et ni sa mère, et à grandis à l'orphelinat de St Mary en compagnie de Jenny Romano, une jeune femme qu'il considère comme sa soeur et pour qui il est pret à mourir.
Mais Jackie est avant tout un executeur de la mafia, et un homme aux tendences un peu libertines....Il n'est pas homme d'une femme, mais homme à femmes, et s'acquitte plutôt bien de son boulot de tueur, sans ressentir le moindre remords.
Les choses changent le soir de ses 21 ans, lorsqu'il est investi par le pouvoir du Darkness, une des forces primaires qui faconnent le destin des hommes depuis leur apparition.
Au debit, ce qu'il considérait comme un don, passe vite au statut de malédiction lorsqu'il apprends que les relations sexuelles lui sont interdites sous peine de mourir sur le champ (Le pouvoir du Darkness se transmets pendant la fécondation au nouvel héritier), ce qui ne fait que rendre Jackie bien plus dangereux qu'il ne l'était déjà, alors qu'il fait profiter la mafia de ce pouvoir de manière tout à fait ignoble
Mais c'est sans compter sur les différents ennemis de la mafia et du Darkness: La Confrerie, dirigé par un homme qui souhaite s'approprier le controle sur l'entité, les differentes triades,l'inspecteur Sara Pezzini qui n'est autre que la porteuse de la Witchblade ou encore, l'Angèlus, une autre force primaire rattachée au paradis et ennemi du Darkness depuis des millénaires.

Comic-shop 64554410
Avis personnel


Je vais être franc: Je ne connais The Darkness que depuis 2003, voire, 2004, lorsqu'on m'a preté quelques BD, pas toujours dans le bon ordre, et je n'iai pu redecouvrir que via les réadaptations de chez Delcourt qui ressortent depuis un peu plus d'un an, maintenant.
Personnellement, je suis déjà fan de l'ambiance: Un parfait mix entre le film de gangster et differentes oeuvres fantastiques, car en dehors de ses ennemis habituels, Jackie se frottera à pas mal de personnages différents et de créatures en tout genre: Vampires, Loup-Garou, la fille de Dracula, sans pour autant que ca tombe dans la bouffonnerie ou la surenchère. Marc Silvestri arrive à manier humour, dérision, et sérieux et ne part jamais dans l'abus. Certes, il est parfois difficile de bien suivre qui veut quoi, pourquoi et comment, mais au final, on prends rapidement plaisir à suivre les aventures d'une ordure sympathique...Car oui, malgré ses airs, son comportement souvent hautain (Le pouvoir monte vite à la tête), on s'attache au fur et à mesure à Jackie qu'on apprends à découvrir, allant même à en apprendre un peu plus sur son enfance à St Marie, sa recherche sur son père, autrefois membre de la famille Franchetti (Et porteur du Darkness, evidemment)
Evidemment, il y'a des déchaînements de violence (Bourrinage intensif^^), combats oblige, parfois de manière un peu "putassière" et ca gicle, mais le tout reste parfaitement soutenable, et pas franchement détaillé. On sent que Silvestri a préféré rester dans une optique "Fantastique" plutôt que "horreur" , qu'il a tout de même évité d'utiliser un langage un peu trop vulgaire.....et c'est pas plus mal, figurez vous,

Le style graphique reste agréable, malgré certains changements visible, notamment sur les expressions des personnages, les formes des visages...Mais l'ensemble reste parfaitement reconnaissable et regardable

On n'oublie pas non plus qu'avec sa popularité, Jackie à eu droit à pas mal de cross over, dont un avec notre cher encapé (Cross over qui est d'ailleurs lisible dans le Tome 3, "Ames Damnées", sorti il y'a peu.)
Darkness a aussi eu droit à un jeu vidéo, développé par le studio Starbrezze en 2007, et dont la suite sortira le mois prochain sur PS3 et Xbox360 (Le comportement et le style de Jackie ont par ailleurs subi l'objet d'un remaniement qui ne m'a pas vraiment plu.....Il faisait un peu trop gentil, alors que c'est pas franchement son genre, même si on sait qu'il a tout de même quelques attaches qui comptent pour lui, en dehors de Jenny, et ses airs de "Goth", ca le faisait encore moins, surtout avec son allure de playboy)

Voilà, en clair, une bonne BD que je ne peux que vous conseiller

Comic-shop 71898810
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyMar 10 Jan - 12:13

Je n'ai pas lu beaucoup de Darkness. J'ai survolé quelques épisodes avec des dessinateurs différents : si j'appréciais Silvestri il y a 20/25 ans (ses X-Men), son style Darkness/Witchblade ne me convient pas du tout. Après, le personnage est intéressant, mais j'ai l'impression qu'il a beaucoup souffert de manque de direction artistique et scénaristique. Heureusement, depuis quelques années, de bons auteurs ont repris en main l'univers Darkness/Witchblade et font quelque chose de construit. Je jetterai peut-être un oeil aux nouveaux numéros, après le #100 qui devrait bientôt sortir.

Sinon, il y a des gens qui critiquent Walking Dead ? Sérieusement ?

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyMar 10 Jan - 14:16

J'ai quelques Darkness mais n'ayant pas le premier, je n'ai pas encore commencer leur lecture...

Eh bien je me lance sur le livre en format comics que j'ai lu le plus (que l'on a préférentiellement mis dans la catégorie Roman Graphique).

Nom : Logicomix
Sous-titre: An Epic Search For the Truth

Auteur(s) :Apostolos Doxiadis & Christos H.Papadimitriou

Dessinateurs: Alecos Papadatos & Anni Di Donna

Maison d'édition : Edité par Bloomsbury

Année de publication : 2009

Personnages principaux : Bertrand Russell, l'équipe de création du livre, Alfred North Whitehead.

Comic-shop 250px-Logicomix_cover

Résumé général :
Aujourd'hui, l'on utilise le résultat d'un siècle entier de logique formelle (informatique, électronique, mathématiques...). Aux yeux de beaucoup c'est une discipline marginale et des plus obscures, Logicomix se propose donc de suivre la vie d'un des plus grands acteurs de la logique formelle qu'est Bertrand Russell dans sa quête de la vérité absolue. Depuis son enfance règlementée par une grand-mère stricte et un grand père qui s'est construit un espace de liberté dans sa demeure austère, en passant par ses débuts dans les mathématiques, l'on découvre les pensées d'un homme prit dans ses envies, ses doutes et ses rêves. Ses premières années d'études passant, Bertrand est rapidement confronté aux axiomes des mathématiques, ces règles considérées comme vraies mais qui n'ont aucune démonstration et qui font à ces yeux les faiblesses de ce domaines. Se rendant compte que l'Angleterre n'est pas un havre d'émancipation pour lui, il découvrira sur le continent européen une "guerre", et pour ainsi dire la guerre qu'il espérait voir émerger dans son pays natal: celle des mathématiques, entre les partisans de Hilbert le formaliste et de Pointcarré le grand père de l'intuitivisme.
Professeur il rencontre un étudiant brillant et exalté, le jeune Wittgenstein, figure qui deviendra un symbole pour le futur Cercle de Vienne et qui l'emporte dans sa vivacité et ses réflexions, suivant le parcourt de Bertrand dans ce siècle mouvementée qu'est le XXème siècle, il sera emprisonné pour pacifisme (6 mois) où il sera productif, il rencontrera ensuite Kurt Gödel qui terminera d'achever le travail d'une vie et prononcera le terrible mais néanmoins génial théorème de l'incomplétude. La seconde guerre éclatante, le domaine de la logique est ébranlée par les dictatures et ses membres se voient persécutés, le livre s'achève en cette période incertaine.

Comic-shop Logicomics2

Mon avis :
L'histoire, narrée directement par Bertrand Russell avec un retour critique de ses propos par l'équipe de rédaction qui fait quelques digressions (nous avons un informaticien qui discute avec l'auteur plus mélodramatique), nous permet de développer l'histoire d'un homme (Bertrand Russell), sa vie, son travail et ses relations tout en découvrant le domaine vaste et tumultueux de la logique Formelle.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture car elle n'est pas trop technique (quelques éléments essentiels de la logique de l'époque et des anecdotes.), elle présente Russell en tant qu'homme avec ses doutes, ses réussites, ses qualités mais aussi ses défauts, quitte à me répéter. Le livre se permet quelques passages très spéciaux mais très prenants. L'on y rencontre toutes les figures des mathématiques et de la Logique dans leurs rapports les uns aux autres et cela donne vie à toute une époque méconnue de nos sciences.

Je n'ai lu le comics qu'en anglais, je ne puis donc rien dire de sa traduction, mais la présence d'une française dans l'équipe de dessin (qui n'est pas fabuleux j'en conviens) offre certains clins d'œil et plaisanteries difficile à transmettre en français.



Je conseille sa lecture à quiconque serait curieux de lire un comics sans grande sensation forte, sans recherche d'un dessin fabuleux, mais qui désirerait une histoire riche et intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyMar 10 Jan - 14:31

Je ne connaissais pas du tout la matière et le livre, mais tu viens de m'intéresser. Quel est son prix ?

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyMar 10 Jan - 14:36

Il est en moyenne à 22.50€, mais je crois que sur le net tu peux l'avoir neuf pour moins cher (personnellement c'est un cadeau que l'on m'a fait ^^).

Pour te faire une idée (hélas c'est en français Razz ) tu peux en feuilleter quelques pages ici: http://www.calameo.com/read/00001585640bbc300b0e0?authid=Fz4yYrFupsh2
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyMar 10 Jan - 14:46

Merci, je vais me renseigner.

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyMar 10 Jan - 17:04

Et bé ! Je n'en crois pas mes yeux, un comics sur Russell et Wittgenstein .... j'sais pas ce qu'ils ont avec lui en ce moment, mais j'ai vu que y'avait une pièce de théâtre avec Wittgenstein...

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyMer 18 Jan - 23:06

Comic-shop Dc-comics-presents-batman-gotham-noir-1

Nom : Gotham Noir.

Auteur(s) : Ed Brubaker (scénariste), Sean Phillips (artiste), Bill Oakley (lettreur), Dave Stewart (coloriste & séparations).

Maison d'édition : DC Comics.

Année de publication : 2001.

Personnages principaux : James Gordon, Sélina Kyle, Rachel Hollingsworth, Harvey Dent, Boss Zucco, Maire Artie Dehaven, Bruce Wayne, The Bat.

Résumé général : 1949. L'ancien policier James Gordon, devenu plus ou moins détective privé, a perdu son emploi, sa femme et sa fille en s'enfonçant dans l'alcool après avoir été marqué par la deuxième guerre mondiale. Incapable de dépasser les horreurs qu'il a vues là-bas, il s'enfonce jour après jour dans la dépression et la boisson.
Sélina Kyle, directrice du Kitty Kat Club, embauche cependant son vieil ami (et amant) Gordon pour protéger Rachel Hollingsworth, jeune femme au passé trouble qui vient de revenir en ville et doit rencontrer des gens de la haute société pour régler quelques vieilles affaires. Cependant, James boit lors de la soirée, notamment après avoir vu le Maire Dehaven, qui lui rappelle ses échecs, le cas qu'il n'a su résoudre lors de sa carrière de policier et qui lui fait comprendre combien la ville est corrompue (Dehaven est en effet soutenu et financé par le milliardaire Bruce, l'amant actuel de Sélina). Le lendemain, Gordon se réveille dans une ruelle, aux côtés du corps froid et mort de Rachel... et ses anciens collègues sont devant lui, avec les menottes.
Commence alors une enquête sombre, violente et terrible sur la vie et la mort de Rachel. Gordon arrivera-t-il à s'innocenter ? Pourra-t-il retrouver sa vie ? Et à qui parle-t-il, du début au milieu d'un récit fait en flashbacks, dans une ruelle sombre : The Bat, la rumeur qui terrifie les bas-fonds ? Ou pire encore ?

Mon avis : En 2001, Ed Brubaker est déjà connu pour écrire les titres Batman depuis un an environ. L'année d'après, il se lancera dans la série Catwoman et le titre Gotham Central, qu'il co-écrira avec Greg Rucka. En 2001, donc, Ed Brubaker se lance complètement dans l'univers de Batman, qu'il ne quittera pas avant longtemps. Et il signe un Elseworld d'une soixantaine de pages avec un artiste qui marquera sa carrière : Sean Phillips.

"The Bat... mythe ou réalité ? Un joli N&B de Sean Phillips":
 

Avant Criminal, avant Incognito, avant même Sleeper, la paire Brubaker/Phillips s'essaye à un récit noir, évidemment, lorgnant plus du côté des vieux films policiers des années 30 et 40 que des histoires de super-héros classiques. Et si l'histoire n'est pas une entière réussite, les qualités du duo sont déjà suffisamment présentes pour faire passer un excellent moment de lecture.

En effet, Brubaker propose une narration classique, faite de flashbacks sur la base d'une discussion entre Gordon et The Bat, la légende urbaine à laquelle personne ne croit sauf les criminels des bas fonds. L'auteur livre une vision classique de Gotham City et d'une ville des années 30/40 : corruption de fonctionnaires et de politiques, mafia régnante et rampante, femmes fatales, dépravations sexuelles et morales, meurtres, folie, alcool et personnage principal désabusé et désespéré.
Si ça n'est en rien original, le tout fonctionne assez bien grâce à l'excellente connaissance du scénariste des trucs du genre, qu'il met en avant avec une grande facilité. Il ponctue son récit de multiples références aux comics, intégrant donc le fan dans toute la dynamique. Si certains clins d'oeil tiennent plus du gadget et sont, finalement, assez inutiles (Jack Nappier et son destin, notamment), la majorité demeure agréable et sert l'histoire.

"Gordon face à The Bat":
 

L'idée la plus intéressante de Brubaker est, finalement, de faire de The Bat, que tout le monde connaît ici, une légende urbaine. En ne le faisant apparaître qu'avec Gordon, et uniquement lors des scènes de James loin des autres personnages principaux, l'auteur interroge clairement sur la réalité de The Bat.
Après une double révélation de fin, Brubaker trouble les cartes et demande clairement son avis au lecteur : est-ce que The Bat existe réellement ? Ou bien n'est-ce réellement qu'une rumeur, fantasmée par les criminels et prise au sérieux par certains esprits troublés et fatigués ?

En utilisant avec intelligence les disparitions régulières de Bruce et les indices disséminés durant le récit, Brubaker s'amuse clairement et laisse le lecteur choisir. Mieux, il utilise avec intelligence le traumatisme de Gordon durant la guerre, qui remet en question beaucoup d'éléments du récit.

"Boss Zucco et un interrogatoire musclé":
 

Cependant, si Brubaker réussit bien ce petit jeu et gère tout autant sa galerie de personnages, dont les caractères varient à peine, il peine un peu sur l'intrigue en elle-même. Celle-ci apparaît en effet assez rapidement comme un prétexte à dérouler les éléments phares du genre et les guests-stars de luxe.
C'est un peu dommage de n'avoir pas plus travaillé cette intrigue, pourtant principale : si le récit s'axe rapidement sur le destin de Gordon et de sa famille, j'aurais apprécié un peu plus d'inventivité sur Rachel Hollingsworth.

"Une autre version de Jack Nappier":
 

Sean Phillips, lui, offre des planches sublimes. Si certaines cases sont parfois moins travaillées que d'autres, il offre une ambiance extraordinaire qui colle totalement au récit de Brubaker. Ses yeux d'ombres, ses yeux de mise en page sont excellents et m'ont totalement happé. Sa Sélina est sublime, son The Bat est terrifiant à souhait et son Gordon est minable au possible.
Une réelle claque graphique, qui fait sentir presque le climat poisseux, désespéré et sans avenir de la ville avec tous ses sens. Une réussite.

***

Gotham Noir est donc un bon Elseworld, qui s'amuse beaucoup avec ses personnages, leurs versions et la réalité de l'un d'entre eux. Si Brubaker aurait pu mieux travailler le fonds de son histoire, ses qualités scénaristiques, ses idées, ses dialogues et surtout les dessins de Phillips offrent un très bon moment de lecture pour un bel hommage aux classiques du genre.

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 23 Jan - 10:26

Super ce topic. En tant que grand fan de Green Lantern, voici une liste complète de la chronologie du monsieur vert moderne: (tout ceci se déroule avant le relanch)

1) Green Lantern Rebirth (Ethan Van Sciver)

2) Green Lantern Volume 1 (épisodes #1 à #6) : No Fear (Carlos Pacheco, Ethan Van Sciver, Darwyn Cooke)

3) Green Lantern Corps : Recharge (5 épisodes)

4) Green Lantern Volume 2 (épisodes #7 à #13 ) : Revenge of the Green Lanterns (Carlos Pacheco, Ethan Van Sciver, Ivan Reis)

5) Green Lantern Corps : To Be a Lantern (Green Lantern Corps #1 à #6)

6) Green Lantern Volume 3 (épisodes #14 à #20) : Wanted Hal Jordan

7) Green Lantern Corps : A darker Shade of Green (Green Lantern Corps #7 à #13)

Cool Green Lantern Volume 4 (épisode #21 à #23 et Green Lantern Corps #14 et #15) : The Sinestro Corps War Volume 1

9) Green Lantern Volume 5 : (épisode #24 et #25 et Green Lantern Corps #17 et #19) : The Sinestro Corps War Volume 2

10) Green Lantern : Tales of The Green Lantern Corps

11) Green Lantern Corps : Ring Quest (Green Lantern Corps #20 à #26)

12) Green Lantern Volume 6 (épisode #29 à #35) : Secret Origins (Ivan Reis)

13) Green Lantern Volume 7 (épisode #26 à #28 et #36 à #38) : Rage of The Red Lantern

14) Green Lantern Corps : Sins of the Star Sapphire (Green Lantern Corps #27 à #32)

15) Green Lantern Volume 8 : Agent Orange (Green Lantern #39 à #42)

16) Green Lantern Corps : Emerald Eclipse (Green Lantern Corps #33 à #39)

17) Blackest Night (Blackest Night #0 à #6)

18) Green Lantern Volume 9 : Blackest Night (Green Lantern #43 à #52)

19) Green Lantern Corps : Blackest Night (Green Lantern Corps #39 à #47)

20) Green Lantern Volume 10 (épisode #53 à #62) : Brightest Day (Doug Maknhe, Shane Davis)

PS: il est plus judicieux de lire Secret Origins au tout début Wink meme s'il y a des rappel tout du long
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 23 Jan - 10:45

C'est une très bonne idée de mettre une chronologie. Surtout chez le Green Lantern parce que c'est le méga merdier chez ces gens là. merci beaucoup Nightwing.

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 23 Jan - 12:46

Ca vaut pour après le relaunch aussi : le retour au #1 en septembre n'a rien changé à la continuité de ces épisodes.

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 23 Jan - 18:56

Allez, je reprends notamment avec une bd qui m'a pas véritablement inspiré mais dont je souhaitais parler via quelques lignes.
Par contre, au vue de l'extreme violence qui s'en degage, vous comprendrez qu'à part la couverture, que je ne mettrais aucune image


Comic-shop 250px-Crossed

Histoire

On ne sait pas comment cela a commencé. On ne sait pas quand exactement.
Certains parlent d'un virus, et d'autres parlent d'une punition divine, mais lorsqu'un homme entre, visiblement souriant dans un fast food, carcasse à la main, pour massacrer sans véritable raison toute personne passant à sa portée, on se dit que les choses ne semblent pas très claire.
Et on se dit que c'est encore moins clair lorsqu'un peu partout dans le monde, des incidents similaires, doublé de catastrophes nucléaires, commencent à se produire.
Partout dans le monde, des humains tuent des humains, souvent de manière brutale, ignoble et salement imaginée, n'hésitant pas à les violer dans une orgie sanguinolante.
Dés lors, ceux ayant survécu à l'épidémie n'ont plus d'autre choix que de fuir....ou de mourir face aux contaminés, dont le visage est traversée d'une étrange croix rouge, significatif de leur triste malédiction......bien qu'ils ont l'air de bien le prendre, dans un sens.

Mon avis


Haaa, Garth Ennis, voilà un auteur qui n'hésite pas à mettre ses idées en scène et en image, le tout dans un déluge d'humoir noir et de violence souvent insoutenable, à la limite de l'hérésie pour certains (Preacher) ou du fascisme (Judge Dredd). Il faut bien reconnaître que les oeuvres du monsieur ne sont bien évidemment pas à mettre entre de jeunes mains, et Crossed ne fait pas exception à la règle.
Univers oscillant entre "Rabid" de Cronenberg et "28 jours plus tard", Crossed se focalise sur un groupe de survivants ayant survécu à la première attaque des contaminés, alors qu'ils tentent de fuir à la recherche d'un lieu où il pourront enfin esperer leur échapper.
Crossed ne déborde pas véritablement d'action et à vrai dire, il ne faut pas en attendre, car c'est avant tout une plongée dans la psyché humaine, un voyage au fond fond de l'horreur, que ce soit du coté de survivants qui n'hésiteront pas à tuer des enfants pour ne pas être ralentis, ou encore, les contaminés aux idées déviantes, parfois ingénieuses, comme badigeonner leurs armes et leurs munitions avec leur propres sang pour contaminer ceux passant à leur portée... Dégénérés mais pas stupides pour autant, vous en conviendrez.

Le hic, c'est la violence qui se dégage de cette oeuvre. Très presentes, elle pourra sembler littéralement gratuite, voire, insoutenable pour certains, et la mise en scène des contaminés est clairement affiché par l'auteur: Vulgarité, violence extreme, demembrements, viols....poussé à leur paroxysme, comme cette scene ou un contaminé n'hésite pas à enfiler une jambe fraîchement coupée. (Et je pense que vous voyez très bien ce que je veux dire), le tout dans un grand fou rire.
Peut-être Garth Ennis à il voulu montrer jusqu'à quel point l'humain pouvait devenir monstrueux.
Reconnaissons tout de même que l'aspect "Survival" est bien mis en scène car comme dit précédemment, la vie des survivants est une fuite de tous les jours, de chaque heure. Pas de repos pour eux. Pas le temps de se poser des questions, bien que cela arrive le temps d'une page ou deux. On est bien à l’extrême opposé d'un Walking Dead.
La grande question qui pourra toutefois se poser à la lecture de Crossed, c'est surtout" Arriverez vous à faire face à toute la dégradation humaine qui est mise en scène"?
Si vous aimez les oeuvres totalement décalées, alliant trash et post-apocalyptique, Crossed pourrait vous plaire.

Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 23 Jan - 19:10

La suite, par David Lapham, vient de sortir et est pire encore niveau gore et provocation. Ca s'appelle Crossed : Valeurs Familiales.

Personnellement, j'ai détesté Crossed. Si je suis généralement bien client d'Ennis généralement (ses Punisher, Preacher et Hellblazer sont excellents), j'ai trouvé tout ça très vain et très creux. D'une, Ennis a utilisé une narration alternant entre flashbacks, flashforwards et scènes du présent, et je trouve que ce n'était pas très clair et lisible ; pire, j'ai été régulièrement perdu et j'ai trouvé ça très artificiel. De deux, l'extrême violence m'a paru constamment gratuite : de la provocation bête et méchante, qui voulait juste mettre mal à l'aise.
Si la violence extrême peut être intéressante quand elle est utilisée comme parabole, comme moyen pour parvenir à prouver/montrer quelque chose, là je n'ai rien vu et lu entre les lignes et les scènes extrêmes. Pour moi, Crossed est une oeuvre vraiment dégueulasse et vaine ; et la suite est pire, comme je l'ai dis.

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
Anonymous


Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 23 Jan - 19:16

Bruce Wayne/Batman a écrit:
La suite, par David Lapham, vient de sortir et est pire encore niveau gore et provocation. Ca s'appelle Crossed : Valeurs Familiales.

Personnellement, j'ai détesté Crossed. Si je suis généralement bien client d'Ennis généralement (ses Punisher, Preacher et Hellblazer sont excellents), j'ai trouvé tout ça très vain et très creux. D'une, Ennis a utilisé une narration alternant entre flashbacks, flashforwards et scènes du présent, et je trouve que ce n'était pas très clair et lisible ; pire, j'ai été régulièrement perdu et j'ai trouvé ça très artificiel. De deux, l'extrême violence m'a paru constamment gratuite : de la provocation bête et méchante, qui voulait juste mettre mal à l'aise.
Si la violence extrême peut être intéressante quand elle est utilisée comme parabole, comme moyen pour parvenir à prouver/montrer quelque chose, là je n'ai rien vu et lu entre les lignes et les scènes extrêmes. Pour moi, Crossed est une oeuvre vraiment dégueulasse et vaine ; et la suite est pire, comme je l'ai dis.

Et encore, je suis resté objectif. Mais je dois reconnaître que Crossed est un achat que je regrette amèrement, un peu pour les mêmes raisons que toi. En général, je suis habitué à la violence dans les oeuvres, mais pas de ce genre (La scene après le cercle de sel, notamment, ou encore, la nana qui jouit en se faisant écraser par une bagnole.......)
En fait, je savais que ca allait être hard, mais pas à ce point là.

Les flashbacks, y'avait un certain bordel. Et notamment quelques répétitions inutiles dans l'oeuvre. Je me demande bien pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyLun 23 Jan - 19:21

Pour moi, Ennis a payé ses impôts avec ce truc.

_________________________________
Comic-shop Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Az

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop EmptyVen 13 Avr - 13:28

Petite news, brève.

Ce mois-ci sont sortis pour ceux que ça intéresse :

- Le numéro 1 de Green lantern Showcase, qui raconte l'histoire de War of Green Lantern (se passe après Blackest Night et Brightest day). Les GL de la terre semblent s'allier à d'autres représentant du spectre émotionnel ( Sinestro, Atrocitus, Laarfleeze, Saint Walker ...) pour traquer le gardien déchu Krona qui prépare un truc pas beau.

- Le numéro 2 de Flashpoint. Et celui là je vous le conseille. Parce qu'il y a l'intégrale de Batman Knight of Vengeance dedans. Et que c'est une histoire en trois chapitre assez énorme, puisque suite aux actions temporelles de reverse Flash, Bruce Wayne est mort dans la ruelle à la place de ses parents, mais Batman est bel et bien présent et il s'agit de Thomas Wayne, le père voulant venger la mort de son fils. Vraiment super à lire.

Tout ça disponible dans les bureaux de presse (Bar-tabac-presse / maison de la presse ...)

PS : c'est de la VF en plus. Pour 5,60 le bouquin.

_________________________________
Comic-shop Scaled.php?server=84&filename=signazraelcopie

Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Comic-shop Empty
MessageSujet: Re: Comic-shop   Comic-shop Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Comic-shop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
- Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Bat'Universe :: Batman : comics-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser