RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Mer 21 Nov - 20:08

    — MÉMOIRE UNE —
    < DOOM >


    « — Tu es déjà morte, Amy », dit Cassandra.

    Son geste siffla dans l’air, il fut rapide. C’était un acte de boucher, une exécution. La lame du batarang glissa sur la gorge de Canon qui sentit les différentes couches de l’épiderme se trancher sous la force de l’arme.Un fin filet de sang apparu, puis l’entaille s’ouvrit, béante, décapitant à moitié la victime.

    Le clapotis sinistre du sang qui remontait la trachée s’échappa comme un soupir. Les yeux s’étaient révulsés dans leurs orbites et la langue pendait hors de la mâchoire. Après un instant de convulsion hystérique les muscles d’Amy se relâchèrent totalement et ils lâchèrent prise. Elle tomba face contre terre.
    La mort. Et puis, le sang. Partout. La pression de la carotide pompait le liquide encore chaud qui vint se répandre à plus d’un mètre cinquante autours du cadavre. Batgirl observa son costume, son masque, ses pieds. Elle en était recouverte de partout.

    Elle était un assassin. Une arme. Rien dans son esprit n’était encore humain. Et lorsqu’elle lu le sourire de triomphe sous le masque de Deathstroke, son cœur se brisa ; Intérieurement, elle hurlait. C’était un cri de fureur et de désespoir qui arracha ses entrailles, gonfla ses tempes et injecta ses yeux de sang. Dans un accès de folie désespérée, Batgirl arracha son masque violemment, révélant des dents saillantes et blanches comme des crocs. « — DEATHSTROKE !!! ». Elle sauta sur son bourreau et le mordit au bras, détachant un morceau de chair qui le fit hurler de douleur. L’assommant parterre, elle tomba à genoux sur son ventre en le faisant vomir, et brandit un poignard. Toute pitié quitta son corps à l’instant même où le couteau pénétra le front du mercenaire, qui mourut sur le coup, les os du crâne brisés et la cervelle en déchiquetée.

    ... Mais la réalité était toute autre. Le poison de Deathstroke lui rongeait les veines. La sueur coulait de son visage, et rendait sa respiration difficile. Respirer sous le masque était devenu un calvaire et elle se sentait étouffer. Pourtant, aucun geste ne pouvait traduire cet inconfort. Batgirl se tenait droite comme un soldat, les bras le long du corps. La seule sensation physique qu'elle ressentait était le tambour de son cœur. Ses battements étaient irréguliers. L'empoisonnement était à l'origine de cette arythmie et seul le pincement douloureux de son organe cardiaque lui permettait de savoir que quelque part au fond de cette enveloppe charnelle, elle était encore en vie. Cassandra se sentait fatiguée...

    Les paupières de la jeune femme retombèrent sur ses yeux vides. Elle n’avait plus le contrôle d’aucun de ses membres. Son esprit nageait dans les limbes…


    … Elle était vaincue .


    — MÉMOIRE 1 : FIN —




Dernière édition par Cassandra Cain le Ven 23 Nov - 13:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: MÉMOIRE DEUX : CRISIS (PV Batman)   Ven 23 Nov - 1:15

— MÉMOIRE DEUX —
< CRISIS >



    Cassandra se sentit tomber plusieurs fois, elle était endolorit par sa côte cassée qui la perçait comme un poignard . Une main était posée sur son abdomen pour maintenir la pression, et l’autre était appuyée contre la paroi de la grotte. Elle traînait son corps meurtrit dans la Batcave dans l’espoir de trouver Batman. Elle passa la cascade en y abandonnant son grappin et s’identifia sur le moniteur. La plateforme se souleva et elle entra.
    La caverne était vide, il n’y avait personne. Alfred ? Elle s’attendait à voir descendre le majordome qui ne manquait jamais l’arrivée d’une personne dans la cave. Cassandra soupira. Sa respiration était asthmatique et sèche comme si elle mâchait des cendres. Elle avait soif, elle avait faim. Elle se sentait mourir. Le poison de Deathstroke l’avait poussé à dépasser toutes ses capacités mentales et physiques. Elle sentait rebondir dans sa poitrine les battements de son cœur en tachycardie. Il battait bien trop vite, provoquant des vertiges à répétition. Le sommeil la gagnait, mais il ne fallait pas qu’elle perde connaissance, car toutes ses blessures pouvaient la plonger dans le coma.

    Posant un pied devant l’autre, elle atteignit une première table sur laquelle était posée une bassine d’eau. Cassandra secoua la tête. Ses yeux gonflés par des cernes bleus voyaient trouble. Elle chercha ses mains du regard car elle ne les sentait plus. Elle serra des poings sans force et elle ôta son masque avec difficulté, puis posa ses deux mains sur les bords de la vasque. Elle se contempla dans le reflet de l’eau, et fut envahie par un sentiment de déception. Son arcade sourcilière gauche était coupée et le sang avait coagulé sous le masque, l’aveuglant à moitié. Sa peau boursoufflée se dégradait dans des nuances de violet et de bleu. Un hématome sur la joue droite la défigurait partiellement, car l’œil au beurre noir l’empêchait d’ouvrir son œil. Ses lèvres gercées saignaient, ses gencives étaient coupées. Elle s’était mordue la joue, et sentait la désagréable sensation de la chair coupée lorsqu’elle y passait sa langue. L’odeur et le goût du fer lui donnait envie de déglutir.

    Elle tira ses cheveux en arrière et frotta son visage avec sa manche. Elle plongea ensuite la tête dans la cuve d’eau glacée. Une douleur lancinante l’envahit, mais elle ne gémit pas. Il y avait dans ses joues et ses tempes comme une tamponnade. Ses doigts cherchèrent une serviette, mais ils rencontrèrent la froideur du plateau d’argent d’Alfred. Stoppant son geste, elle retira sa tête de l’eau en hésitant un instant avant de regarder le Majordome. Alfred tressaillit et elle pouvait voir ses mains trembler. Il soupira tristement et saisit la serviette chaude qu’il avait préparée pour elle dès son arrivée. Cette attention toucha profondément la jeune femme, qui tenta de sourire, en vain.

    — Hum, bégaya le majordome. Je suis sûr que maître Bruce a reçu votre signal. Si mademoiselle le peut, elle devrait s’allonger et me laisser soigner ses blessures.
    Je ne peux pas.
    — Vous dites ?
    — Non.

    La pomme d’Adam d’Alfred s’agita. Il connaissait suffisamment ce genre d’entêtement pour savoir qu’il était vain d’insister. L’air peiné, il caressa tendrement l’épaule de Cassandra et tourna les talons. En le regardant s’éloigner, elle fit pivoter la chaise et replongea dans son mutisme.

    — Hum. Si Mademoiselle a besoin de quoi que ce soit… susurra-t-il.
    — Je suis désolé, Alfred.
    — … Pas plus que moi, Miss Cassandra.

    Elle attendit que les pas d’Alfred s’évanouissent dans l’escalier pour déplier ses jambes et se lever. Ce mouvement accentua l’hémorragie de la plaie de sa cuisse infligée par le sabre. L’effort lui parut surhumain. Machinalement en titubant jusqu’à la centrale médicale, elle frappa un tiroir avec le coude et le tira avec deux doigts. Elle attrapa une perfusion et un garrot. Plus loin, sur la table d’opération, elle relia la poche et son tube, puis tamponna les veines de ses deux bras. Elle posa le garrot sur son bras gauche, et enfonça l’aiguille. Une décharge parcourut tout son bras et remonta jusque dans sa nuque. C’était une sensation de froid terrible. Elle réalisa qu’elle était en train de s’évanouir, alors elle détacha le garrot et elle actionna la mollette du diffuseur. Les gouttes commencèrent à s’écouler dans le tuyau. « Je dois rester consciente » pensa-t-elle. « Il n’y a qu’une seule solution, je dois mettre mon corps en état de choc.». Cassandra était lucide : cet acte allait nécessiter un nouveau traumatisme. Pouvait-elle le supporter ? « Absolument. Je le dois. Je dois lui parler. ». Elle inspira profondément. Entre temps, elle avait prit un scalpel entre ses doigts, et s'entailla l'avant bras droit dans le sens de la longueur. L'incision était profonde, le sang se mit à couler. Cassandra laissa son bras s'engourdir, puis, toute sensation de malaise disparu.

    Comme elle s’était allongée sur le lit métallique, elle ne voyait plus rien d’autre que le plafond immense de la Batcave et les centaines d’yeux de chauves-souris. Comme son plan avait réussit, malgré la fatigue, il lui était maintenant impossible de fermer les yeux. Elle se redressa pour s’asseoir au bord du lit et plongea sa tête dans ses mains. Il ne lui restait plus qu’à attendre.

    Il serait bientôt là.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Dim 25 Nov - 19:03



Le bruit des moteurs couvre toute l'agitation qui peut régner à l'intérieur de la Batcave. Lentement, les machines qui me permettent de voler dans les cieux de Gotham City baissent de puissance pour me faire atterrir chez moi - mais nul joie n'emporte mon coeur. Je sais ce qui m'attend ici, je sais ce que je vais devoir affronter d'ici quelques secondes.

Le Batwing définitivement posé à sa place, à cet endroit que j'ai forgé de mes mains avec Alfred il y a des années déjà, je tourne lentement mon regard blanchâtre vers l'invitée surprise de cette nuit, vers celle en qui je fondais tant d'espoir et qui m'a déçu.
Cassandra Cain. Batgirl - au moins pour les quelques minutes qui suivent. Elle a beaucoup à me dire.

Lentement, la vitre du cockpit se lève et me laisse sortir. Je termine une ronde difficile, à l'heure où la ville s'enfonce un peu plus dans la violence, et je n'ai guère le temps ou l'envie de faire face à une ancienne élève corrompue par ses activités et nos ennemis ; je n'ai hélas pas le choix.
Même si Gotham City est peu à peu ravagée par les débordements des criminels récemment évadés de l'asile d'Arkham, même si l'élection municipale bat son plein et que Waylon "Killer Croc" Jones semble en avance dans les sondages, ce que je ne peux accepter ou comprendre, je me dois de discuter avec Cassandra. Elle mérite une chance, elle mérite de pouvoir me donner sa propre version des faits.

"Tu aurais dû laisser Alfred te soigner."

Mes bottes claquent sur le sol de la Batcave, alors que je m'approche lentement d'elle. Quelques minutes plus tôt, mon fidèle majordome m'a informé de la présence de la jeune femme ici, chez moi, alors que je ne l'ai plus croisé depuis plusieurs semaines. J'espérais qu'elle, au moins, saurait réussir loin de mon influence ; que son passif si fort, si lourd lui permettrait d'obtenir la maturité nécessaire pour vivre et combatte seule. Il est difficile d'admettre que je me trompais.

"Nous ne devons nous soigner seuls qu'en cas d'extrême urgence. Ne ravage pas ton corps quand quelqu'un peut t'aider."

Mon ton est lent, posé. Je refuse d'être agressif, d'être violent envers elle tant que je ne sais pas tout. J'ai entendu des rumeurs, des bruits sur un comportement brutal et extrême, mais je lui ai toujours laissé le bénéfice du doute. Les dernières informations sur sa conduite, son état, me font malheureusement penser qu'une confirmation à mes craintes va bientôt arriver.

"Cassandra... que s'est-il passé ? Que se passe-t-il ?"

Je m'arrête devant elle.
Debout, emmitouflé dans mon immense cape, je fais fi de la fatigue, je fais fi de la douleur pour lui donner sa chance. Quelque chose lui est arrivé, quelque chose se passe, et je dois savoir quoi. Autant pour l'aider que pour protéger les innocents - Cassandra est beaucoup trop dangereuse pour être laissée en roue libre dans la ville et surtout dans le monde.

J'ai pris sur moi de récupérer Cassandra Cain, j'ai pris sur moi de l'aider et de l'adouber dans le rôle de Batgirl.
Je dois aussi prendre sur moi de la ramener dans le droit chemin si besoin - ou d'agir pour qu'elle ne cause aucun mal si, malheureusement, nous devons en arriver là.

(HJ/ Tout d'abord, je tiens encore à te féliciter pour ces très bons posts. Wink Ensuite, j'en ai profité pour "dater" ce sujet, qui a lieu environ un an avant le temps présent actuel du forum, avant que le contexte Arkham City ne soit institué ici. Ce n'est pas indispensable, mais j'aime "dater" les sujets donc j'en profite ici. S'il faut repousser encore plus le sujet dans le temps, dis-le-moi et je modifierai ! /HJ)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Dim 25 Nov - 22:36

[edit/hrp: la datation me semble correcte Wink]

    Elle réalisa qu’elle n’avait pas entendu le Batwing se poser. Elle n’avait pas non plus ressenti le souffle de l’air brassé par le propulseur de l’appareil. Ce fut le son étouffé des bottes de Batman qui sorti Cassandra de sa léthargie, et même si son corps n’avait pas répondu lui-même à ce stimulus sonore, son esprit écouta approcher son mentor avec un grand intérêt. Le gravier de la cave craillait sous les semelles du chevalier noir, et elle sentit sa chevelure se soulever lorsque Batman balaya sa cape sur son épaule. Il était accompagné d’une odeur de soufre et de poudre.

    Elle était toujours assise, le dos tourné à lui. Ses muscles se contractèrent en invoquant les dernières forcent dont elle pouvait se permettre de faire l’usage pour que ses yeux puissent se jeter par-dessus son épaule. Il lui fallut attendre une seconde interminable pour que ses pupilles s’accommodent et que la lumière diaphane du lieu ne dessinent les contours de la chauve-souris. Son corps musculeux la dominait et s’imposait dans l’espace de sa demeure souterraine comme une statue d’obsidienne.

    — Tu aurais dû laisser Alfred te soigner, dit-il d’une voix impartiale. Nous ne devons nous soigner seuls qu'en cas d'extrême urgence. Ne ravage pas ton corps quand quelqu'un peut t'aider.

    La phrase s’acheva alors qu’il approchait suffisamment d’elle pour que leurs yeux se rencontrent. Ainsi appareillé de sa cape dans laquelle il s’était emmitouflé, toute lecture de son langage corporel était impossible, coupant ainsi tous les moyens de communication de Cassandra, qui ne pouvait pas lire entre les lignes de son discours… Mais sous le masque, dont elle observait les deux visières blanches, transparaissait comme un malaise.

    Cassandra fit une grimace. Placée dans cette posture elle se sentait mal à l’aise. Elle comprit ce que Batman attendait d’elle. « Parle. Dis quelque chose ».
    Elle amorça un mouvement. Ses cordes vocales se dénouèrent.

    Mon corps guérit déjà, répondit-elle en commençant par panser son bras entaillé.

    Il semblait effectivement que ses forces lui revenaient doucement. Elle pressa ses poings et sentit ses paumes réchauffer.
    Elle regarda dans l’angle de l’escalier. Alfred se tenait dans l’embrasure de la porte, les mains jointes. Elle cilla, puis son attention revint vers Batman, dont elle sentait toujours le regard posé sur elle. Son ombre la plongeait d’ailleurs dans une obscurité particulière. Aucune lecture corporelle n’était nécessaire pour comprendre l’impatience qui le rongeait.

    — Cassandra... que s'est-il passé ? Que se passe-t-il ?












    … « Que c’était-il passé ? »

    Ses yeux sortirent de leurs orbites.
    Elle revoyait sa main. Elle revoyait le batarang. Elle voyait cette personne. Sa gorge. Le sang.
    Cassandra revint dans la réalité avec un violent geste de recul. Elle transpirait. Soudain, elle prit réellement conscience de ce qui lui était arrivé, et un sentiment de honte immense l’envahit. A tel point qu’elle détourna son visage de celui de son mentor.

    J’ai été vaincue. Pardonnes-moi, Batman.

    Elle revoyait le sourire blanchâtre de Deathstroke.

    J’ai été faible. Pardonnes-moi, Bruce.

    Sa tête tomba sur ses épaules et ses doigts poignardèrent le rebord du lit. Une veine pompait le sang de son cou et de sa tempe. Après la honte et le déshonneur, la colère l’envahit.

    J’ai été empoisonné. Une drogue, dans mon sang... J’ai… mon corps… je…

    Son corps tout entier se relâcha dans un spasme. Ses beaux cheveux noirs de geai glissèrent sur son visage nacré. Ses yeux brillants se jetèrent avec dévotion dans ceux de Batman.

    J’ai tué quelqu’un.

    Quelque chose se brisa. Alfred avait lâché son plateau d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Ven 30 Nov - 23:58

(HJ/ Je m'excuse pour le délai de réponse, j'ai été beaucoup trop pris cette semaine malheureusement par mes occupations professionnelles et je ne voulais pas poster un message bancal. J'en profite aussi pour te féliciter pour ce très bon post, et te demander où tu trouves ces supers images ! Smile /HJ)

Mes mains se crispent. Les muscles de mes bras, collés le long de mon corps, souffrent par instinct, en première réaction à une révélation que je n'ai pas anticipée. Je savais qu'il y avait quelque chose, je savais qu'elle avait fait quelque chose - mais je n'imaginais pas ça.

Derrière moi, Alfred, mon majordome, mon entraîneur, mon père véritable, laisse tomber un plateau qu'il espérait amener pour Cassandra et moi.
Mon visage se tourne immédiatement vers lui, et mes yeux blanchâtres se fixent sur la silhouette soudain rongée par l'incompréhension et la peur qui m'accompagne depuis tant d'années. D'une voix plus tranchante que je ne le veux, je m'adresse à lui en essayant de calmer les émotions qui agressent déjà mon esprit.

"Dehors."

Un blanc - un ange passe, selon l'expression consacrée. Au bout de quelques trop longues secondes, Alfred acquiesce en silence, se retourne et disparaît dans les ténèbres de la Cave, me laissant avec Cassandra, ce qui ne me plaît guère.

Je ne veux pas être seul avec elle. Je ne veux pas lui parler. Je ne veux pas savoir ce qu'elle a fait.
Mais je le dois - je le lui dois.

"Batgirl."

Debout, face à elle, mes yeux se reposent à nouveau sur elle. J'ai commis une erreur en l'appelant ainsi, en utilisant un nom qui compte, je le sais, énormément pour elle. Je suis fatigué - usé ; les journées sont longues, les nuits sans fin. Cela ne doit cependant pas justifier les fautes et les approximations.

"Cassandra."

Ma voix est plus douce, moins dure. Je pousse un long soupir en continuant de fixer la jeune femme, qui fut si longtemps ma fierté - qui est depuis si longtemps ma fierté. Pas de conclusion hâtive, Bruce. Tu es un enquêteur, considère les faits et ne t'avance pas avant de tous les connaître.

"Quelle drogue ? Quel poison ?"

J'ai entendu, j'ai saisi les nuances de son discours. Elle a admis sa défaite devant Batman, mais elle a admis sa faiblesse devant Bruce Wayne - la vérité est dans les détails, je l'ai compris depuis longtemps et il est clair que l'inconscient de Cassandra Cain veut me dire quelque chose. Et je refuse de la laisser sans réponse, alors qu'elle semble si anéantie par ce qu'il vient d'arriver.

Lentement, mes mains se dirigent vers ma face, et font glisser le tissu du masque le long de mon crâne. Il repose désormais sur mon dos, et c'est visage nu que je me présente définitivement devant celle qui fut à peine quelques temps mon élève, mais surtout mon alliée et presque mon égale.

"Cassandra... qui t'a fait ça ? Et qui a été tué ?"

Je refuse d'y croire - je refuse d'y penser.
J'ai confiance, foi en elle. Je sais que, malgré les erreurs, malgré les poisons, elle est suffisamment forte pour résister et ne pas trahir nos serments, nos limites. Je veux qu'elle m'explique, je veux découvrir qu'elle se trompe et que ses mains ne sont pas recouvertes de sang.

Je veux croire en Cassandra Cain.
J'espère juste ne pas m'être trompé sur la vraie Cassandra Cain, et je crains de commencer seulement à la connaître. Mes muscles se crispent encore - les prochaines minutes vont être bien difficiles, pour l'un et l'autre.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Jeu 13 Déc - 21:34



    [hrp : vraiment désolé pour ces 15 jours de trou noir, mais j'étais super fatiguée et je ne voulais pas faire un post qui ne me satisferait pas ! Tes compliments me font plaisir Smile Je te retourne ces compliments d'ailleurs. Pour les images, la première est un montage que j'ai réalisé sous toshop, les autres sont extraits de comics trouvés sur le net. Je les modifie sous picasa ensuite^^]

    Dehors.

    Comme Cassandra avait le dos tourné, elle ne fit qu’écouter les semelles des mocassins d’Alfred frotter les marches de l’escalier. Puis le son s’étouffa dans le manoir. La voix glaciale de Bruce avait résonné jusque dans les hauteurs obscures de la cave. Des centaines chauves-souris tapies dans l’ombre des rochers bruissèrent. Elles crièrent, puis le silence retomba avec leur envole.
    Le chevalier noir avait désormais ôté son masque.
    On dit que les justiciers portent des masques sur leurs visages et des cibles sur leurs poitrines pour que l’on détourne les yeux de leur vraie faiblesse. Les proches. Les amis. La famille. Ceux dont on se soucie. Ceux que l’on aime.
    Alors … la laissait-elle entrer ? La laissait-il l’atteindre ?
    Plus de masque, plus de cible. Juste un homme et une femme liés par un credo. Un but. Un symbole.
    Mais Cassandra avait détourné les yeux de Bruce. Pourtant, elle aimait son visage. Sa silhouette. Ses mèches de cheveux qui retombaient sur des yeux dessinés au charbon. Elle aimait les traits, les rides et les cernes qui s’étaient creusées au fil des années sur sa peau. Ce simple souvenir réchauffa son cœur.

    — Batgirl. Cassandra, continua-t-il en s’approchant un peu plus. Quelle drogue ? Quel poison ? Cassandra, qui t’a fait-ça ? Et qui a été tué ?

    Elle ne put s’empêcher d’observer les mains de Bruce. Sous ses gants noirs, elle pouvait discerner les plis et les creux d’un épiderme asséché par la fatigue et les coups. Elle pouvait presque entendre ses os craquer, se frictionner. Si elle avait pu le toucher, lui prendre la main et la serrer dans les siennes, elle aurait certainement sentit la chaleur du sang pompé par un cœur déformé par tant d’années de combat.

    Ses lèvres s’étirèrent dans une grimace amère. Elle fit un léger effort pour reprendre le contrôle de ses pensées s et le fil de la conversation. Elle devait rester concentrer. Entre temps, sa respiration était redevenue calme.

    On ne pourra pas analyser la constitution du poison, finit-elle par dire tandis qu’elle faisait glisser son costume sur ses hanches pour continuer à se soigner. Mon organisme semble l’avoir totalement exterminé. Je crois qu’il s’agit d’une souche virale proche de celle du gaz de l’épouvantail… La seule solution serait de retrouver Deathstroke, mais n’a laissé aucune trace. Il est fort.

    Elle articulait ses mots avec une certaine difficulté. Comme elle était encore en état de choc, elle se remémorait l’évènement dans des flashs déroutants. Ses paupières battaient rapidement. Elle appuya ses mains contre le rebord du lit et se balança pour se lever. Ses jambes s’engourdirent une seconde. Lorsqu’elle eut retrouvé toutes ses sensations, elle arracha la perfusion de son bras et s’éloigna de Bruce. Elle avait pris son masque de Batgirl dans les mains.

    Canon. J’ai tué Canon. Une Titan. Enfin, elle l’était. J’ai réussi à transpercer son épiderme qui était recouvert d’un genre de métal biotechnologique. Je l’ai égorgé avec le batarang que je tenais. Il émettait une pulsation sonique dont la fréquence a modifié et déstabilisé la structure moléculaire de sa peau. Je ne me suis pas retenue. Je l’ai presque décapité. Elle est morte sur le coup. Elle était un obstacle. Une cible. Et cette substance avec laquelle on m’a drogué a suffi à supprimer toute appréhension du bien et du mal... Ce que j’aurais dû être… Ce que je suis… Je l’ai exécuté de sang-froid...

    Cassandra épongea son front en sueur et égoutta sa main en la secouant d’un coup sec. Elle n’avait toujours pas regardé Bruce dans les yeux, mais elle sentait l’envie irrésistible de le confondre. Alors, elle serra les poings, et se retourna. Elle avait beau se tenir debout, Bruce demeurait un géant face à elle, qui était plutôt menue.

    En réalité, rien n’échappait à mon esprit… J’ai cru ne plus contrôler plus mon corps, comme si j’étais… une espèce de pantin. Mais lorsque j’ai tué Canon, je… n’étais pas surprise.

    Elle fouilla dans sa poche, et ouvrit sa main pour révéler une clé USB. Elle se dirigea vers les moniteurs et connecta la puce. Après une seconde de téléchargement, une photo s'afficha sur l'écran géant...




    Peut-être que c’est juste… moi. Ça a toujours été en moi. Nightwing, Robin, Barbara... tu as pu les formater grâce à la peur de tuer. Je ne suis pas comme eux...

    Un air de défi s’affichait désormais sur son visage.

    Tu le savais, n'est-ce pas? Tu savais que cela arriverait un jour.Et pourtant, tu m'as traité comme n'importe quel d'entre eux. Mais je n'ai pas peur, cette peur s'est évanouie le jour où David Cain, mon père biologique, m'a fait assassiner cet homme ! s'écria-t-elle en pointant l'écran du doigt.
    J'avais six ans.


    Sa voix dérailla à la fin de sa phrase. Bruce n'avait encore rien dit, qu'elle sentit son coeur rebondir dans sa poitrine. Car l'homme qui se tenait en face d'elle, cette homme si puissant, n'avait qu'une parole. Et cette parole était toute puissante pour elle.
    Elle avait idolâtré Batman et elle avait idolâtré Bruce et ce, depuis le jour où il l'avait adopté dans la Bat-family.
    Soudain, un sanglot mêlé de colère envahit sa poitrine. Elle le retint de toutes ses forces.

Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Dim 16 Déc - 16:03

(HJ/ Pas de souci, je comprends très bien. Wink /HJ)

J'inspire et j'expire - très lentement.

Mon visage est impassible, mon corps immobile. J'encaisse, doucement, toutes les informations données par Cassandra. Je sais depuis toujours qu'elle est plus violente, plus extrême que mes autres élèves. Même Jason n'avait pas une telle brutalité en lui, même lui ne s'était pas autant avancé sur la voie du meurtre et de la destruction.
En réalité, c'est parce que Cassandra était ainsi que j'ai tant voulu l'encadrer, l'aider, la guider. J'ai toujours connu son enfance, son passé, et les crimes qu'elle avait commis auparavant ; j'ai aussi vu en elle une possibilité, un espoir d'être autre chose, d'échapper à ce destin implacable préparé par son propre père. J'ai voulu la sauver, autant de David Cain que d'elle-même.

Et j'ai peut-être échoué.

Devant moi se dresse une jeune femme perdue. Sur les images qui défilent à l'écran, je la vois mettre à mort une coéquipière, sans état d'âme, et je partage ses peurs. J'ai toujours eu conscience que Cassandra avait plus de violence et de mal en elle que mes autres élèves, mais j'ai toujours voulu croire que mon entraînement, mes leçons et l'environnement que je lui ai offert étaient suffisants pour lui permettre de trouver une autre voie.

"La drogue a dicté tes actes."

Ma voix est lente, posée. Je sais ce qu'elle pense, je sais ce qu'elle vit, et je sais qu'elle cherche autant une confirmation qu'une infrmation de ses dires. Elle a besoin que je lui dise ce qui est, ce qu'elle est.

"La drogue change les gens, change leurs actes, change leurs pensées. Quand j'ai absorbé le Venom, le poison qui est désormais associé à Bane, j'ai perdu l'esprit et le contrôle de mon corps. Je n'étais plus moi-même, je n'étais plus l'homme que je suis ou que je voulais être. Tu as subi la même chose, Cassandra."

Je pousse un long soupir, et m'avance.
Mes doigts tremblent, mes paupières plissent beaucoup trop, mais je pose ma main sur l'épaule de la jeune femme. Elle a peur, elle est terrifiée même, et je ne peux pas - je ne veux pas la laisser dans cet état. Elle mérite mieux - elle est mieux.

"Tu n'es pas responsable. Deathstroke l'est, et Deathstroke sera châtié pour ce qu'il t'a fait, mais... tu n'es pas responsable, Cassandra. La drogue t'a changé, la drogue a agi à ta place."

Je ne peux cautionner le meurtre. Jamais je n'accepterai qu'un de mes élèves, qu'un de mes alliés franchisse la ligne que j'ai fixée depuis tant d'années - mais je ne peux pas condamner aussi rapidement Cassandra. Je dois m'accrocher, comme elle, à cette explication, à cette justification, pour que nous puissions encore avancer et... espérer.
Nous devons croire en cette drogue manipulatrice, car nous ne pourrions pas continuer sans cela.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Mar 18 Déc - 1:57

    [hrp/ J'aime ton nouvel avatar ! Aussi, sur l'écran il ne s'agit pas de Canon, mais de l'homme qu'elle a assassiné quand elle avait six ans^^]


    — La drogue a dicté tes actes. La drogue change les gens, change leurs actes, change leurs pensées. Quand j'ai absorbé le Venom, le poison qui est désormais associé à Bane, j'ai perdu l'esprit et le contrôle de mon corps. Je n'étais plus moi-même, je n'étais plus l'homme que je suis ou que je voulais être. Tu as subi la même chose, Cassandra.Tu n'es pas responsable. Deathstroke l'est, et Deathstroke sera châtié pour ce qu'il t'a fait, mais... tu n'es pas responsable, Cassandra. La drogue t'a changé, la drogue a agi à ta place.

    Elle écoutait attentivement Bruce quand, soudainement, elle sentit la main de son mentor se poser sur son épaule. Cassandra fronça les sourcils. D'abord, elle ne sut comment réagir. Un froid glacial la traversa. Puis, une longue seconde s'écoula. Elle sentait peser sur son épaule le poids du jugement, mais aussi le poids d'un respect mutuel qu'ils avaient tout les deux durement construits au cours de ces dernières années.
    C'était pourtant la première fois qu'il la touchait.

    Son bras frôla le tissu de kevlar. Pliant son coude, sa main hésita un instant. Elle venait de sentir le tremblement qui avait envahit la chauve-souris. Son propre corps semblait s'ébrouer. Puis, ses doigts caressèrent le cuir du gant de Bruce. Puis ils l'agrippèrent.
    Désormais, elle semblait tenir la main de Bruce dans sa paume pour ne plus le lâcher. Ses phalange le serraient si fort qu'elles blanchirent.

    Il ne m'a jamais laissé le toucher...l'enlacer... juste combattre... blesser..., répondit-elle lentement en évoquant le comportement inhumain de son père biologique, David Cain.

    Mais Bruce ne pouvait pas l'excuser de cette manière...
    Et Batman ne pouvait pas fermer les yeux de cette manière... Car en avouant son crime, elle venait de torturer et de déformer le symbole de la chauve-souris sur leurs torses. Elle venait de mutiler leur credo..C'était ce dont elle voulait qu'il se souvienne. Ainsi, malgré un geste qui la toucha profondément, Cassandra ne pouvait se résoudre à la conclusion selon laquelle elle était hors de cause. Le poison ne justifiait pas tout.

    Peut-être que je ne peux pas être sauvé... comme... Jason...

    Cette simple pensée l'horrifia. Comme elle venait de susurrer ces derniers mots, elle n'était pas certaine que Bruce les avait entendu. Et comme ses propres paroles résonnèrent dans son esprit, elle eut un sursaut et recula. Et lorsque leurs mains se séparèrent elle se sentit véritablement gênée. Son teint pâle se pourpra. Non. Elle ne comprenait pas pourquoi il lui cherchait une excuse. Pourquoi cherchait-il à l'absoudre de son crime immonde ? Cela lui paraissait tout bonnement impossible...

    J'ai sauvé des... douzaines de gens, reprit-elle d'un ton hostile. Pas assez. Les gens... meurent... Ma vie vaudrait... plus que la leur ? ... pour ce que je représente ? Pourquoi me protéger ?

    Elle ne s'était pas préparer à ce que Batman lui donnes le bénéfice du doute. Elle s'embrouillait dans le raisonnement qu'elle tentait d'établir. La réponse que lui avait donné Bruce la perturbait au plus haut point. En réalité, elle commençait tout juste à se confronter à la pire des vérités... Le vrai problème n'était pas le poison. Le vrai problème n'était pas Deathstroke.

    ... Cassandra ne ressentait aucun remord. Aucune émotion qui l'eut convaincue qu'elle regrettait son geste. Autant qu'elle haïssait son bourreau, elle ne ressentait en réalité aucune empathie pour sa victime... Seul le credo de Batman comptait à ses yeux...
    Et cette improbable contradiction la déchirait au plus profond de son coeur.

    Non, dit-elle à Bruce d'une voix ferme. Il ne s'agit pas de ça. Ton raisonnement ne tient pas. Ça ne te ressemble pas. Tu ne vois pas...

    Ses lèvres tremblèrent.

    .... que je ne ressens rien ?!

    Ses dents blanches s'entrechoquèrent dans un cri qui pétrifia la cave. Les mains enfoncées dans sa poitrine, Cassandra était dévisagée par la fureur. Quelque chose venait de changer. Elle se sentit envahit par une énergie si négative et si incontrôlable qu'il n'existait qu'une seule solution pour l'exprimer.

    Allez vient. s'exclama-t-elle de manière provocante. Frappes-moi. Bats-toi.

    Le poing de Cassandra se referma et elle jeta son bras dans le visage de son mentor.



Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Sam 22 Déc - 20:04

(HJ/ Merci, il a été créé par Red Hood ! Smile /HJ)

J'anticipe le coup. Cassandra est troublée, changée, et cela se ressent autant dans son discours incohérent, dans son ton tremblant que dans la faiblesse de son attaque. Je n'ai aucun mal à éviter son poing, en me penchant sur le côté - j'aurais pu encore perdre quelques secondes sans être en danger. Elle ne va définitivement pas bien.

Je fais un pas en arrière, et pose mes yeux sur le visage de la jeune femme devant moi.
Elle est vaincue, vaincue par elle-même.

"Arrête."

Ma voix est plus agressive, plus dure qu'avant. J'ai compris ce qui ronge mon alliée, j'ai enfin saisi quel est le véritable problème, et je sais que la douceur et la patience ne serviront à rien. Cassandra souffre d'un syndrome violent, elle se croit perdue pour notre mission et nos valeurs, et si je la laisse faire, elle s'enfermera dans un cercle de violence qui détruira tout pour elle. Je ne peux l'accepter.

"Tu n'es pas Jason. Tu n'es pas ton père. Tu n'es pas Deathstroke."

J'ai entendu sa réflexion, et je refuse de la laisser ainsi.

Cassandra n'est pas une Robin, elle n'est pas vraiment une élève. Elle est plus proche d'Azrael, plus proche d'une alliée, d'une égale qui combat comme moi, et pour des motifs différents. En ce sens, notre relation a toujours été plus complexe, teintée de respect, de concurrence et d'apprentissage commun.
Je ne me sens pas responsable de Cassandra, comme je me sens responsable des actes de Richard, Timothy ou même Jason. Ca ne veut pas dire que je vais la laisser ainsi - ça ne veut pas dire que je ne tiens pas à elle.

"Tu es ce que tu choisis d'être. Quand nous nous sommes connus, aucun mot ne sortait de ta bouche, et tu refusais toute aide, tout appui. Tu étais sauvage, violente et déterminée. Tu es devenue Batgirl, tu es devenue Cassandra, et tu as pu développer autant ton langage que tes relations personnelles. Tu as changé, et tu as aimé ça."

A un mètre d'elle, je me tais et reste immobile pendant de longues secondes. Quelques instants auparavant, nous avons partagé un moment d'émotion rare, mais qu'elle a brisé en voulant me forcer à l'affronter et à la faire souffrir pour ce qu'elle a fait.
Je refuse - je refuse de lui donner ce qu'elle veut. Je refuse de la laisser arpenter la voie de la facilité.

"Il n'y a que toi qui puisse décider si tu ressens ou non, si tu regrettes ou non. Ne t'abandonne pas, ne te déçois pas, et ne laisse pas ton père et Deathstroker gagner. Tu vaux mieux que ça, et tu te dois plus que ça."

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Mer 26 Déc - 23:32


    Cassandra fut emportée dans son élan. Elle regagna son équilibre en frappant le pied contre le sol. Le dos courbé, elle laissa ballotter ses bras le long de son corps. Ses cheveux noirs de jais retombèrent sur son visage empourpré sur une mâchoire dont les dents blanches grinçaient.
    « Aah ! ». Elle ne se sentait pas calmée et sans savoir pourquoi, elle réitéra son attaque. Est-ce que je perds l’esprit ? Cette fois elle donnait des coups puissants, mais tellement mal contrôlés qu’à la fin elle était consciente qu’elle ne cherchait même plus à atteindre sa cible. Peut-être bien qu’elle le toucha, qu’elle sentit la paume de Bruce la parer, mais elle se défoulait, voilà tout. Parce qu’elle était loin d’être idiote et parce qu’elle ne recherchait en aucun cas à faire la maligne, elle finit par stopper ses assauts. Migraineuse, elle tituba et se rattrapa contre la table.

    Arrêtes ! S’écria Bruce. Tu n’es pas Jason, tu n’es pas ton père. Tu n’es pas Deathstroke.

    Elle fronça le sourcil et grimaça. Sa bouche se serra.

    – Tu es ce que tu choisis d'être, continua-t-il. Tu es devenue Batgirl. Tu es devenue Cassandra, et tu as pu développer autant ton langage que tes relations personnelles. Tu as changé, et tu as aimé ça. Il n'y a que toi qui puisse décider si tu ressens ou non, si tu regrettes ou non. Ne t'abandonne pas, ne te déçois pas, et ne laisse pas ton père et Deathstroker gagner. Tu vaux mieux que ça, et tu te dois plus que ça.

    Son visage n'en exprima rien, mais les mots de Bruce l'ébranlèrent. Elle était abasourdit. Elle continua malgré ça de jeter ses yeux dans le vide.

    – Alors je devrais... continuer à être Batgirl avec ce que j'ai fais ?

    Sa voix n’était pas dénuée d’affection, mais son ton se partageait à moitié entre la colère et l’incrédulité. Elle se laissa tomber sur la chaise et se frotta les yeux. Pendant un instant, elle avait craint de perdre l’esprit, mais après s’être renfrognée, après que cet accès d’étrange témérité l’ait possédé, elle lâcha prise. A ce moment précis, elle se rendit compte qu' à aucun moment elle n’avait lâché son masque. Elle le tenait fermement dans sa main droite.

    – Je me donnais déjà à fond dans notre mission. J’y mettais toute mon âme. Ma force. Mais maintenant, j ‘ai l’impression que c’est impossible, dit-elle d'une voix douce, mais amère.

    Tu as renvoyée Stefanie parce qu’elle avait échoué à ton test. Barbara n’a pas pu continuer parce que son infirmité l’en empêchait. Mon infirmité à moi, c’est mon mental.

    – Ma fidélité, ma foi, ne s’est jamais tournée vers la Ligue des Assassins, ou mon père… ou même « Bruce Wayne », enfin pas vraiment – mais vers ça, prononça-t-elle à demi voix, tandis qu’avec son index elle le désignait et qu’avec ses yeux elle suivait les contours du dessin de la chauve-souris sur son poitrail. Batgirl… doit respecter le credo de Batman…

    Remarque faite qu’elle venait de dire « Batgirl » et pas « je » ou « moi ».

    – … et parce que je crois en ce que tu as construit, reprit-elle, je… démissionne.


    En prononçant ce mot, elle eut un sourire nerveux et ses paupières clignèrent rapidement. Elle sentit un spasme parcourir ses veines. Mais l'expression de son visage avait changé. Son agressivité était passée. Ses sourcils remontèrent sur son front, sa bouche s'entrouvrit et ses épaules se soulevèrent lorsqu'elle respira profondément. Ses yeux brillèrent d'un autre éclat.

    – Je ne peux plus être Batgirl.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Sam 29 Déc - 20:54

Je pousse un long soupir en fixant la jeune femme devant moi. Tremblante, terrifiée, anéantie même par ce qui vient de lui arriver, elle prononce des mots qu'elle regrettera certainement, mais auxquels elle croit à l'heure actuelle. Je ne peux rien faire contre eux, je ne peux rien faire contre sa décision - pour le moment.

"Mais tu la redeviendras."

Je m'avance à nouveau, et pose gauchement ma main sur son épaule, encore une fois. Quelques secondes plus tôt, Cassandra a repris son attaque, et j'ai décidé de ne pas éviter ses coups maladroits et téléphonés. J'ai senti qu'elle avait besoin de toucher, de frapper quelque chose, et j'ai suffisamment bandé mes muscles et monté mes bras pour me défendre.
Pendant de longs instants, j'ai laissé mon alliée avoir ce qu'elle voulait - et je sais qu'elle n'a pas avancé, que ça ne lui a fait aucun bien.

"Si tu ne crois plus en toi, tu ne peux plus porter ce costume et lutter contre le crime ici. Ca ne veut pas dire que ce ne sera plus jamais le cas."

Je n'aime pas sa décision, je n'aime pas cet instant. Avec ce qu'il se passe en ville, les dérives liées à Arkham City et les manoeuvres en coulisses, j'ai besoin d'alliés sur lesquels je peux compter. Jusque-là, je pensais pouvoir compter Cassandra parmi cette liste, mais je me trompais.

"Pars. Quitte Gotham City, quitte ce costume, quitte cette vie. Retrouves-toi, trouves-toi : comprends qui tu es, qui tu veux devenir, qui peut être Cassandra Caïn. Accepte ton échec, accepte de devoir faire une pause et de vivre pour toi. Accepte d'être humaine, Cassandra, et reviens."

Mes yeux se fixent sur le regard de la jeune femme, et je sens toute sa douleur, toute sa détresse. J'aimerais faire quelque chose, j'aimerais l'aider, j'aimerais lui enlever ce poids sur ses épaules, mais je sais que ça m'est impossible. D'une part, je n'ai pas ce pouvoir, et de l'autre, je sais qu'elle a besoin de s'en sortir seule.
Cassandra est responsable d'un meurtre : même si elle ne se contrôlait pas, ce sont ses bras qui ont arraché la vie. Elle a besoin de se prouver sa valeur, de se retrouver et d'obtenir une victoire contre elle-même - seule.

"Je serai là à ton retour. Cette ville, cette Cave, te seront toujours ouvertes."

J'esquisse un léger sourire, et lâche l'épaule de la jeune femme avant de reculer : elle peut partir. J'espère la revoir bientôt, j'espère qu'elle s'arrachera à cet enfer, mais je ne peux rien faire, et je dois la laisser lutter seule.

Même si je le regrette, c'est une bataille que seule Cassandra Caïn peut mener.
Et j'espère de tout coeur qu'elle l'emportera.

(HJ/ Cette dernière réponse est un peu fade, mais j'avoue que je ne savais pas quoi faire d'autre, ou comment mieux le tourner. Pour ma part, c'est la fin de ma participation à ce sujet, et j'ai hâte de jouer sa suite ! Merci pour ce RP. /HJ)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   Dim 30 Déc - 0:49

    Cassandra se sentit suffoquer. Aucun mot ne parvint à sortir de sa bouche. Elle frappa fort du poing contre l’accoudoir de la chaise. La tension était palpable entre les deux justiciers, qui se toisaient sans rien dire, paralysés par l’évènement. Je ne peux plus. Je ne veux plus être Batgirl. Je dois devenir autre chose. Malheureusement, cette pensée demeura secrète. Soudain, la main maladroite et moite de Bruce se pose sur son épaule.

    — Mais tu la redeviendras, reprit-il dans un soupir. Si tu ne crois plus en toi, tu ne peux plus porter ce costume et lutter contre le crime ici. Ça ne veut pas dire que ce ne sera plus jamais le cas. Pars. Quitte Gotham City, quitte ce costume, quitte cette vie. Retrouves-toi, trouves-toi : comprends qui tu es, qui tu veux devenir, qui peut être Cassandra Caïn. Accepte ton échec, accepte de devoir faire une pause et de vivre pour toi. Accepte d'être humaine, Cassandra, et reviens.

    Une pause ? Mais c'est toute ma vie. Je suis née pour ça. Elle laissa son visage tomber dans sa main. Son autre main glissa sur son épaule, à la rencontre de celle de Bruce. Mais elle arrêta son geste et attrapa le poignet du chevalier noir pour l'enfermer dans ses doigts.

    — Non, l’interrompit-elle. Ne dit plus rien…

    Tout son corps avait changé, son attitude, son charisme, à l’instant même où elle avait prononcés ces mots aberrants et que la colère l’avait consumé, elle n’était désormais plus Batgirl, mais autre chose, une chose dont elle avait cru avoir l’effroyable vision dans les yeux de ses parents... Pourtant, il y avait dans l’attitude de son mentor comme un air de défi. Pas une menace Pas un ultimatum. Mais un réconfort, une promesse.

    Cassandra cilla, sa mâchoire trembla, ses dents claquèrent. Elle retenait ses mots et une douleur immense finit par lui brûler la gorge. Elle devait en finir, et finalement, c'est l’air peiné qu'elle termina sa phrase.

    — … c’est… inutile.

    Tu n'as pas à me convaincre. Je te crois. Je t'ai toujours cru. J'ai foi en toi. Il y eut un micro mouvement dans son bras, un soubresaut, une onde. Elle resserra ses doigts autours du poignet de Bruce. Sa prise n'était pas vraiment une entrave. C'était une étreinte. Elle l'embrassait. Ce geste était révélateur du véritable lien qui les avait uni et qui les unissait encore et qui les unirait toujours.

    Je serai là à ton retour, continua Bruce. Cette ville, cette Cave, te seront toujours ouvertes.

    Il était ému. Pour dissimuler son embarras, il lui sourit. Puis, alors qu'elle le tenait encore, elle sentit son bras se soulever. Il retira son bras de son épaule. Elle le lâcha à son tours, et ce fut comme si le cœur de Cassandra se déchirait. Ils baissèrent tous les deux les yeux. Leurs regards ne se croisèrent plus.

    Lorsque Bruce relèverait les yeux, Cassandra aurait disparu. Comme une ombre. Un soupir. Un souvenir.




    Le costume de Batgirl avait lui aussi disparu.

    [Hrp/ Ce fut un plaisir. J'ai hâte de confondre Batman et Cassandra dans ce qu'ils sont devenu à présent, le contraste risque d'être intéressant Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: - Without A Word - (Background de Cassandra Cain)   

Revenir en haut Aller en bas
 

- Without A Word - (Background de Cassandra Cain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour à l'anormal [PV Cassandra Cain]
» Cassandra Cain // Batgirl III
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» Does Senator Mac Cain have the expertise and the qualities to be President ?
» Le bon coup de Mc Cain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-