RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.



Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Partagez
 

 Hello Cowboy [PV Stella M. Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous


Hello Cowboy [PV Stella M. Black] Empty
MessageSujet: Hello Cowboy [PV Stella M. Black]   Hello Cowboy [PV Stella M. Black] EmptyVen 4 Juil - 19:29

Park Row, 21h37

En ce début de soirée, l'air était frais à Gotham, et plus particulièrement dans le quartier qui avait vu naître le Chevalier Noir. Le soleil s'était couché depuis maintenant quatre heures, et la lune était cachée par de gros nuages. De temps en temps, au détour d'un stratocumulus, menaçant mais absolument sans risque, l'astre réfléchissant pointait le bout de son nez pour éclairer d'une lumière argentée les rues crasseuses. Lors de ces moments, ce qui était caché se révélait. Et parmi toutes ces révélations, une seule retenait l'attention Despair, agenouillé sur un toit, une paire de jumelles à la main. Il avait repris les rondes, prêt à appliquer une justice forte. Le cas qui l'intéressait était celui d'un criminel de type mafieux, catégorie B, soit un soldato. Si il se retrouvait clairement dans la ligne de mire de Despair ce soir, c'était pour une bonne raison. Assez inexpérimenté, ce mafioso avait statistiquement plus de chances de laisser tomber des noms qu'un vieux de la vieille endurci. Ça allait donc être lui.
Pianotant quelques secondes sur son poignet, Brisbane sortit un nom, un prénom, un casier et un profil psychologique. Merci Batman.
Hum... émotif, tire avant de réfléchir. Un sanguin, donc. Il allait falloir faire attention, se prendre une balle n'était pas la meilleure des solutions pour rester en forme. Mais ce caractère là pouvait aussi servir grâce à l'influence de la peur. Le point négatif devenait un point neutre. Parfait.
Reprenant l'examen de sa cible via les jumelles, Despair se rendit compte qu'elle portait son arme à feu. Menace confirmée, il allait vraiment être nécessaire de ne pas se faire voir. Pas tout de suite, pas encore.

Non loin de là résonnaient les clameurs du My Alibi Bar, et l'espace d'un instant, Johan se laissa déconcentrer. Ces quelques secondes furent suffisantes pour qu'il perde de vue sa cible. Fait chier !!! Balayant frénétiquement les rues et ruelles, il ne réussit qu'à retrouver l'endroit où le contact visuel avait été rompu.

- Bordel à queue... grommela le quinquagénaire.

Il allait devoir aller là-bas, en plein territoire ennemi, infesté de criminels de toutes sortes ravis de pouvoir trouer du Justicier, et encore plus si c'était le Maire. Les risques du métier, me direz-vous, mais bon... quand on pouvait les éviter, c'était encore mieux. Échangeant ses jumelles pour son grappin, Despair prit ses positions, et tira le grappin. Il alla se ficher droit dans la faille d'un mur, permettant au Justicier aux colts de se balancer jusqu'en bas en toute sécurité. Depuis qu'il avait découvert ça en compagnie de Kasumi, Brisbane était devenu un grand aficionado de ces balades en grappin dans Gotham. L'air frais qui vous caressait le visage, la sensation de planer, de voler, de s'élever loin de toute cette merde. Alors certes, il y avait l'arrivée, le retour sur terre, mais comme le voyage valait la peine... Comme on dit, ce qui compte, c'est le voyage, pas l'arrivée.
Despair effectua une roulade pour se réceptionner convenablement au sol, et se releva d'une traite. Il avait cinquante ans, mais grâce à son entraînement avec Batgirl, et ses frasques nocturnes solitaires, il avait pu conserver une sacrée force et vigueur, bien supérieur à ce que devrait être celles de son âge. Bien supérieure à celle de personnes plus jeunes, même.

Une fois debout, il se mit à observer autour de lui. Rares étaient les personnes qui sortaient dehors à Park Row la nuit, et c'était d'autant plus accentué par le No Man's Land. Ainsi, il supposa très vite que les traces qu'il décela étaient celles de son homme. Parfait. Prudemment, il se mit à les suivre, jetant un regard autour de lui tous les deux pas, par sécurité. Peu à peu, Johan se rendit compte qu'elles le menaient droit vers le My Alibi Bar.

- Fait chier...

Ce bar était un vrai refuge à truands, dangereux pour toutes personnes y entrant. Quoique moins maintenant depuis le retour de Mme Black, la tenancière. Elle avait de nouveau repris les choses en main, et les incidents étaient plus rares. Pas inexistants, mais juste moins fréquents.
Finalement, après quelques minutes de traque, les preuves étaient là : sa cible se trouvait dans l'antre de Stella Black. Il y avait pire endroit à Gotham, c'était sûr. Néanmoins, tout le monde savait qu'il ne fallait pas causer d'embrouilles à la patronne. Pour soi, il valait mieux. Mais Brisbane s'en fichait comme de la culture de la betterave bleue en Sibérie orientale. La justice devait avoir lieu pour le bien commun. C'était très idéaliste comme vision des choses, lui même l'admettait. C'est juste qu'il fallait des gens comme ça. Des idéalistes, qui jamais ne lâcheront.

L'heure n'était cependant pas aux questions d'ordre philo-moralistes, mais bien à l'action. Préparant sa méthode, observant la topographie des lieux grâce à une banque de données reliée au cadastre municipal (vive le Maire !!!), Despair repéra vite les entrées et sorties, la salle commune et les différents recoins du bar. Il était prêt.
Ôtant son domino et masquant son visage d'un foulard solidement fixé, comme au bon vieux temps, le Justicier poussa la porte de la bâtisse pour descendre dans les profondeurs de la terre.

Très vite, il se rendit compte que le foulard n'était pas une mauvaise idée, à la vue de l'ambiance des lieux, et à la fumée qui se répandait dans toutes les pièces : cigarettes, cigares, émetteurs... il y avait de tout pour tous les goûts. Les mains dans les poches, évitant les regards indiscrets des habitués et habituées qui lorgnaient le nouveau venu, il alla s'asseoir à une table, dans un coin, tout seul. Il y avait deux serveuses, et Black. Hum... oh, et une espèce de vigile. Plutôt costaud en plus, grand, large, il allait falloir faire attention.
Délaissant son observation du personnel, Brisbane se mit plutôt à la recherche de sa cible. Laissant son regard se promener sur les visages, il demanda distraitement à une des serveuses, tout de blanc vêtue, un whisky. Il ne voulait pas éveiller les soupçons, et il n'en boirait pas... ou juste un peu, histoire de se souvenir du goût. Juste un tout petit peu.

Enfin, alors que Velvet – la serveuse s'appelait ainsi – apportait la boisson, Despair repéra le mafieux. Ce dernier avait l'air tranquille, sans remords. Il allait bien vite en avoir. Son verre à la main, le Justicier se déplaça jusqu'à la table de sa cible, et vint lui tapoter l'épaule, lui arrachant un lascif « Quoi ? ». Avec un sourire dissimulé par son foulard, le quinquagénaire répondit :

- Rien, connard.

Et il lui éclata son verre sur le crâne.

Cela provoqua une réaction en chaîne. Les camarades de l'agressé se levèrent rapidement, tandis que Brisbane l'attrapait par le col pour le traîner vers la sortie. Il devait faire vite, désormais. Mais pas de chance, il se retrouva vite bloqué par les amis de la cible. Oh non je ne parlais pas de la chance de Johan. Je parlais de la leur. Trois concernés, ça allait le faire.
Il lâcha la veste de son « colis » et se craqua les doigts.

- Vous êtes sûr de vouloir en arriver là ?

La réponse fut immédiate. Le plus proche des trois, un gros lourdaud à moitié chauve, en costard, se rua comme il le put vers le Justicier.

- On dirait que oui...

Brisbane n'eut pas grand chose à faire. Il se baissa, évitant le coup dit de la corde à linge, et profitant de sa position privilégiée, frappa le foie puis l'aisselle de son adversaire. Plié en deux par l'attaque, le gros ne put imaginer pouvoir bloquer quoi que ce soit. Histoire de mettre hors-combat un premier ennemi, Despair asséna une violent coup de pied au derrière du mafieux corpulent, l'envoyant au sol. Sa tête heurta durement le sol, et il se retrouva assommé. Bien, et de un.
Un cercle se formait autour d'eux. S'attendant à un coup en traître, le quinquagénaire se retourna vivement pour... voir s'enfuir les deux autres. Pfff... des lâches. Sauf que... parce que oui, il y avait un sauf que... sauf que la raison de la fuite n'était pas la menace que représentait le Maire masqué. Non. Si les deux avaient fuit, c'était à cause de la grande silhouette qui se découpait derrière lui. Une forme qui n'était autre qu'Otto Noein, le vigile aperçu plus tôt. Il ne semblait pas des plus ravis. En même temps, c'était compréhensible: un homme entre, brise un verre sur le crâne d'un client, en assomme un autre et essaye de partir avec le premier agressé, ça la faisait mal. Les règles de bienséance étaient loin d'être respectées. Toutefois, sans se retourner, Brisbane annonça au gardien des lieux:

- Laisse tomber. Je ne veux pas te faire de mal.

Peine perdue, car sans réaction annonçant une attaque, Otto attrapa soudainement Despair, l'enserrant de ses bras robustes. La position était inconfortable et périlleuse, il devait s'en sortir le plus vite possible. Malgré son mètre quatre-vingt, Johan fut l'élément permettant l'une des plus belles rencontres de la soirée. Parfois, la nuit, en boite de nuit, dans un bar, ou même dans la rue, se rencontrent des âmes sœurs. Une convergence si frappante, si mémorable que l'on s'en souvient même des années après.
C'est ce qui se passa alors que Mr Noein maintenait Brisbane grâce à son étreinte d'ours. N'ayant pas d'autre choix, le maîtrisé permit la fantastique rencontre de son occiput avec le menton de son camarade de jeu. Fantastique.
Que vous soyez ou non d'accord avec cela, le résultat était que le quinquagénaire se trouvait délivré, et prêt à riposter. Il ne se gêna pas pour agir, d'ailleurs. Esquivant un des gros poings d'Otto, comme lui avait enseigné Kasumi, Johan saisit ensuite son bras, l'entraînant dans un mouvement destiné à le mettre au sol. Retourner la force de son ennemi contre lui. Règle numéro une.
Il ne pouvait pas perdre. Il n'en avait pas le droit. Il devait ramener ce mafieux coûte que coûte, même si un vigile se mettait au travers de son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Stella M. Black

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Stella M. Black

Date d'Inscription : 02/09/2012
Nombre de Messages : 173
Vous à Gotham : Gérante du My Alibi Bar ~ Femme-fatale corrompue

Hello Cowboy [PV Stella M. Black] Empty
MessageSujet: Re: Hello Cowboy [PV Stella M. Black]   Hello Cowboy [PV Stella M. Black] EmptyDim 13 Juil - 18:32

Note Hors-Jeu:
 

La gérante du My Alibi était en pleine discussion avec Holy et Countess, ses deux serveuses. Son vigile lui, en avait profité pour manger quelques tacos, fraîchement préparés par la fille de Spaulding. Bien que la rousse se montrait distance en voyant Stella agacée par cet interrogatoire, la blonde ne cessait d'harceler de questions son amie et employeur. Avec qui es-ce qu'elle sortait aussi tard le soir après la fermeture ? Es-ce que c'était un homme ? Qu'es-ce qu'ils pouvaient bien faire ? Otto à côté d'elles connaissait très bien les réponses, et préféra retourner près de l'entrée, passant non loin de Despair qui sembla le remarquer seulement à cet instant.
Malgré ses airs innocents elle pouvait se montrer extrêmement déterminée, presque agaçante. Un peu de vie privée merde ! Exaspérée, la femme fatale préféra se réfugier derrière le bar, ordonnant à la jolie pin-up vêtue de blanc de servir le nouveau client, qui venait d'arriver avec son foulard au visage. Drôle de type, c'était bien la première fois qu'elle le voyait. Et puis se caler tout seul dans un coin ça voulait clairement dire "je suis pas là pour bavasser". Son regard semblait perdu dans le vague. Désintéressée, la sombre étoile préféra tourner le dos à l'ensemble de la pièce, et en profita pour laver quelques verres. Ça lui arrivait parfois, de faire la plonge... Complètement perdue dans ses pensées, elle répéta les gestes mécaniquement.
Soudain, un petit cri de Countess revenue près du bar la sortit de sa rêverie. Se retournant vivement, l'américano-italienne assista au début de la bagarre entre Johan et les trois clients, assis un peu plus loin, près de l'entrée. Qui avait provoqué les hostilités ? Dans quel but ? Elle n'en savait rien car elle n'avait pas vu Johan donner le coup au mafieux. Encore un truc qui allait pourrir la soirée de Miss Black...
Dans un soupir, comme si rien n'était, elle continua d'essuyer quelques verres en regardant la scène comme quelques clients, essayant de contenir sa colère. Après tout, elle avait l'habitude de ce genre de choses... C'était moins fréquent en effet depuis son retour d'Italie, mais pas non plus devenu inexistant. Toutefois, elle analysa tout ce qui se passait devant ses yeux, et remarqua que l'inconnu semblait vouloir traîner vers la sortie un autre type tout aussi inconnu au bataillon. Règlements de compte ? Hum, pas impossible... Le type au foulard eu à peine le temps de mettre au tapis l'un d'eux que les deux autres types prirent la fuite comme deux mauviettes en voyant Otto arriver derrière leur assaillant. Bien vite, le colosse attrapa Despair, commençant à le traîner vers la sortie. Une fois arrivés sur le pallier du bar malfamé, le justicier réussi à se dégager. Mais le vigile n'était pas près à dire son dernier mot, jusqu'à ce que son adversaire lui prenne le bras et le plaque au sol. L'ancien soldat compris très bien qu'il n'était pas en face d'un simple client, mais bien à quelqu'un ayant suivi une formation militaire stricte, tout comme lui. Tout naturellement, Otto se releva, toujours aussi impassible.
Stella ne pouvait pas rester sans rien faire en voyant ça. D'un bond, elle sauta par dessus le comptoir, bouteille de whisky à la main. En cas de complication, ça pouvait très bien lui servir d'arme pour un lynchage public.
Puis, elle avança vers les deux hommes dans le tintement de ses rangers mal attachées, slalomant tel un serpent entre les tables. Son regard de vipère chercha celui de Despair tout en marchant.

" Il a un problème le vieux schnok avec son look de cow-boy discount ? C'est quoi l'embrouille ? "

C'était plus fort qu'elle. Ses mots et sa voix sèche laissait tout transparaître de sa colère. Faut dire qu'elle aimait pas trop les gens qui se pointaient comme ça pour démolir son établissement et se donner en spectacle. Attendant sa réponse, elle réussi à capter le regard du justicier. Des yeux bleus perçants, froids. En regardant plus attentivement, la femme-fatale remarqua les rides autour de ses yeux, et en déduit bien vite qu'elle avait en face d'elle un homme d'un certain âge. Bon, pas non plus un vieux croûton de soixante ans, mais la quarantaine sûrement. Quelles étaient ses intentions ? Encore un minable criminel comme Drury ou un justicier qui justement se donnait des airs de cow-boy pour se donner de la prestance ? Hum, vu son âge, ça serai étonnant...
En le fixant de son air hautain et méprisant, elle s'arrêta sans réel hasard devant le mafieux que Despair recherchait.

_________________________________

-
She's like cocaine, heroine,
Alcohol, and vicodine.

Your Addiction.
-
--------------------


Présentation de Stella ~ Personnel du My Alibi, PNJs ~ Fiche RP et Relations

Avatar draw by Nicolas Jamonneau [his site here]

-
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t4477-stella-m-black#62877 http://lennekazama.tumblr.com/
 

Hello Cowboy [PV Stella M. Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
- Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Cowboy [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Park Row :: My Alibi Bar-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser