RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez
 

 Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous


Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty
MessageSujet: Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)   Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) EmptyDim 29 Déc - 14:34

Gotham City, centre commercial Dillinger 14h12...


                       Jack Ryder marchait parmi la foule de chalands du plus grand centre commercial de la ville. Aujourd’hui étant encore un jour de congé, il avait décidé de sortir un peu afin de se dégourdir les jambes et se reconnecter à sa cité, toujours pleine de vie.
Il s’était levé à peine une heure plus tôt, dans le grand lit de son grand appartement de Robinson Park, avec un mal de tête pas possible et des images de sa nuit de patrouille embrumée encore à l’esprit. Il avait des réminiscences d’un masque de clown, d’yeux terrorisés et de son propre rire de hyène, prenant un malin plaisir à plonger ses griffes dans le corps d’un sbire. Il abaissa la tête et plongea les mains dans les poches de son long manteau en cachemire, dépité et honteux. Un groupe de jeunes branchés et bruyants passa près de lui et le bouscula avant de se rendre compte de qui il était. Ils l’interpellèrent :


«- Yo Jackie Ryder, on vous voit plus à la télé, qu’est-ce qui s’passe ? Y’en a marre des rediff’, on veut le retour du « Take me on a Ryde » nous…


                                Il était agacé et n’avais pas le cœur à faire du fan service mais en bon comédien et vendeur de rêve, il fit apparaitre instantanément un sourire sur son visage, pointant son index sur ses lèvres avec un air faussement conspirateur :

-Shhhh, reportage incognito les gars, mission spéciale, laissez le journalisme faire son travail. »


                                Ils le laissèrent tranquille et continuèrent leur chemin en riant. Non Jack n’était pas en reportage, loin de la. Depuis son accident avec la cuve chimique du Joker, tout allait en se dégradant à son travail. Il avait de plus en plus de mal à cacher sa morosité et sa double vie nocturne à son équipe. Le patron de la chaine, tout de même au petit soin avec l’un de ses présentateurs vedettes, lui avait autorisé un congé à durée indéterminé. Jackie avait réussi à garder une certaine contenance et avec un sourire malicieux avait remercier le patron, lui promettant de revenir "avec les dents plus longues que jamais". Si il savait…
                                En vérité, il avait passer ses nuits à traquer des hommes de la bande du Joker, qui faisaient profil bas en l’absence de leur prince du crime. Il n’avait réussi qu’a retrouvé les moins discrets d’entre eux, ceux qui avait un lourd dossier psychiatrique et qui n’était pas simplement de petits gangsters. Deux assassins ainsi qu’un dealer de drogue dure qui prenait un plaisir pervers à mélanger un peu de toxine Smilex de son boss avec la cocaïne qu’il écoulait dans la rue. Les trois étaient morts, retrouvés bien en évidence dans leurs planques, un sourire sanglant tracés sur leur visage. La Police n’avait aucunes pistes pouvant les mener au Creeper mais Jack savait très bien que le Batman se mettrait très vite à ses trousses et qu’il lui ferait regretter ses instincts de vengeance bestiale incontrôlée. Il s’imaginait lui-même présenté le gros titre le concernant au JT qu’il co-présentait avec la délicieuse Vicki Vale :

« Un tueur psychopathe traque les membres du gang du clown du crime pendant son absence »


                                  Le journaliste chassa cette pensée de son esprit, chaque chose en son temps. Aujourd’hui, en pleine lumière, il se concentrerait sur remettre les choses en ordre dans la vie de Jack Ryder, le creeper attendrait cette nuit.
                                  Il se dirigea vers une boutique de fleuriste, un petit commerçant qui ne s’était pas laissé aller aux sirènes de la franchisation. Le commerce était coincé entre un magasin d’outillage et une boutique de jeux de vidéos, il s’appelait le Baudelaire. Il avait dans l’idée de faire livrer des fleurs à ses collaborateurs, à Vicki tout d’abord, elle aurait le plus gros et dispendieux arrangement floral possible mais aussi le reste de son étage. Toute l’équipe aurait le droit à un bouquet et une carte qui annonçait son retour proche et son envie de continuer à travailler avec eux.
                                  Il entra dans la boutique, faisant teinter une petite cloche et arborant son plus beau sourire de vendeur de machine à laver se dirigea vers la vendeuse, une vieille dame affable et s’adressa à elle :

-« Bonjour mademoiselle, oui oui c’est bien moi (il lui fit un clin d’œil complice) et vous savez quoi ? J’ai une énorme commande à vous faire. Alors proposez moi ce que vous avez de plus beau et exotique car j’ai la carte de crédit qui me démange. !»

                                 La vieille dame hocha la tête et disparu rapidement dans son arrière-boutique, certainement pour aller chercher un catalogue. Jack appuya son dos contre le comptoir, l’air décontracté et laissa son regard parcourir rapidement la petite boutique. Il repéra immédiatement une superbe rousse longiligne habillée avec le plus grand gout, affairée à regarder des plants de fleurs, que évidemment il ne connaissait pas.

*Ouch, la aussi ça me démange. Bon bah au boulot mon p’tit Jackie*

                                  Il se dirigea vers la séduisante jeune femme, préparant déjà mentalement tout son arsenal de drague :

«- Hello miss, alors on s’intéresse aux fleurs, peut être pouvez vous me conseiller ? »


Dernière édition par Le creeper le Sam 4 Jan - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty
MessageSujet: Re: Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)   Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) EmptyLun 30 Déc - 19:32

















Ivy est stupéfaite. Elle n'aurait jamais put croire qu'elle trouverait un jour un parasite aussi rare chez une fleuriste de centre commercial ... La cochenille bâtisseuse d'équateur.

Usant de son pouvoir de mimétisme avec la couleur de la peau humaine, Ivy y était passé incognito et par hasard en sortant de banales courses d'approvisionnement, et oui la belle Poison Ivy fait parfois des courses. Qu'est ce que vous croyez qu'elle vie uniquement de poison et d'herbe verte?. Toute femme accomplie, chimiste indépendante ou botaniste experte qu'elle soit, il y a des choses que ivy ne peut pas faire elle même, ... genre? ... un lot de couteau de cuisine digne de ce nom .. les siens ont rendu l'âme il y a quelques jours. Mais revenons à ce qui l'intrigue présentement.

La cochenille bâtisseuse d'équateur ... il est totalement impossible de voir se développer de telles calamités parasitaires sous les latitudes de Gotham mais élevées et choyées dans des conditions climatiques artificielle optimales ont peut espérer de beaux résultats. Car au delà de la présence incongrue de cet amas de bestioles blanchâtres agglutinées à l'aisselle d'une feuille, ce qui intéresse empoisonneuse, c'est bien plus encore les effets psychotropes surpuissants de l'enzyme produite par l'organisme de ces petits arthropodes du genre Coccidea.

Elle soupire d'aisance et de satisfaction. Elle a eut une bonne idée de venir jeter un oeil dans cette boutique qui pourtant vue de dehors ne paye pas de mine. Mais en parlant de parasite, Ivy va très vite se rendre compte qu'il en est d'une toute autre sorte dans ce magasin.

«- Hello miss, alors on s’intéresse aux fleurs, peut être pouvez vous me conseiller ? »

La belle toujours tournée vers les spécimens floraux hausse un sourcils roux  circonspect en entendant qu'on s'adresse à elle. Elle l'a entendu rentrer tout a l'heure dans l'échoppe mais ne lui accordé qu'une attention relative et auditive lorsqu'il passa une grosse commande auprès de la vendeuse. Sur le coup, bien qu'elle resta de marbre et visiblement concentrée sur les feuilles qu'elle caressait du doigt, Ivy eut un sourire intérieur. Elle était en quelque sorte contente d'entendre que les gens aimaient encore les fleurs au point d'en vider leur porte-feuilles parfois. Certes la plupart du temps les clients n’achètaient que des fleurs coupées et cela en limitait cruellement la durée de vie. Mais au moins ça avait le mérite de faire vivre des gens qui font selon elle, un vrai boulot utile...

* "Miss" ... "On" ... ?! Une chance qu'il ne m'ait pas encore tutoyé avec autant de muflerie *

Ivy majestueuse et diaphane se tourne alors légèrement pour voir qui lui parle d'une manière aussi cavalière et peu distinguée. Elle découvre, un bellâtre au sourire enjôleur et racoleur. Le genre présentateur de show télévisés. Comme quoi on a parfois la gueule de l'emploi ... même si Ivy ne s'attarde pas devant ces émissions abrutissantes, elle convient intérieurement que cet homme ci n'aurait pas l'air dépourvu avec un micro a la main et un brushing béton sur la tête. D'ailleurs maintenant qu'elle y pense sa trombine de tombeur surfait lui évoque quelqu'un mais impossible de se souvenir qui exactement. Peut être dans les journaux ... elle laisse cette considération approximative de coté et adresse à son interlocuteur un regard intrigué.



Oui, j'aime les plantes, à un point que vous ignorez probablement ... laisse-t-elle glisser dans une intonation pleine de mystères.Mais elles sont si variées, quelle genre de plante cherchez vous ?  Monsieur ...?Cette fois-ci l'intonation de sa voix charmante est ascendante, marquant la curiosité et l’intérêt qui s'éveillent doucement dans l'esprit de la belle rousse. Cette suspension invitant bien évidemment cet inconnu à se nommer.

Dans son tailleur blanc crème classe et sexy 100% coton biologique, Ivy pivote délicatement sur la pointe de ses talons hauts, baisse sur le bout de son nez mignon ses lunettes de soleil D&G laissant alors apparaître son regard d'émeraude. Puis elle prend une posture déhanchée et décontractée en posant le plat de sa main sur l'angle de son bassin . Désabusé et flegmatique, Ivy affiche néanmoins la fraîcheur d'un léger sourire invitant à la discussion. Apres tout même si ce dragueur de centre commercial avec ses airs de VRP misogyne tient à minauder autour de l'Empoisonneuse, cela le regarde. Ivy aime que l'on vienne lui faire les yeux doux ... même si parfois c'est au risque de se les voir crever quand elle décide que la contemplation a assez durée. Et en y pensant bien, il se pourrait que cet homme aux abords si avenants et séduisants représente un article de choix et d'une rareté affligeante dans les magasins conventionnels ...

*Hmm ... un cobaye fort séduisant à vrai dire *
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty
MessageSujet: Re: Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)   Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) EmptyVen 3 Jan - 22:54

                     Jack était réellement surpris, à la limite du choc, que l’on ne le reconnaisse pas. Pas une seule fois en 40% de part de marché et en 7 ans de prime time, on ne l’avais pas reconnu. Cette jeune femme était décidément bien intrigante, soit elle cachait bien son jeu, soit elle avait vécue dans une grotte :


-«Je m’appelle Jack, Jack Ryder, mais n’importe qu’elle belle femme peut se contenter d’un Jack.


                           Il la scruta rapidement de haut en bas, s’arrêtant sur son visage parfaitement encadré de longs cheveux roux et surtout sur son regard. Elle avait de grand yeux verts qui avait quelque chose de surnaturels, il resta bloqué une paire de secondes puis se rappela du sujet de la conversation :

-Les plantes, oui les plantes voila… Enfin des fleurs quoi. Je cherche des fleurs, quelque chose de spectaculaire, le budget n’étant bien sur pas un problème, je travaille à la télévision. C’est pour des collègues...


*Voila ! Tu l’a placé. L'essentiel est fait*

                               Ne s’inquiétant pas de savoir si cela l’intéresserait, il continua. Histoire, bien sur, d’impressionner la belle rousse :  

-Oui, nous avons beaucoup de pression : Une émission hebdomadaire, le JT de 20h, plusieurs chroniques à la radio, c’est un travail de titans. Alors je cherche à leur montrer mon respect et à les remercier.

                               Il afficha son sourire le plus charmeur en essayant de regarder Ivy dans les yeux et s’y perdit encore quelques secondes. Il « secoua la tête » intérieurement histoire de se reprendre, espérant qu’elle n’avait pas remarqué l’étrange effet qu’elle lui faisait et plus il l’a regardait, plus son allure générale et ce qu'elle dégageait lui évoquait quelqu’un mais il n’arrivait pas à se rappeler qui :

-Alors que me conseillez vous ? Mademoiselle ?… »

                               Il s’attendait à ce qu’elle aussi lui donne son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty
MessageSujet: Re: Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)   Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) EmptyMer 8 Jan - 19:42

















Tout en écoutant attentivement les élucubrations charmeuses du bellâtre qui lui fait face, Ivy change le coté d'inclinaison de sa charmante tête ce qui fait basculer sur ses épaules sa chevelure incendiaire. Puis elle hoche la tête lentement en signe d'entendement. La précision que cet homme si sûr de lui vient de lui faire sur son identité et surtout sur sa profession l'éclaire grandement. Elle savait bien qu'elle l'avait déjà vu quelques part. Probablement sur l'une des annonces publicitaires télévisées qui éclairent les rues depuis les magasins de matériels hi-fi et domotiques dans le quartier commercial de Gotham où elle passe parfois. A moins que ce ne soit dans un article de press, ou encore sur un panneaux publicitaire ... peut importe puisqu'elle situe désormais qui est Jack Ryder. Et de toute évidence, il est assez fortuné pour se payer le standing de sa profession.

* Télé, radio, journal de 20h  ... je comprend mieux. J'ai donc a faire à une petite célébrité...*

Puis considérant d'un regard complice le sourire charmeur que Jack lui adresse elle lui rend le même en plissant légèrement ses yeux d'un vert velouté. Sa bouche sensuelle fait une petite moue complice qui se veut aussi flatteuse que faussement admirative. Si cet homme avait été un vulgaire péquin sans notoriété ni influence aucune, elle ne lui aurait même pas accordé le privilège d'entendre l'une de ses fausse identité. Mais étant de nature méfiante quant au hommes de pouvoirs (puisqu'elle préfère les savoir dépendants de ses charmes plutôt qu'ayant une ascendance quelconque sur elle) Ivy préfere mentir sur sa véritable identité et se présente sous un nom inventé dans l'instant. Apres tout peu importe ce qui peut advenir, elle assure un minimum la discrétion de ses arrières.
Simons ... Evelyne Simons ...Et bien Jack c'est tout à votre honneur de vouloir ainsi récompenser et fleurir vos collègues de travail. Il sont bien chanceux de vous avoir.

Elle lui tend une main svelte et douce pour qu'ils achèvent ces présentations par le salut cordial et respectueux d'une poignée de main. L'approche d'Ivy se veut charmante et calculatrice. Car en plus d'être un bel homme, ce qui ne gâche rien, monsieur showbizz pourrait peut être devenir un futur mécène. Consentant ou non d'ailleurs. Mais pour l'heure la belle empoisonneuse se contente de se laisser approcher sans sortir les blessantes épines de son féminisme opportuniste.

Elle pose les yeux sur les bouquets de fleurs coupées qui sont présentées sur les étagères de l'échoppe. Il y a certes du choix et Jack Ryder y trouverait sans nul doute de quoi ravir les destinataires de ses généreux cadeaux. Mais si miss Poison se contente de conseiller le séducteur sur l'un des choix en présence, elle manquera probablement l'occasion d'asseoir ses envies manipulatrices et vénales. Il lui faut attirer le mignon dans une spirale de tentations et de sensations qui éluderont toutes résistances. Laissant le dragueur aussi servile et dépendant qu'un toutou au bout d'une laisse accrochée au charme de la venimeuse rouquine.

"Et bien pour vous répondre franchement Jack, je doute que vous puissiez trouver ici votre bonheur. Bien que ce magasin soit fort respectable, je connais un autre endroit où vous pourriez trouver de sublimes bouquets à la hauteur des moyens et des exigences qui sont les vôtres."

N'oubliant néanmoins pas l'agréable et rare découverte qu'elle a faite avant que cet homme vienne l'aborder, elle prend entre ses bras l'un des pots porteurs des précieux parasites et le place affectueusement contre sa poitrine.

" Permettez moi de faire cependant l'acquisition de cette plante qui a des particularités qui éveille mon intérêt. Puis si ma proposition vous tente nous irons ensemble quérir ce qui fera votre bonheur" souligne t'elle d'un sourire énigmatique.

"Ainsi en route nous pourrons faire plus ample connaissance qu'en dites vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty
MessageSujet: Re: Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)   Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) EmptyVen 17 Jan - 13:18

*Ah ouais mais carrément !*

                                        Jack se sentait comme un collégien à qui l’ont promet la nouvelle playstation. Les femmes qu’il avait l’habitude de « fréquenter », même si elle faisaient parti du gratin de la ville aux gargouilles étaient loin d’être aussi mystérieuses, attractives et donc aussi intéressantes et intrigantes que cette Évelyne Simons.
Cette dernière semblait tout aussi intéressée que lui et son égo de dragueur en était tout émoustillé. Il essaya de calmer ses ardeurs, il n’était normalement plus un adolescent (plutôt un « adulescent »). Rabaissant le col de son manteau, il s’écarta et tandis les bras dans la direction de la vieille vendeuse dans une sorte de révérence de gentleman, indiquant à Ivy qu’elle pouvait passer :


- « Avec grand, grand plaisir, vraiment.

                                                       La rousse sensuelle lui fit un sourire amusé en passant à côté de lui et se dirigea, avec une assurance de danseuse dans sa simple démarche, vers la vieille dame. Décidément, elle s’accordait parfaitement avec ce décor de fleurs exotiques et colorées, tout dans le Baudelaire semblait correspondre à cette Évelyne.
Ce qu’il restait de son esprit vif de journaliste l’assaillait sans cesse, faisant jouer sa mémoire pour l’avertir. Malheureusement, la parti « séducteur du dimanche » obnubilé par le sexe opposé occultait sa raison :


*Qui il y’a comme grande rouquine sexy à Gotham qui fait que j’m’inquiète tellement ?… Oh peu importe ! En scène !*

                                                         Évelyne acheta la fameuse plante, que Jack trouvait tout à fait quelconque malgré son exotisme évident, sans échanger un mot avec la commerçante puis elle le rejoignit. Ryder se précipita vers la porte du magasin et l’ouvrit, se fendant d’une autre révérence :

-Après vous Miss Simons. Il lui indiqua la porte et attendit qu’elle passe.

                                                                  Il sortit à sa suite et ils se retrouvèrent tout deux à marcher dans les couloirs bondés des galeries marchandes du centre commercial, afin d'atteindre la sortie. Les passants, aussi bien masculins que féminins, se retournaient sur le passage d’Évelyne, impressionnés par sa prestance. Jack la rattrapa, se mit à son niveau pour lui parler :

-Alors qu’elle est cette endroit dont vous me parliez Évelyne ? »

(J’ai fait court mais j’me dit que pour les scènes de transition/exposition ce n’est pas trop grave)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty
MessageSujet: Re: Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)   Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) EmptyVen 24 Jan - 20:52

















Sa précieuse acquisition végétale ensachée Ivy remercie d'un petit sourire le gentleman séducteur qui lui tient galamment la porte d'entrée du magasin. Décidément, ce bellâtre là est d'une espèce qui se fait rare. Quoiqu'en y pensant franchement, quel homme ne tenterait pas de se montrer le plus serviable et le plus avenant possible afin de mettre la belle demoiselle en situation de confiance et sous l'effet de son charme. Bien qu'elle ne soit pas une oie blanche à qui l'on puisse faire passer des vessies pour des lanternes, Ivy reconnait intérieurement que ce jack Ryder sait se montrer fort courtois et bien agréable. Apres tout le petit jeu de dupe auquel ils s'adonnent respectivement est une convention de séductions qui progressent dans la même direction ... bien que la destination soit pour lui comme pour elle ... bien différente. Lui espère probablement profiter des charmes de la belle rousse. Tandis qu'elle a des projets bien moins libidineux .. encore que, d'une certaine manière et l'un dans l'autre ... elle prévoit aussi d'y prendre énormément de plaisir.
Alors que tout deux arpentent tranquillement la galerie marchande, Ivy répond à la question légitime de l'homme qui marche à ses cotés:

"A dire vrai c'est une surprise ... J'espère que vous les aimez Jack ? ... "

Elle termine cette question par l'apposition de la douceur de sa main sur l'avant bras de Jack. Puis d'un clin d'oeil équivoque, elle dissimule son regard chlorophyllé derrière une paire de lunettes noires qu'elle sort de son petit sac à main.
Arrivés à la sortie du centre commercial, Ivy semble s'arrêter un instant. Feignant une gène visible. Elle fait face à Jack et lui dit:

"Je suis vraiment confuse Jack, mais je dois vous avouer que je n'ai pas le permis de conduire ... je suis venue avec les transports en communs, le bus plus exactement. Je ne voudrai pas que vous vous sentiez obligé de prendre un tel mode de transport, surtout si vous avez votre propre véhicule... "

Le mensonge est certes de taille, mais néanmoins assez crédible. Il a évidemment pour but de cacher à jack Ryder, le fait qu'elle possède une voiture assez peu conventionnelle et fort remarquable puisque roulant uniquement à l'eau. Il ne doit pas y avoir beaucoup de véhicules aussi écologiques qui déambulent dans Gotham. Il va de soit que si Jack venait à découvrir une telle voiture, elle éveillerait probablement ses soupçons. Il convient donc de la lui dissimuler. La belle empoisonneuse "enfonce le clou" en faisant descendre ses lunettes sombres sur le bout de son mignon petit nez pour lui adresser un regard chargé d'une supplication séduisante.

"J'aimerai tellement vous montrer cet endroit monsieur Ryder, vous semblez aimer les belles plantes ... m'y accompagneriez vous ?"

La demande est clairement destinée à obtenir du séducteur une proposition courtoise de co-voiturage. Ainsi en plus de dissimuler un peu plus longtemps à cette star du petit écran, la véritable nature de la femme qu'il convoite. Elle permettra à l'empoisonneuse de juger de la richesse de son prétendant en voyant dans quel genre de voiture il roule. Car ne dit on pas que la voiture d'un homme est une forme de signe extérieur de sa richesse autant que de sa "virilité"?

[hrp/ mes excuses pour l'attente, j'ai été débordée. J'espère que cette réponse te permettra d'installer encore un peu plus le petit numéro de charme de Jack. Si néanmoins elle te posais problèmes, n’hésites à m'en faire part ... je la modifierai. Ma prochaine réponse nous mènera directement dans un lieu ou la nature et l'intimité seront délicatement entrelacés :=) / hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty
MessageSujet: Re: Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)   Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Fleuriste et seduction (PV Poison Ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
- Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

 Sujets similaires

-
» [FB 1617] La fleuriste et le paysan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: Centre commercial Killinger-