RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez
 

 Sauvetage [Mid', Cass', ...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyMer 11 Jan - 12:26

[HJ : Harv' mon ami, si tu lis ça, on peut t'intégrer dans le rp en te libérant d'une autre cellule si ça te semble cohérent.]

    On a tout essayé. Cherché une issue pour se sortir de cette sinistre prison mais tout est imperturbablement clos. Prises au piège par des murs et livrées à nous-mêmes. Je fais les cent pas dans la salle, me frictionnant les bras pour me réchauffer. Il faut vite qu’on trouve une solution si on veut espérer ne pas crever là. Alors que je sens une vague de lassitude m’envahir et l’abattement à la porte de mon esprit, j’entends un léger bruit de l’autre côté de la porte. Je me rapproche pour y coller mon oreille et je commence à crier, dans l’espoir que la personne qui se ballade dans le couloir ne soit pas celle qui nous a enfermé dans cette geôle.

    L’on s’écarte toutes quand on entend une voix de l’autre côté nous indiquer la marche à suivre et la porte finit par s’ouvrir à la volée pour laisser place à un justicier. Et pas n’importe lequel, mais Azrael, l’Ange Exterminateur avec qui j’ai passé un accord il y a un mois de cela. Même si je ne le porte pas dans mon cœur, je pourrai dire, béni soit-il d’avoir été dans le coin. Je lui glisse un simple regard avant de reporter mon attention sur les deux enfants qu’il tient dans ses bras.

    " Midnight, je vais vous faire sortir. Dirigez vous vers les murs derrière les cloîtres. Les enfants sont retenus là bas. Sonatine est encore en haut, pour l'instant quelqu'un le distrait. Je suis content de voir que vous allez bien. Mais ne discutez pas. Les enfants, libérez les et protégez les. Il n'y a qu'eux qui comptent, je me charge de Sonatine, vous n'êtes pas de taille. Midnight je te confie ces enfants là, prends en soin. Halphas et une batmobile devraient arriver, mets les dedans et laisse les."

    Sonatine et la vague d’effroi qu’il a lancé sur Gotham. Libérer les enfants et les protéger. Les ordres sont clairs et la situation est assez sérieuse pour que l’on s’y jette dedans à corps perdu. Je m’approche d’Azrael avant qu’il ne disparaisse pour lui glisser une requête. Ouais parce que c’est bien beau de se la jouer justicier mais sans arme, ça risque d’être limité – surtout si les gardes qui errent dans les couloirs sont armés jusqu’aux dents.

    « Hmm Azrael… Tu aurais quelque chose qui pourrait me servir d’arme ? »

    Je gratifie le justicier d’un sourire quand il me tend l’une de ses épées – tiens ça me rappelle quelques souvenirs sur un toit ça. Avec ça, on a au moins une chance d’en sortir vivantes. Tout s’enchaîne à une vitesse incroyable et je suis plutôt ravie de la tournure des évènements. Je n’aurais pas apprécié rester à moisir entre ses quatre murs.
    Je m’assure que Batgirl & Midnight sont prêtes à l’action et une fois le justicier aussi vite reparti qu’il n’est arrivé, on entreprend de chercher les gosses.

    Au début, j’ouvre la marche, l’épée à la main, dans un pas qui se veut silencieux. Les couloirs sont plutôt mal éclairés et c’est un vrai dédalle là-dedans. A l’angle d’un couloir, je perçois des bruits de pas et je fais signe à aux justicières de s’arrêter. M’abaissant souplement pour pouvoir jeter un œil dans le couloir voisin, je discerne un homme qui se rapproche, arme à feu au poing. Heureusement, ce dernier ne semble pas alerté – et donc sûrement pas au courant de la situation actuelle.

    Quand il arrive à notre proximité, je surgis devant lui, le prenant par surprise, et je lui assène un violent coup de lame qui lui érafle une bonne partie de son bras armé. Il lâche l’arme à feu surpris, et j’en profite pour lui assener un coup de genou dans le bas ventre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyMer 11 Jan - 16:12

[i]Cassandra s'était relevée, comme tout le monde, lorsu'une forme avait parue de l'autre coté de la porte. Il était impossible à la Batgirl de discerner cet arrivant, ni de comprendre ses paroles mais elle perçut à la réaction de Brogan et Midnight que c'était un allié, qu'elles avaient désormais un espoir d'être sortie rapidement et qu'il fallait se mettre en route. L'identité de la personne venue les aider lui resta inconnue et la laissa perplexe, laissant des réflexions complexes s'emparer de son esprit.

Alors que la petite discussion se terminait, elle profita de ce qu'elle ne pouvait comprendre pour passer en revue toutes les personnes capables de faire un tel geste et leurs raisons. Elle en connaissait peu, et n'était pas certaine que c'était seulement du à son apparition récente dans la phalange justicière de Gotham et seulement deux hypothèses sonnaient bien dans son esprit. Mais ce fut la surprise lorsqu'une épée changea de main pour s'installer entre les doigts de Lulla Brogan. Le déclic la fit presque sourire. "Asssrél", justicier au style particulier avec lequel elle avait participé à une extraction quelques heures seulement plus tôt, croyant à tort que ce serait son moment le plus important du mois. Alors il n'était pas aller se coucher, après l'évenement et avait décidé d'aller sauver quelqu'un pour la seconde fois de la journée. Et quelle journée..

Les réflexions de l'ancienne Assassin sur les évenements qui secouaient Gotham stoppèrent net lorsque, réarmée, Lulla Borgan fit volte face et se dirigea vers la nouvelle sortie, suivie de Midnight drapée dans sa classe. Bien qu'elle n'ait aucune idée de l'objectif, Batgirl suivit le pas, consciente que ses capacités au combat ou de perceptions pouvait s'avérer utile. Après avoir roulé ses cheveux pour remettre son masque, elle se mit en garde de mouvement et suivit le petit groupe. Laissant Lulla neutraliser le premier homme, elle prit la tête de l'ascenscion dans les couloirs, cette initiative ayant involontairement pour but de s'autoracheter devant la défaite qui l'avait amenée içi..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyVen 13 Jan - 21:30

Midnight était recroquevillée dans un coin de la cellule aseptisée de toute couleur, plongée dans des réflexions intenses. Elle ne déprimait pas du tout et avait même étrangement confiance pour la suite des évènements. Si les Oiseaux de Proie avaient échoué, Midnight savait que Poker les sauverait. Il n'y avait pas 36 solutions, il était forcément allé au Manoir Wayne ou prévenir Black Canary. Non. Midnight avait vraiment confiance, elle se préparait surtout sur la suite, se concentrant sur un plan d'évasion de cet endroit maudit, même dépourvues d'armes, toutes trois pouvaient être assez puissantes. Ne vendons pas la cape de l'ours avant de l'avoir tué mais autant avoir foi en soi pour être en parfaite aptitude à se battre.

Et maintenant, il fallait attendre...Midnight était tel un cheval dans l'autostart. Les sourcils froncé et les lèvres pincées, sa concentration était extrême. Tout comme Batgirl, elle allait essuyer les tâches de sa défaite.
Ce fût le moment...
Intriguée, Midnight leva la tête quand l'agitation à l'extérieur l'avait fait sursauté légèrement. Quand Midnight entendit la voix d'Azrael, la jeune blonde ne pût s'empêcher de sourire intensément, heureuse de le voir. Sans crier gare, elle suivit les ordres d'Azrael et fit signe à Batgirl de la suivre pour qu'elle se plaque elle aussi contre le mur opposé pour plus de sécurité. La porte vola en éclat, Midnight s'était cachée sous son chaperon pour éviter tout débris fuyard. La jeune blonde se releva aussi et partit à la rencontre d'Azrael et l'accueillis avec un sourire non dissimulé. Les ordres fût clairs et bref, Midnight ne dit rien et ne répondit rien laissant Lulla se munir d'une épée pour la suite, il fallait surveiller Lulla de prés. Midnight accueillit les batarang et le geste explosif avec plaisir. Sans une quelconque arme pour se défendre, la jeune policière était en danger. Midnight se dit qu'elles l'étaient un peu toutes finalement mais là n'était pas la question.

Azrael tenait deux enfants, leur corps inerte mais qui respiraient rappela tout de suite à Midnight les deux petits visages malicieux et rieurs qu'elle avait croisé à Ossaville. Midnight récupéra doucement les deux enfants dont elle ignorait le nom pour le moment et les plaça de part et d'autre sur ses épaules. Elle croulait un peu sous leur poids mais elle résista tant bien que mal, se servant de sa force mentale pour tenir. Elle acquiesça aux dires d'Azrael et obéit, le laissant partir sans un mot. Il fallait s'organiser pour protéger Hector et Juliette, les deux enfants, se serrer les serres en tant que justicières et libérer les enfants en attendant un renfort, autrement dit, une mission délicate dont Midnight ne devait commettre aucune erreur, surtout qu'elle n'avait aucune arme ou presque puisqu'Azrael lui avait donné du gel explosif et de précieux batarangs. C'était l'occasion de voir ses heures d'entrainement être mises à profit. Un justicier doit savoir se battre, avec ou sans arme, c'était une première leçon à savoir par coeur...

Puisqu'avec ses nombreuses défaites il fallait tout réapprendre, autant le faire maintenant...

Elle laissa Lulla prendre les devants puisque Midnight était un peu chargée. Elle veillait à ce que les enfants soient dans une position assez confortable et à leur possible réveil. Elle priait à la fois pour qu'il se réveillent pour qu'ils puissent les suivre plus facilement mais elle ne le voulait pas non plus de peur que la violence des évènements suivants ne les troublent. Notamment dés que le premier homme rencontré furent mit au tapis par Lulla, époustouflant Midnight au passage qui reconnaissait en la policière un courage et une force épatante.
-Les filles, il va falloir que vous me couvriez, je pense pouvoir me battre mais visiblement j'en serais moins apte que vous, si jamais je dois vous prêter main forte, la priorité ce son ces enfants là, il faut à tout prix les protéger. Allons-y, tous en choeur ! dit-elle dans un élan de courage.

Ses doutes sur la possible facilité de l'opération qui se déroulait sous leur yeux furent bien fondés quand, bientôt quelques gardes armés déboulèrent dans le couloir. Midnight se recula ainsi que ses alliées pour se cacher et préparer un assaut clair et précis. Midnight ramena le pistolet du garde désarmé par Lulla et le ramena vers elle, le donnant à BatGirl pour qu'elle soit préparée elle aussi. Silencieuses, elles attendaient le meilleur moment pour surgir de leur tanière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyVen 13 Jan - 23:03

    Après que l’homme soit à terre, je fais signe aux filles d’approcher. Midnight a l’air plutôt occupée avec les deux enfants endormis dans ses bras. Ça n’est pas une chose facile que de se battre dans ses conditions, mais j’ose espérer que tout se déroulera pour le mieux. Batgirl prend les devants et le plus étrange, c’est que je pourrai remettre ma vie entre les mains des deux jeunes filles qui m’accompagnent. Je sais de quoi elles sont capables et j’admire vraiment leur combativité.

    -Les filles, il va falloir que vous me couvriez, je pense pouvoir me battre mais visiblement j'en serais moins apte que vous, si jamais je dois vous prêter main forte, la priorité ce son ces enfants là, il faut à tout prix les protéger. Allons-y, tous en choeur !

    Le petit mot de Midnight m’arrache un sourire. C’est bien la première fois que je fais vraiment front avec elles et pour le moment, ça n’a rien de déplaisant. Mais l’heure est à autre chose qu’aux réjouissances et effusions. Nous avons des gosses à sauver. A peine l’on se remet en marche que je peux percevoir des pas dans notre direction. Je fais signe à mes coéquipières de se ranger dans un coin et Midnight en profite pour ramasser l’arme de l’homme à terre pour la donner à Batgirl. J’attarde mon regard sur chacune d’entre elles, m’assurant qu’elles sont toute parées à recevoir nos invités. En jetant un œil de l’autre côté du mur, je discerne trois hommes qui se dirigent à pas rapides vers nous. Ils sont armés d’une arme à feu et l’un d’eux possède une carrure plus forte qui risque de nous poser plus de souci.

    Je retiens ma respiration quand ils s’approchent jusqu’à nous. Ils ne se doutent pas encore de ce qui les attend au bout du couloir, mais nous devons nous tenir prête. Une balle perdue et c’est le risque que l’une de nous soit blessée – voire les deux enfants que protègent Midnight.

    Les genoux fléchis, j’attends encore. Ma position me permettre de surgir avec surprise et de les désarçonner – en espérant que Batgirl et Midnight arrivent à les empêcher de nous canarder. Il n’y aucune règle dans ce jeu là – on lutte pour survivre, et si je dois trancher des têtes pour ça, alors je le ferai.

    Quand le premier homme apparait dans mon champ de vision, je le fauche au niveau des mollets. Le bruit de la lame dans la chair m’arrache un frisson et l’homme tombe sur les genoux, hurlant de douleur. Les autres s’apprêtent rapidement à riposter et je me jette sur le côté pour me mettre à couvert. J’arrive à porter un autre coup sur la main armée de celui que je viens de faucher. La scène n’est pas très jolie à voir, avec tout ce sang qui gicle. Je dois avouer que je ne suis pas habituée à utiliser des armes blanches contre mes assaillants.

    C’est là que je le vois, le canon d’un des deux autres gardes rivé vers moi. Je ferme les yeux – j’ai d’ores et déjà l’impression qu’il est trop tard.

    [HJ : A vous de jouer les filles ! Si vous voulez enchainer par notre découverte d’Harvey un peu plus loin, faites donc !]

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyVen 13 Jan - 23:36

Gris.
La femme chauve souris ne faisait pas le moindre bruit. Sa respiraton semblait coupée, ses pas n'avaient aucune répercussion et aucun de ses mouvements ne faisaient fanfare. Avec son costume noir, il aurait été facile, selon la luminosité des couloirs et la position du réferentiel, de la confondre avec son ombre. Car elle avait passée toute son enfance à faire cela, à jouer son ombre, à se marrier avec et a en devenir une. Depuis qu'elle s'était glissée dans cette peau invisible, impossible de s'en défaire. Plus qu'une habitude, la discrétion était devenue sa seconde nature. Les traits tirés, tout ses membres tendus dans l'attente d'une surprise, elle grommelait toujours contre la faute qui l'avait ammenée ici et savourait tout en s'inclinant devant le poids qui reposait sur ses épaules.

Poids imposant, écrasant, qui se manifesta par les chuchotements de Midnight, incompréhensible pour la fille de David Cain mais rapellant à cette dernière la présence de sa confrère qu'elle avait aidée dans son incroyable combat contre Harley Quinn, puis par la respiration saccadée de quelques enfants, récemment libérés. A les voir, sortir de leurs captivités avec une telle fraîcheur, avec une telle envie de retrouver un monde normal, un noeud se forma dans son estomac et pendant qulques secondes, le fil de sa propre enfance, constituée d'entrâinement, ainsi que d'entraînement mais surtout d'entraînement passa dans son esprit. Elle s'en détacha facilement, avec l'efficacité que confère l'habitude pour se concentrer à nouveau sur l'escapade et ses responsabilitées.

Dans des moments de cette intensité, ne pas pouvoir communiquer lui manquait beaucoup, et elle avait une envie folle de savoir ce qu'était communiquer et de pouvoir le faire. Parler, parler, raconter, écouter, comprendre. Tant de mondes inconnus qui lui semblaient pourtant si riches, et si utiles. La présence de la policière dans son dos revint en elle comme une chaleur et elle se demanda si cette femme d'un talent extraordinaire et apparemment du bon coté avait appris pendant son enseignement policier la langue des signes. C'était probable, presque certain même car...

Batgirl s'arrêta. Ils étaient trois. Elle entendit leurs échanges avant qu'ils ne le fassent, elle sentit leurs pulsations avant qu'ils n'y pensent, elle s'était mise en garde avant qu'ils ne fassent un mouvement. Pendant un trés petit mais très intense moment, elle se haît elle même, pour des raisons qui semblaient tout d'un coup la dépasser puis elle vida sa tête pour le combat. Le fardeau de responsabilitées qui alourdissait son dos devint un elixir, un encens, une sorte de force qui l'entourait et dopait ses sens. Elle se battait pour quelque chose, enfin, et c'était fichtrement intéressant. Voilà donc pourquoi elle vivait ! Pour sauver des gens et les protéger en usant ses capacitées. Un sens à sa vie, c'est ce qui lui collait à la peau depuis que cette dernière était revétue du costume de la Batgirl.

Le premier passa devant elle et attaqua Lulla Brogan qui se défendit avec hargne, à l'aide d'une arme blanche dont elle se servit étonnament bien. L'homme s'effondra au sol, alors que son fluide vital s'échappait des ruines de sa fierté virile. Cassandra évita prestement le poing de l'un des deux autres, celui qui n'était pas armé et vit du coin de l'oeil Lulla faire un bond pour se placer un peu plus loin. Son esprit, analytique et aux réflexes aiguisés par son entraînement, l'avertit du danger et elle comprit aussitôt. Tâchant d'être le plus rapide possible, elle se glissa derrière l'homem qui l'avait prise à parti et d'un coup de pied fit plier sa jambe pour le mettre à genoux. Avec une grimace de douleur, l'homme se retourna et tenta un shomen, du plat de la main, sur la tête masquée de son adversaire. La puissance du coup, dûe à la structure musculaire conséquente de l'homme aurait pu briser le crâne de la jeune femme. Après avoir rapidement armé son bras, et conscient de sa précision et de sa vitesse, l'homme executa son attaque prestement et sa main frappa violemment... le vide.

Une poignée de secondes plus tard, il était à terre, collé à un mur et comprenait doulouresement ce qui venait de lui arriver. Après avoir esquivé son coup, Cassandra s'était emparée de son bras et avait utilisée la force de l'homme pour le projeter plus loin. Utilisation de la force de l'adversaire, la voie de la simplicité et de l'efficacité. Kokiunage. Après ce rapide mouvement, Cassandra se retourna et vit ce qu'elle redoutait. Elle ne prit pas le temps de s'en effarer ou d'essayer de crier un avertissement inutile. Lulla avait bien vu l'arme pointée sur elle, ses yeux s'étaient même dèja fermés devant le canon, attendant que la détonation mette fin à sa trop courte vie.

Envoyant son pied en l'air, Cassandra fit voler l'arme en question, et blessa du même coup la main de l'homme, puis prit cette dernière et appuya sur le fameux point de pression, répandu en Orient par le Mossad. L'homme se paralysa, surpris devant la douleur que pouvait lui infliger cette simple pression. Forte de son avantage, Cassandra changea de prise et effectua un nikyo en plongeant son coude dans le creux de celui de son adversaire, tout en tenant son bras tendu. L'homme s'agenouilla, car il ne pouvait pas faire autrement mais eut la virilité de ne pas crier. Il le fit pourtant lorsque Cassandra lui administra une claque pour le rendre inconscient ou dépourvu de moyens assez conséquents pour s'en prendre à n'importe qui, même la peluche de l'un des enfants.

Cassandra se releva, arracha un pan du vêtement d'un homme et en fit trois larges mais bourrus baillons qu'elle ne s'amusa pas à bien enrouler mais donna rapidement à chacun des hommes. Elles devaient être rapides. Après son petit manège, La Batgirl se releva et si elle avait connu la proposition Allons y, elle l'aurait chuchotée. Mais elle ne la connaissait pas et se contenta d'un regard vers ses collègues.

A la fois fière d'elles, soulagées de l'absence de dégat et perplexe devant la suite du programme..



Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
Bats

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptySam 14 Jan - 23:06

"Mademoiselle Tempérance."

Une voix s'éleva au sein de l'oreille de Midnight. Celle-ci dut certainement être troublée, surprise et terrifiée par ce phénomène, mais le ton était chaud, sympathique et presque... connu. Comme si elle avait déjà entendu une telle voix, mais plusieurs semaines auparavant.

"Vous m'avez croisé lorsque vous avez amené Maître Bruce, Batman, dans une des Batcaves pour le soigner quand il avait subi un choc violent au cerveau, à cause d'un piège du Chapelier Fou. A l'époque, je me faisais passer pour Janus, mais je suis en réalité Alfred Pennyworth. Je communique avec vous par l'intermédiaire de votre émetteur. Comme vous vous en doutez, la nouvelle de ma mort a été exagérée, même si Maître Bruce ne l'a découvert que ce soir. Je reprends actuellement mes anciennes fonctions de majordome et d'aide à Batman, et c'est en cela que je communique avec vous."

Sa voix était douce, suave, pleine de confiance et de gentillesse.

"Je vous contacte parce qu'Azrael m'a demandé de vous appuyer dans le sauvetage des enfants. Maître Bruce m'ayant donné son accord, je viens d'envoyer quatre Batmobiles et un Batwing pour vous seconder. Je triangule actuellement votre position et le meilleur angle d'attaque, mais je tiens à vous prévenir avant pour vous préparer et surtout débuter efficacement notre collaboration, que j'espère positive et efficace. Maintenant, le mieux serait d'informer vos camarades et de vous diriger vers les prisonniers et les enfants, dans l'optique d'une sortie rapide et calme de cet enfer."

Dans les rues de Gotham City, quatre véhicules surarmés filaient à une allure folle vers la Cathédrale. Au-dessus d'elles, un engin de mort les rejoignait également : toutes n'étaient plus qu'à quelques minutes de fondre sur l'immeuble pour aider les prisonniers. Derrière les manettes, Alfred reprenait ses vieux réflexes, secondé par une Rachel efficace.
Les choses étaient différentes, maintenant qu'il était là : la peur allait bientôt changer de camp, mais nul ne le savait encore.

Sauvetage [Mid', Cass', ...] Batmobiles_vol._1-99853-1

Sauvetage [Mid', Cass', ...] Batwing2OverGotham

_________________________________
Sauvetage [Mid', Cass', ...] Crop2_batman%20rafael%20grampa1
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyDim 15 Jan - 12:57

Plus loin dans le dédale sous-terrain de la Cathédrale, gisait Bullock.

On l'avait amené depuis peu de temps et il émergeait à peine de son sommeil froid et sans rêve. Il n'était pas attaché, mais ce trouvait dans une sorte de cellule. En observant autour de lui il s'aperçut vite qu'il se trouvait dans un lieu ancien. La couleur de la pierre et du sol, même éclairée par un néon blanchâtre, lui faisait penser à un château ou un manoir... au sous-sol vraisemblablement.
D'autres cellules se trouvaient dans la pièce, mais elles ne semblaient pas occupées.

Se réveillant peu à peu, il distingua des voix, proches. Deux gardes ou plus devaient être postés devant la porte de la pièce. Ils parlaient forts, leur voix résonnaient, et l'un d'eux semblaient particulièrement anxieux.

« Bon sang t'a entendu le 6 comme moi ? Il nous dit que les prisonnières se sont échappées et qu'ils s'en occupent et maintenant impossible de le contacter. Elles vont arriver d'une minute à l'autre ! »

« De quoi t'a peur ? T'a qu'à prendre des enfants pour otage. »

« Je ne sais pas si on doit agir sans les ordres de Sonatine... »

« Tu sais très bien ce qu'il fait en ce moment, et il nous a demandé de surveiller les enfants alors va voir les autres. »

« T'a raison, si elles approchent je tuerais les mioches. »

L'un parti le long d'un couloir et l'autre entra dans la pièce.

Il regarda l'ancien commissaire de toute sa hauteur et d'un air méprisait. Bullock, lui, était toujours assis, dos contre le mur, encore dans le cirage.

« Alors, réveillé mon cochon ? Si elles arrivent jusqu'ici elles te sortiront facilement, mais si elles trouvent un cadavre, elles comprendront qu'on n'est pas des rigolos. »

Il pointa son arme.

« Pas le temps pour la bénédiction. Salut le Diable de ma part. »

Il tira.
Bullock s'écroula.


[Je me suis pris une balle dans la tête, mais je ne suis pas mort.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptySam 21 Jan - 1:18

Une voix résonna dans l'oreille de Tempérance. Elle sursauta d'un coup, complètement paniquée. Tempérance avait été dépouillée de toute arme, de tout système de communication et n'avait que sa tenue sur elle, comment se pouvait-t-elle qu'elle puisse entendre des mots dans son oreille ? Cela n'avait rien d'une hallucination tant la voix était d'une clarté phénoménale. Midnight crispa quelque peu les sourcils, après Poker qui avait reçu en secret une puce de la part d'Azrael, c'est maintenant elle qui venait de se faire implanter un je ne sais quoi sans même s'en rendre compte. Cela l’agaçait et accusait Batman pour le coup. Bonjour la confiance ! Mais elle se fit très attentive à la voix, tenant toujours fermement les enfants sur ses épaules. Comme revenu d'entre les morts ce fût Alfred qui lui parla à l'oreille et Midnight ne pouvait s'empêcher de laisser tomber la mâchoire de stupéfaction. Se pouvait-t-il que ?...Tempérance esquissa ensuite un sourire ravi tout en étant concentrée. Des renforts arrivaient donc, il ne fallait en aucun cas trainer. Tempérance répondit maladroitement se demandant si Alfred pouvait l'entendre aussi :
-Ce sera fait, message reçu.

Avant que Lulla ne fauche très habilement le premier des gardes, Tempérance se tourna vers ses deux comparses, se demandant si Batgirl la comprenait vraiment. Elle parla alors d'une voix très clair à Lulla et se promit d'expliquer à sa manière, le tout à Batgirl.
-Des renforts arrive, 4 Batmobiles et un Batwing nous attends vers la sortie la plus proche de nous si j'ai bien compris. Nous devons faire vite !
Elle se tourna ensuite vers Batgirl.
Midnight désigna les enfants avec ses doigts puis ressera son étreinte sur eux avec ses bras pour les bercer comme pour faire comprendre à la justicière l'instinct de protection. Elle se désigna enfin elle-même et fit la morte en fermant les yeux et en tirant la langue. Elle designa Batgirl et Lulla puis les enfants, elle fit le fit courir ses doigts dans le vide.
-Si moi mourir, sauvez les enfants et partez...
Enfin, elle leva les bras et mima un volant que l'on tient pour conduire puis désigna le logo de Batgirl avec ses doigts puis se désigna, elle et Lulla pour l'avertir de l'arrivée des Batmobile. Enfin, pour désigner le Batwing, elle mima l'oiseau puis le logo.
Midnight espérait s'être fait comprendre et sourit légèrement à Batgirl.

Quand elle eut fini elle se retourna et ne pût que surprendre le cri aigu de l'homme dont l'arrière des genoux avaient été sectionnés par la lame agile de Lulla. Bientôt d'autres hommes accoururent et Tempérance n'eut pas d'autre choix que de poser les enfants à terre délicatement contre le mur et à rester en permanence devant eux. Elle garda son regard à l'affut du moindre mouvement et écarta les jambes pour bien empêcher quiconque d'atteindre les enfants. Elle dégaina ensuite deux Batarangs et les projeta astucieusement vers deux hommes qui furent distraient sous la douleur et fût ainsi neutralisable par ses deux coéquipière. Un troisième s'approcha d'elle et Midnight se baissa pour parer un coup puis se releva violemment en rentrant son genoux dans son entre-jambe. Elle sauta sur ses épaules et le renversa en arrière, elle lui mit un coup de poing qui eut le don de l'achever. Elle prit le soin de récupérer ses Batarangs.

Les hommes neutralisés, elle reprit les enfants sur ses épaules, quelque peu essoufflée par le manque d'énérgie puis resta à l'arrière de Lulla et de Batgirl et s'engouffra de plus en plus dans le dédale du sous-terrain.
Soudain, un coup de feu résonna violemment dans le couloir.
Les justicières se mirent à courir tandis qu'elles tombèrent nez à nez sur deux hommes dont l'un tenait encore le pistolet brulant à la main. Midnight s'abaissa et s'ancra dans le sol afin de faire surgir deux de ses Batarangs qui allèrent s'écraser dans les mains des individus. Ils ne firent que les érafler, Midnight n'étant pas très à l'aise pour viser avec Hector et Juliette sur le dos. Elle comptait sur Lulla et Batgirl pour les stopper.

Tempérance en profita pour s'imiscer dans la pièce où les deux hommes venaient de sortir et découvrit avec stupeur le corps de Bullock. Elle hurla :
-MERDE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyDim 22 Jan - 18:33

    Horrifiée, je vois le canon qui me fait de l’œil. Je ferme les paupières, presque résignée face au fait de me prendre une balle, et pourtant rien ne se passe. J’entends un bruit mat et un cri inarticulé. Quand j’ouvre les yeux, je vois Batgirl, postée aux côtés de mon agresseur et ce dernier est déjà hors d’état de nuire. Il est à présent à genoux et Cassandra lui assène un violent coup qui lui fait sûrement voir mille étoiles. Quoiqu’il en soit, elle m’a sauvé la vie et je lui jette un regard ébahi malgré moi. Avec l’aide de Midnight, Batgirl avait mis les trois hommes à terre et cette dernière commence à les bâillonner pour qu’ils ne posent pas de problème par la suite.

    Je me relève, tâchant de reprendre ma respiration comme il se doit, et je glisse un sourire à Batgirl pour la remercier pour son intervention. Midnight nous a informé que des renforts spécialement envoyés par Batman n’allaient pas tarder à nous porter secours – chose rassurante quand on sait qu’on a pas mal de gosses à évacuer.

    J’essuie mes mains tâchées de sang sur mon pantalon avant d’attraper la lame confiée par Azrael que j’avais laissé au sol pour me remettre en route à la suite des Birds of Prey. On parcourt le reste du couloir à grandes foulées, tentant de trouver l’endroit indiqué par le justicier quand on entend une détonation sèche retentir non loin de nous.
    Aux aguets, on se dirige rapidement vers l’endroit d’où ça provient pour faire face à deux hommes armés. Midnight a le réflexe de leur envoyer des Batarangs ce qui a vite fait de les désarçonner et j’en profite pour m’avancer et balancer mon pied dans le thorax de l’un d’eux pour le faire tomber à terre. Je récupère l’arme qui a glissé à terre tandis que Batgirl se débarrasse du second et je le tiens en joue, menaçante.

    C’est là que j’entends Midnight crier dans la pièce à côté. Je fronce instinctivement les sourcils, appréhendant déjà ce qui s’y trouve. Je m’y précipite et mon premier réflexe est de regarder quelques mètres plus loin. Un corps est avachi sur le sol. Bullock ?!
    Il git inconscient, du sang maculant son visage et je devine que la détonation lui était adressée. Le type que je viens de mettre au sol bouge derrière moi et je fais volte-face pour lui retourner un coup de crosse sur le crâne. Aussitôt, je me précipite vers Bullock pour m’assurer que son pouls bat toujours.
    Rassurée de constater que c’est le cas, je plaque ma main contre son visage ensanglanté.

    « On lui a tiré dans la tête. Mais il est toujours vivant. Il faut que je l’amène à l’hôpital et vite ou il va y rester. »

    Le souci, c’est de se dire qu’il va falloir qu’on le tire d’ici - au moins pour l’amener en urgence vers une Batmobile pour que je puisse le tirer d’ici et qu’il ait une chance de s’en sortir. Je me fais force pour ne pas paniquer. Les enfants, Bullock, et le combat contre Sonatine. Je glisse l’arme entre ma peau et mon pantalon au niveau de ma hanche droite avant de tendre la lame d’Azrael à Batgirl.

    « Je dois m’occuper de lui. Je vais essayer de le traîner jusqu’à une Batmobile pour le conduire aux urgences le plus vite possible. Je ne peux pas vous aider à trouver les enfants et m’occuper de Bullock en même temps. »

    Je suis certaine qu’elles s’en tireront très bien, même si je ne peux qu’être frustrée par cet évènement impromptu. Bullock ne doit pas mourir. Je passe mes bras sous ses aisselles et je commence à le soulever pour le traîner hors de la pièce.

    Et c’est là que je le maudis, lui et ces stupides donuts !






Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyLun 30 Jan - 20:42

[Il semblerais que j'étais dans la même cellule que toi Harvey]

Loraline était complètement dans les vapes. Elle était la dernière à avoir été amener et elle avait reçu une grande dose de produit vu sa petite taille et sa faiblesse physique. Bien sur elle était mieux qu'il y a quelque mois, mais toutes les privations, ses entrainement intense et sa blessure l'avait rendu plus faible face au drogues qui lui avait été injecter.

Personne ne l'avait encore remarqué, elle était caché dans le noir, impossible à voir avec sa cape qui la recouvrait. Elle repris ses esprit en entendant la voix alarmé de Lulla. Elle s'efforça de reprendre pied dans la réalité, puis elle compris le sens des paroles qu'elle enregistrait depuis quelque minutes sans trop le savoir.

Elle se releva avec difficulté.


"Lulla... c'est... toi ?"

Sa voix était encore pâteuse et elle était loin d'être au mieux de sa forme. La drogue avait encore prise dans son corps, mais sa volonté était plus forte. Elle était en danger, des gens aussi l'était, quelqu'un était blessé. L'adrénaline se mit à courir dans ses veines, l'aidant à reprendre contenant avec la réalité. Elle retira la cape de sur son visage et se releva avec quelque difficulté. Elle embrasa la situation du regard et se précipita au coté de Lula.


"Il faut retiré la balle. Je peut le sauver et l'aidé un peu, lui donner du temps. Par contre, ensuite, je ne serai plus très utile. "


Elle espérait de tous son coeur que Lulla lui ferait confiance. Elle sortit de ses cheveux une pince à cil. Ça ferait office de pince vu qu'il lui semblait que tous le reste avait disparue. Au moins elle avait toujours son costume, si elle avait été fouillé. Il n'avait pas découvert toute ses cachettes, ou n'avait peut-être pas essayer non plus.

Elle utlisa la pince pour extraire la balle en douceur. De son autre main, celle qui était placé avec délicatesse sur le front de Bullock commença à utiliser son pouvoir et à guérir les dommages au fur et à mesure. Elle avait utiliser tant et tant son pouvoir qu'elle le maitrisait maintenant parfaitement. Elle savait qu'elle domage s'infliger pour le sauver et rester en vie elle-même. Ce qui serait réparable et ce qui ne l'était pas. Et aussi qu'une partie, infime, de ce qu'elle guérisait, était tout simplement guérit, sans être vraiment transféré. Son corps regénérait aussi beaucoup mieux les blessures transféré que les véritable. Elle ne devrait pas garder de séquelle. Enfin elle l'espérait. Et si jamais c'était le cas, tant pis. Elle vivrait avec les conséquence plutôt que de laissé mourir quelqu'un.


Dernière édition par Loraline / Caducée le Sam 4 Fév - 21:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyJeu 2 Fév - 22:24

Dans l'ombre, une forme se démarqua, une voix familière s'éleva dans les airs et Midnight eut un battement de coeur qui s'envola et la jeune blonde ne put s'empêcher de sourire.
-Loraline ? Bon sang, ça va ?
Midnight vît qu'elle allait plutôt bien même si elle pouvait déceler un brin de fatigue tout à fait légitime. Midnight tremblait sous la figure de Bullock, inconsciente alors qu'elle se remémorait ses actions héroïque au Parc où elle avait dû faire face à ses propres démons et à Black Mask. Le Chaperon Rouge n'avait pas le temps de réfléchir, la faim, la fatigue commençait à la peser tandis qu'elle maintenait toujours les deux enfants sur les épaules avec un farouche instinct de protection. Elle voyait Azrael en eux, un espoir d'apaiser ses blessures et elle devait soulager le Justicier en Blanc, soulager sa conscience et lui offrir une confiance aveugle afin qu'il puisse combattre l'esprit tranquille. Midnight était plus déterminée que jamais. Elle sourit une dernière fois à sa soeur qui s'affairait déjà vers Bullock, mettant à profit ses compétences en médecine. Lulla devait renoncer à lui pour l'instant et prêter main forte à Batgirl et à elle. Des enfants attendaient toujours et encore...

Rien n'était perdu ! Rien !
Il fallait trouver le moyen de sortir, trouver une échappatoire possible. Le couloir était à présent désert, tous les gardes semblaient s'être jetés sur elles pour sécuriser la zone à leurs dépends. Malheureusement, Midnight semblait sceptique et avançait d'un pas prudent et veillait que rien ne se trouvait au débouché des différents couloirs. Par miracle, elle trouva une porte de service au fond et courut en tenant fermement les enfants inconscients. Mais quand elle approcha, un bruit tonitruant venant du plafond se fit entendre et Midnight leva la tête en fronçant les sourcils, ça n'annonçait rien de bon. Elle recula, encore et encore. Et d'un coup violent, le plafond s'effondra, bloquant la sortie sous un déluge de gravats. Midnight se jeta en arrière et ramena les enfants devant elle pour aller se plaquer contre un mur le plus loin possible, elle s'abaissa pour protéger les enfants de sa cape. Des projectiles s'abattirent sur elle dont un qui lui effleura violemment la joue, Midnight retint un cri et serra les enfants dans ses bras. Quand le vacarme s'arrêta, il était trop tard, la sortie était bouchée...Et s’amoncelaient sur au moins cinq mètres, des tonnes de morceaux de bétons, de dalles fêlées, de tuyauteries et de morceaux de verres ainsi que des morceaux d'isolation thermique. Midnight se releva délicatement alors que son oreille commença à grésiller. De larsen commençait à parasiter son tympan et Midnight fronça les sourcils sous la douleur et maudit Batman de lui avoir implanté cette oreillette, quand avait-t-il pu le faire ???? Midnight en avait, d'un coup, assez d'être fichée. Le Chaperon Rouge ne devait pas être suivit à la trace, de peur de fausser son propre conte.

Mais il a fallu être intuitive sur ce coup là, beau Chaperon Rouge de Minuit. Midnight appuya doucement sur son oreille et pensa très fort au nom d'Azrael, si bien que le larsen disparut et laissa place à une sorte de fréquence libre que Midnight reconnue et se mit à parler un peu farouchement, se demandant si cet appareil pouvait aussi enregistrer le son.
-Azrael, je me trouve en bas, là où le sol s'est écroulé, tes enfants vont bien, j'essaye de trouver un accès pour te les faire passer. Nous sommes bloqués, Bullock va très mal mais Loraline s'occupe de lui. Ne nous attendez pas, nous devons encore trouver des otages. Viens vite, nous devons avoir du temps !
Son septicisme ne la servit pas pour le coup, Azrael lui répondit ce qui rassura immédiatement Midnight. Le Chaperon Rouge adossa les enfants sur le mur juste à côté d'elle pour garder un oeil sur eux et regarda les débrit en essayant de trouver un chemin pour les faire passer. Midnight s'y élança et se mit à déplacer des dalles, des matériaux isolants, des tubes encombrant. C'était comme le tétris, à chaque fois qu'elle déplaçait un gravat, un autre retombait, c'était comme le mythe de Sisyphe et au bout de 7 ou 8 minutes d'efforts, Midnight n'en pouvait plus et commençait à hurler en pleurant de rage, quand enfin, elle en vit le bout. Sa main écorchée perçait déjà la surface et Midnight grattait encore tel un chien, voyant une once du costume d'Azrael. Elle réussit à percer un trou assez grand en retirant d'autres gravats. Elle redescendit, en sueur et souleva le petit Hector, elle grimpa prudemment, le tenant d'une main par la taille et se trainant. Elle lui mit doucement les bras le long du corps et le hissa vers Azrael, sans un mot. Elle fit de même, plus délicatement, avec Juliette. Dés que les deux enfants fûrent enfin rendus, Midnight redescendit et inspira, expira comme jamais. Souvent coupée par les débris de verre, elle gérait la douleur comme elle le pouvait.

Elle se tourna vers Batgirl, lui intimant du regard qu'il fallait continuer. Midnight se sentait mal d'être enterrée vivante et découvrit une forme de peur incontrôlable qui la rendit nerveuse. Le Chaperon Rouge tentait tant bien que mal de gérer sa situation. Elle releva la tête quand elle aperçue que le couloir continuait un peu en biais, tout au fond, et elle ne manqua pas de s'y engouffrer, éclairée faiblement par les néons blafards et chevrotants. Les justicières découvrirent une cage d'escalier qui mènent vers un autre sous sol. Midnight eût le coeur qui battit à la chamade. Avec prudence, elle s'y engouffra, entendant de plus en plus des voix qui prononçaient des menaces tandis qu'on entendait des petits gémissements souffreteux. Du haut de l'escalier, on pouvait voir des rangées de cellules où des enfants se serraient les uns contre les autres avec la peur qui leur consummait le ventre. Des gardes, dont un qui semblait recevoir des ordres clairs montaient la garde. Ils étaient armés et étaient une petite dizaine. Pas beaucoup mais suffisant quand on sait que les justicières sont censées être désarmées...

Midnight, pratiquement en pleine possession de ses moyens, songeait déjà à un plan d'assaut. Elle n'échouerait pas ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous


Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] EmptyMar 14 Fév - 12:39

« Lâchez-moi, je suis l’Iroquois ! » , hurla le justicier tandis que plus de cinq hommes aussi puissants que lui l’entraînaient dans les profondeurs de la terres.

Shark avait finalement réussi à la capturer. En fait, il n’avait pas réussi, c’est plutôt l’indien qui s’était sacrifié pour empêcher le grand requin blanc de capturer Praying Mantis, qui avait tenté de l’aider. Pour la Mante avait-elle tentée l’aider ? Peut-être John aurait-il pu s’en sortir si elle n’avait pas voulue l’aider. Même si cela partait d’une bonne attention, sa capture lui était due. Cela lui montra qu’il avait besoin d’une équipe pour l’aider en cas de problème. Les Birds of Prey sortaient toujours ensemble, vivaient ensemble, étaient amies. Elles se soutenaient, s’aidaient. De plus, John se sentait seul. Azrael, Midnight, Red X lui manquaient. Il les avait vus lorsque Tommy était revenu, mais cela faisait bientôt deux semaines. De plus, Bannerman n’avait pas d’amis, ne de famille. Quand il rentrait chez lui, il était seul, si l’on exceptait son majordome, Richard.

L’indien chassa ses pensées et se concentra sur l’instant présent. Dans quelle merde s’était il maintenant fourré ? On l’avait assommé et il s’était réveillé tandis que la voiture de luxe le transportant s’arrêtait devant la cathédrale de Gotham. Il devrait s’agir d’un lieu de recueillement, mais ce serait désormais la prison de l’indien. On l’emmena de force dans les catacombes et John se démena, hurla dans l’espoir d’attirer l’attention et de se libérer. Il arriva finalement dans un long couloir où brillait une seule lampe torche. A droite du couloir se trouvait des cellules, sûrement plus crasseuses les unes que les autres. On le jeta dans l’une d’entre elle. Elle était sombre et le sioux avait dû mal à distinguer les murs l’entourant. La porte qui l’enfermait était solide, en acier forgé incassable, même avec ses flèches explosives. Mais bien sûr, on l’avait désarmé, autrement cela aurait été trop facile.

Il frappa la porte de toutes ses forces pendant plusieurs heures, espérant que l’un des gardiens vienne le voir. Personne ne venant, il demanda de l’eau. Il attendit. Une minute, dix minutes, une heure et une autre. Sa vision s’était améliorée, si bien qu’il vit qu’on avait posé un verre d’eau par terre, dans l’un des angles de la cellule. Et bien, comment avaient-ils fait ? Bonne question. Alors qu’il mettait le verre à ses lèvres, il entendit enfin une petite voix qui l’appelait, à sa droite, dans le couloir.

« Iroquois ! Iroquois !»

Midnight ! Il se précipita sur le mur, hurlant le nom de la justicière en rouge. Alors qu’un petit sourire illuminait son visage, il sentit la tête lui tourner. Il s’effondra au sol, dans un grand bruit retentissant. Le verre était empoisonné.

[Hrp : Etant donné mon absence jusqu’à la fin des vacances, je m’empoisonne comme ça je n’ai pas à répondre pour l’instant^^ J'espère que ça vous convient, vous pouvez dire que vous m'avez entendu crier, je ne sais pas.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty
MessageSujet: Re: Sauvetage [Mid', Cass', ...]   Sauvetage [Mid', Cass', ...] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvetage [Mid', Cass', ...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
- Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Old Gotham :: Cathédrale de Gotham City-