RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Jeu 16 Juin - 0:50

Plusieurs jours étaient passés depuis sa rencontre avec Batgirl. Ce jour-là, Copperhead avait pris une curieuse décision, venant de lui. Il avait décidé de venir en aide aux justiciers, durant le No Man's Land. Bien que cela pouvait sembler très surprenant de sa part, ça n'avait pas été une décision prise à la légère. En fait, Nathan y avait réfléchi depuis plusieurs jours, avant sa rencontre avec Batgirl. Il n'était pas comme tous ces criminels tarés qui profitaient de l'anarchie pour semer encore plus le chaos et profiter des pauvres gens. Il se sentait différent d'eux. Ce qui intéressait Copperhead, c'était les défis dangereux, les chasses à l'homme. Il se considérait lui-même comme un prédateur, mais ne prenait véritablement du plaisir que lorsque sa proie lui donnait du fil à retordre. Mais maintenant que c'était le No Man's Land et qu'il n'y avait plus de forces de l'ordre, ni d'ordre tout court, la plupart des grands barons du crime avaient quitté la ville. Il ne restait pratiquement plus que les pauvres, et les fous. C'était une triste période pour un tueur à gages, et en vérité, il s'ennuyait terriblement. Son dernier contrat remontait à l'époque où les fous avaient affronté la Cour des Hiboux, il avait été payé par Black Mask pour l'aider à les tuer. Mais depuis, plus rien, c'était le silence radio. Copperhead voulait que les choses redeviennent comme avant, il voulait retrouver sa ville d'antan, sa Gotham, avec ses gens haut placés qui payent bien pour exécuter des missions périlleuses qui en valaient la peine. Car la situation actuelle ne se résumait qu'à trouver à manger, et c'était vraiment ennuyeux à mourir pour lui.

C'était la raison pour laquelle il avait décidé d'aider les justiciers à rétablir un peu d'ordre dans cette jungle urbaine aux allures de fin du monde. Il était persuadé que sa contribution permettrait de changer les choses, ne serait-ce qu'un peu. Bien sûr, il savait qu'à lui tout seul, il ne pouvait pas recréer la société aujourd'hui disparue, mais il aimait croire qu'en ramenant un peu d'ordre, même à son échelle, cela permettrait aux hautes autorités de considérer qu'il y avait encore un peu d'espoir, et donc de rendre à Gotham City sa splendeur. C'était cette décision qui l'avait poussé, quelques jours plus tôt, à voler des vivres à un groupe de criminels, pour les donner à un petit groupe d'innocents, des gens dans le besoin, parmi lesquels vivait son ancienne compagne, qu'il avait abandonnée lâchement après sa transformation. Il avait toujours refusé de lui montrer ce qu'il était devenu. D'une certaine manière, Nathan Prince était mort au moment où Copperhead était né, et il valait mieux que son ex croit qu'il était bel et bien mort. Malgré tout, il continuait de veiller sur elle durant le No Man's Land, de façon très discrète.

C'est ainsi qu'il avait fait la rencontre de Batgirl, après qu'elle ait aidé l'ex-petite amie de Nathan avant qu'il n'ait pu réagir, alors qu'elle allait se faire agresser par des malfaiteurs. Copperhead s'était senti reconnaissant envers Batgirl, et c'était probablement pour cette raison que c'était elle qu'il avait choisie pour proposer son aide. Il savait qu'il n'était pas apprécié parmi les justiciers, ce qui était légitime puisqu'ils étaient dans des camps différents. Et il savait aussi qu'avec Batman, il n'aurait eu aucune chance de pouvoir le convaincre qu'il voulait vraiment l'aider. Mais il avait pressenti quelque chose en Batgirl, et avait donc choisi de s'allier à elle. Mais malgré tous ses efforts, Batgirl refusait toujours de lui faire confiance, elle voulait le priver de sa liberté. De plus, elle, comme tous les autres justiciers, était trop laxiste avec les criminels qui peuplaient le No Man's Land. Comme il n'y avait pratiquement pas de prisons, Copperhead était persuadé que pour faire changer les choses et faire régner l'ordre, il fallait se débarrasser définitivement des pourritures. Mais Batgirl refusait catégoriquement d'ôter la vie à qui que ce soit. Le serpent en était grandement déçu, mais il avait de grands espoirs en elle. Elle avait le potentiel pour devenir une terrible meurtrière, un prédateur hors-pair. Elle pouvait devenir un meilleur assassin qu'il n'avait jamais été. Et c'était ce potentiel en elle qui l'intéressait, il voulait la guider sur cette voie. Ne pas tuer les criminels alors qu'elle en avait la possibilité, c'était, selon lui, gâcher une partie de son énorme potentiel.
Malheureusement, le fait qu'elle refuse de tuer les pourritures, et surtout le fait qu'elle veuille empêcher Copperhead de les tuer, avait contraint ce dernier à la quitter dés la première opportunité venue. Il tenait à sa liberté.

Depuis, il avait continué de pourchasser ceux qui s'en prenaient aux faibles, semant la mort sur son sillage. Les bruits courraient que Copperhead avaient rejoint les justiciers, qu'il avait trahi le milieu criminel. Il était, en effet, assez facile d'associer le Serpent à l'acte de trahison. Certains pensaient simplement qu'il était entré dans une folie meurtrière. Mais c'était faux, il ne tuait pas les innocents, il s'en prenait uniquement à ceux qui le méritaient. Il était parfaitement conscient de ses actes, et était persuadé du bien fondé de ses actions.

Il avait passé ces derniers jours à enquêter sur un groupe assez important de malfaiteurs, qui réduisaient en esclavage une trentaine de civils innocents afin qu'ils cherchent des vivres, des médicaments et toutes sortes d'objets utiles, à leur place. Bien entendu, les criminels se servaient en premier sur ce que leurs esclaves ramenaient, et les esclaves n'avaient que les restes. De plus, si les esclaves ne ramenaient pas assez de nourriture, l'un d'entre eux était choisi, au hasard, pour servir de repas aux criminels. Ce groupe se faisait appeler "The Kings of Hell".

Copperhead savait qu'ils étaient nombreux, et armés : c'était l'une des rares organisations à posséder des armes à feu et des munitions, au sein du No Man's Land. S'occuper d'eux à lui tout seul était pratiquement suicidaire. Bien sûr, s'il pouvait avoir le soutien de Batgirl et de ses amis justiciers, tout serait plus facile. Mais il avait complétement perdu la trace de Batgirl depuis qu'ils s'étaient séparés, et convaincre Batman et Nightwing de les aider dans cette tâche seraient extrêmement difficiles. En fait, Nathan savait exactement ce qu'il se passerait s'il essayait : Batman allait le capturer et l'enfermer, et ils iraient s'occuper de cette organisation eux-mêmes, sans lui. Cela ne l'enchantait guère, pour deux raisons : tout d'abord, il voulait rester libre. Mais surtout, ils auraient besoin de lui, car il avait récolté bon nombre d'informations au sujet des Kings of Hell, en "interrogeant" certains de leurs membres qui s'étaient égarés. Et ses interrogatoires étaient plutôt efficaces.

Alors, en attendant de tomber par hasard sur un justicier pour lui demander son aide, Copperhead surveillait ce groupe de loin et s'attaquait à ceux qui partaient en patrouilles, quittant leurs bases quelques heures à la recherche de nouveaux esclaves.

Et ce jour-là, c'était exactement ce qu'il était en train de faire. Cela faisait quelques dizaines de minutes que Copperhead poursuivait un groupe de cinq malfaiteurs membres des Kings of Hell, qui étaient à la recherche de nouvelles victimes. Il les suivait à la trace, en passant par les toits et en rampant sur les murs avec discrétion et agilité, attendant le bon moment pour intervenir. Les malfrats tombèrent finalement sur un groupe de trois SDF apeurés, des jeunes gens qui étaient destinés à un bel avenir avant que le No Man's Land ne les mette à la rue.
L'un des Kings of Hell s'adressa à eux, avec un sourire menaçant :


"On vous laisse le choix. Vous pouvez nous suivre et nous servir. Ou vous pouvez mourir. Vous décidez quoi ?"

Les jeunes gens baissèrent la tête et se résignèrent à les suivre. Le groupe fit donc demi-tour pour retourner à leur base avec trois nouveaux esclaves, lorsque...

"Une minute !"

Aussitôt, une petite fléchette se planta dans la nuque de l'un des cinq malfrats. Avant de comprendre ce qui lui arrivait, son corps fut pris de spasmes et de convulsions, et de la mousse blanche quitta sa bouche au moment où il tomba au sol, raide mort. Copperhead éloigna sa sarbacane de ses lèvres et la rangea dans une petite ceinture accrochée à son costume de serpent. Il se trouvait sur le toit d'une habitation pas très haute, à côté du groupe. Il bondit en avant et effectua plusieurs saltos vers l'avant, avant d'atterrir avec classe sur le sol. Il se redressa lentement en position verticale, et fixa les différents protagonistes les uns après les autres, avec un large sourire moqueur.

"Copperhead !" s'exclama l'un d'eux avec stupeur.

Il sortit aussitôt un flingue et tira en direction du tueur au costume de reptile. Ce dernier se faufila rapidement sur le côté en se penchant vers l'avant, se déplaçant avec grâce et vivacité tel l'animal qu'il représentait, et lança une autre fléchette venimeuse d'un vif mouvement de la main. La fléchette vint se planter dans le dos de la main de celui qui tenait le pistolet, le contraignant à le lâcher aussitôt. Les autres malfrats avaient des armes tranchantes et contondantes. Copperhead se redressa et dégaina son sceptre dont le pommeau formait une tête de cobra. Il le fit tournoyer rapidement entre ses doigts telle une majorette, et s'exclama d'un ton provocateur, toujours en souriant de façon niaise :


"Troisième opsssion ! VOUS mourrez, et ils ssse ssservent sssur vos carcasssses gisant au sssol ! Qu'est-ssse que vous en dites ?"

Sur les trois criminels encore en parfait état de santé, deux d'entre eux se ruèrent sur lui, l'un d'eux avec une chaîne et l'autre avec une batte de baseball.

"On va te faire la peau, fumier ! On se fera un sac avec ta peau de serpent !"

"Peau de ssserpent ?... Tu confonds avec un autre persssonnage, mon cher !"

Copperhead évita le coup de batte en se penchant légèrement vers l'arrière, puis donna un coup avec son sceptre dans le foie du criminel, le forçant à se pencher vers l'avant, avant d'enchaîner d'un coup de sceptre sur le sommet de son crâne. Il donna ensuite un puissant coup avec la queue mécanique de son costume pour envoyer valser le criminel à la chaîne. Il se tourna vers le troisième gusse, qui prit en otage l'un des SDF en lui mettant un couteau sous la gorge.

"Oooh... Comme ss'est inattendu !"

Au même moment, celui qui s'était pris une fléchette dans la main droite se pencha en avant pour ramasser son arme, mais il remarqua rapidement que sa main était complétement paralysée et engourdie, ce qui le força à récupérer l'arme de la main gauche. Il visa Copperhead et tira, mais manqua son coup, étant bien moins précis avec cette main. De plus, à cause du venin qui se répandait dans son corps, sa vue commençait à se flouter. Le serpent tourna la tête vers lui et lui dit, sans perdre son sourire :

"Tu devrais minimiser tes efforts, sssinon tu vas consssidérablement diminuer ton essspéranssse de vie. En fait, il ne te ressste déjà plus que quelques minutes à vivre, alors tu devrais en profiter !"

Le visage du criminel possédant une arme à feu se décomposa, et il jeta un coup d’œil à son pote qui était mort en quelques secondes après s'être pris la fléchette.

"Qu... Quoi ?!... Je veux pas mourir !... Donne moi un antidote !"

Copperhead haussa les épaules.

"Il fallait y penssser avant, tu sssais."

Celui qui tenait en otage un SDF répliqua :

"Je te préviens ! S'il meurt, je bute ce SDF ! Donne lui l'antidote !"

Le serpent soupira.

*C'est très fâcheux... Je n'ai qu'un seul antidote sur moi, j'aurais préféré le garder en cas d'accident... Enfin, j'imagine que je ne devrais pas laisser cet innocent mourir.*

"Bon, très bien ! Vous avez de la chanssse, je sssuis d'humeur charitable !"

Il sortit un petit flacon d'une poche de sa ceinture, et le montra bien en évidence.

"Voisssi l'antidote ! Relâche l'otage, et je le donne à ton copain. Sssinon, je risssque de le laissser tomber négligemment sssur le ssol."

"Nan, ça marche pas comme ça ! Donne lui d'abord l'antidote, sinon je bute l'otage !"

Nathan soupira de plus belle.

"Aaaah... Dans sse cas, je crois qu'on est tousss dans une impassse !"

*Comment réagirais Batgirl dans cette situation ?... La solution la plus simple serait de laisser mourir l'otage, et tuer tous les malfaiteurs ! Mais j'imagine qu'elle ne ferait pas les choses de cette manière.*

Pendant ce temps, le criminel à la batte était en train de se relever difficilement, en se frottant l'arrière du crâne où il s'était pris un coup. Celui qui avait été projeté par le coup de queue, quant à lui, semblait KO.
Que faire, que faire ? Donner l'antidote au type pour que l'autre relâche l'otage, et puis tuer tous les malfaiteurs ? Mais il n'avait aucune assurance que le criminel relâche l'otage même s'il donnait l'antidote à son pote. Dans ce cas, fallait-il laisser l'otage mourir pour simplifier les choses, et tuer tous les criminels ?


"Voilà sss'qu'on va faire ! Je vais te donner l'antidote, à toi qui retiens sse pauvre gars en otage ! Comme sssa, tu ssseras obligé de le lâcher, pour donner l'antidote à ton ami envenimé !"

"Quoi ?! Non tu-"

"Réflexssse !" le coupa Copperhead, en jetant avec nonchalance le flacon dans sa direction.

Pris de panique, le criminel qui tenait la victime en otage fut obligé de la relâcher et se rua vers le petit flacon pour le rattraper avant que celui-ci ne tombe sur le sol et ne se brise. Mais, dans la panique, le malfaiteur fut très maladroit, le flacon rebondit dans sa main et s'échappa de sa prise, avant de percuter le sol et d'éclater en morceaux, répandant le liquide sur le sol.


"Nooon !!! Enfoiré je vais-"

POK !!!

Juste après avoir balancé le flacon en direction du criminel qui tenait l'otage, Copperhead s'était lui-même élancé dans la même direction, profitant du fait qu'il avait été obligé de relâcher l'otage pour tenter d'attraper le flacon, afin de l'attaquer. Le POK était donc le bruit de son sceptre sur le crâne du malfaiteur. Aussitôt, un coup de feu retentit : le détenteur du flingue, chez qui le venin faisait son petit bout de chemin, avait de nouveau appuyé sur la détente. Et, par miracle, il était parvenu à viser Copperhead ! Néanmoins, la balle ricocha sur le costume pare-balles du serpent, qui continuait de tabasser le criminel qu'il venait de frapper à l'instant.
Après ce dernier tir, le criminel au flingue sentit ses poumons se contracter. Il lâcha son arme et tomba à genoux, suffoquant, ne parvenant plus à respirer.

Il ne restait plus que le criminel à la batte, qui était parvenu à se relever après les deux coups de Copperhead un peu plus tôt. Il se rua de nouveau vers le serpent en levant sa batte dans le but de le frapper, mais le tueur à gages lui lança une nouvelle fléchette enduite de venin.

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Dim 19 Juin - 22:22

Il n'avait pas été simple de retrouver la trace de Copperhead. La dernière fois que je l'avais vu, il avait réussi à prendre la fuite, après avoir tué trois hommes. Des criminels, qui le méritaient sans doute. Mais ce n'était pas moi d'en juger. J'étais une justicière, mon devoir était de sauver des vies, et non l'inverse. Il s'était mis en tête de venir en aide aux plus démunis, mais en agissant comme il l'avait toujours fait jusque-là, en semant la mort sur son sillage. Et en tant que justicière, je ne pouvais fermer les yeux sur ses agissements. Voilà pourquoi je m'étais lancé à sa recherche, estimant que c'était à moi de m'occuper de cette affaire. J'avais manqué de vigilance la dernière fois, je ne referais pas la même erreur.

Après plusieurs jours de recherche infructueuse, je me décidais à adopter une autre tactique. Plutôt que de me concentrer sur Copperhead, je me focalisais sur un groupe de malfaiteurs,  les Kings of Hell, qui faisaient parler d'eux depuis pas mal de temps. Leurs activités ne manqueraient pas d'attirer l'attention de l'homme-serpent, et au passage de provoquer sa venue. Je n'aurais plus qu'à agir à ce moment-là, en espérant que tout se déroule comme prévu. Mais évidemment, ce ne fut pas le cas ....

Débusquer tout ce beau monde ne fut pas chose aisée, malgré le fait de m'être renseignée sur la zone où les Kings of Hell avaient pour habitude de commettre leurs méfaits. Je ne résidais à Gotham que depuis de temps, et j'avais encore un peu de mal à m'orienter correctement. Heureusement, la chance était au rendez-vous ce soir-là, et après avoir erré plusieurs minutes, je finis par entendre au loin ce qui ressemblait très fortement à des bruits de bagarre, accompagnés de coups de feu. Sans perdre une seconde, je me précipitais vers le lieu de l'affrontement, priant pour ne pas arriver trop tard. Mais il était trop tard ... du moins pour l'un des membres des Kings of Hell, qui était sur le point de passer de vie à trépas.

Je ne pouvais plus rien pour lui, à mon grand désespoir. En revanche, je pouvais toujours sauver la vie de l'homme que Copperhead venait de prendre pour cible alors qu'il se ruait vers lui, une batte à la main.

" STOP !! "

Je m'élançais en même temps que le projectile sortait de l'arme du reptile, m'interposant entre les deux criminels. La seconde d'après, je ressentis une vive douleur au niveau de l'épaule. J'arrachais aussitôt la fléchette qui s'y était plantée ; un geste bien inutile car cela n'empêcha pas le venin de se répandre. Ma vue commença à se troubler, et à l'instar du moribond, je finis par tomber à genoux au bout de quelques minutes, luttant pour garder mon calme alors que la respiration me manquait. Connaissant les techniques d'attaque de Copperhead, j'aurais du prévoir le coup et me munir d'un antidote. Au lieu de ça, j'avais foncé sans réfléchir. Une erreur de plus, et ce serait sans doute la dernière.... C'est ce qu'on appelait mourir bêtement.... Telles furent mes dernières pensées alors que je sombrais lentement dans un trou noir....

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Dim 19 Juin - 23:50

Alors que la fléchette envenimée filait tout droit vers le dernier criminel en état de se battre, une silhouette fine et sombre passa très rapidement sur sa trajectoire, se jetant juste devant le criminel à la batte, après avoir crié un "STOP". La silhouette féminine s'arrêta juste devant le criminel à la batte qui s'arrêta net, autant surpris que le serpent. Copperhead écarquilla les yeux en reconnaissant le costume de Batgirl. Ça, pour une surprise ! Aucun des criminels ici présents ne s'attendait à cela. Malgré le fait que Batgirl se soit interposé et l'ait empêché de tuer ce criminel de seconde zone, Nathan se sentit, dans un premier temps, heureux de voir Batgirl. Puis il remarqua la fléchette plantée dans son épaule, et sa joie disparut aussitôt, se muant en une sorte de sensation étrange.

"Sssssssaperlipopette !" s'exclama t-il avec un air déçu.

Copperhead connaissait parfaitement l'effet des venins qu'il extrayait de ses animaux de compagnie, et il savait que ça sentait le roussi. Et pour combler le tout, le seul antidote qu'il avait en sa possession, il l'avait gaspillé en le lançant sur une ordure pour qu'il sauve son ami, et tout ça dans le but de sauver un innocent totalement inutile ! S'il avait su à l'avance qu'il aurait dû choisir entre la vie de Batgirl ou la vie de l'innocent pris en otage, il aurait, sans hésité, choisi de sauver Batgirl. La situation semblait fatale pour elle. Pour couronner le tout, la fléchette l'avait plantée à l'épaule, ce qui était plutôt près du cœur et des poumons. Si elle s'était plantée dans sa jambe, le venin aurait mis plus de temps à se propager dans son corps et son espérance de vie aurait été un peu plus longue. Ses chances de survie étaient minimes... En tant que criminel, et de ce fait ennemi des justiciers, il aurait dû s'en réjouir. Mais pourtant, ce n'était pas le cas. Si elle mourait maintenant, et de façon aussi idiote, son potentiel meurtrier serait complétement gâché. Il ne pouvait pas laisser une chose pareille se produire !

Il se rua aussitôt en direction de Batgirl. De son côté, le criminel à la batte ne savait plus vraiment quoi faire. Batgirl s'était mise en travers de son chemin pour le sauver, est-ce qu'il devait lui en être reconnaissant ? Certainement pas, c'était une justicière et donc une ennemie, et il avait une profonde envie de l'achever ! Mais Copperhead était toujours là, et se porta au secours de la justicière. Le criminel à la batte se souvint des rumeurs affirmant que Copperhead était passé du côté des justiciers. Il se dit que le fait qu'il s'occupe de Batgirl plutôt que de lui, c'était une bonne occasion pour l'attaquer. Mais s'il ratait son coup, Copperhead le tuerait à coup sûr ! Il regarda ses compagnons tombés au combat les uns après les autres. Non, il ne voulait pas finir comme eux. Le fait que Copperhead s'occupe de Batgirl était une aubaine pour lui : il pouvait fuir sans mourir ! Il prit donc les jambes à son cou et s'éloigna en courant le plus vite possible et le plus loin possible.

Copperhead, agenouillé à côté de Batgirl, le laissa partir, il n'avait pas de temps à perdre. Il détacha sa propre ceinture, et l'enroula autour de l'épaule de la justicière en serrant fort et en faisant un garrot, pour empêcher la circulation sanguine dans ce membre et ralentir la propagation du venin dans tout son corps.


"Essspèssse de sssotte ! Ta vie est beaucoup trop présssieuse pour que tu puisssses la gâcher de sssette fassson !" s'exclama t-il sur un ton sévère.

Copperhead se sentait réellement fâché envers Batgirl, de la voir se sacrifier ainsi, et pour quoi ? Pour sauver un pauvre criminel qui n'en valait pas la peine ! Selon lui, elle était faite pour les tuer, elle en avait les capacités et elle excellerait dans l'art de l'assassinat ! Elle ne pouvait donc pas se permettre de se sacrifier pour sauver les gens, encore moins quand ils ne le méritaient pas.



"Réduis tes mouvements au maxsssimum. Il est hors de quessstion que tu meures, petite Batgirl !"

Il enroula sa queue mécanique autour de la taille de Batgirl, et escalada un mur pour atteindre le toit d'un bâtiment. Il y avait une chance de la sauver. Une infime et minuscule chance. Il fallait qu'ils atteignent son appartement afin qu'il lui administre l'antidote, et ce avant qu'il n'ait fait son effet. Le seul bémol, c'est que son appartement se situait à un quart d'heure d'ici en coupant par les toits, et le venin ne mettrait que quelques minutes à s'attaquer à son système respiratoire. Pour n'importe qui, c'était la mort assurée. Mais Batgirl n'était pas n'importe qui. Il y avait peut-être une personne sur 100 000 capable de survivre suffisamment longtemps pour recevoir l'antidote, et Copperhead était persuadé qu'elle faisait partie de cette minorité. Rien n'était perdu, lui-même avait survécu à une très grosse quantité de venin, après avoir reçu une overdose d'antidote. Ce mystérieux cocktail n'avait pas laissé son corps et son esprit indemnes... mais au moins il s'en était sorti !

Tout en courant sur le toit puis en bondissant de toit en toit, il affirma :


"Le venin ne mettra que quelques minutes pour ssse propager dans tout ton corps. Tes mussscles vont sse paralyser les uns après les autres. Ton diaphragme ssse bloquera et tu ssseras incapable de ressspirer. Tu mourras assphixssiée, sssauf sssi je t'adminissstre l'antidote avant que sssa n'arrive !"

Boosté par l'adrénaline et la volonté de sauver Batgirl, Copperhead se déplaçait le plus rapidement possible entre les toits de la ville, tout droit en direction de son appartement. De temps en temps, il parlait à la justicière, pour essayer de faire en sorte qu'elle ne s'endorme pas... définitivement.

"Ressste avec moi, Bat' !... Ne perds pas essspoir ! Tu peux t'en sssortir... Combat ssse poison, combat-le de toute ton âme ! Ne le laissse pas t'avoir !"

Il vit finalement la fenêtre de son appartement, en hauteur à quelques centaines de mètres. Copperhead n'avait mis que neuf minutes pour l'atteindre, contre une estimation d'environ un quart d'heure : il n'avait jamais été aussi pressé de rentrer chez lui, et ne s'était donc jamais déplacé aussi rapidement, auparavant.
Il bondit d'un toit voisin et passa au travers de la fenêtre restée ouverte de son appartement, toujours en tenant Batgirl avec sa queue. Il la déposa délicatement sur son lit, sur lequel plusieurs serpents de diverses races s'entremêlaient.

Batgirl avait perdu connaissance, Copperhead ignorait depuis combien de temps. Pour l'une des rares fois de sa vie depuis sa "transformation", il sentit une pointe d'inquiétude monter en lui. Était-ce trop tard ? Était-elle morte ? Il n'en savait rien, mais il devait essayer ! Il se rua vers un meuble accroché à un mur, détacha un minuscule serpent enroulé autour de la poignée, et ouvrit le meuble pour y sortir un flacon. Il sortit également une trousse de secours, l'ouvrit et en sortit une seringue stérilisée. Il ouvrit le flacon, planta la seringue à l'intérieur et la remplit de l'antidote. Puis il retourna auprès de la fille. Quelques serpents curieux commençaient à ramper sur elle. Problème : ils étaient venimeux. Normalement, ils n'attaqueraient pas sans se sentir menacé, ce qui ne risquait pas d'arriver vu l'état léthargique de Batgirl, mais mieux valait rester prudent. Ce fut la raison pour laquelle Copperhead siffla dans un dialecte incompréhensible :


"Ssssshh aaarsssshhhh hhhssssessshss !"

Aussitôt, les quelques curieux firent demi-tour et s'éloignèrent de l'intruse. Et oui, il savait parler le fourchelang !
Copperhead retira le garrot fait avec sa ceinture (ça ne servait plus à rien, maintenant), puis il attrapa le poignet de Batgirl et remonta délicatement la manche de son costume pour y trouver une veine, avant de la piquer avec la seringue pour lui administrer l'antidote.


"Allez... ! allez ! Sssurvis !"

Il prit ensuite le pouls de Batgirl... mais ne sentit rien.

"Non !"

Elle avait l'air morte, son cœur ne semblait plus battre. Copperhead se sentit extrêmement déçu. Mais soudain, il eut un nouvel espoir ! Il y avait encore une chance. Il se précipita vers la trousse de secours, et remplit la seringue avec de l'adrénaline cette fois-ci ! Il retourna auprès de la justicière, la fixa, et hésita un moment. Pour que la dose d'adrénaline soit le plus efficace possible, il fallait directement la planter dans son cœur... ce qui signifiait retirer son costume.
Copperhead ne souhaitait pas la mettre dans une situation inconfortable ou embarrassante à son réveil, de plus il n'avait pas de temps à perdre. Alors, il prit une petite lame, et effectua une petite incision sur son costume de Batgirl, juste au milieu de sa poitrine. Puis il écarta délicatement les deux parties de son costume, pour avoir une vue dégagée pour atteindre son cœur.


"Ssse n'est pas ssse que tu crois !"
s'exclama t-il plus pour lui-même, Batgirl étant inconsciente.

En voyant cette action, on aurait pu le prendre pour un vrai pervers, mais il n'en était rien : c'était la vie de Batgirl qui lui importait. Il la fixa une dernière fois, maintenant fermement la seringue d'adrénaline dans sa main droite. C'était sa dernière chance... Si l'adrénaline ne la ranimait pas de façon subite, elle resterait morte définitivement... En voyant son visage toujours masqué, il fut tenté de profiter de la situation pour lui retirer son masque et connaître le visage de celle qui se cachait là-dessous... mais il n'en fit rien. Tout d'abord, il n'avait pas de temps à perdre, mais en plus, ce n'était pas la fille sous le costume qui l'intéressait, c'était elle telle qu'elle était : Batgirl, une prédateur de la nuit très efficace !
Il se décida alors à la piquer, jouant sa dernière carte.


"Allez, réveille-toi !"

Aussitôt, il abattit la seringue d'adrénaline en plein dans le cœur de la justicière, espérant voir un effet immédiat.

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Dim 26 Juin - 1:05

Les paroles de Copperhead me tinrent éveillée, du moins au début. Il me venait en aide ... tout espoir n'était peut-être pas perdu. Mais son garrot n'allait pas suffire ...Faisant fi de mon esprit embrouillé, je tentais de me rappeler mon enseignement. Les méridiens .... il y en avait un permettant de ralentir la circulation du sang via le cœur, et au passage les effets du poison. Je n'avais toutefois pas intérêt à rater mon coup, ou c'était la mort assurée. Rassemblant mes dernières forces, je levais mon bras et me frappais le plexus solaire, l'index et le majeur tendus, d'un geste qui se voulait le plus précis possible. Ce qui, dans mon état, me demanda un gros effort, et me fit sombrer totalement ....

Je me réveillais brutalement, cherchant ma respiration après que le criminel m'ait administré un produit dont les effets ressemblaient ni plus ni moins à de l'adrénaline. Désorientée, je mis un moment avant de comprendre où je me trouvais. Un appartement .... sûrement le sien, d'après les serpents qui rampaient sur le sol. Lui se tenait juste à mes côtés, une seringue dans la main. Mon instinct de survie prit aussitôt le dessus, malgré le fait qu'il me soit venu en aide, et Copperhead se retrouva l'instant d'après propulsé à plusieurs mètres par un coup de pied droit dans la cage thoracique. Le temps qu'il se relève, j'étais déjà debout et m'était reculée, le regard méfiant.

" N'approche pas ! "

Il avait beau m'avoir aidé, je ne lui faisais pas confiance. Pas après qu'il n'ait cessé de semer la mort partout sur son chemin. Mais je m'interrogeais également sur ses motivations ; il m'avait secouru, alors qu'il aurait très bien pu profiter de mon état pour m'achever .... ou me retirer mon masque pour connaître mon identité. Quoique ... il aurait très bien me le remettre ensuite. Cependant, découvrir mon visage ne lui aurait pas révélé mon nom pour autant, aussi ne nourrissais-je pas d'inquiétude à ce sujet.
Mon regard s'attarda brièvement sur l'endroit où il avait découpé mon costume. Je fus loin de m'en offusquer, consciente que son geste avait été nécessaire pour m'administrer de l'adrénaline. Mal lui en aurait prit s'il avait agi d'une autre manière. Je restais immobile, continuant de le toiser sans émettre de mouvement hostile. Bien que je ne le montrais pas, me servir des points méridiens pour ralentir le poison n'était pas sans effet secondaire et m'avait en partie vidé de mon énergie. Il était donc plus judicieux de préserver mes forces pour m'en servir au moment opportun, et éviter les gestes inutiles.

Hors de question toutefois de lui dévoiler la moindre faiblesse. Si je faisais cela, il verrait bien vite qui, de nous deux, avait l'avantage de la situation, et il n'hésiterait pas en profiter. Je ne devais pas le laisser mener la barque. M'avançant prudemment de quelques pas, je lui posais une seule et unique question.

" Pourquoi ? "

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Ven 1 Juil - 19:27

La seringue d'adrénaline, couplée à l'effet de l'antidote administré juste avant, n'avaient pas eu l'effet escompté. Nathan s'était plutôt attendu à voir Batgirl se redresser subitement en position assise. Au lieu de cela, ce fut sa jambe qui s'éleva, pour percuter de plein fouet le torse du tueur à gages. N'étant pas du tout sur ses gardes à cet instant, il n'eut guère le temps de réagir et se retrouva propulsé contre le plan de travail à l'autre bout de la pièce. Et bien, elle semblait finalement beaucoup plus en forme que ce à quoi il se serait attendu, et c'était plutôt une bonne nouvelle.

Fort heureusement pour Copperhead, son costume très résistant avait absorbé la majeure partie des chocs, qu'il s'agisse du coup de pied ou du cognement contre les meubles derrière lui. Il ressentait tout de même de légères douleurs, aussi bien au torse que dans le dos, tant la puissance du coup avait été grande. Une chose était certaine : un être humain normal se prenant un tel coup sans porter ce costume aurait eu plusieurs cottes brisées. Il se releva lentement sans lâcher la justicière du regard, et s'exclama sur un ton ironique avec un grand sourire :


"Mais de rien !"

Puis il tira rapidement sa langue fourchue, à la manière des serpents, comme s'il goûtait l'environnement autour. La langue des serpents était en réalité ce qui remplaçait l'odorat chez eux, ils la tiraient et l'agitaient pour récupérer des particules odorantes et ainsi obtenir des informations sur leur environnement. D'une certaine manière, on pouvait dire qu'ils "goûtaient" l'air. La langue de Copperhead ne disposait pas du tout de cette propriété, puisqu'il s'agissait d'une langue humaine qui avait simplement été tranchée au bout pour être fourchue. Il ne faisait donc pas cela par nécessité, mais c'était devenu un tic chez lui, quelque chose qu'il faisait instinctivement et qui le rapprochait un peu plus de son animal fétiche. Néanmoins, cela n'arrivait que dans certaines situations particuliers. Soit c'était pour menacer son adversaire et le prévenir qu'il s'agaçait, soit c'était pour se moquer de son adversaire dans un but provocateur.

Puis Batgirl posa une question à laquelle il s'était attendu mais pour laquelle il n'avait pas eu le temps de réfléchir à une réponse convenable. Pourquoi ? Pourquoi lui avait-il sauvé la vie ? Et oui, c'était une bonne question. Du point de vue de Batgirl, il y avait le bien et le mal, les gentils et les méchants. Elle était parmi les gentils, et lui parmi les méchants. Par conséquent, il aurait dû en profiter pour se débarrasser d'elle, ou bien la laisser mourir, et être tranquille. Alors pourquoi vouloir la sauver ?
En réalité, il ne connaissait pas lui-même les raisons exactes. Il avait plusieurs pistes, il pouvait trouver plusieurs raisons plus ou moins valables, mais il était incapable de trouver la véritable raison, celle qui prévalait sur toutes les autres.
Non, la question était ailleurs, en y réfléchissant. Il savait pourquoi il l'avait sauvée : il n'avait pas eu envie de la laisser mourir, tout simplement. Il s'était même senti inquiet à l'idée qu'elle y reste, chose qui ne lui était pas arrivée depuis bien longtemps. La véritable question c'était : pourquoi voulait-il à ce point qu'elle reste en vie ? Pourquoi sa vie, à elle, lui importait, alors qu'il n'accordait pas beaucoup d'importance aux autres vies ? Pourquoi s'était-il senti inquiet lorsqu'il avait cru qu'elle était morte ? Voilà quelle était la vraie question, celle à laquelle il était incapable de répondre.

Il prit l'air étonné lorsqu'elle lui demanda ça, comme s'il était quelqu'un de bien qui avait l'habitude de sauver les gens, et répondit en prenant un ton faussement offusqué :


"Sssa t'étonne ?!... Comment peux-tu penssser que je sssois capable de te laissser mourir sssans rien faire ? Après tout ssse que nous avons vécu ensssemble !"

Il leva les yeux au plafond quelques secondes, réfléchissant, puis ajouta d'un air un peu déçu, en replongeant ses yeux jaunes dans ceux de Batgirl :

"Hmmm, sss'est vrai, on n'a pas vécu tant de choses ensssemble, finalement."

Puis il haussa des épaules.

"Sss'est peut-être pour sssa que je t'ai sssauvée, alors. Nous avons tellement à faire, toi et moi ! Il aurait été dommage que tu nous quittes prématurément !... Et puis... Ss'est à cause de moi que tu t'es retrouvée dans ssset état, il était donc normal que je fasssse tout pour te sssauver, tu ne crois pas ?"

Il retira la "capuche" de son costume qui représentait une tête de cobra, afin d'être plus à l'aise, dévoilant ainsi sa chevelure. Il avait des cheveux noirs, mi-longs et ébouriffés. Avant sa "transformation", il était plutôt bel homme, du genre un peu ténébreux. Désormais, ses cheveux étaient la seule chose qui restait de son ancienne apparence. Son visage était affreux et monstrueux. Ses yeux étaient devenus jaunes et ses pupilles ovales. Son nez, qui avait été arraché par des morsures de serpent durant son accident, manquait cruellement au milieu de son visage, laissant simplement place à deux petites fentes en guise de narine. Ses lèvres étaient fines et longues, ses dents taillées en pointes dans un excès de folie durant ses débuts, et sa langue avait subi une opération de chirurgie esthétique pour la rendre fourchue. Après son accident, sa transformation avait été autant physique que mentale. Mais il demeurait toujours humain, au fond de lui. Après tout, que signifiait être "humain" ? De toute évidence, cela ne signifiait pas être fondamentalement bon, quand on voyait les atrocités dont la race humaine était capable.

"Un café ?" demanda t-il simplement en signe d'hospitalité.

"Profites-en, sss'est une ressssoursse assssez rare, ssses temps-ssi ! Et je n'ai tué persssonne pour l'obtenir, sssi ss'est ssse qui t'inquiète !"

Il attendit sa réponse, puis se dirigea vers une cafetière pour préparer un ou deux cafés en fonction de la réponse de Batgirl. Il l'avait piqué à des malfaiteurs quelques jours plus tôt. Tout en préparant le café, il affirma :

"Au fait, tu devrais te reposer. Pour être tout à fait franc avec toi... il est inutile que tu fasssses sssemblant d'être en pleine forme, devant moi !" s'exclama t-il avec un sourire.

Peut-être que cette affirmation étonnerait Batgirl. Elle avait fait tout son possible pour faire croire qu'elle était en pleine forme, et lui faire croire qu'elle restait plus forte que lui dans son état actuel. Et elle n'avait commis aucune erreur. Pourtant, Copperhead avait vu clair dans son jeu, pour une raison très simple. Cela n'avait même pas de rapport avec les méridiens.


"Je sssuis très impresssionné, vraiment ! Malgré l'état de faiblesssse exsstrême dans lequel tu te trouves, tu fais comme sssi de rien n'était ! Et j'aurais parfaitement cru que tu es en pleine posssesssion de tes moyens, si je ne connaisssais pas parfaitement les effets de mes venins et des antidotes ! Tu te sssens déjà mieux grâce à l'adrénaline, mais l'antidote a besoin d'un peu plusss de temps pour combattre le venin, et sssurtout ton corps a besoin de repos. Dés que les effets de l'adrénaline ssse ssseront dissssipés, tu te sssentiras encore plus faible. N'aie crainte, allonge-toi. Je ne t'ai pas sssauvée pour te faire du mal maintenant, sse sserait sstupide !"

Voilà donc la raison pour laquelle Copperhead savait que Batgirl se sentait faible. Il y avait certes l'effet des méridiens, dont il n'était pas au courant car il était loin d'être expert en la matière, mais son corps devait également supporter le combat de l'antidote contre le venin, et si l'adrénaline lui avait permis de se réveiller aussi soudainement et d'obtenir une énergie suffisante pour le frapper et se relever, les effets n'allaient pas tarder à s'atténuer. En d'autres termes, Batgirl allait se sentir encore plus faible dans les prochaines minutes, jusqu'à ce que l'antidote ait complétement détruit les effets du venin. Pour qu'il agisse au plus vite, son corps devait se reposer.

Il attendit donc que le café se fasse, après quoi il pourrait en rapporter à Batgirl si elle lui avait répondu par l'affirmative un peu plus tôt. En attendant, il surveillait Batgirl du coin de l’œil, pour voir si elle allait lui faire confiance et rester sage, ou bien si elle allait tenter de l'attaquer ou de s'enfuir.



[HRP : Je m'arrête là pour te laisser répondre vu que mon perso a déjà beaucoup parlé. Mais comme ton personnage n'est pas très bavard, si tu n'as pas grand chose à répondre tout de suite, je peux continuer si tu veux, Copperhead peut être une vraie pipelette quand il veut ! MP moi si tu veux que je rallonge le poste.]

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Sam 2 Juil - 1:01

Sa réponse me dérouta. Tellement à faire, lui et moi .... qu'est ce qu'il voulait dire exactement ? S'il s'imaginait par là que nous allions faire équipe, il se trompait lourdement. Mon seul but était de le livrer aux autorités, et ça s'arrêtait là. Copperhead avait largement montré de par ses actes qu'il resterait un criminel. Et pourtant .... son attitude actuelle ne ressemblait en rien à celle des autres truands que j'avais croisé jusqu'à présent. Quand un autre m'aurait éliminé sans hésiter, lui m'avait secouru .... et je ne pouvais fermer totalement les yeux sur cela, bien que je restais persuadée qu'il attendait sans doute quelque chose en échange.

Il ne faisait preuve d'aucune agressivité, aussi préférais-je m'abstenir d'agir pour le moment, allant même jusqu'à accepter sa tasse de café d'un signe de tête positif après un moment d'hésitation, en émettant toutefois une condition.

" Toi d'abord. "

Une précaution sans doute inutile. Pourquoi droguer le café alors qu'il avait eu l'occasion de me tuer précédemment ? Cela n'aurait eu aucun sens ... Mais il aurait été imprudent de baisser ma garde. Les criminels se montraient parfois imprévisibles dans leurs gestes, et même si j'étais capable de lire les expressions du visage, leurs pensées restaient inaccessibles.

D'autant plus que ses traits défigurés se révélaient difficile à déchiffrer, en plus de m'inspirer de la répulsion. Il me rappelait ce personnage d'un film que j'étais allé voir lors de mes errances à travers le monde, afin de mieux comprendre le style de vie des occidentaux. Un film dont je n'avais pas compris grand chose, où il était question d'un combat entre le bien et le mal, dans lequel des adolescents luttaient contre leurs adversaire à l'aide de baguettes magiques. Grand méchant de l'histoire, son apparence marquait les esprits, et était proche de celle du reptilien. Un autre point les rapprochait ; leur affinité avec les serpents.

Un détail qui semblait sans importance, mais qui soulevait une question ; Copperhead pouvait t'il se montrer aussi mauvais que ce personnage ? Il était encore trop tôt pour se prononcer là-dessus. Voilà pourquoi je devais en savoir davantage sur lui, ce qui impliquait de devoir supporter sa compagnie pendant encore quelques heures. Cette pensée n'était pas pour me réjouir. Sa présence avait le don de me mettre mal à l'aise, surtout après avoir constaté, malgré mes efforts, qu'il n'avait pas été dupe quant à mon état. Je sentais qu'il prenait lentement l'avantage, et ce n'était pas une sensation agréable.... Heureusement que mon masque cachait mon visage, sans quoi il aurait sans doute réussi à déchiffrer ce que je tentais de lui dissimuler, à savoir un profond malaise.

J'acceptais toutefois de coopérer temporairement et retournais m'asseoir sans le lâcher des yeux alors qu'il s'affairait à préparer le café. Aucune raison de l'attaquer pour le moment, mais par prudence, je restais sur le qui-vive, tous mes sens en alerte. Tout en l'observant, je continuais de m'interroger sur ses motivations, et cherchais mes mots pour le questionner. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs minutes qu'ils parvinrent enfin à franchir maladroitement mes lèvres.

" Tellement à faire .... qu'est ce que tu voulais dire ? Qu'attends tu .... de moi ? "

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Dim 3 Juil - 17:51

Nathan lui apporta une tasse de café bien chaude et garda la deuxième pour lui. Il prit ensuite une chaise qu'il tourna en direction du lit pour faire face à Batgirl, et s'assit en tailleur dessus. Conformément à la demande de la justicière, il fut le premier à boire une gorgée de ce breuvage qui, en plus de réchauffer leurs entrailles à une période où il ne faisait pas très chaud dehors, donnait un petit surplus d'énergie grâce à la caféine qu'il contenait. C'était un café tout ce qu'il y avait de plus normal, et Nathan n'avait rien mis d'autre dans la tasse de Batgirl. Il ne comprenait pas comment elle pouvait continuer à se méfier autant de lui alors qu'il l'avait sauvée. Il n'avait pas l'impression d'être aussi méchant, pourtant.

Il réfléchit quelques instants avant de répondre à la question de Batgirl, afin de trouver les mots justes. Même si Batgirl n'était pas en état de lui faire du mal, il valait mieux prendre des pincettes.
Il haussa des épaules, puis affirma :


"Et bien, sss'est toujours la pagaille dehors. Nous sssommes loin d'avoir fini de remettre de l'ordre. Alors... je penssais que notre asssossiasssion pourrait... sse concrétiser ?"

Il marqua une petite pause, le temps de boire une nouvelle gorgée, puis reprit la parole.

"Tu ne me fais toujours pas confianssse, n'est-ssse pas ?" soupira t-il.

Pendant ce temps, un boa grimpa sur la chaise où il était assis et se posa sur les jambes de Copperhead. Il y avait des dizaines de serpent d'espèces différents dans son appartement, entremêlés les uns dans les autres un peu partout, sur les meubles, par terre, sous le lit... Malgré cela, Batgirl ne semblait pas les craindre. Nathan était assez admiratif vis-à-vis d'elle, car beaucoup de gens avaient la phobie des serpents. Lui-même l'avait eue durant son enfance et son adolescence, mais le fait de s'y être intéressé de plus près lui avait permis de vaincre sa phobie, et il en était même devenu passionné.
Il caressa doucement la petite tête du boa avec sa main libre, tout en le regardant. Ces êtres étaient bien les seuls envers qui il témoignait de l'affection, dorénavant.


"Ssse n'est pas ssi étonnant. Les gens ont tendanssse à craindre les ssserpents, ils les asssosssient sssouvent au mal, au diable, sse genre de sssornettes. Mais en vérité, les ssserpents ne font du mal que pour ssse nourrir, ou lorsssqu'ils sse sssentent menassés. L'être humain est beaucoup plus maléfique, beaucoup plus visssieux."

Il releva la tête vers la justicière. Il n'avait plus son sourire habituellement moqueur, son visage était devenu plutôt sérieux. Il devait la convaincre du bienfondé de ses actions et de ses intentions. Il devait obtenir sa confiance.

"Je n'ai jamais tué que des gens qui le méritaient vraiment. Des barons du crime, des meurtriers, des violeurs en sssérie. Je n'ai aucune intensssion de te faire du mal, Batgirl. J'ai même sssauvé des innosssents tout à l'heure. Vraiment, tu n'as rien à craindre de moi."

Dans un sens, il disait vrai. En tant que tueur à gages, ses principales cibles étaient des criminels, des rivaux d'autres criminels, ou des sales types qui trempaient dans des affaires louches et qui avaient des comptes à régler avec des personnes mal intentionnées. Aucune des victimes de ses contrats n'avait été innocente. Seulement, contrairement aux justiciers, il n'hésitait pas à aller jusqu'au bout, et il se faisait payer pour ça. C'était le seul moyen pour lui de tirer profit de ses extraordinaires facultés.
Il termina sa tasse de café, puis reprit la parole pour fournir de plus amples explications sur ce qu'il attendait exactement de la justicière.


"Ecoute, je sssuis ssur un gros coup en ssse moment. Je compte démanteler sssette organisasssion, les Kings of Hell, peut-être en as-tu déjà entendu parler ? Je poursssuivais sssertains d'entre eux quand tu m'as trouvé tout à l'heure. Mais ils sssont très nombreux, et armés. Je n'y arriverai pas ssseul. Je penssse même qu'à nous deux, ssa ssserait un peu jusste. Mais sssi on avait le sssoutien de Batman, ou d'autres de tes amis, alors peut-être... que l'on aurait une chanssse de sse débarasssser d'eux."

Il y avait une bonne raison qui avait poussé Copperhead à s'intéresser à cette organisation criminelle créée durant le No Man's Land, plutôt qu'à d'autres poissons. Certes, il voulait vraiment que Gotham redevienne comme avant, et pour cela il fallait rétablir un peu d'ordre et détruire ce genre d'organisations. Mais s'il avait pris pour cible celle-ci et non pas une autre telle que les Démonz ou les Loboys par exemple, c'était pour une raison assez personnelle. La jeune femme que Batgirl avait sauvé le soir de sa rencontre avec Copperhead, quelques jours plus tôt, était en réalité l'ex-petite amie de Nathan, avant qu'il n'ait son accident. Et elle s'était faite capturer par les Kings of Hell, elle faisait partie de leurs esclaves. Bien qu'il n'était plus avec depuis des années et qu'elle le croyait mort, il n'avait pas particulièrement envie qu'elle meure. Son objectif, outre le démantèlement des Kings of Hell, c'était aussi de la sauver elle. Mais il voulait garder cela pour lui, c'était la raison pour laquelle il décida de ne pas en parler à Batgirl.

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   Mar 2 Aoû - 2:41

J'attendis que le criminel ait commencé de boire avant de l'imiter, remontant mon masque suffisamment pour pouvoir avaler le breuvage sans pour autant dévoiler mes traits. Un signe de tête négatif lui confirma que je ne lui faisais effectivement pas confiance, comme il semblait l'avoir si bien deviné. La confiance ne se gagne pas d'un claquement de doigts. Pour la vouloir, il devait tout d'abord la mériter, et pour le moment, c'était très loin d'être le cas. Je le laissais parler sans l'interrompre, tout en buvant lentement mon café, dont la chaleur m'apporta un regain d'énergie. Fermant les yeux quelques secondes, je sentais peu à peu une partie de mes forces revenir lentement. Mais cela prendrait encore plusieurs heures avant qu'elles ne reviennent totalement. Pour l'instant, il me faudrait patienter et supporter la compagnie de Copperhead. Autant écouter ce qu'il avait à me dire, surtout que ce qu'il me révéla à propos des Kings of Hell éveilla mon intérêt. Leurs membres faisaient parler d'eux depuis quelques temps déjà, mais avec les tracas que nous causait le No Man's Land, nous n'avions pas encore trouvé le temps de nous en occuper.

" Merci pour le café. "

Après avoir vidé ma tasse, je me levais et allais la poser sur le meuble qui servait de table, avant de me diriger vers la fenêtre la plus proche. Sa proximité me mettant mal à l'aise, je ressentais le besoin de mettre de l'écart entre nous deux afin d'y réfléchir plus à mon aise. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs minutes pendant lesquelles je contemplais la rue au-dehors que je me décidais enfin à lui répondre.  

" Ce n'est pas suffisant ... "

Il avait beau "combattre le crime", comme il le prétendait, ses méthodes n'étaient pas acceptables. Qu'il s'agisse d'un criminel ou non, une vie reste une vie ... Telle est notre doctrine, et ce n'est pas demain la veille que ça allait changer. S'ils voulaient s'associer avec nous pour stopper les Kings of Hell, il devrait revoir sa façon de faire. Aucun justicier ne pourrait cautionner ses actes, ce qui amenait à un autre problème.

" .... et ça ne dépends pas de moi. "

Je me retournais pour lui faire face, et le scrutais un long moment. Etrange personnage ... qu'avait t'il à gagner à vouloir s'associer avec nous ? Espérait t'il entrer dans nos bonnes grâces ? Si c'était le cas, il risquait d'être déçu. Dur de changer son jugement sur un individu quand celui-ci agit contre tous nos principes. Batman n'acceptera jamais une telle proposition, pas venant d'un homme comme Copperhead.

" Il refusera ... "

Comment allais-je lui présenter la situation ? J'avais toujours réussi mes missions jusque-là, et à présent, je me sentais perdue. Un échec de plus .... Il serait en colère, ou déçu, ce qui à mes yeux était encore pire. Sauf si j'optais pour la solution la plus facile ; assommer le reptilien pour ensuite l'envoyer à Blackgate. J'avoue que j'étais très séduite à cette idée, mais à quoi cela aurait t'il servi ? Il finirait par s'évader tôt ou tard, et retournerait à ses activités criminelles. Pourquoi ne pas tenter le coup, au moins pour le garder à l'œil ? Et qui sait, peut-être que côtoyer des justiciers le ferait sans doute changer de bord, bien que je ne me faisais guère d'illusions à ce sujet.

" .... mais j'essaierais de le convaincre. "

Si organiser une rencontre avec l'homme-serpent serait compliqué, le persuader de s'associer avec lui relevait de la mission impossible. Faire équipe avec le Chevalier Noir signifie jouer selon ses règles, et en général, ce n'était pas négociable. Il y avait fort à parier que chacun voudra imposer ses conditions. Autrement dit, c'était mal parti. En ce qui me concernait, j'aurais sans aucun doute droit à des remontrances, et ça ne m'étonnerait pas que Batman me charge de surveiller de près le reptilien, si tant est que leur association voit le jour, bien entendu. Ce qui signifierait devoir faire équipe avec lui ... Une pensée qui ne me réjouissait guère, même s'il serait normal que cela tombe sur moi. Je n'avais pas été en mesure de l'arrêter, et s'il n'y avait qu'ainsi que je pourrais réparer mon erreur alors soit, j'étais prête à en passer par là. Côtoyer un criminel ... un changement qui s'avérerait assez brusque, moi qui n'avait jusque là fréquenté uniquement les membres de la Bat-Family. J'appréhendais d'ailleurs leur réaction, lorsque je leur ferais part de mon "entretien" avec Copperhead. Me feront t'ils toujours confiance après ça ? Espérons que oui ... Pour le moment, j'avais une dernière question à poser au reptilien.

" Dis m'en plus sur les Kings of Hell ... "

Ses informations sur cette bande étaient insuffisantes. J'espérais qu'il puisse me dire combien ils étaient environ, et dans quelle zone de la ville pouvait t'on les intercepter. Rapporter des renseignements concrets à Batman augmenterait sans doute les chances d'une association avec Copperhead. Une autre question me brûlait les lèvres ;  les gangs ne manquaient pas à Gotham, alors pourquoi s'intéresser à celui là en particulier ? Il est vrai que leur nombre avait de quoi inquiéter, mais je sentais qu'il y avait autre chose. Ce détail n'était toutefois pas la priorité, et j'aurais tout le temps de le questionner là-dessus plus tard. Tout ce que j'avais à faire pour le moment, c'était écouter ce qu'il avait à me dire à leur sujet, en espérant que ses informations nous aideraient à les stopper.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Tentation du Serpent [Flashback No Man's Land - pv Batgirl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Le baiser de la femme serpent
» Un Serpent Royal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-