RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Un retour (Rp libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Un retour (Rp libre)   Ven 25 Sep - 16:34

Narrows. L’un des coins les plus paumés de la ville de Gotham. C’est là que se trouvait Rory Regan, son costume de Ragman lui ayant permis de se téléporter dans l’ancienne boutique qui appartenait à sa famille. Rags’N’Tatter avait connu de meilleurs jours, avec son départ précipité pour la Nouvelle-Orléans, la boutique était  sans propriétaire. Elle avait bien évidemment été pillée, tout le matériel qu’elle contenait avait disparût. La fenêtre de la façade, qui avait servi de point d’entrée pour les pilleurs, demeurait cassée. Du verre, recouvert de poussière, étant encore présent dans l’avant-boutique. On avait toutefois eût l’amabilité de barricader celle-ci avec un panneau de bois, effort assez surprenant de l’autorité locale aux vues de la situation dans laquelle se trouvait la ville en ce moment.

-Je vais avoir du boulot pour remettre ça en ordre…

Se dirigeant vers l’arrière-boutique, un bruit capta l’attention du propriétaire des lieux. On murmurait. Des intrus dans sa propriété, ayant certainement entendu parler le jeune homme quelques instants plus tôt, ils tentaient de se faire discrets. Émergeant dans la salle qui servait d’entrepôts et d’accès à la ruelle, Ragman remarqua que celle-ci avait été transformée en abri de fortune. C’est là qu’il remarqua la présence d’une vieille femme et d’une gamine, toute deux vêtus de vieux vêtements sales et usés. Très certainement deux sans-domiciles ayant trouvé refuge en ce lieu. Surprise à la vue du héros à l’aspect particulier, la petite se mit à crier de terreur tandis que la vieille femme s’interposait entre elle et leur potentiel agresseur. Sous son masque, Rory sourit. Il s’agenouilla lentement, conservant ses distances afin de ne pas intimider outre mesure le duo d’itinérantes ayant trouvé refuge chez lui.

-Ça va, je ne suis pas ici pour vous chasser, ni pour vous faire du mal, bien au contraire. C’est la souffrance du peuple de Gotham qui m’a ramené vers lui et à nouveau je vous viendrai en aide. Je ne vous abandonnerai plus.

La vieille femme sembla plonger dans ses souvenirs, un air songeur s’affichant sur son visage alors qu’elle observait Ragman. Puis soudainement, son visage s’illumina, comme si elle venait de se rappeler à qui elle avait à faire. Elle s’adressa d’abord à la fillette à ses côtés, la rassurant qu’il n’y avait aucun danger, que l’homme devant eux était un homme bien.

-Ragman, c’est cela? Je me souviens il y a de cela plusieurs années, vous étiez là pour les pauvres, protégeant Narrows des criminels qui la polluait. Merci. Merci d’être de retour en ces heures sombres.

Le héros demeura silencieux un moment, songeant à ses options, puis dans un geste classique de Rory Regan, où la bonté l’emportait toujours face aux plus démunis, il reprit la parole.

-Vous devez certainement connaître d’autre nécessiteux comme vous, demain, lorsque vous sortirez arpentez les rues de Gotham, avisez-les que cet endroit pourra leur servir de refuge, nous en feront un petit camp, avec quelques lits pour accueillir ceux qui ont besoin d’un peu de chaleur. Ils pourront même y prendre un repas. J’ai un ami qui entretenait cette boutique il y a de cela plusieurs années, je prendrai contact avec lui et il organisera tout ça. Il s’appelle Rory, il s’occupera de l’électricité du chauffage et de l’eau courante, ainsi tous auront accès à un endroit sain et sécuritaire.

-Merci! Merci infiniment.

Convertir Rags’N’Tatter en refuge pour les démunis, c’était la première étape de son retour en ville. Non seulement cela lui permettrait de prendre le pouls de la situation auprès de ceux étant directement sur la scène, mais également d’apporter un peu de réconfort à ceux en ayant le plus besoin. Pour sa part, il trouverait bien un petit appartement non loin.
Revenir en haut Aller en bas
Snake

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 16/01/2009
Nombre de Messages : 2796
Autres Comptes : Copperhead
Vous à Gotham : Ex-Killer Fucking Croc !
Citations : Je vais te tuer jusqu'à ce que tu sois mort !

MessageSujet: Re: Un retour (Rp libre)   Jeu 8 Oct - 20:40

Les jambes de James Wintman ne cessaient de gigoter, se balançant d'avant en arrière. Ses pieds cherchaient désespérément une surface sur laquelle prendre appui, mais il n'y avait rien. La vérité, c'était que ses pieds se trouvaient à cinquante centimètres du sol, et le col de sa veste était fermement maintenu par la main droite d'un géant de 2m20 à l'apparence hideuse et dont la peau, épaisse, craquelée et recouverte de croûtes verdâtres, faisait penser à une carapace d'écailles.

"Où c'est ?! Où est le refuge où vous allez ?!" s'exclama sur un ton guttural le redoutable Killer Croc.

L'homme, qui tremblait de tout son long, se cramponnait au bras du colosse avec ses deux mains.


"Je-je-je vais vous le d-dire !... C'est à G-gramercy Row ! Un q-q-quartier du n-nom de Narrows !"

Le criminel cannibale fronça des sourcils, et son visage devenait de plus en plus menaçant au fur et à mesure qu'il s'approchait de celui de Wintman.

"T'es sûr ?!?! T'es pas en train d'me mentir ?!!?!"

Son haleine fétide donna un haut-le-coeur au pauvre type.

"Ouiii ! J-je vous le jure !... Pitié, me tuez pas !... Pas devant eux !"

Il tourna la tête vers sa femme et sa petite fille de 6 ans, toutes deux en pleurs et agenouillées devant le monstre. La mère serrait la fillette dans ses bras de toutes ses forces, en faisant tout son possible pour lui cacher les yeux.

Waylon tourna la tête vers sa famille, l'espace d'une seconde, puis son regard menaçant revint sur l'homme. Il serra les dents et grogna d'un air menaçant, puis il dit :


"Merci..."

Il relâcha le pauvre homme qui tomba en position assise, et qui se dépêcha de rejoindre sa famille pour les prendre dans ses bras. Tous trois pleurèrent et s'embrassèrent en remerciant le seigneur de leur avoir laissé la vie sauve, tandis que le monstre s'engouffra dans les ténèbres des égouts.

========================================================

Cela faisait plusieurs jours que la rumeur d'un nouveau refuge pour les sans-abris se répandaient dans les rues de Gotham. On disait qu'il était protégé par un mystérieux inconnu. On disait même qu'il y avait de l'eau et de l'électricité, et qu'on pouvait y dormir sans craindre de se faire voler, violer ou tuer en pleine nuit.


*Ce sera un bon endroit pour vivre, pour eux.*

Depuis des semaines, Waylon surveillait les égouts aux alentours d'un petit groupe de SDF avec qui il s'était lié d'amitié. Parmi eux, une adolescente, Sophie, qui avait été la première à accepter Croc pour ce qu'il était, malgré son apparence de monstre. Et pour cause, il lui avait sauvé la vie. Non pas par bonté d'âme, il avait juste eu envie de se défouler sur le moment et ne supportait pas de voir deux gars s'en prendre à une gamine juste parce qu'elle était une proie facile pour eux. Sophie était la première personne qui comptait vraiment pour Croc depuis bien longtemps, la première personne avec laquelle il pouvait partager des sentiments d'amitié sincères et réciproques. Mais sa nature de monstre l'empêchait de profiter d'une quelconque relation. Et pour pouvoir les protéger, il avait été obligé de s'en détacher. Il se contentait simplement de les surveiller à distance, de s'assurer qu'il ne leur arrive rien. Mais il ne pourrait pas toujours être là. Ce refuge, c'était leur chance de retrouver une vie presque normale. Ils seraient protégés, en sûreté, et Waylon n'aurait plus besoin de veiller sur eux.

Mais avant toute chose, avant même de leur en parler, il fallait s'assurer que la rumeur était fondée. Il fallait s'assurer que cet endroit existait réellement, et qu'il était aussi sûr qu'on le disait. Et après plusieurs dizaines de minutes à déambuler dans les égouts de la vieille cité, il remonta à la surface, et arriva sur les lieux, au beau milieu de la soirée.

Il explora le quartier durant plusieurs minutes, lorsqu'il trouva enfin un bâtiment d'où provenait de la lumière.


"Rags’N’Tatter..."

Il s'avança lentement vers la porte d'entrée du bâtiment, la poussa, et fit un pas à l'intérieur. Aussitôt, des cris de stupéfaction retentirent, lorsque les réfugiés reconnurent l'affreuse gueule de Killer Croc le cannibale.

"Oh mon Dieu ! A l'aide !!!" s'exclama une vieille dame.

"Ferme-la, vieille peau !" s'exclama t-il agressivement.

Sniff... Sniff...

Une nouvelle odeur venait de faire son apparition !

_________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Un retour (Rp libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un remarquable retour remarqué [Libre]
» Un retour (Rp libre)
» Un retour chaotique [libre]
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» Retour au passé. Je sais que je suis "imparfait" (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gramercy Row :: Le Village-