RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Guerre ouverte [ Dark Hawk ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doubly

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 08/05/2014
Nombre de Messages : 266
Vous à Gotham : Ancien joueur.

MessageSujet: Guerre ouverte [ Dark Hawk ]   Mer 5 Aoû - 15:20

Roman avait passée une excellente journée. Et une soirée exécrable. Il s'était fait prendre Crown Point par son pire ennemi mais surtout, il s'était fait humilié devant Dark Hawk et ses hommes. C'était tout simplement inacceptable. De plus, il devait se rendre à l'entrepôt de son alliée, pour faire un débriefing sur ce qu'il venait de ce passer. La nuit était loin d'être terminée, et ce qui se profilait énervait déjà le parrain de la pègre. Il ne savait pas du tout comment cela allait se finir. Mais se connaissant, il allait exploser et complètement perdre les pédales, envoyer toute l'artillerie contre le clown, au mépris de son propre gang. Il voulait le voir mort, pendu du haut de la Black Tower. Malgré cette défaite, il était convaincu qu'il pouvait l'avoir seul. Il n'avait nul besoin de Morten, ni de Falcone, ni de Copperhead et d'aucun autre mercenaire. Tout ceux qu'il avait payé avaient échoués.

A peine la voiture arrêtée, il descendit du véhicule sans attendre le conducteur, d'un pas pressant mais en aucun cas nerveux. Il ne regarda même pas les regards suspicieux des hommes de la mafieuse, qui hésitaient sans doute à lever les armes devant le tristement célèbre masque noir. Ils avaient sans doute reçu des ordres, leurs interdisant de tirer sur Roman et sur ses hommes. Quoi qu'il en soit, Sionis s'en fichait complètement et ne daignait même pas de les saluer. De toute façon, si l'envie leur prenait de faire feu, le Black Mask répliquerait, mais lui ne louperait pas sa cible. Il n'était pas Deadshot mais savait se servir à la perfection de ses deux Beretta cachés derrière sa veste. Et surtout, atout très avantageux, il se sentait intouchable.

Il pénétra donc dans l'entrepôt, le traversa d'un pas nonchalant. La porte du fond était ouverte. La salle qu'elle refermait semblait déjà plus accueillante que l'usine en elle même, glauque, et où traînaient plusieurs tâches de sang par ci par là. Il rentra en claquant la porte. Dark Hawk était assise dans son bureau. Il plaqua ses mains sur le front de son masque, puis les fit glisser sur ses cheveux, et s'arrêta sur sa nuque. Il avait fait ce geste en regardant le plafond, tourné vers la porte. Un joli petit pas théâtral. La vérité, c'est qu'il ne savait pas quoi dire sans s'énerver.

" Lorsque le code EI s'activera et que le plan sera en route, il ne comprendra rien de ce qui lui arrivera. Je vais lui faire mordre la poussière. Mais je ne lui laisserai pas ce plaisir de vivre un peu plus longtemps. Je récupérerai Crown Point en temps voulu. Ce soir va être une immense chasse à l'homme. Il s'en est trop pris à moi. Plus on possède, plus on est chassé. Il faut passer dans le camp du chasseur. "

Il tira une chaise vers lui et regarda Dark Hawk dans les yeux. La partie ne faisait que commencer, et il ne perdrait pas. Il ne fallait qu'aucun de ses alliés ne fassent faux bond.

" Je n'ai plus qu'un ennemi, et c'est ce connard de clown. Je ne dormirait pas tant qu'il n'aura pas un visage déformé par des coups de pied de biche, ou qu'il n'a pas un trou là, en plein milieu du crâne "

Pour appuyer ses propos, il posa son index sur son front. La situation était catastrophique. Avec Crown Point contrôlé par le Joker et sa musicienne, les joueurs illégaux allaient déserter, et ce taré était en possession de toute les drogues douces et des gaz de l'épouvantail. Avec un peu de chance, il ferait passer le business à Crown Point à Amusement Miles. Mais il doutait que cette stratégie marche. Résultat des courses, il ne lui restait pour l'instant que la zone industrielle, la Black Tower et son entrepôt à sa disposition. La situation, si le Joker ne mourrait pas, s'avérerait vraiment catastrophique.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Dark Hawk

Mafia
Mafia
avatar

Date d'Inscription : 04/11/2014
Nombre de Messages : 39
Vous à Gotham : Patronne de la Famille Morten
Citations : "Il est à Gotham ce que la Peste est à l'humanité. Une maladie qui a fait des dégâts mais qui, maintenant, est facilement neutralisable."

MessageSujet: Re: Guerre ouverte [ Dark Hawk ]   Jeu 6 Aoû - 14:49

Le voilà. Le Masque paraissait finalement dans le bureau de la Patronne. Et pas de bonne humeur. Quoi de plus normal, après une telle défaite ? Il n'attendit même pas la salutation habituelle de sa collègue qui, par manque d'envie, n'avait pas bougé de son siège. Elle ne daigna même pas se retourner quand il rentra dans son bureau, ne faisant qu'une légère rotation avec son fauteuil quand il se mit à parler.

" Lorsque le code EI s'activera et que le plan sera en route, il ne comprendra rien de ce qui lui arrivera. Je vais lui faire mordre la poussière. Mais je ne lui laisserai pas ce plaisir de vivre un peu plus longtemps. Je récupérerai Crown Point en temps voulu. Ce soir va être une immense chasse à l'homme. Il s'en est trop pris à moi. Plus on possède, plus on est chassé. Il faut passer dans le camp du chasseur. "


C'était un point qu'elle accordait volontiers à Sionis. Elle avait entendu parler de toutes les crasses que le Joker avait pu lui faire, et elle comprenait tout à fait pourquoi ce cher Roman s'emportait ainsi. L'Italienne le laissa continuer, le regardant alors qu'il parlait et s'allumant une cigarette au passage. Autant se mettre à l'aise, parce qu'ils en avaient pour la nuit, avec les conneries du Clown.

" Je n'ai plus qu'un ennemi, et c'est ce connard de clown. Je ne dormirait pas tant qu'il n'aura pas un visage déformé par des coups de pied de biche, ou qu'il n'a pas un trou là, en plein milieu du crâne "

Il insista sur la fin de sa phrase en se touchant le front. Que de mise en scène, ce soir. Quand la boule de nerf en face d'elle cessa de s'exprimer, Miss Morten fit glisser son briquet et son paquet de clopes vers Sionis. Elle lâcha calmement un nuage de fumée sur sa droite, puis montra du doigt une boite en chêne sur son bureau, non loin de l'énervé. La jeune femme dit simplement: "Cigares." avant de reprendre sa position nonchalante sur son fauteuil. C'était par simple politesse qu'elle proposait ses biens à Sionis. Rien de plus.

La Miss soupira, se massant quelque peu les yeux, puis plongea son regard d'acier dans celui du Masque.


"Je comprends tout à fait votre haine et votre rage, Monsieur Sionis. Moi-même, je me sens salie et humiliée. Cependant, fit-elle en tirant sur sa clope puis en larguant un nouveau nuage du fumée, pensez-vous réellement qu'il soit judicieux de lancer une chasse à l'homme ce soir ? Le Joker est loin d'être stupide, nous le savons tous deux. Il doit déjà être loin, à l'heure qu'il est. Envoyer vos hommes à sa recherche est inutile."

Elle attendit un instant la réaction de Sionis. Il savait déjà là où elle voulait en venir. Cet enfoiré de Clown allait reparaitre de lui-même, il suffisait d'attendre qu'il vienne et de le cueillir sur place.

"C'est un... Comment vous dîtes ça, déjà ? Ah oui, un fanfaron. Il va obligatoirement vouloir revenir vous narguer et jouer au malin. Il n'y a qu'à attendre. Combien pariez-vous que la Black Tower est sa prochaine cible ?"

La jeune femme croisa les jambes et se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux. Elle avait déjà une tonne d'idées pour faire détruire ce foutu Clown. Mais d'abord, il fallait s'occuper de ses sous-fifres. La Jester et Quinn. Ces deux donzelles n'allaient pas faire long feu, une fois que les deux mafieux auraient mis la main sur elles. Et puis, les poissons étaient affamés, à cette époque de l'année.

_________________________________
"Guarda dietro di te, forse io sono qui ..."
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Doubly

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 08/05/2014
Nombre de Messages : 266
Vous à Gotham : Ancien joueur.

MessageSujet: Re: Guerre ouverte [ Dark Hawk ]   Dim 16 Aoû - 16:23

Hawk était bien plus intelligente qu'il ne le pensait. Lui même était venu au même point. Si le Joker se lançait dans une vendetta, cela ne prendrait pas plus d'une semaine. Il avait beau être con et dérangé, il ne faisait pas les choses à moitiés, et ses petits soucis étaient vite réglés. Sauf avec les personnes avec lesquelles il veut s'amuser, comme Batman. Roman, lui, n'avait rien de rigolo. Il y avait fort à parier que la suite des évènements seraient rapides. Pour résumer, la Black Tower avait de fortes chances d'être attaqué.

Il écouta attentivement son alliée, secouant la tête pour refuser son cigare. Il ne fumait presque jamais, pour ne pas finir physiquement comme le pingouin : il tenait à garder la forme, afin de ne pas être un simple chef de gang ne bougeant jamais le cul de sa chaise comme un vieux croûton. Les seules fois où il en tirait quelques une, ses sbires prenaient et allumaient les cigares avant de lui donner, comme de parfaits petits chiens, pour épater ses interlocuteurs. Souvent des condamnés à mort.

" Le Joker est loin d'être idiot, justement. Il a toujours un coup d'avance. Si nous pensons qu'il est loin, c'est qu'il est proche. Je ne serait pas étonné de savoir la Black Tower attaqué par Harley Quinn, ou le plus idiot de ses sbires. Et j'aurai tellement négligé cette piste que je me ferai avoir. Si il fait main basse sur la Black Tower, il sera le roi de Gotham. Drogue dures, sérums restants de l'épouvantail, la meilleure artillerie de Gotham. Mes meilleures effectifs sont là bas. Il mettra une bonne heure à tout détruire pour accéder à la planque. Mais si il y arrive, on est mort. Autant se suicider tout de suite. "

C'était vrai. Si il touchait ne serait-ce qu'à l'armement présent dans les sous sols de la Black Tower, plus rien ne l'empêcherait de plonger Gotham dans le chaos. Avec son gaz, ses adeptes et sa folie, il libérerait les fous, les ferait déferler sur Gotham, et même Batman n'y pourrait rien. De plus, si il l'attaquait, Black Mask doutait pouvoir faire quelque chose. Si il déclenchait encore une fois le gaz hilarant, il ne pourrait rien faire d'autre que reculer. Il lui fallait des hommes plus imposant. Plus fort. Capable de faire face au clown. Plus d'effectif. Mais là, ça devenait impossible. Il demandait du rêve. Or, quelqu'un lui avait déjà vendu du rêve. Il esquissa un sourire.

" Byzance. Il est temps de rendre visite à ce prétentieux. J'espère que son médocs est bon, et que ce n'était pas que du vent. "


Pour la première fois depuis sa rencontre avec le Joker, il reprenait confiance. Il voyait un infime espoir d'abattre son pire cauchemar.

" Bon. La musicienne s'est installée à Crown Point. Harley Quinn est sans doute à Amusement Miles. Je ne vais laisser aucun répit au clown. Je vais sans cesse l'attaquer. Il rendra l'âme avant la fin de la semaine. Je part de ce pas chez l'entrepôt de Byzance. "


Soudain, au moment même où il allait se lever, son téléphone vibra dans la poche interne de sa veste, provoquant l'agacement de son propriétaire. Il le prit et décrocha, manifestement énervé d'être interrompu dans l'explication de sa stratégie.


_______________________________________________________


Black Tower, au même moment.

John, l'homme à tout faire de Sionis, patientait aux alentours de la tour noire. Chargé de la surveiller sans broncher, il s'attendait à tout instant, suite aux évènements de la nuit, à avoir affaire au clown prince du crime et à sa clique.

Bien qu'il soit considéré comme le toutou de Sionis, il ne haïssait pas ce dernier comme on pouvait le penser. Le parrain de la pègre lui faisait confiance en tout point, si bien qu'il était l'une des rares personnes à pouvoir aller chercher les armes dans les sous sols de la Black Tower. Les affaires n'avaient jamais aussi bien marché que maintenant, alors qu'il avait déjà tenté d'aller chez le gang du pingouin et de Double Face. Il pouvait aisément se vanter d'avoir trouvé l'El Dorado en pénétrant dans la False Face Society. Il avait gravit les échelons jusqu'à devenir le plus important des lieutenants de Roman. Donc, non, on ne pouvait pas dire qu'il avait la haine d'ouvrir la portière d'une limousine, d'allumer un cigare, d'emmener les costards au pressing pour son patron. Il l'admirait même.

Les meilleurs du gang étaient rassemblés ici, notamment James, une tête brûlée prête à tout pour impressionner l'homme au masque d'ébène, et celui qu'on appelait le " Muet ", une brute épaisse mais intelligente, qui ne parlait presque jamais sauf si c'était nécessaire. A eux trois, ils formaient les trois principaux lieutenant du masque noir. Et, malgré leurs airs décontractés, ils étaient furieux. Ils restaient assignés à résidence alors que le gang du Joker leur avaient manqué de respect. Ils ne supportaient pas devoir rester là à rien faire.

" Le boss à eu la zone industrielle avec l'aide de Falcone. Ca devrait faire longtemps que le clown et le samouraï soient tués. Pour l'instant, ça fait un partout dans leur guéguerre. "

" Calme toi, James. Je suis presque sûr qu'on va recevoir des ordres dans peu de temps. Il ne laissera pas passer une telle humiliation "

Soudain, il sentit son téléphone vibrer. " Orlando " était l'auteur de l'appel. John s'accorda quelques secondes de réflexion. Cet homme ne s'appelait pas Orlando et contrairement à ce que l'on aurait pu penser, il n'était pas l'un des nombreux homme de main de Roman. Il était seulement l'un des flics véreux de Gotham, et le seul contact dans la police de Black Mask. Que pouvait il lui vouloir ? Un guet-apens ? Un problème avec le corps du sbire qui s'était retrouvé en contact avec le gaz hilarant ? Il décrocha afin d'avoir la réponse à cette question.

" John ? C'est moi. Tu ne va jamais croire ce que je vais te dire. On vient de découvrir un corps. Je veux dire ... Un corps mort. Le clown s'est fait buté par une fillette !"

Les yeux de John sortirent littéralement de leurs orbites au fur et à mesure que le policier débitait son discours. Il ne prononça pas un mot de toute la conversation, bredouilla un bref " merci "

" Bordel, vous allez jamais me croire ... ! Faut que j'appelle le patron. Bordel de merde, alors ça ... "

Il rappela directement le numéro de Sionis afin de lui parler de la chose invraisemblable de ce qu'il venait d'entendre ...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Dark Hawk

Mafia
Mafia
avatar

Date d'Inscription : 04/11/2014
Nombre de Messages : 39
Vous à Gotham : Patronne de la Famille Morten
Citations : "Il est à Gotham ce que la Peste est à l'humanité. Une maladie qui a fait des dégâts mais qui, maintenant, est facilement neutralisable."

MessageSujet: Re: Guerre ouverte [ Dark Hawk ]   Dim 23 Aoû - 23:50

Byzance ? Il comptait réellement aller voir cet homme, alors qu'il avait juré de l'anéantir suite à l'affront qu'il lui avait fait ? Cette idée paru bien étrange à la Patronne, qui inclina légèrement la tête sur le côté en entendant ce nom. Byzance... Il ne lui inspirait rien de bon, ce type là. Cet air supérieur, cette voix hautaine... Et ces vêtements. Infâmes. Ils auraient presque pu brûler les yeux délicats de Miss Morten, tant leurs couleurs criardes en agressaient les rétines. Cette dernière le trouvait sans intérêt. Ce n'était qu'un profiteur, un rat en plus s'enrichissant sur la misère régnant sur Gotham. Un charognard picorant les cadavres fraîchement tombés sur le goudron glacé de la ville. De plus, l'efficacité de ses produits n'était en aucun cas garantie, et il faut bien plus que de simples rumeurs pour convaincre la Patronne.

Ladite Patronne sorti de ses pensées en entendant le portable de son collègue s'exciter dans sa poche. La semi boule de nerfs décrocha, visiblement agacée par cette interruption. La Miss haussa une épaule puis se pencha sur son bureau. Elle attrapa un petit carnet en cuir brun sur le meuble ainsi qu'un stylo plume qui trainait là et commença à écrire rapidement quelques lignes en bas d'un paragraphe déjà bien entamé.


"16/08

La sympathie ne semble pas être son fort. En revanche, il aime parler de lui et de sa force. Son aversion pour le Clown a l'air toute aussi forte que la mienne pour les félins. Très nerveux. Penser à peser mes mots quand je m'adresse à lui. Il pourrait exploser à tout moment. Difficile à calmer. Se débarrasser du Joker est le meilleur moyen de se le mettre en poche et de désamorcer la bombe."


L'humeur du Masque changea du tout au tout au fur et à mesure qu'il écoutait son interlocuteur, attirant finalement l'attention de la jeune femme. Elle leva le nez de ses écrits et les rangea soigneusement dans un tiroir de son bureau, sur une petite pile de dossiers. Son regard se posa enfin sur le parrain qui semblait de meilleure humeur à présent. Qu'avait-il appris ? On aurait trouvé un traitement contre la mauvaise humeur permanente ? Si seulement. Elle le vit raccrocher et ranger son téléphone à sa place initiale, puis lui fit:

"Auriez-vous appris une bonne nouvelle, par hasard ?"

Il avait plutôt intérêt de lui dire ce qu'il venait d'apprendre, car elle ne comptait pas le laisser s'en aller avec ses informations. Il était totalement hors de question qu'elle reste en arrière plan, à attendre que Sionis lui demande de venir. Non, patienter dans l'ombre ne lui plaisait plus. Ce que la Morten voulait, c'était de l'action. Être vue et reconnue. Alors elle croisa les bras sur sa poitrine généreuse et attendit que son collègue partage ses informations avec elle.

[ HRP: Je suis désolée c'est vraiment court mais j'ai perdu mon inspiration ces derniers temps >< ]

_________________________________
"Guarda dietro di te, forse io sono qui ..."
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Guerre ouverte [ Dark Hawk ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Guerre ouverte [ Dark Hawk ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guerre ouverte [ Dark Hawk ]
» Pendaisons au clair de lune [PV Dark Hawk]
» Chronique Ouverte Dark Heresy
» War in Heaven: La guerre des anges (Blood Angels vs Dark Angels)
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: East End :: Usine de Dark Hawk-