RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 No Man's Land, Chapitre Deux : Massacre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ra's Al Ghul

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 03/07/2013
Nombre de Messages : 1340
Autres Comptes : Lock-up & Carmine Falcone
Vous à Gotham : Maître de la Ligue des Assassins
Citations : L’entraînement est inutile, seul compte la volonté, la volonté d’agir.

MessageSujet: No Man's Land, Chapitre Deux : Massacre   Sam 20 Juin - 22:15

Le commando de la Ligue des Assassins basé sur Park Row défonça la porte du vieil hôtel particulier dès la nuit tombée. Tombé en décrépitude mais ruine tenant bon malgré les années passées, le bâtiment abritait l'un des plus importants gangs du quartier. Toutefois ce dernier avait comme particularité d'être majoritairement formé par des habitants de Crime Alley, et pas seulement de criminels endurcis, ces derniers étant même minoritaires au sein du groupe. Collecter et distribuer de la nourriture et des médicaments largués par l'armée était devenu leur tâche quotidienne en plus de protéger les plus vulnérables habitant dans le quartier, leurs actions faisant d'eux des héros au sein de la population locale quand les justiciers ne suffisaient plus. Et c'était le cas. Gotham abritait une quinzaine de justiciers, au maximum une vingtaine en comptant large. Mais ils ne pouvaient être partout. Et ce soir, les guerriers de la Ligue allaient en profiter.

La porte en bois ancien explosa en un million d'échardes qui se répandirent en pluie dans le hall d'entrée, là ou dormaient quelques hommes chargés de garder l'entrée. Leurs armes de fortune et les quelques armes à feu qu'ils avaient ne leur furent d'aucune utilité puisque les assassins ouvrirent le feu dès leur entrée dans la pièce. Montant quatre à quatre les marches de l'antique escalier, le commando se divisa en deux groupes : l'un éliminerait tout être humain entre ces murs tandis que l'autre s'occuperait du stock de médicaments et de nourriture.

Réveillés par l'explosion, submergés par l'adrénaline qui leur hurlait que la mort montait en ce moment même dans les étages, les habitants de l'immeuble ne perdirent pas de temps. Les enfants, les malades et les vieux seraient mis en sécurité tout en haut, sous les toits et hors de portée de leurs attaquants tandis que tout ceux en état de se battre, y compris les femmes et les jeunes devait foncer protéger leurs provisions tout en barricadant les étages. Ils firent cependant l'erreur de croire à l'attaque d'un autre gang, soit un groupe aussi peu équipé qu'eux en balles.

La première grenade leur montra l'étendue de leur stupidité. Pulvérisant les premières barricades et soufflant ceux qui se trouvaient derrière, elle fut rapidement suivie du reste de ses sœurs. Explosant les uns après les autres, les barrages faits à la hâte n'opposèrent aux sbires de l'Algol qu'une résistance minime, de même que les défenseurs de l'immeuble. Systématiquement abattus dès qu'ils étaient vus ou même entendus, certains assassins n'hésitèrent pas à tirer au dessus de leur tête ou à travers les murs, au point de ne pouvoir marcher bientôt uniquement sur des débris de plâtres, de bois ou sur des cadavres soit brûlés, soit criblés de balles.

Mais les meurtriers s'arrêtèrent un étage avant le toit, laissant en vie une dizaine de personnes terrorisées, et totalement désemparées devant le massacre qui avait eu lieu là ou ils vivaient. Les malheureux entendirent encore quatre explosions puis plus rien. Le silence après le massacre. Lorsque l'une des rescapés eut enfin le courage de descendre, elle ne trouva plus que mort et désolation entre les murs de ce qui avait été un foyer pour ceux qui s'étaient trouvés à la rue. Leur stock de conserves, de paquets de nourriture, de médicaments... Tout avait été détruit.

Hélas, le cauchemar continua. Un craquement de mauvaise augure retentit. Puis un second. Suivi d'un troisième et d'un quatrième. Puis le vieil hôtel particulier s'affaissa lentement sur lui-même, fragilisé par le conflit qui avait eu lieu au sein de ses entrailles. Un vacarme effrayant emplit bientôt toute la rue tandis que le bâtiment termina de s'écrouler dans un nuage de poussière. La Ligue des Assassins avait encore frappée.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5522-ra-s-al-ghul-is-back
 

No Man's Land, Chapitre Deux : Massacre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» No Man's Land, Chapitre Deux : Destruction
» Générique FAKE LOVER™ chapitre deux, saison deux.
» Générique FAKE LOVER™ chapitre deux, saison six.
» Chapitre deux
» Mission Chapitre deux: « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Park Row :: Crime Alley-