RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Jeu 11 Juin - 22:58

Un sac remplis de boîtes de conserves tomba d'une façon soudaine, aux pieds d'une dame d'une trentaine d'années. Surprise, cette dernière sursauta tout en poussant une petite exclamation de stupeur. Elle leva aussitôt la tête et écarquilla les yeux avec une expression mêlant la surprise et la peur lorsqu'elle découvrit un étrange personnage, accroupi sur le rebord d'une barrière métallique qui clôturait un balcon. Nathan avait revêtit son traditionnel costume de serpent, et en cette heure tardive, la pénombre dissimulait en grande partie son visage, de sorte à ce que l'on ne puisse pas le reconnaître. La queue de son costume pendait dans le vide et se balançait d'un côté et de l'autre, dans un mouvement lent et hypnotisant. Il fixait la jeune femme avec un large sourire jusqu'aux oreilles en gardant toutefois la bouche fermée, et donc en cachant ses dents.

"Qu... Qu'est-ce que c'est ?!" demanda la dame d'une voix apeurée.

"Un sssac rempli de conssserves, pour toi et ton groupe." affirma t-il d'une voix douce et lente.

"Sss'est un cadeau présssieux, en ssses temps de disette. Tâche de ne pas les gassspiller."

"Heu... Merci...? ... Mais... Où les avez-vous trouvées ?"

Copperhead haussa les épaules, tout en restant accroupi sur la barrière de 5 centimètres de large.

"Quelle importanssse ?... Les gens à qui sssela appartenait n'en auront plus jamais besoin." répondit-il d'un air détaché.

"Vous... Vous les avez tué...?"

"Nooon ! Bien sssûr que non !" répondit-il aussitôt, en prenant un air surpris comme s'il ne s'attendait pas à ce qu'on le prenne pour un criminel.

"Un autre a dû passsser avant moi..."

"Oui, les autres gens que l'on rencontre ne pensent qu'à nous voler, nous sommes obligés de rester caché la plupart du temps... Pourquoi faites-vous cela ?"

Il haussa les épaules de nouveau.

"Disons... Que je prends sssoin de mon prochain !" affirma t-il sur un ton amusé.

La dame recula d'un pas, peu rassurée malgré tout. Elle avait de gros doutes quant au bien fondé de cet individu, alors que les vivres étaient de plus en plus rares et que tout le monde volait la nourriture des autres. De plus, son apparence était très étrange.


"N'aie pas peur." affirma t-il en la voyant reculer.

"Je ne te ferai pas de mal, Sssandy."

"Co... Comment connaissez-vous mon nom ?"

"Sssa fait un moment que je vous obssserve, toi et ton groupe. Vous avez l'air de bien vous entendre. Sss'est bien. La sssolidarité est très importante dans une sssituasssion comme ssselle-sssi."

"Qu'est-que vous nous voulez, à la fin ?! Pourquoi vous nous observiez ?!"

Nathan mit un peu plus de temps à répondre, et son ton se fit un peu plus sombre.

".... Je voulais sssimplement m'asssurer que tu étais entre de bonnes mains. Mais je peux disssparaître à tout jamais, sssi sss'est ssse que tu sssouhaites."

"Non, attendez !... Qui... Qui êtes-vous ?"

Encore une fois, Nathan resta silencieux un petit moment, prenant bien le temps de réfléchir à sa réponse. Il tourna sept fois sa langue dans sa bouche, et lui lança :

"Un sssimple charmeur de ssserpents."

Cette réplique sembla faire écho à un souvenir lointain de la jeune femme. Elle baissa légèrement les yeux, d'un air pensif, pendant quelques secondes. Puis elle releva soudainement son visage et s'exclama :

"Nate ?!"

Mais l'homme au costume de serpent avait déjà disparu. En réalité, il se trouvait sur un toit, au dessus d'elle, l'observant. Un sourire se dessina sur son visage quand il l'entendit prononcer son surnom. Elle ne l'avait pas oublié.


==============================================

Bien des années plus tôt, dans le laboratoire d'herpétologie de Nathan...

Le chef de l'équipe scientifique au sein de laquelle travaillait Nathan, arriva vers lui en compagnie d'une charmante jeune dame. C'était une fille de taille moyenne aux cheveux blonds coiffés avec des anglaises de chaque côté de son cou. Elle portait une blouse blanche et un pantalon noir.


"Nathan, je te présente Sandy Brinkles, doctorante en botanique. Elle intégrera ton équipe de terrain."

Sandy présenta sa main pour le saluer.

"Enchantée, monsieur ?"

"Prince. Tout le plaisir est pour moi, mademoiselle." répondit-il en lui serrant la main avec un sourire.

"Donc si j'ai bien compris, vous êtes herpétologue, c'est bien ça ?"

"Oh, non, en réalité, je ne suis qu'un simple charmeur de serpents." répondit-il sur le ton de la plaisanterie.

Quelques semaines plus tard, elle tomba sous le charme du charmeur de serpents.

==============================================

Lorsqu'il avait eu son accident quelques années plus tôt, qui était à l'origine de sa transformation physique et morale, Nathan s'était échappé de l'hôpital, et avait disparu dans la nature. Nathan Prince était mort ce jour-là, laissant sa place à une toute autre personne, un prédateur de sang-froid qui prenait un plaisir sadique à chasser ses victimes. Il avait alors coupé les ponts avec tous ses proches, il avait mis un terme à sa vie civile, et ne les avait plus jamais revus. Pas même sa copine, qui avait fini par le croire mort.

Désormais, il n'était plus que la moitié d'un homme. Son cœur ne s'emballait plus que pendant ses chasses. Il se sentait complètement détaché du reste du monde. La vie, la mort, tout cela n'avait que peu d'importance. Il était déjà mort. La nature l'avait transformé, il s'était réincarné dans un corps à moitié serpent. Et il avait pu devenir l'animal de sang-froid qu'il avait toujours voulu être. Il avait pu devenir enfin ce qu'il avait toujours refoulé au fond de lui. Mais de temps à autre, il se sentait nostalgique. Son ancienne vie lui manquait, parfois. Rarement. Il se mettait alors à se remémorer ses vieux souvenirs. A repenser à elle. Mais il ne pouvait pas se montrer ainsi devant elle. L'accident l'avait défiguré, l'avait transformé en un redoutable prédateur. Il n'était plus un simple humain, par conséquent, il n'avait plus rien à faire avec elle. Mieux valait pour elle qu'elle le croit mort et qu'elle ne sache jamais ce qu'il était devenu.

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Sam 20 Juin - 3:30

Une silhouette observait nos deux protagonistes, à l'ombre d'une ruelle, en face de l'immeuble où se trouvait Copperhead actuellement. Cassandra l'avait repéré quelques instants plus tôt, alors qu'il était occupé à délester un groupe de personnes de ses vivres. Un bref coup d'œil lui avait suffi pour identifier le criminel, très reconnaissable avec son costume de serpent. Elle aurait pu tenter de l'arrêter alors que son attention était focalisée ailleurs, mais l'intermède qu'il avait eu avec cette jeune femme l'avait intrigué. De toute évidence, ces deux-là se connaissaient, ou s'étaient connus, certainement lorsque Nathan Prince n'avait pas encore emprunté le mauvais chemin. Ce qui poussait à se questionner sur les raisons ou les circonstances qui font que l'on devient un criminel. La justicière avait bien accès aux archives de la Batcave qui détenaient les profils de tous les malfaiteurs de cette ville. Mais on ne peut pas deviner le passé et les ressentis d'une personne en se basant uniquement sur son profil, et les archives ne montraient que la face émergée de l'iceberg.

Chaque criminel avait sa propre personnalité, et si pour certains, leurs cas étaient désespérés, pour d'autres en revanche, il arrivait parfois qu'un élément de leur passé resurgisse, et fasse apparaître l'espace d'un bref instant cette part étouffée depuis bien longtemps. Copperhead en était la preuve vivante. Cassandra en déduit que cette jeune femme devait lui rappeler de bons souvenirs, sinon pourquoi l'aurait-il aidé ?

Quoi qu'il en soit, il ne représentait pas une menace à ses yeux ce soir, aussi décida t'elle de ne rien tenter contre lui, et de suivre discrètement la dénommée Sandy. Avec ses provisions, elle représentait la proie idéale en ces temps de disette, et passait donc en priorité. Et effectivement, trois types à l'allure débraillée et à l'air peu commode eurent tôt fait de la repérer et ne perdirent pas de temps pour l'accoster brutalement, lui arrachant de force ses vivres. Mais c'était sans compter l'intervention de Batgirl qui n'eut aucun de mal à les maîtriser, avant de les ligoter à un poteau à l'aide d'un fil en fibre de saphir, une matière réputée incassable. Elle déposa ensuite au sol une balise GPS, qui permettraient aux autres justiciers d'aller nettoyer les lieux, puis se retourna vers la jeune femme qui s'était recroquevillée, tremblant de tous ses membres.

Cassandra avait encore énormément de mal à s'adresser verbalement, aussi tenta t'elle d'apaiser ses peurs en l'aidant à se relever avant de poser une main rassurante sur son épaule, tout en lui tendant son sac de provisions. Il fallut encore plusieurs minutes à la jeune femme pour se remettre totalement de ses émotions, puis partit précipitamment sur un geste de la justicière, après l'avoir remercié d'un sourire un peu crispé. Batgirl resta là à l'observer jusqu'à ce que celle-ci disparaisse à l'angle d'une rue, avant de tourner les talons et de prendre la direction opposée. Elle avait fait son devoir, et espérait que Sandy ne ferait pas d'autres mauvaises rencontres. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était continuer de patrouiller dans les autres coins de la ville pour venir en aide aux plus démunis. Quant à Copperhead, elle l'avait laissé tranquille cette fois-ci, mais n'hésiterait pas à l'affronter si leurs chemins venaient à se croiser. D'ailleurs, peut-être était-il encore dans les parages ... Qui pouvait savoir ? Après tout, la nuit était encore loin d'être finie ...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Sam 20 Juin - 18:05

[HRP : Tu as répondu exprès pour me contredire ! xDDD ]

"Je sssupose que je dois te remersssier." prononça la voix douce et sifflante de Copperhead.

Elle provenait de derrière Batgirl, quelques secondes après le départ de la jeune femme. Le tueur à gages était en train de descendre le long d'un mur, en rampant verticalement vers le bas, les quatre membres accrochés au mur comme ceux d'un insecte. Il fixait Batgirl avec un petit sourire en coin.


"Je ne pouvais pas intervenir, puisssque je lui ai promis qu'elle ne me croiserait plus jamais. Mais sssela m'aurait un peu ennuyé que les autres lui prennent ssses vivres."

Une fois arrivé à deux mètres du sol, il se laissa tomber pour atterrir en position accroupie avec les deux mains posées au sol, avant de se redresser lentement dans un mouvement souple et fluide.

"Avant que tu ne me sssautes desssus, permets-moi de hisssser le drapeau blanc. Oh, sss'est une métaphore bien entendu, puisssque je n'ai pas réellement de drapeau blanc sssur moi."

Copperhead n'avait pas de contrat sur la tête de Batgirl, par conséquent il n'avait aucune raison de s'en prendre à elle, et il n'en avait pas l'intention. Mais il restait tout de même sur ses gardes, afin de pouvoir réagir si l'envie lui prenait à Batgirl de l'attaquer. Contrairement à la plupart des criminels qui peuplaient Gotham City, Copperhead ne vouait pas une haine féroce envers les justiciers. A vrai dire, ils ne le dérangeaient pas, tant qu'il pouvait continuer de gagner sa vie illégalement. De plus, il était loin d'être le pire criminel en liberté. S'il aimait la chasse à l'homme, il ne prenait pas de plaisir particulier à tuer ceux qui n'en valaient pas la peine. C'était la raison pour laquelle il ne s'attaquait pas aux citoyens normaux s'il n'était pas payé pour le faire. Et comme il offrait ses services aux gros bonnets du crime, la plupart de ses victimes étaient elles-mêmes des criminels, généralement des rivaux de ses employeurs. Il était très rare qu'on fasse appel à lui pour tuer une personne lambda, et qu'il assassine une personne innocente.

"Je n'avais jamais réalisé à quel point les jussstisssiers pouvaient être utiles, auparavant. Quoiqu'il en sssoit... Mersssi."

Il ponctua sa phrase par un large sourire qui étirait ses minces lèvres jusqu'à ses oreilles, en gardant la bouche fermée. Le sourire était plutôt forcé, et il était difficile de penser que c'était sincère tant il paraissait moqueur. Après tout, on ne pouvait jamais réellement se fier à un serpent... N'était-il pas le symbole de la duperie et du mensonge ?



_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Sam 20 Juin - 18:20



Tous comme l'animal que son héros à décider d'incarner, Gotham est une ville qui vie principalement la nuit, il faut dire que c'est là que les gens sortent pensant être couvert par l'obscurité, mais rien n'est moins faux.

C'est là que nous somme aussi de sortie et depuis que la ville à été coupé du reste du monde, inutile de dire que je n'ai que très peu retiré mon costume, qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut.
Le sweat rayé est marqué par les traces de batailles et le tissus est déchiré à plusieurs endroit aussi bien par les lames de couteau ou les balles que j'ai réussit à ne pas subir, mais qui ont brûlées ce qu'il y avait sur leurs passages.
Le jean s'en sort mieux, mais est tellement sale qu'il serait difficile de se souvenir de sa couleur d'origine, autrement dit je dois plus ressemble à un clochard avec une bande rouge sur le visage qu'à l'héritier de Stripesy.

Mais si il y a bien une chose à laquelle je ne porte pas d'intérêt c'est mon apparence, car ce soir j'aide un groupe de survivant à échapper à des hommes armé et mal-attentionné, c'est durant ces temps de crise que le pire apparait dans le cœur des hommes et le meilleurs aussi.

C'est pour cela que accroupie derrière une poubelle, je patientes, trois personnes se trouve derrière moi et font de leurs mieux pour ne pas faire de bruit, mais la peur les fait trembler et je peux presque sentir le coeurs du père de famille battre derrière moi.
Soudain le bout d'un canon passe devant mon champs de vision et avant même que mon coeur est terminé de battre, je le saisit, le tire sur le côté afin de légèrement désiquilibré son porteur afin de lui mettre mon pied dans le défaut du genoux.

Le bruit caractéristique d'une fracture se réverbéra à travers ma jambe me créant à la fois une sensation d'engourdissement dans cette dernière et un sale coup dans la bouche.
Je n'aime pas blessé les autres, mais malheureusement il faut savoir répliquer avec une force suffisante si l'on ne veut pas mourir en faisant ce que je fais et cela Stuff me l'a imprimer dans chaque muscle de mon corps.

Un crie surgit de sa gorge alors que je récupérais son arme afin de la jeter au visage de son partenaire tout en l’assommant d'un coup sec à la tempe avant de courir en direction du second malfrat et de me laisser tomber les jambe en avant afin de glisser jusqu'à côté de lui, lui saisissant la jambe au passage, un mouvement de rotation, me permis de lui faire perdre l'équilibre et de le fait aller au sol grâce à une clé de genou.

Une fois fais, une prise au niveau du coup, me permis de le faire tomber dans les pommes à l'aide d'un étranglement sanguin.
Je les pensait plus nombreux, mais apparemment il n'y avait plus d'autre, je fit donc signe aux gens de partir sans attendre.
Il rencontrèrent apparemment une des leurs au bout de la rue, une jeune femme qui au vu du sac de provision qu'elle avait devait soit garder celle du groupe, soit fait une bonne prise il y a peu de temps.

La nuit était loin d'être terminé et il en était de même pour mon boulot, après tous le drapeau ne cesse jamais de prendre le vent et de rappeler aux Américain qui ils sont et il en est de même pour moi.
Prenant appuis sur une benne à ordure je bondis afin de saisir le rebord d'une fenêtre qui me permis de passer sur l'escalier de secours de l'immeuble et de monter rapidement sur le toit de ce dernier.

Ainsi en hauteur il était bien plus simple de voir ce qu'il pouvait se passer et une silhouette fini par attiré mon attention, bien plus loin devant moi et ne sachant pas à quoi m'attendre je me mis quand même en route, me préparant à passer de toit en toit afin d'atteindre mon nouvel objectif en espérant que je trouverai de quoi manger au passage car mine de rien mes réserve s'épuise de jours en jours.

Une fois sur un toit me permettant une vision plus favorable je compris que ce que j'avais vu était la silhouette de Copperhead, glissant le long du mur pour aller parler avec... Batgirl ?
Hum... mieux vaut voir comment les choses se passe.


Revenir en haut Aller en bas
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Lun 20 Juil - 21:33

Copperhead était encore dans les parages, effectivement. Il ne pouvait en être autrement, car dans le cas contraire, le topic serait déjà terminé, et aurait été bien trop court au goût des lecteurs. Il ne mit pas longtemps à se manifester, à peine quelques secondes après que Cassandra soit repartie. Cette dernière se retourna lentement, portant discrètement la main à l'un de ses batarangs au cas où viendrait l'idée au criminel de l'attaquer. Mais comme précédemment, ses intentions ne semblaient pas belliqueuses, comme en attestaient ses paroles. La justicière ne baissa pas sa garde pour autant, consciente que les apparences pouvaient parfois être trompeuses. Rien ne lui disait que les mots de Copperhead n'avaient pas pour but de "l'hypnotiser", comme un serpent le ferait avec sa proie. En réponse à ses remerciements, Cassandra se contenta de lui lancer quelques mots très brefs d'une voix cassée, qui peinèrent toutefois à franchir ses lèvres.

" Pas ... de quoi ... "

C'était tout ce qu'elle était capable de répondre, car elle avait encore d'énormes progrès à faire avant d'arriver à tenir une conversation normale. Mais peu importait sur l'instant, car ce n'était pas dans ses habitudes de bavarder avec la gent criminelle. Si elle avait agi ainsi, c'était pour cette jeune femme, et non pour rentrer dans les bonnes grâces de l'homme-serpent. Dans le cas contraire, elle aurait été indigne de son statut de justicière. Sa méfiance s'accrut lorsque Copperhead lui adressa un sourire moqueur, qu'elle interpréta comme une provocation. S'il y avait une chose sur laquelle elle ne pouvait pas se tromper, c'était bien le langage corporel du corps humain. Et les traits du visage du reptile indiquaient clairement sa fourberie.

Hésitante quelques secondes, Cassandra se décida finalement à porter l'offensive. Il avait beau avoir aidé une citoyenne, Copperhead restait un criminel, et il était de son devoir de l'arrêter. Le laisser vagabonder dans la nature était trop risqué, car malgré sa "bonne action", il y avait fort à parier qu'il continuerait ses méfaits. Un mètre seulement la séparait du criminel. Sans crier gare, elle fonça dans sa direction, pivota sur sa jambe droite pour lui décocher un violent coup de pied au niveau de la tempe qui le projeta au loin, puis enchaîna en lui envoyant un batarang.

(HRP : Mp-moi si y a un truc qui ne te convient pas)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Lun 20 Juil - 22:33

Le coup de pied de Batgirl fut d'une telle puissance, qu'il parvint à faire voltiger Copperhead plusieurs mètres sur le côté, avant de le faire rouler sur le sol. Il parvint à se stabiliser une dizaine de mètres plus loin en position accroupie, et releva subitement la tête pour voir un batarang filer dans sa direction. Aussitôt, sa queue frappa d'un coup sec en avant, déviant le batarang pour qu'il finisse sa course planté dans le mur. Fort heureusement pour lui, son costume avait grandement amoindri le choc du coup de pied, c'était d'ailleurs la seule raison pour laquelle il était encore debout, car en dehors de son costume, de sa souplesse et de sa rapidité, Copperhead n'avait pas vraiment de compétences surhumaines : sa force et sa résistance étaient très moyennes, et seule la queue mécanique reliée à son costume lui permettait de frapper avec une grande puissance.

Il adressa à la justicière un regard malveillant, voir méprisant, tout en essuyant d'un revers de la main gauche un filet de sang qui coulait de ses lèvres, probablement à cause des rouler-boulets qu'il avait fait sur le sol.


"Je pensssais pourtant avoir été clair sssur mes intensssions passsifiques." fit-il d'un ton sec, tout en se redressant lentement.

"Ssse n'est pas très poli. Je n'ai pas eu l'impressssion d'avoir été offensssant. Je ne me sssuis pas présenté à toi pour me battre. Sssi j'avais eu à le faire, je ssserais resssté caché dans l'ombre, et je t'aurais attaqué par sssurprise. Sssérieusement, ne préférerais-tu pas sssimplement disscuter ?"

Il fit un salto-arrière en hauteur, et atterrit en position accroupie sur le rebord d'un balcon à deux mètres de haut, juste pour tenir ses distances. Sans lâcher Batgirl de son regard perçant, afin d'être certain de pouvoir réagir en cas d'extrême nécessité, il repris son discours en espérant qu'elle serait prête à l'écouter, cette fois :

"Je sssais ssse que tu penssses. Tu es une jussstissière, et je ssuis un criminel. Nous ne sssommes donc pas faits pour nous entendre, par définisssion. Mais en ssses temps de crise, penssses-tu ssssinsssèrement que nous devrions nous limiter à une vision ausssi manichéenne ?"

Il marqua une pause, prenant le temps de tourner sept fois sa langue fourchue dans sa bouche, pesant chacun de ses mots.

"... Nous sssommes sssimilaires, toi et moi. Bien plusss que tu ne le penssses. Après tout... Nous revêtons tous deux les cossstumes de nos animaux fétiches, n'est-ssse pas ?" fit-il en souriant.

"La ssseule différensse... Sss'est que tu captures les criminels, alors que moi.... je sssuis moins clément."

Il parlait du fait que la plupart de ses victimes étaient des criminels. En effet, il travaillait en tant que tueur à gages pour des gros pontes du crime. Ces gens là voulaient en général éliminer des rivaux, donc d'autres criminels. Copperhead était donc payé par des criminels, pour tuer d'autres criminels. Il se dit qu'il était inutile de préciser à Batgirl que son métier l'avait contraint à tuer des agents de police quelques fois.

"Tu sssais, sssette sssituasssion... Le No Man'ssss Land... Sssa me déplore, autant qu'à toi. Je n'ai plus rien à me mettre sssous la langue depuis des mois. Plus persssonne ne sssouhaite engager mes sssservissses. Ma vie... n'a plus le moindre sssens, en ssse moment. Alors... J'ai envie de faire bouger les choses ! Je veux remettre de l'ordre dans sssette fantassstique ssssité ! Sssertes, nous ne sssommes pas dans le même camp, toi et moi. Mais en l'occurrenssse, nous avons le même objectif : nettoyer Gotham, et lui rendre sssa ssssplendeur d'antan !"

Son visage rayonnait, comme celui d'un enfant qui parlerait de son rêve le plus cher, avec énormément d'enthousiasme. Après une courte pause de quelques secondes pour laisser à Batgirl le temps de réfléchir à ses propos, il conclut :

"Alors... Ne penssses-tu pas qu'il ssserait temps de mettre nos différends de côté, jusssqu'à ssse que sssa ssse calme ? Mon petit doigt me dit que vous, les jussstissiers, avaient d'avantage besoin d'un allié, que d'un ennemi, en ssse moment. Par conssséquent..."

Il tira sa langue fourchue en la faisant vibrer à la manière des serpents, produisant un sifflement strident et effrayant avant de terminer sa phrase :

"Ne me classsse pas dans le mauvais camp."

Copperhead voulait la même chose que les justiciers : en finir avec le No Man's Land. Le motif était différent du leur, puisque s'il souhaitait que Gotham City redevienne comme avant, c'était uniquement dans son propre intérêt. Mais, est-ce que cela avait réellement de l'importance, vu la situation de crise que toute la ville traversait ? Il voulait simplement filer un petit coup de main aux justiciers, afin que les choses rentrent dans l'ordre le plus rapidement possible. Mais est-ce que Batgirl allait le comprendre ? Est-ce qu'elle lui ferait confiance ? Ou bien resterait-elle sur ses positions en catégorisant Copperhead comme un ennemi à cause de ce qu'il avait fait auparavant, et ce, quelles que soient ses intentions sur le moment présent ?

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Mer 12 Aoû - 1:12

* Loupé ... *

Copperhead parvint à dévier le projectile, mais ne chercha pas à riposter. Au lieu de cela, il lui reprocha d'avoir ouvert les hostilités avant de se placer hors de sa portée, pour reprendre ensuite son discours. Ses paroles la prirent au dépourvu ; si Cassandra l'avait attaqué, c'était principalement pour le forcer à dévoiler sa vraie nature de criminel. Mais contrairement à ce qu'elle s'attendait, le voilà qui déblatérait sur la situation actuelle de Gotham, à savoir le No Man's Land, et qu'en ces temps de troubles, le plus judicieux serait de mettre leurs différends de côté pour lutter ensemble dans le but de remettre de l'ordre dans la ville.

La jeune femme gardait le silence, plongée en pleine réflexion. Force était de reconnaître que ses mots avaient un fond de vérité. Les justiciers n'avaient pas besoin d'ennemis supplémentaires, surtout pas en ce moment. Alors pourquoi ne pas tenter une alliance, même temporaire ? Il était inutile de nier les faits ; les défenseurs de Gotham étaient en sous-effectif, une aide ne pouvait que se révéler bénéfique.

" Pas une alliance .... une surveillance .... "

Batman ne serait pas très ravi d'apprendre qu'elle s'est associée avec Copperhead. Mais cette alliance, bien que fragile, lui permettra de le garder à l'œil et ça, le justicier aura bien du mal à le contester. Et au moindre faux pas, Cassandra n'hésitera pas une seconde à le mettre hors d'état de nuire. La jeune femme s'avança de quelques mètres vers le balcon où était posté le criminel et rangea son batarang qu'elle avait dégainé juste après avoir envoyé le précédent.

" A prendre ... ou à laisser ... "

Des cris retentirent au loin, détournant l'espace d'un instant l'attention de Batgirl de l'homme-serpent. Certainement une énième victime qui avait besoin d'aide. Mais avant de s'élancer, la jeune femme tourna la tête vers Copperhead, curieuse de voir s'il allait honorer ses belles paroles. Proposer une alliance était une chose, la respecter en était une autre ...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Jeu 27 Aoû - 20:45

La jeune fille n'était pas très loquace,
contrairement à la langue de vipère qui lui faisait face.
Mais après plusieurs secondes d'intense réflexion,
elle finit par répondre à sa proposition,
sans être totalement satisfaite :
elle avait une autre idée derrière la tête.

Alors qu'il proposait amicalement une alliance,
elle y voyait une opportunité de surveillance.
A croire qu'elle ne lui faisait pas confiance,
elle, qui avait un regard de défiance,
et qui restait enfermée dans la méfiance.

De son côté, Copperhead la fixait également,
réfléchissant, hésitant, agissant prudemment,
se demandant s'il devait accepter
ou bien, au contraire, la rejeter.

Soudainement, des cris, au loin, retentirent,
attirant l'attention de la fille
qui détourna le regard de sa mire.
Un instant suffisait à l'homme-reptile
pour bondir fluidement sur sa cible,
sans qu'elle ne puisse le voir venir,
puis, d'un mouvement imperceptible,
lui planter une fléchette, dans le mille.
Le venin la ferait chuter comme une quille.

Cette idée lui avait traversé l'esprit
cinq minutes plus tôt, mais c'était fini.
Bien qu'ils avaient, tous deux, des partis pris,
il avait finalement changé d'avis.
Les yeux de Batgirl se posèrent sur lui,
de nouveau, et finalement il répondit.


"Appelle sssela comme tu veux."
cracha le serpent venimeux.

"Pour moi, au bout du compte, sssa revient au même.
Gotham redeviendra comme on l'aime."


Pour lui, tout cela n'était qu'un jeu.
Mais sa proposition avait un double enjeu.
Une trêve avec les justiciers
lui permettait de ne plus s'en soucier,
et avec Batgirl à ses côtés
il allait pouvoir bien s'amuser,
car jusqu'à lors, il s'ennuyait :
il n'avait plus personne à tuer.
Les barons du crime ne lui donnaient plus de contrats,
trop occupés à survivre comme des rats.


"Et bien, qu'est-ssse qu'on attend ?"
fit-il avec un large sourire.
Il fallait y aller, il était temps.
Ou bien la victime risquait de mourir.

Aussitôt, il bondit sur un mur,
et l'escalada à quatre pattes jusqu'au toit,
puis se retourna, de bon augure :
il valait mieux regarder derrière soi
car Batgirl le suivrait, c'était sûr.
Qui dit qu'elle ne fera pas de coup bas ?

Il leur fallu moins d'une minute
pour atteindre le lieu du crime.
Mais c'était trop tard, les poignards des deux brutes
étaient déjà plantés dans le dos des victimes.

Ils étaient deux brigands,
deux vaux-rien, deux sacripants,
qui n'avaient rien de mieux à faire
que de tuer et tout foutre en l'air.

En voyant le duo costumé arriver
l'un d'eux prit les jambes à son cou
mais se fit rapidement rattraper
par le bon Copperhead, ce filou !

Sa queue mécanique s'enroula
autour de son corps, et serra,
son étreinte l'immobilisa
et Copperhead le fixa.


"La jussstissse a parlé ! Tu vas payer pour ton crime !
Mais n'aie aucun regret, je t'offre une belle mort, en prime."


Batgirl allait-elle laisser
Copperhead tuer un meurtrier
et le tout juste sous son nez ?
Ou bien arrêterait-elle
son étreinte mortelle
amplement justifiée,
alors que l'autre criminel
s'apprêtait à filer ?
Pas facile d'être justicier !


_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Sam 12 Sep - 23:15

Batgirl s'élança à la suite de Copperhead, quelque peu surprise de le voir honorer ses paroles alors qu'elle s'était attendue à ce qu'il se débine. Elle ne fit toutefois aucune remarque à ce sujet, le plus important étant de porter secours à la jeune victime qui semblait être en très mauvaise posture. Malheureusement, c'était déjà trop tard lorsqu'ils arrivèrent sur les lieux. En voyant ce malheureux étendu sur le sol, la jeune femme ne put s'empêcher de ressentir de la colère, pas seulement contre les meurtriers, mais également contre elle, car elle avait échoué à le sauver. Un échec dont il lui faudra plusieurs jours pour arriver à l'encaisser. L'heure n'était pourtant pas aux lamentations. Tandis que l'homme-serpent poursuivait l'un des fuyards, Cassandra ne perdit pas de temps pour s'occuper de l'autre, bien décidée à ne pas lui faire de cadeaux. Elle s'apprêtait à le mettre hors-service lorsque son attention fut détournés par les mots de Copperhead adressés à sa proie. Entre un criminel en fuite et un deuxième mort sur la conscience, le choix était vite fait ...

" STOP !! "

Le premier mot qu'elle avait prononcé, et qui avait fait échouer David Cain dans sa tentative de meurtre à l'encontre de James Gordon. Toutefois, rien ne disait que cela aurait le même effet sur Copperhead ; aussi la justicière sortit ses bolas dans la seconde qui avait suivi son injonction et les envoya s'enrouler autour du cou du criminel. Elle fut à ses côtés avant qu'il puisse s'en dépêtrer, puis lui décocha une violente droite qui le propulsa à terre. Evidemment, les deux malfaiteurs en profitèrent pour décamper, chacun dans une direction différente. Si elle parvint à en arrêter un en lui balançant une grenade à gaz léthargique, il n'en fut pas de même pour le second, qui disparut au coin d'une rue. Renonçant à le poursuivre, Cassandra se dirigea d'un pas lent vers le reptilien, avant de s'arrêter à quelques mètres. A cause de lui, un assassin était dans la nature, et il y avait fort à parier qu'il ne mettrait pas longtemps avant de se trouver une autre victime. Mais bien que l'envie de lui démolir la tronche la démangeait, elle n'en fit rien et se détourna pour aller ligoter l'autre malfaiteur avant qu'il ne se réveille. Quant au civil, la jeune femme ne pouvait plus rien pour lui si ce n'était constater sa mort et prévenir les forces de l'ordre via une balise. A eux de s'occuper du corps.

" C'est ta faute ... "

On pouvait sentir la colère dans sa voix alors qu'elle observait le malheureux, avant de lui fermer définitivement les yeux. Puis elle se redressa et adressa à Copperhead un regard lourd de reproches. Cassandra n'avait qu'une envie ; l'assommer et le laisser là, à la merci des policiers qui ne tarderaient plus à débarquer. En temps normal, c'est ce qu'elle aurait fait. Mais les évènements actuels changeaient la donne et elle savait pertinemment qu'il ne resterait pas longtemps entre les mains des autorités.

" Une dernière chance .... "

Ces mots signifiaient clairement qu'elle ne relâcherait plus sa surveillance. Un autre faux pas, et elle n'hésiterait pas une seule seconde à le livrer au Chevalier Noir, qui se montrerait bien plus impitoyable. La justicière espérait seulement ne pas regretter son choix par la suite, mais elle aurait tout le temps d'y réfléchir plus tard. En effet, les sirènes retentirent au loin, indiquant qu'il ne fallait plus traîner dans les parages.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Mar 15 Sep - 20:03

Le coup porté au visage de Copperhead fut si violent qu'il fut projeté sur le côté, sa queue mécanique se déroulant et libérant le corps du meurtrier. Il se rattrapa à quatre pattes, les membres repliés telle une araignée, et adressa un regard de vipère à celle qui venait de le frapper, tout en tirant sa langue fourchue et en la faisant frétiller d'un air menaçant.
Il se redressa lentement en position bipède et retira les bolas de son cou, pendant que la justicière s'occupait d'un des deux criminels, laissant l'autre s'enfuir. Alors qu'elle s'approchait de lui lentement pour lui faire une remontrance, il ne la lâcha pas du regard, la fixant avec des yeux légèrement plissés. Il lui avait fait confiance et avait relâché sa vigilance le temps de s'occuper de ce meurtrier sans avenir, et elle en avait profité pour l'attaquer, la garce !
Copperhead se sentait un peu vexé.


"Imbésssile !" siffla t-il sèchement.

"Je le tenais, tu n'avais plus qu'à t'occuper du deuxième ! Sss'était pourtant une tâche fasssile ! Mais il a fallu que tu le laissssses filer !"

Nathan soupira, tout en hochant la tête alternativement vers la gauche et la droite, en signe d'exaspération. Il se calma en quelques secondes et reprit d'un ton plus calme :

"Tu as pourtant vu ssse qu'ils avaient fait, alors pourquoi vouloir les sssauver ? Ne crois-tu pas que la ville ssse porterait mieux sans eux ? Il n'y a persssonne pour les pleurer. Tu vois, sss'est sssa votre problème. Vous, les jussstisssiers, vous ne faites le travail qu'à moitié. Sss'est pour sssa que Gotham Sssity est dans ssette sssituasssion. On ne peut plus ssse permettre d'être clément avec eux, maintenant. La ville est dans un état critique, au bord de la disssparisssion. Sssi nous voulons remettre de l'ordre dans ssette sssité, pour que tout redevienne comme avant, nous devons la nettoyer jusssqu'au bout !"

Il s'approcha lentement du corps ligoté du criminel, alors que les sirènes continuaient de se rapprocher. Il ne restait plus beaucoup de temps, mais Copperhead ne semblait pas s'affoler. Il savait qu'il aurait trois fois le temps de disparaître avant que les policiers n'atteignent les lieux. Lorsqu'il s'agissait de se dissimuler dans des endroits exigus et improbables, il était un spécialiste.
Il désigna le criminel ligoté avec sa main.


"Sssette chose, là, ne sss'arrêtera jamais de tuer. Vu l'état de la ville, la prison ne le retiendra pas très longtemps. Tu as sssauvé la vie d'un homme ssse sssoir, sss'est vrai. Mais penssse à tous ssseux qui vont mourir de sssa main. Tu auras ssses morts sssur la consssssienssse. Pas moi. En les tuant, nous sssauvons des dizaines d'innosssents. Une vie de sssacrifiée pour dix vies de sssauvée, tu ne crois pas que sssa vaut plusss le coup ? Sss'est la dure loi de la nature. Sss'est comme sssa que sssa marche. Toi et moi, petite chauve-sssouris, ssssommes des prédateurs. Nous ne l'avons pas choisi, sss'est la nature qui nous a fait comme sssa. Le ssseul choix qu'il nous ressste, c'est ssselui de nos proies. Sssavoir qui l'on doit tuer, et qui l'on doit épargner. Sssi tu veux réellement sssauver sssette ville, tu devras faire le bon choix. Tu vas devoir passsser à la vitesssse sssupérieure !"

Les voitures de police étaient toutes proches désormais, elles arriveraient d'ici quelques dizaines de secondes.

"Déguerpissssons vite !"

Sur ces mots, Copperhead courut et bondit au travers d'une vitre pour se cacher à l'intérieur d'un bâtiment abandonné.

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Mar 22 Sep - 0:03

Cassandra l'écouta jusqu'au bout sans l'interrompre, mais n'en pensait pas moins. Criminel il est, criminel il resterait. Elle n'appréciait guère le fait qu'il tente de la corrompre, et l'envie la démangeait de plus en plus de le livrer aux autorités. Mais elle n'en fit rien, se bornant à le suivre dans l'immeuble abandonné alors que les véhicules de police débarquait, hésitante quant à la marche à suivre. Une chose était sûre, Copperhead perdait son temps à tenter de la corrompre. La jeune femme se refusait à ôter la vie, une fois avait suffi pour qu'elle comprenne l'horreur d'un tel acte. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de penser que les propos de l'homme-serpent avaient un fond de vérité. Epargner un criminel, et c'était la porte ouverte pour que celui-ci récidive. Il n'y avait aucune garantie de rédemption, malheureusement.

Batgirl soupira intérieurement et s'approcha discrètement de la vitre brisée pour épier les policiers qui s'occupaient d'embarquer le malfaiteur et le corps du civil. Des formalités en moins à s'occuper ... Bien que son regard était fixé vers l'extérieur, son esprit était tourné vers Copperhead. Que faire de lui ? Batman n'aurait pas cherché plus loin et l'aurait envoyé au trou sans hésiter. Mais elle n'était pas Batman, et bien qu'elle partageait ses opinions, il lui était difficile de se montrer aussi inflexible que l'homme à la cape. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait se laisser avoir par les belles paroles du reptilien.

" Tu as tort ... "

Cassandra se détourna de la vitre, focalisant son attention sur le criminel. Trouver les mots justes lui était toujours aussi laborieux, et dans le cas de Copperhead, cela s'avérerait encore plus difficile.

" Les justiciers .... l'espoir de Gotham ... si nous agissons comme toi, il n'y en aura plus quand la ville sera ... redevenue comme avant ... "

Sa façon de s'exprimer était encore maladroite, mais elle espérait que cela suffise pour se faire comprendre.

" Qui sommes-nous pour juger de la valeur d'une vie ? Tout le monde a droit à une autre chance ... Toi ... comme moi ... "

Par ces mots, Cassandra venait d'éveiller des souvenirs qu'elle aurait préféré effacer de sa mémoire. L'image d'un homme aux traits figés de terreur alors que la mort venait de le cueillir. Une mort ayant l'apparence d'une fillette de huit ans. Son premier meurtre ... et son dernier. Voilà comment elle en était arrivée à faire partie de la Bat-Family. Parce que contrairement à d'autres dont le premier crime rejoint ceux d'une longue lignée, la justicière avait eu conscience de la gravité de son acte, et ce malgré le fait qu'elle ait été conditionnée pour interpréter tout ceci comme un jeu. Tous ces détails la poussèrent à questionner Copperhead.

" Qu'est ce qui t'as poussé ... à devenir ce que tu es ? "

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Ven 2 Oct - 15:20

Copperhead s'était assis en tailleur, dans un coin sombre de la pièce. Ses deux mains étaient posées sur le sol devant lui, bras tendu, et sa longue queue formait un cercle autour de lui. Avec son air toujours aussi perfide, il fixait Batgirl, écoutant sa réponse. Le long discours du serpent n'avait pas suffit à convaincre la justicière que le meurtre pouvait être une nécessité. Elle lui dit qu'il avait tord, mais il voyait bien qu'elle était hésitante dans sa façon de parler, comme si elle n'était pas sûre de sa propre opinion. Ce n'était qu'une question de temps. Elle finirait bien par se rendre compte un jour ou l'autre qu'elle serait obligée de tuer les criminels. Elle était faite pour cela.

Ils ne se connaissaient pas depuis longtemps, mais Copperhead avait pu observer ses talents durant les trente dernières minutes. Il savait qu'elle était plus forte que lui. Elle avait un énorme potentiel, mais en refusant de tuer les criminels, Copperhead avait l'impression que ce potentiel était gâché. Il voyait en elle une très grande prédatrice, qui refusait toutefois de chasser. Et, d'une certaine manière, ça le frustrait. Elle se mettait elle-même des barrières pour limiter ses capacités, alors que si elle acceptait cette simple idée de tuer quelqu'un qui le mérite, elle pourrait devenir la reine de la jungle. Tout ça à cause de principes moraux superficiels dictés par la société. Le bien et le mal étaient des notions superflues, car si tuer quelqu'un était mal, cela pouvait amener à quelque chose de bien comme sauver des vies. Tout n'était qu'une question de point de vue.

Mais au fond de lui, Copperhead se fichait bien des innocentes victimes dans l'histoire. Il ne prenait aucun plaisir à tuer les citoyens lambdas, car pour lui, ils ne représentaient aucun intérêt. Mais il ne lèverait pas non plus le petit doigt pour les sauver, sauf si cela impliquait de chasser des criminels. Car les criminels, eux, étaient des proies de choix pour le tueur à gages. Contrairement aux citoyens normaux, les criminels se défendaient et étaient capables de tuer. Il y avait un réel danger à les affronter. Et c'était ce goût du risque qui lui plaisait, qui le faisait se sentir vivant. C'était pour cela que les contrats de Copperhead consistaient à tuer des criminels pour le compte d'autres criminels. Les contrats trop simples, il les refusait.

Il écarquilla très légèrement les yeux, laissant transparaître son étonnement, lorsque Batgirl l'interrogea pour savoir comment il était devenu comme ça. Personne ne lui avait jamais demandé comment Nathan Prince était devenu le serpent à tête cuivrée. Et pour cause, ses relations se cantonnaient uniquement à sa profession. Les autres étaient pour lui soit des cibles, soit des clients. Les amis et les connaissances de Nathan le croyaient mort, ou disparu. Sa famille, c'était ses animaux de compagnie à sang froid. L'un d'entre eux, justement, un lampropeltis triangulum plus communément appelé couleuvre faux-corail, se glissa hors du costume de son maître, et rampa le long de son bras. La particularité de ce serpent, totalement inoffensif pour l'homme, est son aptitude à se faire passer pour l'un des serpents les plus venimeux au monde, le véritable serpent corail. En effet, en arborant sa même robe rouge vive entrecoupée d'anneaux noirs et blancs, les autres animaux le prennent pour un animal venimeux et donc extrêmement dangereux, ce qu'il n'est pas du tout.



Le criminel lui caressa doucement la tête avec son autre main, tout en répondant :

"Sss'est une longue hissstoire, qui n'est pas très intéressssante. Tout ssse que tu dois sssavoir, sss'est que je sssuis mort, et que j'ai eu droit à ma deuxième chanssse. La nature m'a réincarné en sssette créature hybride à mi-chemin entre l'Homo-Sssapienssss et le Sssserpent. J'ai alors désssidé de l'honorer, en devenant le prédateur que je sssuis sssensé représenter. Et toi alors ? Qu'est-ssse qui t'a donné envie de devenir une chauve-ssssouris ?"

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Jeu 8 Oct - 0:56

Cassandra écouta attentivement Copperhead, tout en gardant un œil sur le serpent qu'il tenait dans ses mains. Ne connaissant rien à ces bestioles, elle ignorait s'il était venimeux et préférait rester prudente, au cas où viendrait l'envie à l'homme reptilien de lui jouer un mauvais tour. Il ne révéla pas grand chose des raisons qui l'avait détourné du droit chemin, mais le peu qu'il accepta de lui dire lui suffisait. La vie lui avait donné une deuxième chance ... et il avait préféré la gaspiller en devenant un criminel. Tout l'inverse d'elle, dont le premier meurtre avait influencé sur sa carrière de justicière. D'ailleurs, en parlant de ça, il se permit de lui retourner la question, la questionnant sur les motivations qui l'avaient poussé à enfiler le costume de Batgirl. Même si elle s'y attendait, la jeune femme hésitait à lui répondre. Car s'il y a une chose qu'elle détestait, c'était repenser à son passé, et de plus, elle n'était pas sûre d'arriver à s'exprimer correctement. Aussi attendit-elle plusieurs minutes avant d'apporter une réponse au criminel.

" Déjà tué ... plus envie ... plus jamais ... "

David Cain avait profité de son innocence et de sa naïveté pour lui imposer une destinée fataliste et sans véritable avenir. C'est ce que Batman disait souvent ; il n'y a pas d'avenir, seulement une vie gâchée. Protéger les citoyens de Gotham était une manière pour Cassandra de se racheter de son geste passé, et elle avait du mal à saisir précisément pourquoi Copperhead avait choisi de s'engager sur la voie du crime après être revenu à la vie. Honorer la nature en adoptant l'attitude d'un prédateur pour la remercier de l'avoir doté des capacités des serpents ... il fallait avouer que c'était plutôt vague, comme explications ! Il aurait fait un beau duo avec Poison Ivy !

" Ton choix ... du gâchis ... "

Batgirl se détourna du criminel pour jeter un coup d'œil par la vitre. Les policiers avaient quitté les lieux, il était inutile de s'attarder davantage.

" Après toi ... "

La jeune femme ne lui faisait pas confiance, surtout pas après ce qu'il s'était passé ; un serpent peut se montrer fourbe, rien ne l'empêchait de l'attaquer par derrière, aussi jugeait-elle mieux de le garder dans son champ de vision. Et si jamais l'envie lui prenait de s'enfuir, elle n'aurait aucune hésitation.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Jeu 8 Oct - 19:56

La réponse de Batgirl par rapport à ses origines fut encore plus courte que celle de Copperhead. Ce n'était pas étonnant. Trop en dire risquait de mettre en péril le secret de son identité, et il était tout à fait normal qu'elle ne fasse pas confiance au tueur à gages. Il comprenait tout à fait, car lui-même ne lui faisait pas confiance.
Toutefois, ce qu'elle dit ne le surprit pas le moins du monde. Elle avoua avoir déjà tué. Il le savait ! Elle avait ça dans le sang. Elle était faite pour cela. Lorsqu'elle affirma qu'elle ne voulait plus jamais le faire, la bouche de Nathan se tordit et son expression faciale prit cette forme : :/
Quelle déception de voir un tel potentiel aussi sous-exploité. Elle était comme une pierre précieuse qui ne demandait qu'à être polie mais qui, pourtant, restait éternellement sous sa forme brute. Elle était taillée pour la chasse, elle était une faucheuse dont le seul destin, aussi funeste soit-il, était de semer la mort sur son sillage. Mais pourtant, elle s'y refusait avec la plus grande détermination, elle refusait d'embrasser son destin et restait irrémédiablement une simple humaine. Le Prince des Serpents n'arrivait pas à se faire à cette idée, il n'arrivait même pas à comprendre comment on pouvait être aussi borné et refuser à ce point de suivre ce pourquoi on avait été créé.
Lorsqu'elle lui dit que son choix était du gâchis, un large sourire parcouru ses fines lèvres, tandis qu'il leva lentement la main droite devant lui, fixant ardemment la couleuvre qui s'enroulait autour de son poignet.


"Sssa, sss'est ton opinion perssssonnelle. Ssssache que je penssse exactement la même chose de ton choix."

Les flics étant partis, la chauve-souris fixa la vitre et demanda, ou ordonna, au criminel de quitter les lieux le premier. Il s'exécuta silencieusement, tout en ramenant le serpent dans son costume, et ce dernier vint s'enrouler doucement autour de son cou sans pour autant le serrer.

Copperhead enjamba la fenêtre brisée, puis regarda à droite et à gauche avec méfiance, avant de faire quelques pas. Son serpent goûta l'air en agitant sa petite langue fourchue durant une demi-seconde, et émit un petit sifflement.


"Oui, tu as raison Hebi. Moi aussssi, je sssens quelque chose de particulièrement déplaisant."

Il attendit que Batgirl le rejoigne à l'extérieur, avant de reprendre sa marche au milieu de la rue déserte. Moins d'une minute plus tard, de nombreux bruits de pas se firent entendre, puis une foule de loubards fit son apparition de chaque côté de la rue. En quelques secondes, Copperhead et Batgirl se firent encerclés par une trentaine de brigands, armés de chaînes, de couteaux, de tuyaux en fer, de battes et de haches. L'un d'entre eux, visiblement le chef à en juger par son apparence plus caractérisée que chez les autres (son corps était à 75% recouverts de tatouages pour la plupart satanistes, et il portait un casque de soldat sur lequel on avait greffé des cornes de taureau), s'avança de quelques pas.

"How how how !" s'exclama t-il en imitant le père Noël.

"Si ce n'est pas ce gros sac tout poicreux de Billy-boy empoisonne !"

Nathan haussa un sourcil tout en tournant la tête vers la justicière. Puis son regard revint sur le chef, et il s'adressa à lui sur un ton doux et avec un sourire moqueur :

"Tu fais erreur sssur la persssonne, moi sss'est-"

"Je sais très bien qui tu es, sale pourriture de traitre !"

Il tourna la tête vers un de ses larbins.

"T'avais raison, Mike ! Ce salopard fricote avec la petite dernière de la Bat-family !"

Le Mike en question fit un pas en avant. Copperhead eut alors le loisir de le reconnaître : c'était le criminel que Batgirl avait laissé s'échapper pour empêcher l'homme-serpent de commettre un meurtre de plus. Il avait rameuté toute sa bande pour se venger.

"J'te l'avais dit ! Il se fait passer pour un criminel avec ses conneries de serpent, mais ce type c'est ni plus ni moins qu'un justicier ! Faut qu'on leur règle leur com-"

BANG !

Mike tomba sur le sol, une balle logée en plein cœur.

"Merci, mais ce sera tout." fit le chef avant de souffler sur son révolver encore fumant.

Il se tourna de nouveau vers le couple, et affirma avec un sourire :

"Vous voyez, la vie est devenue simple ces derniers mois. Le monde appartient à celui qui a le flingue. Nous sommes les Démonz, et je suis leur roi, le King Satan !"

"Sss'est impressssionnant !" répondit Copperhead d'un air moqueur et sarcastique.

Le King Satan pointa son révolver en direction du visage de Copperhead, une distance de 50 mètres les séparait.


"La ferme ! Nous sommes légions ! J'ai une armée de démons à mes ordres, ils ne vivent que pour répandre ma haine à travers la ville ! Et s'il y a bien une chose que je déteste, c'est les petites fiottes dans ton genre, les raclures qui font ami-ami avec les justiciers et qui nous mettent des bâtons dans les roues !"

Nathan haussa les épaules.

"Sss'est trissste. Moi qui pensssais être aimé. Tu m'en vois navré, vraiment."

"On dit que t'es rapide, tête cuivrée. Est-ce que t'es assez rapide pour esquiver CA ?!"

BANG !

Ce fut le signal pour que les 28 démonz restants se ruent sur Batgirl et Copperhead par devant et par derrière, leurs âmes remplies d'intentions peu recommandables.

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Cassandra Cain

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 18/02/2015
Nombre de Messages : 26
Autres Comptes : Bake Neko/Kitrina Falcone
Citations : One Who Is All

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Sam 17 Oct - 22:52

Copperhead ne fit pas d'histoires pour ouvrir la marche, et ne chercha pas à la duper. Et si telle était son intention, il n'en aurait pas eu le temps, car ils avaient à peine après avoir marché quelques mètres qu'une trentaine d'individus firent leur apparition avant de les encercler. Et comme dans la plupart des cas, leur chef ne tarda pas à se manifester. Cassandra laissa le soin à son "coéquipier" de parlementer avec ce dernier, se chargeant d'observer attentivement les visages des protagonistes. Ils les sous-estimaient, persuadés que leur nombre leur assurerait la victoire, une erreur de leur part qui lui apporterait un avantage ; l'effet de surprise.

" T'avais raison, Mike ! Ce salopard fricote avec la petite dernière de la Bat-family ! "

Le dénommé Mike se révéla être le malfaiteur qu'elle avait laissé échapper en le sauvant des griffes de l'homme-serpent. Pas très reconnaissant, mais au moins, il lui apportait une trentaine de criminels sur un plateau d'argent. Il aurait d'ailleurs mieux fait de s'abstenir, car la mort vint le cueillir sous la forme d'une balle en plein cœur pour s'être montré trop bavard. Une mort qu'elle s'était retrouvée incapable d'éviter, pour la seconde fois en cette soirée. C'était plus qu'elle ne pouvait supporter …

BANG !

Un coup de feu, qui sonna comme un signal, aussi bien pour elle que pour leurs assaillants. Ces derniers n'eurent pas l'occasion de l'atteindre, aveuglés par une bombe fumigène dont les effets sema le trouble et le désordre dans le groupe. C'était plus qu'il ne lui en fallait pour les mettre hors d'état de nuire. Maintenir une confusion constante et trancher dans le vif ; c'était la meilleure méthode à ses yeux, surtout quand le nombre du camp adverse n'était pas à prendre à la légère. Apparaître, frapper un point sensible, disparaître, et ainsi de suite. Grâce à ses lentilles thermiques, Batgirl n'avait aucun mal à se déplacer, et la panique était telle que les malfaiteurs en venaient à confondre sa silhouette avec l'un de leurs. Au bout de plusieurs minutes, la fumée finit par se dissiper. Il ne restait plus que six adversaires encore debout en comptant leur chef, lequel ne s'attendait visiblement pas à ce que ses hommes tombent comme des mouches. Passant de la surprise à la colère, il dégaina son revolver en direction de la justicière.

" C'est pas encore fini, sale garce !!! "

Le coup partit en même temps que Cassandra lui envoyait un de ses batarangs pour lui faire lâcher son arme. Evitant la balle de justesse qui finit sa course dieu sait où, elle effaça les deux mètres qui la séparaient du colosse avant de lui décocher un kata bien placé au niveau de la tempe, qui le fit s'écrouler à terre. Voyant la scène, les cinq larbins restants lâchèrent leurs armes et déguerpirent aussi sec sans demander leur reste. La jeune femme ne chercha pas à leur courir après ; sans leader, ils finiront très vite par se faire griller. Tout en ligotant le "King Satan", elle chercha Copperhead du regard, ne s'étant guère soucié de sa présence durant l'affrontement.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Ex-Copperhead

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 15/09/2014
Nombre de Messages : 47
Autres Comptes : K.F.C.
Vous à Gotham : Le Prince des Serpents qui Nathan que son sacrement.
Citations : Aie confiaaaansssse... Croiiiiis en moiiiii... Que je puisssssse... Veiller ssssur toi !

MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   Mer 4 Nov - 18:59

Lorsque le coup de feu visant Copperhead retentit, le corps de ce dernier était en train de se plier en arrière, telle une brindille souple soumise au vent. Il avait anticipé l'intention meurtrière du King Satan, et avait entamé son mouvement quelques dixième de seconde avant qu'il n'appuie sur la détente. Heureusement, car la balle lancée à une vitesse proche de celle du son, venait de passer à quelques centimètres à peine de son visage penché en arrière. Son corps cessa son mouvement de façon assez soudaine, à l'horizontale, parallèlement au sol, à l'exception de ses jambes qui étaient restées en position verticale. Son corps formait donc un angle droit au niveau des articulations des genoux. Il se redressa avec une aisance inhumaine pour reprendre une station bipède alors que des fumigènes vinrent aveugler toute la zone alentour.

Il regarda autour de lui, sans bouger. Il ne voyait pas grand chose, mais les sons en disaient long. Les Démonz étaient en train de se prendre une raclée, tombant comme des mouches les uns après les autres. Heureusement que Batgirl était là, pensait-il, car il aurait été incapable de se battre seul contre tous ces hommes à la fois. Il était plus doué pour l'infiltration et la discrétion que pour le combat.
Un seul gangster s'égara près de lui. Il bondit dans sa direction avec l'intention de lui donner un coup de poing. Copperhead, les bras croisés, resta immobile en le regardant arriver, et se contenta de lui donner un puissant coup de queue pour l'assommer.


*Hmmm... Sss'est le moment propissse pour ssss'éclipsssser.*

En effet, Batgirl ne l'aurait jamais laissé en totale liberté et ne l'aurait jamais laissé s'enfuir. Mais puisqu'elle était occupée à massacrer les Démonz, elle ne ferait pas suffisamment attention à lui. Il appréciait sa compagnie, mais il préférait encore plus être libre. C'est pourquoi il profita de la cohue pour s'échapper, escaladant rapidement un mur et disparaissant au sommet d'un toit. Lorsque Batgirl en eut fini avec eux, et qu'elle ligota King Satan, il n'y avait aucune trace de Copperhead.

Mais à quelques rues de là... Les cinq démonz qui s'étaient échappés s'arrêtèrent nets. Copperhead venait d'atterrir juste devant eux, après avoir sauté depuis un toit voisin. Il se redressa lentement, tout en les fixant d'un air sournois.


"Merde mec, nous fait pas de mal ! On sait pas pourquoi tu traînes avec Batgirl, mais j'suis sûr que t'as une bonne raison de le faire, genre la trahir ou la piéger. Toi et nous, on est dans le même camp, non ? T'es un criminel, putain ! Rejoins-nous et on lui règlera son compte à cette garce !"

Un large sourire étira les lèvres de Nathan jusqu'à ses oreilles.

"Mes chers amis... Je sssuis navré, mais le ssseul camp dans lequel je ssssuis... Sss'est le mien !"

Aussitôt, il bondit sur eux. Cinq hommes désarmés et paniqués après la raclée que Batgirl avait mise à leurs camarades, il pouvait s'en charger facilement. Sa queue effectua une balayette à deux d'entre eux pour les faire tomber, puis il bondit sur un troisième et planta ses griffes dans son torse tout en le faisant basculer en arrière. L'un d'eux lui donna un coup de poing dans le dos, mais son costume résistant le protégea du choc, et il utilisa sa queue pour l'enrouler autour du cou de ce type là afin de lui briser la nuque, tout en écorchant le visage de celui qu'il venait de plaquer au sol. Il enfonça ses griffes dans la gorge du type plaqué au sol pour l'achever, et bondit en avant pour prendre un peu de distance avant de se retourner. Il restait un homme intact, tandis que les deux qui étaient tombés au début étaient en train de se relever. Soudain, une fléchette vint se planter dans la nuque de chacun des trois hommes. Alors que Copperhead rangea sa sarbacane, les trois hommes furent pris de convulsion durant plusieurs secondes et une mousse blanche sortit de leurs bouches, avant qu'ils ne tombent, inertes.

Copperhead se dirigea vers l'homme à qui il avait brisé la nuque, tout en sifflotant joyeusement. Il lui arracha son tee-shirt, et avec la griffe de son index, il grava les mots suivants suivants sur le torse du type :


"Ssssee you ssssoon, ssssweetie !"*

Puis il disparut dans la nuit. Il savait que Batgirl tomberait sur ces corps, et sur son message. Il avait profité de l'occasion pour lui faire faux bond, mais il comptait bien la retrouver, quand il le voudrait. Ou peut-être que c'était elle qui allait retrouver sa trace. Quoiqu'il en soit, ce message gravé sur l'un des cinq cadavres qu'il avait laissés, cinq hommes qu'elle avait choisi d'épargner, c'était une sorte de petite provocation. Il aimait sa compagnie, mais il n'appréciait pas les menaces. L'association se ferait selon ses règles, il n'était pas un toutou que l'on promène en laisse. Il était un serpent, qui n'en faisait qu'à sa tête.


[* "A plusss, ma doussse !"
Je trouvais que ça sonnait mieux en anglais, surtout pour la consonance des 's'. En français, la phrase sucks et j'ai pas trouvé d'équivalent classe.]

_________________________________
Thème musical
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Durant le No Man's Land... (libre même si je sais que personne ne viendra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Depths :: Rues de Gotham City-