RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
She Joker

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 23/12/2011
Nombre de Messages : 255
Vous à Gotham : Joker, prince(sse) clown du crime.
Citations : Vous pensez vraiment pouvoir tuer le Batman ? Batman et moi sommes tous deux... ATEMPORELS !

MessageSujet: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Sam 25 Avr - 20:34

Une petite silhouette avance sans bruit dans les rues de Gotham. Elle marche sans s'arrêter, les mains dans les poches, la capuche sur la tête. Il faut faire vite avant que son appareil ne risque de prendre l'eau. La pluie se fait épaisse, lourde, presque noire.

Violette navigue entre les abris pour rester la plus sèche possible. Depuis qu'elle était arrivée à Gotham, elle n'avait vu que peu de jours ensoleillés. Gotham était une ville humide et pluvieuse, digne des pires campagnes anglaises. Elle bondit de pavé en pavé, sautant par dessus les flaques qui commençaient à naître sur les différents trottoirs qu'elle arpentait.

Au Gotham Globe, on lui avait clairement fait savoir qu'on cherchait à obtenir des photographies de différents criminels « emblématiques » de la ville. Un moyen de tenir à jour les registres du journal, peut-être ? Ou alors se préparaient-ils à faire un hors-série sur la criminalité de la ville depuis ces dernières années ? À vrai dire, Violette n'en avait cure.

La photographe se glissa dans un grand bâtiment gris, aux lourdes portes de bois. D'après certaines rumeurs, on avait surpris sa première cible dans les alentours du Palais de Justice de Gotham, maintenant qu'elle avait été dépossédée de son propre tribunal. Elle ne savait pas si c'était effectivement le cas, mais c'était un début de piste qu'il ne fallait pas négliger.

Elle jeta un œil à son téléphone portable. Il était vingt-et-une heure passée. Avec un peu de chance, elle avait encore la possibilité de croiser son objectif. Gotham était, semble-il, une ville qui vivait surtout le soir.

Violette se saisit de son polaroid et commença à vadrouiller dans les couloirs du Palais de Justice de Gotham City. Rien ne disait qu'il serait là. Et pourtant, il valait mieux essayer. Depuis la semi-anarchie qui s'était installée à Gotham City, les lieux étaient de moins en moins utilisés, et de nombreuses portes étaient laissées entrouvertes.

À force d'errements, la jeune photographe se retrouva dans la salle du Tribunal du palais de justice. Elle jeta un œil à droite, puis à gauche, avant de se glisser au milieu de la salle, à la barre.

Elle posa les coudes sur la barre de témoignage. Elle commençait à croire qu'il n'y avait personne, par ici. On lui avait peut-être menti vis à vis d'Harvey Dent. L'ancien procureur n'avait peut-être pas forcément une raison pour revenir ici.

Dépitée, la photographe commença à tourner les talons et à se diriger vers la sortie. Jusqu'à ce qu'un bruit ne parvienne à ses oreilles…

Elle n'était peut-être pas si seule qu'elle ne voulait bien le croire.

_________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t6493-trois-ans-plus-tot http://n.bernier.free.fr/fade/index.php
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Dim 26 Avr - 19:39

Le nouveau venu se révéla à la fois décevant et rassurant.  Soit il ne s’agissait pas du fameux criminel au visage et à la personnalité tous deux ravagés, mais il ne présentait pas non plus une menace.

Malgré la lampe torche qu’il pointa sur la journaliste, cette dernière pu identifier l’uniforme du GCPD. Du côté du policier la vision de la frêle jeune femme atténua sa méfiance. Il abaissa le faisceau lumineux, et son autre main s’éloigna de son holster.

Pourtant une certaine tension subsistait en lui. Cet homme approchant la quarantaine en avait sûrement beaucoup trop vue dans cette ville.

« Vous n’avez rien à faire ici. Veuillez me suivre. Je vous raccompagne dehors. » Dit-il d’une voix monocorde.

Sans doute suite aux séquelles du No man’s land, il était fréquent à présent que des gens se baladent impunément dans les bâtiments officiels.

Toutefois la sacralité de ce palais de justice n’avait pas disparu aux yeux de tous. Un homme attendait à l’extérieur n’osant pas y pénétrer.

Il triturait sa pièce assis sur la banquette arrière de la longue limousine. Son chauffeur croyait, qu’il préparait encore un larcin, dont le fétiche choisirait la conclusion.

En fait Two Face cachait derrière cette habitude sa nervosité. D’où provenait-elle ?
Le palais n’était pas aussi protéger qu’autrefois. Les risques d’une identification demeuraient donc minimes.

Cette proximité était liée à autre chose, une personne plus précisément, le pire ennemi de ce gangster emblématique de Gotham, Harvey Dent.

Des souvenirs du passé refluaient. Et le murmure de l’ancien district attorney augmentait en parallèle.

Two Face qui d’ordinaire cracherait au visage de la mort en personne, luttait contre son envie de s’enfuir.

Hélas il devait attendre qu’on lui apporte le « colis ». Sa fuite soudaine mettrait l’opération par terre et surtout provoquerait le doute chez ses hommes.

Même celui qui se présentait pompeusement comme un émissaire du chaos était obligé de se soumettre à certaines règles.
Revenir en haut Aller en bas
She Joker

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 23/12/2011
Nombre de Messages : 255
Vous à Gotham : Joker, prince(sse) clown du crime.
Citations : Vous pensez vraiment pouvoir tuer le Batman ? Batman et moi sommes tous deux... ATEMPORELS !

MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Dim 26 Avr - 21:13

Violette se retourna en une fraction de seconde, appareil photo en main. La lumière vive de la lampe braquée sur elle l'aveugla malgré tout, et elle détourna le regard, yeux fermés. La jeune femme lâcha son appareil d'une main pour se frotter les paupières, le temps de ne plus être aveuglée. Quelques secondes plus tard, elle posa ses yeux encore affaiblis sur la lampe, abaissée vers le sol. C'était un agent du Gotham City Police Department qui se tenait devant elle. De ce qu'elle pouvait voir, il ne semblait pas véritablement à l'aise. Comme beaucoup de citoyens dans cette ville, il restait très tendu.

La photographe s'apprêta à sortir sa carte de presse, mais elle n'en eût pas le temps. Le policier la coupa dans son élan en s'adressant à elle d'une voix vide de tout sentiment. Était-il blasé de voir quelqu'un s'introduire ici ou simplement déçu de ne voir qu'une civile arriver ?

« Vous n’avez rien à faire ici. Veuillez me suivre. Je vous raccompagne dehors.  »

Violette leva les yeux au ciel d'un air déçu et lâcha un petit soupir, avant de tourner à nouveau les talons. Elle ne cherchait qu'à faire son travail, et malheureusement, cela ne semblait pas être possible ce soir.

Le policier et la journaliste se mirent donc en marche vers la sortie du palais de justice. Violette traînait des pieds malgré elle. Il lui fallait cette photo pour le Gotham Globe, c'était une occasion qu'il serait bête de manquer. Et elle sentait que ce Double-Face n'était pas loin. Quelque chose le lui disait.

Violette fût relâchée à l'entrée du palais. Elle se glissa d'un pas sous un abris, pour se protéger de la pluie torrentielle qui continuait d'inonder Gotham. Rien n'avait changé depuis qu'elle était rentrée, bien évidemment, mise à part une longue limousine qui s'était garée devant le palais de justice.

Elle arrivait à entrapercevoir la silhouette d'un homme, seul, à l'arrière du véhicule. Autant tenter le tout pour le tout. La jeune femme s'approcha de la fenêtre teintée de la limousine et cogna trois fois au carreau. Elle attrapa son sac et le mit au dessus de sa tête pour se protéger de la pluie qui risquait de lui glacer les os.

Plus qu'à attendre qu'on lui ouvre.

_________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t6493-trois-ans-plus-tot http://n.bernier.free.fr/fade/index.php
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Mar 28 Avr - 23:26

Bien qu'il l'ai relâché le policier suivait la journaliste de l’œil. Il constata avec soulagement qu'elle alla d'elle-même à la voiture.

Livrer cette jeune femme n'était déjà pas très plaisant. Alors si en plus il avait dû user de la force.

Le représentant de la loi soulagea encore un peu sa conscience en se remémorant l'affirmation de son corrupteur, qu'il désirait juste lui parler discrètement.

Au fond de lui-même le membre du GCPD savait qu'il aurait accepté bien pire pour juste un peu plus d'argent. Car cet argent représentait la possibilité de quitter cette ville maudite.

Quoique s'il avait su qui se cachait réellement derrière cette affaire, l'agent de police aurait sans doute refusé. On ne pouvait pas s'attendre à une réaction pondéré d'un homme jouant la vie d'autrui sur un simple hasard.

Du côté de Violette l'inconnu ouvrit la portière sans attendre et dit :
"Montez."

Le ton ne correspondait pas à une invitation, mais plutôt à un ordre. Malgré le faible éclairage on distinguait la particularité du visage de Two Face ainsi que le colt 45 dans sa main renforçant la puissance de son propos.

Le physique de la journaliste fit aussi son effet.

"Une gamine !" Ajouta l'ancien homme de loi. "Voilà ce que les charognards de la presse envoient sur mes traces. Je suis vexé."

Le chauffeur se permit également un coup d’œil dans le rétro-viseur et partagea la déception de son employeur. Toutefois les raisons étaient différentes. Lui espérait avoir à faire à Vicky Vale  l'un de ses fantasmes gothamiens avec Poison Ivy.

Two Face n'ignorait pas que son apparition brutale avait de quoi surprendre. Il accorda un temps de réflexion à la malheureuse. Un délai dont il ne valait pas abuser. Two Face demeurait toujours mal à l'aise, et désirait s'éloigner au plus vite. Alors même s'il préférait faire cela "proprement", il était capable de passer outre.

D'ailleurs le chauffeur était le pied au planché. Un instant il s'était demandé en quoi cette môme constituait une menace avant de passer à autre chose.

Lui ne s'encombrait plus avec des remords depuis longtemps contrairement au policier ripoux.

Dehors quelques éclairs se joignirent à la pluie comme s'ils désiraient renforcer l'effet dramatique de la rencontre.

Pourtant l'un des acteurs quitta la scène. Le policier s'en alla enfin espérant naïvement qu'en ne le regardant plus ce drame disparaitrait comme par magie.
Revenir en haut Aller en bas
She Joker

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 23/12/2011
Nombre de Messages : 255
Vous à Gotham : Joker, prince(sse) clown du crime.
Citations : Vous pensez vraiment pouvoir tuer le Batman ? Batman et moi sommes tous deux... ATEMPORELS !

MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Ven 8 Mai - 21:54

« Montez ».

C'était froid et sec. Aussi froid que le métal du pistolet que celui qu'on appelait autrefois Harvey Dent pointait sur sa tête. Elle l'avait finalement trouvée, et elle était prise au piège.

Violette s'était figée, yeux écarquillés, bouche entrouverte. Elle n'arrivait plus à agir, complètement bloquée par la situation. C'était la première fois qu'on la menaçait avec une arme. La photographe venait de faire une rencontre fracassante avec la réalité de Gotham City.

« Une gamine ! Voilà ce que les charognards de la presse envoient sur mes traces. Je suis vexé. »

Violette était passée de la stupeur à la terreur. Son souffle sifflait entre ses lèvres. Elle devait reprendre pied dans la réalité. Maintenant.

Un pied après l'autre, la photographe pénétra dans la limousine, et s'assit. Elle était trempée et frigorifiée. Elle se recroquevilla un peu sur elle-même, se frottant les avant-bras. Ses yeux se perdaient dans la moquette de la voiture.

La porte arrière de la limousine se referma, et la canadienne se colla le plus possible à ladite porte. Son regard se perdit dans les pavés détrempés du trottoir, dont l'image était brouillée par les gouttes de pluie qui recouvraient la vitre. Un silence de mort pesait dans la voiture.

Violette était persuadée qu'elle allait mourir, et elle était terrifiée. Elle n'avait aucun moyen de se défendre. Aucun moyen d'appeler à l'aide, et de toutes façons aucune aide à appeler. Elle était seule et Double-face tenait sa vie entre ses mains. Violette se mordait les lèvres avec tant de force que quelques gouttes de sang glissèrent sur son menton. Elle se trouvait terriblement stupide.

Intérieurement, elle suppliait son potentiel futur bourreau de parler, pour briser ce silence pesant. Son cœur était sur le point d'exploser. Chaque seconde était un nouveau coup qu'elle avait l'impression de recevoir dans le ventre, et ces coups la déchiraient.

Par pitié, un mot, quelque chose.

_________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t6493-trois-ans-plus-tot http://n.bernier.free.fr/fade/index.php
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Lun 11 Mai - 8:56

Visiblement la suite était entre les mains de two face. Pourtant ce n'est pas lui qui prit en charge la suite des évènements.

Le véhicule s'éloigna d'abord sans qu'aucun des occupants n'amorce un début de réaction. Car malgré les séquelles du no man's land il n'était pas recommandé d'abattre quelqu'un à proximité du palais de justice.

Une fois parvenu dans une ruelle éloignée et isolée Two Face arma le chien de son pistolet. La gêne aussi réduite soit-elle incarnée par les investigations de Violette, n'était pas tolérable. Théoriquement l'existence de la journaliste devait s'arrêter là.

Soudainement la main du futur bourreau trembla légèrement.

"Ce n'est qu'une môme." Prononça-t-il avec un timbre différent plus fluide et dénué de rage.

Harvey que la proximité du tribunal avait réveillé, venait dans un ultime effort d'apporter son aide.

"Tout le monde doit payer pour ces actes." Répliqua cette fois Two Face toujours à haute voix.

Avant de regagner sa place au fin fond de la psyché Harvey parvint à présenter un dernier argument. Son double justifiait son action sur la logique plutôt sa logique. Alors l'ancien attorney argumenta là-dessus. Car un principe dominait tous les autres chez Two Face.

Cette suggestion frappa juste. Il ne pouvait l'ignorer. Il lança alors sa fameuse pièce. Bien qu'il grimaça autant qu'il lui en était possible dans son état, le gangster se soumit au résultat.

Il porta alors son regard sur la journaliste, et s'adressa enfin à elle avec un ressentiment dans la gorge.

"Posez-vous question ?"

Un mal ou un bien. La journaliste mourrait à cause de ses questions ou obtenait des réponses. Ainsi en allait le principe de la dualité.

Le chauffeur devant écarquilla les yeux. Qu'est-ce que c'était que ce changement de plan ? Soit son chef était un sacré organisateur, mais ce genre de délire commençait à l’inquiéter.

Accorder une interview à une journaliste ? Il comptait faire quoi ensuite ? Participer à une vente de charité.

Il fallait qu'il quitte ce gang. Mais pas tout de suite à cause du 45 entre les mains de son boss.

Le chauffer se contenta donc d'un regard dans le rétro histoire de suivre un peu mieux le déroulement. Puis une réflexion lui vint. Vu qu'à la base la journaliste était censée mourir, il n'avait pas prit la peine de se couvrir le visage.

Si two face la laissait partir, elle serait peut-être en mesure de l'identifier.
Revenir en haut Aller en bas
She Joker

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 23/12/2011
Nombre de Messages : 255
Vous à Gotham : Joker, prince(sse) clown du crime.
Citations : Vous pensez vraiment pouvoir tuer le Batman ? Batman et moi sommes tous deux... ATEMPORELS !

MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Lun 11 Mai - 20:51

Le silence était pesant, et Violette sentait monter en elle un vent de panique. Il fallait qu'elle se calme si elle espérait en sortir vivante. Qu'elle ne cède pas à la terreur. Qu'elle se maîtrise.

Malheureusement, elle laissa malgré elle échapper un cri d'effroi en voyant Double-Face armer le chien de son revolver. Elle se plaqua contre la porte de la limousine et ne lâchait plus le criminel du regard, alors que celui-ci pointait l'arme de poing sur son crâne.

Violette ferma les yeux, persuadée que son histoire s'arrêtait là. Un éclair déchira les cieux et illumina d'avantage la silhouette de l'ancien procureur et de son arme, prête à mettre fin à sa courte vie. Les mâchoires de Pile-ou-face étaient serrées, montrant la détermination du criminel.

Cependant, contre toute attente, son poing armé se mit à trembler. Il se mit à parler… D'une voix différente.

« Ce n'est qu'une môme... »

Une voix presque déchirée. Le procureur était-il en train de délirer ? Violette ne le lâchait pas des yeux, bouche entrouverte, mains crispées sur ce qu'elles pouvaient attraper. Plus le temps passait, et plus la situation devenait terrifiante pour la photographe. La voix la plus menaçante se fit entendre à nouveau. Les yeux de Pile-ou-face étaient rivés sur Violette et semblaient déjà l'écorcher vive. Ses yeux n'étaient emplis que de haine.

« Tout le monde doit payer pour ses actes. »

La gamine secoua doucement la tête de droite à gauche. Elle ne voulait pas mourir. Pas maintenant. Elle n'avait rien fait de mal… Rien d'autre que son travail. Violette se sentait faible, impuissante. Et à la peur vint se rajouter la frustration. Elle avait envie de vomir.

L'autre parti dans un délire qu'elle ne comprenait pas… Après quelques échanges, l'homme glissa sa main brûlée dans son veston et en ressortit une petite pièce brûlée. Violette n'avait jamais vu Double-Face en action, et pourtant, elle savait que ce soir, sa vie allait se jouer à pile-ou-face…

La pièce fit un tour dans les airs. Puis deux, puis trois. Puis beaucoup d'autres, trop rapides pour être comptés. Elle vint finalement se poser dans la main du criminel qui la plaqua sur son avant-bras.

La pièce n'affichait pas son côté brûlé.

« Posez-vous des questions ? »

Violette avait l'impression d'halluciner. Voilà vingt secondes auparavant, elle était certaine de mourir. Et maintenant, on lui proposait une interview. Elle avait peut-être une chance d'en sortir vivante.

Encore une fois, il ne fallait pas paniquer. La photographe déglutit et tenta de reprendre son souffle.

« Vous savez, je… Ne suis qu'une photographe… Ça n'est pas moi qui… Interview, d'habitude... »

C'était sorti, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Elle venait probablement de contrarier celui qui la gardait en joue depuis tout à l'heure, et c'était probablement un faux pas. Elle tenta de se rattraper.

« Mais je peux essayer, si vous voulez... »

Un sourire exagéré par la panique qui l'envahissait s'afficha sur ses lèvres. Elle glissa sa sacoche sur ses genoux et l'ouvrit en prenant soin de bien montrer à son agresseur qu'elle n'était pas armée.

Elle attrapa le polaroid et le lui montra, sans lâcher du regard le canon du revolver. Après avoir déglutit malgré elle, elle attrapa le calepin qui y traînait et un crayon à papier. La jeune fille fit voler les pages jusqu'à en atteindre une vierge.

Vite, Violette. Réfléchit à une question. N'importe quoi, avant de te faire plomber le crâne.

« Que… Que pensez-vous du No-man's land qui règne sur la… Ville ? »

En espérant ne pas avoir cliqué sur une case piégée.

_________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t6493-trois-ans-plus-tot http://n.bernier.free.fr/fade/index.php
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Ven 15 Mai - 11:03

Alors que la journaliste tergiversait, Two Face fit son œil noir. Le pire n'était pas qu'elle ose le contrarier, mais plutôt qu'il ne puisse rien y faire. La pièce en avait décidé ainsi. Et elle était la seule chose à laquelle il n’opposait aucune résistance, car elle lui était supérieure selon son principe de vie.

Puis enfin Violette se décida à jouer le jeu.

"Voilà autre chose." Pensa le chauffeur.

Elle se croyait où ? Dans un talk show. N'étant pas subtile de nature, le gangster ne voyait que sauter en marche comme solution viable.

Lui qui songeait à changer de gang, à présent voulait carrément quitter cette ville de cinglés. N'y avait-il pas une personne normale à Gotham. Pourquoi les truands ne se contentaient-ils pas de braquer une épicerie une cagoule sur la tête ?

Son chef lui éprouva une certaine satisfaction. Il aimait s'entendre parler à condition d'avoir du public. A son orgueil s'ajoutait sa mission quasi-divine de diffuser le chaos. Après tout cela pouvait se faire également par le biais de la presse.

Moins tendu il baissa le canon de son arme. De toute façon qu'est-ce que la jeune fille était en mesure de lui faire ?

"Le  No-man's land."
Reprit-il avec un certain plaisir. "C'est une bonne chose. Il redonne à Gotham son véritable visage. Les lois, les autorités constituent des freins à l'épanouissement de la nature humaine. Nos concitoyens peuvent enfin être eux-même."

De son coté le conducteur venait enfin de trouver une rue isolée où se garer.

Même sans son chef pour lui rappeler, il savait qu'il ne fallait pas roder trop longtemps dehors. Two Face était facilement repérable de part son physique.

Plus de bruit de moteur, Two Face attendait la prochaine question en silence. Il ne restait donc que le tapotement de la pluie pour animé cette rue obscure.

Il était difficile faire plus glauque. Sans doute cela influença le sbire de Two Face dans les idées se faisaient de plus en plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
She Joker

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 23/12/2011
Nombre de Messages : 255
Vous à Gotham : Joker, prince(sse) clown du crime.
Citations : Vous pensez vraiment pouvoir tuer le Batman ? Batman et moi sommes tous deux... ATEMPORELS !

MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   Lun 15 Juin - 20:46

À ces mots, Harvey sembla se détendre et abaisser son arme, baissant en même temps d'un cran la pression qui s'exerçait sur Violette. Celle-ci ne pu s'empêcher de lâcher un petit soupir de soulagement. Elle n'allait pas mourir. Du moins, pas tout de suite.

« Le No-Man's land. »

Un plaisir étrange, impossible à décrire, se faisait sentir dans le ton qu'il prenait. Violette se détendait un peu plus. Elle venait probablement de marquer un point.

« C'est une bonne chose, poursuivit-il. Il redonne à Gotham son véritable visage. Les lois, les autorités constituent des freins à l'épanouissement de la nature humaine. Nos concitoyens peuvent enfin être eux-même. »

Peut-être sans s'en rendre compte, Double-Face avait perdu Violette, qui laissait son regard s'embrumer. Les phrases du criminel résonnaient dans la tête de la jeune photographe. Les lois, les autorités constituent des freins à l'épanouissement de la nature humaine. Les lois sont des freins pour l'être humain. Les lois ne sont pas là pour nous servir, mais pour nous limiter, nous maintenir captifs.

Violette semblait totalement détendue, à présent. Peut-être un peu trop. Elle murmurait en boucle ce principe qui lui semblait si vrai, à présent. Les lois étaient les ennemies de l'Homme. L'espace de quelques instants, elle en oubliait presque Double-Face.

« Les lois sont les ennemies de l'Homme. », murmurait-elle à nouveau, plus pour elle-même que pour son interlocuteur. « Les lois sont nos ennemies. »

Ce principe lui plaisait beaucoup. Elle se prenait à imaginer un monde où 1984 n'était pas un peu plus une réalité chaque jour. Un monde où, puisqu'il n'y a rien à corrompre, plus rien n'est corrompu. Un monde lavé de cette hypocrisie javellisée et Ô combien toxique dans laquelle il baignait jusqu'à aujourd'hui.

Violette rangea silencieusement son carnet et son crayon, sur lesquels elle n'avait noté que le début du discours du criminel. Elle ne faisait plus semblant, désormais : Elle parlait Idées et Principes, et elle se passionnait pour le débat qui allait peut-être avoir lieu.

« Les lois sont les ennemies de l'Homme. », reprit-elle. « Mais dans ce cas, pourquoi avons-nous des lois ? »

Elle s'était inconsciemment penchée en avant, les avant-bras sur les genoux. Cette discussion commençait à lui tenir à coeur.

_________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t6493-trois-ans-plus-tot http://n.bernier.free.fr/fade/index.php
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présomption d'innocence. [PV Pile-ou-face]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pile ou Face ? || PV Tyler, Daphné & Gaïa [PM]
» Tricher au pile ou face
» "On joue à pile ou face ? Pile, je gagne, face, tu perds."
» Pile en face du cimetière, tu vois ? [PV Kayleen]
» Le Feu au cul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Burnley :: Palais de justice-