RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tamara Fox


avatar

Date d'Inscription : 04/11/2014
Nombre de Messages : 20

MessageSujet: Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )    Mar 25 Nov - 21:19


Tamara était inquiète, que le fait que sa ville soit prise au piège comme un trou a rat était une part , non négligeable, de son inquiétude. Mais quelque chose de pire pouvait arriver a tout moment que se soit une guerre de gangs un raid de l'armée ou de nouvelles armes sur le marché noir. n'importe qui d'un peu futé saurait que le département de Wayne entreprises à bien des choses qui pourraient faire leur bonheur après avoir passé les caches d'armes classiques et vidé STAR Labs . Tamara le sait , certaines des inventions de son père sont sur Batman à présent, les prototypes les plans et bien d'autres choses plus expéditives que son pistolet grappin.

Pour cela Tamara déplace régulièrement tout ce qu'elle a jugé sensible des prototypes principalement et un gros disque dur sont ce que contient la boite qu'elle déménage d'un garage. Avant il appartenait a des employés de l'entreprise, maintenant ils se fichent un peu du contenu de ce garage et de cette boite. Leurs besoins ayant été drastiquement réduits avec le no man's land. aussi une fois son carton récupéré elle voudrait se précipiter et vite le cacher quelque part, Tamara a même été tentée un temps de les détruire pour être sure que cela ne tomberait pas entre de mauvaises mains mais elle n'a jamais pu se résoudre a passer a l'acte gardant cette idée dans un coin de son esprit. Autre chose l'en empêche et ce n'est pas les répercussions que cela pourrait avoir mais plutôt qu'elle se voit mal détruire une partie du travail de son père. Il aurait beau s'en défendre elle le connait et sait reconnaître sa patte dans ce qu'il fait.
Au départ elle voulait déplacer la boite sur une petite distance , car il fallait être honnête elle pesait une âne mort mais considérant la chose il valait mieux qu'elle fasse bouger ses muscles et par la même occasion rapprocher la boite de lieux plus protégés par des patrouilles de police .

Donc Tamara partit fièrement direction burnley , faisant attention a rester le plus discrète possible ... chose pas si aisée au final au vu de son environnement. Il fallait juste éviter que qui que ce soit la voie. Heureusement elle apercevait au loin l'hôtel de ville ...
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Alberto Falcone/ Saturday

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 24/10/2014
Nombre de Messages : 45
Autres Comptes : Black Mask
Vous à Gotham : Anciennement Holiday. Actuellement Saturday.
Citations : Quel est ma date de naissance ? Tu ne sais pas ? Il ne sait pas ... La saint Valentin. Mais tu ne t'en ai jamais soucié ...

MessageSujet: Re: Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )    Dim 30 Nov - 11:10

Une ombre se profile dans le Penthouse d'un grand industriel, à deux pas de la mairie. Un homme riche, puissant et arrogant qui ne se doutait même pas de la valeur des biens qu'il possédait. C'est le genre de type qui avait réussi sa vie grâce à des sources douteuses, le sang d'innocents sur les mains mais qui aujourd'hui n'en avait plus rien à foutre et se la coulait douce. Il faisait des affaires dans l'immobilier, mais ne voulant pas gaspiller d'argent il prenait des matériaux qui n'était pas aux normes. Un jour ou l'autre, la maison s'effondrait et c'était la faute des ... Des morts. Mais l'homme encagoulé n'était pas là pour jouer le justicier, loin de là. Faire le voleur d'œuvres d'art ne l'intéressait pas non plus. Ce qu'il venait chercher, c'était une épée légendaire. Elle n'avait pas de pouvoir, loin de là, c'était une épée banale en matière de puissance, mais seul un grand ninja pouvait savoir que cette épée avait été utilisée par de grands maîtres épéistes. Selon les sources du ninja, l'épée Chikara avait traversée bien des guerres et des combats redoutables, notamment dans les guerres de Chine, les combats de triades et de Yakuza, et aurait même été portée par un vengeur qui aurait décimé toute une filiale de Triades. Elle aurait pour capacité de trancher tout ce qui s'oppose à elle. Un mythe pour ce qui est de sa capacité évidemment, car si elle pouvait être plus maniable et plus tranchante que les épées normales, elle ne pouvait pas trancher un grand bloc de métal. Mais l'ombre se fichait de cela. Il était déjà un maître épéiste, ce qu'il voulait, c'était l'histoire que renfermait l'arme. Tout comme son autre lame, BloodyBones, qui elle avait supporté les guerres durant toute l'ère de la piraterie et aurait même été portée par un grand Templier.

En sommes, le ninja était là pour une raison bien particulière, aussi se hâta t'il de vérifier l'emplacement de la lame mortelle. Une fois cela fait, il attendit quelques secondes, le temps que son coéquipier, habillé de la même manière que lui, arrive à ses côtés. Quelques gardes tournait autour de la villa, mais ils ne se doutaient pas que l'opération duraient moins de cinq minutes.


" Ici J, je suis avec Z. Demande de soutien imminent. "

Un grésillement se fit dans son téléphone, puis plus rien. Soudain, une petite voix lui répondit.

" Ici O. Paré. "

En une seconde, les deux alliés enlevèrent leur capuche. Les différentes lumières illuminèrent James Walter, un homme ayant le physique d'un garçon de 16ans. Un sourire amusé et narquois marqua ses lèvres. Il dégaina ses deux dagues, puis se mit à courir à découvert. Pris de surprise, les gardes ne comprirent pas pourquoi un adolescent s'apprêtait à commettre un vol. Puis, l'idée se forma dans leurs esprit que c'était tout à fait normal qu'un garçon maigrichon qui crevait la dalle dans les rues de Park Row voulait se faire un peu de fric.

Pfiou ... Pfiou ... Pfiou ...

Plusieurs balles se logèrent dans les organes vitaux des gardes, qui aurait peut être dû prendre leurs soirées ou qui étaient surement en train de rêver. James sauta sur l'un d'eux, près de la baie vitrée et lui trancha la garde pendant que plusieurs balles le frôlèrent, brisant la grande vitre et lui donnant pleinement accès aux tableaux. Mais nullement intéressé par ceux ci, il se dirigea vers Chikara, l'épée au fond de la pièce. Zack, l'un des membres de son commando, le couvrit à l'aide de son fusil à pompe. James, lui, était pleinement concentré vers la beauté de son butin. Alors qu'il essuya plusieurs remarques de son coéquipier lui signifiant qu'il était grand temps de se faire la malle, il replaça son épée dans un fourreau vide. Désormais, il pouvait se considérer comme un épéiste digne de ce nom et était satisfait ... Pour la soirée du moins. Le soutien du sniper les aidaient grandement, et en quelques secondes, ils se jetèrent dans le vide. L'immeuble n'était qu'à quelques pas, aussi James réussit il un bond prodigieux et parvint au toit. Puis, après quelques acrobaties, il regagna la terre ferme. Les quelques gardes restant étaient surement en train de se faire abattre par Oliver, le sniper, mais les plus intelligent avaient surement pris la fuite. Zack rejoins son ami une poignée de secondes plus tard, riant comme un taré. James ne put s'empêcher d'esquisser un sourire.


" Alors, c'est qui la prochaine cible ? Bane et son Venom ? Scarecrow et son gaz ? Deadshot et ses hand guns ? "

" Ceux que tu me propose son assez alléchant, mais maître Ra's Al Ghul nous demande pour une mission, et je pense que nous devons y aller sans tarder avant de nous faire vraiment engueuler. "

Ils commencèrent à escalader un toit pas très haut et à se mettre à courir jusqu'à l'antre du Démon, mais un camion retira tout son attention. Un camion de Wayne Enterprise, conduit par la fille de Lucius Fox, dont il avait suffisamment entendu parlé dans les journaux pour en retenir la tête. Les idées se bousculèrent rapidement dans sa tête. Si il parvenait à voler le plus de prototypes possibles ainsi que les données de Wayne Enterprise, cela compenserait la perte du cargo Peska. Et si il l'offrait à son maître, James serait certainement promu, ce qui le rapprochait de plus en plus du puits de Lazare.

" Mate moi ça. "

Mais Zack aussi avait remarqué, et Oliver, qui nous avait en joue, ne tarda pas à comprendre la situation. Puis James se mit à rigoler.

" Si à chaque fois on à des occasions comme celle-ci, je ne tarderai pas à devenir un général du Démon. "

Tout devait se faire vite, et les ninjas ne perdirent pas de temps. Deux balles de sniper trouèrent les deux roues gauches avant et arrière, ce qui eut pour effet de faire retourner le camion.

" Pas de prisonniers ! "
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )    Mar 2 Déc - 12:00

Tim Drake profitait d’une soirée de repos bien mérité. Depuis le No Men’s Land il ne s’était accordé aucun répit, sachant que leurs ennemis ne leur en laisseraient aucun. Le calme apparent de la cité, en grande partie causé par la congélation de Freeze et la destruction de Midtown par Fool n’avait rien de bien réjouissant pour le jeune homme qui profitait de l’air extérieur depuis la terrasse de son Penthouse. Pour tout dire ce repos, cette pause, lui avait été imposé par Bruce voyant que Tim se poussait un peu trop depuis un moment.

Rester sans agir était bien difficile, surtout avec les nouvelles qui filtraient par son oreillette connectée directement à Oracle et au réseau de la Bat-Familly. Bruce oeuvrait dans la tour Wayne afin d’empêcher Ivy d’y faire main basse, dans les informations, Zatana serait également sur place. Pendant ce temps, Freeze attaquait la banque de Gotham, les rapports signalaient la présence policière et quelques justiciers. Les docks étaient aux prises avec de nombreux coups de feu, violence liée aux gangs, une partie des forces restantes du GCPD tentant de son mieux de ramener l’ordre.

Red Robin poussa un long soupir. Être inactif, impuissant devant les criminels qui de jour en jour s’efforçaient de prendre le contrôle de la ville, profitant du chaos causé par Ra’s Al Ghul, n’était pas du tout dans les habitudes du jeune homme. Au moment où il allait entrée dans sa demeure, il entendit clairement le son de pneus qui éclate suivi d’un terrible grincement de métal. Un accident. De sa position, en hauteur, il remarqua rapidement la provenance de ce dernier. Une petite intervention rapide s’imposait. Se ruant vers sa chambre, il utilise son passage secret pour atteindre la pièce secrète située sous l’édifice, enfile son costume puis retourne sur le toit de son Penthouse. L’appartement, plongé dans le noir, lui permet un accès discret, activant le système de sécurité alors qu’il se diriger par les toits vers le lieu de l’accident.

Il ne faut pas beaucoup de temps au jeune héritier Wayne pour atteindre le lieu de l’accident et constaté qu’il s’agit d’un camion de l’entreprise familiale, renversé sur le côté. Un regard rapide lui permet de voir du mouvement provenant de l’intérieur de la cabine. Le conducteur est encore en vie. Malheureusement, ce n’est pas la seule chose qui capte l’œil du jeune héros, trois silhouettes s’approchent dangereusement du camion, leurs habits ne laissant que peu de doute sur leurs origines. Des hommes à la solde de Ra’s Al Ghul. Timothy Drake esquisse un petit sourire. La petite soirée au calme ne serait peut-être pas aussi reposante.


-Bonsoir Oracle. Je sais, je sais, mais il y a eut un accident près de mon appartement, j’ai décidé d’aller y jeter un coup d’œil. Un camion des entreprises Wayne. Peux-tu vérifier les registres de sortie? Aucun. C’est bien ce que je croyais, je vais y jeter un œil de plus près, trois soldats de Ra’s Al Ghul semblent être à l’origine de tout ça. Pas besoin d’aviser Bruce, il en a déjà assez sur les bras. Red Robin terminé.

Quittant rapidement sa position, le justicier fonça en direction du camion qui était maintenant renversé. L’avance des trois hommes se réduisit rapidement, un rapide coup d’œil permettant à Tim de repérer deux hommes avec des armes à feu et l’un portant, ce qui semblait être des épées. Dans le silence le plus total, il atterrit juste derrière eux, lançant des bolas contre le plus près, celui qui fermait la marche, muni d’un fusil se sniper. Ses jambes rapidement attachées, il perd l’équilibre et tombe. Le bruit attire ses amis, qui se retournent, mais déjà le justicier n’est plus là. Une distraction permettant à Tim Drake d’atteindre le camion avant eux, afin d’en secourir les occupants. Bondissant sur le côté du camion donnant encore accès à une porte, il pousse celle-ci, jetant un bref regard à l’intérieur, sans réellement apercevoir qui s’y trouve.

-Ça va là-dedans? Êtes-vous capable de vous levez?

Sa voix était, bien évidemment, changée, tout comme Bruce lorsqu’il portait son costume. L’important pour le moment était de mettre le conducteur en sûreté, car les hommes de la Ligue auraient tôt fait de libérer leur compagnons.

Revenir en haut Aller en bas
Tamara Fox


avatar

Date d'Inscription : 04/11/2014
Nombre de Messages : 20

MessageSujet: Re: Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )    Sam 13 Déc - 7:48

Tamara avait chargé le dernier carton, avant de prendre la place du conducteur et s’en aller gaiement le plus loin possible de l’agitation criminelle pour revenir dans un des quartiers les mieux protégés en ses temps de troubles, Burnley. Du moins c’était le plan et alors qu’elle aperçoit l’hôtel de ville deux détonations successives l’effraie et font pencher la balance en sa défaveur en même temps que son camion. Sa tête heurte violement le volant la laissant sonnée un bon moment. Quand elle reprend ses esprits et comprends que la situation à drastiquement changé et pas en sa faveur, la premier chose qu'elle fait est de verrouiller la cargaison. Il est hors de question que ses prototypes tombent dans de mauvaises mains.

Un instant elle regrette de ne pas avoir déjà procédé à la destruction de ce matériel et à présent elle en est convaincue les prochaines fois elle ne s'évertuera pas à tant de soucis et tant pis pour l'œuvre de son père. Maintenant qu'elle a verrouillé l'accès a la cargaison elle réalise que son arcade sourcilière c'est ouverte et du sang commence à couler le long de son visage, ce n'est pas grave en soi, au pire deux points de suture et elle sera comme neuve.

De tous les enfants de Lucius Tamara est la plus résistante à la douleur en général, elle est celle qui pleurniche le moins et la plus prompte à reprendre le cours normal de ses activités et sans ce plaindre. En fait elle intériorise juste.
Alors qu'elle essaye de se redresser la douleur fuse et elle ne peut que laisser échapper un gémissement avant de se reprendre et de serrer les dents pour sortir ses pieds du niveau des pédales. Une fois fait la portière s’ouvre avec fracas et peut être que son accident n’est pas dû à sa conduite désastreuse ou une mauvaise chance chronique mais bien à d'autres individus bien plus méchamment intentionnés.

Pourtant, ce qu'elle entend n'est pas typiquement ce que dirait un agresseur a une victime potentielle, pas qu'elle ait une grande expérience de ce domaine. Mais des termes comme " ca va " ne sont pas en général des termes de gangsters. Il faut qu'elle s'extirpe et se mette à l'abri mais encore plus que personne ne dérobe son chargement. Aussi à la question que la silhouette lui pose, parce qu'avec la nuit et le choc a la tête sa vue est pas au mieux elle préfère répondre et parer au plus pressé .

- Appelez les autorités ! Il ne faut pas que cette cargaison aille dans d'autres mains que celles de Wayne entreprises ! Aie....

Elle s'arrête et grimace un instant car sa propre voix bourdonne dans ses oreilles et une migraine épique pointe le bout de son nez.

- S'il vous plait ! C’est très important ce qu'il y a la dedans!

La douleur est telle que ses muscles tremblent et il lui faut bien quelques secondes pour assurer sa posture dans la cabine. A demi sortie du poste de conduite sans pour autant être dehors. Sa vision se fixe plus ou moins sur son interlocuteur, une cape et une tenue rouge…Se serait red robin qui venait à son secours ?

Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Alberto Falcone/ Saturday

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 24/10/2014
Nombre de Messages : 45
Autres Comptes : Black Mask
Vous à Gotham : Anciennement Holiday. Actuellement Saturday.
Citations : Quel est ma date de naissance ? Tu ne sais pas ? Il ne sait pas ... La saint Valentin. Mais tu ne t'en ai jamais soucié ...

MessageSujet: Re: Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )    Sam 13 Déc - 14:45

Alors que l'épéiste marchait en compagnie de ses deux compères, l'un d'eux tombe avec un cri. James se retourne immédiatement, baissant sa tête par instinct. Mais l'ennemi n'a pas l'air de manier les épées car aucune ne pourfend l'air. A la place, les jambes liées par des bolas, se trouve Oliver, le sniper. De toute évidence, un justicier est passé par ici et tente de repousser l'offensive des hommes du Démon. Zack s'active cependant pour défaire les liens qui retiennent son frère prisonnier. James réfléchit à un plan d'action, pendant ce temps. Si le Batman tente quoi que ce soit, l'épéiste ne pourra pas faire grand chose pour l'arrêter. Si c'est l'un de ses Robin cependant, il y avait toujours un espoir. James ne doutait en rien de ses capacités, mais il n'était pas encore prêt pour un grand affrontement. Il lui manquait tellement de matériel ... Le jour où il aurait les équipements qu'il souhaitait depuis tout ce temps, alors il pourrait terrasser Batman et sa clique, prouvant à Ra's Al Ghul qu'il était le digne héritier de la ligue des assassins.

Bientôt, Oliver fut remis sur pied. James regarda les deux, la haine dans le regard. Si il remettait à Ra's Al Ghul du matos de chez Wayne Enterprise, cela compenserait largement l'échec du Peska. Ce que la conductrice s'apprêtait à sauver devait être des prototypes extrêmement important, sinon elle les aurait fait détruire. Il n'avait donc pas de temps à perdre.


" Bon, on va avoir du pain sur la planche. Apparement on est pas tout seul. Mais j'ai un plan. Oliver, va te positionner sur cette tour, tu n'en aura pas pour très longtemps et avertit moi quand c'est bon. Zack, tu ouvre le coffre. On ne dépasse pas la dizaine de minute pour faire ce petit travail. Quand à moi ... "

Avec la manipulation qu'avait faite Tamara pour verrouiller les portes, Zack mettrait un bon bout de temps avant de trouver comment les ouvrir. Mais cela, James ne le savait pas, aussi fonça t'il ouvertement dans la rue dans l'espoir de pouvoir faire parler la personne qui conduisait un tel butin. Mais ce qu'il découvrit le surpris. Le rejeton de Batman penché sur sa victime. Cela ne l'empêcha pas de se stopper dans sa course et, bien au contraire, un sourire s'afficha sur son visage. Voilà plusieurs semaines qu'il était à Gotham et personne pour avoir un duel sérieux contre lui. La soirée ne serait peut être pas une perte de temps, finalement. Dans son élan, il frappa Red Robin le plus fort possible dans les côtes pour l'éloigner de la jeune femme. Le choc dû le sonner, mais il s'en remettrait très vite, le physique d'un ado de 16ans ne pouvait pas avoir mit Robin dans les pommes. Et James en était parfaitement conscient. Sans un mot, il dégaina ses lames, Chikara et BloodyBones, puis entailla le bras de son adversaire. Il fallait lui prouver qu'il ne rigolait pas.

" T'occupe pas de la fille pour l'instant. C'est moi ton adversaire. Approche, jeune héros ... "

Avec un ricanement, et d'un bond, surveillant à la fois les airs, les côtés, et le sol, il fonça sur son ennemi, sans se préoccuper de son physique pour le moins comique dans ce genre de bataille, mais qui n'aurait fait rire aucun humain sensé, sachant que la personne visée, sans défense, gouterait à une mort certaine. Pendant ce temps, Zack s'acharnait sur le coffre du camion. Mais il faudrait se rendre à l'évidence, tout avait été verrouillé. Le seul moyen de l'ouvrir devait être d'appuyer sur un bouton du camion, ou de faire parler la fille. Mais ce serait très certainement peine perdue, car la bataille entre les deux combattants commençait déjà à faire rage.
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )    

Revenir en haut Aller en bas
 

Livraisons et dépendances ( avec James Walter et Tim Drake )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'y a qu'une frontière qui nous sépare ? avec James Stuart
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» James Hunt, le Lycanthrope aux yeux d'argent.
» ~ DIVAS MATCH : AJ LEE VS MICKIE JAMES
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Burnley :: Hôtel de ville-