RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Coeur de Glace, Partie 1, Chapite 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Coeur de Glace, Partie 1, Chapite 2   Dim 21 Sep - 12:17

Alexeï Dolohov était un homme aux cheveux blond coupés très courts, et avait également des yeux bleus. Il avait une carrure importante et pouvait tenir tête à plusieurs hommes au corps à corps. Il aimait plaire aux femmes et allait assez souvent à Park Row, afin d'y passer la nuit, traînant aux alentours du My Alibi ... Il allait très souvent à la boxe clandestine qui s'était organisée depuis quelques temps au Knight Dome, depuis que le No Man's Land avait commencé. Les terroristes de Gotham ? Pour lui, ils ne feraient pas long feu, avec toute la mafia et les tarés qui traînaient, jamais ce gars là survivrait très longtemps. D'ailleurs, un homme comme ça n'avait rien à faire au Diamonds. Mais l'histoire de Dolohov pouvait en dire long sur sa présence ici.

Engagé dans l'armée de Russie assez tôt, puis torturé à la CIA pour des informations, il fût sauvé par ses frères d'armes peu de temps avant son exécution. Depuis ce jour, l'agent russe n'avait qu'un seul désir : détruire les Etats Unis. Il trouva des alliés en la personne de Romana, et après lui avoir raconté son histoire, il fût engagé dans la Troïka. Cette organisation n'aurait jamais dû être vaincue, mais les conflits internes qui y régnaient coupa l'organisation russe en deux parties avec ceux qui voulaient détruire les Etats Unis, et ceux qui voulaient la conquérir. Bien entendu, Alexeï s'était rangé aux côtés de ceux qui voulaient la détruire, mais Romana était de l'autre camp et il quitta Troïka pour échapper aux représailles si il n'obéissait pas aux ordres.

Il créa finalement sa propre organisation. Depuis peu, les alliances se multipliaient, notamment avec Tobias Whale et Tiger Shark. Bientôt, il surpasserait même cet imbécile de Dimitrov, qui voulait simplement être un mafieux redouté et qui n'avait même pas de vrais principes ou d'idéaux. Dimitrov était tout simplement la honte de son pays. Dolohov, lui, n'avait aucunement peur du Batman, du Joker ou de tout autre tarés de ce genre. Ces hommes là, il leurs offrirait bien une balle dans la tête, ou un coup de poignard dans le cœur, comme à tout ces petits cons d'américains. En ce moment même, il discutait avec l'un de ses principaux ennemis, un chef de la mafia Yakuza, au sommet du plus au building du Diamonds. Mais, si tout se passait bien, cet adversaire redoutable serait bientôt un grand allié. Malgré la destruction des ponts ainsi que le massacre du GCPD, les riches ne se privaient pas de quelques soirées en tête à tête au meilleurs restaurant de la ville, avec une vie imprenable sur Diamonds et Midtown. Ni Dolohov, ni Daisuke, son futur allié, n'avait pris la peine de prendre des hommes et, en voyant qu'ils s'étaient imités, ils s'étaient serrés chaleureusement la main. Les deux pouvaient se faire confiance. Pour toute arme, ils n'avaient pris que des pistolets. Ils ne s'attendaient certainement pas aux évènements auxquelles ils allaient assister.

Dans la rue, un mystérieux camion GothCorp s'arrêta devant le building. Ils étaient une vingtaine, cagoulés et armés. Ils avaient tous été payés par Freeze, qui avait prit dans la valise bourré de fric que lui avait donné Bane. Une quinzaine en sortit, puis ils entrèrent dans le hall. Une journée plus tôt, ils étaient venus en repérage, se faisant passer pour des bourges qui voulaient réserver. Ils avait ainsi prit soin de regarder toute les caméras, et les boutons qui reliaient directement aux services du néo-GCPD. D'ailleurs, à la salle de vidéo-surveillance, un homme surveillait et dictait des ordres, semblant parler tout seul, mais on pouvait aisément imaginer de quel camp il était en regardant les quatres corps trempant dans le sang derrière lui, qu'il avait prit par surprise. Avant que quelqu'un puisse faire un geste, ils sortirent leurs mitraillettes, qu'ils n'avaient même pas pris la peine d'équiper de silencieux, car tout se passerait évidemment très vite. Ils tirèrent sur les réceptionnistes, personnes les plus proches des boutons d'alarmes. La salle était vaste, mais il y avait très peu de personne dans le hall, et les mercenaires firent le tour pour avoir les téléphones. Les cinq derniers qui restaient traînaient deux grosses caisses " fragiles ". Deux mercenaires restaient dans le hall à proférer des menaces à l'encontre des clients, tandis que les autres suivaient la suite du plan. Les gars de la sécurité avaient été abattu sans grande difficulté, vu le peu de gardes qu'il y avait en raison des récents évènements du No Man's Land.

Mais revenons aux deux associés Daisuke et Dolohov. Ceux-ci mangeaient à leurs faim. Ils pouvaient d'ailleurs, profiter de ce repas car le mafieux russe mettait toute ses économies dans ce moment qui durerait approximativement une heure. Un paquet de fric écoulé la dedans, c'était bien sûr de la folie, mais si Dolohov voulait commencer son œuvre destructrice, il fallait bien se plier à quelques efforts. Soudain, une dizaine d'homme déboulèrent des ascenseurs cachés à l'abri des regards, puis menacèrent tout le monde, qui mirent leurs mains sur la tête. Tous, sauf Daisuke et Dolohov. Ceux-ci se regardèrent quelques instants, vaguement amusés. Attaqués comme ça le jour où ils devaient mettre les choses au clair ? Evidemment. Ils avaient tellement de chance. Ce fut Dolohov qui prit en premier la parole.

" C'est quoi ce bordel ? "

" Tu ferme ta gueule. "

Dolohov ne pouvait pas se laisser parler ainsi. Après s'être remis du choc qui avait sonné comme une grosse gifle, il faillit se lever lorsqu'il vit les paquets fragiles sortir des ascenseurs, avec les quatres hommes qui poussait les deux boîtes. Un binôme se posta à l'opposé de l'autre, et Dolohov remarqua que l'un avait vu sur Midtown et l'autre sur Diamonds. Ils les ouvrirent ensuite, montrant d'imposante tourelles.

" Décidément, je crois pas qu'il y ait une très bonne sécurité ici. "

" Tu ferme ta gueule, on viens de dire ! "

Cette fois, c'était Daisuke qui avait parlé, et un autre gars de la petite troupe lui répondit la même chose qu'il y avait à peine deux minutes. Reprenant ses esprit, le russe voulu se battre lorsque le chinois se leva et tira une balle dans la tête de l'homme qui avait parlé. Celui-ci tomba dans un bruit sourd. Surpris, les autres mirent un peu de temps à comprendre, ce qui coûta la vie de deux de leurs amis qui surveillaient tout le monde. L'un d'eux sortit une mitraillette et tira sur Daisuke sans s'arrêter, vidant littéralement son chargeur. Celui-ci tomba du gratte-ciel, et personne n'entendit la fin de sa chute. Ce moment décida finalement Alexeï à ne rien faire, malgré l'humiliation qu'il avait subi. Après deux coups sec, les machines se mirent en route. Un bruit infernal se propagea alors, et la tourelle sembla aspirer puis repousser l'air puis le repousser. Les alentours se givrèrent alors, et le russe compris alors sans peine qui pouvait être à l'origine de tout cela.

Une bonne demie heure passa, et il put voir quelques autres rayons bleus frapper la ville. Tout congelait, et tout le monde mourrait sans doute de la basse température. A deux reprise, des personnes voulurent se rebeller. La première personne était une femme d'une vingtaine d'année. On l'assomma simplement. La seconde était un homme qui avait dépassé la quarantaine. Lui, il servit d'exemple et fut placé devant la tourelle. On pouvait voir un gros bloc de glace percuter une maison en contrebas. Dolohov, lui, n'avait pas tout perdu à cette soirée. Il pourrait dire à l'autre gang que Daisuke et lui s'était vaillamment battu mais que seul lui en était ressortit. Le gang du Dragon Céleste, celui de Daisuke, se lancerait dans une vendetta contre Freeze. Avec ce nombre, il gagnerait, mais avec de lourde perte, et Dolohov n'aurait plus qu'à prendre l'équipement et l'argent du savant fou.

Mais avant que Dolohov ne tente quelque chose, les machines s'arrêtèrent. En bas du restaurant luxueux, la glace et la neige s'était répandu dans les rues, et rien ne semblait pouvoir la décongeler. Le téléphone d'un des mercenaire sonna. Il parla quelques secondes puis poussa dans le vide les tourelles, qui oscillaient à peine. Ils durent s'y mettre à plusieurs pour faire chuter les machines, qui tombèrent finalement dans le vide. En plein milieu de leurs course, elle explosèrent, et le building trembla quelques peu. dans leurs chute, elles s'était éloignés, mais pas assez pour empêcher les fenêtres de se briser, et l'air froid rentra instantanément. Ils descendirent tous, et les mercenaires fermèrent la marche. L'air froid aurait pu les paralyser si ils n'étaient pas poussés par l'adrénaline. C'était le cas de Dolohov. Il se demandait quand il retournerait sa veste. Arrivé en bas de l'immeuble, tout le monde remarqua qu'à part eux, il n'y avait plus personne dans le hall. Le camion étant devenu inutilisable, les mercenaire prirent la fuite à pied en courant. Dolohov tira à trois reprise, mais un seul coup fit mouche, surement dû à ses frissons. Les autres se retournèrent, mais ne cherchèrent pas à riposter. Dolohov fit un tour sur lui même. Il ne reconnaissait plus le quartier dans lequel il était venu quelques minutes plus tôt.

" Bordel de merde ... "

Ces trois mots n'étaient rien en comparaison à ce qu'il ressentait. Il entendit une jeune femme, à ses côtés, qui pensait à tout autre chose.

" J'espère qu'ils vont me rembourser ... "

C'est vrai, il n'y avait même pas penser. Mais Dolohov savait bien que l'hôtel aurait mieux à foutre que les rembourser. Dans ces cas là, c'est chacun pour sa poire. Mais il subsistait pour lui une question : Qu'est ce que ça allait devenir ? Comment ça allait se passer ? Est ce que les crétins en costumes daigneraient de protéger leur ville ? Dolohov ne croit que ce qu'il voit, tel est sa devise. Enfin devant ses yeux un No Man's Land.


Midtown, Diamonds, et malheureusement le Robinson Park ensevelis, j'étais fin prêt pour la suite de mon plan.
Revenir en haut Aller en bas
 

Coeur de Glace, Partie 1, Chapite 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Coeur de Glace
» Coeur de glace, Partie 2, Chapitre 3
» Glaceà la Mauve ! [coopération Coeur de glace et Pelage de Mauve]
» Le Wendigo
» Ewel "Coeur-de-Glace"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: The Skyscrapper restaurant-