RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Simon au confessionnal [Batman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Simon au confessionnal [Batman]   Mer 20 Aoû - 23:26

Un vent glacé siffle entre les portes ouvertes et les vitraux brisés de l'Eglise du Dernier Espoir. Dévastée depuis des années, récupérée par un centre médical lui aussi abandonné par ceux qui avaient tenté d'aider les nécessités du quartier, elle est désormais l'ultime refuge des sans-abris et des âmes en peine de la ville, quand plus aucun foyer n'est accessible.

Plusieurs murs sont brisés, la pointe même du clocher est manquante, mais le bâtiment a encore fière allure et est un abri décent pour ses locataires, certains temporaires, certains quasiment permanents.
A l'intérieur, quelques communautés se sont formées, de deux ou trois personnes autour de quelques feux, pour se réchauffer et recréer du lien social. A bien des égards, les habitants de l'Eglise du Dernier Espoir ont des rapports humains plus profonds et vrais que la majorité des Gothamites plus riches et normaux.

Par ailleurs, les quelques personnes à l'intérieur du bâtiment savent qu'ils ne risquent rien - ni des voleurs, ni des criminels, ni des monstres qui hantent la ville, surtout en ces temps troublés.
Leur protecteur veille sur eux.

Plus haut, sur le toit de l'Eglise, au clair de lune, Simon Dark les protège.


Depuis un an et demi qu'il a anéanti le Culte de Geo Populus, il veille sur toute la ville, ne se limitant plus au seul quartier du Village. Il a pleinement pris conscience de ses responsabilités de nouveau Maire occulte de la ville, et lutte chaque jour pour protéger les innocents des monstres qui les guettent, qui viennent autant du surnaturel que de la criminalité la plus anodine.

Dernièrement, dans cette atmosphère complètement folle, il a décidé de protéger plus spécifiquement l'Eglise du Dernier Espoir, lieu de réunion des laissés-pour-compte. La rumeur s'est répandue que la "créature" qui protégeait le Village a fait de ce bâtiment sa nouvelle base, et que tous ceux qui cherchent la paix et la sécurité y sont les bienvenues ; beaucoup viendront, nombreux, pour y trouver protection et sérénité.

Alors que le choléra ronge les chairs et les esprits, que les milices et les robots tuent dans les rues, que les routes et les ponts sont coupés, Simon Dark a compris que son rôle implique aussi un rôle dans ces problèmes "naturels" de Gotham City, ne s'occupant plus uniquement du surnaturel.

Simon Dark attend donc, prêt à combattre les démons qui corrompent les coeurs et les esprits pour revenir en ville. Et il protège ceux qui n'ont plus rien, car lui-même a été aidé quand il errait, dénué de tout souvenir et de toute pensée, après avoir été créé par Gus.

Cependant, alors qu'il entend, plusieurs mètres plus bas, deux enfants chanter la comptine que leurs homologues du Village ont inventé pour lui, ses sens l'avertissent d'une arrivée - irrémédiable dans cette ville, mais imprévue ce soir.
Il ne bouge pas, et murmure entre ses lèvres recouvertes de bandages quelques mots qui viendront bien sûr aux oreilles du Protecteur Ailé si connu ici.

"Tu es tapi dans les ombres... es-tu aussi caché dans le parc ?"

Simon sourit. Rachel et Tom l'ont initié à l'humour, et s'il tâtonne encore, il apprécie chacun de ses essais.

"J'envisageais cet instant plus tôt, et différent. N'as-tu pas d'autres sujets de préoccupation, alors que la ville est coupée du monde et rongée par une douzaine de maux mortels, plutôt que de venir visiter l'Eglise du Dernier Espoir ? Je l'avoue humblement, je ne te pensais pas croyant."

Lentement, Simon se tourne et offre son visage de bandages au justicier masqué.

"Bonsoir, Batman."
Revenir en haut Aller en bas
Batman / Bruce Wayne

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 15/10/2013
Nombre de Messages : 260
Autres Comptes : Takeshi Akuma
Vous à Gotham : Le Chevalier Noir, protecteur de Gotham City.

MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Jeu 21 Aoû - 12:48

Simon Dark.....une légende parmi tant d'autres qui ont forgé la réputation de cette ville. Il y'a encore quelques temps, je ne prenais cela que pour une histoire, une vague légende que les enfants aimaient se raconter pour se faire peur ou pour impressionner quiconque avait l'audace ou le malheur de les écouter......et en pensant de cette manière, je me rends maintenant compte que je m'étais trompé, une fois de plus comme je l'avais fait pour la Cour des Hiboux. Depuis, j'ai décidé de prendre les légendes très au sérieux.

Zombie, Super-Humain, Protecteur, les termes ne manquent pas pour définir cet......"être" dont j'ai entendu bien des histoires auxquelles je ne pouvais prêter oreille. On disait de Simon qu'il traquait les démons, les monstres, les vrais, vomis par l'enfer, se propageant dans les rues comme beaucoup le criaient dans le rues.
J'étais trop occupé à vaincre mes propres démons et sur l'instant, je n'avais pas prêté plus d'attention à cela, jusqu'à ce que les rumeurs prennent une proportion plus importante en joignant le détail de nombreux corps morts. C'est à cet instant que la vieille comptine de Simon Dark m'était revenue, celle d'un protecteur solitaire qui œuvrait dans le Village, un vieux quartier de Gramercy Row.
Quelqu'un semblait vouloir donner vie à cette légende.

Durant mes expériences, j'avais fait face à deux types de mal: Le secondaire, propagé par ceux que je traque.....et le mal originel, celui qui venait d'un monde qu'aucun d'entre nous ne voulait connaitre. Ma rencontre avec Jason Blood, alias Etrigan, avait fini par m'en convaincre et mon affrontement avec Crowley pour tenter de sauver Dawn Golden était une preuve de plus que Gotham pouvait, du jour au lendemain, devenir un enfer sur Terre et un véritable havre de créatures que l'humanité n'était pas encore prête à accepter ni à affronter.

Cette "chose" se tient, là devant l'autel. Il sait que je suis ici, que je l'observe depuis un bon moment et il m'adresse la parole pour le confirmer. Il est fort, je l'admets car personne ne pouvait m'avoir vu entrer depuis l'accès du toit. Je suis le seul à connaitre le chemin des fondations, poussiéreuses et vermoulues depuis tant d'années.

"Ce soir, c'est toi qui est ma préoccupation."

Ma cape se déplie pour me permettre d’atterrir en douceur dans l'allée entre les bancs détruits. Quant à lui, il m'offre enfin son regard, et son visage reste dissimulé sous ce masque de bandelettes qui me rappelle tant mon ancien ami d'enfance, Tommy......Celui qui me sauva pour mieux me tuer ensuite.

"....Bonsoir......"

Une legere pointe d'interrogation à peine perceptible dans ma voix, et je reprends vite le contrôle. Je dois comprendre, savoir si ce qu'on dit de lui est vrai, ou si c'est un imposteur comme beaucoup d'autres...et surtout, je devais savoir ce qu'il faisait ici, ce qu'il voulait, tout en lui expliquant ma manière de fonctionner.

"J'ai vu assez pour croire à bien des choses. Tu ne serais qu'un élément de plus parmi tant d'autres."

Je marque un léger silence avant de reprendre, sans le quitter des yeux.

"Qu'est tu venu faire ici?"
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Dim 24 Aoû - 22:45

"Découvrir."

Simon se jette dans le vide, se récupérant sur une corniche pour freiner sa chute.

"Aider."

Il saute de mur en mur, évitant les endroits tranchants ou dangereux.

"Protéger."

Il atterrit finalement devant l'autel, à quelques mètres du Chevalier Noir qui a suivi la même voie.

"Vivre, finalement."

Ses bandages se soulèvent légèrement, formant une sorte de sourire étrange sur son visage, qu'il offre à son interlocuteur.
Ils sont à une cinquantaine de mètres des sans-abris, qui dorment ou se réchauffent près du feu. Ils seront suffisamment au calme pour discuter.

"Par contre, je pense m'inscrire en faux, Batman. Tu n'as jamais rencontré quelqu'un comme moi."

Simon marche calmement autour de l'hôtel, laissant ses doigts gantés glisser le long du bois usé mais toujours sacré pour les plus croyants. Lui-même n'a pas encore fait pleinement le point sur ses idéaux et ses croyances, mais il a appris que rien n'est impossible, et que toute divinité éventuelle a une puissance quand certains ont foi en elle. Autant ne se fâcher avec personne.

"Sinon, je n'aurais pas dû lutter contre mes créateurs pour anéantir un Culte maléfique qui a rongé ta ville pendant des décennies. Sous tes yeux."

Le ton n'est pas celui d'un reproche : c'est le simple exposé des faits. Geo Populus a régné pendant tout un siècle sur Gotham City, enlevant et massacrant des innocents pour offrir à ses chefs des pouvoirs mystiques et maléfiques extraordinaires.
Il a fallu que Gus, médecin-sorcier, ne supporte plus les actes de son Culte pour qu'il décide de créer Simon Dark, héraut des forces positives de la ville. Il a lui-même anéanti le Maire occulte et leader de Geo Populus, mais il l'a fait sans aide des "protecteurs" officiels de la cité. Ils devaient être trop occupés avec leurs petites guerres entre amateurs de pyjamas colorés.

"Heureusement, c'est de l'histoire ancienne. Le monde mystique de Gotham City est plus apaisé maintenant, Batman. Tu peux me dire merci."

Simon cesse de tourner autour du meuble, et fixe à nouveau son regard vers le Croisé Masqué. Il reprend sa marche, et s'avance directement vers lui. Ses grosses chaussures noires claquent sur le sol sale et humide de l'église abandonnée.

"Mais je suppose que cela ne te suffit pas, et que tu ne vas pas accepter de me faire confiance sur la bonne foi de mes paroles."

Jusque-là guilleret et sympathique, Simon devient soudain plus sombre et dur. Il n'en veut pas à Batman de ne pas l'avoir aidé contre le Culte : l'autre ne comprend rien, véritablement, à l'occulte, et il a eu lui-même ses soucis.
Cependant, il a toujours su que le Chevalier Noir viendrait lui demander des comptes, et il n'a guère envie de perdre du temps à se justifier devant quelqu'un qui ne comprendra jamais vraiment ce qu'il fait. Dark a grandement mûri depuis qu'il est devenu le nouveau Maire occulte de la cité, et il a pleinement conscience de ses responsabilités et des horreurs qu'il doit combattre ; il n'a pas de leçon à recevoir d'un autre, surtout pas d'un hérétique.
Revenir en haut Aller en bas
Batman / Bruce Wayne

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 15/10/2013
Nombre de Messages : 260
Autres Comptes : Takeshi Akuma
Vous à Gotham : Le Chevalier Noir, protecteur de Gotham City.

MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Jeu 28 Aoû - 17:29

"Non"

Il était évident que je ne pourrais faire confiance à un être aussi particulier que lui. C'est un acte noble que celui de protéger les innocents mais aussi volontaire soit la personne, elle doit être dirigée, encadrée afin d’empêcher des dérives. Bien sûr, dans le cas d'une créature surnaturelle, il me serait difficile de faire passer mes préceptes en priorité afin de lui expliquer à quel point la vie d'un être humain, aussi mauvais soit il, est importante. Nous ne sommes rien pour nous arroger le droit de vie et de mort sur quiconque nous fait face.

Mais lui, est bien plus. Il est une entité supérieure, une créature venue d'ailleurs qui obéit à des règles différentes, en lutte contre des créatures que personne n'oserait imaginer dans ses pires rêves.

Les règles s'appliquent aussi pour lui, peu importe ce qu'il est, au final.

"Je comprends ta motivation....."

Mais pourrais je comprendre ses ennemis? J'ai affronté Etrigan, vaincu Darkseid, tenu tête à Clark et à tant d'autres créatures, mais certaines notions m'échappaient encore...et à vrai dire, j'avais tant à faire avec mes propres démons.

".......mais bien que ton statut te mette au dessus de personnes comme moi, les règles ne changent pas."

Vaincre un culte entier, des hommes et des femmes dont il est devenu à la fois juge, juré et bourreau. Je ne pouvais accepter cela.

"Tu a tué ces gens.....Tu les a exterminés jusqu'au dernier. Aussi fort et puissant soit tu, cela ne te donne pas le droit de décider de qui doit vivre et qui doit mourir... "

Bien sûr, je me doute de sa réponse et à vrai dire, j'ignore réellement quelle attitude adopter face à une menace qui échappe à mes propres concept ainsi qu'à la promesse que j'ai fait sur la tombe de mes parents.

"Je peux comprendre que tu souhaites protéger cette ville.......mais nous devons le faire dans les règles quand il s'agit de la malice des hommes. Si ces derniers sont coupables d'actes criminels, alors nous devons laisser la justice se charger d'eux.....et décider de leur sort......un sort parfois pire que la mort."

Mais.....

"......Cela ne veut pas dire que je refuse ton aide. La situation à Gotham perdure depuis bien trop longtemps pour que je ne sois pas assez stupide de refuser le soutien d'alliés potentiels."

J'avais bien entendu parler des actes de cette secte que Simon dit avoir exterminé. Les rapports de Raven, de plus, confirmaient aussi la présence d'un haut taux d'énergie spirituelle englobant la ville, comme si quelque chose semblait changer. Je ne serais pas étonné que la présence d'êtres surnaturels y'soit pour quelque chose, Simon y' comprit. Bien sûr, dans mon orgueil, j'avais refusé leur aide et interdit à chacun de venir ici. Je voulais tout gérer, faire cela à ma manière...et voilà aujourd'hui où nous en étions. Je ne pouvais plus me permettre de faire cavalerie seul....et je ne pouvais non plus permettre que Gotham devienne encore plus une ville au proie au chaos.
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Sam 30 Aoû - 19:07

"Tes paroles sont sages, Batman."

La voix de Simon, toujours aussi étrange et sans grande émotion, s'élève dans le silence sacrée de l'église. A quelques mètres, les sans-abris demeurent immobiles, désintéressés totalement par la conversation entre les deux êtres si particuliers ; ils se concentrent sur leur propre survie, si menacée dans ce contexte terrifiant.

"Il est en effet préférable que les hommes qui combattent la malice des hommes, comme tu l'appelles, suivent des règles, qui les empêchent de devenir comme leurs adversaires."

Il tire sur ses gants, pour que ses doigts s'enfoncent entièrement à l'intérieur.

"Cependant, je crains que ce type de principe ne s'applique pas à moi."

Dark s'avance, et se met à tourner lentement autour du Chevalier Noir. Quelques mois plus tôt, jamais il n'aurait eu le courage ou même l'idée de s'approcher ainsi, d'imposer son territoire et ses idées au protecteur local ; sa victoire contre Geo Populus et ses responsabilités de Maire occulte l'ont profondément changé, et il apprécie de plus en plus l'être qu'il est devenu.

"Ceux que j'ai affrontés n'avaient rien d'humain : ils avaient perdu ce titre depuis longtemps, et étaient déjà décédés - avant de revenir, encore et encore, défiant la Mort et sacrifiant autrui pour emmagasiner encore plus de pouvoir."

Après un tour complet, il s'arrête juste devant son interlocuteur.

"Et je ne suis, définitivement, pas un homme, Batman."

Ses bandages esquissent un simili sourire, le maximum qu'il puisse donner avec son étrange crâne.

"J'ai tué, en effet, des monstres qui enlevaient, torturaient et abusaient d'enfants. J'ai tué, en effet, des monstres qui n'auraient attendu que la fermeture de la porte de leur cellule pour invoquer leurs alliés et disparaître. J'ai tué, en effet, car leurs âmes étaient déjà mortes, et parce qu'il n'y avait plus aucune autre solution."

Il laisse, volontairement, un silence s'imposer entre eux. Il n'a aucune agressivité envers Batman, mais il souhaite pointer la faille de son raisonnement.
Tous deux affrontent des monstres venus de deux mondes différents ; les règles de l'un ne peuvent s'appliquer, ne peuvent s'appliquer à l'autre, malgré toute sa détermination.

"Par ailleurs, je suis ravi que tu considères que je t'aide. Je pense plutôt que nous faisons la même chose dans deux milieux différents. Je crois que je ne serais jamais véritablement un allié... au mieux un collègue éloigné, une sorte de cousin. Occulte, composé de plusieurs bouts de chair humaine et avec des bandages au crâne, bien sûr."

Encore un peu d'humour. Pas sûr que ça fonctionne réellement sur Batman, mais Simon souhaite tenter encore et encore ; une de ses blagues finira bien par faire rire.
Revenir en haut Aller en bas
Batman / Bruce Wayne

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 15/10/2013
Nombre de Messages : 260
Autres Comptes : Takeshi Akuma
Vous à Gotham : Le Chevalier Noir, protecteur de Gotham City.

MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Sam 6 Sep - 14:30

"C'est à peu près cela."

Il me jauge, examine chaque parcelle de mon être. Je sens bien qu'il essaye de comprendre ce que je suis, qui je suis et je serais même prêt à parier qu'il est doté du don de double-vue. Si cela est le cas, alors il saura automatiquement qui se cache sous mon masque. Il connaitra cette part humaine qui me dirige et dicte en partie mes actes.

Je pourrais l'affronter, lui faire comprendre qui commande et lui dicter la loi.....ma loi. Mais je serais fou de tenter une telle approche car au final, nous combattions à notre manière des monstres à la seule différence que les miens étaient encore.....humains. Les siens, non, si ce qu'il dit est vrai et dans ce cas, mon serment ne saurait s'appliquer à une telle créature comme Simon le dit si bien.

Il comprends mes règles, les approuve et ne cherche pas à aller à l'encontre. Bien, cela m'évite des complications.

"Mais ce que tu traques échappe à ma vue.....mais aussi à mes propres capacités. C'est pour cela que je te propose une alliance."

Je marque un léger silence en tournant légèrement mon regard vers Simon alors qu'il continue de me tourner autour, jaugeant encore plus ma personne jusqu'à ce que finalement, il cesse son manège pour me fixer droit dans les yeux à travers ses bandelettes. Je pourrais tenter de scanner son corps, examiner sa morphologie et mieux le comprendre mais ce n'est pas le moment, à vrai dire, et je ne suis pas sur qu'il ne s'en aperçoive pas.

"Certaines.......créatures ne représentent pas un danger tant que la bête reste enfermée au fond de leur âme. Mais d'autres vivent et se déplacent dans les rues, profitant du chaos pour semer la mort. Je ne suis pas en mesure de les affronter. J'ai déjà essayé et j'ai bien failli y' laisser ma vie."

Je repense à Blaze, Etrigan, le Darkness ou encore, les monstres de Crowley. Malgré notre assaut combiné après avoir réussi à convaincre Etrigan de m'aider, nous avions bien failli mourir ce soir là et autant dire que cela s'était joué à peu de choses.

"Je veux que tu te charges d'elles.......mais uniquement les non-humains, les créatures sans vie qui ne sont pas de ce monde. Quant aux humains, les habitants, je te laisse libre de t'en occuper aussi mais avec obligation de les laisser en vie. Si tu me comprends, tu dois savoir que je place la vie bien au dessus de toute autre principe. Ce que j'entends par là, c'est que tu devras avant tout veiller à ce que personne n'y laisse aucunement la vie, que ce soit à cause de tes ennemis ou de tes propres actes. Me suis je bien fait entendre?"

J'attends maintenant sa réponse. Ces derniers temps, les phénomènes paranormaux se succédaient et Kane avait bien faillie mourir face à la Noyé, cette entité qui s'en prenait aux enfants de Gotham. Je ne pouvais pas laisser cela continuer de cette manière. Il fallait que ça cesse, une fois pour toute et Simon était la seule option que j'avais.

_________________________________

I'am Vengeance. I'am the Night
I'am Batman


Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Dim 7 Sep - 19:13

"Il est difficile d'être plus clair, Batman."

Simon a laissé un long silence entre la question du Chevalier Noir et sa réponse. Les bras le long du corps, le regard fixé sur l'épaisse et puissante silhouette de son interlocuteur, il a longuement réfléchi aux paroles de l'autre, pour prendre une décision qui va impacter pleinement leur futur quotidien.

"Je... comprends ton désarroi face à certaines situations et certaines menaces. Il est honorable de reconnaître tes limites en ce domaine."

S'il n'a jamais eu l'occasion de discuter avec le Batman avant cette nuit, il a toujours imaginé en lui un homme plus obtus, plus sûr de lui et de sa force. Qu'il reconnaissance sa vulnérabilité dans l'occulte, sa quasi-impuissance dans le domaine de la sorcellerie et du Mystère est étonnant, mais agréable. Cela rendra leurs relations plus claires, et moins violentes.

"Je ne cherche pas à tuer des innocents ou des humains, Batman. A vrai dire, j'ai l'acte du meurtre en horreur, tout simplement car je suis né de vingt assassinats hérétiques et monstrueux."

Dark se doute que son discours est étrange, voire incompréhensible ; il ne s'en soucie guère. Le Chevalier Noir, s'il est aussi doué qu'on le dit, découvrira un jour l'origine de l'être magique en face de lui, mais ça ne le gêne pas. Il n'a aucune raison de cacher sa véritable nature, car il est fondamentalement fier d'être un ersatz, d'être la survie de vingt âmes massacrées ; par lui, ces vingt jeunes ont droit à une "autre vie", destinée à venger leurs morts et à faire le bien dans la ville.

"Je n'ôte la vie que de ceux qui n'ont plus rien d'humain. Je parle ici autant des démons, que des hommes qui n'ont d'humain que le nom ; certains monstres ont l'apparence de l'enfant innocent, quand certains saints terrifient au premier abord. Je n'ai guère besoin de te faire un cours sur l'apparence et ses pièges."

Le Batman est un maître du déguisement, du théâtre et des apparences. Simon le sait, et sourit sous ses bandelettes en s'envisageant comme un saint ; mieux vaut peut-être ne pas aller jusque-là, ce serait vraiment trop arrogant.

"J'accepte, bien sûr, cette proposition d'alliance : comme je te l'ai dit, nous avons le même objectif. Autant combattre de pair."

Gauchement, timidement, il avance sa main droite pour serrer celle du Chevalier Noir. Il n'est pas à l'aise avec le contact humain, mais il sait que les hommes aiment sceller de tels pactes avec ce genre de formalisme ; autant se forcer un peu, cela ne lui coûte pas grand-chose et plaira à l'autre.

***

Plus loin, plus bas.
Sous l'Eglise.

Il erre, usé et fou. Il a faim, et il sent la nourriture à proximité. Il n'a plus rien d'autre que la faim, le besoin insatiable de se remplir d'énergie et de retrouver un peu de puissance ; cela a tout remplacé.
Jadis, il avait un nom - une identité - une vie. C'est désormais terminé. Le costume lui a tout pris, et seuls ses besoins dominent désormais ; la faim, définitive, est la seule chose qui dicte son existence, et il n'y voit plus d'inconvénient.

Lentement, difficilement, il se rapproche d'un escalier et parvient à remonter vers la surface. Il parvient dans l'Eglise, près d'un sans-abri se reposant, seul, dans un endroit oublié du bâtiment. Il y cherchait ici la solitude, la paix et le silence nécessaires pour faire le point sur sa vie, et la reprendre en main.
Il n'y trouvera que la mort.

***

Alors qu'il est sur le point de serrer la main du Justicier, Simon Dark entend un hurlement terrible déchirer la nuit. Ses yeux perçants se tournent vers les coins sombres de l'Eglise, et découvrent la silhouette du sans-abri, appréhendé par des vêtements miteux et lentement torturé.
Sa vie, son âme s'échappent de son corps, absorbés par les vêtements rapiécés, par un costume maléfique. Il le reconnaît, grâce à ses récentes recherches occultes.


Ragman.
Ragman est encore devenu fou.
Revenir en haut Aller en bas
Batman / Bruce Wayne

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 15/10/2013
Nombre de Messages : 260
Autres Comptes : Takeshi Akuma
Vous à Gotham : Le Chevalier Noir, protecteur de Gotham City.

MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Lun 8 Sep - 23:04

Je ne réagis aucunement à tout ce qu'il me dit. J'écoute, j'analyse et j'essaye de comprendre, de décrypter ses paroles. Le masque enregistre chacune de ses paroles et les envoie au Bat-Ordinateur installé dans la tour d'Oracle. A vrai dire, plus il me parle et plus il m'effraye, tant par sa nature que par ses actes qu'il souhaite définir dans un sens unique.

Né de la souffrance de 20 êtres? Pourquoi cela me rappelle il les écrits de Mary Shelley? Peut-être y'avait il plus de liens qu'on ne pouvait le croire. La créature de Victor Frankenstein voulait avant tout être aimée et acceptée et je suppose que Simon en souhaite tout autant. Le rejeter pourrait conduire à une série d’événements aussi dramatiques que cette fiction écrite il y'a des lustres. Apporter son aide à cette ville était certainement sa manière d'être bien vu. Dans un sens, c'était des actes intéressés malgré ce qu'il disait.....car nous avions tous des intérêts à tirer de nos actes......moi y' compris.

Si ce qu'il me dit est vrai, peut-être n'aurais je pas autant à craindre de lui. Dois je vraiment lui accorder ma confiance et baisser ma garde? Et si une de ces âmes qui le composait prenait le contrôle? Si elle n'était pas doté d'intentions aussi bonnes que Simon lui-même? Tant de questions se bousculent et aucune réponse ne vient, à part celle d'accepter son aide.....et de le surveiller, comme je l'aurais fait avec n'importe qui.

Alors j'accepte cette poignée de main qu'il me tend......et quelque chose m’arrête sur l'instant, un hurlement de terreur pure qui retentit dans l'église. J'identifie rapidement la menace en la personne du Loqueteux alias Rory Rogan, que je pensais mort après les événements de la famille Crowley. D'après Etrigan, Crowley s'était servi de Ragman comme d'un portail, un moyen de revenir sur Terre afin de pouvoir sacrifier sa fille....et obtenir ce qu'il souhaitait comme n'importe quel fou mégalo. Après cela, Ragman avait tout simplement disparu....sans laisser la moindre trace, nous laissant moi, Etrigan et Dawn seuls au milieu des ruines de notre bataille.

Seulement, je ne pensais pas le revoir un jour en vie.....et encore moins en train de s'en prendre à un homme, ici, dans ma ville.

Hors de question de laisser passer cela. Je ne dis pas le moindre mot et je laisse place à mon instinct. Je sais que je dois à tout prix éviter le contact avec sa combinaison...et je n'ai d'autre choix que de le maintenir à distance, jusqu'à ce qu'il décide de fuir.....

Je dégaine deux batarangs que je lance dans sa direction. Ils se fichent net dans sa peau et à leur contact, provoquent une explosion qui, je le sais, ne le stoppera pas....mais attirera son attention sur moi....et sur Simon. Si ce que ce dernier dit est vrai, alors il pourra se montrer en mesure de l’arrêter, contrairement à moi.

"Laisse cet homme.......et viens nous chercher, Rory."

_________________________________

I'am Vengeance. I'am the Night
I'am Batman


Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Sam 13 Sep - 19:15

"Il est inutile de s'adresser à l'hôte."

La voix de Simon s'élève derrière Batman, peu après qu'il ait envoyé ses deux armes. Ces dernières explosent, et repoussent légèrement Ragman - mais ne sauvent en rien sa triste victime.

"Depuis des siècles, le manteau du Ragman est une malédiction, qui ronge les pauvres êtres qui ont le malheur de le porter."

Il s'avance, calmement, en fixant derrière ses bandelettes la triste silhouette du monstre. Il continue d'absorber la vie du sans-abri, qui continue de hurler sa terreur et sa douleur ; lui-même ne supporte guère ce qu'il se passe, et s'il comprend la réaction du Chevalier Noir, ses études lui ont appris que sa tactique n'est assurément pas la bonne pour arrêter leur adversaire commun.

Il marche dans la nuit et dans l'Eglise abandonnée, son long manteau noir s'élevant derrière lui. Par réflexe, ses doigts usés se plient et se déplient derrière les gants en cuir, qu'il a pris l'habitude de porter après avoir suscité la terreur des innocents en découvrant des phalanges de différentes couleurs - de différentes origines.

"L'homme que tu connais n'est plus, Batman. Il est possédé par l'esprit du Ragman, défenseur de la ville, défenseur de son peuple, mais surtout avide de force et d'énergie. La Faim le dévore - et il ne saurait rien lui refuser."

Son discours suscite un grognement de colère, et un regard empli de rage ; le Ragman sent sa magie, sent l'étrange énergie qui s'échappe de son être.
Lentement, la créature se tourne vers le mort-vivant, et sa bouche se déforme sous son masque en un rictus, mi-colère, mi-envie. La longue cape qui enserre le sans-abri le lâche sans ménagement, et glisse dangereusement sur le sol en direction de sa nouvelle cible.

"Récupère l'innocent, Batman. Ragman a trouvé un repas plus intéressant."

L'accumulation de vêtement s'arrête devant les bottes de Simon, et l'entoure peu à peu avant de commencer à monter le long de ses jambes et de son pantalon sombre.

"C'est ça... une vingtaine d'âmes d'enfants abusés, torturés, assassinés réunis en un seul corps, ramené magiquement à la vie, c'est bien plus alléchant qu'un pauvre sans-abri, n'est-ce pas ?"

Alors que la cape et le costume de Ragman, qui prennent vie normalement à la demande de l'hôte mais ont désormais pris leur indépendance, le recouvrent peu à peu pour absorber ses multiples énergies vitales, Simon Dark enlève un de ses gants et relève la manche de son autre bras.
Sans se presser, il utilise l'ongle tranchant de son index pour graver d'étranges symboles sur sa chair étrange et impie. Au fil de son avancée, les marques terminées luisent étrangement, prenant une couleur rouge vif et maléfique.

Un sourire transparaît derrière le masque de Ragman, mais disparaît quand sa cible est entourée d'un halo d'énergie rougeâtre. L'amoncellement de vêtements et le manteau sont rejetés et blessés par le sortilège, alors que le mort-vivant s'autorise lui-même un léger sourire.

"C'aurait été trop facile."

Il fait claquer ses bottes sur le sol de l'Eglise et s'approche de son adversaire. Il sent, plus qu'il ne voit, le Batman à ses côtés ; il a dû s'occuper de la pauvre victime, et veut certainement des réponses à ce qu'il vient de voir. Ils sont donc deux.

"Parle, créature. Au nom du Protocole des Ombres, qui régit les rapports mystiques dans Gotham City, parle."

Un sifflement inhumain s'échappe de leur ennemi, recroquevillé dans un coin du bâtiment. Véritablement replié sur lui-même, Ragman donne l'impression d'être un animal traqué, acculé par ses prédateurs mais refusant d'abandonner.

"Ssss... pas vivant... ssss... mais pas mort... ssss... l'hôte blessé... ssss... a demandé de l'aide... ssss... a laissé le corps... ssss... n'a pas demandé à reprendre... ssss... et faim... si FAIM... ssss... se nourrir... ssss... juste se nourrir..."

La voix n'est qu'un souffle, rauque et incohérent.
Simon acquiesce après son discours : il s'en doutait, mais le craignait. Il se tourne vers le Chevalier Noir, et reprend d'une voix plus douce, presque brisée par ce qu'il vient de découvrir.

"Ce Rory que tu évoquais... il est comme mort, Batman. Il est perdu dans les méandres de Ragman. J'en suis désolé."
Revenir en haut Aller en bas
Batman / Bruce Wayne

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 15/10/2013
Nombre de Messages : 260
Autres Comptes : Takeshi Akuma
Vous à Gotham : Le Chevalier Noir, protecteur de Gotham City.

MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Mar 16 Sep - 23:55

La situation m'échappe totalement....et je déteste cela. Je me doute que Ragman...ou Rory, du moins, ne réagira qu'à peine à ce que je viens de lui faire subir mais je ne pensais pas que cela serait aussi minime. J'avais oublié que cette entité était comme une sorte de spectre, comme me l'avait si bien dit Etrigan....et comme Simon me le rappelait à ce moment précis.

Il me rappelle chacun des petits détails concernant le manteau du Loqueteux. Une sorte de parasite qui s'accroche à sa "victime" ou son "hôte"......je ne sais pas vraiment quel terme utiliser, mais plus le temps passait et plus le manteau dévorait psychiquement son porteur....pour en arriver finalement à ce qui se passait sous nos yeux......un être sans âme, condamné à la damnation.

Les damnés se rencontraient, ce soir. Simon, lui, marchait maintenant sans aucune peur vers la créature, m'intimant l'ordre de récupérer l'homme. Dans un autre cas, je lui aurais répondu que je n'acceptais pas de voir quelqu'un me parler ainsi mais les circonstances étaient exceptionnelles....et tout ce qui se passait ce soir me dépassait à vrai dire. Tout ce que je pouvais faire, c'était d'aider ce SDF et laisser Simon s'occuper de Ragman

L'homme est en état de choc. Mon masque m'indique qu'il est au bord de la crise cardiaque, voire, de l’embolie cérébrale. Je ne perds pas de temps et je lui injecte un calmant très efficace, qui l'endort presque aussitôt. Je porte maintenant mon regard sur la scène dont je ne comprends pas la totalité, mais j'ai comme l'impression que Rory tentait d'absorber Simon.....sans succès, ce dernier se montrant plus fort que notre agresseur.

La voix du costume est terrifiante, caverneuse, comme si des dizaines de vois s'en élevaient pour s'exprimer. Pas très étonnant venant d'une créature porteuse de plusieurs âmes. Autre détail qui a son importance, c'est ce halo émis par Simon. Mon spectromètre portatif tente, pendant quelques secondes, d'isoler puis d'identifier le signal. Il essaye même de le comparer à celui de Zatanna, la seule véritable magicienne que je connais mais il n'y a aucune concordance, aucune comparaison possible......même pas avec celle émise par la lame de Tatsu, alias Katana.

Je dois comprendre........Je veux comprendre et il va devoir m'expliquer ce qui se passe, ce qui arrive......et avant même que je ne lui demande, il s’exécute, anticipant mes paroles pour s'adresser à moi après avoir fait parler le Loqueteux. Ce que j'entends ne me plait guère car sous la cape, il y'a un homme, un être vivant, innocent, victime d'une magie impie. Je ne peux croire qu'il soit aussi perdu que le prétends Simon.

Quelle décision dois je prendre? Cela est très évident.

"Alors, libère le..."

Plus qu'un test, c'est une mise à l'épreuve. Ce qui arrive ne me plait pas mais les evenements de ce soir vont pouvoir m'indiquer et ce, de manière définitive, si, oui ou non, je peux me fier à Simon. Dans un instant, je saurais comment il aura interprété mes paroles.

_________________________________

I'am Vengeance. I'am the Night
I'am Batman


Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Lun 22 Sep - 21:57

Simon acquiesce aux justes paroles du Batman. Il n'y a pas d'autre solution.

"Courageux petit héros."

Sa voix est douce, presque enfantine. Lentement, il lève sa main gantée et tente de toucher Ragman ; hélas, la créature qui a pris le contrôle recule et adresse, sous le masque rapiécé, un rictus de haine et de dégoût au mort-vivant devant elle.

"Ce manteau était trop lourd à porter."

Il pousse un long soupir, et baisse la tête.
Pendant un temps, il semble écrasé par le poids de la situation, par l'enfer vécu par Ragman et son incapacité à sauver un innocent de l'horreur qui le menaçait. Pendant un temps, il semble vaincu par ses nouvelles responsabilités, trop écrasantes pour un être aussi troublé que lui. Mais pendant un temps seulement.

Soudain, Simon relève les yeux et fixe un regard sombre et déterminé sur la silhouette étrange et terrible devant lui. Avec un geste sûr, il ouvre en grand son manteau et arrache la poche intérieure de son vêtement.

"Aucun être vivant ne peut le porter sans devenir ce monstre."

D'étranges paroles s'échappent alors de ses lèvres recouvertes de multiples bandelettes. Pendant quelques longues secondes, une atmosphère irréelle s'installe dans l'Eglise abandonnée, un vent surnaturel s'élève et d'étranges sons inhumains murmurent aux oreilles des sans-abris et du Batman.
Et tout s'accélère.

Le costume de Ragman est arraché du corps de son hôte. Un cri déchirant, celui de la créature, s'élève dans la nuit, rapidement accompagné par un long soupir de satisfaction, du pauvre Rory qui se libère enfin. En quelques instants à peine, le manteau s'échappe de son corps pour se propulser à l'intérieur du manteau de Simon Dark.
Et tout s'achève.

Un flash lumineux comme épilogue, et Rory Reagan est soudainement retrouvé, nu et inconscient, devant les deux créatures de la nuit. Le mort-vivant fixe pendant quelques secondes le corps immobile, avant de se retourner vers le Chevalier Noir. Ce dernier peut alors découvrir, dans le manteau de Simon, une nouvelle poche, faite dans le vêtement rapiécé auparavant porté par Ragman.

"La solution est temporaire. Malgré mon statut, je ne pourrais longtemps maintenir le Ragman en stase. Il faudra, bientôt, choisir un nouvel hôte, en se fixant sur un être capable de supporter l'horreur de cette mission, et la folie inhérente à cette voie."

Lentement, il range ses mains gantées dans les poches extérieures de son manteau, et plante son regard étrange dans le masque sans vie du Batman.

"Rory Reagan a besoin de soins, de repos et d'une vie normale. Je pense que tu peux lui offrir cela."

Il lève les yeux, et fixe pendant un temps la lune. L'astre nocturne brille fort, et il ne peut réprimer un sourire enfantine devant ce spectacle.
Simon se reprend, et repose son regard sur le Justicier Masqué devant lui.

"Il n'est pas mort, et ne le sera pas si tu prends soin de lui. Voici mon univers, Batman. Préfères-tu me le laisser, ou souhaites-tu encore vouloir y imposer ta marque ?"

Ultime petite provocation, mais nécessaire afin de conclure leur entretien. La faiblesse et l'ignorance du Chevalier Noir est évidente dans le domaine mystique, mais Simon Dark doit entendre directement, de la bouche de son interlocuteur, son adoubement.
La Magie doit rester son univers ; pas celui du Batman.
Revenir en haut Aller en bas
Batman / Bruce Wayne

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 15/10/2013
Nombre de Messages : 260
Autres Comptes : Takeshi Akuma
Vous à Gotham : Le Chevalier Noir, protecteur de Gotham City.

MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Mar 7 Oct - 16:48

Aussi vite que le Ragman est apparu pour tuer et se nourrir, il disparut pour se mêler aux méandres du costume de Simon. Une grande lumière, un cri strident, inhumain démontrant toute la monstruosité de cette chose s'était fait entendre....puis plus rien.

Tout est allé si vite, si rapidement que je n'ai pas eu la possibilité de saisir l'ensemble des détails de cet événement. Le plus important étant que Rory soit toujours en vie et que je suis le seul à pouvoir lui apporter les soins nécessaires pour surmonter son traumatisme physique. Pour le reste, il ne tient qu'à lui de se débarrasser psychologiquement de sa dépendance au costume.

Simon a su faire un choix qui allait être bénéfique pour tous et plus encore, il m'a prouvé qu'il avait conscience de l'importance d'une vie humaine. Non seulement, il est parvenu à sauver ce pauvre homme que je tiens dans mes bras mais plus encore, il a réussi mon test et m'a prouvé qu'il avait droit à sa chance.

"Rory sera soigné. J'enverrais quelqu'un récupérer Ragman."

Il faudra que je contacte très rapidement Tim pour qu'il me mette en contact avec Raven. Jason Blood a déjà son propre fardeau à porter, et Black Alice est loin d'être la personne adaptée au même titre que Zatanna. Quand à John.....je doute qu'il soit intéressé pour venir à Gotham alors qu'il traque déjà le gibier démoniaque dans sa propre ville. Ce qui est sûr, c'est qu'il est hors de question que je laisse ce monstre se fixer à quelqu'un d'autre pour recommencer ses exactions. Si ce qu'on dit de Simon est vrai, alors il sait déjà ce que j'ai en tête. Quant à ce monde de ténèbres qui nous enveloppe, je reconnais dorénavant mon impuissance à combattre ce qui nous observe au delà des mondes....et je ressens une certaine honte à cela. Une dernière fois, il s'adresse à moi sur un ton innocent, mais à la limite de la provocation, comme pour me forcer à donner une réponse qu'il souhaite entendre.

Ai-je vraiment le choix, une fois de plus?

"Ce monde est le tien, Simon.......Pas le mien. Je reconnais ta valeur et ta capacité à prendre les bonnes décisions. Tu a montré que malgré la dangerosité de la situation, tu préférais sauver une vie plutôt que de l’exécuter........."

La Bat-Mobile vient se garer non loin de l'Eglise, après avoir composé une combinaison de touches sur l'ordinateur fixé à son gantelet droit. La voiture se gare dans un puissant rugissement face au bâtiment délabré et il me faudra qu'une minute pour placer le corps inanimé mais en vie du pauvre Rory. J'ai tout ce qu'il faut pour le soigner. Toutefois, j'adresse une dernière parole à l'égard de Simon avant de le quitter.

"........mais sache que je reviendrais te voir et que je ne serais pas le seul."

Aucunement une menace, ni un avertissement car bien que je ne le montre pas, Simon a gagné mon respect....pour le moment. Bien sûr, il devra continuer à faire ses preuves et me montrer qu'il est digne d'être considéré comme un protecteur de Gotham. Ceux à qui je pensais voudront certainement en savoir plus sur lui, lui parler, comprendre ce qu'il est et mieux appréhender son comportement. Ce soir, il m'a prouvé qu'il était capable de comprendre la valeur d'une vie humaine.

Je me retourne une ultime fois pour lui adresser un regard qui sonne comme un aval de ma part et mes paroles le confirment.

"C'était du très bon travail, Simon......Bonne soirée à toi......et bienvenu à Gotham."

Ce soir le Bat-Ordinateur aura une nouvelle donnée à entrer dans la liste des protecteurs de cette ville et au fond de moi, alors que je monte à bord du véhicule pour prendre la direction d'un mes nombreux bunker, j'esquisse un léger sourire avec satisfaction: Gotham pouvait encore être sauvée.

"Alfred, préparez le caisson. J'ai un blessé avec moi."
"Bien, maitre Bruce."


______________________________________________

HS: Terminé pour moi en ce qui me concerne. Je pense qu'on s'est tout dit.

_________________________________

I'am Vengeance. I'am the Night
I'am Batman


Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/f30-fiches-de-presentation-pj-fiches-validees
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   Mar 4 Nov - 18:10

"Tu peux revenir à moi quand tu le souhaites, Batman."

Derrière ses bandages, Simon ne peut s'empêcher de sourire. Alors qu'il vient de prouver sa puissance comme Maire mystique de Gotham City, alors qu'il vient de déployer une grande maturité en laissant vivre un homme rongé par une dépendance infecte, il laisse apparaître un peu de l'enfance qui réside encore en lui.
Au fond, il est fier et heureux que Batman l'accepte comme un allié, un camarade.

"Nous naviguons dans deux eaux différentes, mais nous cherchons fondamentalement la même chose. Je suis satisfait que nous soyons parvenus à nous entendre sur ce point."

Il acquiesce à l'attitude du Chevalier Noir quand ce dernier prend le corps inanimé de leur collègue d'infortune, et fixe sa sombre silhouette quand il s'enfonce dans les obscurités pour rejoindre son étonnant véhicule. Beaucoup trop m'as-tu-vu pour lui, même s'il doit bien avouer être impressionné par la prestance et la puissance de l'engin.

"Bonne soirée, Batman... la mienne ne le sera certainement pas, mais je t'en remercie."

Ces derniers mots sont prononcés à voix basse, presque un murmure.
Ses yeux se perdent dans le vide, alors que ses mains gantées se glissent dans son épaisse et longue chevelure brune. Lentement, ses pas le détournent de la Batmobile, et l'amènent dans des claquements secs vers l'intérieur de l'Eglise.

A nouveau, il s'enfonce dans les ténèbres. A nouveau, il retourne au plus profond de son univers, de la Magie et des monstres qui y règnent. A nouveau, il disparaît dans l'enfer qu'est devenue son existence, depuis que les nombreux enfants sacrifiés par la secte sont revenus à la vie dans un corps qui n'est pas le leur, dans un esprit forgé uniquement par son père pour faire disparaître ses camarades.
Un léger sifflement, une comptine enfantine, se fait soudainement entendre dans les décombres de l'Eglise abandonnée. La nuit est courte, les horreurs ont le temps d'arriver...

(HJ/ Merci pour ce sujet très agréable. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Simon au confessionnal [Batman]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Simon au confessionnal [Batman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Simon Wolowitz
» Simon Gagné va se faire soigner à Buffalo
» Simon BOLIVAR
» [RP][La Chapelle] Confessionnal de la Chapelle de l'Ost

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Park Row :: Eglise Last Hope-