RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Bane

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/01/2009
Nombre de Messages : 846
Vous à Gotham : Allié de Mister Freeze, ancien sucesseur de la Ligue des Ombres.
Citations : I am the only man to have broken the Bat

MessageSujet: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Dim 13 Juil - 22:21

Il était une fois, dans une ville américaine, une ville de réputation sombre située dans un des 51 états des Etats-Unis d'Amérique, un quartier spécifique de la ville: Gotham City.

Dans ce quartier, malgré des périodes troubles qui deviennent une habitude pour la plupart des habitants, se trouve un charmant hôtel: tellement charmant qu'il en fut abandonné pendant un temps et remis en « marche » depuis un petit moment mais pas de la manière habituelle et non pas pour accueillir des touristes de passages (car dans le fond, qui voudrait y vivre ?) mais pour héberger quelque chose.....de vivant: de vivant mais sans réellement mentionner des êtres humains mais plutôt des plantes.
Des plantes, oui.....ce sont des êtres vivants bien entendu, mais il n'y avait pas que cela: il y avait des êtres humains à l'intérieur: 98 % d'entre eux étaient des cadavres décomposés, asséchés de personnes ayant commises l'erreur de pénétrer dans un lieu malgré les avertissements: attention, plantes méchantes ou bien vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir....

Cet hôtel était en vérité, le repaire d'une des criminelles de Gotham City: une éco-terrorriste du nom de Poison Ivy, cette dernière se faisait appeler Mère Nature et avait un contrôle total sur toutes les plantes: criminelle uniquement lorsqu'il s'agissait de lutter contre les entreprises jugées polluantes.
Tout son repaire avait été couvert de végétation, ainsi on pouvait trouver beaucoup de plantes toxiques, carnivores et bien d'autres qui sont là pour décorer les lieux, sans pour autant tuer.
Dans une des salles du bâtiment se trouvait un autel assez particulier avec quelqu'un chose de taille imposante sur le dessus, recouvert totalement de feuilles, comme si on cherchait à cacher quelque chose.
La taille imposante sur l'autel et dont certaines plantes observaient, était en réalité le colosse Bane: l'homme qui avait brisé la chauve-souris par le passé et qui avait été « récupéré » par Poison Ivy, il y a déjà un mois lorsque ce dernier était parti soutenir DeathStroke contre Batman et sa Catgirl: par ailleurs, toute la bat-familly était intervenue sur la fin et Nightwing poussa Bane vers un générateur électrique, après que Damian fut mis K.O par le coup de poing puissant de Bane.

Suite à cela, l'homme fut inconscient avant de se faire réveiller avec la douleur chez Poison Ivy: cette plante voulait le soigner pour surement une bonne raison car à Gotham, la générosité est devenue quasi-inexistante depuis longtemps......

Toutefois, les plantes restèrent autour de l'autel à surveiller de loin, Bane qui avait une respiration lente en attendant quelque chose....

_________________________________


I am Bane -- and I could kill you... but death would only end your agony -- and silence your shame. Instead, I will simply... break you!
Revenir en haut Aller en bas
Ivy

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 06/04/2014
Nombre de Messages : 31
Vous à Gotham : Mère Nature
Citations : I have no interest in your deals. No interest in you, in any of you, on the outside. This park, this is Gotham now... its future. Reclaimed by nature, pure without mankind's assaults. It is a sanctuary now, and I am guardian. I will not let it be defiled. Not by anyone. Certainly not by you. Leave.

MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Lun 14 Juil - 3:45

Dans ce grand hôtel, la vie grouillait.
Vive. Grandissante. Dangereuse. Sauvage.

La vie débordait même de cet hôtel, les fenêtres étaient brisées pour laisser passer des branches épineuses et hautement vénéneuse. Comme les lèvres de leur mère.

Quelque temps s'étaient passés après que Mère-Nature ait trouvé ce colosse, qu'elle l'ait ramenée dans son repaire, qu'elle l'ait soignée. Mais elle n'attendait rien en retour, pas dans l'immédiat. Pas avant qu'il ne soit totalement remis sur pieds. Elle attendait patiemment, dans son hôtel. Elle n'en était pas sortie depuis qu'elle avait retrouvé le géant, et cela se ressentait, les plantes ne cessaient de croître dans l'immeuble, détruisant parfois des murs, des soles... Le toit. L'air était chargé, lourd, pesant pour qui n'était pas habitué à tel parfum, un peu comme le centre même de l'Amazonie, quand il y avait tant de végétations qu'elle prenait toute la place et tout l'air environnant. Une brume verte s'était installée, chargée, étouffante. Le colosse avait été placée dans une des pièce les plus respirables entre temps, pour cause, les vitres étaient de celles qui étaient brisées pour laisser passer des ronces. Mais quoi de plus agréable qu'une nuit d'été, après tout ?

Mère Nature était dans son coin, assise sur une plante immense, une piscine improvisée aux pieds, qui avait été crée par des plantes ayant cassée des tuyaux, et ça n'était pas plus mal, tous pouvaient plonger leur racines dans cette eau, devenue verte elle aussi.


A ce jour, les nouvelles n'étaient pas des meilleures. Un voisin des plus dérangeant faisait signe de vie, de façon un peu trop virulente, et il aurait bientôt de ses nouvelles. Réveil toi, briseur de chauve-souris. Mère-Nature a une mission pour toi.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5554-maman-nature
The Bane

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/01/2009
Nombre de Messages : 846
Vous à Gotham : Allié de Mister Freeze, ancien sucesseur de la Ligue des Ombres.
Citations : I am the only man to have broken the Bat

MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Jeu 17 Juil - 17:11

Le colosse entouré de plantes sur tout son corps, continuait de respirer lentement et commença à bouger lentement mais sûrement.
Au début, c'était le bras droit qui bougeait un tout petit peu, puis ce fut le gauche et de nouveau le droit, puis enfin aux jambes: les mouvements devenaient de plus en plus larges, comme si le colosse voulait sortir de cette enveloppe de feuilles, le recouvrant totalement.

Les plantes qui le surveillaient, se regardaient entre elles, avant que l'une d'elle ne disparaisse de la pièce pour aller prévenir Mère Nature: plus les secondes passaient, plus cette envie d'en sortir était importante.
2 minutes plus tard, l'enveloppe de feuille se retira commençant par la partie haute du corps avant de terminer par les jambes et les pieds.
Il sera utile de remarquer que Bane était nu comme un ver et que seul un petit amas de feuille avait recouvert ses organes génitaux: lorsqu'il ouvrit les yeux, après s'être relevé, il constata qu'ilé tait toujours chez Poison Ivy: depuis combien de temps ? Où sont passés ses vêtements ? Que s'(est-il passé depuis ce temps ? Ses objectifs avaient-ils été réduits à néant ? Tant de questions dont une très grosse partie resteraient sans réponses pour l'instant.

Ses vêtements étaient rangés quelque part, en attendant le réveil du propriétaire en question: certaines plantes continuaient à l'observer de loin dans l'ombre de la pièce et le colosse regarda de nouveau autour de lui: il se sentait « régénéré » et ses blessures s'étaient cicatrisés avec plus aucune douleur.

L'homme ne bougea pas de l'autel (toujours en position assise) et put entendre du bruit au loin venant d'un couloir: la maîtresse des lieux ?

Voyons voir ce qui allait se passer.

_________________________________


I am Bane -- and I could kill you... but death would only end your agony -- and silence your shame. Instead, I will simply... break you!
Revenir en haut Aller en bas
Ivy

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 06/04/2014
Nombre de Messages : 31
Vous à Gotham : Mère Nature
Citations : I have no interest in your deals. No interest in you, in any of you, on the outside. This park, this is Gotham now... its future. Reclaimed by nature, pure without mankind's assaults. It is a sanctuary now, and I am guardian. I will not let it be defiled. Not by anyone. Certainly not by you. Leave.

MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Sam 19 Juil - 0:37

Mère-Nature était déjà entrain de planifier bien des choses, l'heure n'était guère à s'amuser. Elle était énervée. Exécrable, bien des choses et bien des gens risquaient de disparaître. Cela se ressentait dans le Heartbreak qui grouillait de vie plus que jamais, les plantes ressentaient l'énervement de leur mère, ils ne pouvaient décemment pas rester ainsi à rien faire. Les cris des plantes étaient aiguës. Difficilement supportable pour qui n'est pas habitué.

Mais enfin une bonne nouvelle arrivait, une petite plante venait vers elle, les racines bougeant sur le sol humide à toute vitesse puis grimpant finalement sur elle pour lui dire dans un langage des plus particuliers, qu'enfin l'humain tout en muscle s'était enfin réveillé, et qu'il chercherait probablement à partir. Oui, c'était enfin une bonne nouvelle. Cette petite plante était la même qui était montée regarder le colosse de plus près, à croire que celle-ci se prendrait d'affection pour cet homme étrange.

Laissant ces affaires de vengeance pour quelque instants, la maîtresse des lieux se dirigeait vers la salle où avait été installé le fameux Bane, l'accueillir à nouveau avant qu'il ne casse ce qui se trouvait sur son passage et qu'elle ne doive s'énerver pour les méfaits accomplis. La dame était vêtit simplement, d'une robe rouge rappelant la couleur de ses cheveux et de ses lèvres pulpeuses, séduisante en toute circonstance, il fallait bien qu'elle joue de tous ses charmes si certains pouvaient défaillir, rien ne devait lui échapper, elle y veillait, et ce toujours plus férocement. Quelque escaliers à monter, cela n'était plus du tout la peine de compter sur un ascenseur pour vous amener à l'étage désiré, car y vivait à présent des créatures si féroce qu'il valait mieux les laisser tranquille les racines dans l'eau et la tête hors du toit à recevoir pluie et soleil. Mais elle marchait, sans réellement se presser, regardant parfois à travers les vitres brisées, à travers les ronces, ou à travers les lianes qui s'installaient, elle regardait la ville, dans l'espoir qu'elle soit réduite en cendre et finalement que tout redevienne dans l'ordre, comme tout devrait déjà être normalement... A l'état naturel, des fleurs poussant ça et là, des arbres à ne plus savoir les compter... Tout cela pourrait être possible si Ivy obtenait un peu d'aide.

L'étage était enfin atteint. Poison Ivy sortait de ses pensées une fois encore, partagée entre les meurtres et l'adoration pour ses enfants, ne sachant jamais quelle émotion serait la meilleure à ressentir. Elle se contentait dans l'heure de marcher vers l'homme réveillé, on pouvait ressentir ses vibrations dans le sol et son odeur peu commune dans ses lieux. La petite plante descendait le long de son bras pour sauter au sol et courir à nouveau vers le grand homme face à elle, à quelque mètres seulement.

- Vous voilà enfin réveillé, Bane. Bien dormi ?

Les yeux vert de la Dame luisaient, son sourire s'étirait, un sourire mélangé entre sa rage des hommes à sa porte et à la joie de voir que l'homme semblait avoir repris des couleurs depuis son arrivée.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5554-maman-nature
The Bane

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/01/2009
Nombre de Messages : 846
Vous à Gotham : Allié de Mister Freeze, ancien sucesseur de la Ligue des Ombres.
Citations : I am the only man to have broken the Bat

MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Lun 28 Juil - 18:45

Bane vit la maitresse des lieux se montrer devant lui, après qu'une petite plante sur pattes l'avait rejoint: cette même plante qui l'avait observée lorsqu'il était en très mauvaises posture, il y a quelques temps et qui, l'avait surveillé comme parmi tant d'autres plantes pendant tout ce temps, jusqu'à son réveil.

Ivy demanda si le colosse avait bien « dormi »:


« Je me sens comme........régénéré totalement. »

Régénéré totalement sans mentionner les puits de Lazare parce que ce fut la même sensation que lorsqu'il avait plongé une seule et unique fois par le passé, lorsqu'il était dans la Ligue en tant qu'Ubu: cette sensation de « naître » avec une force physique à son maximum et ce « trou noir » durant cette régénération.
Impossible de savoir combien de temps à ce moment-là, on oublie tout ce qui se passe, tout ce qui se dit, la sensation de faim n'est pas présente, ni celle de la soif et pourtant, chaque être humain a ses besoins pour son organisme.
Une des plantes s'approcha de Bane avec les vêtements sur la branche, comme pour les donner à ce dernier. L'homme les saisit et se retourna à l'opposé de là où se trouvait Ivy, descendit de l'autel et commença à s'habiller, pour éviter que cette dernière ne puisse profiter de la vue de ses organes génitaux qui pour un colosse, sont comme pour la taille de ses muscles.


(hrp: je m'en fout, ca fait joli et des lignes en plus pour le post, ha ha ha hrp)

Pendant qu'il s'habillait, il demanda à Poison Ivy (il évitait de mentionner son identité réelle, malgré le fait qu'il avait lu son dossier sur elle, lorsqu'il avait fait des recherches sur la faune de Gotham, avec la mafia et l'asile d'Arkham) combien de temps s'était déroulé.
Une fois son habillage, il ne mit pas le masque, se retourna et s'approcha lentement de la femme: entre-temps, la petite plante (je lui donnerais un nom plus tard), s'approcha de lui et se mit sur son épaule.


« Toutefois, très chère, pour ces soins....apportés qui m'ont permis de retrouver toute ma force d'antan, pour vous remercier, je présume que vous aurez quelque chose à me demander: une sorte d'échanges de bons procédés. »

La petite plante regarda Bane puis Ivy par la suite, tout en faisant un signe positif, avant de se jeter par terre pour aller sur l'épaule de Poison Ivy: elle semblait excitée de la situation et mère Nature saurait pourquoi.....

_________________________________


I am Bane -- and I could kill you... but death would only end your agony -- and silence your shame. Instead, I will simply... break you!
Revenir en haut Aller en bas
Ivy

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 06/04/2014
Nombre de Messages : 31
Vous à Gotham : Mère Nature
Citations : I have no interest in your deals. No interest in you, in any of you, on the outside. This park, this is Gotham now... its future. Reclaimed by nature, pure without mankind's assaults. It is a sanctuary now, and I am guardian. I will not let it be defiled. Not by anyone. Certainly not by you. Leave.

MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Mar 5 Aoû - 23:44

Devant la "prévenance" du colosse, la femme plante ne pouvait que laisser un rire s'échapper d'entre ses lèvres. Ainsi l'homme aux veines infectées par le venin avait des manières devant une dame ? Preuve qu'il ne fallait pas toujours se fier aux apparences premières. Cela ne l'avait pas empêché de regarder sa musculature, après tout se disait-elle, on ne voyait que cela. Et au fond d'elle, elle restait une femme. Une séductrice, une hybride, mais une femme tout de même.

- Oh, vous n'êtes pas resté endormi très longtemps. J'ai veillé à ce que vous soyez traité dans les meilleurs conditions.

Une autre plante, bien plus grosse et menaçante s'approchait de sa mère comme pour s'assurer que tout allait bien, et installer ses racines dans l'eau de pluie venu par la fenêtre brisée, l'eau disparaissait bien vite. Il lui demandait à présent si elle voulait une chose en échange, ce à quoi elle répondait par un nouveau séduisant rire, rire qui faisait même écho entre les murs fins et presque vide du couloir.

- Nous verrons bien assez tôt, Bane. Oui, bien assez tôt. Je ne vous ai pas sauvé pour vous risquez à nouveau à mourir ! Ce serait cruel, même de ma part.


Et oui, le Bane pouvait toujours servir. Quelque uns de ses hommes iraient régler le compte du directeur voisin, car après mûr réflexion, il valait mieux garder la carte "briseur de chauve-souris" dans sa manche.

- Oh vous désirez peut-être quelque chose ?

Sans gêne aucune, elle s'approchait de l'homme à présent habillé, un grand sourire à présent sur ses lèvres rouge et mortels. Si son touché pouvait tuer, elle n'avait pas l'intention de tuer l'homme face à elle, pas pour l'instant, il valait mieux l'avoir de son côté que contre après tout, surtout qu'il avait l'air fort sympathique sous ses airs de catcheurs prêt à taper sur tout ce qui bougeait.

- Vous êtes libre de rester ou partir, vous êtes invité ici, vous pouvez resté si vous souhaitez encore un peu de repos...


Jamais Ivy ne cessait de prendre ces même intonations, que ce soit volontaire ou non, l'habitude avait fait que sa voix chantait, résonnait, elle envoûtait presque. C'était aussi une manière de montrer qu'elle n'avait pas peur et qu'elle pouvait contrôler la "situation" si bon lui semblait. Que sous ses airs de séductrice et d'hôte aimable se cache une redoutable prédatrice, venimeuse. Qu'elles allaient être les intentions de l'homme deux têtes plus grand qu'elle ? Peut-être pas mauvaise, mais cela pouvait sonner comme un avertissement, et l'on avait tout de même connu pire, comme avertissement.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5554-maman-nature
The Bane

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/01/2009
Nombre de Messages : 846
Vous à Gotham : Allié de Mister Freeze, ancien sucesseur de la Ligue des Ombres.
Citations : I am the only man to have broken the Bat

MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Mer 20 Aoû - 16:38

- Vous êtes libre de rester ou partir, vous êtes invité ici, vous pouvez resté si vous souhaitez encore un peu de repos...

Vu le ton de sa voix, elle devait surement avoir quelque chose derrière la tête, mais Bane ne dit rien sur cela.
Ainsi donc, il pouvait rester encore un peu ? personnellement, cela le gênait car il n'avait pas été tout simplement pas habitué à rester chez des gens qui l'ont accueillis, soigner, et permit de retrouver sa force d'antan........sans tuer.
Inutile de refaire tout un résumé concernant son passé, tout le monde le connait et cela ferait des lignes inutiles pour le narrateur qui doit être en manque d'inspiration.


"Il serait assez cruel que la chose que vous demandiez, ne soit pas réalisée, au motif que vous aurez trop attendue.....et je n'aime pas trop attendre non plus, pour ma part."

Bane réfléchissait sur l'éventualité de lui parler de son objectif prévu avec Freeze, car elle n'était pas prévue à la base sur le projet de la bombe glacée avec le scientifique de glace, mais au vu de son état d'esprit, consistant à détruire les humains pollueurs, elle pourrait servir au final.
Mais le souci, c'est que soit il lui en parlait et le risque que le plan soit connu de tous, était élevé, soit il ne lui disait rien pour l'instant en attendant, mais au vu de son expérience chez les Secret Six, il avait appris que le garder en secret n'amenait que des complications à l'avenir, surtout avec des personnes qui ont pris soins de vous.


"Toutefois, il existe un projet que je "réalise" actuellement et vu la période de soins dans ce lieu, il a été retardé depuis, mais ayant lu votre dossier par le passé, je pense que vous ne refuseriez guère voire même en serais assez....enthousiaste: cela serait considéré comme le retour de notre échange de bons procédés.

Qu'en dites-vous ?"

_________________________________


I am Bane -- and I could kill you... but death would only end your agony -- and silence your shame. Instead, I will simply... break you!
Revenir en haut Aller en bas
Ivy

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 06/04/2014
Nombre de Messages : 31
Vous à Gotham : Mère Nature
Citations : I have no interest in your deals. No interest in you, in any of you, on the outside. This park, this is Gotham now... its future. Reclaimed by nature, pure without mankind's assaults. It is a sanctuary now, and I am guardian. I will not let it be defiled. Not by anyone. Certainly not by you. Leave.

MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   Lun 25 Aoû - 16:34

- Un plan ? Mais quel est ce plan ?

Voilà tout autre chose, encore des complots, encore de nouvelles choses qui se tramaient et aussi étrange que ce soit elle n'avait pour une fois pas à user de stratagèmes pour savoir de quoi il s'agissait, on lui servait sur un plateau d'argent. Ainsi le Bane avait un projet. Cela prouvait que certaines rumeurs étaient fausses et que le colosse n'était pas encore tout à fait abruti par le venin et que les seuls mots sortant de sa bouche n'était pas " grrgrrgrr" ou "rrrr" et bien d'autres choses encore.

- Avec qui ? Vous et moi ? Non cela ne se peut. Quel est votre plan ?

On pouvait facilement voir qu'elle perdait patience, à ses yeux plus vif et sa façon de gesticuler, comme s'il y avait anguille sous roche. Qu'attendait il ? Pourquoi ce projet ? Tuer des humains en compagnie d'un colosse pouvait cependant se montrer amusant, elle aurait des alliers de taille de son côté, la tête du Démon et le briseur de chauve souris. Un léger rire s'échappait de ses lèvres pour des raisons qu'elle n'expliquerait pas et dont elle se moquait bien qu'il paraitrait étrange. Tuer des humains. Tuer les pollueurs. Les achever jusqu'au dernier pour lui avoir fait subir tout cela. Il suffirait juste de voir le plan et avec qui il se réaliserait. Juste eux deux ou d'autres ? Car Ivy n'était que trop solitaire et n'aimait pas la plupart des criminels, quelle aurait tuer avec autant d'enthousiasme que les gothamites et justiciers en slip moulant.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5554-maman-nature
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le colosse aux bois dormants (Privé: Poison Ivy)
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Otisburg :: HeartBreak Hotel-