RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doubly

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 08/05/2014
Nombre de Messages : 266
Vous à Gotham : Ancien joueur.

MessageSujet: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Dim 13 Juil - 17:44

Black Mask avançait à grands pas en direction du repère du savant cryogénique, à quelques mètre de là. La température négative lui donnait l'envie de greloter, mais il se retenait en raison de la dizaine d'homme qui l'accompagnait. Lorsqu'il tomba nez à nez avec un cadavre gelé et recouvert de glace, il se demanda ce qui l'avait foutu dans un trou pareil.

Le Black Mask est un homme assez curieux mais surtout extrêmement prudent. Il aime bien savoir où son argent part lorsqu'il le donne à quelqu'un, alors lorsqu'il avait donné à Bane la maudite somme de vingt cinq millions de dollars à la suite de son pari, il n'avait pas pu s'empêcher de placer un mouchard dans la valise. Et quelle surprise il éprouva lorsque le mouchard indiquait GothCorp, le laboratoire désaffecté que s'était approprié le bonhomme de neige. A cette seule vue, il avait enfilé sa chemise, avait pris soin d'emmener des hommes avec lui et avait annoncé aux hommes de mains restés dans les sous sols de la Black Tower que s'il ne revenait pas dans les deux heures qui suivaient, même si il appelait, qu'ils préviennent le GCPD que Bane et Freeze préparaient un coup. Ainsi le plan de Freeze tomberait à l'eau, ce que les deux criminels ne voulaient probablement pas. Pour le moment.

Des murmures et des tressaillement se firent entendre avec la découverte de la statue congelée. Sans hésitation, Roman la contourna et continua son chemin. La question de faire demi tour ne se posait même pas. Il arriva finalement devant le rée de chaussée. Il était bien décidé à découvrir le plan du docteur Fries afin de le faire marchander pour avoir droit à une arme cryogénique ou, dans le meilleur des cas, faire partie du plan. Peut être pourrait il en tirer avantage afin que son gang ne reprenne ses terres ainsi que celles du Pingouin ? Freeze détestait celui-ci et il était même dit qu'il ne s'entendait pas très bien avec le clown prince du crime.

" On entre, patron ? "

" On est venu pour faire quoi, à ton avis ? "

" Ben ... C'qu'il fait froid ... "

Et c'était vrai. L'air était tellement glacial que respirer faisait presque mal. Freeze était dans son élément et, si il y avait une confrontation, malgré le nombre, il aurait un avantage de poids et le gang du Black Mask serait très certainement en mauvaise posture. Il ne fallait pas traîner et découvrir ce qui se que manigançait l'homme de glace. Sans répondre, le Black Mask s'engouffra dans l'entreprise cryogénique. A la seconde où il rentra, le froid le transperça. La sensation qu'une centaine de poignard le transperçant lui était insupportable pourtant, de l'extérieur, il était toujours aussi impassible, avançant comme si de rien n'était. Freeze était sensé se trouver au huitième étage, alors autant monter les escaliers au plus vite. Il était inutile de regarder si les ascenseurs fonctionnaient. Depuis le temps que l'entreprise est désafectée, les plombs ont surement disjonctés. Ou gelés. Plus vite il en aurait fini, plus vite il pourrait reprendre les affaires. A moins que la discussion ne prenne un tournant inattendu. Ce qui serait regrettable, c'est que ça ne se passe pas comme Roman le prévoit. Et d'ailleurs, il pensait qu'il se passerait quelque chose de grandiose. Pour vingt cinq millions, qu'est qui ne pouvait pas être grandiose ?

Lorsque le petit groupe arriva au dernier étage, la porte du laboratoire était ouverte. Quel genre d'abruti pouvait laisser sa porte ouverte ? Même dans un repère comme celui-ci, on est à l'abri de rien. Roman aurait été presque plus prudent au repère de Poison Ivy. Roman leva sa main en l'air, trois doigt levés. Il les abaissa un à un, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que son poing. La dizaine d'homme s'engouffra alors dans le laboratoire.

" Bouge plus, Freeze ! "

Roman attendit qu'il n'y ait plus un geste pour faire son apparition. Freeze était au centre de la pièce, et tout ses hommes l'entouraient. L'un d'eux s'écarta pour le laisser passer. Il arriva en faisant craquer ses mains, comme à son habitude lorsqu'il s'apprêtait à faire une entrée fracassante.

" Monsieur Fries ! Je voulais justement vous parler. "

Il avait prononcé cette phrase comme si il parlait à un ami, alors que tout les gardes qui l'entourait semblait dire le contraire. Pourquoi un ami demanderait il à des sbires d'assurer sa protection ?

" Je voudrais bien savoir ce que tu prépare, et ce que tu fout avec Bane. Ce n'est pas la peine de te retourner contre moi, si il arrive malheur à l'un d'eux ou à moi même, mes autres hommes se chargeront de te balancer au GCPD. Je te conseille donc d'être bref, et de me dire quel coup fourré tu prépare, Freeze. "

Attendant sa réponse avec impatience, Roman ne se doutait pas à quelle point la situation allait changer ...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Lun 28 Juil - 16:02

J'étais loin d'être un idiot. Ce n'était pas par hasard si la porte de mon laboratoire était grande ouverte, au contraire. J'y attendais le grand mafieux depuis un moment déjà. Mes observateurs avait repérés son approche peu discrète. Peu avant qu'il vienne, j'étudiais les différentes façons de faire exploser Gotham grâce à ma bombe de glace. Les tourelles étaient prêtes, l'extérieur et l'intérieur de la bombe également. Il ne restait plus qu'à trouver les endroits les plus haut de Gotham. Ainsi, la congélation aurait plus d'impact. Tout Gotham serait congelé, les gothamites seraient terrifiés par le froid, plusieurs mourrait à cause de la température basse. J'aiderai un chef de la pègre à surprendre les autres leaders de gang, il prendrait Gotham, financerait en retour mes recherches et sauverait Nora. Et Batman mourra de ma main.

Avec Bane, nous avions développés ce projet ensemble. Même si il nous semblait au début difficile voire impossible, il s'était vite concrétisé, et nous voilà prêt à en voir le bout. J'avais d'abord pensé à nous allier à Carmine Falcone, et était paré à lui demander, lorsque justement, une toute autre personne s'était présenté devant GothCorp. Je l'avais appris par mes sbires, et leurs avait immédiatement demander de s'éloigner pour le moment. J'étais certain qu'il ne m'arriverait rien. Si c'était le cas, alors j'enclencherai la procédure d'urgence.

J'avais donc prit soin d'ouvrir mon laboratoire lorsqu'il arriva de la manière la plus " classe " possible, c'est à dire en essayant de me ridiculiser en envoyant ses dix gorilles autour de moi, et lui arrivant tranquillement par la suite. Et cette personne, c'était Black Mask. Quelle heureuse surprise. Je cherchais un chef de gang, et voilà qu'on me le servait sur un plateau repas. Regardant ses sbires un à un, je compris finalement que c'est moi qui avait le dessus. Ils étaient tous tremblotant. Ils étaient dans mon antre. J'étais l'hôte. Eux, les intrus. De vagues paroles pour tenter de me calmer, hors j'étais on ne peut plus calme. J'était toujours abaissé, en train d'examiner l'une de mes quatres tourelles, lorsque Black Mask s'approcha de moi.


" Monsieur Fries ! Je voulais justement vous parler. "

Tout de suite, cette phrase me frappa instantanément. Il était le seul à m'appeler ainsi. Je n'avais travaillé avec lui qu'un court moment en tant que garde du corps avant de redevenir indépendant. L'argent qui me revenait n'était pas suffisant pour couvrir les frais pour la guérison complète de Nora.

" Je voudrais bien savoir ce que tu prépare, et ce que tu fout avec Bane. Ce n'est pas la peine de te retourner contre moi, si il arrive malheur à l'un d'eux ou à moi même, mes autres hommes se chargeront de te balancer au GCPD. Je te conseille donc d'être bref, et de me dire quel coup fourré tu prépare, Freeze. "

Ah, le grand Roman Sionis la jouait ainsi ? Savait il s'y prendre avec l'Arkham Gang ? Apparement non, et il aurait été miraculeux qu'il puisse les approcher si il leur parlait sur ce ton. D'ailleurs je doutais qu'il ait de bonnes relations parmis eux. Il avait déjà appris que le Joker et lui était ennemis de longue date. J'appuyais rapidement sur l'un de mes boutons de mon avant bras, et la porte métallique du laboratoire se ferma instantanément. Je ne regardais même pas l'homme au masque noir devant moi, et ne prit pas la peine de contempler ses sbires qui me pointaient de leurs armes.

" Bonsoir, Black Mask. Vois tu, je pourrais tous vous éliminer sans bouger le petit doigt. La température pourrait soudainement baisser, devenir encore plus ... fraîche qu'elle ne l'est déjà et se glacer dans tes veines. Je pourrais emporter les pièces de mon projet ailleurs, et laisser au GCPD comme tu dis découvrir ton corps. Ca vaut combien, tu crois, le corps du parrain de la mafia devant le Pingouin ? Mais vois tu, il se trouve que j'ai besoin de toi. "

Je pesais mes paroles. Malgré la contrariété qu'allais surement éprouver Black Mask, les personnes participant au projet " Congélation " allaient tous être présent, hormis Bane, qui depuis plus d'un mois était introuvable. Je n'avais plus forcément besoin de lui désormais, mais j'étais lié avec cet homme par une amitié et une confiance qui nous avait unis lors du début de projet de la bombe de glace.

" Je te laisserai uniquement participer au projet si tu finance les travaux de Nora et que tu m'aide dans le futur. Je t'assure que cela vaut le coup, avec ce que tu viendra ensuite. Je te l'expliquerai dans peu de temps, d'ailleurs, car ma dernière invitée ne devrais pas tarder à venir ... "




Revenir en haut Aller en bas
Ivy

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 06/04/2014
Nombre de Messages : 31
Vous à Gotham : Mère Nature
Citations : I have no interest in your deals. No interest in you, in any of you, on the outside. This park, this is Gotham now... its future. Reclaimed by nature, pure without mankind's assaults. It is a sanctuary now, and I am guardian. I will not let it be defiled. Not by anyone. Certainly not by you. Leave.

MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Mar 5 Aoû - 22:28

Penser que Poison Ivy ignorait tout, recluse dans son hôtel transformé en jungle serait tout à fait idiot. Car elle avait bien apprit de ses erreurs passées, même si les jours qui défilaient concrétisés sa folie meurtrière, elle comprenait qu'il fallait se prendre d'autant plus en main. Avoir des ennemis qui importaient peu, et des alliés de taille, tel que la Tête de Démon, ou le fameux Bane. Mais là résidait un tout autre problème : le bonhomme de glace. L'homme qui n'était pas si différent d'elle d'un certain point de vue : prêt à tout pour récupérer ce qui lui appartient de droit. Elle avait la nature, il avait sa femme, tout deux étaient autrefois des scientifiques de renoms à présent tombés dans la folie.

Cette fois-ci, Ivy s'y prendrait différemment, après avoir été sous la menace des flammes, elle et ses enfants étaient sous la menace de la glace et de toute évidence il fallait agir : tuer le bonhomme glacé, ou s'allier à lui. Savoir ce qui se tramait tout au moins. Freeze ne vivait pas loin de son repère, chaque nuit ses enfants pouvaient assister à des choses étonnantes, il fallait qu'elle réagisse, oui, il le fallait ! Car à coup sûr, ils seraient les premiers touchés, et si ses enfants étaient résistants à bien des froids, ils étaient loin de pouvoir tenir à un froid pareil, au froid de Freeze.

Quelle aubaine qu'il l'invite justement. Mais pourquoi ? A quoi pourrait-elle contribuer là-dedans ? Envoyer des plantes pour espionner était hors de propos, envoyer des humains aveuglés... A quoi serviraient-ils ? Elle y avait longuement pensée oui, laisser de la chair à canon y aller à sa place, la représenter. Et puis finalement, elle s'était décidée. Après un petit arrêt dans un magasin du coin pour chercher une bonne veste chaude, elle allait chez son voisin, Ivy était d'habitude si défeuillée qu'elle avait besoin d'une bonne grosse chaleur pour tenir chez son hôte. C'était sûrement la première fois depuis longtemps que la plantureuse portait de véritable vêtements, non faits de feuilles ou tout simplement une veste de prison rouge.

Elle n'avait eu aucun mal à se glisser avec quelque hommes dans l'antre, qui ressemblait plutôt à un Igloo à présent, aucun mal à monter les escaliers, loin de ses enfants - ce qui autant le dire, la mettait dans une fâcheuse humeur - loin de son chez soi, elle n'eut aucun mal à contourner les hommes de mains de l'homme masqué. Ah, elle avait sûrement un tout autre don qui était d'arriver en temps et en heure quand on la désire... Rien que cette pensée la faisait rire. Et même chaussée, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps, et couverte d'un bon manteau, elle arrivait à être des plus séduisantes, sa chevelure rouge lâchée et ses yeux verts vif grand ouverts.

- On m'attendait, mon bonhomme de neige ?

Un nouveau rire sortait de ses lèvres, histoire de détendre un peu l'atmosphère. Ses hommes, yeux vert et rouge, se plaçaient derrière ceux de Black Mask, elle n'avait pas ressenti le besoin d'en prendre plus que dix, un beau nombre, dix. Juste dix personnes, dix hommes pêchés dans la rue pendant ses petites emplettes ou d'autres qu'elle avait déjà envoûté, on ne sait jamais. Pourquoi tant de colère ici ? Que se passait-il ? Etait-ce un piège ? Il ne valait mieux pas. Oh, non, elle n'aimait pas se sentir emprisonnée ainsi dans une sorte de boîte glacée où aucun de ses enfant ne pouvait venir, ils étaient déjà bien trop loin, et assez vite, son rire était échangé contre un regard furieux.


- Je n'ai aucun temps à perdre. Vous feriez mieux de parler, mon eskimo. Et vite. Que fait-on ici ? Que fait cet homme ici ?


Un mafieux qui possédait une ou peut-être même plusieurs usines, Roman Sionis n'était pas l'homme qu'elle affectionnait le plus, bien au contraire. Il n'était pas encore en haut de sa liste de personne à éliminer, mais il pourrait en faire parti selon ce qui allait suivre. Cela risquait d'être tendu.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5554-maman-nature
Doubly

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 08/05/2014
Nombre de Messages : 266
Vous à Gotham : Ancien joueur.

MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Mar 19 Aoû - 15:03

Le bonhomme de neige resta silencieux, et continua ce qu'il était en train de faire malgré la dizaine de criminels masqués prêt à en découdre. On avait pas du tout l'impression qu'il était surpris de voir arriver le Black Mask dans son repère. Freeze était quand même un sacré numéro, il ne ressemblait à aucun autre gothamiens.

" Bonsoir, Black Mask. Vois tu, je pourrais tous vous éliminer sans bouger le petit doigt. La température pourrait soudainement baisser, devenir encore plus ... fraîche qu'elle ne l'est déjà et se glacer dans tes veines. Je pourrais emporter les pièces de mon projet ailleurs, et laisser au GCPD comme tu dis découvrir ton corps. Ca vaut combien, tu crois, le corps du parrain de la mafia devant le Pingouin ? Mais vois tu, il se trouve que j'ai besoin de toi. "

Comment osait il parler sur ce ton au masque noir ? Il avait surement une bonne raison mais, même si cette raison était vraiment bonne, Roman ne pouvait pas laisser passer ça. Il avait toujours voulu entretenir de bonnes relations avec toute les personnes qui pouvaient avoir un pouvoir pouvant le nuire. Ainsi, il faisait affaire avec Jonathan Crane et Jervis Tetch, avait employé Bane et Croc ... Freeze avait même été son garde du corps ! Mais là, c'était carrément un défi que lui lançait, défi qu'il ne pouvait pas refuser. Il s'apprêtait déjà à demander l'éxecution de l'homme de glace lorsque celui-ci continua son discours.

" Je te laisserai uniquement participer au projet si tu finance les travaux de Nora et que tu m'aide dans le futur. Je t'assure que cela vaut le coup, avec ce que tu viendra ensuite. Je te l'expliquerai dans peu de temps, d'ailleurs, car ma dernière invitée ne devrais pas tarder à venir ... "
A ces paroles, Roman décida qu'il n'était pas temps de l'abattre. Si Freeze l'aidait à atteindre le sommet de Gotham, alors oui, il serait en mesure de venir en aide à sa femme. Mais il avait entendu cela tellement de fois ... " Oui, je t'aiderai à devenir le plus grand de Gotham si ... " Le Black Mask s'était fait avoir une fois, et il avait demandé à partir de ce moment à ce que ses nouveaux alliés l'aident en premier. Mais Freeze n'était pas comme les autres, il pourrait aisément l'aider à parvenir au sommet ... De la manière forte. Hors, à part l'attaque contre le Joker que Black Mask prévoyait depuis tant de mois, tant d'années, le masque noir voulait parvenir au sommet légalement et n'utiliser son gang que pour ses important trafic d'armes, mais aussi le trafic de drogue et humain depuis qu'il avait conclu une alliance avec le Romain. Alors il ne voyait pas franchement ce que le bonhomme de neige pourrait pour lui. A moins qu'il ne déclenche une catastrophe qui lui ferait prendre l'avantage sur les autres gang.

" Allons, Victor. Je vois mal comment tu pourrais m'aider. Je peut me débrouiller tout seul, à moins que tu ne m'aide sur certaines attaques de gang. Et puis, vous autres, abaissez vos armes, il serait fâcheux de s'embrouiller maintenant ... "

Et dire qu'il voulait l'abattre il y a quelques secondes à peine.

" Je prendrais évidemment les frais concernant la guérison de Nora en charge si ce que tu prévois se réalise et si ton aide m'est utile. Je suis impatient de découvrir les personnes devant participer à ton complot, et à écouter ton explication qui, j'en suis certain, sera très enrichissante. Mais tu a parlé d'une seconde invitée ? "

Sans que Freeze ne réponde, une fabuleuse femme entra dans la pièce

- On m'attendait, mon bonhomme de neige ?

Poison Ivy. Bordel de merde. Bane était donc la seule personne avec qui Black Mask pourrait bien s'entendre ? Il était prit entre deux feux. Il ne valait mieux pas que Roman se mette à déclencher une guerre, parce qu'on aurait sa peau. Si ce n'était pas Freeze, ce serait Ivy, et vice versa, car il ne faisait aucun doute que les deux était ensemble.

- Je n'ai aucun temps à perdre. Vous feriez mieux de parler, mon eskimo. Et vite. Que fait-on ici ? Que fait cet homme ici ?

Bon, point intéressant, même si ses petits rire semblait détendre l'atmosphère, elle était tout aussi stressée que le parrain de la pègre. Au fond, Black Mask se demanda si c'était une bonne idée que de venir ici. Le récit de Freeze éclaircirait sans doute la situation.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Mer 20 Aoû - 14:47

Bien. Tout cela commençait à devenir franchement intéressant. J'avais fermé le clapet de celui qu'on appelle le parrain de la mafia de Gotham. Je ne voulais pas déclencher de guerre dans mon antre, mais si il continuait sur le ton qu'il avait employé, ça ne saurait tarder. Mais à mon grand étonnement, Black Mask sembla se détendre lorsque je lui annonçais qu'il pourrait m'être utile, et inversement.

" Allons, Victor. Je vois mal comment tu pourrais m'aider. Je peut me débrouiller tout seul, à moins que tu ne m'aide sur certaines attaques de gang. Et puis, vous autres, abaissez vos armes, il serait fâcheux de s'embrouiller maintenant ... Je prendrais évidemment les frais concernant la guérison de Nora en charge si ce que tu prévois se réalise et si ton aide m'est utile. Je suis impatient de découvrir les personnes devant participer à ton complot, et à écouter ton explication qui, j'en suis certain, sera très enrichissante. Mais tu a parlé d'une seconde invitée ? "

Voilà qu'il se calmais pour de bon. Je pensais devoir lui décrire mon plan afin que GothCorp ne soit pas saccagée par une pluie de plomb, mais bon. Tant mieux pour moi. Et pour lui, aussi. Soudain, Ivy entra dans la salle, accompagné d'une dizaine d'hommes qui semblaient avoir un regard perdu dans le vide. Ils étaient envoûtés. Je pensais quand même qu'Ivy se servirait de ses pouvoirs pour se défendre, et non de simples insectes. Elle aussi, d'ailleurs, semblait tendue.

" On m'attendait, mon bonhomme de neige ? Je n'ai aucun temps à perdre. Vous feriez mieux de parler, mon eskimo. Et vite. Que fait-on ici ? Que fait cet homme ici ? "

Je prit une grande inspiration. C'était une ambiance unique. Une ambiance tendue, mais avec une envie certaine de savoir ce que je tramais. Ils n'allaient sans doute pas être déçus.

" Un peu de patience ne vous ferais pas de mal. A vous deux, d'ailleurs. "

Si je me permettais cette familiarité, c'est que j'étais sûr de mon coup. Dans quelques jours, Ivy, Black Mask et très certainement Bane en riraient.

" Mon plan est tout simplement imparable parce que Batman et ses enfoirés de justiciers ne connaissent rien de mon plan, il ne savent même pas qu'il existe. Et lorsqu'ils le sauront, il sera déjà trop tard. Mais pour que tout fonctionne à merveille, nous devons absolument nous faire confiance. Sinon, nous échouerons. Black Mask, je connais tes problèmes avec le clown. Je ne pas t'aider, tout simplement parce qu'il m'a aidé à sortir d'Arkham, et que je lui dois une dette. Mais ce cadeau est un bon moyen de te prouver que j'ai choisis mon camp. "

Je poussais l'un de ses hommes sans ménagement et lui offrit trois bombes de glaces.

" Ses bombes gèleront tout tes ennemis dans un large périmètre. Je n'en ai pas créé beaucoup en cas de vol, et ce sont la moitié de mes modèles. Fais en bon usage. "

Je me tournais ensuite vers Ivy. La tension était palpable chez elle. Il fallait lui expliquer tout de suite le plan avec qu'elle ne se mette vraiment en rogne.

" Ivy, ma chère Ivy. Je t'ai appelé parce que tu est la personne la plus apte à adhérer à ce qui va suivre. Tu aime la nature, tu l'adore même, tu considère les plantes comme tes propres enfants. Que dirais tu de voir tout ce que tu aime tant triompher enfin ? Faire de Gotham une ville écologique, une grande ville ou les plantes occupent une grande partie du territoire ? Je parle de Old Gotham, de Gramercy Row ? Je parle de tout ce qu'il y a alentour, de Bludhaven et de bien d'autres territoires ! La tour Wayne détruite par ton simple pouvoir et tout cela grâce à une catastrophe naturelle qui va bouleverser cette île ! Je m'explique. "

Je détournais le regard et marchais d'un pas lourd vers quatre sortes de tourelles très hautes et assez lourdes.

" J'ai fabriqué une bombe de glace géante pouvant plonger plusieurs quartiers de Gotham sous de grands bloc de glaces. Les personnes dans les rues seront balayés et soufflés tandis que les autres seront pétrifiés de froids. Certes ils ne mourront pas mais ils ne pourront rien faire non plus pour arrêter le carnage. J'ai tout les éléments pour les bombes, il n'y a plus qu'à les poser. Les tourelles agissent comme un aspirateur d'air qui va foncer jusqu'au cœur de la machine. Là, le mélange de ma solution hautement cryogénique va se mélanger à cette air et va être expulser dans les quartiers de Gotham les plus proches. Une répulsion fera l'effet d'un grand blizzard, la seconde plongera Gotham sous la glace, alors imaginer si le tout se reproduit toute les deux secondes exactement. Personne ne sera préparé à cela, sauf vous ! Black Mask, tu n'aura plus qu'à prendre le contrôle de Gotham avec tes hommes, et un allié que tu aura choisis. Vous devrez travailler en équipe. Lorsque tout cela sera finit, je n'aurais qu'à aller affronter Batman avec Bane, et avec toi aussi, Ivy, si tu est d'accord pour m'accompagner dans ce plan. "

Je marquais un temps d'arrêt. Avec toutes ces informations à assimiler, il fallait leurs laisser un peu de temps.

" Le seul problème, c'est que je ne sais pas du tout où se situe Bane. Je l'ai perdu de vue lors de mon séjour à Arkham, et plus de nouvelle de lui une fois revenu à Gotham. Et tant que je ne l'ai pas retrouvé, je ne peut pas continuer ... Mais ce problème sera vite réglé, je pense. Vous voulez surement savoir ce que j'ai à y gagner. C'est simple. La vie de ma femme et la mort de Batman. "

Je me dirigeais ensuite vers mon bureau, afin de prendre trois bouclier thermiques. Deux pour Black Mask, au cas où il trouverait un allié de choix, et un pour Poison Ivy.

" Ivy, Black Mask, acceptez vous de vous allier à moi pour la conquête de Gotham et pour la mort de la chauve souris ? "
Revenir en haut Aller en bas
Ivy

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 06/04/2014
Nombre de Messages : 31
Vous à Gotham : Mère Nature
Citations : I have no interest in your deals. No interest in you, in any of you, on the outside. This park, this is Gotham now... its future. Reclaimed by nature, pure without mankind's assaults. It is a sanctuary now, and I am guardian. I will not let it be defiled. Not by anyone. Certainly not by you. Leave.

MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Lun 25 Aoû - 18:27

Il était un peu dur de peser le pour et le contre. D'un côté les humains seraient exterminer.... Mais d'un autre point bien plus important à ses yeux : ses enfants aussi. Car aucun n'était encore assez fort pour tenir au froid que prévoyait Freeze, non aucun. Cela entraînait tous les tuer. Et cela ne faisait que la rendre folle de rage, contrairement à l'effet voulu. Elle avait certes un avantage sur eux : elle savait exactement où se trouvait Bane puisque c'est lui même qui avait mentionné ce plan avant qu'elle ne se décide à venir. Mais elle refusait catégoriquement de laisser quelque chose pareil arriver, si bien qu'elle tapait du pied. Et la rage se voyait sur son visage, les traits tirés, les yeux verts vifs et des ronces entourant son corps et se trouvant même des chemins de sa chevelure de feu.

- Ah oui pauvre idiot et vous pensez que je peux vraiment vous laissez tuer avec ces crétins tous mes enfants ?! Vous trouvez cela écologique vous que tous les exterminer ?!

Cela ressemblait fort à un refus, il fallait dire que c'était plus simple pour elle de s'allier à la tête de Démon qui partageait exactement les même idéologies et qui aurait sans doute un meilleur plan qui ne tuerait aucun de ses enfants adorés. Puis elle prit une profonde inspiration, quelque idées en tête tout à coup bien moins sympathique. Indomptable était mère nature. Aussi indomptable que les océans. Était il si idiot qu'il en avait oublié le détail principal concernant mère nature ? Freeze était donc si gelé du bocal qu'il en oubliait les principales motivations de la femme plante? Et cet homme à côté avec ce masque noir était il assez idiot pour risquer sa propre vie et celle des siens ?

- Si nous tuons tout le monde... Monsieur Sionis n'aura plus aucun contrôle sur quoi que ce soit. Il sera livré à lui même dans cette ville congelée. Le seul qui tirerait avantage de la situation serait vous Freeze. Réfléchissez. Comment vous nourrirez vous si vous tuer toute forme de vie ? Qui sera à vos bottes et qui sera là à vous aider ou vous craindre ? Vous serez tous aussi seul que moi. Et il n'y aura aucune vie possible sans une bonne terre. Sans eau ni même sans soleil. Quel serait mon propre avantage si les humains meurent de froid, si la terre perd de son intérêt et sa vertu ? Je n'aurais rien de plus à en tirer.

Penser à son confort et sa satisfaction était tout de même primordiale. Et c'était vrai. Qu'est ce qu'ils en tireraient quand bien même tous les humains exterminés ?

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5554-maman-nature
Doubly

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 08/05/2014
Nombre de Messages : 266
Vous à Gotham : Ancien joueur.

MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Mer 27 Aoû - 15:23

Black Mask écouta avec attention le discours du bonhomme de neige, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'était pas idiot. Malgré quelques zones d'ombre qui subsistaient à la fin de sa tirade, Roman avait confiance en Freeze. Cet homme était peut être fou, mais c'était loin d'être un abruti. Si il lui donnait un bouclier thermique à lui et pas à ses hommes, c'est qu'il y avait une raison. Peut être le souffle glacial n'affectait t'il pas l'intérieur des bâtiments ? Si tel était le cas, alors Freeze avait vraiment bien préparé son coup. Il permettait à ses alliés d'être prévenus, tandis que ses ennemis serait dehors ... En l'occurrence le chevalier noir. Quand au masque noir, lui, pourrait se servir de la bombe pour s'attaquer à son Némésis, le Joker en personne. et ensuite, le Fool paierait pour avoir humilié le Romain, et Roman pourrait s'approprier l'île du Tricorner pour en faire une grande zone industrielle qui lui rapporterait énormément de fric, avec un grand marché noir. Black Mask voyait déjà tout ça en grand, dans sa tête. Et, si la banque pouvait être piller, ce serait pour lui l'occasion de la racheter. Il pensait que les terroristes qui avaient fait explosés les ponts s'en seraient chargés, mais s'était désormais l'occasion !

Roman Sionis était venu pour dénoncer Freeze aux flics et ainsi s'attirer les félicitations d'hommes riches et ayant une grande influence sur la politique de Gotham. Désormais, il était prêt à marcher avec Freeze et Bane aussi longtemps que possible. Peut être qu'au final ils accepteraient d'être ses deux lieutenants. Autant dire, donc, que l'homme au masque noir ne laisserait JAMAIS quelqu'un entraver ce plan. Freeze avait besoin de Roman, et Roman avait besoin de Freeze. Ils étaient obligés de se faire confiance. Personne ne se trahirait.

Il prit les deux boucliers thermiques, écoutant attentivement les explications de l'homme au cœur de glace. Il devait choisir un allié. Il ne passerait pas par quatre chemin, de toute façon, il n'en avait qu'un, et c'était Carmine Falcone. Mais et Stella ? Devait il demander un autre bouclier pour protéger une personne à qui il tenait ? Non. Il ne valait mieux pas contrarier Freeze, déjà que la femme plante faisait une drôle de tronche. Il n'aurait qu'à lui demander de venir à la Black Tower quelques temps. Peut être accepterai t'elle. Elle en est bien obligée de toute façon, sinon, elle aurait le doute d'arriver à la fin de ses jours.

Black Mask s'apprêta à parler lorsque la femme plante fulmina.

- Ah oui pauvre idiot et vous pensez que je peux vraiment vous laissez tuer avec ces crétins tous mes enfants ?! Vous trouvez cela écologique vous que tous les exterminer ?! Si nous tuons tout le monde... Monsieur Sionis n'aura plus aucun contrôle sur quoi que ce soit. Il sera livré à lui même dans cette ville congelée. Le seul qui tirerait avantage de la situation serait vous Freeze. Réfléchissez. Comment vous nourrirez vous si vous tuer toute forme de vie ? Qui sera à vos bottes et qui sera là à vous aider ou vous craindre ? Vous serez tous aussi seul que moi. Et il n'y aura aucune vie possible sans une bonne terre. Sans eau ni même sans soleil. Quel serait mon propre avantage si les humains meurent de froid, si la terre perd de son intérêt et sa vertu ? Je n'aurais rien de plus à en tirer.

Voilà, tout commençais à partir au vinaigre ... C'était trop beau pour être vrai. Néanmoins, les sbires de la femme plante n'était pas réellement réactifs, du moins en apparence. Les hommes de Black Mask ne mettront pas longtemps à les vaincre, si tout tournait à l'affrontement, et Freeze se chargerait de la vaincre. Ensuite, ils n'auraient plus qu'à courir, se serait chacun pour sa peau, afin d'éviter de s'attirer les foudre de Poison Ivy. Il se ferait une nouvelle ennemie, elle détruirait toute ses industries, saboterait ses trafics d'armes.

Super.

Il fallait trouver un compromis. Elle n'avait forcément pas compris quelques chose. Bien sûr qu'elle aurait un avantage certain, si Freeze l'avait appelé. Il n'aurait jamais prit le risque d'informer une personne supplémentaire si il ne voyait pas de l'intérêt pour lui et son interlocuteur. Seulement, c'est Freeze qui pouvait répondre à cette question, et non pas Roman. D'ailleurs, l'ambiance était pour l'instant tellement tendu qu'il ne pouvait pas parler affaire pour le moment, il fallait que Freeze détende le tout. Ou l'empire ...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Ven 29 Aoû - 15:20

Au moins, c'était clair, Ivy n'était pas du tout consentante. En plus, elle ne connaissait rien à la cryogénie, et n'avait pas l'air de chercher plus loin que le bout de son nez. Malgré tout, je me taisais, laissant un silence pesant dans la salle. Roman, lui, avait l'air d'être satisfait d'un tel plan, surement y avait il trouvé son compte. En tout cas, il était temps de dévoiler plus de détails de mon plan, même si je pensais que ce que j'avais annoncé suffirait amplement. Malheureusement, je commençais à bouillir de colère intérieurement, mais je me calmais rapidement, comme à mon habitude, pas par peur de fondre mais parce que s'énerver n'avancerai en rien les choses.

" Premièrement, Pamela, je ne suis pas idiot et ces hommes non plus. J'éviterai d'ailleurs, à votre place, d'avancer de tels propos alors que vous ne connaissez strictement rien à la cryogénie. "

La tension était palpable dans la pièce. La conversation, si elle continuait ainsi, tournerait vite à l'affrontement et cela me déplairais au plus haut point. Non que je ne puisse pas protéger mes tourelles, mais je pensais sincèrement qu'Ivy participerait au complot de bon cœur. Je vais devoir me forcer pour qu'elle accepte de s'intégrer pleinement dedans.

" Sachez, Ivy, que je n'ai pas grand chose à faire que vous participiez au plan ou non. Si je vous ait appelée, c'est pour vous protéger vous et vos enfants. Vous êtes attachés à vos plantes, tant physiquement que mentalement, si je ne m'abuse. Ainsi, avec ce bouclier thermiques, vos plantes seront protégés, et si ce n'est pas le cas, la déflagration attaque l'extérieur des bâtiments, et non l'intérieur, le souffle ne sera pas assez puissant pour s'y engouffrer. Gotham sera sous la glace, oui, mais j'ai concentré mes efforts sur l'extérieur. Ma cible n'est autre que Batman, les gangs seront affaiblis voir morts, mais ce ne sera pas la totalité des humains qui, à une heure pareille, seront certainement comme à leurs habitudes endormis, fuyant les pensionnaires évadés d'Arkham. "

Tout ce que je venais d'annoncer était vrai. Mon plan ne consistait pas à givrer toute les personnes à ma portée, mais à tuer le Batman et à sauver Nora en poussant Black Mask au sommet. J'aiderai également Bane à briser la chauve souris et à devenir un grand leader de la pègre. Quand à Ivy, elle trouverait ses propres intérêts. Je me doutais que cela n'aurait pas comme unique conséquence d'affaiblir le chevalier noir, que les terroristes de Gotham en profiteraient pour faire leurs magouilles, mais je m'en fichait éperdument.

" Permettez, Mr. Sionis, je dois tout expliquer à Pamela. "

Mes tons ironiques n'étaient même pas fait exprès, je perdais littéralement patience. Et ça pouvais vraiment se voir. J'avais hâte de mettre un terme à cette conversation, je n'étais vraiment pas fait pour les longs discours. Je préférais passer à l'action. Lentement, je sortais mon Cryogéniseur et givrais un homme de Roman. Puis attendis une bonne minute, sous les regards stupéfaits du reste de sa petite troupe. J'avais décidé de le prendre comme cobaye par pur hasard, parmis les sbires de Roman et non ceux d'Ivy, de peur qu'ils reprennent leurs esprits, car j'ignorais comment l'envoûtement de ses hommes fonctionnaient. Puis, las d'attendre, je le pris à deux mains pour l'envoyer valser contre un mur. La glace se brisa, mais l'homme n'était que sonné, et non pas mort.

" Tout les êtres vivants sont pareils. C'est simplement la fragilité qui fait la différence. Lors du lancement de l'attaque, la glace tiendra beaucoup plus, mais je chargerai l'un de mes meilleurs hommes de dégivrer le parc Robinson une fois toute nos affaires terminés, à condition, bien évidemment, que vous acceptiez de collaborer. Je ne l'ai fait qu'une minute parce que nous n'avions pas de temps à perdre, mais votre homme, Sionis, aurait pu tenir une heure, une journée, voire même des jours et des semaines. Tout est questions de visée, et je vous promet, Ivy, que la flore ne sera pas touchée. "

Je n'avais plus qu'à attendre la réponse de la femme plante et les éventuelles questions ou suggestions de Roman.
Revenir en haut Aller en bas
Ivy

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 06/04/2014
Nombre de Messages : 31
Vous à Gotham : Mère Nature
Citations : I have no interest in your deals. No interest in you, in any of you, on the outside. This park, this is Gotham now... its future. Reclaimed by nature, pure without mankind's assaults. It is a sanctuary now, and I am guardian. I will not let it be defiled. Not by anyone. Certainly not by you. Leave.

MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Sam 30 Aoû - 18:47

Être prise pour une idiote, voilà une autre chose qu'elle détestait. Il était évident qu'elle avait perdu la raison sur bien des choses depuis longtemps, que la seule chose qui l'intéressait était ses plantes, ses enfants et leurs survies. Qu'en avait-elle à faire de la cryogénisation ? Qu'en avait-elle à faire qu'un homme s'amuse à tout geler sur place pour sauver sa femme ? Elle connaissait Freeze. Ils s'entendaient bien en général, si ses souvenirs étaient bons. Cryogéniser un homme du masque noir n'était peut-être pas judicieux mais déjà plus judicieux que cryogéniser l'un des sien, bien qu'ils n'auraient réagis qu'aux ordres de Mère Nature. Du moins... Elle n'oserait révéler comment il fallait faire pour retirer cet envoûtement, pour ceux qui ne le savaient pas déjà.

Si elle n'était pas à 100% convaincue par ce plan, elle acquiesça tout de même, persuadée au fond d'elle que de toute façon, si on osait lui faire du mal, ses puissants amis l'aideraient à se sortir de ce pétrin. Elle jaugeait les deux hommes un long moment, à savoir qui serait son ami, et de qui se méfier, tout plan avait ses mauvais côté, quel serait le mauvais côté de ce plan ? Fallait-il vraiment leur faire confiance ? Tuer le Batman... Au fond... Elle s'en moquait bien, tant qu'on la laissait tranquille, elle et ses enfants, tant qu'on les laissait prospérer, elle se fichait bien que des hommes en slip moulant se baladent dans la ville. Il fallait certes voir plus loin, mais aussi en arrière : le chevalier noir s'en était plus d'une fois pris à elle, mais ils s'étaient aussi rendus des services. Elle se demandait bien qui s'occuperait de tuer toutes les petites frappes s'approchant un peu trop près de chez elle, qui oserait brutaliser ses enfants alors qu'elle a le dos tourner. Peut-être que faire un effort vis-à-vis de Black Mask s'imposerait, s'il devenait plus important dans la pègre, peut-être se débarrasserait-il des petites frappes lui, et surtout, ses larbins. Hm... Elle y réfléchissait, les regardant un à un, Sionis, Fries, les larbins de Sionis, ses propres larbins - qui n'étaient à ses yeux, il fallait le dire, que des tas de chairs ambulants.

- Dans ce cas, ne tuez pas que le Batman. Tuez toute la vermine grouillant dans les rues.

Ne pas se salir les mains était assez alléchant, même si elle aurait sûrement sa part à faire dans cette histoire de cryogénisation. Laquelle, elle se le demandait bien.

- Ne prévenez aucun autre chef de gangs, et s'ils se retrouvent dans les rues à ce moment, tuez les.

Etait-ce terminé ? Avaient-ils dit ce qu'ils avaient à dire ? Parce qu'il commençait à sérieusement faire froid, comme si toute ses couches de vêtements ne suffisaient à la réchauffer, le froid sinueux les emparaient, tout comme le poison qui régnait en son propre habitat. Lentement, elle reculait vers la sortie, signe qu'elle ne voulait pas rester plus longtemps ici, mais que si des choses avaient encore à être dites, elle attendrait... Pas très longtemps mais elle attendrait. Être patiente, voilà une chose qu'elle n'aimait pas particulièrement.

- En avons-nous terminé ? Avez-vous une date pour vos méfaits ou vous nous préviendrez, Victor ? Ca n'est pas tant que je n'aime pas ce lieu mais disons que... Je n'y suis guère habituée. La chaleur tropicale de mon hôtel commence à me manquer.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5554-maman-nature
Doubly

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 08/05/2014
Nombre de Messages : 266
Vous à Gotham : Ancien joueur.

MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Mer 3 Sep - 16:19

Bon, l'atmosphère s'était détendue grâce aux explications de Freeze. Roman n'y connaissait pas grand chose non plus en cryogénie, mais il doutait quand même à ce que le bonhomme de neige demande à ses hommes de jouer les balayeurs. D'ailleurs, Sionis ne comprend pas du tout à quoi servait Ivy dans le plan. Peut être que Freeze voulait utiliser sa force. Pour quoi ? Il allait certainement le savoir très bientôt. Sionis ne tiendrait pas rigueur au scientifique fou de son attaque contre son larbin. Il avait calmé la situation, c'était le plus important. Mais il pu noter les regards de haine que portaient ses sbires sur le bonhomme de neige. Dans la pièce, personne ne s'aimaient véritablement, mais ils étaient tous liés par ce plan. Point positifs, ils allaient surement bien s'amuser.

La tension s'étant calmée, il était temps pour Roman de commencer sa stratégie. Il fallait avant tout donner des arguments qui convaincrait Freeze et Ivy, et qui servirait ses propres intérêts. Mais avant tout, éclaircir les choses.

" J'ai beaucoup d'hommes, Freeze, mais pas une armée. Je pourrais prendre petit à petit les rues de Gotham, mais il est clair qu'il faudra frapper très fort juste après que Gotham ait été congelée. Je pense qu'un autre gang ne serait pas de refus, et d'ailleurs je suis étroitement lié à Carmine Falcone, avec qui j'ai pactisé il y a quelques temps. Et même si nous ne l'intégrons pas à ce projet, Ivy, je refuse de toucher à ses hommes. Les autres gangs seront évidemment abattus. "

En parlant ainsi, il était clair qu'il montrait son autorité et son importance mais aussi son sens de la loyauté. Le Black Mask savait qui était ses meilleurs alliés, et Carmine en faisait parti. C'était un allié de choix qu'il ne tromperait pour rien au monde, du moins pour l'instant, tout simplement parce que c'était l'homme le plus sensé qu'il connaissait.

" Je propose d'attaquer la banque en premier. Si tu réussi, Freeze, tu aura déjà un bon pactole que tu pourra utiliser pour soigner ta femme. On pourrais ensuite attaquer la Wayne Tower, car j'ai entendu dire que tu détestais cet endroit, Ivy. Ensuite, je ne sait pas, avec Bane, nous pourrions attaquer ... La mairie ? Ainsi, avec ces attaques de grande ampleur, les flics et les justiciers auront bien plus de chose à foutre que de simples tuerie de gang. Dis comme ça, c'est encore pire qu'une attaque de gang, c'est vrai, mais une tuerie, c'est le quotidien de Gotham. "

Pourquoi ces lieux ? Tout simplement parce qu'il faisait d'une pierre deux coup : en aidant Freeze, il pourrait racheter la banque, et en aidant Ivy, il mettrait hors circuit son principal concurrent, Bruce Wayne. Cette enflure qui avait si lâchement fuit Gotham sous prétexte que c'était trop dangereux à cause d'un No Man's Land, et qu'il ne se faisait même pas respecter dans sa propre maison qui, au passage, à complètement cramée. Et la mairie était un bâtiment principal, c'était même l'emblème de Gotham.

" En plus, avec ces attaques, vous alerterez surement la chauve souris. Et à ce moment là, vous l'ensevelirez, le congèlerez ou le briserez. "

Autant d'adjectif qui définissait les autres membres du projet. Roman en avait désormais terminé. Il n'avait plus qu'à attendre le verdict de maître des lieux et l'approbation de Pamela Isley.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   Sam 6 Sep - 14:32

Tout rentrait dans l'ordre. Ivy avait donnée ses conditions, et Roman émettait des idées. L'une d'entre elle, cependant, ne respectait pas l'une des conditions de la femme plante. Je ne pense pas que ça la dérangera plus que cela. Notre groupe n'était certes pas fait pour s'entendre, mais nous parviendrons sans doute à notre fin. Seul Bane était chanceux dans cette affaire, il s'entendait avec tout le monde. Il avait déjà été employé par Black Mask, fait affaire avec Ivy et est mon ami. Du moins, j'ose l'espérer.

Les propositions du masque noir était en effet extrêmement alléchantes, mais je savais bien que cela cachais bien des choses. Le parrain de la mafia de Gotham pourrait se débarrasser de Brisbane, même si les rumeurs disaient qu'il était mort, il évinçait également Bruce Wayne. Quand à ce qu'il allait faire de la banque ... Seul son esprit tourmenté savait comment il allait s'en servir. Il avait surement d'excellente raison. Mais, du moment que j'étais payé et que Sionis accomplissait sa part du contrat, ça ne me posait aucun problème, bien au contraire. Si il me proposait de me remplir les poches de pognons, je ne demandais pas mieux. Ainsi, ma tendre femme irait mieux. Je n'avais pas le droit d'échouer. Tout ça à cause de Batman. De Ferris Boyle. Cet homme que je n'ai pas pu éliminer. Je n'échouerai pas la prochaine fois. Je le jure sur la vie de ma femme. Je n'ai pas le choix.

" Je pense que ces lieux sont les plus propices à attirer les justiciers. Tu as parfaitement raison, Black Mask. Dès le lancement de la bombe, j'attaquerai la banque, tes hommes me rejoindront plus tard, étant donné qu'elle ne me fera aucun effet. Tes hommes, en revanche, seront complètement givrés. Cache les un moment, Batman et ses amis ne seront pas assez rapide. Ils ne réagiront pas assez vite. Poison Ivy, tu nous aidera à détruire Wayne Enterprise avec l'aide des sbires de notre ami Sionis. Bane se chargera soit de la mairie, soit du Monarch Theater. Surement l'ancien théâtre, il y à la bas un bon tas de flics et quelques justiciers peu connus voulant s'enrouler dans une sorte de groupe. Une justice d'état, un truc dans le genre, mais les morts que provoquera notre colosse devrait faire apparaître le GCPD. Très bien. Toi, Black Mask, je pense que tu sais très exactement ce que tu doit faire. "

Je marquais un instant de pause, non pas pour intimider mes invités mais pour réfléchir. Ce plan était sensé marcher à merveille, mais qui sait les adversaires que nous allons rencontrer ? Peut être que je serai en face à face avec Batman. C'était pratiquement sûr et certain. Je me tournais ensuite vers Ivy. Je ne devais pas la négliger, elle nous serait d'une aide capitale dans ce plan. Et contrairement à ce qu'au masque pouvait penser, je respecterais ce que j'ai dis. Elle n'en aurait peut être pas fait de même, mais je suis tout de même un homme de parole.

" Ivy, la présence du Romain ne te pose pas de problème ? Pour ce qui est du Batman, il ne sera pas le seul à périr ce jour là. Black Mask se chargera de liquider les tarés qui grouillent les rues. "

Je posais mon regard sur les tourelles. C'était pour bientôt. Je pourrais enfin abattre de sang-froid celui que je haï du plus profond de mon cœur. De mon cœur de glace.

" Cela se passera dans deux jours. Vous devrez tous être à vos postes à une heure du matin. Cette discussion ne doit être répétée qu'à Bane et à Carmine Falcone. Je compte sur chacun de vous pour leurs faire parvenir, sauf si je retrouve Bane en premier. "

Je ne savais pas que le colosse était retenu chez la femme plante, mais elle ferait bien de le libérer ou de le lui dire car, si tel était le cas, il le retrouverait grâce à son chercheur thermique. En effet, Freeze avait en quelques sorte construit une arme et une antidote. Ainsi, si son Cryogéniseur était volé, il avait un bouton d'annulation sur son avant bras gauche au cas où on s'en servirait contre lui. De même, les grenades givrantes étaient sans effets contre lui. Les boucliers thermiques fonctionnaient de la même façon : ceux qui les possédaient pouvaient être rendus inactifs, ou bien être retrouvé. Je me servirait de cela pour retrouver l'utilisateur du Venom.

" Sur ce, vous pouvez partir. Il ne me reste que deux ou trois détails à faire, et nous pourront lancer le complot Congélation. Nous triompherons, avec de tels pouvoirs réunis, nous ne pouvons pas perdre. "

Sans me soucier des sbires de Black Mask et des morts vivants de Poison Ivy, je lançais un regard attristé à Nora avant de me remettre au travail.


[ HRP : Je pense que c'est mon dernier post pour ce sujet. Roman, tu conclura ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coopération [ Poison Ivy et Mister Freeze ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coopération Marchande
» Département de la coopération magique internationale
» Mr Freeze Vs Géant Vert
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.
» Michaelle Jean rend hommage à M. Alphonse Desjardins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Otisburg :: Cryogenics Enterprise-