RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Doomed (PV Batman / La Lignée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre de jeu

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 28/11/2011
Nombre de Messages : 569
Vous à Gotham : Visiteur occasionnel d'un autre monde sur la chatbox de Gotham.
Citations : Votre destinée est mienne!

MessageSujet: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Jeu 12 Juin - 17:37

HJ: Pour plus de commodité, ce rp débutera par un post du Maitre de Jeu.
___________________________________________________

Matthew Grimes, un nom qui revenait dans beaucoup d'esprits depuis quelques jours...le nom d'un monstre, un boucher sans âme, un destructeur...et un raciste endurci, qui aurait pu régner sur Gotham avec ses "fils de la Nation Arctique". Des tueurs et des porcs dans une ville en pleine explosion.

Gotham City, une ville tellement explorée, exploitée que plus personne n'y est vraiment chez lui et que tous en ont conscience. Les vieux quartiers d'immigrations où vivaient les Italiens, les Francais et les autres nationalités?
Si beaucoup avaient trois sous de jugeotte, ils se seraient barrés sans rien demander et malgré tout, il restaient, demandant, réclamant un dû auquel ils n'étaient pas digne. Ils auraient du partir, le plus loin possible et ne plus jamais revenir...car telle était la pensée de celui qui dirigeait autrefois un groupuscule nazi quasiment détruit au jour d'aujourd'hui. Comment cela était il arrivé? Très difficile à dire mais beaucoup parlaient de vengeance de la part des habitant, de traques au fin fond des ruelles et d'executions sordides....il y'avait bien une part de vérité dans tout ce bordel mais elle se mêlait aux ragots et autres mensonges. La vérité, Grimes la connaissait: Ses actions avaient attiré quelque chose qui avait longtemps gardé un oeil sur lui, quelque chose d'un autre monde, doté d'autres mœurs et d'une animosité sans égal à son égard.

L'air frais de la nuit se fait glacial alors que plusieurs hommes regardent leur leader, décidé à en finir avec cet ennemi qui s'évertuait à déchirer ses hommes et à les mettre en morceau. Le dernier d'entre eux à y' être passé était Samuel Boones, petit avocat à la semelle le jour et decerébré aux idées malsaines le soir. Il avait été retrouvé chez lui, la gueule brulée et collée contre la plaque de sa cuisinière, avec, autour de lui, des traces de luttes.....et bien sûr, Boones n'était pas un cas isolé, entre les pendaisons à l'entrée de l'East End, l'écorché pendu à l'entrée de Robinson Park et les restes du cadavre d'Elene Carvers qui retapissaient le macadam de l'East End, pulvérisé par un 33 tonnes.

Et si il n'y avait eu que cela......le murmure qui s'échappe de la bouche de Grimes est à peine audible quand il repense à cette foutue salope qui avait massacrée plusieurs de ses hommes dans le parc, il y'a maintenant plusieurs mois....et il avait été le seul à en réchapper, sans pouvoir le raconter, tant bien même que la réputation de son groupuscule en aurait séverement pati......alors il avait gardé le silence, reconstruisant lentement ses troupes pour mieux contre-attaquer et surtout, retrouver cette salope de flic qui avait osée le ridiculiser. Il avait mis au défi cette "putassa" de se ramener ce soir, ici, sous peine de faire exploser une nouvelle bombe dans le vieux Harlem de Gotham, annonce qui avait été vite relayée dans les rues et qui, bien entendu, ne serait pas tombée dans l'oreille d'un sourd.....mais plutôt dans celle de celui qui allait devenir, au même titre que la principale visée, son pire cauchemar.

Maugréant, il enclenchait la culasse d'un K-22 long Rifle, un fusil à lunette modifié dans lequel il enclencha un chargeur de 6 balles. Son attention se porta ensuite sur le AA-12, un fusil à pompe automatique capable de déchainer l'enfer sur quiconque croise sa route. Ce n'était pas pour rien qu'on appelait cette arme "Le Destructeur de Régiments". Pour le reste, on retrouvait quelques fusils d'assauts, des calibres 12 et parfois, des 9mm volés dans les dépots de la police. Pas aussi efficaces que les armes vendues par Oswald Cobblepot mais Grimes allait s'en contenter.
Il était persuadé que ce soir, il allait faire la peau à la foutue tarée, sans se douter qu'il précipitait sa propre chute.

"Matt....."
"Je vais me la faire, cette putain......et je te jure que je vais foutre le feu à toute cette putain de ville si elle se pointe pas....et même après, je foutrai le feu."
"Ok, mais...heu, c'est qui, au juste cette....."Kali"? On sait rien d'elle, et toi, tu nous convoques en nous demandant de prendre les armes comme si on allait partir à la chasse au monstres."
"Tu sais pas qui est elle.....et crois moi, je vais te lui coller le canon de mon flingue dans la bouche et lui exploser la tête.....Et après, je feterai sa mort en allant cramer du négro."


Des types comme Grimes étaient des monstres, des tueurs dépourvus de sentiments, dont la haine était tant ancrée dans leur esprit que rien ne pouvait les toucher....excepté une chose: La Peur, cette petite émotion qu'il connaissait si bien lorsqu'il menaçait de faire des siennes. Il ne se doutait aucunement que ce soir, la tendance allait s'inverser.

"Sachez, mes frères que ce soir, nous allons purger Gotham, la débarrasser à la fois du sang impur mais aussi de celui des traitres. Ce soir, nous allons faire un exemple avec celle qui a osée nous tenir tête. AMEN ET ALLELUIA, MES FRERES."

Les quelques hommes présent hurlèrent en choeur, comme pour affirmer les dires de ses hommes qui, malgré une certaine appréhension, étaient prêt à suivre leur chef. Ce dernier, malgré une défaite n'avait pas peur de se relever et se devait de faire face avec force, fierté et orgeuil. En fait, cétait juste un euphémisme pour dire que ces types étaient tous des malades mentaux dont il était de premier ordre de se débarrasser, pour le bien de tous. Malheureusement, la Police n'avait pas su y' faire grand chose et beaucoup de juges, dont Misen Gleenwood, avaient eux-même leurs attaches dans ce groupe, ce qui les poussaient à défendre leurs camarades. Mal leur en pris car aujourd'hui, Misen et ses camarades nourrissaient la faune et la flore de Gotham Rivers, la tête et les parties génitales en moins. Ce fût avec un certain soulagement que pas mal de flics, dont Bullock, avaient découvert leurs corps. Bien sûr, le commissaire Gordon, à l'époque, ne pouvait tolérer de telles actions dans sa ville. Oui, Misen et les autres étaient des ordures mais personne ne pouvait bafouer la loi, même pour faire justice soi-même. Il avait pourtant coffré pas mal de ces foutus tarés extrémistes mais comme souvent, ils ressortaient libre, à cause d'un léger vice de procédure et de quelques billets glissés sous la table, au grand dam du flic utopiste qu'était James Gordon.

"Je vous promets que ce soir, nos ennemis vont payer. Personne n'attaque la Nation Arctique sans en souffrir en retour. Ce soir, nous allons avoir NOTRE VENGEANCE!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Ven 13 Juin - 18:41

(HJ/ Jolie entrée en matière, ça me rappelle d'excellents souvenirs avec la Biosyn. J'ai hâte de me relancer dans une aussi grosse intrigue avec toi. Smile /HJ)

"Non."

Une voix de tonnerre s'élève dans le silence qui a suivi l'annonce de Matthew Grimes. Entouré des siens, dans cette zone industrielle devenue en fiche à cause de la crise économique et surtout après la coupure avec le reste du monde, il se sent supérieur, en confiance. Il est persuadé de pouvoir anéantir son adversaire, "Kali", et apparaîtra comme le maître qu'il est sûr d'être ; il se trompe.

"Pas de vengeance. Pas de revanche. Pas pour vous."

Un bruit de vêtement froissé se fait soudainement entendre, juste au-dessus des troupes de la Nation Arctique. Leurs regards se portent vers le ciel, et ils découvrent une silhouette massive et puissante qui chute directement vers eux tous.

"Vous allez juste souffrir, et finir dans des cages."

Planant grâce à sa cape, le Batman arrive au milieu des hommes armés et virulents. Accroupi pendant quelques secondes, il se relève lentement, jouant sur son charisme et l'effet qu'il a sur les autres.

"Avant, je vous aurais laissé une chance de vous rendre, de rentrer chez vous."

Il tourne sur lui-même, son regard blanchâtre, derrière son masque, se posant sur tous les visages des hommes présents autour de lui. A quelques mètres, Matthew Grimes doit fulminer, mais il ne bouge pas, certainement marqué aussi par l'apparition soudaine.

"Mais c'était avant."

Subitement, le Chevalier Noir appuie sur un bouton à sa ceinture, provoquant immédiatement l'effondrement de la première ligne d'hommes autour de lui. Un choc psionique, venu directement de son costume, les a plongés dans un coma qui durera pendant quelques heures.

"Viens, Grimes. Viens montrer à tes hommes combien tu es si supérieur aux autres."

Il n'aime pas les racistes - il ne supporte pas la Nation Arctique, mais il peut comprendre leur réaction. Depuis quelques jours, le groupe est l'objet d'agressions violentes, brutales, et ils veulent se venger ; il ne peut pas les laisser faire, mais il sait surtout qu'ils ne sont pas les seuls.

Depuis quelques semaines, les criminels de Gotham City subissent des attaques mortelles. Lester Buchinsky a été retrouvé dans un très sale état, d'autres ont été découpés, massacrés... Bruce a tenté de discuter avec une petite frappe, Harnett, à l'asile d'Arkham, et il n'en a retiré que des bribes terrifiées.
Quelqu'un, quelque chose, est en train de s'en prendre aux différents groupes criminels de la ville, et il les anéantit. Wayne ne peut laisser faire, et il est autant là pour arrêter la Nation Arctique que pour découvrir qui est derrière tout ça. Avec la coupure du monde, Ra's Al Ghul et le reste, il n'a guère de temps à perdre, mais il ne peut pas laisser des monstres agir ainsi dans sa ville.

La reprise de Gotham City passe aussi par ce genre de "petites" actions. Qui, bien évidemment, sont bien plus plaisantes quand elles impliquent de fracasser des racistes...
Revenir en haut Aller en bas
Maitre de jeu

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 28/11/2011
Nombre de Messages : 569
Vous à Gotham : Visiteur occasionnel d'un autre monde sur la chatbox de Gotham.
Citations : Votre destinée est mienne!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Ven 13 Juin - 22:09

Grimes est désagréablement surpris, voire, désappointé face à l'arrivée du justicier de la nuit. Majestueux, ténébreux et redoutable, son ombre s'abat sur les criminels superstitieux et décérébrés du groupe dont une grande partie en fait les frais. 12 à terre sans qu'il ne bouge.....12 sans qu'il n'ait besoin de se fatiguer, provoquant une première vague de peur dans le cœur de ces racistes endurcis qui reculent déjà, laissant Grimes plus ou seul aux prises avec le croisé à la cape qui attends, mettant au défi le leader de la Nation Arctique de lui faire face.

Désappointé mais pas effrayé, il lui faisait face en le regardant directement dans les yeux, sans plier, sans reculer. Pas de cri, pas d'insultes, rien qui ne laisse supposer qu'il soit sur le point de craquer: Soit il est sur de lui......soit la peur qu'engendre le Batman ne semble rien lui faire. Cela ramènerait encore à deux autres hypothèses: Soit Grimes était un inconscient.....soit il a vécu une peur bien plus intense que celle générée par son ennemi chiroptère.

"Ca marche pas, ton foutu numéro.....Va falloir revoir tes bases, ducon."

Grimes dégaine aussitôt une arme de sa ceinture. Une longue lame immaculée, aiguisée, de type militaire. Un couteau de combat qu'il manie avec aisance, rapidité et une dextérité rarement vue. Le dossier judiciaire du criminel précisait de très longue années de pratiques de combat, de participation à des combats de rues et de nombreuses bagarres dans les lieux publiques....le parfait profil du fauteur de trouble pourtant 4eme dan de karaté dont il fallait se méfier. Bruce devait bien le savoir et pourtant, Grimes, tout comme son adversaire continuaient de se regarder, sans que le chef de la Nation Arctique ne se décide à bouger.

"Je t'explique un truc.....Toi, t'est rien.....T'est que dalle....Tu crois que tu me fous les jetons? La peur, je l'ai vécue....je l'ai vue et je lui ai crachée à la gueule et aujourd'hui, elle revient me chercher......en compagnie de Dame Faucheuse.....mais c'est ca, c'est ce qu'elle s'imagine. Tu sais pas qui elle......tu sais pas ce qu'elle est, ni comment elle a massacré mes hommes......Toi, t'est rien à coté de cette salope......ALORS AMÈNE TOI!!!!!!!!!!!!!"

Cette fois, Grimes passait à l'attaque, fonçant presque tête baissée sur son adversaire, toute garde ouverte. Pratiquant mais peu réfléchi dans ses attaques, au final. Quelle idiotie de sa part car la finalité de tout cela serait des plus évidente. Grimes était confiant....trop confiant dans ses propre capacités, sans même se douter que face à lui se trouvait le résultat d'une jeunesse passée à explorer les plus obscurs secrets des grands maitres d'arts martiaux de ce monde.

Oui, Grimes était un homme fort.....mais celui qui le faisait face était hors concours et il allait vite en faire la douloureuse expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Dim 15 Juin - 18:55

La provocation a fonctionné.

S'il demeure un des meilleurs combattants de ce monde, Bruce est pleinement conscient que ses capacités personnelles baissent. Il n'aurait eu aucun véritable mal à affronter la totalité de la Nation Arctique, mais il craignait d'être quelque peu usé après un tel effort ; or, si son raisonnement est bon, il devra très bientôt combattre des ennemis bien plus féroces, et cela aurait pu être plus difficile.
De ce fait, provoquer Matthew Grimes lui est apparu comme la meilleure solution pour vaincre rapidement son groupe. Couper la tête, et le reste du corps hésitera, cherchera quoi faire, et fuira - ou sera plus simple à anéantir.

"Reste cohérent, Grimes."

Alors que la foule des membres de la Nation Arctique s'ouvre pour laisser passer le leader enragé, le Batman ne bouge pas. Derrière son masque, son regard blanchâtre reste figé sur la silhouette énervée, armée d'une longue lame militaire qu'il entend bien planter dans son ventre.

"Tu veux que je m'amène, mais..."

Quelques instants avant le choc, il se déplace sur le côté, laissant passer Matt Grimes, qui frappe le vide. Un petit cri étouffe traverse la foule, qui voit l'échec de leur chef dans son attaque un brin imbécile.
A ses côtés, le Chevalier Noir marche lentement autour de lui, évidemment provocateur.

"... c'est toi qui viens vers moi. Sans aucune réussite."

Il sait que les autres ne bougeront pas : tout groupe de ce type a un fonctionnement tribal, où la place du chef ne tient que par la force qu'il dégage. S'il est défié, si son pouvoir est remis en question, les membres du groupe attendent de voir qui l'emportera, et à qui se soumettre alors.

"Tu ne sais rien de la peur, Grimes. Laisse-moi t'en enseigner les bases."

Avec un geste beaucoup trop rapide, le Chevalier Noir s'empare de son grappin à sa ceinture. Il l'active, et la pince s'en échappe pour s'accrocher aux vêtements et à la chair de Grimes, au torse. Le mécanisme s'enclenche immédiatement, et le criminel est irrémédiablement attiré vers son agresseur.

"Première leçon."

Tenant le grappin de la main gauche, Wayne voit arriver Matt Grimes vers lui.

"Je suis la peur ici."

Un léger sourire s'affiche sur son visage, alors que son poing droit s'écrase sur le nez et le visage de sa victime, qui s'effondre juste après. La première leçon est claire, mais brutale.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre de jeu

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 28/11/2011
Nombre de Messages : 569
Vous à Gotham : Visiteur occasionnel d'un autre monde sur la chatbox de Gotham.
Citations : Votre destinée est mienne!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Dim 15 Juin - 21:04

Rien n'est plus têtu et endurci que le cerveau d'un raciste profond sorti du trou du cul de nul part car oui, Grimes n'était pas originaire de Gotham mais d'un des nombreux coins de bouseux de ce pays où de vieilles mœurs étaient encore à l'oeuvre. Sa présence à Gotham reste encore à ce jour un mystère bien que, à son comportement, on devine qu'il s'y trouve pour continuer ses "belles" actions.....sauf que là, elles se cantonnaient à se manger des pêches sévères et à bouffer le sol.

Grimes jurait comme un charretier, insultant la Chauve-Souris de tous les noms, mais pas une seconde il ne tremblait et aussi étrange que cela puisse paraitre, les paroles du justicier à son égard ne changeaient pas d'un pouce. Pire, il en rajoutait dans une provocation plus douloureuse alors qu'il se passait la main sur sa lèvre supérieure maintenant ouverte ainsi que son nez, d’où s'échappait un mélange presque spongieux de morve et de sang.

"Mon cul........"

Son ventre lui faisait mal mais il ne se laissait pas aller à la douleur. Concentration, discipline....et surtout une sacrée foutue dose d'orgeuil face à un mec costumé qui lui était supérieur en tout point. Autant dire que son immaculée perfection, il pouvait se la foutre au cul face au gardien de Gotham.

"Pas peur......... pas de toi......."

Le coup avait été puissant, bien placée et lui donnait une foutue migraine, ce faisant, troublait aussi sa vue ce qui le déséquilibrait. Mais il s'en foutait: C'était qu'un coup, un seul parmi tant qu'il avait reçu dans sa vie. Celui-ci était juste plus puissant que la normale. Et malgré tout, Matthew Grimes se relevait, serrant les poings face à celui qui osait se la donner en face de lui.

"Tu te prends pour quoi, hein? Tu te crois fort, "Monsieur je suis la Peur!"? Putain, t'est rien, face à elle. Tu me fais pas peur, t'entends....TU ME FERA JAMAIS PEUR, BATMAN!!!!!!!!"

Et à nouveau, il fonça, toute garde ouverte sur son adversaire, sachant pertinemment ce qui l'attendait: La défaite: Sale, puante, humiliante, destructrice.....
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Dim 15 Juin - 21:05

Un coup de feu retentit dans l'obscurité de l'usine, mettant fin aux mise au défi de Grimes, ce petit étron puant qui ose dire que la peur n'est pas pour lui, que rien ne l'effraye. Il se stoppe net, comme paralysé lorsqu'une voix féminine forte et déterminée se fait entendre

"Mais moi, je te fais peur, Grimes.......n'est ce pas?"

Un autre coup de feu retentit juste en face de Grimes, manquant de près de toucher son pied droit, ce qui le fait tomber au sol. Ses hommes ne tardent pas à céder à la panique, surtout lorsque enfin, l'expression de terreur pure que le justicier aurait voulu voir sur la sale face de rat de ce raciste apparait enfin. Mais quelle ne doit pas être sa déception en apercevant que ce n'est pas lui qui est parvenu à l’immiscer au fond du cœur du criminel.
Grimes tremble, bafouille en posant son regard partout mais ses yeux ne rencontrent que le vide de l'usine abandonnée autour d'eux. Un autre coup de feu retentit et il s'écrase cette fois près de la tête de Grimes qui recule en hurlant.

"Sens tu ce sentiment qui t'envahit à cet instant, Grimes? Ressens tu cette crainte qui dévore ton cœur? Il s'agit de la peur primale.......la même que ces pauvres enfants ont ressenti lorsque tu les a fait exploser. Je suis revenue te rendre la politesse."

Plusieurs coups de feux éclatent à différents points mais aucun ne vise le justicier. Tous se focalisent sur le leader de la Nation Arctique et ses hommes, des coups de feu qui ne visent pas à tuer mais à les empêcher de fuir, de les bloquer ici et maintenant, aux mains de la jeune femme et du guerrier de la nuit.

"Oh putain.....C'est elle......C'EST ELLE. TU PEUX PAS LA LAISSER ME TUER. T'EST UN FOUTU JUSTICIER. TU SAIS PAS DE QUOI ELLE EST CAPABLE. T'A PAS VU CE QU'ELLE ET SA BANDE DE MALADES ONT FAIT...."

Un dernier coup de feu retentit mais cette fois, il touche la main droite de Grimes qui s'écroule en hurlant sur le sol en voyant avec horreur qu'il ne lui reste plus qu'un moignon sanglant, le reste ayant explosé en un amalgame de petits de chairs et de cartilages. Ses hommes, tétanisés, n'osaient pas bouger un seul doigt pour leur chef qui se vautraient lamentablement sur le sol comme un enfant dans la nuit sans sa famille. Pour la toute première fois de la soirée, Matthew Grimes ressentait une peur violente, si terrifiante qu'il aurait voulu avoir un flingue pour se coller lui-même la balle dans la tête.....car il savait ce qui l'attendait.

Celle qu'on nommait Kali se décida enfin à se montrer, sa forme sortant des ombres, moins lâche qu'on n'aurait pu le croire. Sa longue chevelure noire retombait en partie sur son visage presque angélique alors qu'elle apparaissait, arme au fourreau, sans aucune crainte. Elle marchait d'un pas tranquille, faisant face au groupe entier. Les types la reconnaissaient comme étant la "Flic psychopathe", celle qui se servait de l'insigne pour tuer en toute impunité.......quelle bande d'idiots, si ils savaient......la plaque, c'est juste un foutu morceau de metal, une part d'hypocrisie pour se couvrir derrière des lois en refusant de prendre la responsabilité des morts qu'on pouvait faire sur notre route.........L'ex inspecteur Christy Ryan n'avait pas besoin de cela......elle n'en avait jamais eue besoin.

"Tu a séparé des parents de leur propres enfants...Tu les a séparé de leur propre chair.....mais à propos.....quelle effet cela te fait il d'être séparée de la tienne?"

Enfin, son regard se posa sur le justicier qui avait assisté à toute la scène. Elle se doutait qu'il viendrait ce soir: L'appel du destin était bien trop tentant, trop alléchant.

"Je suis Kali. Le message de cet assassin m'était adressé.......Est tu aussi là pour lui?"

__________________________________

HJ: Pour plus de renseignements, je te renvoie à la fiche de Kali: Fiche de Kali

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Dim 15 Juin - 21:45

S'il ne l'avouera pas, le Batman fut surpris par les actes et l'arrivée de "Kali". Il s'était attendu à ce que Grimes s'oppose à lui, mais sa terreur absolue face à celle qui devait venir l'a troublé ; maintenant, il commence à comprendre les raisons d'un tel comportement, même si cela ne lui plaît guère.

L'arrivée de "Kali" n'est guère réjouissante, au vu de ses actions mais aussi de la réaction créée chez les membres de la Nation Arctique. Matthew Grimes est totalement anéanti par la peur, et maintenant la douleur, et Bruce a choisi de rester en retrait durant tous les tirs et le discours de la nouvelle arrivante. Il observe ; calmement.

Derrière son masque, son regard blanchâtre a quitté le chef du gang pour se poser sur la silhouette étonnante de "Kali". Guère de costume de "super-vilain", guère d'élément rappelant vraiment son nom ; il remarque une plaque de policière, soit volée sur un corps, soit issue d'un passé désormais oublié.
Au vu de son Histoire, le G.C.P.D. a malheureusement créé un certain nombre d'anciens policiers devenus psychotiques, et il craint véritablement que cette femme fasse partie du lot. Son entraînement et et sa faible santé mentale, au vu de ses actes et de son discours, ne la rendent qu'encore plus dangereuse.

"Je suis ici pour arrêter une des menaces qui pèsent sur cette ville."

Sa voix est dure, autoritaire. Son corps entouré entièrement par sa cape, il fixe "Kali" avec un air sombre sur le visage ; il n'aime guère la tournure de cette soirée, même s'il a anticipé une telle rencontre.

"Je suis ici pour amener la Nation Arctique derrière des barreaux, là où est leur place."

Wayne sait qu'elle n'adhérera pas à son discours. Il sait que cela va provoquer leur affrontement, et qu'il va devoir être intraitable : pour tétaniser autant ses ennemis, "Kali" doit être impressionnante. Bien ; cela fait longtemps qu'il est plus qu'impressionnant.

"J'ose espérer que tu partages mon objectif."

Le Chevalier Noir ne bouge pas. Il sait parfaitement que "Kali" est dangereuse, même s'il n'a pas encore eu l'occasion de la croiser, et il sait très bien qu'un combat va s'engager.
S'il n'en sera pas à l'origine, il se promet de l'achever en vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Dim 15 Juin - 22:15

A la dernière réplique du Batman, ce sont des dizaines de petits points rouges qui se mettent à cibler Grimes ainsi que ses hommes. La réponse peut maintenant lui sembler claire: Kali est présente pour une exécution, et non un emprisonnement. Tous sont la cible de plusieurs tireurs isolés, Grimes y' compris qui avait maintenant une magnifique flaque jaune entourant son arrière train posé sur le sol.......Pitoyable. Il ressemblait à une vraie merde et était enfin à sa place, comme le minable petit étron blanc qu'il était. Il ne bougerait plus pour le moment, trop occupé à se tenir le moignon en pleurant. Quelle déchéance pour celui qui pronait il y'a encore un instant la perfection de sa race et sa propre personne......il en faisait honte à Kali elle-même. Pas étonnant que L'Empereur ait commandé la mort de la Nation Arctique.

"Divergence, j'en conclue......."

Kali détourna les yeux temporairement de Batman, sachant qu'un affrontement n'était pas concevable. Dans le cas d'une telle arrivée, l'Empereur avait donné des ordres et elle se devait de les appliquer à la lettre si il devait venir jouer les enquiquineurs.

"Vous êtes tous des morts en sursis. L'un d'entre vous bouge et il est mort."

Sur ces paroles, et un autre coup de feu tiré quelque part depuis les structures, Kali se tourna une fois de plus en direction du justicier, avec un regard bien moins belliqueux à son égard. Peut-être pensait il que Kali et lui allaient devoir en découdre.......à vrai dire, si l'ancienne flic avait eu le niveau, peut-être bien, mais l'homme en face d'elle la surclassait en tout point....et seul son maitre aurait eu une chance de le vaincre.

"......Grimes est libre et en vie depuis trop longtemps. Tu l'enfermera, oui.......et après? Il ressortira, comme toujours et tuera à nouveau. Tu le sais. Peut tu me donner une garantie que tu sera là à chaque fois pour le stopper?"

La jeune femme marqua un moment de silence, passant sa main sur son front essuyant la poussière sur sa peau. La zone était la proie de la rouille et autres saloperies en tout genre depuis des années et à vrai dire, elle n'était plus que le vestige d'un passé lointain et autrefois glorieux.

"......Je ne veux pas t'affronter, Tengu.......mais je le ferai si tu m'y oblige."

Sur ces entrefaites, la jeune femme laissa tomber au sol ses deux armes à feu, son calibre 12 Mossberg ainsi que son Glock, dégainant maintenant deux nunchakus en gardant un calme inquiétant.

"C'est un tueur d'enfants....un destructeur des familles.......il mérite milles fois la mort."

Kali était maintenant sur le point de désobéir aux ordres de l'Empereur car petit à petit, ses sentiments reprenaient le dessus, ce qui ne la rendait que plus forte..et plus dangereuse qu'elle ne l'était déjà.

"Vois tu cette plaque que je porte, Tengu? Elle est le reflet d'un passé lointain, d'une volonté que j'ai autrefois servie....et qui m'a trahie, moi et des centaines d'autres. J'ai juré de ne plus la laisser me contrôler."

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Lun 16 Juin - 18:24

"Kali" ne souhaite pas le combat - pas encore.

Sa façon de bouger, de parler impliquent qu'elle suit une discipline de fer. L'apparition de points rouges sur Matthew Grimes implique qu'elle n'est pas seule ici, et que le Batman n'aura pas uniquement à l'affronter elle. Enfin, la chute de ses armes et le déplacement de la discussion sur un point idéologique impliquent que du temps peut être gagné.
Bien.

"Tous ceux dans ton genre exigent des garanties que les criminels ne ressortiront plus de leurs cages."

Sa voix est calme, posée. Il a mené ce débat des dizaines, des centaines de fois. Ses arguments sont rodés, et il les prononce de façon automatique. La majorité de son esprit est déjà concentrée sur la suite, et la manière de stopper "Kali" en sauvant Grimes.

"Déjà, quel est votre droit d'exiger ainsi une garantie, une arme pointée sur la tête d'un homme ? Quelle légitimité as-tu de décider que Matthew Grimes ne mérite pas de vivre ?"

Le Chevalier Noir marche, lentement. Il commence à tourner autour de la jeune femme, les poings serrés, prêt à tout.

"As-tu été élue ? As-tu été nommée par une autorité élue ? Tu n'as pas de statut supérieur, de légitimité. Tu décides qu'il mérite la mort - comme il a décidé que d'autres la méritaient."

Derrière son masque, son regard blanchâtre demeure fixé sur "Kali", même si son cerveau calcule les probabilités de réussite et de succès pour ses prochaines actions.

"Fondamentalement, tu agis comme Matthew Grimes : tu décides de ne suivre que ton code de conduite, tes valeurs, tes choix. Tu imposes tes décisions à la société, et tu considères qu'elle doit les suivre car tu es, seule, dans le vrai. Tu es comme lui."

Finalement, Bruce arrive devant Matthew Grimes et s'arrête. Les points rouges passent du criminel à son propre torse ; s'il sait que son armure encaissera, il est pleinement conscient qu'il souffrira beaucoup si les snipers se mettent à tirer.

"Le système n'est pas parfait, spécialement dans cette ville, mais je refuse que les gens ici deviennent tous des monstres. Je refuse que les criminels soient abattus par ceux qui deviendraient, immédiatement, de nouveaux criminels. Le cercle serait encore plus vicieux, et l'espoir serait mort."

Fier, fort, puissant, il continue de regarder "Kali", en plein défi contre cette femme qui terrorise tous ceux qui l'entourent.

"Je ne bougerai pas. Demande à tes hommes de baisser leurs armes, et rendez-vous. C'est la seule solution."

Son armure est rechargée : la deuxième partie de son plan est prête à s'enclencher dès que "Kali" aura craqué... ce qui ne devrait guère tarder, certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Lun 16 Juin - 18:58

Le teint de peau de la tueuse en devient presque blème lorsqu'il se positionne face à Matthew Grimes, prêt à le couvrir et à encaisser les tirs à sa place. Cette fois-ci, la jeune femme était bloquée, et si elle ouvrait le feu, ici et maintenant, elle ne tuerait pas un monstre, non....mais un parfait innocent. Elle en fût surprise, désagréablement, pour ne pas dire "désappointée". Le plan changeait....tout changeait et jamais elle ne pourrait vivre avec la mort d'un innocent......et encore moins "lui". Bien sûr, c'était Batman, le Croisé à la Cape, le Justicier de la Nuit, celui que personne ne pouvait vaincre......la légende de Gotham et qui sait, peut-être avait il un moyen d'esquiver, de se protéger.....ou peut-être bluffait il. C'était un risque trop grand et peu importe les protections qu'il pouvait porter, il ne pourrait résister à un tir de 50cc Hellstorm et encore moins à la tête.....la main explosée de Grimes confirmait l'utilisation d'un tel calibre.

"Logique imparable..........comme toujours."

Rengainant ses deux nunchakus, la jeune femme attrapa un petit boitier accroché à sa ceinture et sans mouvement brusque, le dégaina pour appuyer sur un petit bouton.....ce qui fît disparaitre tous les points du corps du Batman. Sa victoire sans violence était indiscutable, une fois de plus, et malgré la farouche volonté de mettre le leader de la Nation Arctique en morceaux, elle ne pouvait se résoudre à abattre le protecteur de Gotham.

".......et tu te trompes sur un point: Je suis venue seule cette fois."

La jeune femme marqua un silence presque effrayant quand les hommes de Grimes s’aperçurent qu'en fait, la jeune femme les avait leurrés depuis le début. Sans doute n'était il pas difficile maintenant pour le justicier de s'apercevoir qu'effectivement, les quelques armes qui pointaient Grimes et ses hommes depuis le début étaient automatisées, montées sur trèpied. La possession de telles armes confirmaient une fois de plus le taux de dangerosité de la jeune femme.

"J'ai été élue autrefois.......et je l'ai été une fois de plus, quand on a décidée de me tuer. On dit que tu sais tout. Mon maitre raconte que rien n'a de secrets pour toi.....donc, je suppose que tu dois savoir qui je suis, pourquoi je fais cela et pourquoi je veux voir des ordures comme Grimes mourir."

Cette fois, elle dégaina une fois de plus ses deux armes, faisant face au justicier, maniant en douceur ses deux armes de choc.

"Il dit que tu est fort.....plus fort que n'importe qui ici dans cette ville. Si tes paroles sont si emplies de sagesse, sache qu'on ne peut jauger de la force d'un combattant en l'ayant affronté au moins une fois."

Son calme était inquiétant, le ton de sa voix froid comme de la glace et pourtant, elle tentait plus que de tout de garder son sang froid face à l'adversaire qui se dressait face à elle....Affronter le Batman, jauger de sa force et enfin, constater de ses propres yeux à quel point la légende de Gotham était indestructible. Peut-être n'aurait il aucun mal à la battre....ou peut-être allait il rencontrer une adversaire d'un autre calibre qui lui donnerait bien du mal. Elle avait été entrainée, formée par un artiste martial d'une grande force, un être presque suprême qui bientôt, regnerait sur cette ville et apporterait une vraie paix à tous les problèmes.

".....Tu sais ce qu'il nous reste à faire, n'est ce pas? Je ne peux aucunement croire que des mots.........mais seulement des actes."

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Lun 16 Juin - 19:23

Le Batman est également désappointé de découvrir que "Kali" n'est pas accompagnée.

Son regard perçant fixe les alentours, et il découvre désormais les marchepieds et les leurres utilisés par son adversaire. Il sait, fondamentalement, qu'il aurait dû les voir avant, et qu'il aurait alors pu éviter la surprise et mieux adapter son comportement. Cette erreur ne porte pas à conséquence, mais il montre une faiblesse devant "Kali" et la Nation Arctique - et cela reste une erreur.
Même s'il a décidé d'adapter sa manière de mener sa lutte contre le crime, son combat pour sauver la ville, Bruce refuse toujours autant de commettre des erreurs.

"Ton maître et toi vous trompez."

Il décide cependant de faire fi de cet élément pour se concentrer sur la suite. "Kali" a été troublée par son attitude, et elle décide de dépasser les ordres de son "maître" pour s'opposer à lui dans les prochaines secondes. Bien, c'est ce qu'il souhaitait.

"Je ne sais pas tout - pas encore."

Accepter une nouvelle faiblesse devant ses ennemis est difficile, mais il veut la surprendre encore. "Kali" est définitivement une ancienne policière, voire plus, et elle a perdu la foi après avoir été la cible d'une tentative de meurtre ; sa famille, ses proches ont dû être impactés, et elle s'est enfoncée dans une folie vengeresse qui l'a menée vers son "maître", dont l'identité demeure inconnue.

Selon Wayne, "Kali" est une femme perturbée, manipulée par un homme très intelligent qui a su conserver en elle sa discipline policière, et qui l'utilise pour terrifier ses adversaires avec son vécu. C'est plutôt bien joué, mais cela caractérise un futur adversaire terrible - un de plus, malheureusement.

"Mais je vous arrêterai, car je refuse que vous continuiez à agir ainsi dans cette ville. Gotham City peut être sauvée, et elle le sera - dans les règles. Les abolir, et s'avilir, et devenir comme Matthew Grimes, c'est un échec qui nous condamnera tous."

Le Chevalier Noir ramène sa main à sa ceinture, et appuie à nouveau sur le bouton qui doit provoquer un choc psionique à toutes les personnes proches de lui - "Kali" y compris. Il ne sait pas si elle est préparée à ce type d'attaque, il ne sait pas si elle l'a vu agir avant, mais si elle n'est pas prête pour ça... alors, cette entrevue sera terminée beaucoup plus rapidement et efficacement qu'il le pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Lun 16 Juin - 20:02

"Tu a tort de sous estimer l'Empereur. Sa force lui a permis, à lui seul, de décimer des familles entières de criminels, des bandes organisées, jusqu'à des politiciens véreux.........Tu peux me battre, oui.......mais pas lui et si tu t'opposes à lui, Tengu, alors tu perdras la vie."

Une réponse simple, pour répondre à une menace encore plus simpliste de la part du combattant de Gotham. Oui, il ne savait encore rien et ce qu'il allait de découvrir risquerait fort de changer la donne à Gotham. Mais pour l'heure, le justicier souhaitait en finir comme il l'avait fait pour Grimes en utilisant cet étrange ceinture qu'il portait autour de lui.

Une fois mais pas deux car effectivement, la jeune femme avait vu la destruction que la ceinture avait pu causer autour du justicier. Son premier réflexe est de jeter l'un de ses nunchakus avant de se replier par plusieurs mouvements de type saltos.....bien que, d'après le cri qu'elle venait de pousser, la jeune femme avait été touchée par l'attaque du Batman. Surprise, à moitié assommée, elle venait de se rater lors de son dernier mouvement, tombant presque lourdement sur le sol, ce qui ne l’empêchait pas de se relever en tentant vainement de s'enfuir......

"...............Lâche............tu est lâche....."

Elle qui pensait pouvoir se mesurer, ou du moins, grappiller même une minute de combat face au justicier, quelle ne devait pas être sa déception, sachant qu'en prime, elle allait devoir y' laisser l'ensemble de ses armes, excepté une petite lame rangée dans son fourreau, lui-même accroché à sa jambe droite.......chose insuffisante face au justicier.
La tête lui tournait, avec une foutue envie de vomir, sans parler de ce gout de cuivre dans la bouche, constatant qu'elle s'était ouverte la lèvre, certainement en tombant il y'a un instant. A part fuir, il ne lui restait que peu de possibilité.....a part enclencher de nouveau les fusils, ce qui lui donnerait le seul moyen de fuir pendant que le justicier serait occupé à sauver ces foutus criminels.

"JE NE VOULAIS PAS TE FAIRE CA...........ET TU NE M'A PAS DONNÉE LE CHOIX. CHOISIS: TU M’ARRÊTES ET ILS MEURENT..........TU LES SAUVES, ET JE T'ECHAPPE!!!"

Ce faisant, la jeune femme réactiva les fusils autonomes, qui se mirent à ouvrir le feu sur tout ce qui se trouvait dans leur ligne de tir, c'est à dire Grimes, ses hommes et le justicier en lui-même. Deux des types furent pris entre les tirs et d'autres tentèrent de s'échapper, parfois avec succès.....et d'autres, un peu moins. Un troisième membre de la bande s'écroula sur le sol en hurlant, victime d'un tir qui lui arracha instanement la jambe. Kali, elle, en profitait pour s'éclipser.....avec beaucoup de difficulté tant l'équilibre lui manquait.


_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Lun 16 Juin - 21:49

"ASSEZ !"

Sa voix de tonnerre gronde si fort qu'elle couvre les bruits des fusils autonomes, qui s'en prennent aux différents membres de la Nation Arctique. Derrière son masque, son regard blanchâtre devient encore plus dur, encore plus tranchant, alors qu'il découvre que "Kali" avait encore suffisamment de force pour s'enfuir et lancer l'Apocalypse sur ses adversaires.

L'onde psionique n'a pas dû être suffisamment rechargée, l'effet n'a pas dû être à pleine puissance ; il devra vérifier plus tard les indicateurs et les éventuels ratés qu'il découvrira avec une analyse plus poussée.
Trois hommes étaient déjà tombés, victime de la folie meurtrière de "Kali". Il n'y en aurait pas plus.

"KALI ! Crois-tu être opposée à un amateur ?"

Le Batman appuie sur un nouveau bouton à sa ceinture, déclenchant une nouvelle onde - électromagnétique, cette fois-ci.
Désormais plus âgé, moins vif, plus usé, il a encore plus besoin des inventions du département Recherches & Développement des Entreprises Wayne. Lucius Fox a, depuis longtemps, mis au point des versions miniaturisées des célèbres ondes électromagnétiques, qui bloquent pour quelques minutes tout appareil électrique sur une certaine distance.

Et, pour pouvoir activer à distance les armes, "Kali" a dû utiliser un système électrique - qui est désormais bloqué par la nouvelle onde lancée par le Chevalier Noir, qui dispose de quelques minutes pour anéantir cette menace et empêcher son ennemie de partir.

"Crois-tu être opposée à un novice, à un lâche comme tu le claironnes ?"

Son grappin, lâché quelques instants plus tôt, est récupéré lors d'une roulade au sol. Il le tient de la main gauche, et utilise sa main droite pour lancer quatre Batarangs, qui viennent faire tomber la majorité des armes désormais silencieuses.
Bruce relève son grappin, débloque la pince du torse de Matthew Grimes et tire. La pince file à nouveau, et vient se bloquer autour des jambes de "Kali", qui est encore trop faible pour avoir mis suffisamment de distance entre eux deux. Rapidement, le grappin ramène la jeune femme vers Wayne.

"JE SUIS LA PEUR EN CETTE VILLE, KALI."

Alors que "Kali" n'est qu'à quelques mètres de lui, il accroche le grappin à sa ceinture et saute sur elle. Son poing droit s'écrase sur son visage, dans un bruit de tonnerre et de fin du monde.

"ET NUL N'A ENCORE REUSSI A ME RETIRER CE TITRE."
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Mar 17 Juin - 4:30

Kali est une combattante mais elle est encore sonnée par les résidus psionnique et le coup violent du Chevalier Noir finit de la mettre au sol. Un coup, un seul, d'une puissance sans égal l'envoie au tapis sans possibilité de se relever....Elle ne se relèvera plus pour le moment. Toute combattante qu'elle est, sa constitution ne lui permettait pas d'encaisser un coup d'un maitre d'art martiaux surtout lorsque ce dernier décide de ne pas la ménager.

Pour Wayne, la suite devrait paraitre clair: L'emmener dans sa tanière, ou la livrer à la police, c'est ce qui semblait le plus évident bien qu'il pourrait pencher pour la première possibilité afin d'en savoir un peu plus. Au sol, la jeune femme est à moitié inconsciente et murmure des mots à peine audibles, bafouillant dans son propre sang. Il ne l'entends peut-être pas, à moins qu'il se refuse à l'écouter mais dans un dernier élan, elle demande pardon.......mais pas au justicier, et encore moins à ceux qu'elle a tué de sang froid......elle demande le pardon à un être qui n'est malheureusement pas là pour elle, pas à cet instant.....un personnage qu'elle appellera "Seigneur" tandis que d'autres l'appellent "Maitre".

Une défaite dans la honte, une mort sans honneur.....voilà ce qu'elle ressentait, elle pensant pouvoir jauger le justicier, se battre d'homme à femme, dans un véritable combat, chose que le gardien de Gotham se sera refusé à lui donner dans un élan de colère, jugeant peut-être qu'elle ne méritait pas un tel honneur. A ses yeux, elle n'était qu'une meurtrière de plus se pensant exceptionnelle, alors que, comme il le pensait pour beaucoup d'autres, elle ne valait guère mieux que le gibier qu'elle traquait.

Mais peut-être aurait elle une autre chance, ce soir, un autre coup de veine car aussi étrange que cela puisse paraitre, les points de visées réapparurent sur l'ensemble du corps du justicier mais il y'en avait bien plus que tout à l'heure, et il était impossible qu'ils viennent des armes automatiques, vu qu'elles étaient détruites. Ce serait donc sans étonnement qu'il verrait plusieurs dizaines d'hommes et femmes armés débouler autour de lui, armes à la main en lui intimant de ne plus bouger.

"Reste où tu est."

Plusieurs dizaines de tireurs, impossibilité de fuir pour le moment, le piège se refermait sur lui mais il n'était pas dit qu'il allait mourir ce soir. Non, ces hommes là n'étaient pas venu pour une exécution....et encore moins pour le tuer, "lui", le protecteur. Les ordres avaient été clairs: Ne rien tenter contre le Batman, excepté si l'un des leurs était en danger.

Mais ce ne sont pas les tireurs qui allaient avoir l'attention du Chevalier Noir, celui qu'on disait sans peur dans une ville dévorée par la folie. Eux n'étaient certainement rien aux yeux du Chevalier Noir......mais celui qui se cachait dans l'ombre et qui émettait un étrange bruit métallique serait celui sur lequel il allait se focaliser surtout lorsque sa voix presque sépulcrale se fit entendre. Mais sa gigantesque forme se cachait encore dans les ténèbres de l'usine, quelque part autour de lui.

"L'Ange des Ténèbres, descendu des cieux pour offrir la rétribution divine à ceux ayant défié son autorité........il était dit que nos étoiles se rencontreraient cette nuit."

La voix démoniaque marque un moment de silence avant de reprendre, avec plus d'assurance.

"Mais pour l'heure, je suis seulement venu chercher une de mes enfants...."

Les pas reprennent et doucement, la forme d'un géant se profile face au Batman. Puissante, son éclat d'argent se reflétait dans la pénombre, sous l'écho de ses pas, laissant enfin apparaitre celui qui s'adresse dorénavant au justicier.....Sa cape entoure son auguste personne et son regard ténébreux croise maintenant celui, blanchâtre, de son adversaire....et pourtant, le gigantesque personnage garde les mains baissées, le long du corps, en signe de paix....pour le moment.

"..........et ton temps serait plus judicieusement utilisé à sauver......ces hommes.....plutôt que de t'opposer à nous."

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Mar 24 Juin - 22:02

La victoire est une sensation grisante, mais éphémère.

Alors que le Batman se relève, vainqueur avec violence de "Kali", il n'a guère le temps de savourer l'efficacité de son action et son effet sur les membres de la Nation Arctique. Les points rouges apparaissent à nouveau sur son costume, beaucoup plus nombreux, beaucoup plus instables - beaucoup trop pour qu'il puisse leur échapper.

Il a déjà été souvent menacé par des armes à feu, et il ne réagit nullement à cette nouvelle menace ; hors de question de leur donner cet avantage, cette satisfaction.
Les systèmes de son costume tentent d'analyser la position de chaque ennemi humain, de chaque sniper prêt à tirer, mais l'impulsion électro-magnétique a également endommagé sa combinaison. Elle aura besoin de quelques minutes pour reprendre pleinement, mais il n'a pas ce petit délai. Il va devoir faire sans.

Cependant, avant que les multiples plans de secours surgissent dans son esprit, deux voix se font entendre - et Bruce comprend que l'heure va être au dialogue. "Kali" gît encore à ses pieds, et ses alliés semblent vouloir la sauver, la ramener à eux pour la soigner et l'envoyer à nouveau dans les rues. Hors de question, bien évidemment.

Les filtres oculaires fonctionnent encore à moitié, et il découvre à quelques mètres de lui une silhouette immense... extraordinaire.
Similaire à Bane, l'homme est une véritable force de la nature, entouré par ailleurs d'une sorte d'armure métallique qui doit être une torture à porter. Un tel être, capable d'un tel exploit et de ce genre discours, ne saurait être pris à la légère.

"Je ne suis ni un ange, ni dépositaire d'un pouvoir divin. Je ne crois ni aux étoiles, ni au destin."

Sa voix est dure, autoritaire. Autour de lui, les membres de la Nation Arctique, autant par l'apparition du nouveau venu que par les actes du Chevalier Noir. Ce dernier n'entend absolument pas perdre du terrain sur cet aspect-là, que l'autre en soit prévenu.

"Si tu considères cette meurtrière comme ton enfant, alors tu devras payer une éventuelle caution pour la faire sortir de prison. Elle est accusée de meurtre, de torture et d'assassinat, et sera placée devant l'autorité légitimement constituée pour la juger."

Wayne est pleinement conscient que le système ne fonctionne plus vraiment à Gotham City actuellement, mais il veut amener l'autre sur ce terrain. "Kali" a perdu la bataille de la rhétorique, et l'impressionnant homme en armure aura certainement d'autres arguments. Son interlocuteur souhaite les entendre, pour connaître la gravité de la folie qui le traverse et traverse ses hommes.

"Ces hommes seront également amenés devant un tribunal compétent. Tous, ici, sont sous la protection de la Loi - et la mienne."

Le Batman fait quelques pas en avant, et plonge son regard blanchâtre dans les yeux terrifiants de l'autre. Un défi, bien évidemment.

"Ta créature n'a rien pu faire contre moi. Tes hommes te vénèrent, te voient comme un dieu, mais leurs viseurs bougent, troublent sur mon torse ; je les terrifie, et tu le sais."

Il ne bouge aucun muscle, aucun membre : il n'en a pas besoin. La force tranquille, la tempête en attente, tels pourraient être également ses surnoms.

"Retourne chez toi, rentre dans ta tanière, ramène tes sbires. Ce soir n'est pas encore celui de notre rencontre, et tu peux encore leur faire croire que tu es le vainqueur ici. Retourne dans ta grotte, en attendant que je vienne t'y chercher."

Nul sourire, nulle expression sur son visage. Sa voix est un roulement de tonnerre, parfaitement maîtrisé.

"Et tu sais que tu ne pourras rien y faire."
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Lun 30 Juin - 2:13

"Tu te trompes sur deux points, Tengu."

L'Empereur est impassible et plus encore, il toise avec assurance son ennemi sans pour autant baisser sa garde. Il plonge au plus profond du regard du Batman, le Chevalier Noir et ce qu'il voit semble lui plaire. Le justicier qui lui faisait face était si sur de lui que c'en était presque ridicule. Malgré cela, il se rappelait les paroles pleine de sagesse du leader de la Ligue des Ombres: Ne pas sous-estimer l'homme qui lui faisait face. Son ton plein d'assurance ne trahissait aucune peur....et un homme qui n'avait pas peur était soit fou ou alors, extrêmement redoutable...ou bien, les deux à la fois. Il ne devait pas jouer avec lui, enchainer tout de suite et embarquer Kali sous son nez...

"D'abord, tu ne terrifies pas mes hommes...La peur qu'ils ressentent vient de mon propre pouvoir."

Quant à Kali, oui...elle avait échouée. Bien sûr qu'elle ne pouvait rien faire. Batman était la représentation d'une vie destinée à se battre constamment, sans fin. Un être forgé dans sa propre foin conscient de sa propre destinée. Aujourd'hui, le Batman n'était pas seulement un combattant émérite, un maitre à lui seul....il était une arme, au même titre que celui qui lui faisait maintenant face.

".....et Kali repart avec moi."

Sous son masque de métal, l'Empereur souriait presque sadiquement, satisfait de voir qu'alors qu'il parlait avec le combattant de Gotham, deux de ses hommes ont, en silence, évacué le corps inanimé de la jeune femme. Aucun bruit, aucune trace, Kali n'était plus étendue sur le sol et celui qui était sous le masque de la Chauve-Souris allait s'apercevoir qu'il avait eu tort de s'éloigner de la jeune femme et de ne pas l'entraver......une erreur de débutant, lui qui avait hurlé sa "supériorité" face à Kali. Avouons qu'il y'avait de quoi rire, en fait.
Peu importe, celle qu'il était venu rechercher était maintenant en sécurité, loin du chasseur de la nuit, loin de la juridiction du croisé à la cape.

"Matthew Grimes est à toi.....mais tu ne pourras pas toujours le protéger. Un jour ou l'autre, quelqu'un le tuera, ce qui n'inclue pas forcement que ce soit l'un de nous qui en soit responsable."

Une vérité en pleine figure. Inconcevable, inacceptable....dans l'esprit du justicier de Gotham. Pour lui, en tant que créature de la nuit, il se devait d'inspirer la peur dans le cœur des superstitieux, en leur montrant ce qu'il était et en retournant leur propre pouvoir contre eux....et malgré l'aura noire qui l'entourait, il se refusait de violer le sixième commandement...Quelle ironie, vous ne trouvez pas? Matthew Grimes était un représentant du pouvoir maléfique, hypocrite et immature qui gangrenait cette ville. Il méritait la mort, peu importe de qui elle viendrait car bien trop de gens haïssaient cet homme qui était allé trop loin dans ses idées racistes en se cherchant un coupable et des excuses. Le meurtre d'une école complète avec deux bombes ne partirait jamais de l'esprit des gens et pour ce qu'il avait fait, il aurait droit à la mort, d'une manière ou une autre.........Oh oui, un jour, quelqu'un finirait par tuer Grimes et le Batman ne pourrait rien y' faire. Il ne le savait pas encore, c'est tout.

"Aucun de nous n'a gagné totalement cette manche, Tengu.....Ni toi.....ni moi....Nous nous reverrons très bientôt........!!!"

Plusieurs séries d'explosions se font entendre. Des écrans de fumée se forment autour de lui. L'Empereur ne cherche pas l'affrontement et autour de lui, ses hommes quittent la zone, comme ils l'ont appris. Mais avant de se laisser envelopper dans un linceul de fumée, l'homme en armure porte un coup au justicier, un seul.....assez puissant pour lui faire quitter le sol mais pas assez pour le blesser, grâce à sa combinaison. Il le sait bien mais ne fait cela que pour l'éloigner et le temps qu'il se relève.....il aura déjà disparu, laissant Batman seul avec des cadavres, un homme mutilé et d'autres terrorisés par l'apparition du combattant japonais et de son imposante stature.

"Le peuple de cette ville veut voir Grimes mort...et nous lui offrirons pour apaiser la colère des nombreuses familles qu'il a détruit. A très bientôt, Tengu."

Qui qu'ils soit, lui et le protecteur de Gotham seraient amenés à se revoir mais cela est une autre histoire qui sera très prochainement conté dans les longues et sombres chroniques de Gotham City.


_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   Sam 5 Juil - 19:49

(HJ/ Ce fut un plaisir de jouer ce sujet avec toi, merci beaucoup. /HJ)

Le Batman se relève lentement, entouré par les membres tétanisés et terrifiés de la Nation Arctique. Il n'a pas du tout goûté les dernières minutes.

Debout, calme, il ne montre rien de son énervement et de sa déception. Même s'il apprend désormais à accepter ses limites, ses faiblesses et ses échecs, son ego est durement touché suite à cette première rencontre avec son nouvel adversaire.
Il a vaincu "Kali", il a sauvé Grimes et les siens, mais il a échoué à empêcher ses ennemis de récupérer leur agent et il a été frappé en plein torse. Si son armure a encaissé le choc, il a reculé, roulé sur le sol et s'est relevé - mais pas suffisamment vite.

L'Ennemi a disparu, avec ses hommes et sa créature. Ils sont bons, assurément ; plus qu'il ne le pensait.

"Il a raison : beaucoup te veulent mort, Matthew Grimes."

Lentement, le Chevalier Noir se tourne vers la Nation Arctique. Il le sait : ils ont plus peur de ceux qui viennent de disparaître que de lui, et il est pleinement conscient que les rumeurs vont courir suite à cette entrevue. Son statut, déjà affaibli suite à son combat contre Deathstroke, risque d'en prendre encore un coup.

"En réalité, beaucoup vous veulent tous morts."

Sa voix est lourde, autoritaire. Son regard blanchâtre, derrière son masque, se fixe sur les différents visages tétanisés des racistes qui l'entourent.

"Dans une ville coupée du monde, à la merci de plusieurs organisations criminelles, vous pouvez être certain d'une chose : personne ne viendra vous sauver. Personne ne se battra pour vous quand vous serez poursuivi, chassé et assassiné comme des animaux."

Discrètement, Bruce plonge sa main dans sa ceinture. Son corps, emmitouflé dans sa cape, empêche les autres de voir ce qu'il est en train de faire.

"Personne, sauf moi - et la prison."

Il envoie une demi-douzaine de petites boules rondes sur le sol, un épais nuage de fumée s'élevant soudainement autour d'eux. En quelques secondes, les membres de la Nation Arctique s'écroulent - endormis.
Protégé par son masque, Wayne n'est pas atteint et appuie sur un bouton de son costume. Quelques instants après, une dizaine de silhouettes massives, énormes et sombres apparaissent silencieusement à ses côtés.

Avec soin et précision, ces monstres de métal discrets s'emparent de tous les hommes ici présents, et décollent silencieusement, emportant les membres de la Nation Arctique vers une prison que leur maître et propriétaire juge sûre.
Bientôt, pense-t-il, il les présentera au monde. Bientôt, l'équilibre va changer - et tous ses ennemis comprendront vraiment pourquoi il est la peur à Gotham City.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Doomed (PV Batman / La Lignée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Doomed (PV Batman / La Lignée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» Top Partenaire : Univers Gotham City - Batman RPG
» Batman Movies
» Aux origines du mythe (PV Batman)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Zone industrielle-