RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Purification, Chapitre 2 (Post Unique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Purification, Chapitre 2 (Post Unique)   Sam 10 Mai - 21:08

Rues de Gotham
23H12

___________________________________

Des coups de feu.....on les signalait sans cesse sur les différentes radios de police de Gotham. Une soirée normale en toute somme. Mais quand cela venait de quartier comme Gramercy Row, on ne voyait que peu la police sur les lieux. La misère, la pauvreté et la criminalité y'avaient leur place, comme dans de nombreux quartiers pauvres de la ville. Cela n'avait donc rien d'étonnant pour Gotham City, dont les actes d'horreur se réduisaient au formalisme d'un simple communiqué de radio et d'une information sur le GNN.

Car, si le fait que un crime sur dix soit un simple braquage, les neufs autres ont bien souvent des meurtres visant des familles, souvent pour le plaisir comme c'est le cas de ce quartier. Une information non erronée et parfaitement vérifiable. Les rues de ce quartier sont devenu un abattoir dans lequel s'entasse des familles innocentes, des laissés pour compte que beaucoup préfèrent dénigrer alors qu'ils se vautrent dans la luxure et la richesse. C'était la recette habituelle à Gotham...et il n'y'avait pas que les tarés habituels qui avaient la main mise. Les bandes organisés, les voyous s'en donnaient à cœur joie.

Jusqu'ici, la Lignée avait toujours joué le rôle d'observatrice, interdisant à ses hérauts d'intervenir sauf cas exceptionnel. Il fallait jauger, évaluer le danger pour mieux le comprendre, mieux l'affronter...et malheureusement, beaucoup de pauvres gens y'avaient laissé la vie.
La vérité, c'est que cette ville se noyait sous un océan de crime et la marée ne semblait pas prête à redescendre...et le Batman y'était pour beaucoup. Il était à la fois un ange de la justice, un démon de la vengeance, mais aussi un appel au crime de la part de nombreux monstres qu'il se contentait de remettre sous les verrous jusqu'à ce qu'ils ressortent ou que d'autres prenaient la place. Il fallait que les choses changent...et quelqu'un devait envoyer un message fort dans le rues de la ville. Autrefois, des tueurs, des assassins, des monstres violeurs et des quantités d'autres criminels que personne ne regretteraient avait été lachés depuis le ciel de Gotham, recouvrant les rues de sang.....mais cela n'avait pas suffit, au même titre que l'explosion et la mort de centaines de criminels de Blackgate. Pire encore, les criminels avaient élevés le niveau.....il fallait donc en faire de même, leur montrer que la peur allait les frapper de plein fouet...et que la mort marchait à ses cotés.

Toutes ces tueries insensées, des crimes odieux, monstrueux, et des victimes mourant pour un prétexte souvent futile : Un porte monnaie, un regard, une parole ou un simple acte de présence qu'on qualifiait de dégât collatéral. Cela devait se terminer et l'exemple allait prendre avec la mise à mort de plusieurs de ces animaux sauvages. Ces abominations engendrées par Gotham et ses « justiciers » ne pouvaient penser à l'avenir au delà de la minute qui suivait. Ils voulaient tout, contrôler tout, et insinuer la terreur de par leurs actes souvent non punis. Il ne fallait pas se leurrer : Gotham ne pouvait être protégée intégralement et là où Batman et ses amis se trouvaient, aileurs, ils ne se trouvaient pas...et les souris dansaient.

Et c'était ainsi chaque nuit : Chaque nuisible, chaque parasite voyait des alliés le rejoindre. Le châtiment devait tomber et enfin, la ville connaîtrait un peu de calme. Qu'importe le blocus, il fallait maintenant uniquement compter sur soi....et aussi sur de nouveaux protecteurs. Leur conviction était plus forte que tout et leur leader les avaient convaincu du bien fondée de leurs actions. Ils savaient de par leur passé que la justice avait gagnée un putain de regard et qu'elle se passait bien de son bandeau : Pot de vin, escroquerie, coup montés......la justice n'avait plus de véritable sens à Gotham.

Au fin fond des rues de Gramercy Row, Harnett la Vermine et son gang de rats attendaient que la nuit enveloppe le quartier. Non content de s'amuser, ce gang dépouillait chaque semaine des familles entière et menaçait de tuer les enfants si personne n’obéissait. Bien sûr, beaucoup avaient voulus se faire entendre. Batman était même venu y'faire la loi....mais pour quoi, au final ?? Des voyous relâchés quelques jours par des juges véreux après un procès de merde payé par les contribuables ?

Si on pouvait appeler cela un résultat positif, alors oui, c'en était un pour Jim Fingers et sa bande ratée du cabinet « Heart & Fils », un cabinet véreux qui prenait un malin plaisir à défendre des ordures aussi puantes les unes que les autres, et le gang de Harnett n'avait pas exception à la règle. Ils avaient trouvé la faille, un tout petit vice de procédure qui rendait l'arrestation illégale...et aujourd'hui, le gang des rats mûrissait une belle vengeance à l'égard des habitants, s'armant pour préparer une guerre qui, fort heureusement, n'arriverait pas.

Harnett laissait exploser sa rage d'avoir été enfermé comme le rat qu'il était. Il ne pouvait supporter l'idée que quelqu'un ait pu le dénoncer. Qu'importe qui, il fallait qu'il paye. Ce soir, c'était simple : On tirait sur tout ce qui bougeait et si un des camarades était en difficulté, il devait se faire aider. Il scandait des incitations à la haine, hurlait au viol des femmes et à l'égorgement des enfants. Peu importe qui l'avait balancé....tous devaient payer.

Mais cela n'arriverait pas.

Autour de la rue, de nouveaux cris s 'élevèrent mais ils ne furent ni de joie ni d’allégresse....Non, ceux-ci étaient de la terreur pure, une peur primale qui naissaient en eux. Du quartier voisin, nombreux furent ceux qui les entendaient, alors qu'ils s'étaient enfermés, barricadés comme ils pouvaient, faisant passer le mot aux quartiers suivants. Tous craignaient pour leurs vies face à une mort imminente qui n'arriva pas pour eux....mais pour leurs bourreaux. Beaucoup ignoraient ce qui se passait dans cet entrepôt appartenant à la bande d'Harnett.....mais ce qui était sur, c'est que les choses ne se passèrent pas comme prévues. Et personne ne vint pour enquêter......la police ayant sûrement mieux à faire.

Lorsque le comité de vigilance du quartier, armés de bâtons et de battes se décidèrent à finalement aller voir ce qui se passait, ils ne trouvèrent pas des voyous prêt à en découdre, mais des dizaines de cadavres, mutilés, écorchés pour la plupart....Adam Mason en vomissait son repas alors que les autres avaient les pieds dans le sang ou des organes et intérieurement, il jurait comme un charretier en se demandant qui avait bien pu faire ça....et en son fort intérieur, il les remerciait. Certes, la méthode était tout bonnement horrible et ferait faire des cauchemars au plus impassible des habitants mais tout le gang.....jusqu'au dernier, gisaient sur le sol, ou pire, pendus par les pieds et dépourvus de leur tête, qui avaient disparues. Plus loin, pourtant, Harnett fût retrouvé, en vie.....lui seul, totalement terrorisé, ne pouvant aligner un mot, comme si ce qu'il avait vu l'avait à jamais profondément marqué.

Son regard ne fixait plus qu'une chose : le massacre.....et le grand vide qui avait pris la place de son âme. Pour lui, cela avait été si rapide...ces ombres.....ces « choses » quoi qu'elles soient ou qui qu'ils soient, étaient venus, apparus de nul part, tuant et mettant en pièce chacun de ses subalternes. Ils étaient bien trop rapide, très entraînés....des putains de tueurs des ombres. Ouais, des tueurs des ombres comme il se l'est répété plusieurs fois avant de se cacher dans un coin, aussi pété de trouille que ses hommes...et en tant que leader, il avait fui le combat, refusé de faire face.....et c'est peut-être pour cela que l'homme en armure l'avait rejeté. Ce type, qui qu'il soit, mettait en pièce à lui seul plusieurs hommes, aidé par ses tueurs. Ce qu'il voulait, c'était Harnett, qui se défendait en ouvrant le feu, sans véritable effet. Les balles ricochaient, allant parfois se planter dans le décor ou dans le corps d'un de ses hommes mais cela n’empêchait pas ce géant de marcher vers lui, déterminé à en finir avec lui....et une fois son chargeur vide, il avait hurlé...supplié d'être laissé en vie....

Et c'est ce que l'homme en armure fit.....après l'avoir soulevé, comme pour l'étudier, il le laissa retomber sur le sol, impuissant et paralysé par cette peur primale qui venait de naître en lui...il n'en valait pas le peine....il ne valait plus rien....Il n'était plus qu'une coquille vide au regard dénué d'âme, qui allait maintenant finir sa vie, non pas dans une cellule de Blackgate....mais bien dans une de l'asile d'Arkham...jusqu'à la fin de sa vie, hanté à jamais par l'image de ce « démon » qui avait exterminé avec sa légion, tout son gang.....toute sa vie......sa vie de crime.


_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
 

Purification, Chapitre 2 (Post Unique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un zeptoseconde d'énergie infinie ! [Post Unique]
» Une poupée de porcelaine se brise [post unique]
» Le début de la fin.[Post unique]
» La flèche de Cupidon [POST UNIQUE POUR L'EVENT]
» [FB solo Custodio - post unique] ¡ Buenas tardes, bastardos !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gramercy Row :: Crown Point-