RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 On fait la fête ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: On fait la fête ?   Mer 7 Mai - 20:49

Bat-bunker

Damian restait tapis dans un coin d'ombre, immobile, fuyant la lumière, ne faisant qu'un avec l'obscurité. C'était ce qu'on lui avait appris, chez les ninjas de sa mère. L'invisibilité était une question de patience. On pouvait duper presque n'importe qui avec une bonne position, un bon jeu de lumière, et une patience sans faille. Pourtant, Damian n'était pas patient, loin de là. Mais là, il ne s'agissait pas de duper n'importe qui. C'était de son père qu'il s'agissait. Même lui avait ses faiblesses. Pas énormément, et Damian l'admirait beaucoup pour ça. Mais suffisamment pour que ce soir, Damian en exploite une. Son père n'étant pas tout a fait remis de ses blessures, il ne sortait pas encore du Bat-bunker. Il s'entraînait, réfléchissait, méditait, étudiait, et s'entraînait encore. Il était été blessé il y a quelques temps par Deathstroke, à cause d'une jeune fille qui répondait au nom de Kitrina Falcone. Catgirl. Damian détestait cette fille. Son père lui accordait pourtant beaucoup d'importance. Ce n'était qu'une meurtrière, une fille de mafieux, une voleuse, sous les ordres qui plus est d'un des criminels les plus sadiques de la ville. Comment son père pouvait lui faire confiance, l'aider, mettre sa vie en danger pour elle ? Elle n'était pas sa fille. Lui était son fils et n'avait même pas droit a autant de considération.

Pourtant, les derniers jours n'avaient pas été non plus facile pour le jeune garçon. Sa maison avait été détruite, son premier véritable foyer, son héritage. Mis en cendre par son propre grand-père, son propre sang. Sa famille était en train de s'entre-déchirer, avec un côté son père et de l'autre sa mère et son grand-père. Il n'espérait bien sûr pas que les deux côtés de sa famille allait s'entendre, bien sûr, ils s'étaient tous trop souvent combattu. Mais il avait espéré qu'ils ne se provoquent pas non plus la guerre. Damian aimait énormément son père, mais pouvait-il vraiment combattre à ses côtés sa mère ? Il n'avait encore jamais rencontré Ra's Al Ghul. Il se demandait quel genre d'homme c'était. Sa mère le décrivait comme un conquérant, un homme fort, un homme admirable, un demi-dieu. Son père, lui, en parlait peu, sans doute par égard envers Damian. Mais ce dernier n'était pas dupe. Il était à la tête d'une bande d'assassins, ces mêmes assassins qui ont élevé Damian. Il avait pour projet de réduire la ville à néant, de la couper du monde et d'attendre qu'elle s'empêtre dans le chaos et la destruction. Pendant ce temps, Batman perdait beaucoup de ses forces à combattre des futilités, comme Slade Wilson, ou the Fool. Tout ça à cause d'elle.

Damian avait décidé de faire comprendre à « Catgirl » qu'il était temps que cela cesse. Elle devait arrêter de mettre sa vie en danger, et celle de son père, elle devait arrêter toute ses bêtises. Batman n'avait pas besoin d'une jeune fille trop perdue dans la vie pour savoir qu'il ne fallait pas fréquenter des gens comme the Fool ou Deathstroke. Pour se faire, il devait la retrouver. Elle pouvait être n'importe où, à Gotham, à cette heure-ci. Mais Damian savait que son père pouvait la repérer grâce à un signal satellite secret de Wayne Enterprise, et une puce qu'il avait placé dans la fille-chat. Si son père pouvait la repérer ainsi, Damian le pouvait également. Il fallait juste attendre que son père est finis son entraînement de la journée pour accéder au bat-ordinateur. Dans l'ombre, tapis, durant des heures, silencieux comme une ombre. Lorsque le jeune prodige était certain que le bunker était vide de toute présence, il se dirigea vers le Bat-ordinateur, entra ses coordonnés et tenta d'accéder aux données satellitaires. Le repérage de cette« Catgirl » ne fut pas aussi simple que prévu. Son père, dans sa grande paranoïa habituelle, avait protégé les données d'un mot de passe. Damian eut un léger sourire narquois. Rien de très compliqué pour lui. Le crack effectué, la carte de la ville s'afficha, et un point lumineux indiqua la position de sa cible. Cette fois, c'était bon. Elle était apparemment dans le quartier de l'île centrale de Gotham, Burnley. Un zoom indiqua à Damian qu'elle était dans une boîte de nuit du nom de Sinner's Inn. Elle était plutôt gonflé, pensa le jeune prodige. Pendant que son père était encore en train de se rétablir des blessures que sa bêtise, son imprudence et son incapacité lui avait causé, elle, elle s'amusait, faisait la fête, dansait dans une boîte de nuit. Raison de plus pour la détesté.

Damian récupéra sa moto, Redbird, une moto rouge et grise qu'il avait lui-même mis au point. Damian était un excellent bricoleur, meilleurs que son père même déjà. Il avait déjà finis les travaux sur la Batmobile, se faire sa propre moto ne fut pas très difficile. Il l'enfourcha et sortit directement en ville. Le batbunker, situé en sous-sol de la Tour Wayne Enterprise, était également sur l'île centrale de Gotham, dans le quartier de Midtown. Pas très loin de la position de la jeune femme, donc. Il lui fallu une dizaine de minutes, à peine, pour rallié la Deacon Road, où se situait le Sinner's Inn. Le complexe était tout de même assez grand, Robin ne s'y attendait pas trop. Il ne savait même pas encore comment il allait pénétrer là dedans. C'était un jeune garçon, et il était habillé en Robin qui plus est. De ce qu'il pouvait voir, il n'y avait qu'une entrée, surveillé par un videur aux allures japonaises. Le coin était assez louche, des tas de gens continuaient encore à pénétrer dans la boîte de nuit. Pas possible de faire autrement que de se déguiser en Damian Wayne sur ce coup. Enfin se déguiser... c'était sa véritable identité, mais le jeune garçon était tellement souvent dans la peau du rouge-gorge qu'il en oubliait parfois son propre nom. Et c'était un nom qui pouvait lui ouvrir de nombreuse porte. Après avoir décidé son plan d'approche, il se retira dans une ruelle où il retira son déguisement de Robin pour des vêtements plus appropriés, qui était rangé dans un compartiment de sa moto. Costume de véritable petit adulte, trois-pièce, il récupéra également des lunettes de soleil, par habitude de cacher ses yeux. Et également pour avoir un outil utile, car ses lunettes lui offrait les même fonctionnalité que les lentilles de son masque.

Il s'approcha d'un groupe de jeune-femme, des adolescentes de 16 ans qui peinait à entrer, tentant de dragué le videur pour pénétrer dans la boîte de nuit. Le jeune Wayne se fit un chemin jusqu'au milieu des jeunes filles, qui semblaient légèrement interloqué par la présence du jeune garçon en ces lieux. Le videur le regarda également de travers, et se mit à esquisser un léger sourire.

« Monsieur, je suis sûr que vous pouvez être sympathique avec ces jeunes filles. Laissez-les entrer avec moi, je m'en porte garant.

« Et qui t'es, minus ?

« Celui qui va te mettre au chômage si tu le ne laisses pas entrer, face de citron.

Damian lui montra sa carte. Le videur se figea, appela un de ses potes, qui appela un autre de ses potes, et ils décidèrent d'un commun accord de laisser entrer Damian avec une fille de son choix. Elles se battirent pour avoir l'honneur d'accompagné un riche héritier à la fête. Damian en choisit donc une, une jeune blonde, celle qui trouvait la moins agaçante, et ils entrèrent dans le lieu réserver habituellement aux adultes, notamment à cause des boissons alcoolisés qu'on servaient au bar. C'était donc pour lui le moment de commencer le repérage, dans la salle de danse. A l'aide de ses lunettes, il lança un scan complet de la salle. Un chargement s'afficha, et au bouts de quelques minutes, il repéra le corps, affiché en rouge, de Kitrina. Il abandonna la blonde et se dirigea donc vers sa cible. Il passa par derrière, de sorte de ne pas se faire remarquer, et donna un léger coup sec à l'arrière du genou de la jeune femme, ce qui la déséquilibra.

« Oups, je suis navré, je ne vous avez pas vu. J'espère ne pas vous avoir fait mal, Falcone, dit Damian, assez fort pour percer au dessus de la bruyante musique, mais pas trop pour que seule la jeune femme puisse l'entendre.


Dernière édition par Damian Wayne le Jeu 15 Mai - 9:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bake Neko/Kitrina Falcone

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1195
Autres Comptes : Cassandra Cain
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Jeu 8 Mai - 15:08

Le Sinner's Inn ... Une boîte de nuit dont la réputation n'était plus à faire, avec ses deux pistes de danse, ses soirées thématiques et son bar. Aussi Kitrina avait-elle décidé d'aller y faire un tour, histoire de constater par elle-même tout le bien qu'on disait de cet endroit. C'était aussi une manière pour elle d'oublier les récents événements, lorsque la Cour des Hiboux et Deathstroke s'en étaient pris à elle. A chaque fois, le Chevalier Noir était intervenu juste à temps, ce dont elle lui savait gré. Mais sa dernière intervention lui avait coûté cher, et la jeune fille ne pouvait s'empêcher de culpabiliser en sachant qu'il avait bien failli passer de vie à trépas, et cela par sa faute. Voilà pourquoi ce soir-là, elle était bien décidée à se changer les idées, et n'avait pas hésité à s'habiller en la circonstance ; jupe en cuir, bottes noires (sans talons, car très gênant pour danser), débardeur, sans oublier d'enfiler par-dessus un blouson en cuir, lui permettant de dissimuler son beretta et quelques poignards, par simple précaution.
Le trajet ne lui prit guère de temps, étant donné qu'elle avait subtilisé une moto il y a de çà quelques jours, identique à celle qui s'était transformé en tas de ferraille lors de la nuit de l'affrontement contre Deathstroke. Une fois arrivée sur place, Kitrina n'eut aucun mal à entrer grâce à la foule qui se pressait devant les portes, lui permettant ainsi de se fondre dans la masse et de passer inaperçue. La musique battait son plein, mais pas suffisamment aux yeux de la cambrioleuse qui se dirigea vers le balcon où était installé l'espace bar. Elle finissait tout juste de passer commande que le barman lui avait déjà déposé le verre sur le comptoir, comme s'il avait lu dans ses pensées. Ce dernier l'observait d'un air amusé, et comme réponse à son regard interrogatif, se contenta de lancer quelques mots.

" Simple intuition. Passez une bonne soirée, mademoiselle Falcone ! "

Renonçant à satisfaire sa curiosité, Catgirl le remercia avant de prendre son Daïquiri et d'aller se poser contre la balustrade. Que certains connaissent son identité ne la surprenait plus, il est vrai qu'elle n'avait pas été très discrète à ce sujet, et les bruits couraient vite, à Gotham. La jeune fille observa la foule en contrebas, tout en sirotant sa boisson. La musique avait changé, dont le rythme lui plut davantage que celle entendue précédemment.



Kitrina se raidit soudainement alors qu'on lui claquait les fesses. Elle se retourna brusquement pour découvrir un jeune garçon à l'air goguenard qui l'invita à danser, visiblement éméché. D'après ses vêtements, il n'était pas bien difficile de deviner qu'il appartenait à la caste des bourges. Non loin, sa bande de copains les regardaient en gloussant comme des dindons, avec eux aussi un verre de trop dans le nez. Et bien elle allait leur donner une raison de se fendre la poire ! D'un geste, la cambrioleuse lui saisit la nuque, lui décochant dans le même temps un coup de genou dans l'estomac, puis enchaina par un coup de coude dans le dos alors qu'il se pliait sous la douleur. Une fois au sol, elle s'agenouilla à sa hauteur pour lui adresser un avertissement, sur un ton suffisamment fort pour que seul lui puisse l'entendre.

" Tu devrais revoir ta technique de drague, ce n'est pas ainsi qu'on aborde les jeunes filles. La prochaine fois que tu me refais un coup pareil, je t'étripe et je me servirais de tes intestins pour te pendre à cette balustrade, capisce ? "

Kitrina se releva et prit la direction de la piste de danse, sans un regard pour le jeune homme qui couinait de douleur, faisant l'objet de moqueries auprès de ses comparses. Une fois en bas, elle se fondit parmi les danseurs et se laissa porter par la musique. Elle aurait bien dansé ainsi toute la nuit, si un jeune blanc-bec ne s'était pas mis en tête d'ouvrir les hostilités en la bousculant avant de la provoquer ouvertement. La jeune fille fit volte-face les poings serrés, prête à en découdre. Elle eut un air agacé en découvrant que son interlocuteur n'était autre que le protégé de Batman. Ils ne la laisseraient donc jamais tranquille ?

" Toujours en vie, le suicidaire ? Ça m'étonne qu'ils t'aient laissé entrer, vu ton âge. Tu ferais mieux de retourner jouer aux playmobils au lieu de traîner dans ce genre d'endroits. "

Catgirl saisit Damian par le bras pour le traîner à l'écart de la foule.

" Pourquoi tu m'as suivi ? Dis-moi ce que tu veux et ensuite fout le camp ! "

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t4649-kitrina-falcone
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Jeu 8 Mai - 18:35

La jeune femme ne semblait évidemment pas du tout ravie de voir Damian Wayne dans cette boîte de nuit, elle était plutôt même agacer. Le jeune garçon y comptait bien. Après tout, pourquoi lui laisser la vie facile, à elle, alors qu'elle avait faillit provoquer la mort de son père de par son imprudence. Non, ce serait beaucoup trop simple, Damian ne pourrait pas l'accepter. Et puis, après tout, c'était de sa faute si Batman l'avait fait suivre à la trace. Après tout, si elle n'avait pas décidé de tuer des gens, son père n'aurait pas tenté de la sauver. Comme il l'avait fait avec lui-même, au final, lorsqu'il avait tué son premier criminel, The Spook, en le décapitant. Après tout, Kitrina avait été élevé parmi des mafieux, des meurtriers, et Damian parmi des ninjas et des assassins. Sa propre mère l'avait rejeté et confier à son père, mais il est vrai que la jeune Falcone n'avait pas eu cette chance. Mais ce n'était pas la faute à Damian, et ni lui ni son père ne pouvait l'aider. C'était beaucoup trop tard pour elle. Seul son père était beaucoup trop bon pour le voir. Il voulait la sauver comme il avait sauvé Dick Grayson, mais le destin de Kitrina serait le même que Jason. Se mettre en danger constamment, et finir par se faire tuer.

Kitrina saisit Damian pour l'écarter de la piste de danse. Quelques regards fut tourner vers eux, bien évidemment, une jeune femme qui emmène un gamin, qui ne devrait même pas être là, à l'écart, cela fait pauser beaucoup de question. Mais le chaos ambiant de la danse les fit rapidement se concentrer de nouveau sur leurs principales activités.

« Je jouais déjà dans la cours des grands avant même que tu sortes de ton isolement familiale, Falcone.

C'était vrai, pour le coup. Ses seuls jouets lorsqu'il était à peine bambin étaient des sabres, des shurikens, des armes à feu, des bôs... Il n'avait pas connu une enfance standard, à base de playmobils et autre jouet d'enfant. On l'avait formé à devenir un tueur. Il était né dans ce milieu. Et contrairement à Kitrina, il avait réussi à en sortir de lui-même. Il retira d'ailleurs ses lunettes de soleil, pour lui parler face à face, et très sincèrement. Il voulait qu'elle voit son regard désapprobateur. Elle lui demanda évidemment pourquoi il l'avait suivit. Elle devrait le savoir. Elle avait faillit tué son père après tout. Mais qu'elle ne s'en soucis même pas dégoûta d'autant plus le jeune Robin. N'avait-t-elle aucune reconnaissance envers celui qui tentait de l'aider ? Peut-être l'un des seuls qui le voulait réellement d'ailleurs. En vrai, Damian n'avait rien contre la décision de son père, il avait sans doute des raisons de vouloir l'aider. Que la jeune femme lui rappelait peut-être Catwoman en était peut-être la raison d'ailleurs. Mais Kitrina Falcone n'avait rien de Catwoman, à part au niveau du nom et des capacités. Elle n'était ni très forte, ni très maligne. Et c'était pour ça qu'elle était constamment en danger, quand Sélina Kyle réussissait à y échapper sans cesse.

« Tant que tu garderas cette puce, on ne te lâchera pas. Et tant que tu mettras mon père en danger par tes bêtises et ton incapacité, je ne te lâcherais pas non plus. Mais je ne viens même pas ici pour ça. Je ne pense pas que tu sois disposée à discuter avec moi, de toute manière. Je viens pour t'étudier de mes propres yeux, pour tenter de voir ce qu'à vue mon père qui méritait d'être aider, pour voir si tu étais digne de la confiance qu'il t'a attribuée.

Damian s'interrompit lorsque des jeunes gens s'approchèrent d'eux, et attendit qu'ils s'éloignèrent pour continuer. Il ne tenait pas à ce qu'on entende ce qu'il disait, bien sûr. Il n'avait aucune confiance en ce lieu qui lui paraissait lugubre, il lisait sur le visage des employés un regard qu'il n'avait pas vue depuis longtemps. Ces gens étaient louche. Il n'était cependant pas là pour ça, et continua.

« De ton propre aveux, tu m'as dit que tu voulais qu'on te laisse tranquille, Falcone. Tu es en constant danger, cela veut dire qu'on devrait te laisser mourir atrocement. Mais peut-être que c'est ce que tu veux après tout. Mon père t'a confié une mission, je pense que tu n'es pas à la hauteur, et que tu n'en as pas non plus très envie. Il te tiraille entre les deux camps. Il va falloir que tu choisisses Falcone, que tu choisisses entre notre aide, le côté de la justice que nous défendons, où the Fool et la mort, et les atrocités. J'ai dû faire ce choix également. Mon père n'a peut-être rien dit, mais j'ai été élevé par les Al Ghul. Je ne veux pas que mon père se mette en danger à cause de toi. Et je suis près à t'arrêter moi-même, si il n'a pas le cran de le faire. Tu n'es pas assez forte pour m'en empêcher, comme tu n'es pas assez forte pour te garder en vie toute seule. Mais par respect pour mon père, je te laisse choisir, et je viens là pour l'entendre de mes propres oreilles. Dois-je t'aider ou tu mettre à l'arrêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Bake Neko/Kitrina Falcone

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1195
Autres Comptes : Cassandra Cain
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Dim 11 Mai - 19:36

Elevé par les Al Ghul ... une information à ne pas prendre à la légère, surtout quand on connaissait la réputation du chef de cette famille. Kitrina avait eu le privilège de le rencontrer, et d'effectuer une mission accompagnée d'un de ses lieutenants en échange d'une forte somme. Une association qui s'était d'ailleurs révélée conflictuelle. Tout mépris disparut de son regard, remplacé par de l'estime. D'après ses dires, Damian se révélait être un redoutable combattant, à supposer qu'il dise vrai bien sûr. Ce qui démontrait qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences, bien au contraire. Cependant, elle était toujours autant agacée par le fait que le jeune garçon refuse de la lâcher une bonne fois pour toute. Et cette manière qu'il avait de l'appeler Falcone à tout bout de champ n'arrangeait pas les choses.

" Tu ne sais de moi que ce qu'on t'a raconté, alors je ne te permets pas de me juger. Je ne sais rien non plus de ton passé, mais de ce que je vois actuellement, tu as eu la chance de tomber sur le bon numéro, contrairement à moi. Je reconnais que rejoindre le gang du Fool était la dernière des choses à faire, mais j'avais mes raisons et elles ne regardent que moi. Quant aux Falcone ... et bien tout ce que je peux dire, c'est qu'on ne choisit pas sa famille. Donc si tu pouvais cesser de m'appeler ainsi, ça m'arrangerai. "

Kitrina observa le jeune garçon quelques instants. Il avait beau être formé au combat, il restait un adolescent au caractère têtu et colérique. Comme elle l'avait été il y a quelques années, avant de s'assagir avec le temps. Sans doute en ferait-il de même, mais pour le moment, il serait loin le jour où ces deux-là arriveraient enfin à s'entendre.

" Ecoute, je suis désolée pour ce qui est arrivé à ton père, sincèrement. Je lui serais toujours redevable pour son aide, mais seulement envers lui. Ce qui veut dire qu'il te faudra me combattre pour m'arrêter. Tu es sans doute plus fort que moi, mais j'ai été entraînée au combat moi aussi et ... oh merde ! Manquait plus que lui ! "

L'individu qu'elle avait mis à terre quelques instants plus tôt n'avait pas l'air d'avoir retenu la leçon et revenait à la charge tel un taureau en colère, braquant un revolver dans sa direction.

" Tu vas payer pour ça, salope ! "

Fort heureusement, son état éméché le ralentissait dans ses gestes, ce qui donnait l'avantage à la jeune fille. Sans hésiter, elle se rua sur l'agresseur avant de lui saisir le poignet pour dévier l'arme vers l'extérieur, surpris par cette attaque aussi soudaine qu'imprévue. Elle le frappa ensuite à trois reprises dans la gorge, puis enchaina par une série de droite au visage, lui fracturant le nez au passage. Le jeune homme finit par tomber au sol, complètement assommé. Kitrina s'agenouilla à sa hauteur tout en sortant un poignard de sous sa veste dans le but d'achever le travail. Elle était sur le point de lui trancher la jugulaire lorsque l'image d'Erik Modano lui revint en mémoire, l'arrêtant dans son geste. Elle lui avait ôté la vie lors d'une prise d'otages, brisant au passage toute une famille, et ne se l'était jamais pardonné. D'autant plus que la Cour des Hiboux l'avait ensuite ressuscité, faisant de lui un monstre, ce dont elle était en partie responsable. Catgirl finit par ranger son arme avant de se relever, refusant de faire deux fois la même erreur. Batman lui avait accordé sa confiance, elle ne voulait pas le décevoir en continuant à commettre des meurtres de sang-froid. La cambrioleuse retourna aux côtés de Damian.

" Bon ... je crois qu'on devrait reprendre cette discussion ailleurs, tu n'es pas de mon avis ? "

La scène avait retenu l'attention de la foule ; la plupart courait vers la sortie en poussant des cris de panique. L'un des danseurs n'avait pas eu de chance et gisait au sol en se tenant le genou, victime d'un coup de feu parti malencontreusement pendant la bagarre.

_________________________________



Dernière édition par Bake Neko/Kitrina Falcone le Dim 24 Avr - 6:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t4649-kitrina-falcone
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Jeu 15 Mai - 1:53

"Qu'est ce que........C'est quoi ce bordel?"

La caméra n°7 zoomait en direction de la piste de danse. Des coups de feu, une nana en colère et un gosse? Qu'est ce que ca voulait dire? Qu'est ce qu'ils branlaient à l'entrée pour laisser passer un môme, une nana avec un couteau et un type avec un flingue? Li Mei était hors d'elle alors qu'elle ordonnait dans le micro que les membres de la sécurité encerclent la zone et empêchent les deux protagonistes encore debout de se faire la malle. En général, les soirées étaient plutôt calmes, ces derniers jours: Pas d'agression, pas de tentative foireuse de mettre le boxon.....On pouvait dire que l'implantation à Gotham s'était plutôt bien faite et que la plupart des bandes évitaient de se frotter à cet endroit. Burnley était un peu trop classe pour eux.

"Position piste 2, partie sud-est à 7 heures. Une femme armée, un homme à terre et un gosse. Vous me les chopez, et presto. Je veux tout le monde sur eux."
"Ils sont à moi...."
"Chri....Akasha, je t'interdis formellement...."
"La ferme......Ils sont à moi."
".......FERMEZ LES ACCES. VERROUILLAGE UNE FOIS TOUT LE MONDE DEHORS"


Et c'est ce qui se fît alors que le bâtiment se vidait à grande vitesse, ne laissant plus que la jeune femme et l'héritier biologique de la famille Wayne, seuls dans la grande salle, avec le corps du jeune homme sonnée, qui était trainé par les hommes de la sécurité.....tandis que les autres les encerclaient, comme pour les empêcher de passer.

Aucun ne se mettait en position de combat et semblait attendre quelque chose......quelque chose qui vint sous la forme d'une type encagoulé qui marchait tranquillement vers les deux êtres, dissimulant à peine la matraque accrochée à sa ceinture. Quelle chance: Une Falcone et un Wayne, bien que.....le gosse ne semblait pas valoir la peine, quand on le regardait, pourtant, il discernait quelque chose d'étrange chez lui et ressentait cette foutue intuition qu'il avait toujours quand il faisait face à quelqu'un de dangereux......Etrange alors que.....il ne devait même pas avoir 15 ans, ce petit. Par contre, la jeune femme, la Falcone, elle, était bien connue dans les cercles criminels et son visage était apparu plus d'une fois dans les fichiers de recherche de la Lignée....Autant dire qu'elle n'allait pas repartir comme ca.

"Deux mioches.......Toi, gamin, je vais t'envoyer au lit d'une seule fessée mais toi, fillette......T'a l'air de savoir te battre. Allez montre moi ce que tu sais faire."

Le type, un grand costaud aux airs irlandais dégainait maintenant sa matraque de défense, d'un geste ample, prêt à en découdre avant que la police ne se pointe....si du moins, elle venait, ce qui n'était absolument pas sur. Kitrina était maintenant mise à l'épreuve et à vrai dire, cela commençait à faire beaucoup pour elle depuis quelques jours. Damian, lui, n'eut pas le temps de réagir que plusieurs vigiles venaient de se saisir de sa personne, histoire de l’empêcher de fuir.

"Toi, tu restes ou tu est, nabot."

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Jeu 15 Mai - 2:51

Falcone avait bien évidemment mal pris le jugement de valeur de Damian. Elle refusait même qu'on l'appelle ainsi, Falcone. Pourtant, c'était son nom, son héritage. Peut-être même la seule chose qu'elle obtiendra de ses parents. Elle n'était pas fière de sa famille, pourtant elle n'avait fait guère mieux, si ce n'est pire, en rejoignant les rangs de the Fool. Des raisons ? Aucune ne justifie ça. Damian sentait parfois qu'il était trop jeune pour comprendre certaine chose. Avait-elle un attachement particulier avec ce psychopathe ? Sans aucun doute. Lui-même ne s'était véritablement attaché à personne, à part ses parents, son chien Titus, son chat Alfred et sa Batcow. Dick Grayson aussi peut-être. C'était lui qui lui avait donné la chance de devenir Robin, son plus grand rêve depuis que sa mère lui avait appris que son père était Batman. Mais s'attacher sans raison apparente à une personne, ça jamais. Son père avait lui avouer qu'autrefois il avait aimé Talia. Aujourd'hui, ce n'était évidemment plus le cas, et cela attristait Damian au plus haut point.

Kitrina continua en affirmant qu'elle était redevable à Batman, mais uniquement à lui. Elle avait donc choisit d'affronter Robin, plutôt que d'accepter son aide. Très bien. Pas ici, pas maintenant, bien sûr. Mais un jour ou l'autre, Damian devra l'arrêter. Parce que son père n'en est pas capable. Parce que Dick Grayson n'en n'était pas capable, trop gentil. Parce que Tim Drake était un imbécile et qu'il ne le ferait pas non plus. Et que Jason Todd semblait s'entendre avec elle. Damian ne pouvait compter que sur lui pour arrêter ce danger ambulant. C'était la seule manière de l'aider, contre elle-même et le mal qu'elle faisait partout où elle passait. Ses bêtises avaient attirer les foudres du Fool plusieurs fois, ainsi que des Falcone, ainsi que de la Cour des Hiboux, ainsi que de Deathstroke et Bane. Le prochain pourrait bien être celui qui l'enterrerait dans la tombe. Et Batman ne se pardonnerait jamais ce nouvel échec, après Jason Todd. Damian devait sauver son père de cet échec inéluctable.

Cependant, un abruti armé d'un flingue la menaça. Encore. Encore un soucis qu'elle s'était elle-même provoquée. Elle ne s'en rendait même pas compte, mais c'était justement ce genre de problème qui allait finir par la tuer, qui allait finir peut-être même par tuer son père. Elle se rua vers lui, et finit par sortir un couteau pour le menacer. Grossière erreur qui aurait pu lui coûter cher. L'homme était armé et ivre. Mais elle avait eu de bon réflexe, le jeune prodige devait l'avouer. Il n'aurait pas agit ainsi. Le risque était trop grand comparé au résultat encouru. Son action aurait pu lui faire tirer sur n'importe qui, notamment des innocents qui dansaient non loin. Mais elle finit par le mettre à terre. Elle semblait même prête à en finir avec lui. Damian faillit intervenir pour l'en empêcher, mais préféra ne rien faire, craignant qu'un geste brusque de sa part ne provoque davantage de colère chez la jeune Falcone. Les gens sortaient en hurlant. Un homme et une femme armé qui se battait au milieu d'une foule, cela ne rassurait pas la clientèle. Et les soucis ne faisaient que commencer, bien évidemment.

« Si on a encore l'occasion de parler ensemble, Kitrina, répondit Damian à la remarque de la jeune femme. Il avait tout de même fait l'effort de ne pas l'appeler Falcone. Ce n'était peut-être pas le moment de la fâcher.

Les accès se verrouillèrent, il ne restait plus que lui, Kitrina et l'homme à terre. Damian remit ses lunettes noires. Des individus s'approchaient d'eux. Un grand gaillard les provoqua. Et insulta Damian de mioche et de gamins. Des vigiles s'interposèrent entre lui et la jeune fille et l'attrapèrent. Et l'insultèrent de nabot. Il n'avait que ça à faire, trouver des piques sur sa taille et son jeune âge ? Il était capable de tous les mettre à terre sans effort. Mais il n'était pas Robin ce soir, mais Damian Wayne. Il n'y avait pas une centaine de gamins justicier en ville, montrer ses talents de combats avancés était beaucoup trop dangereux pour son identité. Et savoir que Damian Wayne était Robin, c'était savoir que Bruce Wayne était Batman. Le jeune garçon était coincé. Il tenta néanmoins de se débattre, sans réelle force ni conviction. Juste du simulacre. Mais il céda rapidement et sembla docile quelques instants.

« Les gars, j'ai rien à voir avec cette histoire. Cette femme a essayé de m'attirer dans son lit et me soutirer de l'argent, je veux la voir derrière les barreaux tout autant que vous. Elle est dangereuse, vous avez bien vu ce qu'elle a fait à ce type ! Vous avez pas besoin d'être quatre pour tenir un fils de bourge qui a même pas quinze ans ! Allez aider votre ami !

Les vigiles se regardèrent, et l'un d'entre eux tint fermement Damian tandis que les autres partaient aider voir si leur grand pote s'en tirait contre Kitrina. Damian eut un léger sourire narquois. Il adorait quand ses adversaires étaient des abrutis. Il sortit de sa manche un aérosol de défense, se retourna et se servit du genou de son adversaire comme escalator. Il aspergea les yeux du vigile de l'aérosol. Se dernier hurla et lâcha prise. Damian sortit alors de sa veste un taser gun et tira directement sur le cou de son adversaire. Ce dernier n'était plus un problème. Damian sourit une nouvelle fois. Il s'imaginait peut-être qu'un fils de riche seul le soir sans aucun moyen de se défendre ? Les autres vigiles, qui avaient entendu le cri de leurs collègues, avaient compris la supercherie et accourraient désormais de nouveau vers Damian. Mais ce dernier avait déjà disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Bake Neko/Kitrina Falcone

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1195
Autres Comptes : Cassandra Cain
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Ven 16 Mai - 0:45

Ils n'eurent pas le temps de quitter les lieux que le personnel s'était chargé de prendre des dispositions en évacuant tout le monde avant de bloquer les portes de sortie. Ne restaient plus que Damian et Kitrina, encerclés par une quarantaine d'hommes de la sécurité. Elle soupira intérieurement. La Cour des Hiboux, Deathstroke, et maintenant ça ... décidément, elle ne cessait de s'attirer des ennuis ces temps-ci, et à chaque fois, c'était lorsqu'elle tenait à passer une soirée tranquille comme n'importe qui. A croire que le destin s'acharnait sur elle. La jeune fille s'adressa aux gardes, espérant ainsi calmer le jeu.

" Du calme, les gars ! J'allais quand même pas laisser ce type me tirer dessus, non ? C'était de la légitime défense ! "

Mais peine perdue. Ils ignorèrent ses paroles, et leurs traits trahissaient l'envie d'en découdre. Pourtant, nul ne fit un geste pour lancer l'offensive, excepté un type encagoulé et armé d'une matraque, qui s'avança vers eux, avant de provoquer Kitrina en duel. Fillette ... il ne perdait rien pour attendre, celui-là. Et Damian non plus, vu que ce petit con avait eu le culot de la traiter de pédophile. La cambrioleuse se débarrassa de sa veste, afin d'être plus à l'aise dans ses mouvements.

" Tu rigoleras moins quand je t'aurais cassé les dents ... "

Son adversaire leva sa matraque, prêt à l'abattre sur Catgirl qui se ruait dans sa direction. Mais cette dernière avait prévu le coup et d'un geste, bloqua son bras puis lui décocha un uppercut sous le menton, avant de saisir sa tête et de l'assommer d'un coup de genou, lui cassant le nez au passage. Premier round : 1-0 en sa faveur. Vraiment trop facile ... Elle se tourna vers les autres vigiles, les provoquant à son tour d'un ton narquois.

" Quoi, c'est tout ce que vous avez dans le ventre ? Allez, venez que je vous foute une branlée ! "

Un autre tenta sa chance, une énorme chaîne en métal dans les mains. Il se mit à la faire tournoyer de plus en plus vite en se rapprochant de Kitrina, laquelle l'évitait tant bien que mal tout en cherchant une parade. Elle ne tarda pas à remarquer que son adversaire laissait sa garde ouverte lorsqu'il prenait appui en arrière pour frapper. Profitant de cette faille, la jeune fille fonça sur le vigile qui, surpris de son attaque, perdit de précieuses secondes à ramener sa chaîne et l'enrouler autour du poignet. Elle riposta en le frappant au menton la paume ouverte, enchaîna en lui  décochant trois coups de poings au niveau du plexus solaire, avant de le mettre définitivement au tapis par un coup de pied sauté-retourné droit dans le torse. Second round : 2-0, toujours à son avantage. La suite serait certainement plus compliquée, mais elle était armée à présent.

" Un autre volontaire ? "

Leur réaction ne se fit pas attendre. Cette fois, ce ne fut pas un, mais trois hommes qui sortirent des rangs, matraque à la main. Kitrina sourit en les voyant s'approcher ; voilà qui devenait plus intéressant. Elle brandit la chaîne qu'elle venait juste de ramasser, puis la fit tournoyer autour de sa tête, tout en veillant à ne pas baisser sa garde. Ses adversaires hésitèrent à attaquer, de peur de finir comme les deux précédents. L'un d'eux finit par se décider et passa à l'offensive, ce qui lui valut un coup au visage, lui cassant la mâchoire. Les deux autres se concertèrent avant d'attaquer en simultané. Mal leur en prit ; ils connurent également le même sort. La cambrioleuse abaissa son arme et regarda autour elle. De toute évidence, ses attaques avaient fait leur effet, vu les mines hésitantes et apeurées des vigiles. Mais il ne fallait pas crier victoire trop vite. Elle ne ferait pas le poids face à un tel nombre, et ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils se ressaisissent et se décident à riposter à nouveau. Tout en les gardant à l'oeil, Catgirl chercha Damian du regard, mais ce dernier semblait avoir pris la fuite. Tant pis, elle allait devoir se sortir de ce mauvais pas toute seule. Ou tant mieux, elle n'aurait jamais accepté qu'un morveux lui vienne en aide.

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t4649-kitrina-falcone
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Ven 16 Mai - 23:26



*Putain, les glands......Vous êtes à chier, les gars*

Les pensées de Ryuji n'étaient pas très joyeuses alors que les gars de la sécurité se faisaient ramoner la tête les uns après les autres. Ce fût même avec un certain regard qu'il observa Daisuke, Saigi et Kei se faire démolir à leur tour après que plusieurs de leurs potes se soient fait mettre à l'amande, ce qui provoqua sa colère alors que certains, vraiment sonnés, se trainaient sur le sol. Kitrina se vantait presque de ses talents combattifs face à une sécurité qui avait malheureusement commis l'erreur de la sous-estimer.

"Mais attrapez là. Vous êtes handicapés, les gars?"

Et c'est là que, tel que dans un mauvais film d'action, ou peut-être, un animé un peu déjanté, la plupart se mirent à hurler en choeur.

"CA SE VOIT PAS???"

Le tout devant un Ryuji dépité par la situation, ce dernier semblant perdre le peu de contrôle ou de confiance qu'il avait.

"BANDE DE NULLITÉS INCOMPÉTENTES.....FONCEZ LUI DESSUS A PLUSIEURS."

Et c'est là que le lieutenant adjoint de la sécurité dégaina sa matraque pour foncer sur la jeune femme en compagnie de 4 autres membres....pour être mystérieusement éjectés par la jeune femme qui semblait bien rire de la situation alors qu'elle semblait manier sans trop de soucis l'énorme chaine fléau qu'elle avait subtilisé à l'un de vigiles, et le tout sous les yeux amusés de Shiro, un autre membre de la sécurité qui avait décidé de laisser couler et d'être un simple observateur. Les lèvres s’étirèrent dans un large sourire quand il vit son collègue revenir vers lui en sang, dépité par la branlée qu'ils étaient tous en train de prendre.

"Belle performance. T'a d'autres idées brillantes?"
"Ta gueule, je réfléchis."


La plupart étaient sonnés, blessés et humiliés par la raclée qu'ils prenaient. Plusieurs avaient la mâchoire brisée, les os en miettes quand ils n'étaient pas simplement blessés dans leur égo maintenant meurtri. Depuis quand les gosses savaient cogner aussi dur, sans compter l'autre petit rasibus qui avait osé les gazer avant de se tirer. Peu importe, celui-là n'irait pas loin vu que les accès étaient fermés mais l'autre, la fille......elle était bien trop entrainée, bien trop forte pour que ce soit une simple coïncidence. Ryuji avait un gout de cuivre dans la bouche, la vision troublée par l'impact de la chaine sur la tempe. Bien qu'il n'avait pas pris la partie la plus lourde (Et donc, la plus meurtrière), l'impact de la chaine avait suffit à le marquer et à ouvrir une magnifique blessure qui aveuglait en partie sa vue.  Et cela n'arrangeait pas la colère d'Akasha, cantonné à son poste en simple observatrice, interdite d'intervention alors qu'elle était assez forte pour mater cette petite rebelle dans l'âme.
Qui que ce soit, celui qui l'avait formée l'avait bien fait et toute son expérience se déversait ce soit sur les gars de la sécurité qui savaient que la sous-estimer serait hautement fatal.
Finalement, ce fût Shiro, japonais au cheveux long et aux airs de beau gosse qui prit la parole, vu que ses camarades semblaient légèrement indisposé......ceci dit, difficile de parler quand votre mâchoire vous fait un mal de chien, sans compter qu'on pouvait compter les dents cassées, ce soir.

"Tu est très forte, petite......"

D'un pas sur, il monta sur la piste de danse, apparemment plus calme que ses coéquipier et esquissait un large sourire à l'encontre de la jeune femme. Ceux encore en état, du moins pour une infime partie, étaient encore à la recherche de Damian, qui pouvait se cacher n'importe où. Pas difficile dans une boite aussi grande que le Sinner's Inn. Quant à Shiro, il semblait parfaitement maitre de lui-même et aucunement disposé à se battre, vu qu'il ne se mettait pas en garde. Peut-être serait il plus diplomate que ses collègues....et plus intelligent aussi, en évitant de la sous-estimer. A vrai dire, c'est sa curiosité qui avait le dessus pour l'instant.

"Quel est ton nom? Et qui a été ton maitre?"

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Sam 17 Mai - 0:42

Une solution. Il fallait trouver une solution. Que ferait son père, à sa place ? Damian n'en avait aucune foutre idée. Il ne pouvait clairement pas s'enfuir en laissant Kitrina seule face à tous ses hommes. Elle semblait bien se débrouiller, certes, mais pour combien de temps ? La police finirait de toute façon par arriver et l'arrêter. Elle était sans doute déjà recherchée pour d'autres délits. Le jeune prodige, qui s'était pourtant promis de l'arrêter lui-même, ne pouvait se résoudre à la laisser à ce triste sort. Pas comme ça. Pas de cette façon. Il fallait donc trouver une solution. L'immense complexe était complètement verrouillé, il ne semblait pas y avoir d'issue. Une issue de secours, ça il y en avait. C'était réglementaire dans ce genre d'endroit. Mais où ? Comment y accéder ? Et était-elle sous surveillance ? Des hommes les attendraient sans doute à la sortie de toute façon. Damian avait fait discrètement le tour des lieux. A part des toilettes et des passages sous clefs réservés au personnel, il n'avait rien trouvé. Il ne lui restait plus que le choix de se battre. Il maudissait le fait de ne pas avoir son costume. Jusqu'à quel degré de son niveau pouvait-il se battre sans éveillé les soupçons ? 10, 20% grand maximum ? Cela ne suffirait pas.

Il était désormais caché dans l'ombre de la scène. Faisant un tour si nécessaire pour échapper à ses poursuivants. Parfois allant jusqu'aux toilettes, assez proche, s'il n'avait d'autre choix. Il était devenu une ombre. Ne faisait qu'un avec l'obscurité, accompagnant la lumière. Cela ne suffirait pas, cette fois-ci. Kitrina les avait mener dans un piège. Elle avait eu de la chance qu'il se soit trouver là. Sans lui, une dizaine d'hommes supplémentaires serait sans doute sur son dos. Et l'autre type lui aurait peut-être tirer dessus en plein chaos de la piste de danse, sans qu'elle ne s'en aperçoive. Bref, rien de bon ne serait arriver. Mais le côté négatif, c'est que si Damian n'était pas intervenu, il n'aurait pas eu de problème. Sans compter l’engueulade avec son père quand il sera de retour. Car son père sera au courant, c'est sûr. Il verra que Damian a pirater le batordinateur, qu'il a récupérer l'information sur la position de Kitrina, que Redbird a disparu. Il verra demain aux informations que Kitrina Falcone et Damian Wayne avait provoqué des problèmes dans une boîte de nuit. Batman sait tout, de toute façon.

Et lui était Robin, son acolyte, son futur successeur, son héritier. Son fils. Il devait être à la hauteur de cette situation. Il remarqua un des vigiles qui le cherchait depuis quelques minutes, isolé, qui entrait dans les toilettes près de la piste de danse. Damian le suivit discrètement, observant autour de lui que personne ne le remarquait. Une fois en dehors de la piste, seul avec le vigile, il s'approcha discrètement et frappa violemment derrière la tête de ce dernier, l’assommant sur le coup. Il fouilla dans sa veste et récupéra sa matraque, et un trousseau de clef. Il sortit des toilettes et vérifia la proximité de ses ennemis grâce à ses lunettes noires qui lui conférerait une vision constante sur tous les êtres vivants de la salle. Les autres vigiles à sa recherche n'était pas loin, beaucoup plus rapproché que le dernier qu'il avait croisé. De toute façon, avant de sortir d'ici, il fallait trouver Kitrina et l'aider à se sortir de se pétrin. Il retourna aux alentours de la salle de danse où se trouvait la fille Falcone et observa la situation. Elle avait réussi à se débarrasser de quelques vigiles. De nombreux étaient encore debout. Beaucoup trop.

Il fallait soit attendre qu'elle en élimine davantage pour intervenir, soit redoubler d'ingéniosité pour Damian. Dans tout les cas, il devra intervenir si les choses tournent mal.
Revenir en haut Aller en bas
Bake Neko/Kitrina Falcone

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1195
Autres Comptes : Cassandra Cain
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Lun 19 Mai - 2:26

Cinq vigiles tentèrent de l'attaquer, et tout comme les précédents, elle les accueillit d'un coup de chaîne dans la mâchoire. Damian n'avait pas daigné réapparaître, et de toute façon, Kitrina était bien trop occupée à tenir à distance ses adversaires pour s'en soucier. Ces derniers n'osaient d'ailleurs plus l'approcher, ne voulant pas se risquer à subir une dérouillée eux aussi. Malgré cela, la jeune fille n'était pas dans une meilleure situation ; il ne fallait pas se leurrer, elle avait beau avoir mis une raclée à certains, ils avaient tout de même l'avantage du nombre. Et même si elle parvenait à s'enfuir, il restait le problème des accès verrouillés. Elle réfléchissait comment se tirer de ce mauvais pas quand un vigile sortit du cercle et s'avança à sa rencontre. Toutefois, il ne semblait pas avoir d'intentions belliqueuses vu le grand sourire affiché sur son visage. Mais cela n'empêchait pas la cambrioleuse de rester sur ses gardes. Comme le dit le dicton ; toujours se méfier de l'eau qui dort. L'homme aux origines asiatiques s'arrête à quelques mètres avant de la questionner à son sujet. Son attitude la prenait au dépourvu ; contrairement aux autres, il ne paraissait pas en colère, mais plutôt amusé de la situation. Catgirl fut sur le point de lui répondre quand elle se ravisa soudainement. A bien y réfléchir, ce n'était sans doute pas une bonne idée de lui révéler le nom de celui qui l'avait entraîné. Elle ne savait rien de tous ces hommes, ni de qui ils recevaient leurs ordres. Et chose étrange, ils cherchaient à les empêcher de sortir, au lieu de pratiquer la marche à suivre habituelle en les mettant dehors ou en appelant les flics. Kitrina jaugea son interlocuteur quelques instants avant de prendre la parole. Ce dernier continuait de sourire et elle pouvait lire de la curiosité dans son regard.

" Kitrina Falcone ... Quant à mon entraîneur ... et bien sachez juste qu'il fait partie des criminels les plus recherchés. Je ne me risquerais pas à vous divulguer son nom. A présent, j'ai quelques questions à vous poser moi aussi. Tout d'abord votre nom ensuite ... "

La jeune fille s'avança vers le vigile jusqu'à n'être qu'à quelques centimètres devant lui avant de sortir un poignard dissimulé dans une de ses bottes et de le lui plaquer sur la gorge.

" .... je voudrais savoir à quel jeu vous jouez. D'abord vous cherchez à me foutre une raclée, maintenant vous voulez savoir mon nom ... Si c'est pour endormir ma méfiance, c'est raté, comme vous pouvez le voir ! "

Lui ayant montré qu'elle n'était pas là pour plaisanter, elle retira ensuite son arme et se recula d'un pas avant de reprendre la parole.

" Je n'ai pas voulu semer la zizanie, ce type m'a menacé, je n'ai fait que me défendre. Tout comme vos copains, d'ailleurs. Je ne demande qu'une seule chose, c'est de me laisser partir. Si vous refusez, attendez-vous à avoir encore pas mal de blessés de votre côté."

Shiro n'avait pas bronché face à la réaction de Kitrina, ni même tenté de la désarmer. Seul son sourire avait disparu, remplacé par un réel intérêt. A son tour il lui révéla son nom et attendit, sans rien ajouter de plus. La cambrioleuse ne savait plus trop sur quel pied danser et se contentait de l'observer également, tout en surveillant les autres membres du personnel. Damian ne se montrait toujours pas, et ses adversaires ne bougeaient pas non plus, et semblaient attendre un ordre. Allaient-il la laisser partir ou tenter à nouveau de l'arrêter ?

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t4649-kitrina-falcone
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Mar 20 Mai - 2:57

"Intéressant"

Le sourire de Shiro laissait place à un regard, non pas dubitatif car il fallait être stupide pour douter des facultés de la jeune femme. Il se montrait intéressé par cette mystérieuse femme qui semblait savoir combattre aisément. Après, reconnaissons que les autres ne brillaient pas pour leurs "facultés" stratégiques, d'où la présences des leaders dans les différentes gardes....bien que ces dernières ne se montraient jamais en public. Ici, en dehors de Li Mei et Ryo, c'était lui qui commandait les hommes de la sécurité.

"Mon nom est Shiro.....Shiro Mayata, et je dirige la sécurité."

La politesse l'obligeait à se présenter face à cette petite péronnelle en furie qui savait bien manier les armes blanches. Elle avait été formée, c'est un fait mais pas par l'Empereur, ni même un des nombreux maitres connus qu'ils avaient autrefois rencontré...ou alors, les morts revenaient à la vie. On pouvait donc supposer que celui qui était à craindre se trouvait à Gotham.
De la répartie, de la conviction, tout ce qu'il aimait chez une combattante mais qui manquait cruellement d'expérience. Elle était forte mais manquait de confiance. Shiro allait lui prouver qu'elle n'était pas en mesure de dicter des conditions mais avant....

"Messieurs.......Merci mais vos services ne sont plus requis.......Sortez et.....aidez les autres à se soigner. Laissez nous."

Si les autres s’exécutèrent en silence, Ryuji, lui, rétorqua avec une expression de surprise. Ce dernier s'indignait de voir un tel recul par rapport à une situation qui, comme l'exigeait la loi de la Lignée, aurait du conduire la jeune femme à la mort.

"Ryuji......cette femme t'a battu. Garde le peu d'honneur qu'il te reste et retire toi."
"Je ne peu..."
"Obéis....Ton incompétence me rends malade. Hors de ma vue."


Le chef de la sécurité avait perdu tout envie de sourire et son regard s'était fait plus dur à l'encontre de son subordonné qui préféra finalement reculer en silence. Si tous craignaient l'homme qu'était Shiro, alors la jeune femme aurait tôt fait de croire que celui qui lui faisait face serait d'un tout autre niveau. Malgré cela, il refusait toujours d'attaquer, gardant une distance plus que raisonnable entre lui et elle. Finalement, un léger sourire se dessina à nouveau sur son visage, qui avait repris une forme plus sympathique que tout à l'heure.

"J'ai toujours vu les Falcone comme de vulgaires porte-flingues, de idiots incompétents qui ne méritaient pas plus d'intérêt que la blatte écrasée, mais vous......vous êtes bien différente......et vous êtes forte....."

La suite fût rapide. La jeune femme fût désarmée, sans avoir pu comprendre ce qui arrivait. Quelque chose de rapide avait percuté son propre couteau, l'obligeant à lâcher son arme. Aucune blessure à déplorer pour la jeune femme mais un choc. Shiro venait à l'instant de se remettre en position comme il était avant l'attaque. L'instant d'avant, on aurait pu jurer qu'il avait dégainer quelque chose qu'il aurait envoyé ensuite en direction de la jeune femme.

"......mais vous manquez de confiance et d'expérience. C'est quelque chose qui prouve que votre maitre a encore beaucoup à vous apprendre......mais je ne doute pas que vous faites une élève des plus assidues......"

Qui qu'il soit, manquer de respect à un maitre était une offense impardonnable. Tout combattant et mentor avait droit au respect, au même titre que ses élèves. La Jeune Falcone était une guerrière et il respectait cela, malgré ce qu'il savait sur la famille mafieuse la plus puissante de Gotham.
A y' réfléchir, il aurait pu tuer la jeune femme sur le champ mais il ne le ferait pas. Il devait obéir, se plier à l'ordre qu'il entendait dans sa petite oreillette, un ordre lancé par une voi que tous craignaient et respectaient ici. Kitrina allait vivre et si l'Empereur en avait décidé ainsi, alors tous devaient s'y plier, même si l'ordre pouvaient ne pas toujours être compris.

"Vous dites la vérité.....et c'est pour cela que je vous laisserai partir d'ici. Vous avez ma parole qu'aucun mal ne vous sera fait et je vous présente mes excuses pour ce que mes hommes vous ont fait....et ce que j'ai été obligé de faire."

La laisser partir? La jeune femme devait se dire que ce type manquait de sérieux ou qu'il avait une case en moins....mais rien de cela. Il était juste un parfait guerrier obéissant à une volonté supérieure. De plus, en lui-même, il avait une petite estime envers la jeune femme après l'avoir vu combattre. Oui, c'était une Falcone, mais plus qu'un nom, on respectait le combattant et dans le cas de la jeune femme, c'était une guerrière qui pourrait apprendre beaucoup si elle acceptait. Mais cela, ce n'était pas à lui de décider. Sa seule priorité était maintenant de laisser repartir la jeune femme d'ici saine et sauve....au même titre que le gosse, qui n’intéressait pas l'Empereur, ce dernier ayant ordonné qu'on le laisse partir aussi.

"Vous et le gamin...vous êtes libres.....mais je vous demanderais de ne plus revenir en contrepartie. Acceptez vous cette condition? Je m'engage bien sûr à ne pas ébruiter l'affaire et votre nom ne sera mêlé à rien de ce qui a pu se passer ce soir."

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Mer 21 Mai - 13:17

Damian regardait la scène avec intention. Une fois tout les vigiles partit, il ne restait plus qu'un seul homme, qui semblait être leur supérieur sans doute, qui parlait à Kitrina. Il désarma celle-ci avec une facilité déconcertante, d'une vitesse d'exécution et d'une précision dans le geste que peu de gens aurait été capable de faire. Damian avait l’œil fin, il avait déjà vu des hommes accomplir ce genre d'exploit. Merlyn, l'un des meilleurs archers du monde, avait été l'un de ses professeurs personnels. Il aurait été capable d'une telle chose, mais peut-être pas avec le projectile que venait d'envoyer le chef de la sécurité. Des choses louchent semblaient se tramer ici. Cette homme avait-il était un assassin autrefois ? Ou alors en avait-il côtoyer ? Une chose était sûre il n'avait pas été entraîné dans le but de surveiller une vulgaire boîte de nuit. Une vulgaire boîte de nuit qui comportait une trentaine de gardes. Tout ça était louche, Damian se promit de regarder tout ça de plus près, avec ou sans l'aide de son paternel. Mais plus tard, il fallait sortir Kitrina d'ici.

Damian s'avança alors lorsqu'il su qu'ils étaient tirés d'affaire. Sortant ainsi de l'ombre, jetant un regard froid à l'homme de la sécurité. Il n'avait aucune envie de traîner davantage ici. Il n'avait pas mit sa propre couverture à découvert. Il ne pouvait pas en dire autant pour Kitrina. Elle s'était bien battue, peut-être trop bien. Elle semblait avoir attiser la convoitise et l'interrogation de l'homme inconnu. C'était dangereux pour elle. Le jeune prodige savait reconnaître les hommes dangereux, et celui-ci en était un. Mais de toute façon, elle n'avait pas eu tellement le choix. Elle n'avait pas la même faculté que Robin a disparaître, elle avait donc du se battre. Correctement, Damian devait l'avouer. Mieux qu'il ne l'aurait pensé. Peut-être n'était-elle pas si mauvaise après tout. Dommage qu'elle ne savait pas encore ce qu'elle voulait.

Damian se permit cependant une dernière pique à leur agresseur, sourire moqueur aux lèvres, avant de le laisser s'en aller.

« Et vous, vous êtes beaucoup trop confiant pour quelqu'un qui est responsable d'hommes qui n'ont pas été capable de mettre la main sur une fille et un gamin.

Damian se désintéressa alors du chef de la sécurité pour se tourner vers Kitrina. Sans doute encore plein d'adrénaline après le combat qu'elle venait d'effectuer, elle devait sans doute être fatiguée de la nuit qu'elle venait de passer. Entre la danse et le combat, les efforts physiques étaient nombreux. Elle devait cependant avoir une sacré endurance et combativité pour avoir réussi a s'en sortir aussi bien. Si elle était aussi combative dans sa vie que dans ses combats, tous ses problèmes auraient pu être facilement résolu. Pour le moment, elle n'avait pas assez de volonté pour quitter tout ce qu'elle connaissait et rejoindre la promesse d'une vie meilleurs, en compagnie de Batman et le reste de la Batfamily.

« Kitrina, je pense qu'il est temps pour nous de s'en aller. Avant qu'ils ne changent d'avis... ou qu'un autre de tes courtisans ne se pointent armé d'un flingue.

Le jeune prodige ne savait pas si la jeune femme serait réceptif à son humour si particulier, mais il n'en pensait pas moins. Ils avaient une chance de s'en sortir sans trop de soucis, il fallait la saisir avant que d'autres problèmes ne surviennent, où que Kitrina finisse par trop apprécier le combat qu'elle menait. Damian connaissait le plaisir du combat et de la violence. Rien ne pouvait se mettre entre lui et son adversaire, et les coups qu'il pouvait lui porter. Mais l'homme de la sécurité semblait assez dangereux et il n'était pas sûr que Kitrina s'en sortirait aussi bien qu'avec les autres. Il était donc l'heure de quitter les lieux, la fête était finie.
Revenir en haut Aller en bas
Bake Neko/Kitrina Falcone

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1195
Autres Comptes : Cassandra Cain
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Mar 27 Mai - 0:55

Après quelques instants de silence, où l'atmosphère devenait légèrement pesante, le chef de la sécurité ordonna finalement au membre du personnel de se retirer, sur un ton qui n'admettait aucune réplique. Puis il se tourna à nouveau vers Kitrina le sourire aux lèvres, qui ne baissa pas sa garde pour autant, ce retournement de situation la rendant encore plus méfiante. Et malgré sa vigilance, elle se retrouva désarmée sans avoir eu le temps d'esquisser un geste, tant Shiro s'était montré d'une rapidité et d'une efficacité redoutable. Aucun doute, il paraissait bien mieux entraîné que les autres vigiles, et elle se serait trouvée dans le pétrin jusqu'au cou s'il n'aurait pas accepté ses revendications. Etrange d'ailleurs, car il aurait pu l'arrêter sans aucune difficulté. Non, au lieu de ça, il la complimentait sur ses aptitudes, tout en notant son manque d'expérience, avant d'annoncer qu'il les laissait partir elle et Damian, en leur demandant de ne jamais revenir en ces lieux.

" Mon "maître", comme vous dites, est bien trop occupé en ce moment pour continuer à m'apprendre quoi que ce soit. Mais cela ne m'empêche pas de m'entraîner de mon côté, bien au contraire. Et je remercie vos hommes d'avoir participé à mon entraînement. "

Elle marqua une pause alors que le jeune Wayne daignait enfin apparaître, se permettant une dernière moquerie à l'encontre de Shiro. Puis il suggéra à Kitrina de s'en aller sans plus tarder, avant que tout ce beau monde ne change d'avis. Elle ne lui répondit pas tout de suite, reportant d'abord son attention sur l'homme asiatique.

" Il n'a pas tort, quelque chose me dit que vous n'êtes pas un simple videur, je me trompe ? Enfin peu importe, je n'ai pas envie d'en savoir plus, ce que j'ai vu m'a amplement suffi. J'accepte votre condition, vous ne me verrez plus ici, excepté si j'entends que l'affaire s'est ébruitée. "

Catgirl se tourna ensuite vers Damian. Pour une fois, elle se rangeait à son avis. Ils n'avaient que trop tardé en ces lieux, mieux valait partir au plus vite. C'est dommage, une fois de plus sa tentative de passer une nuit "normale" échouait. A croire qu'elle n'était pas faite pour ça, au final.

" Passe devant, je te suis - s'adressant à nouveau à Shiro - Nous allons partir, soyez tranquille. Mais que l'un de vous s'avise à nous suivre, et ce sera ses tripes qu'il devra ramasser. Oh, et une dernière chose, si vous connaissez quelqu'un qui pourrait combler mon manque d'expérience au combat en me donnant quelques leçons, je serais ravie de le rencontrer. "

La jeune fille ramassa son poignard et se dirigea vers la sortie à la suite de Damian, sans un regard en arrière. Une fois dehors, elle se planta devant lui, avec la ferme intention d'avoir une sérieuse discussion.

" Bon, je sais qu'on est pas partis sur de bonnes bases toi et moi, mais j'aimerais que tu m'écoutes sans m'interrompre, si c'est pas trop te demander. Tu as effectivement raison, j'ai tendance ces derniers temps à attirer les ennuis, mais c'est loin d'être voulu, si c'est ce que tu crois. J'ai encore besoin de temps pour réfléchir à ce que je vais faire, mais avant j'ai à régler quelques affaires. Et je te demanderais de me laisser tranquille à l'avenir. Ne t'inquiètes pas, tu seras l'un des premiers à être informé de ma décision. Mais ne cherches surtout pas à me retrouver. En contrepartie, je me tiendrais à carreau moi aussi. Ça te convient ? "

Kitrina attendit qu'il se manifeste, pressée d'en finir au plus vite. L'adrénaline ressentie pendant l'affrontement avait disparu, remplacé par une immense fatigue. Elle était lasse d'attirer les ennuis où qu'elle aille, et n'aspirait qu'à une chose, prendre enfin quelques jours de repos, loin du Fool, loin de Batman, loin de tout ce qui se rapprocherait de sa vie de criminelle.

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t4649-kitrina-falcone
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Mer 28 Mai - 0:48

Aucun mot ne put se faire entendre et il n'y eut que des regards échangés entre le mystérieux vigile, le gamin et la jeune femme. Un vieux diction disait toujours "Faites attention à ce que vous demandez car vous finirez par l'obtenir".

Pourtant, il se permit une petite pique à l'égard de Damian, qui avait osé le critiquer sur ses méthodes. Pas assez méfiant? Et que devrait il dire de ce gamin qui avait tenté de camoufler ses capacités. Oh, il n'avait pas fait preuve de techniques pointues, bien au contraire, mais sa réaction d'esprit cachait véritablement quelque chose, surtout pour un gosse aussi jeune, même si il vient de la famille Wayne. C'était intéressant à savoir mais si Shiro avait pu discerner cela, alors l'Empereur aurait forcément vu cela aussi.

"Amusant de la part d'un enfant qui se cache.....et qui cache ce qu'il est. Quant à vous, Miss Falcone, vous avez ma promesse. Tout ceci restera...........entre nous."

La porte leur était ouverte, sans le moindre piège, ne laissant plus que le vigile, souriant au milieu de la piste, jusqu'à ce qu'il tourne les talons pour prendre le chemin du couloir du personnel. Ses pas le menèrent jusqu'aux escaliers menant au bureau du grand patron, celui qui avait un oeil sur tout et ordonnait tout ce qui se passait dans cette boite. Mr Yagami pour certains, l'Empereur pour d'autres, mais peu importe car son étoile brillait de mille feux, comme toujours. Poussant la porte du bureau, il le traversa d'un pas tranquille et assuré, comme très souvent, et entra dans la pièce suivante, à peine éclairée par une myriade d'écran....une luminosité atténuée par une ombre gigantesque qui observait en silence les écrans. Le bruit de la porte lui était parvenu aux oreilles et sans se détourner, il prit la parole d'une voix presque sépulcrale.

"..........Tout deux..........tant de force.......tant de vigueur....."

Un léger silence s'installa entre les deux protagonistes. Shiro ne prit aucunement la parole, visiblement interdit, comme si il savait qu'il devait se taire en "sa présence". Pourtant, lorsque l'imposant personnage en armure se tourna à nouveau vers le nouvel arrivant, sa cape se déplia jusque sur le sol, et son regard, visiblement intéresse se porta sur son serviteur, qui baissait le regard avant de se mettre en position de respect, à genou devant son serviteur, ayant perdu toute trace de défi dans son regard.

"Qu'en a tu pensé.........Sont ils dignes d’intérêt?"

Prenant sa respiration, le vigile braqua son regard vers son maitre, prenant la parole.

"L'enfant sait se battre, il n'y a pas de doute. Il se cache mais je ne comprends pas pourquoi. Quant à la fille, elle...est douée, mais elle manque de potentiel. Toutefois c'est une tueuse, une de nos cibles."
"......Elle a éveillé mon intérêt........Une Falcone, n'est ce pas?"
"Oui, mon seigneur.....La jeune héritière de Carmine Falcone, le chef de pègre le plus important de Gotham. Nos renseignements sont très clairs la concernant."
"..............Sa fille..........."
"Et pour le jeune enfant?"
"...........Il ne m’intéresse pas........pour le moment, mais il faut s'en méfier."
"Souhaitez vous que je m'occupe de la fille?"
"Non. J'ai une autre mission pour toi. J'enverrai quelqu'un d'autre."
"A vos ordres, Seigneur."


Sans dire un mot, Shiro laissa seul son maitre et seigneur devant les écrans qui repassaient en boucle le combat de la jeune Falcone. Aisance, grâce, entrainement....et une volonté farouche de survivre. A ses yeux, elle en valait peut-être la peine. Chaque mouvement montrait une aptitude à tuer et à estropier ses victimes et celui qui l'avait entrainé pouvait être un homme dangereux. Chaque nom, chaque maitre qu'il avait autrefois connu lui repassait dans son esprit et après chaque analyse, aucun ne correspondait à ce qu'il voyait. L'Empereur avait vu de nombreux maitres combattre, en avait cotoyé un grand nombre et avait même observé de loin, des hommes comme Kirigi et Richard Dragon, sans jamais les approcher. Il connaissait le taux de dangerosité de tels combattants et pouvait à l'avance prédire que le moment de les combattre n'était pas encore venu....car aucun n'avait encore vu l'étoile annonciatrice de mort au dessus de leurs têtes.

Qui que ce soit, peu importe le nom de son maitre, il ne faisait pas parti, selon son propre jugement, des hommes potentiellement susceptibles de le vaincre, bien qu'il restait curieux de savoir de qui il s'agissait. Qu'importe, car une fois ici, il pourrait jauger sa force, lui faire avouer le nom de son maitre....tout cela n'était qu'une question de temps alors que les images de la sécurité repassaient en boucle.

Pendant trois heures, il regardera ces images....et il s'en passera encore trois autres avant qu'il ne décolle son regard des écrans.

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Jeu 29 Mai - 14:28

Kitrina continuait à discuter avec le chef de la sécurité. Kitrina aimait bien la provocation apparemment, autant que Damian l'appréciait. C'était peut-être leur point commun. La jeunesse, la fougue, le combat, la violence, la provocation. Le jeune Robin se faisait souvent réprimandé par son père, et par Dick Grayson avant lui, à cause de cela. Trop fougueux, trop sûr de lui. Il avait une force intérieure qui ne demandait qu'à se révéler à chaque combat, mais malgré cela il ne réfléchissait pas encore assez au combat en cours, pas comme le ferait un véritable Batman. Il avait encore beaucoup à progresser à ce niveau là, il le savait. Déjà ce soir, la façon dont il avait agit aurait sans doute rendu fier son père. Certes, il n'avait pas aidé au mieux qu'il pouvait la jeune Falcone, mais sa tenue de civil et son jeune âge l'empêcher de dévoiler ses capacités normales de combat. Et il n'avait pas profiter de la bataille pour se lancer dedans à corps perdu. Il aurait pu le faire, pour tenter d’impressionner Kitrina. Mais l'enjeu avait été trop grand. Et malgré l'allure de la demoiselle, cela ne suffisait pas à risquer l'identité secrète de Batman et de Robin.

Les deux jeunes gens sortir alors du Sinner's Inn. Les gens dehors les regarder, avec un certain intérêt mélanger avec un peu de crainte. C'était sans doute les gens qui avait évacué le bâtiment, et qui était resté par curiosité. Damian continua d'avancer jusqu'à ce que le moins de gens possible ne continue de les observer. La police avait sans doute également été appelé. Pas par le Sinner's, mais par les clients, sans doute. Il ne fallait donc pas traîner. Surtout si on apprenait qu'une Falcone et un Wayne se trouvait là ce soir et avaient fait du grabuge, cela ne sentait pas bon pour ses fesses lorsqu'il rentrerait au manoir des Wayne. Mais Damian était certain que de toute façon Batman finirait par l'apprendre. Il savait tout, de toute façon. Le pire serait peut-être le moralisateur Pennyworth. Ce majordome ne pouvait s'empêcher de se mêler de la vie de ses maîtres, sans doute à juste titre. Et il avait, au grand regret de Damian, souvent raison.

Une fois moins en vue, Kitrina se planta devant lui. Elle lui demanda de l'écouter attentivement, ce qu'il fit. Elle reconnu qu'effectivement, elle était un aimant à problème mais qu'elle avait de temps pour savoir où se situer. Pour une fois, le jeune prodige l'écouta avec intérêt, et non avec mépris. Elle n'était pas si différente que lui, au final. Une fois qu'elle eu finis son discours, Damian lui répondit avec franchise.

« Cela me convient, Kitrina. Tu n'es pas aussi manche que je le pensais. Tu sais te défendre. Pas aussi bien qu'il le faudrait, mais tu apprends vite. Sache que malgré tout ce que tu peux penser de moi, je peux comprendre tes problèmes. Je ne suis pas né Wayne, mais Al Ghul. Pas justicier, mais assassin. Je n'avais même pas dix ans que je décapitais déjà mon premier homme. Ma mère s'est servi de moi pour occuper mon père pendant qu'elle effectuait un attentat contre le gouvernement britannique. J'ai eu de la chance que mon père finisse par m'accepter, et non pas comme me voir comme étant le petit monstre que j'étais. Si tu veux un conseil de ma part, si mon père te propose de l'aide, ne la refuse pas. Il est la seule personne qui sera capable de te faire sentir comme étant quelqu'un de bien, malgré tous ce que tu as pu faire par le passer.

Damian s'interrompit quelques instants. Il se souvenait encore de sa première rencontre avec son père, avec sa famille. Il l'avait idéalisé, il l'avait pris pour un conquérant, un empereur. Ce que sa mère lui avait appris. Il avait pris le reste de sa famille avec mépris, la justice avec autant de mépris. Il avait tranché la tête à the Spook et l'avait ramené à la Batcave, il s'était battu avec Tim Drake. Il s'était battu contre sa mère. Aujourd'hui, tout cette vie lui paraissait loin, même s'il sentait encore la noirceur qui le rongeait. Il n'était pas quelqu'un d'aussi bien que son père, mais il essayait. Vraiment.

« Si jamais tu as besoin d'aide, je viendrais. Mais tu trouveras encore le danger sur ton chemin Kitrina. C'est inévitablement tracé sur ta route. Tu rencontreras plusieurs fois la mort, sans doute. Contente-toi juste de lui dire que ce n'est pas pour aujourd'hui. Et une dernière chose, méfie toi de ces types du Sinner's. Ils t'ont observé ce soir. Ce sont des assassins, je l'ai vu. J'ai grandit avec, je sais les reconnaître. Ils ont profité de ton combat pour faire un round d'observation. Ces gens là ne font pas partir leurs ennemis sans raison. Ils reviendront à la charge, sans doute pour t'atteindre ou atteindre ton père. Ce sera mon dernier conseil pour ce soir.

Damian se méfiait des gens du Sinner's, et il les étudieraient plus tard. Ils avaient trop de personnel, leurs chefs de la sécurité était trop louche et trop expérimenté. Ses dernières paroles étaient troublantes. Pourquoi laisser partir une jeune femme qui s'en est prise à la moitié de son personnel armé d'un couteau ? Pourquoi ne pas l'avoir laisser partir avant s'il ne lui en voulait pas, pourquoi avoir attendu la fin du combat ? Damian était intimement persuadé que cela cachait quelques choses. Des habitudes de détective sans doute. Il espérait néanmoins, pour le bien de la jeune Falcone, que cela n'était qu'un simple mauvais pressentiment plus qu'une prédiction de sa part.

« Il va être temps pour moi de partir. Je dois désormais faire face à mon père. A la prochaine fois peut-être.

Damian s'en retourna et récupéra sa Redbird là où il l'avait laisser. Il traîna un peu plus qu'a l'aller, n'étant pas spécialement pressé de retrouver sa famille. Seul son chien Titus serait encore ravi de le voir. Ce dernier n'aimait pas trop les chats. Au terme de cette soirée, Robin lui les trouvait plus intéressant que prévu. Mais c'était à charge de revanche, il n'avait pas pu lui montrer de quoi il était capable ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Bake Neko/Kitrina Falcone

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 12/08/2012
Nombre de Messages : 1195
Autres Comptes : Cassandra Cain
Vous à Gotham : Membre de la Lignée.
Citations : Je retombe toujours sur mes pattes.

MessageSujet: Re: On fait la fête ?   Mer 25 Juin - 0:44

Kitrina fut quelque peu étonnée de la réponse de Damian. Elle qui avait pensé qu'il chercherait encore querelle, le voilà au contraire qui acceptait sa requête, ce dont elle lui sut gré. Il alla même jusqu'à lui proposer son aide si besoin était, ce qui la surprit davantage. En l'écoutant parler, il fallait admettre qu'il avait raison ; elle n'avait pas fini de rencontrer le danger sur sa route. Mais ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude de le côtoyer. La cambrioleuse l'avait croisé tant de fois tout au long de sa vie, qu'elle finirait par s'ennuyer il venait à disparaître. Elle n'était pas faite pour être emprisonnée dans le carcan d'une vie monotone et sans intérêt à ses yeux, bien au contraire. La jeune fille se contenta de quelques mots en réponse à son long discours.

" Merci pour tes conseils, je saurais m'en souvenir le moment venu. Bon courage, avec ton père. "

Elle n'avait rien de plus à lui dire et le regarda s'éloigner jusqu'à ce qu'il soit hors de vue. Il allait retrouver son père ... cela lui faisait penser qu'elle avait une petite surprise de prévue pour le sien. Il était grand temps que Carmine se rappelle de son existence, et Catgirl avait déjà une idée très précise sur la façon dont elle allait s'y prendre. La cambrioleuse sourit alors qu'elle reprenait la route juchée sur sa moto, en imaginant la réaction du chef mafieux quand il découvrirait qu'elle s'était introduite dans le manoir familial. Il lui tardait de pouvoir enfin régler ses comptes avec lui. Mais un message sur son portable provenant de Dante, le bras droit du Fool, l'obligea à remettre ses projets à plus tard. Apparemment, le tueur masqué fomentait un nouveau coup, et convoquait tous les membres du gang pour les briefer sur ce qui les attendait. Kitrina prit donc la direction de Tricorner en soupirant intérieurement ; participer à cette "réunion" ne l'enchantait guère, mais cette fois, elle ne pouvait s'y dérober sans courir le risque d'attiser les soupçons sur ses fréquentes absences. Cela dit, rien ne l'obligerait ensuite de prendre part aux projets du Fool. Mais ce que la cambrioleuse ignorait encore, c'est qu'elle allait très vite changer d'avis en apprenant l'identité des criminels avec qui le Boucher de Gotham s'était allié ...


Fin du rp.

_________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t4649-kitrina-falcone
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: On fait la fête ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

On fait la fête ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )
» Le roi a fait battre tambour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Burnley :: Sinner's Inn-