RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Quand on a besoin d'argent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Quand on a besoin d'argent...   Sam 16 Nov - 21:53

Il était presque minuit quand les choses se mirent en marche.  Harvey venait de regarder sa montre, l'heure était venue. Maintenant qu'il s'était enfui de l'asile et qu'il avait rassemblé ses forces, il était plus que temps de reprendre du service. La centrale Light and Power était sa cible. Néanmoins, un morceau de ses hommes seraient déployés dans Gotham pour une vague de rapt. Casses et enlèvements allaient être perpétré cette nuit. Il fallait brouiller les pistes. C'était sa patte, au mieux, dispersé les forces ennemis, au pire, les attirées ailleurs. Et cette nuit cela allait compter. S'en prendre à la centrale de Gotham n'était pas chose facile, depuis longtemps il était de notoriété que la centrale était terriblement bien gardée. Mais jamais rien n'était impossible. Puisqu'il ne pouvait passer au travers ni au dessus, alors ils passeraient pas en dessous, depuis plusieurs il avait donné des ordres clairs. Creuser jusqu'au niveau de la tour de garde.

Le plan était clair, une charge était posé sous le sol du rez-de-chaussée de la tour de surveillance, au même moment un petit détachement devait se présenter devant la porte d'entrée de la centrale sous couvert d'une inspection de sécurité surprise, justifiant l'heure tardive par une volonté de surprendre et d'être au faits réels des conditions de vie et de travail. Bien qu'ils aient falsifié une demi douzaine de badge le déguisement ne tiendrait pas, il le savait. Au même moment une autre équipe devait créer une esclandre près d'une clôture à proximité.

Une manifestation déguisée d'anti nucléaire qui veulent a tout pris rentrer à l'intérieur et tout saccager. Pas suffisant pour déclarer l'alarme silencieuse mais assez tout de même pour déranger les gardes à l'entrée . L'un des faux manifestant lancera alors une petite bombe fumigène légère, se qui activerait le déplacement des gardes et de surcroit les forcera à faire rentrer à l'intérieur la délégation de la sécurité pour les mettre à l'abris. Escortez par quelques gardes la délégation leur faussera compagnie en les tuant et en récupérant leurs vêtements. Ainsi camouflés ils prétendront en cas de question qu'ils se dirige vers le poste de surveillance pour les avertir du raffut dehors. Une fois à l'intérieur ils neutraliseront les gardes du bâtiment puis monteront au niveau de l'étage de surveillance.

Une fois l'étage atteint, l'escouade infiltrée rentrera dans la salle des camera qui s'avère être aussi celle d'où l'alarme silencieuse peut être déclenchée ou arrêtée. Le groupe créera un léger remue ménage à l'intérieur en les alarmant plus que nécessaire sur le danger extérieur, au même moment, la charge posée sous le sol du premier explosera créant une diversion suffisante pour avoir raison des gardes de la tour, aidé par les renforts qui sortiront du tunnel et barricaderont ladite tour. Enfin les otages seront amenés et attaché devant la porte d'entrée lié à la porte par un fil qui les ferait sauter si jamais la porte était ouverte ou forcée.

"Parfait, Parfait! Allez hop! hop! tout le monde en place pour le GRAND spectacle de Gotham!

-TOI, larve, branche nous sur le terminal de sortie de secours! DEPECHE ou je t'arrache les tripes et te les fait manger. BOUGE! Ahah!

-Le terminal qui mène directement au central de police devrait convenir!"

Quelques coups de clavier et de tournevis plus tard le larbin revint en annonçant que les communication pouvait commencé dès qu'il le voulait.

"ENFIN, Chien! - Double Face lui colla un coups de crosse qui l'envoya contre le sol et se baissa à sa hauteur- c'était beaucoup TROP LONG! -et lui colla un nouveau de crosse qui le fit pour l'éternité.

-VOUS APRENDREZ! On ne fait pas attendre DOUBLE FACE! hurla-t-il dans la salle. Ou est ce foutu communicateur? OU?" Quelqu'un lui indiqua ou il pouvait  parler.

La communication commença.

"-BONSOIR police de Gotham! J'ai une requête, une toute petite requête. Voyez je suis ici dans la centrale de Gotham et je m'y plais bien. Mais pas pour longtemps, en effet il n'est pas impossible que des cadavres jonchent le sols, bientôt. En effet petit un! Toutes les 30 minutes mes hommes que voici tueront un des otages qui sont en bas, devant la porte.

-Petit deux, une ouverture DE CETTE PUTAIN DE PORTE, déclenchera ni plus ni moins qu'elle belle explosion, emportant les touts petits minables qui doivent certainement versé une ou deux larmes LA BAS! AHAHAH!

-Petit trois, je veux de l'argent, un tout petit million devrait suffire, si je ne vois ne serait-ce qu'un seul garde armé dans un périmètre de 60 mètres

-BOUM!

-Et si au final je ne vois pas l'argent et que je n'ai plus d'otages à tué, je fais explosé la centrale TOUTE ENTIERE. A tout à l'heure police de Gotham dépêché vous, l'heure tourne."

Double Face saisit un compteur à coté de lui et le mis devant l'écran.

-N'attendez pas trop quand même!

-Boss? Vous leur avez pas dit combien vous aviez d'otages, ils pourraient croire que vous n'avez personne.

-Ou croire qu'on en a trop peu pour attendre plus d'une heure, j'ai pas envie de patienté comme un connard ici toute ma vie. COMPRIS? Et depuis les rats discutent mes plans?

-Euh, désolé Boss, je voulais pas...

-Toutefois tu m'as l'air bien dégourdis pour une vermine, tu seras mon second jusqu'à se que tu me déçoive, COMPRIS? C'est quoi ton nom de cloporte?

-Anton, Boss.

-Parfait ANTON! TOI! - il pointa du doigt un de ses hommes- tu restes là et tu cours me chercher dès qu'il y a du mouvement derrière cette camera, COMPRIS? -Ce dernier hocha la tête.

-Bien.
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie Brown/ Spoiler

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 09/11/2008
Nombre de Messages : 949
Autres Comptes : Bane
Vous à Gotham : Portée disparue de la circulation. "Hypnotisée" par la Ligue des Ombres via un masque....
Citations : To The Spoiler Belongs The Victory

MessageSujet: Re: Quand on a besoin d'argent...   Dim 17 Nov - 12:09

A Gotham, tout avait l'air de bien se passer.....du moins pour une fois car c'est bien connu qu'à Gotham: pas une seule nuit sans un crime ou délit de n'importe quelle nature.

Cette ville, c'était la jungle urbaine: vous avez envie de vous sentir fort ? De survivre et d'écraser tous vos adversaires ? Ou au contraire, vous voulez vous sentir comme un justicier pour aider des gens à lutter contre le crime ? À être dans les forces de l'ordre comme la police pour pouvoir aider « légalement » des citoyens et vous valoriser parmi toutes ses actions ?
Alors vous êtes arrivé au bon endroit qu'est Gotham City: c'est une espèce de Las Vegas du crime auquel votre vie peut être celle d'une personne ayant réussie ou bien s'arrêter brusquement car vous aurez été tué par une balle perdue ou autres.....


Et c'est comme ça tous les soirs, mais bizarrement ce soir-là, il y avait un silence, un calme dans cette ville: serait-ce le début d'un chemin vers la paix Gothamienne ?
Pour être honnête, croire cela reviendrait à croire encore au Père Noël et tout ce qui allait avec, et pour preuve:

Ce soir, La jeune Spoiler faisait son petit tour tout en évitant de croiser le Batman, vu les tensions qu'il y avait toujours entre elle et lui. Elle se promenait partout en passant par les toits, en espérant croiser Robin, Batgirl ou un petit criminel de bas étage, histoire de ne pas perdre la main, elle s'était fabriquée un nouvel inventaire de gadgets, grâce à l'argent obtenue via un job de serveur dans une chaine de restaurant: un boulot un peu ingrat certes vu les conditions de travail mais à force, c'était pas le pire qu'elle avait connue jusqu'à maintenant.

Entre son petit job, ses études et sa « carrière » de justicière: on pouvait dire qu'elle était assez occupée: heureusement qu'elle dort peu pour pouvoir récupérer autant qu'une personne normale.
Elle s'assit sur le rebord d'un toit tout en observant les gens d'en bas, les citoyens qui marchaient, des policiers qui discutaient tout en prenant un café: d'ailleurs, elle pouvait les entendre parler des femmes, de divers affaires passées à la télévision ou bien d'autre choses.

Jusqu'au moment où......


« Alerte à toute les unités: un message vient d'être transmis à toutes les forces de police: un commando a surgi et à pris d'assaut la centrale Nucléaire Light And Power.
Des otages sont présents dans les lieux et une menace a été transmise qu'un otage décédera toutes les 30 minutes si un million de dollars n'est pas transféré: L'identité de l'organisation est encore inconnue..... »


C'était assez pour aller se dégourdir un peu les jambes. Mais la question était:
Y a-t-il déjà quelqu'un en dehors de Spoiler, qui va être sur le coup aussi ?


« Très bonne question. »

A ce moment-là, elle décida de partir en direction de la centrale qui se trouvait.....à l'autre bout de la ville.....

« Super, rien que ça, j'en aurais déjà pour une vingtaines de minutes: alors déjà un otage va surement y passer et puis, vu la centrale d'un côté: j'ai jamais réellement visitée cet endroit.
Faudra que je note sur un papier le nombre de personnes décédées, tiens. »

La jeune justicière partit pour une vingtaines de minutes en direction de la centrale nucléaire: nul doute qu'il allait y avoir du sang.

Et aussitôt dit, aussitôt fait: elle arriva aux environs de la centrale nucléaire avec des forces de police pas loin mais assez éloigné pour éviter que le commando puisse les voir en question.
Maintenant, la jeune justicière se posait la question suivante: comment faire pour y accéder, tiens ?


(hrp: voilà pour l'entrée: je répondrais à la manière d'entrer à mon prochain post Wink
Si ca te va pas, n'hésites pas à me le signaler via mp ;)hrp)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.youtube.com/StephsVoice
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a besoin d'argent...   Lun 18 Nov - 23:00

-ANTON! Dis moi, qu'affiche notre ami le COMPTEUR!

-29 minutes Monsieur.

-Ouh. Voila que est FORT CHAGRINANT. Ah! Un peu d'action. Bien , bien, bien. Puisque ces incapables de la police de cette chère GOTHAM sont visiblement incapables, des mesures s'imposent.

Double Face et quelques hommes à lui descendirent de l'étage de contrôle des commandes de la centrales pour arrivés dans le hall ou les otages avaient été attachés ensemble à la porte, chacun  portant autour de son ventre une ceinture d'explosif.

-Ecoutez! Ecoutez tous! Mes braves compagnons! Gentilshommes de fortune Harvey vous parle!

Il y eut un rassemblement de la vingtaine d'hommes qu'ils avaient avec lui.

-Il y a des gens dehors, derrière cette porte qui ne comprennent les priorités! Il semblerait que la vie de pauvres innocents ne soit pas un motif suffisant à leur déploiement. C'est décevant, très décevant. Cela nous amène à une question un tant soit peu ésotérique non? Quel est le prix d'une vie humaine? Et quand bien même, cela reviendrait à rien, QUEL EST LE PRIX DE PLUSIEURS? Et d'une centrale de surcroit.

Car émettons que la bande de surdoués las bas dehors s'amusent à trouvé un moyen de vaincre, de NOUS VAINCRE.
(-Il y eut un murmure dans l'assemblé-)  Ah! Qu'ils essayent. Comme je le disais, ils s'amusent, alors pourquoi pas nous? TOI! Choisis en un.

L'homme désigné passa entre les otages et en pointa un du doigt.

-Cui' là.
Double Face descendit du bureau sur lequel il était monté.

-Parfait parfait.

Il pointa le canon de son arme contre la poitrine de l'otage et lui indiqua l'étage.

-Il est temps d'avoir UNE PETITE discussion avec nos amis. Il y a comme quelques petites CHOSES QUI DOIVENT ETRE ECLAIREES.

Harvey et quelques s'installèrent dans la salle de contrôle. Double Face s'assit sur un des sièges qui faisaient  face à la camera devant laquelle il avait mis le compteur. Il retira se dernier et s'éclaircit la gorge. Les agents de police resté en faction levèrent immédiatement la tête. L'un d'entre eux partis en courant, probablement cherché un supérieur. Ce dernier arriva rapidement.

-Mesdames et Messieurs, je suis fort déçu, consterné même. En effet j'ai manqué à mes obligations. Même si cela me peine de l'avoué je suis en retard, il y a 37 minutes de passées. Et j'avais promis un petit cadeau au bout de 30.

-MAIS AUCUNE INQUIETUDE! Bande de rats, le VOICI! toi! AVANCE!

Double Face attrapa l'otage par le col et le projeta à genoux a côté de lui. Sa mâchoire heurta violement la table. Ce dernier eu un gémissement.

-TA GUEULE!

-Ainsi comme promis, Noël avant Noël! Donne moi ton arme veux-tu? Merci.

Harvey colla le canon dans la bouche du futur défunt.

-HARVEY DENT ET DOUBLE FACE VOUS SALUENT!

Et il tira. Du sang et de la cervelle volèrent sur le moniteur et la caméra. Double Face attrapa un morceau de tissu  de la veste du mort et essuya un peu la lentille.

-Hey! Encore quelques unes comme ça et on n'y verra presque plus rien! Et ce serait terriblement dommage hum?

-LE COMPTEUR TOURNE.

Et ce dernier affichait déjà 44.

-A dans quelques minutes alors, si je peut en croire mes calculs.

Vous autres avec moi! Toi tu restes, comme tout à l'heure.

Ils redescendirent dans le hall.

-Messieurs, qui veut une veste?

Et il jeta la veste du défunt avec laquelle il avait nettoyé l'écran sur les hommes qui attendaient. Plusieurs d'entres eux échangèrent quelques coups pour récupéré ladite veste. Un fort beau vêtement en vérité.

-Parfait. QUI A UN JEU DE CARTE?
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie Brown/ Spoiler

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 09/11/2008
Nombre de Messages : 949
Autres Comptes : Bane
Vous à Gotham : Portée disparue de la circulation. "Hypnotisée" par la Ligue des Ombres via un masque....
Citations : To The Spoiler Belongs The Victory

MessageSujet: Re: Quand on a besoin d'argent...   Mar 19 Nov - 21:09

Spoiler regardait aux environs, avec une paire de jumelles pour trouver une entrée, parce qu'apparemment, il y avait des otages attachés vers l'entrée et que passer par là, c'était l'idéal pour se faire voir et attraper par derrière (attention, les pervers).
Alors pour éviter de tomber dans la gueule du loup de manière inconsciente, il fallait voir ailleurs que l'entrée: il y avait des grillages pas loin avec des caméras de surveillance d'un côté mais ces caméras devaient toujours être en activité d'un côté.
Elle eut la confirmation de sa pensée quand elle vit une caméra changer de direction.

Elle regarda ailleurs pour voir si il y avait pas un autre moyen mais malheureusement, il n'y en avait aucun de fiable: seul restait l'option qu'elle avait vue avant.


« Vu que la caméra change de direction, j'ai un petit délai pour entrer: ca sera juste mais c'est ça ou ne rien faire et je me suis pas déplacé pour finalement renoncer. »

La jeune fille rangea ses jumelles et sortit son lance-grappin: elle était trop loin sur le coup, elle devait s'approcher un peu plus de l'endroit pour pouvoir atteindre quelque chose.
Elle se faufila tout en évitant de se faire par la police: pour ainsi dire, seul un policier la remarqua avec ses jumelles: il la voyait s'approcher du grillage et utiliser son lance-grappin.
Ce dernier fit un petit sourire, ne chercha pas à prévenir son collègue qui regardait ailleurs.


« J'ai comme une impression qu'on pourra passer à l'action. »

« Ah bon, est qu'est-ce qui te faire croire cela, Johnson ? »

« Une intuition, Thomas. »

« En attendant, on devra poireauter en attendant les renforts. »

Spoiler put entrer dans la centrale, tout en ayant pu éviter la caméra proche du grillage, ainsi que deux autres qui étaient sur le chemin pour accéder à l'intérieur.
Elle entra à l'intérieur et vit une grille d'aération en hauteur. Il ne doit pas y avoir de caméras dans les conduits: à moins qu'il y ait des monstres pour nettoyer les conduits des éléments indésirables mais bon, on n'était pas dans un jeu vidéo d'horreur, voyons.
Une fois à l'intérieur de ce conduit, elle commença à avancer: manque de pot, elle n'avait pas de plans de la centrale donc cela allait être à l'improviste.


« Si j'avais sue...... »

5 minutes plus tard, elle arriva à une source de lumière au loin et vit une salle allumée mais vide de tout être vivant: elle décida d'y aller pour ne serait-ce repérer les lieux et savoir où elle se trouvait.
Une fois la grille retiré en toute délicatesse (parce qu'on ne sait jamais si il y avait quelqu'un derrière une porte par exemple) et atterrit dans la pièce: c'était la pièce auquel se trouvait les manettes pour l'électricité de la centrale.
Plusieurs grosses pinces se trouvaient dans la pièce.


« Tout d'abord: se mettre dans l'ambiance comme le fait si souvent Batman dans ces moments-là. »

Et quand il s'agissait de se mettre dans l'ambiance, il s'agissait tout simplement de se mettre dans le noir et agir comme ferait n'importe quelle chauve-souris, surtout à Gotham City.
La jeune justicière sortit des lunettes à vision infra-rouges que Robin lui avait offert par le passé lorsqu'ils sortaient ensemble, les mit et commença à baisser les manettes pour un résultat au final: que toute la centrale soit dans le noir.

La police dehors au loin voyait ce qu'il se passait et se demandait ce qui se passait:


« Putain, qu'est-ce qui se passe ? »

Johnson, le policier, qui avait vu une ombre entrer dans la centrale fit un petit sourire sur le côté:

« Mon intuition ne m'a pas trompé. On va tenter une approche dans la centrale: vas prévenir les autres, Thomas. »

« Pas question: on n'a pas reçu d'ordres d'entrer dedans. »

« Comme tu veux, moi, je vais y aller: j'attendrais pas qu'il y ait d'autres otages parmi les morts. »

Et le policier du nom de Johnson quitta le véhicule pour aller vers la centrale: peut-être que si la coupure dure assez longtemps, il pourra s'y infiltrer lui aussi par la suite.
Spoiler avait maintenant ses lunettes à vision infra-rouge mise en place et une grosse pince coupante pour assommer le premier qui passerait devant elle.....

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.youtube.com/StephsVoice
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand on a besoin d'argent...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on a besoin d'argent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Besoin d'argent?? venez voir Bidou le banquier!
» Cette Marine, jamais là quand on a besoin d'aide !
» Fiona ? You're the home my heart searched for so long
» Quand le besoin se fait sentir [Syrius]
» Quand on manque d'argent .. [PV Yozora]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Centrale nucléaire Lights and Power-