RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Un retour interrogatif ? (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Un retour interrogatif ? (Libre)   Mar 10 Sep - 11:01

Qu'est-ce qui est Vert, Grand, et Mortel ?


On pourrait dire une plante carnivore de deux mètres de haut, ou bien un séquioa déraciné prêt a tomber sur l'infortuné bûcheron qui l'a découpé quelques minutes auparavant, mais aucune réponse ne pouvait correspondre à ce qu'avait en tête un certain individu. L'aéroport de Gotham City était en vue depuis l'avion où j'étais. Je revenais de ce petit séjour au nouveau-Mexique, là où j'ai put mettre au frais mon intelligence si raffinée et si complexe, mais à vrai dire, les raisons de mon voyage là-bas étaient d'ordre médical, et mon médecin n'était pas du tout le genre a contrarier. Reposant tranquillement le stylo sur la tablette du siège d'en face, j'observe attentivement la grille de mots fléchés que je viens de terminer en même pas cinq minutes. Trop évident, trop facile. "Mot en 10 lettres caractérisant un rongeur nocturne." "Chiroptère" bien évidemment. C'est avec un certain sourire que j'observais la ville du haut, l'avion allait se poser très bientôt et je boucle ma ceinture pour les dernières minutes de vol.
L'avion se posa, et en sortant de l'appareil, mes lunettes de soleil sur le visage, un grand sourire beau et tendre, je m'exclamais d'une voix enjouée, à l'entente de tous mes autres comparses de voyage, un grand : "Gotham, Me revoila !"
Bien entendu, je n'étais pas un modèle à prendre au sérieux, ma nouvelle carte d'identité, mes faux papiers, la douane, tout se passait bien pour le moment, et personne ne vint a m'ennuyer. C'est alors qu'il fallait me rendre aux casiers du niveau -1, là où les gens peuvent stocker leurs affaires contre un peu d'argent. Onéreux, mais utile. Le code était une variable de mon nom en lettres. Facile a composer, enfin surtout pour un esprit comme le mien, et je doute que quiconque puisse être à la mesure de mon génie. Sauf peut-être le Chevalier Noir

Batman ... Une menace, un défi à ma carrière, un intellect soit-disant évolué hein ? Une blague ! Il trichait, c'était l'évidence, il ne pouvait pas réussir mes énigmes, il ne pouvait pas ! Comment le pouvait-il d'abord ? C'est très simple, après la cure dans le Lazare, j'en ai déduit qu'il avait une fortune colossale et que la seule personne ayant les caractéristiques et la force, ainsi que les motivations, n'étaient autre que Bruce Wayne. Le célèbre play-boy milliardaire était une belle façade, trop riche pour être honnête n'est-ce pas ? Dans l'immédiat, c'était certes une magnifique énigme résolue, un talent résolu par Le génie du vingt et unième siècle, Edward Nigma alias Moi ! L'être parfait dans un monde hanté par le spectre de l'ignorance et de la stupidité. Mais pour en revenir à Batman, quelle serait la vraie utilité de profaner son triste secret ? Pourquoi le révéler ? Tout cela ne serait plus qu'une petite énigme résolue, brisée, inutile. Mais au contraire, garder cela pour soi, et faire réfléchir les masses imbéciles, tout en étant le seul a connaitre la solution, c'était un cadeau ! J'étais vraiment un Sphinx : Quiconque pouvait déterminer la nature de Batman était sans doute la personne la plus intelligente au monde et cela ne pouvait être que moi.

Le casier de l'aéroport s'ouvrit, et je souris en voyant mes vieilles affaires. Un pantalon vert, une veste classe de la même couleur, une chemise blanche et une cravate, sans oublier mon inséparable canne, mon bandeau violet et mon célèbre chapeau melon orné d'un point d'interrogation. Il ne fallait pas énormément de temps pour me changer, et j'avais déjà chronométré ma sortie et mon changement d'apparence. Quéry et Echo m'avaient laissé une voiture au parking, tant mieux. Les caméras de surveillance étaient nombreuses dans le parking, c'est avec un grand sourire et un pouce levé que je prenais la pose quand je passais devant les caméras. Au nez et à la barbe des flics de l'endroit qui allaient sans doute s'affairer à me coincer, cependant, j'ai aussi prévu le temps qu'ils mettraient à descendre dans le parking, et ce n'était pas gagné pour eux. La voiture démarra et je me mis en route tranquillement, vers le lieu de mon futur forfait, une base personnelle que j'ai commandé au Courtier il y'a un petit moment.


? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?



L'endroit sent le renfermé.
Alors que la voiture s'enfonçait dans la baie de Gotham City afin de brouiller mes pistes, je continuais mon chemin à pied, j'arrivais dans un vieil entrepôt qui servait jadis pour les affaires des cirques de passage en ville. Certes, l'endroit était pittoresque mais poussiéreux. Sortant de ma poche une petite flûte, il fallait que je siffle. La note "Sol" émit un sifflement, et aussitôt, une porte blindée s'ouvrit, révélant un accès caché et oublié, quelques escaliers qui me descendent vers des ténèbres illuminées. Je me dépatouille pour éviter de ne pas me casser la figure avant de d'allumer une nouvelle fois avec le sifflet.
Une magnifique installation électronique et informatique s'offrit à moi. Avec cela, je pouvais pirater, coordonner, diriger mes troupes et faire avancer les pions sur un échiquier des plus mortels pour les alliés du Chevalier Noir. Une merveille de l'instrumentalisation technologique, j'étais ravi. J'avais des provisions pour tenir un bon moment, un petit studio aménagé pour moi, pour reposer mes adorables méninges, avec une superbe petite bibliothèque, et bien entendu, de quoi garder la forme, même si le physique passe après mes exercices de calculs cérébral personnel.
Cependant, il fallait néanmoins annoncer mon retour. Le GNN était la télévision la plus regardée, la plus intéressante, et il fallait déjà brouiller mes signaux et ma piste avant de me lancer. Un tour de passe-passe et en avant pour le théâtre.


¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿  



20 Heures : L'heure du moment tant attendu ! Normalement, on avait toujours les nouvelles de la journée, abrutissantes, inintéressantes, stupides. Il était temps de rehausser un peu le niveau de la culture et des jeux intelligents à Gotham City. Alors que le journal commençait son générique, le présentateur fut coupé des retransmissions au moment où il avait dit le mot "Bonjour." C'est alors que sur toutes les télévisions de la ville, un "?" vert sur fond noir fit son apparition. Ma voix retentissait dès à présent, c'était bon ce contact avec les gens, ce côté spectacle, j'avais l'impression d'être un professeur, un homme qui dictait mes conditions à des chérubins idiots et affamés de connaissances ... Enfin presque on va dire, les moutons n'ont pas besoin d'être intelligent.

"Qu'est ce qui est au milieu de Paris ? Tout simplement la Lettre R, comme pour Riddler en Anglais. Navré de gâcher votre émission ma fois, fort inintéressante mais j'avais envie de distraire les masses incultes et les diminués que vous êtes face à mon génie. Sachez que le Sphinx est de retour parmi vous, et que dans les jours qui suivent, des gens seront enlevés, kidnappés et bien sur, participeront à des jeux retransmis sur cette chaine. Nous verrons si Gotham possède une intelligence et mérite d'être sauvée. Pour notre cher Chevalier Noir qui doit surement être en train de me repérer, voici une énigme."



5 1 19 20  5 14 4


"J'espère que tu n'utiliseras pas Internet pour essayer de trouver la réponse, Batman, je sais que tu es spécialement hors du commun, mais cette fois, ton génie primitif ne te sauvera pas !"


Un bourdonnement dans les téléviseurs, la voix s'éteignit et les émissions revinrent à la normale. Bien entendu, les téléphones n'allaient pas tarder a résonner dans les longs couloirs du commissariat de la ville. Les plaintes, les peurs, les enlèvements ? Peut-être, mais cela allait être une cohue, une peur constante.
Assis dans mon fauteuil, mon sourire sur les lèvres, le plan ne faisait que commencer, et bien entendu, ce n'était pas une lutte pour Gotham, mais pour l'Intelligence elle-même.



[Je vous laisse réagir à ce topic si cela vous intéresse bien entendu. Je voulais faire un retour étonnant pour l'Homme Mystère et j'espère que cela vous distraira.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un retour interrogatif ? (Libre)   Jeu 19 Sep - 22:28

Poulet rôti, pommes de terre sautées et tiramisu. Aujourd'hui, Jenna s'était attelée aux fourneaux et dégustait son repas devant la télévision, zappant à la recherche d'une émission digne d'intérêt. Depuis sa deuxième rencontre avec la Lignée, la jeune femme ne sortait plus guère, excepté pour les besoins de la vie quotidienne, craignant que la garde de l'Empereur ne lui tombe dessus. Cette confrontation avait eu au moins son avantage ; elle avait fait la connaissance du criminel Julian Day, plus connu sous le nom de Calendar. Ce dernier lui avait proposé de former tous deux un duo, ce à quoi elle avait accepté, délaissant pour un temps les folies du Wondergang.

Vingt heures, l'heure où était diffusé le journal télévisé. La Charpentière s'y attardait toujours, au cas où il serait question d'un meurtre particulièrement monstrueux dont la victime serait un criminel. Une façon comme une autre de garder un oeil sur les agissements de la Lignée, si jamais celle-ci faisait à nouveau parler d'elle. Sauf que ce ne serait pas ce soir que Jenna en apprendrait davantage. L'émission fut brusquement interrompue, et à la place du présentateur souriant apparut un point d'interrogation de couleur verte.


" C'est quoi ce bordel ??? "

La jeune femme changea de chaîne, mais rien à faire, l'image restait la même. Une voix d'homme se fit alors entendre, se présentant comme étant le Sphinx, et fidèle à sa réputation, il posa une énigme destinée en premier lieu au Chevalier Noir. L'énigme était plutôt simple ; il suffisait de remplacer les chiffres par des lettres en tenant compte de leur place dans l'alphabet. Ce qui donnait ...

" East End ..."

C'est donc dans ce quartier de Gotham que le Sphinx se trouvait... la Charpentière éteignit brusquement la télévision. Tout cela ne la concernait pas, c'était une affaire entre le Batman et Nigma. Sans doute leurs chemins se croiseraient-ils un jour. Pour le moment, elle avait d'autres chats à fouetter ; le 22 septembre approchait à grands pas, et ce serait sa première action en compagnie de Calendar. Elle avait hâte que ce jour arrive, le temps lui semblait long dans son appartement. Au moment où Jenna entamait son dessert, des coups retentirent à la porte, la faisant sursauter. Qui pouvait bien lui rendre visite à cette heure ? La jeune femme regarda par l'œillet de sa porte et s'empressa d'ouvrir, un léger sourire aux lèvres, ayant reconnu son coéquipier.

" Bonsoir Julian. Que me vaut le plaisir de ta venue ? J'allais passer au dessert, je t'en sers une part ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un retour interrogatif ? (Libre)   Ven 20 Sep - 0:25

Bonsoir Julian. Que me vaut le plaisir de ta venue ? J'allais passer au dessert, je t'en sers une part ?

Le sourire aux lèvres, Jenna Duffy lui ouvrit la porte après l’avoir déverrouillée. Le criminel retrouva face à lui sa nouvelle partenaire, celle qui égaillait sa vie depuis quelques jours. Elle ne s'en rendait pas encore compte, mais depuis leur première rencontre les yeux de Julian ne regardaient qu’elle, et son esprit ne pensait qu’à elle. Comme un jeune adolescent face à sa première petite amie, Julian ne savait pas, ne savait plus, quoi faire. Bloqué devant la porte, il était charmé par son sourire, envoûté par son regard si bleu, subjugué par sa beauté. Il avait pensé à elle toute la journée en marchant en ville. Malheureusement, ce n’était pas une visite de courtoisie. Julian rapportait de mauvaises nouvelles. Sa planque dans le quartier Gotham Depths était devenue momentanément impossible à rejoindre, la police ayant retrouvé la trace du criminel suite à son meurtre du 30 août. Le jeu devenait plus compliqué, le « chat » se rapprochait lentement mais sûrement de la « souris ». S’il tenait à rester dehors, et pas à l’asile, il avait tout intérêt à éviter d’offrir trop de pistes au GCPD. Cela ne l’amusait plus. Tout avait changé depuis sa rencontre avec Jenna. Ce n’était plus un jeu. Autrefois le psychopathe aimait faire courir les forces de l’ordre et les laisser espérer qu’ils puissent un jour le retrouver. L’affection qu’il témoignait désormais à sa partenaire lui faisait renoncer à s’amuser avec eux. Il fallait désormais éviter de se faire prendre. Il fallait désormais continuer l’oeuvre, mais en veillant sur elle. La protéger, lui offrir une vie meilleure.

Bonsoir Jenna. Tu… es… Tu es très en beauté, une fois de plus. – dit Julian en hésitant, effrayé par une émotion intense et inconnue qui lui traversait l’esprit. L’affection.

Est-ce du tiramisu ?! Jenna, je me fais un plaisir de me joindre à toi pour partager ce dessert. J’adore le tiramisu, ma pauvre mère m’en préparait souvent lorsque j’étais petit et que je rentrais tard de l’école. J’en suis ému rien qu’à évoquer ce magnifique souvenir… Maman… Hum, pardon…

Julian se sentait très nerveux. Il n’était pas à l’aise avec les femmes. Surtout celles qu’il appréciait. Il n’avait jamais connu cette sensation. Il n’avait jamais vraiment connu et aimé une femme, à part sa mère. L’amour maternel qu’il lui témoignait durant son enfance était sans limite. Sa mort tragique lui avait détruit son cœur et, jusqu’à ce jour, il n’avait plus rien ressenti d’aussi fort. La belle Charpentière lui faisait redécouvrir l’affection et l’attachement. Ne pouvant plus garder la mauvaise nouvelle pour lui-seul, le criminel prit son courage à deux mains et recommença à lui parler.

Je n’ai pas une bonne nouvelle, Jenna. – dit-il, rentrant dans l’appartement.

On a découvert ma planque à Gotham Depths. Tu vois où se trouve le quartier ? La police l’a complètement cerné. Ils se sont déguisés en civil, les imbéciles ! Ils ont été assez stupides pour penser que je n’allais pas les remarquer. Je connais Depths et ses riverains comme ma poche. Dès que je me suis approché de mon habitation, j’ai remarqué que les gens n’étaient pas normaux, c'était eux. Ils m’ont trouvé, Jenna. Je n’ai plus accès à mon appartement. Provisoirement, du moins. Lorsqu’ils comprendront que leur proie ne viendra pas, ils lâcheront l’affaire et tout s'arrangera. En attendant, je ne sais plus où aller. Je suis donc venu te voir pour te prévenir.

S’approchant de la jeune femme, assiette de tiramisu à la main, il fixa le bleu de ses yeux.

Nous devons trouver une nouvelle planque. Le temps presse. Il est nécessaire d’avoir un logement pour que nous puissions préparer nos travaux convenablement. Nous n’aurons pas le temps d’en trouver un autre avant le 22 septembre, la Journée sans voiture. Lorsque nous aurons terminé ce merveilleux tiramisu, il faudra que tu prennes tes affaires, Jenna. Nous partons. Je t’emmène faire un tour près des rives de Gotham, j’ai trouvé une idée intéressante qui devrait te plaire. Après cela, nous chercherons une nouvelle habitation. Et, pour me faire pardonner de cette précipitation fort peu aimable, je t’inviterai au restaurant dans quelques jours. Si tu le souhaites, bien sûr.

Posant sa main sur la joue douce et délicate de sa partenaire, la lui caressant tendrement, il s’exprima avec son cœur.

Fais-moi confiance, Jenna. J’ai besoin de toi à mes côtés. Nous vivrons bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un retour interrogatif ? (Libre)   Lun 4 Nov - 23:47

RP annulé suite à l'annonce de mon départ prévu dans les prochains jours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un retour interrogatif ? (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un retour interrogatif ? (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un remarquable retour remarqué [Libre]
» Un retour (Rp libre)
» Un retour chaotique [libre]
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: GNN Tower - Gotham news Network-