RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Affronte ta création

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Unknown

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 18/04/2012
Nombre de Messages : 362
Vous à Gotham : Revenu du monde des morts

MessageSujet: Affronte ta création   Mer 4 Sep - 18:58

-"Oooh, ma tête..."

Je viens de me réveiller par terre, j'ai l'impression d'avoir pris la cuite de ma vie. J'ai les cinq sens brouillés, la tête qui tourne, la gorge sèche et une odeur de brûlé qui m'agresse les narines. J'arrive à me mettre debout en penchant un peu, tout en me tenant la tête d'une main et à me stabiliser de l'autre en faisant bouger mon centre de gravité au meilleur endroit pour rester debout malgré cette confusion. Petit à petit, j'ouvre les yeux mais de la lumière me force à les refermer. Petit à petit, je reprends conscience et me force à ouvrir les yeux lentement pour me rendre compte où je me trouve... Je n'y crois pas. Des questions viennent se bousculer dans ma tête, où suis-je ? Comment suis-je arrivé ici ? Qui a fait ça ? Tout ce que je vois, c'est un paysage urbain chaotique. Des voitures sont retournés et en flammes, la route où je suis est cabossé. Des panneaux renversés, des gravats partout sur le sol, des immeubles en feu et/ou détruit et le ciel noirci par la fumée épaisse des flammes qui rongent le paysage. Je pense savoir où je suis.

-"Bienvenue en Enfer."

Cette voix... Je la reconnais... Elle me berce le soir quand je m'endors... Une voix sinistre, moqueuse, grave digne de films d'horreur. Lentement, je me tourne pour percevoir celui qui possède cette voix si familière et pourtant si effrayante... Si je suis en Enfer, je pense avoir trouver le Diable. Je ne peux plus bouger, je suis stupéfait, je suis ébahi, je suis confus, je suis effrayé. Ma bouche et mes yeux grands ouverts trahissent mon état d'âme devant l'être qui me souhaite la bienvenue. Je connais extrêmement bien ce démon avec ses vêtements et ses cheveux aussi noirs que son âme, contrasté à son masque blanc qui affiche un sourire rouge, bien sournois... Je suis face à ma création, je suis face au Fool.

-"Ainsi, nous nous rencontrons enfin ! Mon cher... Créateur..."

Sa phrase infestait l'ironie. Je le sais, c'est moi qui l'ai crée, c'est moi qui le faisait interagir dans presque tout ce qu'il faisait. Mais ce n'est pas possible, je dois être devenu fou ! Fool est un personnage que j'ai crée pour un forum de l'univers Batman ! Comment est-ce que je suis parvenu ici ? C'est peut être un coup monté qui se déguise en mon propre personnage pour me faire peur ! Oui, ça doit être surement ça, c'est impossible, nous sommes dans la réalité ! J'essuie quelques gouttes de sueur causé par la chaleur des flammes et la peur et je me dis bien évidemment que l'homme qui se tient devant moi n'est qu'un acteur qui connait bien mon personnage et que tout le reste n'est que décor pour me piéger. Mais pourquoi me faire ça ?!

-"Allez, arrêtez cette plaisanterie et arrêtez les gadgets pour les flammes là... Il fait vraiment trop chaud là... C'est vraiment pas cool de me faire ça..."

-"HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA !"

Il éclate soudainement de rire ? Il connait vraiment bien mon personnage, pour savoir exactement quel réaction il adopterait dans certaines situations. Je m'approche lentement en tendant la main vers son visage, pour lui lever. C'est bon, ils avaient réussis, je ne sais pas combien ils sont mais ils ont réussis à me faire flipper. J'y ai vraiment cru au début, mais maintenant c'est terminé, je les ai démasqué. Toutefois, je me demande bien qui a pu mettre tant de moyens pour faire tout ça. Ma foi, je pense que ça fait un certain budget toute cette plaisanterie. De plus pour concevoir le costume et la personnalité parfaite du personnage, ça a du coûter. Et fallait être au courant que je sois sur le forum et à part les membres du forum eux mêmes, je ne vois pas grand monde... A moins que ce soit mes parents qui ont vu que j'étais sur ce forum et qui m'ont fait ça... Je sais pas, je vois pas pourquoi ils me feraient ça. Ils s'en fichent de tout ce que je fais sur l'ordinateur.
Un coup de pied vint frapper mon plexus solaire de plein fouet. Qu-est-ce qui se passe ?! Pourquoi il me fait ça ?! C'est bon, j'ai compris la plaisanterie, ça sert à rien d'être violent comme ça, merde ! Je fais quelques roulades arrières avant de me reprendre et d'essayer de reprendre mon souffle, coupé à cause du coup qui a compressé mon diaphragme. Je connais bien ce coup, souvent, je fais en sorte que le Fool l'utilise dans ces combats. Merde, il se prend vraiment pour mon personnage, merde ! C'est quoi ce bordel !

-"Mais... Qu-est.. Qu-est-ce vous foutez ?! Pourquoi vous me frappez ?! J'ai compris votre manège alors levez ce putain de masque ! C'est fini la plaisanterie ! Merde !"

Honnêtement, je me sens vraiment inquiet. Je me force à me persuader que tout ça n'est qu'une mascarade mais le comportement fou-à-lier de ce type qui porte le masque du Boucher de Gotham n'a pas l'air d'avoir envie de se faire démasquer. Si je n'étais pas aussi effrayé intérieurement, je lui aurai sauté dessus mais son aura m'écrase. J'ai si peur... Pourtant ce n'est qu'une mascarade ! J'en suis sur ! Je ne peux pas rencontrer Fool ! C'est moi qui l'ai crée ! Ce n'est qu'un personnage imaginaire ! Merde ! Alors pourquoi ils arrêtent pas les projecteurs et tout le blabla ?! La plaisanterie pour faire peur, c'est ok mais faut pas aller jusqu'à me mettre un cric dans la poitrine !

-"ça me déçoit que tu me prends pour un imposteur. Mais si tu veux me voir sans mon masque, à ta guise. Après tout, tu connais très bien mon visage..."

Je reste silencieux, attentif à ce qu'il me dit pendant qu'il pose sa main ganté sur son masque et lève son masque pour me laisser voir ce visage que je vois dans ma tête quand je joue avec le personnage de Fool sur le forum... Le visage brûlé, les yeux rouges et un sourire déformé par la peau brûlé... Une sorte de Freddy avec des cheveux en épis, noirs...

" N'est-ce pas ? Fatalité..."

Je fais immédiatement demi-tour... La peur m'a totalement envahi, je n'arrive pas à croire que je suis face au Fool. Mais je n'arrive maintenant plus à croire que tout ça n'est qu'une mascarade. Je suis perdu et noyé dans la peur d'une partie de moi même. Je cours aussi vite que je peux, comme si ma vie en dépendait parce qu'intérieurement, je sens que ma vie en dépend réellement. Je suis perdu mais je cours tout de même car quelque chose au fond de moi me hurle de m'enfuir le plus vite possible. Je n'ose même pas jeter un oeil en arrière, la vue de son masque me terrifie. Sa présence même me terrifie. Est-ce que j'ai atterri dans une réalité parallèle où la fiction et la réalité se confondent ? Où est-ce que je suis simplement devenu fou ?! Je m'empresse de monter dans l'immeuble le moins dangereux (par les flammes qui le brûlent) mais aussi un des plus grands. La porte est déjà grande ouverte, à l'intérieur il n'y a personne. Je n'ose pas prendre l'ascenseur, avec un incendie dans l'immeuble, ce n'est pas très intelligent. Avec la peur qui me dévore le ventre, je préfère prendre les escaliers même si cela prendra un moment avant d'arriver au toit. Et même si la montée est longue, pas un seul moment je me suis arrêté pour me reposer. J'ai toujours ce sentiment qu'il m'observe, qu'il me suit, qu'il va me tuer quoi que je fasse, que je tente... Même si je ne le vois pas physiquement, le savoir dans le même périmètre que moi m'écrase et me fait tellement peur... Je le connais, je sais de quoi il est capable, c'est moi qui l'ai crée après tout... Je suis au nombre maximal de point de côté quand j'arrive enfin sur le toit de la tour, totalement à bout de souffle et transpirant. Heureusement pour moi, il n'y avais pas de flammes pour me barrer la route dans les escaliers, ça m'aurait sérieusement compliqué la tâche, déjà extrêmement dur. Je ne sais pas combien de temps j'ai mis pour monter tous ces escaliers mais je ne vois pas mon tueur derrière moi. Est-ce qu'il est parti ? Il m'a laissé ? Peut être qu'il se fiche de moi au final ?
Je relève la tête après avoir repris mon souffle, appuyé sur les deux genoux pour voir la ville chaotique où je suis. Je reconnais presque tous les immeubles, du moins les plus cultes. Je suis à Gotham City. La ville de Batman, où j'y ai inséré mon personnage du Fool dans un forum qui a pour contexte l'histoire du chevalier noir. Mes yeux se posent sur ces bâtiments que je reconnais, désormais en feu... Je tombe de haut en voyant que je suis arrivé à Gotham City et encore une fois des questions m'assaillissent. Mais la plus importante est :

-"Qu-est-ce que je fous ici ?!"

Je m'avance lentement vers le rebord pour constater la hauteur du bâtiment. Le vertige s'empare de moi et je recule immédiatement en préférant m'asseoir pour enlever cette désagréable sensation. Pourquoi suis-je ici ? Comment suis-je arrivé ici ? Est-ce que c'est un rêve ?! Si c'est le cas, je veux à tout prix me réveiller ! Mais non, ça ne peut pas en être un... J'ai bien sentit le coup du Fool tout à l'heure... Je veux une explication... Je tremble de peur, je veux rentrer chez moi le plus vite possible et me noyer dans des jeux vidéos. Je n'ai pas à être ici, ce n'est pas mon monde... Je me mords le pouce pour m'empêcher de pleurer. C'est quelque chose d'idiot mais que je fais pour contenir mes larmes.

-"Par pitié, faites moi rentrer chez moi..."

Je me recroqueville sur moi même, approchant mes genoux de mon torse pour me cacher la tête entre mes jambes et mon torse. Je me berce lentement en essayant de me reprendre et essayer de trouver un moyen de sortir de là. Si je suis à Gotham City et que mon personnage est ici, c'est que je suis entré dans un autre monde. Je ne suis pas entré dans le monde du comic de Batman. Ni même du film ou d'un quelconque film d'animation. Je suis dans l'univers parallèle de Batman, l'univers du forum : Gotham City RPG.

-"Je suis vraiment dans l'univers d'un forum RPG ?"

-"BZZZ Bonne réponse !"

Subitement, je me retourne, en même temps, ma peur revient me manger les entrailles et mon taux d'adrénaline augmente. Je me relève subitement en reculant mais je m'embronche et retombe sur les fesses, les yeux rivés sur le tueur au masque blanchâtre qui prend la situation à la plaisanterie en me regardant d'un air moqueur alors que je peine à me relever. Pourquoi je suis étonné ? Je sais qui il est. C'est moi qui ai crée sa personnalité de toute pièce. Ses manières, ses goûts et son addiction. C'est moi qui ai tout fait. Et là je me retrouve confronté à un monstre que j'ai moi même crée et qui risque de se déchaîner contre moi. Je le sais. Je le connais. Lentement il s'approche de moi alors que je recule lamentablement, les fesses au sol, il me soulève d'une main par le col de ma veste comme un déchet.

-"Allons, Fatalité... Tu fais pitié ainsi... Et tu sais que tout ce qui fait pitié... Je trucide."

Ma boule au ventre se fait bien plus lourde et douloureuse. J'essai de me libérer de son étreinte mais je ne peux pas. Je connais quelques techniques de Krav Maga, le sport de combat que j'ai moi même apprit indirectement à Fool, pour me sortir de cette situation mais je n'y arrive pas. Il me manque quelque chose de primordial. Le courage. Mais quelque chose me titille... Il vient de m'appeler comment là ? Fatalité ?

-"Pourquoi...? Je... Tu... Tu m'appelles Fatalité ?"

Il me lâcha soudainement, me laissant reposer pieds aux sol. C'est comme si on venait de m'enlever un poids mais au fond de moi, connaissant le tueur que j'ai crée, je ne me sentais pas moins en danger au contraire. Je respire fort parce que j'ai peur, je le répète mais c'est affreux comme sentiment. Une peur extrême que j'ai crée moi même. Est-ce que j'ai crée ce type en y concentrant toutes mes phobies ?

-"M'enfin, bout d'chou... Tu devrais savoir pourtant. Qu-est-ce que la fatalité pour moi ?"

Il me parle comme un enfant pour se foutre de moi. Je le sais mais je ne bronche pas. Je préfère en rester là. La fatalité... C'est une notion qui fait partie de sa philosophie. Si il tue quelqu'un, c'est que la fatalité a voulu que ce soit ainsi. C'est comme ça qu'il se délivre de toute responsabilité, comme les psychopathes ont l'habitude de faire. Ils rejettent toute responsabilité sur autre chose et mêlé à de la folie profonde, ils peuvent rejeter ça sur quelque chose de totalement abstrait, ici j'ai nommé la fatalité. L'inévitable. Mais pourquoi suis-je associé à la fatalité ?

-"Tu te questionnes tout seul dans ta tête hein ? Petit coquin, tu devrais me partager tout ce que tu penses. Après tout, nous ne sommes qu'un ! Je suis une partie de toi, n'est-ce pas ?! Hé ! Hé ! Hé !"

Fool, avant d'apparaître dans le forum, est née dans ma tête, quand j'avais eu un problème et que la haine pour autrui m'avait envahi. Je me sentais abandonné par le système qui me crachait dessus en me prenant pour un coupable alors que j'étais victime. A ce moment là, je n'ai jamais été autant envahi par la rage. La haine. La vengeance. Alors pour contrôler tout ça et m'éviter de faire des conneries, car à mon âge, on fait des conneries bien facilement, j'ai canalisé toute ma haine et mes idées noires dans un être. Cet être se tient maintenant debout devant moi. Je ne suis pas vraiment fier d'avoir fait un personnage née d'un tel sentiment dans un forum fait pour s'amuser. Mais mon personnage a finit par s'intégrer dans cet univers et quelques membres ont même su l'apprécier. Donc, il a raison. Il est une partie de moi.

-"On échappe pas à la fatalité... C'est une phrase qui te revient ça ? Oui ? Bien. Comme tu dois te le dire dans un monologue, dans ta tête, à chaque fois qu'une de mes victimes me demande pourquoi je la tue, je lui réponds simplement : c'est la fatalité qui veut ça. Et mon ami, la Fatalité, c'est toi ! Parce qu'en réalité, c'est toi qui me fait commettre tous ces meurtres ! C'est toi qui choisit mes victimes et comment je dois les tuer ! C'est toi qui fait tout ! Tu saisis ?! T'es cette putain de fatalité qui fait couler le sang à Gotham ! Moi, j'y suis pour rien..."

Je reste ébahi devant un tel discours. Il a raison sur toute la ligne. C'est moi qui fait en sorte de tuer tous ces gens. C'est moi le cerveau qui contrôle Fool, c'est moi qui lui donne tout. Les armes, les techniques, la méthode pour tuer correctement et de la façon la plus atroce possible. Je me suis trompé, la Fatalité n'est pas quelque chose d'abstrait, elle existe et en ce moment, elle se retient de se pisser dessus devant l'objet de ses idées noires. Parce que Fool n'est qu'un objet dans lequel il me sert d'intermédiaire pour massacrer des personnes fictives. Mais maintenant que je suis dans ce monde, là où des gens sont réellement décédés par ma faute... Je suis... Un meurtrier ?

-"Arrête de penser. Je n'y suis pour rien mais... Cela ne veut pas dire que tout ce que tu me fais faire ne me plait pas, au contraire. Si j'avais tout le temps le contrôle de moi même comme maintenant, je tuerais bien plus souvent que ce que tu me fais faire. Mes actes te sont réservés mais ma pensée, issue de ma personnalité que tu as crée et qui reste inchangeable, m'appartient encore."

J'ai de plus en plus peur. En réalité, lorsque je le contrôle, je ne fais que le retenir de massacrer encore bien plus d'innocents qu'il pourrait le faire. Je le retiens de détruire Gotham, bien que je lui ai mis en tête cet objectif mais je ne peux pas lui faire faire ça sur le forum, simplement à cause des règles du forum. Mais maintenant qu'il est libéré des ses chaines, il peut me massacrer encore plus facilement et encore plus sadiquement. J'essai de reculer mais quelque chose me brûle à la jambe. C'est à la fois, froid et brûlant, c'est quelque chose d'assez particulier à décrire mais je ne sens plus du tout mon bas du corps. D'un coup d'oeil, je lève un peu la tête pour voir son sabre ensanglanté et...

-"HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!! MON PIED !!!!!!!!"

-"Je t'avais dit d'arrêter de penser ! Mais tu m'écoutes pas ! Alors, j'ai pensé que te couper le pied serait une solution. Tu sais maintenant que je suis libéré de tout, j'ai enfin pu réussir l'objectif que tu m'as donné mais que tu m'empêchais d'atteindre... La destruction de Gotham ! J'ai tué tout le monde. Je ne l'ai pas fait seul, bien entendu. Je me suis servi de plusieurs autres criminels et du gang que j'avais pour tuer le Batman, principal ennemi de mon objectif. Une fois que la chauve-souris était morte, le moral des autres a baissé et j'ai enchaîné les meurtres de justiciers... Puis, j'ai déchaîné une horde de criminels sur la ville qui a rapidement submergé le GCPD, pour foutre la ville à feu et à sang... Comme c'était écrit dans mon objectif. Brûler la ville... Haaaaa... Il ne me restait plus qu'à te dire ça... Maintenant, tu peux essayer de partir... Hé ! Hé ! Hé ! Je t'apporterai une jambe de bois et un cache-oeil pour te faire une dégaine de pirate, hé ! hé ! hé ! hé !"

-"Tu ne me tues pas ?!" Dis-je essoufflé, perdant beaucoup de sang alors qu'il a posé amicalement sa main ganté sur mon épaule.

-"Non."

La douleur était horrible mais l'adrénaline calmait un peu. Tout ça à cause de la peur qui me rongeait de l'intérieur depuis tout à l'heure et même devant mon pied coupé par son sabre, seul lui avait de l'intérêt et non ma douleur. Parce que j'avais encore peur, peur de mourir et je savais qu'il avait le pouvoir de m'enlever la vie comme un rien. Mais il avait refusé de me tuer. Si je le contrôlais, j'aurai tué ma victime mais peut être que sous mon contrôle, il peut faire d'autres choix, épargné sa victime en lui laissant seulement un pied... Ou peut être, est-il attaché à moi ? Parce que je suis son Créateur et que je l'ai amusé pendant plus d'un an ?

-"Non, j'déconne, j'vais t'buter !"

Je me retourne soudainement pour voir son sabre levé qui vient me me frapper la gorge. Je n'ai pas eu le temps d'avoir peur. Seulement une montée d'adrénaline, comme lorsque vous sautez d'un rocher dans l'eau. Vous sentez votre coeur faire des palpitations et bien, ce fût la même chose. Maintenant je ne ressens plus rien. J'aurais du me douter qu'il reviendrait sur sa décision, pour mettre un peu d'humour noir dans ses paroles... De toute façon, ça n'aurait rien changé, ma tête roule sur le sol, détaché du tronc de mon buste. Et le fait que je puisse encore penser montre que même après s'être fait décapiter, on peut encore penser quelques secondes.

_________________________________


Fool's thème :

Revenir en haut Aller en bas
 

Affronte ta création

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Règles de création de persos
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Demande de création d'un club
» création persos
» création de tables de wargames

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-