RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Jeu 29 Aoû - 19:48

17H32
Musée d'Arts Flugelheim
Exposition Japonaise

______________________________________________

Elena Clarke était fatiguée. Sa journée n'avait pas permis de lui donner le moindre temps mort depuis l'arrivée de ces pièces importantes. Ces derniers jours, le musée avait connu une montée de visite impressionnante depuis que plusieurs homes d'affaires importants avaient fait un don massif au musée.
Buvant un verre, la jeune rousse vérifiait son emploi du temps en soupirant. Si pour aujourd'hui, elle en avait finie, ce qui l'attendait demain serait d'un tout autre acabit. Des visites d'écoles principalement, et autant dire que les professeurs ne seraient pas avares en question. Ensuite, des élèves de l'université de Gotham pour une thèse sur le Japon féodal. Oh seigneur, oui, ca allait être une semaine fatigante, mine de rien.

Pourquoi avait elle acceptée ce boulot au lieu de foutre le camp, comme tout le monde? Pourquoi être restée alors que la tension à Gotham était des plus instable. Avec les derniers événements, la pauvre femme était au bord de la crise de nerf, prête à s'enfoncer dans la dépression...mais il fallait tenir, ne pas plier et montrer son plus beau sourire...parce qu'elle n'avait pas le choix. Cet argent, elle en avait besoin pour se financer à nouveau des études qui l'amènerait à quelque chose de plus gratifiant que le statut de guide.
Son avenir, elle l'avait vue ailleurs, dans une ligne de vêtements, à bosser en tant que directrice, à veiller et diriger les modèles...un rêve de petite fille qui n'avait pas pu se réaliser car mine de rien, on n'obtient pas toujours ce qu'on veut.

Un peu comme cet homme qu'elle avait vue le temps d'un instant alors qu'elle filait en salle de repos. Elle ne l'avait aperçue que brièvement mais il était japonais, dans la trentaine et bien bâti, entouré de quelques autres personnes, certainement des amis ou des proches. C'est une fois assise et en lisant le journal qu'elle le reconnut alors qu'il était en 3eme page: Le Proprio du Sinner's Inn, ce type qui disait s'appeler Keiishiro Yagami, jugé comme un type plutôt cool, posé et qui aimait faire la fête.
Elle se rappelait maintenant de lui car elle s'était rendue à l'ouverture du Sinner's Inn avec quelques amies et avait passée une nuit d'enfer sur la piste à se déhancher comme jamais. C'était assez inattendu de voir un tel homme ici. Dans un certain sens, il lui faisait penser à la famille Wayne, mine de rien....Allez savoir pourquoi.

Se levant du canapé, la jeune femme se dirigeait vers la porte qui donnait accès au couloir qui lui même débouchait sur la salle de l'exposition. Ouvrant doucement la porte pour entreapercevoir l'homme, elle vit qu'il discutait avec plusieurs hommes et femmes de son groupe. Il y'avait un japonais, plutôt bel homme avec une barbe de plusieurs entretenue, assez jeune aussi. Parmi les femmes, une orientale, typée chinoise dont on aurait juré l'espace d'un moment qu'elle était anorexique tant elle semblait fine. Une autre femme était là aussi, brune, caucasienne, certainement du pays, cheveux long, et elle avait presque un visage d'ange. D'ailleurs, elle aurait juré avoir entendu Keiishiro l'appeler Angela....Qui qu'elle soit, elle était bien son genre de fille, le genre qu'elle aurait aimée draguer devant un verre avant de l'emmener dans un coin tranquille. Cette fille était un vrai cas clinique mais c'était difficile de lui en vouloir quand on avait eu des parents comme les siens, qui croupissaient à Blackgate....

Depuis 3 ans, c'était la même chose pour elle...Toute les nuits, un nouveau visage dans un lit, voire plusieurs....que ce soit sur le canapé, le lit, le tapis.....ce n'était pas comme si cela pouvait l'aider à se sentir mieux. Enfin bon, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait plus rien sentie....et ce n'est pas comme si Dieu avait entendu sa supplique de lui accorder un sommeil éternel....Dieu avait sans doute autre chose à foutre.


*Et merde, c'est pas comme si j'étais pas un cas d'école*

______________________________________________________

Sans plier un seul instant son regard, l'asiatique propriétaire du Sinner's contemplait le joyau en face de lui, la seule et unique chose qui importait vraiment à ses yeux: Kusanagi, trésor d'un clan massacré pour l'argent, artefact à la puissance destructrice selon les légende....et objet volé, qui trônait aujourd'hui sans aucune gêne au milieu de ce musée. Si cela ne comptait qu'à lui, l'Empereur aurait déjà fait volé la vitrine en morceaux pour reprendre son bien.

Hélas, les choses n'étaient pas aussi faciles.

Cette arme....ce trésor avait couté tant de vie, tant de souffrance qu'il était inconcevable qu'elle se trouve aujourd'hui entre les mains d'une bande de mécréants. Il se demandait comment elle avait pu atterrir ici, en plein Gotham sans que qui que ce soit se renseigne dessus. Cette arme à la garde en argent et en ivoire aurait été offerte, selon les dires d'un autre guide, par un homme d'affaire connu sous le nom de Jarod Miller, un richissime homme d'affaire dont le nom ne lui semblait pas inconnu.
Dans le domaine public, Miller était un homme important qui achetait à prix d'or les plus belles pièces qu'il revendait ensuite le double en escroquant les plus bêtes lorsqu'il n'organisait pas des fêtes décadentes ou les putes étaient conviées et où l'alcool coulait à foisin au milieu des pires orgies que Gotham ait pu voir. On disait même que Miller se servait de certains réseaux "spéciaux" pour assouvir ses appetits sexuels "particulier"....Inutile de dire de quoi il s'agissait, ca se devinait assez facilement. Ce que l'Empereur se demandait, c'était combien le musée avait payé pour recevoir l'Epée Kusanagi.

Aux quatre coins de la salles, les personnes qui accompagnaient l'Empereur, et qui n'étaient autre que certains de ses serviteurs, veillaient à ce que personne ne vienne troubler sa tranquillité. Dans d'autres salles, des soldats habillés en civil veillaient aussi à sa sécurité, un peu à la manière de gardes du corps avec des personnalités.

L'Empereur était loin de se douter de la visite qu'il allait avoir.

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Ra's Al Ghul

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 03/07/2013
Nombre de Messages : 1340
Autres Comptes : Lock-up & Carmine Falcone
Vous à Gotham : Maître de la Ligue des Assassins
Citations : L’entraînement est inutile, seul compte la volonté, la volonté d’agir.

MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Dim 1 Sep - 15:46

Myra Gaporo était débordé. Son enquête sur la Lignée ne cessait de progresser grâce à l'exceptionnel participation d'un témoin d'un massacre de la Lignée. Cependant, cet homme mourut de manière inexpliquée quelques jours après leur avoir cité ces faits.

Pas découragée pour autant, la jeune femme redoubla d'efforts et parvint à trouver les pseudonymes de l'Empereur. Aidée par Ra's Al Ghul, elle découvrit enfin sa réelle identité au prix de longues heures de travail acharné. En revanche, elle n'arriva pas à pirater le système de sécurité du Sinner's.

Mais lorsque ses quelques hommes lui rapportèrent que Keiishiro Yagami aka l'Empereur quittait son club accompagné, ce fut le bran-le-bas de combat. Que faire ? Que ne pas faire ? Myra avait finalement ordonné à cinq de ses hommes de filer le train à l'asiatique et de lui donner sa destination mais de rester très prudent même malgré leur formation efficace.
Ses hommes devaient la croire idiote ou trop prétentieuse mais elle ne connaissait que trop bien le nombre de personnes tués par excès de confiance.
Néanmoins, lorsque Ra's, Nils Sveinsson sur les talons,la rejoignit dans son QG, un vulgaire prospectus à la main indiquant qu'une grande exposition japonaise avait lieu au musée d'art, elle se laissa tomber sur la chaise faisant face à son ordinateur, découragée, certaine de ne pas avoir été à la hauteur. Mais le Démon la pria de se relever. Ce sont nos erreurs qui nous rendent plus forts, pas nos victoires.

« J'aimerais beaucoup rencontrer cette homme au Flugelheim. Peut-tu arranger cela ? »

C'était un ordre et cela Myra le savait pertinemment. Tout comme elle savait que, malgré tout l'amour qu'elle portait au grand homme, elle n'était qu'un pion remplaçable,
contrairement à certaines pièces comme le Batman ou sa fille Talia Al Ghul.

« Il en sera fait selon vos désirs, Maître, lui répondit-elle en s'inclinant, malheureusement, je crains d'être en manque d'effectifs. »

« Ce n'est pas un problème. Tu peux emprunter les agents sous les ordres de Nils. Tu as une heure. »

L'Immortel repartit, toujours accompagné de son garde du corps. Une heure. Si peu de temps. Il la testait, une fois de plus. Elle n'avait donc pas assez faite ses preuves ? Dans un accès de fureur, elle ravagea son bureau, sous les regards médusés de deux de ses agents. Avant de retrouver son calme aussi vite qu'elle l'avait perdue. Il était temps, le sol du couloir menant à son lieu de travail résonnait d'un pas lourd. Nils était de retour. Seul.

« Comment nous organisons nous, Myra ? lui demanda d'une voix de basse le flegmatique garde du corps du Démon, combien d'hommes as-tu sur place ? »

La jeune femme se racla la gorge et réfléchit rapidement à la manière de formuler ses pensées.

« Ce n'est pas une question d'hommes, c'est une question d'efficacité. Mmmh. Bon, voilà ce qu'on va faire... »
_________________________________


Musée d'arts Flugelheim
Exposition Japonaise
Salle d'exposition : « Thème Féodal »

Ra's Al Ghul avançait d'un pas rapide, suivi par son massif acolyte, fendant la foule aussi facilement qu'une lame aiguisée transperce la chair. S'ils n'étaient que deux en apparence, le dispositif mis en place par Myra et Nils et vérifié par la Tête de Démon lui même était en réalité bien plus complexe. Un quart de ses forces restantes avait été délocalisés soit directement à l'intérieur du musée, soit à ses alentours. La Lignée n'était pas à prendre à la légère mais Ra's Al Ghul non plus. Les gardes de la Lignée à l'entrée en firent les frais. Ils entrèrent tout deux en silence dans la salle ou se trouvait l'Empereur, silencieux lui aussi. Nils Sveinsson se colla au fond de la salle, de manière à avoir un visuel parfait, tandis que Ra's Al Ghul marcha vers la vitrine du centre de la salle, celle abritant une des pièces maîtresses de l'exposition, le Kusanagi et se plaça face à l'asiatique, la cage de verre formant un obstacle entre eux.

« Une arme magnifique. » Commença l'Immortel.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5522-ra-s-al-ghul-is-back
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Lun 2 Sep - 23:43

Il y'a des visites auxquelles on ne s'attendra jamais, des rencontres qui ravivent des souvenirs et d'autres, des rivalités. L'épée attirait tant le regard de l'Asiatique qu'il ne fit même pas attention à l'ombre qui s'était profilé face à la vitrine dans laquelle trônait l'arme millénaire. Du moins, c'est ce qu'on disait de Kusanagi, arme qui aurait traversée les siècles sans quitter le clan dans laquelle elle avait vue le jour sous la main talentueuse d'un forgeron travaillant sous les ordres d'un grand Shogun.

L'Empereur ne connaissait pas toute l'histoire des propriétaires de cette lame légendaire, mais il connaissait sa légende, sa force et le terrifiant pouvoir qu'on lui prêtait depuis ces siècles. On parlait de force de la nature, d'esprits et de démons. C'était une chose commune dans un pays très croyant sur la vie après la mort.


"Capable de fendre les cieux aussi bien que les crânes....Quelle tristesse de voir un tel trésor entre les mains de mécréants qui ne la voient que comme une source d'argent."

On sentait presque de l'amerture dans la voix de l'Empereur qui adressait un regard à celui qui s'était présenté à lui dans la salle: Leader de la Ligue des Ombres, Tueur, Epeiste, Stratége....et Démon......Ra's Al Ghul, L'Algol, l'ennemi n°1 de la Chauve Souris.....Tant de noms et de titres et jamais il ne pût se mesurer à lui. Chose normale pour une première rencontre. L'Asiatique savait de qui il s'agissait, le visage de Ra's étant connu dans les cercles secrets.

Le Démon devait bien sentir le pouvoir que la lame semblait exercer sur l'Empereur, ce dernier semblant incapable de porter son regard ailleurs plus de quelques secondes. Ra's semblait avoir peu d'importance à ses yeux à ce moment précis....un terrible manque de respect qu'il devait corriger sur le champ alors qu'il salua en silence et d'un mouvement de tête l'Algol.


"Nous autres, Japonais, sommes persuadés que chacune de nos armes partage son âme et son pouvoir avec nous. Certains de nos ancêtres y' vivent et partagent une nouvelle vie en veillant sur nous, même pendant nos combat. Nous leur confions notre force...et elles nous confient la leur jusqu'à ce que nous ne fassions plus qu'un. Combattre requiert de l'expérience et de la finesse, mais avant tout, nous devons respecter nos esprits et notre passé pour mieux affronter notre futur. Kusanagi est une partie de notre histoire....la trouver ici est une insulte à notre passé."

Le mystérieux propriétaire du Sinner's marqua un temps d'arret, remarquant certains hommes de Ra's un peu partout, surveillant la zone mais aussi ses propres soldats, ces derniers en faisant de même. Ca aurait presque pu paraitre amusant de voir plusieurs chiens de garde se dévisager pendant que les maitres tergiversaient de leur coté.

"Que me vaut le plaisir de la visite du chef de la Ligue des Ombres?"

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Ra's Al Ghul

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 03/07/2013
Nombre de Messages : 1340
Autres Comptes : Lock-up & Carmine Falcone
Vous à Gotham : Maître de la Ligue des Assassins
Citations : L’entraînement est inutile, seul compte la volonté, la volonté d’agir.

MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Dim 8 Sep - 16:18

« La curiosité. Et le fait que mes principes m'ordonnaient de vous rencontrer. Vous êtes quelqu'un de singulier, Mr Akuma. Mais peut être devrais-je vous appeler Hasachi, murmura l'Immortel, un sourire sans joie sur le visage, à vous de me le dire. J'ai pris connaissance des actions que vous et votre organisation avez mené ici, à Gotham et dans le monde. Instinctivement, on pourrait penser que vous menez une croisade contre le crime, mais je pense, et à juste titre, que ce n'est pas qu'une guerre pour vous. Il y a plus que cela. Que cherchez vous à prouver ? A vous prouver, Ashtar ? Vous êtes un homme intelligent, très intelligent, je suppose que vous avez déjà réfléchi à ces questions. Je suis sans doute en accord avec vous sur bon nombre de sujets mais pas sur tous. »

Le Démon se tut et se pencha en avant, posant dans le même temps ses mains sur la vitrine abritant l'arme tant convoitée par l'Empereur dont le regard était littéralement aimanté par le sabre.

Kusanagi, dans sa prison de verre, semblait être le Soleil de Keiishiro Yagami, l'astre divin autour duquel gravitait le Japonais. Ayant toujours en tête le triste sort d'Icare, Ra's avait volontairement voulu se montrer incisif, voire provocant pour diminuer l'influence que l'arme semblait avoir sur le chef de la Lignée. Malgré son discours, il portait Ashtar en haute estime. Manipulateur, audacieux mais réfléchi, bien des qualités donc mais le Maître de la Ligue des Assassins sentait cependant en lui une grande sauvagerie qui ne demandait qu'à s'exprimer. Néanmoins, quelque chose en l'homme plaisait à l'Immortel, à tel point qu'il décida de continuer cette entrevue.

« Vos actions n'ont pas eu assez d'impact sur la criminalité de cette ville, je parle notamment de ce qui s'est passé à Bludhaven. Ou au Robinson Park. Cette cité est un enfer. Ses habitants y sont malgré eux habitués, ses criminels aussi. Gotham est une immonde verrue purulente à la surface du globe mais plus on tente de la détruire, plus elle résiste et se renforce, aidée par des soit-disant héros. Les derniers évènements qui s'y sont déroulés l'ont certes affectée mais pas détruite. Car ceci est mon but. Anéantir cette ville. Gotham possède le plus haut taux de criminalité du monde. Il est grand temps d'agir. De frapper. De remporter la victoire. D'être enfin en paix. »

Durant l'espace d'instant, le regard du Démon se voilà d'une infinie tristesse, à tel point que quiconque aurait croisé son regard à ce moment là en aurait ressenti un profond malaise.
Pendant ces quelques secondes, il redevint humain et simple mortel. Mais se reprit rapidement avant d'atteindre le point de non-retour. Qu'est ce qui lui avait prit ?
L'Asiatique était toujours aussi absorbé dans la contemplation du Kusanagi, sabre millénaire mais Ra's Al Ghul savait que ses paroles avaient été entendus. Et que son accès de faiblesse était passé inaperçue. Le Démon se devait de le rester. C'est pourquoi il ne s'était pas entièrement dévoilé.
Il lui restait quelques cartes en main.

« Et si vous me parliez de cette arme ? De son origine jusqu'à maintenant ? Je vous estime le plus qualifié à le faire, Mr Yagami. »

_______________________________________

« Nils ? C'est Myra. J'ai les infos. Le Kusanagi est un sabre exceptionnel mais je pense que tu le savais déjà, non ? On lui prête des pouvoirs surnaturels incroyables. Il a été réalisé il y a plus de mille ans par un artisan inconnu mais sa qualité n'a jamais varié. Toujours aussi tranchant qu'à son premier jour, on raconte également qu'il accorde la vie éternelle à son possesseur à moins que ce ne soit la damnation éternelle. Car, oui, les anciennes légendes le disent empreint d'une terrible malédiction. J'ai aussi trouvé intéressant le fait que ce sabre permet de contrôler les forces de la nature. »

La jeune femme reprit sa respiration et poursuivit :

« Tout ces éléments me font penser que l'Empereur et la Lignée vont sûrement essayer de s'en emparer alors je vous recommande une vigilance maximale. Et surtout à toi Nils, car s'il arrive quoique ce soit au Maître, tu...Kssshhh »

Nils Sveinsson désactiva complètement son oreillette avant de la fourrer dans sa poche. L'Islandais lança un regard mauvais au foutu Jap qui le regardait avant de fixer l'entrée. Il n'était pas fou, juste précautionneux. Leur fréquence avait été piraté, mais par qui ? La Lignée ? Quelqu'un d'autre ? Ce bourdonnement qui lui avait vriller les tympans ne s'était pas fait entendre lorsqu'il avait vérifié l'équipement. Il lui fallait absolument trouver un autre moyen de communiquer avec les troupes de l'Immortel. Car il était seul avec le Démon dans une pièce qu'il jugeait remplie de potentiels ennemis.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5522-ra-s-al-ghul-is-back
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Dim 8 Sep - 20:45

Pendant ces quelques minutes, l'Empereur avait écouté le leader de la Ligue des Ombre s'exprimer avec clarté en oscillant à la fois son regard entre cet homme qu'on disait immortel et la lame qui trônait dans la vitrine. L'expression neutre du japonais changea du tout au tout lorsqu'il révéla son nom, ses objectifs et de nombreuses autres chose.

Que l'Algol connaissent son identité ne l'étonnait pas vraiment. Dans les plus hautes sphères des cercles d'assassins, son identité courait sans être revelée...un détail dont il se serait tout de même passé. L'Empereur savait lui-même certaines choses sur Ra's, donc rien d'étonnant à ce que ce dernier sache tout de lui...ou presque. Ce type était comme le Batman, doté d'une reflexion très poussée certainement peaufinée par des siècles d'existence et d'expérience....L'Empereur aurait été pareil si il était tout aussi immortel que le Démon.


"Appelez moi comme vous le souhaitez, Ra's. Je sais beaucoup de choses sur vous. Que vous sachiez tout de moi ne m'étonne pas."

Ashtar avait parfaitement écouté tout ce que l'Immortel lui avait raconté: Ses envies, son souhait le plus cher de purger cette ville à la source, annihiler pour mieux la purifier. L'Empereur avait des points communs mais il allait devoir admettre certaines divergences d'opinion avec son interlocuteur. S’efforçant de quitter des yeux la lame mystique, il entreprit de poser de nouveau son regard sur Ra's avec une expression dubitative.

" Nous avons nos objectifs....et le principal se trouve devant vous. Elle brille de milles éclats mais jamais elle ne finira entre les mains de ruffians comme ces habitants. Kusanagi est à nous, non parce que nous la réclamons comme une vulgaire babiole mais parce qu'elle est notre héritage, une part de notre vie....Elle a une valeur que nulle fortune ne peut acheter."

Le japonais marqua un long silence avant de reprendre son discours.

"Quant à mes actions....je dois reconnaitre à ma grande honte la déception qui en découle. Les criminels ne craignent que la Chauve-Souris mais je promets que bientôt....ils me craindront comme jamais ils n'ont craint le chevalier noir, je vous le promets."

Cette fois, ce fût le japonais qui adressa le sourire à Ra's, avec une legere expression malsaine. L'Algol se montrait curieux au sujet de Kusanagi, chose qui ne plaisait pas à l'Empereur, ce dernier se doutant que la tête de Démon n'était pas ici par hasard.  Projetait il de s'emparer aussi de l'épée? Plusieurs scénarios se mirent alors à défiler la vitesse de l'éclair dans l'esprit du métis japonais, prévoyant pour chacun d'entre eux une option qui lui permettrait de ressortir gagnant d'une possible joute envers l'Immortel si le résultat final était le conflit direct. A vrai dire, malgré tout ce qu'on disait sur lui, Ashtar était loin de le craindre...car les fous ne craignaient plus grand chose.

"Kusanagi a plus d'un millénaire et jamais elle ne se brisera. Au plus profond de sa lame, on dit que les voix des esprits hurlent leur colère et confieront leur force à celui qui sera digne de la porter. Pendant des siècles, mon clan a été le gardien de cette arme....Notre mission était de l'isoler de la civilisation et de faire en sorte que jamais elle ne soit en contact avec des profanes incapable de comprendre son pouvoir......De père en fils, cette mission s'est transmise et jamais elle ne fût exposée....jusqu'au jour où elle nous a été volée. Notre clan fût massacré et pire encore, Kusanagi a été considéré comme un vulgaire trophée par mes ennemis, sans qu'ils ne sachent à quel point cette arme était sacrée pour nous....Elle était notre vie"

Au fur et à mesure du son discours, le japonais avait commencé à serrer les poings en tremblant, contenant difficilement sa colère, une bien mauvaise conseillère. Peut-être était-ce cela, la malédiction de Kusanagi? Toute ces vies étaient elles une nécessité pour pouvoir la détenir? Même après le carnage de son clan, la purge a continuée et certains étaient persuadé qu'il détenait l'arme.....une information fausse pour cet orphelin qui avait vu sa mère se faire tuer....pour rien.

Une colère légitime, une haine pour l'humanité responsable, mais encore un semblant d'honneur et de règles vivaient en lui. Il savait qui il devait chatier, à qui il devait s'en prendre et qui il devait laisser en vie.


"Un des assassins de mon clan a vendu cette lame ici.....J'ai prévu de m'occuper de lui en tant voulu et cet exemple va faire beaucoup de bruit. Ecrasez un cafard et personne ne vous remarquera. Tuez un roi et tous vous regarderont.....Il s'est servi de Kusanagi pour s'enrichir, et cela lui a permis de se faire une place parmi les riches....Ce maudit Gaijin payera aussi..."

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Ra's Al Ghul

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 03/07/2013
Nombre de Messages : 1340
Autres Comptes : Lock-up & Carmine Falcone
Vous à Gotham : Maître de la Ligue des Assassins
Citations : L’entraînement est inutile, seul compte la volonté, la volonté d’agir.

MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Dim 29 Sep - 14:04

Il fallait sortir d'ici au plus vite. Cette rencontre ne plaisait pas à l'Islandais. Pas du tout. Plus de communications signifirait un affolement certain parmi les troupes de l'Immortel qui tenteraient sûrement de porter secours à leur leader. Et cela dégénérerait en bain de sang. L'Empereur n'était pas un tendre, Nils l'avait su avant même de le rencontrer. Myra était peut être bras droit du Démon mais elle était trop inexpérimentée et avait trop tendance à se laisser submerger par ses sentiments intérieurs. Le garde du corps soupira intérieurement. Si on lui avait laissé le choix, il aurait préféré travailler avec Keith, le second bras droit. Un rapide coup d'œil dans la salle lui apprit que les sbires du Japonais n'avaient pas bronchés lorsqu'il avait enlevé son oreillette. Étaient-ils au courant de sa situation actuelle ? Nils Sveinsson soupira de nouveau. Il n'aimait pas que les plans auxquels il participait se déroulent mal. Myra allait à coup sûr s'énerver, effrayer les hommes de la Ligue présents dans le Musée et cela finirait en boucherie. Son Maître paraissait serein, comme s'il ignorait tout de leur situation. Comme s'il savait qu'ils l'emporteraient.

Nils se sentit fier d'appartenir à la Ligue des Assassins, fier d'être le garde du corps de Ra's Al Ghul, fier enfin d'avoir été sauvé par le Démon. Il changea de position et laissa ses yeux errer dans la pièce, capter les moindres détails étranges.

Dans le parking du musée, Myra Gaporo balança son poing contre la paroi du fourgon. Et merde. Il fallait qu'elle se calme tout de suite. Elle ne pouvait pas décevoir le Maître, le grand Ra's Al Ghul. Pourquoi cet imbécile d'Islandais avait-il coupé son oreillette ? Elle tourna un bouton de la station de contrôle mobile et se retrouva en contact avec l'agent de la Ligue qu'elle avait nommé responsable du premier groupe présent à l'intérieur du Musée.

« Ici superviseur 1, nous avons un problème. La salle ne répond plus. L'agent chargé des communications a coupé son appareil et je veux savoir pourquoi. Dites au groupe 2 de rester au rez-de-chaussé et au groupe 3 de vous couvrir. Vous montez au premier. Divisez vous en deux groupes. Le premier coure à l'entrée de la salle. J'ai bien dis à l'entrée. Et surtout restez discrets. Le second groupe investira l'exposition japonaise salle après salle. Et que les deux groupes restent en contact avec moi, compris ? Je veux que vous isoliez ces salopards de la Lignée rapidement. C'est clair ? »

Une réponse affirmative lui fit pousser un soupir de soulagement. Les trois agents présents avec elle sentirent nettement la tension retomber. La jeune femme, malgré la situation présente, était contente d'elle même. Elle avait réussi à maîtriser ses sentiments, et à élaborer une stratégie défensive qui tenait la route. Alors que ses détracteurs au sein de la Ligue aillent au diable !

_______________________________________

Analysant rapidement les paroles d'Ashtar, Ra's Al Ghul se redressa et fit quelques pas dans la pièce. Les dernières mots de l'Asiatique dénotaient une certaine agitation, il était envahi par une haine froide et sans limite contre ses adversaires, il n'arrivait à se contrôler qu'à grand peine.
Mais surtout, il parlait trop. Ra's commença à se méfier de lui. Que savait-il sur lui ? Etait-il au courant pour les puits ? Il lui faudrait tripler la garde autour de chaque puits en prévision d'une attaque. L'Empereur se découvrait de plus en plus, mettant ainsi à jour sa véritable personnalité:
Celle d'un être monstrueux, à l'appétit insatiable. L'image de Bane lui vint immédiatement à l'esprit.
Pitoyable. Mais Akuma pouvait encore changer de bord, pas Bane.

« Voilà un passé mérité pour une lame de cette qualité. Mais laissez moi vous donner un conseil:
Ne sous-estimez pas le Batman, Mr Akuma, il est encore bien plus redoutable que ce que sa réputation ou son apparence le laisse penser, mais je ne pense pas que vous ferez une erreur pareille.
Vous allez donc vous attaquer à Jarod Miller ? Vous emparez de ce sabre ? Allez-y, je ne vous en empêcherais pas. Mais interrogez-vous. Est-ce vraiment ce que vous voulez ? »


Une fois sa tirade achevée, le Démon se plaça derrière le Japonais et, de son regard perçant, scruta la salle, repérant ainsi son garde du corps et le problème qui lui était posé.
Nils avait enlevé son oreillette, un imprévu était donc de sortie. La Lignée ou quelqu'un d'autre ?
Privé de communication, ses agents allaient perdre pied et tenter de porter secours à leur Maître. Tout en attaquant les hommes de la Lignée. Il avait peut être confiance en la jeune femme mais il ne remettait sa vie qu'entre ses propres mains. Un rapide échange de regard avec Nils lui appris que le colosse pensait la même chose.

Mais cette entrevue ne pouvait pas être écourtée. L'Immortel avait le sentiment d'enfin rencontrer un homme taillé dans le même bois que lui. Un homme qui aurait pu être lui. Jusque là, cette impression ne s'était manifesté uniquement lors de sa rencontre avec la chauve-souris. A présent elle réapparaissait lorsqu'il était en face d'Ashtar. Quelle était donc sa signification ? Que l'Empereur pourrait lui succéder ? Non, il lui rappelait trop Bane, impossible. Et pourtant...
Et pourtant il se revoyait plus jeune. Habité par la même haine du monde, il avait le sentiment de se rencontrer à ses débuts, trahi, furieux, voulant prendre sa revanche contre une humanité décadente.

Mais il avait aussi la sensation de rencontrer un adversaire à sa mesure. Jusque là une trêve tacite s'était établie entre la Lignée et la Ligue des Assassins. Elle pouvait cependant être rompue à tout moment par le leader d'une des deux organisations, voire les deux. Ra's Al Ghul tenta une approche directe et d'une voix sèche, posa la question qui lui tenait à cœur.

« Me nuirez-vous, Ashtar ? »

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5522-ra-s-al-ghul-is-back
Takeshi Akuma/ Ashtar

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 30/11/2012
Nombre de Messages : 226
Vous à Gotham : Leader de La Lignée / Gérant du Sinner's Inn
Citations : Mon pouvoir sert le Ciel et les Esprits!!! Mon Poing droit est au service de mon règne! Mon Poing gauche instaure la Terreur chez mes ennemis! Ceux qui tomberont face à moi deviendront une part de ma Légende!

MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Dim 29 Sep - 16:19

"Non"

Une réponse claire, directe à la dernière réplique du Démon. Le Japonais n'en avait jamais eu après Ra's Al Ghul et pour cause, les deux êtres partageaient de nombreux points communs et ne se haïssaient point...du moins, pas pour l'instant.
Le Démon était un être réfléchi, imprévisible, mais régi par certaines règles. L'Empereur savait maintenant d'instinct qu'il avait grandement intérêt à se méfier du justicier à la cape après la petite tirade de Ra's le concernant. Si même le Leader de la Ligue des Ombre recommandait la plus grande prudence vis à vis du Batman, alors il fallait effectivement parier sur le fait que la Chauve Souris serait un adversaire comme l'Empereur n'en aurait jamais rencontré. Aucun mot ne lui avait échappé, pourtant, il donnait l'air de n'écouter que peu, voire pas du tout puisqu'il passait le plus clair de son temps les yeux rivé sur la lame.


"J'ai mes objectifs, mes cibles: Miller, le Sénateur Hotchkis pour avoir financé et fourni des armes à ceux ayant massacré mon clan...et beaucoup d'autres. Plus j'avancerais, plus le message sera fort et enfin, je montrerais la furie vengeresse d'un Shirai Ryu. Je veux récupérer mon du et faire payer ceux ayant détruit ma vie, mon clan...et ma famille, qu'importe si au final, après tout cela, j'y laisse ma vie....Tout cela en vaut la peine."

Le jeune homme marqua un silence avant de détourner une fois de plus son regard de l'épée et poser ses yeux en face de ceux de l'Algol, avec une expression de neutralité plus effrayante, comme si il semblait capable de passer d'un état à un autre avec beaucoup de facilité.

"Vous n'êtes pas sur ma liste, Ra's et vous savez qu'il n'existerait que deux manière pour vous de l’intégrer"

Lesquelles? Assez simple, comme commettre un crime de grande ampleur pour devenir la nouvelle cible ou encore, tenter de s'emparer de l'épée. Quiconque vole un bien du clan est condamné à mort, peu importe celui qui se trouve sur la route, peu importe qui s'interposera. Tout ennemi de la Lignée est voué à disparaitre.

Les soldats de la Lignée étaient nerveux, y' compris Ryo, qui n'attendait qu'un mot, un signal pour dégainer ses armes si besoin. Akasha, elle, avait veillée à ce que les caméras ne retransmettent qu'une vidéo feedback en boucle, qui allait cacher ce qui pouvait arriver en cas d'affrontement. Bien sûr, l'Empereur souhaitait éviter tout bain de sans l'immédiat et surtout dans un lieu public. Ceux de Ra's prenaient doucement position, comme si ils préparaient quelque chose. Qu'est ce que le vieux démon préparait comme coup? Craignaient ils l'Empereur au point de risquer de dépasser le point de non retour? Les membres de la Lignée avaient commencé à s'avancer mais le Japonais leva brusquement la main, faisant signe de ne plus faire le moindre geste. Tous obéirent sans broncher. Il ne tenait qu'à Ra's de faire la même chose.


"Vos hommes sont nerveux. Il n'y a qu'a voir leur regard et leurs déplacements pour s'en douter...Je ne suis pas venu ici pour un affrontement, Ra's et j'imagine qu'il en est de même pour vous."

Ashtar avait calmé le jeu de son coté. L'Empereur était un homme brutal, sans pitié et dénué de sentiments à l'égard de ses ennemis mais il n'en restait pas moins un homme avec la tête sur les épaules, capable de faire croire ce qu'il voulait à n'importe qui, de changer son comportement à volonté, afin de mieux induire en erreur.....un homme imprévisible qui avait vaincu ses propres peurs. Sans le savoir, il partageait certains points avec celui qui serait son futur adversaire.....Le Detective.
Pourtant, l'Empereur avait une peur.....Il en avait eu une, à une lointaine époque...représentée sous les traits d'une femme assassinée sous ses yeux, sa seule accroche à ce monde...Ses frères et sœurs tombés....Cette peur était pour eux et maintenant qu'ils n'étaient plus, alors il n'avait plus rien à perdre, excepté cette épée qui était son seul lien avec un passé dont il ne voulait se séparer.


"Je suis décidé, Ra's. Kusanagi me reviendra et j'écraserais sans pitié quiconque se mettra sur ma route. Tout ennemi de la Lignée est jugé, qu'il ait été innocent autrefois ou coupable aujourd'hui.Après tout, vous savez aussi bien que moi que les innocents existent jusqu'à ce qu’ils deviennent inévitablement des coupables... Comme nous... l’innocence et le vice, c’est une affaire de patience. "

_________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Ra's Al Ghul

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 03/07/2013
Nombre de Messages : 1340
Autres Comptes : Lock-up & Carmine Falcone
Vous à Gotham : Maître de la Ligue des Assassins
Citations : L’entraînement est inutile, seul compte la volonté, la volonté d’agir.

MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   Dim 13 Oct - 12:06

« Sortez. »

« Mais Seigneur ? »

Le regard glacé et étréci de l'Immortel poussa l'homme à exécuter l'ordre de son Maître. Les agents de la Ligue se retirèrent lentement et silencieusement de la salle, tout en dévisageant les sbires de l'Empereur. Leurs regards, chargés de haine et de mépris, cherchèrent ceux de des serviteurs d'Ashtar mais ils finirent par sortir, laissant Ra's Al Ghul et son garde du corps seuls face à l'Empereur et ses troupes. Ils se rejoignirent cependant leurs semblables et se postèrent à l'entrée de l'exposition, attendant la sortie de leur Maître.

« Effectivement, un affrontement ne m'intéresse pas. Mais vous vous trompez sur un point : il n'y a aucun innocent aujourd'hui. A supposer qu'il n'y en eu un jour. »

Le Démon s'avança, les pans de sa cape volants derrière lui, et s'approcha de la vitrine abritant Kusanagi. Son visage ne reflétait aucune émotion et l'on aurait pu croire que seuls ses yeux étaient vivants. Un éclat d'intelligence malsaine y brilla pendant quelques secondes et c'est presque avec délectation que le leader de la Ligue des Assassins prononça ces mots :

« Une dernière chose, Ashtar. Sachez que c'est l'arme qui repose ici même qui vous détruira, votre propre sabre qui causera votre perte. Dépassez votre condition de vulgaire être humain et vous devenez autre chose. Un mythe, une légende. Que tous craindrons. Mais pour arriver à cela il faut du temps. Et c'est précisément ce qui nous manque à tout les deux. Vous êtes comme je l'étais plus jeune. Puissant, intelligent mais inexpérimenté. »
________________________________________

Assise dans le fourgon, Myra se massa les tempes. Que faisait donc le Maître ? On venait à l'instant de l'informer que le Démon venait de renvoyer le groupe de soutien qu'elle lui avait envoyer à l'entrée de l'exposition sur le Japon. Elle ne comprenait plus rien. Elle était dépassée. Les laquais de Ra's Al Ghul se tenait à quelques mètres d'elle, attendant les ordres. Elle soupira. Dès qu'ils sortiraient, elle pèterait le nez de ce connard d'Islandais qui se croyait mieux que tout le monde. Enfoiré. Ou alors, était-ce encore une épreuve du Maître ? Il ne l'avait pas assez éprouvé comme ça ? Encore et encore elle se tapait toutes les situations merdiques ! Mais curieusement, elle se calma. La colère sourde qui fusait dans ses veines lui redonna un tonus incroyable et elle se sentit prête à faire face à n'importe quoi. Calmement, elle descendit du véhicule sous les regards étonnés des agents l'entourant et elle inspira une grande goulée d'air frais.
Il fallait attendre. Le Maître était immortel et invincible, et elle en avait douté. Cela ne se reproduirait plus. Plus jamais.
_____________________________________

« Nous qui combattons perpétuellement les ténèbres devons veiller à ne pas être aspirés par elles. J'espère que vous vous en souviendrez, Ashtar . »

L'Algol se retourna et se dirigea vers la sortie de l'exposition.

« Ce fut un plaisir de vous rencontrer, Mr Akuma, j'attends avec impatience notre prochain entretien. Au revoir donc. »

Ra's Al Ghul s'inclina de façon imperceptible en gage d'estime et tourna le dos à l'Empereur. Lui et son garde du corps quittèrent le Flugelheim en compagnie d'une partie des agents de la Ligue des Assassins.

L'autre partirait petit à petit, pour ne pas attirer l'attention et surveiller les derniers mouvements du Japonais. Deux voitures noires aux vitres teintées attendaient le Maître de la Ligue et sa suite devant l'entrée du Flugelheim. Au moment de repartir, Nils lança un dernier regard sur le musée. Dommage qu'ils n'aient pas combattus, il était curieux de savoir comment se battaient ces pantins. « Enfin ce sera peut être pour une prochaine fois » pensa t-il, le caractère impétueux du Démon lui venant à l'esprit. Fourrant sa main dans sa poche, il y rencontra son oreillette. Une Myra folle de rage occupa aussitôt ses pensées et l'Islandais se dit que ce n'était pas une mauvaise journée finalement.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5522-ra-s-al-ghul-is-back
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le Démon rencontre l'Empereur (Privé Ra's)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» L'Empereur et la Warrior [PV Akashi] | Terminé
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Old Gotham :: Flugelheim Musée d'arts-