RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Sans Balle et un Mite [Pv Deadshot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Sans Balle et un Mite [Pv Deadshot]   Dim 4 Aoû - 12:03

"Il n'est des gloires qui n'appartiennent qu'aux riches", telle était la maxime que cherchait à éprouver ce cher Killer Moth tandis qu'il patientait. Assis dans un fauteuil inconfortable mais "délicieusement moderne" d'après les décorateurs qui avaient aménagé les lieux à leur convenance, il tapotait de ses doigts emmaillotés de leur gant orange, sur la surface noire d'une mallette. L'objet en question aurait pu être quelconque, un sac, au mieux de sport, mais non, Drury avait été intransigeant: cette mallette devait à elle seule indiquer sa fonction. Elle était parallélépipédique, intégralement noire, sauf les indicateurs de code argentés et devait impérativement se porter avec une paire de menottes. Autant dire qu'elle était d'une discrétion au diapason de son organisation criminelle. Elle était un phrase éblouissant qui pouvait à tout moment attirer à lui les vaisseaux terribles de la Justice sur lui.
 
 Assis, donc, il attendait la venue de son - si tout se passait bien - futur collaborateur. Il avait mis du temps à trouver comment joindre cette personne; heureusement, une bonne semaine d'envois de sbires un peu partout dans les bas-fonds de la ville lui avaient permis de récolter des miettes d'informations. C'était comme s'il avait déployé une fourmilière multicolore dans des ruelles essentiellement noire et grise pour demander à chaque clochard qui s'y nichaient s'ils savaient comment joindre "Deadshot", ce, à des fins d'être discret dans sa manière de l'approcher. Celui qui n'était point au courant que le "Sublime et Magnifique Killer Moth" recherchait l'assassin était sourd et de surcroît aveugle. Une logique implacable qui - il en était persuadé - lui assurerait un nom parmi les grands.
 
 L'opération fut cependant un franc succès, il tomba en contact avec un individu qui put transmettre au criminel une paire de clef et un badge, deux éléments qui lui permettraient de le rejoindre dans cet appartement flambant neuf dont les meubles exhalaient encore l'odeur de l'entrepôt. Judicieusement flanqués au Gotham Cimetery, les nouveaux appartements de cette sublime partie de la ville allaient se vendre comme des petits pains. Malheureusement, l'océan de ténèbres qui noyait la pièce commençait à taper sur le système de la mite, mais il le fallait, c'était l'essence même de la convenance criminelle. Un rendez-vous de conspiration nécessitait une salle plongée dans le noir. Hélas pour lui, il avait soif. L'ascenseur des lieux n'était pas encore alimenté et il avait eu la bonne idée de prendre un appartement dans les derniers paliers de cette immense bâtiment à la façade gothique impressionnante. Or, il ne pouvait décemment pas parler avec la langue pâteuse au plus grand tireur d'élite du monde.
 
 Drury se leva donc dans un monde silencieux et atrocement sombre où chaque forme semble tantôt s'étirer et tantôt se rétracter au gout des yeux plissés de l'individu qui cherchait à les éviter. Il leva une première jambe peu assurée et voulut lui faire rejoindre le tapis qui était noyé dans une fine pellicule de ténèbres. Sa botte tapa dans la table basse et un juron étouffé accompagna la tentative malhabile du criminel pour se rattraper avec une main prise au piège dans une paire de menotte. La mallette fit un très joli moulinet en embrassant un vase aux angles si distordus que l'on aurait pu s'étonner de ne pas voir la mention "inspiré de Picasso" dessus. L'objet fit un bruit charmant en se brisant sur le bord du meuble télé.
 
 Le couinement que fit le tyroglyphe démoniaque en voulant reprendre un équilibre partit en vacances fut merveilleusement ponctué par la rencontre de son genoux avec un meuble bas dans lequel on avait entreposé un peu de vaisselle. Elle vibra comme pour se moquer de l'individu qui se massait une jambe endolorie par la douleur. Heureusement, il termina de s'écrouler hors du tapis, profitant de la surface dure mais néanmoins réconfortante du carrelage de la cuisine. Tapotant de ses mains pour se diriger jusqu'au réfrigérateur, cognant la mallette un peu partout, il détailla les poignées de portes de la moitié de la cuisine aménagée avant d'enfin atteindre le Nirvana. La lumière du frigo fut aveuglante et dévoila une ribambelle de jus de fruit. Ne lui restait plus qu'à trouver un verre.
 
 Il devait faire vite, il lui fallait impérativement être réinstallé dans le fauteuil avec un regard sombre et non dans la cuisine à siroter un jus de pomme bon marché pour que son effet soit réussi. Alors qu'il portait la main vers un placard illuminé par une faible lumière, il ne vit pas que l'horloge lui hurlait avec ses chiffre rougeoyant que l'heure était venue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sans Balle et un Mite [Pv Deadshot]   Sam 2 Nov - 14:12

Deadshot se tenait devant l'immeuble où était prévu le rendez-vous. Dans sa main droite, se trouvait le pass du bâtiment transmis par son contact quelques heures auparavant ; tandis qu'il craquait sereinement les phalanges de sa main gauche.
Le tireur empoigna la poignée de porte avec sa main gauche, puis la tira vers soi. Aussitôt, il fut accueilli  par un petit homme vêtue d'une combinaison mauve et de petites bottes vertes fla chies.
Deadshot resta silencieux et s'avança dans le hall d'entrée.

« Deadzot ? » zozota l'homme.

Le mercenaire resta silencieux devant le ridicule de la scène.

« Deadzot ? Deadsssot ? » Insista l'homme.

Deadshot dégaina un 9mm qu'il colla à la tempe de son interlocuteur.

«  Qui es-tu ?
Ze zuis le Moz-Diplomate ! Affirma, fier de lui, le petit homme. Le maître Killer Moz m'as chargé de vous guider.
Je te suis » décida le tireur.

Entrés dans l'immeuble, les deux hommes s’avancèrent dans l'escalier.

« Zinquième étaze ! déclara le nabot
Il n'y a pas d'ascenseur ? Questionna Deadshot.
Il n'est pas z'en état de marze. » expliqua, un peu honteux le larbin.

Deadshot eu un petit sourire moqueur en se demandant quelle serait la prochaine farce.

Il suivit le subordonné de Killer Moth dans l'escalier. Le mercenaire aperçu les tapisseries violettes qui s'étendaient dans l'escalier.Après quelques minutes passés à piétiner de magnifiques tapis aux couleurs du maître des lieux, ils arrivèrent sur un long couloir sombre, éclairé par une étroite fenêtre qui répandait dans le corridor le peu de lumière que la lune fournissait à cette époque de l'année.
 
Le Moth-diplomate longea les murs propres au style de la pièce, étroits et surmontés d'un papier peint de couleur violette accompagné quelques bandes vertes,  il était visiblement neuf  mais ses couleurs nous renvoyait sur la question. Deadshot suivi le petit homme, celui-ci s'arrêta devant une porte comportant les initiales K.M.  
La porte était « gardé » par deux grands hommes que l'on pouvait facilement confondre avec des primates se battant pour un quelconque morceau de nourriture. Les deux grosses étaient occupés à se donner de grandes taloches en rigolant bêtement. Celui qui semblait avoir un niveau d'intelligence supérieur à son camarade se pris une bonne gifle dans la mâchoire, ce qui eu raison de l'énerver. Il plaqua alors violemment son camarade contre le mur et le traita de quelques jurons laissant supposer son « mécontentement ».

Le Moz-diplomate racla se gorge, puis les deux ahuries cessèrent leur puérilité et dévisagèrent le nabot d'un œil mauvais.

« Dégage de là le nain ! » lança celui qui était doté d'un peu plus de raison.

Le second portait un bonnet sur la tête, non pas pour caché son crane dégarnie mais pour pouvoir attacher ses pin's quelques parts. Il était visiblement fier de sa collection de pin's et de sa domination sur le petit homme.
«  Ouais, dégage et vite ! » ordonna t-il.

Le Moth-diplomate ne fit aucun commentaire, visiblement sous la domination des deux benêts, il   s'écarta pour laisser passer le tireur d'élite qui intimida clairement les gardes puisqu'ils abandonnèrent leurs airs supérieurs et s'écartèrent du passage de Deadshot.

« Z'est izi, vous z'avez la clé ? »

Le tireur donna la clé au Moth-diplomate qui se fraya un chemin entre le mercenaire et le duo d'ahuries ; il enfonça la clé dans la serrure.

« Les Moths-portiers j'imagine ? ironisa Deadshot.

Les " Moths-portiers" lui lancèrent un regard chargé de haine. Le nabot tourna la clé, toqua à la porte, puis l'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
 

Sans Balle et un Mite [Pv Deadshot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paintball sans paintballs ? Paintball laser-tag!
» Je suis un papillon de nuit, une grosse mite quoi!
» Par une nuit sans cibles ... [ Deadshot + Libre]
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Old Gotham :: Cimetière de Gotham City-