RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Dim 21 Juil - 15:37

La nuit tombait sur Gotham. Les quartiers chics restaient illuminés de mille feux, brillant de toutes les lumières des voitures de luxe et des reflets des montres hors de prix. Les millionnaires se pavanaient dans leur faste, côtoyant la luxure et la débauche, tandis que plus bas, dans l'échelle sociale, les plus démunis s'activaient. Les prostitués sortaient dans le Robinson Park, commençant à peine le travail de toutes les nuits. La vie animait le Poumon de la ville, mais parfois pas comme il fallait.

Justement, ce soir là, cinq hommes vêtus de cagoules, aux manteaux de cuir noir, s'approchaient doucement d'une des filles de joie, plutôt jolie malgré la tenue tape à l'oeil qu'elle portait, et commencèrent à la saisir brutalement pour l'emmener vers les fourrés, sous ses hurlements terrifiés. Avec force de rires et de grognements, il la traînèrent peu à peu avec des intentions évidentes. Enfin à l'abri, loin tout, ils débutèrent par ôter leurs vêtements, se mettant torse nu, prenant un plaisir évident à faire peur à leur victime sans défense. Ici, personne ne l'entendrait crier, se débattre, et une fois leurs besoins assouvis, ces malfrats prendraient une joie maligne à détrousser leur proie, après l'avoir troussée. Mais rien ne se passa comme ils l'auraient voulu.

L'un des quatre brigands, voulant observer la scène avant de s'y mettre à son tour, ricanant comme un idiot, sentit une petite tape sur son épaule. Soufflant, et sortant son couteau, il se retourna en gueulant:

- Va te faire foutre, pauvre con !!!

Et il tomba nez-à-nez avec un moi, vêtu de ma tenue de Bloody Gun, les yeux froids et perçants. Il se stoppa net, avant d'éclater de rire, et d'appeler ses amis.

- Hey les gars, v'nez voir le clochard qui vient nous rendre visite !!!

Avec des éclats de rire semblables à celui de leur camarade, il s'approchèrent, sortant à leur tour des canifs, à peine plus longs que mon majeur. Ils faisaient les fiers, en les faisant passer de main en main, en rigolant, et en se lançant des blagues entre eux, du style:"Tu veux quelle partie ? Moi, je prendrais bien la peau, pour en faire un blouson !!!", ou bien "R'garde le vieux, il veut qu'on joue avec son p'tit cul aussi ?".

Ils s'étaient mis en arc de cercle devant moi, et celui qui m'avait parlé se tenait face à moi, un mauvais sourire figé sur les lèvres.

Ils ne s’attendirent absolument pas à ce que j'attrape la main du petit con qui me faisait face, et que je la lui brise, avant de retourner son couteau contre lui et le lui enfonce dans le ventre violemment. Avec un hurlement à en réveiller les morts, il s'effondra, tandis que je dégainais mon revolver et mon fusil à canon scié.

La première balle du sixshooter alla se loger dans l'épaule du violeur de droite, qui bascula en arrière, tandis que je tirais avec ma seconde arme dans les jambes de celui qui était le plus à gauche. La puissance des cartouches arrachèrent en partie la jambe, la retenant uniquement par quelques filaments de peau et de chair. Il chuta la tête en avant, et son crâne heurta une pierre. Il ne bougea plus.
Les deux du centre se mirent à paniquer, et l'un se mit à genoux, tandis que l'autre s'enfuit en hurlant. D'un geste nonchalant, je le mis dans ma ligne de mire, et tirais. Il tomba en avant avec un petit cri de goret. Je soufflais de rire, et rengainais mes armes, avant de m'approcher de celui qui s'était rendu.

Je l'attrapais par le col, et, à deux mains, le soulevait au dessus du sol, le sentant tout tremblant entre mes mains. Il marmonnait des choses étranges, et pleurait presque. J'entendis cependant le mot "maman" avant que je ne lui assène un coup de tête puissant qui l'expédia au Pays des songes.
Je me redressais de toute ma hauteur pour regarder mon oeuvre. Un d'entre eux qui ne pourrait plus que boiter si on lui sauvait la jambe, et les autres qui y réfléchiraient à deux fois avant de jouer au caïd face à moi. Mais, il y avait autre chose. Je sentais que je n'avais pas terminé mon boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Dim 21 Juil - 22:40

« UN DUEL AU VERT Feat. Bloody Gun. »

La journée été passé si vite ... J'avais pu regroupé des petits voyous sans importance mais qui servirait quand même à la cause d'Harvey. Tiens en parlant d'Harvey, il était toujours chez moi et, fort heureusement, il été quand même mieux que dans son trou a rat. J'étais passé vite fait le voir, lui dire les petites nouvelles et puis passé un peu de bon temps, avant de retourner à la chasse. Sauf que ce soir, rien ne se passera comme prévu ... Un de mes nouveaux hommes de mains est arrivé vers moi en panique, m'expliquant qu'un homme habillé en clodo attaquer les autres alors qu'ils voulaient s'amuser avec les filles du Parc. Je soupire et le suis calmement vers Robinson Park avec le petit Johnny mais la scène qui se profile devant nos yeux est juste horrible. Quatre de mes hommes à terre: Un avec un couteau dans le ventre, un avec la jambe en miette et le crâne exploser contre une pierre, un autre a terre avec un trou dans la poitrine et enfin, j'arrive au moment où il achève le pauvre qui n'a plus d'épaule. J'approche, croisant les bras et fixant l'homme avant d'applaudir pendant que le seul qui avait fuit été derrière moi.

« C’est lui ! Faites attention Ma'zelle ! »

Je souris en coin, posant mes mains sur mes hanches, détaillant l'homme devant moi. Chaussé de santiags, son cache-poussière de cuir, sa chemise, son bandana et son chapeau ainsi que sa boucle de ceinture en forme de A, à laquelle sont attachés les holsters et ses munitions. Dans le dos, un fourreau peut accueillir un sabre de cavalerie et un autre holster, surement pour un fusil. Des yeux bleus, comme deux icebergs toîse les miens et je souris, le défiant du regard. Puis je prends une mine boudeuse, l'air enfantine.

« Ce n'est pas bien gentil ceci ... Vous venez de tuer des gens adorables avec moi. De plus, mes seuls amis. Ce n'est pas gentil ça ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Dim 21 Juil - 23:11

Une voix masculine, rauque, essoufflée, parvint à mes oreilles tandis que je terminais mon travail. Suivie de celle d'une dame. Je jetais un coup d'oeil derrière moi. Une femme rousse, très belle, vêtue d'une combinaison noire moulante, plutôt jeune, commençait à me parler, tandis que j'achevais le dernier des bandits. Je me doutais bien qu'il restait quelque chose de mauvais par ici, et ce quelque chose, c'était elle. Une créature du crime, sans aucun doute. Une succube du mal qui ronge peu à peu Gotham. Toutefois, je me retournais pour l'entendre me dire:

- Ce n'est pas bien gentil ceci ... Vous venez de tuer des gens adorables avec moi. De plus, mes seuls amis. Ce n'est pas gentil ça ...

Pfff... Encore une tarée, une psychopathe. Une moue enfantine, des paroles édulcorées... Un ramassis de fous à lier, dans cette ville. Mais il fallait faire avec. Et les éliminer. Ainsi, sans ménagement, je sortais de nouveau mon revolver, et abattait d'un geste le fuyard qui venait de divulguer ma position. Il s'effondra au sol avec un gémissement. Je ne l'avais pas tué, il ne pourrait juste plus jamais procréer.
Puis, je me tournais vers la plus dangereuse cible. La rouquine m'observait toujours, et avec un ton narquois, je ne pus m'empêcher de rétorquer:

- Oh, la petite fille n'a plus d'amis. Comme c'est triste...

Je n'entendais plus aucun bruit autour de moi. Je m'étais entièrement focalisé sur elle, afin d'anticiper ses coups fourrés, ses futures actions, et ce dans le but de ne pas me prendre un revers diaboliquement orchestré !!! Il fallait se méfier, tout le temps, de tous ceux qui nous faisaient face. Question de principe et de survie.

- Alors, j'ai qui face à moi ? Une pute de bas étage ? Une chef de gang ? Une larbine en furie ? Hum, alors ?


Dernière édition par Johan Brisbane/Bloody Gun le Lun 22 Juil - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Lun 22 Juil - 12:56

« UN DUEL AU VERT Feat. Bloody Gun. »

Un sifflement frôle mon oreille et réveil en même temps Tatia alors que le petit Johnny s’effondre à terre. Tatia prend le relais alors que nos yeux changent pour devenir plus foncé, signe que Tatia est là. Elle fixe Johnny en souriant en coin et écoute le vieux débile qui ose tuer nos hommes. Il dit que c'est triste que la petite fille n'a plus d'amis. Tatia stop de sourire et regarde l'homme de ses yeux noirs, oula mauvais signe. Pire encore, il demande qui nous étions, nous traitant de pute de bas étage. Puis il enchaîne sur la même question en demandant si nous étions une chef, une larbine en furie ? Tatia éclate de rire, un rire puissant et très effrayant. Non, ne vous en faite pas, Tatia est très bien dans sa tête ... Il a juste fait l'erreur de la traitée de pute. Elle a dans sa main de la poudre et le regarde dans les yeux.

« Ce que je suis ? Le cauchemar de cette ville. Une chef de gang, oui, mais pas n'importe lequel. Et puis, je ne suis pas comme toutes ses petites filles que je m'amuse à égorgées. Alors la prochaine fois que tu me traites de pute, je t'arrache les yeux et la langue. Comprit ? »

Alors, elle lance la poudre dans les yeux du justicier et viens lui donner un magistral coup de pieds dans le nez. Elle rit à nouveau sadiquement et le fixe.

« Mon petit poison va m'amuser. Au départ tu auras de simple trouble de la vision mais le plus fun ce sera les fourmis dans les membres. Oh, ne t'en fais pas ... Lullaby n'est pas si méchante que cela, tu as le droit à un poison qui ne tue pas ses victimes, n'oublis pas de lui dire merci. »

Elle se recule de lui, souriant et riant un peu. C'est vrai que ce poison, j'en suis plutôt fière. Issu d'une plante de Dieffenbachia. Normalement, la sève attaque les muqueuses, a des effets paralysants sur le larynx et la langue, mais elle peut provoquer des œdèmes, des ulcérations des lèvres. J'avais réussis à garder l'effet paralysant en modifiant un peu l'effet primaire. C'était la première fois que nous l'utilisons, nous allons nous amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Lun 22 Juil - 13:19

J'étais tendu, mais trop confiant. Et je le payais en recevant un nuage de poison, envoyé spécialement par cette folle. Je reculais en toussant difficilement, tentant d'expulser la dangereuse poussière de mon corps et de mes bronches. Mais il était trop tard, et j'allais devoir en finir avec la tarée avant de trop subir les effets néfastes du produit. Par chance, mon bandana m'avait pas mal protégé. Je ne pus cependant éviter le coup de pied de cette tigresse qui m'atteignit en plein nez. Je reculais encore pour me mettre à genou et la laisser approcher. Je souriais sous mon masque et ripostais.

Elle voulut me frapper de nouveau pour me faire basculer, mais je parais en liant mes bras et en faisant basculer mon ennemie par dessus moi. Je devais agir vite, avec force et précision, comme un chirurgien en pleine opération. Une fois passée derrière moi, je me retournais, et la frappais dans le creux du genou, pour la faire ployer, avant de bondir et de lui asséner un coup de genou sous la mâchoire. Je retombais debout, et repartais à l'assaut, dégainant cette fois-ci mon sabre de cavalerie, datant de la Guerre de Sécession. J'avais eu quelques difficultés à le trouver, mais le résultat en valait la peine.

Toutefois, alors que je m'apprêtais à trancher quelque chose de la rousse psychopathe, ma vision se mit à tressauter, et je reculais sans pouvoir rien faire. Je toussais de nouveau, envahi par les effets de la poudre toxique envoyée il y a peu. Le souffle me manquait, des étoiles dansaient devant mes yeux, et je me retenais de tomber par terre avec mon épée. Cette première vague douloureuse passa, me laissant pantois et frémissant. Mais je restais debout, digne, sans savoir combien de temps je pourrais tenir ainsi.

- Urgh... Pas capable de se battre avec courage... Vous êtes tous obligés de jouer avec le poison et la lâcheté, vous, les criminels.

Je m'étais exclamé cela avec difficulté, et je dus cracher un glaire plein de sang au sol pour évacuer mes poumons irrités. Du sang, déjà ? Ce n'était pas bon du tout, cette affaire. Je rangeais mon sabre, conscient qu'il me gênerait plus qu'autre chose, et me remis en garde, prêt à reprendre le duel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Lun 22 Juil - 14:03

« UN DUEL AU VERT Feat. Bloody Gun. »

Oh pauvre petit oiseau ... Mais il se défend, tant mieux, on va s'amuser un peu ! Alors que Tatia revient à la charge pour le frapper, il esquive en se protégeant avec ses bras avant de nous faire basculé derrière lui et de frapper le creux de mon genoux et un coup de genoux dans la mâchoire. Aie ! Je grogne alors qu'il dégaigne son sabre, surement pour nous frapper. Mais un sourire s'évade sur nos lèvres alors que je le vois se retenir à son épée pour ne pas tomber. Ahah, premier effet du poison qui fait effet. Je crache à terre le sang qui couler de ma lèvre et le fixe, approchant alors qu'il tente de tenir debout en me crachant qu'on été pas capable de se battre avec courage, obligés de jouer avec le poison et la lâcheté. Tatia rit alors que je fais celle qui pleure.

« Pauvre petite chose. Tu penses que tu es mieux ? Sais-tu pourquoi ses hommes sont si mauvais ? Pourquoi ils ont besoin d'être dominants ? Nous, les gens d'en bas, vivons dans la pauvreté la plus totale. Mais vu ta dégaines, tu dois connaître non ? Ils sont percécutés par des types comme toi. Tu parles de lâcheté ? Mais que fais-tu toi ? Obligé d'avoir tes armes, de tuer des gens. Tu peux te prétendre Justicier mais tu est comme nous chéri, tu tues pour ton plaisir. Et je le sais mieux que personne ... »

Je lui rend alors le coup dans le genoux avant de lui mettre un coup de genoux dans la mâchoire, exactement comme lui, il y a quelques minutes avant. Comme il est a genoux devant moi, je lui aggripe les cheveux, mettant une de mes dragues sous sa gorge et le fixant dans les yeux.

« Chaton, je n'ai pas envie de te tuer ce soir ... Je n'ai pas l'envie de te tuer car tu m'amuses. Mais prend ce conseil chéri, tires-toi d'ici ... Oublis ce parc, oublis mon visage et va-t'en d'ici ... Sinon, ce n'est plus un petit poison paralysant mais celui de la mort que tu goûteras ... »

Je le relâche et souris, même si je sais qu'il ne comprendra pas ... Je commence à reprendre la direction d'où je viens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Lun 22 Juil - 14:38

- Non, nous ne sommes pas pareils, et nous ne serons jamais pareils... fis-je tandis qu'elle s'éloignait sans se presser, tranquillement, calme comme une brise d'été. Je défends mes valeurs, et je ne tue pas, ma mignonne...

Je me relevais, difficilement, et chargeais la fol dingo, la saisissant par la nuque. Ma main se resserra comme un étau, et ainsi tenue, je pus la faucher aisément et la plaquer au sol. Elle avala de la poussière, tandis que malgré ma faiblesse, je pesais de tout mon poids sur elle, pour la marteler de coups de poing. Du sang coulait le long de mon menton, tâchant finalement la tenue de mon ennemie. Je souffrais le martyre, mon bandana avait été arraché et gisait au sol à côté de moi. Je frappais, encore, et encore et encore...
Mais il fallait qu'elle goutte à son poison.

Ainsi, je récupérais le morceau de tissu qui me servait de masque, lui relevais la tête en arrière en lui tirant les cheveux, et lui appliquais au niveau du nez, des yeux et de la bouche, afin qu'elle aspire le produit qu'elle m'avait lancé. Puis, je la repoussais en appuyant sa tête par terre, et me relevais. Je m'attendais à une nouvelle riposte, si bien que je reculais de quelques pas pour l'anticiper. Un coup de pied survint, que je parais difficilement. Mais je me servis de son élan pour attraper sa jambe et retourner le corps pour le présenter face à moi. Je grognais et lui tordais un peu la jambe avant de reculer. J'étais peut-être vieux, mais je me débrouillais plutôt bien, encore.

- Tu vois, vous les psychopathes, n'avez pas de vrais motivations, qui vous font vous battre jusqu'au bout, jusqu'à la mort. Nous si. Et cela fait déjà toute la différence. Vous êtes pauvre ? Débrouillez-vous pour trouver du travail honnête. Tous les pauvres ne sombrent pas dans le crime. Si nous vous persécutons, c'est pour protéger ceux qui ont la volonté, ceux qui ont eu les couilles de se dire: je ne vais pas me laisser sombrer dans la facilité. Voilà, ce qui nous différencie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Jeu 25 Juil - 18:50

« UN DUEL AU VERT Feat. Bloody Gun. »

J'étais a terre, tentant de reprendre une partie de ma conscience pendant que le zéro me frappe, encore et encore ... Il avait dit que nous n'étions pas pareils, que jamais nous le serions ... "Je défends mes valeurs, et je ne tue pas, ma mignonne..." J'émets un petit rire entre deux toussotements puis le fixe. Il récupérait du poison qui été sur son tissus à terre et il me relevait la tête en arrière en me tirant les cheveux. Je hurle de me lâcher mais trop tard, le poison s'applique dans mon nez, ma bouche, mes yeux. Ma tête cogne brutalement au sol alors qu'il se redresse et moi je recule.

« Connard ! Tu viens de faire l'erreur de ta vie ... »

J'ai tenter de lui donner un coup de pied mais il pare difficilement. Il me repousse et je retombe au sol avant de cracher, a mon tour, du sang et de reculer de lui pendant qu'il me crache des mots "Tu vois, vous les psychopathes, n'avez pas de vrais motivations, qui vous font vous battre jusqu'au bout, jusqu'à la mort. Nous si. Et cela fait déjà toute la différence. Vous êtes pauvre ? Débrouillez-vous pour trouver du travail honnête. Tous les pauvres ne sombrent pas dans le crime. Si nous vous persécutons, c'est pour protéger ceux qui ont la volonté, ceux qui ont eu les couilles de se dire: je ne vais pas me laisser sombrer dans la facilité. Voilà, ce qui nous différencie." Je serre les poings et viens alors le frapper comme une fille, pendant que des larmes coulent seule.

« C'EST DES GENS COMME TOI QUI ON TUER L'HOMME QUE J'AIMAIS !! VOTRE LOI EST CORROMPUT ! Votre maire à comme père un monstre, le commisaire est pas clean et son chien de garde à tuer l'homme dont j'étais amoureuse. Comment ne pas sombrer dans la folie hein ? J'ai une motivation, reformer le Pile-Face gang et de venger sa mort ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   Sam 3 Aoû - 13:17

- La loi ? ARH ARH ARH ARH ARH ARH ARH ARH ARH ARH KOF KOF KOF !!!

Je venais de partir sur un long éclat de rire qui s'acheva sur une terrible toux, signe de mon état du au poison. Mais tout bientôt, elle risquerai de plus être en bon état non plus, la petite folle. Puis, elle commença à me faire un speech sur son amour perdu, tué par notre loi, par notre devoir. Je riais encore plus, avant de m'arrêter brusquement pour m'approcher difficilement de la rouquine qui s'égosillait vainement.

- Je ne suis pas la loi. Je ne l'incarne pas. J'incarne mon idéal, et ton Double-Face méritait de mourir. De plus, rien que le fait d'e tomber amoureuse fait de toi une folle, de base, avant même qu'il ne disparaisse. Donc ferme ton claque-merde, et casse toi. La ville ne vous appartient pas, et seule la mort de vos grands criminels résoudra la crise qui secoue Gotham. Je pourrais te tuer, là, tout de suite. Il me suffirait de sortir mon revolver et de tirer, mais je ne le ferai pas. Pourquoi ? Parce que... kof kof kof !!! Parce que tu ne le mérites pas. Ton Dent, lui, a subi un sort mille fois mérité. Mais pas toi, pas encore. Viens donc te venger, j'attends ça avec impatience, fillette.

Je grimaçais en disant ça, tant la douleur dans mes poumons était grande. Je grognais méchamment en rengainant l'arme que j'avais sorti pour la lui montrer et je crachais par terre en m'essuyant le visage. Cette psychopathe méritait sans doute de disparaître, mais quelque chose (les règles du forum !!! Wink ) m'en empêchait. Bah, tant pis, une prochaine fois, on verra. Toutefois, je faisais bien attention, là, à ne pas me prendre un coup en traître de cette idiote rousse. Ce serait con d'avoir marqué sur son épitaphe:

"MORT D'UN COUP DANS LE DOS"

Bref, je réfléchissais toujours à mes autres rendez-vous, ceux que j'avais eu avec les autres pontes de la Justice de Gotham. De bonnes idées en étaient ressorties, et il allait falloir les mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Duel au Vert (Bloody Gun et Lullaby)
» Un Duel dans les champs ...
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» [RP: Premier Tour] Duel Rems vs Rheanne
» LULLABY :b muaaaaaaaaaah !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Robinson Park :: Robinson Park-