RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Mar 18 Juin - 10:31

Aujourd’hui est un jour très spécial pour moi car pour la première fois depuis longtemps, je suis invitée à un dîner en tête à tête avec un homme et pas n’importe lequel, il s’agit de John C. Harper alias Cerberus. Comment ce rendez-vous est-il arrivé ? Moi-même, je l’ignore mais lorsqu’il me l’a demandé, j’ai simplement répondu oui. A présent, je suis légèrement nerveuse rien que de penser à ce soir et je peux sentir mon cœur battre la chamade dans ma poitrine. Je ne connais pas vraiment la véritable raison de mon état, surtout que je ne ressens rien pour cet homme à part de l’amitié où est-ce le fait que j’ai tout simplement un rendez-vous avec un homme ?

Pour cette soirée, j’ai décidé de m’habiller différemment en enfilant une robe à la place d’un jean et d’un t-shirt. Il est rare de me voir dans ce genre de tenue car je m’habille de cette façon que pour des grandes occasions. A présent que je suis prête pour me rendre sur les lieux, je saisis mon sac et je sors de mon appartement. A peine arrivée dans la rue que la chance me sourit lorsque je vois un taxi arriver dans ma direction. Faisant un petit signe de la main, j’attirer l’attention du chauffeur qui s’arrête à mes côtés pour me permettre d’entrer dans son véhicule.

-Bonsoir mademoiselle, quelle est votre destination ?

« Bonsoir, le Ritz Gotham s’il vous plait. »

-C’est parti. Répond le chauffeur en acquiesçant légèrement de la tête.

A présent que le taxi se met en route pour me conduire sur les lieux de mon rendez-vous, je porte mon attention vers l’extérieur pour me plonger dans mes pensées. Les premières images qui défilent dans ma tête concernant ma double vie. Le jour, je suis l’agent Dinah Lance et la nuit, la justicière Black Canary. Il est vrai que mener cette double vie peut s’avérer être fatiguant mais pour le moment, je tiens le coup malgré mes quelques heures de sommeil par jour. Finalement, le chauffeur s’arrête devant le restaurant et je sors quelques billets avec un supplément que je lui tends avec le sourire.

-Merci mademoiselle, bonne soirée.

« Bonne soirée également. »

Sortant de la voiture, je m’avance vers l’entrée du bâtiment, jetant un rapide coup d’œil à l’intérieur pour voir si j’aperçois mais visiblement, je suis la première arrivée sur les lieux. Décidant d’ouvrir la porte pour entrer à l’intérieur, un garçon de salle se dirige dans ma direction pour s’adresser à moi.

-Bonsoir mademoiselle, vous avez réservé une table ?

« Bonsoir, oui au nom d’Harper. »

Le garçon observe sa liste de la soirée.

-Harper… Effectivement, il y a une réservation à ce nom et monsieur Harper n’est pas encore arrivé, je vais vous conduire à votre table… Suivez-moi je vous prie.

Le jeune homme m’invite à le suivre et lorsque nous arrivons à la table en question, il me tire la chaise pour m’inviter à prendre place.

-Puis-je vous servir une quelconque boisson ?

« Je vais prendre un verre d’eau pour le moment, je préfère attendre monsieur Harper pour le reste. »

-Bien mademoiselle.

Le garçon s’éloigne de ma personne tandis que j’observe vers l’entrée, guettant l’arrivé de John.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Mar 18 Juin - 22:44

Si je suis stressé? Pas qu'un peu... C'est mon premier rendez-vous avec une femme depuis...depuis une éternité ! (Sans parler des discussions avec Katana sur le meilleur moyen d'éradiquer la criminalité de cette ville). Cela doit bien faire un moment que je ne suis pas sortis juste pour me détendre, comme aller au cinéma, sortir avec le peu d'amis que j'ai ou sortir avec une femme. Cette petites sortie va me faire changer les idées, pour une fois que je fais autre chose que nettoyer la ville des criminels ou patcher mes derniers logiciels de surveillance. A vrai dire, ces temps-ci, je passe beaucoup de temps à développer mon tout nouveau programme et je n'ai plus vraiment le temps à me consacrer. Pour cette occasion unique, je me suis payé un costume neuf.

Le Ritz est l'un des restaurants les plus chics et les plus réputés de Gotham. En général, il faut bien réserver un mois à l'avance pour espérer obtenir une place. Mais la "chance" me souriait, l'un des lieutenants de Falcone venait souvent dîner ici et a perdu la vie à Little Italy il y a quelque jours dans une guerre des gangs. L'information m'est parvenu assez vite aux oreilles pour que je puisse prendre sa place au Ritz. Etre justicier ne voulait pas forcément dire altruiste ou déontologue, et puis ce n'est pas comme si je lui volais sa place. Le prix du restaurant restait cependant extrêmement élevé. Heureusement pour moi, je pouvais me le permettre...une seule fois cette année.

Le prix devait en valoir la chandelle, et ce soir la chandelle était une véritable femme fatale : Dinah Lance. Policière du GCPD depuis quelque temps, excellentes notes au diplôme et très dévouée à son travail. Son dossier professionnel indique une certaine répulsion aux ripoux. C'était une bonne chose, peu de policiers à Gotham City font preuve d'intégrité. L'évocation de son dossier ne serait évidemment pas une chose à faire pendant ce dîner, vu qu'il est sensé être confidentiel. Mais j'ai appris à me méfier des gens et à scruter leur dossier avant de les rencontrer, une mauvaise habitude de justicier hacker j'imagine.

Ma Ford Mustang s'arrêta devant le restaurant cinq étoiles. Un homme se proposa pour la garer et je lui envoya les clés de la voiture. Je me dirige ensuite dans le bâtiment, à l'affût de la moindre perturbation. Peut-être que je deviens paranoïaque, mais mon sixième sens me dit que cette soirée ne sera pas forcément de tout repos.

Au loin, je vois Dinah, très ravissante dans sa robe, et le serveur me guide jusqu'à la table. Un sourire sort du coin de mes lèvres et je fais la bise à la flic avant de m'installer.


"Désolé pour le retard, j'ai été pris dans le traffic. Vous ne m'avez pas trop attendu j'espère !"

Elle et moi sommes rapidement rencontrés après la reprise de Park Row par le GCPD. Ayant participé à la capture de Double-Face, j'en ai profité pour libérer une policière ,Lilliana McCartney, du criminel. Elle était inconsciente mais je suis tout de même venu la déposer prêt du commissariat... et c'est en sortant du bâtiment que j'ai croisé Dinah dans l'ascenseur. Une discussion menant à une autre, je l'ai rapidement proposé à sortir dîner. A ma grande surprise, elle était d'accord et n'avait pas était repoussée par mes allures de geek.

Etant littéralement en train de mourir de faim, j'invite Lance à regarder la carte pendant que je fais de même.

...
50 Dollars...
75 Dollars...
60 Dollars...
40 Dollars...
...

Aucun des prix proposés ne semble être inférieur à 40 dollars. D'un côté, je suis soulagé, je m'attendais à pire. A vrai dire, c'est la première fois que je viens dans un restaurant gastronomique et je m'attendais à bien plus cher.

Le serveur arrive à notre table et nous demande si nous avions choisi, ce à quoi je répond de mon meilleur accent bourgeois :


"Bonsoir, je prendrais un...Paleron snacké maturé 4 semaines, sauce Angus s'il vous plaît. Et un Pinot Noir Vieilles Vignes Altenberg De Bergheim."

Evidemment, je n'y connaissais rien en gastronomie ou en vin et j’espérais que Dinah n'en savait pas plus que moi...

J'hésite un peu puis lance une audacieuse tentative de conversation après un petit silence.


"Alors...humm...Tout se passe bien au GCPD ? Je me suis laissé entendre que le nouveau Commissaire était une vraie tâche par rapport à Gordon..."

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Mer 19 Juin - 10:30

Assise à la table, je remercie le garçon qui apporte le verre d’eau avec le sourire tandis que mon regard ne quitte pas vraiment l’entrée du restaurant, attendant patiemment que John franchisse la porte. Il est vrai que je suis arrivée un peu à l’avance et je suis certaine qu’il ne va plus tarder. C’est quelques minutes plus tard que la porte s’ouvre pour laisser dévoiler un séduisant jeune homme dans un magnifique costume et j’esquisse un sourire vu qu’il s’agit de mon rendez-vous. Je le regarde s’approcher de la table où je suis assise en ce moment même et il vient me faire la bise avant de s’installer en face de moi. Tout d’abord, il s’excuse pour le retard suite à un trafic dense sur les routes et je trouve cela mignon de s’excuser.

« Il n’y a pas de problèmes, cela fait quelques minutes que je suis là. »

A vrai dire, je ne connais pas le temps exact vu que je n’ai pas réellement regardé l’heure à laquelle je suis arrivée mais le principal est que nous soyons là à cette table. Il a une allure qui me plait beaucoup et ce costume lui va parfaitement bien. Je suis chanceuse ce soir d’être dans un tel restaurant en compagnie de cet homme et cela me fait énormément de bien car mon précédent rendez-vous remonte à très longtemps. Il m’invite à regarder la carte et j’acquiesce légèrement tout en saisissant délicatement cette dernière entre mes mains. Commençant à la feuilleter, je ne sais pas du tout ce que je vais prendre car n’étant pas moi-même une grande cuisinière, je ne connais pas les plats.

Faisant mine de réfléchir, je prends la peine de regarder les prix qui semblent être exorbitants pour certains plats mais c’est normal dans un tel restaurant. Le serveur arrive à notre table pour prendre notre commande et je n’ai toujours pas choisi. Je regarde discrètement John qui semble avoir fait un choix sur son repas du soir et il en fait part au serveur. J’écoute attentivement ses paroles et finalement, je pense prendre la même chose que lui.

« Bonsoir, pour moi, cela sera la même chose que monsieur. »

Je souris à John tandis que je ferme la carte pour la poser sur le rebord de la table. Un petit silence s’installe entre nous mais très vite, le jeune homme prend les initiatives en lançant un sujet de discussion qui porte sur mon travail.

« Pour le moment, tout se passe bien, je n’ai pas vraiment à me plaindre et pour ce qui est du nouveau commissaire, je pense qu’il faut lui laisser du temps pour faire ses preuves… »

Marquant une courte pause dans mes paroles, je ne le quitte pas du regard avant de poursuivre la discussion.

« Par contre j’aimerai savoir si cela vous arrive souvent d’inviter au restaurant des jeunes femmes que vous rencontrez par hasard ? Cela ne me déplait pas d’être ici en votre compagnie, bien au contraire mais pourquoi moi ? »

En voilà une question audacieuse et j’espère qu’il va me répondre avec sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Jeu 20 Juin - 2:05

La brève description du commissaire Blake me déçu un peu. Je n'étais pas ici pour mon boulot mais quelque chose me poussait à vouloir en savoir plus sur le nouveau chef du GCPD. Bien entendu, en bon élève, j'avais déjà rassemblé un dossier complet sur lui provenant de l'intranet du commissariat et des commentaires de ses collègues sur facebook. Ce site était une véritable bénédiction pour les services de surveillances américains (et étrangers). Plutôt que d'espionner illégalement une personne et dépenser de l'argent pour la surveiller, cette dernière se mettait à parler comme une piplette et à exposer toute sa vie privée sur facebook. Photos, commentaires du boulot, de la vie privée, le nombre d'amis, les problèmes sentimentaux, le parcourt professionnel...presque tout était sur le site. Pas à la vue de tous évidemment, mais quand le gouvernement américain demandait un accès total à ces informations pour la "sécurité nationale", il ne valait mieux pas se mettre sur sa route.

Une rumeur assez amusante parle de la création du réseau social par les agences de surveillance comme la NSA. Evidemment, cette rumeur provient des mêmes sources criant au complot à tout bout de champs mais plus j'y réfléchissais, plus cela avait du sens. Serais-je devenu paranoïaque? Peut-être...un peu...et alors ?

Le serveur revint nous présenter une bouteille de vin puis me servi dans mon verre en cristal. M'improvisant œnologue, je leva le verre pour inspecter la couleur du vin puis en buvant une gorgée pour mesurer sa saveur et son parfum. Evidemment je n'y connaissais foutrement rien en vin mais je pouvais assurer que celui-ci était meilleurs que celui de la cafétéria des bureaux de Wayne Tech.

Remerciant le serveur, je prend la bouteille et sert à Dinah avant de lui répondre :


"A vrai dire...obtenir une place dans ce restaurant en moins d'un mois est pratiquement impossible. Ce soir j'ai eu de la chance, alors je me suis dit qu'en profiter ne serait pas une mauvaise idée..."

Buvant une gorgée de ce délicieux vin, je continue :

"En fait, ça fait un moment que je ne suis pas sortis pour faire autre chose que travailler et comme nous avions eu une longue discussion dans cet ascenseur au commissariat, je me suis dis que nous pourrions goûter tous les deux le meilleur restaurant gastronomique de la ville !"

La vérité, c'était que son dossier m'intéressait beaucoup. Il y avait quelques éléments volontairement omis dans certains rapports de police et j'ai trouvé ça très étrange au premier coup d’œil (sûrement mon penchant parano), mais cela pouvait aussi bien être une identité secrète de justicière que rien du tout. De plus, si je pouvais m'entendre avec l'un des rares flics non corrompu de cette ville, cela pourrait m'aider dans certaines affaires. Et si en plus de ça, l'un des rares flics non corrompu était aussi ravissante, ce n'était pas pour me déplaire.

Elle était audacieuse et espérait sûrement un réponse sincère, mais je ne pouvais pas la lui donner. Ce serait crier sur tous les toits que je suis Cerberus.


"Et non, cela ne m'arrive pas souvent d'inviter de jeunes femmes dans un restaurant aussi chic. Vous devriez être flattée ! Au moins, on peut dire que vous allez droit au but, mais je me permet de vous retourner la question. Pourquoi avoir acceptée? Vous sortez souvent avec les inconnus que vous rencontrez dans les ascenseurs du commissariat?"

Je laissa esquisser un petit sourire pendant que deux serveurs arrivèrent avec nos plats sous cloches. Nous découvrîmes en même temps notre Paleron snacké maturé 4 semaines, sauce Angus...et le premier mot qui vint à mon esprit est le très réputé, mais néanmoins inapproprié dans un tel restaurant : what the fuck ?

Que fut ma surprise quand je vis le pauvre petit morceau de viande enroulé dans ses feuilles de salades accompagné de quelques légumes frais. Le tout ne devait pas peser plus de 250 grammes...assiettes y comprit. Je ne pu m'empêcher de rire devant Dinah.


"J'espère que vous n'avez pas trop faim. Ce plat risque vous nourrir pour au moins deux semaines..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Jeu 20 Juin - 15:38

Les commandes sont passées, nous n’avons plus qu’à attendre les plats. Durant ce temps, nous échangeons quelques paroles, parlant un peu de boulot et autres. C’est alors que le serveur revient avec une bouteille de vin pour le montrer à ce cher John. Ce dernier fait le connaisseur en observant la couleur du breuvage avant de goûter une petite gorgée. Finalement, il décide de prendre cette bouteille et il me sert dans un premier temps. Le remerciant avec l’un de mes plus beaux sourires, je l’écoute attentivement lorsqu’il prend la parole afin de répondre à mes questions. Aux premiers abords, je peux voir qu’il semble très sincère mais il me semble qu’il ne me dit pas tout. Peut-être que je me trompe mais c’est une drôle d’impression que j’ai en ce moment et néanmoins, je garde le sourire.

« Je suis très touchée que vous m’ayez choisie pour vous accompagner dans ce magnifique restaurant. »

Il m’avoue ensuite que cela ne lui arrive pas souvent d’inviter une femme dans un tel restaurant et il ajoute que je suis genre direct avant de me retourner la question. Esquissant un fin sourire car je m’y attendais, je me dois à mon tour de lui répondre avec franchise tout en cachant certaines choses.

« La première raison qui m’a poussé à accepter l’invitation, c’est pour me changer des sorties en boîtes de nuits. Il faut dire que je préfère danser que de manger dans un tel restaurant. Cependant, c’est la première fois qu’on m’invite pour un dîner et j’ai eu envie de partager ce moment en votre compagnie. »

Il est évident que je ne vais pas lui dire que je suis une héroïne portant le nom de Black Canary et que je chasse les criminels dans Gotham. Cela ne se fait pas vu que je ne connais pas grand chose de cet homme et si ça tombe, je suis entrain de dîner avec un criminel.

« La seconde raison qui m’a poussé à dire oui, c’est parce que je vous trouve intéressant et très séduisant. Je dois avouer que vous me plaisez beaucoup… »

Je mords discrètement ma lèvre inférieure suite à ce que je viens de dire, il va finir par croire qu’il me plait et même si c’est peut-être le cas, je ne pense pas être prête à avoir une relation avec un homme. De plus, cela risque de mettre mon identité secrète en danger et si des criminels apprennent que j’ai une relation avec un homme, il risque d’être en danger. Je ne souhaite pas cela car il est très gentil et je l’apprécie vraiment. Finalement, les plats sont servis et lorsque John lève la cloche, j’en fais de même pour voir un petit morceau de viande accompagné de divers légumes. Sur le coup, je dois rire car la quantité est très minime pour un prix si élevé. John se met à rire avant de me dire qu’avec un tel plat, j’en ai pour deux semaines. Je ne peux m’empêcher de rire à mon tour tout en ajoutant une petite vanne suite à celle du jeune homme.

« J’espère que nous pourrons emporter nos plats car je ne tiens pas à rester deux semaines ici. »

Je lui fais un petit clin d’œil avant de saisir mon verre pour boire une gorgée du vin qui est très délicieux, il faut l’avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Dim 23 Juin - 14:23

Bien que paraissant tout à fait sincère, je savais aussi qu'elle me cachait quelque chose, serait-ce en rapport avec les blancs de son dossier? En tout cas, elle était tout à fait séduisante elle aussi dans sa robe de soirée mais je doute que notre relation ne dure bien longtemps, et de toute façon, ma deuxième vie était bien trop dangereuse pour que je puisse m'engager avec quelqu'un à long terme. Cette soirée était seulement faite pour me détendre et penser à autre chose que le piratage, le nettoyage de la ville, et l'éradication de la Lignée, pas pour me trouver la femme de ma vie.

De toute ma sincérité, et avec un sourire, je lui répond :


"Je suis aussi vraiment content de passer cette soirée avec vous."

Cela faisait un moment que je n'avais été vraiment sincère avec quelqu'un. La dernière personne à qui je m'étais "confié" était Batman...mais il m'avait un peu secoué avant.

Au moins Dinah ne mâchait pas ses mots et disait ce qu'elle pensait. Pour preuve, elle me trouvait séduisant et se mordait la lèvre inférieur ! Était-ce un signe pour terminer rapidement ce repas? En tout cas, pas besoin qu'elle me le fasse savoir. Je n'avais même pas déjeuné à midi et j'avais une véritable faim de loup, ce qui me fit terminer le plat en 8 minutes 46 secondes chrono. En fait, j'aurais pu le finir plus vite en une bouchée tellement le morceau de viande était minuscule. Et voilà, 50 dollars envolés...et j'avais encore faim. Je ne savais pas trop ce que Dinah en pensait mais je savais que cette ridicule quantité l'avait aussi fait sourire.

Je finis mon verre de vin, et lui propose de changer de restaurant :


"J'espère que ce dîner vous a plût...En tout cas, j'ai bien envie d'un cheeseburger là, et un soda. Je propose de laisser ce restaurant 5 étoiles pour un vrai fastfood."

Soudain, une série de coups de feu résonna dans tout le restaurant. Au bruit, je reconnaissais parfaitement un pistolet mitrailleur UMP-45. Il me fallu moins d'une demi-seconde pour comprendre ce qui se passait, et bondir sur Dinah, par réflexe, et la plaquer au sol. Une deuxième série de tirs explosa les lustres en cristal au dessus de nos têtes et blessa quelques clients. La bouteille de vin à 80 dollars vint aussi décorer mon nouveau costume d'une énorme tâche rouge.

Pas besoin d'être devin pour envisager la suite de la soirée. Un homme cagoulé et vêtu d'un gilet pare-balle s'avança au milieu du restaurant devant ses clients silencieux et guettant le moindre mot sortant de la bouche de celui-ci.


"Mesdames, messieurs. Vous l'aurez deviné, ceci est un hold-up à l'ancienne. Mes deux collègues ici présent, vont passez dans les allées pour récupérer vos précieux bijoux.

Merci, mesdames, messieurs, d'aider des gens en difficulté ! Allez, AU BOULOT"


Rapidement, deux autres hommes cagoulés sortirent des sacs de poubelles noirs et les agitèrent devant les clients ébahi en même temps que leur pistolet mitrailleur. Dans l'action, plusieurs personnes s'étaient évanoui et d'autres furent blessés par les tirs. C'était idiot, mais certains résistaient, tenant plus à leurs précieux bijou que leur propre vie.

Les criminels donnèrent une leçon à ceux qui résistaient en leur enfonçant violemment d'un coup de crosse dans le ventre. L'un d'eux attrapa un vieil homme en costume et le traîna au milieu de la grande salle.


"Vous voulez résister ? Allez-y ! Résistez pour voir ! Ce sera un plaisir pour moi de réduire toute votre résistance à néant !"

Sauvagement, il frappa l'homme à la tête avec son arme jusqu'au sang et jusqu'à ce que celui-ci ne bouge plus. Il n'était pas mort mais restait dans un état grave avec une commotion. Je pense même qu'il a perdu plusieurs dents.

Moi, j'étais toujours au sol, plaquant Dinah. Les morceaux de verres brisés m'avaient un peu découpé au niveau de mes mains mais ce n'était rien par rapport à ce que j'aurais pu recevoir en munition si je n'avais pas eu le réflexe de la plaquer au sol.


Par habitude plus que par soucis, je lui chuchote :[/color]

"Ça va ? Rien de cassé ?"

Je savais qu'elle n'avait rien, quoique mon plaquage était peut être un peu rude. Mais l'important c'est qu'elle était encore vivante.

Evidemment, la soirée avait trop bien commencée pour finir aussi bien. Je nous imaginais déjà devant un fastfood réputé au coin de la rue, en train de manger un cheeseburger et des frites !

La situation était radicalement passée d'une soirée tranquille à un braquage. Comme quoi, même quand je ne travaille pas, le travail trouvera toujours un moyen de venir à moi. A présent, il fallait que je maîtrise ces types sans que Dinah ne soupçonne mon identité.

Les trois criminels passaient toujours dans les rangs récoltant de plus en plus de bijoux. Les éliminer sans mon flingue et ma matraque allait être compliqué, mais j'avais toujours mon téléphone. De plus, ils étaient très bien armés et protégés. S'en débarrasser n'allait pas être une partie de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Lun 24 Juin - 10:21

Qu’est-ce qui m’a pris de lui lâcher cela de cette façon ? En plus, le fait de me mordiller la lèvre inférieure peut faire comprendre certaines choses. Je suis trop bête parfois et il faut dire que je ne sais pas du tout m’y prendre avec les hommes, c’est bien ma veine. Baissant mon regard sur mon assiette, j’observe la faible quantité de nourriture qui se trouve sur cette dernière avant de soupirer légèrement. J’ai l’impression que j’ai gâché cette soirée et John va certainement vouloir quitter le restaurant car il doit être effrayé suite à ce que je viens de dire. Je lève les yeux sur sa personne et je le vois sourire tout en m’avouant qu’il est content de passer cette soirée avec moi.

« Cela me fait plaisir. » lui dis-je avec le sourire.

Je crois que l’entente avec cet homme peut être très bonne vu que nous semblons être sur la même longueur d’onde. Nous passons une excellente soirée dans un magnifique restaurant, que demander de plus ? Nous commençons à manger et quelques minutes plus tard, nous finissons notre repas à peu près en même temps. J’ai faim, c’est vrai vu que je n’ai pas mangé grand chose aujourd’hui et après cela, je ne suis toujours pas rassasiée. Prenant mon verre de vin en main, je le termine en quelques gorgées avant de le reposer sur la table et d’observer le jeune homme en face de moi avec le sourire. Il me demande si j’ai apprécié le dîner et il propose d’aller manger un cheeseburger ainsi que boire un soda dans un fast-food.

« En voilà, une excellente… »

N’ayant pas le temps de terminer mes paroles, je suis interrompue par une série de coups de feu qui résonnent dans le restaurant. Je n’ai pas le temps de réagir que John bondit sur ma personne pour m’éviter de me prendre une balle par les ravisseurs et me voilà dos sur le sol avec John sur moi. Sur le coup, je suis furax car ses hommes viennent perturber la magnifique soirée que je suis entrain de passer et pour le moment, je ne peux rien faire vu que j’ai John sur moi. De plus, je n’ai pas pensé à prendre mon costume et de toute façon, je ne vois pas comment j’aurai pu m’éclipser sans que John s’en rende compte.

C’est alors que l’un des ravisseurs, qui semble être le chef, avoue la raison de leurs présences en ses lieux et ses deux subordonnés commencent à récolter les bijoux. Je reporte mon regard sur John, nous sommes assez proche et j’aurai pu profiter de la situation si cette dernière le permettait mais ce n’est pas le moment de penser à ce genre de chose car il y a plus grave. Effectivement, un vieil homme se fait traîner au centre de la salle et l’un des ravisseurs frappe ce dernier avec son arme. Je n’ai pas le choix, je dois réagir en tant qu’officier de police et c’est alors que John me demande si je vais bien.

« Oui et c’est grâce à vous… Cependant, je ne peux pas laisser ses hommes agir à leurs guises… Il faut que j’intervienne. »

Je suis certaine que cette idée ne va pas plaire à John mais je vais tout faire pour éviter que d’autres personnes soient blessées. Je me dégage de mon sauveur avec douceur avant de me mettre debout sur mes deux jambes et je lève mes mains.

« Excusez-moi, je suis un agent de la police de Gotham… Je suis certaine que vous ne voulez plus blesser personnes… Essayons de négocier et tout ceci dans le calme, voulez-vous ? »

Mon but est qu’ils décident de me prendre en otage, cela me permettra de les neutraliser plus tard à l’abri des regards indiscrets mais cependant si ils décident de faire feu sur moi, je ne vais pas avoir le choix que d’utiliser mon pouvoir sur eux en ses lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   Jeu 27 Juin - 19:14

La situation est tout à fait inhabituelle, voir embarrassante. D'un côté, trois hommes armés jusqu'aux dents à stopper le plus vite possible, au risque de rendre mon identité secrète moins secrète, et d'un autre, Dinah qui commençait à jouer les héroïnes. J'essayais de l'en empêcher en la retenant par le bras, mais elle se dégagea rapidement pour faire face aux gangsters armés.

"Fais pas de conneries ! Ils ne font que nous dévaliser !"

Qu'est-ce qui lui passait par tête ? Une balle dans pas longtemps. D'habitude j'applaudirais ce genre de geste, surtout venant de la police de Gotham réputée couard, mais le moment était tout à fait inopportun, surtout que l'on avait aucune idée de comment ces criminels allaient réagir. Le doigt sur la gâchette et l'adrénaline pourraient leur faire perdre les pédales et massacrer tout le monde au moindre petit faux mouvement.

Le geste de mon rencard de se laisser prendre en otage était pourtant plein de courage et de volonté. Si j'avais eu un moyen de les neutraliser sans qu'ils ne mettent en danger les clients du Ritz, peut-être l'aurais-je fais moi-même. Mais cela voulait-il dire que Dinah avait un plan en tête ? Un policier normal aurait attendu le bon moment pour se dévoiler et les prendre par surprise, ou prévenir ses collègues par téléphone et les renseigner sur la situation ou n'aurait pas réagit du tout.

Il me fallait une idée...une très bonne idée...une excellente idée...une idée de génie même en moins de 5 secondes. Tout d'abord traiter les priorités : faire le moins de victimes possible, protéger Dinah, neutraliser les criminels, et garder son identité secrète intacte. Ensuite, analyser les informations de son environnement : trois hommes, voir plus, armés de pistolets mitrailleurs, environs une quarantaine de civils dans une salle de plus de 1500 mètres carrés, salle alimentée en électricité provenant de l'extérieur, connexion réseau existante, caméras présentes, multiples appareils électroniques dans les alentours (caisse, lecteurs de cartes de crédit, écrans tactiles pour les commandes, téléphones portables), présence d'un système anti-incendie et portes automatiques.

Pour l'instant, je n'avais pas le temps d'accéder à leur dossier judiciaire complet, mais je pouvais connaître approximativement leur état émotif en piratant tous les téléphones portables et les caméras. Ces dernières me donnaient la couleur de leur peau ainsi que leur battements, quand ils étaient visible, et les portables enregistraient les battements de coeur quand ils pouvaient être entendu.  

Tout le dispositif indiquait un niveau de stress de 95%. A 100%, un individu moyen pète les plombs et massacre tout ce qui se trouve sur son passage. Pour anecdote, le Joker se trouve toujours à 100%.

L'apparition de Dinah a fait augmenter leur niveau de stress progressivement. L'un d'eux commença à s'agiter :

"Putain t'es flic ? Fous toi à terre tout de suite ! Les mains bien en évidence !"

L'homme accompagna ses paroles à un geste de chargement d'arme. Il était visiblement prêt à tirer, même si la flic ne faisait rien. Les trois hommes commençaient à discuter entre eux sur la façon de régler le problème. Leur ton était trop bas pour que je puisse les entendre.

...96%...97%...

Je pouvais voir les perles de sueurs couler sur leur front. Ils avaient le doigt sur la gâchette et s'apprêtaient à abattre Miss Lance.

...98%...99%...

Je ne pouvais plus prendre de risque. D'un mouvement du pouce, j'actionne mes codes de piratages et éteint les lumières de tout le bâtiment tout en déclenchant le système anti-incendie. La pièce est plongée dans un noir complet pendant que le système d'arrosage accompli parfaitement son travail : refroidir les criminels, les aveugler, et les prendre par surprise.

C'était au Black Canary de jouer son tour...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous peu ordinaire. [Pv Cerberus]
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: The Ritz hotel-