RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Braquage à la carte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Braquage à la carte.   Mar 4 Juin - 8:14

Une deux trois, Une deux trois !

Une fine silhouette marchait d'un pas martial et assurée dans la rue bétonnée. Indifférente aux regards surpris des passants.
Tout de vert et de violet vêtue, des boutons dorés, une canne à la main, certes elle avait fière allure.
Ses cheveux verts coupés en carré plongeant flottait au vent tandis que son petit chapeau et ses goggles semblait observait le monde d'un éternel regard goguenard.

Les portes vitrée de la banque central de gotham s'ouvrir en grand, l'engloutissant dans un plais de marbre et de dorures.

"Vraiment, c'était d'un cliché !" songea-t-elle

La bulle de son chewing-gum rose pétant éclata bruyamment.
Dommage elle n'était pas encore aussi grosse qu'elle l'avait escompter.
Plusieurs personnes la regardèrent d'un air outré.

"non mais quelle bande de coincés !".

Indifférentes a leur regard désapprobateur, la jeune fille bouscula les endimanchés et les grenouilles de bénitier, se plaçant devant un guichetier a l'air revêche et aigri.

-Que personne ne panique, ceci n'est qu'un hold-up de routine, brailla-t-elle en braquant un revolver sur le guichetier.

Immanquablement les gens se mirent a hurlé de façon hystérique, les plus fragiles optant pour un blackout qui au moins avait l'avantage d'être silencieux.

L'air fut déchiré de quelques détonations de semence et le calme revient, pfff décidément tout cela était fort ennuyant.

-Na, na na, ça ne va pas du tout. A quoi diable cela peut-il bien servir de geindre comme des bébés ? A part a énervé l'honnête braqueuse que je suis ? Et vous ne voudriez pas m'énerver n'est-ce pas ?

La fin de sa phrase fut largement appuyée et une nouvelle détonation retentit.
Son regard noir de colère braquer sur l'infortuné vigile qui tentait désespérément de faire son job, c'est-à-dire prévenir la police.

-Allez mon brave allez dans la chambre forte et ramenez-moi ... disons deux ou trois sacs de ces petits papiers qui vont si bien avec mes cheveux. Si vous ne revenez pas d'ici ... disons.... sept minutes, je commencerais à descendre les otages.... un par minute vous convient-il ?

De son autre main, elle sortit une antique montre a gousset de la poche de sa veste.

-TIC, TAC, TIC, TAC ..... L'heure tourne ... Ne soyez pas en retard comme ce maudit lapin très cher. Je ne voudrais pas être en retard.

Elle se tourna goguenarde vers l'assemblée :

-Après tout le temps, c'est de l'argent ! Pour nous divertir je vous propose un petit jeu, fit-elle en sortant une balle de sa poche. Les règles sont simples, celui qui reçoit la balle de la reine du rire, en l'occurrence, moi, devra raconter une blague a ces petits camarades .... Si elle ne me fait pas rire, il y aura un gage cela va de soi ... disons .... une de mes cartes de métal empoisonnée plantée a l'endroit qu'il me plaira C'est drôle n'est-ce pas ? Vous ne trouvez pas ? Bientôt vous trouverez que si, vous trouverez tout cela à mourir de rire même !



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage à la carte.   Sam 8 Juin - 15:58

Etre un justicier ... C'est ça ma vie ! C'est tout ce qui me fait courir, me fait voler, me fait exister ! Et je ne compte pas m’arrêter maintenant ! Alors que je me remémore ces paroles, je plonge d'un toit de la ville de Gotham. Le matin se lève. C'est la fin de ma tournée. Pas de super-criminels cette nuit, juste des petits crimes et délits que je n'ai eu aucun mal à juguler. Pas de messages spécifiques sur la radio de la Police. Même dans une ville aussi dangereuse que Gotham, tout semblait aller bien. Cela dit ... Cela ne me semble pas normal. Je ne m'en plais pas bien entendu. Mais depuis que j'ai commencé ma carrière, je n'ai vu aucune nuit sans la moindre attaque de banque, le moindre détournement de convoi. Batman a beau avoir fait du très bon boulot, nous ne réussirons sans doute jamais à apaiser Gotham. Mais nous pouvons au moins faire du mieux que nous pouvons pour arranger les choses.

Un bruit de détonations. Qu'est ce que je disais ? Une nuit entière ne pouvait pas se dérouler sans la moindre attaque de banque. En l’occurrence, le criminel venait d'attaquer la plus grande banque de Gotham, celle de Midtown. Cela pouvait signifier deux choses. Beaucoup d'audace, pour attaquer une banque situé à coté du commissariat, ce qui peut laisser penser la présence d'une grande force armée de criminels. Ou alors, purement et simplement la folie, si jamais le criminel est venu seul. Je me réceptionne sur une gargouille situé juste en face de la banque, et essaie de comprendre ce qui se passe avant d'attaquer. Pas de cadavres en dehors de la banque, pas de carnages, ni de destruction gratuite. Par contre, une nouvelle détonation se fait entendre. Okay, on peut partir du principe qu'il n'y a qu'un seul criminel à l'intérieur de la banque. Et qu'il a pris soin d’empêcher l'envoi de flics jusqu'à lui. Je peux donc me charger de lui.

Je descend rapidement vers le sol, voltigeant de points d'appuis en gargouille, avant d'enfin atteindre le sol, ma cape me recouvrant entièrement. Bien que je sois du coté de la justice, je sais très bien que la police ne nous apprécie pas spécialement nous les justiciers. D'un mouvement rapide, je dégaine un batarang, avant de passer directement par la porte d'entrée de la banque. J'aurais pu choisir d'entrer subtilement par les conduits d'aérations, mais ce n'était plus le moment. Je reconnais instantanément mon adversaire du jour. La fille du Joker. De Harvey Dent. Duela Dent. Enfin, cela, on n'est pas réellement sur de qui est son père. Et ne parlons pas de sa mère. Elle tient un flingue à la main, et un jeu de carte dans l'autre. Ses otages sont tenues en joue. Il va falloir être vif. Un rapide déplacement vers l'avant, je jette mon batarang qui vient rejetter son arme plusieurs mètres en arrières. J’enchaîne immédiatement, en frappant Duela Dent d'un violent uppercut, ne lui laissant pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Il faut que j'active rapidement l'appel à la police, avant de foutre le camp. Je plaque ma main sur le bouton d'urgence, et regarde ce qu'il advient de Dent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage à la carte.   Dim 9 Juin - 20:15

Duela se releva en grimaçant, d'un, elle avait mal, de deux, elle n'appréciait pas vraiment d'être dérangée.
Avant que Robin n'ait eu le temps de presser le bouton d'appel, elle lança une de ses cartes métalliques dans la main du jeune homme, le faisant lâcher l'appareil.
Avant qu'il n'ait pu réagir, elle le mît en joue avec son parapluie et le cloua au pilier de marbre à l'aide de ses bulles collantes.
A cette vue elle éclata de rire, incapable de se retenir.

-En voilà un joli papillon ! Mesdames et Messieurs, le grand justicier en collant viens vous sauver, vous ne craignez plus rien !

Elle rit à nouveau, en voyant le teint de Robin devenir d'une belle teinte verdâtre.

-Ah finalement je crois que notre ami, va être indisponible dans très peu de temps !

Robin avait vraiment l'air mal en point, le dernier poison mis au point par Duela ne tardait pas à faire effet, un peu trop vite à son goût d'ailleurs. Enfin elle réglera le dosage plus tard.

-Ah mais suis-je bête, je crois bien avoir l'antidote sur moi.
Mais suis-je assez généreuse pour te le cédé?
Après tout tu m'as frappé, or c'est très très vilain de frapper une fille mon cher robin, je dois te punir pour cela.
Mmmmh, mais ce ne serait pas très gentil de ma part non plus de juger alors que je suis partie prenante de cette affaire.
Je sais, demandons l'avis du public !


Elle regarda l'assemblée, personne ne bronchait, de peur d'attirer son attention.

-MMMMh le public n'a pas l'air de te soutenir mon pauvre robin.
Je crois que c'est les collants, faudrait vraiment que tu fasses quelque chose à ce sujet.
Pour ma part, tu me fais tellement de peine, que je veux bien t'accorder ma miséricorde pour cette fois.


D'une démarche sautillante elle s'approcha du jeune homme et lui administra l'antidote, plantant sans ménagement une seringue dans son bras.

-Ne t'inquiète pas l'antidote agis aussi vite que le poison.

Elle observa du coin de l'oeil le guichetier qui lui rapportait enfin le butin.

-Ah désolé, je dois te laisser, mais passe me voir à l'occasion, on boira un chocolat ! Pourquoi pas demain a 15h ? Et ne sois pas en retard ! fit-elle goguenarde.

Elle ramassa les sacs, les jeta sur son dos , et lança la carte d'un café sur la gelée gluante

-Au fait, tu devrais pouvoir te décoller d'ici 15 min. Bonne chance avec les flics !

Sur ces mots elle disparut, filant à l'anglaise.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage à la carte.   Dim 9 Juin - 21:17

Merde, j'avais été infiniment trop sur de moi. J'aurais du l'attacher avant de seulement penser à appeler les flics. Duela Dent avait plus d'un tour dans sa poche puisqu'elle avait réussi à me mettre hors de combat en moins de deux. C'était bien la fille du Joker. Et je n'arriverais sans doute pas à me détacher de ce truc verdatre avant l'arrivée des flics. Merde qu'est ce qui m'arrive ? Ma vue se trouble ? Cette tarée m'a empoisonnée en plus de me coincé ? Et ben ... Elle se fout de moi en supplément. Quand elle se rapproche de moi en sautillant, je m'attend déjà au pire. La seringue ne fait rien pour calmer mon angoisse. Quand elle me la plante dans le bras cependant, une décharge de soulagement se répand dans mon corps. Elle n'a pas menti, elle m'a bien donné l'antidote. L'invitation dans un salon de thé me laisse par contre déjà beaucoup plus perplexe. Mais si je veux récupérer l'argent, je n'ai pas le choix. Maintenant, il va falloir se dégager avant l'arrivée des flics.

15 minutes plus tard.

C'est très long 15 minutes en fait. Je n'ai toujours pas réussi à me détacher. Par contre, la glue commence à se détendre. D'un violent coup d'épaule, suivie d'une roulade au sol, je réussis enfin à m'échapper du piège gluant. Lorsque que je me relève, c'est un 9mm qui m’accueille. Merde. Ce n'était pas réellement prévu ça. Trois flics en face de moi. L'un d'entre eux est forcément le maillon faible. J'observe attentivement chacun des trois hommes. L'un d'entre eux ... Il transpire plus que les autres, et son doigt placé sur la gâchette tremble. Un débutant, Il n'est pas prêt. Je me jette en avant, et le percute d'un coup de genou dans l'estomac, les deux autres flics se tournent vers moi, mais je tiens déjà leur allié comme bouclier humain. Ils n'oseront pas tirer.

"Laissez moi partir, et je ne lui ferai aucun mal."

Une fraction de seconde plus tard, je suis en dehors de la banque. J'active mon grappin et m'enfuis. Les flics n'ont pas su m'attraper. L'arrivée de Blake comme commissaire n'a rien changé. Ils ont beau être compétent, ils sont toujours incapable d'attraper un justicier. Je cours le long des toits, avant de disparaître dans le petit matin.

Le lendemain, 15h.

Me voila sur l'immeuble en face du café indiqué par Duela Dent. Je ne sais pas encore où est la jeune femme. Dès que je la verrais, je passerais en action, je l'attraperais, et la renverrais à Arkham, une bonne fois pour toute. Elle ne pourra pas m'échapper. J'ai prévu un batarang aiguisé spécialement pour trancher la gelée spéciale de Duela. Elle n'a plus de quoi me battre. Je ne pouvais bien entendu pas venir en civil. Dévoiler mon identité aurait été un réel suicide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Braquage à la carte.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Braquage à la carte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Carte l5r
» Carte des Terres du Milieu
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Carte de Terre de Fangh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: Banque nationale de Gotham-