RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Sam 13 Avr - 17:05

Quel plaisir de marcher dans cette ville, chaque soir je sortais pourtant c'est comme-ci je redécouvrais la ville à chaque fois. D'un côté je profitais de chaque sortie au moins. Une chose plutôt sympa quand on y repense. Enfin voilà, là il est très tard et je me prépare à sortir de nouveau pour bosser encore et toujours. Ce boulot je le fais par nécessité en ce moment parce que je dois l'avouer, je suis un peu à la dèche et il me faut de quoi payer mon appart et puis ces passants s'ils ont tout ça dans les poches ce n'est pas parce qu'ils viennent d'être payé, ils vont le dilapider dans des trucs inutiles. C'est dommage autant que cet argent serve vraiment à quelqu'un non ? A moi par exemple !

Enfin voilà j'étais sorti plus tard que d'habitude, pas très malin parce que souvent à cette heure ces crétins ont déjà tout dépensé et rentrent déjà chez eux. Quelle idée de vouloir ranger le shop à ce moment, j'aurais su qu'il y avait autant de bordel je m'y serais pris plus tôt... Je me suis dirigé assez rapidement vers Chinatown, depuis un bon moment je me fais mon blé à cet endroit. Le marché est un endroit parfait pour aller de passant en passant et leur piquer vite fait ce qu'ils ont dans les poches et en fin de soirée je me poste dans une ruelle attendant le dernier qui remplira mes poches. La dernière victime c'est toujours comme ça que je la fais, sorte de rituel. J'avais prévu le programme de la soirée de cette façon comme chaque. J'étais enfin arrivé et il était tout grand ouvert, un terrain de jeu qui n'attendait que moi pour y participer.

Une capuche sur la tête pour cacher mes tatouages, car j'étais éclairé par les lumières des stands je m'étais mis à marcher rapidement entre les dernières personnes présentes dans le labyrinthe géant qu'avait formé le marché. Très vite je faisais les fonds de poches sans même qu'ils ne s'en rendent compte, plus je le faisais plus je me perfectionnais dans l'art des pickpockets et oui ! J'ai parcouru un bon moment le marché avant de me poster à mon endroit fétiche. Cette ruelle était parfaite, à l'écart du marché et bien tranquille. Je changeais chaque soir bien évidemment pour éviter qu'il y en ait un qui attrape l'âme d'un héros et qui aille me dénoncer aux flics pour que je me rende compte trop tard qu'ils seraient déjà posté là avant moi. Bien sûr j'étais toujours prudent et ça ne m'étais encore jamais arrivé, heureusement pour moi.

Ce soir c'était vraiment calme, j'attendrais le temps qu'il faudra pour pouvoir finir la nuit comme je l'avais prévu. J'avais besoin de ce fric et ce que j'avais chopé dans le marché n'était vraiment pas suffisant... Malheureusement pour lui un pauvre gars passait par là quand je faisais les comptes de mon butin mon dos appuyé contre le mur ma jambe droite relevée contre lui, une façon de faire passer le temps en attendant le pauvre qui passera par là. Je me suis décollé du mur rangeant mon butin dans ma poche je me suis dirigé tout doucement vers lui sans être trop agressif n'y trop rapide, il ne fallait quand même pas qu'il prenne peur. Passant derrière lui au moment précis où il venait juste de se mettre dos à moi j'ai attrapé son manteau et je l'ai jeté de toutes mes forces contre une poubelle de la ruelle. Il s'écrasa de tout son poids contre celle-ci, un bruit puissant venait de sortir les parages du calme qui y régnait. J'ai sorti rapidement mon arme pour l'intimider la pointant directement vers lui.


Bon j’imagine que tu sais très bien ce qu’il t’arrive à cet instant précis, tu me donnes tout ce que tu as aussi vite que tu peux et tu pourras partir tranquillement, c’est aussi simple que ça l’ami !
Il sorti de sa poche quelques billets, il devait avoir plus que ça sur lui, là ce n'était que la monnaie qu'il devait avoir de ses derniers achats il fallait que je sois sûr qu'il me donne tout ce qu'il avait sur lui sans exception. Un grand sourire sur le visage je me suis dirigé vers lui, lui arrachant le peu d'argent qu'il avait dans la main je me suis accroupi le regardant droit dans les yeux mon arme était collée contre sa tempe. Puis ma mâchoire se crispa et mon regard se durci.

Tu te fous de ma gueule ! Je veux tout ce que tu as, t’as pas compris ou quoi ? Tout !
Je crois qu'à cet instant il s'était fait dessus, il faut dire qu'il avait vraiment de quoi en même temps. C'était sans compter l'arrivée d'un second gars dans la ruelle. J'ai attrapé le malheureux qui était toujours à terre par le cou pour ne pas qu'il essaie bêtement de s'enfuir et j'ai pointé mon arme vers le second ivrogne qui était là.

Casses-toi d'ici vite fait ou je te bute!
Il était peut-être ivre il avait très bien compris ce que je lui avais dit, heureusement pour lui parce que j'étais bien sérieux. J'ai ensuite lâché prise et j'ai de nouveau posé mon arme sur le visage du gars qui pleurait toutes les larmes de son corps.

Alors, tu veux mourir ou tu vas enfin te décider à me sortir le reste ?
Si c'était possible de lui prendre tout ce que cette poule mouillée avait sans qu'on ne me dérange encore une fois ce serait parfait, pourtant cette soirée semblait être contre moi et était bien loin d'être finie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Sam 13 Avr - 23:37

Ce que le jeune voyou ne savait pas, c'était que dès son arrivée dans Chinatown il avait été pris en filature. Un gamin des rues trainant dans le coin l'avait vu, le regard attiré par le visage tatoué de façon si lugubre, à moitié dissimulé sous une capuche. L'enfant avait alors suivi le "tatoueur" avec la furtivité proche aux gosses des rues trainant dans les bas quartiers, habitués dès leur plus jeune âge à se cacher des adultes pour fuir les raclées que leur promettaient leurs ainés. Il avait observé avec attention le malfrat lors de ses petits larcins, caché dans une poubelle ou derrière un coin de rue. Lorsque Kyle Genest s'arrêta pour faire l'inventaire de son magot, l'enfant partit en courant, se faufilant entre les badauds. Il se rendit aussi vite que ses petites jambes lui permettaient jusqu'à une blanchisserie du quartier. Cinq minutes plus tard, il ressortait de là avec dans sa poche une jolie petite somme d'argent qui lui permettrait de manger à sa faim. Et au moment même où il sortait, une vingtaine de chinois vêtus de costumes-cravate noirs sortaient en courant de ladite blanchisserie, brandissant armes de poing, mitraillettes et couteaux. Les mafieux locaux employaient pas mal d'informateurs, notamment ces enfants capables de voir sans être vus.
Les chinois se dirigèrent en vitesse vers l'endroit indiqué par le gamin. A mi-chemin, ils se séparèrent en deux groupes d'une dizaine chacun, afin de prendre le voyou en tenaille. Ils opérèrent rapidement, presque sans un mot, démontrant une sérieuse organisation. Kyle était donc en train de dépouiller sa victime peu courageuse, quand soudain les deux groupes de gangsters apparurent simultanément aux deux extrémités de la ruelle. Les chinois s'alignèrent, bloquant les issues. Leurs armes n'étaient pas le dernier cri, les fameuses pétoires que brandissaient les gangsters des années 30, ainsi que des modèles plus exotiques, mais tout semblait parfaitement fonctionnel. Un des hommes se détacha alors du groupe. Un homme corpulent d'une quarantaine d'années, avec une moustache, n'arborant aucune arme visible.

-Lâche ton arme. dit-il calmement mais fermement Si tu joues au con, nous te tuerons, lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Dim 14 Avr - 1:29

Et dire que j’ai espéré me barrer de là après qu’il ait donné le reste de ses thunes. Je me fourrais le doigt dans l’œil et bien profond en pensent ça. Alors qu’il me donner le reste je m’étais redressé la main tendue il me donnait billet par billet ce qui lui restait pour me prouver qu’il me donnerait tout jusqu’à la fin. J’ai juste eu le temps de ranger ce que je venais tout juste de récupérer dans ma poche que j’ai eu la surprise de ma vie. Une rangée de dix hommes avait fait son entrée sur ma droite. J’ai sursauté en voyant autant de gars armé et en costard il y avait erreur sur la personne là c’était sûr.

Lâche ton arme. Si tu joues au con, nous te tuerons, lentement.
Bordel ! Mais c’est quoi le délire, tu m’as fait flipper mon gars ! Recommence jamais ça, tu pourrais avoir de mauvaises surprise un jour !

Mais oui c’est ça, comme si j’allais déposer mon arme bien sagement lui aussi il se fourrait le doigt dans l’œil. Je reculais leurs faisant toujours fasse je me suis préparé à taper un sprint dans la direction inverse, une fois retourné je me suis heurté à un second mur de gros bras, ils étaient sur ma gauche aussi ! Non mais c’était quoi ce merdier ! Ils sortaient d’où ces mecs ?! Je me suis enfin retourné vers le premier qui m’avait adressé la parole, j’ai mis du temps à poser mon arme.

Non, mais il a erreur sur la personne là, c’est pas possible ! Qu’est-ce que vous me voulez ? Vous sortez d’où ?

Ils continuaient de m'encercler, une vrai armée de robot. J’étais nerveux, mais c’est normal je ne comprenais rien de qui étaient ces mecs de ce qu’ils pouvaient bien me vouloir à moi. J’ai enfin posé doucement mon arme à terre. J’ai vite repris mon calme et j’ai levé les bras en l’air pour qu’ils ne se mettent pas à tirer comme des barbares sur moi alors que je n’avais rien fait. Je me suis avancé doucement vers celui qui semblait être le chef du groupe, les mains légèrement en l’air. J’allais coopérer, plus vite j’allais le faire plus vite je me barrerais de cette merde dans laquelle j’avais réussis à me fourrer. Je crois qu’à cet instant les flics auraient été des adversaires plus amusants que ceux-là. J’ai retiré ma capuche pour dévoiler mon visage, de toute façon j’étais grillé et ils allaient sans doute le voir à un moment où un autre.

Dit si tu peux dire à un de ces charmants messieurs de choper mon arme pour me la rendre une fois que cette histoire sera finie je t’en serais reconnaissant. Et puis si tu ne me la rends pas j’ai de quoi te ramener les flics alors je serais toi je le ferais. Je t’assure ça arrangera tout le monde !

Je le regardais avec un petit sourire moqueur, que ces hommes étaient trop sérieux à mon goût. Comme ces vigiles qui trainent dans les boutiques on se demande s’ils ont déjà lâché au moins un sourire dans leurs vies. C’est fou cette expression neutre qu’ils ont en toute circonstances. Personnellement voir quelqu’un comme ça ne me donne que plus envie de jouer avec lui et avec ses nerfs surtout.

Alors ? Qu’est ce qui me vaut le plaisir cher monsieur…? Monsieur aucunnom ! Bien, c’est avec toi que je discute, c’est toi le grand manitou ou on doit marcher pour le rejoindre ? Non parce que tu vois m’éclater dans tous le marché à dépouiller les gens ma donner mal aux jambes, sincèrement…

J’étais passé de l’homme en panique à celui qui s’amusait et qui n’avait même pas peur des événements. J’adorais ça, c’était si intéressant de jouer plusieurs personnages à la suite ! C’est que je commencé à avoir un sacré jeu d’acteur à force on y croyait ! Je suis sûr qu’ils étaient fiers de leur coup quand je faisais le pauvre petit voleur qui ne comprenait rien à sa vie… Je faisais maintenant de grands gestes sûr de moi je le regardais droit dans les yeux. Alors combien de temps pourra-t-il garder son sérieux face à mon manque de respect flagrant ? Avec ces manières je le prenais vraiment pour un moins que rien, je faisais le puissant. Je n’avais vraiment aucune raison de le faire et j’étais loin d’être en mesure de faire le beau, loin de là. J’allais peut-être m’en prendre une, c’était limite certain je le savais, mais j’étais trop curieux de savoir ce qui allait faire mouche sur cet esprit sans faille. Il y en a une, il y en a toujours une !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Dim 14 Avr - 10:21

L'homme à la moustache ramassa l'arme du voyou, en éjecta le chargeur et jeta les deux plus loin, aux pieds de ses hommes. Il jeta au pauvre type dépouillé une poignée du butin et lui fit signe de se tirer, ce qu'il fit sans demander son reste.

-Alors ? Qu’est ce qui me vaut le plaisir cher monsieur…? Monsieur aucunnom ! Bien, c’est avec toi que je discute, c’est toi le grand manitou ou on doit marcher pour le rejoindre ? Non parce que tu vois m’éclater dans tous le marché à dépouiller les gens ma donner mal aux jambes, sincèrement…

L'homme regarda Kyle avec une expression de dégoût. Il échangea un regard avec ses hommes se trouvant derrière l'individu. Deux d'entre eux s'avancèrent pour ce placer de part et d'autre de lui. On lui donna un coup de crosse dans les genoux pour l'obliger à s'agenouiller, puis on colla le canon d'un Colt 45 sur sa tête et la lame d'un sabre sous sa gorge.

-Petit merdeux ! Tu ne sais pas à qui tu t'adresses, ou bien tu ne ferais pas le malin. Le chef va venir s'occuper de ton cas. Elle est moins tolérante envers les irrespectueux comme toi, alors rends-toi service, apprends à tenir ta langue.

Comme pour souligner ses propos, c'est à ce moment-là qu'arriva une grosse voiture noire des années 50 qui s'engagea dans la ruelle en roulant au pas. Les gangsters s'écartèrent pour la laisser passer. La voiture s'arrêta, éblouissant Kyle de ses phares avant qu'on ne coupe le moteur. Un des hommes de main ouvrit la portière arrière. Il en sortit alors une femme, une jeune asiatique vêtue d'une robe à fleurs chinoise avec des manches larges. Elle remercia l'homme, puis s'avança en direction du tatoué et des hommes qui l'entouraient.Elle était jolie, vraiment, et il y avait quelque chose de surnaturel dans sa beauté. Pendant un instant, on n'entendit rien d'autre que le claquement de ses talons. Elle communiqua brièvement en chinois avec le moustachu, puis porta son attention sur Kyle. Elle sourit.

-C'est donc vous, le coupe-jallets qui blaconne sul mes telles...


Elle avait une voix semblable à un gazouillement d'oiseau, et un petit accent qui ne manquait pas de charme.

-Vous devliez savoil que ce qualtier est contlôlé pal la tliade du Dlagon de jade. Que faisiez-vous dans le coin ? Vol à la tile ? Lacket ? Des petits délits sans envelgule...

Elle tournait lentement autour de lui, le jaugeant, l'examinant sous tous les angles.

-Vous me dilez, chacun fait ce qu'il veut, nous sommes en Amélique. Seulement, ce qualtier est à moi, c'est moi qui y assule la séculité moyennant finance. Et comment convaincle les gens d'ici de payer la taxe s'ils lisquent de se faile blaquer dans une luelle pal le plemier malandlin venu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Dim 14 Avr - 17:57

Et voilà je l’avais cherché le coup m’a fait grimacé, le pire c’est que ce n’était même pas celui à qui je manquais de respect qui c’était chargé de me remettre à ma place. Je sentais le canon de l’arme posé contre mon crane, le sabre par contre n’était vraiment d’aucune utilité. Si ils cherchaient à m’impressionner c’était peine perdue, j’étais assez dérangé pour garder mon sourire même dans ces circonstances.

Petit merdeux ! Tu ne sais pas à qui tu t'adresses, ou bien tu ne ferais pas le malin. Le chef va venir s'occuper de ton cas. Elle est moins tolérante envers les irrespectueux comme toi, alors rends-toi service, apprends à tenir ta langue.
Ah, mais il vient en plus ! Quel honneur ! Tu sais, le sabre c’est vraiment pas utile je t’assure. L’arme me suffit amplement…
Une fois le moteur éteint j’ai pu voir la voiture ainsi que ce chef qui devait venir me parler. J’étais loin de penser que le chef serait une femme. La blague ! Ces asiatiques vraiment ils ont vraiment tout pour rire. Non pas que j’étais contre le fait qu’une femme ait du pouvoir, mais bon j’avoue que là je ne m’attendais pas à ça. Je n’avais pas intérêt à bouger pour éviter de me prendre le tout en pleine face, ces gros bras n’auraient même pas cherché à comprendre qu’ils m’auraient déjà tranché la gorge… Bon ok, c’était peut-être un peu abusé de penser ça, mais je n’allais pas risquer de toute façon on était sûr de rien avec ce genre d’individus. J’avais l’impression d’être un super criminels, recherché et tout le reste ils auraient été cinq c’était suffisant et encore. Qu’elle démonstration de puissance, s’en était trop beau.

C'est donc vous, le coupe-jallets qui blaconne sul mes telles...
Mon dieu, je me suis retenu de rire. Si l’homme disait vrai ça pourrait me couter la vie de me foutre clairement de son accent. J’ai levé ma tête vers elle pour la mieux la voir. Mouais, je n’étais pas fan des asiatiques de toute façon, même si je devais reconnaitre que j’avais déjà vu bien pire que ça.

Vous devliez savoil que ce qualtier est contlôlé pal la tliade du Dlagon de jade. Que faisiez-vous dans le coin ? Vol à la tile ? Lacket ? Des petits délits sans envelgule...
Oui c’était un peu de tout ça, je l’ai laissé parler pendant qu’elle tournait autour de moi comme-ci j’étais sa proie. Elle aussi elle voulait joué à ça ? Bien c’était parti alors ! Ce n’est pas parce qu’il y avait tous ses hommes autours que j’allais me laisser impressionner par elle.

Vous me dilez, chacun fait ce qu'il veut, nous sommes en Amélique. Seulement, ce qualtier est à moi, c'est moi qui y assule la séculité moyennant finance. Et comment convaincle les gens d'ici de payer la taxe s'ils lisquent de se faile blaquer dans une luelle pal le plemier malandlin venu ?
J’ai soupiré à ses paroles, maintenant quel quartier n’était pas contrôlé par quelqu’un de toute façon. Je sais c’est fou, mais c’était plus fort que moi. Je me suis mis à rire légèrement avant de lui répondre droit dans les yeux.

C’est bien ça, des petits délits sans envelgule… Et comme vous dites chacun fait ce qu’il veut. C’est pour ça que vous allez me laisser partir, parce que nous sommes en Amérique pardi ! Quel excellent choix de mots. Si vous savez depuis combien de temps je fais ça, quelqu’un a déjà oublié de vous payer la taxe par ma faute ? Moi, un petit voleur qui ne vient dans ce quartier que depuis quelque temps ?
Si elle croyait que mon arme était mon seul moyen de défense ses hommes avaient commis une grave erreur, bien sûr le sabre était toujours sous ma gorge et je n’avais vraiment pas intérêt à tenter quoi que ce soit pour l’instant. N’empêche que j’avais bien fait d’amener ce couteau avec moi par simple précaution. J'allais devoir me tirer de là et sans plus tarder parce que l'ambiance commençait déjà à me peser. Non sérieusement après cette journée je n'avais qu'une envie rentrer chez moi tranquillement, des remords pour ceux que j'ai volé aucuns. Bon alors tentons une première chose pour au moins avoir le droit de me redresser. J’imagine qu'après avoir imiter son accent c'était peine perdue, mais rien ne me coutait de tout de même poser la question...

Je suis sûr qu’on peut s’arranger, ce serait possible de me laisser me relever ou je peux déjà faire une croix dessus ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Dim 14 Avr - 20:36

Miss Chang n'avait pas cessé de sourire. Pourtant, elle ne tolérait pas qu'on lui manque de respect, et prenait assez mal la moquerie de Kyle sur son accent. Elle connaissait trop bien les types comme lui. Des prétentieux, des imbéciles de cowboys toujours prêts à lancer une vanne bien grasse même lorsqu'il eut été plus sage de faire profil bas. Et rien qu'en parlant, celui-ci avait déjà perdu toute crédibilité à ses yeux. Elle fit un signe de tête à l'homme qui tenait le sabre, et celui-ci jeta l'individu au sol d'un bon coup de pied dans les reins.

-Vous pallez beaucoup, poul quelqu'un dont la tête poullait bien louler dans le caniveau d'ici quelques secondes. Votle mèle ne vous a donc jamais applis à vous taile quand vous n'avez lien d'intelligent à dile ?


Ce type n'était pas un ennemi, il ne travaillait sans doute pour aucun de ses rivaux. En outre, elle détestait les violences inutiles. Mais pour évoluer dans ce milieu d'hommes, elle avait dû depuis longtemps apprendre à se montrer impitoyable. La terreur qu'elle inspirait l'avait beaucoup aidée à rester en place dans les années d'après-guerre.

-Vous complendlez que dans ma position, il est nécessaile de faile quelques exemples...

Miss Chang claqua des doigts. Un des hommes de main alla ouvrir le coffre de la voiture et fouiller dedans. Il referma le coffre, puis approcha avec un bidon métallique entre les flancs duquel on pouvait entendre clapoter un liquide. Les deux types qui tenaient en respect le petit voleur s'écartèrent un peu. L'homme déboucha alors le bidon, le souleva et déversa son contenu sur Kyle. Le liquide incolore qui en jaillit avait une forte odeur d'hydrocarbures, trahissant sa nature. Lorsque le bidon fut vide, l'homme de main le jeta dans un coin puis retourna se mettre derrière sa patronne. Miss Chang sortit alors de son petit sac à main un long fume-cigarettes en bois laqué, dans lequel elle enchâssa une cigarette. Mettant le tube à ses lèvres, elle sortit alors un briquet argenté qu'elle ouvrit, faisant jaillir une flamme.

-Je devlais te faile décapiter, mais j'ai une autle idée. Nous allons te tester, si tu le veux bien. Convainc-moi de te laisser la vie sauve. Vite...


Elle avait dit ça d'une voix calme, posée, presque amicale. Elle était sûre d'avoir toute l'attention du tatoué. Son destin était intimement lié à cette petite flamme brûlant sur ce briquet. S'il ne parvenait pas à la convaincre, elle mettait le feu au pétrole. Si de quelque manière que ce soit elle était touchée ou blessée, le briquet tomberait et lui mettrait le feu. Et s'il tentait de s'enfuir, ses hommes de main n'auraient qu'à lui tirer dessus et si les balles ne le tuaient pas elles mettraient au moins le feu au pétrole qu'il avait sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Mar 16 Avr - 0:57

Au lieu d’avoir le droit de me relever j’ai eu droit à un superbe coup dans les reins qui m’a invité gentiment à embrasser le sol… Non, mais sincèrement je m’étais moquer deux seconde de son accent, mais il n’y avait vraiment pas de quoi me brutaliser encore plus. Je crois qu’elle s’emportait vraiment et qu’elle avait perdu de vue l’essentiel : Je ne suis qu’un petit voleur !

Vous pallez beaucoup, poul quelqu'un dont la tête poullait bien louler dans le caniveau d'ici quelques secondes. Votle mèle ne vous a donc jamais applis à vous taile quand vous n'avez lien d'intelligent à dile ?
Oh, si elle savait ! Le truc c’est qu’elle me l’avait tellement dit et qu’elle voyait que ça ne changeait pas qu’à force elle avait abandonné. Que voulez-vous je tiens pas ma langue dans ma poche, j’y peux rien moi. Je ne vais pas changer pour ses beaux yeux. Je me suis servi de mes avant-bras pour me relever quelque peu. Poser sur eux, aux moins je n’étais plus face contre terre et à vrai dire je m’attendais à ce qu’il y en ait un que vienne pour me redonner un coup dans le dos juste pour que je reste vraiment face à contre terre… Heureusement ce ne fut pas le cas, mais je crois que ce qui m’attendait était pire que ça.

Vous complendlez que dans ma position, il est nécessaile de faile quelques exemples...
Oula, ça ne sentait vraiment pas bon et pour le coup je n’avais pas eu tort d’avoir peur pour la suite. J’avais beau avoir une capacité à rester calme en toute circonstance, je n’étais pas Batman non plus et là j’avais vraiment toute les raisons du monde de paniqué… J’ai relevé la tête et j’ai tout de suite compris à quel exemple elle voulait faire allusion. Ce gars est parti chercher un baril, et dieu sait ce qu’il y avait dedans. Non vraiment terminé rôti comme un vrai poulet ne m'enchantais pas le moins du monde. J’ai juste eu le temps de retourner ma tête vers le sol et j’ai protégé mes yeux comme j’ai pu le temps qu’il déversait le liquide sur moi. Mon dieu l’odeur était insupportable ! J’ai ensuite pris le reste de mes forces pour me relever aussi vite que possible. Plus aucun de ses hommes n’était au-dessus de moi prêt à me faire retourner au sol, j’ai donc saisi l’occasion… Je suis resté à proximité d'elle quand même sinon ils auraient pu croire que je tentais de m'enfuir. Elle a ensuite sorti un briquet, elle jouait avec moi et là j’ai réellement paniqué.

Je devlais te faile décapiter, mais j'ai une autle idée. Nous allons te tester, si tu le veux bien. Convainc-moi de te laisser la vie sauve. Vite...
Non, non, non, non ! Faites pas ça ! Je suis sûr qu’on peut s’arranger ! Vous savez il suffisait simplement de me dire de ne plus remettre les pieds ici que c’était déjà fait ! Tout ça est vraiment inutile je vous assure ! Qu’est-ce que vous voulez, bon dieu ?!
Je ne sais pas combien de fois j’ai dit : non, mais ma terreur était justifiée. A deux doigts de la mort et au bon vouloir de la chinoise c’était vraiment angoissant comme situation surtout que si elle se décidait à mettre le feu la douleur aurait été atroce avant que je meurs pour de bon… Je n’avais même pas envie d’y penser, mes idées n’étaient plus en place et j’étais nul pour convaincre qui que ce soit…

Je peux peut-être faire quelque chose pour vous en échange de ma vie ? Tout, mais n’allumez pas le feu !
J’étais trop digne pour me mettre à la supplier, trop fier pour m’y plier. C’était peut-être ce qu’elle attendait, mais je ne pouvais pas c’était plus fort que moi. Il fallait que ça suffise, je m’étais peut-être mis le couteau sous la gorge en lui proposant de faire quelque chose pour elle en échange de ma vie, mais je ne voyais que ça en plus pour la convaincre de ne pas me tuer pour « l’exemple »… En parlant de couteau je l’aurais pris ou pas dans ce cas-là il ne m'était tout compte fait d’aucune utilitée… Je n’étais pas non plus assez fou pour m’approcher assez d’elle et risquer qu’elle laisse tomber le briquet suite à ce que je lui ferais. Quand ma vie est réellement menacée, je suis tout de suite plus conscient des dangers qui sont face à moi et là c’était sûr que la seule solution pour moi de rester en vie était le fait de la convaincre de ne pas me tuer. Aucun acte n'était possible de toute façon ils m'assuraient tous de brûler vif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Ven 19 Avr - 13:21

-Non, non, non, non ! Faites pas ça ! Je suis sûr qu’on peut s’arranger ! Vous savez il suffisait simplement de me dire de ne plus remettre les pieds ici que c’était déjà fait ! Tout ça est vraiment inutile je vous assure ! Qu’est-ce que vous voulez, bon dieu ?!

Miss Chang affichait toujours un petit sourire de sphinx. Elle avait côtoyé bien des hommes, dans sa vie. Des fiers à bras, des grandes-gueules, des prétentieux des tous bords. Peu importe leur niveau, elle savait toujours comment leur faire ravaler leur orgueil et les rendre plus humbles. Finalement, malgré sa tête à faire peur, il n'était qu'un humain comme les autres.

-Je peux peut-être faire quelque chose pour vous en échange de ma vie ? Tout, mais n’allumez pas le feu !

Enfin, la discussion pouvait commencer sérieusement. Miss Chang alluma sa cigarette et rangea son briquet. De toutes façons, elle n'avait qu'à laisser tomber un peu de cendre pour immoler le lascar.

-Et que poullais-tu m'appolter d'intéllessant ? Je n'ai pas vlaiment besoin d'un simple lacketteul, lolsque j'ai besoin d'obtenil quelque chose pal la folce, je n'ai qu'à envoyer mes hommes de main. Qu'as-tu de plus qu'eux ?

Elle montra de la main tous les hommes armés qui l'entouraient. Tous la suivaient depuis plusieurs années. Chacun se serait imbibé d'un deuxième bidon d'essence et immolé sur le champ si elle le leur avait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Ven 26 Avr - 23:06

Bon ok ça ne m’avait pas aidé plus que ça, mais je semblais avoir retenu son attention en lui proposant mes services. Elle me demandait ce que je pouvais bien lui proposer de plus que ses hommes qu’elle avait déjà à ses côtés. Bon en réalité je ne savais pas vraiment, mais ma spécialité à moi c’était la discrétion même si cette nuit ça ne semblait pas avoir été le cas. On n’est pas infaillible non plus, hein. Bon il fallait que je réfléchisse vite parce que même si elle avait rangé son briquet sa cigarette restait une menace sans compter sur les hommes qui étaient toujours là.

Je suis peut-être plus qu’un simple racketteur quand je le veux ? La force n’est pas le seul moyen de se procurer quelque chose, c’est ça que je vous offre. Le racketteur s’attaque à ceux qui sont trop aveugle pour le voir, vous, vous ne faites pas partie de ces personnes et dans ces cas-là je sais montrer quelqu’un de complètement différent…
En réalité je ne pouvais rien lui offrir de plus et je me lançais un peu de fleurs aussi. Mon plan n’était pas si mauvais de mon point de vue parce que les coups dans le dos c’était peut-être ce que je savais le mieux faire. Elle avait bien une idée en tête quelque chose à m’offrir quand même ? Je ne demandais que ça à cet instant précis : Faire quelque chose pour elle en échange de ma vie.

Je peux aussi vous proposer mes services quand vous en aurez le plus besoin ? J’imagine que vos hommes font très bien le boulot que vous leur demandez ces derniers temps, mais je suis sûr qu’un gars comme moi, ça peut toujours être utile dans des temps comme le nôtre…
Bon dans ce cas si elle choisissait la deuxième option j’avais une dette envers elle au moment où elle le voudrait elle pourrait faire appel à moi. J’espérais qu’elle partagerait le même avis que moi même si la seconde option me convenait plus personnellement, l’une ou l’autre tant que j’avais la vie sauve serait parfaite. C’était à elle que revenait le choix. Je regardais fixement sa cigarette comme quoi une si petite chose peut décider de votre avenir s’en était angoissant, vraiment…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   Lun 6 Mai - 20:54

(Désolée du retard. Vacances, famille, pas d'ordinateur... Ais-je besoin d'expliciter ?)

Miss Chang écoutait attentivement, passant langoureusement sa langue sur ses lèvres dont la couleur rouge foncé rappelait celle du sang à demi-coagulé. Elle buvait les mots du jeune truand, ou plutôt on avait l'impression qu'elle les goûtait, comme on analyse un vin pour sentir si c'est un grand cru ou de la piquette.

-Je peux aussi vous proposer mes services quand vous en aurez le plus besoin ? J’imagine que vos hommes font très bien le boulot que vous leur demandez ces derniers temps, mais je suis sûr qu’un gars comme moi, ça peut toujours être utile dans des temps comme le nôtre…

Miss Chang tira une bouffée de sa cigarette avant de cracher une volute de fumée rosâtre, telle un dragon à l'affut. Puis elle pencha légèrement la tête sur la droite avec un de ses petits sourires mutins, avant de répondre avec sa voix gazouillante et son petit accent :

-Mm-mmmh... Tu penses donc pouvoil te montler disclet ? Mais encole ? J'ai avec moi des voleuls et des assassins spécialements folmés à se mouvoil dans l'omble, sans bluit. Qu'as-tu de plus ? Sais-tu clocheter les sellules ? T'y entends-tu bien avec les oldinareuls ? Es-tu un bon pelçeul de coffles ?

Elle soupira, rapprochant dangereusement sa cigarette de la flaque d'essence. Cependant, son désintérêt n'était pas aussi grand qu'elle le feignait. Ses hommes de main étaient des combattants aussi loyaux que redoutables, mais elle manquait de techniciens. Son gang était de la vieille école, et les nouvelles technologies avaient tendance à la rebuter. En outre, un petit délinquant comme ce voleur tatoué pouvait toujours être utile, dans des missions où il ne fallait pas que la triade soit impliquée. Les tueurs de Miss Chang étaient très typés. Chinois, vêtus de costumes-cravate noirs et équipés d'armes plus ou moins anciennes. Cette uniformité était parfaite pour signer chaque action et inspirer la terreur, mais on les repérait de loin comme faisant partie de la mafia chinoise. Dans certains cas, un petit voleur sans envergure était plus discret, surtout un caucasien. Mais après ça, il fallait tout de même que celui-ci se montre convaincant. Miss Chang ne prenait pas les incapables.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je veux tout ce que tu as sur toi l'ami ! [PV Miss Chang]
» Je veux de la def
» Edward Grand, alias Greed(fini)
» Exhibition de passeports : de confusion en confusion ?
» Fin du RP : Des mots d'amour, moi j'en veux tout les jours {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Chinatown :: Place du marché-