RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Réunion de Criminels [Criminels seulement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Dim 13 Jan - 18:56

[HJ : Ce RP est un peu Intemporel. Il signe mon retour dans Gotham, et se passe Après le Fameux Procès du Joker, dont personne ne connait encore la résolution, mais pas de panique. Là, c'est juste pour confronter les petits nouveaux aux criminels renommés. Tous les Criminels sont invités. Restez cohérents Wink Je ne fais pas de "tours" si certains ne postent plus, et bien je continue le topic jusqu'au bout. J'attendrais cependant quelques délais avant de poster mes réponses.]




21 heures : Les Flammes de l'Aciérie SIONIS venait de rallumer. Un feu incandescent venait de sortir des trois cheminées principales de l'aciérie qui avait été vidé après les évènements avec le Pingouin Oswald Cobblepot. Harley Quinn avait fait un boulot monstre dans l'aciérie, retaper les murs, refaire une ambiance plus sombre et dangereuse. Les couleurs de l'aciérie étaient parfois bordés de noirs ou de rouge. Les couleurs du Joker, et la température avait été chauffée exprès pour dérouter les curieux et les espions dans certaines zones de l'aciérie. C'était une base immense, et depuis Arkham City, elle n'avait pas été reprise par la Mairie de Gotham, jugée trop dangereuse.
La Salle principale, celle qui était suffisament grande et qui était non loin de l'ancien bureau du Joker. Cette même salle où se trouvait le réseau de chemins de fer du Clown, qui avait apporté ses renforts quand Lady Shiva l'avait menacé ici-même, à l'Aciérie. Cette salle même où il avait confronté Batman pour la dernière fois, serait le lieu de leur réunion.



Dehors, il y'avait des gardes clowns un peu partout. Ils avaient pour ordre de fouiller les arrivants, de se débrasser de leurs armes et de leurs bombes. Et bien sur, dans les hauts-parleurs de l'usine, on entendait la voix du Joker. Les mêmes enregistrements que depuis Arkham City, avec leur lot d'humour.

- "Bienvenue Prisonniers ! Vous venez de faire vos premiers pas hésitants vers un monde meilleur. Un monde de joie, de malice, et surtout, un monde où la seule personne à qui vous devez rendre des comptes HA HA c'est vous !"


Les gardes et Abramovici restaient prudents, nombreux étaient les ennemis du Joker. Il fallait rester très très prudent. D'ailleurs, cela pouvait être étrange mais, les feux allumés dans la vieille aciérie était un peu comme un signal, un signal lancé à tous les criminels, et nombre d'entre eux avaient reçut leur invitation a comparaitre devant le Prince de Gotham lui-même. Ce serait une soirée diabolique, dans l'antre du Joker, un lieu monstrueux et dangereux, piégé par le Joker. Soyez avertis et suivez le maigre filin de santé mentale dans ce lieu, dispersez vous de la route et mourrez ... La voix du Joker résonnait aussi dans les couloirs de l'aciérie, toujours en boucle.

- "Je sais ce que vous pensez les gars, Est-ce qu'il dit vrai ? La vie chez Joker Entreprises est-elle comme on le dit ? Malheureusement oui. Tout est vrai. J'ai été battu et laissé pour mort ! Mais on n'assassine pas le Roi de la fête de Gotham hein ? Sans moi ... Gotham ne serait pas cette débauche dans laquelle vous pataugez ... En quelque sorte ... Je vous ai crée HA HA !"


La Folie, la pure, l'unique, et beaucoup en feront sans doute les frais ce soir, s'ils viennent a s'en écarter du droit chemin tracé par le Joker. Harley Quinn avait ses ordres elle aussi.
De là où le Joker se trouvait, il pouvait voir tout sur ses caméras de surveillance, attendant de rassembler et de se présenter à eux. Il viendra quand ils seront tous là ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Dim 13 Jan - 22:02

Une invitation de tous les grands criminels de la ville par le Joker. A quoi avait tout de suite pensé Marc, quand il avait lu sa belle et courte lettre sortie d'une enveloppe mauve semblable à celles qui renferment des tickets d'entrée de cirque ? "J'y foncerai !". Bien sûr, il avait tout de suite réétudié la proposition et ce qu'elle pouvait cacher : il pouvait s'agir d'un piège, un dangereux piège pour tous les chefs criminels. Mais après avoir longuement entrevu le Joker par le biais de ses crimes médiatisés, de rumeurs et de témoignages, ainsi qu'en le visionnant à la télé pendant son procès, Marc s'était fait une idée du prince des clowns : celui-ci n'avait pas grand intérêt à supprimer ses rivaux ou (très) lointains confrères criminels ; il était là pour s'amuser avant toute chose, et peut être faire partager son amusement et sa joie à tous. A moins qu'il ne s'amuse beaucoup à réserver un cruel et hilarant destin à ses convives... mais ça paraissait gros. Et puis, de toute évidence, le chef de la Mafia anti-Mafia ne pouvait rater cet évènement. Peut être y apprendrait t'il quelque chose d'exceptionnel, aux grandes conséquences sur le réseau criminel ? Ce serait aussi une manière discrète de satisfaire sa mégalomanie naissante...

Il se rendit donc à la scierie, accompagné seulement de son garde du corps et homme de confiance Joseph. Avant de se rendre aux affaires, bien sûr, comme c'était de mise depuis l'avènement de son organisation, il enfila son masque, ce masque qui faisait de lui Mister Y, non seulement protégeant sa réelle identité, mais aussi lourd de symbole. Un superbe masque de visage tigre en acier sculpté, lui donnant un air de maitre des ténèbres. La Némésis des criminels.



A l'entrée, les gardes clowns fouillèrent les arrivants pour leur retirer leurs armes. Bien sûr, ceux-ci n'étaient pas en foule : pour oser entrer dans l'antre du Joker pour ce qui pouvait être un piège et qui au mieux n'aurait rien d'enchanteur, il fallait avoir de sacrées couilles. Quand un des gardes lui demanda de retirer son masque il lui répondit de sa propre voix ; celle-ci, grâce à un vocodeur dissimulé dans le masque, à la manière du masque de l'Epouvantail, était modifiée, changée en une voix terriblement grave, glaçante, tout à fait monstrueuse, fauve même.

"Non mon gars. Personne ici ne doit connaitre mon visage, ou j'entrerai simplement pas. Et n'oublie pas qui je suis, tu pourrais avoir de graves ennuis"

Il se délectait de cette voix de Démon qui n'avait rien à envier à celle du Batman... enfin, les chevilles devaient quand même lui enfler. Les gardes finirent par céder.

"Bienvenue Prisonniers ! Vous venez de faire vos premiers pas hésitants vers un monde meilleur. Un monde de joie, de malice, et surtout, un monde où la seule personne à qui vous devez rendre des comptes HA HA c'est vous !"


Sacré clown... Il en fit se former un léger sourire sous le masque d'Y.

Il se retrouva avec les autres, à suivre les clowns dans les couloirs de la scierie. Quel endroit ! La chaleur, les ténèbres, la décoration, les personnages... tout cela était angoissant. Comme tous les criminels autour de lui, Mister Y était, malgré son masque et la présence de son garde du corps, traversé d'une lame d'angoisse. D'autant plus qu'il ne fallait pas négliger sa position par rapport au clown. Mister Y possédait sa maison mère, tout le quartier d'Amusement Mile, son ancienne antre. Le Joker ne l'avait certainement pas oublié. Et un jour ou l'autre, Y le pressentait, il voudrait reprendre son du. Ce qui classait le chef de la Mafia anti-Mafia come un de ses ennemis prioritaires, et qui pouvait même, qui sait, lui coûter cher cette nuit. Y avala sa salive. Comme dans un cauchemar, la voix du prince des clowns résonnait dans tous les couloirs.

Le groupe arriva enfin dans la salle de réunion. Bel endroit. A la fois ténébreux et criard, savamment décoré, un endroit où dans d'autres circonstances, on s'amuserait bien. Qu'est ce qui pouvait bien les y attendre ? La curiosité et l'appréhension dévoraient Y.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Lun 14 Jan - 18:31

Achilles Milo avait reçu quelques jours auparavant une carte de joker avec cette inscription à l’arrière : venez faire la fête à SIONIS dans 2 jours ! Le message était évident : Le Joker l’invitait à le rejoindre sur son territoire. Sur le coup, Achilles ne sut pas quoi faire, mais la réalité revint rapidement à lui : on ne peut refuser l’invitation d’un tel homme. Le jour de la réunion arriva vite, il garda son tablier de laboratoire sur lui ainsi qu’une seringue de son Lux Vomica, puis il se dirigea en voiture vers le site industriel.

De loin, on voyait les flammes infernales de l’aciérie montées vers le ciel. Cela ressemblait bien au Joker, il maitrisait décidément bien l’art du spectacle et de la mise en scène. Il était rare qu’Achilles soit envahi par l’anxiété, la science était précise, sans imprévu si on l’exécute avec justesse, mais dans une situation pareille, tout était hors de contrôle, sans vision d’ensemble de la situation… et il détestait ça. Il ne fit néanmoins pas demi-tour et arriva devant les grilles du lieu de réunion.

Déjà, quelques criminels faisaient la file pour être inspecté par les sbires du Joker. Achilles se mit à l’arrière et attendit patiemment. Les critiques fusaient à l’encontre du Joker et de sa paranoïa légendaire, mais elles se turent rapidement quand le moment de la fouille approchait. Vint ensuite le tour de Milo, les gardes trouvèrent rapidement une seringue remplie.

« Rien qui ressemble de près ou de loin à une arme, les ordres sont strictes »

« Une petite seconde alors » Achilles vida le contenu de la seringue à terre puis la lui donna« La molécule n’est pas encore brevetée »

« Heu soit… vous pouvez rentrer. Suivez les autres et ne vous éloignez pas »


Il entra alors dans la célèbre aciérie dont les couloirs était bien encadrés par les gardes clowns. Un silence pesant s’installa, teinté d’une angoisse particulière comme le Joker savait si bien la faire, de temps en temps briser par les haut-parleurs dispersant ses messages :

"Je sais ce que vous pensez les gars, Est-ce qu'il dit vrai ? La vie chez Joker Entreprises est-elle comme on le dit ? Malheureusement oui. Tout est vrai. J'ai été battu et laissé pour mort ! Mais on n'assassine pas le Roi de la fête de Gotham hein ? Sans moi ... Gotham ne serait pas cette débauche dans laquelle vous pataugez ... En quelque sorte ... Je vous ai créé HA HA !"

D’une certaine façon, il n’avait pas tort. Sans lui et ses attaques incessantes contre l’ordre, Achilles n’aurait peut-être jamais pu mener à bien ses expérimentations.
Il arriva enfin dans la salle de réunion déjà remplie par quelques criminels, certains cachant leur visage par d’étrange masque, d’autres s’affichait avec une certaine fierté, sûr de leur réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Unknown

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 18/04/2012
Nombre de Messages : 362
Vous à Gotham : Revenu du monde des morts

MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mer 16 Jan - 17:28

Fool avait reprit du poil de la bête depuis quelques jours, malgré tout ce qu'il s'était passé dernièrement. Ses forces retrouvés, il gérait à merveille son petit groupe qu'il avait fondé avec Killer Croc. Une certaine routine s'installa jusqu'au jour où Dante, un de ses sbires préférés, lui ramena une étrange invitation qu'un type avec un masque de clown lui avait donné. "Probablement une invitation du Joker" avait-il rajouté. Normal, qui est assez dingue pour faire porter un masque clownesque à ses sbires ? Si c'est une invitation, Fool se ferait une joie d'y aller.

Deux jours plus tard...

Le Fool patientait dans une longue file d'attente, devant l'aciérie SIONIS, territoire du Joker... Il y avait pas mal de types assez louches, d'autres plus menaçants,... Fool était toujours aussi bien équipé, sa longue veste noire, quoiqu'un peu déchiré, son masque blanc fétiche. Les deux revolvers étaient les armes en plus qu'il avait pris avec lui. Ce n'est pas parce qu'il n'avait pas confiance en son équipement qu'il garde toujours bien caché sur lui mais c'est parce qu'il entrera dans un territoire extrêmement dangereux qu'il ne connait pas. Mais dés qu'il s'apprêta à entrer, un garde le stoppa.

-" Tes armes et ton masque."

Evidemment, les gardes savaient qui étaient les invités, ce n'étaient pas des tendres. Naturellement, ils étaient armés. Fool retira alors ses deux revolvers et son couteau dans les bras du garde qui était déjà, bien chargés mais ne retira pas son masque. Le garde tenta donc de le faire lui même mais Fool repoussa sa main.

-" Si j'enlève ce masque, tu me forceras par la suite à le remettre." Dit-il fièrement avec un sourire.

Il continua ensuite sa route, suivant les criminels, pénétrant l'aciérie SIONIS.
A l'intérieur, il faisait beaucoup plus chaud. Fool suivait la route indiqué par les gardes aux côtés d'un criminel de "type scientifique".

-" C'est la première fois que je suis invité à une fête, j'espère que la musique sera bonne !" Dit il ironiquement.

L'ambiance était morne, il cherchait simplement à mettre un peu de joie dans tout ça !
Il s'approcha d'un autre criminel avec un bandana et essaya quelques vannes dans le but de le faire rire en vain...

-" J'espère que la boum ne sera pas trop explosif, hein ?! Sinon, ça va faire boum ! Ah ! Ah ! T'as compris ?"

Une blague qui ne réussit qu'à faire grogner son correspondant. Fool comprit que la vanne avait foiré, il haussa alors les épaules après s'être arrêté.

-" Hey ! Tu connais l'humour ?! "

-" Ouais ! Et tu devrais t'en acheter !" répondit le criminel.

Tout commençait bien avec des confrères criminels, Fool avait montré qu'il portait bien son surnom et qu'il avait un humour d'une rare nullité. Il suivit le groupe jusqu'à la pièce principale où croupissait déjà pas mal de monde. Combien de tueurs étaient présents dans cette pièce ? Que préparait le clown a ses invités ? Le Joker doit forcément préparer une surprise, certainement pas ravissante pour les invités, qui étaient très soucieux... Cela se voyait aux expressions sur leur visage, ils parlaient entre eux, se posant des questions sur le clown. Ils devaient certainement être venu par curiosité, comme Fool. Mais au fond, ils doivent avoir très peur, pas comme Fool. Qu'importe la situation, lui, saura s'y faire

_________________________________


Fool's thème :

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Ven 18 Jan - 22:21

Le début, ce fut une enveloppe violette : banale, inutile, portant un message d’une toute aussi importance. Lorsque ses doigts sentirent le papier neuf, odorant, entre ses paumes, elle s’emporta au cœur d’une tristesse immonde. Ce désespoir l’envahit tel une maladie cancérigène, et son âme complète se fractionna en deux voies bien distinctes : la première lui parut douce, attristée, blessée, et l’autre, cruelle, morcelée, prête à saigner de ses épines les responsables. Tous ces pauvres arbres mutilés dans l’unique but de transmettre un message futile de la part des hommes. Et il s’agissait du Joker. La mère cajola son enfant, éreinta la lettre et son contenu contre ses tempes, soufflant de son haleine son poison de paix sur ses restes. Ivy reconnut ces lettres, ces mots. Il appelait les criminels pour un rassemblement, une fête au style de Joker. La plante en elle ne pourrait décidément jamais comprendre comment les humains pouvaient trouver du plaisir à se réunir pour festoyer en l’honneur d’une thématique ou encore d’une décision. Le saint-patron des clowns et des farces sanglantes appelait ses favoris à le rejoindre pour ouvrir ensemble un nouveau jeu. Et bien sûr, il fallait que ce soit une partie réservée aux criminels afin de satisfaire les préférences de leur hôte. Pamela refusa. À partir de la réception de l’invitation, tout s’était mal déroulé. Le porteur de ce message avait un bout de plastique fondu sur le visage, ressemblant à un jouet expiré pour enfants. Il avait accompagné sa présence d’un rire psycopathe – ce qui avait grandement incommodé mademoiselle Isley au cours de sa balade matinale à la suite de la rosée du matin. Cette période de la journée avait pour objectif de favoriser la plantation de ses semences dans la terre. Une énergumène avait surgie dans l’aube naissante afin de remettre à la célèbre Poison Ivy, son visage public, cette enveloppe pour le moins inattendue. Toutefois, il s’esquiva dès sa mission remplie pour la simple raison que la simple présence de Pamela était totalement toxique.

C’est ainsi que la naïve personnalité d’Ivy retourna à son rôle de tapisserie dans son for intérieur. L’absence e sa solitude lui manquait déjà. L’empoisonneuse reprit son sourire inquisiteur, prêt à détruire les monstres citadins pour étendre les fleurs de son destin. Ses mains éreintèrent les pétales roux de son crâne puis se croisèrent sous son buste recouvert de feuillage. Elle prit la décision de ne pas s’y rendre, jugeant la compagnie d’autres criminels trop problématique pour la réalisation de ses objectifs. Elle se prélassa avec les autres membres de sa famille dans ses feuilles vertes et profondes, buvant de ses lèvres parfois quelques gouttes de pluie ou caressant une épine. Avec l’ensemble de ses semblables, Pamela créa une orgie de racines, de murmures et d’amour entre eux. Cette phase, cette transe dura de longues, d’une éternité sans fin. Or, le jour venu, Pamela explora cette solitude qu’elle s’était créé depuis un très long moment. Ses plantes ressentirent aussi cette perte d’espace, ce besoin de croître et de procréer d’autres semblables. La mère quitta sa nature avec une peine peu voilée. Au cœur de l’obscurité des rues de Gotham city, elle enfila des habits d’un vert des plus sombres et rejoignit le lieu de rencontre. Tout était d’un humour noir, d’un décor sinistre où la vie n’existe plus. Ces sourires et ces clowneries grotesques lui laissèrent un vide au cœur que seules ses chéries, ses dulcinées vivantes pouvaient lui apporter. Au sein de ces lieux ornés de méchanceté, Poison Ivy se rangea parmi les autres. Elle semblait si banale, si fébrile sous ce manteau trop grand. Une huile odorante recouvrit ses lèvres dont le rouge virevoltait d’amour, de promesses mortelles.

- Tes armes et ton masque… prononça d’un ton monotone un garde.

Une irritation parsema le faciès de Pamela qui trépassa la dite ligne d’entrée à l’intérieur du sanctuaire du Joker. Une main se posa sur le poignet d’Ivy qui se contentait de lever son regard. Le couvre-chef ridicule qu’elle arborait tomba sur le sol, aussitôt piétiné. Le manteau rejoignit la saleté lui aussi, et le poison se répandait. Le teint vert reluisait telle une pellicule, et le corps à peine recouvert de la plante simulait celui d’une femelle. Les mains gantées de Pamela caressèrent le menton du clown, soufflant une poudre zébrée de zestes dorées et orangées à son masque. Ses pupilles se vidèrent l’espace d’un instant – celui d’entre apercevoir le minois agacé de l’empoisonneuse, et il était précieusement affiché avec toute sa fierté. Poison Ivy était sa propre arme, et aucun ne pourrait jamais prétendre à recouvrir l’ensemble de sa beauté et de ses conséquences terribles.

La jeune damoiselle était morte : l’identité ne comptait plus à ses yeux. Sauver sa famille en valait davantage la malédiction d’être chassée des autorités pour ses actes répréhensibles. Poison Ivy continua son chemin, placée derrière les retardataires qui observaient les murs de l’aciérie avec une grande curiosité. Certains criminels transpiraient la pédanterie qu’offre le meurtre et l’orgueil des hommes- une autre de leurs idées étranges et sans utilité à leur existence. Ivy pinça ses narines, ignorant parfois certains regards jetés à son épiderme verdâtre, à ses courbes plantureuses recouvertes de racines et de fleurs roses. Ses pieds nus exploraient le sol, sentaient la terre si lointaine, la chaleur gronder comme une bête féroce qui attend de dévorer toutes ses victimes. Les criminels et les criminelles reçurent une réception grandiose de la part de leur hôte, et la plante se plaignit intérieurement de toute cette obscurité. Pamela voyait tous ces humains se croire meilleurs que les autres pour l’ensemble de leurs choix, mais tous portaient cette fatalité de détruire le monde qui leur avait donné vie. Ils détruisaient la nature et ses trésors, et la fureur de l’empoisonneuse demeura douce et imperceptible sous ce visage charismatique, fatal. Ivy serra dans ses bras, contre son thorax recouvert de feuilles en forme d’étoiles, une petite plante ronde. Elle lui roucoulait une berceuse mielleuse au cœur des éloges merveilleuses de la cruauté que composaient les autres invités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Dim 20 Jan - 10:53

[HJ : Je rappelle qu'il n'y a pas de tours définis, et que passé un certain temps, je poste mes réponses.]

Observant avec attention les invités grâce aux différentes caméras, le Joker regardait patiemment ses invités rappliquer dans l'aciérie, au lieu dit. Il put discerner quelques petits truands, quelques mercenaires, quelques vendeurs de drogues, et d'autres macs. Quand tu voyais un mac, ça se reconnaissait suffisamment par l'état des fringues. Mais bref, ils étaient tous là, les petits, les jeunes criminels qui voulaient se faire un nom. Tous ceux qui n'avaient pas eu la chance de réussir quelque chose dans Gotham, ils étaient bien là, ayant répondu à l'appel du Prince des Clowns. Le Joker put néanmoins noté la présence de Poison Ivy. Combien de temps cela faisait depuis la dernière fois qu'il l'avait vue à Gotham, deux, trois ans ? Le Joker ne savait plus, et il ne se souvenait pas de ses relations avec elle. Etait-elle là en tant qu'alliée ? Ou en temps qu'ennemie ? Qu'importe, le Joker saurait dialoguer avec elle.
Les invités se faisaient de plus en plus nombreux. Très très peu de criminels célèbres, dommage mais ça pouvait être aussi un bon plan pour rafler de nouveaux membres dans le gang du Joker. Et puis, Ivy n'était peut être pas d'accord avec la folie du Joker, mais elle avait la destruction de l'Humanité en tête. Chose commune que le Joker, qui voulait tout détruire, mais uniquement pour son propre plaisir. Sortant dans le couloir personnel qui menait à sa tribune devant les autres criminels, le Joker se saisit d'un micro, et commençât a chantonner sur un air plutôt gai.

- " ♫ Always Look on the Bright Side of Life. Always look on the light side of life... Life's a piece of shit when you look at it. Life's a laugh and death's a joke, it's true. You'll see it's all a show. Keep 'em laughing as you go, just remember that the last laugh is on you ♪."


Et c'est accompagné d'un vieux tourne-disques qui passait l'instrumental de cette musique, que le Joker parut devant la tribune. Cette musique avait quelque chose qui ressemblait étrangement à la philosophie du Joker. Avec les paroles si on les décortiquait, on arrivait a penser que la vie n'est qu'une blague, et qu'il fallait en rire. Qu'importe les malheurs, il fallait garder un beau sourire sur son visage. Et ce sourire, il l'avait. Il reposa son micro sur l'estrade et reposa sa canne-épée contre le mur.

- "Bienvenue chez Joker Entreprises, désolé pour cet accueil des plus distrayants, mais je ne pouvais pas passer cette occasion de vous mettre dans le bain. Façon de parler. Hé Hé Hé. Bien ! Si l'on passait aux choses sérieuses. Je ne vous ai pas convoqué ici pour fêter un anniversaire, mais pour vous montrer la réalité."


Il les observa, il y'avait énormément de monde, chaque petit truand écoutait, comme aspirés par les paroles du Clown. Ils savaient tous de quoi il était capable, et qu'il était capable de tenir tête au Chevalier Noir de Gotham. Il était presque le seul a pouvoir le détruire, mais dans une certaine logique, il refusait de tuer le Chevalier Noir, car c'étaient tous les deux des âmes sœurs. C'était son Batman, et le Joker ne pouvait pas se résoudre a le tuer. C'était Batman qui devait sortir de ses gonds. Revenant à ses esprits (s'il en avait) le Joker reprit.

- "Vous avez tous envie d'une part du gâteau. Et je tiens même a vous aider, en vous offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires. L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ?"


Un grand sourire sur son visage illuminé. Le Prince des Clowns attendait maintenant quelques légères réactions. Bien entendu, il aurait put tuer tout le monde dans la salle pour éliminer la concurrence, mais quand les jeunes ont tout un potentiel a expérimenter, pourquoi ne pas s'amuser avec eux et ne pas développer leurs talents ? Cela aurait put être un gros gâchis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Dim 20 Jan - 15:32

Mister Y promenait son regard de criminel en criminel. Tiens, The Fool... Son mercenaire ne l'avait même pas averti, et avait même fait mine de ne pas l'avoir vu quand il s'était aperçu de la présence de son employeur. Le tueur était assez de bonne humeur d'ailleurs, son déploiement d'humour mettait mal à l'aise certains invités. Mister Y approcha de lui :

"Salut mon cher psychopathe. J'aurais été content de savoir à l'avance que tu étais convié à cette réunion, imagine que je n'avais pas fait partie des invités ?"

L'autre ne comprendrait peut être pas qu'il plaisantait.

Qui y avait-il d'autre ? Oh, cette charmante Poison Ivy ! Dans le milieu tout le monde la connaissait à Gotham. Ce serait un honneur de pouvoir lui parler en personne. D'autant plus qu'elle était plus qu'attirante dans sa tenue aguichante. Son parfum parvenait jusqu'à l'homme à tête de tigre, exerçant un étrange effet, faisant descendre une délicieuse sensation dans tout son corps jusqu'à... la pudeur m'interdit de l'écrire, mais c'est évident. Si charmante fleur, comment résister à la tentation de s'en approcher, inhaler son parfait et lui dire de doux mots. Décidément très confiant en lui en cette soirée, d'humeur diabolique au milieu de ces ratés qu'il haïssait, Mister Y s'approcha de la femme plante :

"Poison... Vous êtes plus belle que jamais en cette nuit. Je me présente, Mister Y. Vous savez que j'adore la mère nature moi aussi ? Oui, la nature. Surtout pour les pavots qu'elle me procure, ces incroyables plantes à partir desquels je tire tous les profits de mon commerce !"

Il y avait été peut être un peu provocateur. Mais c'est le seul moyen de survivre à Gotham : donner forte impression. Les forts qui reconnaissent les faibles les écrasent.

C'est alors que le Joker arriva à la tribune. Enfin ! Marc frissonna sous son masque, c'était la première fois qu'il voyait en cher et en os la némésis de Gotham. Et il le vit chanter... Cet homme était un sacré marrant, Mister Y en éclata d'un franc rire (qui sortit rauque et sinistre, à cause de son masque).

"Bienvenue
chez Joker Entreprises, désolé pour cet accueil des plus distrayants,
mais je ne pouvais pas passer cette occasion de vous mettre dans le
bain. Façon de parler. Hé Hé Hé. Bien ! Si l'on passait aux choses
sérieuses. Je ne vous ai pas convoqué ici pour fêter un anniversaire,
mais pour vous montrer la réalité."



Voilà qui était intéressant.

- "Vous avez
tous envie d'une part du gâteau. Et je tiens même a vous aider, en vous
offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je
suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le
meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires.
L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos
rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ?"


Travailler pour cette ordure immonde ? C'était d'emblée exclut ! Et leurs rêves les plus fous, se réaliser, mais quels rêves précisément ? Que pouvait-il offrir de si incroyable ?

Mister Y aurait bien posé le premier la question au clown psychopathe. Mais il devait s'en empêcher, il le savait. Etre le plus discret aux yeux du Joker, qui se considérait comme son ennemi, ou cela pouvait... mal finir. D'ailleurs, pourquoi l'avait-il invité ? Etait-ce vraiment en sa qualité de trafiquant de premier ordre ? Il attendit que quelqu'un d'autre posa la question qui le taraudait, grognant de déception.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Dim 20 Jan - 19:51

Il y a quelques jours ça, Harvey m'avait annoncé que je devrais partir pour une certaine réunion que le Joker organisait. Sans hésiter, j'acceptais d'y aller en sachant qu'il y aura pleins d'autres criminels... On parie combien que toute cette réunion tourne au pire ? De plus, tout sera animé par le Joker, le grand clown de Gotham. Je m'imaginais déjà toutes les blagues qu'il va dire pendant son discours... Elles seront surement nulles et ennuyeuses.

Enfin bref, je me rendis l'Aciérie, là où l'assemblée s'agrandit à chaque minute. Personne ne m'avait accompagné, même pas Santana. Quand j'avais gentiment demandé aux hommes de Double Face de m'accompagner, ils se sont tous trouvé un stupide prétexte pour éviter de me suivre. Ils se disent être des hommes forts et courageux, mais ils sont plus des mauviettes sans cerveaux. Pendant que j'avançais d'un pas rapide et décider, j'observais tous les autres criminels. Des tarées, des bizarres, des imbéciles, des fous, des intelligent, une plante... Oui je parle bien d'Ivy... En fait, ils y en avaient de tous les goûts ! Peu de criminels connu s'étaient présentés à l'extérieur, ils se trouvaient peut-être à l'intérieur ? Dans la file d'attente, des personnes parlaient ensemble, je restais silencieuse. La voix du Joker résonnait dans les haut-parleurs.

« Bienvenue Prisonniers ! Vous venez de faire vos premiers pas hésitants vers un monde meilleur. Un monde de joie, de malice, et surtout, un monde où la seule personne à qui vous devez rendre des comptes HA HA c'est vous ! »

Je n'eu même pas le temps de porter un commentaire à ce petit message, un homme prit ma main et me fit avancer vers lui. Je le regardais avec un regard un peu colérique. Il ne pouvait pas voir le haut de mon visage puisque je portais un masque blanc contourner de noir.

« Retirez votre masque. »

« Dit le mot magique et je vais le retirer. »

L'homme grogna et me retira rapidement mon masque. Quelle belle surprise ! Sur ma douce peau du visage se trouve un maquillage identique à mon masque. Mon identité ne pouvait pas être révélé... Le sbire du Joker me replaça mon masque sur le visage et me dit.

« Maintenant, retirez ce manteau... S'il vous plaît. »

« Bah voilà c'est simple à dire non ? »

Je retirai mon grand manteau blanc doux et confortable. L'homme resta silencieux pendant quelques minutes en observant ma tenue. Je portais une robe courte au grand décolleter et aux manches longues en dentelles. Il continua de m'observer et de m'inspecter pour voir si je n'aurais pas des armes sur moi. Il me faisait une petite tape amicale sur le dos.

« Vous êtes O.K, vous pouvez continuer votre chemin. »

Je remis vite mon manteau et suivis les autres criminels. À mon entrée, je remarquai tout de suite Mister Y. Je me dirigeais vers lui, mais deux hommes de grandes tailles m'avaient bloqué le passage sans le vouloir. Je soupire et resta proche d'eux. Le Joker prit la parole, tous arrêtaient de parler et écoutaient le clown parler.

« Vous avez tous envie d'une part du gâteau. Et je tiens même à vous aider, en vous offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires. L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ? »

Alors là, hors de question ! Jamais je ne travaillerais pour cet homme malade et fou ! Il y a un piège derrière tout ça je le sentais. Et si on ne voudrait pas collaborer avec lui, il se passe quoi ? Personne ne pose de questions pour l'instant, quelqu'un devrait briser la glace non ? Moi je ne dirais rien... Je suis là que pour écouter le clown.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Dim 20 Jan - 23:49

Une foule de criminels était rassemblée devant les portes de l'aciérie suite à une invitation envoyée par le Joker. Le Chapelier l'avait reçue également mais ne pouvant être présent ce soir-là, il avait chargé la Charpentière de le représenter. Il était resté assez vague sur le sujet, lui demandant simplement d'assister jusqu'au bout à cette réunion et lui faire un rapport complet sur ce qu'elle aurait vu, entendu ou décelé.
C'est ainsi que Jenna se retrouvait désormais coincée parmi toute la horde toujours plus nombreuse, contrainte d'attendre son tour pendant que la litanie du Joker repassait en boucle à travers les haut-parleurs. Et c'en devenait franchement désagréable.
Arrivée enfin à l'entrée, un garde grimé en clown la toisa de haut en bas.


"Ton arme."

Jenna ne s'était munie que de son marteau, bien plus pratique à transporter et à manier que sa perceuse, et le lui remit à contrecoeur.

"Tu veux ma photo en prime?" lui lança t'elle d'un ton railleur alors que le garde continuait de la fixer, avant de pénétrer à l'intérieur.

Jenna reconnut certains des invités comme Poison Ivy et le Fool. Si peu de "célébrités" étaient au rendez-vous. C'était compréhensible, on ne savait jamais à quoi s'attendre avec le Joker, le mieux pour les criminels les plus puissants était donc d'envoyer un sous-fifre à leur place... comme le Chapelier avait fait avec elle.
Après quelques minutes pendant lesquelles elle déambulait parmi la foule afin de trouver une place à l'écart, le clown psychopathe fit son apparition en poussant la chansonnette. Voilà une entrée qui lui ressemblait fort bien! Il s'adressa ensuite à eux, avec sur son visage ce sourire hideux qui faisait sa réputation.


- "Bienvenue chez Joker Entreprises, désolé pour cet accueil des plus distrayants, mais je ne pouvais pas passer cette occasion de vous mettre dans le bain. Façon de parler. Hé Hé Hé. Bien ! Si l'on passait aux choses sérieuses. Je ne vous ai pas convoqué ici pour fêter un anniversaire, mais pour vous montrer la réalité."

Jenna ne perdait pas une miette de ses paroles car chaque mot pouvait en cacher un autre et se montrer très révélateur. Le Joker marqua une courte pause avant de reprendre son discours.

- "Vous avez tous envie d'une part du gâteau. Et je tiens même a vous aider, en vous offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires. L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ?"

Travailler pour lui? C'était donc pour ça qu'il les avait fait tous venir ici? Cette proposition intéresserait peut-être les petits délinquants rêvant de viser plus haut, mais pour les plus grands criminels... Jenna en doutait fortement. Et elle savait d'emblée quelle serait la réponse du Chapelier.
Des questions? Bien sûr qu'elle s'en posait, et la jeune fille n'était pas connue pour avoir la langue dans sa poche. Sans réfléchir des possibles conséquences, elle s'avança vers l'estrade.


"Moi, j'ai des questions! Vous nous proposez comme ça, de but en blanc , de travailler pour vous? Sans doute que certains accepteront, mais j'ai comme l'impression que tout ça cache autre chose. Nos rêves les plus fous... qu'est-ce-que ça signifie exactement?"

Jenna savait qu'elle se mordrait sans doute les doigts d'être intervenue de cette manière mais cela passait au second plan. Elle devait connaître les réelles motivations du Joker, afin d'en référer à Tetch.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Lun 21 Jan - 12:15

Les criminels se faisaient de plus en plus nombreux dans la salle. Achilles ne reconnut pour ainsi dire personne, n’ayant jamais côtoyé de si près le milieu du crime de gotham… Tous ces barbares décérébrés uniquement attirés par la violence et la brutalité. Cela dégoutait Achilles. Néanmoins, il aperçut la splendide Poison Ivy, aussi belle qu’impitoyable. Il n’arrivait pas à décrocher son regard de celle-ci, tant le pouvoir de ces phéromones était puissant. Il tenta de s’en détacher, pensant à autre chose. Après tout, ce n’était pas qu’une splendide femme, mais aussi une mutante réalisée avec brio. Stabilisée, viable, décidemment, elle était bien trop parfaite aux yeux de Milo. Il aurait donné n’importe quoi pour l’examiner de plus prés. Heureusement, la prise de parole du Joker le remit en place.

« Vous avez tous envie d'une part du gâteau. Et je tiens même a vous aider, en vous offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires. L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ? »

Voilà donc ce qu’il désirait, offrir une chance de pouvoir travailler avec lui. Cela ne laissa pas indifférent Achilles. Certes, la destruction, le meurtre ou l’argent n’était en aucun cas ce qu’il recherchait, mais pouvoir travailler avec le Joker lui permettrait d’utiliser la ville entière comme terrain expérimental. Cela dit, avec Daggets Industrie, il le pouvait déja, néanmoins monsieur Dagget manquait de vision, tout ce qu’il voulait, c’était utilisé la science pour satisfaire l’appétit de ses actionnaires. Avec le Joker, il pourrait peut-être aller plus loin.

L’intervention de ce dernier avait mis un froid dans la foule. Un silence pesant s’installa. Une jeune demoiselle s’avança alors vers l’estrade et osa poser la première question.

« Moi, j'ai des questions! Vous nous proposez comme ça, de but en blanc , de travailler pour vous? Sans doute que certains accepteront, mais j'ai comme l'impression que tout ça cache autre chose. Nos rêves les plus fous... qu'est-ce-que ça signifie exactement? »


Achilles s’avança à son tour et pris la parole.

« Permettez-moi de préciser la question de notre jeune confrère. Il est toujours fort agréable de rêver, mais n’avez-vous pas quelque chose de plus concret à nous proposer ? Qu’avez-vous en tête exactement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Lun 21 Jan - 23:24

♦ "J'en suis ..." ♦

Les paroles furent douces et posées. Quelqu'un avait parlé, c'était une voix timide de jeune fille. Un bruit de pas dans l'assourdissant silence qui s'était abattu sur la place de la grande réunion du Joker. Elle avait fait un retour saisissant jadis, mais elle fut vite oubliée avant de se reconvertir dans le vol nocturne de petites babioles inutiles, de quoi survivre vous comprenez. Bref, après de nombreux mois depuis son évasion d'Arkham City avec l'Etincelle, Ace était de retour. Elle avait fondé une nouvelle famille, un nouveau Gang de la Flush Royale. Leurs armes avaient été ôtées par les sbires du Joker, de toutes façons, ce n'était pas une équipe ayant des pouvoirs, mais chacun d'entre eux connaissaient de nombreux atouts dans une discipline.
L'Ace était la meilleure dans le domaine du vol et de la ruse. Stratège émérite, et très puissante au niveau de sa renommée, à ne surtout pas sous-estimer.
Le Roi et la Reine étaient tous deux des anciens escrocs, bandits, sans foi ni loi. Bref, un beau duo. Le Valet était lui un maitre en matière des bricolages et des petits gadgets. Pas aussi bons que ceux de Batman, mais assez sympa pour distraire et éloigner les fouineurs. Quant à Dix, c'était une montagne de muscles dépassant les 2 mètres. Puissant, et très très fort. Il en fallait un.
Ace sortit du cortège de la Flush Royale. Elle déshabillait du regard tous ces petits criminels qui écoutaient le Joker, qui posaient des questions. Elle n'avait que faire de leurs idées, le Joker était le Fondateur du Groupe qu'Ace dirige, il y'a 5 ans, le Joker fit une chose horrible et Ace le plongea dans un état catatonique. Il survécut. Et maintenant, il était temps qu'elle revienne, pour aider son père adoptif en quelque sorte.

♦ "La seule personne a pouvoir combattre le Chevalier Noir et ses sbires, c'est bien lui, méfiez vous des sirènes et ayez foi en lui. Certes, c'est un félon, et un monstre, mais tout ça doit forcément cacher quelque chose. Pour la curiosité, j'en serais, car je sais qu'il peut être capable d'arriver à son but. Quelqu'il soit, je veux le voir." ♦

Ainsi parla la Douce Ace, revenue de l'anonymat. Sa nouvelle famille était à ses ordres, et elle se mettait désormais sous le tribut du Joker. Le nombre des adhésions pourrait grimper en flèche. Cela serait une bonne nouvelle, et puis, le Joker aurait surement besoin de vrais alliés, de gens qui voyaient sa vision, et non une petite vision cadenassée dans un esprit étroit. Pas de plan, pas de problèmes, et le Joker cependant, était un maitre de l'esprit retors.
Revenir en haut Aller en bas
Unknown

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 18/04/2012
Nombre de Messages : 362
Vous à Gotham : Revenu du monde des morts

MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mar 22 Jan - 15:17

Un homme avec un masque de lion vint accoster le sociopathe. C'était Mister Y, l'employeur du Fool. L'homme d'affaire l'avait mis au courant au dernier moment de sa venue à la réunion et ce, pas téléphone mais l'Anglais n'y avait pas prêté attention. La relation entre ces deux personnages est complexe, Mister Y a un côté plus familier avec son agent alors que Fool est plus distant vis à vis de lui. La cause est que pour Fool, Y ressemble à un mafieux, un de ces types qu'il n'aime guère, qui ne pense qu'au bénéfice et rien d'autre. Alors que pour Jin, il peut y avoir des passions dans le crime, tel que le meurtre et la torture,qui sont ses deux raisons de vivre.

"Salut mon cher psychopathe. J'aurais été content de savoir à l'avance que tu étais convié à cette réunion, imagine que je n'avais pas fait partie des invités ?"

-" Ce masque te vas à ravir, mon cher suicidaire, la prochaine fois que je vais à une fête, j'y manquerai une nouvelle fois." Dit Fool avec une profonde ironie, sachant bien que son employeur avait fait une tentative de suicide...

Jin marcha quelques mètres, perdant son employeur derrière lui, et se faufila entre les divers criminels tous immobiles dans la salle principale. Il passa devant de jolies jeunes femmes qu'il ne manqua pas de siffler et la célèbre écologiste : Poison Ivy, la plus grande célébrité de cette fête.

« Vous avez tous envie d'une part du gâteau. Et je tiens même a vous aider, en vous offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires. L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ? »

Fool se retourna subitement vers les haut-parleurs.

-" J'ai entendu destruction ? Oui ?" Cria le Fool

Certains criminels regardaient le tueur masqué avec un air exaspéré, le prenant pour un irrécupérable idiot. Lui, les regardait avec un air amusé, les prenant pour des pauvres déchets de la société. Il se tourna alors vers tous ces criminels et parla alors d'un air provocateur.


-" J'en ai marre de votre putain de regard de poisson mort. Le premier qui repose les yeux sur moi, je les lui arrache." La provocation, être sur de soi. Deux choses que connaît très bien le tueur masqué, cela fait reculer les plus faibles d'esprit et énerve les personnages les plus caractérielles. Sachant la colère des uns fait rire le Fool.

_________________________________


Fool's thème :

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mar 22 Jan - 19:47

Une enveloppe sentant l'odeur caractéristique de l'acier refondus, Mr sunshine déchiras l'enveloppe et s'approcha de la jeune Jessy, dernière victime en date de l'aveugle.

-Lis ça...

La jeune fille déchiras l'enveloppe et d'une voix entrecoupée de sanglot lu a haute voix les caractères noire couché sur le papier, il s'agissait d'une invitation du Joker à l'aciérie Sionis ou il avait élu domicile du temps d'Arkham city, du temps ou Phyléus étais encore le Docteur Sartre, ce temps étais révolus. Sunshine rassemblas ses souvenirs à propos du clown, ce dernier l'avais fournis en arme et en explosif... explosif avec lesquelles il avais organisé une attaque suicide au douanes. Le Joker étais dans le vrais, avec lui Sunshine pourrais récupéré ces cents âmes qu'il avais promis au démon, c'étais parfait.

Trois jours plus tard Mr Sunshine se trouvais devant l'aciérie, la un homme sentant le transpiration et le maquillage bon marché lui demandas son arme, l'aveugle lui remit deux de ses couteaux, il songeas a garder sa machette cachée dans son dos puis la remis tout de même à ce qu'il supposais être un clown, si ça bardais a l'intérieure il ferais appel a ses poings.

-....sson mort. Le premier qui repose les yeux sur moi, je les lui arrache.

Visiblement on ne l'avais pas attendus et les fous criaient déjà, Sunshine intima à un homme répéter ce que le clown avais prononcé, il lui dit qu'il s'étais ramené et chantant une chanson puis qu'il avais faits une offre d'emplois à chacun des invité, puis qu'une jeune femme avais demandé des précision, ainsi qu'un docteur. Mr Sunshine reconnus de suite l'odeur particulière de la charpentière avec qui il avais faits équipe il y a longtemps. Il s'approcha d'elle la gratifient d'un sobre:

-Bonjour Miss...

Il ne s'attendais pas à ce qu'elle le reconnaisse, mais une part de lui espérait qu'il l'aurais marquée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mer 23 Jan - 10:42

Étrange tout de même... Cette petite lettre violette qu'avait reçue Félicia il y a quelque jours, et elle s'en souvenait encore bien vivement.
Elle était chez elle quand c'était arrivé, quelqu'un venait de frapper à la porte de son appartement alors qu'elle se prélassait dans son bain, ignorant d'abord celui ou celle qui venait l'importuner, elle n'ouvrit pas les yeux et préféra faire comme s'il n'y avait personne, seulement, cela ne s'arrêta nullement bien au contraire...
Ayant d'abord frappé doucement à la porte, celui qui était derrière tambourinait comme s'il voulait la briser.
Furieuse, la jeune femme sortit de son bain et s'enroula dans une serviette qui la couvrait de la poitrine jusqu'en haut des cuisses et vint ouvrir la porte visiblement furibonde.

"Non mais vraiment!!! J'espère que c'est..."

Elle suspendit sa phrase au milieu et haussa le sourcil en voyant un clown devant sa porte, il était grand et large d'épaule, visiblement bien bâtit au vu de la bosse qu'elle pouvait apercevoir au niveau de son entrejambe d'ailleurs... Et il portait un masque blanc de clown, ce qui n'empêcha pas Licia de voir où étaient ses yeux à ce moment même.

"Mes yeux, c'est plus haut!"

Le clown se racla la gorge, sans doute pour se donner contenance et releva lentement les yeux vers le visage de la voleuse alors qu'elle même croisait les bras sur sa poitrine, impatiente et prête à lui mettre son talon dans le masque pour calmer ses hormones.
Finalement, il lui tendis une enveloppe violette qu'elle prit avant de claquer la porte juste sur le nez du clown qui poussa un juron après un crac assez sonore qui faisait sourire la belle.

Elle avait posée la lettre sur la table de son salon puis était retournée pour se prélasser dans son bain qui avait refroidit, elle poussa un soupire et oublia la lettre...

Seulement, deux jours plus tard, ses yeux se posèrent sur la lettre. Féli s'en saisit et décida de l'ouvrir et la lut... Ainsi donc le Joker l'invitait à venir dans son repaire pour une petite fête... Soit, elle irait, elle continua de lire et...

"QUOI?!!!! C'est dans une heure?!!! Mince je suis en retard!!!"

Elle se leva d'un bond et partit enfiler sa tenue de cuir, fit ses cheveux et installa son masque qui lui couvrait la partie haute du visage, le nez avec, puis, partie en direction du repaire du clown.
Heureusement, elle ne mit pas très longtemps à y arriver, prenant des raccourcis qu'elle connaissait bien pour avoir arpentée la ville depuis son enfance...
La blonde arriva donc sur les lieux et un clown l'arrêta lui demandant de retirer son masque et donner son arme, naturellement elle lui donna son arme, mais au moment de retirer son masque, elle avança vers l'entrée du bâtiment, et fut retenue par le bras... Un sourire sadique et confiant se dessina sur ses lèvres alors qu'elle se retournait vers le clown.

"Je te conseille vivement de lâcher mon bras si tu veux garder ta main attachée à ton corps... Je n'enlèverais pas mon masque."

Le clown ne chercha pas plus loin et relâcha son bras alors qu'elle le fixait de ses yeux bleus glace, puis Licia se retourna et partie donc à l'intérieur du bâtiment se mettant à courir pour ne pas rater la réunion et, heureusement, arriva à temps, bousculant au passage un homme avec une tête de tigre en métal, auquel elle fit un clin d'oeil et un grand sourire en lui mettant son décolleté sous le nez pour se faire pardonner.

Finalement, elle écouta le discourt du Joker... "Vos rêves les plus fous"?!!! Était-il conscient que le rêve de certain des criminels présents était peut-être de le tuer?!!
Bon, la Saphyr, elle n'en avait rien à faire vu qu'elle ne s’intéressait qu'à l'argent ou presque... Elle vit plusieurs personnes avancer, leur renommée les précédait vu qu'elle avait déjà entendue parler de ces personnes que ce soit dans les journaux télévisés ou non, ou même dans le bar de policier où elle chantait, le plus célèbre d'entre eux restant Le Joker...
Sans rien dire, Féli observa la situation, elle hésitait à le rejoindre, oui elle aimait l'argent, mais la plupart du temps elle ne souhaitait pas tuer de peur d'attirer l'attention de chevalier noir... Mais cette fois, au vu des rumeurs qu'elle entendait c'était une guerre ouverte.

Elle resta silencieuse, fixant le Joker sans ciller, son regard bleu glace rivé vers l'estrade alors qu'elle fredonnait légèrement une chanson de sa voix douce pour s'aider à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mer 23 Jan - 20:59

Dans la pièce teintée d'un bleu azur, la glace qui recouvrait les murs donner une étrange impression de beauté. La salle était composée de plusieurs rangées de table, toutes étaient équipées de matériel complexe, des appareils technologiques en ornaient la plupart. Des engins plus imposant étaient sur pied, coller près du mur et dans un de ses renfoncements se trouver une cuve de glace. Une ombre se distinguait à l'intérieur, une personne immobile symbolisant l'arrêt du temps, Nora Fries. Son corps enfermé dans la glace lui conférait une aura spéciale, elle était devenue une reine, la reine des glaces, près d'elle un son se faisait entendre, quelqu'un travaillait à trouver un remède à une maladie, jusqu'alors incurable. Un homme blessé, un homme qui s'était résolu à faire l'impossible pour sauver celle qui l'aimait de tout son être, Victor Fries.

Le résultat de son expérience n'eut pas l'effet escompté, les réactifs ne réagissaient pas de la bonne manière. Un élément manquait pour étayer cette théorie. Un bruit le fit sortit de ses pensées, on frappait à la grille en métal, ce bruit résonnait dans toute la pièce. Freeze se dirigea vers l'entrée et en ouvrant la porte personne, il examina bien chaque coin sombre de la ruelle mais rien. Il s'apprêta à retourner dans son local, mais il vit une enveloppe sur le palier, il prit la lettre en main et l'a parcouru des yeux rapidement, c'était une lettre du Joker, apparemment il voulait réunir les criminels pour leur faire une proposition intéressante. Il froissa le papier dans sa main et rentra dans son laboratoire. Il ne cessait de réfléchir, devait-il y aller ou non ? Quel était son intérêt ? Mais pourquoi ne pas profiter de cette réunion pour se mettre à jour, depuis sa sortie d'Arkham, les informations qu'il recevait arriver aux gouttes à gouttes et puis peut-être se faire un allié d'un jour... Il détourna son regard sur Nora, qu'est-ce qui serait le mieux pour elle ? Être guérie, le plus vite possible pour la revoir sourire, l'entendre parler, sentir son parfum, effleuré sa peau douce. Son choix était fait.

" Tout ira bien, Nora. "


Il vérifia son armure une dernière fois, chaque chose était bien en place, il referma son casque et se dirigea vers la sortie. Avant de quitter son antre, il adressa un dernier regard à son épouse et eut une pensée pour elle, elle qui ne pouvait rien faire d'autre que l'attendre, cela ne l'enchantée pas de partir et la laissé mais c'était un mal pour un bien logiquement.

Il se rendit au rendez-vous, mais il décida volontairement de venir légèrement en retard, ce n'était pas pour impolitesse, mais plutôt par discrétion, car une fois dans la masse, il n'allait pas passer inaperçu. Une fois arrivée sur place, il n'y avait pratiquement personne, quelques hommes clowns restés devant la porte. Fries descendit de son camion frigorifique et avança vers les hommes du Joker. Ces derniers le reconnurent tout de suite, l'un d'eux s'approcha et dit :

" Veuillez me laissez votre arme. "

Freeze ne leur faisaient pas confiance, mais s'il devait entrer alors il devait se plier au règlement en vigueur. Malgré sa crainte, il désactiva son arme et la remit aux gardes, il prit toutefois la précaution d'en ôter un des composants. Délaissé ses affaires ne le rassuraient pas, après tout il n'avait confiance qu'en lui-même, mais il ne pouvait pas s'inviter à la fête arme en main, il le comprenait bien et c'est bien pour cette raison qu'il avait acceptée de s'en séparer. On lui indiqua l'entrée en lui montrant le chemin à prendre. Passé l'entrée et arrivé au bout du couloir, ce n'était pas le genre d'explication le plus précis mais bon, en même temps on ne faisait pas la visite du site.

L'homme de glace s'engouffra dans le repaire du Joker, sa voix n'arrêtait pas de raisonner dans toute l'aciérie grâce aux hauts-parleurs dissimulés à divers endroits de la fabrique. Il suivit l'indication des gardes et arriva dans une grande salle. Pas mal de monde était présent, bien entendu le Joker était en scène et avait commencé à prendre la parole.

"Vous avez tous envie d'une part du gâteau. Et je tiens même a vous aider, en vous offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires. L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ?"

Travailler pour le Joker, même les plus fous y réfléchiraient à deux fois avant d'accepter une telle offre. Bien entendu il y avait à débattre pour une offre pareille, mais qu'est-ce que cela cachée au fond ? Voir le clown agir ainsi n'était pas compréhensible. Déjà des questions s'élevèrent sur le projet du Joker, il avait piqué l'intérêt de tous dans la salle, si c'était son but, alors celui-ci était réussit, maintenant il fallait qu'il explique son sujet désormais.

Freeze, qui était resté jusque là devant l'entrée, pénétra dans la pièce et dit au roi des clowns :

" Très bien Joker, tu as toute notre attention. Raconte-nous dont le prix de cette loyauté. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Jeu 24 Jan - 21:33

20h30 - Hopital de Gotham City


Lulla avait donc accepté la requête de Victor : le faire sortir de l'hopital et l'amener à l'asile. On donna des vétements à Zsasz, un pantalon et une veste a capuche.

Ses habits enfilés, et à peine sortit de la chambre Zsasz fut menotté et escorté dans les divers couloirs de l'hopital par une demi douzaine de gardes, ce qui eut le don d'interloquer les patients de l'établissement. Lulla, quant à elle, les suivaient de loin. Elle avait choisit de ne pas monter à bord du même véhicule que le fou furieux.

Une fois sortit, on le fit grimper d'une manière plus que brutale dans un fourgon. Zsasz s'assit sur un banc en face de deux hommes armés jusqu'au cou. Ils pointaient leurs armes sur lui.

"Un geste et on te fait la peau, ordure."

De toutes façons, Victor n'avait pas l'intention de s'échapper, pas tout de suite en tout cas. Il profitera de ce voyage pour réfléchir...Du moins, c'est ce qu'il espérait. En effet, un petit quart d'heure après le départ du véhicule, une musique se fit entendre, une musique...De foire, ou de cirque...En tout cas un air joyeux.

Soudain, le fourgon freina brutalement et dérapa, ce qui eut pour résultat de faire tomber un des deux officier. Le temps qu'il se relève, l'autre fixa Zsasz d'un air menaçant. Le psychopathe leva en l'air ses mains menottées, afin de lui faire comprendre qu'il n'y était pour rien.

Puis, un rire, diabolique, démoniaque...Et enfin l'explosion. Le fourgon se retourna brusquement. Zsasz ne comprenait rien, mais l'odeur de fumée et les quelques flammes traduisaient bien ce qu'il venait de se passer. Quelqu'un avait tiré sur le fourgon, et pas avec un pistolet à eau...
Avant même qu'il puisse ne reprendre totalement ses esprits, la porte du fourgon s'ouvrit, puis deux coups retentirent. Les "compagnons de voyage" de Victor venaient de se faire descendre, alors qu'ils étaient inanimés. Qui a fait ça?

C'est alors que trois clowns entrèrent dans le véhicule en riant.

"Terminus minus, tout le monde descend hahaha"

C'est donc lui qui se cache derrière tout ça. Zsasz tenait peut-être sa libération...Gràce au Joker. Mais pourquoi? L'un des trois homme le saisit par le bras et le traina jusqu'à une camionette violette.

"Allez le balafré on traine pas. On est déjà à la bourre."

Victor monta dans ce véhicule, encore menotté. Les hommes, venant du Joker, étaient forcément armés mais semblaient nettement moins menaçants que ces ordures de flics. Zsasz, plus détendu, prit la parole.

"Ou m'emmenez-vous?"

Dans un éclat de rire, l'un deux répondit

"Ou? Mais à une fête l'ami."

"Pourquoi moi??" répondi le tueur aux cicatrices

"Et bien, parce que plus on est de fous, plus on rit"

L'homme explosa de rire. Victor se renferma, puis conclut la discussion

"Je vous préviens...Je suis pas d'humeur..."



21h15 - Acièrie



Après un parcours mené par un conducteur aussi fou que son mentor, le véhicule s'arréta. Les trois hommes descendirent, fanfaronnant. L'un d'eux jeta même des confettis en l'air et criait à tue-tête

"Ce soir, c'est la fête"

Complétement drogué.

Un autre, un peu plus sérieux s'adressa directement à Zsasz.

"Allez avance, c'est tout droit. De toutes façons...Tu reconnais l'endroit pas vrai?"

Bien sur qu'il le reconnaissait, et encore une fois c'était le Joker qui s'était fait maitre de l'aciérie.

Victor s'adressa au troisième type, en lui montrant ses menottes :

"Dites, avant que vous ne partiez, vous n'auriez pas une solution pour ça."

L'homme tira dans la serrure, et rendit à Zsasz l'indépendance de ses poignets.

Le psychopathe redressa la capuche de son sweet sur sa tête, il ne voulait pas être reconnu. Pas tout de suite, pas avant de savoir ce que le clown voulait. Il avança quelques mètres, puis un autre clown, plus imposant, et moins caricatural l'arréta d'un signe de main :

"Nom, Prénom. Si vous avez des armes, déposez les nous."

Victor enleva sa capuche et répondit, alors que l'homme l'avait bien évidemment reconnu au vu de ses nombreuses cicatrices.

"Zsasz. Victor, et je n'ai pas d'armes."

Ce n'était pas le moment de faire le malin. L'homme le laissa passer sans rien dire, impressionné. Zsasz remit sa capuche. Il entra dans le batiment, et on ne peut pas dire qu'il était seul. La salle était remplie de criminels, plus ou moins dangereux, plus ou moins fous..Plus ou moins intéressants. Victor aperçut même Ivy, ou encore Freeze...Ils étaient loins, heureusement. Il n'aimait pas trop les "têtes brûlés". De toutes façon, peu importe ceux qui étaient là ou non, il n'avait plus le choix, alors, en se fondant dans la masse le mieux possible et en évitant d'être reconnu, Victor leva la tête...Et aperçut le prince du crime, là...A quelques mètres de lui.

"Et je tiens même a vous aider, en vous offrant de travailler tous pour moi. Vous savez qui je suis, ce dont je suis capable, et bien entendu, la destruction totale de la ville et le meurtre de l'innocente population de Gotham sont mes buts secondaires. L'argent n'a aucune valeur à mes yeux, mais si vous me rejoignez ... Vos rêves les plus fous se réaliseront. Des questions ?"

Il prit le monologue du Joker en cours mais il en avait entendu assez. C'était donc ça, le Joker recrute. Après tout, pourquoi pas? Tant qu'aucun mal ne sera fait à la chauve souris, il n'y avait pas de problème...Zsasz avait besoin du Batman pour ses projets futurs. Mais pour le moment, il fallait qu'il se fasse tout petit, qu'il se fasse presque oublié et surtout...Il fallait écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Ven 25 Jan - 20:35

[HJ : Je vous le rappelle, il n'y a pas d'ordre donné pour ce topic.]


Déjà des questions, toujours des questions, encore des questions. Elle émanaient de certains membres qui avaient eu leur place à Arkham comme Miter Fries ou Pamela Isley. C'était bien de voir qu'ils étaient toujours là, toujours vivants, et prêts a garder le monopole de l'actualité à Gotham. Même Victor Zsasz était là, les hommes du Joker avaient donc réussi l'évasion commanditée par le Joker. Les grands criminels se côtoyaient avec les petits et tout allait bien, pour le moment.

- "Je ne vous ai pas fait venir pour prendre le thé, bien entendu. Mais pour vous offrir Gotham sur un plateau d'argent. Comme vous le savez, Shreck a mis nos têtes à prix, vivants ou morts. Et ses larbins, les Justiciers d'état, on le droit exclusif de nous abattre ou de nous mutiler jusqu'à ce que mort s'en suive. Généralement, on ne guérit pas de cette maladie là, vous me suivez ? Bref ..."


Il déroula une carte immense de Gotham City. Beaucoup de sourires peinturlurés en rouge sang, des flèches anarchiquement disposées n'importe où, des "HA !" sur certains lieux dit, bref. Il y'avait de quoi faire. Le Joker s'avançât vers la carte, et observa certaines positions.

- "Voyez-vous, il n'y a pas que ça. La Mafia de Gotham, on compte les vieux débris comme Falcone ou Maroni, ainsi que Black Mask ou le Pingouin, se livrent une guerre des gangs pour le monopole des marchés, noirs ou communs. Cela ne nous intéresse nullement."


D'un geste, il déchira la carte. Pour le Joker, il se moquait ouvertement de ce conflit de canard qui ne le concernait pas du tout, mais alors le moins du monde. Nan, le Joker n'avait qu'une seule chose en tête, et cette chose, il allait la dévoiler. Dans son esprit, chacun des membres présents dans cette salle pouvait être l'instigateur de la destruction de Gotham. Aucun d'entre eux ne semblait intéresser par les guéguerres intestines ou inutiles.

- "Mon but est toujours changeant, je peux m'en prendre à Batman, ou détruire la ville, ou tuer des enfants handicapés, MAIS ... ! Cette fois, je veux la destruction totale de la ville. Je veux voir le sang couler, des sourires et des hurlements partout dans cette ville. Des explosions, des cadavres broyés, je veux détruire définitivement ce qu'aime le Chevalier Noir à jamais."


Le Joker descendit de l'estrade. Lentement et doucement, son sourire illuminait l'assemblée. Un grand et rougeoyant sourire sur son visage. De sa canne-épée, il s'aidait pour descendre l'escalier avant de regarder chacune des têtes présentes dans cette assemblée de cinglés. Ses yeux noirs parcouraient chaque visage, chaque masque, pour garder une idée de qui tuer si traitrise il devait y'avoir.

- "Mon idée est simple. Aucun d'entre nous n'est intéressé par l'argent. Nous avons tous un désir de misanthropie et de destruction qui nous tient à cœur. Pourquoi ne pas lancer ce vaste projet ? Nous détruirons la Mairie, nous tuerons les Justiciers d'état, et nous raserons cette ville, tout en nous baignant dans le sang des supposés héros. J'attends vos avis. Bien entendu, ceux qui se joindront à moi, seront satisfait des désirs de la chair, du sang et de la violence."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Sam 26 Jan - 15:53

Cobblepot était en retard, la réunion avait probablement déjà commencé et les prochains crimes organisés par les plus grands Tarés de l'histoire risquaient de faire trembler la ville entière. Le Pingouin n'arrivait pas à prendre sa décision, même s'il semblait ne pas réellement avoir le choix. Participer à cette réunion était primordial, lui qui avait relancé un marché noir et un réseau criminel concurrençant avec les autres puissantes mafias, alimenté par son image blanchie et la réputation de son Lounge. Il ne voulait pas que les criminels de la réunion décident de viser son marché, son Lounge ou pire, lui-même. Il devait donc défendre ses intérêts, assurer par sa simple présence que Black Mask, son principal concurrent, était la cible parfaite, etc.

Mais Oswald n'arrivait pas à prendre cette décision et, pour tout dire, il avait peur. Depuis les évènements de Gotham, il avait pris soin d'éviter le Joker le plus possible car il trouvait que le provoquer n'avait rien d'intelligent, ne participant au procès de ce dernier qu'en espérant le voir prendre perpétuité. Le Prince du Crime avait vécu une expérience monstrueuse à cause de Chesterfield, il avait vu son aciérie changer de mains, ses troupes massacrées et il avait fini enfermé dans un glaçon pendant plusieurs mois, exposé telle une pièce de musée dans la forteresse de Cobblepot. Ce dernier avait, durant toute cette opération espéré que le Joker ne survive pas, c'était son objectif principal. En effet, il savait que la revanche du Clown serait terrible et qu'il fallait donc qu'il n'ait jamais l'occasion de l'exécuter. Mais le Pingouin s'était laissé appâter par le gain, préférant exposer la statue de glace plutôt que de l'exploser en mille morceaux.

Puis était arrivé la chute d'Arkham City et son business s'était écroulé. Il avait passé plusieurs mois enfermés dans une prison de très sécurité de Maximilian, se faisant un peu plus torturer chaque jour, avant de se faire libérer par son fidèle Bossworth. Organisant un chantage sur le maire Shreck, Oswald se fit intégralement blanchir, l'ardoise de ses crimes inhumains au sein d'Arkham City effacée. Il ne fut pas difficile pour le Pingouin de regagner de la notoriété, comme avant l'Arkham City, et ses anciens comptes bancaires dissimulés et pleins à craquer lui permirent de rénover son musée ancien que le Lounge, sans parler de ses activités criminelles secrètes. Ses anciennes taupes furent "réactivées", si bien que, comme avant, Oswald devint l'homme le plus informé de la ville dans le domaine criminel. Il put très vite garnir les salles secrètes de son musée d'armes et autres marchandises illicites, étalant l'influence de son puissant marché noir.

L'ancienne forteresse de Cobblepot attirait d'ailleurs du monde. En effet, après Arkham, il avait été obligé de changer la nature de sa "collection" (qui ne se composait pratiquement que de cadavres empaillés et d'armes illégales). Ainsi, il cacha ses anciennes pièces maîtresses dans les réserves de son musée et racheta (plus ou moins légalement) une collection de tableaux incroyable, probablement la plus importante de toute la ville. De plus, fait troublant : Chesterfield était plus qu'apprécié par la population de Gotham! Pour comprendre cela, il faut comprendre certaines choses.

Avant Arkham, Cobblepot était considéré comme un riche homme d'affaire tout à fait correct (mais très loin de l'être) possédant le bar-restaurant le plus apprécié de la ville : le mondialement connu Iceberg Lounge. La démence de Sharp avait ensuite prit la décision d'instaurer la ville prison, édifiant un gigantesque mur qui faisait le tour de toute la zone. Seulement, il y avait un hic : le musée de Chesterfield se trouvait à l'intérieur du futur Arkham City, pile à l'endroit où le mur devait se refermer. Cobblepot n'était pas sur la liste de criminels à enfermer de par sa situation officiellement correcte, mais se débattit autant qu'il put pour empêcher Shreck de le renvoyer de son musée, gagnant le soutien de la population qui le voyait comme un riche américain à qui on voulait voler son bien chèrement obtenu.

Dans le secret, Sharp avait même tenté une importante intervention miliaire dans le musée pour déloger le Pingouin, mais grâce au réseau d'information de ce dernier, il put anticiper l'attaque et fortifier son domaine. L'opération fut un échec cuisant pour Sharp, un carnage écoeurant, ses troupes, qui n'avaient imaginer n'affronter que de simples serveurs et autre personnel d'entretien, s'étaient retrouvées face à une force suréquipée défendant une zone barricadée. Enragé de cet échec, Sharp décida d'élargir le mur et d'enfermer le musée dans Arkham City. Très vite, une grande partie de la population de Gotham considéra le Pingouin comme un martyr, enfermé dans cet enfer sans l'avoir mérité. En réalité, Oswald n'aurait pas pu espérer mieux car, alors que sa cote de popularité augmentait de l'autre côté du mur, il réorganisa totalement son commerce, son Lounge et son musée pour s'adapter à la situation, fournissant au compte goutte et à un prix exorbitant de la nourriture et des armes.

Durant cette période d'apogée, il réunit une véritable armée de gang et prit le contrôle de la ville prison, s'alliant puis trahissant à tout bout de champs, élargissant son influence bien au-delà du Bowery. C'est à ce moment qu'il vainquit le Joker et devint légitimement le "roi d'Arkham City". Mais La ville prison finit par s'ouvrir et les forces armées de Shreck reprirent petit à petit le contrôle de chaque territoire. Le gang du Pingouin fut terriblement affaibli, voyant son commerce se disloquer et devenir inefficace (la nourriture était de nouveau accessible à petit prix et les armes n'étaient plus nécessaires) et perdant presque chacun de ses soutiens. Maximilian frappa fort, lançant une force surentraînée et équipée contre la forteresse presque vide de Cobblepot, ravageant cette dernière et détruisant le Lounge. Il captura ensuite Oswald et le laissa pour mort pendant une longue période.

Lorsque le Pingouin fit sa réapparition, on lui demanda plusieurs fois ce qu'il avait fait dans la ville prison (étant blanchi par Maximilian, ce dernier n'avait rien révélé de son joug de terreur, mais en échange, Cobblepot ne devait pas parler de l'intervention armée du maire). Chesterfield expliqua qu'il avait totalement réaménagé son musée pour accueillir tous les prisonniers dans le besoin, les nourrir et les protéger, le tout entièrement gratuitement, mais que, juste avant la réouverture de Arkham City, un groupe de criminel jaloux avaient dévasté son musée, détruit son Lounge et massacré tous les réfugiés (d'où le manque de témoignages...). Le Pingouin acheva son récit mensonger en expliquant qu'il avait ensuite été obligé de disparaître pour se cacher de ces criminels.

Bref, malgré tout ce qu'il avait dû endurer, Arkham City s'était révélé être quelque chose de fantastique pour le business de Oswald et alors que ses commerces légaux et illégaux marchaient à merveille, il ne voulait pas qu'une bande de psychopathes viennent tout foutre en l'air. Après une très longue réflexion, le Pingouin décida de s'y rendre. S'habillant d'un épais manteau de fourrure et de son haut de forme qui le caractérisait tant, Chesterfield se rendit à la réunion qui avait déjà commencée.

Il fut bien évidemment fouillé à l'entrée, on lui retira son parapluie et on fouilla son haut de forme. Cependant, personne ne remarqua le faux-plafond à l'intérieur de chapeau qui cachait quatre grenades-pingouin. Reprenant totalement le contrôle de lui-même comme il savait si bien le faire, Cobblepot ravala sa peur et prit son air hautain habituel. Il entra dans la pièce où tous étaient réunis, même de nouvelles têtes, en face de l'estrade où se tenait le Joker, aussi taré que d'habitude. Il l'entendit juste dire que le marché du Pingouin ne l'intéressait pas, première bonne nouvelle. Mais alors que le Clown continuait de délirer, il expliqua que son but final était la destruction totale de Gotham. Le Pingouin se figea, toujours caché dans l'ombre.

Une effroyable nouvelle qui risquait de faire voler le marché entier de Chesterfield en éclats. Oswald fut fortement tenter de saisir ses grenades et de les lancer en direction du Joker et de l'assistance, annihilant cette bande de Tarés. C'était la seule solution, réduire à néant la folie de Gotham pour sauver son commerce. Alors qu'il s'apprêtait à saisir son chapeau pour en sortir les quatre bombes, il survola des yeux les criminels réunis. Aucun concurrent réel, Black Mask n'était pas présent, Falcone non plus, personne pour défendre ses intérêts contre ceux du Pingouin. Cobblepot tilta : en réalité, cette réunion était une occasion en or! Il sortit de l'ombre, prenant la parole juste après celle du Joker pour faire son impression.


Détrompe-toi, Joker, il y en a au moins un ici qui est plus qu'intéressé par l'argent.

Le Pingouin traversa l'assistance, appréciant les regards étonnés qui se tournaient vers lui. Il tenait cependant ses bombes dans sa main gauche, assez en évidence pour signifier qu'il ne fallait rien tenter contre lui, sans pour autant provoquer qui que ce soit.

Et de l'argent, vous en aurez besoin pour financer votre objectif. Vous ne détruirez pas Gotham avec des bombes à eau, or, il me semble que le seul qui puisse fournir armes et explosifs à volonté ici, c'est moi. Je viens pour défendre mes intérêts : rasez la ville, tuez ses justiciers, semez le chaos en annihilant toute influence de direction... hormis la mienne.

Rien de telle qu'une catastrophe, naturelle ou pas, pour un homme d'affaire tel que moi. Chacun se tournera vers mon commerce pour acheter des matières première au prix fort, le seul fournisseur de la ville. Nous pourrons instaurer un ordre nouveau, dirigé des des hommes tels que vous, appliquant nos propres lois, organisant nos propres commerces.


Laissant ses paroles bercer l'audience, il reprit ensuite :

Mes conditions sont moindres mais sans appel : tout d'abord, je veux que tous les marchés concurrents du miens soient disloqués et leurs gérants, massacrés. Ensuite, je veux que mes domaines et mon marché soient entièrement épargnés. Enfin, le plus important, je veux que Maximilian Shreck me soit livré vivant.

Sur ces derniers mots, un tel sentiment de haine se lisait sur son visage et dans sa voix qu'on comprenait que quiconque prendrait la vie du maire avant le Pingouin subirait une colère mémorable.


Dernière édition par Le Pingouin le Sam 2 Fév - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Dim 27 Jan - 20:14

''Même si je connais peu le Joker, même si personne n'est capable de le connaître et de comprendre sa manière de raisonner ou d'irraisoner... je pense que vous vous trompez sérieusement Mr Cobblepot.''
La voix qui venait de raisonner provenait de l'ombre d'une passerelle supérieure gauche de la grande salle dans laquelle se tenait la réunion, là où se tenait visiblement des hommes de main du Joker prêt à agir en cas de pépin.

Une silhouette s'approcha du rebord pour se dévoiler aux yeux de tous. Il s'agissait de Silence, justicier d'État, ennemi notoire de tout ceux qui se tenait présent dans la pièce. Mais, face à cette apparition, aucun gardien du lieu ne réagit.


''Je ne suis pas ici en tant qu'ennemi. J'ai également été invité par le Joker. Une relation professionnelle qui ne met en péril aucun d'entre vous en ce moment précis, croyez le, même si votre raison vous conseille le contraire.''

Silence fixa le Pingouin de son visage sans visage.


''Mr Coblepot, vous me semblez fort menaçant pour un homme qui veut pactiser avec notre hôte. Vous n'utiliserez pas ces grenades, car elle signeront votre arrêt de mort, et vous n'êtes pas de nature suicidaire. Oh non, vous êtes un être égoïste comme vous venez de nous l'apprendre à tous.''

Silence sortit une arme de sa veste et la pointa tranquillement sur l'homme au chapeau haut-de-forme, évidemment surveiller par bien d'autres yeux. Avec un tel point de vu, ses faits et gestes étaient nettement visibles, il ne pouvait donc rien tenter d’irrationnel dans une telle situation de désavantage.


''Voyez-les plutôt comme un ticket de sortie.
Car, lorsque je le veux, je ne manque jamais ma cible. Mais je ne veux pas vous tuer, c'est à vous de le décider. Je veux simplement que vous sortiez tranquillement comme vous êtes venu.''

''Vous nous avez appris que votre amour de l'argent n'est pas compatible avec l'avenir de Gotham auquel nous allons œuvrer, vous n'avez donc rien à faire ici.''

''Car oui, mesdames et messieurs, Gotham va être réduit en cendre !
Des forces qui nous dépassent tous ont aussi prévu cela, et votre soutient à cette œuvre est important et intelligent.''

''Je ne suis pas là en tant que justicier d'État, mais en tant qu'informateur.
Les justiciers d'État ne sont pas vos ennemis principaux, ni les Marshalls, ni le GCPD ou aucun autre représentant de la Loi. Vous êtes trop forts pour cela, comme le prouve la présence libre du Joker ou de Mr Zsasz parmi nous.
Oui, ils peuvent vous tuer librement, c'est un risque nécessaire et rentabilisé par le fait qu'ils peuvent en faire tout autant envers les soit-disant justiciers sous le joug des valeurs du Batman. Nos principaux ennemis.
Le règne de la Chauve-souris à duré, mais il touche à sa fin, comme toute chose sur terre. Et c'est la Loi qui signera sa perte.''

''Vous ne me connaissez pas et vous n'avez aucun intérêt à me connaître, mais je m'occuperais d'affaiblir le Batman avec votre aide, l'ultime obstacle à la destruction de Gotham. Vous n'avez pas non plus d'intérêts à vouloir combattre mon but, celui du Joker ou celui des forces qui contrôle cette cité, car cette fin est inéluctable quelque soit votre choix.
Mais, nous n'avons aucune allégeance à prêter à qui ou à quoi que ce soit et nous sommes toujours maître de notre propre destin. Il n'y aucun prix à la clé, Mr Fries, aucunes surprises, Miss Ace et aucun marché, Mr Cobblepot.
Le Joker est un visionnaire de longue date et ces ambitions vont êtres réussies, grâce à lui et grâce à ceux qui voudrons bien l'aider.''

''Et je vous conseil de le rejoindre.
Aucun argent n'est nécessaire pour cela. C'est toujours ce qui a causé la perte de cette ville, c'est la force principale et la valeur première du Batman : un homme plein aux as qui se nourrit du malheur productif de cette richesse immorale et espère racheter sa conscience à coups de poing et d'armes technologique au coût indécent et sans aucun avenir.''

''L'homme a sut maîtriser le feu bien avant d'inventer le billet vert et c'est de cette force simple et naturelle dont nous avons surtout besoin.''


Silence ressentait sans cœur vibrer avec ses propos, mais ils étaient encore à une forme larvaire.
Il devait se préparer à faire face à son ancien ami bientôt et à lui dire précisément ce qu'il ressentait avant son future incertain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mar 29 Jan - 10:27

Cobblepot était un imbécile et un prétentieux. Remis copieusement par l'Homme au visage de bandelettes, Silence ... Nul ne savait qui il était réellement, ni ce qu'il désirait, c'était surtout une histoire entre lui et le Joker, et ça ne me regardait absolument pas. Moi, L'Ace, je lève le bras, mon poing serré, mon Gang fait de même, et j'ouvre la bouche.

♦ "Nous servirons le Joker, comme nous l'avons toujours fait." ♦

L'ambiance était palpable dans l'assistance, beaucoup de criminels nerveux. Ivy semblait silencieuse. J'ai toujours profondément aimé cette femme froide et sensuelle, détestant l'humanité comme je l'ai toujours détestée. Elle avait du charme, mais cela était secondaire pour une jeune gamine comme moi. Je n'avais que quinze ans après tout, mais j'étais un danger non négligeable. Le Pingouin semblait nerveux quant à lui, d'autres escrocs semblaient l'être. Comble du ridicule, il y'avait une espèce de mec habillé en tigre, on avait déjà Catwoman ... C'était qui lui, le copain de Catman ? Ou de Wildcat ? Qu'importe, les chats ne portent pas chance à Gotham. Et personnellement, il devait y'avoir au moins plusieurs personnes que je détestais, comme Cobblepot. Autre fait, non des moindres, il y'avait Zsasz, le tueur, roi de la cicatrice par excellence. Celui-là, je préfère en rester loin, même si à l'époque où je l'ai rencontré, il avait travaillé pour le Joker, je ne suis pas resté dans ses pattes. Ce type me fout la chaire de poule. Enfin, dans le registre glacial, il y'avait bien sur Mister Freeze. Cela faisait longtemps que personne n'avait entendu parler de lui, comme Ivy d'ailleurs, et le voila de nouveau sur les planches. Que mijotait le bon Docteur ? Bonne question, mais je tiens pas vraiment a le savoir. Ce type n'avait aucun sentiment, et il pourrait congeler la pièce selon son humeur.
Le Joker passait dans les rangs, comme s'il y'avait une sélection. Bien entendu, les hommes de main lambdas allaient signer pour le rejoindre, un clown était censé attendre les inscriptions, et il y'en avait déjà pas mal au niveau de la queue de file d'attente. Je demande à "Jack", mon valet, d'aller signer pour nous. Je préfère patienter, observer, ce que les autres diront.

Mais une chose est sûre, si Silence est de la partie, et vu son passif, Gotham n'aura vraiment aucune chance, surtout si c'est lui qui tire les ficelles. Il ne manquerait plus que Nigma, et la boucle serait bouclée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mar 29 Jan - 21:45

Mister Y repensa à la réponse de le Fool tout à l'heure.

-" Ce masque te vas à ravir, mon cher suicidaire, la prochaine fois que je vais à une fête, j'y manquerai une nouvelle fois."

Tout d'abord intérieurement en colère qu'on se soit moqué de lui ainsi, il avait attendu quelques secondes, puis répondu avec un ton narquois :

"Tu sais ce qui me fait rire, Fool, ou quel que soit ton nom ? C'est que tu m'es inférieur. Tu fais partie des inférieurs. Les gens comme toi ont besoin de d'argent, et c'est pourquoi ils sont fait pour obéir aux gens comme moi. Tu ne pourras jamais rien contre moi mon ami, aussi fort et dangereux que tu sois, parce que moi, le gringalet, je suis ton supérieur, et que je te payes. Tu ne briseras pas les lois du monde. Au plaisir d'une nouvelle coopération !"

Il avait lâché un rire presque sadique, rendu diabolique par le système de son masque, et s'était éloigné du mercenaire sans lui laisser le temps de répondre.

Et voilà, il était maintenant là, comme un chat au milieu des chiens, un homme de bon fond au milieu de tous ces monstres, ces criminels, ces fous. Les plus grands étaient là ce soir, il reconnaissait Fries, Zsasz, même le Pingouin ! S'il avait été un peu plus courageux et censé, Y se serait amené avec une bombe de C4 dissimulée dans l'anus et se serait fait sauter avec toute la foule. Mais voyons, pas de délires. Quels pouvaient être les projets du monstre de Gotham, les contemplant sur sa tribune ? Plusieurs le questionnaient dans la salle, courageux ou dingues. Et c'est là qu'il répondit.

"Voyez-vous,
il n'y a pas que ça. La Mafia de Gotham, on compte les vieux débris
comme Falcone ou Maroni, ainsi que Black Mask ou le Pingouin, se livrent
une guerre des gangs pour le monopole des marchés, noirs ou communs.
Cela ne nous intéresse nullement."

-
"Voyez-vous, il n'y a pas que ça. La Mafia de Gotham, on compte les
vieux débris comme Falcone ou Maroni, ainsi que Black Mask ou le
Pingouin, se livrent une guerre des gangs pour le monopole des marchés,
noirs ou communs. Cela ne nous intéresse nullement."


Ah, tant mieux pensa l'homme au masque de tigre. Comme ça il n’empiètrerait pas dans ses affaires. Sa guerre avec la pègre pourrait débuter tranquillement. Mais ce n'était pas fini, la suite du discours révèlerait sans doute quelque chose de grave... au moins pour lui. Et tant de gothamites.


- "Mon but
est toujours changeant, je peux m'en prendre à Batman, ou détruire la
ville, ou tuer des enfants handicapés, MAIS ... ! Cette fois, je veux la
destruction totale de la ville. Je veux voir le sang couler, des
sourires et des hurlements partout dans cette ville. Des explosions, des
cadavres broyés, je veux détruire définitivement ce qu'aime le
Chevalier Noir à jamais."


Fucking hell ! Détruire Gotham ? Il avait eu raison de se rendre à cette réunion. Il bénissait Double Face de s'être joint à lui contre ce clown, l'idée qui avait aboutie de former une Ligue des ennemis du Joker serait sans doute des plus utiles. Le Joker descendit de sa tribune pour se mettre face à eux et les scruter, de visage en visage. S'il ne manquait pas de courage, Mister Y pria intérieurement pour que les yeux du clown ne s'arrêtent pas sur lui.

-
"Mon idée est simple. Aucun d'entre nous n'est intéressé par l'argent.
Nous avons tous un désir de misanthropie et de destruction qui nous
tient à cœur. Pourquoi ne pas lancer ce vaste projet ? Nous détruirons
la Mairie, nous tuerons les Justiciers d'état, et nous raserons cette
ville, tout en nous baignant dans le sang des supposés héros. J'attends
vos avis. Bien entendu, ceux qui se joindront à moi, seront satisfait
des désirs de la chair, du sang et de la violence."


Il était tenté d'élever la voix, de crier "hors de question !" mais il fallait rester sage. Écouter qui rejoindrait le camp du premier ennemi de Gotham, afin d'évaluer à quelles forces il serait opposé. Quand il vit le Pingouin se proposer le premier, il en ressenti un choc terrible. Heureusement, la créature livrait des conditions à côté de la plaque, qui finiraient un jour ou l'autre par se retourner contre lui. Lorsqu'il vit cependant deux autres personnages apparemment puissants se proposer à rejoindre le Joker, dont un osait braquer un flingue sur le pingouin (d'ailleurs, comment avait-il pu passer sans qu'on lui retire son arme ?) une colère noire et sauvage, ainsi que plus en profondeur, une peur glaçante, l'envahirent. Et explosèrent avec une telle puissance qu'il ne put résister plus longtemps.

"Vous êtes stupides ! Ou fous... plus que vous ne l'êtes !"

Il sortit des rangs de la foule, et avança de quelques mètres, non loin de l'adolescente étrange alliée au clown. Sans un regard vers ce dernier, il se tourna vers le rassemblement de criminels, et s'adressa avec eux assez fort pour que tous l'entendent. Sa voix monstrueuse et rauque retentit :

"Vous allez vous mettre au service de ce monstre, qui n'a pas plus d'estime pour vous que pour ses victimes, pour qui vous êtes... de la fiotte ! Que croyez-vous ? Que se battre à ses côtés vous sera profitable ? Vous êtes naïfs, d'une naïveté incroyable ! Que croyez-vous qu'il fera de vous une fois qu'il se servi de vous ? Qu'il vous laissera libres et en vie ? Ah ah, c'est mal le connaitre ! Il vous hait et vous méprise autant que ses ennemis. Vous, sa famille pourtant... les criminels opportunistes comme vous sont des minables qu'il a en horreur. Et une fois qu'il vous aura utilisé pour s'emparer de Gotham et écraser la population sous la terreur et la mort, dans les ruines de la ville, que fera t'il de vous ? Il vous ELIMINERA !!!

"Vous serez un obstacle, dés lors qu'il aura obtenu son ascension. S'il ne vous tue pas parce que vous lui êtes gênants, il le fera parce qu'il vous exècre ou pour s'amuser ! Que croyez-vous pouvoir tirer du mal personnifié ? Vous pensez arriver à le manipuler ? Vous signerez votre propre chute ! Non, écoutez-moi, réunissez-vous plutôt contre lui, parce que tant qu'il existera il sera un danger pour vous, pour nous tous !

"Et toi Copplebot, tu comptes vraiment t'allier avec lui ? Laisse-moi rire, tu es vraiment persuadé qu'une fois que tu ne lui seras plus utile il t'épargnera ? Tu es un de ses pires ennemis depuis toujours, et tu représentes ce qu'il hait le plus, le capitalisme, la dépendance à l'argent ! Quand à toi, l'homme qui menace le Pingouin, tu penses qu'un homme si courageux, si entreprenant, si dangereux, il le laissera en vie ? Vous creusez votre propre tombe ! Bien, je suis navré, mais je vais devoir m'en aller. Je vous conseille de me suivre, tous.
"


Il s’enfonça dans les rangs,
les traversa, et déboucha hors de la foule. Joseph, son garde du corps, était sur ses talons, inquiet. Les laisserait-on sortir ? Il n'avait pas encore regagné le début du tunnel, les regards braqués sur lui, qu'un autre criminel sorti de la foule, et se dirigea précipitamment vers lui. Un gringalet afro-américain avec de longs cheveux tressés

"Hé Mister Y ! Hé le tigre, attend ! Tu te souviens de moi ?"

Il daigna se retourner. "Non, qui es-tu ?". Ils n'étaient qu'à une quinzaine demi mètre du dernier rang, on pouvait encore très bien les voir si on le souhaitait.

"Je suis un petit criminel, un petit minable, qui organisait le deal sur tout le quartier d'Amusement Mile. Tu m'en a délogé de force, et après, ta saleté de came m'a ruiné. Je suis plus rien. J'avais juste un cadeau pour toi."

Et là, l'homme sorti de ses longs cheveux quelque chose. Un couteau, qu'il avait réussi à cacher dans la masse de ses tresses. L'arme luisant dans la lumière du repaire, il frappa, larda Mister Y de coups de couteau. Six dans le torse, furieux. Mister Y se retourna instinctivement, pris de convulsions. L'autre le frappa de trois autres coups dans le dos. Puis il s'arrêta, et cracha cette phrase :

"Tout le monde paye ses dettes un jour, tu l'ignorais ?"



Le chef de la Mafia anti-Mafia eut une réponse étrange, prononcée dans un râle rauque :

"Tout le monde.. Sauf... les empereurs !"


Personne ne comprendrait sûrement jamais. L'assassin s'éloigna dans le couloir de sortie, traversant les clowns, espérant sans doute qu'on ne le retiendrait pas. Pendant ce temps, Mister Y, convulsif, se déplaçait dans des pas imprécis, vers un mur, vers nul part.

"Patron !' s'exclama Joseph.

Il avait été tellement surprit par la scène, sans parler de désarmé, qu'il n'avait rien pu faire. Plutôt que de poursuivre le petit criminel, le garde du corps se jetta sur son chef, tenta de le saisir. Mais celui-ci continua sa route, jusqu'au mur.

"Ce... n'est rien... Ca va aller."


Il éclata d'un grand rire sadique et se laissa tomber sur le sol.


[Vous n'êtes pas obligés de réagir à cet évènement, d'autant que vous ne l'avez peut être pas vu. Occupez-vous avant tout du plus important, la réunion et vos réponses au Joker, le reste doit être secondaire et prendre moins de lignes Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Mar 29 Jan - 23:21

Suite à son intervention, d'autres criminels prirent à leur tour la parole tandis que certains retardataires faisaient leur apparition.
-Bonjour Miss...
Une ombre passa sur son visage, elle reconnaissait cette voix.
Il ne manquait plus que lui...

La Charpentière se retourna pour voir son interlocuteur, rien de moins qu'un vieil homme, et aveugle de surcroît.

"Ce bon Docteur Sartre ! Ça faisait un bout de temps que nous ne vous avions pas vu à Gotham, nous commencions à croire que vous aviez trépassé. Comment vous portez vous depuis le braquage? Le Chapelier sera ravi de vous savoir en vie... peut-être même qu'il vous invitera à prendre le thé, qui sait?"

Ses paroles étaient teintées d'ironie. Elle se serait bien passée de ces retrouvailles. Il faut dire que la jeune fille n'appréciait guère ce Mr Sunshine, qu'elle trouvait imbu de lui-même. Sa participation lors d'un casse avec le gang s'était révélée pour le moins houleuse. De simple invité, le vieil homme s'était comporté de manière très impolie en voulant tout diriger, ce qui avait eu le don d'exaspérer Jenna et de faire sortir de ses gonds Tetch. Et cette manie qu'il avait de l'appeler à tout bout de champ "Miss" !

"Allez-vous le rejoindre? Le Joker, je veux dire. Pour ma part, je ne me suis pas encore décidée..."

Jenna reporta son attention sur l'assemblée. Zsasz, Freeze, le Fool... Tous étaient prêts à suivre le Joker dans sa folie. Elle-même était quelque peu tentée, mais préférait attendre d'en savoir plus avant de prendre une décision.

- "Mon idée est simple. Aucun d'entre nous n'est intéressé par l'argent. Nous avons tous un désir de misanthropie et de destruction qui nous tient à cœur. Pourquoi ne pas lancer ce vaste projet ? Nous détruirons la Mairie, nous tuerons les Justiciers d'état, et nous raserons cette ville, tout en nous baignant dans le sang des supposés héros. J'attends vos avis. Bien entendu, ceux qui se joindront à moi, seront satisfait des désirs de la chair, du sang et de la violence."

Destruction, violence, bain de sang ! C'était plus qu'il n'en fallait à la Charpentière pour arrêter son choix. Elle prit congé du Docteur Sartre.
"Veuillez m'excuser, je dois vous laisser pour le moment. Les affaires, vous comprenez. Mais si le voulez bien, nous parlerons du bon vieux temps un peu plus tard, quand cette réunion aura pris fin".

Beaucoup de criminels semblaient également vouloir se bousculer au portillon, c'était à qui signerait en premier. Toute cette agitation rendit furax l'un des membres de l'assemblée, qui les mit en garde contre leur propre folie et que s'associer à un tel personnage ne ferait que précipiter leur mort à tous.
Il ne réussit qu'à se faire poignarder par un type qui criait vengeance.

Vint son tour de signer. Le Chapelier lui en tiendrait sans doute rigueur d'avoir pris une telle initiative sans l'avoir consulté avant. Mais Jenna pensait pouvoir le convaincre de se rallier à la cause du Joker, d'autant plus que les motivations de ce dernier rejoignaient celles de la Religion du Crime, à peu de choses près.


Dernière édition par La Charpentière le Dim 3 Fév - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Jeu 31 Jan - 20:37

Une fois les questions dites, le Joker prit la parole, il nous exposa alors son projet. Il ne voulait rien d'autre que la destruction à l'état pur. Etait-ce très surprenant de sa part ? Il souhaitait le chaos général à Gotham City, prendre une revanche en quelque sorte, aux agissements des forces de la justice qui avait fait chuté la criminalité dans la ville. Du coup, le clown ne voulait rien d'autre qu'instaurer un ordre de chaos, ni plus ni moins et pour ce faire il demanda à ses convives de le suivre dans cette lutte contre la justice. Son seul mot d'ordre étant de détruire, pour Victor Fries ça ne le concernait absolument pas. Le carnage n'était pas un but en soit, mais plutôt un moyen quand cela s'avérait nécessaire.

Freeze regarda l'assistance, tous s'interrogeaient à ce que le prince des clowns venait d'annoncer. Ce fut également le cas pour l'ex-scientifique, bien que rien ne l'intéresse dans ce projet, il comprit qu'aucune zone de Gotham City ne serait épargner, également son repaire où était entreposé Nora. Non ça ne pouvait pas se faire, il devait se dresser contre cette idée. Mais avoir le Joker comme ennemi n'allait pas arranger les choses. Comment l'empêchait de réaliser ce projet ? Chose difficile... Et tout d'un coup, une idée vint à l'homme de glace, la seule façon de protéger Nora était de se joindre au projet du Joker, il devait simplement diriger l'opération dans le quartier ouest d'Otisburg, où il avait établi son repaire. De cette façon, il pourrait contrôler les risques liés au plan machiavélique du Joker. Mais dans le cas où ce dernier refuserait, il n'aurait d'autre choix que d'aller à son encontre.

" Très bien Joker, après mûre réflexion... "

Mais ses paroles s'interrompirent quand un nouveau personnage entra en scène : le Pinguoin. Lui aussi avait ses ambitieux objectifs, il profita de la réunion pour d'une certaine façon encourager le Joker, mais surtout pour l'après carnage. Un nouveau monde dirigé par des criminels avec leurs propres lois et pour ce faire il fit sa " liste de course ". Le tout en nous menaçant avec ses grenades, mais pour Freeze son apparition fit remonter de douloureux souvenirs, des souvenirs impardonnables d'ailleurs.

Sentant petit à petit sa colère montée il fixa l'immonde volatil durant son plaidoyer, sans s'y détachait son regard. Le savant n'avait alors qu'une idée en tête, anéantir son ennemi de toujours. Bien que ces événements se déroulèrent il y ait bien longtemps, cela ne paraissait que quelques jours dans la tête de l'homme de glace. Obnubilé par cet être méprisable, il oublia la réunion, se maudissant de s'être séparé de son arme, il aurait voulu congeler chacun de ses membres, d'abord les bras puis les jambes et les exploser une par une, chacune de ses propres mains. Lentement, très lentement, jusqu'au dernier et le voir ramper tel l'ignoble animal qu'il était.

Il osait se présenter ici, faire un marché avec les forces en présence armé de grenade. Cela montrait le culot du scélérat, il montrait son véritable visage et qui ici serait assez bête pour s'associer avec une personne qui vous montre directement qu'il n'hésitera pas une seule seconde pour vous poignarder dans le dos. Mais une lourde voix fit sortir le scientifique de ses pensées :

''Même si je connais peu le Joker, même si personne n'est capable de le connaître et de comprendre sa manière de raisonner ou d'irraisoner... je pense que vous vous trompez sérieusement Mr Cobblepot.''

L'homme, qui prononça ses paroles, n'était autre que Silence, apparemment lui aussi prétendait avoir été invité par le Joker, ce qui était plausible, le Joker devait adorer faire salle comble et qui ne saurait être à un rendez-vous donner par le prince du crime en personne, mis à part ses ennemis... Pour le moment Silence prit la parole et il exhorta le Pinguoin à sortir avec le peu de dignité qu'il lui restait, ou plutôt son assurance-vie, mais Freeze ne comptait pas qu'il s'en sorte si facilement. Il avait commis deux erreurs, la première était le fait qu'il vienne ici, la seconde, qu'il espère s'en sortir indemne après ses menaces. N'écoutant que sa vengeance, le savant se dirigea vers le piaf et saisit le composant de son arme qu'il avait retiré préalablement, il le jeta sur la main du Pinguoin, il n'avait pas les mêmes propriétés qu'une fois assemblés à son arme, là elles étaient moindres. En fait, elle n'avait que pour seule propriété, de geler temporairement la chose inondée par le liquide, ici la main de Cobblepot qui serrait les grenades. C'est alors que leurs regards se croisèrent, ils étaient remplis de haine, de colère, les mots semblaient vains, leurs yeux parlaient pour eux. Freeze approcha alors son doigt vers la goupille, eh oui, pourquoi ne pas faire de ce pingouin, un manchot, mais il se ravisa, il ne voulait pas provoquer la colère de l'hôte, non, c'était au Joker de décider. Il bouscula le Pinguoin droit vers les griffes du Joker, à lui de voir s'il voulait le punir ou non, pour Freeze, sa vengeance s'abattrait tôt ou tard... le moment venu.

Après quoi, difficile de se ressaisir et retrouver un calme serein pour poursuivre cette réunion, il n'oublia pas néanmoins ce qu'il voulait dire avant l'interruption du Pinguoin et reprit :

" Je disais donc, que j'acceptais à la condition que tu me laisses m'occuper d'un quartier bien définis, c'est ma seule condition, je te laisse décider... Et en prime je peux te débarrasser du volatil qui traine dans tes pattes et cela sans aucune contre-partie. "

D'autres s'étaient déjà alliés au Joker sans hésiter, il possédait des fans dans l'assistance. Puis un individu, avec un masque de tigre sur la tête, prit la parole en s'opposant ouvertement au Joker, il essaya de rendre service aux membres réunis en lors prévoyant un destin funeste en pactisant avec le prince du crime. Qui ne savait pas cela ? Chacun avait un but non dissimulé, le fait qu'il soit présent à la réunion en était déjà la preuve, à moins d'être aussi perturbé psychologiquement que leur hôte, ou plus même. Mais ces propos s'évanouirent aussi rapidement que la vie de leur orateur, en effet, l'un des criminels ayant une dent contre lui, profita se sa sortie pour le poignarder. Eh bien, pour une assemblée qui interdisait les armes on peut dire que l'objectif n'était pas atteint.
Revenir en haut Aller en bas
Unknown

Crime
Crime
avatar

Date d'Inscription : 18/04/2012
Nombre de Messages : 362
Vous à Gotham : Revenu du monde des morts

MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Ven 1 Fév - 20:40

De nouveaux invités firent leur apparition, dont surtout, Mister Freeze, le Pingouin, Silence et Victor Zsasz. Ceux-ci avaient leur réputation à Gotham et étaient largement connu du grand public. Il n'avait pas percuté les mots de Mister Y au départ, car dans sa fuite, il était complètement absorbé par le discours du Joker mais... Une boule à l'estomac, naît de sa colère apparu quand il se remémora les mots de son employeur.

* Rira bien qui rira le dernier * Dit il en pensant à d'atroces choses...

S'en suit le discours du Joker, un discours plaisant à écouter et tellement plein de bonnes idées ! Etablir la souffrance à Gotham, pour tous et toutes et un excellent moyen de divertissement pour un sociopathe sadique et misanthrope. "Misanthrope", ce mot percuta les oreilles de l'Anglais. C'est tout ce qu'il était. La haine contre la race humaine, contre sa race. Cette haine qui l'a créée, cette haine qui l'a incité à tuer, torturer, blesser, détruire... Cette haine qui l'a rendu complètement fou. Les objectifs du Joker correspondaient parfaitement au profil du Fool.

"...Ceux qui se joindront à moi, seront satisfait des désirs de la chair, du sang et de la violence."

L'envie de le rejoindre ne fît qu'augmenter de nouveau. Joker faisait une formidable pub pour son entreprise, qui faisait parfaitement son effet sur Fool.

"Détrompe-toi, Joker, il y en a au moins un ici qui est plus qu'intéressé par l'argent."

Le Pingouin s'était présenté à l'invitation du Joker. Il avait un sacré culot de se présenter à lui après toutes les "bagarres" qu'il y a eu entre eux... Il fît un discours qui failli faire mourir de rire le Boucher, il réclame son épargne dans la destruction de Gotham car selon lui, les criminels associé au Joker auraient besoin de lui ? Une excellente vanne, et Fool ne se gênait pas de rire en plein discours du manchot. Depuis quelques temps, son marché avait fait face à une concurrence, plus que redoutable sur le marché des armes. Julien Morgan. Un grand PDG le jour, trafiquant d'arme la nuit, il est l'ami du Killer Croc qui est l'ami du Fool. En faisant jouer les influences, Fool pourrait avoir des armes pour son gang a de bons prix, meilleurs que ceux du Pingouin. Et si, influencé par la pub du Joker comme l'est Jin, il vint se joindre au prince du Crime, l'alliance pourrait bénéficier de ces prix.

Silence, justicier d'Etat, apparemment non pas venu comme un ennemi, ne manqua pas de remettre le Pingouin à sa place, et peut être ainsi, lui faire remarquer la dangerosité dans la situation dans laquelle il était. Plusieurs personnes ce sont dors et déjà voués au Joker, et le plus surprenant et l'acceptation de la proposition du Joker par Freeze qui avait alors toute l'attention de la foule. Rien qu'avec Freeze aux côtés du Joker, l'alliance était on ne peut plus menaçante. Avec un petit sourire sur le visage, Fool s'avança pour se démarquer de la foule.

-" Tu me vends du rêve, Joker. J'accepte avec joie ta proposition. "

Il était réellement joyeux de pouvoir atteindre les objectifs du Joker, qui étaient plus ou moins les siens dans un sens. Mais ce qui le rendait encore plus joyeux, c'était de mettre en rogne Mister Y, qui venait de hurler contre le Joker, se liguant ainsi, officiellement contre lui. Alors, sachant que l'agent de Y serait l'allié de son ennemi, cela ne serait qu'on ne peut plus drôle pour le sociopathe. Mais on pourrait bientôt s'attendre à une rupture dans le contrat des deux personnages... Et contrairement à ce que peut penser Mister Y, Fool n'a plus besoin de son argent. Au moment même de la réunion, Croc est partit de son côté, s'emparer d'un trafic qui sera le gagne pain du gang. Ainsi, cela laissera Mister Y, dans une situation, très dangereuse.

_________________________________


Fool's thème :

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   Ven 1 Fév - 21:14

Le Joker commençait à être insultant. En soi, ce n'était pas très grave, mais là il s'en prenait à l'une des rares personnes que Zsasz appréciait : Carmin Falcone.

Première erreure du clown.

Ensuite, il comptait s'en prendre à Gotham, et donc forcément à Batman. Victor ne pouvait pas participer à ça. Il avait besoin du chevalier noir pour ses projets.

Deuxième erreure.

Le Joker n'est pas intéressé par l'argent, il aurait pu être quelqu'un de bien. Mais il est nettement trop fou, et sa folie est différente de celle de Zsasz...Elle est dangereuse.

Malgré tout celà, Victor décida de rester quand même à la réunion, ne serait-ce que par curiosité. Et puis, il devait bien ça au Joker. Après tout, c'était quand même lui qui l'avait libéré.

Mais sa conviction de rester ne dura pas longtemps, car aujourd'hui était peut-être le jour que Victor Zsasz attendait depuis des années, sans le savoir.

Après quelques paroles du Joker, presques insensées, iréelles, un homme s'avança vers lui, Cobblepot. Oswald Cobblepot...Le fils de pute, qui avait créé Zsasz le tueur au couteau. Toute sa vie, tout son désastre était le résultat de ce Pingouin.
Victor s'était promis qu'il le tuerait un jour. C'était l'occasion révé, il était là à quelques mètres de lui.

Bien sur le pingouin n'était pas venu seul, il avait même réussi à entrer avec des armes.

Pendant qu'il se montrait provocateur envers le Joker, Zsasz ne bougeait plus. Il n'y croyait pas encore...Il Observait attentivement cet homme. Il ne réagit même pas à l'appartion et aux propos de Silence.

Ce dernier demana à Cobblepot de partir gentillement. Jamais. Si le pingouin quitte cette assemblée, ce sera les pieds devants.

Cependant, deux choses firent réagir Zsasz la première c'est lorsqu'Eliott pointa une arme sur le front du pingouin et la deuxième est l'intervention de Freeze qui était la aussi et qui le menacait de le tuer. Il fallait intervenir et vite. Au fond de l'assemblée Victor prit la parole :

" Ecartez-vous du piaf je vous interdis de le toucher, laissez le."

Zsasz releva sa capuche et attira de nombreux regards, dont celui de Cobblepot :

"Il est à moi."

Victor s'approcha du pingouin, doucement, mais avec une rage certaine que son regard pouvait traduire. Ils étaient face à face. Victor était à un metre de son ennemi juré.

"Comment oses-tu réapparaitre ici, devant moi, après ce que tu m'as fait?...Regarde moi...REGARDE MOI...Tout ça c'est à cause de toi. Tu...Tu as fait de moi un monstre, tu as gaché mon existence et pour ça je vais te tuer. Toute ma vie j'ai attendu ce moment. Donne moi une bonne raison de ne rien faire. Ici, rien ne m'en empêche. "

Victor saisit le pingouin par le peu de cheveux qu'il possédait. Une arme était toujours pointé sur lui, sa main avait gelé, ce n'était pas un bon jour pour lui.
Il se tourna vers le Joker

" Joker, d'abord merci de m'avoir libéré. Ensuite, je vous annonce à tous que ce soir, le pingouin va mourir et qu'après je quitterai cette réunion.

Victor plongea ses yeux dans ceux de Cobblepot

"Un dernier mot ordure?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Réunion de Criminels [Criminels seulement]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion de Criminels [Criminels seulement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réunion de Criminels [Criminels seulement]
» L'équipe de détective et les criminels à arrêter
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Editorial de Sabine Manigat sur l'insecurite
» Le poids et le nombre des deportes pour 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Zone industrielle :: Aciérie Entreprises SIONIS-