RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Distinguer l'art du symbole [Fei Long]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Distinguer l'art du symbole [Fei Long]   Sam 29 Déc - 18:37

L'homme qui se faisait maintenant appelé ''Silence'', un nom aussi énigmatique de par sa signification que de par son origine, marchait dans les rues agitées de Chinatown.
Les habitants le dévisageait avec beaucoup de discrétion, mais le poids de tout ces yeux se ressentait instinctivement. Chaque étranger étaient nettement observé dans ce quartier et d'autant plus si son visage est masqué.
Malgré le soin apporté à la confection d'un nouveau visage, tout autant qu'une nouvelle identité, Thomas portait systématiquement les bandelettes qui représentaient sa principale symbolique ; un autre hommage au passé... Elles étaient devenues quasiment vitale pour lui, comme une drogue apportant un bien être propre. Il ne supportait pas de toute façon se voir dans un miroir, une eau ou une vitre. Cette image qu'il refusait, aucun autre n'avait besoin de la voir. Elle ne représentait rien, rien qu'un bouclier.

Cette journée n'était pas une journée comme les autres.
Il venait de quitter les Marshalls quelques heures plus tôt en leur confiant une mission des plus précieuses. Leur échec ou leur réussite avait plus d'importance pour sa propre existence que pour celle de Gotham. Depuis qu'il avait appris la rumeur qui circulait autour du Batman, une bougie s'était allumée dans son esprit. Il avait élaboré plusieurs hypothèses, aucunes ne devait être écartées avant d'en apprendre d'avantage. Mais il percevait nettement une réalité, une réalité cachée pour l'ancien maire dictateur de Gotham. Un plan fin et créé à son insu. Au bout du compte, il se sentait encore plus manipulé qu'avant, un engrenage d'un plan flou et foireux dont le taux de réussite paraissait bien faible face aux mécaniques du hasard et aux autres pièces potentielles. Il se sentait implacablement perdu, mais guidé par un hasard chanceux.
Il s'était beaucoup dispersé c'est dernier mois, il avait tenté différents plans, étudiés, mais aux faibles conséquences, il s'était créé un véritable réseau de relations, mais en évitant les pièces maîtresses...
Et la fin de Gotham approchait à grand pas. Il le savait et il se devait d'agir avant cela, alors même que la précipitation serait la pire chose à faire.

Tout en réfléchissant, Silence arriva devant le grand dojo de Chinatown.
Voilà qui devrais me détendre un peu.

Silence entra dans le bâtiment et se dirigea vers l'accueil.

''Bonjour monsieur, je suis le justicier d’État Silence. Je recherche le professeur Long. Est-t-il bien au dojo en se moment ?''

Une question dont il connaissait bien évidemment la réponse. Il ne se déplaçait à la suite d'une simple hypothèse, mais c'était renseigné auparavant. Normalement Fei Long venait de terminer un cours depuis quelques minutes et il ne devrait pas refuser une discussion privé avec un Justicier d’État.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Distinguer l'art du symbole [Fei Long]   Dim 30 Déc - 3:14

- Maître Long ?

- Je te l’ai déjà dit, Frank, ne m’appelle pas Maître, répondit calmement Fei Long.

- Pardon, heu... Je voulais savoir, la dernière fois une brute m’est tombé dessus et je n’ai pas su me défendre, avoua t’il, visiblement gêné. Il m’a bloqué au sol. C’était horrible, je ne pouvais absolument rien faire !

- Montre-moi.

Le jeune lycéen tout timide s’empara du bras de son professeur qui laissa le soin à son élève de reproduire la situation dans laquelle il s’était retrouvé. Effectivement, le corps bloqué sous les jambes de Frank et le bras droit verrouillé des deux bras de son élève, il n’y avait visiblement aucune issue de secoure.

C’est alors que Fei Long planta ses dents dans la cheville de Frank et serra la mâchoire très forte dont la réaction fut immédiate : le jeune lâcha prise et libéra le petit Dragon.

- Aïe ! Ce n’est pas du jeu !

- Comment ça ? Se défendre n’est pas un jeu. La brute dont tu me parles n’a pas hésité à se servir de tout son poids sur toi, toute sa force, tout son corps ? Alors ne te gêne pas pour faire de même.

La simplicité. Le tronc de l’arbre que l’on ne perçoit même pas alors que sans lui il n’y aurait aucune feuille, aucun fruit. Fei Long osait espérer que les pratiquants d’arts martiaux s’intéressent plus aux racines de l’arbre qu’aux feuillages et autre arborescences. Fei Long répétait souvent ceci : « En Bouddhisme, il ne sert à rien de vouloir chercher dans l'effort. Sois très ordinaire et ne fais surtout rien de spécial. Mange ce que tu dois manger, défèque et pisse quand tu dois le faire et quand tu es fatigue, va te coucher. Les ignorants riront de mon programme mais les plus sages comprendront. »

Il est inutile de chercher la complexité, d’élaborer une technique douteuse pour se sortir de cette soumission. Le mordre comme l’a fait le virtuose du Kung Fu en était la preuve.

- N’en fait pas une technique car ce sera le meilleur moyen de perdre tes dents, termina t’il avec un large sourire.

Son cour était terminée et il voyait déjà la communauté Nippone le dévisageait du regard dans leur kimono si saillant, se préparant pour leur cour de Karaté.

- Hey Fei Long! s’écria l’un d’eux. On dit que ton maître enseignait un Kung Fu inventé par une femme, c’est vrai ?

Quelle ironie. C’était bien eux, les pratiquants du Karaté du Dojo Funakoshi qui avaient le plus besoins des enseignements de Fei Long. C’étaient bien eux aussi, qui ne souhaiteraient pour rien au monde un professeur d’origine Chinoise.

Fei Long, rôdé face à ce genre de provocation, fit la sourde oreille. Il se contenta de ranger le matériel qu’il avait déployé pour son cour, sans accorder un regard aux imbéciles en peignoir de bain.

Lorsqu’il termina de replacer le dernier sac de frappe, Mao, qui gérait toute l’administration du dojo se hâta d’arriver à sa hauteur pour lui annoncer :

- Excuse-moi, Fei, un justicier d’état te demande du nom de Silence. Je l’ai jamais vu, je ne sais pas qui c’est. Enfin, bref, bouge toi d’aller le voir je ne veux pas de problème dans mon dojo. Vu ?

- Oui, bien sûr.

Un justicier d’état ? Le doute commença à s’emparer du jeune Long. Il se tenait toujours à l’écart des histoires et n’en provoquait jamais. Sauf peut être...
Sauf peut être, la fois ou Fei Long décida de gagner un peu d’argent dans des combats clandestins dans ce sous-sol étrange et macabre ? Cela à faillit lui coûter la vie, mais il à réussit à s’en sortir au prix de sueur et de sang.

Fei Long se dirigea à l’accueil là ou visiblement le justicier devait l’attendre.

- Bonjour, monsieur. Apparemment vous vouliez me voir. Qu’est ce que je peux faire pour vous ?

L’homme qui se tenait devant lui ne lui disait absolument rien. Il n’avait pas le souvenir de l’avoir croisé un jour. Un tel visage sur de telles épaules carrées, il s’en souviendrait...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Distinguer l'art du symbole [Fei Long]   Jeu 3 Jan - 14:15

Alors que Silence attendait patiemment le professeur d'arts martiaux, les hypothèses continuaient leur farandole dans son esprit. S'en rendant compte soudainement, il choisit de se rappeler ses connaissances en art martial apprises en Europe.
L'asiatique arriva alors.

''Bonjour Mr Long.''

Silence sortit une carte de son veston à la manière d'un flic montrant la sienne. Cette similitude de gestuelle gonflait toujours légèrement son égo même s'il détestait intérieurement les institutions représentants l'ordre et les lois.

''Je me nomme Silence et je suis un justicier du Corps d'État.''

''J'aimerais prendre un peu de votre temps. Je suis très intéressé par ce Dojo Mr Long, me le feriez vous visiter ?'
'

Au cours de cette visite qui devait probablement étonner Fei Long, loin d'être un ancien membre de cette institution, Silence posa une nouvelle question lorsqu'ils furent dans une des salles d’entrainement.

''Qu'enseigne-t-on comme arts dans ce Dojo ?''

HJ : J'anticipe le fait que tu accepte de me faire visiter, si tu a prévu autre chose, dit le moi et j'éditerais
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Distinguer l'art du symbole [Fei Long]   Mer 20 Mar - 21:59

Un justicier du corps d’état ? Voilà une visite impromptue assez atypique. Fei Long avait peur que sa visite soit beaucoup plus « officielle » que cela. Fei Long attirait les ennuies car il a la sale habitude de tenir tête aux malfrats, sbires et autres dégénérés, composant essentiel de la gangrène de cette pauvre ville. Le petit Dragon ne courbe jamais l’échine.

Il invita donc ce « Silence » à lui emboîter le pas en direction des salles du dojo de Chinatown.


- Je suppose que vous voulez apprendre à combattre pour des motivations purement professionnelles ? Ou bien êtes vous animé par autre chose ?

Il avait déjà, bien volontiers donné des moyens de défenses a quelques membre du G.C.P.D. Seulement, cela lui avait engendré de lourde conséquences sur les relations diplomatiques des familles de Chinatown. Fei Long afficha un visage navré à Silence.

- Ce dojo appartient à la plus grande famille nippone de Chinatown, pour ne pas dire « la plus grande pègre nippone... ». Je suis Chinois et j’ai eu toute les peines du monde à avoir l’autorisation de louer une salle de ce dojo pour mes cours, à cause de quelques différences ethniques absurdes. Je suis vraiment désolé Mr,Silence, mais je doute que votre venu régulière à mes cours soit apprécié par les grosses têtes de ce secteur de Gotham et vous m’en voyez fortement désolé.

Et c’était le cas. Fei Long avait pour idéologie d’enseigner à qui voulait apprendre, sans aucune distinction de race, origine ou autre. Or, ici, il était coincé, malgré l’insigne de Justicier d’état de ce possible élève. Les relations entre la famille Long et la Triade sont très délicates. Elles sont maintenus par un profond respect, mais susceptible de vite dégénéré à la moindre déviance. Fei Long avait déjà donné des cours à la police de Gotham et il a été rappelait à l’ordre par les sbires de la Triade. Amicalement.

- Je vais bientôt cesser mes activités à cause de cela, au sein de ce dojo. J’ai d’autres projets qui me tiennent à cœur. Fei Long plongea sa main dans sa poche et en sortit une carte de visite. Tenez, ce sont mes coordonnés personnelles. Appelez-moi à une autre occasion si l’envie d’apprendre l’art tient toujours, nous trouverons un moment pour que je vous enseigne ce que je sais.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Distinguer l'art du symbole [Fei Long]   Mer 3 Avr - 17:28

Le professeur Long semblait quelque peu mal à l'aise face à cette visite impromptu d'un Justicier d’État. C'était compréhensible, notamment du fait que les forces de l'ordre s'aventurent bien rarement dans le quartier de China Town, mais se sentait-il peut-être coupable par bien des actes ?
Cette supposition était sans importances pour Silence. Il n'était pas venu pour cela. Le Maitre des Arts martiaux devina alors rapidement l'objet de sa visite.

"C'est exacte, Mr Long. En tant que Justicier d’État je dois pouvoir affronter à mains nues des individus parfois plus nombreux, plus forts, mais toujours avec la ferme intention de me tuer. J'ai besoin de votre expérience pour accomplir ma vocation."

Lors de leur petit tour, Fei Long expliqua que suivre des cours dans ce Dojo serait impossible, mais qu'il ne déclinait pas sa demande.

Cela lui convenait parfaitement. Aller et venir dans un tel lieu serait évidemment très remarqué et ne jouerais pas en sa faveur. Des cours particuliers avec cet homme, qui fut repéré comme un prodige de l'Art dans une arène par l'un des ses contactes du milieu criminel, serait bien mieux. Le temps lui manquait pour acquérir des capacités suffisantes pour tenir tête à l'un de plus grands combattants du Monde, mais il ne devait pas rester inactif, écrasé par sa médiocrité.

Il pris la carte de visite et l'observa :

"Je vous félicite pour sa votre perspicacité et vous remercie pour votre bonté Mr Long. Je vous assure que j'ai de quoi indemniser vos leçons."

Il lui tendit sa main gantée.

"Je vous recontacterais très rapidement, Professeur Long. Faites bien attention à vous et s'il vous arrive n'importe quel souci que vous considérez de taille, n'hésitez pas à appeler le GCPD en demandant l'aide du Justicier Silence. Dans cette cité dangereuse, nos deux sorts peuvent être liés."

Sur ces mots, il repartit.
Une confrontation avec le Batman ou ses alliés sera inévitable. Heureusement pour lui, sa couverture semblait durer, mais pour combien de temps ?...
La marionnette devait couper ses fils et se préparer à affronter son destin.


HJ : Je propose que l'on continu dans le lieu de ton choix. Tu peut planter le décor avec un premier post, je te rejoindrais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Distinguer l'art du symbole [Fei Long]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Distinguer l'art du symbole [Fei Long]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Distinguer l'art du symbole [Fei Long]
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Michaëlle Jean, un Symbole de Réussite de la Diaspora Haïtienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Chinatown :: Dojo Funakoshi-