RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 A Death in the Family [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: A Death in the Family [PV]   Ven 5 Oct - 14:00

Sarajevo ... Il y'a de nombreuses années.

La guerre dans les Balkans, les massacres, les pillages, si loin de Gotham et pourtant si familier pour le Prince des Clowns, le Joker. Après avoir essuyé de nombreux revers, il fallait que le Joker vende ses armes entreposées. Il disposait d'un stock de mitrailleuses et de AK-47 flambants neuf qu'il devait impérativement vendre, et bien sur, le seul principal intéressé, c'était les Serbes. Bien entendu, on ne transporte pas des armes par avion, c'est alors qu'une idée vint au Joker. Il avait dans ses connaissances une jeune femme du nom de Sheila Todd. Cette femme travaillait dans une ONG minable, vivant de presque rien, et le plus amusant, c'est qu'elle devait un service au Joker, malgré le fait qu'elle n'avait rien a lui donner. Il y'avait cependant une chose, elle bénéficiait d'un transport de vivres non contrôlé par les douanes et ce serait très simple de faire sortir sa cargaison pour qu'elle arrive en Serbie.
Après l'avoir contacté, le Prince des Clowns avait mis du maquillage pour camoufler son vrai visage et voyager en première classe dans un avion en direction des Balkans. Sa bande le suivait, ses clowns personnels, imbéciles, mais costauds.
Une fois là-bas, un grand hangar fut réservé, pour l'entrepôt des vivres médicales mais aussi pour les armes du Joker. La réception se ferait bien plus tard, le commanditaire avait déjà prévu de fournir près de vingt millions de dollars américains pour ces armes, le Joker avait son argent pour ses armes et pour l'élaboration continuelle de son gaz "Venin".
Cependant, les choses ne se passent jamais comme prévu. En effet, les soldats de l'ONU en poste s'étaient rendu compte de choses louches et le Joker a dut faire bouger sa marchandise en pleine montagne, à la frontière, loin des zones de combats. Le chargement devait se faire le plus vite possible, le plus loin des médias et des autres gêneurs.

Cependant, une autre chose venait à la rencontre du Joker, le dénommé Ra's Al Ghul voulait l'embaucher pour organiser une distraction. Piller un centre de fournitures médicales non loin de l'endroit où le Joker se trouvait. Ra's Al Ghul avait évoqué la possibilité que le Batman serait dans la région, et qu'il pourrait gêner la Ligue des Ombres dans ce secteur, le Joker ne se fit absolument pas prier, et il accepta le marché.
Le soir-même, les hommes du Joker, revêtus de leurs parkas et de leurs masques de clown foncèrent vers les médicaments, gazant de "Venin" les gardes qui se dressaient devant eux. Du travail facile, qui provoquait chez le Joker un sentiment agréable : Celui du Chaos bien organisé, aucune règle, et bien sur, beaucoup d'amusement. Alors que le pillage continuait, le Joker observait et espérait une certaine chauve-souris ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Ven 5 Oct - 16:16

Il était Robin, il était tout puissant, pour Jason Todd il n’y avait pas d’autres vérités en cet instant. Ses tensions récentes avec le Batman semblaient s’être envolées par la perspective de quitter Gotham pour les besoins d’une mission. Après tout, Jason restait encore un gosse et le fait de quitter le pays avait quelque chose d’assez exaltant. Bien entendu, Bruce gardait son air sérieux et impénétrable, celui qu’il avait toujours eu et que rien ne semblait pouvoir lui enlever. Il devait être assez ennuyant d’être Bruce Wayne…
Les Balkans, il y a quelques années Jason aurait simplement pensé qu’il s’agissait du nom d’un restaurant dans Gotham, sauf que depuis Wayne était passé par là et l’avait foutu à l’école. Une région à risque, encore aujourd’hui… Il se souvenait surtout de Sarajevo à cause de François-Ferdinand, tu parles d’un nom ! L’incongruité du patronyme était telle que cela se marqua tout de suite dans sa mémoire…
Enfin bon, ce cher F-F était mort et enterré depuis longtemps, et ce n’était pas vraiment à cause de lui qu’ils se rendaient de ce côté ci du monde.
Des choses louches, il y en avait toujours eu dans des pays de ce genre. Qu’est-ce qui pouvait donc pousser le Batman à abandonner Gotham pour un trou pourri dans lequel il n’avait rien à faire ? Ils avaient assez de crimes dans leurs rues pour ne pas s’occuper de ceux des autres, la réponse devait alors être simple : certain de leurs « vieux amis » se trouvaient également là bas.
Les consignes de Jason étaient simples : pas d’idioties, réfléchir un minimum avant d’agir, ne pas blesser gravement si combats il y avait et ... et pas d’idioties.
Les seuls trucs idiots, selon le jeune garçon, étaient juste les ordres énoncés ci-dessus. Il gardait cependant cela pour lui. Sa colère, il la défoulerait contre ses ennemis…

Robin fut vite séparé du Batman. Le compte-rendu d’une attaque en cours non loin de l’endroit où ils se trouvaient, le poussa à foncer tête baissée malgré les avertissements. Une diversion ? Oh peut-être mais et alors ? La perspective d’en découdre avec quelques malfaiteurs était la plus forte, qui plus est cela l’aiderait à se réchauffer un peu au milieu de toute cette neige.

« Yeahaaaa ! »


Il était jeune, immature peut-être, et surtout l’idée de la mort lui apparaissait totalement étrangère pour autre chose que les malfaiteurs. Lui ? oh lui, il était immortel !
Les silhouettes des malfaiteurs étaient déformées par les parkas, cependant cela n’empêcha pas Jason de remarquer la présence des masques de clown. Ca, plus le fait qu’ils attaquaient à l’aide de Venin.
Il attaqua rapidement, fauchant un premier homme au niveau des jambes et prêt à en découdre avec les suivants. Sauf que les suivants… hé bien les suivants semblaient décidé à battre en retraire, convaincus que si « demie portion » était là, alors « Big Man » également. Si Batman l’avait suivi, Jason ne le savait pas, mais le jeune garçon avait bien l’intention de s’amuser, surtout au dépend des clowns.

Quoi qu’il en soit, le Joker ne devait pas être loin, et Jason se sentait tout à fait prêt à en découdre avec lui après ce petit « échauffement ». A moins que les hommes de mains ne fassent demi tour et reviennent en masse, mais bon il saurait bien s’échapper de ce genre de situation.
Il était Robin, il était immortel…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Ven 5 Oct - 18:18

Le Joker savait très bien ce qui pouvait se passer. Le grand homme était finalement dans les Balkans, laissant Gotham City à son sort, sans ange gardien. Mais cela voulait dire que le Batman s'intéressait toujours aux activités de l'empereur du Crime. Mais le Joker fut limite surpris de voir que ce n'était que le petit oiseau qui venait se frotter aux hommes du Joker. Très vite, le combat s'engagea. Les hommes du Joker étaient de parfaits imbéciles, musclés, forts, mais pas malins pour un rond. Le Joker ne les embauchait pas pour leur quotient intellectuel, mais parce que ces petits gars avaient un bon coeur, et si jamais le Joker en avait besoin, il pourrait se servir qui sait ? Nan le plus important, c'était d'avoir de quoi se protéger et d'avoir des pantins a sacrifier au cas où.
Cependant, c'était moche. Il y'aura une note salée au niveau des frais d'hopital. Le Joker se cacha dans l'obscurité, prenant par la poigne la dénommée Sheila Todd. Il la confia à Sammy, un des hommes du Clown qui la tenait en otage, le gamin aurait surement un moment d'hésitation, et le Joker frapperait un grand coup.


Sammy - "Bouge pas, petit, ou je la bute."


Dit le dénommé Sammy en pointant son Magnum sur la temps de la jeune femme. C'était un moment presque chevaleresque. Autant, le jeune et blanc héros viendrait la sauver du sinistre malfrat, mais autant les contes de fées ne se terminent pas souvent bien. Ce soir, le Joker était d'humeur maussade, il voulait étancher sa rage qu'il avait au fond de lui-même. Se baigner dans une rivière de sang et montrer au Batman que le temps des Blagues et des Farces gentilles étaient bien finies. Il fallait instiller la peur et le malheur.
Dans l'ombre, le Joker patientait, le moindre moment de faiblesse, le moindre moment d'hésitation. Il avait un pied de biche qu'il avait trouvé dans l'entrepôt, il cognerait vite et fort. Cet objet était si froid, si agréable, que le Joker en éprouvait un certain plaisir a le caresser et a le gouter du bout de la langue. Bientôt, le petit Robin tomberait du nid, oh que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Ven 5 Oct - 19:32

« Hé bah mon grand, t’as gagné en quotient intellectuel pour avoir cette idée tout seul ? Mais c’est bien, ça ! Sauf si on t’as aidé, pfff »

Des otages, enfin un otage…une femme qui plus est ! Le classique du classique. La menace n’enleva pas son sourire à Jason, il était passé par des situations bien pires et trouverait bien une solution.

« Ne vous inquiétez pas, miss, ça va aller ! »

De fait, le jeune garçon sembla se calmer et obéir aux invectives du dénommé Sammy. Malgré tout il restait les épaules droites, un air bravache au visage, à examiner la situation. L’arme – c’était quoi, un magnum ? Ouais on dirait bien- était braquée sur la tempe de la civile, laissant peu de doutes sur ses chances de survie si l’homme appuyait sur la détente. Qu’est-ce que Batman aurait conseillé ? Bah, il lui aurait sûrement dit que tout ceci ne serait jamais arrivé si Jason avait fait l’effort de l’attendre et de bien réfléchir avant d’agir parce que conséquences, et tout, et tout, blah blah blah…
Rien que d’y penser, cela l’ennuyait.

Hey gros lard, c’est plus simple de viser une cible immobile, t’as trop peur de me rater? Wah, t’es un cas encore plus désespéré que je ne le pensais !

Grognement de la part de Sammy, apparemment il ne fallait pas trop lui en demander niveau vocabulaire. Cependant Robin l’avait assez énervé pour qu’il jette la jeune femme plus loin et s’en prenne à l’adolescent.
Le moineau avait à échapper au chasseur désormais, perdre quelques plumes à cause d’une arme à feu n’était pas dans ses intentions. Toute à ses cabrioles pour éviter de se faire trouver et la peau, et le costume, Jason songea avec amertume que leur boulot serait bien plus facile, à Batman et à lui, s’ils disposaient de gadgets de ce genre. Evidemment, avec Batman cela était hors de question : pas de meurtre, pas d’arme.
Sûr de gagner, sûr de s’échapper, le jeune garçon relâcha sa vigilance. Erreur fatale : il ne surveillait pas ses arrières aussi, lorsque Jason s’abrita, hilare, derrière un container, il ne comprit qu’au dernier moment qu’il aurait du être bien plus prudent. Plus précisément, lorsqu’il se cogna contre quelque chose…ou quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Ven 5 Oct - 19:53

Et le jeune garçon venait de cogner le Prince des Clowns, le Joker.
C'était pas vraiment une bonne nouvelle si on pouvait le dire ainsi. Aussitôt que le jeune homme heurta le Joker, ce-dernier lui asséna un coup violent au niveau du crâne avec le pied-de-biche qu'il avait dans la main. Un coup violent, net, et un affreux bruit de craquement s'était fait entendre à ce moment-là, comme si on était en train de triturer des os avec un outil. Bref, un bruit assez dégoutant.

- "Ne me dis pas que tu ne l'avais pas vue venir celle-la."


Dit il en ricanant.
Le pied de biche dans la main, son sourire s'élargit. Un petit corps allait être sérieusement amoché ce soir. Et ça allait être un amusement. Les hommes de main ligotèrent le jeune Robin et le portèrent vers la voiture du Joker. Dans les vapes, on le conduisit à un entrepôt abandonné, là où le Joker avait planqué ses armes. Quelques bidons d'essences, des explosifs, il y'avait de tout dedans. La dénommée Sheila Todd avait été forcé de les accompagner.
Sortant un révolver, il pointa la femme, et ordonna a celle-ci de débarrasser le jeune Robin de ses gadgets, ceinture et cape avant de le ligoter. Bien entendu, le Joker tua la jeune femme après que celle-ci ait accompli sa besogne. Le cadavre encore fumant de Sheila tomba a terre, près du jeune Robin. Un sourire en plus pour le Joker. Le jeune garçon avait surement repris ses esprits, et il aurait le droit à une belle scène de ménage entre papa et maman.

- "Et ainsi repose Sheila Todd, une femme corrompue dans un monde de rires et de souffrances."


Dit il en ricanant, jetant son pistolet et en observant le jeune Robin. Reprenant son pied de biche, il s'avançât vers le garçon et lui asséna deux grands coups de pied de biche en plein visage. Un coup très violent, qui ne ménagerait pas le jeune garçon. Un sourire vicieux sur le visage du Joker.

- "WoW ! C'est que ça doit faire mal ..."


Cette soirée allait être un carnage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Ven 5 Oct - 23:13

Il lui sembla que quelqu’un, une voix connue, s’adressait à lui, mais le coup qu’on venait de lui porter avait raison de ses esprits. Jason s’écroula, inconscient, blessé et victime de sa propre témérité. Le pire restait encore à venir, mais cela l’adolescent ne le savait pas encore. Le pire restait toujours à venir….
Il reprit conscience avec une migraine abominable. Quelque chose n’allait pas, pourquoi était-il pieds nus ? La jeune femme, sur ordre du Joker, avait du lui enlever cape, ceinture, gadgets et chaussures, ainsi donc même les lames qu’il cachait parfois à l’intérieur,lui étaient interdites.
Le coup de feu retentit, Jason crut un instant qu’i s’était agi de lui qu’il était mort et que tout tait fini. Et puis la femme s’écroula, faisant monter un goût de bile le long de sa gorge. Il l’avait sauvé pourtant, ouais, il l’avait sauvé de l’autre tâche…
Sauf qu’elle était morte, qu’elle le regardait, les yeux vides et la cervelle étalée sur le sol crasseux de l’entrepôt. Est-ce qu’on pouvait faire plus horrible que cela ? Oui on pouvait.

La voix du Joker retentit alors, aigre et désagréable. Il fallut à Jason quelques secondes pour comprendre ce que disait le clown : Todd, Sheïla Todd… Une mauvaise farce, pas vrai ? Le jeune garçon avait récemment appris que sa mère n’était pas réellement sa vraie mère biologique. Un fait qui avait altéré encore plus si possible son caractère colérique, le faisant s’éloigner encore un peu plus de tout ce que Batman attendait de lui. Todd…
Ok, stop deux secondes : c’était un cauchemar et il allait se réveiller. Ou alors Bruce, Batman, allait arriver, emmener la femme à l’hôpital – elle pouvait pas être morte, pas vrai ?- et tout allait très bien se passer. Oui, tout allait très bien se passer…
Les coups assénés par le Joker eurent vite fait de remettre le jeune garçon dans la réalité celle où il avait le plus de chance de mourir.

« C’est tout ce dont tu es capable ? »

Mécanisme de défense basique il crachait du sang avait sûrement quelques dents de fêlés, et déjà un de ses yeux refusait de s’ouvrir complètement. Et puis il y avait aussi la peur : la peur du prochain coup.
Quand est-ce que Batman allait arriver ? Tout ceci n’était pas drôle, pas drôle du tout….

« Pfff, je sens à peine un courant d’air ! »

Il n’était pas dupe : dans quelques instants si le Joker continuait sur cette lancée, Jason serait incapable de parler, trop aux prises avec la douleur. Qu’est-ce qu’il pouvait faire : hurler, menacer ? Son corps entier était pris de spasmes instinctifs qu’il ne pouvait réprimer. Ok, ça s’annonçait vraiment mauvais…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Sam 6 Oct - 8:47

Le Joker prit son pied de biche dans les deux mains. Personne ne les embêterait, pas de grand Batman qui tienne, pas de super-héros qui arriverait pour sauver ce gamin. Oh que non, Ra's Al Ghul avait fait en sorte que tout soit dans la bonne diversion. A l'heure qu'il est, le Chevalier Noir était en train de détruire un poste d'armes que le Joker avait vendu, tout ça pour offrir la diversion dont Ra's Al Ghul avait besoin. Ce dernier n'avait pas révélé son plan, mais le Joker s'en fichait, la seule chose qui l'éclatait en ce moment, c'était d'éclater les os de Robin.

- "Tu sais ... ça va faire plus de mal à toi qu'à moi. Alors tu préfères quoi ? A ou B ?"


Dit il en cognant, la première fois dans le dos, à l'emplacement de la colonne vertébrale, et l'autre au niveau des épaules. C'était fatiguant, mais tellement amusant. Il y'avait longtemps que le Joker n'avait pas éprouvé un tel amusement, ce depuis la fois où il avait plongé cette adolescente, comment s'appelait-elle déjà ? La fille Gordon. Enfin, maintenant, elle devait faire mumuse dans son petit fauteuil roulant. Et ce Robin ? Il finirait comment ? De la même façon ? Bien sur que non, il fallait faire hurler le Chevalier Noir.

- "On ne répond pas comme ça aux grandes personnes, je pourrais t'apprendre la politesse tu sais ? ... Nan je préfère te frapper avec ce magnifique instrument que j'ai dans les mains."


Et le Joker continua de frapper l'infortuné Robin. Les coups pleuvaient continuellement, chaque coup était violent, dur, sec, aucune seconde de répit. Dans sa folie, le Joker ne s'en prenait à Robin que parce que celui-ci était l'acolyte du Chevalier Noir, mais il voulait qu'après la mort de ce gamin, le Chevalier Noir en vienne a tuer le Joker, que le Batman brise sa promesse de ne pas tuer, et sombre dans la folie, dans la réputation brisée, dans un monde de ténèbres que le Joker connaissait parfaitement. Il s'abaissa, donnant quelques secondes de répit au jeune garçon.

- "Tu disais quelque chose, mon petit agneau ? Parle un peu plus fort tu veux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Dim 7 Oct - 0:13

Bon dieu, la douleur était à hurler et malgré tout Jason ne pensait qu’à une chose: la cigarette. Une clope lui ferait pas de mal en ce moment, d’autant qu’il était désormais sûr que ce ne serait pas la nicotine qui aurait sa peau. Cette simple pensée le fit cracher du sang dans un rire cassé.
Bah, mieux valait le battre à mort plutôt que de lui apprendre la politesse : c’était moins sans espoir. Même Bruce n’avait presque pas réussi à le rendre poli et aimable plutôt qu’agressif et insolent, et il était bien connu que là où le Batman avait échoué, le Joker ne pouvait également gagner.
Sa tête, ses os, son corps… il n’avait pas le moindre mot pour décrire la douleur engendrée par chacun des coups. Il la ressentait mais ne pouvait l’exprimer, essayant de ravaler ses cris déjà à moitié étouffés sous le peu d’air que parvenaient à capter ses poumons.
Ce n’était pas par courage que Jason Todd ne hurlait pas, il avait toujours eu bien plus de colère que de bravoure, non, c’était simplement par incapacité.

Le Joker fit alors l’erreur de se pencher. Jason aurait pu en profiter alors s’il n’avait pas perdu du temps en lui crachant au visage. Ce simple geste diminua considérablement la force qu’il tenta de mettre dans son coup de tête pour frapper le clown. Fichu orgueil… Batman l’aurait sermonné à ce propos, mais Batman n’était pas là et n’en saurais jamais rien.

« Va crever… »

Cette réplique, il n’avait même pas la force de la hurler. On voyait à présent combien chaque respiration semblait lui coûter, Jason n’avait désormais aucun doute sur le fait que ses organes internes devaient ressembler à quelque chose se rapprochant assez du porridge qu’Alfred servait quelques fois au petit déjeuner. Un truc infâme et informe sensé donner des forces, ouais tu parles…
En attendant, lui, des forces, il n’en avait plus. Des roustes, il s’en était déjà pris des sévères, Jason essayait de se rassurer par rapport à cela, ça ne pouvait pas être si mauvais, si ?
Bon sang, si le Joker ne le tuait pas, Batman s’en donnerait sûrement à cœur joie par contre ! Un assassinat à coup de reproches, est-ce que c’est moins douloureux qu’une barre de fer ? Ouais, évidemment que ouais…
A demi recroquevillé sur lui-même, Jason ne pouvait rien faire d’autre qu’attendre les prochains coups. Coups assassins pour le Joker, ou bien coup de théâtre si Batman arrivait enfin.

« Et file moi une clope avant que tu sais qui arrive et te ratatine la face, tiens…. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Dim 7 Oct - 15:11

Ce petit monstre avait craché sur le visage du Joker avec son propre sang, pire encore, il tenta vainement de donner un coup au Joker. Le Joker saisit alors le gamin par le cheveux avant d'écraser son visage contre le sol. Il le reposa et sortit un mouchoir de sa poche, il frotta son visage, mine sévère. Cette petite larve résistait toujours, il avait du cran ce gamin. Au fond, c'était un petit battant, ou bien il abattait ses dernières cartes car la peur le tenaillait au ventre ? Qui sait ?

- "C'est dégoutant. Le premier Robin avait des manières. Je pourrais éventuellement te les apprendre ..."


Il haussa un sourcil, comme s'il pensait à l'éventualité de prendre le gamin sous son aile, de l'entrainer dans la folie, et d'en faire un allié de choc contre le Chevalier Noir de Gotham, mais son visage laissait place désormais à un sourire meurtrier et monstrueux.

- "Et puis non ... Je préfère continuer te cogner avec ce pied-de-biche. Fais toi à l'idée, gamin, ton Batman ne viendra pas cette fois, tu es à moi."


Il éclata d'un rire monstrueux tandis qu'il continuait d'infliger à son infortunée victime d'autres coups de son arme. Le Joker ne savait pas combien d'os il avait fracturé, combien de nerfs il avait détruit, combien d'organes étaient en train de devenir de la gelée confite. Mais il s'en moquait, ce qui lui importait, c'était de tuer le gamin, non pas pour se faire plaisir, mais pour détruire quelque chose de sacré. Détruire le Robin, c'est détruire une partie de l'âme du Batman, détruire et toucher ses fondements les plus intimes. La scène de ce carnage continuerait encore pour au moins dix bonnes minutes. Un état grave, dur, le gamin ne pourrait jamais se remettre totalement de ses blessures. De toutes façons, il ne vivrait pas assez vieux pour en profiter.

********


Quinze minutes plus tard, le Joker laissa tomber son pied-de-biche. Il actionna alors une bombe qu'il avait importé de Gotham City. Assez puissante en plus d'être dans un endroit clos, bourré de barriques d'essences et de poudres, grenades et autres armes. Il remit alors sa parka sur le dos, et ouvrit la porte qui menait à l'extérieur. Il neigeait, c'était agréable, surtout après avoir passé du temps a suer tout en cognant un gamin. Il jetait un coup d’œil au gamin étalé par terre.

- "Ok fiston ! Je dois y'aller. C'était sympa pas vrai ? Bon c'est vrai, c'était plus amusant pour moi que pour toi. Enfin ! Sois un bon garçon, finit tes devoirs et soit au lit à neuf heures et n'oubliez pas de dire à ton Papa, que je lui transmet mes amitiés les plus sincères ... Hihihahahahahahahahaha."


Il referma la porte, à clé, et le sort du second Robin était maintenant scellé, il n'avait que deux minutes de vie. Pas plus, Batman, selon les pronostics de Ra's Al Ghul arriverait cinq minutes après l'explosion, ce qui laissait un temps parfait pour le Joker d'observer la vue, de voir son Némésis brisé par la mort de son allié le plus cher. Un tel spectacle, on prendrait volontiers des photos !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   Lun 8 Oct - 0:38

La douleur était partout, irradiant de chacun de ses os brisés, de tout ce sang qui s’écoulait en hémorragies externes comme internes. Une douleur intense, mais malgré tout pas encore assez forte pour que son esprit lui fasse la grâce de s’évanouir.
Cela dura de longues minutes, jusqu’à ce que le Joker se lasse finalement de ce petit jeu. A demi inconscient, Jason peinait à savoir s’il était encore vivant. Le clown avait dit que Batman ne viendrait pas, pfff foutaises ! Bien sûr qu’il allait venir, il était Batman, il était le héros alors non il laisserait pas faire cela, pas vrai ?
Mais pas faire quoi, au juste ? Même avec cette agonie et ce sentiment de mort imminente, la notion de son propre décès restait encore bien obscure à Jason. Comme un évènement vu dans un film, à la télé, un vache de film bien larmoyant avec des violons et tout pour une mort héroïque. Là, il n’y avait pas de violon…

Le Joker quitta l’entrepôt, le laissant seul avec le cadavre de Sheila. Le jeune garçon tenta tant bien que mal de déplier ses membres broyés, malgré l’entrave des menottes. Il voulut se mettre debout et hurla lorsque une de ses rotules le lâcha avant de s’écrouler piteusement au sol. La douleur l’aveuglait à moitié, et Jason n’avait d’autres choix que de ramper vers la porte. Il n’avait même plus la force de raisonner, ce simple mouvement était instinctif. La porte était la sortie, voilà tout…

Et bien évidemment la porte était fermée, cadenassée. Vaincu, Robin s’adossa contre celle-ci, crachant encore un peu de ce sang qui lui bloquait la gorge. Quelle misère… Il vit alors l’énorme tâche rouge un peu plus loin, là où le Joker avait tant joué du pied de biche. Tout ce sang était vraiment à lui ? En ce cas il devait être limite exsangue…
Quelque chose bourdonnait dans sa tête, il se dit tout d’abord que cela n’était rien d’autre que son cerveau lui coulant par les oreilles et puis…
Et puis il comprit.

Tic…Tac…Tic…Tac…

Cela venait du bâtiment, proche, tout proche. Cette grande boîte en acier avec un cadran et des chiffres numériques

Cinq…

Cinq quoi, minutes, heures ?

Quatre….

Seigneur… une bombe.

Trois….

Alors il allait vraiment mourir ? On pouvait pas survivre à une explosion si proche, Jason le savait parfaitement.

Deux…

Il aurait vécu peu, piètre Robin, piètre enfant, piètre être humain… Dommage qu’il déçoive Batman jusqu’au bout comme ça, Bruce avait essayé de faire quelque chose pour lui après tout. Ouais…

Un….

Un bruit de moto au loin : Batman, son imagination ? Bah, il n’était pas en colère, plus maintenant et plus jamais : l’avantage du repos éternel. Il ne voulait pas partir, mais pourtant se sentait en paix : le Joker aurait à répondre de son crime. Ce meurtre ci, celui de Jason, il serait le dernier.

Zéro…

Noir, rideau.
La mort est comme a vie : une souffrance terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A Death in the Family [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A Death in the Family [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batman : Death In The Family
» Harley Quinn : Death of the Family
» A death in the family. [Pv ; Batou !]
» CLIFFORD BRANDT - HAITI: "Family Gangs" & "Street Gangs"
» Commande Death at Koten

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-