RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)   Sam 19 Mai - 18:31

Ivy venait d’obtenir le précieux objet qu’elle convoitait depuis des semaines, depuis l’annonce de son exposition en ville, le fameux herbier de Marie Antoinette. Elle avait minutieusement préparé son plan, et l’obtenir fut plus facile qu’elle ne l’avait espéré, bien que Catwoman et Red Robin aient rejoint la partie. D’ailleurs, cette petite aventure avait permis à la belle plante et à Catwoman de se rapprocher un petit peu car, si les deux jeunes femmes s’étaient battues pour le précieux grimoire au début, elles constatèrent bientôt l’intérêt d’associer leurs forces et leur savoir faire contre un ennemi commun : Red Robin, qui avait joué les trouble-fête. Et l’empoisonneuse n’avais pas caché son plaisir à maltraiter le justicier, et à le tuer. En effet, elle ne s’était pas doutée que Catwoman ait sauvé in extremis la vie du jeune héros.

C’est sur une note plutôt positive donc, et en possession de ce qu’elle convoitait, que Pamela rejoignit son antre au cœur du parc Robinson. Dans un premier temps elle alla saluer ses protégés, la dizaine d’enfants qu’elle avait recueillis, soignés et protégés suite au tremblement de terre, puis elle monta enfiler une tenue bien plus adéquate par rapport à ce qu’elle comptait faire. C’est donc vêtue d’un ensemble de lin écru et d’une blouse blanche qu’elle rejoignit son laboratoire, l’herbier sous le bras.

Avec une patience minutieuse, elle se mit à prélever les spécimens qui l’intéressaient, et plus particulièrement ceux dont l’espèce ou la variété avaient disparues. C’était un sentiment étrange que de sentir sous ses mains un tel témoignage d’histoire, non pas parce qu’une reine ô combien célèbre l’avait possédé, mais parce qu’il constituait une machine à remonter le temps de la vie des plantes. Elle pourrait ainsi redonner vie à des espèces qui s’étaient éteintes depuis des siècles ! Redonner leur place à ces variétés que l’homme avait contribué à éteindre. Et pour cela, elle jubilait.
S’en suivit donc toute une série de manipulations aussi précises que complexes, impliquant des éprouvettes, des flacons et des tubes, et autres centrifugeuses. Si ces techniques marchaient, elle s’attaquerait ainsi à d’autres musées, récupérant alors de multiples échantillons de plantes éteintes, et leur redonnerait vie, leur redonnerait la place qu’elles n’auraient jamais dû cesser d’occuper dans notre écosystème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)   Jeu 24 Mai - 1:37

Les rumeurs avaient vite couru. Et à Gotham City, rien ne restait secret très longtemps, du moment qu'on savait où se renseigner. C'était donc en à peine quelques heures que les petits journaux gratuits distribués à l'entrée des métros et autres petites frappes à la langue bien pendue avaient annoncé la nouvelle. Et les différents bruits de couloir étaient arrivés jusqu'aux oreilles de la Chasseresse de la ville, Huntress. D'après ce qu'elle avait compris, le Musée de Gotham, situé dans le réputé calme quartier du Vieux Gotham, avait subis un cambriolage assez récemment. Et apparemment les responsable étaient les très célèbres femmes criminels de Gotham Poison Ivy et Catwoman. Elles auraient volé l'historique herbier de Marie Antoinette, un petit trésor qui venait à peine d'être stocker dans le Musée assez pauvre en œuvre d'art à cause de sa réputation à être cambriolée. Apparemment, Red Robin était intervenu, du moins c'est ce que disait les caméras de surveillance, mais n'avait pas parvenu à arrêter les deux femmes fatales. C'était un miracle si il était encore en vie.

Huntress ne savait pas ce que comptait faire Poison Ivy avec cet herbier, mais elle ne devait pas la laisser faire. Elle avait sans doute un nouveau plan machiavélique pour démolir Gotham et le transformer en jardin géant. Quoi qu'il en soit, elle restait une criminelle trop dangereuse pour la laisser en dehors des barreaux. Huntress était haut perché, dans le musée, au dessus des différents enquêteurs qui étaient rapidement arrivés sur les lieux du vol. Huntress avait des appareils un peu plus élaboré que ça. Dont un qui était capable de reconnaître et suivre la trace de certaine substance chimique particulière, un peu comme le Batscan. La Chasseresse sortit l'appareil électronique d'une de ses poches de ceinture et l'activa. Elle était un peu trop éloignée pour qu'il capte quoi que ce soit. Il fallait faire partir les flics. Elle prit son arbalète et tira un carreau assez spécial qui émettait un bruit strident, à l'autre bout de la salle. Les deux policiers présents sortirent leurs armes et s'y dirigèrent.

Avec discrétion, agilité et vivacité, Huntress se précipita en bas et utilisa son appareil pour scanner une zone bien précise. Elle repéra un composition moléculaire du pollen d'une plante assez rare, surtout dans les environs, qu'elle utilisera donc pour tracer le repaire de Poison Ivy. Elle entendit les policiers revenir vers sa position, alors elle se dépêcha de sortir du Musée et de rejoindre sa moto. Elle l'enfourcha et retraça le pollen, composant assez aérien et qui s'envolait un peu partout, mais il n'était pas difficile à deviner que tout ça donnait la direction du Robinson Park. C'est ainsi donc que la Chasseresse posa sa moto et entra discrètement dans le lieu. Elle n'oublia pas de mettre un masque à gaz, les repaires de Ivy étant réputés pour être infesté de poisons et divers choses pas très bonnes pour les poumons.

Huntress remarqua des traces de pas de pieds nues. Sans aucun doute ceux de Poison Ivy. En bonne Chasseresse qu'elle était, elle remonta les traces pour s'enfoncer davantage dans le Robinson Park. C'est au beau milieu de celui-ci qu'elle sembla arriver face au repaire de Poison Ivy. Une serre victorienne recouverte de feuille et de fleur diverses et variés. Huntress sortit son bâton et e mit sur ses gardes. Elle ne savait pas si Poison Ivy savait déjà, par le biais de ses plantes, qu'elle avait une intruse chez elle. Et c'était une criminelle très dangereuse. Assez pour que la Chasseresse la prenne très au sérieux. Elle avança donc doucement et discrètement jusqu'à l'entrée de la serre. En espérant ne pas y rencontrer de mauvaise surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)   Ven 1 Juin - 20:44

Pamela était totalement plongée dans son travail, maniant éprouvettes et tubes à essais, l’œil rivé sur son microscope, lorsque la nouvelle venue eut la mauvaise idée de vouloir pénétrer dans son sanctuaire. De l’extérieur, la serre était immense, perdue dans les arbres du parc à l’extérieur, et remplie de végétaux aussi divers que variés, à l’intérieur. Une sorte de fausse montagne y avait été installée depuis bien longtemps, une cascade y dégringolant depuis son sommet, alors que l’intérieur abritait les machineries et calorifères pour chauffer la bâtisse en hiver, ainsi que les chambres de ses protégés, la sienne ainsi que son laboratoire. C’était donc là que l’empoisonneuse s’affairait lorsqu’un bruit étrange, une sorte de roucoulement, ou de gloussement, se fit entendre dans son dos. Pamela n’y prêta pas attention de prime abord, trop occupée à découper quelques pistils avec une précision chirurgicale et à compter méticuleusement des gouttes avec une pipette. Sauf que le bruit se répéta, en se faisant plus insistant, plus fort aussi, comme si la chose qui l’émettait s’énervait de ne pas avoir eu de réponse.

Poison Ivy se détourna enfin de son plan de travail, pour tendre la main vers une sorte d’orchidée qui penchait ses corolles vers elle.

Alors comme ça on a de la visite ? J’avoue que je n’attendais personne si tôt… Mais tu es une brave fille de m’avoir prévenue… Laissez entrer notre visiteur d’abord, et ensuite chargez-vous de l’occuper…

Elle flatta la gerbe de fleurs comme on caresserait un chat, qui sembla suivre le mouvement de sa main en ronronnant de plaisir. Une sorte de frisson sembla se transmettre de plante en plante, comme une vague, chacune communiquant avec l’autre un ordre, une information, les choses à faire. L’ambiance dans la serre changea de manière perceptible. Là où avant ne régnait que le chant des oiseaux tropicaux qu’elle avait implantés pour recréer le biotope, prit place la désagréable sensation d’être sur ses gardes, de surveiller, d’être sur le qui vive. Comme si les plantes elles-mêmes s’étaient mises en posture de défense, et veillaient à l’intrusion qui était en train de se préparer.

La porte ne fit pas d’objection à s’ouvrir, n’étant pas verrouillée, et l’arrivante put pénétrer sans encombre au sein du sanctuaire de Poison Ivy. Pourtant, chose étrange, moins d’une seconde après, la porte avait disparue, invisible car noyée dans une végétation dense qui ne s’y trouvait pas encore une seconde plus tôt.
A son passage, c’étaient comme si des centaines d’yeux, de têtes, de visages, se tournaient vers elle, comme si elles l’évaluaient, la jaugeaient, se préparaient à lancer l’attaque. Des chiens qui surveillaient l’arrivée d’un intrus, prêts à l’attaque. Et à en juger par la densité de végétation qui régnait dans cette jungle miniature, c’était une véritable armée en puissance qui était sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)   Mar 5 Juin - 8:53

* Je pense qu'on fait une grosse erreur ma fille.... * pensa Helena.

En effet, la porte avait disparue sous un tas de branchage. Comme elle s'y attendait de la part du repaire de Poison Ivy, les plantes semblaient désormais vivre et chaque branchage et feuillage devenait un adversaire potentiellement dangereux. Il était compliqué de combattre des plantes ainsi, et le manque d'expérience de la Chasseresse envers l’Empoisonneuse n'allait pas non plus jouer en sa faveur. Il fallait trouver les armes et gadget capable de l'aider à lutter contre des bouts de feuilles, de branches, d'épines... sans doute empoisonné. Elle possédait quelques antidote dans les poches de sa ceinture, mais il fallait rester prudent. Heureusement, elle avait toujours son masque à gaz qui filtrer tous les poisons qui pouvaient régner dans l'air.

Le costume de Helena était résistant, un matériaux d'avenir plus résistant encore que le kevlar, mais elle n'était pas sûre que cela suffirait. Elle rangea son arbalète, qui ne lui serait pas de grande utilité, et sortit son bâton et un couteau. A l'heure actuelle, elle aurait grandement apprécié possédait une arme comme la fameuse Soultaker de Katana. Elle avait aussi ses grenades à mousse durcissante qui pouvait être efficace sur les plantes. Mais elle devait tout de même l'avouer, elle n'était pas aussi rassurer que d'habitude sur ses capacités. Elle aurait peut-être dû faire appel aux Birds of Prey. Mais il était trop tard et Helena avait beaucoup de fierté à revendre. Il était hors de question qu'elle appel à l'aide les filles parce quelques branchages essayaient de l'impressionner.

« Alors, montre toi Ivy, qu'on s'éclate un peu, provoqua un peu Huntress.

Ainsi armé et prête à frapper la première plante qui lui sauterait dessus – c'était assez étrange d'ailleurs de dire ça – elle avança, toujours avec prudence, en observant bien le mouvement que les plantes pouvaient bien avoir. La serre était grande, et l'objectif était maintenant de trouver Poison Ivy. Sans doute à l'endroit où les feuilles se faisaient de plus en plus dense. Bref, au bout de la serre, bien évidemment. D'ici là, elle aurait sans doute bien des difficultés à avancer tranquillement avec toute ses plantes qui l'observaient. Cela n'arrivait pas souvent, mais Huntress n'était pas rassurée. Pour le moment. Il fallait sans doute attendre une première bonne intervention pour l'être. Ou alors pour être encore moins rassurée sur les plantes.

L'ambiance était palpable. Huntress avait l'impression de progresser dans une jungle en plein milieu de Gotham City. L'humidité était étouffante, elle qui avait l'habitude des chaleurs plus sèche de la Sicile. Elle n'était pas dans son environnement, même si lorsqu'elle vivait dans la ferme des Asaro près de Palerme elle avait l'habitude de partir à la chasse dans les bois, ce n'était pas vraiment comparable. Et elle ne chassait pas une plante habituellement, mais du gibier. C'était sans doute moins dangereux ou en tout cas moins flippant. L'ambiance lui faisait un peu penser à ses films d'horreurs où on savait qu'il allait se passer quelques choses mais qu'il n'y avait toujours rien à part un silence de mort. Et cela non plus ne la rassurait pas. Mais cela ne l'arrêtera pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Bien mal acquis ne profite jamais ? Ginger
» Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)
» Ne jamais laissez le temps au temps. Il en profite.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Robinson Park :: Robinson Park-