RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Le vol des deux harpies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Le vol des deux harpies   Mer 28 Mar - 16:59

Ah, le printemps !Cette saison est égale au voile du mariage, elle cache danger, mais aussi protection. Les plantes poussent la neige coule comme du sang, les corbeaux laisse place aux colombes, les roses recouvre les ronces, la tristesse se recouvre de joie, mais sans tristesse il n'existe pas de joie ?Sans lumière et ténèbres ou passe les ombres de la liberté ?Les ombres sont le plus beau des arts, le corps sans vie laissant son sang coulé sur son alter égo de sommeil et de ténèbre fait le plus beau tableau qui puisses exister....Stella se laisser encore à la rêverie, mais elle le sentait les cartes ne mentent pas ! Hier elle a tiré les cartes, le sommeil, la clé, la lune, cela disait qu'elle serait bientot libérer qu'elle atteindrait enfin son destin !A chaque pas qu'elle faisait son fil du sommeil s'approcher de celui du destin. Enfin bref elle venait d'enterrer son treizième cadavre, Lucie Daunes morte tué par une fusillade, la pauvre ses parents était occupé à lustrer leurs trophée pendant qu'elle agonisait sur un trottoir ! L'ancienne Banshee posa une orchidée noire couvert de sa toxine sur sa tombe, comme sur toute celle qu'elle affectionnait. Elle venait de finir son travail elle allât prier avant d'aller comme d'habitude surveiller la milice des douanes pour connaitre leur plan et connaitre plus ce qui se passe a Arkham city. Ce lieu ou se réunisse ses ordures de chaires et de sangs, ce lieu d'alcool et de péché, c'est elle au moins ce qu'elle fait ? Enfin la journée passe, tout part, tout reviens, comme la rivière et la rosée du matin. En se réveillant aujourd'hui, elle fut surprise de savoir qu'il y avait pas de mort a enterré, elle parti au Robinsn Park là où se réunissait souvent ses chéries adorées, les corneilles.


Ah ses petits monstres adorent le Robinson park, cet endroit cache beaucoup de cadavre aussi bien humain qu'animal. De temps en temps elle peint les corneilles en train de manger leur nourriture, elle est surtout émerveillé de la façon dont elle arraché lentement l'oeil du corps sans vie ! Mais le musée d'art de Gotham trouvait ses peintures digne de fous ! Personne ne la comprenait personne ne m'aidait, ah le bon vieux temps ou régnait l'amour sanguinolent et terrifiant de l'épouvantail et d'elle, ce temps est bien loin aujourd'hui. Quand tu te nois dans la tristesse, tu ne trouveras aucune sagesse. La vie est tourment et mauvais tour, tu souffres de la nuit au jour ! Humains que vous êtes mauvais vous le saver?La faux du destin est en train de vous chercher. Coupe, tranche et ne laisse aucune vie, car toute celle que tu trouves mérite le mépris !De chanson en chansonette elle ne peut dire un mot, car tous ceux qu'elle dit se transforme en serpent de sang. Toujours en se promenant elle s'agenouillât et sortis un prisme divinatoire pour qu'il lui dise ou aller...


Il lui dit d'aller vers un endroit où elle voyait de la fumée qui était entouré de feu. Elle vit une femme qui avait l'air de frapper son engin, elle vit à côté un corps décharner. Elle prit son pinceau et lui dit tout en restant cacher :

-Un cadavre dont le sang coule et orne son ombre est d'une beauté ne trouve tu pas ? Une mort est certes douloureuse, mais douleur et surprise ne sont point douteuse, voudrait tu admirés mes peintures et me laissait peindre la formidable sculpture que tu as faite ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Mer 28 Mar - 18:21

Plus ça allait, plus Roxy avait du travail, elle ignorait que s'allier lui fournirait une charge de travail supplémentaire.
À la base, elle voulait juste gagner beaucoup d'argent et bien rigoler mais elle ne regrettait pas, elle savait que ça porterait ses fruits.
Et puis, elle ne s'interdisait pas quelques journées de repos...comme à cet instant ou elle venait juste de commettre un vol de routine, histoire de ne pas se rouiller.
Un de ses roches clients qui avait demandé de pénétrer dans la demeure d'un de ses riches rivaux afin de voler une statuette. Pour accomplir un rite religieux, une truc comme ça... ses clients ne la mettait naturellement jamais au courant, pas plus qu'ils ne dévoilaient leur visage ou leur voix, toute les transaction avaient lieu dans l'anonymat.
Elle avait d'ailleurs laissé sa carte sur le lieu de son forfait au cas ou l'homme voudrait récupérer son bien, ça ne la dérangeait pas de dé-voler quelque chose.
Mais la n'était pas le problème. Le problème était que sur le chemin du retour sa fusée avait heurté un corbeau. Ce satané volatile s'était logé en plein dans le réacteur... ce qui avait transformé l'animal en rôti tout en bousillant la précieuse machine de la voleuse.
Sans réacteur, pas de propulsion, et sans propulsion, la loi de la gravité pouvait désormais reprendre ses droits en toute légitimité et faire tomber une voleuse et sa fusée en piquet. Mais c'était grâce à ce genre d'accidents que Roxanne aimait tant son métier, si voler était une chose facile, si sa fusée ne menaçait pas d'imploser à tout moment, si la vitesse ne lui faisait pas perdre la tête alors son travail serait complètement dénué d'intérêt.
Elle activa tout de même son parachute au dernier moment, grisée à cause du danger. La fusée s'écrasa lamentablement sous le regard triste de Roxy, c'était une de ses préférées...
Une fois à terre, la jeune fille courut vers l'accident , repoussa violemment le cadavre du passant qui s'était trouvé au mauvais au endroit au mauvais moment et donna une coup de pied rageur dans sa machine, ce qui était relativement douloureux. Attends, un cadavre?
Oups.
Roxy Rocket regarda autour d'elle pour s'assurer que personne n'avait rien vu et se tourna vers le macchabée qui gisait à terre. Ce n'était pas beau à voir, la tête avait été salement amochée il y avait peu de chances pour que ses proches le reconnaissent...elle le secoua tout de même, pour être sure que ce n'était pas juste une personne très moche en train de faire la sieste.

« Monsieur? Ou Madame, je peux pas trop dire...vous allez bien? »

La tête de la personne, ou ce qu'il en restait se décrocha du reste du corps du cadavre et tomba aux pieds de la criminelle. Non, visiblement il n'allait pas très très bien.

«  «  -Un cadavre dont le sang coule et orne son ombre est d'une beauté ne trouve tu pas ? Une mort est certes douloureuse, mais douleur et surprise ne sont point douteuse, voudrait tu admirés mes peintures et me laissait peindre la formidable sculpture que tu as faite ? »

Roxy sursauta et cacha le corps derrière son dos, il y avait un témoin. Un témoin de toute évidence maboule mais un témoin tout de même. La tueuse fit un grand sourire pour se donner une contenance.

« Hein?Qui?Moi? Nooon, non, une sculpture, quelle sculpture? J'ai rien fait, c'est pas moi qui ai « sculpté'' cette personne je vous assure, je ne suis pas une grande sculptrice dans l'âme. Je l'ai trouvé, voila je me promenais ...déguisée en aviatrice et puis j'ai trouvé un cadavre! Haha. La vie est faite de choses incroyables quand même »

Un ange passa, son interlocutrice ne semblait pas vraiment convaincue.

« Oké, bon, c'est moi, mais j'ai pas fait exprès, promis juré. Je vais pas me lancer dans le meurtre alors qu'il y à des gens gens qui font ça très bien. Puis bon, on tue pas sciemment les gens avec une fusée, hahaa...haha? »

Non, la personne ne riait pas, c'était assez gênant. La voleuse repris son sérieux.

« Nan, sérieux, si je vous laisse la peindre vous prenez la responsabilité du mort? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Jeu 29 Mar - 17:15

La femme lui dit qu'elle est déguiser en aviatrice, mais elle le disait de façon pas très rassuré. Stella regarda autour d'elle s'il y avait d'autres témoins ou des policiers attiraient par l'odeur de sang volant dans l'air, elle laissa voletaient les peintures qu'elle avait faite anciennement, au pied de la femme de toute évidence inquiète. Elle tourna tout en restant cacher autour de la femme pendant que les corneilles mangeaient le corps ou observaient et tourner autour de la femme et lui dit :

-Mets-toi sur ton séant, lève tes yeux, dérange
Ce drap glacé qui fait des plis sur ton front d'ange,
Ouvre tes mains, et prends ce livre : il est à toi.
Ce livre où vit mon âme, espoir, deuil, rêve, effroi,
Ce livre qui contient le spectre de ma vie,
Mes angoisses, mon aube, hélas ! de pleurs suivie,
L'ombre et son ouragan, la rose et son pistil,
Ce livre azuré, triste, orageux, d'où sort-il ?
D'où sort le blême éclair qui déchire la brume ?
Depuis quatre ans, j'habite un tourbillon d'écume
L'éphémère ébloui vole vers toi, chandelle,
Crépite, flambe et dit : bénissons ce flambeau !
L'amoureux pantelant incliné sur sa belle
A l'air d'un moribond caressant son tombeau.
Que tu viennes du ciel ou de l'enfer, qu'importe,
Ô beauté ! Monstre énorme, effrayant, ingénu !
Si ton œil, ton souris, ton pied, m'ouvrent la porte
D'un infini que j'aime et n'ai jamais connu ?...

Elle apparut derrière la femme qui fut très surprise, elle regarda à nouveau autour d'elle et pensait pourquoi cette femme est là. Déguisait elle ne porterais pas inaperçu de plus la plupart des fous et criminelles etaient a Arkham alors elle était sûrement nouvelle. Les policiers arriveraient bientôt et ils enverraient les deux femmes aux officiers des douanes qui les agresseraient, autant l'éviter et partir maintenant et laissait la femme se débrouillait, quand la femme dit :

« Nan, sérieux, si je vous laisse la peindre vous prenez la responsabilité du mort? »

-Tu es maligne toi hein ?Je suis fossoyeuse permet moi de te remercier d'avoir créer "une nouvelle marchandise", je prendrais de suite la responsabilité de ce mort, mais je ne croie pas que tout le monde croit qu'une femme transportant un corps dont la tête est dans l'autre main puisses passer pour un couple en lune de miel. Et toit non plus tu ne le croirais pas hein ? Et tu devrais fuir non ? Si les policiers nous trouves, nous serons traité par les douanes comme des filles du trottoir. Alors, as tu un plan pour fuir, a moins que tu connaisses le vaudou ce qui m'étonnerais. Ah oui je ne me suis pas présenté je suis Stella Nocte, plus connue sous le nom de Scream Queen l'ancienne assistante de l'épouvantail, le docteur Jonathan Crane.

Stella regardât encore autour d'elle pour voir un endroit ou se cacher ou fuir au pire, il fallait un plan pendant qu'elle réfléchissait elle disait aux corneilles de manger le cadavre et de ne laissait aucune trace humaine ou animale. Elle faisait les cents pas, mais ne trouvait rien, affrontais les policiers seraient possible, mais elle serait repéré et donc pourchassait par les policiers. Faire la comédie non plus vue comment sa colocataire d'infortune n'était pas très douer théâtralement. Il serait aussi possible de fuir, mais elle entendait déjà les sirènes du G. C. P. D, quand elle se retournât elle vit la pseudo aviatrice déguisé brandir un tuyau en fer de telle façon pour l'assommer. Quand elle vit qu'elle l'avait vue elle le cacha sec

-Tu voulais me fracasser la tête où tu faisais tes étirements ? Bon tu as un plan où tu veux finir en chair a canon pour les douanes ? !

Scream Queen commençait a se demander si pendant tous ce temps l'aviatrice avait réfléchi, ce serait potentiellement possible que non. Si elles arrivent a s'en sortir elle ferait peut être plus connaissance avec cette étrange individu. Enfin si elles arrivent au moins ne pas s'entretuer ou se battre, car cela attirerait assurément les policiers qui les enverraient aux Douanes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Ven 30 Mar - 22:53

-Tu es maligne toi hein ?Je suis fossoyeuse permet moi de te remercier d'avoir créé "une nouvelle marchandise", je prendrais de suite la responsabilité de ce mort, mais je ne croie pas que tout le monde croit qu'une femme transportant un corps dont la tête est dans l'autre main puisses passer pour un couple en lune de miel. Et toit non plus tu ne le croirais pas hein ? Et tu devrais fuir non ? Si les policiers nous trouvent, nous serons traitées par les douanes comme des filles du trottoir. Alors, as tu un plan pour fuir, a moins que tu connaisses le vaudou ce qui m'étonnerais. Ah oui je ne me suis pas présenté je suis Stella Nocte, plus connue sous le nom de Scream Queen l'ancienne assistante de l'épouvantail, le docteur Jonathan Crane.


Roxy fronça les sourcils, un peu spéciale cette fossoyeuse. Enfin, elle ne s'y connaissait pas vraiment en matière de morts, mais elle n'avait jamais entendu parler de fossoyeuses aussi pétée.
La jeune femme tenais des propos on ne peut plus incohérents « des filles du trottoir » qu'est ce que des prostituées avaient à faire avec les douanes?Elles ne venaient pas toute d'Europe de l'Est, certaines n'avaient probablement rien à voir avec les douanes, puis les prostituées sont des gens pas des produits illicites importés. Enfin, sûrement. Et puis fuir était la spécialité de Roxy et elle n'avait jamais eu recours au vaudou, juste à.. sa fusée? Fusée qui était désormais à l'agonie.
Ah sa fusée, elle l'avait oubliée à cause de ces histoires.
Eh bien, sa fusée tombait littéralement en morceaux, elle saisit machinalement un des morceaux, triste comme un pierre qui aurait cassé sa fusée dans un accident de corbeaux. Et le souleva, se demandant à quoi il servait (et ou elle trouverait un mécanicien qui sait réparer les propulseurs ioniques ) pendant que la fossoyeuse folle parlait, la voleuse s'amusait à user de la longue barre de fer comme d'un sabre laser, complètement ennuyée par le discours sans vraiment de queue ni de tête de son interlocutrice. C'est ce moment la que ladite interlocutrice choisit pour se retourner, elle n'avait pas l'air contente.

-Tu voulais me fracasser la tête où tu faisais tes étirements ? Bon tu as un plan où tu veux finir en chair a canon pour les douanes ? !

Roxanne lâcha presque aussitôt son « arme » fictive, non mais à quoi pensait cette femme? Roxanne avait commis suffisamment de meurtres pour la journée. Elle était assez perplexe les douanes, pourquoi cette femme faisait une telle fixette sur les douanes... la voleuse ne comptait rien exporter, qu'est ce qu'elle en avait à faire des douanes? A moins que...

« Ni l'un ni l'autre?Euh, dites je crois que vous confondez la douane et la police, madame... »

C'était quoi déjà son titre de trois kilomètres de long?Ah ,oui. «  Stella Nocte, plus connue sous le nom de Scream Queen l'ancienne assistante de l'épouvantail, le docteur Jonathan Crane ». L'épouvantail... ce n'était pas genre un super vilain de super-pointe? Et ce Jonathan Crane, il devait l'avoir virée... Roxy sourit et tendis la main à son interlocutrice pour qu'elle la serre.

« Madame Stella Nocte, plus connue sous le nom de Scream Queen l'ancienne assistante de l'épouvantail, le docteur Jonathan Crane ,bien sur! Je suis Roxy rocket, juste Roxy Rocket... et je vous propose que nous fuyons, tout simplement, il faudra des heures avant que la police ne se rendre compte de quoi que ce soit, surtout vu ce qu'il reste de ce pauvre homme. Vous courez vite? »

Roxy marqua un temps d'arrêt et regarda fixement la fossoyeuse

« Dites avant que nous mettions mon plan génial et très tactique à exécution, je peux savoir pourquoi vous n'êtes plus l'assistante de l''Épouvantail? Est ce qu'il vous à virée? Est ce que vous voudriez qu'il vous remarque?  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Sam 31 Mar - 10:34

Après que Scream est remarqué que la femme ne voulait pas l'assommer, mais seulement jouait avec, elle était encore plus douteuse sur l'identité de la jeune femme déguiser en aviatrice et d'où sortait cette machine massacrer, du monde merveilleux de petits lutins joyeux ? Bref la jeune femme devait surement conduire une voiture très futuriste et avait surement pour le risque vu que son sac était resté à l'intérieur. Donc la femme n'était pas une tueuse ni une folle ce qui est déjà assez bien, elle a dû faire une fausse manoeuvre et tuer un homme ou une femme, mais plutôt un homme vu l'antre jambe carboniser et je ne croie qu'il est judicieux de le dire. Retourner a la réalité elle regardât encore autour d'elle et vit l'étrange femme faire presque tomber aussitôt son jouet de fer carbonisant, Stella trouva le regard de la femme étrange. Un long silence se fit à nouveau entendre quand la femme interrompu le long silence et dit :

« Ni l'un ni l'autre?Euh, dites je crois que vous confondez la douane et la police, madame... »

-Je ne parle pas de ce genre de douanes je parle de celles qui gardent d'Arkham city. Ils ont la fâcheuse habitue a "s'amuser" avec les fous ou criminels qui doivent intégrer Arkham city, en particulier avec des jeunes femmes comme toi pour eux tu es seulement une fille qu'on peut agresser sans qu'elle ne ressente rien. Et moi je n'ai aucune envie qu'il t'arrive ceci. Alors, c'est pour ça que je te réclame un plan que j'accepterais dès que tu l'auras mis en place sur le long fleuve de la vie.

Stella se demandait pourquoi elle lui avait dit cela, elle ne la connaissait pas alors pourquoi lui dire tant de choses ? Peut être parce qu'elle n'a pas envie qu'une autre femme se fasse enlever toute innocence par des porcs lâches et dégoutant. Après une certaine réflexion Scream Queen décida que la femme serait une bonne complice, cette femme d'ailleurs dit

« Madame Stella Nocte, plus connue sous le nom de Scream Queen l'ancienne assistante de l'épouvantail, le docteur Jonathan Crane ,bien sur! Je suis Roxy rocket, juste Roxy Rocket... et je vous propose que nous fuyons, tout simplement, il faudra des heures avant que la police ne se rendre compte de quoi que ce soit, surtout vu ce qu'il reste de ce pauvre homme. Vous courez vite? »

-On pourrait plutôt dire que je vole, miss "Roxy" c'est bien ça, si je ne me trompe pas hein ? Je suis d'accord avec vous nous devons fuir au plus vite, car je crois bien que notre chèr compagnon a terre carbonisant ne pourrait point nous aider. Comme il n'a plus toute sa tête, je dirais même qu'il ne reste que de lui que son corps. Mes chéries l'auront bientôt mangé pour faire disparaitre votre meurtre accidentel, mais il vaut mieux ne pas courir ce risque et fuir la tête en avant ! Et une femme comme vous n'est seulement Roxy Rocket, mais la Roxy Rocket.

La fameuse femme qui s'appelait Roxy lui tendit sa main qu'elle serrât sans même attendre, car se dépêchait était à l'heure pour ne pas perdre la tête, avant qu'elle ne puisse courir Roxy l'arrêta et dit :

« Dites avant que nous mettions mon plan génial et très tactique à exécution, je peux savoir pourquoi vous n'êtes plus l'assistante de l''Épouvantail? Est ce qu'il vous à virée? Est ce que vous voudriez qu'il vous remarque? »

-Oh ça bien sûr que non ! En amour démoniaque se faire remarquer est dérangeant pour l'un et pour l'autre, il vaut mieux rester discret. Il ne m'a pas virée je crois qu'il m'a quelque peu oublié, mais il n'a pas eu le choix. On l'avait enfermé à Arkham après que les douanes l'ont maltraité, le pauvre. J'ai était donc forcé d'être dans un autre asile et j'ai été finalement libérer, enfin je faisais semblant je ne sait plus maintenant si l'amour est mort ou vie... Mais trêve de bavardage fuyons où nous serons emmené a Arkham ! Et votre sac est toujours dans votre étrange engin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Sam 31 Mar - 23:07

-Oh ça bien sûr que non ! En amour démoniaque se faire remarquer est dérangeant pour l'un et pour l'autre, il vaut mieux rester discret. Il ne m'a pas virée je crois qu'il m'a quelques peu oubliée, mais il n'a pas eu le choix. On l'avait enfermé à Arkham après que les douanes l'aient maltraité, le pauvre. J'ai été donc forcée d'être dans un autre asile et j'ai été finalement libérer, enfin je faisais semblant je ne sait plus maintenant si l'amour est mort ou vie... Mais trêve de bavardages fuyons où nous serons emmenés a Arkham ! Et votre sac est toujours dans votre étrange engin.

Roxy soupira et saisit son sac avec peine, les débris de corps et de vaisseau ne lui rendaient pas la tâche facile.

« Merci. »

La voleuse hésitait, elle ne pouvait tout de même pas abandonner son vaisseau...on n'avait jamais vu un capitaine abandonner son navire ben pour les pilotes, c'était pareil.
Elle fit quelques tours autour de son engin, ne sachant quelle posture adopter. Après tout, il était son petit bijou, son trésor, sa petite fusée à propulsion ionique, son bébé.. comment pourrait elle l'abandonner aux mains de ces... »douanes » qui avaient l'air de terrifier un fossoyeuse folle!
C'était tout simplement impensable.
D'un autre côté, si Roxy ne se décidait pas à fuir, c'est elle qui se retrouverait aux mains de ces « douanes » qui faisaient autant flipper son interlocutrice, que le croque mort -ou le joker font flipper un enfant. Mais elle n'avait pas peur pour elle, elle n'avait jamais peur.
Le problème était qu'elle comptait bien proposer à cette fossoyeuse de la rejoindre son alliance avec Jazzman vu les relations qu'elle semblait avoir. En plus elle était mystique et savait voler, c'était pas mal.
Le fait est que la bonne-femme n'avait pas l'air d'avoir l'intention de participer au deuil de la fusée de Roxanne, la seule chose a monde qui affectait la jeune fille, tout de même. De plus, elle contrait tout ses tentatives d'approche et n'avait de façon évidente aucune envie de faire reconnaître à son ancien patron (ou ex, apparemment) son existence. La seule façon d'enrôler la fossoyeuse était de partir en courant avec elle. Tant pis.
Les yeux embués, la pilote embrassa son doigt et le posa sur le capot cabossé de son ex moyen de motorisation et se tourna vers Sream Queen.

« Bien, allons y »

Elle eut un lourd soupir et se mit à courir, quittant sans se retourner le parc, abandonnant le cœur lourd, la seule chose à laquelle elle accordait une valeur sentimentale après son brushing. avant de s'échapper en compagnie de la femme volante, Roxy glissa tout de même dans sa poche une des nombreuses pièces détachées informes de son vaisseau. La construction d'un nouveau aussi sophistiqué allait coûter beaucoup d'argent aux laboratoires...
Tout ça pour construire une alliance de baltringues...cool.
Tant qu'elle conservait sa coiffure.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Mar 3 Avr - 21:32

La femme prie son sac oublier dans sa machine complexe. Elle se tournât vers Stella et dit :


« Merci. »

Roxy allait partir ,mais elle retournat vers l'engin écraser.
Elle l'observa très perplexe, faisant diverse postures très étranges. Stella l'observa aussi puisse qu'elle n'avait pas le choix, la machine était coicés dans un arbre et avait l'air complétement en pièce et en flamme. Tous d'un coup la femme se retournat et dit:

« Bien, allons y »
Elle emporta une pièce de son étrange engin, poussa un long soupire et partie avec Scream. Stella en cours de route lui dit:

-J'espère que ta machine, que son âme soit toujours avec toi. ..

Arrivée loin du Robinson Park, Stella se tourna vers l'aviatrice et lui dit :

-Maintenant que faisons-nous ? On se quitte et s'écarte ? Ou on discute d'un sujet qui point nous lasses ? Et pour qui travaille tu ? Qui est ton maitre, marionnettiste, hôte, tuteur, ou point de patron tu es vêtu ?

Stella se disait que cette question lui couterait peut être la vie, mais elle voulait savoir un peu plus de choses sur cette étrange femme. Cette même femme d'ailleurs, ne répondit rien et avait l'air de penser, Stella s'apprêter à partir et dit:

-Bon désoler de cette question, si tu as besoin d'un abri ma porte te seras toujours ouvert. ..

Stella allait partir...


Dernière édition par Scream Queen le Mer 4 Avr - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Mer 4 Avr - 15:25

Fuir...
C'était pour ainsi dire, l'activité favorite de Roxy. Mais la jeune fille se rendait maintenant compte qu'a pied, le divertissement perdait pas mal en fun.
Pendant la route, la fossoyeuse timbrée se tourna vers la voleuse pour débiter un autre étrangeté.

-J'espère que ta machine, que son âme soit toujours avec toi. ..

Roxy avait beau commencer à avoir l'habitude, les propos décousus de la fossoyeuse la perturbait toujours autant. Sa machine était..une machine, justement elle n'avait pas conséquent pas d'âme. Si? Bah, c'était Scream la pro, après tout. Mais quand même.
Après plusieurs minutes de course, son compagnon de fuite s'arrêta brusquement, et dit comme si de rien n'était :

-Maintenant que faisons-nous ? On se quitte et s'écarte ? Ou on discute d'un sujet qui point nous lasses ? Et pour qui travaille tu ? Qui est ton maitre, marionnettiste, hôte, tuteur, ou point de patron tu es vêtu ?

Elles venaient de courir pendant 20 minutes, et cette fille n'était pas essoufflée alors que Roxy sentait ses poumons s'enflammer et respirait avec beaucoup de peine, elle fit signe de la main à Scream Queen de patienter, le temps qu'elle reprenne son souffle, la voleuse n'avait pas vraiment l'habitude de faire un usage aussi intensif de ses jambes... mais la jeune femme encapuchonnée, ne sembla pas faire attention aux mouvements de son interlocutrice, (ce qui est logique vu qu'elle était encapuchonnée.)

-Bon désolée de cette question, si tu as besoin d'un abri ma porte te seras toujours ouverte. ..

Non, elle partait, il ne fallait pas qu'elle parte, Roxy devait lui parler de l'alliance avec Jazzman avant, dans un élan désespéré,la recruteuse en herbe agrippa la manche de la femme tout en respirant avec difficulté.

-A...attends...pfffffff...je...pffff...tu...pffff

Elle pris une grande inspiration avant de continuer.

-Il y à quelques jours, j'ai rencontré un certain Jazzman, voleur de son état, il m'a confié qu'il projetait de créer une alliance de criminels méconnus dans l'espoir de faire appui sur Gotham et que ceux qui le veulent aient une chance de faire pression face aux vilains de renoms. Peut être que pourriez vous être des nôtres?

Elle sortis un morceau de papier de sa poche.

-Tenez, la première réunion à lieu dans quelques jours, voici les coordonnées et la date de rendez vous, joignez vous a nous si vous le désirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Sam 7 Avr - 10:49

Scream Queen, partait en direction de sa vielle chapelle, quand elle sentit quelqu'un se rapprochait rapidement d'elle dans un geste protecteur elle tira une légère dose de sa poudre sur la personne. Cette personne était Roxy Rocket, heureusement elle portait son casque d'aviatrice, la toxine amplifient que légèrement les sons. Scream préférait murmuré, quand Roxy dit :

-A...attends...pfffffff...je...pffff...tu...pffff

Stella fit "chut", montrant sa manche remplie de sa poudre toxique. Elle était quand même contente de revoir la femme qui de toute évidence était fatigué. La Femme pris son ventre dans ses bras aspira profondément tout l'air possible et dit rapidement :

-Il y à quelques jours, j'ai rencontré un certain Jazzman, voleur de son état, il m'a confié qu'il projetait de créer une alliance de criminels méconnus dans l'espoir de faire appui sur Gotham et que ceux qui le veulent aient une chance de faire pression face aux vilains de renoms. Peut être que pourriez vous être des nôtres?

Jazzman ? C'est quoi ce nom étrange, elle a gotham en même temps, mais quand même Jazzman faudrait aimer vraiment son saxophone pour y dévouer une telle confiance. Stella savait qu'il y avait pas que le saxophone dans le Jazz, mais elle n'a pas trop étudié le Jazz. Il était voleur à ce qu'elle disait, voleur d'état, ce n'était pas le genre d'alliance de Stella, mais il vaut mieux être dans le poison que face à lui. Une alliance de criminels méconnus ? Depuis quand Stella n'est plus connu, c'est vrai que cela fait depuis longtemps que l'on ne la voyait plus l'épouvantail avec elle. Elle a fini dans le tombeau de 'inconnu, oublié, ignoré, Stella ne faisait pas ses crimes pour se faire remarquer, mais elle y avait profondément en elle envie. Faire appui sur Gotham, c'est une très bonne idée les grands criminels verront enfin la vraie signification de la peur qu'ils essayent de faire subir a leurs sous-fifres ! Stella pourrer peut-être accepté et sinon la lui serrât utile, elle est très douée pour fuir de plus. Alors, avant que la fossoyeuse est pu dire oui, l'aviatrice lui tendait une carte et dit en même temps :

-Tenez, la première réunion à lieu dans quelques jours, voici les coordonnées et la date de rendez vous, joignez vous a nous si vous le désirez.
[/quote]

Stella lisait la carte et le faisait avec le moins de bruit possible, il disait rendez-vous aux Peake Bazar et écrit en grand :" Aucun retard ne sera accepté ! ". Stella serait sûrement l'une des premières elle le jurait sur Gotham, elle s'amuserait bien de voir les invités en retard !

-J'accepterai volontiers et bien rendez-vous a bientôt. ..

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   Lun 9 Avr - 21:19

Par mégarde, Roxy avait écrit « aucun retard accepté » en gros au bic sur le papier contenant les notes sur la prochaine réunion du Peake Bazar, c'était une note personnelle destinée à obliger la jeune femme à arriver à l'heure à la réunion.
Tant pis..elle n'avait plus qu'a faire un effort pour mémoriser les informations nécessaires.

-J'accepterai volontiers et bien rendez-vous a bientôt. ..

La voleuse sourit, un sentiment de fierté non-contenue au cœur.
Elle venait de recruter quelqu'un, elle toute seule. Et ce quelqu'un, bien que complètement taré avait l'air d'avoir certaines relations (L'Épouvantail) qui pourraient être utile dans le plan de provocation évident de Jazzman (L'épouvantail). Bon, après vu comme il était difficile d'entretenir une conversation correcte avec elle, le travail de groupe poserait certainement quelques problèmes à sa recrue dans le futur...
Et peut être que Jazzman ne serait pas très content de l'avoir dans les rangs de son association. D'un autre côté, elle semblait assez puissante et ne serai pas anodine dans l'équipe qui était en train de se former.
Dans tous les cas, la recruteuse en herbe avait hâte de voir la réaction de Jazzman , elle serait sûrement amusante.
Mais pour l'heure, elle avait des choses à faire plus urgentes qu'essayer de comprendre une fossoyeuse qui semblait pas savoir comment elle raisonnait elle même, comme se trouver une autre fusée pas exemple...elle lui fit un sourire qui se voulait aimable.

Bien, dans ce cas on se revoit à la réunion, j'espère. Oh,et n'oubliez pas d'enter par la porte de derrière.

Roxy s'éloigna en pensant qu'il faudrait qu'elle prévienne Jazzman qu'il y aurait une invitée surprise lors de sa réunion.

[Fin sujet]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le vol des deux harpies   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le vol des deux harpies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Quant les harpies attaquent
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Robinson Park :: Robinson Park-