RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Killer Croc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snake

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 16/01/2009
Nombre de Messages : 2804
Autres Comptes : Copperhead
Vous à Gotham : Ex-Killer Fucking Croc !
Citations : Je vais te tuer jusqu'à ce que tu sois mort !

MessageSujet: Killer Croc   Mar 27 Mar - 20:05


Chapitre I : Les débuts difficiles


A son arrivée à Gotham City, Croc a tout de suite voulu se faire un nom. Pour cela, il s'est attaqué à un gang, le premier venu, afin de leur demander le nom de l'un des plus gros parrains de la pègre. On l'a emmené voir Scarface, il s'est donc allié un bref instant avec Ventriloque. L'objectif de l'inhumain était de provoquer et vaincre Batman pour impressionner les autres criminels et se faire une grande place parmi eux. Ils firent un braquage dans une bijouterie qui marcha comme sur des roulettes, dans le but d'amener Batman jusque dans les égouts, son territoire, pour le vaincre. Mais son association avec le pantin ne fut pas fructueux car Batman ne vint jamais, et Croc perdant patience, il décida d'attaquer seul et, enragé, attaqua un centre commercial. Ceci fit rappliquer immédiatement Batman, ainsi qu'un justicier moins connu, Baseball, qui combinèrent leurs efforts pour venir à bout du reptile humanoïde.

Il parvint toutefois à s'évader avant même d'être jugé, grâce à ses capacités surhumaines largement sous-estimées du fait qu'on ne le connaissait pas, et partit se réfugier dans les égouts de Gotham.
Il fut invité par le Pingouin qui réunit tous les criminels dans le but de les piéger, beaucoup d'entre eux se firent donc emprisonner à nouveau, dont lui.
Mais lors d'une évasion collective organisée par le Joker, il put s'échapper de nouveau. Il bossa alors quelques temps dans un bar pour faire des combats clandestins qu'il était sûr de gagner, et se faire un peu d'argent sur les paris. Jusqu'au jour où Nightwing et ce maudit Baseball rappliquèrent et l'empêchèrent d'obtenir la gloire. Un long et fatiguant combat s'ensuivit et se poursuivi jusque dans les égouts, où Croc finit par s'électrocuter lui-même après avoir arraché un câble électrique lancé par Nightwing dans le but de le ligoter. Il failli trouver la mort, mais les deux justiciers firent leur possible pour le ramener à la vie. Croc, qui n'avait plus la volonté de vivre après ces échecs consécutifs et les malheurs de sa vie, retrouva finalement la force de se battre dans la vie et de ne pas abandonner, grâce à sa soif de vengeance. Il fut emmené dans une ambulance, mais, une fois de plus, parvint à s'échapper avant même de mettre les pieds à Arkham, s'étant promis que jamais plus il n'y retournerait.

Chapitre II : Connaître son ennemi


Il assista un jour à une démonstration d'une machine du Chapelier Fou qui avait invité quelques criminels afin de leur faire vivre leur plus beaux désirs. Mais ce rêve se transforma rapidement en cauchemar car le but du Chapelier Fou était de découvrir leurs secrets les plus intimes et leurs pires peurs. Croc parvint à s'échapper et jura de se venger.
Sa réputation étant en baisse, il décida de se refaire en braquant une banque. Manque de chances, le Joker avait décidé de braquer la même banque au même endroit, ils se retrouvèrent donc par le fruit du hasard. Après une courte dispute dans laquelle le Joker avait convaincu Croc d'aller affronter un type qui se prenait pour le plus fort de Gotham, un certain Bane, ils furent interrompus par l'intervention de nombreux justiciers. Croc parvint à s'échapper avec quelques sacs d'argent qu'il planqua dans son repaire dans les égouts.

Quelques jours plus tard, il décida d'aller affronter Bane pour lui montrer que c'était lui le plus fort de Gotham City. Le combat était titanesque. Après un échange de coups monstrueux au court duquel Bane se dopa à plusieurs reprises et prit le dessus sur le reptile, ils atterrirent à l'intérieur d'un métro dans lequel ils continuèrent à se battre. Mais lorsque le métro passa sur un pont au dessus de la ville, le poids des titans et le choc de leur combat déséquilibré le véhicule qui dérailla et fit passer les deux adversaires par une fenêtre opposée. Les deux survécurent, bien que Croc était persuadé d'avoir tué Bane.
Peu de temps après, Croc retrouva la trace du Chapelier Fou et remarqua qu'il était devenu maire. Pour se venger du coup de la machine à cauchemars, il tenta de le tuer en le faisant passer par la fenêtre de son bureau à la mairie, mais il fut sauvé de justesse par son acolyte Clayface. Ce dernier prit alors l'apparence de Batman et affronta Croc qui pensant avoir à faire au chevalier noir, même si, rapidement, il se rendit compte par son odorat et son goût qu'il ne combattait pas le vrai Batman mais plutôt Gueule d'Argile. Par sa force et le fait qu'il était un monstre comme lui, Croc eut de la sympathie pour lui, arrêta le combat et décida de s'en aller en se disant qu'un jour, lui aussi serait maire. Une idée qu'il oublia bien vite du fait de son impossibilité.

Quelques temps plus tard, le Joker réunit tous les criminels d'Arkham afin de parler d'une nouvelle menace : la ligue des ombres. Mais à cause de plusieurs intrus, la réunion devint rapidement un carnage et aucun plan n'avait pu être établi.
Il rencontra notamment Salavatore Maroni qui l'engagea pour une nuit dans le but de régler quelques comptes. Cette nuit qui devait être une simple formalité de routine tourna rapidement au vinaigre, tandis qu'ils ne cessaient de rencontrer des types qui voulaient les tuer tous les deux, les uns après les autres. Croc sauva plusieurs fois la vie de Maroni, et une sorte de lien se créa entre eux, Maroni respectait Croc et le payait gracieusement, quant à Croc, il appréciait juste qu'on le respecte et qu'on le paye donc il n'avait pas à se plaindre.

Chapitre III : L'arrivée au pouvoir


Encore plus tard, Croc fit la rencontre d'une jeune femme, Jessica Schiff, qui avait pour but de rencontrer le Joker et avait décidé de demander à Croc pour cela. Ce dernier avait accepté à une seule condition : qu'elle lui serve de "femme" et qu'elle l'héberge pour qu'il ait l'impression de vivre comme un humain. Au début, il la considérait surtout comme une esclave, mais des liens se tissèrent et elle finit par être son amie. Elle était si gentille, si humaine, avec lui, qu'elle parvint à faire taire son côté bestial pendant un temps, et à faire revenir le vrai Waylon Jones, l'homme derrière la bête. Elle lui proposa alors de devenir maire de la ville. Croc changea radicalement de comportement, grâce à Jessica Schiff. Il commença à sauver quelques personnes sans défense qui se faisaient agresser par des brutes sans honneur. Petit à petit, la foule commença à l'apprécier et eut de la compassion par le fait qu'il ait souffert toute la vie. Grâce à des pots de vin payé par Maroni, il parvint à se faire blanchir par les psychologues qui déclarèrent qu'il était guérit et les avocats qui affirmèrent qu'il n'avait pas été responsable de ses actes passés et qu'il tentait de se racheter, que tout le monde avait droit à une seconde chance. Avec le soutien de Maroni qui voyait en Waylon l'opportunité d'être tranquille pendant un moment et de ne plus avoir d'ennuis avec la police, il s'inscrivit sur la liste électorale pour la mairie et commença sa campagne. Et, le jour de l'élection, miracle, il fut élu maire de Gotham City, grâce à une habile manœuvre de la criminalité. D'un côté, les fous d'Arkham qui, après Jervis Tetch, voulaient conserver la mairie pour avoir un avantage face à la ligue des ombres, mais qui ne voulaient pas que ce qui s'était passé avec Jervis se reproduise : pour cela, il fallait quelqu'un de trop bête pour pouvoir être manipulé et Croc fut choisit. D'un autre côté, Salvatore Maroni et ses pots de vins. Ils parvinrent donc à truquer les bulletins de vote de façon à le faire gagner, et bien que ce résultat semblait bizarre à tous les honnêtes gens, tout le monde avait trop peur de Croc pour pouvoir l'accuser de quoique ce soit ou lui faire le moindre reproche.

Chapitre IV : Le régime Croc


Malheureusement, Croc s'embourgeoisant, il devint de plus en plus égoïste et commença même à prendre son rôle au sérieux, tout en se prenant pratiquement pour un dictateur. Jessica Schiff en fut tellement dégoûtée qu'elle quitta Gotham City sans rien dire, mais Waylon s'en ficha, car avec son argent il pouvait se payer toutes les femmes qu'il désirait. Sur-médiatisé et très largement polémiqué, Jones était pratiquement devenu l'être le plus populaire de la ville. Lorsque le justicier Lock-Up s'empara de la prison de Blackgate pour faire lui-même le travail de la justice et des gardiens, prenant en otage ces mêmes gardiens, Croc intervint lui-même sur place pour aider la police à s'infiltrer à l'intérieur de l'enceinte et à affronter Lock-Up. Il déclara la guerre aux justiciers et particulièrement à Batman, ce qui marqua une baisse de l'activité de ces derniers, pourchassés par la police. Même les plus célèbres criminels furent moins actifs durant cette période. L'épouvantail, une exception, qui était alors directeur de l'asile d'Arkham, voulut passer un contrat avec Waylon mais ce dernier refusa car il ne voulait pas être corrompu, même si, au fond de lui, il l'était déjà jusqu'à l'os, rien que par Maroni. Afin de se venger, l'épouvantail décida de se débarrasser de lui quelques semaines plus tard. Il utilisa son gaz phobique et, Croc, prit de cauchemars, passa au travers de la fenêtre de son bureau et s'écrasa au sol, survivant miraculeusement. Après un long séjour à l'hôpital, les choses devinrent plus calmes et Waylon ne fit plus grand chose, à part profiter de sa situation. Entre temps, l'épouvantail replongea dans la folie et quitta son poste de directeur, qui fut remplacé par Quincy Sharp quelques temps. En parallèle, ce dernier, apprécié par les citoyens, devint l'un des principaux conseillers de Croc, surtout en ce qui concernait la criminalité. Mais son fidèle bras-droit et principal conseiller était Vittorio Cuneo, également bras-droit de Maroni.

Chapitre V : Descente aux Enfers


Malgré tout, la criminalité ne baissait pas, et les citoyens étaient de plus en plus mécontents, comprenant qu'ils avaient été bernés par un homme qui n'avait pas vraiment changé. Des manifestations quotidiennes commencèrent à se faire devant la mairie, tous les matins ou soirs, cela dépendant. Dans le but de trouver une solution radicale et rapidement, Sharp, Cuneo et Jones décidèrent tous trois de réunir toute la criminalité de Gotham secrètement, dans le but de passer un contrat avec eux. Le projet Arkham City naquit alors de cette réunion, ce qui n'était qu'une ébauche (l'idée d'une ville partagée en deux moitiés égales, proposée par double-face), fut grandement remanié par Quincy Sharp pour en faire Arkham City, une prison géante dans laquelle les criminels seraient en liberté, sous la condition qu'ils ne tenteraient pas de s'échapper pour ne pas attaquer les honnêtes gens vivant dans l'autre partie de la ville. Apprenant cela, Lock-Up, fou de rage, défia le maire directement à la mairie. Après un autre combat titanesque qui tourna à l'horreur et la folie, le kidnappeur et tortionnaire se donna la mort pour abréger ses souffrances, non sans avoir massacré de nombreux flics venus à la rescousse du maire. Quelques jours plus tard, Croc, afin de rehausser sa réputation, défia Batman publiquement dans un combat à mains nues sur un ring sur la place publique.

Le combat attira une foule très nombreuse après une semaine de promotion du maire pour montrer à quel point il était puissant. Contre toute attente, Batman se présenta bel et bien, et un magnifique combat commença entre les deux guerriers de catégories très différentes. Le combat était très serré, et après plusieurs péripéties extérieures, les deux adversaires à bout de force finirent par se mettre à terre mutuellement. Le premier à se relever était le grand vainqueur. Dans un effort colossal, autant physique que psychologique, et grâce à sa très grande force de volonté, Batman parvint à se relever le premier, humiliant par la même occasion Waylon Jones, avant de partir.
Le combat avait eut des conséquences horribles pour le maire qui avait été odieux du début à la fin. Le lendemain, la manifestation était cinq fois plus grande qu'habituellement, et fou de rage d'avoir perdu, Killer Croc refaisait surface. Hors de question pour lui qu'il admette la victoire de Batman ou qu'il s'excuse auprès des citoyens, malgré les conseils de Vittorio. Il demanda l'aide de Maroni, mais ce dernier l'abandonna. Extrêmement furieux, Croc décida alors d'affronter tout seul la foule de manifestants, à mains nues. Suivi par son fidèle bras-droit Vittorio, il commença à faire un carnage dans la foule jusqu'à ce que la police vienne dans le but de l'arrêter. Le duo de colosses fuirent alors pendant un long moment, jusqu'à ce que finalement ils n'aient aucune issue et finissent par se faire capturer. Mais fort heureusement, ils parvinrent à s'échapper sur le trajet lorsqu'ils furent transportés jusqu'à l'asile d'Arkham et la prison de Blackgate, en fourgon blindé. Cuneo avoua alors à Croc que lui aussi l'abandonnait, et qu'il était resté avec lui ces dernières heures simplement pour pouvoir s'en sortir lui-même.

Chapitre VI : La renaissance


Epuisé, vaincu, humilié et abandonné par tous, Croc, qui avait tout perdu, retourna se réfugier dans les égouts. Là, il fit la rencontre de Midnight, une gentille jeune fille qui eut beaucoup de compassion pour lui et l'aider à se relever et à reprendre confiance en lui. Un lien d'amitié se tissa entre eux tandis qu'ils se sauvèrent mutuellement la vie.
Plus tard, Croc s'associa au Joker dans le but d'en apprendre plus sur Batman pour prendre sa revanche, lorsque Joker décida de kidnapper des enfants. Le plan se transforma en véritable guerre, Croc retrouva Midnight et fit la connaissance d'Azraël avant de parvenir à s'échapper.

Un peu plus tard, il rencontra Nefer, un illuminé égyptien passionné par l’Égypte antique, qui dirigeait une secte vénérant le dieu crocodile Sobek. Ce dernier prit Croc pour Sobek mais s'aperçut bien vite qu'en réalité il n'avait rien d'un dieu. Son but initial avait été de vouloir emmener Croc en Égypte pour le montrer à sa secte comme une preuve vivante et obtenir plus de disciples et donc s'enrichir, mais il comprit rapidement que Croc ne bougerait jamais de Gotham. Cependant, il continua de jouer le jeu afin de gagner la confiance de Croc pour mieux le manipuler et s'approprier Arkham City, car en devenant un grand criminel, il serait encore plus riche qu'avec sa secte.

Chapitre VII : L'heure de gloire


Puis Croc se fit capturer par les hommes de Shreck qui l'obligea à bosser pour lui et lui donna un contrat sur la tête de Pandora. Le colosse reptilien se mit alors à la recherche de la fille, mais Batman lui barra la route une fois de plus. Suite à un accident, ils se retrouvèrent coincés sous de gros débris et durent collaborer pour pouvoir s'en sortir vivants...

Un peu plus tard, Croc affirma avoir vaincu Batman et on retrouva ce dernier mutilé, un bras manquant et une blessure redoutable à l’œil droit. Il voulait l'exécuter publiquement en réunissant tous les criminels d'Arkham City mais la situation dégénéra et l'asile d'Arkham qui devait servir de lieu d'exécution se transforma bien vite en champ de bataille. En réalité, Croc avait bel et bien vaincu Batman, à l'issue de leur accident. Après avoir collaboré pour s'évacuer des débris d'un immeuble qui avait explosé, Croc avait profité de l'état d'épuisement de Batman pour s'en débarrasser.

Il était fier d'avoir vaincu Batman, c'était pour lui sa plus grande victoire, mais malheureusement, cela ne suffit pas pour qu'il soit reconnu des criminels. Il finit par se débarrasser de Nefer, qu'il considéra comme responsable de la fuite de Batman durant ce qui devait être son exécution, et abandonna tous ses sbires.

Lorsque les douanes d'Arkham City explosèrent à cause d'attentats causés par Sharp, Croc en profita pour s'échapper. Il voulait se venger de Shreck. Il se rendit alors dans son immeuble et le menaça. Il manqua à deux doigts de le tuer mais fut finalement arrêté par le GCPD et renvoyé à Arkham City.

Chapitre VIII : La fin d'un rêve


Croc avait cru qu'en battant Batman, il serait adulé et reconnu par tous les criminels, qu'on se prosternerait à ses pieds et qu'il serait de nouveau le King Croc. Mais aucun criminel ne le prit au sérieux, car il n'avait pu achever le travail : Batman avait fui. Il resta alors seul, passant la plupart du temps dans son repaire, sortant uniquement pour chasser de quoi se nourrir. Il n'avait plus rien, à part sa fierté d'être le plus fort.
Puis, ce qu'il pensait être impossible arriva : il apprit le retour de Batman. Il ne voulait pas y croire, persuadé de l'avoir mutilé suffisamment pour que même s'il était parvenu à s'échapper, il soit mort de ses souffrances. Jusqu'au jour fatidique où Batman mit les pieds dans son antre. L'heure du combat décisif avait sonné, ils devaient régler leurs comptes une bonne fois pour toutes.

Mais Croc, trop sûr de lui, fut vite pris de cours par un Batman plus fort encore que jamais, un Batman qui avait survécu à l'Enfer et qui en revenait pour le châtier. Il était intouchable, invincible, presque irréel. Ne supportant pas son infériorité, le reptile perdit rapidement la raison, accélérant sa défaite. Vaincu et humilié, il déclara qu'il n'avait plus de raisons de vivre si même sa plus grande victoire était supprimée, et demanda à Batman de l'achever, parce qu'il était le seul qui le méritait. Mais le Chevalier Noir refusa, il ne voulait pas faire cette faveur à Croc, il ne voulait pas rompre son plus grand principe. Leur combat ne se terminerait jamais.
Lock-Up arriva juste après leur combat, et profita de la faiblesse de Waylon pour le torturer et le kidnapper. Croc ne fit plus entendre parler de lui durant des mois.

_________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Killer Croc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Criminels Blackgate de Gotham [ 3 / 15 ]
» La fête de Croc'Odile [KILLER CROC & DUELA]
» Un monstre se réveille [Killer Croc & Lilliana]
» Night walker : a spring requiem [Pv: Talon & Killer Croc]
» /Vilain/ Killer Croc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Contexte et forces en présence :: Edition des fiches RP-