RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Braquage et rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Braquage et rencontre   Sam 17 Mar - 19:34

[ Se déroule avant mon entrée dans Arkham, totalement hors contexte mais je suis déja le Red Robin ]

Il était 2 heures du matin dans Gotham. Branché sur la radio de la police dans son petit appartement, Tim était prêt à partir à la moindre alerte.

Alerte.... à toutes les patrouilles... casse à la banque ... Toutes les patrouilles ... Je repete... Casse à la banque

Avant que la radio ne finisse de crachoter les informations, Robin était déjà debout en train d'enfiler son costume. Il enfila sa capuche, accrocha son harnais à sa poitrine et vérifia son équipement. Le jeune prodige enfila les renforts de métal sur ses phalanges et empoigna son fidèle bâton. Il le replia et le rangea dans son harnais. Tout en prenant un deuxième bâton , en cas de besoin, il rangea une volée de shurikens dans sa ceinture, ainsi que des balles fumigènes et son grappin. Enfin Tim enfila sa cape et plongea de par sa fenêtre. Il atterrit avec grâce dans un petit parking et ouvrit son garage pour dévoiler sa fidèle moto. Batman avait la Batmobile, Red Robin avait sa Red Bike. Il l'enfourcha avant de partir à toutes vitesse vers la banque !

Une fois sur l'autoroute, au mépris de toutes règles de sécurité et comme une démonstrations de ses talents, il slalomait entre toutes les voitures, effaré pour la plupart de voir un super héros en action. Arrivé au niveau de la banque il se servit de sa moto et de son grappin pour se projeter au dessus des barrières. Il continua à toute vitesse sur la place vers la banque , renversa un barrage de police et passa les portes avant de plonger de sa moto et de rouler sur le sol d'un même mouvement fluide. En se relevant il tira deux shurikens vers un braqueur et de se projeter avec son grappin sur l'un des autres et de l'envoyer au sol d'un coup de pied violent dans la foulée. Tim : 10, Braqueurs : 0.
Suite au choc de l'apparition l'un d'entre eux tira vers lui. Dévoilant une de ses armes secretes Tim déploya le bouclier caché dans son bâton. Et au moment où il allait contrattaquer un batarang fendit les cieux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Sam 17 Mar - 20:59

La femme chauve-souris terminait sa patrouille, en pleine forme mais impatiente de rentrer au Ladie's Paradise car sa journée avait été dure. La nuit était fraiche, mais la lune très présente et basse offrait une certaine clarté iréelle et la lueur des reverbères au dessous d'elle guidait la maîtresse des arts martiaux sur le chemin calme des toits de Gotham. Comme si la clarté de ces lampadaires était un outrage à sa récente souveraineté, l'obscurité nocturne étirait vers eux de lourds et menaçants nuages de brume, qui transformait la douce nuit à laquelle rêvait Cassandra en promesse murmurée d'une embuscade violente. Elle put rapidement voir son hypothèse confirmée lorsque des cris de terreurs et l'agaçante sonnerie d'une alarme externe retentirent à ses oreilles. Malgré sa bonne vision, elle ne pouvait distinguer la source du tapage nocturne et aucune lumière ne voulant la guider, elle suivit donc son instinct.

Même si elle courait sur les toits avec souplesse, Cassandra savait qu'elle ne parviendrait pas à temps pour empêcher un meurtre et chacun de ses pas humains, rapides mais trop petits à son goût lui arrachait un triste regret : celui de ne pas avoir emporté sa moto, engin plus puissant, plus imposant qu'une jeune femme en noir et plus rapide. Cependant, la distance fut comblée sans tarder et la rénégate assasin s'arrêta sur le bord de la plus proche maison qui bordait la place de la banque. L'imposant bâtiment était allumé, des fourgonettes étaient grossièrement garées devant ses escaliers et les lumières intérieures dévoilait une des grandes portes arrachées et une fenêtre brisée. A l'intérieur, des mouvements désordonnés indéfinissables trahissaient les activités criminelles des envahisseurs tandis qu'autour des escaliers, une poignée d'hommes chargés ou non de sacs et armés différemment se battaient avec un justicier rouge et noir pour rejoindre les fourgons. Cassandra en rata un battement de coeur. Si ses souvenirs étaient bons, l'homme ressemblait étrangement à celui qu'elle avait aidé dans l'entrepôt, avec "Sssss" lors du trafic en cerceuils. Leur rencontre avait été brêve mais ce jour là comme aujourd'hui, elle avait perçue une certaine présence de Batman dans ses mouvements et son style de combat. Des questions se bousculèrent dans son esprit et attaquèrent sa curiosité, points d'interrogations tranchants brandis en avant, mais elle les repoussa d'une pensée.

Il lui fallait agir et vite. N'ayant pas le temps de dresser un plan, elle décida de rejoindre les fourgons et de les neutraliser pour éviter la fuite des adversaires, puis de venir au secours de l'homme en attendant le reste des BOPs ou le GCPD. Elle s'en savait capable, même si elle était loin d'imaginer son véritable niveau et l'idée lui parut bonne. Pour signaler sa présence, elle envoya un batarang dans l'arme à feu d'un homme qui allait trouer son adjuvant et sauta de sa position, puis se réceptionna sur la route pour se couler discrètement jusqu'aux voitures. Hélas, deux des hommes l'avaient mise en joue et une pluie de balles lui coupa le chemin. Cachée derrière un stand de boissons ambulant, elle repoussait vaillament l'idée de mourir en regrettant d'avoir attaqué aussi promptement une zone avec des ennemis aussi bien armés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 18 Mar - 9:54

Le batarang fendit l'arme de son assaillant ! Seules quelques personnes disposaient de ce niveau de maîtrise et Tim en faisait parti. Profitant de la surprise le jeune prodige se jeta vers son opposant avant de le mettre à terre d'un coup de bâton tournoyant dans les jambes. Toujours dans son élan, et entendant des bruits de tir vers son allié inespéré, Robin activa son grappin pour monter sur un promontoire décoratif de la banque.
Il disposait ainsi d'une vue plongeante sur l'ensemble de la scène. Tim constata ainsi qu'il avait déjà mis hors de combat 3 braqueurs et que 6 autres se trouvaient dans la pièce. 2 s'acharnaient à tirer sur son allié qui semblait être ... Batgirl ? Les autres fouillaient les coffres ou s'occupaient des étages.

Tim se devait d'aider Cassandra, cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu. S'armant d'un bâton rétracté dans chaque main, à la manière de Nightwing, il plongea vers les criminels et commença à frapper mais il sentit soudainement un choc dans sa côte, on venait de lui tirer dessus ! Il s'était montré beaucoup trop impétueux ! La blessure n'était pas profonde mais il devait se montrer beaucoup plus prudent. Il frappa donc ses deux cibles avant de se glisser dans une conduite d'aération et de déboucher dans les égouts par l'évacuation d'eau. Tim activa sa radio et contacta Cassandra.

Cassandra, tu m'entends ? Ici Tim. Je suis touché. Je cautérise la plaie et je te rejoins.

En sortant des égouts par une plaque ouverte, le jeune prodige se retrouva sur la place. La douleur commençait à le faire atrocement souffrir. Il courut comme il put vers l'ambulance présente. L'infirmier bégaya quand il entra.

Vous êtes ... Ro ro ro Robin c'est ça ça ? Puis je je vous ai aider ?
J'aurais besoin d'alcool à 90° et d'un scalpel. Vous pouvez disposer.

Les mots sortait difficilement de sa bouche, il sentait un gout de sang à l'intérieur de sa bouche. Se servant de l'entrainement médical de base procuré par Batman, il retira la balle à l'aide du couteau et cautérisa la plaie à l'alcool. Cela promettait d'être difficile. Se relevant, il sentait que la douleur s'atténuait. Son travail n'étant pas terminé, il se remit en route en courant. Rejoignant Cassandra il s'agenouilla à son coté.

Tu es prête ? On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 18 Mar - 16:27

Le frottement des pas qu'elle entendait se transforma en respiration haletante, puis une fraction de seconde plus tard, en présence rouge et noir lorsque le Red Robin rejoignit Cassandra. Cette dernière, toujours méfiante, plissa les yeux pour mieux aperçevoir son allié et remarqua qu'il avait changé de cotume depuis la dernière fois. Elle ne pouvait vraiment affirmer que c'était bien lui, car leur première rencontre avait été un éclair bref, mais sa mémoire était fiable et elle tablait sur ce fait. Quant à lui, il semblait lui aussi se rappeler l'avoir dèja aperçue, ou en tout cas la considérer comme une allié. Si elle ne se trompait pas, il avait tenté de communiquer avec lui par ces machins incompréhensibles qui transportent les voix tout aussi incompréhensibles sur des distances incroyables. Savait il seulement qu'elle était aussi ignare qu'une sourde muette ? Si c'était bien Tim Drake, il l'avait su mais l'avait dans ce cas oublié. Même si la Batgirl était un personnage important pour les Robins, il avait du avoir fort à faire et l'avait donc assez logiquement oubliée. C'est la conclusion à laquelle elle arriva lorsqu'il lui envoya pour la seconde fois des mots aux oreilles, mots qu'elle ne put une fois de plus comprendre malgré son attention.

Il lui fallait donc, comme d'habitude, improviser. D'après ce qu'elle avait pu suivre, il avait fait tomber quelques volontés mais un mur infranchissable d'hommes armés de mitrailleuses les empêchaient de rejoindre la banque et d'en extraire les otages et autres survivants, tout en mettant fin au casse. Si ils avaient l'once de l'ombre d'une illusion d'intelligence, leurs adversaires devaient s'être déployés dans la nuit et entouraient en marchant la cachette de fortune, prêt à éliminer toute formes mouvantes et briser deux des plus réputés costumes de Gotham City. Deux des pluss jeunes. En effet, si la lueur fantômatique des reverbères n'avait pas permis à Cassandra de dévisager son binôme, elle avait une assez bonne vision pour constater que ses traits étaient ceux d'un jeune homme, voir d'un très jeune homme, du genre à fréquenter encore les lycées. Dans ce cas là, il était légerement plus jeune qu'elle même et elle le comprenait. Etre un prodige du combat à l'âge où l'on est censé acquérir les premières maturités n'était jamais facile.

Ses reflexions mises en pause, Cassandra s'empara d'une barre de fer, servant à redresser la vitrine de son stand-abri et décida de s'en servir comme d'un jô, arme qu'elle maîtrisait grandement, tout comme lui semblait il Robin. Faisant tournoyer la matraque dans sa main, elle prit une inspiration et lança un regard chargé d'encouragements et d'exhortations à la suivre au jeune homme, puis apparut dans le champ de bataille. Aussitôt, un homme la repéré et ouvrit le feu, suivant le manuel du parfait petit crétin gros bras. Mais dèja, elle avait disparu et son costume sombre la voilait avantageusement dans les bras de la nuit, sa seule amie. Avant qu'aucun des hommes ne perçoive ses déplacements, elle avait aggripé une gargouille décorative de l'autre coté de la banque et s'y propulsa grâce au grappin, poussant au passage des deux pieds le premier homme à l'avoir attaqué. Sa masse pourtant considérable fut déplacée sur plusieurs mètres sans qu'il ait son mot à dire et il termina dans une chute lourde aux millieux des longs escaliers. Le crac qui s'ensuivit assura sa prise de repos pour le reste du combat. Sans atteindre sa destination leurrée, Batgirl se laissa tomber au sol, tira sa batgriffe eu passage et s'en servit pour désarmer un second homme, dèja prêt à l'exécuter. Ce dernier hurla de rage et sa main bondit jusqu'à sa ceinture pour tirer son arme de secours. Mouvement imprécis, lent, grossier. Presque indécemment. Cassandra s'ètait dèja jeté jusqu'à lui et son atemi le frappa au ventre, ce qui eut pour effet de le plier comme si l'on avait tiré un bouton. Arrimée à la terre avec son pied gauche, elle déplaça le droit pour lui administer un coup de pied rageur sur le côté du crâne. L'homme roula avant d'avoir fini de se plier et Cassandra s'en désinteressa, pour éviter la rafale qui la menaçait.

Voyant son entreprise échouée, l'homme tenta sa chance une seconde fois, comprit son erreur et lâcha l'arme volée pour tirer un couteau de lancer. Une sorte de détermination virile dans les yeux, il suivit le chemin de la Batgirl et se prépara à lançer l'arme, sans se soucier de Robin. Mais Cassandra était toujours animée de sa furieuse envie de vivre et sa main gantée se posa sur le coutelas avant qu'il ne soit lancé, alors que son genou faisait s'agenouiller le vilain garçon. Contact froid, qui accompagnait la nuit à merveille. Contact douloureux mais elle n'avait pas le temps de s'en occuper. Son autre main vint rejoindre la première et appuya sur le coude de l'homme qui dut se coucher à terre, tandis que la jeune femme l'immobilisait. Une fois sa victime calmée, elle releva les yeux et se mit à réguler sa respiration, qu'elle trouvait devenu trop bruyante en observant l'avancement du Red Robin..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 18 Mar - 20:53

Tim avait attendu que Cassandra finisse de massacrer deux des hommes. Elle était magnifique dans ses mouvements, d'une violence et d'une maitrise rare. Elle venait de briser deux hommes sans hésitations et avec beaucoup de talents et de grâce. Non, non, non, il devait se reprendre. Red Robin n'avait pas réalisé qu'il admirait la beauté et la grâce de la jeune fille, à peine plus vieille que lui, depuis près d'une longue minute. Malgré son costume recouvrant totalement son corps , il pouvait deviner son beau visage. Agitant sa tête pour remettre ses idées en place, Robin se lança à l'attaque !

Il activa son grappin et se projeta sur un des hommes en glissant sur le sol. Grâce a la force d'inertie de son mouvement il percuta violemment le genou de l'homme qui émit un craquement inquiétant. Il ne l'avait pas raté et une fois remis sur ses pattes, il jeta le criminel du haut des marches à coté du fourgon de la police. Il déploya son bâton, activa le bouclier, et commença à entamer une danse à la fois gracieuse et puissante comme une imitation de Cassandra. Il se surprenait à vouloir imiter, voire même égaler la magnifique demoiselle. Non, non, non, il se répétait les mêmes paroles, il ne devait pas céder au charme de Cassandra. Si sa mémoire était bonne, elle ne savait point parler. Donc elle n'avait pas compris son message radio. Tim se mordit les lèvres ... Déjà un mauvais point. Il se surprenait à laisser son esprit vagabonder en plein combat. Se remémorant les enseignements de Shiva il se concentra sur le combat en faisant tournoyer son bâton , et se laissant emporter par le rythme du combat , ignorait combien il en battait. Toujours plus rapide et plus violent, Tim pouvait entendre les os se briser et les hommes tomber.

Dans un magnifique mouvement Tim se lança dans un salto arrière en envoyant ses shurikens pour esquiver des balles, et enfin en atterrissant le jeune prodige plaça un grand coup circulaire de son bô. Cassandra se servait d'un bâton beaucoup plus court que lui et elle restait pourtant plus dangereuse que lui. Il n'y pas que la taille qui compte se dit le jeune prodige en riant intérieurement. Il venait d'abatre un nouvel assaillant. Il courut et se plaça au coté de Batgirl.

Allons y

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Lun 19 Mar - 19:13

[i]Il n'y avait plus à douter, malgré les différentes origines qui parsemaient l'art martial du mystérieux rouge et la touche personnelle qu'il transportait, Cassandra sentait un peu de Batman dans ses mouvements. Elle ne savait pas parler, ni attacher une voix à une idée mais elle était une excellente analyste corporelle et se rappelait très bien de son combat de test contre le plus grand des justiciers. Au vu de sa jeunesse, qu'elle semblait avoir calculée, le Robin avait une certaine fougue, faisant de sa danse un enchaînement violent et précis qui s'apparentait parfaitement à la pratique du bô. Tout en observant les mouvements de son allié, la jeune femme se retira vers les fourgonettes, un batarang à la main pour désarmer l'un des hommes s'il menaçait Robin trop prestement. Son temps de réaction longtemps travaillé pouvait servir au héros pourpre.

Au début, elle avait eu pour idée de détruire les véhicules, car même si elle n'avait pas de gel explosif, il lui suffisait de découper méthodiquement les bonnes parties du moteur pour l'empêcher de fonctionner, une théorie qui se rapprochait ironiquement de celle appliquée aux humains. Mais une autre idée lui vint, plus intéressante et plus productive. C'était une idée d'enquêtrice et la latence avec laquelle elle l'avait eu était expliquée par le fait que Cassandra n'était enquêtrice que depuis peu de temps, elle avait surtout été et était surtout une combattante. Pourtant, poser un bat-signal sous les fourgons auraient été la première chose à laquelle une autre BOP aurait pensé. Ainsi, Batman ou les BOPs pourraient suivre la piste des hommes s'ils leur échappaient et ainsi revenir à la source de l'exaction, si elle en avait une. Fière de son adaptation au monde non-assassin, Batgirl revint vers Robin, consciente qu'il en avait fini avec ses pantins. Tant mieux car ils devaient se rendre à l'intérieur le plus vite possible. Une nouvelle fois, Robin revint vers elle et lui parla avec une agacante aisance. Elle tenta de transpercer la nuit à coups d'iris, pour le voir. Son expression était cachée par le demi-masque qu'il portait, comme les traits de son visage. La femme chauve-souris abandonna son inspection, certaine que Robin avait oublié son petit défaut. L'avait oubliée, comme tout le monde. Pour Gotham, elle était une inconnue. Une femme froide, violente et muette qui s'était octroyé on ne savait comment le précieux et réputé costume de Batgirl.

Mais son image lui importait peu et elle continuait à faire son office de justicière, apportant ses talents à une ville qui en avait grandement besoin. Sans savoir si on l'avait invitée à rester, partir ou passer par une porte extérieure, elle monta deux à deux les escaliers, son jô improvisé en main, le contact froid du poignard encore attachée à la peau de sa main droite. La nuit était fraîche, mais la banque était chauffée. Lorsqu'elle poussa le premier battant, et s'engouffra dans le bâtiment, une balle de 22 l'acceuillit aussitôt et elle du bondir en avant, vers un autre homme chargé de sacs qui l'attendait et tenta de lui donner un coup de pied au passage. Avec une réaction plus féline que chiroptériene pour une fois, Cassandra stoppa le membre de son adversaire du poignet et le retourna sans crier gare. L'homme étouffa un petit cri, puis vit le décor bouger lorsqu'elle le retourna afin de le diriger vers le premier homme à lui avoir tiré dessus, décidée à s'en servir comme bouclier humain. Pendant une fraction de seconde, l'illusion perdura, sous le couperet de l'hésitation du malfrat. Mais en réalités, Cassandra avait disparu, s'étant jetée derrière un bureau desertée. Un coup d'oeil vers le plafond lui assura que le bâtiment comptait deux étages et elle sortit donc son grappin, décidée à virevolter entre le nombre indéfini de criminels en plein casse, pour arrêter leur projet. Mais avant cela, il lui fallait aider à l'entrée de Robin, qui serait elle l'espérait plus sécurisée que la sienne. Ainsi, furtive mais attentive, la fille de Lady Shiva se glissa dans le dos de l'homme au pistolet devant la porte et l'assomma simplement. Du regard, elle accompagna les premiers pas de Robin dans la banque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Sam 24 Mar - 20:55

Batgirl venait de passer par un chemin détourné mais était atterrit devant Tim et avait éliminé les derniers tireurs à l'entrée. Il déploya cependant son bouclier et commença à courir. Se plaçant à coté de Cassandra, il improvisa un langage des signes qu'il espérait qu'elle comprendrait. Cela signifiait à peu près :

Tu t'occupe du 1er étage et moi du second

Robin activa son grappin et se projetta dans une grille d'aération. Il esperait que Cassandra s'en tirerait seul. Il s'inquiétait pour cette charmante demoiselle. Vraiment charmante. Non, non, non, il ne devait pas s'attacher à elle. Le jeune prodige éclata la grille d'aération supérieure d'un coup de pied. Il venait par la même occasion de faire valser un homme de main, il devrait faire plus attention. Des tirs détonnaient dans tous les sens. Tim se cacha dans le conduit. Une fois les choses calmés il rejaillit tel un diable de la boîte avec son bouclier déployé ! En renvoyant les tirs il entama sa terrible danse de combat et frappa les hommes un par un.

Tu bouge et je bute cette salope !

Robin se stoppa net. Comment pouvait t'il faire ?

Pose ton bâton ! Et vite !

Un autre homme arriva et frappa Robin a la nuque. Une fois celui ci au sol, il fut attaché rapidement. Il était dans la mouise
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Sam 31 Mar - 15:19

[i]L'un des hommes les plus véhéments, un lourd sac sur son épaule, désequilibré par le poids et l'effort qu'il faisait pour ouvrir un nouveau coffre s'effondra. Le contact avec sa cible, bien plus violent qu'il ne l'avait prévu avant l'opération, le laissa groggy et se fit en silence, ce qui augmenta le temps de réaction de ses congénères et signa leurs pertes. La silhouette noir, innatrappable, surgit dans les rangs des gangsters en pleine ruée vers l'or et arrosa froidement leurs ardeurs monétaires.

Pensant que Robin pouvait s'occuper seul du reste des hombres, Batgirl s'était précipitée vers les fonds eux mêmes, batgriffe en main. Le nombre d'hommes de main mandatés pour ce casse était impressionant, et les deux justiciers devaient faire face à un nombre indéterminé mais toujours croissant de soldats de la bêtise et autres criminels pleins d'ambitions. Espérant que le jeune protégé de Batman ne se ferait pas "bobo avec son beau bô", elle se débrouillait pour mettre à terre ses propres ennemis, qui en furent pour leurs frais.

La plupart, préférant finalement sauver leurs corps plutôt que l'argent, lâchèrent leurs "possessions" et se jetèrent sur elle, agacés et bientôt, frustrés. Certains dégainèrent des armes à feu à petits calibres et comblèrent l'air de détonations sèches et inutiles. La chauve souris volait, et le manque de temps ne lui permettait pas de faire des chichis. Au bout de presque trois grandes minutes, largement nécessaires au GCPD pour arriver sur les lieux, Cassandra s'assit sur un muret, pour reprendre sa respiration. Alors qu'elle allait fermer les yeux, jetant un dernier coup d'oeil aux masses douloureuses de ces adversaires se trainant sur le sol, son regard capta plusieurs mouvements que des onomatopés facilement compréhensibles transformaient en tentatives d'assassinats.

Sans aucune hésitation, Cassandra se laissa à nouveau tomber quelques étages plus bas et courut jusqu'au hall ou Robin était effectivement en mauvaise posture. Une nuée de batarangs plus tard, la jeune femme défit les adversaires restants. Fatiguée par ses premiers combats et l'heure avancée, elle mit un certain temps à neutraliser les différentes menaces qui gravitaient autour d'elle et du très jeune justicier. Mais elle avait de l'endurance et au bout de quelques grosses poignées de secondes, se baissa pour détacher Tim, attentive à tout réveil de gangsters..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 1 Avr - 13:12

Cassandra avait fini le travail et venait de le libérer. Le GCPD était sur les lieux, il pouvait se permettre de partir. Tim prit Cassandra par le bras et se mit à courir. Certains policiers n'appréciaient pas réellement les supers héros. Il devait sortir en vitesse, récuperer sa moto, et partir, avant le réveil des hommes de mains. Même si elle ne comprenait pas ce qu'il disait, Tim esperait que la gratitude qu'il voulait révéler a Cassandra serait compréhensible.

Merci, merci beaucoup Cassandra.

Tim travaillait pour la 1ere fois avec cette demoiselle. Elle était a la fois doué et belle. Tim, après avoir flirté à une époque avec Spoiler, se sentait étrangement intéressé par Cassandra. Il devrait travailler plus souvent avec elle. Il venait de se retrouver a l'entrée de la banque. Tim enfourcha sa moto et invita Cassandra a monter.

Monte, on dois y aller !

Tim venait de lui faire comprendre ceci par le langage des signes. Il n'avait plus qu'a esperer qu'elle comprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 8 Avr - 11:50

Du coin de l'oeil, Cassandra observa le jeune homme qui tentait de partir en la tirant par le bras. Il était bien étrange. Soudain remis de son molestage, il prenait l'initiative de la fuite, comme pour compenser l'effort que la justicière avait du faire pour le sauver. Comme tous les hommes, il tentait de garder la domination de la situation, même si il avait fait preuve de mauvaise conduite. Depuis qu'elle connaissait leur existence, Batgirl n'avait aucunement compris les Robin. Red ou pas, ils portaient des costumes rouges ou jaune éclatants, tels des cibles mouvantes crées par Batman pour mieux se dissimuler. Au vu de sa première rencontre avec Bruce Wayne, Cassandra savait que l'homme en était capable.

Pourtant, Robin n'était pas stupide, et il était épris de son rôle. C'est donc que ce costume revêtait un certain degré d'honneur. Malgré son jeune âge, Robin avait largement prouvé sa valeur pendant le combat en couchant la plupart de ses adversaires. Une prouesse dûe à un style bourrin et borné, mais qui ne pouvait que gagner en maturité avec le temps. Si Batman avait acquis son entraînement en parcourant le monde, comment Tim, si jeune, avait il pu posséder un tel talent ? C'était un mystère et la curiosité de Cassandra, eveillée, décida de ne pas le lâcher avant de savoir ce qu'il en retournait. Une dernière fois, le justicier marmonna une soupe de sons incompréhensibles et tira fortement Cassandra, obligeant cette dernière à le suivre, bien qu'elle ne produise aucun effort pour rester dans cet endroit. Le GCPD allait arriver, et malgré son expérience récente de Gotham, elle connaissait la relation qui unissait ces hommes aux veilleurs.

Les yeux rivés sur la caméra, satisfaite de porter son masque, l'ancienne assassin jeta son jô improvisé dans un coin de la pièce, c'est à dire sur la tempe d'un gangster relativement musclé qui essayait de se relever en crachant ses dents. Une fois sorti de la Gotham National Bank, le bînome ne resta pas pour profiter du concert des gyrophares policiers, ni l'inspection des lieux de ces derniers et une fois de plus, Batgirl regretta de ne pas avoir emmené sa moto.

Cependant, Robin était arrivé avec la sienne et la décovrit rapidement. Avant qu'elle ne puisse monter dessus, il le fit en premier, ce qui signifiait q'il souhaitait prendre les commandes et l'invita à monter. Cassandra ne réfléchit pas longtemps. Elle n'avait pas le choix de toute façon, et sa curiositée se transformait en rouleau compresseur, lorsqu'elle était piquée. Une fois posée à l'arrière de l'engin, la fille de Lady Shiva enleva son masque, s'accrocha quelque part et laissa Red Robin mener la fuite, espérant qu'il ne se rendait pas à la Batcave...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 8 Avr - 16:46

Tim aperçut que Cassandra avait enlevé son masque. Il se tourna et l'observa une minute. Elle était magnifiquement jolie et il sentait le rouge lui monter aux joues. Il se retourna pour dissimuler sa gène et partit à toute vitesse.

Le jeune prodige démarra sur les chapeaux de roues et jaillit violemment par la porte de la banque. Il sentait la jeune fille accroché à lui et le souffle du vent autour de lui. Ne pouvant pas repartir par le même chemin qu'a l'aller, Tim se lança dans les petites rues. Slalomant dans les ruelles, il se dirigeait rapidement vers son garage et son appartement. Il ne savait pas si Cassandra avait un lieu où aller alors il l’emmena avec lui. Une fois en bas de l'appartement, il ouvrit la porte et invita Cassandra a entrer.

Après toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 8 Avr - 17:24

[i]Gotham dormait toujours, dans la vapeur de sa journée. La moto de Robin, relativement silencieuse, parvint vite à l'appartement de ce dernier, et non à la Batcave comme l'avait craint Batgirl. Cette dernière vit sa curiosité doubler lorsque Red Robin montra sa maîtrise de la conduite à deux roues, alors qu'il n'était même pas censé en posséder le permis. Décidément, ce jeune homme avait des choses à lui dire. Une poignée de minutes seulement sépara leur départ en trombe du dernier dérapage, et apparemment, personne n'en profita pour les poursuivre. Le GCPD avait été réveillé pendant sa nuit, et des patrouilles transformées en intervention tardive n'était pas faites pour s'attaquer à des justiciers propriétaires de la nuit.

Une fois à destination, Tim descendit en premier du véhicule et se dirigea vers la porte de son appartement. Toujours assise sur la moto, Cassandra réfléchissait. Sur les murs, des ombres dansantes rythmaient ses refléxions mais le fleuve de ses pensées se révéla aussi long que tumultueux. Assez prenant en tout cas pour qu'elle en oublie presque de suivre Robin et sursaute presque lorsqu'il l'invita à entrer. La Batgirl jeta un regard au jeune homme, toujours mystérieusement masqué puis à la porte derrière laquelle se cachait...

Un abri pour la nuit ? Un piège ? Une bonne ou une mauvaise idée ?

Derrière laquelle se cachait son appartemment. Plutôt nouvelle dans la ville, Cassandra ne connaissait pas tous les raccourcis pour rentrer chez elle et sans sa moto, rejoindre le Ladie's à pied s'avérait long et ennuyant. De plus, elle était toujours touchée par la curiositée que lui inspirait le Red Robin et surtout, le combat qu'elle avait livrer à ses côtés lui avait laissé un excellent souvenir, et la soirée commencait bien. Elle aimait se battre, surtout avec des alliés de talents. En résumé, elle aimait le talent.

Après tout, elle était bien venue jusqu'ici sans s'arrêter, pourquoi repartir maintenant ? Avec un sourire, la fille de Lady Shiva et David Cain descendit de l'engin garé et entreprit de rejoindre l'appartement du Robin. Ce dernier l'avait ouvert et pour bien continuer la soirée faisait preuve de galanterie. Elle entra donc la première, jeta un coup d'oeil à la configuration et la composition des lieux en cas de combat, puis inspecta presque tous les objets, gravant dans sa mémoire chaque détail de l'appartement. Toujours souriante, elle se retourna vers Red Robin, qui devait être entré lui aussi et deux questions se bousculèrent dans sa tête mais elle ne pouvait pas les communiquer.

Pouvait elle allumer la télé pour voir si leur intervention au casse avait fait des émules nauséabonds ? Et où allait elle dormir si Robin la laissait s'héberger ici pour la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 8 Avr - 17:36

Elle lui avait souri, elle lui avait souri ! Devant tant de jubilations, Tim retira son masque et dégrafa sa cape. Voyant Cassandra pointer la télé du doigt, le jeune prodige l'alluma et la mit sur la chaîne info.

Casse à la banque. Dernières informations. Les voleurs ont été arrêté et les otages libérés par le travail conjoint de deux justiciers. Le garçon portait un symbole d’aigle et la jeune fille un symbole de chauve souris. Ils sont sans doute lié au Batman mais nous n'avons pas plus d'informations. Nous interrogeons à présent le comissaire Gordon.
Journaliste : Monsieur Gordon, un message à annoncer sur l'action non légal de ces soit disant justicier ?
Je n'ai rien a déclarer. Ces héros apportent un peu de soutien à la police débordé de cette ville et je ne peux que saluer leur actions.
Sans transition, économie...

Il n'avait pas été réconnu. C'était du bon boulot. Tim éteignit la télé, proposa à la jeune fille de s’asseoir sur son canapé et s'assit à coté d'elle. Elle était vraiment belle. D'un langage des signes rudimentaires, il lui proposa de passer la nuit ici. Et se laissant aller à ses émotions, Tim prit la main de la jeune fille et déposa un baiser sur ces lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Lun 9 Avr - 18:15

Bien entedu, Cassandra ne comprenait pas encore la télévision. Mais elle avait pris l'habitude de l'allumer chez elle, sans le son, les yeux rivés sans le savoir sur ces chaines d'infos en continues entrcoupées de ce qu'elle avait compris être non pas des publicités mais en tout cas des programmes différents. Aujourd'hui, pour une fois, elle savait ce qu'elle cherchait. Une partie de sa conscience nota que Red Robin s'était lui aussi assis sur le canapé, à moins de 50 centimètres mais cette information était complètement anecdotique, alors que l'adrénaline du combat bouillonait encore en elle et que l'affaire du casse occupait toutes ses capacités.

Les images étaient plutôt rassurantes. L'enregistrement de caméra observé par Cassandra était passé brièvement, et le reportage se concentrait sur les photos des hommes du casse, leurs antécédents et l'image de la banque une fois la menace neutralisée. Sans prévenir, le très jeune justicier coupa la télévision remplaçant l'image patibulaire du journaliste mal rasé par un écran noir. Délivrée de l'attention portée au cadre virtuel, Cain se rendit compte d'un mouvement à la périphérie de son regard. Tim lui parlait par language de signes improvisés. C'était assez simpe à comprendre. Chambre, imitation du sommeil, fenêtre traversée par la lumière de la lune.

On lui proposait de dormir ici. C'était assez logique, elle n'était pas venue simplement pour regarder la télé. Rester ici lui permettrait de se reposer, et elle était plus proche ici du Ladie's que de son studio. Or, le lendemain, elle comptait se rendre là bas afin d'accéder à l'ordinateur qui lui permettrait d'accéder à cet étonnant Internet. Perdue dans ses réflexions, les yeux fermés, mais prête à accepter, elle ne vit rien arriver. Pour la première fois de sa vie, selon ses souvenirs, depuis les derniers assauts de sa mère et son père, elle se fit surprendre.

Ce fut un contact aussi bref que surprenant. Les lêvres de Tim étaient tièdes, mais leur simple dépot sur les siennes avait presque paralysé l'ensemble de son corps, et projeté dans son âme une série de sensations non identifiables, plus puissantes les unes que les autres. Sensations non voulues. Cassandra s'était peut être fait surprendre, mais elle n'avait perdu aucun de ses réflexes. Comme elle sentait la main du jeune homme sur la sienne, ce fut une formalité d'appuyer sur son point de pression. L'existence de ce point, à la jointure du pouce et de l'index, était connue de la plupart des personnes, mais sa manipulation demandait une précision toujours plus exigeante. Pressé par une personne de peu de talent, il pouvait diffuser une douleur relative. Mais des personnes plus entrainées, comme les agents du MOSSAD, savaient s'en servir plus efficacement et la douleur propagée pouvait immobiliser des cibles récalcitrantes. Cassandra, experte en tous art martiaux sans grands concurrents le manipulait parfaitement.

Une fois paralysé, Robin fut expulsé hors du canapé, puis se retrouva face contre son propre sol, Cassandra agenouillé à ses côtés, son bras toujours immobilisé. La jeune femme profita de cette position pour réfléchir. Elle avait réagi rapidement, mais elle ne savait pas exactement ce qu'il en retournait. Que se passait il réellement ? Et que devait elle faire ? Si son conscient niait complètement toute suite et lui demandait de sortir d'ici tout de suite, son inconscient était envahi par une armée de questions et de sensations créant une incompréhension générale venue s'ajouter à la curiosité.

Toujours silencieuse, Batgirl se rassit sur le canapé, sans relever Drake, en pleine réflexion. La suite pouvait prendre deux facettes différentes. Soit Robin s'arrêtait, et il s'agissait seulement d'un contrecoup dû à l'adrénaline, soit il essayait une nouvelle fois.

Et dans ce cas, que ferait elle ?... Pour s'aider à penser, la fille de Lady Shiva quitta la pièce, laissant Robin seule. Par instinct, elle trouva la salle de bain, et se mouilla les mains avant de les apposer sur son visage. Au bout de cinq minutes de solitude reposante, n'écoutant pas de réaction venant de la salle ou était resté Robin, elle y revint, prête à tout, avec dans la tête une question à poser en signes : où dormir dans ce petit appartement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Lun 9 Avr - 18:58

Il avait fait une bêtise, une grosse bêtise. Cassandra venait de lui broyer un point de pression situé a la jointure de son pouce et de son index. Une experte comme elle savait exactement comment le paralyser avant de le jeter sans ménagement face contre terre en bas de son canapé. Elle se situait maintenant a genoux a coté de lui. Tim avait besoin d'une ou deux minutes avant de pouvoir se relever. Si cette demoiselle ne savait pas parler et n'avait jamais connu l'affection, elle n'avait sans doute jamais été embrassé. Cassandra partit alors en direction de la salle de bain.

Tim se redressa avec difficulté et s'assit sur son canapé. Il devait réfléchir un tant soit peu. Soit il retentait sa chance, soit il abandonnait et essaierait plus tard. Réflexion faite, il tenterait sa chance plus tard. Une fois la fille de Shiva de retour, Tim se relança dans son langage des signes improvisés. Se désignant d'abord lui, puis la jeune fille, il cherchait a exprimer une idée de regrets. Comme pour se faire pardonner il désigna plusieurs choses. Peut être avait elle besoin de joindre quelqu'un et il désigna ainsi son ordinateur. Elle ne savait pas parler mais peut être savait elle écrire.

Désignant ensuite des bouteilles d'eau et des paquets de biscuits, il lui proposa a manger et a boire. Se faisant un devoir d'exprimer son regret, il se releva, alluma la cuisinière et, malgré ses très faibles talents de cuisinier, commença ... une omelette. Il espérait que le repas lui plairait. Enfin la désignant elle, puis sa chambre, puis lui même et son canapé, il lui expliqua qu'elle pourrait dormir dans sa chambre et lui sur le canapé. L'omelette était prête. La servant dans deux assiettes et préparant deux verres d'eau, il tendit une assiette a la jeune fille. Les deux devaient avoir faim a cette heure tardive et, étrangement, il avait réussit son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Lun 9 Avr - 20:41

Pour la seconde fois en une seul soirée, Cassandra sourit grâce au Robin, événement qui ne se déroulait jamais en temps normaux. Le jeune homme avait démontré sa jeunesse en se mettant à imiter l'homme parfait. Galant, il avait proposé à Cassandra de prendre le lit principal et d'occuper le canapé, puis il avait cuisiné un de ces assortiments d'oeufs et de lait qui tenait au ventre tout en accompagnant les goûts du palais, plat qu'elle aimait par nature. Cerise sur le gâteau, il avait dressé la table et servi de l'eau fraiche.

Souriante donc, Batgirl observa Robin qui s'affairait, des ustensiles plein les bras. Tout ces efforts pour se faire "pardonner" ainsi que la rapidité et la brusquerie de son baiser démontraient sa jeunesse impétueuse et s'opposait à la maturité qu'il étalait autant dans ses combats que dans sa maîtrise de la conduite. C'était un homme de paradoxes. Mignon mais lucide, jeune mais engagé. Toujours silencieuse, la plus aiguisée des armes humaines qu'étaient les assassins s'assit aux côtés du très jeune homme, toujours masqué et toujours dans son costume, alors qu'elle avait elle même enlevé son masque.

Pour faire comprendre qu'elle refusait le lit et préférait dormir sur le canapé, Cassandra posa ce dernier sur un coussin près de l'accoudoir droit et parcourut la salle des yeux, sans oublier de s'arrêter sur Tim mais cherchant surtout l'emplacement des caméras. Il y avait sûrement une caméra, tout détective digne de ce nom en possède une chez lui, et sa recherche était devenue un réflexe. Une fois cela fait, Cain reposa son regard sur l'assiette pleine et reprit ses réflexions. Elle pensait à Red Robin, à Batman, à Robin, aux BOPs, à Rob..

Au bout d'une bonne minute, la Batgirl se rendit compte qu'elle n'avait pas touché à son repas et qu'elle souriait encore. Décidément, les omelettes rendent oeuf-oriques. Espérant être discrète, mais sans y faire vraiment attention pour une fois, elle jeta un regard en coin au jeune homme avant de boire et de commencer son assiette. Mais au bout de quelques temps, elle s'arrêta, une idée derrière la tête.

Sans prévenir, un batarang apparut comme par magie et se retrouva posé doucement sur la table, entre eux deux. Cette fois, Cassandra regarda franchement Robin, ayant à la fois un bon prétexte pour le faire et une vraie réaction à trouver. Par ce geste qu'elle espérait compréhensible, elle lui demandait s'il connaissait la chauve-souris.

Batman.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Mar 10 Avr - 21:00

Alors qu'il avait servi le repas et commencer a manger, Tim s'aperçut que Cassandra scrutait tout l'appartement mais également lui d'un regard en coin. Elle ne mangeait pas. N'aimait elle donc pas le repas. Ou alors quelque chose la troublait. Sans doute le baiser. C’était peut être son premier. Elle se mit enfin a manger. Mais soudainement, un batarang fut posé sur la table. L’interrogeait t'elle sur ses liens avec Batman ? Sans doute. Dans son langage des signes rudimentaires , Tim se pointa puis pointa le batarang pour montrer le lien les unissant. Prenant un stylo et une feuille, il effectua un schéma basique. D'abord il dessina un rapide symbole de chauve souris en haut de la feuille. Puis se pointant, il dessina plus bas un R stylisé le représentant. Enfin il dessina une double flèche les reliant. Le message semblait plutôt clair. Ignorant si Cassandra connaissait la notion de paternité, il écrivit en lettre capitale le mot pêre, puis le mot papa et enfin le mot fils. Il n'avait pas d'idée sur la façon de désigner la paternité via le langage des signes.

Tim retira son masque et le déposa sur la chaise. Il se leva, rangea les assiettes dans l'évier, puis partit a la salle de bain, retira son costume et enfila un jeans et un t-shirt. Revenant dans la cuisine, vit la jeune fille toujours assis. Voulant tenter une légère expérience, Tim s'assit devant la jeune fille. Se désignant d'abord lui puis elle comme pour lui intimer de ne pas avoir peur, Tim posa sa main droite sur celle de la jeune fille. Enfin il se désigna de l'autre main avant de prononcer son nom distinctement.

T-I-M. Je suis Tim.

Il désigna ensuite la jeune fille, comme pour lui demander son nom.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Jeu 12 Avr - 13:46

Les yeux de Robin traversaient ceux de Cassandra, et scrutaient ses réactions, mais elle savait compartimenter son esprit pour réfléchir seule, dans un coin de la tête sans que personne ne puisse le deviner. Alors, comme ça, il y avait un lien entre son compagnon de casse et le Batman. Au vu de l'insistance des gestes du justicier, ce lien devait être fort, en tout cas de son point de vue et impliquer plus que quelques missions passées ensemble. Peut-être même étaient ils de la même famille ? C'était possible.

Cassandra était assez bonne pour deviner l'âge des gens, et le Batman, s'il avait eu un fils dans sa jeunesse, pouvait techniquement être le père de Robin. Légèrement troublée, Batgirl interrompit ses réflexions, pour se concentrer sur les derniers évenements. Apparemment, le jeune homme avait pris une initiative. Après avoir posé une seconde fois sa main sur la sienne - elle pouvait l'éviter, elle pouvait contrer son mouvement et prendre possession de sa main et... -, il essaya de lui dire quelque chose.

Apparemment, il avait compris qu'elle avait du mal car il parlait doucement en étalant ses sons, mais pas qu'elle ne comprenait absolument rien et que cela ne servait à rien. Qu'essayait il de lui dire ? La vérité sur son lien avec Batman ? Le dernier rebondissement dans l'histoire sanglante de Gotham City ? La marque de son caleçon ? De plus en plus perlexe, l'arme vivante se vit complètement perdue lorsqu'il la désigna. Qu'est ce qu'il attendait ? Qu'elle parle elle aussi ? Mais c'était absolument impossible, elle ne savait même pas les sons qu'on lui demandait. C'est alors que la lumière se fit. Il lui demandait sûrement de répeter ce qu'il venait de dire. C'était assez dangereux compte tenu du fait qu'elle ne savait absolument pas le sens de cet enchevêtrement de sons mais elle décida de jouer le jeu. Qu'avait il dit dèja ? Theière ? Thé-i-ère ? Non, il s'agissait d'un son plus sec, mais plus long.

- Hm.. Thé..Hm... Hi.. T-I-M

Assez satisfaite de son coup, Cassandra observa très sérieusement Tim attendant de voir s'il allait sourire, ce qui signifierait qu'elle avait suivi la bonne décision.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Dim 22 Avr - 14:12

Hm.. Thé..Hm... Hi.. T-I-M

Elle avait réussi ! Tim sourit comme pour montrer son approbation. Cependant , malgré l'intelligence de la jeune fille, il se doutait qu'elle n'avait pas saisi ce qu'il voulait exprimer. Malgré sa réussite elle ne souriait pas. Son joli visage entouré de longs cheveux noir d'ébène, ne montrait qu'un sérieux inébranlable. Il se faisait cependant très tard. Peut être que la demoiselle était fatigué ce qui expliquait son sérieux. L'autre explication était qu'elle était naturellement sérieuse. Pour lui faire comprendre que Tim désignait son identité, il se leva et laissa la jeune fille assise interloquée. Revenant une trentaine de secondes plus tard, le jeune justicier portait un petit miroir. S'agenouillant au coté de Cassandra, on pouvait voir les deux héros cote à cote. Tim se regarda d'abord soigneusement. Il remit rapidement en place ses cheveux rebelles et s'observa. Sans rire, il se trouvait mignon. Sans se retenir il sourit devant le miroir. Mais la n'est pas la question. Il se pointa du doigt sur l'image et reprononça encore et toujours les mêmes sons lents et bien articulés :

T-I-M

Ils étaient cote à cote, vraiment proches, et le jeune justicier ignorait ce qu'il devait faire. Leurs respirations se mêlaient doucement et étaient synchronisées. Tim pouvait sentir les battements de son coeur s’accélérer, doucement mais inexorablement. Il ne devait cependant pas reproduire la même erreur qu'au début de la soirée. Tim réprima un bâillement et hésita sur la marche à suivre des évènements. Son regard était étrangement surpris. Ne connaissait t'elle donc pas les miroirs. Ses yeux couraient sur la glace : d'abord elle l'observait puis se regardait elle même. Tim se releva : il était peut être temps d'aller dormir mais il ne savait pas ce que comptait faire la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   Mar 24 Avr - 20:13

Encore une fois, tout était allé trés vite. Apparemment très déterminé à imposer son nom parmi les connaissances de Cassandra Cain, même si le mur de la communication semblait un mur trop difficile à franchir. Peu lui importait, après avoir répété plusieurs fois les trois lettres séparées formant son prénom et avoir successivement montré les deux habitants actuels de l'appartement, il eut une subite et nouvelle idée et alla chercher un miroir - première fois que Cassandra aperçevait un miroir de main dans l'inventaire d'un homme -.

L'objet, très bien connu de la jeune femme, permettait de produire des illusions pour tromper un adversaire durant un combat, et de regarder les gestes qu'elle avait effectué pendant son entraînement de jeunesse. Mais une autre de ses fonctions consistait en la réverbération de l'image d'une personne qui se placait devant. En jetant un coup d'oeil dans le reflet, Cassandra comprit que Tim essayait de se montrer, à moins qu'il ne soit en train de vérifier sa coupe. Sa prochaine intervention la détrompa, il lui faisat bel et bien comprendre qu'il parlait de lui. T.I.M. Tim Drake, Robin venait de s'ajouter comme second nom gravé dans la mémoire de Batgirl.

Cette dernière ne connaissait hélas pas son prore patronyme et haussa les épaules en orientant le miroir vers elle pour le faire comprendre. La gravité et l'ampleur de cette méconaissance lui était parfaitement inconnue et elle n'en avait pas grand chose à faire mais Red Robin semblait penser que c'était important. Toute cette détermination venait d'un autre monde, qu'elle n'avait pas encore explorée.

C'est alors que le rouge costumé baîlla. Bien sûr, il essaya da cacher son accés de fatigue dû à l'heure et au casse, mais tous les mouvements étaient perceptibles, même réprimés, surtout pour une personne habituée à lire les corps. " Tout parle à qui sait lire, voir et écouter". Le paradoxe de ce jeune homme fatigué fier de cuisiner des omelettes était unique. Ses lacunes d'investissement social et son caractère impétueux de jeune adulte jurait avec la pertinence de son regard lorsque ce dernier était demandé sur une scène d'investigation et son art du combat poussé. Tout cela constituait un mystère qui s'épaississait au fil de la soirée.

Alors qu'elle pensait à Drake, Cassandra se rendit compte de la nouvelle occurence de proximité qui existait entre eux. En une fraction de seconde, toutes ses pensées s'écroulèrent, accompagnée de la bulle de solitude dans laquelle elle était toujours engoncée. Le jeune homme n'était qu'à quelques centimètres, ses mains dénudées frolant le flanc froid et encore costumé de Cassandra, qui dut se mordre la levre inférieure pour en réprimer les frissons. Il suffisait d'un léger effort aux jeunes gens pour se toucher, il suffisait à la Batgirl d'un léger sursaut d'imagination pour sentir, voir et ressentir un tas d'images et de sensations qui ne lui avaient auparavant jamais traversé l'esprit.

Le très ridicule premier pas du Robin en début de soirée avait ouvert la voie à cette aventure, ouvert dans le coeur verouillé et à la clef endurcie de Cassandra une porte aussi tentante qu'intriguante. Dangereuse. Soudain prise d'un frisson, la fille de Lady Shiva se tassa dans le canapé, envahie par une rapide et extrêmement puissante sensation de froid. Affolée, la jeune femme constata que son corps obéissait à une réaction incontrôlable qui ne lui avait été qu'entredévoilée jusque là par ses différentes EMI et ses plus éprouvants mais plaisants combats. Le souffle court, la poitrine tout aussi saccadée que ses pensées, l'assassin se prit la tête entre les mains, espérant en chasser le sauvage mouvement blanc qui la torturait aussi subitement. Blanc. Après une inspiration, la collègue de casse de Robin reprit ses esprits, alors qu'elle sentait le Robin se relever. Doucement, elle leva la tête, les yeux encore voilés par l'attaque passionée d'un coup de folie. D'une flamme brûlante qui laissait des braises incandescentes dans la plus pure des âmes.

Le corps de Robin était déployé, encore en train d'encaisser l'effort du combat,, le souvenir du baiser le lui offrait presque sûrement. Avec la facilité de lecture des expressions qui était propre aux adolescents, le visage de l'homme, clair et captivant, lui rejetait un regard intrigué, un regard qui pouvait s'enflammer. Un regard qu'elle pouvait observer dans l'ombre en pleine fusion et dont elle pourrait profiter si..

Batgirl inspira une seconde fois, les yeux fermés, les mains – moites – tendus ressérées. Quelque chose crépitait en elle, quelque chose qui ne faisait que s'enfler au fur et à mesure qu'elle restait près du Robin, qu'elle humait son parfum sans artifices, le parfum fauve du combattant. Elle ne pouvait pas rester dans cette situation. C'était arrivé vite, mais elle ne comptait pas rester domptée sous ce joug exaltant très longtemps, par simple habitude d'échapper à tout. Il fallait qu'il se passe quelque chose. Tout de suite.

Un éclair n'aurait pas frappé que Cassandra s'était dèja relevée. La bouche ridiculement ouverte, elle la referma, jeta un coup d'oeil aux fenêtres fermées, et se félicita d'avoir arraché son regard de plus en plus curieux sur le jeune enf...sur l'homme. Voilà très longtemps qu'elle n'avait pas senti un aussi grand danger. Et jamais elle n'avait été aussi encline à l'affronter, aussi violemment qu'elle le pouvait. Ou bien, peut être serait il mieux de s'abandonner cette fois ? De laisser le mal se faire et d'en profiter ? Se laisser faire, par un vilain ou un homme, voilà bien qui était contraire à tous principes de l'arme vivante. Elle se perdait, engagée dans un chemin brumeux, rouge, qu'elle ne connaissait pas mais que tout le monde avait dèja emprunté. Il lui fallait...

Du temps, de la réflexion. Innatrapable, perdant sa peau blanche de femme pour revêtir son costume noir d'ombre, la jeune femme récupéra son masque d'un coup de main et disparut avant que Robin ne puisse faire quelque chose. La porte et sa serrure n'était pas un problème, ni l'absence de moto et l'heure tardive. Enfin, c'était des détails complètement anodins et inintéressants par rapport à ce qui venait de se passer. Quelques minutes après avoir commencé à se reposer et avoir entamer la carrière de cuisiner du justicier rouge, Batgirl avait rejoint sa véritable maison, la nuit, et tel un caméléon, ou plutôt une chauve souris, elle était devenue l'obscurité. Plus personne ne la verrait jusqu'au matin. Et c'était tant mieux, elle avait à réfléchir.

- Fin du topic pour moi, merci beaucoup ! La suite bientôt j'espère ? -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Braquage et rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Braquage et rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» Un braquage......tout a fait normal (libre)
» 3 suspects arrêtés dans le braquage du Ministre Daniel Supplice
» Braquage pluvieux
» Braquage et Volte-face (Ace of Spades)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: Banque nationale de Gotham-