RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Aux origines du mythe (PV Batman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Aux origines du mythe (PV Batman)   Mar 6 Mar - 18:32

La matinée avait à nouveau pluvieuse, et cela durait depuis des semaines. Des trombes d”eau avaient noyé Gotham jour après jour, comme un nouveau Déluge, au grand désespoir des deux terreurs du manoir Wayne : Bruce et Rachel. Chacun des deux regardait avec désespoir la pluie ruisseler le long des fenêtres de leurs classes respectives. Bien évidemment, le dernier rejeton de la famille Wayne fréquentait l”école la plus huppée et la plus prestigieuse de tout Gotham, dont les bancs accueillaient les garçons des familles les plus fortunées et les plus influentes. Pourtant, les Wayne étaient généreux et philanthropes, et avait, grâce au financement qu”ils apportaient à de très nombreux établissements, permis à la petite Rachel de suivre une école peut-être moins élitiste, mais néanmoins excellente. Le fait est qu”une fois de plus, ils allaient être coincés dans le manoir, cage immense, mais cage quand même, pour le reste de l”après midi. Et tout ceci au grand dam d”Alfred, qui avait épuisé toutes ses ressources en matière de jeu d”intérieur.

Les heures passaient, et à la grande joie des deux rejetons, les nuages semblaient avoir enfin décidé de plier bagage, et quelques rayons de soleil timide avaient montré le bout de leur nez. Alfred passa chercher le jeune Wayne, puis récupéra au passage la jeune Rachel, et les deux complotaient déjà sur la banquette arrière pour savoir quelle serait leur première activité une fois arrivés.

- On pourrait faire de la balançoire!
- Oh nan, on va jouer à la course!
- Et si on jouait à cache-cache?
- Ah ouais, cache-cache c”est trop bien! Et après on pourrait jouer aux gendarmes et aux voleurs!
- Ouais, mais j”en ai marre de toujours jouer les voleuses! Je pourrai pas jouer les policières pour changer?
- Mais attend, ça existe pas les filles policier! C”est que des garçons les policiers!
- Non, c”est pas vrai! J”te jure qu”il y a des filles policières! Hein Alfred?
- Je suis au regret de donner raison à mademoiselle Rachel... La fonction d”agent de police peut être occupée par des femmes comme par des hommes, maître Bruce...
- Pfff t”es nulle!


Alfred contempla, amusé, son jeune maître se renfrogner, et croiser les bras sur sa poitrine d”un air fâché. Heureusement, la limousine s”arrêta devant l”imposante bâtisse.

- Maître Bruce... avant que vous alliez arpenter le parc encore trempé, je suggère que vous adoptiez une tenue plus adaptée aux activités de plein air... Vous aussi miss Rachel, je crains que votre mère ne soit pas enchantée si vous rentrez maculée de boue et vos genoux écorchés...

A contrecoeur, les diablotins rentrèrent se changer, et reparurent à peine quelques minutes plus tard vêtus de pulls, de jeans et de bottes de caoutchouc. Ils supportèrent à grand peine les ultimes recommandations du majordome avant de s”élancer en hurlant dans l”immense parc.

- Le dernier qui arrive à la serre est une poule mouillée!
- Même pas cap!
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Mer 7 Mar - 11:15

Et Bruce partit en trombes.

Du haut de ses sept ans tout juste, le jeune héritier filait aussi vite que ses petites jambes le lui permettaient. Descendant dangereusement les grandes marches menant du Manoir au parc, il tentait d'écoeurer son amie en lui montrant combien il était plus fort, plus vif et plus intelligent qu'elle. Hélas, l'enfant était encore loin de l'homme qu'il deviendrait plus tard, et comptait trop sur la puissance brute pour parvenir à relever le défi.

Alors qu'il n'était qu'à mi-parcours, il ressentit déjà des faiblesses dans ses mouvements et sa respiration. Trop jeune pour comprendre, il tenta de forcer son corps à lui conserver sa confortable avance, mais très rapidement celui-ci lui indiqua qu'il ne pouvait pas grand-chose. Après une journée bien remplie à l'école, cette longue course jusqu'à la serre avait été débutée trop rapidement pour que son organisme puisse lui permettre de tenir jusqu'à la fin.

Il n'était plus qu'à une vingtaine de mètres de la serre, immense structure de verre et d'acier, construite par son père lui-même pour offrir à sa mère un endroit à elle ; hélas, il n'y parviendrait jamais en premier comme il l'avait espéré et promis.
Son allure ralentit désespérément, sa respiration devint plus étriquée, ses mouvements furent plus douloureux, ses membres semblèrent de plus en plus lourds... il décélérait. Et tandis que la jeune fille derrière lui avait certainement adopté une course moins puissante, mais plus régulière et plus sûre, Bruce dut s'arrêter quelques secondes, à une demi-douzaine de mètres de la serre, pour reprendre son souffle.

Les mains sur les cuisses, le torse en avant, la bouche ouverte, les yeux fermés pour retrouver de l'air, l'enfant passa quelques longs moments à souffrir pour respirer. Une fois qu'il eut enfin retrouvé un rythme acceptable et qui lui permettait de se relever sans mal, il rouvrit les paupières pour découvrir la serre... et Rachel devant elle.
Rachel victorieuse.

"Pff !"

Une moue de dégoût et de colère passa sur son visage alors qu'il s'approchait, les poings serrés.

"T'as triché, c'est tout !"

Dans l'esprit du jeune Bruce Wayne, la seule façon pour Rachel de gagner était de détourner les règles, de tricher. Il était bien loin de l'homme qu'il allait devenir plus tard...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Ven 9 Mar - 10:17

Elle aussi partit aussi vite qu'elle pouvait, mais elle était plus jeune, plus petite, et surtout moins forte que son ami. Ses petites jambes galopaient rapidement, alors que les arbres défilaient autour d'elle à un rythme rapide. Elle voyait que Bruce allait plus vite, elle ne le quittait pas du regard, et assistait avec impuissance au fait que son avance s'agrandisse. Elle n'aimait pas perdre, mais là elle savait qu'elle ne pourrait rien y faire. Sauf que... Une seconde, elle eut l'impression qu'il ralentissait. Qu'il ralentissait de plus en plus. Cela lui mit du baume au coeur, et elle utilisa ses dernières forces pour passer devant lui alors qu'il reprenait son souffle, appuyé contre un arbre. Chouette!

Elle avait la gorge en feu, et les jambes douloureuses, mais elle triompha alors qu'elle arriva la première à la serre. Elle dut s'appuyer elle aussi contre les fondations de brique, mais elle avait gagné.

Non j'ai pas triché, c'est toi qui est juste allé trop vite, c'est tout!

Elle soupira : son camarade était un sacrément mauvais perdant, et défaut lui tapait parfois sur les nerfs, au point de le laisser dans son coin et de rentrer chez elle quand il faisait sa mauvaise tête. Encore une fois, il ne pouvait pas tout simplement admettre qu'il avait perdu. En relevant les yeux, elle crut distinguer, au loin, dans une partie du parc où ils n'allaient quasiment jamais, ce qui semblait être les restes d'une construction. Une foule d'hypothèses toutes plus invraisemblables les unes que les autres surgirent dans l'esprit de la petite fille : une grotte magique? La maison d'une sorcière?

Regarde là-bas! Qu'est-ce que c'est? Viens on va voir!

Elle lui fit signe de la suivre et commença à s'enfoncer dans les bois. Toute à son excitation, elle courut sans regarder où elle mettait les pieds. Arrivée près de ladite construction, elle dut déçue de constater que c'était une sorte de vieille cabane de bois à moitié pourrie... mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire là? Elle se tourna vers Bruce et le regarda s'approcher.

Bah en fait c'est nul, y'a rien de marrant ici!
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Sam 10 Mar - 16:27

"On a pas le droit d'être ici..."

Bruce avait suivi Rachel, à une allure moins puissante qu'avant. S'il était toujours vexé d'avoir été battu chez lui, en plus par une fille, sa curiosité avait été bien sûr piquée par ce qu'elle croyait avoir vu. Même s'il connaissait bien le parc, Alfred et ses parents l'empêchaient toujours de s'aventurer dans quelques recoins sombres ou mystérieux. Jusque-là, il avait toujours eu peur de leur désobéir, mais avec elle... il osait.
Rachel lui permettait de dépasser ses limites et d'aller au-delà des ordres. Elle était évidemment très dangereuse pour lui, mais il adorait déjà ça.

"Alfred dit que c'est trop dangereux pour moi."

Arrivant à ses côtés, ses yeux d'enfant furent impressionnés par la ruine. Une vieille cabane abandonnée, au bois noirci par le temps et le feu, ce n'était sûrement pas grand-chose pour une fille, mais pour un garçon... c'était une mine d'or, un trésor sans commune mesure.

"Mais... c'est super cool ! T'as vu ça ? Et ça ? Et ça ? Ooooh, c'est super ça !"

Avec ses petits doigts, Bruce montrait des bâtons, des bouts de bois allongés sur le sol, des morceaux de fer, des cartons usagés et surtout une grille, au bout de la cabane. Piquant sa curiosité pour des raisons inconnues, elle lui fit faire les yeux ronds et le poussa à une pulsion qu'il ne put réfréner.
Sans rien dire de plus, il s'élança alors à l'intérieur de la cabane, zigzaguant entre les pièges avec grâce, pour filer vers cette fameuse grille à même le sol et entourée de planches en bois usagées. Quelle aventure !

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Dim 11 Mar - 9:36

T'es qu'une poule mouillée alors!

La petite Rachel adorait asticoter son ami sur ce qu'il avait le droit de faire ou pas. En effet Alfred était on ne peut plus protecteur envers Bruce, tout d'abord parce qu'il était le fils unique d'une des plus riches familles de Gotham, et surtout parce qu'il craignait plus que tout qu'il n'arrive quelque chose à son protégé. Les mêmes règles s'appliquaient implicitement à la petite fille, par mesure d'équité, et elle tirait parfois avantage que toutes les recommandations d'Alfred ne s'arrêtent pas à elle.

Elle le suivit alors à l'entrée de la cabane, rendue encore plus fière de sa découverte par l'enthousiasme de Bruce. Mais son sourire triomphant quitta vite ses lèvres quand son regard se posa sur l'intérieur. Rien d'intéressant à part des planches brûlées, des restes de tuiles ou des morceaux de métal rouillé...Bras croisés, elle attendit que son ami daigne finir son exploration pour revenir à des jeux où ils seraient deux à s'amuser.

Une lueur d'inquiétude s'alluma dans son regard lorsqu'elle vit Bruce commencer à s'approcher d'une sorte de grille plantée dans le sol, et entourée de planches pourries. Elle n'aimait pas trop ça, surtout que la grille avait l'air rouillée, et que les planches, sous les pas de Bruce, commençaient à craquer dangereusement.

Bruce viens... Cet endroit est nul, y'a rien à faire! Et puis tes planches ont pas l'air solides...

Mais Bruce était captivé par ses découvertes aussi enfantines qu'insignifiantes. Elle soupira, et dégaina le joker ultime.

Bruce, viens où je vais chercher Alfred!
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Dim 11 Mar - 20:29

Bruce était un enfant de sept ans comme les autres : curieux, aventurier, fou-fou, trompe-la-mort par sa méconnaissance des conséquences de ses actes - mais fondamentalement terrifié par les punitions. Si ses parents demeuraient l'autorité ultime, leurs responsabilités diverses les éloignaient régulièrement du Manoir et Alfred était le référent secondaire, souvent plus dur que sa mère et son père.
Normalement, la seule évocation du majordome suffisait à le stopper dans ses bêtises - mais ce n'était pas un jour normal.

Il avait bien entendu les avertissements de Rachel, mais il avait choisi de ne pas l'écouter. Elle le provoquait régulièrement pour aller au-delà de ses limites, pour dépasser les règles, et voilà qu'elle voulait le faire reculer ? L'empêcher de découvrir les trésors qui se cachaient, il en était sûr, dans cette grille ?
Il aurait été fou de l'écouter. Ce n'était qu'une fille, après tout : elle ne pouvait pas comprendre un garçon comme lui.

L'enfant zigzagua entre les planches branlantes, le sol meuble et la vieille structure fatiguée. Il fonçait comme s'il avait le diable au corps, comme si sa vie dépendait de cette course. Son coeur était sur le point d'exploser d'impatience et de curiosité tandis qu'il n'était plus qu'à quelques mètres de la grille fantasmée. Il imaginait même ce qu'il pourrait y trouver : un trésor, un cadavre de pirate, des épées, une rivière enchantée et tant d'autres idées issues d'un jeune esprit affolé.

Cependant, alors que Bruce n'était qu'à un pas de la grille, son pied glissa sur une motte de terre meuble et humide. Il allait trop vite pour se reprendre, il allait trop vite et était trop jeune pour avoir la maîtrise de son corps et de ses gestes - et il ne put retrouver entièrement l'équilibre.
S'élevant gauchement dans les airs, perdant tout contrôle de lui-même, le jeune garçon eut l'impression que le temps s'arrêtait et qu'il n'avait plus aucune emprise. Il retomba finalement à quelques mètres en avant, sur la grille. Allongé, sur le dos, il entendit à peine l'énorme "KLANG" qui suivit sa chute et, tout à sa surprise et à sa douleur, ne se rendit pas compte que ladite grille s'était enfoncée quelque peu dans le trou... et commençait dangereusement à pencher !

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Lun 12 Mar - 12:43

Elle avait à nouveau soupiré avec insistance, elle avait de nouveau levé les yeux au ciel et tapé du pied par terre, mais rien n'y fit, rien n'arrivait à faire décoller Bruce de cette fichue cabane.

Elle tourna la tête juste au moment où il entamait sa chûte, et l'espace d'une seconde elle se réjouit presque de le voir tomber. Il serait sâle, il se ferait passer un savon par Alfred, et elle pourrait se vanter de lui avoir dit de s'en aller. Sauf qu'il ne tomba pas sur le sol. Sauf que la grille n'était pas solide. Sauf qu'en une seconde, il disparut.

Elle ne comprit pas tout de suite ce qui s'était passé, et mit une seconde à réaliser que la grille couvrait quelque chose. Elle se précipita alors en hurlant, faisant attention à ne pas tomber à son tour. Elle se mit à genoux, les mains sur le bord du gouffre, et commença à en sonder la profondeur.Elle n'en voyait même pas le fond.

Bruce! Bruce réponds-moi! Bruce, t'es où?

Elle passa encore quelques secondes à chercher à percer l'obscurité, lorsque des bruits stridents, de plus en plus proches et forts, commencèrent à venir du trou. L'instant d'après, elle dut se jeter en arrière en hurlant, face au nid de chauves souris s'échappant dela cavité. Elle retomba en arrière, les fesses sur la terre humide, et recula en rampant, avant de se redresser péniblement, et se mettre à courir à perdre haleine en direction du manoir.

Alfred! Alfred! Bruce est tombé dans un trou! Alfred vite !

Des larmes commençaient à couler sur ses joues enfantines, à l'idée qu'elle venait peut-être de perdre son meilleur ami. Et si il était mangé par les chauves souris? Et si y'avait des monstres là-dedans? Et s'il était mort? Alfred était la seule solution, si quelqu'un pouvait faire quelque chose, c'était bien lui!
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Jeu 15 Mar - 15:36

"Ra... Rachel..."

Bruce avait peur.
Même s'il voulait toujours apparaître fier et courageux devant elle, même s'il n'avouait jamais ses terreurs nocturnes devant une fille, il oubliait toutes ses hésitations, allongé sur une grille branlante et à peine enchâssée dans le trou. Il avait glissé, il était tombé, il s'était enfoncé et il n'osait plus bouger.

Son dos lui faisait mal, ses dents s'étaient entrechoquées et sa langue saignait ; mais il n'y pensait pas. Alors que son corps n'était que douleur, ses yeux et son attention étaient fixées sur l'extrémité de la grille devant lui... qui s'enfonçait lentement vers le bas et rongeait la paroi de terre.
Dans quelques instants, il le sentait, l'équilibre de la grille céderait - et il tomberait.

Trop jeune encore, le petit garçon n'avait pas la présence d'esprit de regarder au-dessus, de chercher à atteindre le rebord et de s'échapper définitivement de ce piège. Son esprit s'immobilisait sur l'extrémité de la grille, et ses doigts commençaient à peine à remuer pour tenter de faire quelque chose alors que son amie s'approchait enfin du trou pour tenter de comprendre ce qu'il se passait.

Ses yeux se levèrent vers elle au moment même où la grille cédait et où il entendait, pour la première fois, d'étranges bruits sous lui - qui se rapprochaient.
Des petits cris, des battements d'aile, des sifflements... Bruce ne savait pas ce que c'était. Et ça le terrifiait.

Alors qu'il chutait lourdement dans ce trou si obscur, si énorme qu'il avait l'impression de s'enfoncer à l'intérieur même de la terre, un beuglement guttural s'échappa de sa petite poitrine. Si puissant, si énorme qu'il donnait l'impression de provenir d'un monstre, d'une créature infernale nichée au coeur même de la planète.

Et Bruce tombait, encore et encore.
Il s'enfonçait et rencontrait enfin l'origine des bruits et des sifflements. La terreur ne fit que s'accentuer.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Sam 17 Mar - 11:32

Si auparavant elle avait couru pour montrer qu'elle était la meilleure, pour tenter de battre son meilleur ami, pour jouer. Là elle courait avec l'énergie du désespoir. Ses courtes jambes dérapaient sur la terre boueuse, et se retrouvait souvent à quatre pattes, ou les genoux au sol. Elle s'essuyait machinalement les mains sur son pull avant de repartir. Des branches basses lui fouettaient le visage, mais elle n'en avait que faire. Elle retint ses larmes et serra les dents. Elle pleurerait plus tard, une fois que son meilleur ami serait tiré d'affaires.

Elle essayait de ne pas imaginer le pire. Elle allait trouver Alfred, et il saurait quoi faire, comme d'habitude. Alfred savait toujours comment faire. Faites qu'il ne soit pas mort! Bruce était son meilleur ami, d'aussi loin que remontaient ses minces souvenirs. Non, il ne pouvait pas mourir! Qu'est-ce qu'elle ferait sans lui? En plus tout était de sa faute, si elle ne lui avait pas lancé ce stupide défi, si elle ne l'avait pas provoqué, ils seraient encore en train de jouer devant le manoir, et prendraient le goûter bientôt. Faites qu'il ne lui arrive rien!

Le souffle lui manqua, et ses jambes lui faisaient mal mais elle devait tenir bon. Vite, Alfred. Elle poussa un soupir de soulagement lorsque l'imposant manoir Wayne se dessina entre les branches et les troncs. Allez, encore quelques mètres, quelques minutes. Elle voulut crier, commencer à l'appeler depuis l'extérieur pour gagner du temps, mais elle luttait déjà pour avaler la moindre gorgée d'air. Bientôt les pavés remplacèrent la terre humide, et elle s'effondra presque en poussant la porte de service menant à la cuisine. Elle se mit à pleurer de joie et de soulagement lorsqu'elle vit le majordome debout face au plan de travail en train de peler des pommes.

Al...-elle se mit à tousser, les larmes aux yeux- Alfred! Venez vite... je... Bruce...il est... il est tombé dans un trou... je... vite!

Sa petite main agrippait toujours la poignée de porte, luttant pour reprendre son souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Lun 19 Mar - 16:40

Alfred fut surpris de découvrir Rachel arriver en trombes auprès de lui, mais ne dit aucun mot. Il s'apprêtait à critiquer son maintien et l'état de ses évènements quand elle commença à murmurer quelques mots, difficilement à cause de sa respiration coupée.
Ses sourcils, déjà grisonnants, se froncèrent alors qu'il comprenait la situation et qu'il imaginait déjà le pire. Lâchant la pomme et le couteau qu'il utilisait, il se leva en silence, s'essuya à peine les mains sur son tablier et s'approcha de la petite fille avec autant de calme et de sérénité qu'il en était possible pour lui. Il parla enfin, arrivé devant elle, d'une voix douce mais plus autoritaire que jamais.

"Où est-il ? Amène-moi, vite."

Pennyworth s'empara, d'ores et déjà, d'une lampe et de chiffons. Mieux valait se préparer au pire.

***

Bruce ne voyait plus rien.

Il était allongé dans un endroit inconnu - entouré uniquement de ténèbres. Il était terrifié et ne sentait plus son bras gauche. Sa jambe droite le tirait, tandis que d'étranges bruits se faisaient entendre autour de lui.
Les cris étouffés, les battements avaient cessé quand des sortes de... choses l'avaient frappé durant sa chute, mais il sentait que tout n'était pas terminé. Même s'il ne voyait que le noir, que l'obscurité qui l'agressait et avait poussé sa vessie à le trahir, il sentait qu'il n'était pas seul - que quelque chose l'entourait.

Son corps tremblait, des larmes coulaient sur ses joues et son coeur battait si fort qu'il n'entendait que lui. La peur avait gagné tout son être et ne le laisserait pas partir.
Soudain, quelque chose bougea devant lui - quelque chose s'approchait.

Et un petit garçon terrifié hurla plus fort que jamais, demandant une aide qui ne viendrait jamais à temps.
Bruce Wayne était seul face à la peur.
Ce n'était que le début.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Mar 20 Mar - 16:29

Elle vit Alfred garder encore et toujours son calme olympien, reposer tranquillement ce qu'il avait dans les mains, et s'approcher d'elle. Il ne cria pas, ne haussa pas la voix, et parla calmement, ce qui la rassura profondément. Une engueulade à ce moment précis l'aurait fait craquer. Elle renifla et hocha la tête, consciente de l'importance de sa mission. Sans elle, personne ne trouverait Bruce car le parc était immense. Elle reprit sa course, mais plus doucement. Elle avait couru tellement vite qu'elle n'avait pas fait attention par où elle était passée. Petit à petit, elle reconnut quelques éléments du décor qui permirent de ramener Alfred sur les lieux du drame.

A quelques dizaines de mètres, elle eut enfin assez de souffle pour se mettre à appeler son ami.

Bruce! Bruce je suis là, et Alfred aussi! On va te sortir de là, c'est promis!

Elle galopa dans les débris, se mettant à quatre pattes près du trou. Des larmes se remirent à couler alors qu'elle se mit à attendre une réponse.

Bruce... st'euplait meurs pas... Réponds-moi! Bruce, jvais faire quoi si t'es plus là... Chui désolée, jte donnerai toute ma collec' de billes! Promis!

Elle tourna la tête vers Alfred, levant ses yeux pleins de larmes vers le majordome. Elle ne pouvait pas s'imaginer la vie sans son meilleur ami. Elle faisait tout avec lui. Le matin Rachel se faufilait sitôt habillée dans la cuisine du manoir, et prenait son petit déjeuner avec lui. Le soir, ils jouaient des heures dans le manoir ou dans le parc. Les soirées,elle les passaient avec sa mère, car les Wayne voulaient rester avec leur fils unique. Le samedi soir, quand les Wayne étaient à leurs nombreux évènements mondains, les deux diablotins passaient leur soirée à jouer avec Alfred, ou juste tous les deux, à regarder un film. Et ils finissaient dans le grand lit de Bruce, à chuchoter pendant des heures jusqu'à ce qu'ils tombent de sommeil. Tout son univers tournait autour de lui, et elle serait totalement perdue si on lui ôtait son ami.

Alfred... j'vous en supplie, vous allez le sortir de là hein? Vous allez le ramener?
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Jeu 22 Mar - 13:03

"Maître Thomas, nous avons un problème."

Alfred avait suivi Rachel jusqu'à la cabane abandonnée et au trou, et s'était emparé d'un des premiers téléphones portables existants. Toujours à la pointe de l'innovation, WayneTeck avait évidemment fourni à la famille-propriétaire les premiers spécimens qui permettaient au majordome de joindre à chaque instant ses employeurs pour des problèmes domestiques - ou plus urgents, comme ici.

Debout devant l'ouverture au sol, Pennyworth informa d'une voix calme Thomas Wayne de la situation. Celui-ci ne laissa transparaître aucune émotion au téléphone : comme tout bon chirurgien, il savait contrôler ses nerfs dans les moments difficiles.
Son employé raccrocha le grand boîtier et se tourna vers la petite fille, l'aidant à se relever alors qu'elle se penchait dans le trou et qu'elle essayait de communiquer avec Bruce - sans réponse, pour le moment.

"Rachel... remets-toi debout. Ne tombe pas."

Sa voix était douce, calme. Il s'accroupit devant elle et posa son regard neutre sur ses propres yeux, déjà rongés par les larmes.

"Ce n'est pas de ta faute. Maître Thomas arrive et nous allons l'aider à mettre en place son matériel de spéléologie pour chercher Bruce. Il va bien, j'en suis persuadé : nous devons juste le remonter."

Alfred voulait rassurer l'enfant, mais ne l'était pas lui-même : aucun signe, aucun son ne provenait du trou et aucun d'entre eux ne pouvait savoir quel était l'état de l'héritier. Il ne pensait, alors, nullement aux conséquences sur sa place et sa carrière : il avait développé un attachement sincère aux Wayne, une famille douce, aimante et heureuse. Il ne supporterait guère de voir leur fils, dont il s'occupait quotidiennement, gravement blessé ou pire encore.
Il ne se le pardonnerait jamais.

***

Environ une demi-heure plus tard, Pennyworth et Rachel avaient installé le matériel de spéléologie et attendaient autour du trou. Leurs cris, leurs appels étaient restés sans écho, ce qui ne faisait qu'accentuer la tension et leurs peurs. Alors qu'ils fixaient tous deux l'ouverture, inquiets, une voix familière et douce, mais emplie évidemment d'une certaine peur, se fit entendre derrière lui.

"Rachel, Alfred. Je suppose que ce doit être la nouvelle cachette de mon fils."



Thomas Wayne venait d'arriver, directement d'une remise de prix à l'hôpital. Martha, sa femme, ne devrait pas tarder : elle avait été à une réception donnée par les Entreprises Wayne pour les nécessiteux de la ville.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Jeu 29 Mar - 21:02

Rachel, toujours à quatre pattes dans la boue, avait levé les yeux en entendant le majordome parler à quelqu'un d'autre qu'à elle. Encore un de ces gadgets bizarres, mais elle pâlit lorsqu'elle comprit à QUI il parlait. Elle le laissa religieusement achever sa conversation, sans ôter son regard mouillé du majordome. Si Alfred, celui qui trouvait des solutions à tous leurs problèmes d'enfants, leurs doutes, leurs interrogations, était obligé de prévenir son patron parce que la situation le dépassait. Ses sanglots redoublèrent en pensant aux conséquences, à Bruce, mais aussi à sa mère. Elle lui attrapa le bas du pantalon.

Alfred, je sais que j'ai fait une grosse bêtise mais je suis désolée Alfred! Je vous en prie, vous pouvez me punir comme vous voulez, mais renvoyez pas maman! Elle a rien fait, elle! J'vous en supplie Alfred...

Heureusement, quand Alfred proposa à Rachel de l'aider, un poids immense s'envola de sa poitrine. Séchant ses larmes avec la manche sale de son sweat-shirt, elle suivit docilement le majordome alors qu'il préparait tout pour le sauvetage, en petite assistante zélée autant que désespérée. Et les allers-retours entre le manoir et le trou avaient le don de l'occuper tout en faisant passer le temps. Heureusement, le maître de maison arriva bientôt, et Rachel se fit toute petite. Elle tenta de retenir ses larmes, mais devant le calme et la douceur de Thomas Wayne, elle se laissa à nouveau submerger par l'angoisse et l'émotion. elle aurait préféré qu'il crie, qu'il lui passe un savon. Là, c'était encore pire.

M'sieur Wayne, je suis désolée! On a joué à la course, et puis on a trouvé cette cabane, alors on a commencé à visiter et tout, mais j'trouvais ça dangereux et je m'ennuyais, alors je voulais partir. Il m'a pas écoutée, il est resté là et puis... Je suis désolée, c'est ma faute! S'il vous plait sortez-le de là!
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   Ven 30 Mar - 15:03

Thomas Wayne posa une main douce et réconfortante sur le petit crâne de Rachel, toute émue et inquiète pour Bruce et pour les conséquences de ses actes. Malgré la tension, il lui adressa un joli sourire en s'efforçant d'adopter un ton rassurant.

"Tu n'as pas à t'en faire, Rachel : ce n'est pas de ta faute si mon petit Bruce a l'esprit aventureux de ma famille, et le sale caractère de celle de sa maman. Je vais le chercher et le remettre sur pied."

Le chirurgien resta encore quelques instants avec elle avant d'adresser un regard sérieux et concentré à Alfred. Les deux hommes se préparèrent alors pendant de longues secondes, Thomas tentant de cacher au maximum son inquiétude à la petite fille qui s'en voulait déjà tellement.

***

Une dizaine de minutes plus tard, Wayne fut enfin prêt et se tourna vers Rachel, toujours terrorisée. Il avait enlevé sa veste pour s'attacher au matériel, et avait bien vérifié les sécurités pour éviter la même mésaventure que Bruce. Il offrit un sourire sincère à la jeune fille.

"Je te ramène ton copain, Rachel."

Sans crier gare, Thomas se jeta alors dans le vide, descendant avec rapidité, adresse et expérience dans le trou. Alfred était près du bord, gardant la corde et les systèmes de sécurité de son employeur avec la force de l'habitude et le sérieux dû à la situation.
Rapidement, le chirurgien disparut complètement dans les ténèbres du trou, et sa voix ne fut qu'un murmure tandis qu'il s'enfonçait à l'intérieur de la terre à la recherche de son fils unique. Martha Wayne se garait en toute hâte devant la propriété familiale quand son mari était déjà à une dizaine de mètres dans les profondeurs, et elle rejoignit en silence le petit groupe tendu qui attendait.



"Sont-ils... ?"

"Maître Thomas n'est pas encore remonté, Madame Wayne."

"Bien, bien... oh, Rachel, tu as les yeux gonflés. Viens-la."

Martha Wayne esquissa un maigre sourire à l'enfant et s'évertua à lui sécher les yeux avec un mouchoir de soie. Belle, élégante, elle cachait moins bien que son époux son inquiétude mais ne voulait pas être une gêne pour ceux qui géraient ce drame depuis le début.
Debout à côté de la petite fille, il posa sa main avec tendresse sur son épaule et attendit - bien trop longuement, évidemment.

Heureusement, au bout de quelques minutes d'angoisse et de tension, Pennyworth sentit dans la corde l'ordre de remonter. Avec un sourire aux lèvres, mâtiné d'inquiétude cependant, il aida son employeur à retrouver le chemin de la surface et s'autorisa même un long soupir de soulagement en voyant le visage tuméfié, sale mais vivant de l'héritier qui le fixait en entourant le cou de son père avec un seul bras.

"Alfred, il me faudra ma trousse et prévenir l'hôpital pour nous livrer du plâtre."

"Quelque chose de grave, Maître Thomas ?"

"Un bras cassé n'est rien de grave, Alfred. N'est-ce pas, Bruce ?"

Le petit garçon ne dit rien.
Alors que son père l'avait ramené sur la terre ferme, ses lèvres demeuraient fermées et ses yeux fixaient le vide. Il ne bougeait pas son bras droit, mais le reste de son corps demeurait quasiment immobile alors que Thomas Wayne le déposait au sol pour se libérer du harnais et le reprenait dans ses bras par la suite.

Satisfait, soulagé, il regarda avec plaisir sa femme qui séchait discrètement quelques larmes aux coins de ses yeux. Muette encore, sa prise sur l'épaule de Rachel s'était faite plus forte quand elle avait découvert son enfant blessé - en vie, certes, mais blessé quand même.

"Rachel, je pense que tu pourras revoir Bruce après. Tu devrais ramener quelques jeux de société du salon, je crains qu'il ne puisse plus sortir aujourd'hui."

Le chirurgien fit un clin d'oeil complice à la petite fille avant de se diriger calmement vers le Manoir, tandis qu'Alfred se chargeait de tout ranger et que Martha suivait en trottinant sa petite famille.
La jeune enfant ne put alors plus qu'entendre les quelques mots que le père de son ami glissait à son oreille, d'une voix douce.

"Pourquoi tombe-t-on, Bruce ?"

Elle fut hélas trop loin pour entendre la réponse de son ami.
Elle aurait alors pu comprendre plus rapidement les secrets de son âme et de ses choix dans les années à venir.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aux origines du mythe (PV Batman)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aux origines du mythe (PV Batman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aux origines du mythe (PV Batman)
» Les Origines du Joker
» Suivre ses origines
» Retour d'Aristide: La Fin du Mythe
» Quand les origines refont surfaces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-