RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Le docteur et le clown.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Le docteur et le clown.   Ven 3 Fév - 13:26

Le docteur venais de rentrer dans Arkham City, il avait besoin de deux choses d'un solide allié et d'équipement. Le docteur comptais faire une pierre deux coups, trouver un allié qui pourrait lui procurer de l'équipement. Il décida donc de choisir entre les plus grandes puissances criminelles présentes dans la ville-prison. L'ex procureur Harvey Dent rebaptisé Double-faces étais trop changeant et n'écoutais que sa pièce de monnaie, le docteur ne confierait pas sa vie au hasard. Black mask étais trop sanguinaire et risquais de le faire tuer pour son plaisir. Phyléus savait le pingouin collectionneur et le braqueur sexagénaire pouvait être pris comme une antique pièce de collection, cette idée le fit frémir. Il ne restait plus que le Joker, il avait la réputation de savoirs choisir ses allié et Sartre pouvait être très utile.

Phyléus se trouvait devant l'aciérie Sionnis repaire du clown fou, il avait trouvé un masque de lapin a moitié ronger par les flammes dans un bâtiment en ruine, il se masquait le visage avec ce dernier. Masqué, le docteur arriva devant la grande porte des gardes en costumes hétéroclite le regardait de travers.

-Vous voulez quoi? Dit un homme dont le visage était peint.

-Un entretien avec votre patron, dites lui qu'il a à y gagner.
Cette phrase était dite avec tant d'assurance qu'il aurait été difficile de douter de sa sincérité.

Le garde, clownesque au possible, fronça les sourcils et dit:

-Vous proposez quoi comme service?

Derrière son masque le docteur sourit, puis il répondit:

-Du sabotage, de l’enlèvement, mais ce que je fais de mieux c'est le braquage avec prise d'otage, bien que je doute que ce soit utile dans Arkham City mes autres compétences peuvent être utiles.

Le garde esquissa un sourire puis dit:

-On va lui en parler, restez ici et tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Ven 3 Fév - 13:35

Le Prince des Clowns vaquait à ses occupations. C'est à dire qu'il était en train de concocter son fameux Venin Joker, qu'il améliorait sans cesse. Plus il l'améliorait, et plus l'antidote était difficile a trouver, ce qui amusait le Joker d'une certaine façon. Mais le plus beau, c'était que ses victimes mourraient avec la certitude d'avoir un beau grand sourire. C'était ça le plus beau.
L'aciérie SIONIS était conçue pour être une véritable forteresse, un peu comme le Musée du Pingouin, cependant, il ne fallait pas croire, l'endroit avait ses faiblesses, et les pièges concoctés par le Joker devait a tout prix compenser ces faiblesses.
Alors qu'il était en train de synthétiser une molécule pour améliorer la recette de son Venin, un des hommes du Joker fit irruption dans l'arène. On savait que cela faisait toujours grand bruit, quand des visiteurs se pointaient aux alentours de l'Aciérie. Rares étaient les personnes relativement saines pour entrer dans le repaire du Joker. Mais l'homme, le garde toqua à la porte avant d'entrer dans la pièce ou se trouvait le Seigneur du Crime.

Garde - "Boss ! Y'a un vieux croulant qui veux vous parler. Je le bute ?"

Le Joker étira son sourire. Ah les vieux, ils venaient toujours quand l'heure du paiement de la retraite sonnait, sinon c'était des gens charmants, courtois, agréables, qui aimaient les jeunes. Le Joker n'avait certes jamais eu de grand père, c'était une très bonne occasion pour en avoir un. Encore un de ses plans démentiels qui visent a faire entrer la personne dans la folie, une des meilleures attaques du Joker.


- "Amenez le moi ..."


Dit il d'un grand sourire. A l'intérieur de l'arène, les hommes se battaient, Abramovici, le colosse, cogna quelques hommes pour son plus grand plaisir. Les bruits de combat, de lutte, se mélangeaient au brouhaha habituel dans l'Aciérie. Les hauts parleurs ou résonnait la voix du Joker n'étaient pas vraiment des plus chaleureux, surtout les messages du Clown.
Assis sur son trône personnel, le Joker attendait, il guettait, il savourait le moment ou il allait pouvoir s'amuser avec son nouveau visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Ven 3 Fév - 15:33

Les gardes tenait toujours le docteur en joug, prêt a faire feu au moindre geste, un garde arriva, haletant, transpirant. Il apostropha le docteur.

-Eh le vieux, t'a de la chance le boss accepte de te voir, allez, emmène toi.

Phyléus vit les divers fusil et pistolet se baisser, il suivit le voyou nominé garde dans l'aciérie, il marchèrent dans divers couloirs, l’aciérie étais toujours en état de fonctionner. Ils entrèrent dans une arène ou un colosse manchot se battait avec d'autre garde.

-Si tu déçois le patron t'auras affaire à Abramovici.

Le docteur leva un sourcil, derrière son masque de lapin.

-J'en tiendrais bon compte, merci.

Puis il arrivèrent dans la pièce ou le Joker étais installé, sur son trône il dominait toute la pièce. On entendait la clameur de l'arène, comme arrière fond sonore.

-Monsieur, dit Phyléus en s'inclinant devant le criminelle j'ai un marché a vous proposer, êtes vous prêt a m'écouter?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Ven 3 Fév - 16:18

On amena l'Homme au Joker.
C'était un type déguisé en lapin, le même genre de masque que le Chapelier Fou fourguait à ses sbires, mais en plus détérioré. Le Joker aimait l'excentricité chez quelqu'un, cependant, il préférait voir les gens tels qu'ils étaient. Il se leva et de sa canne, ôta le masque du soi-disant docteur.


- "Quand on est poli, on enlève son chapeau. Hé Hé Hé ..."


Dit il en regardant les traits de l'homme. C'était d'un amusement, ce vieil homme aurait sans doute appartenu à une époque révolue, ou la superstition, les bonnes manières et la religion étaient de mise. Pourquoi se combler, à cet âge dans la criminalité ? C'était des plus étranges. Que voulait ce docteur ? Le point positif, c'est qu'il avait montré des signes de soumissions face au Joker. Un grand sourire sur son visage, il cligna d'un œil vif et pénétrant.


- "Un marché dis tu ? Que pourrais je t'offrir ? La nourriture, les armes, et tout le tralala ? Je n'en ai pas beaucoup, cependant, j'ai une dose massive de folie a revendre."


Dit il en concluant, cet homme avait intérêt a ne pas faire perdre le temps du Joker, ou bien, ou bien Abramovici allait pouvoir dévorer la cervelle d'un homme d'un âge très mûr. On ne vous l'avait pas dit ? Les grands hommes d'URSS aiment la cervelle d'ours, surtout les sibériens. Et puis, une cervelle est une cervelle. D'un regard pensif, le Joker se rasseyait sur son trône, et écouta le docteur.


- "Parle !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Ven 3 Fév - 16:57

- N'avez vous jamais vous rêver de voire exploser cette stupide douane? Le musée du pingouin? et de voir les gens brûler avec? ne goûtez vous pas cette peur que l'on voit dans le regard d'une personne qui sait pertinemment qu'elle va mourir? Moi si, c'est d’ailleurs ce que je vous proposer, je travaille pour vous, vous me réserver quelques armes du matériel explosif et des vivres, ça peut paraître beaucoup mais en échange je suis a votre service, vous me ferez faire exploser ce que bon vous semble, vous me ferez kidnapper qui vous voulez et par pitié, ne me prenez pas pour un gâteux, ne me demandez pas de faire exploser l'homme chauve souris, je tient a mes os...

Le docteur faisait des allées retours sur une courte distance.

-Mais je vous en prie, appelez moi Sartre ou docteur Sartre, mais je vous prévient, j'ai bel et bien braquer une banque en compagnie te Tetch mais je ne fais pas partie de son gang, je travaille a mon compte.

-Une dernière chose je veux que vos hommes aillent débarrasser une vielle bibliothèque que j'ai dégotée sur le Bowery, elle me convient et je compte bien m'y installer, des gueux la squatte je souhaiterais qu'ils disparaisse.

Le docteur fouilla son esprit quelques instants puis il dit:

-J'ai repérer plusieurs faille de sécurité dans votre aciérie je pourrais faire des plans pour améliorer tout ça, vous créer des cadenas inviolable une chauve souris pourrait s'infiltrer avec une facilité déconcertante, ne voudriez vous pas remédier à cela?

Le docteur couvait le criminel d'un oeil bienveillant , voyez quelle folie la loi a créer, c'est déplorable.

-Alors, intéressé?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Ven 3 Fév - 17:43

Amusante interprétation de l'acteur.
Le Joker souriait. Sartre était la pour l'amuser. En quelque sorte, il se vendait comme cambrioleur, kidnappeur et saboteur au roi des Clowns. Il pourrait être un bon allié, de quoi entretenir la conversation de temps en temps. L'homme échafauda de nombreuses théories et de nombreux plans, des plans, des plans partout, pas d'allusion au chaos, pas de monstruosité, tout était logique chez cet homme, une logique et des bonnes manières, c'était pourtant si triste.

L'homme souleva un point essentiel de l'Aciérie. Ses faiblesses, il proposait de les protéger par des cadenas de son invention. Suite à cela, le Joker se leva et frappa dans ses points comme si on lui avait fait une interprétation splendide de la chose. L'homme pouvait se révéler intéressant, intelligemment parlant bien entendu. Il voulait une bibliothèque ? Soit, le Joker l'aiderait a la prendre, cependant, il s'avançât vers l'homme, la voix du Joker se fit entendre.


- "Des défenses ? Pourquoi faire ? Pourquoi ne pourrais-je pas accueillir ce brave Batman comme il se doit ? Pourquoi l'empêcher de venir me voir ? Ce serait d'un triste."




Un éclair de génie se mit a luire dans l’œil du Prince du Crime de Gotham City. Un sentiment de bonheur, aurait il trouvé une idée des plus abjectes a soumettre pour ce bon docteur ? Surement. La chose a faire serait tellement amusante qu'elle permettrait au Joker d'installer ses quartiers dans le Tribunal Solomon Wayne ou bien dans l'Iceberg Lounge ? Il se dirigea vers sa machine a prédire l'avenir. Il l'activa.


- "Laissons le destin prendre soin de toi, Sartre."


Il prit alors la carte et la lut. D'un grand rire se fit entendre. La bonne nouvelle, c'est que ça plairait surement au Docteur Sartre, la mauvaise nouvelle, ce pauvre Double Face l'apprendrait a ses dépends.


- "HA HA HA ! Je sens que tu vas adorer ce numéro ! A mourir de rire !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Ven 3 Fév - 23:06

Le clown ne cessait de gigoter sur son trône, quand le docteur fit allusion a son projet de renforcement de sécurité, le Joker s'exclama:

- "Des défenses ? Pourquoi faire ? Pourquoi ne pourrais-je pas accueillir ce brave Batman comme il se doit ? Pourquoi l'empêcher de venir me voir ? Ce serait d'un triste."

Le docteur songeait à sa réponse futur.
Un éclaire de folie passât dans l'oeil du clownesque criminel Multi-récidiviste.

- "Laissons le destin prendre soin de toi, Sartre."

Le clown s’avança vers une machine de type "Madame-Irma" l'alluma et en ressortit une carte.
Le Joker partit d'un grand rire.

- "HA HA HA ! Je sens que tu vas adorer ce numéro ! A mourir de rire !" Une lueurs presque démoniaque brillait dans ses yeux.

t]-"La justice tomberas, double-faces sera triste, dis moi papy de quoi a tu besoin pour tes travaux?".

-Du C4 serait parfait, mais en ces temps de crise le bon vieux T.N.T feras l'affaire.

Un sourire doux passât sur les lèvres du docteur, il n'avait jamais eu de petit fils, et ce monstrueux clown n'avait sans doute jamais connu de grand père.

-Alors fils, qu'a tu en stock?



Dernière édition par Docteur Sartre le Sam 4 Fév - 13:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Sam 4 Fév - 13:25

[HJ : Je reste maitre de mes paroles Wink ]

Le Prince du Crime était aux anges. A vrai dire, si ce vieux croulant s'amusait au C4, cela voulait en dire énormément sur les capacités du vieux. Le Joker se mit alors a faire des recherches dans son établi. Beaucoup, beaucoup de jouets dangereux et cruels, mais tous destructeurs. Lequel le Joker pourrait t'il fournir à ce vieux débris qui souhaitait tant se démarquer de ses clowns ? Deux packets de C4, c'était tout ce que le Joker pouvait offrir à ce vieil homme pour le moment. Rien d'autres, car il fallait économiser. Mais le vieil homme venait surement d'arriver dans Arkham City, et le Joker lui fournit en prime un colt 45, quand on a besoin de se défendre, il faut toujours une arme importante.


- "Tu auras besoin d'une arme, le vieux. Tu en auras bien besoin."


Dit il avec un léger sourire sur le visage. Le Docteur comprendrait très vite l'importance d'une arme à feu. Se battre pour sa survie et pour s'imposer en tant que tel dans un environnement sans cesse en évolution, sans cesse en bagarre. Sans cesse en destruction. Il fallait donc armer cet excentrique personnage, si on voulait lui faire confiance et le faire jouer en tant que maitre pièce sur l'échiquier d'Arkham City.


- "Que sait tu d'Arkham ? Des gérants ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Sam 4 Fév - 14:18

[HJ: Sorry, je ne récidiverais pas.]

Le démentiel prince du crime fouilla son établi, en ressortit deux paquets de C4 et un colt.45.

-Par ici mes bébés. pensa le docteur.

-Merci pour l'arme, j'ai réussi a éviter les ennuis jusque ici, mais on ne peut pas toujours fuir.

Le joker balança légèrement la tête sur la gauche et dit:

- "Que sait tu d'Arkham ? Des gérants ?"

-Pour ce qui est d'Arkham en lui-même je sais que les plus grands et dangereux criminels sont regroupés dedans, le pingouin, double face qui va perdre son tribunal, Black Mask a qui cette aciérie appartenait, vous-même à qui je vends mes services, puis il y a les solitaires, Victor Fries, Jervis Tetche, Bane, Killer Croc et j'en passe, il y a aussi ces justicier masqué, il parait que le plus puissant d'antre eux est revenu d'antre les morts?

Phyléus opéra une courte pause, fit claquer sa langue puis reprit,

-Venons en maintenant aux gérants, avec Hugo Strange, Quincy Sharp et Maximilien Shreck si je ne m'abuse?

Le docteur resta songeur un instant,

-Mais dites moi mon ami, pourquoi cette question?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Sam 4 Fév - 16:07

- "Pour savoir ce que tu connaissais de notre magnifique prison a ciel ouvert. Après tout, je ne t'ai jamais vu dans Gotham City, et peut être que tu as tes raisons qui t'ont amené dans cette poubelle ambulante. Sache que je me moque de ce que tu as fais dans ton passé."

A cet instant, on entendait les bruits du marteau d'Abramovici résonné dans toute l'arène. Il venait d'envoyer valser son dixième concurrent. Celui la même venait de perdre toutes ses dents. Et il serait condamner a bouffer de la soupe jusqu'à ce qu'il se trouve un dentier potable dans Arkham City. Mais la chirurgie Jokerienne faisait des miracles ! Une idée première du clown serait de transplanter des dents de rat aux humains. Cela aurait put être drôle.
Mais le Joker en revint aussitôt au Docteur Sartre.


- "Nous sommes dans un monde de violence, de haine et de meurtre gratuit. Si tu venais a faillir à ta mission, je laisserais Harley Quinn jouer avec toi. Et crois moi, cela sera drôle pour elle et non pour toi ! Comprenons-nous bien ?"


Dit il avec un grand sourire étincelant sur son visage de psychopathe. Ses yeux toujours rivés sur le docteur Sartre. A vrai dire, si jamais Sartre venait a faire une seule erreur, le Joker l'enverrait dans les mains d'Abramovici. Le Joker désigna un homme, crucifié sur le mur derrière Abramovici, dans l'arène. Le cadavre pourrissait et son visage exprimait l'horreur et la terreur.


- "C'est l'homme qui était chargé de poser des bombes à l'Iceberg Lounge et qui m'a trahi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Sam 4 Fév - 16:44

Malgré les menaces du clown Sartre restait impassible, d'une voix sur et posée il lui répondit,

-Joker, dans le métier que j’exerce on n'a pas le droit à l'erreur, ma longévité est la preuve du fait que jamais je n'en ai fait.

Le docteur désigna le colosse du regard,

-Votre russkov ne m'entendra jamais le supplier, gardez le vous pour dit.

Le sexagénaire soupesa le pistolet, fronça les sourcil puis dit,

-Une arme n'est rien sans ses munitions, je suis sur que vous en avez en stock.

-Prêtez moi deux de vos gardes les plus professionnel, je veux débarrasser la bibliothèque moi même, quand j'y serai installé envoyez moi les plans du tribunal, je veux savoirs ou se situe ses fondations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   Dim 5 Fév - 11:28

Le Joker ne savait pas s'il pouvait vraiment faire confiance à Sartre, mais si on pouvait avoir un nouvel atout dans sa manche, si près du Pingouin au niveau localisation, cela pourrait être une bonne chose. Le Joker claqua des doigts, quatre hommes sortirent de l'arène, déguisés en clowns, portant des battes, des flingues, des bouts de tuyaux.
Ils obéiraient.


- "Vous escorterez ce Docteur jusqu'à ces appartements, les petits gars. Qu'il puisse établir son repaire dans Arkham City. Éliminez les gêneurs et assistez le Docteur jusqu'à ce qu'il n'ait plus besoin de vous. Compris ?"


Dit il avec un grand sourire. Ses hommes de mains étaient peut être des abrutis finis à la pisse, mais ils étaient loyaux, et ils faisaient bien. Les hommes se placèrent près du Docteur Sartre, attendant leurs ordres. Ils avaient l'habitude. Ils avaient déjà aidé le Sphinx, ils avaient déjà aidé Alice et Harley, ils connaissaient toutes les ficelles de cette ville. L'expérience était importante si on voulait survivre.


- "J'espère, Docteur Sartre, que vous serez prêt le moment venu. Je compte sur vous pour améliorer ma vision artistique de Gotham City !"

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le docteur et le clown.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le docteur et le clown.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dandelo [Clown & Magicien]
» Le clown de Giani Esposito
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?
» Docteur Who
» "Tu...veux un ...ballon ? " (Yora D. Glutoni,le Docteur Joyeux )[en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Zone industrielle :: Aciérie Entreprises SIONIS-