RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Tricherie [Silence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Tricherie [Silence]   Mer 18 Jan - 1:01

- Monsieur Nigma, veuillez me suivre, je vous prie.

Étendu sur sa couche, Edward leva les yeux sur l'infirmière qui venait d'arriver. Juste en observant sa posture, son maquillage, sa coiffure, il pouvait deviner qu'elle devait avoir des relations pas trop nettes avec certains hommes, dont son patron faisait probablement partie. "Et si j'ai pas envie de te suivre espèce de cruche, d'oie enamourachée, de poule incontinente....?" pensa le criminel. Il n'était vraiment pas d'humeur. En fait, quel homme pourrait être heureux lorsqu'il sait que son temps est compté, qu'il ne lui reste que quelques mois à vivre? Depuis sa dernière altercation avec le Chevalier Noir, le Sphinx reposait paisiblement dans sa cellule de l'asile d'Arkham. Il lisait, il faisait des mots croisés, il inventait des énigmes, il réfléchissait, il pleurait, il maudissait la crétinerie du monde dans lequel il vivait, il rabaissait tous ceux qu'il croisait, bref, il restait lui-même face à son destin. Mais il avait quand même une âme et, par conséquent, gardait un minuscule espoir de survivre. Il n'avait aucune idée du miracle qui pourrait s'accomplir pour que cela se produise.

- C'est pour votre rendez-vous avec le docteur Eliott.

La dernière chance qui lui permettait d'entrevoir la lumière au bout du noir tunnel qui l'entourait se résumait à un nom: Thomas Eliott. À ce qu'il avait entendu, c'était l'un des meilleurs chirurgiens au monde, voire LE meilleur et il venait de se ré-installer à Gotham City, après avoir accompli des études en Europe. Nigma avait fait des recherches intensives pour tout connaître de ce docteur et il en avait appris suffisamment pour se convaincre que si un être humain était assez intelligent pour l'aider, ce ne pouvait être que lui.

Sachant que l'Homme-Mystère n'allait plus être un problème pour la ville bien longtemps, les responsables de l'asile se montraient conciliants avec leur patient et lui accordaient volontiers ses dernières volontés, à condition qu'elles soient raisonnables. L'une d'elle se révéla très simple: avoir un rendez-vous avec le docteur Eliott. C'était ce qu'Edward désirait le plus à ce moment-là. Il fallait que ce chirurgien le soigne. Il fallait que sa tumeur au cerveau guérisse. Si Dieu existait vraiment, il avait fait une grosse gourde en maltraitant ainsi sa création la plus brillante. Le Sphinx se leva et l'infirmière le menotta avant de se diriger hors de sa cellule tapissée de points d'interrogation. Il aurait pu se départir de ses entraves sans problèmes, mais il préféra s'abstenir, puisque les gardes auraient sans doute pris son geste comme une menace et non comme la simple volonté d'un esprit agité d'être libre comme l'air. Il lança alors à la femme qu'il suivait:

- Connaissez-vous la réponse à cette énigme: qu'est-ce qui a quatre pattes le matin, deux pattes l'après-midi et trois pattes le soir?

- Facile, monsieur Nigma. C'est l'homme.

Le Sphinx eut alors le sourire aux lèvres.

- Facile? Mais vous n'avez pas la bonne réponse. En fait, vous n'êtes pas assez précise... C'est un bébé! Il marche à quatre pattes le matin, puis dans la journée il apprend à marcher sur deux jambes et le soir, on le kidnappe et on lui arrrache un membre!

L'infirmière, dégoûtée, abandonna le malfrat devant un fourgon blindé qui devait le mener à la clinique du docteur Eliott. Le trajet fut paisible; le maître des énigmes, à l'arrière du véhicule, ne faisait rien mis à part scuter attentivement les murs tremblants qui l'entouraient en passant au dernier plan qu'il avait conçu pour détruire Batman. Enfin, le camion s'arrête et le patient fut escorté dans la salle d'attente de la clinique. "J'ose espérer qu'il est à la hauteur de sa réputation. Il DOIT m'aider. Je n'ai plus rien à perdre de toute façon..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Sam 21 Jan - 14:02

Thomas était rarement a sa clinique. Celle-ci lui servait de couverture depuis qu'il étais sortis de Blackgate. Il n'acceptait d'opérer que des personnalités riches afin de ne pas voir ses fonds se réduire. Tout ce qu'il l’intéressait pour le moment c'était son plan contre Bruce Wayne. Il fallait éviter le Batman, l'occuper par exemple avec d'autres criminels pendant qu'il éliminerait une bonne fois pour toute le sale petit bâtard gâté.

La demande de consultation d'un certain Edward Nygma changea tout ces plans. Voilà un atout de taille pour occuper Batman mais un atout malade. Il allait refuser quand lui vient une idée...

Pour le moment tout ce passait comme prévu. Thomas avait devant lui le plus grand cerveaux de Gotham, un allié indispensable pour mettre en œuvre sa vengeance contre Bruce Wayne.
Cependant, pour le moment, le Sphinx était menotté et l'ensemble de sa clinique sous étroite surveillance du personnel armé d'Arkham. Impossible donc de discuter de tout cela pour le moment, mais Elliot avait prévu un moyen d'informer le Sphinx sans éveiller de soupçon.

''Bonjour, Mr Nygma.''

''J'ai étudié avec minutie votre dossier et je suis dans le regret de vous informer que votre cancer, en phase terminal, est incurable. Je suis désolé de vous l'annoncer comme cela mais je ne peut rien faire pour vous.''

Fermant le dossier devant lui il sortit alors de son tiroir un livre au titre évocateurs : Recueil d'énigme, et le montra au Sphinx.

''Mais, afin que nous n'ayez pas fait ce voyage pour rien, je vous propose de bien vouloir m'aider et me donner les réponses à quelques devinettes qui me torture à un point inimaginable. Ma tante m'a offert ce livre à Noël et je n'arrive plus m'en sortir. Je suis sûre qu'elles ne peuvent pas être trop difficile pour vous, n'est ce pas ?''

Une petite provocation, le poseur de devinettes ne devrais pas refuser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Dim 22 Jan - 20:02

Edward ne resta pas très longtemps dans la salle d'attente. Il fut escorté devant le chirurgien renommé immédiatement après son arrivée. "Au moins, monsieur sait reconnaître la valeur de son invité..." songea-t-il.

Nygma se retrouvait donc assis devant un homme de grande taille, de carrure impressionnante, avec les cheveux teintés de roux et les yeux verts pétillants. Ce-dernier lui accorda un mince sourire et le salua:

''Bonjour, Mr Nygma.''


"- Bonjour, monsieur Eliott", répondit simplement l'Homme-Mystère.

Il était préférable de rester poli devant l'unique personne qui était apte à sauver sa vie. Toutefois, les choses prirent une tournure fort déplaisante et cela, à peine deux minutes après l'arrivée du patient.

''J'ai étudié avec minutie votre dossier et je suis dans le regret de vous informer que votre cancer, en phase terminal, est incurable. Je suis désolé de vous l'annoncer comme cela mais je ne peut rien faire pour vous.''


Ces paroles eurent l'effet d'une bombe sur le Sphinx. Maintes fois il avait voulu commettre un crime, mais fut arrêté de justesse par le Chevalier Noir, mais jamais, au grand jamais, il n'avait ressenti une telle déception, un tel écroulement de toutes ses pensées, une telle apocalypse mentale. "Il...Il...Il ne peut rien pour moi.... Même lui ne peut plus rien pour moi... Je suis condamné... À mourir d'un cancer du cerveau... APRÈS TOUT CE QUE J'AI ACCOMPLI?!" Edward aurait voulu crier, hurler, attaquer le chirurgien et lui faire avaler son dosser médical. Mais rien de tout cela n'aurait changé quoi que ce soit. Tout ce qui en résulterait, ce seraient de derniers instants à Arkham encore plus pénibles que d'habitude.

Toujours aussi calme, le docteur Eliott rangea les papiers et sortit du tiroir de son bureau un livre qu'il montra au criminel: "Recueil d'énigmes". Il n'en fallut pas plus pour que les prunelles de l'Homme-Mystère se mettent à briller de curiosité.

''Mais, afin que nous n'ayez pas fait ce voyage pour rien, je vous propose de bien vouloir m'aider et me donner les réponses à quelques devinettes qui me torture à un point inimaginable. Ma tante m'a offert ce livre à Noël et je n'arrive plus m'en sortir. Je suis sûre qu'elles ne peuvent pas être trop difficile pour vous, n'est ce pas ?''


Qu'est-ce que c'était que ce petit jeu? Après lui avoir annoncé froidement qu'il allait mourir sous peu, voilà que le médecin lui demandait de l'aider à résoudre des devinettes. Certes, rien ne pouvait faire davantage plaisir au Sphinx que de prouver sa supériorité intellectuelle en résolvant des casse-têtes que personne ne comprenait, mais les circonstances actuelles s'y prêtaient plus ou moins. "Bah... Autant me venger de son diagnostic final en lui rabattant le clapet à ce chirurgien inutile... Qu'il sache au moins quel grand génie il ose laisser mourir comme ça..."

- "Allez-y, monsieur Eliott", lança Edward. Testons ma logique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Mar 31 Jan - 21:35

Thomas souris légèrement en découvrant que le Sphinx était d'accord. Les gardes d'Arkham continuaient de leur donner peu d'intérêt mais il préférait être prudent. Il avait trop souffert de ses récents déboires pour se mettre encore en dangers même si il voulait vraiment tirer partie de la présences du Sphinx. Nygma était atteint par la nouvelle du traitement et il le comprenait même si il n'avait pas tout dis. Il devait encore tester sa victime pour pouvoir savoir jusqu'où il pouvait aller et ce qu'il pouvait lui révéler.

"Je vous remercie. Je suis honoré qu'un homme comme vous m'accordes ce plaisir."

Elliot sourit en fixant le Sphinx. Il avait le contrôle de la situation et ça lui plaisait.

"Un père a 54 ans et un fils 70 ans. Comment est-ce possible ?"

Il tourna les pages du livre et s'arrêta à une autre page marquée.

"Avant hier, Catherine avais 17 ans mais l'an prochain elle aura 20 ans. Comment est-ce possible ?"

Il fit encore avancer les pages du livre, souriant en s'amusant.

"Qu'est-ce qui est : mieux que dieu, pire que le diable, la propriété des pauvres, le besoin des riches et qui tue si on en mange ?"

Thomas fixa encore le Sphinx. Il se demandait si il supportait la provocation.

"Bien sûr, c'est pour débuter et vous chauffer."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Mer 1 Fév - 23:06

- " Docteur, si vous voulez me faire croire que ces énigmes vous ennuient, je vais commencer à me poser une vraie question: Comment avez-vous décroché votre certificat de médecin?"

Même cette pointe de cynisme ne parvint pas à réconforter Edward. Lui qui venait de recevoir une sentence de mort, il fallait qu'on l'insulte en plus avec des devinettes qu'un bébé chien aveugle, sourd et muet pouvait résoudre sans problème.

-" Mais ne serait-ce que pour vous extirper du bourbier dans lequel vous a plongé votre ignorance, je vais vous éclairer de ma lumière, puisque j'ai tout de même un grand coeur. Commençons par la première situation: Un père a 54 ans et un fils 70 ans. Comment est-ce possible? Diable, mon brave, avez-vous songé une seule seconde que le père de 54 ans était le véritable paternel de l'homme de 70 ans?! Ils n'ont en fait aucun lien de parenté! Vous vous êtes fait berné par une formulation aussi enfantine, quel désarroi..."

"Merde, est-ce que c'est vraiment possible d'être aussi stupide?!" pensa le Sphinx.

- "Bon, j'admets que la deuxième est plus complexe: Avant-hier, Catherine avait 17 ans, mais l'an prochain, elle aura 20 ans, comment est-ce possible? Je suis prêt à parier que vous avez cherché dans toutes les directions pour trouver un sens à cette impossibilité: jeux de mots, formulation de l'énigme, manipulations mathématiques, etc. En vérité, si ce puzzle est si étrange, c'est justement parce que ce n'est PAS un puzzle et que la situation n'a rien d'improbable! Imaginez que l'anniversaire de Catherine soit un 31 décembre et que c'était justement sa fête la veille. Elle avait 17 ans avant-hier, 18 ans hier, elle aura 19 ans le 31 décembre de l'année en cours et 20 ans l'année prochaine! Toutefois, je m'étonne qu'un homme comme vous, à l'esprit rationnel, n'ait pas réfléchi un peu plus loin que le bout de son nez. "

Nygma se demandait si ça valait la peine de continuer. Se moquer du chirurgien était certes très divertissant, mais ça le menait nulle part et ses énigmes ne lui founissaient aucune source de plaisir intellectuel, étant trop faciles.

-" Pour ce qui est de la dernière... Qu'est-ce qui est mieux que Dieu, pire que le diable, la propriété des pauvres, le besoin des riches et qui tue si on en mange ? Vous savez quoi? La réponse est: ce que vous avez dans la tête, monsieur Elliot, autrement dit, RIEN!"

L'Homme-Mystère se laissa tomber sur le dossier de sa chaise, le regard pétillant. "J'espère ne pas avoir offensé le spécialiste..." songea-t-il. "Qu'est-ce que je pense là? Bien sûr que j'espère l'avoir offensé! Et doublement si possible!" C'est alors qu'Edward remarqua que son médecin affichait toujours un mince sourire. En temps normal, quiconque se tenant dans la même pièce que le Sphinx plus de dix minutes se mettait en colère, tant l'arrogance du criminel était sans limites. Mais pas Thomas Elliot. Celui-ci semblait même très sûr de lui. En confiance.... "Je me suis trompé..." se dit intérieurement Nygma. "Je reconnais ce genre d'attitude... Il... Il n'est pas ce qu'il veut faire croire... Il n'est pas idiot... C'est impossible que quelqu'un ayant accompli des études supérieures comme les siennes se retrouve bloqué devant des devinettes d'un si bas niveau... Qu'est-ce qu'il cherche à faire?"

- "Est-ce que je suis assez fort pour vous? demanda le malfrat après quelques secondes. Avez-vous d'autres problèmes qui vous accaparent l'esprit, d'autres casse-têtes qui pourraient nécessiter la crème de la crème de l'intelligence? Et bien sûr, tentez de garder le peu de dignité qu'il vous reste."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Dim 12 Fév - 23:47

Thomas Eliott encaissa les répartis acides du génie prétentieux sans montrer un seul signe d'énervement. Pour le médecin, ses qualités restaient encore à prouver mais son égocentrisme l'était déjà.

''Je ne fais que solliciter votre aide bienveillant, Mr Nygma. Pardonnez moi d'être un homme simple, certes, mais un homme libre et en pleine santé.''

Il tourna les pages du livre pour s'arrêter sur une en particulier.

''Ce dernier exercice devrait vous poser d'avantage de problèmes, je pense. Je serais étonné que vous le réussissiez.''

Eliott posa le livre et le tourna en direction de Nygma. Sur celui-ci se trouvais un rébus fort complexe.

''Prenez-votre temps...''

Il tourna la lampe de son bureau en direction du livre pour l'éclairer, mais ce geste eu un autre effet. Sous le rébus du livre, un second apparu, dessiné à la main à l'aide d'une encre invisible. Thomas regarda le Sphinx, espérant qu'il ne paraisse pas trop surpris par la manœuvre du médecin.

Voici ce que le rébus disais :
Chère meuh scie E nid gueux ma jeu PE vous sceau vé, l'or séquelle la four go net blindé s'arette rat, cou chez vous puy cou rez sous l'heu pont. Haie yé confie anse han lait hommes étoile lait. Si vous haie T d'accord raie pond dé oui a m'aproche haine question.

''Alors Mr Nygma pouvez-vous enfin m'aider à déchiffrer cet impossible rébus ?''

Il attendis sa réponse avant d'enchainer rapidement.

''Et bien, je vous remercie. J'ai fait du café, en voulez-vous un avant de repartir ?''

La réponse de Nygma était primordiale pour la suite des évènements et les projets du criminel chirurgien, même si le breuvage sera très certainement refusé par les gardes autour de celui-ci, prenant soin que leur prisonnier ne soit pas empoisonné par un inconnu.

[Désolé pour le temps d'attente. J'ai été très occupé. Je te laisse inventer la réponse du vrais rébus du livre.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Mar 14 Fév - 2:06

[Hors-RP: Aucun problème pour le temps d'attente Smile Je suis bien content de te revoir!]


''Je ne fais que solliciter votre aide bienveillante, Mr Nygma. Pardonnez-moi d'être un homme simple, certes, mais un homme libre et en pleine santé.''


Apparemment, Edward n'était pas le seul avec une langue de vipère. Son mépris pour l'homme face à lui ne se faisait que plus brûlant à chaque seconde. "Doit-il me rappeller que je vais mourir?! Qu'est-ce qu'il veut, nom de..." pensait le criminel.

''Ce dernier exercice devrait vous poser d'avantage de problèmes, je pense. Je serais étonné que vous le réussissiez.''

" Il se fout de moi!" pestait le Sphinx en silence. "Il veut vraiment me provoquer! Après les démonstrations géniales que je lui ai faites, il ose remettre en doute ma capacité mentale? Oh... J'ai l'impression de me faire rouler par un charlatan... Nous allons voir qui sera le plus mesquin..." En recommandant à son patient de prendre son temps, le médecin tourna son livre sur le bureau pour que Nygma puisse le lire et il éclaira la page avec la lampe posée sur le bureau. Le rébus était des plus enfantins:

Spoiler:
 

Le malfrat ouvrit la bouche pour cracher la réponse au visage du docteur avec mille autres insultes dénigrantes sorties tout droit de son imagination lorsqu'il comprit enfin pourquoi il devait prendre son temps. Sous la lumière de la lampe, des caractères manuscrits apparurent comme par magie sous le rébus:

Chère meuh scie E nid gueux ma jeu PE vous sceau vé, l'or séquelle la four go net blindé s'arette rat, cou chez vous puy cou rez sous l'heu pont. Haie yé confie anse han lait hommes étoile lait. Si vous haie T d'accord raie pond dé oui a m'aproche haine question.

Tout le génie de son interlocteur frappa alors l'Homme-Mystère de plein fouet. Sa première intuition avait été la bonne; il avait choisi de passer son dernier rendez-vous médical avec Thomas Eliott et voilà qu'il avait la preuve que cela avait été une merveilleuse décision. "Cher monsieur Nygma, je peux vous sauver. Lorsque la fourgonnette blindée s'arrêtera, couchez-vous, puis courez sous le pont. Ayez confiance en les hommes étoilés. Si vous êtes d'accord, répondez "oui" à ma prochaine question." Edward n'avait aucune idée de ce que pouvaient être les "hommes étoilés", mais ce dont il était sûr, c'était de ressentir un incroyable soulagement au creux de sa poitrine, comme si le boulet de canon que représentait son cancer incurable s'était volatilisé. L'espoir faisait son oeuvre: peut-être n'allait-il pas succomber! Mais pour cela, il devrait se plier à la lettre aux consignes de son médecin et éviter d'attirer l'attention des gardes qui l'escortaient, car nul doute que cette machination du docteur Eliott avait pour but d'oeuvrer dans la subtilité.

''Alors Mr Nygma pouvez-vous enfin m'aider à déchiffrer cet impossible rébus ?''


- Oui... répondit le Sphinx en affichant son sourire carnassier et son regard pétillant. Oui, je peux résoudre ce rébus. Je suis prêt à tout, l'aviez-vous oublié?

Edward refusa poliment le café offert par Thomas et lui serra la main vigoureusement.

- "Merci pour tout, docteur... Dommage que vous ne puissiez rien faire pour moi, j'avais tout misé sur vous. Mais bon... Que peut-on y faire? À moins d'un miracle, je vais retourner mourir sagement et tranquillement à Arkham, mon carrosse filant droit devant ne s'arrêtant pour aucune raison, pas même pour accueillir un PONTife... Au revoir, monsieur, ou devrais-je dire adieu, car je suis condamné.... Et en passant, "arrêtez de chasser les baleines!"

Les gardes de l'asile menottèrent leur captif de nouveau et le guidèrent jusqu'à la camionnette qui les avait tous conduit à la clinique, où il s'installa sur l'une des banquettes fort inconfortables. Dans un soubresaut, le véhicule démarra et s'engagea sur la route. À l'intérieur, Edward Nygma fixait le plafond, l'air moqueur. "J'aurais dû accepter le café... Comme ça, j'aurais eu un breuvage SANS THÉ!" Il attendait... Le maître des énigmes attendait LE bon moment. Il avait reçu une ordonnance du chirugien et il allait la suivre, coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Jeu 16 Fév - 17:46

Le criminel légendaire, s'auto-dénomant le Sphinx venait de quitter le cabinet du docteur Elliot. Ce congé ne serait que temporaire ; ils se reverraient très bientôt.

Les gardes d'Arkham n'avaient même pas étudiés le livre d'énigmes. A quoi bon s'embêter à transmettre un message secret à un prisonnier de l'asile si ses gardiens ne vérifiaient même pas les documents qu'on lui faisait lire. Incapable, des incapables... Il ne serait plus surpris à l'avenir, d'apprendre qu'une évasion massive de patients à eu lieu.

Bien, tout le plan se déroulait comme prévu. Il sortit un téléphone de sa poche et envoya un rapide message au ''maître des étoiles''. Un individu ridicule, un ancien clown reconvertis dans la criminalité, une pâle copie qui ne survirait pas longtemps dans l'univers de la flibuste de Gotham...
Tant qu'il réussissait sa mission aujourd'hui, c'était le principal.
Le docteur alla voir sa secrétaire temporaire lui remis une enveloppe en la remerciant d'avoir effectué le remplacement de sa véritable, mais non moins fausse, employée.
Il ferma ensuite les lieux et partit en voiture en direction du Sud.

Sur le trajet qui séparait le cabinet du docteur Elliot de l'Asile d'Arkham, se trouvait trois ponts. C'était sur le deuxième qu'une embuscade avait été préparée. Un simple accident de voiture, qui obligerait la fourgonnette prison à s'arrêter. Dès que celle-ci sera à l'arrêt, des hommes vont la cribler de balles tandis qu'une roquette spécialement conçue aura pour but d'attendrir la porte blindée. Le Sphinx ne devrais pas en souffrir malgré le choc.
Une bande de gangster arrivera alors pour ouvrir la boite de conserve et en faire sortir la sardine. Ils porteront des cagoules avec une étoile dessus, pour ne pas surprendre leur cible. Le groupe n'aura plus qu'a partir du pont le plus vite possible sur le bateau à moteur amarré en dessous.

Le poseur d'énigme et le chirurgien parricide avaient rendez-vous dans une heure et demi dans une grotte lacustre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Mar 21 Fév - 1:19

Il y avait deux gardes armés à l'arrière de la fourgonnette avec Nygma, deux solides gaillards qui n'en étaient pas à leur première escorte, mais qui n'avait jamais connu ce que l'on pourrait appeler, un "pépin". Dans une sorte d'état second où il jubilait, le Sphinx ne put s'empêcher de faire la discussion avec ses geôliers et de semer çà et là des indices quant à ce qui se tramait.

- "Est-ce que vous connaissez la comptine "Sur le pont d'Avignon"? demanda-t-il naïvement à ses gardes du corps.

Bien sûr, les surveillants n'étaient censés établir aucun contact avec les patients d'Arkham, à moins d'une situation d'urgence.

- " Quoi? Vous ne répondez pas? Vos minuscules cervelles d'écrevisses ratatinées doivent encore être en train d'analyser le mot "comptine" n'est-ce pas? "

L'un des hommes lança un regard sévère au prisonnier qui reprit de plus belle:

-"Mon premier est à la tête et à la queue
De l'ordre des baleines
Mon second peut être noir au pelage soyeux
Mon troisième est seizième
Et si par hasard mon tout vous intéresse
Vous trouverez une poudre qui part avec souplesse"


Pendant que les deux sentinelles ignoraient complètement la tirade du Sphinx, celui-ci ricanait intérieurement: "S'ÉCHAPPER! Mais vous ne le trouverez jamais, vers de terre que vous êtes. Et moi, de mon côté, sous votre nez, je vais prendre la POUDRE D'ESCAMPETTE! Soudain, le camion blindé ralentit, puis stoppa net. À partir de ce moment, les évènements s'enchaînèrent à la vitesse de l'éclair.

Dès qu'il sentit que le véhicule était immobile, Edward se jeta par terre, ce qui fit sursauter les gardes. L'un d'eux tendit le bras pour attraper le criminel par le collet afin de le rasseoir convenablement lorsqu'une salve de balles traversa les parois pourtant très solides de la fourgonnette de part en part, trouant tout ce qui se trouvait sur son passage, y compris deux êtres humains. L'Homme-Mystère échappa un juron, car il ne s'était pas attendu à une interruption aussi violente, et aussi parce que les deux cadavres lui étaient tombés sur le dos. Le bruit infernal des projectiles s'arrêta, mais fut immédiatement suivi par une déflagration épouvantable qui fit tressaillir le camion tout entier, menaçant de le renverser sur le côté et qui assourdit le prisonnier pendant quelques secondes. C'était difficile d'identifier la source de cette explosion, mais la porte arrière du camion, quoique toujours fermée, paraissait plus affaiblie. En se tortillant comme il le pouvait, Nygma réussit à se dépêtrer des poids qui l'écrasaient et fouilla dans son soulier gauche pour s'emparer d'une clé qui y était cachée depuis longtemps: celle des menottes qu'il portait aux poignets. Quelques instants plus tard, il fut aveuglé par une lumière aveuglante qui se promenait autour de la seule sortie de l'habitacle. Il devina que des gens à l'extérieur utilisaient des outils très perfectionnés pour faire fondre la porte de métal. "Sans doute les hommes étoilés."

Edward ne se trompait pas. La paroi de titane s'effondra et devant lui apparurent un petit groupe de personnes portant des cagoules décorées d'une étoile. Tout se passait exactement comme le docteur Eliott l'avait prévu. Alors que les cris des premiers témoins de la scène d'évasion se répercutaient aux alentours, le Sphinx, toujours vêtu de son habit carcéral d'un orange répugnant, courait derrière ses guides qui le menèrent sous le pont où s'était immobilisé la camionnette encore fumante et le firent monter dans un bateau à moteur amarré comme par hasard à cet endroit. L'embarcation démarra et les fuyards se propulsèrent sur la rivière, suivant un parcours calculé au centimètre et à la seconde près.

Une bonne quinzaine de minutes s'écoula, pendant laquelle le maître des énigmes s'abandonnait au bonheur de la liberté. Cependant, une ombre vint gâcher son tableau. Il était peut-être libre, mais à moins que le docteur Eliott n'ait vraiment une solution miracle à son cancer, il était toujours condamné à mourir d'ici quelques mois. Que valait une indépendance aussi éphémère? Pas grand-chose. "Mais mon médecin a plus d'un tour dans son sac, comme il l'a prouvé... Aider un patient de l'asile d'Arkham à s'échapper, ça mérite au moins dix ans d'emprisonnement à Blackgate ça, non? Il a dit pouvoir me guérir. J'espère pour lui qu'il ne mentait pas, parce que le Sphinx déteste qu'on se moque de lui..." Le bateau atteignit enfin une sorte de lagon et pénétra dans une grotte percée dans une muraille de roc. Les "hommes étoilés" débarquèrent et aidèrent le malfrat à en faire autant, puis s'engagèrent dans les profondeurs de la caverne. Edward ignorait ce qui l'attendait, mais sa journée prenait une tournure plus agréable à chaque instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Jeu 23 Fév - 22:01

Edward Nygma fut conduit à l'intérieur de la grotte qui s'enfonçait dans la falaise ouest. Le chant des vagues se répercutait sur les parois humides et visqueuses. L'odeur de la mer, du sel, des embruns, c'était l'un des petits plaisirs du docteur Elliot. Elles lui rappelaient les séjours à la mer et toutes les activités qu'il put faire durant son enfance. Les sorties du week-end était toujours un enchantement, le seul désagrément c'est qu'il devait supporter ses parents...

L'obscurité se répandait rapidement au fur et à mesure que le groupe avançait ; d'autant plus que la soirée approchait. Les hommes cagoulés allumèrent des lampes torches et continuèrent en faisant signe à l'ancien détenu d'Arkham de bien les suivre. Le sol était glissant et les coquillages craquait sous les talons. En tournant à droite ils arrivèrent dans un petit espace où se tenait le Docteur Thomas Elliot, et posé à coté de lui une lanterne et une mallette de cuir. Un homme cagoulé se trouvait lui aussi en sa compagnie.



''C'est bon messieurs.''

Il tourna la tête en direction de l'homme et dit simplement.


''Starmaester''

L'homme pris la mallette, passa devant le Sphinx et disparu ainsi que tout les autres individus. Il n'y avait plus que deux âmes dans la Grotte. L'ambiance était assez théâtrale ; la lanterne permettant à peine de distinguer les deux silhouette.


''Mr Nygma, je suis content que vous ayez pensé à moi.''
''Je sais que je vous ais déjà posé beaucoup de questions, plus ou moins futiles. Cependant j'ai une autre à vous soumettre.''

''Croyez-vous réellement que le mal qui vous afflige peut être guéri par des moyens médicaux ?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Mer 29 Fév - 1:30

[Désolé, pour le petit délai... Smile ]

Edward passait de surprise en surprise depuis le début de la journée... D'abord son rendez-vous avec le chirurgien Thomas Eliott, la déception de croire son caner incurable, un message secret écrit dans un livre de devinettes, une évasion spectaculaire, une promenade sur les eaux de Gotham, la grotte creusée dans la falaise et maintenant un homme dénommé "Starmaester", apparemment le chef de la bande qui avait été complice de sa disparition, qui quittait les lieux avec ses subordonnés, une malette à la main. Nul besoin d'être un génie pour deviner ce que la valise contenait. "Starmaester... Quel nom ridicule..." songea le Sphinx.

''Mr Nygma, je suis content que vous ayez pensé à moi.''


- Monsieur Eliott, je suis content que vous ayez planifié tout ceci. Vous êtes définitivement un docteur aux ressources surprenantes et aux méthodes peu orthodoxes. Rappelez-moi de prendre un autre rendez-vous avec votre secrétaire...

''Je sais que je vous ais déjà posé beaucoup de questions, plus ou moins futiles. Cependant j'ai une autre à vous soumettre.''

À la simple énonciation du mot "question", l'esprit de Nygma tournait déjà à plein régime. Il ne lui fallait pas grand-chose pour être heureux.

''Croyez-vous réellement que le mal qui vous afflige peut être guéri par des moyens médicaux ?''

L'Homme-Mystère ne répondit pas tout de suite, comme il en avait pourtant l'habitude. "Quel genre de questions est-ce cela?! Je n'aurais pas fait appel à lui si je ne pensais pas qu'il serait en mesure de me guérir grâce aux techniques qu'il a étudiées en Europe... Ce ton... Ce ton! C'est une question rhétorique! Il a inclus la réponse dans la formulation... Il est en train de me dire que je ne peux pas être soigné par la médecine?!"

- Où voulez-vous en venir? demanda simplement Edward. Vous avez écrit que vous pouviez m'aider...

À peine avait-il exprimé son inquiétude qu'une possibilité incroyable traversa l'esprit du Sphinx. Sa logique tenta de l'écarter aussitôt. "Non! Voyons, redescendons sur Terre! Ce n'est qu'une légende! Un concept simpliste inventé par un enfant de quatre ans... Cependant... Comment le docteur Eliott...? Pourquoi? Ah, seigneur! Ce doit être autre chose! Mais quoi?" En attendant la réponse de son interlocuteur, Nygma s'agitait de plus en plus dans sa tête. Il n'avait plus qu'une envie: lever le voile de mystère qui enveloppait la prochaine déclaration du médecin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Jeu 1 Mar - 23:28

Le Shynx répondit par une question. Il était vraiment inquiet sur son état et en tant que son unique sauveur aujourd'hui, Thomas pouvait profiter de ce moment.

''Pas de réponses ? J'ai donc réussis pour la première fois à vous poser une colle ?''

''J'ai employé le mot ''réellement'', car votre cancer à ce stade d'évolution, n'est pas curable, comme je vous l'ai déjà dit. C'est un fait. La médecine a ses limites.''

''Cependant, si nous allons dans le monde de l'irréel, alors tout est possible, n'est-ce pas ?''
Votre maladie peut-être effacée sans aucune opération chirurgicale, pas le moindre traitement, pas la moindre cure...''

''Pardonnez-moi ce ton grandiloquent ; je suis quelque peu jaloux de votre réputation et ayant l'avantage intellectuel sur le sujet, j'en profite.''


Il adressa un sourire au Maître des énigmes avant de poursuivre.

''Mr Nygma, je connais un moyen de vous sauver, mais ce n'est pas sans risques pour nous deux. Il y a quelques années, j'ai vu un homme se soigner de la vieillesse et de blessures mortels par un simple bain. Un bain dans les eaux souterraine et mystérieuse de Gotham.''

''Cet homme garde avidement ce secret et ce lieu, mais il a dû me le révéler car c'est moi qui ait sauvé la vie de cet homme. Nous nous étions auparavant associés pour une tâche et nous avons échoués. Une tâche impossible...''

''Je peut vous conduire jusqu'à ce lieu, mais j'ai juré de ne jamais le faire. Nous allons devoir être discrets et rusés pour nous rendre à cette source de jouvence. Votre vie est en jeu mais pas la mienne. C'est pourquoi si je vous aide il faudra que vous me donniez la parole d'en faire tout autant par la suite.''

''Toujours prêt à relever ce défi, Mr le Sphynx ?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Lun 5 Mar - 5:11

Ce que craignait l'Homme-Mystère s'était produit. Le docteur Elliot venait de lui raconter l'histoire sans queue ni tête de la fontaine de Jouvence que les imbéciles heureux de la ville croyaient enfouie sous les rues sombres et crasseuses. C'était une impossibilité physique bien sûr. Quelle substance était capable de redonner la jeunesse et de guérir toutes les blessures? Aucune, si l'on se fiait à la science contemporaine, et Edward avait plus tendance à croire la science que des légendes incroyables de restauration corporelle complète que les grands-mères négligées racontaient à leurs petits-enfants pour gagner un peu de leur amour. Le seul argument qui empêchait Nygma de nier entièrement cette hypothèse d'eau miraculeuse était les minimes informations qu'il possédait à propos d'un ennemi de Batman qu'il n'avait jamais côtoyé, ni-même aperçu de ses propres yeux. Ce n'était que des "on-dit". R'as Al Ghul, le nom qu'on donnait à cet être malveillant. Près de 600 ans, l'âge qu'on lui accordait. Les puits de Lazare, les armes qui rendait possible une telle prouesse. Tous ces éléments semblaient sortis tout droit d'un conte de fées.

''Toujours prêt à relever ce défi, Mr le Sphinx ?''


- Les défis sont pour moi une source inépuisable de plaisir, prononça lentement Nygma. La question n'est pas là...

"Merde, il a l'air vraiment sincère!" songeait le criminel. "Ce pourrait-il vraiment que le seul moyen de me sauver soit surnaturel?"

- J'ai placé mes derniers espoirs en vous, docteur Elliot, en la médecine. Vous étiez et vous êtes toujours, à mon avis, la seule personne capable de m'extirper de la cruelle destinée qui m'attend. Mais vous me demandez maintenant de croire à une histoire rocambolesque traitant d'une substance magique... Comment suis-je censé réagir alors que le plus éminent chirurgien du monde m'annonce que c'est justement cette substance qui est censée m'aider et non une opération?

Il y avait un peu d'amertume dans la voix du Sphinx, mais celui-ci commençait peu à peu à assimiler l'information. Et si Thomas disait la vérité? Qu'avait-il à perdre de toute façon? Après un moment, il reprit enfin:

- Et puis au diable la raison! Je suis condamné, vous dites savoir comment me soigner, je vous crois, point à la ligne. Je ne pense pas être en position d'argumenter sur l'impossibilité de la chose. C'est ma vie qui est en jeu et cela suffit à me convaincre. Aidez-moi docteur. Aidez-moi et je vous donne ma parole de vous prêter main-forte à l'avenir. Nous aurons besoin de ruse et de discrétion, est-ce bien ce que vous avez déclaré? Dans ce cas, monsieur, vous avez devant vous l'allié idéal!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Dim 15 Avr - 14:54

[Pardon pour mon absence, mais je suis toujours là Smile]

"Bonne réponse"
Thomas souris largement au maitre des énigmes puis pris la lanterne.

"Nous allons opérer tout de suite, si vous le voulez bien ?"
Il s'avança alors devant le Sphinx. Les deux hommes s'observaient. Si Thomas ne savait pas tout sur Edward Nigma, il en savait bien assez pour l'aider dans cet mission risquée qui les attendaient, mais ce dernier, que savait-t-il sur lui ? Rien, évidemment. La balle était dans son camp et il comptait bien la conserver. Il ne voulait en aucun cas se servir de la position de faiblesse du criminel aux devinettes mais prenait plaisir a avoir l'avantage en savoir.

"Marché conclus ?"
Il tendit la main au Sphinx avant de continuer à avancer en direction de l'extérieur.

"Nous allons prendre le zodiac pour nous rendre à une autre grotte lacustre. Elle nous mènera aux sous-sols de Gotham et a sa fontaine de jouvence."
A l'entrée de la grotte, il éteignis la lanterne, défit le nœud qui attachait l'embarcation à la falaise et monta dedans, attendant que le Sphinx agisse de même. Ensuite, il tira sur la cordelette de moteur. Le bateau fila sur la houle sombre à toute allure.
Dans le ciel encore azuré, le soleil saignait, blessé par le crépuscule descendant, en se reflétant sur des filaments de nuage au rose vif.

"Nous en avons pour une quinzaine de minutes. Normalement la police marine ne devrait pas nous poser de problèmes car j'ai organisé une diversion selon votre marque pour orienter les recherches à l'autre bout de la ville."
Thomas espérait que le seul homme capable de les arrêter soit occupé par celle-ci.

"Dans le but de voir passer le temps plus vite, je me permet de vous poser une autre question, Mr Nygma. Que pensez-vous du Batman ?..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Lun 30 Avr - 18:53

[Je m'excuse moi aussi pour ce petit délai... Smile ]


"Bonne réponse"


Alors qu'Elliot souriait de toutes ses dents, Nigma se durcit. "Normalement, c'est moi qui prononce ces mots..."

"Nous allons opérer tout de suite, si vous le voulez bien ?"


"Opérer tout de suite?" Ainsi donc, le chirurgien avait déjà prévu la réponse de l'Homme-Mystère. Il avait tout organisé en sachant pertinemment qu'aucun homme à l'article de la mort ne refuserait de s'accrocher à un mince espoir, aussi farfelu soit-il. Edward commençait à se sentir mal à l'aise. Il n'aimait pas la situation dans laquelle il se retrouvait. Il perdait le contrôle. Lui, le Sphinx, perfectionniste pour qui le contrôle était primordial. Voilà qu'il dépendait entièrement d'un homme qu'il connaissait à peine. Et cet homme avait été assez malin pour préparer une évasion spectaculaire et se mettre dans la poche le criminel le plus brillant de Gotham. Nigma commençait à avoir chaud.

"Marché conclus ?"

Le docteur tendit la main, attendant vraisemblablement une poignée amicale. Le maître des devinettes ne se fit pas prier et serra la main de son nouvel "allié."

- Marché conclus.

Évidemment, si les évènements dérapaient et que la nécessité s'en faisait ressentir, Edward n'aurait aucun scrupule à trahir sa parole et rompre le marché implicite qu'il venait de passer avec son médecin. La personne la plus importante aux yeux de l'Homme-Mystère demeurait...l'Homme-Mystère. Mais avant de songer à un tel scénario, autant accorder une certaine confiance au seul être connaissant le secret pour guérir un cancer incurable.

Les deux hommes retournèrent à l'entrée de la grotte et embarquèrent dans un zodiac. Encore une fois, Thomas Elliot démontrait sa prévoyance en expliquant au Sphinx toutes les précautions qu'il avait prises pour qu'ils aient la voie libre lors de leur second voyage sur les flots. Tout de même, Nigma se senti un peu vexé lorsque le chirurgien avoua qu'il avait préparé une diversion selon son modus operandi à lui. Elliot avait sans doute envoyé une devinette à la police quelques heures auparavant et l'évasion du Sphinx encouragerait les forces de l'ordre à suivre cette fausse piste. "Copieur..." songea Edward pour se remonter le moral. Soudain, le docteur ressentit le besoin de discuter davantage avec son patient et demanda:

"Dans le but de voir passer le temps plus vite, je me permet de vous poser une autre question, Mr Nygma. Que pensez-vous du Batman ?..."


L'Homme-Mystère fut pris de court. Pourquoi cette question? Qu'est-ce que Batman venait faire dans cette histoire? Le criminel ne se rappelait pas avoir mentionné une seule fois le nom de la chauve-souris devant son interlocuteur. Il répondit néanmoins:

-" Dison que c'est... une connaissance. Lui et moi avons développé une certaine...hum...relation et j'ai pour lui une certaine estime que je n'éprouve pour personne d'autre. Ce Batman, comme vous dites, est un véritable détective, un as de la logique, autrement dit, le seul adversaire véritablement à ma taille. Défier Batman me procure du plaisir. Défier n'importe qui d'autre ne me procurerait que de l'ennui... Vous comprenez monsieur Elliot? Au fait, pourquoi cette question? Que pensez-VOUS de Batman?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Dim 13 Mai - 23:58

Ainsi donc le Batman était l'unique adversaire à la taille du Sphinx ; évidemment.
Thomas avait évaluer le profil de l'homme aux devinettes.
Bien qu'il avait commencé par s'en prendre à la police, il construisit ensuite tout ses actes criminels pour défier uniquement le Batman, et donc lui donner toujours les clés pour l'arrêter... Est-ce vraiment l'apanage d'un génie criminel ? Ou celle d'une obsession viscéral pour le jeu. Une obsession d'enfant, pour la perte puisqu'il a tout pour gagner normalement.

Et dire que certains pensent encore que le Batman n'a jamais contribué à créer tout ses criminels fous à Gotham, ils doivent avoir un pancréas à la place du cerveau.

''Je comprend, monsieur le Sphinx''

''Le Batman a causé ma perte également.''
''Sans vous assommer avec mes petites histoires privées, je peut simplement vous dire que je hais particulièrement ce playboy arrogant de Bruce Wayne. Il a brisé ma vie après que son père l'ai fait également. C'est d'autant plus pour cela que la ville honnore le nom des Waynes, sachez-le. Ils ont fait des choses horribles, et je ne suis qu'une victime parmis d'autre.
Bref, aussi aveugle que cette vermine nocturne qu'il a décidé d'incarner, le Batman a sauvé ce milliardaire effrayé par mon piège. J'allais libérer la ville de son meilleur faux-jeton et voilà que débarque le second sur le podium.''

''Mais, je n'avais pas dit mon dernier mot. Mon passage à Blackgate fut de courte durée.
J'ai préparé ensuite un plan infaillible pour annihiler ce rempart à ma vengeance, j'ai trouvé l'homme le plus puissant de la planète et je l'ai convaincu de m'aider, moi, un simple mortel. Et nous avons échoués tout les deux, de manière pitoyable...''

''La puissance ne suffit pas, c'est pour cela que j'aurais besoin par la suite de votre intelligence, monsieur le Sphinx. Mais, pour cela il faut vous soigner et je prend un risque mortel en vous montrant le Puits de Jouvence. Vous allez donc honorer votre dette par la suite, n'est-ce pas ? Et élever bien haut la tête de cette Chauve-souris.''


Thomas en doutait.
Une obsession ne peut être stoppée de cette manière. Seule la mort libérerais le Sphinx de celle-ci ; à quoi cela lui servirait de tuer le Batman ? Sa vie serait alors plongée dans un ''ennui'' comme il lui avait dit plus tôt. Thomas voulait pourtant l'aide de ce Prince des énigmes et de l'échec. Qu'elle mouche l'avait piqué ?
Mais, l'homme le plus déterminer à détruire ce justicier avait échoué, l'homme qui en été le moins déterminer pourrait peut-être réussir ? Un pari de plus, c'était tout ce qu'il pouvait faire, et d'ici là, il leur fallait se rendre au Puits.

Les étoiles perçaient le ciel pris d'une hémorragie intarissable aujourd'hui. Un mauvais présage ?
Le zodiaque commençat à ralentir quand le chirurgien s'approcha d'un petite bande de sable blanc au pied d'une falaise aussi noir qu'une ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Mer 16 Mai - 17:16

Nigma écouta les explications de son médecin très attentivement. Son oreille se dressa lorsqu'il entendit prononcer le nom de Bruce Wayne. Certes, il savait qui était cet homme. Tout le monde à Gotham City connaissait la famille Wayne. Apparemment, le docteur Elliot avait une dent personelle contre le milliardaire et lui avait même tendu un piège. "Pour quelle raison? Est-ce qu'il a tenté d'assassiner Bruce Wayne? Qu'est-ce qui peut bien le lier à cet homme? Et quelles choses horribles les bienfaiteurs de Gotham peuvent bien avoir à cacher?" Donc, finalement, tout n'était qu'une histoire de vengeance. Le chirurgien avait jadis tenté d'éliminer le riche playboy pour une raison obscure (qu'Edward compait bien découvrir bientôt), Batman avait sauvé sa victime et dès lors, les conséquences de son échec avaient creusé en Thomas Elliot des cicatrices profondes; brûlantes, qui ne se refermeraient entièrement que lorsqu'une victoire serait remportée sur le Chevalier Noir. Le Sphinx connaissait bien ce sentiment; c'était d'ailleurs l'une des seules choses qui le maintenaient en vie.

L'Homme-Mystère fut également étonné d'apprendre que le docteur avait fait un court séjour à Blackgate. Cette information n'avait pas émergé pendant ses recherches personnelles et il y avait de quoi penser que le chirurgien avait des contacts et qu'il possédait une fortune considérable pour passer sous silence un casier judiciaire. Plus le temps passait et plus Nigma se faisait une opinion pointue sur l'homme qu'il avait devant lui. Il ne fallait pas sous-estimer ce jeune toubib, car il semblait avoir plus d'un tour dans son sac. De toute façon, ce n'était pas comme si le maître des énigmes avait le choix. Il avait du mal à l'admettre, mais sa seule chance de survie impliquait de donner un coup de main à Elliot pour se débarrasser de Batman. Depuis le temps qu'il en rêvait, cette situation aurait dû le remplir de joie et de fierté. Pourtant, il restait hésitant, mais il ne fallait surtout pas le laisser transparaître. Garder son attitude hautaine et en parfait contrôle: c'était la meilleure façon de jouer son jeu.

La journée mouvementée avait cédé sa place à une soirée encore plus agitée. Il pleuvait et le ciel couvert de nuages gris foncé ne laissait passer ques les faibles rayonnements du firmament. À bord du zodiac qui fendait les flots, le confort n'était pas extraordinaire, mais le voyage se termina bientôt, alors qu'ils atteignaient une plage ensablée au pied d'une grande falaise aussi noire qu'un gouffre de charbon. L'obscurité du ciel n'aidait en rien à adoucir l'atmosphère lugubre qui se dégageait de l'endroit. Le chirurgien semblait savoir où il allait, car aussitôt l'embarcation amarrée, il se dirigea d'un pas confiant vers une ouverture naturelle dans le roc. Edward s'apprêtait à le suivre lorsqu'il ressentit une douleur fulgurante à la tête. Son crâne semblait vouloir exploser et il lui fallut faire des efforts considérables pour éviter de hurler. Il ne put s'empêcher cependant de pousser un faible grognement. "Il est plus que temps de découvrir cette solution miraculeuse..." pensa-t-il. Comme Elliot commençait à ralentir, s'apercevant que son patient ne le suivait pas de près, le Sphinx se dépêcha de la rattraper et détourna l'attention en lui lançant:

- Docteur, veuillez pardonner ma soif de savoir intarissable, mais j'aimerais bien que vous me parliez davantage de vos relations avec la famille Wayne... De quelles choses horribles est-elle responsable selon vous? Vous avez su attirer mon attention avec ces déclarations. Et pourquoi avez-vous tenté de tuer Bruce Wayne? Et comment vous y êtes-vous pris? Je peux peut-être vous donner des trucs pour créer un véritable piège à la hauteur d'un homme comme vous... Si Batman a réussi à sauver votre victime, c'est que vous avez fait une erreur quelque part, non?

Tout en marchant dans les tréfonds de la grotte, Edward attendit les explications de celui qui lui promettait une santé exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Jeu 24 Mai - 23:13

Thomas se figea un instant à l'entrée de la grotte puis se retourna pour fixer le célèbre criminel de Gotham. Ce dernier possédait un pseudonyme à faire frémir le plus endurci des flics de Gotham. Thomas Eliott, lui était un simple chirurgien. Une tentative de meurtre, un jugement rapide, un dossier oublié ou peut-être égaré, et pourtant il regardait le génie de Gotham, le grand Edward Nygma, avec un air de supériorité.


« Vous allez au delà de votre réputation, mr le Sphinx. Vous posez trop de question, bien malgré votre tact, si je puis me permettre. La dernière étant trop rhétorique à mon goût. »


« Mon histoire avec ce chien de Bruce Wayne et sa famille ne regarde que moi et les autres innombrables victimes du pouvoir de cette lignée vampirique. Vous ne semblez pas en faire partie, alors accordé moi le droit de ne pas raconter leur histoire par respect envers ces innocents massacrés. Je n'ai pas le cœur pour vous en parler ce soir, la blessure est toujours ouverte, et je crois savoir que le seul d'entre nous qui soit psychiatre sur cette plage est moi même. Si vous m'aidez je vous révélerez ce secret, en attendant soyez sûre que dans chaque placard brodé d'or se cache des cadavres embaumés de soie perlée. »

Il se retourna en direction de la grotte et cria sur un ton théâtral.


« Et je compte bien suspendre la tête de cet immonde hypocrite dans le mien ! »

Il continua à marcher, s'attendant à être naturellement suivis par le maître des énigmes.
Voilà un secret que ne saurait pas celui qui sait tout, un tour supplémentaire pour retenir l'attention de son obligé éphémère.

A la ligne des ténèbres, Thomas posa la lanterne, s'agenouilla, pris une boite d'allumette, gratta l'une d'elle et se releva avec la lampe brandie.

« Je me permet d'être celui qui éclaire votre chemin, mr le Sphinx. Puissiez-vous éclairer le mien plus tard. »
Il s'avança alors alors dans la grotte humide et salée à pas doux pour éviter toutes glissades ou chocs avec des stalagmites de calcaire.

« Quand à mon plan, sachez qu'il n'y avait aucunes erreurs. Aucunes erreurs prévisible, à part celle issue de la nature sous les traits d'un mammifère volant et s'invitant pour faire échouer un plan parfait. Il en était tout autre avec l'immortel, je le tiens pour responsable de notre défaite... »

Thomas s'arrêta devant le fond de la grotte, il était couvert de cailloux de taille moyenne.

« Bien nous voici devant la porte de l'au delà. »
« Il nous faut passer la première épreuve, règlementaire. »

« Je peut avoir 2, 3 ou quatre pieds. A ma vue, les plus doux carnivores sont affamés.
Mais mes frères et moi pouvons nous animer, pour que notre hôte s'enfuie, une fois de sang nous serons abreuvés. »

« Prêt pour un peu de sport ? »
Il commença à prendre les cailloux pour dégager un passage.

HJ : Cette histoire me plait beaucoup ! Après vous chère amis
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Lun 4 Juin - 17:28

L'acidité de la réponse d'Elliot fit dresser l'échine à Nigma. "Ainsi, monsieur le chirugien s'est senti vexé?" pensa l'Homme-Mystère. "Nous venons de toucher à une corde sensible. S'avancer sur ce terrain glissant pourrait en un instant provoquer la coupure du fil retenant l'épée de Damoclès au dessus de ma tête. Laissons là cette histoire de Wayne. Pour l'instant..."

- " Vous avez parfaitement raison, mon brave! lança Edward d'un ton faussement conciliant pour apaiser l'agitation qui gagnait son guide. Comme vous l'avez si bien dit, on ne m'appellerait pas le Sphinx si je ne posais pas de questions. "

Sa dernière remarque, il l'accompagna d'un de ses sourires carnassiers. Le trajet dans la grotte n'était pas de tout repos et les deux hommes économisaient leurs mots pour se concentrer sur leur marche, car un seul faux pas pouvait entraîner une chute fatale au milieu de ce sol humide et ponctué de formations de calcaire tranchantes. Le docteur se sentit néanmoins obligé de préciser à son patient que son plan pour se venger du playboy milliardaire n'avait comporté aucune erreur et que son échec, il ne le devait qu'à l'apparition imprévisible du justicier masqué de Gotham. "Pauvre homme... Qui essaie-t-il de convaincre? Moi ou lui?" Ce fut toutefois sa dernière phrase qui attira tout particulière l'attention du maître des énigmes.

"Il en était tout autre avec l'immortel, je le tiens pour responsable de notre défaite..."


"Diantre! Il a vraiment connu ce Ra's Al Ghûl?! Et il a même déjà fais équipe avec ce vieux surhomme! Il existerais donc vraiment?! Et son secret de la vie éternelle aussi!" L'excitation prenait peu à peu la place réservée normalement à la logique dans l'esprit d'Edward. Aussi abracadabrante que cette histoire de Puits de Lazare pouvait être, il y croyait désormais. C'était à ce mince espoir que tenait toute son existence. Arrivé à une sorte d'impasse, le docteur Elliot mentionna une "porte de l'au-delà" et une "épreuve réglementaire" tout en commençant à dégager les cailloux dans le fond. Nigma l'imita, mais s'interrompit net lorsqu'il entendit la suite du discours de son guide.


« Je peux avoir 2, 3 ou quatre pieds. A ma vue, les plus doux carnivores sont affamés.
Mais mes frères et moi pouvons nous animer, pour que notre hôte s'enfuie, une fois de sang nous serons abreuvés. »


C'était une autre énigme. Le Sphinx s'en sentit un peu agacé. N'avait-il pas déjà prouvé son supérieur intellect à plusieurs reprises au cours de sa vie? Fallait-il encore qu'on doute de son esprit grandiose? Apparemment oui. Et c'était là une chose inacceptable pour un mégalomane comme lui. "Procédons vite et bien pour impressioner encore une fois ce gentil chirugien. Nul doute que cet énoncé fait référence à un être vivant, il n'en saurait être autrement... Maintenant, je ne connais qu'un seul animal qui ait un nombre de pattes variable entre 2, 3 ou 4: l'homme, comme dans la célèbre devinette posée à Oedipe, celle que tout le monde connaît. Mais "l'homme" ne boit pas de sang, à moins qu'on considère qu'un bon steak saignant.... Non, c'est ridicule! Voyons... Ah! Évidemment! Quelle sottise! Les pieds ne sont pas des membres, mais une mesure de longueur! Tout a du sens maintenant! Monsieur Elliot a même songé à faire un lien avec notre précédente discussion! Que c'est charmant!"

- "Vous m'avez presque eu avec votre histoire de pieds! lança le Sphinx. Me tromperais-je si j'affirmais que la réponse à votre énigme est: la chauve-souris? En effet, celle-ci peut atteindre une envergure, ailes ouvertes, d'un mètre et vingt centimètres, soit quatre pieds, alors que certains espèces sont assez petites et mesurent à peine 60 centimètres, soit deux pieds. La chauve-souris est souvent la proie des hiboux, des chouettes, des rats, des chats, des tiques et des puces, tous des carnivores que l'on considère souvent comme "doux." Enfin, les idées reçues représentent souvent cet animal comme un dangereux buveur de sang, alors que ce sont à peine quelques espèces d'Afrique qui osent, parfois, s'attaquer à la carcasse d'une bête décédée. Un petit clin d'oeil pour notre ami commun: Batman?"

Un sourire triomphant aux lèvres, Nigma recommença a déplacer des roches en attendant la confirmation de son médecin. Il ne pouvait s'être trompé, son raisonnement était parfait. Du moins, l'espérait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Dim 24 Juin - 13:59

''Laissez vous une seconde chance aux justiciers qui ne donnent pas immédiatement la bonne réponse, Mr Nigma ? Je crois savoir que le mythique Sphinx n'avait aucune pitié...''

Le docteur continua a soulever les pierres en les jetant plus loin.

''Une proposition bien tentée, mais la réponse à ma devinette était le muscle.''
''Il peut être biceps, triceps ou quadriceps, donne faim à tous les carnivores, mais une fois alimentés par les vaisseaux sanguin de la gazelle, l'ensemble des muscles lui permet de s'échapper des crocs carnassiers...''
''...quant à nous, ils nous permettent de libérer ce passage.''

Thomas se délectait de ce moment où il avait pu coincer le Sphinx à son propre jeu, malgré ses beaux discours dans son bureau factice il y a quelques heures. Après tout, il était surement très cultivé, et peut-être plus perspicace que lui, mais il demeurait un homme, tout comme le Batman. Et aucun homme ne peut-être omniscient ou immortel...

Il dit cependant sur un ton neutre pour ne pas vexer son futur allié :

''L'état de votre cerveau est probablement responsable de cette erreur...''
''Mais le Batman ne doit pas avoir de seconde chance.''

Les dernières pierres furent déblayés et le chirurgien éclaira le passage avec sa lanterne, un bloc de C4 poussiéreux posé à l'entrée apparu également.

''J'ai embauché des hommes pour creuser cette galerie, elle nous mènera directement dans le domaine de l'immortel. Dès que je ferais sauter la cloison au bout du tunnel, le danger nous enveloppera.''

''Je dois vous avouer que je n'ai aucune idée des chemins que nous devons prendre pour trouver au plus vite la fontaine. Je vous demanderais de bien vouloir faire une carte.''

Le Docteur Eliott sortit du papier et un crayon de sa poche et les tendis au Sphinx.

''Quant à moi je vais mettre ceci.''

Il sortit de sa poche, ce qui ressemblait à des boule-quies électroniques et les mit dans ses oreilles.

''Elles me permettront d'entendre l'ennemi venir de loin, mais je vous prierais de ne pas crier, même en cas de danger...''

Il se baissa alors pour entrer dans le tunnel semblant mener à un monde parallèle.

''Et vous Mr le Sphinx, avez-vous une devinette pour moi ?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Sam 30 Juin - 0:34

''Laissez vous une seconde chance aux justiciers qui ne donnent pas immédiatement la bonne réponse, Mr Nigma ? Je crois savoir que le mythique Sphinx n'avait aucune pitié...''

Le cœur de Nigma cessa de battre lorsqu'il entendit ces mots, et qu'il en comprit la teneur. Avant même qu'Elliot ne poursuive, il avait saisi la vérité impossible: lui, le Sphinx, avait mal répondu à une énigme.

''Une proposition bien tentée, mais la réponse à ma devinette était le muscle.''
''Il peut être biceps, triceps ou quadriceps, donne faim à tous les carnivores, mais une fois alimentés par les vaisseaux sanguin de la gazelle, l'ensemble des muscles lui permet de s'échapper des crocs carnassiers...''
''...quant à nous, ils nous permettent de libérer ce passage.''

"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!!!" hurla-t-il dans son esprit et son cri déchirait chaque parcelle de crâne qu'il possédait. Il était étourdi tout à coup. Sa tête se remit à le faire souffrir. On tambourinait avec la force d'une presse hydraulique contre ses tempes. Le docteur continuait à parler, soit pour excuser la faiblesse de son patient, soi pour lancer de nouvelles menaces envers Batman, mais Edward n'écoutait plus, il était incapable de se concentrer sur quoi que ce soit. La douleur était insoutenable, autant physiquement que psychologiquement. S'il avait trouvé un pistolet chargé devant lui à ce moment-là, l'Homme-Mystère, pourtant réputé être le plus égocentrique et narcissique des criminels, n'aurait pas hésité à se le planquer dans la bouche et à appuyer sur la gâchette. "NON! NON! C'EST N'IMPORTE QUOI! Je n'ai pas pu me tromper! Tout concordait! C'est...C'est lui! C'est de sa faute, à ce chirurgien médiocre! Il a mal posé sa devinette! J'ai été induit en erreur! Les muscles n'ont pas de pieds! Ce qui distingue un biceps, un triceps et un quadriceps, c'est leur nombre de chefs, c'est-à-dire les insertions squelettiques qui les tiennent en place! En changeant un seul mot, il a modifié la signification complète de son énigme! Je n'ai pas perdu! NON!"

Le Sphinx se prit la tête à deux mains pour essayer de calmer un autre spasme insupportable. Qui aurait cru qu'un cancer du cerveau pouvait avoir des effets si dévastateurs? Et pour quelqu'un considérant le cerveau comme sa seule arme en ce bas-monde, cette situation était toujours plus horrible. Lorsque le mal se calma enfin et que Nigma releva la tête, il se trouva nez à nez avec un calepin et un crayon présentés par Elliot. Celui-ci voulait qu'il joue le rôle du cartographe pour éviter de se perdre dans le dédale de souterrains. En temps normal, le Sphinx traînait toujours papier et stylo dans la poche de son veston, mais cette fois-là, il portait encore son habit de pensionnaire de l'asile d'Arkham, alors il accepta le matériel de bonne foi. Pendant ce temps, le médecin se mettaient des boule-quiès dans les oreilles.

''Elles me permettront d'entendre l'ennemi venir de loin, mais je vous prierais de ne pas crier, même en cas de danger...''

"L'ennemi?!" songea Edward. "Quel ennemi?! On ne va quand même pas tomber sur le propriétaire du puits de Lazare en personne, si?!"

''Et vous Mr le Sphinx, avez-vous une devinette pour moi ?''


Peut-être n'était-ce pas l'intention du chirugien, mais l'Homme-Mystère se sentit nargué et son ego en prit un coup. Fallait-il donc qu'on lui rappelle sa mauvaise réponse? En fait, était-ce bien une mauvaise réponse? Nigma se plaisait à penser que non. Il était beaucoup trop malin pour être déjouer dans ce genre de petit jeu intellectuel. Celui qui commettait l'erreur, c'était l'autre. Toujours. Auparavant, il n'aurait pas attendu pour fermer le clapet de son interlocuteur, surtout si c'était lui qui lui quémandait une énigme, mais à ce moment précis, sa passion paraissait s'éteindre. "Une devinette pour vous, monsieur Elliot? Non... Un crachat d'insultes sur vos capacités à en poser vous-même? Oui, beaucoup!"
Finalement, quelque chose vint à l'esprit d'Edward, sous le coup de l'inspiration du moment:

"- Un violoncelliste peut aisément me briser, mais jamais un ange ne pourra y arriver. Qui suis-je?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Lun 2 Juil - 21:04

Le poseur de devinettes déglutit mal sa défaite, il retenait ses émotions.
Il conservait toute sa haine visible uniquement dans ses yeux... Thomas l'avait attaqué à son propre jeu et ce dernier ne lui pardonnerait peut-être pas... Mais c'était trop tentant, et il savourait le moment...

C'était au tour de légendaire criminel :

"- Un violoncelliste peut aisément me briser, mais jamais un ange ne pourra y arriver. Qui suis-je?"


Le chirurgien s'arrêta quelques secondes pour réfléchir avant de répliquer :

''Très jolie, mais elle est simple. La référence à l'ange fait évidemment penser à une expression, je dirais donc le Silence ?''

Il attendit la réponse du Sphinx, bonne ou mauvaise, quelle importance... leurs vie n'étaient pas en jeu. Mais cette jolie devinette lui plaisait...


Ils continuèrent ensuite à avancer dans le tuyau humide et peu rassurant jusqu'à arriver face à un mur, près duquel se trouve deux pioches.

''Bien, maintenant nos probabilités de réussir ce pourquoi nous sommes venus dépend de la présence importante de la Ligue ou non de l'autre coté. J'ai tenté de me renseigner au mieux et normalement, l'immortel ne devrait pas être là. Mais nous éviterons tout de même de rencontrer ses sbires.''

Le chirurgien colla le petit C4 contre la parois du mur. Puis s'éloigna avant de le déclencher, après s'être évidemment bouché les oreilles. L'explosion fut minime mais suffisante pour creuser dans la roche dure. Il termina le travail avec quelques coups de pioches. Étrangement de la lumière perçait faiblement de l'autre coté. Une lumière verte et lugubre mais toujours trop faible pour bien distinguer le décor.

Thomas sauta du tunnel et atterri sur un plancher poussiéreux et invita le Sphinx a faire de même. Il pris la lanterne et éclaira l'endroit. Ils se trouvaient vraisemblablement dans une chambre. Une chambre d'un air ancien, le mobilier et les objets étaient sans importance mais lui donnait un ton ancien, comme s'ils avaient voyagé dans le temps à travers ce sous-terrain.

''Je ne vous ai pas tout dit pour que savouriez la surprise, Mr Nigma, mais il n'y a pas qu'une source de jouvence sous Gotham, il y a bien d'autres choses...''

Sur ces paroles étranges, Thomas Eliott ouvris la porte derrière laquelle perçait la lumière verte et entra dans ce qui semblait cette fois-ci être une cuisine. Encore une fois, elle semblait tout droit sortie de 19°siècle. La lanterne étaient moins utile pour s'en rendre compte car la lumières perçait à travers les fenêtre barricadées de planches de bois, du bâtiment qui donnait vers l'extérieure. Mais n'étaient pas précisément sous terre ? D'où pouvait venir cette lumière ?

Le chirurgien sembla un instant srcuter l'atmosphère, ouvrant grand les oreilles, puis il dit :

''Il ne semble pas y avoir âme qui vivent ici. Nous ne sommes pas obligé de nous dépêcher...''

Il tenta ensuite d'ouvrir la porte mais visiblement affaissée et pourrie, elle bloquait. Il préféra donc donner un grand coup de pied dedans pour la faire s'écrouler puis annonça sur un ton élevé en levant la main en direction de la sortie :

''Bienvenu à Wonder City !''

Les deux intrus venait en effet de sortir d'une maisonnette de la rue commerçante de Wonder City. Une rue fantôme, semblant être abandonnée à la hâte il y a des décennies, et pourtant éclairée par des lampadaires d'époque projetant une lumière verte suffisante pour voir les façades des bâtiments mais insuffisante pour percer à travers les ténèbres de ce qui semblait être le ciel sans étoile de Wonder City.

HJ Comme tu le vois, je prend toujours un peu d'avance sur le dialogue pour ne pas faire de post court. J'espère que ça ne te gène pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Lun 23 Juil - 17:18

HJ: Non, ça ne me gêne pas du tout. ^^

C'en était presque trop pour le pauvre Nigma. Déjà devait-il subir les âpres sensations d'avoir raté une énigme, mais celle qu'il venait de poser n'avait causé aucun problème à son congénaire. C'est à peine si Elliot réfléchit pendant cinq secondes avant de prononcer la seule et unique bonne réponse: le silence.
En guise de félicitations, Edward lança un regard empli de mépris vers le chirugien. Il n'ouvrit même pas la bouche. Cela n'ébranla pas Thomas pour autant, puisque celui-ci continua à donner des informations concernant les probablités de retrouver des ennemis dans ces tunnels tout en posant du C4 contre une paroi. L'explosion qui s'ensuivit ébranla un peu les murs de la caverne, mais elle ne fut pas vraiment violente. Quelques cailloux furent projetés vers les deux hommes, mais ils avaient le temps de ralentir et de retomber avant de les atteindre. Le reste du travail devait se faire à la pioche. Tout en s'éreintant à donner des coups contre les vestiges du mur de pierre, le Sphinx réfléchissait aux dernières paroles du médecin:

''Bien, maintenant nos probabilités de réussir ce pourquoi nous sommes venus dépend de la présence importante de la Ligue ou non de l'autre coté. J'ai tenté de me renseigner au mieux et normalement, l'immortel ne devrait pas être là. Mais nous éviterons tout de même de rencontrer ses sbires.''


"La Ligue... C'est aussi un nom qui m'a déjà effleuré l'oreille... Les on-dit à propos de l'immortel R'As Al Ghûl mentionnaient également une organisation extrêment dangereuse qu'il aurait sous sa poigne. La Ligue des Ombres... Mais comment le docteur Elliot peut-il en savoir autant sur le sujet?! Vais-je un jour découvrir la réponse à cette question?"

Mais les préoccupations d'Edward prirent rapidement la poudre d'escampette lorsqu'il découvrit ce qu'il y avait finalement au fond de cette grotte.

''Je ne vous ai pas tout dit pour que savouriez la surprise, Mr Nigma, mais il n'y a pas qu'une source de jouvence sous Gotham, il y a bien d'autres choses...''


Le décor qui l'entourait, non seulement semblait venir tout droit d'une époque révolue, mais baignait également dans une aura verte dont l'origine demeurait inconnue. Et derrière la porte que fracassa Elliot d'un coup de pied, les surprises se multiplièrent.

''Bienvenue à Wonder City !''


Une ville fantôme. C'était exactement ce que le Sphinx et le chirurgien avaient sous les yeux. Pas seulement une minuscule maquette, réplique de Gotham City, non, ils se trouvaient bel et bien au coeur des ruines de ce qui fut jadis une organisation urbaine impressionnante. La lumière verte qui éclairait la maison de laquelle ils avaient fait irruption était projetée par des lampadaires postés à intervalles réguliers près du trottoir. Les habitations tout autour reflétaient la vie au XIXe siècle: magasin général, cordonnier, bureau de poste à l'ancienne, etc. Toutefois, ce qui attira particulièrement l'attention d'Edward, ce ne fut pas l'architecture étonnante, ni même l'immensité des lieux ou le ciel mystérieux, ce fut une silhouette humanoïde gisant par terre, adossée à un lampadaire. En s'approchant, il constata avec étonnement qu'il s'agissait d'une sorte de robot très perfectionné. "Wonder City, hein? Où est-ce que j'ai déjà entendu ce nom...?"

"- Vous me traînez de surprise en surprise, docteur..." dit l'Homme-Mystère. Je suppose que nous sommes toujours sous terre? Une ville entière sous Gotham City... Les fondations de notre chère métropole seraient donc bâties sur les vestiges d'une autre? Qu'est-ce qui a bien pu arriver à celle-ci pour tomber de cette façon dans l'oubli et la désuétude?

Nigma continuait d'observer les détails qui faisaient toute la beauté de l'androïde près duquel il se tenait. Nul doute que cette machine avait déjà fonctionné, mais désormais, il n'y avait plus rien à tirer de cette carcasse métallique. "Quand même, des robots au beau milieu de cet environnement vieux de 200 ans... C'est curieux... L'humanité n'était sûrement pas en mesure de construire pareille merveille en ce temps-là... Je me demande même si elle le pourrait aujourd'hui..." Comme il n'avait pas l'intention de repartir les mains vides, le Sphinx s'empara d'un morceau de bras robotique qui s'était détaché et le fourra dans la poche de son pantalon. "J'aurai bien le temps d'étudier cela plus tard..." Le mal de tête atroce reprenait peu à peu et le besoin de guérison devenait de plus en plus pressant pour le malade.

"- Bien que cet endroit m'intrigue au plus haut point, monsieur Elliot, je propose que nous commencions par accomplir ce pourquoi nous sommes venus jusqu'ici... Je vous suis toujours..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   Lun 13 Aoû - 20:36

''Voilà une grande devinette pour nous tous, Mr Nygma. L'immortel ne m'a rien dit à ce sujet.
Vous savez comme moi que les origines de Gotham City s'entremêle de nombreuses légendes et de mythes. L'une d'elle évoquant une cabale adoratrice d'un démon chauve-souris responsable de tous les maux que nous vivons actuellement est des plus divertissante, croyez-moi...
Mais je n'ai jamais rien pu trouver au sujet de cette Wonder City qui repose sous Gotham depuis plus d'un siècle, sans aucuns doutes.''

''Gotham City aurait été construit au dessus de Wonder City ou bien est-ce l'inverse... Je n'en sais rien, mais nous n'avons pas le temps de faire des recherches à ce sujet.''


Sur ces mots, le Poseur de devinettes sembla être frappé d'un nouveau maux de tête. Il insista pour qu'ils se mettent en route.
Le chirurgien savait que son temps était compté, le sien également...

''Suivez moi.''


Il s'avança en direction du Centre comme en l'indiquait les panneaux poussiéreux éclairait par l'étrange lumière verte qui semblait immortel. Quelle énergie infinie pouvait alimenter cette ville souterraine ? C'était une question parmi des centaines d'autres qui pouvaient frapper les deux hommes au fur et à mesure de leur avancée, mais aucun ne s'arrêta pour en observer les détails, les écriteaux, les affiches et toutes les incroyables machines qui les entouraient. Le contraste entre l'obsolescence et le futurisme des lieux était véritablement fascinant, autant que malsain, car il régnait dans cet air, pourtant si pure malgré la profondeur, quelque chose de terriblement dangereux. Bien plus redoutable que la Ligue des ombres de Ras al Ghul, et Thomas Elliott le savait, bien qu'il ne l'évoqua pas à son patient.

Le docteur était aux aguets tandis qu'ils marchaient depuis plusieurs dizaines de minutes dans ce dédales de rues à la vue de n'importe qui. Mais aucunes âmes ne semblait vivre ou hanter les lieux.
Il se fiait uniquement aux panneaux : tout d'abord le ''Center'', puis la place nommée ''Ophiuchus'', puis la boutique de ''Samuel Trivis : Leathers and Shoes'', enfin la rue du ''Moutain bluebird'' jusqu'à une impasse ou s'entassait des ordures aussi étranges que le reste.

''Nous voilà bientôt arrivé. Heureusement pour vous que j'ai une mémoire exceptionnelle et que les soldats de l'immortel semblent largement occupés autre part.''


Il s'agenouilla pris un crochet métallique dans sa poche et souleva la plaque d'égout qui se trouvait à leurs pieds.

''Cependant, nous allons bientôt entrer dans son domaine et nous risquons d'apercevoir au minimum quelques vigiles postés en permanence. Ce sont des guerriers surentrainés plus discrets et plus préparés que nous ne le serons jamais.''
''Savez-vous faire usage des armes à feux ?''


Le docteur Elliott sortit alors un revolver de la poche de son large manteau gris et lança un regard inquisiteur à l'homme qui portait quant a lui, la tenue règlementaire des patients de l'asile d'Arkham.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tricherie [Silence]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tricherie [Silence]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noctali avec tricherie propose pokémon stratégique
» Boire ou tricher, il faut choisir [PV]
» De Hoche tricherie et abue
» [Repro] Les Attaques apprises par Reproduction en 6G
» Brûlure / Burn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-