RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Réunion du soir [PV : Réseau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mar 20 Déc - 15:07

Appartement de Tommy Smith, Gotham Centre, 21h00

L'appartement était sale et mal rangé. Ces derniers temps, Tommy n'avait pas souvent rangé quoi que ce soit. Des fringues, des vieux vinyles, des CD, des bouteilles de bière par ci par là... Un vrai dépotoir. Sur le petit balcon donnant dans la rue, un bidon en métal laissait échapper de petites flammes. A l'intérieur se consumait tout ce qu'il restait de Red X. Tout ce qu'il restait de l'ancienne vie du jeune garçon. Masques de rechanges, gants, ceintures multifonction, shuriken, grappin.... Tout ce qui avait pu jadis, servir au X rouge se consumait désormais dans les flammes. Cette personne était bel et bien morte, inutile d'en garder les souvenirs. C'était symbolique pour le jeune Smith. Ce qui appartenait au passé, devait rester au passé... Il avait choisis de devenir un justicier pour ne plus avoir à subir le meurtre d'un de ses proches sous les yeux. Il avait essayé de devenir quelqu'un de bien, quelqu'un qui pourrait changer les choses. Il croyait qu'à lui tout seul il y arriverait. Il croyait qu'un seul homme, pouvait changer les choses... Il se trompait. Il avait échoué. Il était vaincu, fini,... mort. Une partie de lui est morte la nuit où Michael Davis s'est fait éventrer. L'homme au masque de crâne blanc et au X rouge sur la poitrine était décédé dans d'atroces souffrances. Et ça c'était de sa faute. Il n'était pas assez prudent, pas assez entraîné, pas assez expérimenté et surtout bien trop confiant. Au final, il avait fini ligoté à une chaise pendant deux longs mois. Son retour n'avait pas été des plus calme. Seulement cinq petites minutes de liberté et il avait croisé son pote l'Iroquois, un ancien collègue de ses nuits mouvementés sur les toits sombres. Quelques jours plus tard il avait rencontré cette malade à Arkham qui avait failli le buter pour de bon cette fois. Et pour finir il avait revu Tempérance en larme, anéanti par ce qu'il restait de son souvenir... Lui il ne voulait pas qu'elle revive ça alors il ne s'était pas comporter très bien avec elle... Pas bien du tout.... Elle avait fuit en larmes. Un rencard sur sa propre tombe ça peut rarement finir en super teuf.

Tommy était sur son balcon lui aussi. Dans le froid de la nuit. Regardant les flammes danser au gré du vent sur les cendres de son ancienne vie. Il n'avait garder qu'une seul chose d'avant. Un seul petit objet qui pouvait faire la différence. Un petit objet qui allait jouer un rôle clé ce soir. Son communicateur. Ce petit bijou de technologie était impressionnant. Il possédait des capacité énorme dans une si petite surface. Les Bat gadgets sont vraiment merveilleux. Le soir où l'Iroquois l'avait donné à Tommy remontait à loin maintenant. Mais il ne l'avait pas jeté. Et ce dans un but bien précis. Il avait dit à Bannerman et à Tempérance qu'il attendrait le bon moment pour officialiser son retour. Il l'avait dit à Billie, à sa mère, sans lui révéler son identité... Il était allait voir l'administration de son Université afin de justifier son absence et ils avaient consentit à le laisser reprendre les cours. Il avait également prévenu ses amis ainsi que ses camarades qui s'était empresser de fêter son retour en hurlant fort dans un bar... Mais il restait encore une partie de ses connaissances qui n'étaient pas au courant de l'histoire, pas au courant qu'il n'était pas mort comme le laissait entendre les journaux. C'était une grave erreur de le croire. Mais ça allait jouer en la faveur du jeune homme. Ça allait lui servir... Il frissonna à cause du vent glacé d'Automne et décida de rentrer en ferma la baie vitrée, laissant les flammes restantes se consumer seules. Assis sur une chaise devant son bureau, une lampe allumée, il laissait glisser le petit objet entre ses doigts se demandant si ce qu'il allait faire était judicieux. *BIP* Il appuya sur le bouton, lançant une fréquence morte depuis longtemps, dans l'espoir que quelqu'un l'entende. Il prit soin de prendre une voix qui était devenue, malgré lui, bien plus grave qu'avant, si bien qu'elle était méconnaissable...

-Bonsoir à tous. Si vous recevez ce message, c'est qu'il vous ai déjà arrivé par le passé de me rencontrer. Il s'est passé beaucoup de choses qui ont chambouler cette ville. Certaines sont tragiques, d'autres le sont moins. Et certaines... Certaines, sont des mensonges. Si je vous contacte ce soir, c'est pour vous donner des explications. Ne cherchez pas à savoir qui je suis, vous le saurez en temps voulu. Je vous donne rendez vous au pied de La Statue de la Justice à minuit précise. Terminé.

C'était un message bref, un peu vide.... Mais Tommy ne savait pas trop quoi dire. Il espérait juste que quelqu'un l'avait entendu. Parce que ce soir, le monde de la justice allait savoir que le jeune justicier n'était pas mort. Il était près de 23h00 quand Tommy se décida à y aller. Il se leva, enfila son blouson en cuir et ferma son appartement à clé avant de partir à pied vers sa destination. Il avait bien l'intention d'arriver le dernier, histoire de voir qui se pointerait dans cette nuit froide... Mais ce soir, au pied de cette statue si ressemblante à la Statue de la Liberté, représentant la justice et son "importance" dans cette ville, il y avait une réunion... Un vieux club qui allait avoir une surprise...


Dernière édition par Tommy Smith le Mer 21 Déc - 19:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mer 21 Déc - 11:55

RedX avait été une tête brûlée, un petit con arrogant et un justicier qui s'était inventé un palmarès fictif. Sa carrière fut bien trop courte pour avoir pu compter de belles victoires, et la seule chose qu'il avait terrassé, c'était le coeur de Midnight. Pas de quoi se vanter en définitive.
Pourtant Azrael se sentait responsable de sa mort, avait il été trop dur d'entrée de jeu que la faute lui revenait de n'avoir pas su le respecter suffisamment pour lui permettre de prendre confiance en lui en dans le Réseau, ou au contraire avait-il été trop laxiste et aurait du mettre ses meances à exécutions pour l'empêcher de se faire du mal ? Nul ne le savait, mais le résultat était là : RedX était mort à l'asile, un enfant avait perdu la vie.
Depuis il s'était sentit redevable. Le Justicier en Blanc connaissait l'identité du jeune justicier et avait décidé qu'il devait assumer ses actes jusqu'au bout.

Azrael se dirigea vers la statut de la Justicier. La fréquence sur laquelle l'émetteur de l'enfant était connectée avait été totalement abandonné avant même la fin du Réseau. Mais son instinct de détective lui dicta de la réactiver pour pouvoir se tenir au courant des avancées de Batman. Heureux hasard ? Sans doute. Evidemment, chaque émetteur connecté à cette fréquence secrète était affiché, par mesure de protection chaque utilisateur était identifié pour ne pas tomber dans un traquenard, et l'examen des données apprit au justicier en blanc comme à n'importe quel ancien membre du Réseau, que l'auteur de ce message utilisait l'émetteur de RedX.

Un message pompeux, vaniteux et encore insolent. Smith continuait à surestimer son rang. A mesure qu'il se dirigeait vers la statut, l'envie de l'empoigner à la gorge et de le suspendre dans le vide en le sommant de lui expliquer pourquoi il devrait pas le lâcher, se fit de plus en plus pressante.
Mais Azrael savait aussi que le gamin ne renoncerait pas, mais que la prochaine fois il mourrait certainement. Le destin ne laissait rarement de troisième chance.
Pourtant, il ne commettrait pas les mêmes erreurs, même si Tommy Smith devrait prendre conscience, assumer et se repentir pour toutes les personnes qu'il avait déçu. Et ça représentait un nombre relativement important.

Azrael arriva finalement sur la statut. Il ne prit pas la peine de se dissimuler.

"Smith." cracha-t-il avec le ton qu'il utilisait lorsqu'il s'adressait à des types comme Joker ou Pingouin.
La rencontre allait être violente, mais c'était une étape obligatoire.

_________________________________


Fiche de présentation


Dernière édition par Azrael/Jean Paul Valley le Jeu 22 Déc - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Jeu 22 Déc - 0:03

Red X avait été surtout un fleuron d'indépendance et de fierté. Sa fougue et son caractère aventureux avaient eu raison de lui. On ne parlait pas de Michael Davis, mort pour avoir revêtu le costume de ce jeune prodige qui aurait pu faire des merveilles s'il n'avait pas été avide de fierté. Mais Red X est mort, quoiqu'on en dise et les cendres de son costume ne nous apprenaient qu'une seule chose. Telle la morale à la fin d'une fable ou celle d'un conte de fée, il ne fallait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, il fallait modérer ses ardeurs et peut-être réfléchir avant d'agir. Pour ce dernier point, Tempérance avait encore beaucoup de chose à apprendre et c'était peut-être ce qui l'avait fait fondre devant le jeune blond.

Elle se trouvait dans sa salle bain, à prendre une douche, fermant ses yeux et humectant la vapeur d'eau brûlante qui rendait sa peau toute rouge. Elle finissait de désinfecter quelques plaies devenues superficielles. Elle sortit s'enrouler dans une serviette blanche. Elle défit son chignon et laissa retomber sa chevelure sur ses épaules. Une pensée s'en alla vers Tommy, repensant à leurs retrouvailles cinglantes sur sa présumée stèle funéraire. Que pouvait-t-elle se reprocher ? Tempérance aurait pu être plus imaginative sur les circonstances de la mort de Red X, elle aurait pu s'affairer à trouver la vérité. Mais dans un contexte tel que la chute du Chevalier Noir et les effluves de sang qui vous baignent les narines pendant des jours entiers, ça ne vous donne pas beaucoup d'inspiration et la nausée vous empêche toute réflexion fantaisiste. Midnight s'était fermée, avait sombré dans la face cachée de la lune. Pas seulement parce que Batman était mal en point, pas seulement parce qu'elle avait renoncé à avoir une relation des plus amicales avec Azrael pour une raison qui lui était encore inconnue mais parce que son petit ami était mort et que la fatalité du destin avait été dégueulasse avec elle. Midnight s'en voulait quand même, se maudissait quand même de ne pas y avoir pensé. Elle se maudissait de sa réaction alors qu'il venait de vivre une expérience des plus douloureuses. Tempérance se rendit compte qu'elle avait été une sale égoïste.

Tempérance regardait son reflet dans le miroir et secoua la tête :
-T'es qu'une idiote ma pauvre fille !
Elle soupira avant de revêtir une nuisette blanche. S'allongeant sur le lit, elle resta là pendant quelques minutes dans le silence complet à méditer. Seul le vent s'entendait derrière les fenêtres.

Le sommeil venait, petit à petit. La fatigue l'avait gagnée et elle méritait un peu de repos car il fallait être forte et attentive. L'entraînement était des plus durs ces temps-ci et c'est elle qui l'avait voulu. La Byosin n'allait certainement pas faire de cadeaux. Son projet était angoissant si bien que Midnight en faisait des cauchemars. Mais elle s'extirpa de son état de demi-sommeil quand un grésillement, comme une voix lointaine, se fît entendre depuis sa table de chevet.

Son oreillette. Elle se leva violemment et la porta à son oreille.
..............Il s'est passé beaucoup de choses qui ont chambouler cette ville. Certaines sont tragiques, d'autres le sont moins. Et certaines... Certaines, sont des mensonges. Si je vous contacte ce soir, c'est pour vous donner des explications. Ne cherchez pas à savoir qui je suis, vous le saurez en temps voulu. Je vous donne rendez vous au pied de La Statue de la Justice à minuit précise. Terminé.
La voix était grave presque méconnaissable mais Tempérance ne put que se douter de quelque chose.

Bien sûr, l'éternelle rengaine du piège fit l'alarme dans sa tête mais peu importe, il fallait s'y rendre. Tempérance se leva et revêtit rapidement sa combinaison noire et son chaperon rouge. Elle s'arma comme il le fallait et s'évada par la fenêtre grâce à un grappin. Cela lui permettra de s'échauffer un peu tandis que le système de reconnaissance du Manoir Wayne la laissa filer sans crier gare.

Sereinement, elle s'enfonça dans les rues de Gotham, un peu anesthésiée par l'envie de sommeil mais tout autant alerte, elle prit quelques raccourcis et quelques dédales méconnus pour rejoindre la Statue de la Justice. Midnight ralentit le pas pour appréhender au mieux le rendez-vous. Elle fût très surprise de voir Azrael ici.
Il était presque minuit...Son heure.
Mais elle préférait rester en retrait pour l'instant, voir ce qui se tramait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Ven 23 Déc - 19:20

John ne fut pas surpris de recevoir un appel d’urgence sur la fréquence cryptée du Réseau, fréquence inutilisée avant même la dissolution du groupe de justiciers. La seule personne qui aurait pu faire ça et les soupçons de Bannerman furent confirmés par le nom inscrit sur son télé-communicateur était Red X. L’Iroquois l’avait rencontré dans le plus grand des hasards deux semaines auparavant, dans un fast-food à côté de son entreprise. Sa surprise avait été grande, le jeune héros déclaré mort depuis plus de deux mois. Il était très content de le revoir, mais plus encore d’enfin découvrir son secret. Mais la personne qui serait la plus surprise en le voyant serait Midnight, qui avait eu une courte relation avec la jeune homme. Qu'avait-elle ressentie à son retour ? Elle serait sûrement dévastée par ce retour et elle aurait besoin de l'indien pour la réconforter. John décida d’aller au rendez-vous donné par le ressuscité à la Statue de la Justice, pâle imitation de la Statue de la Liberté de New York. Tous les membres du réseau y seraient, impatients de connaître les secrets de Smith.

Le rendez-vous était à minuit précise, à la base de la Statue. Mais pourquoi donc tous les rendez-vous avaient lieu à cet endroit ? Il y avait un règlement au niveau des rencontres entre justiciers ? C’était un lieu réservé aux héros ? C’est vrai que c’était mieux d’aller dans un quartier près du port à plusieurs kilomètres du centre, très utile en cas d’urgence. Et puis minuit, qu’est-ce qu’ils avaient tous avec cette heure ? Certes, c’était assez classe, un peu comme dans les films, mais n’était-ce pas l’heure du crime ? Ils étaient des justiciers, pas un club d’alcooliques anonymes : ils avaient autre chose à faire à minuit que de discuter du retour de l’un d’eux. John se perdit dans ses pensées « philosophiques » et s’endormit à quelques heures du rendez-vous.

Le sioux se réveilla à minuit moins vingt, une nouvelle sieste trop longue et un réveil défectueux allait le mettre en retard. Le manque de sommeil était un mal dont souffraient tous les justiciers. C’est donc mal réveillé et en colère que le sioux quitta son repère, à bord de sa moto-cheval. Il arriva avec une quinzaine de minutes de retard. Heureusement, il n’était pas le dernier. Azrael était présent, accompagné d’un blond qui n’était autre que Tommy Smith, l’ex-justicier Red X, une centaine de mètres devant lui. Il était sûr que ça ne se passerait pas très bien, le justicier blanc énervé contre le jeune homme pour cacher sa peine de le perdre.

Il décida de les regarder un petit peu, et grimpa au sommet d’un immeuble à l’aide d’une flèche-grappin. Mais qui se trouvait sur le même toit ? Midnight. Oui, il était bien le dernier arrivé, pour changer. Il s’approcha de la jeune femme blonde et lui tapota l’épaule. Le chaperon rouge, surprise, se retourna. L’Iroquois la prit dans ses bras. Une certaine complicité s’était développés entre eux pendant The Fall. Après une courte étreinte, il recula et lui sourit de ses dents blanches, puis lui dit, avec une certaine douceur :

« Ca faisait longtemps, jeune fille…Comment ça se passe avec les Birds ? Toi aussi, ça a dû te faire bizarre que Tommy revienne, n’est-ce pas ? Il marqua une courte pause, puis reprit : Vous êtes encore ensembles ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Lun 26 Déc - 18:53

Tous en retard, comme d'habitude. Quoi que la plus proche de l'heure exacte n'était autre qu'elle même, Midnight. Tommy se trouvait sur un banc à l'angle de la rue. Il attendait qu'ils se pointent tous dans le froid glacial de cette nuit d'hiver. Le jeune garçon avait aperçu la jeune fille blonde qu'il aimait tant gambader sur un toit non loin d'ici. Au moins elle était venue. John ne devait pas être loin lui non plus. Quand à Azrael, et bien il était déjà là. Il hurla son nom, tel un ordre pour qu'il se présente à lui. Ordre que Tommy détestait. Il se leva de son banc et avança lentement dans l'ombre de la rue vers le justicier à la capuche blanche.

-Et bien je vois qu'il y a des choses qui n'ont pas changer. Néanmoins, en constatant le ton sur lequel tu m'as appelé, je te préviens tout de suite que je ne suis pas ici pour me battre. En revanche si ça ne te dérange pas, on devrait dire aux deux énergumènes sur le toits d'en face de descendre nous rejoindre.

Il se tenait face à l'ange exterminateur. A celui à qui il avait désobéit tant de fois. Il n'aurait peut être pas dû. Mais en tout cas, l'énorme envie de lui dire d'arrêter de s'y croire et de l'envoyer bouler comme à chaque fois était présente en lui. Des deux, le plus arrogants était sans doute Azrael. Mais lui, contrairement au jeune homme pouvait se le permettre. Et les deux hommes se tenait l'un face à l'autre aux pieds de Dame Justice, attendant que Mademoiselle Tempérance et Monsieur John daigne descendre de leur perchoir afin qu'ils puissent avoir une conversation sérieuse. Tommy n'était pas mort, et ils allaient savoir pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mar 27 Déc - 11:08

Mindight et l'Iroquois semblaient avoir répondu présent à la petite invitation de Tommy Smith.
Ce dernier était toujours aussi tête brûlée, et ... bref, il fallait attendre que sa majesté daigne expliquer le pourquoi du comment à cette petite réunion.
Azrael dégaina une de ses épées, pointant la lame vers la gorge du jeune homme. Quelques secondes silencieuses pour juger de sa réaction puis il leva le bras, enflamma la lame et secoua le bras, comme s'il avait des signaux de détresse. Ca devrait les attirer.
Une fois qu'il eut suffisamment signalé leurs présences, il rengaina son arme et plongea son regard dans celui du gamin.
Encore de longues secondes de silence.

" Bien, tu es en vie j'en suis ravi. Peu importe ce que tu comptes faire, dépêche toi de nous expliquer pourquoi tu nous as fait venir ici, nous n'avons pas de temps à perdre pour des petits effets de style mystérieux. Au cas où tu l'aurais oublié, des gens comptent sur nous dehors."

L'Ange de la Mort avait essayé de garder un ton le plus neutre possible. Il ne voulait pas laisser transparaître une espèce de soulagement à le voir encore en vie, et encore moins la rancoeur qu'il éprouvait pour cet espèce de jeune premier immature, irresponsable et par trop narcissique.

[voilà, c'est court, mais je ne savais pas quoi répondre de plus vu qu'on sait pas encore pourquoi tu es là :p]

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mar 27 Déc - 19:59

[Iroquois chéri, je suis pas sur un toit Wink Mais pour te faire plaisir, on va dire que j'y suis ]

Postée sur le toit d'un petit immeuble, accroupie. Midnight s'interrogeait de plus en plus. Elle doutait que cela soit Azrael qui envoie ce message, déjà parce qu'il n'aurait pas utilisé cette fréquence et ne se serait pas encombré d'un tel faire part ! Elle doutait aussi que cela soit Iroquois car lui non plus n'était peut-être pas forcément adepte de cela. Il ne restait que Tommy...Cela semblait cohérent. Il voulait peut-être annoncer son retour mais pourquoi l'inviter elle ? Alors qu'ils s'étaient engueulés, que Midnight était partie, meurtrie après que Tommy lui expliqué son incroyable aventure qui faisait qu'il n'était pas mort. Peut-être voulait-t-il s'excuser auprès d'elle, peut-être que le Destin avait voulu tendre une perce à Tempérance pour que, elle aussi, s'excuse de son comportement. Et pourquoi Azrael était là aussi ? Midnight ressentait un stress énorme. Une boule se forma dans sa gorge. Elle ne voulait pas repenser à ce qu'il s'était passé à Ossaville alors qu'elle avait reçu en pleine gueule des horreurs et qu'elle s'était aussi battue comme elle l'avait pu, réussissant tout de même à donner des indications géographiques pour localiser les deux enfants enlevés par la Byosin. Poker avait pu continuer le chemin sans succès, menacé à son tour. Midnight n'avait rien à se reprocher mais les dires d'Azrael et le choc de cet événement la rendirent nerveuse et, non pas qu'elle avait peur de le regarder en face, c'est qu'elle ne savait pas comment l'approcher, ni lui, ni Tommy, qui se présenta à son tour.
*J'en étais sûre*

Elle fut sortie de ses pensées et ne sursauta même pas. Elle tourna la tête, ses yeux masqués fixèrent l'Iroquois qui s'approchait d'elle avec un grand sourire. Le Chaperon Rouge fût étonnée de le voir ainsi surtout quand il la prit dans ses bras. Tempérance le serra à son tour, doucement puis se recula. Elle n'avait pas non plus oublié son geste pendant The Fall où il fût le premier à la réconforter quand tout allait mal. Midnight n'avait jamais été trop proche de lui, gênée par son comportement un peu intrusif et par son égo quelque peu surdimensionné et ses manières de faire mais depuis The Fall, sa vision des choses avait un peu changé. Midnight lui sourit quand il fit quelques civilités mais son visage se décomposa quand il lui demanda si elle était toujours en couple avec Tommy. La question avait un ton quelque peu bizarre et il était un peu inopportun de la poser de manière si sauvage. Midnight fronça un peu les sourcils et répondit d'un ton neutre, cachant ses interrogations :
-Tout se passe bien oui.
D'un ton plus froid, elle répondit fièrement :
-Nous sommes toujours ensemble !
*...Du moins, je l'espère*

Puis, sans lui laisser le temps de répondre, elle courut sur le toit en souriant légèrement en voyant l'épée d'Azrael puis s'élança sur la corniche tout en prenant son grappin. Le tir élança le grappin qui s'enroula sur la branche d'un arbre. Midnight fendit l'air de sa cape rouge, juste derrière la statut et atterrit, les pieds sur le tronc de l'arbre, fixant silencieusement les deux silhouettes qui l'avaient remarquée. Elle tira légèrement sur le grappin et le réenroula après avoir sauté du tronc pour se réceptionner de manière gracieuse sur le sol, la jambes écartée et une main posée sur le bitume. Le tout dans une grâce et une agilité qui lui était propre. Elle se releva vite puis s'approcha d'Azrael et de Tommy avec une expression neutre. Un léger voile vermeil avait parcourut ses joues. Ses yeux firent l’aller-retour entre l'Ange Blanc et la fine silhouette de son petit ami. Elle soupira très doucement.
-Bonsoir Azrael, bonsoir Tommy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Ven 30 Déc - 17:17

L’Iroquois n’avait jamais été très doué pour les mondanités, surtout quand il s’adressait à des femmes. Il ne savait jamais quoi dire, il avait toujours préféré ne rien dire que de parler. Il réalisa qu’il avait commis une bêtise en demandant à Midnight si elle et Red X était encore ensemble. De une, la question était indiscrète, mais surtout, elle faisait peur au Chaperon Rouge, qui ne connaissait pas la réponse à cette question. Il était vrai que beaucoup de choses s’était passé, surtout que John savait que Tommy avait rencontré la jeune fille, quelques semaines auparavant. Aussitôt après avoir dit qu’ils étaient toujours ensembles, elle quitta le toit, se dirigeant vers Azrael et Tommy. Le sioux se saisit d’une flèche-grappin, qui se planta dans la statue de la justice. Il prit une lanière de cuir, le passa par-dessus le filin et sauta. Il arriva à quelques mètres des trois justiciers.

« Messieurs, bien le bonjour. Comment te portes-tu Azrael ? Cela fait longtemps, depuis que le Réseau est mort. »

Un soupir quitta sa gorge à la fin de la phrase. Il regrettait le temps où il travaillait avec les deux des trois justiciers présents, avec Batman. Il devait dorénavant déambuler seul en ville, sans aucune aide s’il avait des problèmes. Il n’avait plus le droit aux critiques incessantes d’Azrael, à la froideur de Batman, à la gentillesse de Midnight. Même si certaines choses pouvaient être insupportables, elles lui manquaient. La tristesse put se lire quelques secondes sur son visage. Mais quand il releva la tête vers ses ennemis, elle avait disparu, remplacé par un visage froid. Il ne devait montrer aucune faiblesse, plus jamais.

« Bon, Tommy, on est tous curieux de savoir comment tu es revenu d’entre les morts, c’est pour ça que l’on est là. En plus, j’ai rendez-vous avec quelques criminels dans moins d’une petite heure. »

Il espérait que la touche d’humour pourrait cacher ses sentiments négatifs aux trois personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Lun 2 Jan - 13:42

-Bon, Tommy, on est tous curieux de savoir comment tu es revenu d’entre les morts, c’est pour ça que l’on est là. En plus, j’ai rendez-vous avec quelques criminels dans moins d’une petite heure.

Tommy eut un petit sourire discret à la remarque de l'Iroquois. Toujours aussi vantard celui là. Il fixa quelques secondes ces trois justiciers. Tous se tenaient droits et fiers devant lui. Tels les anges gardiens de cette foutue ville. Quelque part, Tommy les admirait... Il étaient le seul symbole d'espoir. Ils étaient les héros du peuple de Gotham. Ceux qui resteront des heures sous la pluie pour apercevoir ne serait-ce qu'une seule petite seconde celui ou celle qui leur a apprit à tenir une seconde de plus... Tout le monde a besoin d'un héros. Lorsque l'un d'eux tombe, c'est toute la ville qui en pleure. Lorsque l'un deux s'en va, toute la ville lui en veut de les avoir abandonner. Le jour où la criminalité aurait cessée d'exister alors peut être que les héros s'en iront. Mais pas aujourd'hui. Pas en ce jour. Pas ce soir au pied de Lady Justice. Ses grandes oreilles allaient entendre un long récit aussi épuisant qu'humiliant. C'est pourquoi le jeune garçon prit une grande inspiration avant de se lancer.


-Tout d'abord bonsoir à tous et merci d'être venu. Le réseau a beau être mort, la fréquence est toujours intacte, Dieu merci... Si je vous ai fait venir ici ce soir, c'est pour vous annoncer, que je ne suis pas mort. Je suis bel et bien vivant comme vous pouvez le pouvoir. Je sais que ça en énervera certain, que ça mettra en joie d'autre et que ça laissera impassibles d'autres encore, mais peu importe... Vous méritez de savoir ce qu'il s'est passé.

L'intro était faite. Les bases étaient posées. Il n'allait pas y aller par quatre chemins. C'était cash qu'il allait leur balancer toute la vérité....

-Tout a commencé il y a trois mois de ça. Pendant que tous les tarés se dirigeaient vers Arkham pour assister à la fin de la chauve souris, nous ont été dans la cave de Midnight avec Irok'. Histoire d'avoir un plan d'attaque. Ensuite je me souviens être parti, enfourchant ma moto. Je me suis arrêté dans une ruelle proche de l'entrée d'Arkham City. J'ai..... coupé le moteur, et puis j'ai commencé à marcher. Et là, au tournant de la rue, le trou noir. En réalité, deux types m'ont mit un sacré coup dans la gueule avec une batte histoire que je fasse dodo. Je me suis réveillé deux heures plus tard, pieds et poings liés et attachés à une chaise dans une pièce sombre et délabrée d'un vieil immeuble. Y'avait un autre gars devant moi. Il était assez petit et assez gros aussi. Il avait encore cette batte à la main. Il m'a expliqué ce que je viens de vous raconter.
Il m'a aussi dit qui ils étaient lui et son pote. De "grands fans de Red X" d'après eux. Si bien qu'il voulait m'empêcher d'être blessé ce soir là et d'autres connerie dans le genre. C'est pour ça que je me suis retrouvé à poil au beau milieu d'un endroit que je n'avais jamais vu. Et un des deux types à eu la brillante idée de me taxer mon costume et mes gadgets avant d'aller à Arkham en mon nom. Ce mec s’appelait Michael Davis, si ça intéresse quelqu'un il est enterré au cimetière. Mais j'ai pris soin d'enlever la plaque où il y avait écrit "Michael Davis, Héros à jamais" avec en dessous l'inscription RED X. Je les avait prévenus qu'il ne fallait pas y aller. Ils allaient pas en revenir. "Mais il sait se battre tu verras" qu'ils disaient. Bah tiens, il a fini étripé par un clown.


Les souvenirs commençaient à ressortir. Il se sentait toujours coupable de la mort de Michael. Son incompétence avait coûté la vie à quelqu'un le soir de cette nuit de sang. Il marqua une pause dans son récit histoire que tout le monde assimile bien...

-A partir de là ça a commencé à partir en live. L'autre type a commencé à délirer. Il savait que son pote était mort mais il voulait me garder pour une raison inconnue. Et c'est ainsi que j'ai passé deux longs mois horribles à me faire tabasser parce que je n'arrêtais pas de répliquer. A regarder la télé en mangeant seulement une fois par semaine. A ne boire que 2 litres d'eau par semaine. J'ai perdu 8 kilos, j'avais plus de force, plus d'hygiène, plus de vie sociale, plus d'identité, plus rien. Puis un jour, j'avais assez abîmé mes liens pour les briser alors je l'ai fait. Puis je lui ai brisé le crâne. Je l'ai pas tué. Un mort sur le dos c'est déjà trop. Mais je lui ai fait assez de mal et assez peur pour le faire disparaître du continent. Après ça je l'ai assommé, j'ai pris ses fringues et son argent et je suis sorti revivre. J'avais faim du coup je suis allé me payer un truc au fast food du coin. Là j'ai croisé l'Iroquois. Je lui ai dis que je lui raconterais tout en temps voulu. Puis j'ai récupéré ma bécane avant de rentrer chez moi. Et pour votre information, je m'appelle bien Tommy Smith et non pas Michael Davis... Voilà, j'ai terminé.

Midnight était déjà au courant de tout cela. Il s'étaient même disputés à ce sujet. Il se demandait comment ça allait évoluer entres eux d'ailleurs. Peut être fallait il la laisser, pour ne plus qu'elle souffre en cas de perte. Peut être pas.... L'Iroquois lui, attendait depuis longtemps de savoir tout ça. Il devait en être soulagé. Mais la réaction que Tommy attendait le plus c'était celle d'Azrael... Cette histoire avait beau être la chose la plus humiliante qu'il ai vécue, lui ne lui ferait pas de cadeau. Tommy n'était pas venu ici pour se plaindre, simplement pour dire la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Lun 2 Jan - 16:01

Un bruissement de vêtement se fit entendre après le discours de Tommy. Un vent léger s'éleva pour frapper les personnes présentes, alors qu'un bruit sourd de pas leur parvenait de derrière l'ancien Red X. En quelques secondes, une silhouette sombre, imposante, fit lentement son apparition.

"Une histoire touchante."

La voix était reconnaissable, le ton plus tranchant que d'habitude. La forme volontairement terrifiante de Batman était désormais juste derrière Tommy. Portant sa nouvelle armure, avec son bras bionique, il était plus imposant que lors de ses dernières entrevues avec l'Iroquois. Seule Midnight était réellement habituée au nouveau look de celui qui l'avait maintenant définitivement prise sous son aile. Smith n'ayant jamais eu l'occasion de croiser la route du Chevalier Noir, et Azrael n'ayant vu qu'une seule fois Bruce depuis son retour, ces deux derniers devraient normalement être assez surpris par la nouvelle tenue du nouvel arrivant.

"Tommy Smith, je suppose."

Ses yeux blanchâtres se fixèrent sur la frêle silhouette devant lui, tandis que sa cape flottait autour de lui. Pendant de longues secondes, il demeura concentré sur le jeune homme, qui leur avait donné rendez-vous ici. Ayant toujours laissé ouverte la fréquence du Réseau, au cas où Valley voudrait reprendre le contact, il avait été surpris qu'une voix inconnue l'utilise et se permette d'exiger sa présence. Après quelques analyses et recherches, et surtout la découverte que Tempérance avait bien quitté en douce le Manoir, il avait compris que cela devait provenir d'un des justiciers que Jean-Paul avait géré durant son absence forcée de la ville.
Et la seule solution, après réflexion, était que Red X, l'adolescent qui avait été tué par le Joker lors de l'incident à l'asile d'Arkham, avait réussi à sortir de sa tombe. Ces derniers temps, Midnight avait semblé plus troublée que d'habitude, et il pouvait lier cela avec l'éventuel retour de celui qui avait été, apparemment, son petit-ami. Ou bien ce Red X avait simulé sa mort, ou bien il avait bénéficié de phénomènes surnaturels pour retrouver le monde des vivants.

Dans chaque cas, il n'était pas satisfait par le ton et les paroles de l'inconnu. Discrètement, Batman avait donc décidé de rejoindre le rendez-vous, profitant du Batboat pour parvenir à la Statue de la Justice. Là, sans aucun bruit, il avait rejoint leur petit groupe, se cachant dans les ténèbres de la nuit et des ombres de l'immense structure de métal pour écouter les réactions de chaque intervenant. Et il n'avait pas été déçu.

"J'ai entendu parler de toi. En mal."

Il appuya suffisamment sur les deux derniers mots pour faire comprendre à l'adolescent qu'il n'appréciait rien de la situation. Lentement, il releva les yeux pour les poser successivement sur les trois autres.

"Iroquois : je suis satisfait de te voir encore en activité. Midnight : j'aurais apprécié être informé de ces événements, et de ta venue ici ; j'espérais plus de confiance. Azrael..."

Jean-Paul et lui étaient en froid : ils s'étaient disputés âprement sur leurs visions différentes de leur combat. Il continuait à le respecter, mais il ne pouvait plus se fier à lui. En un sens, Bruce était dans l'erreur, dans le faux à s'acharner autant sur sa façon de faire, son code, mais il ne pouvait faire autrement. Même si Valley avait raison sur certains points, Wayne avait trop besoin de suivre une attitude stricte pour simplement tenir ; sans ces règles, sans ces obligations, il ne pourrait continuer aussi ardemment. Et si cela lui coûtait une amitié, il l'acceptait - malgré la souffrance que cela entraînait.

"Tommy Smith, j'espère que tu as convoqué les personnes ici présentes, en passant sur une fréquence et par un communicateur qui m'appartiennent et sans mon consentement, pour annoncer ta retraite définitive."

Après un petit tour sur les autres, ses yeux se posèrent à nouveau sur Smith. Son ton transformait son interrogation en ordre ; à voir comment l'intéressé réagirait, lui qui semblait si rebelle et difficile à contrôler. Peut-être avait-il trouvé son maître.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Lun 2 Jan - 21:22

Tommy Smith venait de livrer une histoire honnête et difficile à dire. Etait ce du courage, de l'humilité ou encore un de ses tours de jeune rebelle ?
A en juger par le timbre de sa voix et le langage corporel des deux autres justiciers ici présent, il semblait dire la vérité. Azrael était donc le seul à ne pas être au courant de la survie du jeune homme.
Devait il rager et l'engueuler ou bien rester indifférent ? Peut être que le mieux était de laisser sa rancoeur de côté ou alors de le neutraliser une bonne fois pour toute.
En définitive, Azrael ne savait pas comment réagir avec ce petit merdeux. Il essayait d'être un meilleur justicier, un protecteur plus efficace mais aussi un homme plus humain. Le choix était difficile.

Mais tout ceci fût chassé par l'arrivée du chevalier noir. Batman démontrait une fois de plus son goût pour les entrées théâtrales, et celle ci était d'un très haut niveau. L'Ange Exterminateur ne s'aperçut de sa présence qu'au dernier moment, juste avant qu'il n'atterrisse sur la statut.
Instinctivement, l'Ange Blanc se crispa. Il n'avait pas vraiment peur de Batman, savait que de toute manière ce dernier ne chercherait pas l'affrontement -qu'il était de toute manière tout à fait capable de mener- mais la tension était telle entre les deux, que Jean-Paul préférait faire ses affaires de son côté en solo.
Néanmoins, il fût surpris par le nouveau costume de son ancien allié, beaucoup plus dur, impressionnant et sans doute efficace. Devant un tel spectacle, il ne pût laisser échapper un :

" Je croyais que Batman ne portait pas d'armure."

Cette phrase, il l'avait lui même entendue alors que Bruce venait lui reprendre le costume du Batman. Et en la prononçant il rappelait à son "ami" tout le contexte dans lequel lui même l'avait prononcé. En endossant une armure, Jean-Paul avait terni le symbole du Masque, il trahissait le combat du Batman, il cherchait à se protéger avant de protéger les autres ... Elle représentait la déchéance morale de Valley, sa folie et ses manières inacceptables, et pourtant ce soir le costume était plus terrifiant que lorsque Valley le portait. Bruce ne goûterait probablement pas la remarque, mais il devait l'entendre, il devait balayer devant sa porte avant de juger les autres.

L'Ange Exterminateur resta de longues seconde silencieux, observant la réaction de Batman, calme mais prêt à agir si nécessaire. Mais l'heure n'étant au querelle personnelles, personne ici n'ayant le temps pour cela, il reprit ce qu'il avait à dire au jeune Smith.

" Tu vois, ce que je te disais concernant l'entraînement et ton niveau. Maintenant tu comprends. Je ne dirai rien de plus, tu dois déjà en baver suffisamment, je suis simplement soulagé et "heureux" de voir que tu es vivant, même si quelqu'un est mort à ta place."

Après tout c'était vrai, il était en vie, et c'était le principal. En refusant de prendre la vie des criminels, Valley appréciait plus de voir que ses "proches" étaient vivants.

" Que comptes tu faire maintenant ? Te connaissant, je ne pense pas que tu vas abandonner ton costume, mais si tu fais ça, il te faudra t'entraîner. Tu vois, si tu avais était assez fort tu aurais pu éviter à ce Michael Davis de perdre la vie, même s'il disait savoir se battre. Tu dois comprendre ce que ça fait de voir un type penser être à la hauteur perdre la vie, alors que si tu avais était suffisamment ferme et fort tu aurais pu éviter tout cela."

Il parlait autant pour Tommy que pour lui, l'analogie était flagrante : par sa propre faiblesse il avait laissé RedX aller droit à la mort. Peu importe qui était sous le masque.

" J'ai fait des erreurs, j'ai été faible. Mais j'ai trouvé un maître, qui m'a aidé, qui m'en a fait baver mais à qui je dois ce que je suis maintenant. Alors trouves t'en un, c'est la seule façon pour toi de continuer à te battre et à ne plus avoir à revivre ça."

Dit il sur un ton neutre, en lançant un regard furtif à Batman. Il avait été son élève, il lui devait quasiment tout. Même si aujourd'hui ils semblaient prendre des voies opposées, il devait reconnaître ses mérites, même si les deux étaient trop orgueilleux pour que ça change quelque chose à la situation. Surtout qu'Azrael venait d'encourager Tommy à faire l'exact opposé de ce que Batman réclamait, à savoir une cessation définitive de ses activités de justiciers.

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Ven 6 Jan - 21:04

Tempérance resta un instant à contempler Tommy derrière son masque avec des yeux légèrement plissés. Heureusement que son capuchon assombrissait son visage car Tommy aurait pu voir ses joues devenir légèrement rouge. Il lui faisait toujours autant d'effet et Midnight se racla doucement la gorge pour reprendre doucement ses esprits tandis que son regard se perdit sur Azrael non sans une certaine déception. Elle ignora l'Iroquois et baissa la tête au moment où son petit ami raconta son histoire. Midnight était déjà au courant et n'écoutait qu'à moitié, ne se concentrant que sur le timbre de la voix de Tommy qui la fera toujours autant fondre mais il ne s'agissait pas de s'écrouler d'amour devant lui, elle resta fière et se retenait toute fantaisie.

Quand la voix de Batman s'éleva dans l'air, Midnight releva la tête brusquement, intriguée. Que venait-t-il faire ici ? Midnight se rendit soudain compte qu'elle avait oublié de signaler son absence et elle se tapa le front. Elle n'avait pas l'habitude des manières convenables que devait avoir une jeune fille envers son "père". Le fait d'annoncer un quelconque départ lui paraissait presque insensé et ça lui traverserai même pas l'esprit. Midnight se sentit un peu ridicule, ce n'était pas de sa faute, c'était un simple oubli mais elle supposait que Batman n'allait peut-être pas lui faire de cadeau. D'ailleurs, il ne se priva pas pour lui faire une remarque qui la piqua de plein vif. Elle se contenta de répondre :
-Sincèrement désolée...

Elle bredouilla légèrement puis se tût et se tînt de manière plus assurée et se tourna vers Azrael qui semblait sortir ses griffes doucement envers Batman. La tension était palpable, Midnight l'ignora, cela ne la regardait pas même si ça l'atteignait et l'attristait beaucoup mais il fallait faire avec et Midnight vivait bien avec la neutralité. Elle se concentra un peu plus sur Tommy où elle laissa planer un petit regard amoureux. Retournement de la situation quand Azrael se mit à parler avec une sincérité et une vérité remarquable qui surprit Midnight agréablement. Elle retrouvait son Azrael d'antant et ne pût s'empêcher de sourire. Elle voyait là, une opportunité en Or pour Azrael et pour Tommy. Nonobstant Batman qui n'allait peut-être pas apprécier, elle se dit que la période se prêtait à ce que Tommy reprenne le costume de manière approfondie et redoutable. Sans trop réfléchir plus, elle s'écria :
-Azrael ? Pourquoi ne pas le former ? Toi !
Elle le dit de manière complice, sans animosité, bien au contraire. C'était peut-être de trop mais c'était une idée comme une autre. Midnight attendait déjà la réaction de Batman mais peu importe.

Elle se recula légèrement, rêveuse de revoir Tommy à la charge pour la protection de Gotham City.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Sam 14 Jan - 9:32

John but le récit de Tommy, du premier mot au dernier. Comment des idiots avaient pris son costume, pour s’amuser une soirée, être dans la peau de leur justicier préféré. Pour l’un d’eux, cette nuit avait été la dernière. L’autre, pris de panique, avait gardé Smith dans une chambre lugubre pendant plusieurs mois, le laissant dans un état lamentable, ne lui apportant que de quoi survivre. Il avait réussi à se libérer après deux mois d’emprisonnement. Puis il parla d’un Michael Davis. Sûrement celui qui avait pris sa place et avait fini étripé par le Joker. Mais John n’était jamais allé au cimetière pour voir la tombe de Red X, trop de souvenirs l’auraient envahi. Dés qu’un reportage disait quelque chose à son sujet, le sioux préférait éteindre la télé.

L’Iroquois resta perdu dans ses pensées quelques secondes, songeant comment cela avait dû être dur pour un gamin de dix-neuf ans. Puis il entendit une voix grave, déformé derrière lui. Une flèche se trouva immédiatement encoché sur son arc en moins d’une demi-seconde. En voyant qui avait dit ces quelques mots, il se détendit, conscience que Batman ne lui ferait rien. Du moins, pas ce soir. Il portait une armure énorme, mélange d’acier et de kevlar, capable de résister à n’importe quoi. Un bras mécanique, semblable à celui de Luke Skywalker, remplaçait celui que Killer Croc avait arraché. L’apparence du chevalier noir était beaucoup plus sombre, le rendant plus dangereux, plus terrifiant. Mais cela ne fait-il pas partie intégrante de l’arsenal du Batman ?


L’homme chauve-souris s’adressa à Smith, disant qu’il avait entendu parler de lui, mais en mauvais termes. Puis il dit à l’Iroquois qu’il était satisfait de le voir encore en activité. Lassé de l’attitude froide, hautaine et prétentieuse de cet homme, il lui répondit calmement, d’un visage le plus sévère possible :

« En ton absence, j’ai bien été forcé de tenir la baraque. Maintenant que tu as fais ton petit numéro et montré à tout le monde que c’était toi le patron, je pense que tu n’as plus rien à faire ici. »

Par ces mots, il montrait qu’il était de côté d’Azrael, qu’il rejoignait l’Ange Exterminateur dans la querelle les opposant, même s’il n’en connaissait pas les termes exacts. Après les paroles de John, ce fut au tour Azrael de parler, envoyant tout d’abord une pique au chevalier noir. Puis il commença un long discours qui étonna beaucoup John. Il ne critiquait pas Red X, se contentant de le conseiller, tout en gardant une attitude sympathique et compréhensive. La liquidation du Réseau avait changé le justicier blanc, et en bien. Finalement, il avoua lui même avait fait de nombreuses erreurs, mais que son maître avait toujours été là pour l’entraîner et que cela l’avait plus aidé que n’importe quelle autre chose.

Midnight, qui n’avait pas dit un mot, s’éveilla soudainement pour proposer que ça soit Azrael qui forme le jeune Smith. C’est vrai que cela était une bonne idée, il pourrait devenir un justicier génial, et pas un monstre d’antipathie comme Batman. Quant à lui-même, l’indien ne désirait pas avoir un élève, son travail en solo lui convenant largement pour le moment.

« Je trouve que c’est une bonne idée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mer 18 Jan - 13:18

Tommy venait tout juste de finir son récit qu'une ombre gigantesque jaillit des profondeurs de l'enfer pour se poser prêt des protagonistes. Il était là. Lui. Le Batman. Le chevalier Noir. Grand, puissant, à moitié mécanique, terrifiant. Les adjectifs manquaient pour décrire ce que le jeune homme voyait. C'est alors qu'une voix grave se fit entendre...

-Une histoire touchante...Tommy Smith, je suppose. J'ai entendu parler de toi. En mal... Tommy Smith, j'espère que tu as convoqué les personnes ici présentes, en passant sur une fréquence et par un communicateur qui m'appartiennent et sans mon consentement, pour annoncer ta retraite définitive.

Mais la réplique cinglante qui suivie ne venait pas de la bouche du jeune garçon. Mais d'Azrael....

-Je croyais que Batman ne portait pas d'armure.

Puis l'ange Exterminateur s'adressa au revenant, non sans un certain changement. C'était étrange. Il faut croire que les tragiques évènements récents ont vraiment changer les choses...


-Tu vois, ce que je te disais concernant l'entraînement et ton niveau. Maintenant tu comprends. Je ne dirai rien de plus, tu dois déjà en baver suffisamment, je suis simplement soulagé et "heureux" de voir que tu es vivant, même si quelqu'un est mort à ta place. Que comptes tu faire maintenant ? Te connaissant, je ne pense pas que tu vas abandonner ton costume, mais si tu fais ça, il te faudra t'entraîner. Tu vois, si tu avais était assez fort tu aurais pu éviter à ce Michael Davis de perdre la vie, même s'il disait savoir se battre. Tu dois comprendre ce que ça fait de voir un type penser être à la hauteur perdre la vie, alors que si tu avais était suffisamment ferme et fort tu aurais pu éviter tout cela.
J'ai fait des erreurs, j'ai été faible. Mais j'ai trouvé un maître, qui m'a aidé, qui m'en a fait baver mais à qui je dois ce que je suis maintenant. Alors trouves t'en un, c'est la seule façon pour toi de continuer à te battre et à ne plus avoir à revivre ça."


Midinght s'empressa de donner son soutien à Tommy. Même si ils avaient eu une récente dispute, elle n'était pas du genre à vous laisser dans la merde quand elle peut vous en sortir. C'est une qualité que Tommy appréciait chez la jeune fille.

-Azrael ? Pourquoi ne pas le former ? Toi !

-Je trouve que c’est une bonne idée, ajouta l'Iroquois.

L'idée ne paraissait pas forcément mauvaise. En réalité elle était vraiment très mauvaise. Tommy et Valley ne s'entendraient jamais comme il le faut. Même si il serait surement un excellent maître. Comment il pourrait s’entraîner ? Allait-il résister ? Y'avait trop de risques en jeux. Puis soudain Tommy repensa à ces 4 derniers mois. Et ça lui paru évident. Il devait devenir meilleur. Et pour ça. Il avait besoin d'aide.

-Venant de vous deux, l'idée de me surprend pas. Mais je doute que Monsieur l'Ange prenne la responsabilité de mes échecs pour lui, plus qu'il ne l'a déjà fait...
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mer 18 Jan - 14:32

"Je croyais qu'Azrael était mort."

La réplique fusa immédiatement après les paroles de Jean-Paul. Celui-ci voulait le tester, mais Batman s'y était attendu. En voyant toutes les personnes réunies, il avait bien compris qu'il n'arrivait pas en "territoire conquis" et que la majorité d'entre eux serait ses opposants ; si pas la totalité, une fois qu'il aurait dit tout ce qu'il voulait prononcer ici.
Il jeta un coup d'oeil furtif à Valley, après ces quelques mots. Tous deux avaient actuellement un compte à régler, mais là n'était pas l'endroit et le moment pour cela. Ils étaient suffisamment bornés et sûrs d'eux pour ne pas admettre leurs torts, mais le sujet du jour était l'avenir du jeune homme devant lui. Et la remise à niveau de quelques éléments perturbateurs et de quelques fausses idées.

En quelques pas rapides, le Chevalier Noir fut devant l'Iroquois, qui venait de faire preuve d'une arrogance sourde en se permettant de le juger et de l'interpeller. Son visage demeura neutre, mais en lui bouillait une lourde colère. Ses yeux blanchâtres se rétrécirent pour fixer le justicier devant lui. Ses bras demeuraient le long de son torse, mais il dominait de sa masse et de son costume son "camarade". Sa voix se fit alors plus dure, plus autoritaire encore qu'auparavant.

"Nous venons de vivre des semaines et des mois compliqués. Toi, l'Iroquois, tu as su faire d'un grand courage et d'une grande détermination pour persévérer dans la voie que tu as choisi, même si tes méthodes ne sont pas toujours acceptables. Comme beaucoup, tu as tenu, face aux événements, aux drames et aux échecs. Je vous suis à tous reconnaissant d'avoir assuré l'intérim en mon absence ; par contre, je suis extrêmement déçu de vos résultats. Et de ton attitude."

Il fit un pas en avant, pour se rapprocher encore plus de son interlocuteur, et souligner ses paroles.

"J'étais là avant toi, Iroquois - et je serai là après toi. Gotham City est ma ville... et oui, j'en suis le patron. Si vous êtes ici, si vous avez survécu, c'est parce que je l'ai autorisé. Aucun d'entre vous n'aurait supporté les épreuves dont je suis sorti, aucun d'entre vous ne serait parvenu à revenir après avoir autant perdu - et ce ne fut pas la première fois. Je prouve à tous dans cette ville qu'un homme peut faire la différence, et si j'ai besoin d'alliés, ceux-ci doivent se souvenir qu'ils n'ont de compte à rendre à personne... sauf à moi."

Son regard se fit plus perçant, plus dur. Il en avait assez d'être remis en question par des justiciers jeunes ou à peine expérimentés ; il en avait assez que tout le monde oublie qui il était et ce qu'il avait fait réellement pour cette ville et pour eux.

"Tu n'as rien tenu du tout en mon absence, Iroquois. Comme les autres, tu as maintenu le statu-quo en permettant aux criminels de persévérer dans leurs atrocités, sans jamais parvenir à les affaiblir réellement. Bien sûr, je te suis reconnaissant de n'avoir pas fait empirer les choses, mais ton action n'a rien de brillante et ne justifie en rien ton attitude. Tu es bien loin d'un niveau que je juge acceptable - il n'y a qu'une seule personne ici qui l'ait, d'ailleurs."

Sa voix s'était faite plus basse, plus tranchante. Bruce ne regarda pas Azrael, mais c'était bien à lui qu'il pensait : malgré leur brouille, il savait encore reconnaître ses qualités. Il fixa ensuite longuement l'Iroquois, pour bien lui signifier combien il n'acceptait pas ses paroles.
Et, finalement, il recula de quelques pas, pour se placer au centre du groupe. Son ton se fit alors plus fort, tandis que ses yeux se posaient sur Tommy Smith.

"Un enfant est mort par la faute de Red X - par ta faute. Est-ce que ça ne te suffit pas ? Je désapprouve un quelconque entraînement pour toi. Tu as prouvé que tu n'as pas le niveau adéquat, et surtout tu as une mort sur la conscience. Cela te poussera à vouloir laver ta dignité, et à être encore plus inconscient qu'avant. Je refuse que tu te mettes encore plus en danger - que tu mettes autrui encore plus en danger."

Wayne se tourna ensuite vers Midnight, qui venait de proposer que Jean-Paul prenne Tommy en charge pour l'entraîner. Déjà que l'Iroquois était du bord d'Azrael, il ne voulait pas que Red X l'y joigne - et que Tempérance suive. Son ton se fit alors plus autoritaire et dur qu'il ne l'aurait voulu.

"Tommy n'a pas le niveau, Midnight, et je commence à me demander si mes dernières décisions à ton égard ont été bonnes. J'ose espérer une certaine... honnêteté de ta part, sur tes activités et tes motivations. Je me trompais, apparemment. Tu me déçois."

C'était violent, brutal, mais il n'avait plus le temps et l'envie de prendre des gants.
Lentement, il posa ensuite ses yeux sur Azrael, avec qui il était en froid mais chez qui il espérait encore trouver une once de bon sens. Après tout, Valley n'était pas fou, ou ne l'était plus en tout cas. Il pouvait normalement se joindre à lui, tant sa position semblait logique au Chevalier Noir.

"Azrael... malgré notre dispute, j'ose penser que tu t'associes à moi. Tommy Smith a besoin d'une vie normale, pas d'une existence où il mourra et aura causé des drames auparavant."

Il avait jusqu'à présent très peu observé et regardé le centre du dialogue, tout simplement parce qu'il savait que Smith était largué et ne savait pas quoi choisir. Lui savait ce qui était mieux - même si pour imposer son choix il devrait se faire des ennemis de ses amis. Si ça le peinait, il n'hésiterait pas : il n'avait que trop fait cas de leurs opinions dernièrement, il était temps qu'il agisse comme le Chevalier Noir qu'il devait être.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mer 18 Jan - 15:15

Midnight et l'Iroquois approuvèrent les paroles d'Azrael, mais ils allèrent trop loin. Batman était devenu irritable et Tommy se montrait bien trop passif, même si pour une fois il tenait sa langue.
Le Chevalier Noir ne goûta que fort peu ces remarques qui bien que irrespectueuses étaient pour la plupart justes.
L'Ange Exterminateur ne goûta pas plus la réaction de Batman qui était ... égoïste à un point inacceptable.
Comment osait il dire devant lui, que lui seul avait connu le désespoir et avait réussi à revenir sur le front ? Comment osait il dire cela en ayant assisté en spectateur à la chute de Valley dans un tourbillon de mort et de désespoir ?

"Pourtant comme tu l'as dis, tu me croyais mort. Et j'en suis revenu, bien avant toi. J'ai chuté et suis revenu de l'enfer alors que tu te pavanais encore devant ta cour. Tu vois ce que ça fait Batman ? D'être vu comme une relique du passé, de ne plus être considéré comme fiable, voire même une menace auprès des gens pour que tu pensais être tes amis. Tu n'es pas le premier, ni le dernier à en baver, alors par pitié cesse ce petit numéro immédiatement."

Azrael ne parlait pas, il crachait ses paroles comme un serpent son venin.
Wayne devait se plaire à condamner les méthodes d'Azrael, mais les siennes étaient elles mieux ?

" Ce n'est pas ta ville, et tu sais pourquoi ? C'est la mienne. Tout le monde à Arkham City et à Gotham craignent mon nom. J'ai défié tout l'asile pour venir te sauver, tout arkham city en même temps et en une seule nuit pour arracher ton corps déchiré des griffes de Croc. J'ai attrapé le NKVDemon et en ait fait un exemple : voyez ce qui vous attends, les criminels ont peur parce que maintenant ils savent. Toi, depuis que t'es de retour tu te contentes d'aboyer sur tes alliés parce que tout ne va pas dans ton sens. Mais tu ne comprends pas, tu restes aveuglé par ta frustration. Il ne s'agit pas de décider qui est le chef, il s'agit de sauver une ville. Si tu veux retrouver ton titre, alors va arrêter les criminels comme tu le faisais avant, au lieu de venir pleurer pour ton "bat-titre" à la con. C'est toi qui a des comptes à rendre, pas à moi, pas à nous ...Mais à cette putain de ville, c'est à toi de prouver que tu es encore digne de combattre pour elle."

Point de non retour, non pas encore. Valley fit un pas et se rapprocha de Batman, colla son visage contre le sien pour lui murmurer cette promesse que lui seul pouvait entendre.

" Reparle à ta "fille" sur ce ton une fois de plus et je te le ferai payer."

Wayne connaissait la douleur ne pas avoir de parents, et il tapait sur ce point douloureux pour faire du mal à Tempérance, et ça ni Valley ni Azrael ne le toléraient.
Et il s'éloigna de quelques pas, pour tourner le dos et contempler la ville.

" Si vous avez encore quelque chose à dire, dépêchez vous. La ville m'attend. Smith à toi de te montrer digne et de trouver comment."

[ BIM, ça c'est fait. Tommy et les autres, je vous conseille d'accélérer la cadence et d'en venir aux faits, ça devient trop tendu pour qu'on continues à prendre le thé tous ensemble.]

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mar 24 Jan - 10:39

(HJ/ Ce sujet traîne malheureusement en longueur et j'ai besoin de fermer mes topics pour un projet futur. Vu que je n'étais de toute façon qu'un "guest" dans cette histoire, je clôture ma présence à vos côtés par ce message. Ce fut en tout cas très plaisant. /HJ)

Batman ne dit rien alors qu'Azrael lui crachait au visage un flot d'immondices et de paroles blessantes. Il ne réagit pas quand son ancien ami le menaça clairement de représailles violentes s'il "traitait" encore Tempérance ainsi. Et il ne bougea pas lorsque Valley conclut son long monologue vengeur par quelques paroles en l'air, voulues charismatiques mais totalement dénuées des éléments indispensables à cet effet.
Oui, le Chevalier Noir demeura calme - mais le feu brûlait en lui. Il avait espéré que son ancien allié comprenne la portée de ses mots et leur but réel : empêcher de nouveaux drames, empêcher que Tommy Smith reprenne part à cette folie, empêcher que Midnight et l'Iroquois tentent des choses qui n'étaient pas encore à leur portée. Jean-Paul et lui avaient partagé de longues aventures et vécut ensemble des moments difficiles, mais il mesurait maintenant la distance entre eux deux. Non pas uniquement sur le terrain des idées, mais surtout sur le terrain des émotions. Bruce avait déjà perdu Jason, il avait déjà été responsable de la mort d'un fils et du handicap, indirectement, de Barbara, qu'il considérait aussi fortement que ses proches. Il savait ce qu'il coûtait de porter un masque, et agissait durement pour éviter de nouvelles erreurs mortelles. Hélas, Azrael semblait encore bien loin d'une telle connaissance - et il était trop bouché pour l'imaginer.

Ses yeux étaient fixés depuis le début sur Valley. Lentement, il ouvrit sa bouche recouverte de cicatrices pour parler d'une voix calme, mais terriblement autoritaire et dénuée d'émotion. Le point de rupture avait été passé, non pas pour des idées différentes, mais bien pour leur façon opposée d'accepter leurs émotions et de les gérer.

"Tu es revenu, Azrael, mais tu n'as en rien excusé tes fautes passées. Si j'ai été blessé, mutilé et humilié par Killer Croc, si j'ai dû partir pour me reconstruire, toi tu as dû quitter Gotham City après un échec et pour revenir à la vie. Et, auparavant, tu avais quitté le devant de la scène parce que tu n'étais plus digne d'y apparaître - comme tu n'étais plus digne de m'aider directement dans ma quête. Si j'avais de l'amitié pour toi, jamais je n'ai pu excuser ou oublier tes actes... jamais je n'ai pu excuser ou oublier le meurtre de sang-froid que tu as commis."

Coup bas, évidemment, mais Bruce n'avait que trop retenu ses mots et ses coups là où son "adversaire" ne s'empêchait rien. Il savait dans quel état cela le mettrait, mais il n'en avait plus cure. Il en avait assez de devoir se justifier constamment face à ceux qui avaient moins souffert et subis que lui - et qui se croyaient capables de donner des leçons.

"Tu n'es pas et n'as jamais été digne de protéger réellement Gotham City. Tu n'as pas su dépasser tes limites et tes faiblesses, ou alors uniquement pour devenir fou, violer tes serments et salir ta tenue - la tienne et celle qui t'avait été confiée. Tu penses que ton intérim en mon absence te permet d'être le véritable sauveur de cette ville ? Tu te trompes. Tu n'as fais que maintenir le statu-quo, en te livrant à une violence de plus en plus poussée. Si le NKVDemon avait commis des crimes horribles, ta façon de le châtier n'a été que trop extrême et injustifiée. En agissant ainsi, tu t'es associé à ses actes - tu as épousé ses actes. Tu t'es mis au niveau de ceux que nous... que je combats."

Ses mots n'étaient pas entièrement ceux de sa pensée, mais Wayne voulait faire mal et châtier Azrael pour ses paroles. Il avait été blessé de cette nouvelle trahison, et très égoïstement voulait le faire payer pour ça.

"Depuis une décennie, je protège cette ville et empêche les monstres de la ravager. Si j'ai besoin d'alliés, je ne veux guère de concurrents et d'imbéciles prêts à adopter des méthodes violentes et inutiles. Ma méthode n'est pas parfaite, mais elle fonctionne. Si vous acceptez mon autorité, mon aide et mes règles, je suis prêt à vous soutenir dans votre lutte ; si vous me jugez dépassé ou stupide, alors je ne peux vous considérer que comme mes adversaires. Beaucoup de criminels violents se disaient justiciers, dans le passé : je les ai tous stoppés, et j'ai révélé à chaque fois leur folie. Si certains ici veulent me tester, qu'ils se renseignent : je ne retiens pas mes coups. Et je ne le ferai plus avec vous."

Son regard passa d'Azrael à l'Iroquois, avant d'aboutir sur Tommy Smith. Celui-ci devait comprendre combien cette lutte n'était pas pour lui - et ce qu'il risquerait s'il tentait à nouveau sa chance.
Lentement, il se tourna vers Midnight, qui avait subi une remarque blessante auparavant et devait sûrement avoir du mal à encaisser. Soupirant légèrement, il décida alors de faire un pas vers elle - en espérant qu'elle le comprendrait enfin.

"Midnight... mes paroles ont dépassé ma pensée auparavant. Je tiens toujours à parfaire ta formation et à... t'aider, autant que je le peux. J'ai également besoin de toi, mais le temps des choix est désormais venu. A toi de voir ce que tu décideras, mais ma porte et ma maison te seront toujours ouvertes - à toi et à toi seul. Et uniquement si tu ne dépasses pas mes règles."

Le Chevalier Noir leva alors son bras bionique et un grappin fut expulsé de sa paume. S'agrippant à la Statue, il lança un dernier regard lourd de sous-entendus à Azrael avant de s'envoler dans les airs et de disparaître dans la nuit. La situation était maintenant claire, les mots avaient été dits, les points de non-retour franchis ; il était temps que chacun vive avec ses choix - et leurs conséquences.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mar 24 Jan - 19:41

Le coup des mots avait eu l'effet d'un souffle sur la tête de Midnight qui fixait Batman avec incompréhension derrière son masque. Ses lèvres s'étaient pincées et son regard s'était mis à se perdre sur le sol, oubliant tout ce qu'il y avait autours d'elle. La douleur des mots était si forte que Midnight croisa les bras pour retenir des spasmes de tristesse. Elle cligna plusieurs fois les yeux et resta silencieuse, encaisser le coup avait été dur, trop dur. Elle n'aurait jamais pu penser que Batman pourrait être capable de cela. Maintenant qu'il l'avait adoptée, c'était horrible de faire comprendre à la pauvre Tempérance qu'elle n'avait été qu'une "fille" en test qui pouvait voir son droit à la famille disparaître alors que c'est ce qui lui avait toujours manqué. Mais Midnight préféra ne pas répondre pour ne pas hurler de tristesse et de colère face à ces propos immondes mais elle resta droite comme elle le peu, le regard légèrement incliné, dans un silence qui combattait tant bien que mal la douleur.

Elle resta sur le plaisir maladroit d'être soutenue par l'Iroquois et la simple vision de Tommy. Elle suivit Azrael du regard qui s'approcha de Batman pour lui murmurer des mots inaudibles. Midnight fronça les sourcils. Encore un mystère à résoudre...Cependant, elle se mit à boire les paroles de Bruce avec une certaine distance, ne voulant pas se mêler des affaires de son père et d'Azrael. C'est là qu'elle vit que son coeur se déchirait. Le coeur et la dévotion pour Batman, l'amitié et le dépassement des frontières avec Azrael. Elle portait un amour pour les deux, un élan de protection sans faille. Rester dans la neutralité allait être très dur. Tant qu'elle ne dépassaient pas les limites avec Batman, tant qu'elle ne coupait pas court à son aide envers Azrael...

Elle s'extirpa de ses pensées quand Batman s'approcha d'elle pour, en quelque sorte, s'excuser. La rancoeur fût effacée bien vite et Midnight comprenait alors que Batman voulait en faire une justicière parfaite sur tous les plans et que malheureusement, cela imposait une grande rigueur de manières et de savoir vivre que Tempérance ne connaissait pas forcément de par son passé proche. Midnight sourit très légèrement et posa sa main sur le bras humain de Batman et hocha très doucement la tête. Pas besoin de parler, les mots étaient inutiles.

Batman disparu dans la nuit laissant un goût semi sucré, semi amer dans la bouche de Tempérance.
Elle s'approcha ensuite de Tommy et posa doucement sa main sur son épaule et parla d'une voix tranquille :
-Je ne te dis pas d'écouter Batman ni de ne pas le faire. Ton avenir t'appartient mais j'espère que tu sais les risques que tu encours. J'espère que tu sauras ce que tu fais, quoique tu fasse, tu auras tout mon soutiens....et...
Elle murmura ;
-...mon amour.

Elle se recula en laissant un regard se poser sur Azrael.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Dim 29 Jan - 21:52

Les paroles agressives de l’Iroquois furent immédiatement suivies par une réponse virulente de Batman qui le remercia du travail effectué durant son absence, sans être satisfait des résultats. De toute manière, il aurait été étonnant d’entendre un jour l’homme chauve-souris dire être satisfait. Puis il lui rappela que Gotham était sa ville, qu’il en était le chef, qu’il décidait tout. Bref, un vrai dictateur. Il voulait diriger, s’appropriant la ville, sous prétexte qu’il avait servi la justice pendant de nombreuses années. De nombreux généraux et soldats l’avaient déjà fait avant lui et il fallait que quelqu’un ouvre les yeux au justicier de l’ombre. Et puis, comment ce dernier pouvait espérer trouver des alliés en étant aussi froid et peu sympathique avec eux ?

Plutôt que de laisser la colère l’envahir, il préféra pousser le bouchon un peu plus loin et adressa un sourire narquois au justicier, le défiant encore plus. Le sioux voulait lui faire comprendre qu’il n’obéissait qu’à ses propres lois, et que le chevalier noir n’avait plus aucun droit sur lui depuis que le Réseau avait été dissous. Même s’il savait qu’il jouait avec le feu, l’Iroquois aimait ce moment où son interlocuteur était à deux doigts de craquer, où il résistait pour ne pas laisser la rage l’envahir et pour attaquer à corps perdu son adversaire. John aimait être le plus près possible du danger, s’en approcher pour s’en éloigner au dernier moment…C’était aussi pour cela qu’il avait décidé de servir la justice.

Le baratin moralisateur de Batman continua, jusqu’à ce qu’Azrael, sûrement lassé par ces paroles futiles, se décida d’intervenir. Il donna une leçon à l’homme chauve-souris, lui montrant que lui aussi savait manier les mots, et parfois même mieux que son ancien maître. Mais ce dernier repartit, enveloppant ces mots durs dans de belles paroles. Pour John, ces paroles n’étaient pas le moins du monde utile et l’exaspéraient quelque peu. Il ne supportait plus le ton supérieur, condescendant du Batman. Il se prenant pour le roi, le patron de Gotham. Il se pensait supérieur à eux, alors que tous étaient sur un pied d’égalité. Quand les mots sortaient de sa bouche, on aurait dit un père grondant son fils. Certes, le chevalier noir était l’un des meilleurs justiciers de la planète, mais il n’était pas plus vieux que Bannerman et devait de ce fait lui témoigner du respect. Mais il n’y avait que mépris dans la voix du « meilleur » justicier du monde tandis qu’il s’adressait à l’indien ou à n’importe qui d’autre.

Une fois son discours fini, la chauve-souris disparut et l’atmosphère se détendit. Midnight prit la parole, parlant à l’organisateur de la Réunion. Elle soutenait Tommy et l’aimerait quoi qu’il arrive. Le sioux eut les larmes aux yeux devant leur amour réciproque, mais aussi à cause du vent glacé qui lui soufflait dans la tête depuis tout à l’heure.

« Tommy, la question est la suivante : Vas-tu reprendre la cape ? Si oui, quelle sera ta nouvelle identité ? Quoi qu’il en soit, je serais toujours là pour t’aider dans les moments difficiles. Je te contacterais prochainement. »

Puis John se tourna vers Azrael, encore pensif après cette rencontre avec son ancien maître :

« Il faut que je te remercie pour tout ce que tu as fait pour Gotham Azrael. Tu sais le respect que j’éprouve pour toi, et celui-ci a grandi après que tu aies avoué à Batman ses quatre vérités. Sache qu’en cas de coup dur, ma grosse carcasse sera présente à tes côtés. Midnight, prend bien soin de toi, fais pas de bêtises. On se reverra sûrement un jour ou l’autre. »

Il adressa un clin d’œil à la jeune fille avant de tirer une flèche-grappin sur un immeuble avoisinant et de disparaître dans la nuit noire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Lun 30 Jan - 19:30

Bordel. Y'avait pas d'autre mot pour décrire ce qu'il se passait cette nuit là. Un simple rendez vous amicale s'était transformé en un affrontement verbal sans noms. Apparemment, tous ici présent avaient des comptes à régler avec le chevalier noir. Il était la cible et pourtant il parlait comme s'il était le chasseur. Même si il était largement dominé par le nombre, et certainement la force de frappe, le protecteur de Gotham ne chancelait pas. Et dans un dernier avertissement, un dernier regard, un dernier soupir il s'en alla. Volant dans la nuit noir. Voguant après sa quête de justice implacable. Sa justice. C'était un peu trop personnel au goût de Tommy. Ce type avait beau être le plus grand "Super-héros" de tous les temps, être capable de prouesses dignes d'un Dieu, faire parti d'une équipe de sur-humains protecteurs de la terre, il n'en restait pas moins un homme. Et de ce fait il était l'égal de toutes les personnes ici présentes. Malheureusement, il ne l'entendait pas ainsi. Lui qui s'était tant battu dans sa vie parlait comme si il était le seul à avoir souffert de la sorte, comme si il était le seul capable de faire ce qu'il fait. A une époque, c'était vrai. Il était le seul. Il avait fait bouger les choses par sa seul force. Lui seul était capable d'endurer. Mais les choses ont changées. Désormais, une nouvelle génération de héros a vu le jour, plus téméraire que la première, plus casse cou, plus jeune et peut être même plus têtue encore que tous les membres de la Ligue de Justice réunis. Azrael, Midnight, L'Iroquois,... Tous faisaient parti de cette nouvelle ère. Tommy lui aussi en a fait parti. Combattant sous le masque de Red X. Mais même si il se sentait un peu responsable de la mort de Davis, même si il avait souffert le martyre, même si il avait été seul, même si il avait admis n'avoir été qu'une simple petite merde arrogante, il avait décider de rester. De faire front. Peu importe que le pseudo "Big Boss" de la ville lui interdise de reprendre le masque. Ce mec, il ne le connaissait pas. Non seulement il ne comptait pas abandonner ici, mais en plus de ça, il comptait devenir quelqu'un d'autre. Un grand homme a dit un jour qu'il fallait se fixer des buts avant de pouvoir les atteindre. Ce soir, Smith en avait un.

-Tu as raison Midnight. Mon avenir m'appartient. Et c'est également à moi qu'il appartient de le prendre en main.... Peu importe ce que peut me dire Batman, je sais ce que j'ai a faire. Pour ça j'ai besoin d'aide. De TON aide Azrael. Je sais qu'on s'entend pas forcément très bien toi et moi, mais c'est surement l'occasion de s'améliorer sur ce point. Je te demande de m'accepter comme élève, peu importe ce que j'ai a enduré. Alors, tu marches où pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Mar 31 Jan - 20:32

Et Batman termina par un discours totalement égoïste, infondé, pathétique et tant d'autres qualificatifs peu flatteur. Mais contrairement à ces gosses qui ne comprenaient rien, c'était de voir un homme chuter, ramper misérablement en tentant de se raccrocher à sa gloire d'antan ... Bruce Wayne n'était plus rien, si ce n'est ce genre de mégalomane qu'il leur arrivait de combattre, et Batman devenait grotesque. Le plus triste, c'est qu'il avait de quoi lui répondre : Joker ne s'était jamais tenu aussi tranquille depuis que le chevalier noir avait quitté la ville, tout Arkham était relativement calme quand la chauve-souris n'était pas là pour les harceler. Non, Azrael et les autres n'avaient pas fait que maintenir le statu-quo et si Batman aimait tant sa ville que cela, la meilleur chose qu'il pouvait faire pour elle, c'était la quitter.
Mais il quitta la scène pour emporter le point avec lui, bientôt imité par un Iroquois aux réactions étranges, mais peut être pas si mauvaises.

L'Ange Exterminateur se retourna brusquement vers Tommy, lança un regard à Midnight.

" Il faut que tu comprennes une bonne fois pour toute une chose Smith. Tu ne joues pas, et ne joueras probablement jamais dans la même catégorie que Batman et moi. Et ni toi, ni Midnight ni l'Iroquois ne devaient vous amuser à penser que vous pouvez lui faire la morale et lui manquer de respect. Ce n'est pas parce que je le fais, que vous pouvez vous le permettre. Tant que vous vous nourrirez de l'illusion que vous êtes capables de le battre, alors vous perdrez. Vous lui reprochez d'être parano, trop étriqué d'esprit et arrogant et à moi aussi d'ailleurs, mais c'est justement ceci qui fait qu'on ne joue pas dans la même catégorie. Batman est l'être le plus paranoïaque qui soit au monde et c'est ce qui fait qu'il s'attend analyse, anticipe et réagit à n'importe quelle situation. Moi, je suis la rage, une force de combat qui se décuple à mesure qu'il se libère et c'est pour ça que personne ne me tient tête. Et crois moi, ce n'est pas un effet de style ..."
dit il en lançant un regard à Midnight.

Puis il s'avança vers le jeune homme.

" Avant que je ne te donne mon accord, il me faut t'expliquer deux trois trucs. Tu ne seras pas mon élève, tu seras mon esclave, mon chien. J'ordonne, tu obéis. Tu te rebiffes, je te met au chenil. Tu vas en baver, tu vas pleurer, tu vas souffrir : physiquement et moralement. Si tu t'engages, tu n'auras pas le droit d'abandonner où alors cela vous voudra dire que tu grilles ta dernière chance et je serai obligé de te faire enfermer. Ce n'est même pas dit que tu survives, mais si tu viens à bout de cet enfer, alors tu auras le droit de porter le costume de ton choix et d'être un justicier digne de ce nom."

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Jeu 2 Fév - 22:59

Midnight lança un petit sourire à l'Iroquois qui repartait déjà, emportant avec lui son arrogance et sa grande gueule. Mais au fond, il n'était vraiment pas méchant et la petite phrase de la fin fît plaisir à la jeune blonde. Oui elle prendrait soin d'elle. Son regard resta perdu pendant quelques secondes avant de croiser les bras sans trop oser fixer Tommy pour ne pas recevoir de plein fouet l'effet attractif du jeune homme qui ne cessera de la faire chavirer. Midnight voulait mettre en pause ses sentiments pour l'instant et se concentrer sur les regards insistant d'Azrael, que signifiaient-t-il ? Elle ne dit rien quant au discours du Justicier en blanc avec Tommy. C'était une affaire à régler entres hommes et Midnight n’interférerait pas dans leurs affaires, elle n'en avait ni l'envie, ni le temps. Elle songea que c'était certainement passager, Midnight avait eu presque le même rapport avec Azrael au début parce que tous deux avaient leur fierté, leur mode de fonctionnement mais, au final, ils s'étaient vraiment rapprochés et étaient devenus amis malgré tous ce que ça a coûté par la suite...Midnight eut très mal d'un coup mais espérait que Tommy serait plus habile dans sa relation avec lui.

Mais la suite des propos d'Azrael fit frissonner la jeune blonde qui tremblait rien qu'en songeant à ce que pouvait faire Azrael à Tommy pour le former. Elle n'avait que l'expérience de Batman mais déjà que lui n'était pas très chaleureux, Azrael le serait certainement encore moins de ce côté là. Midnight ne protesta pas, ne dit rien. La décision ne lui appartenait plus. Elle s'assit sur le rebord de la plaque commémorative de la statue et écouta attentivement, curieuse de connaître les réactions de chacun. Mais elle frissonnait de trop et ne pût s'empêcher de bégayer :
-Peut-être que...Non, rien, laissez-tomber.
Midnight se ravisa, sentant déjà le drame. Tommy n'allait peut-être pas apprécier que sa propre petite amie le laisse se faire traiter en esclave par son ami. Mais comme elle l'avait dit, elle espérait qu'il savait ce qu'il faisait, que son avenir lui appartenait et qu'il saurait mesurer les conséquences et ce, Midnight ne pouvait rien y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Ven 3 Fév - 16:47

Tempérance n'avait plus rien à faire dans cette conversation. Et elle le savait. Un silence de mort s'était imposé après la réponse d'Azrael. Tommy était déterminé. Sa réponse avait été plus violente qu'il ne l'avait imaginé. Mais il voulait en baver. Il allait prendre très cher et il le savait. Il l'avait décidé.

-Je t'ai dis que je serais prêt à tout. A encaisser tout ce que t'auras à me donner. Alors fais péter. J'en suis. Je serais ton chien. Tu veux me faire couiner ? Vas-y je t'en pris. Je suis préparé à ça. Tu pourra me faire subir tout ce que tu veux. Je sais dans quoi je m'aventure. Tu peux me faire vivre l'enfer. Ça tombe bien, je veux y aller. Maintenant à toi de me dire comment on s'y prend. Je suis sur que j'habite pas en face de chez toi et que c'est pas open bar pour y entrer...


Midnight restait dans son coin. Tommy l'avait presque oublier. Il était focalisé sur son interlocuteur, grand, puissant, imposant, effrayant. Et s'il pouvait avoir un tel monstre comme maître, ça serait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Lun 6 Fév - 21:18

Azrael s'avança d'un pas vers le jeune garçon, parce que c'est ce qu'il était : un gamin et après l'entraînement, s'il s'en sortait il serait un homme.

" Demain. Je te fais rentrer à Arkham City. Pas de costume, pas de gadgets, pas d'armes rien du tout. Tu seras seul, avec tes poings, tes pieds et ton cerveau. Là bas, tu devras faire avec la misère des innocents, avec la violence par nécessité pour manger, trouver un toit et survivre et celle gratuite que nous combattons. Tu apprendras à différencier tes adversaires et à les comprendre en étant mêlé à eux. Tu comprendras par toi même que certains combats sont perdu d'avance, et qu'il faut réfléchir au lieu de foncer dans le tas. Parce que tu seras seul, sans personne pour venir te seconder. Pas d'Azrael pour s'occuper des gros durs, pas de Midnight pour aller libérer des otages pendant que tu affrontes les kidnappeurs, tu devras tout faire par toi même."

Smith comprenait il toute l'étendue de ce qu'impliquait sa nouvelle situation ? La responsabilité, la nécessité d'être fort et les morts qui viendraient parce qu'il ne pourrait pas tous les sauver.

" T'auras juste une balise pour que je puisse te contacter. Je viendrais te trouver de temps en temps, mais ne t'avises pas à me sonner pour rien. Je te donnerais aussi des missions à accomplir. D'ailleurs ta première sera de trouver les prisonniers politiques, les innocents et de leur trouver un abri décent dans Arkham et de t'assurer de sa protection."

Et qu'allait dire Midnight ? Aucune idée, mais c'était entre Azrael et Tommy.

" Tu acceptes ?"

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   Lun 6 Fév - 21:56

[HRP : Je saute ton tour Midnight pour ne pas ralentir le dialogue]

- Demain. Je te fais rentrer à Arkham City. Pas de costume, pas de gadgets, pas d'armes rien du tout. Tu seras seul, avec tes poings, tes pieds et ton cerveau. Là bas, tu devras faire avec la misère des innocents, avec la violence par nécessité pour manger, trouver un toit et survivre et celle gratuite que nous combattons. Tu apprendras à différencier tes adversaires et à les comprendre en étant mêlé à eux. Tu comprendras par toi même que certains combats sont perdu d'avance, et qu'il faut réfléchir au lieu de foncer dans le tas. Parce que tu seras seul, sans personne pour venir te seconder. Pas d'Azrael pour s'occuper des gros durs, pas de Midnight pour aller libérer des otages pendant que tu affrontes les kidnappeurs, tu devras tout faire par toi même. T'auras juste une balise pour que je puisse te contacter. Je viendrais te trouver de temps en temps, mais ne t'avises pas à me sonner pour rien. Je te donnerais aussi des missions à accomplir. D'ailleurs ta première sera de trouver les prisonniers politiques, les innocents et de leur trouver un abri décent dans Arkham et de t'assurer de sa protection. Tu acceptes ?

Ça commençait fort. Comme s'y attendait Tommy d'ailleurs. Il savait qu'il n'en sortirait pas indemne. Il allait en bouffer. Ça allait être hardcore. Il y aurait du sang et des larmes, mais il était prêt. Prêt à tout.

-Je t'ai dis que je serais capable d'endurer tout ce que tu as à me proposer. S'il faut survivre je survivrai. S'il faut courir, je courrai, s'il faut se cacher, je me cacherai, s'il faut protéger, je protégerai. Alors envoie moi dans Arkham City si tu veux. J'irais, je respecterais tes règles, aussi injustes soit-elles. Peu importe ce que je devrais faire, je le ferais. J’obéirais. J'accepte ta proposition Azrael. Maintenant si tu permets, je vais me retirer. Contacte moi demain. Donne moi une heure, un endroit, des consignes, des règles, des directives. J'y serais. Je le ferais.

Et sans attendre, sans adresser un seul dernier regard à Midnight ou au justicier à la croix, le jeune garçon marcha le long de la rue, pour rentrer chez lui. Une longue et dure aventure l'attendait. Et il devait s'y préparer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Réunion du soir [PV : Réseau]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion du soir [PV : Réseau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» réseau digicel
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Lady Gotham-