RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Le début....(Privé Smith and Wesson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphanie Brown/ Spoiler

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 09/11/2008
Nombre de Messages : 949
Autres Comptes : Bane
Vous à Gotham : Portée disparue de la circulation. "Hypnotisée" par la Ligue des Ombres via un masque....
Citations : To The Spoiler Belongs The Victory

MessageSujet: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Lun 19 Déc - 12:38

Gotham City

23 heures 20. Bar homosexuel le Heaven's Gay.

Le Heaven's Gay est une boite gay situé à Gotham City dans le quartier Harvey Milk en l'honneur du premier politicien qui s'est déclaré ouvertement homosexuel et qui défendait la cause des gays: par ailleurs un film récent était sorti au cinéma puis fut l'objet d'un débat, mais là n'est pas le souci.
Le soir, surtout le samedi, le club était rempli, car avec le nombre d'homosexuels en Amérique, il était évident qu'à Gotham, il devait y en avoir, c'était automatique, bien entendu.
Il fut un concurrent assez rude pendant plusieurs mois avec une autre boite de nuit uniquement composée de femmes mais qui remporta la victoire à la fin car dans la boite de nuit concurrente, c'était un milieu assez féministe et que finalement, les femmes allèrent par la suite dans la boite gay car elle se sentait à l'aise avec les homosexuels par la suite...

Cette boite était parfaite pour être un lieu de rendez-vous concernant des informateurs et ce soir, cela n'allait pas déroger à la règle car, deux jours avant, dans un appartement bien spécifique situé dans Gotham, une personne avait normalement reçu par colis apporté personnellement jusqu'à chez elle et qui contenait un document qui lui indiquait clairement et simplement:


document a écrit:
« Bonsoir, mademoiselle, je sais qui vous êtes et ce que vous avez pratiquée par le passé, je ne suis pas un ennemi et je ne cherches pas à vous faire du mal. Si je vous ai écris, c'est parce que je pense vous faire confiance et uniquement à vous. Je sais que vous avez été à Arkham City pendant un certain temps pour infiltrer par la suite le Pingouin, malheureusement, votre infiltration pour la presse de Gotham n'a pas durée longtemps et vous fûtes obligée de sortir d'Arkham City avec l'aide d'autres personnes: je ne vous dit pas les noms ici mais le fait de savoir que vous étiez avec Dan Cutter indique à quel point je sais beaucoup de choses que peu de personnes savent.

Retrouvez-moi au Bar du Heaven's Gay, samedi soir à partir de 23 heures: à l'entrée, dites que vous chercher Omar Milk, on vous laissera passer, allez au comptoir et demander au Barman une boisson nommé The Empire Milk, il me préviendra et je vous rejoindrais personnellement, mais rester toujours au comptoir.
Je vous donnerais des renseignements qui pourraient vous aider dans votre quête de la vérité

Cordialement, un ami. »

Si cette personne suivait les conseils, alors elle trouverait « l'ami ».
La boite était composée d'une grande salle auquel l'entrée était surveillée par plusieurs hommes musclés chargés de faire entrer ou refuser les personnes et une fois entrée à l'intérieur, un escalier amenait les visiteurs à un étage supérieur qui était la grande salle auquel se trouvait au milieu la piste de danse, l'estrade se trouvait au fond et c'est là que se déroulait les danseurs dont la plupart étaient habillés comme les Village People, à gauche se trouvait les tables et les chaises et à droite de la piste de danse se trouvait justement le bar et le moyen pour passer du bar aux tables était tout simplement un petit pont qui était juste au dessus de la piste de danse et qui facilitait les serveurs pour passer d'un coin à un autre de la salle.
Plusieurs personnes, que ce soit des hommes et des femmes se trouvaient dans la salle: les hommes étant majoritaires, bien entendu puisque c'est une boîte gay, les femmes étaient admises aussi.

Ce soir allait se jouer le début d'un éventuel scoop pour un ou une journaliste, peu importe mais si cette personne était assez intelligente, alors à long terme, elle pourrait tirer gros, mais tout dépendra de la réaction de la personne qui était « invitée » ce soir....

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.youtube.com/StephsVoice
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Mer 21 Déc - 22:02

Theodora avait accueilli la venue du coursier avec curiosité et méfiance. Elle n'avait rien commandé, et n'attendait aucune livraison particulière. Elle signa le bon de livraison et ouvrit précautionneusement le courrier. Une proposition. Mais comment ce mystérieux expéditeur savait pour elle à Arkham? Les seuls à être dans le secret des dieux étaient Knox, Dan Cutter, Catman et le Pingouin. Comment cette information avait-elle pu filtrer? Et il savait pour Dan!

Oulah, au vu des récents évènements, elle se méfiait des propositions trop intéressantes. La dernière en date lui avait été offerte par son ancien patron et s'était soldée par un passage à tabac en règle dont elle avait mis plusieurs jours à se remettre. Elle regrettait le temps où Catman était auprès d'elle, présence discrète mais tellement rassurante. Maintenant il était loin, reparti vers ses lions, la terre à qui il appartenait vraiment, et elle pas.

Elle parcourut le papier, et le fait qu'elle connaisse le club en question la rassura. Au moins on ne lui donnait pas rendez-vous dans une ruelle sombre, dans un quartier pourri. Elle avait quelques potes gay depuis la fac, qui l'avaient emmenée dans leurs virées à l'occasion. Après un rapide coup de fil, elle réussit à en mandater deux qui veilleraient discrètement sur elle. Le moment venu, elle rentra avec eux après avoir annoncé son sésame, avec une jupe en jean et un t-shirt flashy, histoire de faire couleur locale. Elle aimait bien l'ambiance des boîtes gay, pouvoir rigoler et s'amuser dans une ambiance sympa, sans se faire regarder comme un bout de viande. Ses deux accolytes s'installèrent à une table, pendant que Theodora allait s'accouder au comptoir. Elle sourit alors au serveur, et commanda.

Un Empire Milk s'il vous plait...


Elle observa le barman hocha la tête et observa la salle du coin de l'oeil, guettant la venue de son mystérieux informateur.
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie Brown/ Spoiler

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 09/11/2008
Nombre de Messages : 949
Autres Comptes : Bane
Vous à Gotham : Portée disparue de la circulation. "Hypnotisée" par la Ligue des Ombres via un masque....
Citations : To The Spoiler Belongs The Victory

MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Mar 27 Déc - 15:10

Le barman entendit la commande de la cliente: un Empire Milk. Le Barman prépara la boisson en question et lui donna. Wesson attendait et pendant ce temps-là, le barman quitta le comptoir après qu'un autre ait pris sa place, le temps de servir avec un plateau et de faire le tour des tables pour prendre commande jusqu'à ce qu'il s'arrête à un client assez particulier auquel il fit juste un petit signe de la tête: ce client l'avait vu au loin, accompagnée de deux autres personnes: Hm....la méfiance au plus haut point mais pour une personne qui a été à Arkham City, qui a infiltré le Pingouin et qui en plus, s'est faite avoir au point de faire appel à Catman, cela se comprenait parfaitement. Pour le client « particulier », il le savait qu'elle ne viendrait pas seule et le Barman qui lui prévint était le moment d'aller la voir: après tout, il l'avait contacté, c'était pour des raisons bien particulières.

Il se leva et on pouvait un peu son physique: entité humaine de sexe masculin, cheveux courts et noirs, à vue de nez, il avait la quarantaine, personne a part lui ne savait si il était hétéro ou homo et d'un côté, pour ce qu'il allait faire, pas besoin puisqu'il n'en avait rien a foutre, le tout habillé d'une tenue civile, comme la plupart des clients de la boîte et portait un gant noir sur sa main droite mais pas à sa main gauche: pourquoi donc ?...
Le client passa le pont juste au dessus de la piste de danse en tournant la tête vers les deux hommes qui avaient accompagnés Wesson avant de la retourner de nouveau face à lui, il passa à côté de trois gays dont l'un qui tenait son compagnon avec sa main sur la fesse gauche. Lorsqu'il avait traversé le petit pont, il était observé par quelques regards avant que ces regards en question se détournent pour retourner à leurs occupations: pour l'instant, il était tranquille et sortit un petit paquet de pastilles dont il en sortit une pour se la mettre dans sa bouche avant de le ranger de nouveau dans sa poche.

Il s'avança tranquillement vers le Comptoir comme n'importe quel client et prit une chaise haute juste à côté de Théodora Wesson, cette dernière devait surement pensée que c'était lui mais rien n'indiquait puisqu'il y avait d'autres personnes qui étaient arrivées au Comptoir. Le Barman qui s'était absenté pour prévenir l'informateur, revint au Comptoir et se posta juste devant Wesson tout en préparant une deuxième boisson et lorsqu'il la termina, il amena le verre face à elle mais garda une main dessus avant de le faire glisser vers le client d'à côté de la journaliste: l'informateur prit le verre et remercia le Barman, il est à noter qu'il n'avait passer aucune commande.


« Ce n'était pas indispensable, la présence de vos deux collègues qui sont à la table 6 pour cette boîte, d'autant plus qu'ici, il y a énormément de monde qui, dès le moindre souci, montre un énorme élan de solidarité surtout quand il s'agit d'une agression envers une serveuse: j'ai assisté à cette solidarité avec tous les clients de cette boite qui ont attrapés les agresseurs d'une serveuse et les ont virés dehors avec un appel de la police entre-temps pour finalement les récupérer ligotés comme du saucisson, vérifiez dans votre édition du début de ce mois-ci si vous avez des doutes.
Et pour vous répondre à votre question avant même que vous la posiez, je suis la personne qui vous a contacté et cela me fait plaisir de vous voir ici, mademoiselle Wesson: au moins, j'ai encore un espoir.... »


Quoi de mieux pour débuter une conversation d'un côté; l'homme fit craquer sa pastille dans sa bouche, prit une gorgée de son verre avant de le reposer, attendant la réaction de la Wesson.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.youtube.com/StephsVoice
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Jeu 29 Déc - 19:10

Sitôt qu'elle avait passé sa commande,elle sut que son mystérieux informateur n'avait pas menti. Elle observa d'un air faussement distrait le manège des serveurs tout en commençant à siroter son cocktail. Vraiment pas mal! Elle se détendit un peu en entendant une chanson qu'elle aimait bien dont elle marqua le mouvement du bout des doigts sur le comptoir. Un peu d'action, mais pas dangereuse, c'était tout ce dont elle avait besoin ces derniers temps. Elle avait besoin de se distraire, mais sans souffrir. Elle se sentait en sécurité ici, bien entourée avec des mecs qui s'amusaient sans se prendre la tête, et ses deux potes qui roucoulaient amoureusement à leur table. Elle avait passé ces derniers jours terré chez elle, et voir un peu de monde lui fit du bien. Rien qui ne le lui rappelle...

Du coin de l'oeil elle observait les allers et venues des clients au comptoir, guettant celui qui pourrait être son contact. Il y eut d'abord un grand blond bodybuildé qui avait abusé de l'autobronzant, mais il prit son verre et retourna dans la salle sans même lui accorder un regard. Elle revit le premier barman revenir à sa place habituelle et glisser un verre à son voisin de tabouret alors qu'il n'avait rien commandé, ainsi qu'un regard dans sa direction qui semblait dire "C'est lui". Elle se tourna légèrement et ses interrogations furent confirmées quand l'homme lui adressa la parole.

Elle fut surprise qu'il commence leur conversation en parlant de la présence de ses deux amis, et de la solidarité des boîtes gay, qu'elle n'allait pas remettre en question. Elle aspira une nouvelle gorgée de son cocktail et prit la parole.

Comme vous connaissez mon passé, vous savez maintenant que je suis un peu plus... réservée à l'idée de me jeter dans la gueule du loup sans renfort... Ce sont simplement deux amis à moi qui jette un oeil sur moi au cas où... On est jamais trop prudent! Pourtant, je dois dire que l'endroit est bien choisi, ça change des bars miteux ou des coins de rues glauques. Parler affaires sur fond de disco endiablé m'a toujours emballée. Pas vous?

Elle fit une pause de quelques secondes puis continua

Alors... pouquoi m'avez vous fait venir ici? Qu'avez-vous à me proposer?
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie Brown/ Spoiler

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 09/11/2008
Nombre de Messages : 949
Autres Comptes : Bane
Vous à Gotham : Portée disparue de la circulation. "Hypnotisée" par la Ligue des Ombres via un masque....
Citations : To The Spoiler Belongs The Victory

MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Mer 4 Jan - 19:57

« Hé bien, c'est très simple: comme vous le voyez, je suis quelqu'un qui sera bientôt en « fin de service » et malheureusement, la fin de service signifie la mort dans 95 % des cas, les 5 % restants signifiant les travaux forcés jusqu'à la mort dans un lieu auquel aucun être humain ne voudrait être.
Je vous ait appelé parce que d'une part, je sais que vous faites partie des rares personnes à être entrée dans Arkham City pour donner des infos aux habitants de Gotham sur les activités des différents gangs; c'était bien tenté et très très risqué, heureusement que vous aviez Alexander Knox et votre ami noir Dan Cutter, de ce fait, j'ai analysé votre cas et il m'a semblé logique de faire appel à vous pour vous permettre de booster votre carrière d'une part tout en m'assurant bonne conscience avant d'y rester pour de bon, et d'autre part de m'assurer la sécurité de plusieurs personnes par des personnes telles que vous.
Donc en gros, je vous donnes des infos fiables et en retour, vous me garantissez ce que je vous demande en retour, c'est gagnant-gagnant pour les deux partis. »


Soudain, la musique s'arrêta, laissant la possibilité que la discussion auquel l'informateur et Wesson mène pouvait être entendu par beaucoup de gens, alors il s'arrêta, attendit qu'une autre musique se mette en marche pour reprendre la discussion, durant le silence, il regarda autour de lui pour vérifier si il n'y avait pas les « Autres » et dès que la nouvelle musique se mit en marche, ca tombait bien une musique de Party Rock de LMFAO, reprit la conversation.

« Veuillez m'excuser, je vérifiais les environs: c'est le prix à payer pour avoir travaillé dans les renseignements pendant 20 ans; donc je le dis: je vous file des infos toujours fiables, vous pourrez toujours vérifier si vous le voulez, mais cela sera une perte de temps pour vous, et vous me promettez que vous me rendrez les services que je vous demanderez de temps en temps: si vous vous démerdez bien, vous aurez les meilleures infos que vos collègues journalistes: enfin si on peut appeler ça des collègues, car sur les 100 journalistes présents dans le Gotham Globe, il n'y en a qu'une dizaine qui soient véritablement neutres, tout le reste sont pratiquement des taupes pour le « Service », ou bien pour les Falcone: tenez si je vous dis Rupert Thomas, Jackson Chapelle ou bien Théodore Smith, trois journalistes qui sont a la solde des Falcone mais dont vous n'auriez jamais soupçonnés; si vous voulez des preuves de leur corruption, allez a la 36e avenue dans le restaurant chez Sodeim à 22 heures demain soir, ils recevront leurs pots-de-vins là-bas.
Voilà un petit aperçu de mes talents d'informateur dans Gotham City: même Batman l'ignore car il a autre chose à foutre. »


Il reprit une gorgée puis une autre, puis encore une autre et encore une autre auquel il termina son verre qui fut maintenant vide, il prit une pause avant de reprendre la parole, il regarda la jeune femme: même si elle avait un physique qui pouvait plaire, il n'était pas du tout attiré et à vrai dire, avait mieux à faire que de penser au sexe, surtout quand votre vie s'arrêtera bientôt alors autant faire un maximum de choses qui peuvent infliger des dégâts à d'autres personnes.
Il sortit de nouveau son sachet de pastilles dont le nom était « Les amis des pêcheurs »: une marque de pastilles à la menthe d'origine française et une fois sa pastille dans sa bouche, il le garda dans sa main gauche: celle qui n'avait pas de gant noir contrairement à celle de droite et se tourna vers Smith and Wesson:


« Avant toute chose, je veux m'assurer d'un point: ce soir, les infos qui vous seront révélés devront rester privées: aucune autre personne que nous deux ne devra savoir ce qui a été dis ce soir, pas mêmes vos deux copains car si ils savent la moindre petite info même minime en paieront le prix fort qui sera la mort donné par les « Nettoyeurs ». Êtes-vous prête à entrer dans une arène auquel l'enjeu sera de taille et dont soit vous y gagnez et dans ce cas, la récompense sera considérable à long terme, soit vous y restez pour toujours.
Si vous ne vous sentez pas prête, alors vous pouvez toujours vous retirer du terrain et reprendre une vie normale, dans ce cas, vous ne me reverrez plus jamais, je tiens à vous prévenir que vous allez entrer dans une voie sans possibilité de revenir en arrière, les événements d'Arkham City chez le Pingouin vous ont donnés un petit aperçu, je pense: Êtes-vous réellement prête ? »


Si l'informateur posait cette question, c'est qu'il voulait la mettre en garde que ce qu'elle allait éventuellement savoir ce soir et à l'avenir à long terme la mettrait sur quelque chose de gros, très très gros auquel même Superman et Batman réunis n'auraient jamais réellement pensés, maintenant qu'allait-elle en penser ?

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.youtube.com/StephsVoice
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Jeu 5 Jan - 20:56

Elle écouta le petit speech de son interlocuteur avec intérêt. Visiblement, il était bien, voire très bien informé. Il savait pour Dan, il savait pour Knox... Les choses étaient claires, soit elle avait affaire à un pro, soit à un psychopathe. Mais le mec avait l'air réglo et sérieux. Pourtant, elle tiqua lorsqu'il lui parla de sa fin de carrière, un choïa trop mélodramatique. Mais lucide, sachant pertinemment que même le meilleur des journalistes ne rechigne pas à dévoiler un scoop qui le fera briller. N'empêche que sa proposition avait quelque chose d'alléchant. Des informations de l'intérieur, et qui semblaient être de première main... de quoi mettre de l'eau à la bouche au plus aguerri des reporters.

Elle était suspendue à ses lèvres, attendant la suite des informations comme un chien qui bave devant un os, mais avec plus de dignité, lorsque la musique s'arrêta. Elle sursauta légèrement et mit quelques secondes à comprendre pourquoi son interlocuteur s'était arrêté de parler. Elle fit donc de son mieux pour contenir son impatience, avant que la chanson suivante ne démarre. Ses yeux se plongèrent dans ceux de son interlocuteur afin qu'il continue et qu'il lui dévoile la partie immergée de l'iceberg. Elle fut un peu déçue qu'il ne soit pas plus explicite, et la conversation changea pour s'aventurer sur un autre terrain. Il parla du milieu des journalistes sur Gotham, que quasiment tous les grands noms étaient tous pourris,et il lui donnait même l'occasion de le vérifier par elle-même. Elle se nota mentalement la date et l'heure du rendez-vous et se promit d'y jeter un oeil.

Elle resta sans ciller jusqu'à ce qu'il ait fini de parler. La proposition était de plus en plus belle, mais il partit dans une envolée mélodramatique sur les dangers de ce dans quoi il l'engageait. Il allait y avoir du danger, et elle allait nager en eaux troubles. Elle avait commencé à faire quelques vagues avec ses articles, mais c'est vrai qu'à part ses photos d'Arkham, elle n'avait plus déchaîné la critique. D'un autre côté, ses pensées revinrent vers Tom, son garçon. Maintenant qu'il vivait avec elle, qu'elle en avait la garde, il devenait une cible, un point de pression trop facile. Qu'elle paie et souffre pour avoir été trop loin, elle l'acceptait et avait testé : ça fait partie des règles du jeu. Mais que lui paie pour ses conneries, hors de question. N'empêche, il vivait à Gotham, dans une bonne école, entouré de gens qui étaient là pour le protéger et s'occuper de lui. Elle savait aussi qu'elle pourrait l'envoyer chez sa mère en cas de problème.

Elle prit une profonde inspiration, sa décision était prise.

Ok, je marche. Je ne fais pas ça pour la gloire, même si aucun journaliste ne crache sur un de ses articles en première page qui fait la polémique ou qui provoque le scandale, je ne dis pas, mais si vous et moi on peut arriver à mettre des coups de pied dans la fourmilière, et lever quelques lièvres, ça me va. Comme vous l'avez dit, trop de mes collègues se laissent porter par les évènements et ont peur de faire des vagues. Moi je suis un requin, je chasse au sang. Je rentre dans l'arène.
Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie Brown/ Spoiler

Justice
Justice
avatar

Date d'Inscription : 09/11/2008
Nombre de Messages : 949
Autres Comptes : Bane
Vous à Gotham : Portée disparue de la circulation. "Hypnotisée" par la Ligue des Ombres via un masque....
Citations : To The Spoiler Belongs The Victory

MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Dim 8 Jan - 0:18

« Très bien, maintenant où vous tenez et aurez ce que vous méritez ou bien mourrez et serait trainée comme une chienne dans la boue ainsi que toutes les personnes qui auront eu connaissances de vous: moi y compris mais je serais mort bien avant, rassurez-vous: mêmes les requins doivent mourir tôt ou tard. »

Il fit signe au Barman et lui parla discrètement dans l'oreille avant que ce dernier ne retourne à son comptoir à préparer des boissons. Une autre musique se mit en marche après une pause de la dernière et reprit de nouveau: durant cette pause, il ne disait rien et regarda comme la dernière fois autour de lui.

« Pour commencer, il est à noter que ce qui s'est passé récemment, pour tout dire de l'attaque d'un groupe nommé Biosyn avec des enfants pris en otage et exécutés un par un et qui ont mis la tête sur Pandora: hé bien, ce n'est pas dû au hasard car d'après le peu que je sais, Pandora, j'en sais pas grand chose pour l'instant mais ce dont j'en suis sûr, c'est que son passé la rattrape, c'est tout ce que je sais pour l'instant mais d'ici une semaine maxi, j'aurais réuni assez d'infos pour savoir ce que Biosyn lui veut véritablement vu qu'ils se sont faits connaître à Gotham.
Bon je crois que j'en ait assez dit pour ce soir, je vais vous laisser mais sachez maintenant que vous devrez garder un œil sur vos proches, que ce soit votre mère, vos amis....et si vous mentionnez ne serait-ce que la moindre petite info a qui que ce soit, je ne leur donnerais pas 48 heures avant qu'ils ne disparaissent avant de disparaître d'ici pour ce soir, voici quelque chose que vous allez faire pour moi, étant donné que vous acceptez mes infos en échange de services à rendre en retour. »


Il sortit de sa poche de l'intérieur un papier avec un mot, un seul nommé Heure et à l'arrière, une adresse et le posa sur le comptoir du bar que Wesson devra prendre par la suite.

« L'adresse vous indiquera une résidence populaire auquel vit une femme qui a une petite fille et qui est seule: donnez lui ce bout de papier en personne et si elle vous demande de qui, dites lui que c'est l'heure tout simplement, ensuite vous devrez prendre une lettre qu'elle vous donnera et pourrez repartir et attendre le prochain lieu de rendez-vous car ce ne sera pas ici en tout cas la prochaine fois.
Sachez que si je constate que vous avez ouvert la lettre pour voir son contenu, alors la prochaine fois sera la dernière entre nous deux. »


L'homme se releva, remit son manteau en place et commença à se retourner doucement avant de s'arrêter et de se retourner de nouveau vers Wesson:

« Ah, encore une chose....Méfiez vous du Capitaine Jack Sparrow si vous tenez à survivre... »

A peine eut-il le temps de dire le mot survivre qu'il reçut un violent coup dans le dos qui le fit trébucher vers le comptoir et pour se retenir, il dut agripper au comptoir auquel il y avait du verre brisé et lorsqu'il se releva, il vit sa main droite auquel du verre brisé fut planté dans son gant noir mais il ne montra pas de signes de douleur, le Barman intervint et emmena l'homme au Gant Noir dans une autre pièce: la fête reprit son rythme, dorénavant, c'était fini pour ce soir entre l'homme au Gant Noir et Théodora Wesson, maintenant il fallait savoir si cette dernière allait accepter cette mission...ou pas, mais quoi qu'il en soit, cela servirait à rien d'aller chercher l'homme dans l'autre pièce puisque ce dernier aurait disparu.
Maintenant, elle était dans une arène de gladiateurs dont le simple slogan est: survis ou crève mais ça, peut-être qu'elle s'en rendra compte à l'avenir.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.youtube.com/StephsVoice
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   Mer 11 Jan - 17:44

Theodora leva un sourcil un peu circonspect lorsque son inconnu lui sortit sa tirade. Décidément, il insistait beaucoup sur les probabilités qu'elle meure, et elle n'aimait que moyennement les images qu'il utilisait pour parler de son futur sort "comme une chienne dans la boue" et autres "les requins doivent mourir tôt ou tard", le titre d'un mauvais James Bond. Cet homme était un poète.

Puis il s'arrêta le temps que la chanson suivante, ce qui eut le dont de l'énerver. Elle n'aimait que moyennement qu'on la mettre comme ça sur "pause". D'un autre côté, elle comprenait qu'il n'ait pas spécialement envie que toute la boite entende ce qu'il avait à lui dire. Néanmoins,ce qu'il entreprit de lui révéler valait le fait de supporter son attitude arrogante. Il l'appâta en lui parlant de Biosyn, et de Pandora, dont les récents coups d'éclat avaient mis Gotham à feu et à sang, Arkham compris. Si il tenait ses promesses, et que les infos étaient solides, et surtout intéressantes, il serait sûr que les Gothamites s'arracheraient le Globe, quêtant désespérément des nouvelles et des informations sur ce qui s'était vraiment passé, ce qui avait plongé leur vie et leur quotidien dans le chaos. Et elle prendrait du galon, elle prouverait à tous ceux qui lui reprochaient son ascension fulgurante à un coup du hasard, d'avoir été là au bon endroit au bon moment à Arkham, qu'elle était une vraie journaliste qui savait mouiller la chemise en cas de besoin.

Elle vit ensuite son contact sortir un papier de sa poche et le poser sur le comptoir. Elle le fit glisser vers elle du bout des doigts et le contempla rapidement, tout en écoutant les explications à propos de ce qu'elle devait en faire. Rien de très compliqué. Limite trop, simplement donner un papier, et transmettre une enveloppe... Putain,elle était pas UPS! Et qu'est-ce que cette enveloppe pouvait contenir? Le secret de la pierre philosophale? Comment faire rouler une voiture sans pétrole ni essence? Qui était vraiment Batman? Elle se retint de hausser les épaules pour ne pas paraître impolie, et rangea soigneusement le papier. Pourquoi pas, après tout. L'homme donnait l'impression d'avoir dit tout ce qu'il avait à dire, jusqu'au moment où, enfilant son manteau, il lui jeta un "Méfiez-vous du capitaine Jack Sparrow". La vache, si ce type avait été crédible jusqu'à présent, le coup de Sparrow était un petit peu too much, et elle commença à se demander si toute cette histoire n'était pas le délire d'un déséquilibré. De quoi voulait-il parler en disant ça? Elle devait craindre un type habillé en pirate? Heureusement, ça ne courait pas les rues, même si Johnny Depp était très sexy dedans. Sparrow... l'hirondelle... oui et? On avait pas fait mieux depuis le "Suis le lapin blanc" de Matrix. Mais alors qu'elle était en pleine réflexion, le type sembla se faire attaquer, ou recevoir un coup. Un peu de verre brisé, peut-être un type bourré qui l'avait bousculé, son verre à la main. Pourtant, tout ceci lui sembla étrange, mais si on avait vraiment voulu se débarasser de lui, c'était plutôt raté. En quelques instants il disparut à l'arrière du comptoir, et autour d'elle, c'était comme si personne n'avait remarqué ce qui venait de se passer. Elle attendit quelques minutes, histoire d'être sûre, puis finit son cocktail cul sec. Elle alla rejoindre ses deux potes pour leur dire qu'elle s'en allait, puis fila dans son appart, ayant soin de vérifier si elle n'était pas suivie. Quelque chose l'intriguait dans toute cette affaire, mais elle était incapable de dire quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le début....(Privé Smith and Wesson)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début....(Privé Smith and Wesson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Next Gen] Liste des PNJ's
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Depths :: Rues de Gotham City-