RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Dim 18 Déc - 11:53

[i]Le ciel était rouge. Rouge sang, même. Il se passait quelque chose. Ne pouvant pas écouter la télévision et ayant renoncer à la regarder sans comprendre, Cassandra ne pouvait pas vraiment suivre les actualités, ce qui ne lui avait jamais causé tort, bien qu'elle soit prête à donner tout ce qu'elle avait pour comprendre les autres, mais aujourd'hui, elle était certaine qu'il se passait quelque chose.

Les animaux ont une sorte de sixième sens qui leur permet de savoir avant les humains qu'une catastrophe va les frapper. Peut être le coté chauve-souris de l'ancienne fille d'assasin était il touché par cet étrange phénomène. En tout cas, elle n'en pouvait plus. Sa patrouille dans les rues de Gotham durait depuis des heures et elle n'avait encore rien vu de répréhensible. Le seul événement notable de la journée était la désertion des rues que les foules avait opérées à une heure donné et le grésillement dans son portable, qu'elle n'avait bien sûr pas pu déchiffrer et qui venait du Ladies.

Ah, si seulement elle était au courant. La curiosité peut se réveler être un trés efficace moteur et Cassandra redoubla d'effort pour trouver ce qu'il se passait. Mais rien. Sa partie de Gotham semblait vide. Au bout d'une heure de recherches vaines, elle décida de quitter ses toits désertés pour rejoindre une autre partie de la ville avec l'espoir de comprendre et s'il se passait quelque chose d'agir. Ses talents de combattante ne serait sûrement pas de refus dans une quelquonque opération ennemie...

( HRPG : Trés petit mais c'est pour l'ouverture on va dire Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Mer 21 Déc - 20:58

Ça première cible après la poignée de main avec son employeur fut l’inspectrice de police Lulla Brgoan. Il préférait avoir les policiers dans sa main que de se les mettre à dos, mais la rencontre s’était plutôt bien passée, si on enlève la résistance, la course dans le couloir et les mains attachées en arrière. Ce fut si plaisant qu’il se promettait de lui rendre visite, si la mort ne la trouvait pas dans le lieu où il l’avait conduit dans cette même soirée. Ce serait dommage de perdre un tel bout de femme.

Mais à la minute où il avait traversé les grandes portes du lieu de rendez-vous, on lui avait remit le pseudonyme de sa seconde mission : Batgirl. On disait d’elle que s’était une jeune femme d’une force incroyable. Autant musculaire que technique, sa méthode était avant tout le combat. Elle était apparue il y a peu, prenant le relais de l’autre jeune femme avant elle. La rumeur voulait qu’elle ne parle pas.

Gédéon s’appuya contre une des colonnes et prit une cigarette entre ses lèvres. Il réfléchissait à la meilleure méthode pour coincer la Batgirl en ayant le moins de blessures possible. Son ventre criait encore sous le coup que la policière lui avait donné pour se libérer ne serait-ce qu’un instant pour fuir au plus loin. Il ne comptait pas encore perdre après seulement le deuxième contrat. La tactique préparée serait le meilleur moyen d’éviter un effluve de sang.

Il pesa les pours et les contres de plusieurs tactiques. Comment peut-on capturer quelqu’un, qui certes possède une base de repos, qui se promène de nuit, qui possède un équipement de pointe technologique et qui se promène dans les airs? Gédéon préférait faire une chasse sur le sol où il pouvait montrer son habileté à sauter les obstacles. Mais dans cette situation, toutes ses cartes ne pouvaient être jouées, il devait tricher, mettre un As dans sa manche. Il sortit un briquet de sa poche en poussant la porte pour se rendre à l’extérieur de la bâtisse. Il n’était pas un fier croyant, mais il avait du respect pour les mœurs des autres. Il alluma sa cigarette en protégeant la flamme qui sortait. Ce genre de rituel le calmait, et du calme il en avait besoin pour créer un plan d’envergure et capturer la jeune femme à l’effigie de Batman. Son regard, masqué par ses lunettes fumées, se posa sur le haut des gratte-ciels. Il cracha un rond de fumée et repris un respire au travers du filtre de sa cigarette. Il passa plusieurs minutes dans cette position, scrutant le ciel à la recherche d’une solution à son problème. La lourde porte de bois s’ouvrit dans son grincement. Gédéon recouvrit son visage de son col et jeta le reste de sa cigarette à terre. Il l’éteignit d’un virement de pied comme si rien ne s’était passé. Il se tourna vers la silhouette qui venait de faire surface de la porte.

«Dit, tu en as une pour moi?» dit-il en désignant les cendres de la cigarette éteinte au sol.

Gédéon fouilla dans son manteau neuf pour lui tendre une cigarette. Il alluma celle-ci en automatisme quand le gars la mit dans sa bouche.

«Vous êtes combien qui ne faisiez rien à l’intérieur?»

«On est quatre, en me comptant dans le lot. Pourquoi?»

«Dans trois minutes on part. J’ai une idée et j’ai besoin de vos bras.»

«On nous a dit de rester ici.»

«Les ordres ont changés.»

Ce ne fut pas long avant que les hommes disponibles furent devant le pavé de la cathédrale pour faire un bout de chemin dans la ville. Ils passèrent chez quelques commerçants pour emprunter un peu de matériel divers autre que les armes dont ils avaient déjà sur eux. Évitant de faire sonner les alarmes sur leur chemin, Gédéon passaient au travers de toutes les portes avec son kit de cambriolage. Les vols n’étaient pas de très grande valeur non plus. Après que tout l’équipement nécessaire à la capture de la chauve-souris fut réuni, ils grimpèrent sur un des immeubles voisins pour observer les toits. Gédéon prit place contre un mur en vérifiant une dernière fois le contenu de son pistolet pendant que deux de ses hommes regardait la ville de son toit avec des longues-vues.

«On voit rien patron.»

«Négatif de mon côté aussi.» répondit l'autre homme qui était appuyé contre la muraille du toit.

«Rien? On change de place, on va réussir à la voir quelque part.»

Ils ramassèrent le matériel et redescendirent dans les rues. À cette heure, rares étaient les passants encore lucide, mais ils se fondèrent dans les ombres à la recherche de leur proie. Ils avançaient rapidement, cherchant secteur par secteur une ombra qui se déplaçait dans la rue, une ombre masquée et signée Batgirl. Quand soudainement, l’un des hommes fit arrêter le groupe à la sortie d’une ruelle non éclairée. Gédéon le rejoignit et suivit la position montrée par le doigt de son homme.

«C’est elle. Préparez-vous, on va la coincer…»

Il répéta le plan dont il avait eu l’idée devant le lieu saint. Ses hommes le quittèrent quand il fit surface dans la rue. Quelques lampadaires éclairaient la place vide. Il l’interpella.

«Hey!»

Il tituba jusqu’au milieu de la rue, se balançant étrangement comme si l’alcool était la cause de son chancellement.

«Toi! Approche s’il-te-plaît! Z’ai à te parler!»

On disait que la Batgirl ne parlait pas, mais est-ce qu’elle comprenait? Il tomba de tout son long dans la rue en agitant la main vers l’endroit où la jeune fille avait disparue. La bouteille, qu’il avait soigneusement dénichée dans les déchets de la ruelle, roula en brisant le silence qui régnait avant sa venue. Il n'avait pas fière allure avec son col, ses lunettes et son manteau, mais ainsi couché sur le ventre, dans la mi-ombre, les signes de son identité étaient à peu prêt toutes cachées contre le ciment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Jeu 22 Déc - 13:48

[i]Batgirl ne s'y trompait pas. Il se passait réellement quelque chose. Et il lui tardait de savoir quoi et de participer. A mesure qu'elle marchait dans les ruelles sombres, certaine de ne croiser personne, l'adrénaline augmentait et elle pressait le pas. Au prochain croisement, elle ne pourrait plus marcher sans être vue et aurait de toute façon besoin d'avancer en sautant de bâtiment en bâtiment avec son grappin si elle ne voulait pas rater l'évenement qui troublait son calme.

Habituée à s'accomoder de toutes les situations et pousser depuis sa plus tendre enfance par ses parents à participer aux situations les plus difficiles et à voir les horreurs les plus tristement réelles, elle vivait dans un monde d'analyse et de réaction selon proportions où le calme régnait et, si elle suivait beaucoup son instinct, elle avait pris l'habitude de réfléchir posément à tout ce qui se passait afin de faire ce qu'elle pouvait faire de mieux et non réagir sur un coup de tête avec son coeur. Tel était l'entraînement assassin.

Mais aujourd'hui, quelque chose la touchait. Ses pulsations cardiaques étaient moins espacées et l'adrénaline déliait ses muscles d'une façon telle qu'elle se sentait comme revigorée, plus forte, épanouie. Pour quelqu'un d'autre qu'elle, ces signes produiraient inconsciemment un certain bonheur et prédirait une bonne journée. Pour elle, qui avait passé de longues heures à étudier le domaine des perceptions jusqu'à connaître ses facettes, c'était le signe que quelque chose se passait, quelque chose de grave et qu'elle le savait inconsciemment. Cette chose roulait comme un orage au dessus de son coeur que ses parents avaient vainement tenter de rendre de glace et produisait des intempéries qui brisait le calme habituel.

Alors qu'elle allait tirer son grappin pour rejoindre le faît d'une banque et ainsi s'avancer plus vite vers une autre partie de la ville plus agitée, le fameux bruit méconaissable que faisait les humains quand ils tentaient de parler l'alerta. C'était étrange, aucun humain ne produisait ce bruit au même ton, ni dans la même gamme, mais les sonorités étaient étrangement les mêmes et on retrouvait parfois la même étrange manie de mettre des espaces toutes les deux notes. Elle connaissait maintenant plusieurs de ces étranges sonorités et savait les reconnaître oralement et graphiquement : c'étaient toutes les lettres et syllables qui constituaient son premier prénom et son nom.

Voilà un monde difficile qu'elle venait à peine d'aborder mais qu'elle regrettait de plus en plus souvent de ne pas connaître par coeur car comprendre ce que venait de lui dire la personne qui l'avait interpellée lui aurait peut être servie. Perplexe, elle regarda la personne tituber en tendant la main vers elle. Aucune tache de sang ne souillait ses vêtements, elle n'avait aucun trou et son cou comme le reste de son corps semblait en bon état. C'était un homme. Elle en conclut qu'il avait du être empoisonné pour marcher ainsi mais lorsqu'il tomba et s'étalga de tout son long sur le bitume, une bouteille lui apporta une réponse à laquelle elle n'avait pas pensé et dont elle se maudit immédiattement. Bien sûr, il était ivre et non empoisonné !

Après une rapide inspection des lieux, Cassandra décida de partir. L'ivre n'était pas en PLS, la position latérale de sécurité mais il était étalé et pouvait encore parler. Sa bouche était située parallèlement au sol donc il n'aurait aucun problème pour vomir s'il tombait en coma éthyllique. Il était d'ores et dèja sauvé et ne méritait donc pas l'attention de la superhéroine qui, ayant bien mieux à faire, après avoir explosé la bouteille d'un coup de Batgriffe tira son grappin sur le bâtiment ciblé. Mais alors qu'elle allait disparaître dans la nuit, son élément, la femme chauve souris s'arrêta soudain. Les gens ivres sont rouges, titubent et lorsqu'ils tombent, essaye de se relever. Elle le savait trés bien car les assassins boivent parfois pour oublier qu'ils sont des assassins. Elle se retourna lentement, tirant un batarang de sa main et curieuse de savoir ce qu'était vraiment le curieux personnage..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Jeu 22 Déc - 20:24

Rampant à terre, il leva la tête en direction de l’interpeller pour observer ses mouvements. C’était une rencontre d’assassin conte assassin. Mais la différence entre les deux pratiquants étaient le commencement de leur formation. La Batgirl était née pour tuer, Gédéon l’avait développé en loisir puisque le premier passage de sa vie était incertain. Mais l’amnésie lui avait fait oublier la provenance de plusieurs cicatrices sur son corps. Les autres s’étaient ajoutées au fils des années passées à courir d’un immeuble à l’autre, exécutant à sang froid ses victimes. Et ce n’était pas tout son temps qui y était consacré. Il le passait en gardant un emploi à temps partiel pour s’occuper un moment durant la journée. Le reste, il surveillait le monde pitoyable qui s’attroupait autour des bars pour oublier leur vie dans l’alcool. Pour les avoir vu aller, il savait comment imiter leurs faits et gestes. Il n’avait pas investi suffisamment de temps dans sa préparation et il ignorait le talent de ses hommes. Il comptait un peu sur la chance pour cet enlèvement, même si un plan s’organisait pendant que l’attention était sur lui.

Elle s’était préparée à s’en aller, ne voyant pas de personne réellement en danger. Ou n’était-ce que de la ruse? Le plan avait mal commencé, la Batgirl se doutait que quelque chose n’allait pas. L’arme au point, elle s’était retournée contre lui. Au moins, la diversion avait marchée, elle était restée dans la rue. Il avait choisi son territoire de chasse. Le chasseur avait son avantage dans la course, il ne restait plus qu’à montrer son jeu et que rien ne va plus. Ses pions avançaient comme il leur avis dit. On voyait des ombres passer d’un côté et de l’autre de la rue. Les silhouettes ne s’arrêtaient pas pour regarder ce qui se passait. Le son d’un couvercle de poubelle qui était tombé à terre se fit entendre. Tout bougeait mais rien ne se passait réellement dans le carré formé par l’intersection.

Il regarda les débris de la bouteille qu’il avait laissé roulée jusqu’au pied de sa cible. Il aurait pu s’en servir comme arme mais l’idée était maintenant en morceaux tranchants éparpillés sur la chaussée. Il se releva tranquillement, ne faisant aucun geste brusque pour ne pas énerver la jeune femme armée. Elle ignorait les raisons de sa présence, et encore plus qui il était. Jamais il ne s’attaquait à ceux qui gouvernaient la ville dans leur bonne action. Mais un contrat était un contrat et l’idée était finale pour lui. Il devait l’attraper et la ramener vivante. Son apparition dans le monde de la criminalité commençait vraiment à se mettre à jour. Il ne comptait pas faire concurrence aux joueurs fous d’Arkham. Il était assez saint d’esprit pour éviter ce genre de catastrophe. Et sa méthode de vivre ne lui donnerait pas de chance sur la gouverne d’une armée improvisée. Il était l’homme de service, l’assassin, un employé de passage. Il faisait tout ce qu’on lui demandait, ou presque.

Gédéon se tenait debout, le visage vers la Batgirl. Ses yeux étaient toujours cachés par ses lunettes fumées, sur le bout de son nez perpétuellement, le jour et la nuit. Son col avait descendu durant sa chute en laissant entrevoir son nez bien dessiné. Il ouvrit les bras sur le côté en signe de soumission. Son manteau de cuire s’ouvrit en laissant apparaître tout le consortium de dessins qui composait le tableau de sa poitrine. Il glissa ses mains derrière la tête et y croisa ses doigts. Il ignorait toujours si elle comprenait la langue, si elle était sourde ou simplement que son vouloir lui interdisait de répondre à ses demandes. Il testa encore une fois le peu qu’il connaissait de son ennemie.

«Je me rends, tu m’as découvert. Je ne suis pas saoul, seulement un peu réchauffé par l’atmosphère qui tombe ici. Aller viens, tu peux m’approcher, je ne te ferrai pas de mal.»

Il observa la réaction de la jeune femme. Il souriait sous son masque noir, les pommettes à demi voilées. Il essayait de gagner du temps pour que ses hommes mettent en place tous ce qu’ils avaient volés le moment avant la rencontre. Le premier mot d’ordre venait d’être dit. Le temps se comptait mentalement dans plusieurs têtes près de la scène. Ils attendraient le second groupe de mot qui suivrait le temps mentionné. Leur nervosité pouvait se sentir de loin.

Gédéon semblait à la merci de la justicière de noir vêtue. Il voulait qu’elle approche. C’était en quelque sorte un apprivoisement de sa proie. Agir lentement, sans mouvement brusque. Lui parler de manière tranquille, aucunement tremblante. Il voulait piquer sa curiosité. Bien qu’elle, selon les rumeurs, un monstre inhumain, tout de sa silhouette et ses gestes étaient incroyablement humains.

«Allez, approche maintenant.»

Il marmonnait dans sa barbe. Derrière le voile opaque de ses lunettes, il pouvait observer sans rien perdre de sa cible. Seulement elle, elle ne pouvait voir ses gestes d’avance au travers. Il était un poker face.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Ven 23 Déc - 11:45

Cassandra avait relativement bien fait de rester. La possibilité que l'homme soit ivre s'amenuisait de secondes en secondes. Au lieu de se traîner à terre vers elle comme quelqu'un qui ne pouvait plus tenir sur ses jambes, il s'était au contraire calmement relevé et avait pris une position confortable assez provocatrice. De loin, la Batgirl s'aperçut que son geste avait dévoilé une partie de son torse et elle resta perplexe. Etait-ce là un signe d'ivresse ? Avait il fait exprés de se dénuder ainsi devant elle ? Mais alors qu'elle allait conclure à un état de folie entraîné par l'alcool qui avait donné envie à l'homme de sentir la nuit sur son corps, elle aperçut des tatouages et son point de vue changea.

Malgré son excellente vision, les conditions l'empéchaient de définir clairement ces tatouages, surtout qu'il semblait en posséder beaucoup. Mais son inspection rapide l'informa qu'il ne s'agissait pas de tatouages portés pour un désir d'appartenance ou un besoin de virilité. En réalité, ces tatouages avaient une signification particulière, et était des dessins précieux. Prudemment, elle s'approcha, toujours armée, à la recherche d'un symbole qu'elle connaissait. Une grande organisation criminelle, le blason d'une famille d'assassin, les armes d'une lignée..

L'homme, qui comme tout le monde n'arrêtait apparemment pas de parler, s'était mis à bougonner quelque chose dans sa barbe et Batgirl n'y prêta pas attention mais ce détail, ajouté aux gestes qu'il faisait et à la position qu'il avait pris, firent penser à la femme chauve-souris que non seulement il la provoquait mais qu'il désirait qu'elle s'avance vers lui. Etait-ce son plan ? Que pensait il faire s'il s'approchait d'elle ? La tatouer ? La battre ? Il avait croisé une femme habilée d'un costume portant le symbole du plus grand justicier de Gotham et avait décidé de risquer sa misérable vie par un quitte en double en formentant un plan pour l'éliminer qui consistait à attendre qu'elle arrive vers lui ?

La fille de David Cain et Lady Shiva avait toujours aimé les défis, les considérant comme trés important et ne pouvait résister aux challenges que la vie lui proposait à longueur de temps. Elle n'avait pas oubliée ce qu'elle voulait faire, et savait que peut être le temps comptait il mais l'attitude de l'homme avait piquée sa curiositée et elle avait la forte conviction que quelque chose d'autre se cachait derrière ce mauvais trappeur armé d'une bouteille vide. Et si elle se rendait aussi utile en réglant cela qu'en allant voir ce qui se passait de l'autre coté de la ville ? Peut être même les deux choses étaient liées ? Un justicier se doit d'imaginer toutes les possibilitées. Et d'y parer, bien entendu. N'ayant pas envie de tomber dans un piège ou de s'approcher trop près du danger sans le maitriser, histoire de ne pas se brûler, elle tira à nouveau sa Batgriffe et fit feu vers l'homme, bien décidée à l'ammener vers elle docilement et s'en servir comme otage s'il était accompagné, ou lui faire assez peur, voir mal, pour qu'il abandonne son dessein quel qu'il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Ven 23 Déc - 21:39

Ils se cherchaient, ils s’attiraient un et l’autre, se doutant des capacités de chacun. Cette première rencontre était très tactique. Un moment de faiblesse et le combat tournait dans l’autre sens. Les principaux intéressés ne se connaissaient pas. Ce qui ajoutait à la méfiance et à la recherche du meilleur chemin à suivre. Les risques étaient élevés, l’homme ne cherchant qu’à capturer sa prise. La blesser diminuerait sans doute le montant final de la transaction. Il espérait ne pas en arriver là. Il adorait les instruments dont il s’était muni avant la rencontre. Des hommes préparés et des accessoires utiles sont placés aux endroits stratégiques de la place. Ça lui donnait une très bonne avance sur son adversaire. Si bien sûr tout était comme il l’avait demandé.

Il essayait de repérer ses hommes parmi les ombres des ruelles. Sa tête ne bougeait pas mais ses yeux fixaient tout à une vitesse remarquable. Et la Batgirl ne reculait pas. Il pensait qu’elle enverrait le batarang comme Batman le fait si souvent. Se serait facile à éviter et le récupérer après pour l’analyse. Mais ce ne fut pas se qui se passa. Elle reprit sa griffe qu’elle avait utilisée pour aller escalader le mur, ne voyant pas la menace qu’il imposait. Ne voulant pas la faire fuir, il s’était relevé pour attirer son attention. Tout avait marché. Mais le grappin fut pointé vers lui et sans hésitation, elle appuya sur la détente. Le seul réflexe qui vint lui sauva peut-être la vie. Les griffes qui formaient la pointe du grappin vinrent entourer son bras droit. Lorsqu’elles se fermèrent sur celui-ci, on pu percevoir un son métallique très distinct. Ce n’était pas le bruit étouffé du manteau qui avait résonné.

Sous le manteau de cuir, le véritable costume de Gédéon se révélait. Outre son torse nu et dévoilé, ses bras était entourés de longs gants, presque des manches, tout de noir. Sous le tissu qui empêchait de voir la forme réelle de ceux-ci se trouvait des plaques d’acier informes. Seul les endroits pliants ou impossible n’avait pas été blindé. Il utilisait rarement cette protection, qui mince elle était. S’était presque superflu mais il se félicitait de s’en avoir muni à cet instant.

Ses sourcils se froncèrent, ses genoux se plièrent pour maintenir son équilibre contre la force opposée. Le métal avait légèrement tordu sous l’impact de la batgriffe. Chaque ondulation pressait sur sa peau. Seule l’immobilité complète des muscles pourrait arrêter la douleur du métal brisé. L’instrument était attaché et maintenu. Il était coincé par cette corde. C’était le moment de passer à la deuxième phase. Il ne tenait pas à s’approcher d’elle, du moins, pas tant qu’elle était en plein possession de ses moyens. Si les rumeurs se confirmaient, il ne donnerait pas cher de sa peau, même si il valait quelques centaines de million. Certes, il dépensait beaucoup, mais il avait ses cachettes. Mais il ne comptait pas aller les chercher. Le vol était plus gratuit que de dévoiler un puit d’or. Il siffla entre ses dents. Le son était strident et clair. Le deuxième signe venait d’être lancé.

Deux hommes apparurent de chaque côté du centre. Un peu en retrait, du côté de la Batgirl. Les deux avaient une main de cachée dans le dos, l’autre maintenait un fusil pointant vers la justicière. Gédéon continuait de maintenir son équilibre pour contrer la force de la corde tendue.

Pour déstabiliser son adversaire, il tira d’un coup. Il profita de l’élan pour plonger sa main valide dans sa botte d’où sortit un petit couteau bien affuté. S’était sans doute son unique chance de se libérer du crochet qui faisait office de laisse. Malgré la douleur, il serra les dents et se mit à essayer de trancher la corde. Mais aucune encoche ne se créait. La corde du grappin était faite pour maintenir un poids relativement élevé. Un simple couteau ne pourrait pas en venir à bout. En faite si, après deux ou trois jours à temps perdu.

Les deux hommes avaient l’air de vouloir atteindre la Batgirl au centre. Mais ils jetaient à tour de rôle un regard apeuré vers la pointe du grappin encore accroché au bras de leur pseudo-commandant.

«Lâche le! Sinon on tire!»

La voix de l’homme tremblait, sa main tout autant. La mise n’était pas assurée, mais il se croyait quand même assez menaçant. Ce genre de calibre était bon pour cambrioler un dépanneur, pas pour se mesurer contre une justicière de ce nom. Ils n’étaient pas assez payés. La mission avait l’air palpitante au commencement, mais on ne rigolait pu. L’action se déroulait maintenant et l’envie n’était plus trop à la rigolade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Sam 24 Déc - 14:10

Evidemment.

Dans le court laps de temps qu'elle avait avant que l'inéluctable n'arrive, Cassandra tenta de rendre un compte de la situation. De sa main gauche, elle tirait vers elle l'étrange premier homme qui lui opposait une résistance dangereuse au mépris apparemment de son corps. De l'autre coté de la rue, c'est à dire sur son profil droit, deux hommes étaient apparus, tenant un fusil dans une main et gardant une main dans le dos.

Dans ce cas là, il était logique d'imaginer le pire pour parer à toute éventualité et la pire situation que Cassandra put imaginer fut qu'ils étaient en possession d'autres armes à feu. Dans ce cas là, le piège prenait une toute autre dimension. Non, ce n'était pas un homme esseulé qui l'avait croisée et avait eu la folle idée de penser qu'il pouvait la battre et en retirer de la gloire, non. C'était un plan pensé, partagé, peut être commandé, sûrement récompensé. On leur avait donné des positions, ils avait donc suivi Batgirl. A partir de là, il semblait évident qu'ils l'avaient cherchée. Mais pourquoi ? Et qui avait commandité et peut être inventé cette mascarade ? Cassandra venait à peine d'arriver dans la ville et ne s'était faite qu'un seul véritable ennemi : le Joker. Et au vu du style inimitable des plans et des hommes du Joker, ce n'était pas lui qui avait fait cela. Alors qui ? Etait elle vraiment visée ou était-ce simplement son costume ? Avait on décidé de tuer la Batgirl, qui qu'elle soit ?

Une fois de plus, Cassandra dut repousser toute ces questions dans un coin de son esprit et leur hypothétique urgence fut brûlée par le feu de l'action. Batgirl avait dèja travaillé toutes les situations de combat, elle les avait vu, revus, travaillées, révées. Elle n'avait pas besoin de se rappeler des techniques, des points de fuite, de danger et des réactions préparées. C'était son sang. Tout ce qu'il lui restait à faire, c'était l'appliquer en suivant son instinct et avec la plus grande efficacité possible. C'était son destin.

En armant fortement son bras vers la droite, Batgirl ramena l'homme attaché à sa Batgriffe vers la droite et profita de son passage pour disparaître. Les hommes de mains tiraient rarement sur leurs patrons même quand il passait dans leur viseur. Tandis que la griffe se retractait, après avoir distrait l'assemblée et envoyé Gédéon un peu plus loin, Batgirl s'était envolée. Pendant un court instant, sa silhouette ondula dans la nuit et elle fendit l'obscurité avec le frisson de plaisir qui allait toujours avec. Puis, la chauve souris redevint femme et elle atterit, quelques mètres derrière ses ennemis, soucieuse de savoir ce qu'ils avaient dans le dos..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Sam 24 Déc - 20:16

Il continuait de garder l'équilibre malgré le grappin qui était accroché à son bras. Les hommes qu'il avait emmener avec lui dans cette mission n'était que des trouillards. Malgré la promesse d'une bonne récompense en espèce trébuchante, leur courage s'était évaporé comme les gouttes d'eau sur la route trop chaude de l'été. La trouille qui faisait trembler leur membre pouvait être ressentie à des mètres à la ronde. Gédéon s'en monderait les doigts si cette fichue corde cédait sur les coups de couteau qui essayait de couper ne serait-ce qu'un lien. Mais la technologie dépassait amplement celle d'une lame bien affûtée. Son acharnement fut sa perte pour un court moment. Chance que saisi immédiatement la justicière de noire vêtue. Il se fit déstabilisé. Lâchant prise sur son arme, sa concentration allait sur son idée de rester debout, courir et s'écraser, mais rester debout. Car la corde l'attira près de la Batgirl qui saisi l'élan pour le propulser plus loin de la scène. Le crochet qui avait mordu à son bras se détacha pendant qu'il passait devant sa proie, et elle disparue. Il alla se frapper contre un mur. Son épaule se heurta sur la brique mais ses hommes maintenaient la jeune femme en joue.

Lorsque la Batgirl se servit de son chasseur pour disparaître et s'envoler dans les airs, elle pu remarquer les filets entre les doigts des mercenaires qui visaient encore l'endroit où elle n'était plus. Ils étaient confus. Elle atterrit silencieuse, prête à connaître le reste du plan qui se dévoilait sous ses yeux. Malheureusement pour elle, ses gestes étaient calculés et encore deux membres manquaient à l'équipe. Tout se passait comme prévu, ou presque.

«Derrière vous!»

Gédéon était toujours appuyé sur le mur et se contentait de superviser ses hommes pour le moment. La douleur causée par le métal plié de son brassard l'empêchait de faire des gestes trop demandant pour son avant-bras. Son intelligence pourrait faire d'avantage dans la situation, et il n'irait pas jouer directement avec la jeune femme. Une blessure était suffisante. Il ne restait plus qu'à enclencher la dernière étape. Il regarda rapidement l'endroit où il avait laissé tombé son couteau. Il se sentait nu sans une de ses armes favorites. Il lui restait quand même des surprises cachées sur lui.

Les deux hommes de l'assassin se retournèrent rapidement en essayant de trouver leur cible. Sans demander leur reste, le premier tira en direction de la silhouette noire. Son coup passa près mais ils n'étaient pas des tireurs d'élite, surtout pas sous la pression exercée par la situation. Le second profita de l'élan gagnée pour lancer son filet vers la jeune femme. Pour la déstabilisé d'avantage, un troisième s'était approché, muni d'un couvercle de poubelle pour bouclier. Entre ses pieds on pouvait voir une deuxième paire de jambe qui s'approchait. Ce dernier avait l'arme ultime. Si le premier filet échouait, le sien ne manquerait sa cible.

«Tirez! Ne lui laissez pas de répits vous autres!»

L'homme au bouclier improvisé couru dans la direction de Gédéon pendant que les autres occupait la justicière sourde. Il lui lança l'autre fusils de même calibre que celui dont il cachait l'apparence quelque instant plutôt. Gédéon le rattrapa de sa main gauche, le plaça et approcha tranquillement du centre de l'action, le bouclier d'aluminium prenant place d'écran.

La jeune femme se débattait tant bien que mal avec les trois attaques presque simultanées. Ils faisaient la ronde et attaquait un après l'autre. Gédéon donna un coup de pied aux fesses du trouillard qui se donnait la mission de le protéger.

«Toi aussi.»

Pas très rassuré par les évènements, son seul geste fut de courir pour tenter d'assommer la Batgirl. Il cria tout le long de sa course pour terminer contre le mur. Gédéon attendait, en arrière, le fusils à filet à la main. Il allait faire feu dès que l'opportunité allait de montrer le visage. Il ne manquerait pas son coup lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Lun 26 Déc - 11:41

En quelques minutes à peine, la situation de Cassandra, presque désespéremment calme, était devenue critique. Gardant son calme malgré le danger, la première règle que tout bon assassin se doit de connaître, la femme chauve-souris passa lentement ses yeux sur les hommes qui l'entouraient, armés de calibres classiques et de petites surprises à laquelle elle ne s'était pas attendue. Mais son regard finit par traverser les hommes de main pour s'arrêter sur le tout premier danger, celui qui devait être le cerveau de cette opération. Elle ne le connaissait pas. Passait il une commande ou était-ce ses hommes qui venaient de l'encercler pour la mettre à sa merci, afin de compléter une raison obscure ?

Si il n'avait pas été là, elle aurait peut être pu s'en sortir. Elle ne savait pas qu'elle était l'une, sinon la combattante la plus aguerrie de la ville mais savait pertinemment qu'elle avait du talent et qu'une poignée de mirmillons ne pouvait suffir à l'arrêter. Avec son grappin, l'environnement environnant et sa conaissance des arts martiaux, s'enfuir et peut être neutraliser ses ennemis ne semblait pas bien difficile.

Hélas, il y avait cet homme tatoué qui pointait vers elle une arme dont elle ne voyait que le canon et qui ne lui disait rien qui vaille. S'il savait tirer, elle perdait une bonne partie de ses chances de victoire. Même en s'échappant avec un grappin, elle serait géné par les hommes qui l'entourait et tout le monde aurait le temps de viser. Mais il y avait encore autre chose. Autre chose qui la retenait içi et qui l'empêchait de disparaître derrière le dos du plus proche des malfrats, de s'en servir une poignée de seconde et de s'évaporer, rejoindre la nuit. La curiosité. Sa curiosité. Toute cette mascarade pour la capturer l'intriguait et la source de cette attaque méritait d'être identifiée. Un nouveau défi ? Elle repoussa cette idée, refusant de voir le fait qu'elle adorait vivre sur un fil de rasoir et leva les mains, un geste plus expressif que tout ceux qu'elle ait pu faire depuis qu'elle portait son costume.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   Mer 28 Déc - 17:36

La jeune fille au milieu du cercle gardait un incroyable calme malgré les attaques des hommes autour d'elle. Gédéon put s'émerveiller devant la Batgirl et tentait d'assimiler tous les coups qu'elle exécutait avec ravissement. Le premier avait tiré au fusil, croyant pouvoir la déstabiliser suffisamment. Il connaissait les méandres du plan et c'était à son avantage, du moins, il y croyait dur comme fer. Malgré son assurance, il rata le coup de peu. Son orgueil en prit tout un émoi. Il frappa le sol de son pied, attendant les actions des autres près de lui. Si il ratait encore son tire, il risquait de blesser quelqu'un. Surtout que ses membres tremblaient tellement la peur l'assaillait. Il n'était pas fait pour ce boulot, surtout que s'était Arkham qui les attendait souvent après.

Le deuxième profita de son élan pour lancer un filet attaché à des poids. Il se gonfla un peu dans le vent et frôla la tête de la justicière qui s'était penchée pour ne pas y être coincée. Après avoir lâché son piège, il prit en joue la jeune femme tout en gardant ses distances. Il n'était pas sûr lui non plus que ce plan improviste allait marcher. Il comptait sur l'intelligence de leur meneur dont il ne connaissait que le nom et quelques exploits vagues. Certes, Gédéon était connu pour ses massacres doux moyennant une bonne somme d'argent. Il travaillait seul habituellement, mais ce soir c'était une proie exceptionnelle. C'était un enlèvement programmé et non un meurtre. L'enjeu se jouait sur la capture d'une justicière peu connue du monde encore. On ne pouvait que se fier sur les quelques spéculations qui couraient à son sujet et la comparer à Batman.

«Tirez! Ne lui laissez pas de répits vous autres!»

D'un autre côté approchaient deux autres hommes, dont un qui était muni d'un couvercle de poubelle sans doute volé dans la ruelle. L'autre portait une arme étrange dont un carré, semblable à une toile d'araignée orange, faisait office du canon. Le cri de l'homme tatoué était clair et synonyme d'un signal. Le premier de la file couru droit en direction de son chef pendant que le deuxième assurait sa cible dans le viseur. Il lança l'arme dont il cachait la présence de son cercle d'aluminium puis prit position près de lui.

Pendant ce temps, le tireur appuya sur la gâchette de son curieux fusil d'où sortit un filet, plus grand que le précédent lancé, de couleur orange fluo. La vitesse de poussée était plus grande que l'autre et il fit un étalage de ravage. Il prit en leste la main de la femme en noire et tous purent commencer une ronde infernale pour l'empêcher de sortir de cette situation. En prenant en piège la main, la batgriffe qui avait fait des dégâts relativement importants tomba sur le sol et glissa pendant un moment. Les hommes continuaient de la harceler, prenant confiance sur eux-mêmes malgré la portée d'attaque encore puissante de leur ennemie.

Puis, Gédéon prit place dans l'attaque en renvoyant son homme inutile vers le centre. À son passage, il essaya tant bien que mal d'assommer la Batgirl encore debout, mais finit sa course sur le sol qui lui râpa le visage. Il se tordit de douleur pendant un moment, mais l'attention n'était pas portée sur ce malheureux.

Le fusil étrange bien appuyé dans son bras gauche, il avança sinistrement. Sa présence était sombre malgré le sourire qu'il gardait camouflé.

«Les jeux sont faits»

Il était assez proche pour lancer le filet qui était encore plié soigneusement dans le canon. Les hommes se reculèrent de la femme et Gédéon appuya sur la détente. Le filet se déplia rapidement. Il avança inexorablement vers sa cible. Ses mailles se gonflèrent dans l'air de la nuit. Sa vitesse ne se réduisit pas. Il avançait. Sa couleur brilla sous la lumière de la lanterne positionnée sur le trottoir. Les hommes reculaient encore. Le dos de la justicière sentit l'air quitter l'espace un moment. Le filet approchait toujours.

À peine eut-elle le temps de faire face à cette nouvelle menace que le filet l'emprisonna entre ses griffes. La vitesse de l'impact l'envoya valser sur le sol, les côtés du piège se refermant sur son corps. Jetant le reste de leurs armes, les trois hommes valides prirent des parties des lacets qui se détachaient du piège pour immobiliser complètement la proie.

«Ce fut une partie de plaisir ma chère, mais je trouve que vous vous êtes trop rapidement offerte.»

Il se retourna, toujours aussi arrogant dans sa prestance, la laissant ainsi traîner sur le sol. Il regarda l'heure sur sa montre sans bracelet qui traînait au fond d'un de ses poches.

«Il est temps de rentrer. Emmenez-moi là, je vous suis de près.»

Ils ne discutèrent pas les ordres voyant de quel prestige il faisait éloge. Il prirent la Batgirl encore consciente de son état et prirent la direction voulue. Il ne resta en arrière que l'assassin et un homme qui se touchait le visage, brûlé par le contact frotté contre l'asphalte. Gédéon marcha tranquillement, il ne voulait pas causer de choque éventuel à son bras qui était coincé entre les plaques de métal. Il se pencha pour prendre une des armes qui étaient restés sur le lieux du crime. Il prévoyait faire le ménage de toute façon. Moins il y avait de preuve de son passage, mieux il s'en tirait. Il rangea l'arme entre sa peau et le bord de son pantalon en saisissant le collet du dernier resté en arrière. Il le tira ainsi jusque dans une ruelle, le callant entre plusieurs sacs qui ne seraient pas ramassés avant un bon bout de temps.

«Je déteste laisser des preuves derrière moi mais tu as été totalement inutile dans cette bataille.»

Il n'aimait pas le bruit et était déterminé par la vitesse où il fallait quitter cet endroit. Les voisins qui avait entendu des sons pouvaient vite rappliquer. Il osa les épaules et tira droit dans le ventre et dans la cage thoracique de l'homme. Aucune pitié à son égard et plus d'argent pour les autres. Il fit rapidement le tour de la scène et la quitta, en laissant que très peu d'indice de leur passage. Il joua un moment avec la batgriffe, mesurant les dents qui avaient blessées son bras si facilement.

Sur le chemin, il rattrapa vite le groupe qui menait encore le cocon de mailles qui entourait la Batgirl. Ils ne posèrent pas de question et continuèrent à marcher rapidement, pressant légèrement l'allure maintenant que le patron était de retour. Il prit soin de dénicher un bout de tissu assez grand pour cacher la vision de sa captive. Elle était encore trop lucide et l'assommer ne servait à rien, elle était silencieuse comme une plume qui se poserait sur le sol. Mais sa vue pouvait lui dévoiler exactement l'endroit où il l'emmenait, malgré les odeurs peu commune qui s'échappait des linteaux de la cathédrale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Destinated Target ( Capture de Cassandra Cain )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour à l'anormal [PV Cassandra Cain]
» Cassandra Cain // Batgirl III
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» Does Senator Mac Cain have the expertise and the qualities to be President ?
» Le bon coup de Mc Cain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Depths :: Rues de Gotham City-