RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Victor Zsasz : Le rendez vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Dim 27 Nov - 14:34

(H.R.P.) L'action se déroule avant que Zsasz ne soit convoqué chez Falcone (avec d'autres criminels.)


Victor avait donné rendez vous a Shreck au pied de la statue de la justice, Il était toujours vétu du costume dont lui avait fait cadeau Falcone. Le costume était déchiré par trois fois, au dos, rappelant ses nombreuses cicatrices. D'ailleurs, il ne portait pas de chemise en dessous, ce qui mettait en valeurs ses multiples blessures.
Il cachait comme il le pouvait la malette contenant 50 000 dollars, offerte elle aussi par Falcone...

Il était là, adossé à la statue...Il portait aussi un bonnet. Il avait peur de se faire reconnaitre. Il savait ce qu'il lui arriverait. La police l'emmenerai à Arkham City, au beau milieu de criminels bien plus puissants que lui.
Victor voulait faire une entrée discrète à Arkham, loin de tous ces malades mentaux..Il ne se considérait pas comme malade mental, plus comme quelqu'un ayant de l'ambition.

Il sortit une cigarette. Victor ne fumait pas beaucoup, seulement quand il savait qu'il devait rencontrer quelqu'un...Et qu'il ne devait pas le tuer. Il était plus que stressé...

Il se répétait sans cesse " et s'il ne venait pas...et s'il ne venait pas"

En effet, Victor n'a même pas attendu de réponse de la part de Shreck...De toutes façon...C'était son dernier espoir.

" Et s'il ne venait pas..."[i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Jeu 15 Déc - 18:19

William n'était un homme très brillant, il vivotait dans les rues de Gotham allant de petit boulot en petit boulot. Lorsqu'une voiture noire métallisée s'était arrêtée devant lui, il eut peur que l'on vienne "l'emmerder pour l'affaire du casino". Mais il n'en avait rien été. Un homme à la voix plutôt sèche lui avait demandé s'il était intéressé par cinq cent dollars. La question semblait anodine et il avait dit qu'il ne cracherait pas dessus, sur quoi on lui avait tendu une enveloppe avec des instructions. L'homme avait terminé par un sec: "N'essayez pas de sauter les instructions".

La fenêtre était remontée et la voiture avait reprit son chemin vers le centre-ville. Il avait trouvé comme prévu des affaires dans un casier de piscine, on lui avait loué une chambre d'hotel pour qu'il se fasse présentable et enfin une voiture louée l'attendait en bas. Les clefs avaient été déposé plus tôt au courrier de l'établissement. Il avait été jusqu'au lieu de rendez-vous. Il paya la place de parking avec l'argent laissé dans la boîte à gant et sortit une boite en fer cadenassée du coffre. Il se dirigea lentement vers la silhouette qui devait être son rendez-vous.

Bill était un alcoolique au dernier degré, joueur de surcroit, toujours prêt à risquer sa vie pour une carte de plus. Il recherchait depuis quelques semaines un travail, mais ses absences répétés aux entretiens d'embauche l'avait réduit à tenter sa dernière chance: videur de boîte de nuit. Un soir cependant, un homme avec une écharpe noir et un chapeau en feutre l'avait invité à venir boire un verre, ce qu'il accepta. Il lui demanda s'il était intéressé par un travail à cinq cent dollars. Gotham City n'était pas une ville où croire un inconnu qui proposait une telle somme pour "juste un petit travail" était prudent, mais Bill se dit qu'il était temps de saisir sa chance, un gang ou la rue, son choix était fait. On lui tendit une enveloppe et l'homme lui lança sèchement: "N'essayez pas de sauter les instructions".

Il avait lu attentivement les instructions et s'était rendu à un hôtel après avoir récupérer des affaires dans un casier de piscine. Une voiture l'avait également attendu ensuite au bas de l'établissement. Il monta dedans et insérant dans le contact la clef qu'il avait récupéré à l'accueil, dans une enveloppe. Une fois stationné il marcha jusqu'au lieu dit avec une enveloppe dans laquelle se trouvait une autre clef. lorsqu'il arriva à bonne distance de son rendez-vous, un autre homme arriva.

William parla le premier.

-Monsieur S m'envoie, déclara-t-il en tendant à Zsasz la boîte.

-Idem, se contenta de dire Bill en lui tendant l'enveloppe.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Lun 19 Déc - 17:49

Victor ne savait plus depuis combien de temps il attendait…Une heure…peut-être deux…La pluie redoublait d'intensité. Il se fichait du retard de Maximilien Shreck…Il avait juste peur de se faire coincer par la police de Gotham et par la même occasion se faire rapatrier de force à Arkham City. Or il voulait, y entrer de manière stratégique et ça, il savait que Shreck pouvait le faire.

Victor perdit espoir…Désespéré, il commença à penser :

« Il ne viendra plus…Tant pis… »

A ce moment précis, Victor vît s’approcher deux personnes. Il prît peur. Peut-être avait-il à faire à deux flics en civile…C’était trop tard pour fuir…Victor mît la main sur son fameux couteau.

Très vite l’un deux s’exclama en tendant une boite :

-Monsieur S m'envoie,

L’autre dit à peu près la même chose en tendant cette fois une enveloppe.
Victor, craintif et ne quittant pas les deux hommes des yeux, prît les deux objets. Il se mît à lire la lettre.

"
Monsieur,

Veuillez trouver dans cette boîte un ticket pour entrer dans la statue de la Justice et rejoindre le couloir Est menant aux issues de secours.
Un contact plus approprié s'y trouvera.
Afin d'assurer la discrétion de cette transaction, nous vous invitons à vous éloignez au plus vite des deux individus qui vous entourent, ceux-ci, pour des raisons que vous comprendrez ne vous serons d'aucune utilité pour la suite.

Cordialement,

Monsieur S


Victor releva la tête avec un sourire…Il regarda les deux hommes et se dît que ça faisait longtemps qu’il n’avait pas tué…Il se reprît vite, il n’avait pas de temps à perdre…Il leur adressa un regard puis s’exclama avec douleur :

« Allez vous-en…Vite. »

Zsasz entra dans la statue . Un silence pesant régnait dans ce batiment…Seuls les bruits de pas de Victor résonnait à l’intérieur.
Il se dirigea alors vers le couloir Est. Ce couloir était très sombre, Victor avait du mal a voir ou il marchait…Pourtant il courait presque, il était tellement pressé…

Arrivé au bout du couloir, Zsasz put apercevoir une silhouette…L’ombre masquait son visage…Victor ralentit. Il avança doucement, la main posé sur son couteau…Il était devenu très méfiant depuis qu’il arpentait les rues de Gotham…Voulant s'assurer de l'identité de la personne, Victor demanda :

« Qui êtes vous ? »

Le sourire que possédait Zsasz dans quasiment toutes les situations, même les plus dangereuses, avait bel et bien disparu...Il était réellement craintif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Jeu 22 Déc - 13:43

L'homme se retourna pendant que les deux émissaires de Shreck repartaient vers leurs voitures respectives avec ordre de ne pas adresser la parole à l'autre. Des mercenaires les attendaient chez eux et allaient les envoyer directement à Arkham City pour intelligence avec un criminel coupable de meurtres et actuellement en cavale. L'ordre à double vitesse servait les desseins de Maximilien, il aurait eu tort de ne pas les employer.

L'homme en question était un secrétaire personnel de Shreck qui avait eut la mauvaise habitude de jouer tous les soirs dans un casino de la pègre avant que le mur ne soit édifier. Il avait demandé à son supérieur de l'aider et celui-ci, conscient que l'on gagnait plus par le chantage que la punition accepta d'éponger ses dettes, l'homme ne comprit pas tout de suite qu'il était passé d'une influence criminelle à une influence pire encore, celle du business. Shreck avait une liste complète d'éléments pour le faire tomber et lui faire vivre un cauchemars et pire encore, pouvait l'envoyer à Arkham en claquant des doigts. IL était cadavérique et ne dormait quasiment plus la nuit. Drogué à ses heures perdus avec des narcoleptiques, il ne parvenait à trouver le repos que dans le noir la plus complet avec l'irrésistible envie d'arracher sa prise téléphonique et de tout oublier de Shreck's Industries.

-Monsieur Shreck m'envoie, fit-il en regardant aux alentours pour qu'on ne le voit pas. Il s'excuse de ne pas venir personnellement, mais comme vous le savez il a des occupations très...prenantes. Je suis l'un de ses secrétaires personnels.

Il sortit alors une lettre attestant de son grade et la rangea dans son pardessus. Après un petit temps s'écouler il sortit de sa poche, un paquet de cigarette, il en proposa une à Zsasz. Rien que l'idée de traiter avec l'un des pires tueurs de la ville le remplissait d'effroi, mais il n'avait pas le choix.

-Mon employeur est prêt à écouter votre proposition des plus...intrigantes. Quelle est-elle?

Shreck avait cru anticipé la demande de ce criminel et son secrétaire avait sur lui de quoi gérer la demande si elle survenait. restait à voir s'il avait vu juste et que tout ceci n'était pas un vulgaire scénario pour l'assassiner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Mar 27 Déc - 22:55

Victor était déçu de ne pas pouvoir traiter avec Maximilien Shreck directement..Même si il s’en doutait une peu.
L’homme proposa une cigarette à Victor Zsasz, il accepta. Victor ne fumait que dans les situations stressantes…Sa lame le démangeait…Mais il savait qu’il devait se contrôler…

Le secrétaire paraissait angoissé…A croire que Zsasz l’impressionnait. Victor en était fier…Il avait enfin retrouvé son sourire.

-Mon employeur est prêt à écouter votre proposition des plus...intrigantes. Quelle est-elle?

Victor dévisagea l’homme tout en s’approchant de lui, il respirait lentement et le fixait droit dans les yeux…

« Je dois me rendre à Arkham city pour des affaires personnelles. J’ai demandé conseil à une autre personnalité de la ville mais ne pouvant rien faire directement pour moi, il m’a donné quelques noms qui pourraient m’être utiles dans ma requête…Ainsi que ça… »

Victor ouvrît la malette qu’il tenait dans sa main gauche. Les yeux de l’homme brillaient…

« 500 000 dollards…Parmi ces quelques noms, se trouvait celui de Maximilien Shreck…Je lui offre 250 000 dollars plus mes services à conditions qu’il me fasse entrer en douce et qu’il me trouve…Disons…un « repère » isolé dans Arkham City…Le reste de l’argent servira à payer des hommes…D’ailleurs, Je ne sais pas ou en trouver,…Bien que dans cette soi-disant prison…Ce ne sont pas les fous qui manquent…Je lui offre alors le reste si il me fournit également en homme. »

Zsasz, le sourire aux lèvres interrogea l’homme

« Pensez vous, monsieur le secrétaire, que Mr Shreck pourrait accepter cette offre ?»

Puis, d’un coup, il ferma la valise, en attendant la réponse de l’homme.
L’argent n'eut pas l’air d’impressionner le secrétaire. Il avait dû en voir beaucoup d'autres.

«Comprenez-vous ? J’ai bien d’autres motivations que celle de l’argent. »

A l’issue de cette dernière phrase, Victor se mît à rire comme le fou qu’il était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Jeu 29 Déc - 13:56

La mallette que montra Zsasz manqua de faire tomber à la renverse le secrétaire. Lui qui avait toujours été un honnête homme n'avait jamais réussit à amasser autant d'argent et ce fou psychopathe lui en montrait une océan. 250.000 dollars pour un transfert, voilà qui ne manquerait pas d'intéresser Shreck et 250.000 de plus pour lui fournir des petites frappes? L'assassin avait du jeu mais le rire d'assassin de l'homme lui glaça le sang. Il ne devait rien en montrer.

Les ordres de Shreck étaient clairs et en tant que tels ils ne pouvaient être ni ignorés ni remis en question, c'était le deale en acceptant de s'occuper de ses affaires les plus sombres, enfin "accepter" était un bien grand mot. Le secrétaire remonta le col de son pardessus, s'il acceptait, Zsasz serait reconduit dans Arkham, la discrétion n'étant pas un grand obstacle. Pour ce qui était de la planque, il n'en savait rien, Shreck gardait certes un œil sur les organisations qui y étaient confinées, mais il ne lui en parlait pas. Une planque...lui même en aurait bien besoin.

-Monsieur Shreck pourra vous aider à rentrer discrètement dans Arkham et à vous trouver un endroit tranquille, reprit-il, mais je crains qu'il ne se dérange pas pour moins de 300.000 dollars.

Marchander, c'était ça son grand plaisir, même avant de se faire tabasser par des videurs de casinos, il avait toujours à la bouche une tentative de marchandage (qu'il ravalait souvent avec ses couronnes dentaires). Maintenant il fallait gérer le reste des 500.000 dollars (Max n'apprécierait pas de voir s'envoler les 200.000 dollars restant).

-Pour ce qui est des hommes de mains, il faudrait nous donner un profil, Arkham regorge de monde, mais tous ne feront pas confiance à... un assassin, pour 200.000 dollars ont pourra vous en trouver de bons, voire même de très bons.

Il était direct car il savait que rien ne pouvait lui arriver, si Zsasz voulait véritablement retourner dans Arkahm, Shreck était sa seule solution et surtout lui qui était son seul contact. Dès que Zsasz aurait accepté les conditions, ils parleraient paiement et organisation du transfert, c'était simple, clair et efficace, car Shreck avait détaillé comment Zsasz aurait été capturé s'il voulaitrester dans Gotham et l'opération était prévue pour être discrète et efficace.

[HRP]C'est encore cours, mais nous négocions après tout Wink[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Jeu 29 Déc - 15:31

-« Monsieur Shreck pourra vous aider à rentrer discrètement dans Arkham et à vous trouver un endroit tranquille, reprit-il, mais je crains qu'il ne se dérange pas pour moins de 300.000 dollars. »

A ces mots, Victor fût déstabilisé. Il n’a jamais eu l’habitude gérer autant d’argent. Il l’a lui-même dit. L’argent ne l’intéressait pas. Du coup, il ne savait pas tellement s’en servir, ni le gérer. Après avoir brusquement arrêter de sourire, il répondit :

« Je veux bien mettre les 300 000 milles dollars, si cela est nécessaire »

Victor savait que le secrétaire était en train de marchander mais peu importe. Il s’en fichait. L’argent avait tellement peu d’importance pour lui qu’il ne discuta pas.

-Pour ce qui est des hommes de mains, il faudrait nous donner un profil, Arkham regorge de monde, mais tous ne feront pas confiance à... un assassin, pour 200.000 dollars ont pourra vous en trouver de bons, voire même de très bons.

Le sourire de Victor réapparut. « Assassin »…Sa réputation n’était plus à faire visiblement. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, Zsasz ne s’en était pas rendu compte. Bien-sûr, il savait qu’il était connu et même parfois craint de toutes de forces de polices, et même peut-être des différents justiciers…Mais il ignorait ce que pouvait penser les autres détenus de lui. Cela flatta son ego.

« Je cherche…Des gens fous…Assez fous pour avoir oublié la peur, assez fous pour me faire confiance. En fait …Je cherche des gens un peu comme moi. Vous pensez pouvoir me trouver ça ? Si oui, les 200 000 dollars sont à Shreck. »

A peine sa phrase terminée, le téléphone de Victor se mît à sonner. Il dit au secrétaire en grognant :

« Excusez-moi. »

Il décrocha…Puis il se mît à sourire de plus belle. Il riait même, son rire avait de quoi inquiéter le secrétaire. Il était entré dans une sorte de transe. Il répétais tout doucement :

« La cicatrice…Enfin…La cicatrice… »

Son côté fou et psychopathe était ressorti. Il mît brusquement sa tête dans ses mains, il respirait fort et il hurla :

« La cicatrice !! Enfin !! »

Puis, il raccrocha tout en se calmant petit à petit…Il regarda le secrétaire visiblement troublé. Victor tait essoufflé

« Je n’ai plus besoin de Shreck pour me faire entrer à Arkham…Cependant…Il me faut toujours des hommes et un endroit sûr, un endroit inconnu de tous les autres tarés qui vivent la bas.
Alors, je vous propose les 500 000 pour tout ça…Car voyez-vous…Vous me parliez d’hommes bons…Voire très bons…Pour la tâche que j’ai à accomplir à Arkham, ça ne suffira pas. Je veux les meilleurs. Qu’en dites-vous ? N’ayez pas peur. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Lun 2 Jan - 0:25

Zsasz n'était pas un fin commercial, ce qui était un plus dans ce genre de cas et son regard trahissait non seulement sa soif de sang mais aussi son intense sentiment d'être perdu dans ce genre de cas, s'en était presque risible, mais le moindre geste apparent de moquerie pouvait être le dernier, aussi le secrétaire se retint-il de sourire quand une sonnerie retentit. Zsasz effectua un vrai numéro de psychopathe et le secrétaire crut même voir un petit court métrage sur sa vie pendant qu'il se tenait la tête. Il s'écarta légèrement et le fou s'adressa à lui avec une sorte de vivacité renouvelée, il valait mieux ignorer pourquoi. Sa sueur devenue glaciale coula dans son dos, c'était une sensation étrangement moins désagréable que de regarder ce tueur dans les yeux après son petit "moment d'égarement".

Un coup de fil venait donc de modifier toute la transaction et le secrétaire se sentit cette fois-ci un peu perdu, une autre personne pouvait le faire rentrer dans Arkham City? Il en avertirait Shreck au cas où des fuites de la sécurité des douanes seraient à palier. Il retira de sa bouche la cigarette à moitié terminée. 500.000 dollars pour une planque et du personnel, de quoi faire briller les yeux de son supérieur et participer à lui faire pardonner quelques dettes de jeu. Il tapota sur le bord de son investissement au cancer ORL et se décida à soupirer en souriant, contraint de marchander une nouvelle fois sur les conditions de paiement.

Lorsque l'on y réfléchissait, il était clair que 500.000 dollars ne représentaient pas grand chose au regard des bénéfices de Shreck's Industries et de la fortune personnelle de son PDG, c'était prendre un risque que d'accepter une telle offre, mais après tout, Maxmilien avait fait bien pire pour en arriver là où il était.

-Considérez la chose faite et accomplie, vous aurez les meilleurs, finit-il par articuler en regardant au loin.

Il aspira une nouvelle bouffée de nicotine et regarda son terrible interlocuteur...même en sachant le désespoir de cette créature, il n'arrivait pas à lui ôter l'étiquette "dangereux et fou", surtout après son petit numéro avec sa "cicatrice", un mot qu'il ne parviendrait plus jamais à détacher de cette sonorité menaçante et implacable. Il eut un frisson en se souvenant de sa voix stridente et son animation morbide.

-Pour le paiement, comprenez que nous aimons les garantis, reprit-il en se concentrant sur une valeur sûre. La moitié maintenant, soit 250.000 dollars, cela permettra à monsieur S de ne pas avancer personnellement l'argent pour certaines démarches et le reste au moment où vous devenez maître des lieux et du personnel que l'on vous trouvera. Nous aurons alors un contact dans Arkham City pour la récupérer. Qu'en dites-vous?

C'était à prendre ou à discuter, comme toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Mar 3 Jan - 19:36

-Considérez la chose faite et accomplie, vous aurez les meilleurs

Victor Zsasz aurait pu avoir le sourire. Il allait réussir.
Cependant, le secrétaire se mit à le dévisager. Il le regardait et le considérait. C’était un mélange de peur et de pitié…Victor détestait qu’on le voit comme ça…Mais il fallait qu’il l’accepte…Car, finalement, c’était ce qu’il était.

Victor était gêné et cela se voyait, il baissa la tête.

-Pour le paiement, comprenez que nous aimons les garantis. La moitié maintenant, soit 250.000 dollars, cela permettra à monsieur S de ne pas avancer personnellement l'argent pour certaines démarches et le reste au moment où vous devenez maître des lieux et du personnel que l'on vous trouvera. Nous aurons alors un contact dans Arkham City pour la récupérer. Qu'en dites-vous?

Peu importe le montant que victor devait verser ce soir…Il l’aurait fait. C’est pour cette raison que 250 000 dollars lui semblait peu. Ce qui le dérangeait, c’était de garder le reste de la somme…Il faudrait qu’il la protège une fois arrivé dans arkham city…Peu importe, si quelques petits malins s’avisaient de lui voler la malette, victor les tuerait, après tout, cela faisait longtemps. victor savait qu’il ne lui en faudrait pas beaucoup pour le faire de nouveau craquer.

Il s’adressa alors au secrétaire :

Quel sera le point de rendez-vous avec votre contact ? Et quand aura-t-il lieu ?

Victor tourna le dos au secrétaire et rajouta :

Sinon, mis à part ces précisions, cette affaire me semble correcte…Et réglée !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   Mer 4 Jan - 1:57

[HRP]Je met ici la fin de l'intervention du secrétaire, je pense que tout est dit[/HRP]

C'était les 250.000 dollars les plus facilement gagnés de toute son existence, pas de négociation, rien que des "oui" et des "bien entendu". Maintenant, Zsasz attendait plus de détails sur les derniers points du plan. Le secrétaire termina sa cigarette et la jeta dans le cendrier qui se tenait prêt d'eux. Il expira son dernier souffle cancérigène de la soirée et se décia à répondra à la nuque scarifié de son interlocuteur vraisemblablement pressé de partir.

-Une enveloppe avec le détail pour le dernier paiement vous attendra dans votre "planque". Le rendez-vous sera fait dans un territoire relativement proche des douanes mais assez loin pour vous éviter des ennuis avec les douanes et les autres criminels, le quand sera déterminé par votre entrée dans Arkham City. Dès que vous serez entrées, je vous propose de tuer un criminel qu'il y a dans la ville et de le déposer près d'un poste de douane, nous vous reconnaîtrons, et le paiment aura lieu le lendemain au soir, à 20h00, avant le couvre-feu des douanes.

Il ne savait même pas pourquoi il prendrait de telle précaution, si ce tueur se faisait intercepter par les douanes, ils récupèreraient un criminel et l'argent du même coup mais les ordres du patron étaient les ordres: un contrat dès qu'il est signé doit être remplit honorablement. Si les choses ne se passent pas comme prévu ou si l'autre partit rompt son engagement, rien à redire, mais ne jamais faire le premier pas vers un procès perdu...

-Eh bien je suis d'accord à vous, cette transaction est terminée et nous remplirons notre part du contrat. Au plaisir de refaire affaire avec vous, déclara-t-il par pure habitude avant de se rendre compte qu'il venait de dire une véritable absurdité.

Le secrétaire commença à partir en direction du parking et se retourna vers l'immense édifice représentant la justice. Il eu un gloussement désabusé.

-Quelle connerie, cracha-t-il en rentrant dans son véhicule. Il sortir son portable et envoya un SMS à son supérieur.

"Affaire conclue, 500.000, verrons détails demain"

Il le rangea ensuite et se dit qu'une petite partie de blackJack lui ferait le plus grand bien avant de rentrer chez lui, il avait survécu à un tueur en série, pas question de laisser la chance s'épuiser d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Victor Zsasz : Le rendez vous.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Victor Zsasz : Le rendez vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Victor Zsasz : Le rendez vous.
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Lady Gotham-