RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Annonce de Quincy Sharp, maire pour état d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Annonce de Quincy Sharp, maire pour état d'urgence   Sam 26 Nov - 10:14

3, 2, 1...
Le direct fut lancé.


Quincy Sharp se tenait droit sur sa chaise derrière un bureau en noyer massif. Sur celui-ci, il y avait un verre d'eau est un journal. On pouvait facilement distinguer la couverture caractéristique du ''Gotham Globe''. Derrière lui une grande image de la ville de Gotham, la nuit, était projetée. Le drapeau américain flottait en haut à droite de l'écran au coté du sigle ''Direct''.


- « Gothamites, mes chères compatriotes, bonsoir.

Mon discours sera long ce soir car après la terrible journée que nous avons vécu hier, je dois vous annoncer que des faits aussi graves, si ce n'est plus, se sont ajoutés aux malheurs qui nous accablent tous.

Vous vous êtes surement tous inquiétés et interrogés sur le fait que j'ai disparu depuis la fin des évènements funestes que nous avons vécus. Je m'excuse et je vous expliquerez pourquoi je n'ai pas fait d'annonce depuis.
Mais avant tout, je tiens à féliciter les miliciens de Mr Shreck, les militaires et les forces de police qui ont réussis à reprendre le contrôle de l'ensemble des lieux de passages entre notre belle ville de Gotham et la prison d'Arkham. J'ai par contre le regret de vous annoncer que le bilan est très lourd. De nombreux et braves gothamites ont péris hier face à la folie des prisonniers et un grand nombre d'entre eux ont réussis à s'échapper. Ils parcours à présent notre belle ville qui était pourtant devenue si calme depuis la création d'Arkham City.
Je tiens donc à vous promettre que je vais faire tout mon possible pour m'occuper de la crise que nous vivons toujours. Je n'arrêtais jamais de me battre tant que les rues ne soient pas nettoyées de tout ces criminels et que les responsables de ces attentats ne soit châtiés.

Je tiens aussi à rassurer les concitoyens qui ont appris l'accident sanitaire qui a touché l'Hôtel de ville dans la même journée. Étant-donné la fiabilité de nos installations de tuyauterie, l'ampleur de l'incident et le fait qu'il soit survenu juste après l'attaque des Douanes, l'hypothèse qu'il s'agit d'un acte terroriste n'est pas écartée...
En attendant une partie de bâtiment est en travaux et nous avons déplacés les bureaux au Centre de Congrès. »

- « A présent, je vais répondre à la question qui brule toutes vos lèvres...

Comme vous hier soir j'ai entendu les propos de ce monstre abominable exposé sous toutes les caméra par le hors-la-loi qui se fait appelé Azrael...

Et bien, mesdames et messieurs, mes chères concitoyens, je n'ai absolument rien à voir avec cette créature immonde. Dès les premiers mots j'ai été particulièrement choqué devant le caractère scandaleux et diffamatoire de ce discours. Conservant cependant mon calme et ma sagesse, comme à mon habitude, j'ai mené des recherches afin de comprendre le mobile de cet outrage.

Tout d'abord, ce monstre se dit s'appeler Lemmy Campbell. Lemmy Campbell existe bel est bien mais c'est un criminel qui a été arrêté par la police au mois d'Aout dernier. Étant un immigré russe en situation irrégulière, il a été renvoyé dans son pays et on n'avons pas plus d'informations sur lui. Lemmy Campbell était un homme comme nous tous et pas un monstre apparu de nul part. Celui-ci a probablement emprunté ce nom pour une raison qui nous échappes.
Ensuite, il affirme avoir été transformé et que je serais le commanditaire de tout cet acte farfelu. Ces propos sont ridicules en plus d'être calomnieux. Je suis un politicien, pas un de ces savants fous qui joue avec la science. A se sujet je vous invite d'avantage à vous intéresser au criminel Batman qui depuis son arrivé à Gotham a conduit à l'apparition de nombreuses engeances dans ce genre.

Après cela, ce monstre abominable avoue avoir tué un certain Catman qui serait l'assassin d'Alfred Pennyworth dont nous avons déploré la mort il y a peu.
Je rappel à mes concitoyens que Thomas Blake, celui qui se fait appelé Catman, est un criminel notoire de Gotham City. Il a été aperçu récemment dans Crime Alley par une honnête famille et nous faisons tout notre possible pour le retrouver et l'envoyer à la prison d'Arkham City.
Quand au fait qu'il serait l'assassin du regretté Mr Pennyworth je ne peut qu'inviter les citoyens à se renseigner sur l'enquête menée après sa mort. Toutes les preuves coïncident sur le milliardaire Bruce Wayne et c'est Batman l'assassin.
Comme vous le savez l'enquête tenue par le Procureur Foster piétine car Mr Wayne à fui en Europe juste au moment des faits. J'ai appris aujourd'hui même qu'il serait de retour et j'espère qu'il se rendra enfin à la justice pour que les Gothamites sachent si cet homme a bien abusé de son pouvoir et de son argent ou non.

Je me suis aussi renseigné sur ces supposés aveux.
Il dit être le responsable d'une attaque contre les Ossavillois. Il y a bien eu un drame au château d'Ossaville il y a un peu plus d'un mois et une enquête est en cours. Il sera interrogé à ce sujet car pour le moment des preuves indiquent qu'il pourrait bien être l'auteur de ce terrible massacre.
Ensuite il affirme être aussi avoir attaquer le commissariat central du G.C.P.D. Je reviendrais plus tard se point qui m'a interloqué.
Enfin il affirme être l'auteur des attaques envers les postes de douane et les centres militaires. Là aussi je vous assure qu'une enquête est en cours afin de connaître les responsables de cet attentat... J'ai précisément utilisé un pluriel car les prémices de cette enquête nous amène à penser que plusieurs criminels ont complotés dans cet acte terroriste. Un homme seul ne peut concevoir une attaque de cette ampleur, étant donné les dispositifs de surveillance des miliciens et des militaires sur ces points stratégiques. »


Sharp marqua une pause.

- « Mes concitoyens, comprenez-vous ce que tout cela signifie ?

Toutes ces accusations, un mélange incohérent de mensonges et de faits réels, vous ont été données par un monstre, certes abominable, mais montrant des marques évidentes de violences, de tortures ! Il a été trainé devant les médias par qui ? Par un autre criminel, Azrael !

J'accuse le criminel Azrael d'avoir monté de toutes pièces cette mascarade diffamante dans le but de m'attaquer personnellement. En voulant inquiété la population, provoquer la panique ; en voulant créé de fausses accusations contre moi, il cherche à entraver l'organisation des forces militaires et de la police. Depuis que nous avons montés Arkham City, l'éternel problème du crime à Gotham à été presque résolu. Nous avons tous du faire des concessions, mais nous avons réussis. A présent nous n'avons plus besoin des justiciers et je les avaient alors invité à arrêter leur occupations hors-la-loi devenu inutile. Et voici leur réponse !
Ces justiciers commettent eux-même des crimes pour pouvoir continuer leurs folles activités. Alors que nous sommes en pleine crise, que nous avons besoin de nous serrer les coudes, que nous avons réussis à enrayer les évasions d'Arkham sans l'aide de ces individus masqués, ils cherchent à nous diviser, à provoquer le chaos, ils aident les criminel et entravent les forces de l'ordre pour leur propre compte. Et ce n'est que le début d'un véritable complot contre la paix, contre Gotham City !
Depuis le début, je me suis méfié d'eux, je vous ais avertis qu'ils étaient dangereux. Maintenant, nous les voyons sous leur vraie jour.
Vu le danger qui pèse sur nous j'étends mon autorisation à la peine de mort envers ces justiciers également sur le territoire de Gotham City. J'exhorte les mercenaires, militaires et policiers mais aussi tout honnête citoyen à défendre la paix et la ville de Gotham en éliminant ces ennemis publics d'états. Une ligne téléphonique spéciale et des primes seront accordées à tous ceux qui collaborons à cet acte de résistance. »


Sharp marqua une seconde pause et but dans le verre d'eau qui était posé sur le bureau. Tout les Gothamites pouvais voir le visage de Quincy Sharp se crisper au fur et à mesure de son discours. Était-ce de l'angoisse ou de la colère ?

- « A présent, mes chères concitoyens je vais vous parler d'un autre fait qui m'inquiète tout autant... Plus grave encore car je n'aurais jamais pu le prévoir... ne serait-ce l'imaginer... tant il s'agit d'un acte immoral. »

Sharp pris alors l'exemplaire du ''Gotham Globe'' posé sur le bureau et le montra devant la caméra.

- « J'ai retrouvé un article qui a passé globalement inaperçu dans notre journal. Il date du 3 octobre dernier, je vous le rappel, en pleine fin de campagne. Je vous invite à le lire sur Internet pour vérifier ce que je vais vous révéler. Il a été intitulé « Une soirée explosive au commissariat central » et signé par la journaliste Carry Jordan.

Que nous apprend-t-il ? Que le commissariat central du GCPD à subi une ''petite'' attaque terroriste d'un homme armé lourdement et cela serait survenu en même temps qu'un incident du à une fuite de gaz. Des explosions aurait provoquées la mort de quelques hommes. Le terroriste en aurait profité pour disparaître...
Comme vous, je lis plusieurs journaux tout les matins, et j'ai déploré la mort de valeureux hommes. J'ai été inquiété par le fait qu'un terroriste attaque sans hésitation nos braves officiers de police. Cependant comme il était seul et n'a jamais été aperçut par la suite, cette affaire à été rapidement oubliée. Ce genre d'acte de folie individuelle arrive souvent dans les périodes de tensions comme durant les campagnes pour la mairie. J'ai alors mobilisé des fonds pour que les locaux du rez-de-chaussée soit réparés. Je précise que c'est travaux ont été achevés depuis peu...

Et bien, mesdames et messieurs, cet article est un tissu de mensonges !
En écoutant les propos du monstre hier je me suis intéressé de plus près à cet affaire et j'ai découvert que notre presse à été trompée. Ce monstre que vous avez vu sur vos écran hier à bien attaqué le commissariat du GCPD. C'est lui le terroriste en question, mais il a été bien au delà des déclarations faites par le commissaire Bullock. A lui seul il a provoqué de terribles dégâts au sein du bâtiment, la police n'a réussi à s'en sortit uniquement grâce à une explosion inattendue des conduite de gaz.
Pourquoi cette mascarade ? J'ai demandé qu'une enquête soit ouverte mais j'ai ma petite idée là dessus et je me permet de vous l'énoncer.
Nous étions alors en plein campagne et un tel échec des forces de police face à un nouveau criminel monstre jusqu'alors inconnu aurait immédiatement affecté les brillants résultats des sondages sur la candidature de l'ancien commissaire James Gordon...
Vous vous rendez compte ? Les familles des morts ont été bafouées, la justice n'a pas été appliquée. Si cette dissimulation n'avait pas eu lieu, si une enquête avait été véritablement menée ce monstre aurait pu être arrêté. Il n'aurait pas provoqué des massacres sans précédents comme celui au château d'Ossaville. »


Sharp marqua une troisième pause.

- « Je répète qu'il ne s'agit que des mes hypothèses personnelles et je laisse le soin à l'Inspection générale des services de police de mener une enquête approfondie. Il se pourrait bien que d'autres faits de ce genre nous ont été dissimulés.
Je peut dès à présent vous informer que l'actuel commissaire Harvey Bullock, principal suspect, est déchargé d'une grande partie de ses fonctions durant la période de l'enquête. Maximilien Shreck à accepté de reprendre une partie de la direction du G.C.P.D afin de surveiller son activité et aider l'Inspection générale des services. Des miliciens seront affectés aux services de police afin de les rendre enfin efficaces. Bien entendu James Gordon est aussi appelé à témoigner pour que l'on puisse savoir s'il est lié ou non à cette affaire.

Je m'étonne à ce sujet qu'il ait disparu depuis hier sans raisons. Alors que je soutenait et guidait les hommes sur le front, James Gordon n'a jamais été aperçu sur les lieux de l'attaque. Il n'a fait aucunes déclarations et n'a donné aucunes nouvelles aux médias. Certaines rumeurs disent qu'il à fui ses responsabilités. Mais il ne s'agit que de ont-dits et je ne me permettrait pas de juger un homme aussi illustre que James Gordon.
Cependant je l'invite à me rencontrer le plus rapidement possible pour que nous discutions ensemble du programme à mener pour sortir Gotham le plus rapidement possible de la crise qui nous accablent tous.

Mesdames et messieurs, mes chères concitoyens je vous promet une nouvelle fois de faire tout mon possible pour sauver notre belle ville de la menace des criminels qu'ils assument leurs actes ou se proclame justiciers. Une fois cette mission achevée, je pourrais alors sereinement rendre le pouvoir à James Gordon qui a mérité de veiller sur une ville sécurisée et pure. »

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne soirée.


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Annonce de Quincy Sharp, maire pour état d'urgence   Sam 26 Nov - 20:59

Bullock fulminait de rage...
Il tenu bon tout de même jusqu'à la fin du discours pour ne pas en perdre une miette. Aux derniers mots de Sharp il balançât le pot de fleur offert par sa mère qui trainait depuis deux ans dans l'appartement. Les fleurs était fanées depuis des lustres mais Bullock ne rangeait jamais rien... Le petit poste de télé posé sur une commode poussiéreuse et bancale s'écrasa au sol, le programme s'arrêta.
Il avait besoin de se défouler, il se mit aussitôt à frapper maladroitement mais avec force le ''puching ball'' qui trainait au milieu de la pièce.

Tout c'était passé si vite.
Hier Gordon allait être élu et l'espoir des Gothamites récompensés, mais Sharp a piétiné tout ça avec cruauté et arrogance. Hier il s'octroyait les pleins pouvoirs et aujourd'hui... aujourd'hui il montre à tous qu'il est devenu le dictateur de Gotham. Comment un maire pouvait agir de la sorte ? Ce n'était pas un président c'était un maire ! Le Gouvernement américain s'était-t-il à se point désintéressé de Gotham ?...

Mais il était aussi coupable dans tout ça... En camouflant l'affaire avec le démon il avait offert à Sharp une faille qui lui a été fatale. C'était évident, Sharp contrôlant le démon était gagnant sur tout les tableaux. L'attaque du GCPD était imparable.
Le monstre n'a pas réduit le GCPD en cendre mais il avait créé suffisamment de dégâts pour porter un coup à la candidature de Gordon. Bullock avait fait ce qu'il pouvait mais au bout du compte Sharp avait gagné.
Il n'a pas relevé l'affaire avant, non... Il avait tout calculé depuis le début. Il était fou et dangereux mais tout lui réussissait.

Mais il n'allait pas se laisser faire ! Autrefois il bossait pour le maire pour faire capoter le GCPD maintenant il se doit de faire l'inverse. Sharp lui à pris ses pouvoirs, sa réputation, mais il ne lui a pas pris sa vie comme il l'a fait pour d'autres... Alfred Pennyworth, Rachel Dawes, James Gordon et peut-être Barbara... Elle n'habitait plus à l'hôtel, impossible de la retrouver il faut espérer qu'elle arrive à lui échapper...

Bullock devait récolter des preuves ; certains flics étaient avec lui, notamment O'Hara, un allié des plus précieux. Tout ce qu'il possédait c'était l'enregistrement, les dernières paroles de Gordon...
Gordon.

Non ! Gordon n'était pas mort, il n'en savait rien... et qu'est-ce qu'il foutait là au fait ? A rester planté là alors qu'il est presque le seul à être au courant que Gordon est en danger... Hier il n'avait quasiment pas dormi, cherchant à retrouver la trace de Barbara. Aujourd'hui il a commencé sa journée presque normalement avant de recevoir la visite de l'Inspection générale des services de police, des chiens que Sharp tenait en laisse. Quelques soupçons, quelques confirmations, l'enquête était lancée, il était mis sous surveillance et n'avait plus aucune autorité.

Après deux journées horribles il voulait juste se détendre un peu devant son feuilleton.
Et voilà que la sale trogne de Sharp refaisait surface en déclarant la guerre aux justiciers et au GCPD. Les gens sont-t-ils à ce point terrifiés pour ne pas oser se rebeller, au moins réagir ?
C'était incroyable ! En Europe les gens n'arrêtent pas de manifester à cause de la crise économique mais ici à Gotham personne n'ose bouger le petit doigt...
Le programme de Falcone était une bénédiction devant celui de Sharp. Falcone voulait instaurer la peine de mort pour se débarrasser des criminels. Pour certains, Bullock était profondément convaincu que c'était la solution. Sharp lui voulait exécuter les justiciers, c'était ahurissant !


Bullock devait trouver un justicier cette nuit. Il devait les informer pour Gordon, pour Barbara... Il n'avait qu'une seule idée...
Si elle ne marchait pas il serait cette fois-ci définitivement viré, mis en prison voir pire... Sharp était bien capable de faire exécuter ceux qui étaient soupçonnés de collaborer avec les justiciers maintenant. Mais il n'avait pas le choix, c'était lui ou Gordon et Barbara. Le temps où Bullock était un flic pourri est révolu et il devait le prouver...


[HRP : :arrow: Gotham City Police Department]
Revenir en haut Aller en bas
 

Annonce de Quincy Sharp, maire pour état d'urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Tutoriel] Que fait le maire ?
» Sharp serait un membre des caps la semaine prochaine ?
» Un bouc émissaire pour expliquer les 49,45% de Moise Jean-Charles dans le No
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: GNN Tower - Gotham news Network-