RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Ven 11 Nov - 14:17

Fletcher's Avenue


Dans ce bâtiment abandonné, il y'avait quelques civils aux prises des mains des hommes du Joker. Baillonnés et enfermés dans une sombre pièce, ils étaient carrément oubliés, traités pire que des chiens.
De l'autre côté de la porte, il y'avait dix clowns. Deux patrouillaient devant la porte, deux sur le toit, et six autres dans la pièce principale. A attendre les ordres du Clown.


Homme - "C'est bon patron ! Les otages sont la, tout ira bien. Aucun risque que ce taré de Batman se pointe, on va repeindre les murs avec du jus de cervelle."

Par téléphone, le prince des Clowns répondait.


- "Bien, vous avez intérêt, sinon je m'occuperais de vos femmes, de vos gosses et je les enverrais rejoindre les petits poissons de Gotham. Assurez vous de tenir les 12 minutes que j'accorde et après, vous me les tuez ..."

Le Clown raccrocha. Les 4 hommes en dehors de la pièce étaient des snipers, tandis que les six autres, n'étaient pas armés, a l'exception d'un seul qui tenait un flingue, pour buter les otages. Le Jeu était lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Ven 11 Nov - 22:19

Une rue adjacente à la Fletcher's Avenue, un coin de mur idéal pour observer la situation.
Aucun signe de BatGirl. Midnight se tenait derrière un mur et observait discrètement la scène comme un voyeur. Elle semblait établir un plan d'attaque mais il fallait faire vite. Midnight n'avait pas oublié ses erreurs face au Prince du Clown la première fois. Elle se doutait que les choses n'allaient pas être si simple et que les Birds of Preys étaient d'ores et déjà mises au défi. Elle contempla la situation :
2 hommes sur le toit, c'était ceux qui étaient le plus susceptibles de les repérer. Midnight avait une idée. Il y avait un autre bâtiment, un building collé contre celui où se trouvaient les gardes. Si elle pouvait s’immiscer dans une pièce de ce building et ressortir par une fenêtre, elle pourrait peut-être les avoir par surprise. Elle retînt Poker contre elle, impatiente que Bat Girl soit ici.
Dès que la femme chauve souris fût là, elle lui fait signe de sa position en l'appelant avec son kit de communication. Elle agita son bras pour l'inviter à la rejoindre.
-Je vais prendre la rue à gauche et m'infiltrer dans l'immeuble, je ressortirais par la fenêtre et neutraliserais les deux hommes sur le toit.
La communication allait s'avérer plus qu'utile mais avec BatGirl, cela s'avérait compliquer. Là était toute la problématique. Mais c'était l'occasion de voir si elles pouvait repousser les limites de cet handicap. Midnight était déterminée à vouloir communiquer avec cette si intrigante justicière en Noir. Elle la regarda d'un regard doux et profond :
-Vous êtes d'accord ?
Elle regarda ensuite délicatement Poker :
-Je l'emmène avec moi, il me permettra de neutraliser les deux hommes.
La soirée s'annonçaient mouvementée, elle avait capté les ondes de Lulla qui semblait déjà affairée à désamorcer la bombe avec l'équipe de déminage. Elle offrit une pensée à Black Canary. Toutes étaient à présent dans le feu de l'action et il était temps que le vol des Rapaces fauche quelques proies criminelles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Sam 12 Nov - 13:39

Un temps. Alors qu'elle était presque arrivée, à moitié allongée sur sa vieille moto, cette réflexion la frappa, l'obligeant à ralentir le pas. Le fou en manteau violet n'avait sûrement pas déclenché tout ces attentats comme cela, se complaisant dans l'attente de justiciers courageux. Il devait y avoir un temps. Pourquoi ne l'avait elle pas déduit avant ? En poussant sa bécane jusqu'au bout, la jeune femme réussit à gagner un peu de temps, espérant que ces quelque secondes grainées se changerait en espaces de vie pour les hommes qu'il fallait sauver.

Bien sûr, elle ne pouvait pas savoir qu'il s'agissait d'une prise d'otage mais les justiciers ne finissent ils pas toujours par sauver quelqu'un ? Après un dérapage peu contrôlé, Batgirl descendit de son véhicule, porta la main à sa ceinture de batarangs et tourna sur elle même, tout en avançant. Aucun signe d'ennemis. Ils devaient se trouver dans la tour, à deux ruelles. Depuis sa plus tendre enfance, Cassandra avait à la fois cultivé l'art de la discrétion mais, n'ayant jamais trouvé de lumière sous laquelle apparaître, cette discrétion était devenu une façon de vivre, une partie d'elle même qu'elle appliquait sans penser. Silencieuse, elle se coula entre les bâtiments, ses mains frôlant les murs froids et ses regards détaillant les alentours. En quelques poignées de seconde, elle fut à peu près au fait de la situation, ou, en tout cas, compris que son objectif était un bâtiment surveillé par deux hommes, qui se tenait devant la porte et semblait être de simples porte flingues, ainsi que deux snipers, attentifs et presque talentueux, postés sur le toit. Il lui fallait entrer, sans s'approcher, sans déclencher d'alerte, sans neutraliser des hommes qui pourraient être appelés d'une minute à l'autre par leurs compagnons.

Mission impossible sans aide extérieur. C'est avec un soulagement qui lui vida provisoirement les poumons qu'elle aperçut finalement quelqu'un près d'elle. Ses pulsations calmes et sa silhouette la classèrent dans le rang des gentils dès que Batgirl l'entrevit. Son visage et son inimitable costume, ainsi que la présence de son chien firent naître en Cassandra un certain espoir, mếlé de contentement. Les Birds of Prey étaient organisées, et bel et bien actives. Voilà que l'une d'entre elles lui apportait de l'aide. Quel changement que d'appartenir au bon groupe et de s'aperçevoir que l'on avait des soutiens. Loin d'être stupide, la jeune femme, dont le nom échappait encore, hélas, à Batgirl lui fit des signes et essaya de lui faire comprendre qu'elle montait sur le toit. Etonnée, mais confiante, face aux capacités d'escalade d'un chien, Batgirl montra le sol, puis ferma les poings et tapota son poignet droit. Elle neutraliserait les gardiens de la porte au moment où celle qui se nommait en réalité Tempérance éliminerait les snipers. Dans un groupe, la cohésion est la base de toute chose.

Toujours silencieuse, Batgirl se fondit dans l'obscurité et trouva une rembarde de fenêtre, à quelques mètres au dessus de ces cibles, en face d'eux, et d'ou elle pouvait observer la progression de la femme en rouge sans être vue, si elle bougeait un peu. Finalement, Tempérance s'infiltra dans le bâtiment et s'approcha sûrement du toit par l'intérieur. Il lui faudrait de la chance pour s'en sortir. De la chance et de la rapidité.

C'est justement avec rapidité que Batgirl tenta de bondir, les bras ouverts et la main gauche armée, vers le clown qui se trouvait du coté droit de la porte; Dans son saut, elle lança son batarang en l'air et ce dernier vint frapper contre le crâne du premier homme de main, permettant à ce dernier de remplacer son ennui par une inconscience prolongée. Quand au second, il ne put discerner qu'au [i]dernier moment l'ombre de chauve-souris qui volait vers lui et fut repoussé vers le mur qu'il protégait, les deux pieds de la Batgirl ayant repoussé son torse. Il s'écroula finalement et Batgirl ne put que s'agenouiller pour reprendre son souffle, les doigts posés sur son cou afin de vérifier sa pulsation.

Le constrate entre la froide immobilité des murs et la chaleureuse peau qui bougeait faiblement lui donnèrent l'impression de s'être souillée les mains. Une impression qui ne dura pas longtemps alors qu'elle se munissait à nouveau de son Batarang. Elle n'avait pas fait de bruit mais savait qu'elle était capable d'être plus rapide et efficace. Si il restait des hommes à l'intérieur, elle allait devoir le prouver. Sans perdre de temps, la Batgirl escalada le bâtiment, privilégiant pour l'occasion des mouvements amples et une montée par bonds plutôt que son habituelle progression rapide où elle semblait parfois courir sur les murs. En ce moment, l'adaptation était devenue la clef de son existence et si elle s'adaptait à peu près aux interventions en groupe, il lui fallait encore s'adapter au langage humain.

Une fois en hauteur, la fille de David Cain trouva une ouverture et s'infiltra dans le bâtiment obscur. Elle fit un décompte rapide. Ils étaient six, presaue autant que de civils. Ils ne bougeaient pas et semblait habitués aux travaux d'hommes de main. L'un d'entre eux faisait les cent pas et grommelait dans son téléphone mais elle ne distinguait pas d'armes. Mais il ne fallait pas se méprendre là dessus. Au vu du rythme des pas de l'homme au téléphone, il ne restait plus beaucoup de temps. Promenant calmement ses yeux de partout, la justicière se mit à la recherche d'un plan sûr pour neutraliser les menaces ou libérer les otages. Mais chacun de ses plans étaient dépendants d'un seul élément :

Ou était Tempérance ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Sam 12 Nov - 14:10

Bill - "Ok Joe, dans deux minutes, le patron veut qu'on les liquide."

Joe - "Pas de problème, ça me fera un peu d'entrainement, compte les minutes."

Le dénommé Bill raccrocha le téléphone ou le Joker venait de transmettre quelques ordres. Quant à Joe, lui, il s'amusait a réarmer son arme, chargea trois balles, une pour chaque otage. Les quatre autres gars attendaient, ils était la uniquement s'il y'avait du grabuge. Il y'avait seulement quelque chose d'étrange, pas de signalements du toit, aucun rapport. Le dénommé Bill demanda a deux autres hommes d'aller voit ce qu'il passe.
C'était comme dans les films d'horreur, y'a toujours un groupe de jeunes glandeurs âgés de 20 ans qui vont dans une maison ou y'a eu un meurtre y'a quelques années, on leur a interdit d'y aller, ils se séparent, le premier groupe meurt, le second se redivise pour aller chercher ceux qui sont morts.
Bah c'était a peu près la même chose en ce moment.

Cependant, dans cette maison, il y'avait une petite surprise en plus. Une surprise dont même les deux jeunes justicières ne s'attendaient pas a voir apparaitre. Et elle serait fatale. Assurément.

Plus que une minute trente. Le temps passait si vite, si vite. Le temps est la dernière chose que Cassandra Cain et Tempérance pouvaient se payer dans ce moment crucial de l'origine des Birds Of Prey. Si cette mission échouait, alors tout serait fini de leur groupe. Un échec ne peut pas assembler et réunir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Sam 12 Nov - 21:27

Midnight esquissa une moue neutre quand BatGirl s'était montrée. Un regard complice avait paré son visage et toute deux semblaient s'être murées dans une concentration sans faille. Midnight essayait tant bien que mal de comprendre le langage de BatGirl. Que signifiait ces gestes ? Si elle s'en tenait au sol que la femme chauve souris montrait, elle s'occuperait des gardes au sol. Parfait ! Midnight acquiesça, l'adrénaline montait dans ses veines. Plus aucune seconde à perdre. Elle posa sa main sur l'épaule de la justicière et hocha solennellement la tête et s'enquit de mettre à exécution.

Elle courut avec endurance et avec une rapidité surprenante, Poker sur ses talons. Elle contourna l'immeuble où BatGirl et elle s'étaient cachées pour s'organiser puis arriva à la porte de service de celui qui se trouvait juste derrière le bâtiment abandonné. Elle mémorisa...
-Troisième étage, ok !
Elle crocheta la serrure de l'immeuble et courut dans les escaliers avant de se rendre devant la porte d'une appartement, elle refît de même avec une dextérité qui lui était propre. Elle pénétra dans l'appartement silencieusement avec Poker qui la suivait, prêt à en découdre. Il y avait une petite fille qui s'était endormie sur le canapé, elle se réveilla et manqua d'hurler. Le regard implorant de Tempérance et sa main posée sur sa bouche la dissuada de tout cris. Elle lui sourit comme si elle avait vu le Chaperon Rouge en personna et Tempérance, en souriant, se dirigea vers la fenêtre et l'ouvrit avec une extrême précaution. Elle donnait sur le toit du bâtiment ennemi, il n'y avait qu'une cheminé qui cachait la fenêtre des deux gardes. Poker sauta sur le rebord, ayant pris soin de rentrer ses griffes et s’immisça sur le toit. Midnight rejoignit Poker et d'un seul geste lui ordonna d'attaquer. Silencieux, il courut avec agressivité et se jeta sur l'un des gardes pour le renverser. Profitant de la diversion, le Chaperon Rouge de Minuit se jeta sur l'autre sniper en lui plaquant sa main sur la bouche. Poker s'attaquait à la bouche de sa proie tandis que Midnight prit l'arme de l'homme après lui avoir rentré violemment son genou dans son dos et l'assomma avec. Puis elle alla prêter main forte à Poker qui bouclait toujours la bouche de l'homme qui gémissait. Midnight l'acheva d'un coup violent à la nuque.

Midnight prit son grappin et descendit en rappel, veillant à ne pas se faire remarquer en passant devant les fenêtre tandis que Poker refit le chemin de l'aller en ouvrant la porte de l'appartement sous les yeux amusés de la petite fille qui se rendormit, pensant à un rêve.
Poker la rejoignit et tout deux rentrèrent à l'intérieur du bâtiment et tomba nez à nez avec deux autres hommes. Aucune pitié, Midnight dégaina son poignard et ses lames au niveau des pieds et planta le poignard dans la hanche du premier et la lame de son pied droit dans le ventre de l'autre. Poker se jeta sur celui qui reçu le coup de poignard et le mordit violemment à la jugulaire. Tempérance acheva le second d'un autre coup de pied en plein sur la poitrine. L'homme retomba sur le mur d'à côté. Il ne devait rester que quelque seconde. Midnight savait que BatGirl était dans le coin.

Très vite, Midnight dégaina son révolver et entra en trombe dans la pièce où il restait quatre homme dont un qui jouait avec son arme. S'arrêtant pour bien viser, elle tira sur la main de l'homme armé qui lâcha son arme.
Les trois autres allaient certainement se jeter sur Midnight, BatGirl avait maintenant le champ libre pour agir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Dim 13 Nov - 16:01

Silencieuse mais attentive, perchée au fait du premier étage, la femme chauve souris n'avait rien perdu de la scène. La main gauche à quelques centimères de son batarang, la droite posée sur la rembarde de son couloir suspendu, prête à pousser le corps pour lui permettre de fendre sur ses ennemis. Mais Midnight se débrouilla trés bien, avec rapidité et efficacité. Si ces deux derniers substantifs avaient été les mots d'ordres de son père et les règles de son enfance, elle ne partageait que depuis trés peu de temps cette culture du combat à la fois vertueux et bien fait et était ravie de constater que le Birds of Prey en avait sous les bottines et que leurs taions aiguilles étaient aiguisés. Elle connaissait peu ses compagnons mais sentait que chaperon rouge comme canaris avaient encore des surprises à déballer et s'étonnait de s'enthousiasmer pour un groupe, pour une cause auquel elle avait révée et pour laquelle maintenant elle travaillait.

Etre justicière n'est pas un passe temps, c'est un accomplissement. Lorsque des coups de fin marquèrent la fin de la récréation, Batgirl lâcha ses armes et monta sur la rembarde, sur laquelle elle se déplaça, souplement. En bas, Tempérance Midnight venait de faire irruption et baissait actuellement son arme avec laquelle elle venait de tirer, tout en se précipitant sur un des hommes plié en deux, une main sur l'autre. Quatre clowns réagirent aussitôt et tous l'attaquèrent avec une calme concentration teintée de folie et de peur, un tout sûrement distillés par leurs patrons.

Quatre contre un. Non, quatre contre deux, le chien du chaperon semblant au moins aussi redoutable qu'un Bane de poche. Ils allaient avoir besoin d'aide. Plongeant dans son élément - l'obscurité-, Cassandra atterit sur les épaules de l'homme le plus prés de Tempérance, s'accrocha aux bras de celui qui se trouvait derrière et bondit, la tête de son ennemi entre les hanches. Si son vol plané fut légerement raté et qu'elle eut mal aux jambes pendant un certain moment, son très entraînement couplé à la force de sa volonté lui permirent d'allonger l'homme comme il se devait et de repousser celui de derrière en avant. Reprenant son souffle, la jeune femme se protégea d'une attaque latérale, déclenchée par un autre ennemi, hapa le bras de ce dernier et imprima un mouvement de nikyo qui l'immobilisa au sol, un genou à terre. Sans se démonter, elle se baissa pour éviter le coup de son prochain adversaire, roula en arrière et bloqua un uppercut en apposant son pied sur le poing fermé et baissé du malfrat. Dans le feu de l'action, elle executa une rotation et frappa le crâne de l'homme ramassé avec son autre pied. Il n'en restait plus qu'un, qui n'hésita pas, faisant preuve d'un certain courage et tenta de couper le souffle de la justicièren en la frappant au diaphragme.

N'ayant pas eu le temps de contourner le coup, elle ne put que serrer les dents et se plier en deux, étouffée. Fier de lui, l'homme tenta de la coucher avec un atemi ciblé sur le dos de sa nuque mais elle passa entre ses jambes, ramena son bras devant son cou et l'emmena au sol ou elle l'immobilisa jusqu'à pouvoir tirer son grappin et le saucissoner.

Haletante, la main sur son ventre mais les épaules dressées, Batgirl se releva et jeta plusieurs coups d'oeil circulaires, avant de se précipiter vers les otages pour aider Tempérance a les libérer. Mais son inscinct ne lui manquait jamais et, elle, l'écoutait toujours. Elle savait que ce n'était pas fini, que ca ne pouvait pas être fini et gardait les doigts posés sur un batarang. Décidément, les différences entre le froid du métal et la chaleur des corps rythmait sa nuit, sans pourtant échapper au rythme imposé par le Joker et qui ne permettait sûrement aucun repos..



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Lun 14 Nov - 9:49

[HRP : Harley, c'est à toi, juste après mon poste]

Le portable encore allumé du chef de la petite troupe était resté allumé durant tout le combat et le Joker avait tout entendu, des aboiements, des cris d'hommes qui venaient de se faire cogner violemment et du mobilier cassé. Décidément, on ne pouvait pas se fier à des hommes de main. C'était parfaitement cynique. Mais le Joker avait toujours un as dans sa manche. Un atout en rouge et en noir qui était pourvu de cheveux blonds colorés et d'une masse géante.

Le rire du Joker se fit entendre durant tout le combat, il riait, il riait d'entendre ses hommes se faire dégommer par ... par quoi au juste ? D'après ce qui s'était dit à l’hôpital, ce serait une certaine Black Canary, une femme en gros, qui aurait démonté ses hommes. De nouveaux arrivants à Gotham ? Chouette ! Son rire aigu résonnait énormément dans cet amas de chaos et de douleur, ses hommes venaient d'échouer ? Pas grave, tout cela faisait parti du plan prévu par le Némésis le plus craint de tout Gotham City.


- "Allo ? Allo ? Il y'a quelqu'un au bout du fil ? Ha Ha Ha. Je ne sais pas qui vous êtes, ni pourquoi vous le faites, mais vous me plaisez énormément Hé Hé Ha Ha Ha. Allez y alors, allez sauver les otages ! Le Joker vous fait preuve de sa miséricorde Ha Ha Ha."

Bien entendu, cachée parmi les otages, se trouvait quelqu'un, une femme blonde, drapée de rouge et de noir, aussi monstrueuse que le Joker et tellement folle. Harley Quinn, impératrice de la Folie à Gotham City allait se mêler à la fête, pour le meilleur, le pire, le malheur et surtout pour le rire.

Pauvres Batgirl et Midnight, vous n'êtes pas prêtes d'avoir finie cette folle nuit. Parce qu'après, il faudra encore localiser le Joker, et oser pénétrer dans l'antre de la Folie elle-même. Pénétrer au cœur de la monstruosité, et nul doute, le Joker les attendrait de pied ferme. C'était la somme toute logique de son plan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Lun 14 Nov - 17:33

Chaque otage était disposé de dos, recouvert d’une cape rouge et noire. Leurs mains étaient liées dans le dos, leurs genoux pliés et appuyés sur le sol. Les pauvres garants de la folie du Joker bougeaient énergiquement pour se faire délivrer. Ils connaissaient l’issu après que le dernier grain de sable serait tombé du sablier.

«Hihihihihihihi»

Un rire odieux résonna dans le silence que venait de laisser la radio suite au message clément du Joker. Ce n’était pas le rire ironique de leur ennemi, ni même celui d’un être humain. C’était l’esclaffement des hyènes si connu à Gotham, les bébés de la reine de plaisanterie; Harley Quinn. Deux paires de yeux jaunes apparurent en arrière des héroïnes et les silhouettes trapues des deux animaux tachetés se montrèrent sous la lumière tamisée de l’endroit. Elles avaient un sourire carnassier, dévoilant ouvertement leur but. Elles avaient faim. Les proies n’étaient pas des charognes mais plutôt un butin vrai et des os remplis. Un délice s’ouvrait à elles, repas qui ne laisserait plus aucun reste après. Le rire continua, distrayant les deux femmes déguisées.

«Hihihihihihihi»

Profitant du moment d’inattention, un des otages ramena ses pieds et se leva d’un coup sec, les mains détachées par Midnight. La silhouette encapuchonnée fit un mouvement rotatif, dévoilant l’énorme masse à l’effigie du Joker qui était jusqu’à lors cachée dans les replis de la cape bicolore. La surface peinte de la gigantesque masse heurta le front du petit chaperon rouge, l’assommant légèrement. Le corps mou alla s'écraser contre le mur, la laissant inapte un court moment. Elle pouvait voir flou et encore entendre les rires continues des hyènes qui découvraient une proie plus facile que les deux femmes.

La course de la masse finie par un appui sur l’épaule droite du personnage mystérieux mais qui était facile à deviner. Tout le monde connaissait les particularités de cette charmante personne qui se maquillait à l’image du Joker, qui le suivait dans son ombre et qui exauçait ses moindres souhaits. Elle détacha l’unique cordon qui retenait la cape à son cou et la jeta au loin dans un geste théâtral, laissant sa main dans les airs. Elle leva la tête tranquillement, laissant apparaître son sourire sadique. Sa nouvelle cible déguisée de noir tomberait bientôt. La cape atterrit non loin de là, silencieusement sur le sol. Elle avança, un pas, deux pas, prenant appui sur les talons compensés de ses bottes et bougeant les hanches de manière frénétique. Elle redressa son corps, fière de son moment de surprise.

«Pensiez-vous vraiment avoir la tâche aussi facile? Haha!»

Dit-elle de sa petite voix agaçante. Harley passa par-dessus le corps de Midnight, se rapprochant dangereusement de la batgirl, exagérant tous ses gestes dans le même temps. Jamais immobile la petite Harley Quinn.

«Monsieur Joker ne laisserait pas quelques colosses garder une si précise marchandise. Ha! Moi-même je suis capable de les éliminer aussi facilement, sinon plus. J’ai pu apprécier vos petits combats les filles. Ils ont au moins réussi à vous couper le souffle ses idiots!»

La masse reposait encore sur son épaule. Le poids ne semblait aucunement la déranger. Harley avait décuplé ses forces après ses rencontres avec Poison Ivy, lui donnant quelque avantage sur les justiciers qui apparaissaient partout. Et pas seulement les héros de Gotham, mais les malfrats qui sillonnaient les rues à la recherche de buts différents. Elle en était souvent la cible mais rarement une victime.

[HRP: Midnight, tu es étourdie pour un petit moment! Je ne t’ai pas encore éliminé du combat complètement et ça te laisse ton chien en mouvement contre les hyènes ou sur moi! Tu pourras te lever pour aider Batgirl quand tu le pourras et avoir une belle grosse bosse sur le crâne en cicatrice du combat! En résumé, tu entends ce qui se passe, tu as une vision trouble mais tu peux voir les formes, tu peux bouger mais c’est très confus pour quelque seconde.]


Dernière édition par Harley Quinn le Mer 30 Nov - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Lun 14 Nov - 23:34

Si idiote ! Si imbécile !
Remerciant Bat Girl pour son aide précieuse face au quatre hommes par un hochement de tête et un sourire. Midnight s'enquit d'aller libérer les otages avec une frénésie relative à l'adrénaline. Mais hélas. Sur le coup, elle en avait presque oublié que Joker était derrière tout ça. Et si l'ennemi était au coeur de ce que venaient sauver les délicates représentantes des Birds of Prey ? Tempérance n'avait pas été assez vigilante, son gros défaut allait lui faire payer son talent. D'un coup, tel le tranchant d'une épée qui fendait l'air, Tempérance vacilla et son cerveau semblait cogner contre sa boite crânienne. Elle fût projetée en arrière, une douleur sourde au niveau du front et ses yeux papillonnèrent, elle luttait...

Elle s'écroula, le bras tendu sur le sol, elle était consciente, entendait tout mais ne pouvait faire aucun geste, la douleur lui barrait les paupières et une brûlure envahissait toute sa chair. Midnight ne voulut pas fermer les yeux. Elle n'en avait pas le droit. La vision de son ennemie se projetait alors. Les yeux couchés sur le sol, elle les relevaient pour contempler la gracile jeune femmes au couettes blondes et à la bouche rieuse. Dans sa conscience, un seul mot lui vint à l'esprit après quelques secondes d'inconscience totale et de choc :
*Garce*
En elle, la rage bouillonnait à un point tel que si elle avait pu être extériorisée, elle aurait pû écraser la petite peste qui avait osé lui faire ce coup. Joker, ne se battait jamais à la loyal et....
*...sa groupie de petite amie ne le faisait pas non plus !*
Midnight se sentit mal, très mal, la tête lui tournait atrocement et ses faiblesses la rendit totalement impuissante, elle ne devait pas lâcher l'affaire, ne devait pas céder aux larmes. Un bleu se dessina doucement sur son front et, à chaque seconde, il y avait un éclair qui la bombardait d'une douleur aigüe.

Poker avait accourut vers elle, son museau humide renifla le nez de Tempérance et il lui donnait des coups de tête pour l'inciter à se lever. Midnight bougea quelque doigts et, de son bras gauche, caressa doucement la patte du chien qui gémissait.
Midnight murmurait à voix très basse :
-Go..mon coeur...go ! Hidden !
Les ordres se brouillaient et Poker ne comprenait pas.

Le chien se rendit alors compte qu'il était à présent seul.
Mais sa rage n'en était que plus décuplée car il avait tout à fait compris que le coup venait de Harley mais pour l'instant, il avait un bien plus gros problème. Deux hyènes, deux mammifères redoutables, capable de vous broyer des os. Grosses comme des gros chiens, leurs yeux luisaient d'une étincelle sanguinaire et leur cri, signifiant qu'elles avaient trouvé leur dîner, faisait trembler la pièce. Mais Poker n'avait pas peur...
Il paraitrait que les dobermann avaient été utilisés pendant de nombreuses guerres et qu'ils étaient courageux, que même le feu ne leur faisait pas peur...Poker ne faisait aucune exception à la description qu'on faisait de sa race. D'après le vétérinaire, il aurait même du sang danois et du sang de rottweiler.
Midnight voulait tout faire pour le retenir, mais elle en était incapable, le chien allait faire valoir les droits de sa maîtresse. Harley allait certainement être occupée par BatGirl, Tempérance l'espérait de tout coeur.

Poker, armé de son gilet pare balle et de son masque de protection aboya avec une force terrifiante, montrant ses crocs luisants comme des rasoirs aux hyènes. Tous trois semblaient s'affronter du regard avant de passer au choses sérieuses. Poker avait l'avantage, plus petit, il pouvait mieux esquiver les coups et en faire de plus vicieux. Avec une rapidité qui lui était propre, le chien se jeta sur la première hyène et lui lacéra la patte droite. L'autre hyène s'attaqua à Poker qui fût plaqué sur le dos, les pattes recourbées, Poker aboyait et sortait ses griffes. Les hyènes ne pouvaient atteindre les organes vitaux et la jugulaire du chien, mieux protégé que Tempérance elle-même. Poker ruait et tourna la tête vers l'autre hyène qui semblait vouloir achever le travail de sa comparse et lui mordit violemment son museau, la faisant gémir. Poker rua encore plus et se faufilait déjà, prêt à riposter les attaques.
Le fier dobermann, quoiqu'un peu blessé à sa patte déjà fragilisée par la rencontre avec Black Mask, semblait avoir largement de quoi surprendre ses ennemies.

Quant à Midnight, terrifiée, elle se remettait peu à peu. Sa conscience revenait peu à peu même si la nausée et la vision floutée de son environnement ne daignait partir. D'un coup, un message se fît entendre dans l'oreillette :

- Les filles, Black Canary à l'appareil. Le temps est presque écouler et tout les hommes de mains du Joker sont hors courses. Je crains cependant qu'il ne manigance autre chose de bien plus dangereux.

*Non, sans blague !*

-Caducée, tu as réussis à repérer ma position près de l'Hôpital de Gotham ? Si c'est le cas, il faut arrêter la panique et demander aux patients de ne plus évacuer, et ensuite on fera le point. Je ne sais pas si il y a d'autre hommes embusqués, si tu en vois il faudra se dépêcher d'intervenir.


Midnight fît bouger tout doucement son bras et activa sa communication et balbutia quelques mots :
-Il...y...ava... un piège. Je me s...uis..fais avoir. Harley.
Elle ne pouvait plus prononcer un seul mot.
Mais au fur et à mesure que ses forces lui revenaient, elle n'avait qu'une idée en tête, défendre BatGirl et stopper la blonde demeurée et elle avait justement sa petite manigance à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Mar 15 Nov - 21:22

Si le coup de massue venu de nulle part avait assomé le Chaperon Rouge, il avait aussi sérieusement étourdi Batgirl qui ne s'y attendait pas, ne connaissant le Joker que de vue. Un instant effarée, elle ne sut vraiment que faire, tandis que Tempérance trébuchait, déséquilibrée, basculant en arrière, que le otages libéraient s'envolaient comme des pigeons effrayés tandis que les otages encore attachés se traînait à terre, toujours baillonés, à deux doigts de la crise cardiaque. Cet instant de ballotement dura peu, David Cain avait appris à sa fille la réactivité, et l'avait persuadé non seulement que toute situation avait une solution, mais aussi qu'il fallait toujours réagir, ne jamais laisser le combat s'échapper et imposer son rythme aux adversaires, quel que soit leurs surprises.

Un combat n'est qu'un mouvement. Long, court, rapide, en l'air, sur le sol, ce n'est qu'un seul long et fluide mouvement sur lequel tu dois imposer ta domination. On n'arrête pas un combat, sinon, il devient défaite. C'est comme une respiration.


Elle se ressaisit, leva la main, serra son batarang, se rendit compte que son adversaire la regardait. Volonté contre volonté. D'un côté, Harley Quinn, ancienne psychologue devenu folle, atteinte d'un nombre incroyable de pathologies, profondément sadique et complètement égocentrique, n'ayant d'yeux que pour son Joker. Habillée d'un trés léger costume coloré de textile douteux. De l'autre Cassandra Cain. Muette, réservée, presque solitaire, habitée de vertues et d'idées de justice. Parée du costume rapiécé mais complet de la Batgirl, en cuir souple.

Au delà de ces considérations assez manichéenes mais hélas réelle, qui résumaient assez bien le quotidien de Gotham City, une autre différence frappa la fille de Lady Shiva. Son adversaire possédait une masse et ses hyènes sembaient prêtes à mettre en pièce le chien du Chaperon. Batgirl n'avait rien, ne comptait pas sortir ses armes et sentait que la conscience de Tempérence venait de glisser provisoirement dans des abimes visqueses. Après s'être assurée que Tempérance n'était pas trop gravement touchée, elle tenta de contourner Harley et se précipita sur les otages qu'elle essaya de libérer rapidement. Mais ce fut une tentavive seulement et la blonde revint à la rescousse de la criminalité, sa masse pourtant effrayante semblant beaucoup moins angoissante que l'aiguille du temps, qui elle tournait et pouvait faire beaucoup de victime.

Il fallait faire vite. Tout en évitant un violent estoc de son adversaire, Batgirl recula en arrière, dégrafa lestement son lance-grappin, encaissa un coup de masse donné par son adversaire avec ses deux poignets et profita de cette position pour se serrer contre le corps de Quinn, repousser sa masse et elle même en avant, tout en plaçant son pied derrière elle. Cela fut assez rapide pour marcher et, forte de sa nouvelle position, Batgirl attendit que la guerrière en rouge et noir se relêve pour lancer un batarang sur les liens de l'un des otages qui s'enfuit en courant, projeter son grappin sur un couloir supendu et tenta de s'envoyer en avant pour repousser Harley mais échouer, cette dernière l'évitant. Une fois arrivée à son point de ciblage, elle redescendit rapidement, elle jeta un coup d'oeil vers le pistolet toujours au sol que détenait tout à l'heure l'un des clowns, engagea un combat de coup bloqués contre Harley, qu'elle faillit perdre, puis évita l'intelligent retour de masse pour se précipiter vers l'arme, qui pourrait rapidement mettre fin au combat...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Lun 21 Nov - 17:28

Suite à l’attaque du chien blindé, les hyènes tinrent leur distance tout en continuant de garder l’attention de la petite bête rapide. Elles n’avaient pas encore eu l’ordre direct d’attaquer de leur maîtresse adorée. Ce n’était qu’un petit détour d’attention qu’elles causaient à leur ennemie présent.

«hihiihihihihihihihihi»

Leur rire continuait immuablement. Ce son ajoutait à l’ambiance créée spécialement à cet accueil peu orthodoxe. C’était à glacer le sang. Les deux bêtes tachetées semblaient toujours avoir ce petit sourire de carnivores, se régalant d’avance des muscles sur-développés du cabot.

Harley s’était arrêté très près de la Batgirl retenant à peine son sourire de victoire. Elle était fière du plan qu’elle avait conçu sans l’aide de personne. Bien que cela lui emplissait le cœur, il y avait toujours de quoi qui clochait, qu’importe l’énergie qu’elle mettait à l’accomplissement de son projet. Elle oubliait souvent de mettre dans ses idées les éventuels ajouts ou imprévus. Ça vie était souvent un tissu de choses improvisées qui ne tournait que très rarement à son avantage. Mais elle avait la faculté d’oublier vite ce genre de détail.

Quand elle fut assez proche pour pouvoir frapper sans vergogne la jeune femme devant elle, celle-ci l’a contourna, ne répliquant aucunement à ses paroles. Harley resta là, bouche-bé.

«Non mais c’est quoi ton problème?»

Elle se retourna vivement, ne comprenant pas le geste idiot de la justicière qui fonçait droit vers les otages, lui faisant dos. Le mouvement l’avait totalement déstabilisé. Le monde cherchait habituellement à la frapper, la pousser à terre ou lui donner la parole. Mais rien! Rien! Elle replaça ses doigts sur le manche de son arme, les yeux brillants de fureur. Ce n’était pas de la haine, mais bien le sentiment de s’être fait ignorer comme une vulgaire statue de plâtre.

«Je vais te faire voir moi! On ne m’ignore pas comme ça! Écoute-moi!»

Elle criait presque en fonçant droit sur le petit groupe de personne. Elle visait surtout la justicière costumée de noir qui tentait désespérément de détacher quelque victime du plan du Joker. À quoi bon, il ne restait qu’Harley Quinn pour faire le sale boulot de les tuer un après les autres. La masse allait s’abattre sur le corps agenouillé mais les yeux de la criminelles s’ouvrirent de surprise. Le coup était retenu par les poignets de Batgirl qui profita de son élan pour se coller contre elle. Harley fut renversé par arrière sans avoir eu le temps de réaliser ce qui venait de se passer. Et l’action continuait ainsi sans qu’elle n’ait jamais le temps de faire ce qu’elle voulait. Puis elle entendit murmurer le petit chaperon rouge qui était toujours couché où elle l’avait laissé.

«Il...y...ava... un piège. Je me s...uis..fais avoir. Harley.»

Harley s’en mordit les doigts. Un contact radio emmenait habituellement comme résultat de l’aide assez rapidement. Elle se releva d’un seul coup et écarta bien les jambes pour garder toute son équilibre. Elle pointa la femme en noir.

«Toi!»

Harley écumait de rage. Sa respiration était rapide, saccadé, ne pensait plus qu’à blesser mortellement la petite hypocrite qui se tenait encore devant elle, la défiant, la menaçant silencieusement. Elle reprit don marteau essayant ici et là de la frapper avec, l’une évitant l’autre le plus possible. Harley ne prenait plus garde à Midnight qu’elle croyait encore couchée dans son coin. Ses yeux brillaient seulement pour la silencieuse silhouette qui résistait à ses coups. Harley fini par lâcher l’énorme masse, arme qui la ralentissait trop dans cette entreprise. Le métal fit un saut sur le plancher solide et fini par tomber de tout son long dans un bruit retentissant. Le rire des hyènes fini à ce moment là. Elles se replièrent dans un coin, sachant qu’il ne fallait pas se mêler de la fureur que dégageait Harley Quinn.

La dame de carreau sortit de son sac une manette munie de plusieurs boutons. Elle leva les yeux lentement, toujours aussi théâtraux dans son rôle. Ses deux mains tenaient le petit coffret de métal qui contenait sans doute un fort réseau de fils. Son pouce se leva et appuya presque au hasard…

Son corps se raidit totalement l’espace d’un petit moment. Son visage était tordu dans un rictus affreux entre le sourire, la vengeance et on ne sait pas quoi. Au bout d’un court moment, ses épaules retombèrent et sa tête pencha vers l’avant. Elle soupira.

«Mais…»

Elle avait l’air abasourdit.

«...Pourquoi y a-t-il cet autre bouton?»

Elle parlait pour elle-même. La manette ne fut pas conçue par elle et avait oublié certain détail sur le fonctionnement des différentes fonctions intégrées. Mais en particulier, Harley ne se souvenait pas de la fonction ‘’choc électrique’’ qui était une sécurité en cas de prise du pouvoir. Faisant les yeux ronds, plus surprise et insultée que réellement en colère comme le moment d’avant, Harley fit demi-tour pour se cacher le visage. Elle appuya sur un autre bouton en frappant du talon sur le plancher. Ré-appuya une autre fois sans succès. Elle jeta un coup d’œil derrière elle puis refit une autre tentative presque désespéré.

«Ha!»

Il y eut un petit déclic qui se fit ressentir ainsi qu’une série de ‘’Bip’’ sonore. Bien que détachés, les otages portaient tous une montre noire qui luisait maintenant de vert. Un chronomètre venait de démarrer, laissant aux filles moins de cinq minutes pour libérer réellement les pauvres petits citoyens, dont plusieurs venaient de leur fausser compagnie.

Harley cacha la manette dans son dos, jouant elle aussi avec un flingue dans son autre main. Elle avait bien vu Batgril se précipiter vers l’arme qui était maintenant sans maître. L’Arlequin révéla son arme sur le côté de son svelte corps.

«Je peux jouer à ton petit jeu moi aussi. Haha! Tu as maintenant que quelques minutes pour les aider! Hahaa»

Harley attendait la réaction des jeunes femmes, et prévoyait déjà son spectacle pour celles qui suivront.


Dernière édition par Harley Quinn le Mer 30 Nov - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Lun 28 Nov - 21:37

Le Chaperon Rouge se remettait de plus en plus de sa rencontre avec la Louve. Mais il ne fallait pas se leurrer, la jeune blonde était loin d'être en forme pour combattre, un énorme bleu avait pris possession de son joli crâne et un petit filet de sang coulait doucement. Midnight était sonnée mais avait fait un effort incroyable pour ne pas s'évanouir. Elle pensa à Poker, le seul qui, en tant de combat, lui apportait réconfort. Elle le voyait lutter contre les hyènes avec une peur atroce qui la faisait trembler, sa main tendue vers Poker qui était indifférent à sa maîtresse. Mais elle ne pût s'empêcher d'éprouver une grande fierté à le voir lutter, agilement et intelligemment, elle se dit même que son chien devrait lui donner des cours en combat parce que, vu son état, c'était pas du luxe !

Les hyènes s'arrêtèrent de combattre mais continuaient à rire de manière lugubre et terrifiante tandis que Poker répondait de ses vociférations canines, tout crocs dehors derrière son masque pare balles. Midnight se délectait, pendant ce temps, de l'ingéniosité de la fille Chauve Souris et admirait sa technique et son piège tendus à l'Arlequine. Elle se concentrait sur les mouvements de son alliée pour ne pas fléchir et tomber dans le sommeil alors que ses forces lui revenaient peu à peu.

Mais hélas, les évènements prirent un tournant bien différent à ce qu'aurait imaginé la jeune fille en rouge. Car Harley Quinn, à l'image de son Grand Amour, avait plus d'un tour dans son sac. Et elle dégaina une sorte de télécommande. Le vision floutée de Tempérance lui permettait tout de même de déceler que cette télécommande allait dégager un bien mauvais présage. Elle écouta les divagations insupportables la Princesse du Crime en levant les yeux au ciel. Il fallait absolument réagir car venant de sa part, ce qu'elle mijotait allait être nettement plus dangereux que le début de ce sauvetage qui avait des allures de promenade de santé aux premiers abords. Tempérance avait sous-estimé la situation et ce fût, ce soir, sa plus terrible erreur qui aurait pu lui être fatale à coup sûr ! Des auréoles vertes se dessinèrent dans son champ de vision et l'agressivité de cette lumière la fît papillonner des yeux et peu à peu, elle retrouva une vision normale. Elle se rendit compte que les Otages possédaient des montres où défilaient des chiffres à une vitesse alarmante et Midnight comprenait qu'il y allait avoir une explosion ou un truc du genre. Peu importe l'issue, il fallait l'en empêcher !

Harley Quinn semblait penser que le Chaperon Rouge était hors d'état de lui nuire.
*C'est maintenant à toi de commettre une erreur ! *
Continuant à se battre, elle prit appui sur ses bras, chancelante et se releva à quatre pattes voyant le canon d'une arme à feu prêt de la jolie cuisse de l'Arlequine. Elle fît un petit sourire pendant qu'elle la regardait défier BatGirl avec sa répartie fluette et puérile. Midnight voyait que Poker surveillait toujours les hyènes qui s'étaient retirées, déçues peut-être de ne pouvoir goûter au doberman tout de suite. Midnight sortit doucement son sifflet à ultrasons et siffla doucement dedans et Poker tourna violemment la tête vers Tempérance, les yeux pétillants de rage. Midnight prit une profonde inspiration et hurla :
-Poker, GUN !
Longuement familiarisé aux armes à feu, le chien regarda partout autours de lui et vit l'arme de l'Arlequine. Ni une, ni deux, le chien poussa un jappement des plus sonores avant de se jeter sur la main d'Harley, plantant ses crocs dans sa paume. Il s'agrippa ensuite au flingue qu'il secouait de ses dents et parvînt à le déloger de la main sanguinolente de sa propriétaire. Poker courut vers Tempérance qui prit l'arme et la rangea dans son chaperon. Elle ordonna à Poker de partir et le chien alla se réfugier dans le couloir. Midnight se relevait enfin, chancelante et luttait pour ne pas tomber mais elle résistait plutôt bien.

Elle courut en titubant...
Il ne restait que très peu de temps...
Son cerveau semblait s'être décroché de sa boite crânienne et la douleur de la migraine était atroce...
Midnight pensa à Azrael, son image la rassurait. Elle pensa à Batman, son image la vivifiait....Elle pensa à Tommy, son image la rendît plus forte...Elle pensait aux BoP, elle ne pouvait les abandonner !
Alors, elle courut encore et fonça dans Harley, la renversant, engageant une lutte au corps à corps presque suicidaire mais ça laisserait le temps à BatGirl de déposséder les otages de leurs montres au cadran démoniaque.

Midnight asséna un coup de poing faiblard mais sournois à l'Arlequine, se concentrant malgré la sueur et le sang qui dégoulinaient sur son visage. Midnight ne pensait qu'à une chose...
*Black Canary, où es-tu ?*

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Mar 29 Nov - 20:02

Interloquée, Cassandra attendit un court instant le taiaut qui aurait du suivre la charge désespérée du chaperon rouge, avant de se décider à en profiter pour libérer les otages des cordes qui les entravaient encore et des machines infernales qu'ils transportaient. D'ailleurs, plus tard, lorsque l'adrénaline serait retombée, lorsque la pression du temps et la peur d'être brulée par le feu de l'action se dissiperait, elle se maudirait, déçue par elle même de n'avoir pas repéré ces machines avant, de n'avoir pas distinguée une femme mal maquillée et armée avant, et de n'avoir pas réussi à la maitriser de prime à cause d'un bête sac.
Plus tard. A ce moment là, précisément, elle était plutôt occupée à sa tâche et tentait de décrocher liens et amorces avec le moins de fébrilité possible. On lui avait appris à maitriser chaque partie de son corps afin d'en faire ce qu'elle voulait et elle avait dans son sang l'habitude des gestes précis. Ce fut réussi, et avec efficacité. Surveillant du coin de l'oeil le combat entre Tempérance Midnight, éblouissante de détermination à l'image de son chien, qui se battait d'ailleurs héroiquement et méritait le titre de superjusticier, et la folle au look intriguant, qui se baladait avec des hyènes.

Si Batgirl s'était toujours demandée où les vilains et chefs de gangs trouvaient tout ces hommes de main devoués, elle fut tout de même surprise de voir quelqu'un d'aussi talentueux et d'apparemment intelligent combattre sous les ordres de quelqu'un. Le Joker de plus. La seule explication qu'elle avait trouvée était que son adversaire était complètement folle. Dommage pour elle.

Une fois certaine d'avoir libérée tout le monde, la jeune femme se retourna, constata que Midnight était en mauvaise posture - dur de combattre alors qu'on est à deux doigts du traumatisme cranien - et agit en conséquence. Immédiatement. Un batarang, apparu dans sa main comme par magie, suivit le mouvement de son bras qui se déployait, quitta la main qui le tenait et chargea vers Quinn, dans la tunique de laquelle il s'enfonça. Cette dernière avait maintenant une chauve souris en acier accrochée sur le ventre, et Batgirl espérait que cela suffirait comme message. Si la blonde voulut suivre la direction du gadget volant, elle tomba sûrement sur Batgirl, armée d'un pistolet dont elle ne comptait pas du tout se servir mais qui restait un pistolet et qui signait désespérement vers Harley qu'il était temps de partir, de la façon la plus simple possible, en ajoutant qu'Harley avait été placée ici pour être une perte de temps et que le délai était trop court pour que l'on continue à rester ici lui donner des leçons de maquillage. Lorsqu'elle eut l'impression que Midnight l'avait comprise, Harley toujours en joue, elle recula vers la porte que les otages avaient laissé ouverte et s'apprêta à partir, à la rencontre d'un madmen...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Jeu 1 Déc - 17:59

Harley Quinn jubilait! Elle avait le contrôle sur la situation malgré quelque escarmouche. Un coup de pistolet et la Batgirl était hors service pour un long moment. Elle ne voulait pas tuer, ce n’était pas amusant ce genre de fin. Seulement une petite blessure au niveau du fémur et une autre la remplacerait un jour.

«Poker, GUN!»

«Hein?»

Elle n’avait pas eu le temps de changer son regard de cible que le chien avait déjà planté ses crocs dans sa main. Elle poussa un hurlement de douleur mais maintient sa poigne sur la gâchette. Le chien changea de cible et lui prit le pistolet entre les mains. Elle se replia sur elle-même sous la douleur causée par la morsure du cabot qui avait ramené l’arme à sa maîtresse. Harley sourit timidement en regardant le chien décamper du champ de bataille vers un couloir. Les hyènes ne demandèrent rien de plus que cet isolement forcé du chien pour le suivre dans l’étroit passage. Leur but était maintenant de l’empêcher de roder près des combattantes. L’odeur du sang frais commençait aussi à chatouiller leur sens olfactif. Leur affreuse langue léchait les babines retroussées. Seul Bud restait un peu à l’écart, blessé à la patte quelque moment plus tôt.

Tandis qu’elle regardait les animaux mener leur propre combat, la situation changea rapidement. Celle qu’elle croyait hors de combat avait réussi à se lever et dans un dernier élan, jeta au sol le personnage coloré qu’était Harley. Un coup de poing mal assuré lui arriva au visage. Sa main ensanglantée barbouilla le visage du petit chaperon rouge, assortissant son visage et la cape de cette façon. Dans la chute, Harley avait perdu la télécommande, son outil diabolique du moment. Elle repoussa Midnight sur le sol en prenant place au dessus d’elle coinçant un de ses bras sous sa jambe. Elle étendit son bras le plus loin qu’elle pouvait pour récupérer son joujou qui était tombé un peu plus loin. Voyant qu’elle n’arrivait pas, elle flanqua un coup sur le front bombé de son adversaire et se releva. Elle prit la manette dans un geste désinvolte et couru plus loin. Elle chercha des yeux son arme mais elle gisait près de Midnight. Elle évita d’aller la rechercher. Une confrontation directe, même avec la blessée n’était pas une bonne idée.

Elle regarda Batgirl qui libérait les deux derniers otages qui restaient tremblant de peur face au mur. Elle ne se souciait pas de ce problème puisque les deux premiers qui avaient été libéré en même temps qu’elle était parti en courant bien loin, laissant la porte ouverte. Elle-même avait cette montre au poignet la lueur verte en moins. L’apparence avait été parfaite. L’héroïne partit de la place en jetant un dernier coup d’œil à sa partenaire. Harley avait ainsi donc plusieurs minutes pour son propre plaisir.

«Monsieur J sera fière de moi! Haha! Comment on se sens entre le marteau et l’enclume?»

Harley sautait frénétiquement sur la pointe des pieds oubliant sa blessure un moment. Prenant siège sur ses talons, Elle pencha la tête de côté en regardant Midnight.

«Pauvre petite chose! Oh! Mais qu’est-ce que j’entends?»

À ce moment précis, on entendit un hurlement de douleur venant du couloir où les animaux s’étaient déplacés. Le cri fut accompagné de quelque rire sournois caractéristique des hyènes.

«Ils font joujou eux aussi. Je ne l’aime pas beaucoup ton chien.»

Elle étendit son bras et regarda sa main aussi rouge que son costume. Elle fit une moue et se releva d’un bond. La Quinn de la ville d’Arkham s’avança langoureusement vers sa cible qui se relevait tant bien que mal. Elle appuya sur un autre bouton qui déclencha encore une autre sorte de «BIP» sonore. Des jets de fumés sortirent de places spécifiques. La brume étouffante commença à emplir l’endroit. Elle remet la télécommande métallique dans son sac.

Elle regarda Midnight maintenant debout et engagea un combat avec elle. Coups de poings et de pieds s’élançaient entre les deux femmes. Un duel sans arme outre les membres du corps. Alors que le combat faisait rage et que la reine des clowns commençait à avoir le dessus, Harley recula sous une douleur aigue. Elle regarda son ventre avec étonnement, voyant les une aile noire de métal sortir de son corset. Elle leva la tête vers la provenance de l’arme caractéristique du clan Batman et aperçu l’ombre de Batgirl au travers du brouillard, l’arme en main. Elle regarda sa montre, le délai était fini. Le jeu auquel elle les avait fait jouer était terminé. Du moins celui-là. Aucune explosion ni détonation fut entendu. Les montres qui étaient restés près d’ici gisait sur le sol encore luisante de vert.

Le fusil pointé vers elle, Harley devait capituler, mais c’était trop facile. Elle serra les dents et arracha le Batarang. La blessure cracha du sang, décorant sa deuxième main de son propre sang. Son but encore dans la mémoire, elle regarda Batgirl reculer, l’arme toujours dans sa direction. On entendait la course de l’aide qui fut appelé quelque minute auparavant. Dans un ultime effort, elle fit demi-tour pour s’engager dans le couloir où le rire de ses hyènes résonnait encore. Le sien se mêlait aux leurs.

«Hahaha! Monsieur Jo vous attend!»

«Hihihihihihihihihi»

HRP : C'est au tour de Black Canary, suivit de Midnight et Batgirl sauf si une autre vous a accompagné...Vous êtes libre de faire ce que vous voulez à présent Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Jeu 1 Déc - 19:49

Black Canary fonçait à l'aide de sa fidèle moto noire et jaune vers la position de Midnight et Batgirl. Elles avaient rencontré Harley Quinn et Midnight avait demandé l'aide de Dinah via le communicateur alors qu'elle s'occupait d'empêcher le massacre à l'Hôpital central de Gotham. Ayant finis avec ses propres clowns, la justicière avait donc immédiatement enfourché sa moto pour se diriger vers Fletcher's Avenue. Il était hors de question que la Canary laisse une de ses protégés à la merci de cette folle-dingue de Harley Quinn, la plus fidèle acolyte du Joker.

Grâce à un dérapage digne des plus beaux films d'actions, Dinah stoppa sa moto juste en face de l'immeuble. Elle prit soin tout de même de retirer son casque qui risquerait de la gêner dans un éventuel combat.


Je suis arrivée, dit-elle aux Birds of Prey grâce à son communicateur.

Le suiveur lui indiquait que Midnight et Batgirl étaient aux seconds étages. Black Canary usa alors de son grappin pour y monter directement. Lorsqu'elle arriva, elle vit le dos d'Harley, qui était déjà en train de prendre la fuite. Ce n'était pas une bonne idée. Il fallait qu'elles réussissent à l'attrapé, elle devait être la plus au courant des plans machiavéliques du Joker.

Laissez, je m'en occupe. Vous m'avez l'air en bien piteuses états...

Black Canary ne tarda donc pas à prendre à revers Harley en descendant directement les étages par là où elle venait d'entrer. Elle barra donc la route à Harley et ses deux hyènes, qui tentaient de sortir pour rejoindre le plus vide possible leurs Joker adoré, par le biais d'un balcon. Mais cela n'allait pas se passer ainsi. Harley avait osé s'en prendre aux Birds of Prey, à blesser la jeune Midnight sans vergogne. Son Mister J avait tenter de multiples massacres ce soir même. Il fallait que quelqu'un paie.

Désolé Harley, tu n'iras pas plus loin...



Dinah se concentra pour effectuer son plus terrible Canary Cry. Un insupportable "Screeeeeeeee" se fit alors entendre. Celui-ci démolit le balcon et fit ainsi tomber Harley et ses hyènes. A présent sous des tas de gravas et en mauvais état, elles n'allaient plus poser de problème. Black Canary la sortie tout de même de là non sans une certaine violence dans ses geste, et la frappa à nouveau pour la mettre au sol. Ses gants avaient désormais un peu de sang d'arlequinne, mais c'était du cuir, il n'y aurait pas de problème de tâche. Dinah effectua ensuite une clef de bras à Harley pour l'empêcher de bouger. Son Canary Cry avaient boussole ses hyènes, qui avaient du mal à trouver un équilibre, et elles n'arrivaient plus à se relever correctement.

Tu n'iras pas plus loin Harley. Pas avec moi. La petite blague s'arrête ici. Si tu veux bien me dire ce que prépare ton p'tit-copain, je veux bien éviter de te claquer la tête au mur avant de t'enfermer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Mer 7 Déc - 23:38

Avoir affronté Harley était une idée de secours. Midnight devait payer son erreur et accepter la défaite. Il ne fallait pas en croire au Happy End de son conte d'origine. Le Petit Chaperon Rouge avait bien réalisé un "game over" magistral où la Louve avait réussit à la dévorer. Midnight avait essayé de tenir durant ce combat au corps à corps, en meilleure forme, elle l'aurait eu ou, au moins, l'aurait affaiblie mais là, même avec la meilleure volonté du monde, le corps de Tempérance lâchait et la brave petite blonde dû tomber sous le coup de tête trop bien placé de la Princesse du Crime. Couchée sur le sol, le corps d'Harley était trop lourd pour ses maigres forces ne la pare et le coup l'assomma....Véritablement.
Dans ses dernières visions, Midnight voyait Harley se relever tout en se penchant au-dessus d'elle. Sa voix était cinglante, floutée comme un son saturé et Midnight ne comprenait pas ce qu'elle disait. Tempérance luttait, luttait encore et encore mais le corps ne le supportait plus et elle dû renoncer. Son esprit envahit par les ronces de l'évanouissement tendait sa main vers le ciel en criant *Désolée*.

Les cris de Poker furent comme un électrochoc d'émotion et de peur et il n'a fallu que cela pour l'achever, irrévocablement. Tempérance avait perdu.

Pendant ce temps, le doberman qui s'était réfugié et léchait une plaie légèrement ouverte allait devoir aussi se battre pour sauver l'honneur de sa maitresse. Et c'est ce qu'il fit avec brio. Une des hyènes était en bien mauvaise posture, la patte tremblante de sang sous les crocs de Poker qui allait s'apprêter à recommencer. Le chien se releva d'un coup et grogna, le blanc de ses yeux ressortaient de manière terrifiante et le courage du chien semblait déjà impressionner les hyènes qui ne pouvait grogner aussi fort que lui. Poker lança la défense et l'offensive, se jetant sur Bud intelligemment de sorte que, au moment où la complice de Bud allait mordre le chien ce n'était pas lui qu'elle mordit mais l'autre patte de sa camarade. La hyène hurla de douleur et se coucha en essayant de se relever. Si elle pouvait résister à des dents de chien, les dents de hyène c'était plus délicat. Poker se jeta ensuite sur la deuxième hyène en lui lacérant le dos de ses griffes mais la hyène se coucha, écrasant Poker de son poid qui hurla de douleur comme jamais. La hyène voulut le mordre à la jugulaire mais il ripostait avec des coups de croc bien placés. Le doberman, agile, se glissa sous le ventre de la hyène et se tira de son emprise, l'attaquant au cou et en plantant ses dents dedans, faisant reculer la hyène. Il aboya férocement dans ses oreilles et la hyène se recula. Poker, pensant qu'il l'avait assez neutralisée s'en alla vers sa maitresse mais Bud qui s'était doucement relevé l'attrapa au niveau de la patte tandis que sa complice se jeta sur lui. Ses griffes ne pouvaient transpercer l'armure pare balle mais la hyène ne fût pas si idiote et attaqua l'oreille de Poker qu'elle mordit avec acharnement. Poker, rua et repoussa violemment l'insupportable hyène de sa patte et s'enfuit en gémissant alors qu'Harley venait rejoindre ses complices. C'est un piteux spectacle que la Princesse du Crime allait découvrir.

Poker se précipita, ensanglanté vers sa maitresse. Il avait des griffures, des morsures partout et son oreille saignait mais il faisait des va et vient avec sa tête, dansait de panique auprès de Tempérance qui restait inerte, évanouie. Poker se coucha sur elle, les yeux dépités. Il hurla à la lune pour demander de l'aide, c'était la première fois qu'il le faisait.
Même le cri légendaire de la magnifique Black Canary n'avait suffit à la réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Ven 9 Déc - 19:55

Elle courait le plus vite possible vers une sortie plutôt improvisée. Ses deux hyènes la suivaient quand elle entendit la voix d’une autre justicière dans son dos.

«Désolé Harley, tu n’iras pas plus loin…»

Harley sauta par la fenêtre où un balcon continuait jusqu’au rez-de-chaussée. Mais à peine avait-elle eu le temps de poser un pied et sourire à Black Canary qu’un cri fit trembler la bâtisse, en décrochant les montants de la structure qui tenait sur le mur. Tout s’effondra en emportant les trois êtres dans une chute de quelque mètre. Rien d’assez haut pour les tuer malgré les débris qui se décrochait du mur. Se remettant sur ses coudes, elle fut empoigné par la jeune femme blonde qui l’a frappa. Ayant déjà combattu Batgirl et Midnight quelque moment avant, Harley ne tenait plus debout. Elle ne résistait presque plus mais les possibilités de fuite étaient toujours présentes.

«Tu n'iras pas plus loin Harley. Pas avec moi. La petite blague s'arrête ici. Si tu veux bien me dire ce que prépare ton p'tit-copain, je veux bien éviter de te claquer la tête au mur avant de t'enfermer.»

«Haha…»

Elle eut un petit rire sans vraiment être très convaincante. La reine d’Arkham s’inquiétait pour son propre sort maintenant. Les ayant fait courir partout ainsi, les justicières étaient rendues au même point que son poussin. Elle avait réussi son propre but. Mais elle osa quand même interpeler son ennemie pour le simple plaisir de la contredire.

«Haha ! Enferme-moi si tu veux ! Je vais revenir te dire bonjour autant de fois que je le voudrai ! Haha ! Tu penses que je vais te dire les plans de Monsieur Jo Black Canary ? Va te faire foutre !»

Les paroles étaient sorties si rapidement qu’elle n’eut pas le temps de se fermer la bouche avant les derniers mots. Elle les pensait mais ce n’était pas le temps de faire des imbécilités. Son sourire s’évanouit aussi vite qu’il était venu. Ses yeux s’arrondir par la peur car elle savait comment la femme blonde derrière son dos pouvait être très convaincante quand elle voulait quelque chose.

Les deux hyènes tremblaient de leurs membres. Elles rentreraient d’elles-mêmes si leur maîtresse disparaissait…encore une autre fois. Harley ne s’en préoccupait plus pour le moment. Le jeu était terminé. Le plaisir suivrait après cet épisode. Rien ne se terminait jamais ici. Et Joker avait toujours une idée pour rendre les justiciers de plus en plus fous.

[HRP : À toi BC, Désolé Mid pour ton impuissance dans le combat. Je suivais les textes pour continuer. Mais selon mes lectures tu étais encore debout !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Sam 10 Déc - 21:21

Harley, sans surprise, refusa catégoriquement de parler à Black Canary. Impressionné ou pas, sa dévotion sur le Joker était plus forte que toute autre émotion et tentative d'intimidation. La justicière se demandait comment on pouvait devenir aussi folle pour une personne aussi machiavélique que le Joker, surtout qu'il ne prouvait pas son affection en retour. Pourtant, la jeune surdouée Dorcteur Harleen Quinzel avait tout eu pour faire une belle carrière à Arkham, mais même les esprits les plus brillants pouvaient se faire corrompre par le prince clown du crime.

Tu 'aurais chercher, Harley...

Dinah n'eut pas énormément de choix. Elle sortit une seringue et la planta dans le cou de Harley. C'était un puissant sédatif qui allait endormir la folle dingue pour plusieurs heures encore. Cela laisserait le temps à Dinah de trouver un endroit où enfermer Harley. La renvoyer à Arkham City était hors de question, la livrer à la police également. Mais elle n'avait pas le temps d'y penser. Il fallait désormais aller chercher le Joker dans son propre camps. Dinah activa un bouton situer sous sa botte, ce qui activa un clignotement rouge. Elle allait dès à présent retrouver Midnight et Batgirl. Elle remonta ainsi les étages, et retrouva Poker en train de hurler auprès de sa maitresse, qui était évanouit et en sang.

« Merde ! Jura Dinah, en accourant vers Midnight.

Elle s'en voulait d'avoir laissé Midnight ainsi, Mais ne pouvait hélas pas faire grand chose. Elle avait surtout reçu un sacré coup, mais le risque d'un traumatisme crânien n'était pas à prendre à la légère. Batgirl n'était pas loin non plus, elle avait finis de secourir les otages. C'était au moins le bon point de la soirée. Dinah, sans avoir besoin de faire un mot, lui fit signe de venir jusqu'à elle et de la suivre. Elle pris Midnight au dessus de son épaule et se dirigea vers un balcon.

Le Birdwing était arrivé. Dinah l'avait fait commander par une de ses amies pilotes, Lady Blackhawk, de l'organisation de pilote très réputé les Blackhawks. Il allait leurs être très utile, surtout pour passer d'Arkham City à Gotham City en toute sécurité. Elle plaça Midnight à l'intérieur, ainsi que Harley, n'oubliant pas de la ligoté en cas de réveil, et fit entrer Batgirl. Elles allaient à présent récupéré Caducée, qui allait sans doute pouvoir s'occuper de Midnight le temps que Dinah et Batgirl ne s'occupe du Joker...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Lun 12 Déc - 23:54

Profondément assoupie alors que la tentative héroïque du Chaperon Rouge fut fatale, Midnight était plongée dans un évanouissement des plus profonds. Dans la conscience de Midnight, elle se battait pour reprendre goût à la lumière mais la violence des coups et son manque de vigilance lui dictaient qu'elle avait amplement mérité sa défaite et que Batman avait raison. La prochaine fois, elle ne se laisserait pas prendre.

Elle allait s'en vouloir, se ronger les ongles pendant des jours entiers, être malade au point de s'insulter de tous les noms. Comment auraient-t-elle pu croire que tout était facile et sans aucun accroc ? Elle qui était si avertie, l'oeil aussi observateur que celui d'une biche aux aguets. Le Chaperon Rouge se débattait dans cette forêt de reproches et de douleurs vives dans laquelle elle baignait comme si elle n'était qu'une petite fille dans le ventre de sa mère. Le coup fût semblable à celui de Ruth et les souvenirs effacés semblaient vouloir affluer sans succès, il n'y avait que cette fleur de pavot qui tournait en rond dans sa tête.

Midnight fût transportée alors que les douze coups de Minuit avaient sonné pour elle, dans le véhicule de sa camarade Black Canary qui fût très alerte dés qu'elle fût débarrassée de la folle Arlequine. Midnight aurait tant voulu s'excuser, aurait tant voulu dire à qu'elle point elle s'en voulait d'avoir fait perdre du temps et si elle avait eu la possibilité de rester par terre pour laisser la suite des opérations se faire, elle l'aurait fait, sans hésiter. Poker rejoignit sa maitresse, ne la quittant plus jusqu'à ce qu'elle aille mieux et qu'elle se réveille. Aimant Black Canary, il lui lécha la main avant de lui adresser des regards implorants qui semblaient dire *Prenez soin d'elle*.

Le défaite cuisante de Midnight allait l'empêcher d'atteindre le Joker et ce soir, les Birds of Prey allaient devoir agir sans elle. Loraline avait trouvé une occasion de mettre à profit ses dons dans la médecine mais ô combien Tempérance n'aurait pas voulu l'affirmer ce soir. Même pour ça, elle s'en voulait de la solliciter. Pensant à Poker, elle espérait aussi que son chien allait bien.

Ses pensées tristes vagabondaient dans le néant et tous ses espoirs furent tournés vers BatGirl et Black Canary.


[Et voilà, stand by pour Midnight Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Mar 13 Déc - 0:45

«Va te faire foutre!»

Ses mots résonnaient encore dans sa tête. Elle avait perdue le contrôle totalement de la situation.

«Tu l'aurais chercher, Harley...»

Ce fut les derniers mots qu'elle entendit avant de sombrer sous les effets de la dernière action de Black Canary.

Elle ne se débattit plus après que l'aiguille ait délaissé son précieux liquide. Le corps d'Harley s'affaissa comme une poupée de chiffon. Elle était totalement inconsciente de ce qui l'entourait. Les Birds of Preys avaient gagné ce combat, mais elle ne détenait pas encore la victoire. Si Midnight avait été ainsi évincée par mégarde, les surprises qui allaient suivre étaient encore plus fatales. Harley n'était que le bras droit du Joker. Certes fortes mais stupide par moment. Le maître dans le couple était sans contesté le clown d'Arkham qui était passé au plus haut sommet de son art. Malgré sa faiblesse d'esprit, elle avait su surprendre ses ennemis dans un endroit clos ave cune multitude de pièges qui l'avait faite rire. D'abord se déguiser en otage, frapper la première qui était sur le côté, les laisser parler un moment puis enclancher le faux décompte des montres, remplir la salle de fumée pour commencer un combat dans la surprise et plusieurs autres petits avaient été pensé. Mais ce ne fut pas exactement comme elle l'avait tout d'abord imaginé. Elle avait réussi à faire partir la meilleure en combat. On disait de la Batgirl qu'elle était une maître dans l'art du combat. S'était vrai pour le peu qu'elle avait vu. Harley n'avait pu se mesurer pleinement à Midnight non plus. Mais elle se promettait de la défier en combat singulier, sans artifice pour une fois. Puis il y avait eu Black Canary...la nouvelle cible, l'ennemie d'Harley Quinn. Elle se promis d'un jour, lui rendre la monnaie de sa pièce.

Ligotée et placée, La jeune femme blonde ne bougea plus pendant quelques heures. Elle gisait bien tranquille dans le transporteur de Black Canary. C'était sans doute la première fois que les filles la voyait aussi calme et sereine. Dormait-elle seulement des fois? Harlye ne se laissait pas impressionné par le jour et la nuit. Seulement quand les temps étaient calmes et que son poussin était à l'entrepôt. Il n'était d'ailleurs pas encore assez en forme pour oser défier les Bops dans un combat singulier.

Durant ce temps, les hyènes ne demandèrent pas leur reste et partirent en errance. Elles savaient qu'un jour, Harley allait revenir les rechercher. C'était une des nombreuses choses qui se répétaient sans cesse dans la vie de la criminelle. Un retour continuel au début dans pouvoir ressortir de la grande roue. Cellule, Joker, Hyène, combat, arrestation et encore un retour sous les barreaux qui se terminaient maintenant entre les murs de la ville prison.

Mais ce n'était pas l'intention de sa ravisseur de la laisser revenir entre les bras de son biquet adoré. Qu'est-ce qui arriverait suite à cette rencontre planifié? Seul l'issu n'avait pas été programmée bien qu'il était presque certain qu'elle serait mise hors d'état de nuire. La donne était changée dans sa vie ou peut être pas. On ne sait jamais comment va se finir une épisode de vie pour une autre.

[Sujet Clos! la Suite ici : La confrontation des Bops]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   Mar 13 Déc - 17:52

[Ce sujet est clos pour moi, même si la véritable fin se situera dans les entreprises Sionis.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]
» Prise d'otages de Loyada
» the city burns (groupe B) | Prise d'otages au New York Marriott
» Haïti pris en otage par des « bandits légaux
» La Confrontation des BOP [Birds Of Prey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Depths :: Rues de Gotham City-