RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 25 Oct - 15:25

11 heures 52.

Quincy Sharp arriva seul et en avance au pupitre qui avait été préparé pour lui. Des dizaines de journalistes étaient présents pour voir comment le maire par intérim allait digérer sa lourde défaite. Lui qui s'était imaginé, et l'avait fait savoir, triomphant à l'annonce du nouveau maire devait maintenant gérer publiquement son échec personnel. Lui qui s'était mis en avant comme le sauveur de la ville, comme le protecteur de l'âme de Gotham City avait subi un camouflet rare.
Après les humiliations nationales qu'avaient été les mandats de Jervis Tetch et de Waylon Jones, même si ce dernier avait bien commencé sa courte période de pouvoir, les Gothamites avaient préféré avoir foi en un novice politique mais un homme connu et reconnu pour ses valeurs morales.

Le petit fonctionnaire qui s'était cru arrivé était maintenant renvoyé à ses bureaux sombres, étroits et anonymes. Et comme les bons vautours qu'ils étaient, les journalistes étaient là pour arracher de son corps et de son âme les quelques paroles inopportunes qui feraient leurs succès dans les heures à venir.

Cependant, le maire par intérim était sorti plus tôt, plus vite que prévu... et sans garde du corps, pour une fois. Les sourcils froncés, le visage grave, il s'approcha rapidement du pupitre ; il n'avait pas de feuille de discours. Et sa voix fut étonnamment plus puissante et courageuse que d'habitude.

"Mes chers compatriotes, l'heure est grave. Normalement, je devais me présenter devant vous pour nommer James Gordon comme nouveau maire de Gotham City, après un vote des habitants entre lui et moi. Je devais énoncer un discours vantant les mérites de notre ancien commissaire et dresser un bilan de ma prestation en ces temps troublés. A la grande déception des journalistes ici présents, je n'en ferai rien."

Il ne tremblait pas, il était calme. Quincy était plus en possession de ses moyens que pendant tout son mandat.

"Je sais de source sûre que dans quelques minutes, les douanes et centres militaires d'Arkham City subiront une attaque terroriste d'origine encore inconnue. J'ai appris cela il y a quelques instants, et je n'ai pu prévenir monsieur Gordon. Vu la situation, les douanes et centres militaires ont été évacués et les soldats et nos troupes sont placés en alerte maximum. Des cordons de sécurité sont actuellement dressés devant ces zones et..."

Cinq explosions successives troublèrent l'extrême mutisme du public. Les cris succédèrent au silence, mais la voix étonnamment forte et puissante de Sharp reprit l'attention et imposa le calme à tous.

"SILENCE ! Ne vous inquiétez pas ! Ces explosions indiquent que les bâtiments ont été touchés, mais nos forces sont mobilisées. Il est évident que la population doit demeurer chez elle et nous faire confiance. Vu les circonstances, je ne peux transmettre à James Gordon ses pouvoirs : il conviendra avec moi qu'une action directe, rapide et expérimentée est nécessaire. C'est pour cela que je décrète l'état d'urgence et m'adjuge les pleins pouvoirs. Quand le calme sera revenu, je laisserai la place à monsieur Gordon, mais je ne peux accepter que mes concitoyens soient en danger.
Je prends donc les pleins pouvoirs et ordonne le couvre-feu. J'autorise les militaires et troupes de monsieur Shreck à gérer au mieux la situation et la percée des détenus d'Arkham City. J'en appelle à monsieur Gordon : rejoignez-moi, nous devons gérer ensemble cette crise pour vous former à ces difficultés. Votre police n'a certes pas été capable de juguler ces monstres, mais vous en avez l'expérience. J'envisage une percée à Arkham City pour repousser ces sauvages, et je vous veux à mes côtés pour prouver au monde entier que l'administration de Gotham City ne se laissera pas faire. Nous ne céderons pas ! Nous ne les laisserons pas gagner ! Nous résisterons et nous vaincrons !"


D'un poing rageur, Quincy harangua la foule, qui le suivait totalement. Ses paroles rassurantes, son ton engagé lui offraient l'assentiment des journalistes, mais également des Gothamites qui l'avaient suivi devant leur écran.
Après quelques derniers gestes de bravoure, Sharp recula et repartit au sein de l'Hôtel de Ville. A l'intérieur se tenait calmement le NKVDemon, qui le fixait en fumant calmement un cigare.

"Nous passons à la deuxième phase du plan : préparez ma percée dans Arkham City et lancez des rumeurs sur la lâcheté de Gordon. Je veux qu'il vienne avec moi, pour qu'une balle perdue vienne éclater son crâne de sale flic. Et occupez-vous aussi de cette fille, là, Rachel Dawes, cette procureure ou assistante qui enquête sur nous. Envoyez des mercenaires, qu'ils l'enlèvent et s'occupent d'elles. Qu'ils soient sales, surtout. Je veux que cette ville ait peur, Lemmy. Je veux être son protecteur à nouveau."

Lemmy Campbell acquiesça et laissa son patron passer.
Il ne dirait rien. Il ne révélerait pas au monde qu'il avait vu le nouveau chef de Gotham City s'agenouiller devant une photographie, lui donner du "Maître" et parler comme un enfant au téléphone avec ce fameux "Maître". Il ne profiterait pas de son savoir pour le faire chuter. Non, pas aujourd'hui. Mais bientôt - très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 25 Oct - 16:51

Bien entendu, l'évènement était retransmit aussi dans Arkham City. Il fallait que les prisonniers voient le visage du nouveau bourreau, et le Joker s'attendait à une victoire de James Gordon. Cependant, l'idée de Sharp venait de faire rire le Joker. Voila comment Quincy Sharp venait d'évincer James Gordon de la Mairie de Gotham. Bien joué, monsieur le Maire, ricana le Joker. Bien entendu, Arkham City continuerait, et le Joker savait dès à présent que la guerre allait continuer pour le pire et surtout pour le meilleur.
Le Joker était plutôt satisfait. Sharp venait de réaliser un vieux rêve d'enfance du Clown, perpétuer le Chaos. Ce qui était sur, c'est que la guerre ne ferait que s'accentuer, et la bataille pour Arkham City, ne faisait que commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 25 Oct - 17:22

Commissariat central du GCPD

Au Commissariat une bonne partie des employés travaillaient avec plus zèle que d'habitude et ce malgré la fatigue de la nuit pour certains.


En effet, au ''Finnigan's'' un certains nombre d'agents et du personnel administratif qui n'était pas de service avait fait la fête hier soir.
Les résultats des élections furent annoncés à 23h et aussitôt des cris de joies résonnèrent dans le bar et dans la rue. Certains n'avaient même pas hésité à faire klaxonner leur véhicule malgré la réglementation strict sur l'usage de l'avertisseur sonore.

Bullock était lui aussi présent dans le bar à ce moment, parmi tout ces hommes et toutes ces femmes remplies d'espoirs. Certes tous ne partageaient pas les même espoirs, Bullock avaient de gros soupçons sur certains d'entre eux d'être corrompus peut-être par Quincy Sharp lui même... Mais la plupart étaient des anciens du GCPD qui avaient foi en Gordon.
Ils espéraient en la victoire de leur ancien Commissaire, ils espéraient que les sondages se confirment. James Gordon avait plu, les Gothamites lui faisait confiance, Sharp en avait trop fait ; il était temps pour lui de lâcher son emprise illégitime sur cette ville qu'il avait meurtri pour le compte des criminels et de lui-même.

Tout le monde retint son souffle, au moment où le journaliste intervint...
Et quelques secondes plus tard, les cris envahir le lieu. Tout le monde hurlait comme s'il s'agissait du seul moyen qu'ils avaient pour exprimer ce qu'ils avaient sur le cœur.
Après plusieurs embrassades, les tournés reprirent.

Malgré qu'il en avait peu l'habitude, Bullock partagea ce moment d'allégresse avec tout le monde. Les discussions sur l'avenir de Gotham allaient de bon train. L'alcool fut consommé sans modération. Des chansons furent improvisées pour louer les mérites de James Gordon, l'homme qui était maintenant le maire de la ville de Gotham...


Au Commissariat, Bullock se prenait une pause café au moment où Sharp fit son discours. Il avait encore des dossiers à voir avant de se rendre à la cafétéria, un bâtiment annexe au Commissariat. Bullock discutait avec Evy une nouvelle secrétaire au jolie teint lorsque des bruits sourds résonnèrent dans Gotham.
« Nom de Dieu !! » cria Bullock en lâchant son café.

Après le Commissariat, ce malade en armure avait-t-il choisi d'attaquer un nouveau bâtiment ?
Bullock s'en voulait énormément sur la fuite du fou lourdement armé qui avait attaqué le GCPD il y a quelques jours...
Malgré tout leurs efforts, malgré les pertes humaines et la destruction d'une partie du rez-de-chaussée, malgré qu'ils aient réussi à l'empêcher d'incendier le Commissariat, qu'ils ont bouclés toute la zone et multiplié les patrouilles la nuit du mercredi, ce nouveau dingue que l'on surnommait ''Le diable bleu'' au Commissariat s'était échappé.

Bullock ouvris la porte du Service directif en s'écriant :
« Qu'est-ce qui passe !! »

Personne ne répondit car au même moment un agent de communication entra dans la salle et s'exclama :
« Commissaire Bullock, Chef Mackenzie il faut que vous veniez voir, tout de suite ! »

Bullock suivis l'agent jusqu'au Central de surveillance.
Lorsqu'il arriva il vit que Sawyer, Hennelly, James et Rook étaient eux aussi présents. Mackenzie arriva quelques secondes plus tard. Qu'est-ce qui pouvait justifier cette réunion ?

Bullock ne tarda pas avoir la réponse lorsqu'il regarda bouche bée l'enregistrement de ce qui devait être le discours de désinvestiture de Quincy Sharp et qui apportaient, bien au contraire, de très sombres nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 25 Oct - 18:43

Pamela était dehors, dans la ville d'Arkham, vêtue d'une grande veste marron et d'un chapeau d'été, comme pour ne pas se faire reconnaître, les yeux posés sur l'écran géant. Quincy Sharp s'affichait derrière un pupitre, devant un groupe de journaliste, et de citoyens. Ivy savait que c'était perdu d'avance pour lui, que Gordon était élu maire. Elle voulait juste voir sa défaite, pour en être sûre.
Arriva le discours de Sharp, et...

Des explosions. Ivy ne bougea pas, elle resta immobile, les yeux rivés sur l'écran. C'était l'agitation autour d'elle, la panique. Arkham ne sera donc pas détruite et le chaos continuera. Pamela afficha un sourire, soulagée. Elle allait pouvoir garder ses bébés, et continuer un certain tas de projet, qu'elle fera aboutir. La fin n'était pas encore arrivée... et le chaos pouvait continuer. Rien n'était encore vraiment joué, ce n'était qu'une bataille parmi la Grande Guerre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 25 Oct - 19:05

"PUTAIN LE FILS DE....."

Marcus ne termina pas sa phrase et envoya 3 balles dans l'écran de télé du campement de fortune au nord de la ville. En plus de s'être fait ejecter comme un malpropre des Douanes, la ville petait en morceau, Sharp prenait les pleins pouvoirs et autorisait les militaires à tirer à vue et à instaurer le couvre-feu. Mauvais choix, Sharpie, car les seuls militaires en ville, c'était DeadLight, et les quelques autres unités qui allaient bientôt débarquer en ville....400 soldats, ce n'était pas assez et en son fort intérieur, Marcus sentait quelque chose de bien plus énorme.
L'enervement n'était pas de mise, et avant que Marcus n'ait eu le temps de contacter l'Etat major, Frost fit irruption dans la tente, visiblement essoufflé.

-Colonel...C'est le bordel. Tout le monde est mobilisé. La police, les gardes de Shreck...On est demandé aussi.
-Frost, tu prends le commandement temporaire, le temps que je contacte l'état major...ALLEZ, MAGNE.
-OUI, COLONEL.


Le major ressortit à la hate de la tente en commencant à beugler ses ordres à qui voudrait l'entendre. Pendant ce temps, Marcus se mit rapidement en communication avec l'etat major, et le visage du general Mac Allister apparut, visiblement très énervé.

-JE SUIS DEJA AU COURANT, COLONEL. C'est quoi ce bordel? Vous étiez censé réguler la situation...PAS L'EMPIRER.
-Ceci ne vient pas de nous. Sharp nous a baisé et a réussi à faucher le poste de maire à Gordon. On est pas assez sur le coup, General.
-Je le sais. Des hélicopteres de troupes sont déjà en route pour Gotham, ainsi que plusieurs AWACS qui resteront dans la zone de Gotham.
-L'armée régulière?
-Et qui voulez vous que ce soit, Colonel? BlackLight et DreadNought? On ne peut pas se permettre de les envoyer. La présence de DeadLight est déjà de trop. Le seul réconfort, c'est que l'armée régulière sera sous votre commandement. Il faut empecher tout débordement, tout guerre civile, et me mater les connards de Shreck si il le faut...On ne peut pas se fier à eux.
-Et Pandora?
-Bordel, Colonel, oubliez là pour le moment. Je crois que vous avez plus urgent, maintenant....mais si elle se manifeste, defendez vous. Une idée de l'auteur des explosions?
-Pas encore. Mais on trouvera. Je soupconne Sharp d'y être pour quelque chose. Ca tombait bien trop à pic...bien trop à point, et je crois pas aux coincidences.
-Bien.....Faites ce qu'l y'a à faire.......et bonne chance, Colonel. Terminé.


L'écran venait de se couper, rompant toute communication, alors que le Colonel venait maintenant de se ruer hors de la tente, alors que les soldats se préparaient. On aurait dit une véritable préparation à la guerre, comme si l'enfer allait s'ouvrir sur la zone. Un des hélicos était sur le point de décoler, et Marcus se jeta dedans, accompagné de plusieurs soldats. Une fois dans le cockpit, il prit un casque de communication et entra un code de fréquence servant à la communication entre tous les membres de DeadLight.

"Ici le Colonel Marcus Silberman, à l'ensemble des troupes. L'etat d'urgence est decreté. Toutes les troupes sont réquisitionnés, les permissions sont annulées. L'armée régulière est en route et entrera sous mon commandement. Toutes les unités doivent maintenant converger vers les zones de sinistres et garder le contrôle absolu sur les lieux."

Une fois les ordres balancés, Silberman ota son casque et s'adressa au pilote.

"A l'hotel de ville. Sharp a des comptes à rendre."
"Bien Colonel."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 25 Oct - 19:28

Les colonnes et les résultats positifs des derniers relevé de mon entreprise étaient de réjouissantes nouvelles comparées aux titres des journaux: "Gordon élu Maire!". Ce pauvre fonctionnaire à peine habitué à sa montre bon marché allait découvrir la sensation désagréable que l'on ressentait en plongeant enduit de mayonnaise dans une piscine de piranha, j'espère pour lui qu'il aura le bon goût de rester près d'une échelle. L'interphone grésilla et notre empotée de secrétaire nous annonça que Sharp allait commencer son discours d'au revoir à la Mairie. Encore un investissement qui risquait de tourner court.

Sharp était une sorte de marionnette gonflée à l'hélium qui commençait à perdre la tête avec l'altitude que lui donnait le pouvoir, il allait une fois inébranlable en lui et croyait que la Marie dominait Gotham alors que le vrai pouvoir se trouvait dans le quartier des affaires. La récente attaque contre Wayne avait été un coup de maître, je devais l'admettre, il avait évinscer un adversaire d'un simple revers de la manche et quiconque cherchait à se convaincre du contraire n'avait pas mon expérience en matière de "réorientation".

Je pris alors une gorgée de café lorsqu'une série d'explosion retentit dans Gotham. Lorsque Sharp fit son annonce de dictateur, je ne pus me résoudre qu'à tout recracher. J'appuyait sur mon interphone comme si j'essayais de le transpercer.

-Passez-moi immédiatement les douanes, ordonnai-je avec une voix presque éteinte

-Tout de suite monsieur...

Dès que la première sonnerie commença, je décrochais le combiné.

"Monsieur Shreck?" fit une voix pas sûre d'elle.

-J'imagine que vous avez une excellente explication, déclarais-je calmement.

-Eh bien...

Apparemment non.

-Rassembler les effectifs et faites les rejoindre le colonel Silverbann.

-Euh, vous devez parler de Silberman monsieur.

-Peu importe, les médias ne doivent pas douter de notre efficacité, vous restez maître de nos forces, mais pour l'heure transmettez l'ordre de suivre les ordres du colonel. Cet espèce d'arriviste va finalement nous être utile.

-Et s'il refuse de nous rendre le contrôle de nos hommes?

-Cela m'étonnerait, mais s'il veut jouer à se jeu, Sharp sera contacté, et si ça ne suffit pas, nous ferons jouer nos contrats avec la Défense. Maintenant, exécutez les ordres, je vais devoir réunir le conseil d'administration en session extraordinaire.

-Euh oui monsieur...


Je raccrochais, peu satisfait de la tournure des évènements, Sharp commençait à jouer trop en solo et prenait trop d'initiatives...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 25 Oct - 23:05

Les chiffres n'étaient pas officiels. James avait été prévenus, les chiffres n'étaient pas officiels et ne le seraient pas avant vingt-quatre heures ou plus. Mais ceux qui tombaient à cette heure là étaient sûrs. Tous les bureaux avaient été dépouillés et tous les votes comptés. Lorsque Trentis avait annoncé les résultats, le QG de campagne explosa. Les cris de victoire et les rires avaient fait vibrer les murs. Jim pensait profiter du moment mais les téléphones se mettaient déjà à sonner. Il fit attendre tous les journalistes et les coups de fil officiels pour appeler sa fille. Après une conversation emplie de félicitations et d'espoirs émouvante. Il fit le point avec Bowman, son chargé de communication, pour les communiqués de presse. Montant sur un bureau, il appela ses collaborateurs au calme et commença un discours improvisé.

Mes chers amis. Je serai bref car je me réserve pour la presse, et vous savez à quel point je suis à l'aise dans cet exercice.

Il y eut des rires dans l'assistance. L'ambiance était nerveuse et toutes les personnes assistant James surexcitées. Lui-même avait un sourire irrépréhensible sur son visage.

Ce soir, les citoyens de Gotham m'ont élu à soixante et un pour cent. Ils ont fait confiance à un programme qui leur redonnait espoir. Aujourd'hui, ils ont exprimé des attentes et ont souhaité faire changer à nouveau les choses à Gotham. Ne vous y trompez pas, rien n'est gagné aujourd'hui. Tout ne fait que commencer et nous avons beaucoup de travail qui nous attend.

L'ambiance re
tomba quelque peu, les membres du cabinet reprenant leur sérieux.

Mais grâce à vous, nous avons aujourd'hui les moyens de changer les choses. Car cette victoire c'est celle d'une équipe. Je voudrais remercier Maggy Spencer, pour avoir dirigé cette campagne, Holly pour ses affiches, et Billy pour ses cafés ! Mais je voudrais surtout tous vous remercier pour avoir travaillé d'arrache-pied sur cette campagne jours et nuits, quitte à peu dormir. Cette victoire c'est à un formidable travail d'équipe que nous le devons... Et vous avez bien mérité de fêter ça.

De grands cris et des applaudissements conclurent le discours. Il fallait maintenant qu'il appelle Jean-Paul Valley pour le féliciter et le remercier. L'ambiance du QG virait à la fête de lycéens quand Trentis fit interruption.

DEUX MINUTES ! S'IL VOUS PLAIT !

Il alluma la télé et monta le son. L'annonce de Sharp fit l'effet d'une bombe dans la salle. Une fois le communiqué fini, des huées montèrent de la foule accompagnés de noms d'oiseau. Jim avait les poings serrés par la rage. Ce salopard n'avait été élu par personne et il se permettait de garder un mandat qu'aucune légitimité lui conférait. En plus de ça, il mettait Gordon au pied du mur. Ses conseillers s'agitaient. Certains partisans demandaient à ce que Jim dénonce un complot alors que ses proches conseillers demandaient à ce que Jim s'en garde. Et ces derniers avaient raison ! Les militants de la première heure le conjuraient de ne pas y aller car c'était un piège. Et ils avaient raison ! Mais ses conseillers admettaient que c'était la chose la plus maladroite à faire et qu'il devait y aller. Et eux aussi avaient raison !

Il décida d'accompagner Sharp avec une escorte légère, ses proches politiques et son service d'ordre personnel. Il s'agissait d'anciens policiers qui avaient démissionné depuis la création d'Arkham City mais qui étaient restés fidèles à leur ancien commissaire. Ils prirent une voiture en vitesse. Un communiqué avait été écrit en vitesse et envoyé à la presse ainsi qu'une conférence filmé par le GNN au QG de Gordon. Et alors que la voiture prenait la route d'Arkham City, les télés passaient en boucle cette annonce de Jim, solennel.

Les citoyens de Gotham ont exprimé aujourd'hui leur désir de changement et leur espoir. Nous devrions être en train de fêter le début d'une nouvelle ère pour Gotham mais voilà qu'une ombre s'abat encore sur Gotham. Je dois au plus vite rejoindre les forces de l'ordre et les autorités pour m'assurer que les citoyens de Gotham sont en sécurité. En tant qu'élu des citoyens, j'ai aujourd'hui le devoir de veiller à leur protection. J'en appelle publiquement à ce que Quincy Sharp fasse appel à la garde nationale. Le péril que nous vivons aujourd'hui est une attaque contre notre pays et pas seulement contre notre ville. L'Etat doit donc intervenir. Ne nous replions pas sur nous-mêmes et faisons appel à toutes les volontés compétentes qui pourront nous sauver.
Un seul homme ne peut pas prendre en charge la situation et Quincy Sharp ne doit pas outrepasser les règles qui fondent notre démocratie au nom d'une sécurité qu'il ne peut assurer seul. Le temps me manque pour exprimer tout ce que je ressens en ce moment. Mais sachez que je ferai tout mon possible pour que le calme revienne dans nos rues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mer 26 Oct - 13:01

La tension autour de ces municipales avait été particulièrement forte. L'enjeu était de taille : virer un imposteur pour élire un honnête homme qui avait déjà nettoyé les services de police de Gotham et arrêté un nombre important de réseaux mafieux. Dick avait opté pour un plateau repas devant la télé, une bière à la main. Bruce aurait désapprouvé la consommation d'alcool, mais Dick aimait à boire une bière fraiche de temps à autre, ce qui ne l'empêchait pas de garder l'esprit clair. Les premiers résultats étaient encourageants, jusqu'à l'intervention de Sharp. Dick regarda sa bière, pas encore décapsulée.

Une autre fois peut-être !

Il se précipita sur son ascenseur et descendit jusqu'à son sous-sol secret. Là il enfila son costume, embarqua du matériel et enfourcha son véhicule. Il ne lui avait pas encore donné de nom mais l'affectionnait beaucoup. Tim s'était déjà moqué de lui en disant qu'il roulait en tricycle. Le véhicule était effectivement équipé de trois roues, une à l'avant et deux à l'arrière chacune indépendante des deux autres, ce qui permettait des manœuvres inédites et des demi-tour facilités. Il ne disposait pas de selle mais d'un siège sur lequel le conducteur était en position quasi-allongée sur le dos. Il s'agissait plus d'une petite batmobile que d'une bat-moto car le véhicule disposait d'un habitacle protecteur pour le conducteur qui le recouvrait entièrement.

Le vrombissement discret du moteur se mit en route et Dick accéléra dans le réseau souterrain en direction d'Arkham City.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Jeu 27 Oct - 0:53

Double-Face était assis confortablement dans son fauteuil observant avec un certain intérêt la télévision. En effet aujourd'hui était un grand jour qui serait à marqué d'une pierre blanche.

Les Gothamites étaient montés nombreux aux urnes pour élire l'homme qu'il estimait le plus apte à diriger la ville et lui rendre sa fierté.

Contre toutes attentes c'était l'inexpérimenté James Gordon qui avait réussi le sprint final. Il avait réussi l'impossible, à savoir virer ce magouilleur de Quincy Sharp. Dent aurait payé cher pour mettre la main sur ce misérable cloporte et lui rendre la vie difficile. Il n'était pas si différent des " animaux " comme il aimait le dire, qu'il avait envoyé dans cette satanée prison.

Son seul avantage était que la foule, n'était pas au courant de ses différentes magouilles. C'était un futé, un politicard en somme.

Ce dernier n'avait pas encore joué son dernier atout. Il avait réussi à récupérer le pouvoir auquel il tenait temps, au nez et à la barbe du nouveau maire, suite à une soi-disant attaque des douanes par des malfrats. Aucune rumeur de ce genre n'avait déferlée à travers Arkham City. Il était sacrément tordu et prêt à tout pour garder son influence !

Mais Harvey s'en moquait, maintenant que les douanes étaient faibles, il allait tenter de passer de l'autre côté du mur, si il le pouvait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Jeu 27 Oct - 16:56

Le masque se trouvait en haut de sa lugubre tour en train de fumer son cigare et de regarder les élections avec convoitise à la télé assis dans son bureau . À l'annonce de la victoire de Gordon, le masque explose de colère en cassant tout sur son passage et en reversant les papiers à terre de ça table et en tabassant un de ses hommes de main présents dans sur les lieux à coups de boule car avec le commissaire Gordon pour maire cela affectera désastreusement les affaires de Black Mask. En bref un scénario bien écrit contre l'empire de Roman Sionis, mais Quincy Sharp nous réserve un tout autre spectacle. Ce vieux bougre nous annonce qu'il reste au pouvoir pour nous protéger contre une menace terroriste. Ce qui fit éclater de rire le parrain qui profite pour sortir un verre de scotch.

Finalement ce vieux bougre de Quincy a plus d'un tour dans son sac à la grande satisfaction du parrain. Les douanes d'Arkham city sont attaqués, et c'est une occasion trop belle pour le gang du Mask pour tenter de détruire le barrage pour le maintenir ouvert... Mais Sionis a un tout autre plan, c'est de profiter de se débarrasser de ce cher commissaire Gordon. Un moment parfait là où il sera vulnérable... Sans perdre de temps Black Mask se dirige vers son téléphone à terre pour contacter certains alliés coincés de l'autre côté de la ville. Le plan est en marche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Jeu 27 Oct - 20:42

Cobblepot était assis confortablement dans son magnifique fauteuil, regardant la télé en fumant un cigare. Ses traits étaient crispés, les dernière informations s'étaient alternées de manière rapide et incontrôlable. Tout d'abord, comme Oswald avait été un des rares à le calculer, Gordon avait remporté les élection et serait donc le nouveau maire. Une très mauvaise nouvelle pour le Pingouin qui comptait faire chanter un homme haut placé et qui, sans être maire, n'apporterait plus grand chose. Oui, il avait souhaité faire chanter Quincy Sharp juste après son élection avec les documents qu'il avait récolté au prix fort dans les douanes.

Un tel effort valait d'être récompensé, Chesterfield avait lui-même morflé durant cette bataille éclaire qui avait eu lieu plus tôt, et de remonter jusqu'à Sharp avait demandé un temps plutôt précieux, surtout en ce moment. Bref, alors que Cobblepot digérait cette information, l'ancien maire prit les devant et fit, de toute évidence, sauter les douanes de Arkham City pour attirer l'attention et se jouer des citoyens. Son plan marchait à merveille, et aurait pu enchanter le Pingouin si la destruction d'Arkham ne lui posait pas tant de problèmes. En effet, il avait bien des projets, qui se basaient en partie sur Arkham.

Certes, il souhaitait quitter cette endroit, il sohaitait retourner à Gotham car un aristocrate comme lui n'avait rien à faire en tel lieu. Mais en même temps, les affaires n'avaient jamais été aussi bonnes, il était le baron du marché noir et était un des plus craints de la ville prison. Il était même encore fortement présent à Gotham grâce à ses hommes de mains toujours sur place. En réalité, il projetait de se libérer d'Arkham tout seul et quand il le voudrait. Pour cela, il comptait renverser Pandora et se procurer le pouvoir. Ensuite, il préparerait son départ et, à la tête de tous les criminels, marcherait sur les murs d'Arkham et écraser Gotham pour s'en venger, prenant les deux ville sous sa direction.

Or, si ses complices s'enfuyaient maintenant, ce serait dramatique. Il fit le décompte. Qui risquait de sauter sur l'occasion? Le Joker se plaisait à Arkham, un lieu de chaos et de folie totales. Le Chapelier ne le quitterait pas, ayant trop foi en la protection que Oswald lui offrait. Scareface était très bien installé dans la ville, il y gagnait de plus en plus de prestige. Jane Doe aimait cette ambiance malsaine et pouvait tuer sans se soucier de la police. Killer Croc pouvait être contrôlé par le biais de Nefer. Grundy resterait dans la cage. Mais Two-Face? Cobblepot prit son téléphone et composa le numéro. Il attendit qu'on lui décroche ou que la messagerie enregistre pour commencer à parler.


Two-Face? Ici Cobblepot, j'aimerais te parler. J'ai vu ce qui était arriver aux douanes et je me demandais si tu comptais nous quitter. On a un deal, tu t'en souviens? Ne nous lâche pas et tu seras aux premières loge de la destruction du mur de Arkham City.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Ven 28 Oct - 20:22

Harvey écoutait avec attention la suite des informations et pu constater que l'état d'urgence était déclenché. Chercher à sortir de cette prison dans les heures à venir, était du suicide. Il y avait fort à parier que les politicards allaient demander à la Garde Nationale de venir en aide. Dommage se dit Dent après réflexion, même si il était bien dans Arkham, il aurait aimé rejoindre Gotham pour revivre comme à l'ancienne époque. Mais il fallait être sérieux quelques secondes.

Tandis qu'il regardait son poste, son téléphone portable se mit à sonner. D'abord ne préférant pas répondre pour suivre l'actualité, il fit abstraction de sa curiosité et daigna répondre. Il s'agissait de son nouvel allié, Oswald Cobblepot.

Two-Face? Ici Cobblepot, j'aimerais te parler. J'ai vu ce qui était arriver aux douanes et je me demandais si tu comptais nous quitter. On a un deal, tu t'en souviens? Ne nous lâche pas et tu seras aux premières loge de la destruction du mur de Arkham City. dit-il sans laisser le temps à son correspondant de répondre.

" Ne t'inquiète pas mon ami, je n'ai en aucun cas l'envi de quitter Arkham. Dans la situation actuelle, si je tentais de me faire la malle, j'aurais plus de chance de me prendre une balle en pleine tête qu'autre chose. Rassure toi donc ... Mais je suis entrain de réfléchir ... on pourrait peu être lancer la première phase de notre plan, à savoir couper une des dizaines de tête de cette infâme Pandora ! Qu'en penses tu ... Pingouin ! "

Malgré la crise actuelle, les affaires devaient continuer ...

[ HRP : Pratique ce sujet, pour faire avancer les choses Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Ven 28 Oct - 21:32

Alors que la folie commençait à régner dans Gotham et Arkham City, que les excités et les citoyens "normaux" s'élançaient dans des directions et des objectifs contraires, le ciel s'assombrissait. Comme si les éléments eux-mêmes comprenaient la tension et le danger de la situation, les nuages s’amoncelaient au-dessus des pauvres hères qui tentaient de gagner un peu de territoire, de pouvoir ou de sécurité.
En quelques minutes à peine, le ciel devint noir, noir comme le charbon. Le tonnerre frappa longuement et à intervalles régulières, une pluie fine et acide tombait à certains endroits et à certains moments. Pour toute la journée et la soirée à venir, Gotham et Arkham City seraient recouvertes par des nuages monstrueux, cachant toute luminosité, toute trace de rayon du Soleil.

Les deux villes étaient recouvertes d'un cocon obscur.
Les ténèbres régnaient. A nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Sam 29 Oct - 17:40

Dans la pagaille ambiante, un bulletin d'information radiophonique et télévisuel se fit entendre.

"Flash spécial : alors que presque toutes les douanes et presque tous les centres militaires sont tombés, nous venons d'apprendre que la procureure Rachel Dawes a été enlevée par un commando de criminels issus d'Arkham City. Nous ne savons pas encore quand l'enlèvement a eu lieu, mais plusieurs signes dans son appartement font penser, selon le bulletin d'information de la mairie, que mademoiselle Dawes vient de subir une attaque en règle du Joker. Le Joker qui, je le rappelle, est responsable de la paralysie de mademoiselle Barbara Gordon et..."

Le son fut coupé par le chaos total qui régnait maintenant dans la ville et dans les rues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Sam 29 Oct - 23:55

Spoiler:
 


Sous terre, peu après le discours...

Son emploi du temps avait été bien rempli, depuis son intrusion dans le Manoir Wayne.
D'abord, elle et Xavier étaient allés fouiner dans les archives de la bibliothèque. Les deux agents, en touristes consciencieux, avaient fait mine de s'intéresser à beaucoup d'éléments historiques et architecturaux... alors qu'ils ne voulaient qu'une seule chose: le plan des égouts. Ils en avaient trouvé un, dépassé, certes, mais suffisamment précis pour comprendre comment l'eau arrivait et été évacuée de l'Hôtel de Ville.

Puis, ensemble, ils avaient conçu ces dispositifs étanches et discrets, reliés à des détonateurs eux-mêmes reliés à une télécommande.

Depuis, Xavier était parti à la gare... il devait prendre un train pour une toute autre partie de l'Amérique.

Livia était restée. Le plan était clair pour elle, il fallait rajouter un élément imprévu à la folie ambiante, causer des circonstances qui faciliteraient un premier contact avec le maire. Ou avec ses secrets.
Elle aviserait, le moment venu...

Et voilà où nous en sommes.
Après avoir écouté le discours du Maire à la radio, après avoir entendu le grondement lointain des explosions, après que toutes les forces disponibles ne se soient précipitées vers les douanes pour enrayer les fuites...
Nous en sommes sous terre, dans les soubassements de l'Hôtel de Ville. En train de disposer des modèles réduits de bombes artisanales sur des sorties d'eaux usées et des entrées d'eau potable.

Non seulement ces mini-charges causeraient des dommages stratégiques aux canalisations, mais elles libèreraient dans les galeries des égouts certains phéromones, dont le rôle serait de faire accourir tous les rats situés à une bonne centaine de mètres à la ronde.

Ce qu'il en résulterait ? Ah... un incident sanitaire tel qu'il faudrait des jours et beaucoup de moyens pour que le Maire et ses fonctionnaires consentent à réinvestir l'Hôtel.

Qu'avait-il dit, ce Maire illégitime ? Ah oui. - J'envisage une percée dans Arkham... qui m'aime me suive ! - Quelque chose comme ça.
Un glapissement de plaisir anticipé franchit la gueule de la créature, tandis qu'elle ajustait sa dernière charge.
Et bien, quel moment plus propice pour faire sauter le tout ? Sans lui, ses employés seraient seuls, confrontés à une inondation d'eaux usées et une invasion de surmulots.
Le chaos serait probablement tel dans le bâtiment... elle n'aurait pas beaucoup de mal à s'y introduire.
Pour une première tentative.

Aussi souriante qu'un rat peut l'être, elle se laissa retomber sur ses quatre pattes et, suivant sa propre odeur, elle repartit par où elle était venue.

Puisque les attentats vous sont utiles, monsieur le Maire, nous verrons ce que vous en penserez, de celui-là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mar 1 Nov - 13:23

Lorsque Oswald reçut une réponse dans le téléphone, il fut presque surpris. Il avait parlé tellement vite qu'il avait oublié que quelqu'un se trouvait au bout du fils. Double se voulait rassurant, il expliquait à Oswald qu'il ne comptait pas profiter du chaos pour se faire la malle et que leur entente était toujours d'actualité.

*C'est ça mon couillon, débite tes belles paroles et cours pour ma confiance, car crois-moi, t'as de la marche!*

Pensa cruellement Oswald. Two essayait peut-être d'enlever le soupçons du Pingouin pour s'échapper en étant sûr de ne pas être gêné. Oh, et puis merde, il devenait paranoïaque, et puis, si Dent voulait vraiment se barrer, Chesterfield ne pourrait pas l'en empêcher. Pour l'instant, il était obligé d'avoir une confiance aveugle en ses alliés, car les récents évènements n'étaient pas gérables. Aussi, il se contenta de répondre.

Hum, c'est une idée alléchante. Mais, dans tout ce chaos, la morveuse ne saura peut-être pas que ces attaques viennent de nous. Bref, il va falloir faire fort et signer à notre façon. Bien, j'ai une idée. En plus de chercher ses petits groupes dans Arkham, je vais envoyer trois pingouins lance missile devant chez elle. Les trois projectiles devraient bien éclater la façade de son bâtiment, rien de particulièrement grave, mais de quoi laisser une marque écrite, héhé.

Occupes-toi du secteur est, je m'occupe de l'ouest. Cherche tous ceux qui ont une affinité avec cette morveuse, les rues en sont pleines. Abat-les et empale-les de manière visible sur les toits de la ville. Je ferai de même de mon côté.


Puis, n'attendant pas la réponse, Oswald raccrocha. Il commença à donner des ordres et ses troupes s'activèrent. La nuit allait être agitée à Arkham, et pas seulement au niveau des douanes. Mais, malgré cela, Cobblepot avait autre chose à faire, quelque chose de très important, que la situation arrangeait. Il prit de nouveau son téléphone et appela un de ses hommes dans Gotham.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   Mer 2 Nov - 23:46

Les pieds sur son bureau couvert de dossiers, EllisCooper regardait les nouvelles et ce qu'il voyait lui faisait très plaisir, Jim Gordon était élu à la mairie et de ce fait, cet ordure de Sharp passait à la trappe! Il se leva, se dirigea vers un meuble sur lequel était posé une bouteille de whisky et un verre, se servit et allait porter ce dernier à ses lèvres quand un flash spécial annoncant un discours de Quincy Sharp l'arrêta net.Sharp annonçait entre autre choses que les douanes et centres militaires d'Arkham city était victime d'attaques terroristes et dans cet état de chose, il restait à la mairie avec les pleins pouvoirs pour endiguer cette crise. Ellis se ravisa et posa son verre sur le bord de son bureau et continua d'écouter bouche bée! Après que l'allocutoin de Sharp se soit terminé, il se dit pour lui-même:
Non content de déclarer qu'il reste à la mairie et de décréter la loi martiale, il invite Gordon pour que soi disant il puisse tout les deux entrer dans Arkham City avec les forces de Shreck et la garde nationale
Gordon va droit dans un piège et Sharp serai peut-être même capable de le faire descendre dans tout ce foutoir car à n'en pas douter, le maire sortant était responsable de ce chaos!

Après tout, il n'était pas flic et il ne pouvait pas se pointer la gueule enfariné au poste de douane d'Arkham pour aider les militaires:

Néammoins, je pense qu'il vont avoir besoin d'aide.pensa-t-il

Il fut arracher de ses pensées par le vacarme dans la rue, il se dirigea vers la fenêtre, l'ouvrit. Des gens courait dans tous les sens, certains hurlaient de peur , d'autres encore avaient les bras chargés de nourriture et d'eau!

Sans doute au cas ou tout les malades d'Arkham city parvenait à quitter la prison et envahir Gotham, se dit-il à nouveau pour lui-même

Laissant le brouhaha de la rue, il referma la fenêtre et s'apprêta à éteindre la télé quand un nouveau flash spécial fut annonçé. La procureur Rachel Dawes venait d'être enlevé vraissemblablement par des hommes du Joker! Il éteignit finalement la télévision, se rassit à son bureau caressa sa barbe de trois jours et se replongea dans ses dossiers. Au bout d'une dizaine de minutes, il se releva, fit les 100 pas dans son bureau:

Oh et puis merde, j'ai envie de voir de quoi il retourne à la douane!

Après tout, il savait se servir d'une arme quand il le fallait et de toute façon, les militaires le virerait sûrement comme un malpropre!Tant pis, je tente.
Il ouvrit l'un des tiroirs de son bureau, prit son calibre.38, le rangea dans son holster ainsi que deux barillets neufs qu'il fourra dans la poche de son pantalon. Il arracha son imperméable du porte-manteau fixé sur la porte de son bureau et sortit.

Arrivé dans la rue, il monta dans sa voiture, une vieille Ford noire et mit le contact. Après deux secondes,la voiture démarra et "Dante's Inferno" d'Iced Earth emplit l'habitacle et il partit en trombe; direction les douanes d'arkham city


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection   

Revenir en haut Aller en bas
 

RISE ! 2 : Annonce des résultats de l'élection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résultats: Vague 4 et reste de vague 1
» [Résultats] SmackDown - 04/01/12
» Friday Night Smackdown - 27 Avril 2012 (Résultats)
» Kan ar Bobl 2011 - résultats et photos
» Extreme Rules - 7 juin 2009 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Burnley :: Hôtel de ville-