RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Débat Télévisé élections 2011 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Débat Télévisé élections 2011 !   Mar 4 Oct - 19:00

Tout le plateau central du GNN venait d'être refait pour cette soirée du débat. Un fond bleu et sombre servirait pour l'image, avec en fond derrière les candidats, le drapeau américain. Knox retapait ses questions. Il serait seconder par Dan Cutter, un jeune noir-français prometteur à Gotham, et Théodora Wesson, une photographe hors pair qui débute dans le métier. Chacun des trois journalistes représentait des questions importantes, que chaque Gothamien avait envoyé au GNN aux candidats.



On avait placé les candidats de manière républicaine, c'est a dire que les tendances allaient de la gauche à la droite. Carmine Falcone était à l'extrême droite, à côté de lui, se trouvait Quincy Sharp, à la droite de Sharp il y'avait Jean Paul Valley, et enfin James Gordon à l'extrême gauche.
Le lancement de l'émission en direct, c'était dans un quart d'heure. Les candidats étaient dans les salons de maquillage, tandis que Knox regardait son équipe.

- "N'oubliez pas, posez des questions intelligentes et futées, ne donnez a aucun d'entre eux la possibilité de marquer des points. Nous devons rester crédibles et ne pas laisser la parole aux démagogues. Vous vous sentez prêts ?"

Dit il sur un ton plus doux, histoire de cacher son stress et sa peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Jeu 6 Oct - 19:50

La préparation était insupportable. La séance de maquillage et la mise en scène du débat l'agaçaient. Il regrettait l'époque des débats sobres où les candidats s'asseyaient autour d'une table et discutaient sans gants. Il s'était mis à la politique avec une génération de retard.

Une fois maquillé, habillé et équipé de son micro, on lui indiqua son pupitre sur le plateau pour qu'il puisse faire son entrée. Le placement avait son importance. Il s'était renseigné sur ses adversaires. Il avait commencé à comprendre comment ce jeu fonctionnait et il se prenait à s'y plaire. Ses conseillers étaient d'une aide inestimable. Il s'agissait d'anciens collaborateurs d'Harvey avec qui il était resté en contact ou de personnes qui avaient choisi de miser sur lui. Ses contacts au GCPD lui offraient également une bonne source d'informations.

Valley ne devait pas être un obstacle mais un soutien. Ils pourraient trouver des points d'accord. Il s'agissait d'un citoyen sans casier judiciaire et qui ne venait pas d'un milieu politisé. Falcone serait vicieux mais il savait comment il fonctionnait et il était attaquable sur ses activités Border line. Le vrai danger venait de Sharp. Son bilan était mauvais mais ses airs de vieux magistrat honnête le rendait plus dure à appréhender. James s'attaquait directement à lui dans sa profession de foi. Il devait donc s'attendre à se faire rentrer dedans.

Les lumières changèrent sur le plateau et sur l'écran géant le gingle de l'émission s'afficha. Des photos des candidats défilaient sur une musique de films d'action. James y reconnut son affiche.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Ven 7 Oct - 11:44

Theodora était à peine rentrée d'Arkham City, qu'elle était déjà à l'antenne. Toute son aventure de journaliste s'était déroulée à une vitesse ahurissante. Elle était venue voir Knox au culot, lui rapportant des documents inédits de l'affaire Wayne, et il l'avait envoyée au front, au milieu des tarés d'Arkham City... Elle avait échappé à un viol de justesse, était entrée dans le gang du Pingouin, avait suivie une formation d'homme de main, avait côtoyé les plus grands criminels mégalos de ce siècle... Mais il faut croire que tout ces risques avaient payé, car grâce à ça, et à Dan, son coéquipier dans cette galère. Knox les prit sous son aile, Dan et elle, et les firent travailler dans son journal. Sa période d'essai avait largement été accomplie. Et elle s'était adoucie, ne considérant plus son patron comme son ennemi ou son tortionnaire.

Lorsqu'elle quitta définitivement les murs d'Arkham, c'était comme si elle pouvait respirer à nouveau. Elle avait viré sa vieille couleur corbeau, et avait retrouvé avec plaisir sa crinière rousse. Elle était de nouveau elle-même, bien que cette expérience en guerilla poubelle l'avait changée. Plus froide, plus déterminée.
Dès son retour elle s'était mise à la préparation du grand débat télévisé attendu par tous les Gothamites. Supervisée par Knox et aidée par Dan et par des litres de café, ils avaient synthétisé et élaboré toute une série de questions qui, ils l'espéraient, allaient balayer toutes les interrogations possibles par rapport à un nouveau Gotham, montrer avantages et failles de chacun d'eux. Elle ne pouvait pas cacher que sa préférence allait vers Gordon, qui connaissait la ville, et l'avait empêchée de sombrer toutes les années où il se trouvait aux commandes. Elle savait que Falcone était pourri jusqu'à la moelle, que Sharp n'était pas mieux. Par contre, Valley restait un mystère, arrivé un peu d'on ne sait où.

Maintenant, déjà maquillée et vêtue d'un tailleur qui la serrait un peu, elle revoyait une dernière fois la répartition des questions à poser aux candidats. Elle était terrifiée à l'idée qu'un des criminels qu'elle avait croisé à Arkham puisse la reconnaître, mais elle avait des doutes. Grimée, les cheveux teints, de faux piercings, la métamorphose était assez impressionnante, même quand elle travaillait au Lounge.


Je crois que je vais vomir... Mais quand faut y aller, faut y aller! Et priez pour qu'aucun de ces tarés ne me reconnaisse!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Ven 7 Oct - 13:52

Carmine était arrivé en grande pompe dans les studios du GNN. Milos avait supervisé le tout avec l'équipe de télévision, son arrivée, le tapis rouge, et la loge personnelle. Une fois dans la salle de soins, la jeune femme qui s'occupait du Romain fut surprise de voir un homme aussi puissant, qu'elle allait devoir rendre présentable. Elle trouverait quelque chose en silicone pour cacher les trois griffes de chat de Catwoman. Carmine écouta alors les nouvelles, Arkham City, les dernières conférences, bref. De l'ennui avant le grand spectacle de ce soir.
Il n'aimait pas Knox, et comptait bien lui clouer le bec, un de ces jours peut être.
Délaissant son costume noir, il prit un costume plus électoral, gris, et une cravate avec rose rouge sur le torse. Il se regarda et se trouva parfait.

Il quitta la petite salle et se dirigea vers le plateau, à la place qu'on lui avait attribué. Un verre d'eau sur son pupitre, et un micro. C'est tout ce dont il avait besoin pour les spectateurs ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Ven 7 Oct - 17:02

Quincy Sharp venait d'arriver au GNN, ce soir le débat en dépendait la chandelle. Il devait a tout prix écraser les autres et assurer sa réélection. Bien entendu, il dresserait le bilan positif d'Arkham City. Au fond de lui, il pensait à de délicieuses punitions pour les trois candidats, les enfermer dans Arkham City pour se débarrasser de ces traitres. Il devait les tuer, lui seul avait le droit de diriger Gotham City et de la libérer du mal qu'elle subissait.
Dans sa loge, Quincy réfléchissait. Qui était ce Jean Paul Valley ? D'après sa fiche, c'était un français. Un français, quelle horreur. Un non-Gothamien élu à la mairie, quel affront. Falcone était membre du conseil d'administration de l'asile, et il s'étonnait de le voir dans la course des Maires, peut être voulait il s'ajouter du prestige personnel. Quant à James Gordon, Sharp venait de réaliser l'erreur qu'il venait de commettre. Pouponné par le maquilleur, on le pria, suivit de ses hommes de main, à se diriger vers le plateau. Il prit alors place aux côtés de Carmine Falcone.
Ce minable petit Knox jouait l'entremetteur. Quincy l'imaginait, enfermé dans Arkham City, subissant les attaques des dégénérés et des psychopathes. Une magnifique fin pour un scribouillard des plus gênants.

- "Je suis prêt."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Sam 8 Oct - 0:28

A peine de retour d'Arkham City, Dan apprit qu'il devait aider à animer un débat politique entre les candidats aux élections municipales de Gotham City. Arrivant sur le plateau de GNN où aurait lieu l'émission, La Pile avait presque envie de retourner chez les fous tellement couvrir la politique lui était désagréable. Comme son père lui avait dit une fois, traîner dans les arcanes du pouvoir, c'est comme se promener en pleine montagne un jour d'orage : Tu peux te faire foudroyer à tout instant et la seule chose que tu sauras, c'est que ça vient d'en haut. Bon, pour ce qui était de la foudre, Daniel avait eut son compte, dans le sens propre du terme. Habillé de son plus beau costume, qui était pourtant loin de sortir de chez un grand tailleur, Dan s'était mit une perruque et une fausse-moustache. Pourquoi ? Pas pour éviter d'être ridicule, mais pour qu'un criminel appartenant au gang où il était infiltré à Arkham ne le reconnaisse pas si jamais il regardait la télé. Certes, il aurait pu se déguiser pour s'infiltrer, mais avec le bordel qui régnait à Arkham, il ne valait mieux pas être gêné par une fausse moustache, aussi réaliste soit-elle. D'ailleurs, les maquilleuses avaient fait du sacré bon boulot.

En arrivant, Knox lui avait remit les fiches avec les questions posées par les concitoyens de Gotham. Par chance, il n'avait pas fait de remarque sur son nouveau look. Quand Alexander lui demanda s'il était prêt, Dan se contenta d'acquiescer d'un simple hochement de tête. Il se tourna ensuite vers Théodora et lui sourit en haussant les épaules, se demandant si elle l'avait reconnu. Finalement, son regard se porta sur les différents candidats à la Mairie. Force était de constater qu'il les connaissait beaucoup moins que ses deux collègues, néanmoins, il en savait un petit peu. D'abord l'ancien Commissaire James Gordon, un homme droit et honnête qui a quitter la police pour tenter de devenir Maire. Ensuite, Quincy Sharp, le maire sortant et le fondateur d'Arkham City. C'était une sacrée crapule d'après ce qu'il avait lu e t qui n'est sûrement pas ressortit blanc bleu de son séjour à la direction de l'asile d'Arkham. Puis, Carmine Falcone, un mafieux qui respirait la malhonnêteté et la magouille. Pendant quelques instant, Cutter cru même faire face à Marlon Brando dans le Parrain. Enfin, il y avait Jean-Paul Valley, un richissime français que Volt...ne connaissait pas. Et oui, on peu être du même pays et ne s'être jamais vu.

Debout au côté de ses collègues, Daniel vit le gingle de l'émission débuter, nouant un peu plus un estomac déjà bien serré. Que le show commence.
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Sam 8 Oct - 18:54

Jean-Paul Valley se trouvait dans la loge que la chaîne de télévision avait mis à sa disposition., il y avait de quoi se rafraîchir, des boissons quelques encas ... Celui qui la nuit était l'Ange Exterminateur, un des justiciers les plus impliqués dans la protection et le sauvetage de Gotham, n'était pas très à l'aise quand il s'agissait de participer à des affaires de ce genre.
Quand il était étudiant, il lui arrivait fréquemment de devoir participer à des soirées "mondaines", quelques fois il y prenait plaisir. Mais depuis cette période qui semblait inexplicablement éloignée, l'eau avait coulé sous les ponts. Depuis son retour à Gotham, voire même depuis sa défaire face à Lehah quand il avait faillit mourir, il n'avait plus cultivé ses relations sociales. Bien sûr il s'imposait régulièrement le contact avec la vie civile, pour s'épargner le cercle vicieux de la folie. Il lui arrivait même de s'amuser, mais ces soirées où journées de congés qu'il prenait étaient par définition destinée à lui changer les idées, en bien. Ce soir, il renouerait durablement avec le côté déplaisant des mondanités : sourires hypocrites, guerre de réputations, trahisons etc. Rien de très plaisant, mais il le fallait....

Qu'avait Jean Paul Valley pour lui, face à l'argent et au pouvoir de Falcone ? Face au CV exceptionnel de James Gordon ? Et face à la démagogie nauséabonde de Quincy Sharp ?
Un visage sympathique, un sourire qui met en confiance, et cette gaucherie dans la manière de traiter la politique. Il avait aussi Azrael, mais ça peu de personnes à Gotham le savait, et Azrael lui donnait accès à des informations sur ses concurrents, sur leurs secrets, et sur la réalité des deux côtés de la ville. Il pourrait, sous couvert d'une naïveté de débutants poser "maladroitement" certaines questions ... Pour donner l'impression d'être clairvoyant malgré le non endoctrinement dans un parti ou une école. C'était sur ça qu'il avait axé son programme et sur ça qu'il comptait bien si non gagner les élections, du moins s'imposer comme une figure nécessaire de la Mairie.

L'on vint le chercher, et il suivit la jeune femme qui le menait sur le plateau, pour rejoindre ses concurrents et les journalistes, et tous les gothamiens ...

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Sam 8 Oct - 19:18

C'est à ce moment que Knox prit la parole. L'homme au prompteur lui fit signe, un décompte de trois. Le générique était maintenant lancé. La lumière illumina Knox, tandis que les deux journalistes, Dan et Théodora seraient dans le noir. Le principe était que, seuls ces deux journalistes seraient cachés, leurs voix déformées mais audible. Ces deux journalistes représentaient la voix du peuple de Gotham, et les questions qu'ils poseraient seraient celles du peuple. Ainsi, ils éviteraient aussi de se faire pincer par Sharp si celui ci se risquait a des représailles. Quant à Knox, il s'en fichait.

- "Bonsoir Mesdames et Messieurs. Ce soir, au cours de ce débat, nous poserons les questions que les gens de Gotham se posent actuellement. Nous avons parmi nous, le maire actuel Quincy Sharp, Jean Paul Valley, Carmine Falcone et l'ancien Commissaire du GCPD, James Gordon. Le principe est le suivant, nous poserons les questions, et vous répondrez. Nous vous laisserons aussi le temps de contrer les arguments de vos rivaux. Vous m'avez compris ?"


Knox marqua une pause, regarda l'assemblée, et repris d'une voix douce.

- "Bien, l'ordre sera donc alphabétique. Vous allez exposer votre point de vue, chacun d'entre vous sur Arkham City, et ensuite, les voix de Gotham vous poseront des questions. Monsieur Gordon, vous avez la parole, Monsieur Falcone ensuite, monsieur Sharp et enfin monsieur Valley."

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Mar 11 Oct - 12:43

James commençait. Mais il avait été prévenu à l'avance. Ses conseillers lui avaient expliqué qu'il s'agissait de la position la moins confortable. Devoir ouvrir le débat n'était pas évident et stratégiquement Gordon se retrouvait en difficulté. Il allait falloir mettre le paquet.

Merci M. Knox ! Puisque vous souhaitez que l'on commence par le sujet épineux, je ne saurai commencer en douceur. Mais il est vrai qu'il s'agit du problème le plus important de Gotham City aujourd'hui.

Vous ne serez pas surpris de m'entendre dire que cette aberration que constitue Arkham City doit être détruite au plus vite. Par là, j'entends que la séparation entre Arkham et Gotham doit être supprimée.

Depuis l'instauration d'Arkham City, le taux de criminalité dans les rues de Gotham n'a pas diminué. Au contraire, on remarque une hausse des agressions aux personnes et des agressions gratuites. Pendant ce temps là, le crime s'organise en société parallèle de l'autre côté. Et les criminels gagnent en puissance. Nous l'avons vu récemment, des innocents peuvent être pris en otage de l'autre côté des murs sans que les forces de l'ordre, la puissance publique ne puisse intervenir. Et c'est inacceptable. Par sa politique Quincy Sharp a tout fait pour les forces de police de Gotham City perdent leurs prérogatives et leurs moyens. Arkham City est inefficace en termes de sécurité et ne fait que créer un havre pour les criminels de Gotham City.

Comme si cela ne suffisait pas, des citoyens innocents se sont retrouvés pris au piège des murs de cette abomination qui tache notre ville. Ils sont sans défense et font l'objet de l'indifférence la plus totale. Comment pouvons-nous laisser des citoyens honnêtes dans cette situation ? Comment pouvons-nous permettre le développement d'une zone de non droit dans nos frontières ?

En outre, Arkham City a également un effet désastreux sur notre économie et nos emplois. En effet, des centaines de commerces et d'entreprises ont été fermés par la création d'Arkham City, laissant des milliers de travailleurs sans emploi. Nous devons rouvrir nos routes et nos entreprises. Une partie de nos ports de commerce ses sont également trouvés bloqués par Arkham City. Cette politique n'est pas seulement inefficace mais complètement nuisible pour notre ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Mar 11 Oct - 19:26

C'était au tour de Carmine Falcone, le Romain avait écouté péniblement Jim Gordon, avant de marquer quelques petits points sur lesquels revenir. Il regarda alors le Journaliste, qui lui fit signe de commencer a parler. Bien entendu, Falcone aurait des idées contraires à Jim Gordon, de quoi corser le débat.

- "Permettez que je réponde à Monsieur Gordon, Arkham est une pure merveille. Pourquoi dis je cela ? Tout simplement parce que nous laissons ces criminels monstrueux s'entretuer dans leur ville. Nous n'entendons plus parler du Joker, ni de Double Face, nous n'entendons plus les problèmes de pédophilie du Chapelier Fou ou des frasques monstrueuses du Pingouin. Nous sommes à l'abri. Certes il y'a quelques petits criminels, mais je pense que les mercenaires et les gardes font du bon travail. Permettez moi d'ailleurs de les saluer, ces hommes sans qui nous aurions bien du mal a gérer ces monstres de l'asile."

Mais Falcone avait aussi d'autres idées, beaucoup plus démagogues, voire même monstrueuses, telle la peine de mort qu'il souhaitait de tout son cœur.

- "Au niveau économique, je crains que vous vous tromper. Les mercenaires ont besoin de ravitaillement et nos entreprises locales affichent des ventes d'armes toujours en hausse. Du travail pour les Gothamiens. Je tiens cependant a rappeler mon choix en ce qui concerne les criminels fous a lier. Si je suis élu, je m'entretiendrais avec le Sénateur de la région pour réinstaurer la peine de mort pour ces malades mentaux. Je pense que cela traitera radicalement notre problème de fous dangereux."

Bien entendu, ce tollé allait verser beaucoup d'encre dans les journaux. Les gens étaient assez opposés a ce genre de méthodes, mais dans une ville comme Gotham City. Qui pouvait prétendre a ne pas souhaiter la mort des pires criminels ?
Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Mer 12 Oct - 13:27

Lorsque Falcone termina, c'était au tour de Sharp. Qui s'essuya naturellement le front avant de regarder Knox d'un air neutre. Intérieurement, ce petit con méritait une balle entre les deux yeux pour les saloperies qu'il avait sorti dans ses choux gras, et Quincy se jurait, s'il passait l'élection, de se débarrasser définitivement du problème Knox. Un accident était si vite arrivé. Le point positif, c'est que lui et Falcone avaient des idées communes, et qu'ils pourraient reportés leurs voix dans l'un ou l'autre. Mais cela pouvait être une faiblesse aussi.

- "Bien, je ne lancerais pas de polémique à monsieur Gordon, sinon cela serait des affaires personnelles, et je ne souhaite pas en arrivé la. Monsieur Gordon, vous devriez savoir qu'avant Arkham City, il y'avait un nombre toujours en hausse de criminalité. Le niez-vous ? Arkham City a séparé les criminels des bons citoyens, et ceux ci peuvent survivre dans un environnement moins hostile qu'avant. Le Batman n'a fait que couper la tête de l'Hydre, mais le fait est que la tête repousse toujours ! Moi je lui ai sectionné le tronc ! Et il est maintenant en dehors de notre civilisation. Pour l'économie, monsieur Falcone a tout dit. Et en matière des soi-disant citoyens piégés dans l'enceinte des criminels, vous avez des preuves monsieur Gordon ? Sont ce vraiment des citoyens ou des criminels ? J'en doute.


Puis, pour faire un peu plus dans la démagogie, Sharp se tourna vers la caméra.

- "Ma famille a toujours aimé Gotham City ! Et je serais toujours la pour la défendre de ces monstres qui hantent vos rues. Croyez en moi, je ne vous décevrais pas."
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Mer 12 Oct - 18:30

Jean-Paul écoutait attentivement les paroles de chacun des candidats. Voir Sharp et Falcone minauder à propos d'arkham city avait tout du cynisme amer. S'ils tenaient leurs engagements, et s'ils étaient élus, ils devraient s'enfermer eux-même dans Arkham City. Quelque part l'idée était marrante, Azrael emmenant les preuves de leurs magouilles et Valley les priant publiquement d'aller s'enfermer là bas.

" C'est marrant ce que vous venez de dire Monsieur Sharp. Là juste à l'instant : "et en matière des soi-disant citoyens piégés dans l'enceinte des criminels, vous avez des preuves monsieur Gordon ? Sont ce vraiment des citoyens ou des criminels ? J'en doute." n'est ce pas à la justice de venir trancher ? Si vous en doutez, vous le patron "d'arkham city" alors ça ne montre qu'une seule chose : ils ne devraient pas s'y trouver, leurs cas doit impérativement être réexaminé par la Justice. Le problème c'est qu'un des tribunaux est justement du côté clos de la ville. Vous avez donné la moitié de la justice aux criminels de cette ville."

Il parlait sur un air non pas amusé mais comme celui qui pointe "par hasard" les défauts du plan, comme s'il était doté d'une intelligence spontanée, rafraîchissante.

"Je remarque aussi que vous glissez rapidement sur les"bons côtés" d'Arkham city, mais que vos n'avez pas rebondi sur le point qu'a soulevé monsieur Gordon a propos de la prise d'otages. Il n'y a pas longtemps de ça d'ailleurs : le joker a enlevé nos enfants sous notre nez. Un enfant de mon quartier comptait parmi eux. La police n'a pas pu intervenir, vos mercenaires n'ont pas bougé. Ce sont les justiciers qui ont sauvé les enfants. Comme d'habitude vous allez sans doute dire pour discréditer monsieur Gordon... Mais, dans Gotham la police prend le relai immédiatement quand elle n'agit pas directement de concert avec les justiciers. Là, ces héros en plus de devoir affronter le Joker ont du escorter les enfants hors d'arkham, au milieu de tous les pires criminels de la ville, tous réunis au même endroit, au même moment et ... armés."

Son ton se montrait un peu plus sérieux maintenant, son air était plus grave sans pour autant être comparable à celui que pouvait emprunter Azrael.

" Ce qui m'amène à pointer un autre des mots que vous avez empruntez, parce qu'ils sont intéressants je pense qu'assez souvent ils nous échappent. A propos des personnes en charges d'Arkham City vous ne les avez pas appelés "gardiens" ou encore "agents de sécurités" mais "mercenaire." Un mercenaire est celui qui vend ses dons au plus offrant. Il n'agit pas par devoir, ou pour la cause, mais bel et bien pour l'argent. Dès lors se pose la question de "que se passerait-il si des criminels venaient à leur proposer un meilleur salaire ?" Nous savons que des criminels comme Cobblepot disposent d'une petite fortune ... Mais poursuivons notre mise en relation des faits et de vos propos. Monsieur Sharp, vous avez appuyé les analyse de M.Falcone à propos de la lucrativité de la vente d'armes, dont on besoin ces mercenaires, comme- j'insiste là dessus -vous les appelez. Les mercenaires sont donc bien armés, mais comme le montre le triste exemple du Joker, ils n'utilisent pas leurs armes ... en revanche, et là les récents et tragiques évènements de l'asile nous le prouvent, les criminels eux, sont armés jusqu'aux dents. Pourquoi acheter des armes à gogo, si on ne se sert pas de celles qu'on a déjà ? Comment expliquer que les criminels qui ne sont pas censés en avoir, en possèdent tout autant que les mercenaires ? Quand on met tout ceci en relation : Les mercenaires qui n'agissent pas, les béances dans la sécurité qui conduit à une prise d'otage entre la frontière d'enfants innocents, une économie en armement florissante comme jamais, et des criminels armés alors qu'ils ne devraient pas l'être, une seule conclusion s'impose à nous : vos mercenaires travaillent avec les criminels.
"

Valley marqua une pause, il avait parlé assez lentement, accompagnant son discours de gestes pour mieux laisser le temps aux citoyens d'assimiler ce qui se disait.

" Et, messieurs je tiens à signaler que cette petite analyse est tirée de ce que vos propres discours laissent entendre."

Nouvelle pause. Normalement c'était un coup dur pour les adversaires, Valley avait enfoncé les portes qu'ils avaient eux-même ouvertes. Pas d'analyses menées par des journaux/instituts pouvant être mis en doute facilement. Non, il avait attaqué leur propre crédibilité.

" Et poursuivons nos conclusions : la police étant exclue d'arkham city, les mercenaires corrompus tenant la zone, la continuation de leurs méfaits à travers nos enfants ... Vous avez donnez aux criminels les moyens d'agir en toute impunités. Ils sont désormais intouchables ! Ils vont et viennent comme ils veulent, et Arkham City censée représenter la pire punition possible perd en crédibilité et en raison d'être puisqu'ils s'y trouvent déjà et que cela ne les dérangent pas le moins du monde. Notons qu'en plus de ça,vous demandez aux citoyens de financer Arkham City par leurs impôts, c'est à dire que vous leurs demander de financer leur propre malheur.
Dernier point, sur les commerces : l'économie d'armement fleurit, mais comme j'ai essayé de le montrer elle fait le jeu des criminels, alors que les commerces qui ont du fermer car situés dans la zone ont privé des centaines de familles de leurs revenus, mais ça on s'en fout, puisque ces familles sont "peut-être" des criminels."


Ces derniers mots avaient été prononcés avec une certaine ironie non masquée. Valley voulait montrer l'absurdité du raisonnement et l'absurdité de ceux qui y croient. Puis porsuivit en feignant parfaitement une pointe d'agacement.

" Mais allez, j'avais dit que je terminais, mais je ne peux pas m'en empêcher. M.Sharp vous portez Arkham City si haut, mais on n'oublie que vous n'en êtes pas le créateur, mais que l'idée revient au maire que vous remplacez : Waylon Jones qui a montré sa vraie nature à l'asile en exhibant le corps meurtri de Batman. Là encore, les mercenaires n'ont pas bougés, car qui craint Batman ? ...Les criminels. Allons soyez sérieux, ne serait-ce que 5 minutes : Arkham City ne profite qu'aux criminels, et les citoyens de Gotham financent eux même leur propre perte.
"

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Mer 12 Oct - 18:59

[Après moi, Théodora et Dan, vous posez les questions que vous avez. Après on reprend le même ordre des candidats. Chacun apporte sa réponse.]

Knox se tourna alors vers les deux silhouettes noires, puis vers le candidats. La bataille commençait déjà et ça y'allait très fort. Jean Paul Valley venait de rembarrer Sharp et Falcone. Il aurait surement pas mal de chances de passer au second tour.

- "Bien, ces deux personnes dans le noir, vont vous donnez un nombre de questions et une fois que vous avez fini de les entendre, vous donnerez vos réponses, vos projets et vos idées sur le moment. Pas de langue de bois, en quelque sorte. Sachez que ce sont des questions venant de Gothamiens qui suivent l'actualité. Nous n'avons en aucun cas composer les questions nous mêmes, pour éviter toute tricherie."

Dit il en regardant malicieusement Sharp et Falcone. Il savait très bien que l'un des deux auraient put acheter les membres de la rédaction du GNN pour avoir l'avantage d'obtenir les questions à l'avance.

- "Que les deux voix anonymes de Gotham City parlent !"

Termina Knox d'un ton solennel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Mer 12 Oct - 19:56

Theodora bénit Knox de les faire rester dans l'ombre, elle et Dan, et de n'être réduits qu'à des voix anonymes. Elle tapota ses fiches, avant de lancer la question suivante d'une voix calme et posée, articulant soigneusement chaque mot..

L'opinion des Gothamites est très tranchée lorsqu'ils s'agit de justiciers : soit la population les adore et les vénère comme des superstars, soit au contraire on les trouve dangereux, et on leur reproche leur mépris des lois, et de faire le travail de la police. Comment allez vous envisager la place des justiciers dans ce nouveau Gotham? Est-ce que la récente affaire avec Batman a-t-elle influencé votre opinion?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Mer 12 Oct - 21:14

Dan était lui aussi ravi d'être dans l'ombre, même qu'il ça signifiait qu'il avait l'air ridicule pour rien. Plongé dans le noir, il prit les premières questions marqués sur ses fiches en lien avec le sujet actuel du débat, à savoir le bien fondé d'Arkham City. Tout comme Théodora, il lit ses questions de manière calme et posée, laissant agir le déformateur de voix :

"Beaucoup de citoyens de Gotham City s'inquiètent à propos de l'avenir de leurs enfants. Ils aimeraient connaître les projets des candidats ici présent à propos de l'éducation, que ce soit pour les enfants de Gotham City ou ceux d'Arkham City. Qu'arrivera-t-il aux garçons et filles enfermés ou nés dans cette dernière ? Auront-ils droits à des enseignements dans des écoles de Gotham ? Seront-ils intégré dans la société de Gotham ou abandonner à leur sort dans les rues d'Arkham ? Beaucoup de parents se demandent aussi quels sont les solutions proposées pour la protection de leurs enfants, autant à l'école, que dans les rues."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Jeu 13 Oct - 13:16

[Maintenant, c'est à James Gordon > Falcone > Sharp > Azrael]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Ven 14 Oct - 21:26

James avait encaissé les attaques de Falcone et Sharp sans broncher. Valley y avait répondu à sa place, ce qui lui permettait de ne pas rentrer dans leur petit jeu tout en ne perdant pas la face. Leur temps de parole était limité et les conseillers de Jim lui avaient clairement dit d'économiser son temps pou pouvoir répondre à toutes les questions. Il commença par la première, à propos de laquelle il avait déjà eu à se prononcer maintes fois en tant que commissaire.

Les justiciers... Un sujet qui semble inhérent à Gotham City. Il est vrai que j'ai parfois coopéré avec certains de ces justiciers costumés. Je ne leur reconnais pas de légitimité à combattre le crime. Ils ne sont pas assermentés et, en cela, ils ne peuvent faire régner l'ordre. Ce sont des hors-la-loi. Mais Gotham a une criminalité débordante et des forces de police débordées. Tant que les justiciers ne représentent pas une menace directe et imminente pour les citoyens, ils ne sont pas une priorité pour les policiers. Un jour, cependant, ils devront rendre des comptes pour que le message soit passé clairement que Gotham est une ville que seules la loi et les autorités élues sont légitimes à diriger.

Je ne souhaite pas donner plus d'importance à ce phénomène qu'il n'en a déjà. Ils font un excellent sujet de reportage pour les tabloïds et les politiques qui souhaitent agiter le drapeau de la peur à des fins électorales. En vérité, je crois qu'il y a des sujets bien plus importants pour les citoyens de Gotham.

Ce discours avait été l'objet d'âpres discussions entre James et certains de ses soutiens avec lesquels il devait compter. Tous les candidats disposaient d'une bouteille et d'un verre d'eau à leur pupitre. James en prit une gorgée avant de passer à la suite.

Pour ce qui est de l'éducation, je vois mal comment des enfants pourraient avoir accès à une éducation égale à celle des enfants de citoyens américains quand ils vivent dans une zone de guerre. M. Sharp posait tout à l'heure la question de la culpabilité possible des citoyens restés bloqués de l'autre côté du mur. Souhaite-t-il également condamner sans procès ces enfants ? Voilà purquoi nous devons briser cette séparation et réintégrer ces quartiers avec leurs habitants innocents dans notre ville. Afin que l'égalité puisse enfin exister entre eux et nous, afin que Gotham City puisse retrouver sa grandeur et sa cohésion.

En ce qui concerne l'éducation à Gotham City, la gestion des écoles n'est pas de la compétence de la ville mais bien de celle du comté avec lequel nous travaillerons pour réhausser le niveau d'éducation à Gotham. Mais l'éducation ne passe pas que par l'école. Il nous faut également réhabiliter tous les lieux culturels laissés à l'abandon. Je pense notamment au musée de Gotham dont le programme d'exposition n'est plus rempli que par des programmes non éducatifs et réservés à un public aisé et averti. Le musée de Gotham doit redevenir un lieu d'éducation. Il en va ainsi également de la bibliothèque municipale qui doit être réhabilitée. En somme, la politique d'éducation de Gotham doit passer par une politique d'aménagement de la ville importante et entièrement nouvelle pour que tout Gotham soit lieu de culture et éducatif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Sam 15 Oct - 9:35

- "Batman est une menace ..."

Ces sur ces mots terribles qu'introduisait Falcone dans son discours. Le Romain avait de bonnes raisons de le haïr, tout comme cette petite garce de Catwoman. Il regarda James Gordon un bref instant et revint au présentateur pour répondre aux questions.

- "Comment pouvons nous le nier ? A chaque fois que Batman amène un nouveau criminel en prison, un autre en sort, pire, un autre arrive d'on ne sait ou. Batman les attire tous, comme une guimauve pour les mouches. Ne nous laissons pas avoir par ce justicier, ce n'est qu'un imposteur qui croit défendre un combat contre le crime, mais ses exactions sont pires. Ce qui lui est arrivé à Arkham City n'est autre que le résultat qu'il espérait lui-même, a force de titiller les criminels, il s'est rabaissé à leurs actions, il a perdu. Fin de l'Histoire et passons à l'avenir."

Puis vint la question de l'éducation, Falcone savait que les enfants, du moins les siens, devaient recevoir une éducation forte et entretenue. Mais pour les autres, il les employait comme petits vendeurs de drogue à la sauvette. Une activité lucrative qui apprend aux enfants le travail manuel.

- "Et bien, pour les enfants, je préconise, comme pour les miens, travail, honneur et tradition. Je serais même pour le retour à l'uniforme, avec des règles fondamentales qui donneraient aux enfants des marques de repères dans leurs vies futur. Quant à ceux dans Arkham City, j'espère que nos mercenaires les tireront vite de la."
Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Sam 15 Oct - 10:09

Quincy avait horreur des enfants. Qui était l'abruti qui avait osé sortir ce sujet ? Ces morveux méritaient tous d'aller dans Arkham City, cela leur apprendrait la vie, et leur ferait surement comprendre que la vie n'est pas un jeu. Quincy avait eu une enfance terriblement douloureuse, et les évènements l'ont rendu aigri a cause de cela. Mais qu'importe, s'il fallait jouer la langue de bois, continuons dans le marchandage. En plus, les enfants ne votent même pas, quel électorat inutile.

- "L'éducation a été une de mes premières inquiétudes lors de mon mandat. Quand on voit ces familles, assises sur des marches dans l'allée du Crime, cela me fend le cœur ! Et ces pauvres enfants, logés dans le froid et la peur. Mon équipe, Tiger One a pour vocation d'assurer la sécurité et de faire sortir les plus petits de cette zone de guerre. Certes, quand le Joker a kidnappé ces enfants, les justiciers se sont empressés d'aller les sauver. Mon équipe est arrivée dix minutes en retard, pour cela, je m'excuse. Mais je veux que l'on sache, que partout ou les enfants seront en sécurité, du bon côté de ma ville. Leur instruction, nous leur ferons, et un avenir, je leur promet."

Puis vint la question sur les justiciers, et notamment la défaite du Batman. Certes, Quincy Sharp reconnaissait l'utilité du Batman, mais ce symbole venait de s'éteindre. Un âge glorieux arrivait. Les autres justiciers seront écartés eux aussi.

- "Je crois que le Batman a terminé sa mission. Je serais son remplaçant désormais. J'invite aussi tous les autres héros, a déposer les masques et les capes, et a enfiler des tenues de mon unité Tiger One. Je pense qu'ils seront plus a même de comprendre mon objectif, une fois dans les rangs de mes hommes. Batman a été un symbole, une créature de la nuit qui se bat pour le bien, je lui rend hommage, mais ou qu'il se trouve maintenant, je lui demande de bien récupérer, et d'oublier sa quête. Je crois en Arkham City !"
Revenir en haut Aller en bas
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1723
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Dim 16 Oct - 21:03

[ Carmine, tu me dis si Holyday n'entre pas dans l'histoire de ton personnage]

Après cette présentation préliminaires, les questions commençaient à pleuvoir. C'était maintenant plus que jamais que les candidats s'adressaient aux votants. Tout du moins, c'est ce que les autres pensaient, Jean-Paul lui, rassuré par le petit effet qu'il avait fait lors de sa précédente intervention continua :

" Contrairement à mes adversaires, je ne vais pas couper tout lien avec notre précédent thème de discussion. Je crois profondément qu'un programme se doit d'être cohérent et continue pour ne pas souligner le fait qu'il est pensé et applicable. Si je me contentais de répondre sans tenir compte de ce que j'ai dit avant, je ne ferai que montrer que je ne pense pas mon programme comme unit. Ceci étant dit, posons d'abord la question simple mais nécessaire : qui sont les justiciers ? On ne sait pas, ils sont masqués. Ce sont des hommes et des femmes qui combattent le crime, et dont les succès ne sont plus à démontrer. Mais ce sont aussi des gens qui se placent en dehors de la loi et qui usent de méthodes pouvant être ... critiquées. Ils ne sont pas dans leur droit, c'est évident. Mais faut il en faire une question prioritaire ? Honnêtement je ne sais pas. Je regarde la ville, et je les vois agir surtout dans Arkham City : ils sauvent nos enfants -ce que personne d'autre n'a fait- ils désarment les criminels qui nous ont montré lors de la chute de Batman qu'ils pouvaient être unis et extrêmement efficace, puisque pour la première fois, celui qui a toujours triomphé a été battu. En mettant cela dans la perspective de la béance de la frontière d'Arkham City, je suis obligé de reconnaître qu'ils nous ont évité une évasion massive des criminels. Je mettrais ma main à couper que si Arkham City venait à céder, et je dis bien céder et non pas disaparaître, Gotham connaîtra le plus grand bain de sang qu'elle n'ait jamais connu. La raison est simple : la violence de par delà le mur est telle qu'elle ne s'estompe jamais et entraîne les criminels dans un cercle vicieux de toujours plus."

Valley marqua une pause, comme à son habitude.

" Comme mes adversaires l'ont montré, les justiciers participent de cette violence. Mais ils la prennent sur eux. Pendant qu'ils sont les ennemis no1, nous gothamiens ne le sommes pas. Les criminels pensent plus à leur échapper, à les tuer plutôt qu'a venir nous rejoindre et faire couler notre sang. De toute façon que peut on faire ? Batman et ses amis nous ont montré maintes et maintes fois que notre police était incapable de les arrêter. Ils nous ont montrer que tant que crime il y aura, ils seront là. Maitenant ils sont surtout en train d'éviter les débordements à Arkham City, et notre police ne peut pas y aller !!! Si la loi ne peut pas tolérer de tels actes, car je le rappelle ils sont hors-la-loi, et que nous sommes incapable de les arrêter, alors il faut voir les choses autrement : pour faire disparaître les justiciers, il nous faut revaloriser l'image de la police, lui donner les moyens qu'elle mérite et surtout il nous faut en finir avec le crime, et donc en finir avec Arkham City."

Jean-Paul but une gorgée de son verre d'eau, pour marquer une pause, et reprit à peine eut-il finit, pour renforcer l"idée du discours cohérent.

" En ce qui concerne l'éducation, elle doit être notre priorité. Nous devons fournir à nos chères têtes blondes, et croyez moi j'en suis le parfait exemple -dit il en montrant sa chevelure dorée, des structures digne de les accueillir, et des professeurs compétents. Pour cela je me tournerai vers les professionnels, car eux savent ce qu'il faut. Mais, là encore il nous faut revenir à notre problème principal : la violence de nos rues. Monsieur Falcone, je suis désolé de rappeler ce point sombre de votre histoire, mais une éducation comme vous le préconisez ne met pas à l'abri d'une vie de crime. Nous nous rappelons tous du tueur Holiday... Ce qu'on a lu dans la presse, ce qui est ressorti du procès c'est la relation de causalité qui existe entre : la violence et l'exposition médiatique. Entendre tous les jours des faits divers de meurtre, de corruption etc. n'est pas un environnement propice à l'éducation des enfants. Certains voudront la même gloire que ces tristes personnages, d'autres voudront être des héros, et le paieront de leur vie - il pensait à RedX- ... d'autres encore, subiront la violence directement ou indirectement quand ce sont leurs proches qui sont tués. Grandir en entendant ces récits ne permet pas de penser à de bonnes choses, grandir en entendant les cris d'arkham city ronge le bonheur des enfants. Pour l'avenir de nos enfants nous devons en finir avec le crime, et la première chose d'entre elle et pour eux comme pour nous, sera de supprimer cette aberration. "

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   Dim 16 Oct - 22:50

[Ni Trop Long, Ni Trop Court, il est temps, mes amis de lancer le Premier Tour de la Campagne de la Mairie !]

Knox se tourna alors vers les caméras. Les deux mains sur son pupitre, il entonna alors son monologue. Les lumières s'éteignirent alors sur les candidats, ne restait plus que Knox. Imposant, entouré d'une lumière bleutée et propre.

- "Mesdames et Messieurs, vous avez assisté aux différentes idées de chacun des candidats. Vous connaissez leurs points de vues, et ils répondent chacun, avec des réponses différentes aux questions que vous avez formulé. Demain, vous voterez pour le premier tour de cette bataille pour la Mairie de Gotham City. Rappelez vous que Voter est un Devoir, et que cela vous donne une énorme responsabilité."

Les écrans montrèrent les quatre différents slogans. Chacun des quatre candidats. L'heure était maintenant au vote.

- "Ce débat s'achève ici pour ce soir. Messieurs les candidats, bonne chance, et que le meilleur gagne."



PAR ICI > http://gotham-city.actifforum.com/t3131-vote-2011-1er-tour

Le second Débat sera plus virulent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Débat Télévisé élections 2011 !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Débat Télévisé élections 2011 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti-elections
» HAITI ELECTIONS 2011: Michel Martelly, de la Chanson à l’Election
» Haiti-élections -diplomatie: les murs ont des oreilles
» Myrlande à la présidentielle de 2011
» Enjeux et défis des prochaines élections indirectes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: GNN Tower - Gotham news Network-